Вы находитесь на странице: 1из 24

AROUS

AROUS    Sans Azzi et Amada Plus de 2 0 0 f a n
AROUS    Sans Azzi et Amada Plus de 2 0 0 f a n

Sans Azzi et Amada

Plus de 200 fans sont arrivés à Mazagan

CHNAOUA

LES MAROC

DÉJÀ ! AU

SONT

LE MCA VEUT

20h

FRAPPER D'ENTRÉE

“C'est un match bizarre pour moi”

D'ENTRÉE “C'est un match bizarre pour moi” Belouizdad en effervescence  LE CSA S'ACTIVE
Belouizdad en effervescence  LE CSA S'ACTIVE POUR LE DESTITUER BOUHAFS BRISE LE SILENCE «C'est
Belouizdad en
effervescence
 LE CSA S'ACTIVE
POUR LE DESTITUER
BOUHAFS
BRISE
LE SILENCE
«C'est une
machination
orchestrée
par Chettouf»
«Le P/APC de Belouizdad
ne sait pas de quoi il parle»
CHÉRIF EL-OUAZZANI :
«BOUHAFS NE
RÉPOND PLUS À
MES APPELS»
EL-OUAZZANI : «BOUHAFS NE RÉPOND PLUS À MES APPELS» En plus des suspendus HAMIA INCERTAIN FACE

En plus des suspendus

HAMIA

INCERTAIN

FACE AU YOUNG AFRICANS

Cheraïtia : «Je leur marquerai, comme la saison passée»

www.competition.dz LUNDI 13 AOÛT 2018 30 DA N°5445 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT La fédération irakienne répond à la JSK  FISTON, le secrétaire
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
La fédération irakienne répond à la JSK
 FISTON, le secrétaire s'est trompé
sur le nom de son club
le secrétaire s'est trompé sur le nom de son club PANIQUE CHEZ MELLAL  AMAOUCHE et

PANIQUE

CHEZ MELLAL  AMAOUCHE et HAMROUN, ce n’est pas encore réglé  SLAMA, un cas
CHEZ MELLAL
 AMAOUCHE et HAMROUN,
ce n’est pas encore réglé
 SLAMA,
un cas FIFA
 Belaïli pressenti titulaire face au MOB
Le 4-4-2 met Benaldjia mal à l'aise

Dziri : «Que d'erreurs d'arbitrage, c'est injuste»

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 2 À LA UNE Après avoir rejoint Fenerbahçe SLIMANI «JE ME

Après avoir rejoint Fenerbahçe

13 août 2018 2 À LA UNE Après avoir rejoint Fenerbahçe SLIMANI «JE ME DONNERAI À

SLIMANI

«JE ME DONNERAI À FOND»

Prêté lors du précédent exercice à Newcastle, Islam Slimani va poursuivre sa carrière en Turquie, plus exactement à Fenerbahçe. L'international algérien a été de nouveau prêté par Leicester, qu'il a rejoint en 2016.

PAR KAMEL HASSANI

A 30 ans, il s'agira d'une pre- mière en Turquie pour l'attaquant algérien qui va tenter de relancer sa carrière. En perte de vitesse depuis plusieurs mois du côté de la Premier League, Islam Slimani a choisi de rejoindre la Turquie pour rebondir de nouveau et montrer ce dont il est capable. Pour cela, l'ex- joueur du Sporting de lisbonne doit répondre aux attentes du public et des diri- geants turcs qui misent beaucoup sur lui pour marquer des buts et apporter le plus escompté au niveau de la ligne d'attaque. Le nouvel atta- quant de Fenerbahce s'est exprimé sur Instagram en postant le message suivant : "Heureux de commencer une nouvelle aventure dans ce grand club de Fenerbahçe pour qui je don- nerai tout sur le terrain. Merci à mes agents pour ce nouveau challenge et surtout un grand Merci à tous les fans et le club pour l'accueil magni- fique." Les propos de Slimani

0 2
0
2

montrent à quel point le joueur est heureux de rejoindre Fenerbahce et tenter une nouvelle aventure dans un autre club européen. Il n'a pas omis de saluer les supporters pour leur accueil car il sait très bien que leur soutien est important pour réus- sir ses débuts. Entraîné par le Néerlandais Philipe Cocu, ,Fenerbahce a bien entamé la Super ligue turque en s'imposant samedi passé par 2 à 1 contre Bursaspor. Cette victoire va certainement don- ner confiance à l'équipe qui affronte- ra mardi soir le Benfica de Lisbonne pour le compte du match retour du 3e tour des qualifications de la Champions League. Les Turcs pour- ront bénéficier de l'avantage du stade et de l'appui de leur public pour essayer de renverser la vapeur après leur coute défaite à l'aller par 1 à 0. On ne sait pas encore si Slimani fera ses débuts avec le maillot de Fenerbahce dès ce mardi contre Benfica ou bien il devra attendre le 18 août pour jouer contre Yeni Metatyaspor pour le compte

de la seconde journée de la Super Ligue Turque.

Séduire et apporter le plus Malgré une saison décevante en Premier League , Slimani ne perd pas confiance et se dit prêt à relever le challenge avec le maillot de Fenerbahace . Sa mission ne s'annon- ce pas facile car la pression est ter- rible en Turquie surtout dans les derbys où une grande rivalité existe entre les clubs d'Istanbul. L'attaquant international algérien dont l'expérience acquise ces der- nières saisons est loin d'être négli- geable n'a pas le droit à l'erreur car à 30 ans, il sait qu'il est en train d'amorcer un virage important dans sa carrière. Si l'ex-joueur de Newcastle veut retrouver la joie de jouer et s'imposer comme un titulai- re à part entière il doit se montrer efficace et opportuniste comme il l'a si bien fait lors de son passage au Sporting de Lisbonne.

K. H.

MAHREZ BON, MAIS PEUT

MIEUX FAIRE

Kevin De Bruyne .L'ex- attaquant de Leicester a réalisé une belle presta- tion où il a montré de belles choses sur le cou- loir droit. Affichant une belle forme, Mahrez a beaucoup pesé sur la défense d'arsenal par sa vivacité et son jeu court. Il n'a pas tardé dès l'en- tame du match à tenter des incursions qui ont déstabilisé l'arrière- garde des Gunners. N'hésitant pas à frapper, Mahrez a mis en danger le gardien Petr Cech sur un coup franc bien frap- pé à la 27', dix minutes plus tard Mahrez pro- pose un nouveau centre intéressant, en direc- tion de Bernando Silva mais il est dégagé par la défense londo-

Manchester City s'est facilement imposé hier sur la pelouse d'Arsenal pour la pre- mière d'Unaï Emery. Les hommes de Pep Guardiola ont monopo- lisé le cuir toute la ren- contre. Score final : 2 à 0 grâce à des buts de Sterling et Silva. S'il fallait une réponse au favori pour la Premier League cette année, City a donné quelques indices, tant les joueurs de Pep Guardiola ont dominé le match. L'international algérien Ryad Mahrez titulaire dans cette pre- mière rencontre de championnat a joué une heure avant de céder sa place à l'international belge

heure avant de céder sa place à l'international belge nienne. Bien concentré et voulant à tout

nienne. Bien concentré et voulant à tout prix marquer, l'international algérien a failli sur- prendre le gardien d'Arsenal à la 42e minu- te. En, effet, l'Algérien fixe Lichtsteiner puis enroule du gauche, ça ne passe vraiment pas loin du but de Petr Cech. L'ancien ailier de Leicester City fait beau- coup de mal aux Gunners par sa tech- nique. En seconde mi- temps et avant de céder sa place à De Bruyne, Mahrez s'est distingué par une belle combinai- son avec Bernardo Silva qui remet en retrait pour Benjamin Mendy qui centre mais sa balle est renvoyée par la défense adverse. K.H.

IL CONFIRME SA BELLE FORME ACTUELLE

Brahimi,

monsieur

Plus

IL CONFIRME SA BELLE FORME ACTUELLE Brahimi, monsieur Plus Longtemps incertain avant le match de la

Longtemps incertain

avant le match de la première journée de

la Liga Nos disputé

samedi soir contre

Chavès , l'internatio- nal algérien du FC Porto Yassine Brahimi a finale- ment tenu sa place

et inscrit le 3e but

de son équipe dans une empoignade remportée par son équipe sur le score de 5 à 0. Déjà la semaine en finale de la Supercoupe du Portugal le joueur algérien a été époustouflant, il a confirmé avant-hier

qu'il est en forme et surtout bien inspiré .Le joueur de 28 ans

a inscrit le troisiè-

me but de son équi- pe contre Chavés sur une belle action où il a éliminé deux défenseurs adverses avant de placer un ballon enroulé dans les filets, juste avant la mi-temps. Très en jambes et prenant du plaisir dans le jeu, Brahimi se plaît beaucoup à Porto lui qui a refu- sé plusieurs offres venant de la Premier League anglaise cet été. Dans une déclaration à Sport TV, l''international algérien du FC Porto n'a pas caché sa satisfaction à l'is- sue de la victoire de son équipe en cham- pionnat. "Nous étions bien en place sur le terrain où nous avons dominé la partie et marqué 5 buts, nous nous sommes bien défen- dus, C'était un match formidable. On doit continue à travailler pour être dans la meilleure forme possible. Nous formons un groupe soudé", a affirmé Brahimi. Interrogé sur sa blessure à la che- ville contractée lors de la finale de la Supercoupe du Portuga, il a dit :

"J'ai ressenti des douleurs pendant la semaine, mais j'ai travaillé pour être avec l'équipe en championnat. A pré- sent je me sens bien, la preuve c'est que j'ai participé au match le plus nor- malement du monde."

K. H.

L'actuel coach du NAHD ne serait pas chaud

Des proches de Belmadi lui ont conseillé Dziri

Selon une source crédible, des proches du nouveau sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi, lui ont conseillé d'engager l'ex-international et actuel coach du NAHD Bilel Dziri pour venir travailler

dans son staff technique et occuper le poste de second entraîneur adjoint. Ils ont justifié

ce choix par le fait que l'ex-entraîneur adjoint de l'USMA a le profil pour assurer cette mission surtout qu'il connaît bien le football national et a une idée précise sur les joueurs locaux évoluant dans notre championnat. Dziri qui a joué en Europe,

possède l'expérience

voulue pour entamer une première aventu- re en EN. Mais aux dernières nouvelles, les personnes qui ont sondé Dziri pour éven- tuellement renforcer le staff technique des Verts n'ont pas senti le technicien algérien chaud pour ce poste. L'ex-joueur de Sedan veut tout d'abord prouver sa valeur avec le NAHD en tant qu'entraîneur et gagner en expérience avant de passer à une autre étape de sa carrière. Pour rappel, le succes- seur de Rabah Madjer n'a pas encore dévoi- lé le nom des deux adjoints qui vont coor- donner le travail avec lui dans le staff tech- nique de la sélection algérienne. Il est vrai

au Golfe et en Tunisie

que le nom de l'ex-capitaine de l'EN Madjid Bougherra revient avec insistance pour occuper le poste de premier entraîneur adjoint mais pour le moment, il n'y a rien d'officiel.

K. H.

Avant d'engager Belmadi

Wilmots était la priorité de la FAF

d'engager Belmadi Wilmots était la priorité de la FAF Selon une source proche de la FAF,

Selon une source proche de la FAF, le sélectionneur belge Marc Wilmots faisait partie des priorités du président Kheir eddine Zetchi avant d'engager Djamel Belmadi. Le profil de l'ex- sélection- neur des Diables rouges et des Eléphants plaisait beaucoup à Zetchi surtout lorsqu'on

sait que Wilmots était libre, en plus de cela

il connaît bien le football africain et maîtrise la langue de Molière. Tous ces paramètres ont encouragé la FAF à mettre Wilmots comme l'une de ses priorités. Il y a eu même des contacts superficiels avec l'agent du technicien belge pour le sonder avant de lui faire éventuellement des propositions mais il n'y a pas eu de suite à cause de quelques contraintes qui ont surgi lors des premiers contacts. Pour rappel, l'ex-sélec- tionneur belge Marc Wilmots a été contacté au mois d'octobre 2016 par la FAF au temps de Mohamed Raouraoua mais il n'y

a pas eu accord entre les deux parties. A

l'époque, Wilmots avait justifié son refus en déclarant : "J'ai refusé l'Algérie parce qu'il fallait répondre vite et parce que je n'ai plus envie de reprendre un club pour l'instant." Après ce refus, la FAF a finalement choisi

K. H.

Georges Leekens.

EQUIPE PROBABLE

MAIS À JOUR DE LA1 re JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

 MAIS À JOUR DE LA1 r e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 20h Chaal Hachoud Mebarakou
 MAIS À JOUR DE LA1 r e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 20h Chaal Hachoud Mebarakou

20h

Chaal

Hachoud

Mebarakou

Bouhenna

Hadouche

CEO

Dieng

Bendebka

Bourdim

Tebbi

Nekkache

4

CHANGEMENTS

ATTENDUS FACE AU PAC

Lors de sa réunion avec les membres de son staff, l'entraîneur en chef du Doyen a décidé d'apporter 4 changements dans son équipe-type ce soir. Il compte ménager Derrardja, Souibaah, Amada et Azzi.

Songeant à son match contre le Difaâ, l'entraîneur en chef a décidé de faire tourner son effectif et ce, suite à la fatigue de certains joueurs. Alors, en discutant avec les membres du staff, Casoni a décidé de mettre au repos Derrardja. Il compte sur de der- nier, buteur face au Rafaâ, pour assurer contre le Difaâ et l'avoir prêt à 100% de ses moyens. Alors il a décidé de ne le pas faire jouer contre le PAC. Idem pour Souibaah qui a montré des signes importants de fatigue. Donc, l'attaque du Doyen va changer ; on verra Bourdim associé à Tebbi et à Nekkache. Ce n'est pas juste ce comparti- ment qui va connaître des chan- gements, le milieu aussi subira un des changements puisque Amada ne jouera pas le PAC. C'est CEO qui a fait une belle entrée contre Al Raffaâ qui sera reconduit aux côtés de Dieng et de Bendebka. Pour la défense mouloudéenne, on apprend que Casoni va faire un seul change- ment ; il s'agit de l'axe, étant donné qu'il est fort probable de voir Mebarakou avec Bouhenna et Azzi au repos. A droite, ce sera Hachoud et à gauche Hadouche. Mais Arrous pour- rait être la surprise du chef sinon, il sera incorporé au cours du jeu. Casoni veut une victoire pour cette première journée du championnat pour aller au Maroc le moral bien remonté. A. Z.

LE MOULOUDIA VEUT

REFAIRE LE COUP DE LA SAISON DERNIÈRE

AUX PACISTES

Lors de la saison dernière, le MCA et le PAC se sont retrouvés en match aller et retour à Omar-Hamadi.

se sont retrouvés en match aller et retour à Omar-Hamadi. PAR AMINA Z. Cette année-là, la

PAR AMINA Z.

Cette année-là, la direc- tion usmiste avait imposé aux Pacistes de recevoir en match retour le Doyen à Bologhine au risque de se voir privés de jouer à Omar-Hamadi. Tout le monde espère que cette pre- mière au 5-Juillet se déroulera dans les meilleures conditions et avec au bout une victoire pour le Mouloudia d'Alger qui a envie de frapper très fort contre le PAC au niveau du

Tribunal. Lors des deux matches, le Doyen s'est illustré en prenant le dessus ; en match aller sur un score de 2-1 et le retour 5-1. Les Vert et Rouge ont donné une leçon de football aux Pacistes. Derrardja avait inscrit un dou- blé, Bendebka et Souibaah buteurs aussi avec Balegh qui

a quitté le Doyen cet été.

Refaire le coup de la saison passée aux Pacistes est désor- mais l'objectif des Vert et Rouge qui ont mis de côté

leurs compétitions internatio- nales pour se concentrer juste sur ce match ô combien important à gagner pour le moral avant de prendre l'avion demain pour rallier le Maroc. Vendredi prochain, le Mouloudia disputera son avant-dernier match de cette phase de poules de la Ligue

des champions africaine contre le Difaâ marocain avec la ferme intention de gagner le pari pour faire un grand pas

vers la qualification.

A. Z.

Des rumeurs ont circulé concernant l'indisponibilité du 5-Juillet

Hadj Ali : «Non, le stade est prêt pour le MCA-PAC»

C'est ce soir que le Mouloudia d'Alger disputera son premier match de cham- pionnat contre son adversaire du jour, le PAC. Un rendez- vous fixé pour aujourd'hui à 20h au 5-Juillet. Selon les rumeurs qui ont circulé dans la soirée de samedi, le 5-Juillet ne sera pas prêt pour ce match et sera même fermé pour tra- vaux. Ce qu'a démenti le direc- teur du stade Hadj Ali qui assure que tout sera prêt pour ce soir. Donc, le MCA-PAC se jouera à 20h au 5-Juillet ce soir. Les supporters du Doyen étaient un peu préoccupés par une information rapportant l'indisponibilité du 5-Juillet

pour abriter la rencontre MCA-PAC et pour cause, le

stade va connaître des travaux

et sera même fermé pour une

durée indéterminée. Contacté par nos soins afin d'avoir des détails sur la situation à quelques heures seulement du

derby, le directeur du 5-Juillet Hadj Ali rassure : " Non, le stade est prêt pour le MCA- PAC. Il reste quelques barres de fer au niveau du flambeau

à enlever dimanche (entretien

réalisé hier) pour que tout soit prêt afin d'accueillir les deux galeries et suivre cette ren- contre dans les meilleures conditions." Donc, les Vert et Rouge vont devoir se surpas-

ser et mettre tout en œuvre pour frapper fort d'entrée. En tout cas, il est clair que le

Doyen va retrouver son jardin ce soir contre des Pacistes qui vont tout faire pour assurer un bon résultat pour leur premiè- re journée de championnat. Aux Vert et Rouge de leur montrer qui est le patron du 5- Juillet. Surtout que, selon le directeur du stade, tout est prêt pour ce rendez-vous de la

première journée. Selon le directeur du stade, le terrain ne sera pas fermé non plus, car la pelouse est en bon état. Le Mouloudia va recevoir ses matches à domicile.

A. Z.

Le Mouloudia va recevoir ses matches à domicile. A. Z. www.competition.dz Lundi 13 août 2018 3

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

3

Chaló :

«J'attends une bonne réaction»

Le premier responsable du staff technique nous dira avant cette rencontre face au MCA : "La préparation s'est déroulée dans de très bonnes conditions. On a essayé de pré- parer les joueurs pour ce début de championnat et je dirai que le pari est réussi car nous avons

constaté une grande progres- sion dans ce groupe. Désormais, j'attends une bonne réaction de mes jeunes joueurs lors du premier match face au MCA, bien qu'il soit un match très compliqué entre deux équipes qui pratiquent un bon jeu."

Cheraitia :

«Cette saison, je marquerai aussi contre le Doyen»

Auteur d'un but lors l'an- née passée face au MCA, l'ailier gauche Sebri Cheraitia, un joueur pétri de qualités, nous affirme que le PAC est prêt

pour cette affiche : "On a effec- tué une bonne préparation pour entamer cette nouvelle

saison sportive qui va être compliquée pour toutes les équipes. Malheureusement, notre calendrier affiche un pre- mier match très important pour nous contre une équipe composée de joueurs chevron- nés et qui sont plus compétitifs que nous. On va faire tout notre possible pour obtenir un bon résultat. Malgré notre fai- blesse lors des derbies, je pense que c'est l'heure de gagner notre premier derby. On ira pourquoi pas battre le Mouloudia dans son stade et devant ses supporters. Cette saison aussi, je compte mar-

quer contre le Doyen."

N. H.

Récupération des autres disciplines du MCA

L'association des amis et amoureux du Doyen lance le défi d'avoir 1 million de signatures

L'association des amis et amoureux du Doyen lance le défi d'avoir un million de signature et ceci va débuter ce mardi. Avec ces signatures, ladite association saisira les hautes instances du pays pour que le Mouloudia récupère son local où elle a été créée, le cercle de Bab El-Oued, les autres disciplines et aussi la gestion du stade 5-Juillet. Tous les Chnaoua vont se lier à cette bonne cause.

L'AG DU CSA REPORTÉE À MARDI

En l'absence de l'opposition, le quorum n'a pas été atteint, entraînant ainsi le report de l'assemblée du CSA. Celle-ci se tiendra normalement ce mardi dans le cas où la majo- rité sera présente.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

4

LIGUE 1 MOBILIS MAIS À JOUR DE LA 1 re JOURNÉE

4 LIGUE 1 MOBILIS MAIS À JOUR DE LA 1 r e JOURNÉE 20h HIRECHE A
4 LIGUE 1 MOBILIS MAIS À JOUR DE LA 1 r e JOURNÉE 20h HIRECHE A
4 LIGUE 1 MOBILIS MAIS À JOUR DE LA 1 r e JOURNÉE 20h HIRECHE A

20h

HIRECHE A LOUÉ DES TERRAINS POUR LES JEUNES

Ouled Echbel pour pour les espoirs

Comme tout le monde le sait, les espoirs du Mouloudia Club d'Alger ont accueilli les Pacistes au stade Ouled Echbel de Birtouta. Le président du Doyen, Hirèche, a loué ce terrain pour une durée de 10 ans. Comme ça, les espoirs vont travailler dans la stabilité a l'avenir.

U17 : Ouled Fayet

Les jeunes de moins de 17

ans auront le stade d'Ouled

Fayet et le président Hirèche a tout conclu avec le président de l'APC pour une durée de 10 ans aussi.

Le stade de Mokrani

Le président Hirèche a aussi convaincu le président de l'APC de Ben Aknoun pour avoir le stade de Mokrani pour une durée de

dix ans. Comme ça, les

jeunes n'auront pas de sou- cis pour la dimiciliation. Le boss mouloudéen tient à mettre tous les moyens à la disposition des jeunes car il valorise la formation.

Le stade de Draria contre la construction d'une annexe pour l'APC

Par contre, en ce qui concerne le stade de Draria, les responsables de l'APC se sont entendus avec le prési- dent mouloudéen pour mettre le terrain à la dispo- sition du Doten à une seule condition, à savoir construi- re une annexe pour l'APC et apparemment le president a eu l'accord de ses supé- rieurs pour que Sonatrach prenne en charge la construction.

L'académie du MCA sera construite au RIJA

Dernièrement, Kamel Kaci-Saïd a eu l'accord du

ministère pour avoir les ter- rains du RIJA. Le président mouloudéen a parlé avec

ses supérieurs pour que ces

terrains servent pour construire le centre de for- mation pour créer l'acadé-

AROUS

“CE SERA BIZARRE D'AFFRONTER MES CAMARADES”

Arous va retrouver ses ex-camarades du Paradou ce soir ; il sait qu'il peut jouer surtout que son coach a décidé de faire tourner son effectif. Arous se dit prêt et même optimiste concernant l'issue de la rencontre, car il a envie que ses premiers pas avec le MCA soient couronnés par une victoire.

premiers pas avec le MCA soient couronnés par une victoire. Ce soir, le Doyen disputera son

Ce soir, le Doyen disputera son premier match du championnat, un rendez- vous qui se présente comment pour vous ?

C'est le premier match du championnat, ce sera certai- nement difficile, mais on doit bien le négocier, surtout qu'après la belle victoire contre Al Raffaâ, on a envie de continuer sur la même voie et d'assurer un match plein pour cette première journée avant d'aller au Maroc le moral au top.

Ce soir, vous allez affronter votre club de toujours, comment le vivez-vous ?

En toute sincérité, ce sera bizarre d'affronter mes cama- rades du PAC. C'est un

match spécial pour moi, car je vais jouer contre des cama- rades que j'ai côtoyés pen- dant dix ans. Ce ne sera pas facile, car j'appartiens tou- jours au PAC, mais je me dois de respecter mon enga- gement avec le Mouloudia d'Alger. Donc, je vais me donner à fond sur le carré vert si le coach me fait appel.

Etes-vous prêt pour votre première rencontre ?

Prêt et même hâte de jouer. Je pense qu'il est venu le temps pour moi de défendre les couleurs du Doyen et ce serait sympa de le faire dans un derby lundi soir contre le PAC au 5-Juillet. En tout cas, je suis prêt à jouer et je ferai tout pour être à la hauteur si le coach compte sur moi.

Evoluer à gauche ou à droite, que préférez-vous ?

Je reste à la disposition du coach et je jouerai là où il me le demande. Si c'est à gauche, je ferai tout pour être à la hauteur, car j'ai joué dans ce poste, et si c'est à droite, je ferai de mon mieux pour remplir ma mission. Quoi qu'il en soit, je veillerai à mettre tout en œuvre pour assurer un max.

Vous allez certainement tout faire pour narguer vos ex-camarades, n'est-ce pas ?

Ce serait génial de gagner, mais il faut savoir que je vais affronter des potes dont je garde de très bons souvenirs. En dehors du terrain, ce sont

des amis, mais sur le carré vert, je ferai tout pour que le MCA gagne, c'est clair.

Après le PAC, vous aurez un déplacement difficile à négocier au Maroc…

Effectivement, on va devoir se surpasser pour réussir le pari contre le PAC afin d'aller au Maroc dispu- ter l'avant-dernier match de cette phase de poules et faire en sorte de revenir avec un bon résultat qui va nous per- mettre de faire un grand pas dans notre qualification au prochain tour. Ce ne sera pas facile, mais tout le groupe est conscient de la tâche qui l'attend et va tout faire pour assurer un max.

A. Z.

Mise au vert à l'hôtel Holiday Inn de Cheraga

Comme ce soir le Doyen affronte le PAC pour le compte de la première journée de championnat, la direction moulou- déenne a décidé de pas- ser la nuit de dimanche à l'hôtel de Holiday Inn de Cheraga. Les Vert et Rouge se sont retrouvés lors de l'ultime séance à Ain Benian avant de ral- lier l'hôtel.

Les U19 du MCA corrigés par les

U17

En stage de préparation à Sidi Moussa pour le tournoi de l'UNAF en Tunisie, avec au bout une qualification au der- nier tour de la CAN 2019, la sélection algé- rienne des U17 a affron- té en amical les jeunots du Doyen des moins de 19 ans. Les Vert et Rouge ont été malmenés et ont vécu un après- midi difficile en encais- sant 5 buts. Cela montre combien les catégories jeunes sont loin du compte et surtout qu'ils devront revoir leurs copies.

Réserve :

PAC 1 - 0 MCA

La saison sportive s'an- nonce sous de bons aus- pices pour l'équipe réserve du PAC ; Cette dernière a joué son pre- mier match du cham- pionnat samedi passé face au MCA. L'équipe réserve du PAC a gagné par 1 but à 0 dans ce match. Le tenant de titre de l'année passée a bien entamé la compéti- tion officielle afin de défendre son trophée.

Plus de 200 fans sont arrivés à Mazagan

Les Chnaoua veulent la qualif sur les terres marocaines

De nombreux fans se sont déplacés au Maroc pour donner de la voix à leur équipe. Entre samedi et dimanche, on apprend que plus de 200 fans ont quitté l'Algérie pour se rendre au Maroc. Il y aurait même d'autres qui vont le faire après le match contre le PAC. Comme tout le monde le sait, si le Doyen gagne son match contre les Marocains du Difaâ, ils feront un

grand pas vers leur qualification. Les supporters du Doyen savent que leur soutien a toujours aidé l'équipe ; de nombreux Chnaoua ont décidé donc de faire le déplace- ment. D'ailleurs, nombre d'entre eux sont arrivés à El Djadida (Mazagan), située à 96 km de Casablanca. Les supporters qui sont arrivés à destination étaient agréa- blement surpris par l'accueil chaleu-

reux des gars d'El Jadidi qui ont souhaité la bienvenue aux Algériens. On parle de 200 ou plus qui seront présents au stade vendre- di prochain. D'autres fans vont aussi partir après le derby de ce soir contre le PAC. Les Chnaoua se mobilisent pour réussir ce cap, car s'il y a au bout une victoire et que l'ESS rate son match contre le TP Mazembe, ce sera une aubaine pour

les poulains de Casoni qui vont faire un pas très grand vers leur qualification. Sans surprise, les Chnaoua ont décidé de faire le déplacement et se sont donné le mot de se retrouver à Mazagan, his- toire de faire vibrer la ville côtière et revenir avec un résultat probant pour ne pas faire de cette dernière journée contre l'Entente une finale

pour passer aux quarts.

A. Z.

probant pour ne pas faire de cette dernière journée contre l'Entente une finale pour passer aux
probant pour ne pas faire de cette dernière journée contre l'Entente une finale pour passer aux
probant pour ne pas faire de cette dernière journée contre l'Entente une finale pour passer aux

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

MAIS À JOUR DE LA1 re JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

MAIS À JOUR DE LA1 r e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 20h L'heure de vérité
MAIS À JOUR DE LA1 r e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 20h L'heure de vérité
MAIS À JOUR DE LA1 r e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 20h L'heure de vérité

20h

L'heure de vérité pour les Pacistes

C'est l'entame de la saison sportive 2018-2019 pour l'équipe de Hydra. Le premier match aura lieu au 5-Juillet contre le MCA, pour le compte de la première journée de Ligue 1 Mobilis. Un seul mot d'ordre chez les Pacistes, la victoire et rien que la victoire pour un bon départ de l'exercice en cours.

PAR NADJIB HARITI

Un rendez-vous important pour le PAC qui aspire à réaliser un bon départ en compétition officielle et gagner son premier derby après son retour en Ligue 1 Mobilis l'an- née passée. Un match qui revêt une grande importance pour les pou- lains du Portugais Francisco Chaló. Ces derniers sont déterminés à mar- quer de leur empreinte cette nouvel- le saison sportive en tentant de battre le MCA et de passer cet écueil avec succès afin de gagner davanta- ge en confiance. Mais la mission du PAC ne sera pas facile devant l'équi- pe du Mouloudia qui a gardé son ossature et s'est renforcé par des élé- ments de valeur cet été.

Gagner, peu importe la manière Pour la reprise de la compétition officielle, le coach portugais Francisco Chaló ne vise que les trois points mis en jeu et rien d'autre. Les partenaires de Bouchina, qui ont beaucoup travaillé pendant la pério- de de préparation, ne veulent pas rater cette sortie face à un grand club qui joue devant ses milliers de Chnaoua. Peu importe la manière comme a tenu à le souligner déjà le coach Chaló, du moment que c'est le début de saison. L'équipe ne pourra atteindre sa vitesse de croisière que vers la 5e ou 6e rencontre. Donc, pour les joueurs et le staff technique, le plus important pour ce premier

et le staff technique, le plus important pour ce premier match face au Doyen, c'est d'aller

match face au Doyen, c'est d'aller chercher les trois points de la victoi- re pour entrevoir la suite sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Premier test pour Chaló Ce sera le premier test pour le nouveau coach du PAC, le

Portugais Francisco Chaló. Ce der- nier s'est réuni avec ses jeunes capés et leur a demandé de rester concen- trés durant toute la partie afin de sortir vainqueurs. Il exige les trois points qui ne feront que galvaniser ses troupes pour la suite du par- cours. Chaló jouera l'attaque et ten-

tera de surprendre le MCA dès l'en- tame de la partie. Il mise sur la volon- té de ses jeunes joueurs pour réaliser cet objectif.

Il optera pour le 4-2-3-1 Francisco Chaló n'a rien laissé au hasard depuis l'entame de la prépa-

ration d'intersaison. Sur le plan tac- tique, il a expérimenté plusieurs schémas lors des matchs amicaux en Algérie et en Hongrie. Au final, le coach a décidé de jouer avec le 4-2-3-1. Chaló évoluera avec quatre défen- seurs, deux milieux récupérateurs, deux faux ailiers et un meneur de jeu avec un seul attaquant.

Coriace le Doyen, mais… C'est la mobilisation générale dans la maison du PAC ; les joueurs, le staff technique, les dirigeants et aussi les supporters. Les camarades du gardien international Toufik Moussaoui, qui sont les seuls acteurs sur le terrain, sont animés d'une volonté d'acier et ne jurent que par la victoire. Ils sont confiants et optimistes de passer l'écueil du MCA avec succès. C'est le même son de cloche chez le staff tech- nique, à sa tête Francisco Chaló, qui est certes sous pression, car il sait que le PAC, en sa qualité de club formateur de jeunes joueurs est une équipe à battre. Il est attendu par toutes les formations, mais le driver des Jaune et Bleu reste persuadé que son groupe est capable de réaliser une bonne entame en battant cette coriace équipe du Mouloudia d'Alger.

N. H.

Équipe probable

Moussaoui, Bouabta, Bouchina, Mouali, Hamoudi, Messibeh, Zergane, Boudaoui, Locif, Bouzoukh, Benayad.

MOUALI :

«J'espère que nos sacrifices seront récompensés»

Comment est l'ambiance avant le premier match officiel du championnat ?

Comme toujours en pareille circonstance, nous œuvrons dans un cadre où l'esprit amical et la camara- derie restent les maîtres mots. On a travaillé d'ar- rache-pied afin d'être prêts pour le championnat. Nous avons pris encore un petit peu de temps pour peaufi- ner notre préparation et apporter les derniers réglages. En attendant, nous sommes prêts pour ce pre- mier match face au MCA.

Que diriez-vous de votre préparation d'intersaison ?

Nous avons bien cravaché depuis le début de la prépa- ration d'intersaison. Je peux avancer que notre prépara- tion a été une réussite sur

tous les plans. Nous avons même souffert pour bien accomplir notre boulot. J'espère que nos sacrifices seront récompensés.

Peut-on affirmer que l'équipe-type s'est dégagée à 100% ?

Je pense que oui. Mais c'est le travail du staff tech- nique, même si avec tant de séances d'entraînement et six matchs amicaux, l'entraî- neur doit avoir son idée. Le dernier mot lui revient. En tout cas, tout le groupe est prêt à 100% pour entamer le championnat, car on à hâte de retrouver la compétition officielle.

Donc, vous êtes prêts pour la compétition officielle ?

Normalement, oui. Nous

avons effectué une bonne préparation, les joueurs sont décidés à relever le défi après notre précédente sai- son réussie. On veut donner une belle image de cette école formatrice et montrer que nous avons les moyens de réussir une saison hono- rable et faire mieux que le précédent exercice. Afin d'atteindre cet objectif, on doit entamer le champion- nat en force et réussir un début en force. L'équipe est prête pour le championnat, ça j'en suis convaincu.

Mais votre driver craint beaucoup ce premier match contre le MCA

Notre premier match en championnat s'annonce certes très difficile puisque, c'est le premier test officiel, qui se jouera hors de nos

bases face à une grande équipe qui est plus compéti- tive que nous et qui est poussée par les milliers de supporters. Le match contre le MCA est un grand derby et demeure imprévisible,

c'est ce explique la crainte de notre coach. Comme j'ai déjà dit, notre adversaire aura l'avantage du terrain et des supporters. Donc, notre mis- sion s'annonce déjà difficile. En tout cas, si on veut réus- sir un meilleur parcours, on doit impérativement enchaî- ner les succès. On n'a pas le droit de faire des conces- sions, notamment sur notre terrain. En somme, le PAC doit avant tout gagner tous ses matchs à domicile, et viser plus haut en déplace- ments pour réaliser une sai- son meilleure que la précé-

dente.

N. H.

à domicile, et viser plus haut en déplace- ments pour réaliser une sai- son meilleure que

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS L'équipe a marqué au moins 2 buts
www.competition.dz Lundi 13 août 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS L'équipe a marqué au moins 2 buts

L'équipe a marqué au moins 2 buts par match pendant 5 matches

UNE PANNE SÈCHE au mauvais moment
UNE PANNE
SÈCHE
au mauvais
moment

2 buts contre Saarbrucken, 2 contre Wiesbach, 2 contre Hamm Benfica, 7 contre Lebach et 2 contre les U21 tout récemment, au total, la JSK a marqué 15 fois en 5 matches de préparation disputés durant cet été.

PAR SMAÏL M. A.

15 buts, soit assez d'assurance pour une attaque qui devait confir- mer contre la JS Saoura, mais pro- blème, Benaldjia le buteur maison qui avait secoué les filets 5 fois en 4 matches n'a pas été bon, il était tota- lement éclipsé par une désorganisa- tion offensive surprenante. La JSK a certes développé un jeu plaisant au milieu et a été assez ras- surante en défense avec un Saâdou calme et un Tizi-Bouali qui en vou- lait, autrement dit 80% du onze ali- gné ont été à la hauteur, seul bémol ce compartiment offensif complète- ment inoffensif, c'est la première fois que cela arrive depuis le 17 juillet dernier, date du premier match joué contre les pensionnaires

de la D4 allemande, à savoir l'équi- pe de Sarrebruck. Qu'est-ce qui a donc fait que la ligne offensive soit bloquée de la sorte ?

2 attaquants très loin de la cage En plus du constat encore alarmant concernant Uche qui est loin d'être à la hauteur des espérances, il y a eu la prestation moyenne pour ne pas dire autre chose de Benaldjia, il faut dire que Mehdi nous a habitués à mieux, lui qui est doué face à la cage mais contre la JS Saoura il ne s'est jamais présenté face à Natèche, il était très loin sur son côté gauche, sans le moindre soutien, on a même vu Chetti bouger un peu plus que lui sur le même couloir, même en revenant par moments à droite

SAÂDOU-TIZI-BOUALI,

pas mal comme début

L'autre satisfaction à retenir pour cette première au 1er- Novembre cette saison, c'est le rendement encourageant du duo Saâdou-Tizi-Bouali dans l'axe. L'absence de Slama a mis le coach dans l'embarras, mais il n'a pas beaucoup hésité, au moment où en conférence il a tenté de dribbler les présents en annonçant que Souyad allait être la solution la plus logique vu son vécu en senior, mais au fond de lui il savait que dans sa large liste des jeunes, il avait un élément qui a à peine 20 ans mais qui emmagasine déjà une assez bonne expérience, à savoir Tizi- Bouali Bilel. C'est donc ce dernier qui a composé la charnière centrale et il a fait ce qu'il fallait aux côtés de Saâdou qui a été impérial dans ce match, il était toujours là pour couvrir la moindre erreur et intercepter les centres et faire en

sorte qu'Yahia-Chérif ni même Zaïdi ne soient dans de bonnes conditions pour inquiéter Salhi.

Charnière centrale reconduite Le portier Salhi n'a d'ailleurs pas été trop inquiété samedi soir, il est resté quand même vigilant sur les quelques occasions de la JS Saoura. Ce qui est sûr, c'est que Dumas n'est pas resté insensible à ce rendement et a même encouragé ses joueurs à continuer, il a déclaré après le match qu'il est dans l'obligation de stabiliser sa défense, tant mieux pour Tizi-Bouali qui connaîtra davantage son complice dans l'axe, contre le MOB on aura donc pratiquement le même quatuor, avec le même objectif s'unir autour de la cage de Salhi et la maintenir le plus longtemps possible inviolée.

S. M. A.

Rien de grave pour Aït-Abdeslam

Alors qu'il a quitté le terrain samedi soir en traînant la patte au point où il arrivait à peine à marcher seul, le jeune défenseur de la JSK Ahmed Aït- Abdeslam se remet bien de sa blessure. Il a contracté une blessure au niveau de sa cheville gauche, elle était même bien enflée après le match, ce qui a amené le staff médical à lui prescrire un traitement d'urgence qui s'est avéré efficace, il devrait être examiné aujourd'hui par le kiné de l'équipe, c'est ce dernier qui décidera si, oui ou non, il va reprendre ce soir avec le groupe.

comme au début du 2e half, il n'a pas été percutant. Que dire d'Uche, le Nigerian pou- vait mettre le ballon offert par Chetti au fond des filets mais il a échoué, on a vite constaté que lui et Benaldjia jouaient l'un loin de l'autre, très excentrés, cela a facilité la tâche à l'excellent Konaté qui a bouffé tout le monde, même le coach Dumas dans une déclaration qu'il nous a faite à la fin du match a confirmé le constat, c'était même l'un des reproches faits à ses atta- quants à la mi-temps, mais ça n'a pas apporté le plus escompté. "C'est exactement la chose que j'ai deman- dée aux attaquants, de jouer l'un proche de l'autre, de resserrer l'écart, mais…", nous a-t-il dit avec beaucoup de regrets.

Du 4-3-3 au 4-4-2, a-t-on un peu trop respecté la JSS ou les circonstances ont imposé cela ? Il faut dire que l'anomalie réside beaucoup plus dans le comporte-

ment d'Uche qui est censé être l'avant-centre, c'est-à-dire le joueur qui ne doit pas décrocher de son poste plein axe, mais lui, il errait souvent très loin de la cage, quant à Benaldjia, il est connu pour être un élément qui aime venir de loin, exploiter les espaces et percuter, avec du soutien, d'un autre ailier de l'autre côté et d'un attaquant de pointe percutant, voire même du public, lui qui est un as des spec- tacles quand le stade est plein, mais le changement opéré à la dernière minute avec l'adoption d'un 4-4-2 avec souvent un losange au milieu a déstabilisé l'attaque, surtout que pendant la préparation, l'équipe a toujours évolué dans le cadre d'un 4-3-3, mais pour plusieurs raisons dont la non- qualification d'Amaouche et des autres ainsi que les plans du staff, la donne a changé, on a même envie de dire que Dumas a un peu trop respecté la JS Saoura, il a lui-même fait allusion à ça après le match. "On a été pru- dents, on m'a tellement parlé du

danger que pouvait constituer X ou

Y dans cette équipe… " Des déclara-

tions faites par le Français et à tra-

vers lesquelles on a ressenti une déception, voire même des regrets, car il est certain que si le match était

à rejouer avec les donnes actuelles,

Dumas aurait sûrement plus atta- qué et avec un nombre plus impor- tant d'attaquants, d'autant plus que Tafni était dans le groupe et pouvait apporter un plus. Voilà qui explique cette désorgani- sation offensive inhabituelle, qui a coûté 2 points aux Jaunes et Vert de

Tizi Ouzou, certes, ce dispositif a eu l'effet escompté au milieu et en défense, qui n'ont pas trop souffert mais ça s'est répercuté négative- ment sur l'animation offensive, reste

à savoir comment Dumas va s'y

prendre en prévision du match face au MOB, le jeu sur les ailes a fait la force de l'équipe pendant la prépa- ration, tout porte à croire que le staff va réactiver ce plan. S. M. A.



Reprise ce soir à 18h

Après 24h de repos, les joueurs de la JSK reprendront aujourd'hui à 18h les entraînements. La séance qui aura lieu au

1er-Novembre

devrait être

ouverte au

public.



Le coach

s'est

reposé à

Alger

L'entraîneur Franck Dumas a passé les 24h de repos après le match devant la JSS à Alger, il a été rejoint par sa femme comme prévu et c'est au Sheraton qu'il a pu passer sa journée sur le sable de la plage de cet établissement.

Ça fait les affaires de Benkhelifa, Benyoucef, Oukaci et Boukhanchouche

La conservation du ballon,

la nouveauté de la JSK version Dumas

de Benkhelifa, Benyoucef, Oukaci et Boukhanchouche La conservation du ballon, la nouveauté de la JSK version
de Benkhelifa, Benyoucef, Oukaci et Boukhanchouche La conservation du ballon, la nouveauté de la JSK version
de Benkhelifa, Benyoucef, Oukaci et Boukhanchouche La conservation du ballon, la nouveauté de la JSK version
de Benkhelifa, Benyoucef, Oukaci et Boukhanchouche La conservation du ballon, la nouveauté de la JSK version

Parmi les nouveautés et les satisfactions enregistrées avant-hier contre la JS Saoura, c'est cette nouvelle façon de jouer de la JSK. Dumas, et tout au long de la préparation, a insisté sur la nécessité de conserver le ballon et de le faire circuler, priver l'adversaire carrément de l'avoir et donc d'être dominé. Contre la JSS cela était assez visible, avec un milieu qui a brillé de mille feux, certes le

résultat n'a pas suivi, mais il y

a tout de même des choses qui

laissent entendre que le plan de Dumas peut fonctionner avec un peu plus d'insistance

et avec l'utilisation de toutes les

cartes à sa disposition. Parmi les cartes disponibles et qui sont en train de donner

satisfaction, celle de Benkhelifa, le milieu du PAC, qui se sent comme un poisson dans l'eau, avec son aisance

technique, il a confisqué le cuir

et l'a fait circuler pendant plu-

sieurs minutes, son entente avec Oukaci est connue, et avec Boukhanchouche aussi elle ne peut que l'être, surtout qu'ensemble ils peuvent être complémentaires, notamment dans un match à l'extérieur où l'équipe devra garder le cuir pour absorber la pression.

Ceci dit, Dumas qui est en

plein chantier dans son équipe

a dû intervenir à maintes

reprises pour remettre de

l'ordre dans le rendement de certains joueurs, par exemple on l'a vu crier sur ses défen- seurs centraux, leur demander

d'éviter les dégagements, il veut que le cuir sorte propre- ment et qu'il soit remis au jeune stratège, à savoir Benkhelifa, il faut dire qu'il a

une grande capacité de confis- quer le cuir et surtout d'en pri- ver l'adversaire qui lui permet ensuit de repartir dans le sens qu'il veut, les choses sont enco- re au stade de l'ajustement, mais on commence déjà à res- sentir le changement, la touche du nouveau coach commence à être visible, bénéficier de l'en- semble de l'effectif va certaine- ment l'aider à mieux appliquer

ses idées, le public est déjà curieux de découvrir la JSK de Dumas à partir du week-end prochain dans le derby ama- zigh face au MOB. S. M. A.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

JSK

7

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 JSK 7 BELAÏLI d'entrée face au MOB Selon une source digne
www.competition.dz Lundi 13 août 2018 JSK 7 BELAÏLI d'entrée face au MOB Selon une source digne

BELAÏLI

d'entrée face au MOB

Selon une source digne de foi, l'arrière droit Belaïli devrait être aligné d'entrée lors de la prochaine rencontre face au MOB. Incorporé à la 79e minute au milieu à la place de Boukhanchouche blessé, l'ex- pensionnaire du CRB a fait de son mieux pour s'acquitter comme il se doit de sa tâche. Recruté pour faire oublier le départ de Redouani qui a opté pour l'ESS, Belaïli a accepté le banc sans rien dire. Il savait qu'il n'était pas au top de sa forme vu qu'il n'avait rejoint l'équipe en Allemagne que lors des derniers jours du stage. Si sa titularisation se confirme, cela ne sera pas une surprise puisque c'est un défenseur qui a plus d'expérience. Et comme l'entraîneur Franck Dumas a besoin de joueurs d'expérience surtout dans un derby comme celui face au MOB, il fera sans nul doute confiance à Belaïli qui était une pièce maîtresse sur l'échiquier du Chabab la saison dernière.

Il y a eu une erreur dans la transcription du nom de son club

Course contre la montre

POUR QUALIFIER FISTON

Depuis la non-validation du TMS de l'attaquant burundais Abdoul Razzak Fiston, les dirigeants kabyles font des mains et des pieds pour le qualifier.

PAR MOHAMED A.

Après avoir sollicité l'ambassadeur d'Algérie en Irak, ils ont pris langue avec une personne qui a ses entrées au niveau de la Fédération internationale de football Association pour qu'elle plaide leur cause en vue de qualifier Fiston dès la prochaine journée face au MOB. Son dossier a été rejeté en raison d'une erreur lors de la transcription du nom du club irakien Zaoura, en l'occurrence. C'est pour cela que son TMS n'a pas été validé et il faudra désormais l'aval de la FIFA pour qu'il soit qualifié. D'après une source proche du dossier, la personne qui a promis aux

responsables de la JSK de les aider dans la qualification de l'attaquant burundais leur a juste demandé de saisir la FAF qui à son tour saisira la FIFA avant qu'elle n'intervienne pour que Fiston soit qualifié d'ici ce vendredi. Il y a eu une simple erreur dans la transcription du nom du club irakien lors de l'envoi du TMS et c'est pour cela que son transfert n'a pas été validé. Son cas n'est pas très compliqué, mais il ne pourra pas être qualifié, si la FIFA ne donne pas son aval. C'est la deuxième nouvelle recrue des Jaune et Vert en cette intersaison qui a besoin de l'accord de l'instance internationale de football pour qu'elle soit qualifiée puisque Slama a besoin lui aussi d'une dérogation pour porter le maillot de la JSK.

Sauveur Avec la piètre prestation de l'attaquant nigérian Uche Nwofor face à la JS Saoura, les dirigeants et l'entraîneur Franck Dumas misent énormément sur Fiston. Leur équipe a dominé son

adversaire samedi dernier sur le terrain du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, mais en l'absence d'un chasseur de buts, la JSK a été contrainte au partage des points par une équipe de la JS Saoura méconnaissable durant toute la partie. Convaincus que le Burundais est plus prêt que le Nigérian qui n'a rien montré de bon depuis qu'il a rejoint la JSK, les responsables des Jaune et Vert ne veulent pas que l'absence de Fiston se prolonge encore. Dès qu'ils ont appris qu'il y a eu une erreur lors de l'envoi de son TMS par le secrétaire du club, ils font le maximum pour que le coach Franck Dumas bénéficie des services du Burundais dès la prochaine journée prévue ce vendredi face au MOB. Ils savent que son indisponibilité ne fera qu'influer négativement sur l'équipe qui ambitionne d'entamer la saison en force afin de rendre le sourire aux fans.

M. A.

Aït-Abdeslam Le jeune Aït- Abdeslam a réalisé un match sans faute face à la JS Saoura. Il a été bon défensivement, mais il lui reste à se parfaire sur le plan offensif. C'est normal pour un jeune joueur qui a disputé son premier match officiel avec l'équipe première face à une équipe de la JSS très expérimentée. Même si sa titularisation est peu envisageable, cela ne remet en aucun cas en cause ses qualités.

Au contraire, c'est un défenseur pétri de qualités et il fera parler de lui dans un avenir proche. Ceux qui l'ont vu à l'œuvre lui prédisent un avenir radieux et ils pensent même qu'il pourrait être le futur arrière droit de l'équipe

nationale.

N. B.

Le cas d'Amaouche et Hamroun n'est pas encore réglé

En plus de Slama et Fiston qui ont besoin d'une dérogation de la FIFA pour qu'ils soient qualifiés, l'attaquant Amaouche et le milieu Hamroun ne sont toujours pas qualifiés avec les Jaune et Vert. La qualification de l'un d'eux interviendra d'ici ce mardi ou au plus tard ce mercredi, mais pour l'autre, il faudra attendre encore quelques jours pour qu'il soit qualifié. Et pour cause, un joueur qui vient d'un club amateur a besoin d'un

envoi de TMS par papier et non pas électronique, or cela n'a pas été fait pour Amaouche. De ce fait, sa qualification va prendre plus de temps que prévu, mais les responsables de la JSK font le maximum pour régler cette histoire de qualification dans les plus brefs délais. Il faut dire aussi que la direction kabyle sera dans l'obligation de payer les frais de sa formation, ce qui risque de

de payer les frais de sa formation, ce qui risque de retarder sa qualification. Slama, Hamroun

retarder sa qualification. Slama, Hamroun et Amaouche ont signé au mois de juin dernier, malheureusement pour des raisons qu'on ignore leurs dossiers n'ont été complétés qu'après le retour de l'équipe d'Allemagne. Si leurs dossiers avaient été envoyés juste après leur signature, la direction ne se retrouverait pas dans cette situation. Amaouche et Slama ont donné entière satisfaction lors des

matches de préparation joués en Allemagne, malheureusement l'entraîneur Franck Dumas ne pourra pas bénéficier de leurs services pour le moment. Le cas de Slama est beaucoup plus compliqué que celui de Hamroun et Amaouche qui sans une dérogation de la FIFA, il ne pourra pas prendre part aux matches officiels avant le prochain mercato hivernal.

M. A.

une dérogation de la FIFA, il ne pourra pas prendre part aux matches officiels avant le

Il n'a pas l'habitude de jouer en 4-4-2

Voilà pourquoi Benaldjia n'a pas brillé face à la JSS

L'attaquant Mehdi Benaldjia est l'un des meilleurs joueurs de la JSK pour ne pas dire de notre championnat. Malheureusement face à la JSS pour le compte de la première journée du championnat, il n'a pas eu le rendement escompté. Cela a surpris plus d'un, d'autant plus que lors des matches de préparation, il était le meilleur buteur de l'équipe. D'après une source proche du joueur, c'est le fait qu'il ne soit pas habitué au 4- 4-2 qui ne lui a pas permis de briller surtout que le joueur avec lequel il a joué en attaque, à savoir le Nigérian Uche Nwofor était pratiquement inexistant sur le terrain. L'entraîneur Franck Dumas avait joué lors des matches de préparation avec le 4- 3-3, ce qui avait convenu à

de préparation avec le 4- 3-3, ce qui avait convenu à Benaldjia qui a marqué 4

Benaldjia qui a marqué 4 buts en 3 matches. S'il avait évolué aux côtés de l'attaquant burundais Abdoul Razzak Fiston ou Amaouche, son rendement aurait été peut-être meilleur. Valeur sûre Même s'il n'a pas eu le rendement escompté face à la JSS, Benaldjia reste une valeur sûre. Il avait contribué grandiosement au maintien de l'équipe la saison dernière et s'il réédite les mêmes prestations, il est capable d'aider l'équipe à finir la saison sur le podium. Il peut faire la différence à tout moment et l'entraîneur Franck Dumas comptera certainement sur lui face au MOB. Il a juste besoin d'être soutenu en attaque, car Uche est très loin de son niveau.

N. B.

Le salaire d'Uche

sera revu à la baisse

Comme nous l'avons rapporté dans l'une de nos précédentes éditions, le salaire de l'attaquant nigérian Uche Nwofor sera revu à la baisse dans les jours à venir.

Présenté comme un chasseur de buts, celui-ci a signé un contrat de deux saisons pour un salaire de 12 000 euros par mois, or depuis qu'il a rejoint l'équipe au mois de juin dernier, il n'a rien montré justifiant un tel salaire. Sa prestation face à la JSS a prouvé que ce n'est pas l'oiseau rare que recherchait la direction de la JSK. Heureusement que les responsables des Jaune et Vert du Djurdjura lui ont fait signer un avenant après le retour de l'équipe d'Allemagne qui stipule que s'il n'apporte pas le plus attendu de lui, son salaire sera baissé sans aucune négociation.

Libération En plus de lui baisser son salaire, les

dirigeants se sont entendus avec lui que dans le cas où il ne donnerait pas satisfaction, il sera libéré sans aucune indemnisation. Uche a certes joué en Hollande et au Portugal, il y a quelques années de cela, mais le fait qu'il n'ait pas joué depuis près d'une

saison, cela lui a été fatal. Il a été surestimé, car pour un attaquant qui touche 12 000 euros, il devrait se montrer efficace à chaque match, or ,lui,

il n'a rien montré de bon.

L'entraîneur Franck Dumas lui

a accordé une chance en or en

le retenant dans son effectif, mais il n'a pas su l'exploiter, ce qui suppose qu'il sera sans nul doute le premier joueur à être libéré au prochain mercato hivernal. Le fait que le coach français ait fait appel à l'international attaquant équato-guinéen Pedro Oba, cela prouve qu'il pense déjà au remplaçant d'Uche.

M. A.

Condoléances Il avait à peine 21 ans, Nazim Bellahmar, neveu de notre ami et collègue

Condoléances

Il avait à peine 21 ans, Nazim

Bellahmar, neveu de notre ami et collègue Hamou Bellahmer, vient de quitter brutalement ce monde

à la fleur de l'âge. Choqué par

cette triste nouvelle, l'ensemble

des journalistes, responsables et autres fonctionnaires de Compétition compatissant à la douleur de la famille présente ses sincères condoléances à Hamou, aux parents du regretté et à toute sa famille et amis et prie le Dieu le Tout-Puissant

d'accueillir le défunt en Son Vaste pParadis.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 8
www.competition.dz
Lundi 13 août 2018
8

Le NAHD a concédé la double peine

PAR MOHAMED A.

Alors que deux de ses joueurs manqueront officielle- ment la prochaine rencontre de championnat qui opposera son équipe à l'USM Alger, le coach

Billel Dziri est contrarié face à cette mauvaise nouvelle, d'au- tant plus qu'elle intervient suite

à une double injustice, comme

le qualifiera le premier respon- sable de la barre technique du

Nasria : " Je suis plus que

contrarié face à cette double sus- pension, d'autant plus qu'elle m'oblige à changer deux joueurs

à la fois, dès la seconde journée

du championnat. Je suis contra- rié car sur les deux actions, on s'est fait sanctionner sur des erreurs d'arbitrage qui nous ont été défavorables. Il y a eu d'abord cette action d'Allati qui ne fait absolument pas faute, avant de dégager le cuir, mais il se fait non seulement sanctionné par une faute, mais également par un avertissement pour contestation de décision, alors qu'il n'a pas dit un mot, se contentant de dégager le cuir au loin. L'arbitre aurait dû signaler un comportement antisportif,

NAHD

aurait dû signaler un comportement antisportif, NAHD DZIRI LES ERREURS D'ARBITRAGE SONT “ INJUSTES” bien

DZIRI

LES ERREURS

D'ARBITRAGE SONT

INJUSTES”

bien tenir la route, sur ce point le coach nahdiste nous dira : " Pour moi, voir l'équipe évoluer de la sorte n'a pas été une sur- prise, car si on évoque la stabili- té, ce n'est certainement pas le fruit d'un hasard, mais un choix qui a été fait par la direction et le staff technique de maintenir le groupe de la saison dernière et le renforcer par de nouveaux éléments qui peuvent nous apporter un plus. La prestation de vendredi dernier est bien évi- demment le fruit de cette stabili- té et du travail accompli durant la préparation, mais il ne faut pas oublier les recrues non plus qui ont apporté eux aussi ce qu'on attendait d'eux. Certains semblent d'ores et déjà s'intégrer parfaitement à l'équipe, d'autres semblent avoir besoin d'un temps d'adaptation, mais ce qui est sûr, c'est qu'on a besoin de tout le monde cette saison. On a intégré quatre nouveaux face au CSC, deux en tant que titulaires, et deux autres en tant que rem- plaçants, mais soyez-en certain qu'on fera appel aux autres au fil et à mesure ".

M. A.

Il souhaite un match amical pour la fin de la semaine

Dans le but de com- bler le vide laissé par le report du match de la seconde journée de cham- pionnat qui oppose- ra son équipe à l'USM Alger, et qui a été programmé pour le samedi 25 août prochain, le coach Billel Dziri souhaite programmer une rencontre amicale, avant la fin de cette semaine. Le but de cette rencontre est de maintenir ses joueurs dans le bain, en leur évitant une cassure, mais aussi et surtout accorder du temps de jeu aux éléments qui n'en ont pas eu le week-end dernier face au CSC.

Les deux capitaines nahdistes sont tout content du nul à Constantine

El-Orfi : «Un nul équitable et satisfaisant»

Vice-capitaine du Nasria, Hocine El-Orfi était tout content du résultat obtenu lors de cette rencontre du CSC, lui qui a tenu à positiver ce résultat, en tentant de le bonifier dès la prochaine rencontre :

en tentant de le bonifier dès la prochaine rencontre : "Pour un match de début de

"Pour un match de début de saison, c'est plus que satisfaisant. Je ne vous cache pas que la fatigue a souvent son impact sur ce genre de rencontre de début de saison, le nul est d'ailleurs équi- table. Dieu merci, on a su comment gérer notre rencontre, puisque même si l'on a concédé un but en fin de partie, on n'a pas baissé les bras. Ce n'est qu'un premier match d'ailleurs, on va continuer à tra- vailler, à progresser encore davan- tage, pour espérer réaliser de meilleures performances, éviter dans un premier lieu de concéder des buts pareils, mais aussi tenter d'être plus efficaces devant les buts

M. A.

adverses ".

mais la double peine fait très mal. Idem pour Harrag, qui a certes mal réagi, mais si l'on revient à l'action, il y avait clai- rement penalty sur Khacef, l'ar- bitre ne l'a pas signalé, alors que tout le monde a vu la faute, et pour enfoncer le clou, il sort un avertissement à Harrag pour contestation, c'était vraiment

injuste, car on ne bénéficie ni du penalty, ni de circonstances atté- nuantes. C'est vrai que perdre deux joueurs d'un seul coup fait mal, mais nous avons un grou- pe, nous allons nous préparer à intégrer les éléments qui vont

les remplacer ".

«Très satisfait de mon équipe» Revenant sur le match de ven- dredi dernier et la prestation de ses poulains lors de cette ren- contre, le coach Billel Dziri s'est dit globalement satisfait de son équipe, où il a relevé beaucoup de choses positives : " Je ne vous cache pas que je suis très satis- fait du rendement de mon équi- pe lors de cette rencontre, où l'on a vraiment bien abordé le match. On a été d'ailleurs large- ment meilleur que notre adver-

saire lors de la première pério- de, où l'on pouvait aisément marquer un ou eux buts. On a été moins bons en seconde période, et cela était prévisible, vu que nous ne sommes qu'en début de saison, et que le phy- sique intervient évidemment. Nous avons toutefois eu le méri- te de ne rien lâcher, en repre- nant le match à notre compte après le but concédé, les joueurs ont tout donné, et l'égalisation n'était que logique. Je retiens d'ailleurs cette bonne réaction de l'équipe, qui n'a jamais rien lâché. Ce fut globalement une première satisfaisante, malgré quelques lacunes que l'on s'at- tellera à corriger, mais globale- ment ce fut bon ".

«La stabilité y est évi- demment pour quelque chose» Tout le monde qui a pu suivre la rencontre de0 vendredi dernier entre le NAHD et le CSC a pu louer la supériorité collective du Nasria face au champion d'Algérie. Le Nasria s'est clairement reposé sur la stabilité de son effectif pour bâtir une équipe qui semble

Gasmi :

«Aucune équipe ne méritait de perdre»

Pour le capitaine nahdiste, le résultat de cette rencontre est plutôt équitable, où aucune des deux équipes ne méritaient de perdre cette partie, lui qui a tenu à féliciter ses coéquipiers pour ce match plein : " Dieu merci, on savait tous en tant que joueurs ou bien membres du staff tech- nique que le match n'allait pas être facile, face au champion d'Algérie en titre, qui a réussi une belle performance d'ailleurs. Je pense que les deux équipes ne méritaient pas de perdre lors de cette rencontre, le nul est plutôt équitable. Je remercie tout le groupe pour cette prestation, on n'a été volontaire jusqu'au bout, on n'a jamais baissé les bras, jusqu'à réussir à niveler la marque dans les ultimes ins- tants du match. Ce nul fait bien nos affaires, on a réussi une belle prestation, et prouvé que les efforts fournis durant la pré- paration ne sont pas partis en fumée. Je tiens d'ailleurs à dédier ce résultat à nos suppor- ters, qu'ils soient derrière nous, on fera en sorte de ne pas les décevoir cette saison".

La direction du club et le comité de supporters insistent sur ce point

PAS D'INVITATIONS POUR L'ACCÈS À LA TRIBUNE OFFICIELLE CETTE SAISON

Comme évoqué par nos soins dans nos précédentes édi- tions, en collaboration entre la direction du club et le comité de supporters du NAHD, il a été décidé de mettre en œuvre une carte d'abonnement pour l'accès au stade en vue de la nouvelle saison. Deux cartes d'abonne- ment ont d'ailleurs vu le jour, une qui concerne les gradins et virage, et une autre spéciale tri- bune officielle. La première est d'ailleurs ven- due à hauteur de 3500DA, et concerne toutes les rencontres du championnat qui se joueront au stade du 20-Août-55 de Ruisseau, ainsi que les matchs de coupe que le Nasria dispute- ra à domicile. La seconde carte

concernera les mêmes ren- contres, mais elle est destinée à la tribune officielle, et coûtera 10 000 DA. La direction du club tient d'ailleurs à informer les supporters que l'accès à la tribu- ne officielle sera exclusivement réservé aux abonnés détenteurs de cette carte spéciale tribune officielle, aucune invitation ne sera d'ailleurs confectionnée ni remise aux habitués de cette tri- bune, qui devront débourser cette saison 10 000 DA pour espérer prendre place au niveau de cette tribune officielle. Il est aussi à noter qu'il a été décidé de mettre 60 cartes spécial tribune officielle seulement, vu les nombres de places limitées au niveau de ladite tribune.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

 

USMA

9

Benguit, Bouderbal et Mahious

LES CHANGEMENTS

de Froger face au DRBT



Ultime

entraînement

ce soir

C'est ce soir que les joueurs usmistes effectueront l'ultime séance d'entraînement avant le match face au DRB Tadjenanet. Cette séance aura lieu au stade Omar Hamadi de Bologhine à partir de

20h.

Demain, la formation usmiste renouera avec le championnat national à l'occasion de la réception du DRB Tadjenanet. Un match qui aura lieu au stade Omar- Hamadi de Bologhine à partir de 21h.

de la réception du DRB Tadjenanet. Un match qui aura lieu au stade Omar- Hamadi de
de la réception du DRB Tadjenanet. Un match qui aura lieu au stade Omar- Hamadi de
de la réception du DRB Tadjenanet. Un match qui aura lieu au stade Omar- Hamadi de



Mise au vert à l'hôtel Dar Diaf

Comme à l'accoutumée dans chaque match qui se joue à la maison, les Rouge et Noir de l'USMA rejoindront l'hôtel Dar

PAR ANIS S.

Diaf de Chéraga à l'issue de l'ultime séance d'entraînement pour effectuer la mise au vert en prévision de la rencontre de demain.



La préparation pour cet impor- tant rendez-vous se poursuit dans de très bonnes conditions. Auréolés par l'exploit réalisé à la ville irakienne Karbala, c'est avec un moral gonflé à bloc que les joueurs effectuent leurs séances d'entraînement et ne pensent qu'à enchaîner un nouveau succès demain afin d'entamer la nouvelle sai- son, où ils seront appelés à jouer le titre, par la plus belle des manières. Pour l'importante rencontre de demain soir, le premier responsable de la barre technique du club Thierry Froger prévoit trois changements sur son onze-type par rapport à celui qui

livré le dernier match face à la Force Aérienne. Il alignera Raouf Benguit, Rafik Bouderbal et Aymen Mahious respectivement à la place de Hamza Koudri, Walid Ardji et Amine Hamia.

a

Zemmamouche sera, sans surprise, reconduit dans les bois. Le comparti- ment défensif ne sera pas remanié demain et tous les défenseurs ayant livré le match face à la Force Aérienne seront reconduits. Mohamed Benyahia sera associé à Farouk Chafaï pour constituer la charnière centrale, tandis que Rabie Meftah et Redouane Cherifi occuperont respectivement du

couloir droit et celui de gauche.

Benguit pour remplacer Koudri Comme tout le monde le sait, Hamza Koudri n'est pas concerné par le match de demain face au DRB Tadjenanet car il n'a pas purgé sa sanction (il lui reste encore trois

matchs de suspension, ndlr). Pour pallier cette absence, Froger misera sur Raouf Benguit. Ayant écopé d'une sanction sportive en Irak, le jeune milieu de terrain retrouvera à l'occa- sion sa place de titulaire et le moins que l'on puisse dire, il sera l'une des cartes gagnantes sur laquelle misera beaucoup le technicien français lors de l'importante rencontre de demain. Le natif de Laghouat sera épaulé par Mohamed Benkhemassa et Oussama Chita pour constituer l'entrejeu de l'équipe.

Mahious et Bouderbal de retour dans l'équipe-type Aymen Mahious sera aligné parmi le onze de départ demain pour pallier

l'absence d'Amine Hamia, blessé au genou. L'ex-buteur du CAB, qui a débloqué son compteur buts face à la Force Aérienne, étant l'auteur du but de la victoire de son équipe, sera donc appelé à confirmer. Il sera épaulé par Rafik Bouderbal, qui retrouvera à l'oc- casion sa place de titulaire, et Faouzi Yaya pour animer le compartiment offensif de l'équipe lors de l'importan- te rencontre de demain. Il faut dire que tous les espoirs repo- sent sur ces trois attaquants pour désaxer la défense tadjenanetie et mener ainsi leur équipe à réaliser la victoire demain soir à Bologhine. A. S.

La réserve entame en force le nouveau championnat

L'équipe réserve de l'USMA a entamé avant- hier soir le nouveau championnat en accueillant son homologue du DRBT. Elle a remporté le match sur un score sans appel de quatre buts à zéro. Elle a d'ores et déjà affiché sa grande ambition de jouer le titre cette saison. A. S.

En défense, on prend les mêmes et on recommence Indétrônable, Mohamed-Lamine

Il est indisponible pendant une semaine

Hamia risque de rater le match face au Young Africans

Victime d'une blessure au genou contractée lors de la dernière rencontre face la Force Aérienne en coupe arabe, Amine Hamia a effectué avant- hier une échographie qui a révélé qu'il souffre d'une entorse au genou.

Selon les informations qui nous sont parvenues, il est indisponible pendant une semaine et du coup, il sera

contraint à faire l'impasse sur l'important match de demain qui mettra aux prises son équipe avec le DRB Tadjenanet, pour le compte de

la première journée de la

Ligue 1 Mobilis. Pis encore, l'avant-centre usmiste pourrait également rater le match de la cinquième journée de la phase des poules de la coupe de la Confédération africaine qui mettra aux prises l'USMA avec le représentant tanzanien Young Africans le 19 août prochain à Dar Es Salem. Sa participation pour cet important rendez-vous demeure très incertaine et elle dépendra de son rétablissement, mais le staff

médical du club algérois fera de son mieux afin de le récupérer avant le déplacement à la Tanzanie.

Meziane d'attaque En revanche, Abderrahmane Meziane est désormais apte pour renouer avec la compétition officielle à partir du match de demain face au DRBT après être totalement rétabli de sa blessure au genou. Comme il fallait s'y attendre, c'est avant-hier soir, à l'occasion de la séance de la reprise, que l'attaquant usmiste a réintégré le groupe aux entraînements où il s'est entraîné le plus normalement du monde avec ses

coéquipiers. Seulement, c'est à partir du banc des remplaçants qu'il débutera le match dans la mesure où il accuse un retard physique par rapport à ses coéquipiers car il ne s'est pas entraîné avec l'équipe pendant une dizaine de jours. Mais son retour soulage l'entraîneur Thierry Froger vu le grand poids de Meziane au sein de l'équipe, une carte offensive sur laquelle il peut l'utiliser au cours de l'important match de demain.

A. S.

YAYA : «Il n'est pas question

de rater l'entame du championnat»

«Les sanctions de la CAF sont dures»

Considéré comme l'un des joueurs qui affichent une bonne forme en ce début de saison, Faouzi Yaya sera, sans surprise, reconduit demain face au DRBT pour animer le compar- timent offensif de l'équipe. Il nous parle de cet impor- tant rendez-vous en affir- mant que lui et ses coéquipiers sont détermi- nés à entamer le nouveau cham- pionnat sur une bonne note. Le moral des joueurs

et sous une ambiance conviviale. Le moral est au beau fixe après l'exploit réalisé à l'Irak et on ne pense que d'enchaîner un nouveau succès demain.

Comment se présente pour vous la rencontre ?

Comme tous les matchs du cham- pionnat, il s'annonce difficile pour nous. On sait très bien qu'on aura en face un adversaire qui tentera de nous accrocher et on doit rester vigilants pour éviter une mauvaise surprise. Notre mission est claire, on devra coûte que coûte s'adjuger les précieux trois points. On est des pré- tendants sérieux pour le titre et il n'est pas question de perdre des points à domicile dès la première journée du nouveau championnat. J'espère qu'on sera dans notre meilleur jour pour gagner.

Appréhendez-vous le facteur fatigue ?

Certes, on a effectué un long et pénible voyage à l'Irak, mais on va bien récupérer avant le match de demain. Je crois qu'il n'y a aucun problème de ce côté et on est

Dans de très bonnes conditions
Dans de très bonnes conditions

est au beau fixe et tous les moyens sont réunis pour arracher les précieux trois points demain soir. Il nous parle également des sanctions infligées par la CAF en l'en- contre de ses partenaires Mansouri, Benyahia, Benkhemassa et Bouderbal.

Dans quelles conditions se poursuit votre préparation en prévision du match face au DRBT ?

déterminés plus que jamais à entamer le nouveau championnat par la plus belle des manières.

Que pouvez-vous nous dire à propos des sanctions infligées par la CAF en l'encontre de vos coéquipiers ?

Ce sont des sanctions amères. Personnellement, je ne m'y attendais dans la mesure où il ne s'était passé de choses graves, juste une petite bagarre entre quelques joueurs. Leur absence ne fait guère nos affaires et on espère que cela ne va pas influer sur le rendement de l'équipe pour se qualifier pour les quarts de finale de la coupe de la CAF à la première place.

Vous êtes l'un des joueurs qui affichent une bonne forme en ce début de saison, êtes-vous satisfait de vos prestations ?

Si j'affiche une bonne forme, c'est le fruit de mes efforts fournis durant la

préparation d'intersaison. Je suis satis- fait de mes prestations, notamment lorsque je joue sur les ailes, mais je suis capable à faire beaucoup mieux. Au fil des matchs, je serai encore meilleur. J'espère seulement ne pas contracter des blessures qui me frei-

nent dans mon élan.

A. S.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

10

CRB

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 10 CRB BOUHAFS BRISE LE SILENCE «LE CRB EST VICTIME D'UNE
BOUHAFS BRISE LE SILENCE «LE CRB EST VICTIME D'UNE MANIPULATION ORCHESTRÉE PAR CHETTOUF»
BOUHAFS
BRISE LE SILENCE
«LE CRB EST VICTIME
D'UNE MANIPULATION
ORCHESTRÉE PAR
CHETTOUF»

Mohamed Bouhafs a affirmé hier que tout ce que lui et le club vivent comme problèmes actuellement n'est que la conséquence de manipulations de ses rivaux.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Bouhafs tire à boulets rouges sur le président du CSA/CRB, à savoir Karim Chettouf. Ce dernier est pour le premier responsable du club derrière tous les problèmes que traverse le Chabab ces dernières semaines. "Le CRB est victime d'une manipulation orchestrée par Karim Chettouf", affirme Bouhafs avant d'ajouter : "Depuis des semaines il ne cesse d'agir pour nous mettre des barrières. Il n'a jamais fait en sorte de nous aider. Sinon comment expli- quer le fait qu'il est allé rencontrer monsieur Zoukh et le solliciter pour une aide au CRB en tant que club de football, sans pourtant que le club ne bénéficie de cette aide. Cette aide de 4 milliards était bel et bien destinée à solutionner les problèmes actuels du club de football. Je suis convain- cu qu'il est également derrière tous

les blocages survenus au niveau de la LFP. Il a usé de tous ses réseaux pour nous mettre en difficulté. Et il sait très bien de quoi je parle. Pour terminer, je tiens à remercier infini- ment monsieur le wali pour l'aide qu'il a voulu apporter au CRB. Dommage qu'elle ne nous soit pas parvenue."

«Le P/APC de Mohamed Belouizdad doit faire preuve de plus de calme» Mohamed Bouhafs a également commenté les déclarations de Mohamed Amamra faites aux médias samedi soir. Il a déclaré : "Je pense que le P/APC de Mohamed Belouizdad doit faire preuve de plus de calme dans ce genre de situa- tions. Je comprends le fait qu'il représente une grande commune au niveau d'Alger et qu'il soit égale- ment un amoureux du CRB, mais je

pense qu'il devait faire preuve de sagesse et d'agir dans l'intérêt du CRB. Parce que ça ne sert à rien qu'il me descende en flammes alors qu'il ignore qui fait réellement du mal à ce club."

«J'appelle nos chers sup- porters au calme» Pour terminer, Mohamed Bouhafs s'adresse aux supporters du club et

déclare : "J'appelle nos chers suppor- ters au calme, et qu'ils sachent que depuis que je suis là, je ne cesse de tout donner pour ce club dont moi également je suis supporter. Mais qu'ils sachent également que tous les problèmes que traverse notre club actuellement seront bientôt réglés et que toute cette situation a été provo- quée par des gens qui prétendent aimer le club, mais en réalité ils n'ont cessé de nous mettre les bâtons

dans les roues."

S. B.

LE CSA VEUT DISSOUDRE LA SSPA

Fort de ses 75% de parts d'actions, le CSA s'est réuni hier pour discuter d'une dissolution de la SSPA.

Hier, jusqu'à 21h, les responsables du CSA/CRB étaient toujours en réunion qu'ils ont pourtant débutée vers 16h. L'objet de cette réunion est de discuter d'une dissolution éven- tuelle de la SSPA qui est pour eux l'unique solution dans l'immédiat pour que le CRB puisse passer à une nouvelle étape et aspirer à un avenir meilleur. Après plus de 4 heures de discussions, à l'unanimité, les membres du bureau exécutif du club amateur ont décidé d'opter pour cette solution qui consiste à dissoudre la SSPA d'autant plus que les 75% de parts d'action que possède le CSA au sein de la SSPA leur per- mettent, selon eux, d'agir avec force et rapidement dans les jours à venir.

Mettre en place un nouveau conseil d'administration Le but principal du CSA était selon ce qui a été dit pendant cette réunion de tout refaire au niveau du conseil d'administration de la SSPA. Autrement dit, il veut vider le CA actuel et faire appel à de nouveaux investisseurs qui puissent apporter un nouveau souffle, financièrement parlant notamment, au club. La possibilité donc d'op- ter pour un directoire ne constituait que le plan B des responsables du CSA, chose qui devrait leur ser- vir de solution de sauve- tage au cas où ils ne par- viendraient pas à attirer de forts investisseurs pour racheter le club. S. B.

attirer de forts investisseurs pour racheter le club. S. B.  Jusqu'à hier, aucun problème n'a

Jusqu'à

hier, aucun

problème

n'a été

réglé

Une source offi- cielle nous a indiqué hier que jusque dans la soirée la direc- tion du club n'avait encore entrepris aucu- ne démarche pour régler les problèmes actuels. Le CRB risque donc de voir la situation actuelle se per- pétuer.

CHÉRIF EL-OUAZZANI :

«Bouhafs ne répond plus à mes appels»

EL-OUAZZANI : «Bouhafs ne répond plus à mes appels» Comme tous ceux qui sont proches du

Comme tous ceux qui sont proches du club, Tahar Chérif El-Ouazzani trouve que la situation actuelle du CRB est très inquié- tante et dit que les Belouizdadis doivent réagir dans les plus brefs délais pour désa- morcer cette situation d'urgence. "Cette situation me fait peur. Ce n'est pas normal qu'un grand club comme le CRB connaisse une crise pareille", a déclaré le coach avant d'ajouter : "J'espère qu'on finira vite par trou- ver des solutions, parce que si ça continue comme ça, cette équipe risque de ne pas rele- ver la tête. On doit donc absolument nous mettre dans un minimum de bonnes condi- tions pour pouvoir effectuer un début de compétition acceptable et éviter le pire." Interrogé par nos soins sur ses rapports avec Bouhafs, Chérif El-Ouazzani affirme :

"J'avoue que cela m'inquiète davantage. Il était censé nous rassurer et faire en sorte de nous mener à bon port, mais au lieu de tout cela, Bouhafs ne répond plus à mes appels et cela dure depuis trois jours."

«Chettouf m'a rassuré» Toujours concernant ses contacts avec les personnalités du club, le coach souligne : "La seule personne avec qui j'ai discuté c'est bien le président du CSA Karim Chettouf avec qui j'ai pu m'entretenir et il m'a rassuré. Il m'a affirmé que le CSA est sur le point de préparer un changement administratif de fond au sein du club, ce qui devrait per- mettre au CRB de passer à une ère nouvelle."

«Cette semaine sera déterminante» Interrogé sur son avenir au club, Chérif El- Ouazzani semble un peu hésitant par rap- port à ce sujet et répond : "Pour que je reste je dois avoir des garanties qu'on ne va pas me laisser seul face à tous ces problèmes. On doit m'aider parce que je n'ai pas de baguette magique. Donc, par rapport à tout cela, je vais dire que cette semaine sera déterminan- te. On va d'abord reprendre les entraîne- ments et on verra ensuite ce qui devrait être fait."

S. B.

REPRISE CE SOIR À BOUCHAOUI

La reprise des entraînements de l'équipe fanion est prévue ce soir à partir de 17h à la forêt de Bouchaoui. Cette séance sera dirigée bien évidemment par Chérif El- Ouazzani qui va tenter en cette occasion de se projeter sur la prochaine journée et ten- ter de faire oublier aux joueurs ce début de saison cauchemardesque.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

MCO

11

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 MCO 11 Zaki : «Il nous manque la dernière touche» Tout

Zaki : «Il nous manque la dernière touche»

Tout en reconnaissant que son équipe n'a pas fait le match qu'il fallait en offrant même un cadeau au CABBA dès le début du match, Badou Zaki refuse d'enfoncer ses joueurs, lesquels ont tout donné dans ce match.

PAR M. STITOU

Lors de la conférence de presse après la rencontre, Badou Zaki dira :

"On avait en face un adversaire bien organisé ; néanmoins, si on ne lui a pas offert d'emblée un cadeau (mau- vaise relance d'Ait-Ouamar) et sur- tout fait preuve d'excès de précipita- tion devant les bois, alors qu'on s'est crée de nombreuses occasions franches, le sort du match aurait été tout autre. " " En un mot, ce résultat ne reflète pas la physionomie de la par- tie. Ces deux points, on les récupèrera après", analysera le néo-coach du MCO.

«On doit récupérer les points perdus» Il dira à propos de cette erreur monumentale commise dès la 1re minute du match par Ait- Ouamar :

"On ne fait pas une telle erreur dans une zone où l'adversaire peut vous mettre en danger. Cependant, je retiens qu'après, il y a eu une bonne réaction de mes joueurs qui ont, quoi qu'on dise, accompli une prestation acceptable. " Quand on lui demande ce qui n'a pas marché dans ce match, Badou Zaki réplique : "La dernière touche, c'est clair. Cela dit, on vient de commencer le championnat ; malgré cette contre-performance, le MCO aura son mot à dire cette saison", pré- dit le coach marocain.

«Les joueurs ont mouillé leur maillot» Alors qu'on pensait que ce résultat nul a déçu l'entraîneur, pour celui-ci, tout en reconnaissant qu'il aurait aimé débuter par une victoire, dira : "Même si les occasions n'ont pas manqué, mais je ne suis pas déçu, car les

joueurs, comme on dit, ont mouillé leur maillot. On a manqué tout sim- plement de réussite." Quant à l'attitu- de des joueurs du CABBA qui tom- baient par terre au moindre contact et simulaient des blessures pour casser le rythme de l'équipe, il dira : "Cela est propre aux équipes nord-africaines ; il faudrait prendre l'arbitrage pour sanctionner les tricheurs car le foot- ball est un spectacle. Hélas, ils sont nombreux à l'ignorer en usant d'anti- jeu pourvu de prendre un point."

«Mansouri a usé de dribles inutiles» Flamboyant le weekend passé contre le TP Mazembe, Zakaria Mansouri n'a été que l'ombre de lui- même avant-hier, fournissant même une piètre prestation ; Cela n'a pas échappé à son entraîneur qui avouera après la rencontre : "Mansouri a usé

BELHADJ :

«Ce n'est que le 1 er match»

a usé BELHADJ : «Ce n'est que le 1 e r match» Venu assister au match

Venu assister au match de son équipe, le président affirme que malgré le résultat, l'équipe a toute sa confiance et qu'une fois bien rodée, elle sera plus efficace, prévoit-il.

Un mot sur le résultat de ce soir ?

C'est connu dans le football, quand vous ramenez une dizaine de nouveaux joueurs, il faut du temps pour que l'équipe soit homogène. Comme on dit, la machi- ne sera mieux huilée. Franchement, je ne suis pas inquiet après ce revers à domi- cile car il s'agit du premier match. On espère récupérer ces points perdus. Sinon pour revenir au jeu, il y a eu du bon et du moins bon ; je retiens

Il est passé à l'hôtel

N'ayant pu se déplacer à l'hôtel Sheraton la veille, Baba a tout de même rendu visite à l'équipe quelques heures avant le match, plus précisément pendant la collation à 18h. Il a pu discuter notamment avec l'entraîneur. Par la suite, il s'est déplacé à bord de son véhicule personnel au stade Ahmed- Zabana. Comme d'habitude, Baba a suivi les péripéties de la rencontre sur le petit écran dans l'une des salles de l'enceinte.

surtout les 20 dernières minutes où notre équipe a montré de belles choses.

Selon vous, il faudrait du temps à cette équipe…

Absolument, il faut quatre ou cinq journées du championnat ; après je pense que notre équipe devrait bien carburer. Comme je l'ai dit, on ne se fait pas de soucis, l'expérience du football nous a appris qu'il faut rester toujours patient, seule la persévérance dans le tra- vail finit par payer. Cela dit, on sait que le premier match est toujours délicat à négo- cier car toutes les équipes se préparent pour le gagner. Alors qu'on était mené pendant longtemps au score, on a égalisé ; on prend un point, c'est mieux que rien.

Avec une masse salariale plus élevée cette saison, on imagine qu'il faudrait beaucoup d'argent pour faire face à ces dépenses…

Disons qu'on se débrouille comme on peut ; toutefois, on souhaiterait bien que les pouvoirs publics nous aident un peu car dit un dicton de chez nous, ''on n'applaudit pas avec une seule main'' Pour l'heure, je gère l'équipe avec mon argent. On a fait de lourds investisse-

de dribles inutiles, alors qu'on lui a donné des consignes de jouer plus collectivement. Il
de dribles inutiles, alors qu'on lui a
donné des consignes de jouer plus
collectivement. Il doit apprendre
d'ailleurs à le faire s'il veut devenir
un bon joueur."
«Je suis triste pour le
CRB»
Enfin, interpellé sur la situation
critique que vit le CRB, son ancien
club, Badou Zaki ne cache pas sa
déception. "Je suis vraiment triste,
mais comme je l'ai souvent dit, le
problème du CRB n'était pas
Todorov ou Taoussi ; ce club est
miné par une crise financière. Ce
qui s'est passé ce samedi est très
grave, on a touché le fond ",
regrette Zaki qui a drivé le CRB
la saison passée, club auquel il
offrit une consécration en coupe
d'Algérie.
M. S.

ments pour monter cette équipe ; on espère que ces investissements seront amortis ; cela passe évidemment par une bonne saison de l'équipe.

Vous avez revendiqué la gestion du stade le jour du match ; où en êtes- vous dans ce dossier ?

On assiste à un retour du public au stade ; pour rentabiliser nos dépenses devenues avec le temps onéreuses, cette démarche est légitime. On attend le retour du wali de son congé pour lui demander de nous aider à régler ce problème.

Les supporters n'ont pas apprécié la programmation du match à 21h, notamment en raison de l'absence de transport au-delà de cet horaire…

Nous savons bien qu'il y a des sup- porters qui se déplacent des localités avoisinantes telles que Gdyel, Misserghine ou Oued Tlélat ; qu'ils

sachent que la prochaine fois, on exige- ra de la LFP de fixer l'horaire du match un peu plus tôt, au moins à 19h afin de permettre à cette frange de supporters de regagner leur domicile tranquille-

ment.

M. S.

Une prime de 8 millions

Avant la rencontre, afin de motiver ses troupes, le président Ahmed Belhadj leur a promis une prime de 8 millions en cas de victoire. Ils l'ont hélas laissée filer après avoir concédé un nul peu glorieux avant- hier.

Heriat était grippé

Titulaire dans le onze de départ, Hamza Heriat nous a appris, après la rencontre, qu'il était diminué par une grippe ; s'il a cependant tenu le coup, c'est grâce en partie aux soins prodigués par le staff médical du club.

Kodjo avait grise mine

Incorporé dans le dernier quart d'heure, le Malien Kodjo Dosse a failli être le héros du match. Hélas pour lui, il n'a pas réussi à transformer les deux occasions qu'il s'est créées en fin de match. D'ailleurs en quittant le vestiaire, il était triste, refusant même de faire des déclarations à la presse.

Deux séances ce lundi

Alors qu'il a annulé l'entraînement d'hier en accordant un repos aux joueurs, Badou Zaki a programmé pour ce lundi deux séances ; l'une le matin et la seconde en fin d'après-midi à Zabana.

Entrée satisfaisante de Feham

Incorporé dans le dernier quart d'heure du match, Feham Bouazza, qui excelle dans le jeu long, a déstabilisé la défense du CABBA. D'ailleurs pour les présents, il a été d'un bon apport sur le terrain et ce, malgré le semi-échec concédé par son équipe.

Nadji n'oublie pas son bébé

Après avoir transformé le penalty, Rachid Nadji s'est dirigé directement vers l'une caméra de la télévision pour faire un geste à la… Bebeto en dédiant ce but à son bébé.

Pas de suspendus

Pour la rencontre de la deuxième journée (déplacement chez la JSS ce vendredi), on ne déplore aucun joueur suspendu ; c'est l'un des points positifs après la rencontre.

Mention spéciale pour le public

L'ambiance au stade Ahmed-Zabana était des plus colorées avant-hier soir. Même après le résultat nul concédé par leurs favoris, ces derniers ont été applaudis par leurs fans. Par ailleurs, ils ont fait la même chose pour les joueurs du CABBA à leur retour aux vestiaires au coup de sifflet final. Un comportement salué d'ailleurs après le match par les joueurs et les accompagnateurs du CABBA.

Quand Mekkaoui secoue ses coéquipiers

Juste après l'inscription du but par Meftahi (01'), alors que les joueurs oranais se rejetaient la responsabilité du but encaissé, Zinedine Mekkaoui a pris le ballon en se dirigeant vers le rond central pour le poser ; une manière de dire à ses coéquipiers qu'il fallait bien se concentrer pour revenir dans le match. Un comportement digne d'un leader du groupe.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

12

MOB

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 12 MOB L'attaque crache le feu La prestation magistrale des Crabes

L'attaque crache le feu

La prestation magistrale des Crabes pour la première journée du championnat de Ligue 1 Mobilis face à l'O Médéa a été couronnée par une victoire de haute facture. L'efficacité des attaquants béjaouis devant les buts adverses a fait la différence.

De notre correspondant

BADIS B.

Le MOB a joué l'attaque à outran- ce avec des attaquants assoiffés de buts qui ont finalement réussi à en mettre quatre. Michel, qui a déjà décla- ré qu'il compté jouer l'attaque dès l'en- tame de la compétition et d'éviter le repli en défense, a su trouver la bonne combine en alignant trois attaquants d'entrée. Personne ne peut nier que la ligne offensive béjaouie était très pré- sente dans cette rencontre.

Touré promet une grande saison L'attaquant, qui s'est engagé depuis plus d'un mois avec le club phare de la Soummam, à savoir Malik Touré, qui a évolué précédemment à l'US Biskra, promet de réaliser une grande saison avec les Crabes. Mis à part le fait que Touré a réussi samedi à débloquer son compteur avec le MOB en inscrivant son premier but, il fut également derrière quasiment toutes les actions menées par son équipe. Il a à plusieurs reprises offert des balles de but à ses camarades.

L'entrée de Kadri a fait bou- ger les choses Bien que Mehdi Kadri n'ait pas eu l'occasion d'intégrer le onze entrant de

pas eu l'occasion d'intégrer le onze entrant de Michel lors de cette première ren- contre, le

Michel lors de cette première ren- contre, le jeune Kadri a été aligné en seconde période. Ce joueur a profité de l'occasion pour signer sa première apparition en Ligue 1 Mobilis. Kadri a montré l'étendue de son talent en

effectuant parfaitement la tâche qui lui

a été confiée sur le terrain. Le jeune

Mobiste prouve encore une fois qu'il possède bel et bien les atouts néces- saires pour faire partie de l'équipe- type de Michel, car son entrée a carré- ment boosté la ligne offensive béjaouie. Il a bien fait bouger l'attaque en étant même derrière le but égalisa-

teur inscrit par Touré.

Amokrane s'est illustré La nouvelle recrue du MO Béjaia débarquée au dernier mercato estival en provenance de l'ES Sétif, à savoir

Abdelhaki Amokrane, n'a pas raté l'oc- casion de s'illustrer en parvenant à signer son premier but sous les cou-

leurs vert et noir.

B. B.

Un démarrage réussi, place à la JSK

Les Béjaouis ont signé samedi au stade Imam-Lyes de Médéa leur première victoire en championnat, lors du déplacement de la première journée de la Ligue 1 Mobilis qui a opposé les Crabes à la formation de l'O Médéa et qui soldée par 4 buts à 2 en faveur des Vert et Noir de Béjaia.

Les Crabes ont ainsi réalisé le démarrage qu'il fallait et l'entrée en lice tant attendue après une prestation plutôt convaincante samedi, prouvant ainsi qu'ils valaient plus qu'on le croyait. Après les points noirs obser- vés lors de joutes amicales disputées par les Béjaouis au cours des deux stages de préparation en Tunisie et à Blida, Bouldiab et ses camarades ont, lors de cette première sortie, prouvé qu'ils avaient seulement quelques pro- blèmes de cohésion qui allaient finir par être réglés avec le temps. Les pou- lains de Michel n'ont également pas démérité sur le plan physique en tenant tête à leur adversaire de l'O Médéa. Même après le retournement

adversaire de l'O Médéa. Même après le retournement de la situation survenu en seconde période, les

de la situation survenu en seconde période, les Béjaouis ont continué à développer leur propre football en finissant par inscrire 3 autres buts.

Un moral d'acier C'est donc à l'extérieur que les cama-

rades de Belahcen ont pris part à cette rencontre entrant dans le cadre de la première journée de Ligue 1 Mobilis. Bien que la rencontre en question soit

la première pour les Crabes en Ligue 1

après une saison d'absence, l'enjeu était de taille. Après les deux regrou- pements en Tunisie et à Blida, les Béjaouis voulaient réussir leur démar-

rage en championnat en réalisant un résultat positif qui aura sans doute un poids dans la suite de l'aventure du MOB. C'était donc la rencontre qu'il ne fallait surtout pas rater pour prouver à tout le monde que le MOB ne fera pas de la figuration cette saison ; il visera bel et bien un parcours honorable en Ligue 1. Ce que les joueurs mobistes ont bien compris et n'ont pas tardé à le faire comprendre à l'OM en ouvrant le

score en première période par l'inter- médiaire de Semahi. Les locaux ont par la suite réagi dès l'entame de la seconde période en parvenant à égali- ser puis à mener au score. Au moment

où tout le monde pensait que les Béjaouis allaient finalement rentrer bredouilles à Bejaia, le nouvel atta- quant Malik Touré parvient à remettre son équipe dans la course avec une égalisation venue au bon moment puisque cette dernière a permis à Amokrane de redonner l'avantage aux siens, puis à Kadri de plier définitive- ment le match. C'est dire que même si côté cohé- sion, les Crabes n'ont pas véritable- ment brillé, il reste que la volonté et l'envie de vaincre affichée par Amokrane & Co ont fait la différence lors de cette rencontre.

Les supporters plus confiants que jamais Aucun supporter n'espérait mieux que ce scénario qui permet à l'équipe de gratter trois précieux points à l'extérieur pour cette pre- mière journée du championnat. Cette victoire aura en effet un énor- me impact sur le moral du groupe car le driver attendait une telle réac- tion des joueurs qui ont fait un match exemplaire sur le plan tac- tique, en étant un vrai poison pour l'adversaire. Ce qui a permis au MOB de récolter les trois points de la victoire. Le groupe a donc fait le plein durant cette rencontre qui per- mettra aux Béjaouis d'entamer de la meilleur des manières la compéti- tion avec une énorme volonté qui sera leur seule clé pour atteindre l'objectif du maintien en fin de sai- son. De leur côté, les fidèles amou- reux des Vert et Noir sont désor- mais plus confiants que jamais ; ils sont certains que leur équipe est en condition de briller cette saison en Ligue 1 Mobilis et attendent avec impatience la prochaine rencontre qui aura lieu samedi prochain à l'Unité maghrébine pour voir la nouvelle ver- sion de leur équipe. B. B.

Encore du pain sur la planche côté défensif

Le seul point noir de la rencontre de samedi dernier n'était autre que la ligne défensive qui manque toujours de cohésion, à l'image de quelques défenseurs qui ont commis beaucoup de bourdes. Ce qui a permis à l'O Médéa notamment d'inscrire les deux buts. De son côté, le coach Alain Michel, bien conscient de ce problème, compte mettre ses défenseurs devant leurs responsabilités au cours de cette semaine de préparation. Ces derniers seront confrontés à un énorme travail tout au long de la prochaine semaine d'entraînement. Ce qui aidera sans aucun doute à améliorer le rendement de la défense béjaouie afin d'être plus convaincante à l'avenir.

Le retour de Naas, Herida et Soltane, les autres atouts du MOB

Bien que le résultat enregistré par les Crabes lors de leur première apparition face à l'O Médéa reste plus que convaincant avec une première victoire de 4 buts à 2 à l'extérieur, tout le monde reste certain que l'absence des éléments blessés a pesé lourd dans l'équipe. On reste très confiant quant à l'amélioration du rendement du groupe à l'avenir, car le retour des trois éléments, à savoir Naas, Herida et Soltane, risque de solidifier davantage le groupe pour améliorer ses prestations. Le latéral droit de métier Naas Laraba et le milieu de terrain converti en latéral gauche la saison dernière, à savoir Herida, pourraient bel et bien être les deux éléments manquants à la défense. Le retour de ces deux éléments permettra sans doute à Michel d'avoir plus de choix quant à la meilleure combine pour la suite du championnat.

Reprise à l'UMA

C'est cet après-midi que les Vert et Noir de Béjaia seront appelés à chausser les crampons pour préparer la prochaine rencontre de samedi prochain à Béjaia. Le MOB accueillera la JS Kabylie pour le compte de la seconde journée du championnat. Michel s'appliquera donc dès cet après-midi à la préparation. Une légère séance de décrassage sera au programme à l'Unité maghrébine. Les éléments béjaouis en profiteront pour se dégourdir les jambes avant d'entamer les choses sérieuses de la préparation du derby kabyle face à la JSK. B. B.

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Véhicule culte

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Véhicule culte et

Page coordonnée par Brahim Aziez

AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Véhicule culte et symbole de la culture américaine,

Véhicule culte et symbole de la culture américaine, la Ford Mustang vient d'avoir droit à une grande fête au siège de Ford dans l'État du Michigan pour célébrer ses dix millions d'exemplaires.

10 millions de Mustang assemblés dans l'usine Ford de Detroit, capitale historique de l'au- tomobile. Que ce soit au cinéma, à travers la musique ou autre, la Ford Mustang est reconnue à tra- vers le monde comme un objet culturel phare de l'Amérique. Une célébration qui intervient au moment où les ventes de Mustang chutent aux États-Unis, mais s'ac- célèrent à l'étranger. En effet, Ford n'a vendu que 81 000 Mustang en 2017 sur le sol américain (0,5 % du marché), selon le cabinet Autodata. Mais depuis que Ford a commencé à l'exporter en 2015, elle est la voiture de sport la plus

10 MILLIONS

DE FORD MUSTANG DANS LE MONDE

vendue au monde, y compris en Chine. Pour marquer cette étape dans l'histoire de ce véhicule emblématique, qui tire son nom du cheval sauvage sillonnant l'ouest américain, Ford a fait appel à la nostalgie des Américains. Le premier modèle a été présenté au printemps 1964 à New York après avoir attisé les curiosités pour en faire un événement. Et pour mieux marquer la fête, Ford a exposé la toute première Mustang jamais achetée et qui appartient toujours à son acheteur d'origine. L'objectif étant d'avoir la totalité des 54 années représentées.

d'avoir la totalité des 54 années représentées. LA 3 e GÉNÉRATION DU MERCEDES CLASSE B EN

LA 3 e GÉNÉRATION DU MERCEDES CLASSE B EN APPROCHE

Avec plus d'un million d'exemplaires vendus à travers le monde, le Classe B qui reste un succès pour Mercedes se prépare à amorcer sa troisième génération.

Et alors que sa révélation ne devrait plus tarder, quelques détails stylistiques nous sont dévoilés sur cer- tains sites spécialisés. Extérieurement, la nou- velle génération du monospace compact devrait, comme la nou- velle Classe A, prendre quelques rondeurs. La calandre à deux

lamelles, déjà présente sur la génération actuelle du monospace, devrait rester sur la nouvelle version, selon les finitions. Les feux avant et arrière, devraient eux, reprendre le même des- sin que ceux de la berli- ne compacte de Mercedes. Et comme pour les dernières nou- veautés de la marque à l'étoile, le nouveau Classe B délaissera les compteurs à aiguille pour céder à la mode du tout numérique. La planche de bord devrait être la même que celle de la Classe A. On retrou- vera, ainsi, les deux grands

de la Classe A. On retrou- vera, ainsi, les deux grands écrans devant le conducteur, toujours

écrans devant le conducteur, toujours sans casquette. Ils pourront mesurer jus- qu'à 10,2" chacun. Le dernier système d'info- divertissement de Mercedes, MBUX, sera

aussi de la partie. Sous le capot, le monospace devrait reprendre les moteurs essence et die- sels de la Classe A. Une version hybride rechar- geable viendra se joindre au catalogue ultérieurement. Mais pour en savoir plus sur la nouvelle génération du monospace de Mercedes, les dimen- sions, entre autres, il faudra encore être un peu patient. Quoique sa commercialisation est attendue dans le courant de l'année

2019.

CLAP DE FIN POUR LA FIAT PUNTO

CLAP DE FIN POUR LA FIAT PUNTO La Fiat Punto s'arrête après 25 années de bons

La Fiat Punto s'arrête après 25 années de bons et loyaux services. Le tout der- nier exemplaire vient de sortir de son usine de Melfi (Italie). La Punto sera restée pas moins de 25 ans au catalogue de Fiat, pendant lesquels elle aura eu le temps de s'écouler à plus de 9 millions d'exemplaires dans le monde. Elle ne sera pas remplacée par une nouvelle mouture. Du moins, pas pour le moment. Il faut reconnaître que, ces dernières années, la Fiat 500 n'a cessé de prendre de l'importance au sein de la gamme de Fiat. A tel point qu'elle couvre désormais tous les segments stratégiques de la marque, de la micro-citadine (500) aux monospaces (500L) en passant par les SUV (500X). L'échec du constructeur ita- lien s'élargi, ainsi. Après les Bravo- Brava, voilà que la Punto paye les frais d'une politique trop orientée vers l'Europe, négligeant les pays africains et…la concurrence à laquelle Fiat n'a jamais essayé de coller.

LE KARTING AUX JEUX OLYMPIQUES DE PARIS EN 2024 ?

de coller. LE KARTING AUX JEUX OLYMPIQUES DE PARIS EN 2024 ? Les propositions pour l'introduction

Les propositions pour l'introduction aux Jeux olympiques se multiplient, et la dernière en date émane de l'ancien pilo- te de Formule 1, Felippe Massa. Désormais président de la commission karting de la FIA, Felipe Massa, veut que le sport automobile soit présent aux Jeux Olympiques de 2024. Après avoir pris la présidence de la CIK-FIA, juste après sa retraite de la F1, le Brésilien a déjà fait part de sa vision pour l'avenir du vivier essentiel du sport automobile, et une démonstration de karting élec- trique est prévue lors des Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires. Massa révèle, ainsi, que son objectif est de se servir de cette techno- logie pour que le karting soit aux Jeux olympiques. " Il y a de bonnes idées ", a déclaré le vice-champion du monde 2008 lors de l'émission brésilienne Conversa com Bial. " Il va y avoir un événement en Argentine, à la fin de l'année, d'où l'idée d'amener des karts électriques aux Jeux Olympiques 2024, à Paris."

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

14

OM

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 14 OM Malgré la défaite Les Olympiens possèdent une équipe Bien

Malgré la défaite

Les Olympiens

possèdent une équipe

Bien que les Olympiens aient été battus à domicile (1re match de la L1 Mobilis) par une équipe mobiste bien volontaire, cela n'a pas empêché les puristes de la balle ronde à Médéa de faire des commentaires.

De notre correspondant

M. GRINI

Ils sont allés même jusqu'à argu- menter que l'OM est encore en rodage et que sa prestation devant les Bejaouis n'est pas si piètre. Au contraire, esti- ment-ils, les camarades du capitaine Addadi - meilleur homme sur le terrain - sont à créditer d'un match honnête et d'un rendement non négligeable. Des buts bêtement encaissés ? Ça arrive lors- qu'on joue un match officiel pour la pre- mière fois ensemble. N'avez-vous pas remarqué qu'à des moments dans le match, les joueurs médéens avaient bien la direction des opérations en main, mais par maladresse et par imprudence, ils n'en ont pas profité. Et les Blues qui, d'habitude, n'admettent pas un tel résul- tat, ont quitté l'arène d'Imam Lyes le cœur pincé, mais sans agressivité ou des gestes antisportives. "Malgré la défaite, je peux dire que notre équipe a fait le jeu. Aujourd'hui, on a découvert une

équipe a fait le jeu. Aujourd'hui, on a découvert une équipe d'avenir et ce n'est pas

équipe d'avenir et ce n'est pas ce résultat négatif qui va l'enterrer. Au contraire, on va continuer à l'encourager et la sou- tenir jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'elle retrouve sa vitesse de croisière. Et on est persuadés que l'OM fera sensation cette saison", a déclaré, à la fin de la ren- contre, un fervent supporter des Olympiens. D'ailleurs, même son de cloche chez

le président Boukhelkhel qui était, certes, déçu, mais qui croit encore en son équipe et à son staff technique : "Je n'arrive pas à percevoir ce résultat un peu surprenant, car sur le rectangle vert, notre équipe a joué le jeu et a fait le match qu'il fallait. Mais, il ne faut pas avoir des remords. On doit penser à l'avenir et envisager le meilleur. Honnêtement, on possède un bon staff

technique et une équipe. On est confiants et sereins quant à l'avenir de notre formation."

Dommage, ces bourdes défensives ! En effet, les camarades de l'axial Dembélé étaient bien présents sur le ter- rain et hormis ces bourdes défensives, l'OM aurait dû et pu concrétiser l'essen- tiel, remporter une victoire. Mais, le coa- ching d'Alain Michel a fait, il faut le reconnaître, la différence, surtout lors- qu'il a incorporé le joueur Kadri (66e). C'est à partir de ce moment que le sché- ma tactique des Béjaouis a connu un ascendant très remarqué. En face, les Médéens commençaient à caler en com- mettant des erreurs impardonnables et irréparables. Quoi qu'il en soit, les Mobistes étaient plus volontaires et plus intelligents dans le jeu et méritent amplement leur éclatant succès, bien qu'il leur reste un peu de travail, selon notre analyse, au niveau du milieu de terrain et dans l'axe défensif. G. M.

Sameur : «On ne sait pas ce qui nous est arrivé»

L'ex-Belouizdadi, auteur d'un match époustouflant en marquant le second but de son équipe sur un coup de pied de réparation, est sorti en fin de match mécontent et très déçu :

"Franchement, je n'arrive pas à comprendre ce qui nous est arrivé, notamment en seconde période. Pourtant, on était bien dans le match. On avait l'avantage pour bien gérer la rencontre, mais étonnamment, on a été battus finalement. Pour moi, c'est un accident qui arrive, surtout dans ces matches d'ouverture de saison. Cela veut dire qu'on va se ressaisir et continuer à pratiquer notre propre football. On a une direction, un staff technique, des joueurs talentueux et un public merveilleux. On va s'arranger pour mener le navire orange et bleu à bon port." G. M.

DRBT

Qui pour débuter face à l'USMA ?

Le DRBT disputera mardi à 21h son premier match de la saison au stade Omar Hamadi face à l'USMA. "On va tout faire pour ramener quelque chose", a lancé l'entraîneur Daou au cours de sa rencontre avec les joueurs.

De notre correspondant

AMAR T.

Mais comme à son habitude, le coach a refusé de donner la moindre information sur son onze de départ. Seule certitude, il ne sera forcément pas le même que celui qui a disputé la ren- contre amicale face au PAC, vendredi dernier où plusieurs nouveaux joueurs n'ont pas été alignés, tant et si bien que ni Bensaha blessé, ni Ouanas et Amachi n'étaient présents dans l'équipe-type. En revanche, des joueurs blessés font leur retour dans le groupe des 18 dont Bensaha, touché au genou contre l'ASAM en amical, sera bien présent, tout comme Hichem Mokhtar, absent à cause d'une fatigue. Djabo, la dernière recrue, fait aussi son retour. En défense, le coach a l'embarras du choix. Donnera-t-il du temps de jeu à Bouteba qui a fait son retour au club, ou à Hamouche, latéral exemplaire ? De toute manière, l'entraîneur dispose d'éléments plus affûtés et disponibles pour débuter en défense. Au milieu, Izghouti, qui reste sur une belle presta- tion, est le seul parmi les nouveaux à avoir le profil pour le poste. Aribi, Demane et Attouche pourraient former le trio offensif, mais dans ce comparti- ment, les options sont multiples. Réponse mardi.

Le coach mise sur un bon dispositif Quel meilleur dispositif adopter ? Le coach répond : "Tout dépend des joueurs aux postes clefs et du match que son équipe doit jouer." Mais, indique-t- il, son équipe ne doit pas laisser à l'ad- versaire la libre interprétation de son jeu. Le dispositif qu'il va mettre en place a pour objectif d'empêcher l'adversaire

de remonter le terrain facilement pour faire pression sur sa défense. Le coach sait que ses joueurs auront beaucoup de peine pour juguler les attaquants de l'USMA, rodés à cette manœuvre. Par conséquent, le travail de son équipe demande une grande dépense d'énergie que le coach a déjà prise en considéra- tion dans l'organisation de son jeu. A. T.

Terbah : «Ce sera un match compliqué»

Le défenseur Terbah, qui devrait faire partie du onze de départ, s'est montré confiant au vue des qualités de ses camarades face à l'une des meilleures équipes du champion- nat : "Notre objectif est de débuter la saison par de bons résultats pour se mettre en confiance. Face à l'USMA, ce sera un match compliqué dont l'enjeu est important pour les deux équipes. L'USMA nous a battus à deux reprises la saison passée ; à nous de se retrousser les manches pour que cela ne se reproduise pas. J'espère que tous les ingré- dients seront réunis pour que la soirée de mardi soit une réussite."

Guerabis ne sera plus Tadjenaneti

La direction du club vient de résilier à l'amiable le contrat du joueur émigré, Guerabis, en provenance du CSC. Le joueur n'a pas pu s'imposer dans l'effectif. Recruté l'an dernier pour deux ans, le joueur n'a pas emballé l'entraîneur qui lui a cependant offert la chance de se distinguer. Le joueur a décidé de repartir en France où il pourra continuer sa carrière dans un club de 3e division où il a été formé avant de jouer au CSC, sa première expérience dans son pays d'origine. A. T.

CABBA

Le CABBA séduit

Même si le CABBA, auteur d'une appréciable prestation, s'en sort avec un point en imposant un match nul à Badou Zadi et sa troupe du MCO, le coach Jose Maria ne semble point satisfait.

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Selon ses propos, ses pro- tégés pouvaient faire mieux, c'est-à-dire décrocher une vic- toire de leur première sortie en L1 Mobilis. En fait, le dri- ver bordjien estime que le penalty obtenu par les Hamraoua n'est pas mérité. "Un joueur adverse a simulé un penalty qui a permis à nos adversaires d'égaliser. Sans cela, on aurait remporté la vic- toire", explique Jose Maria. Le CABBA revient quand même invaincu d'Oran et se prépare sérieusement à décrocher sa première victoire à domicile contre le CSC.

Nemdil a failli tuer le match Le milieu excentré droit du club des Bibans, Nemdil, ses coéquipiers préfèrent l'appe- ler Bicha, a failli tuer le match en première période sur un centre tir que Litim a stoppé non sans difficulté.

Amrane impérial Dans sa première appari- tion, le défenseur central du CABBA, Amrane, transfuge

de l'ESS, s'est montré impé- rial, en compagnie de Guitoune bien qu'ils n'aient jamais joué ensemble avant.

Athmani a perturbé la défense adverse Dans le rôle d'un avant- centre alors qu'il est plutôt meneur de jeu, Athmani Yassine a énormément perturbé la défense du MCO avec sa viva- cité et sa technicité qui a été un apport positif pour son équipe.

Chaouchi, l'homme du match Auteur d'une bonne presta- tion, Faouzi Chaouchi a réussi au moins deux arrêts specta- culaires, dont celui face au raz-de-terre de Nadji vers la fin de la première mi-temps et à la fin de la rencontre, en pro- longement du pied de l'avant- centre malien sur un service de Feham. Peut-on le considé- rer comme l'homme du match et le sauveur du Ahly ? Quoi qu'il en soit, le groupe n'a pas démérité en montrant un bon visage face au MCO. L. B.

Il signe le but le plus rapide de la journée

Meftahi : "Il y en aura d'autres" Bien que blessé, le jeune Meftahi, qui a disputé une mi-temps entière, est parvenu à tromper la vigilance de Litim en inscrivant le but le plus rapide de la rencontre (30 secondes) sur un service d'Aït Ouamar. Dans une conversation téléphonique, Meftahi a déclaré être content d'avoir servi son équipe : "Il y en aura d'autres", affirme le fer de lance qui aurait souhaité que ses coéquipiers remportent leur duel face aux poulains de Badou Zaki.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

ESS

15

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 ESS 15 TAOUSSI : «Voilà pourquoi cette victoire est importante»

TAOUSSI :

«Voilà pourquoi cette

victoire est importante»

«C'est le meilleur scénario pour démarrer le championnat», répète-t- on le plus avant-hier du côté de Aïn El Fouara.

De notre correspondant

SOFIANE I.

L'Entente a débuté le championnat de Ligue 1 Mobilis par un large suc- cès devant l'USMBA sur le score de 3 buts à 0. Il y a eu également la maniè- re du moment que les partenaires de Moustapha Zeghba ont dominé presque les débats de bout en bout ; il a fallu juste une heure de jeu pour terminer le boulot après un troisième but de toute beauté signé par le maestro Djabou d'une frappe terrible qui n'a laissé aucune chance au por- tier Ghoul. Une victoire qui vient effacer le dernier revers subi en coupe arabe face à Al Aïn FC, dans le cadre de la deuxième manche des 1/32 de finale où les Sétifiens ont frôlé l'élimination. Avec le même groupe ayant disputé la dernière sor- tie officielle où un seul changement a été effectué par le coach Rachid Taoussi qui a titularisé Ghacha à la place de Boussif, les Ententistes ne mettent pas beaucoup de temps pour entrer dans le vif de leur sujet, même si cela a pris quelque temps comme ce fut le cas lors des quatre récentes sorties en LDC et la coupe arabe où les Noir et Blanc ont encaissé généralement des buts durant le premier half.

«C'est bien pour la confiance du groupe» "C'est un manque de concentra- tion, mais tout cela s'est dissipé après quelques minutes de jeu", a expliqué le technicien marocain concernant le début plutôt timide de son team avant que celle-ci ne trouve le che- min des buts par Rebiaï et d'enchaî-

ne trouve le che- min des buts par Rebiaï et d'enchaî- ner ensuite deux autres réalisations

ner ensuite deux autres réalisations au tout début de la deuxième pério- de qui ont scellé le sort du match. "Oui, je pense que mes joueurs ont fourni un bon match dans l'en- semble. Malgré l'absence de certains titulaires, nous avons tout de même vu d'autres éléments qui ont tenu convenablement leur tâche avec au final une victoire par trois buts à zéro. Et puis, j'estime qu'inscrire autant de buts reste motivant pour toute l'équipe. De toute manière, je suis satisfait et du résultat et de la manière", a ajouté le driver de l'Aigle noir persuadé que cette victoire va donner un nouveau souffle à son équipe après "l'accident du parcours" face à Al Aïn il y a quelques jours en coupe arabe.

«J'aurais besoin de tous mes joueurs» "C'est une victoire qui tombe à point nommé pour nous, car elle

intervient à quelques jours de notre prochaine sortie continentale face au TP Mazembe. Un match que nous allons bien préparer, car il y va de notre avenir dans cette épreuve. Je pense que la victoire s'impose si l'on veut rester dans la course pour une place aux quarts de finale. Il faudra par conséquent oublier au plus vite cette victoire et se concentrer sur le travail", a-t-il ajouté tout en précisant que le groupe sera au grand complet avec le retour de quelques éléments qui reviennent de blessure comme Djahnit, Bouguelmouna et Sidhoum.

«Le groupe sera au com- plet face au TPM» " En principe, ils seront avec nous. Pour ce match décisif face au TPM, j'aurais besoin de tous mes joueurs. On a décidé de les ménager pour le match face à l'USMBA. Ils vont rejoindre le groupe à la reprise des entraînements", a-t-il conclu. S. I.

Alors que les Corbeaux ont été accrochés par l'OM Arzew (2-2)

Pamphile Mihayo (entraîneur du TPM) :

«On vise la première place du groupe»

Le Tout-Puissant Mazembe se prépare activement pour le big match face à l'Entente de Sétif de vendredi au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, dans le cadre de la 5e jour- née de la phase de poules de la Ligue des champions africaine. Etant assurés ou presque de figurer dans le tableau des équipes qualifiées aux au quarts de finale, les Corbeaux sont plus que déter- minés à confirmer leur statut de favori pour le sacre final et égale- ment chiper la première place du groupe B qui reste l'objectif numé- ro un des joueurs du coach Pamphile Mihayo. Il faut savoir que même si la CAF a innovée dans cette édition 2018 en déci- dant de tirer au sort les matches des ¼ de finale, il reste cependant qu'elle a pris le soin de préciser que le premier de chaque groupe jouera le premier match hors de ses bases et ce, comme indiqué dans le règlement de cette compé- tition. "Les premiers des groupes rencontreront les deuxièmes des

groupes en quart de finale. Un tirage au sort sera effectué pour identifier les adversaires en quart

de finale ainsi que lors des demi- finales et la finale", peut-on ainsi lire sur ce point. Dans le camp congolais, on affirme que l'équipe va se donner à fond dans le souci de respecter l'éthique sportive vu que le TPM jouera presque l'ar- bitre entre Sétifiens et Mouloudéens pour la qualifica- tion au prochain tour. Concernant la préparation de la rencontre face à l'équipe d'Aïn El Fouara, les Corbeaux qui se sont installés à Oran au lendemain de leur confrontation face au MCA ont disputé hier leur troisième joute amicale depuis leur séjour dans la capitale de l'Ouest. Après le MCO (1-1) et l'USMBA (1-1), les partenaires de Miche ont affron- té samedi l'OM Arzew, club pensionnaire du championnat amateur et qui a imposé un nul de deux buts partout aux

Corbeaux.

S. I.

Landry Ntankeu appelé en renfort

Des tests qui ont permis au staff technique de bien préparer le match face à Sétif comme a tenu à le souligner le coach du TPM qui se dit satisfait également des résultats du stage qui va permettre à son team d'être dans les meilleures dispositions avant le jour J. "C'était un bon match, un sparring-partner de bon niveau. Devant une équipe à l'aise individuellement et collectivement, nous avons tiré des leçons sur notre niveau. J'ai vu clairement le niveau de mon équipe, ça me permet de bien cerner la préparation du prochain match de la Ligue des champions", a-t-il déclaré sur le site officiel du club à l'issue du match face aux Scorpions. Notons que le TPM a enregistré la venue d'un nouveau joueur, en l'occurrence Landry Ntankeu. Un avant-centre camerounais qui a évolué en 2014 chez le MCO et qui est qualifié pour prendre part à la prochaine sortie face à l'ESS.

6 nouvelles recrues face à l'USMBA

Pour le premier match du championnat de Ligue 1Mobilis de cette saison, le coach Rachid Taoussi a aligné un onze sétifien composé de six nouvelles recrues, soit plus de la moitié de l'équipe, qui ont débarqué cet été ; il s'agit de Redouani, Ferhani, Isla, Draoui, Ghacha et Lakroum, alors que Zeghba, Rebiaï, Bedrane, Aïboud et Djabou étaient là au coup de starter de la compétition de la saison précédente. Toujours est-il que beaucoup d'observateurs ont estimé que le groupe actuel commence à trouver une certaine osmose et cohésion qui seront utiles en vue des échéances à venir.

Félicitations

Mon voisin et frère Zinedine Hedna a convolé en justes noces le mardi 7 août 2018. En cette heureuse circons- tance, Farès Rouibah du journal Compétition, ses parents et tous ses amis lui présentent leurs félicitations les plus sincères tout en lui souhaitant une vie heu- reuse.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

 
   
   

Nouveaux forfaits Roaming de Ooredoo

Avec Ooredoo, restez connectés et joignables à l'étranger et bénéficiez de jusqu'à 1 Go de connexion et des appels en illimité

Ooredoo, leader technologique, accompagne ses clients durant la saison estivale lors de leurs déplacements à l'étranger et lance, pour la première fois et en exclusivité, des nouveaux forfaits Roaming leur permettant de bénéficier d'une multitude d'avantages en appels, SMS et Data.

Durant la période des vacances, et à travers ces forfaits, les clients de Ooredoo peuvent effectuer des appels vers Ooredoo Algérie jusqu'en illimité et en recevoir de tous les pays du monde, d'envoyer des SMS et de bénéficier jusqu'à 1 Go de connexion Internet et ce, pour 2000 DA seulement. Ces forfaits Roaming, valables durant 07 jours, sont accessibles via le code * 160 # pour les 07 destinations suivantes : France, Maroc, Arabie saoudite, Espagne, Tunisie, Turquie et

Italie, selon les détails suivants :

"France : pour 2000 DA seulement le client bénéficie de 120 min d'appels vers Ooredoo Algérie, de 1 Go d'Internet, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. "Maroc : pour 2000 DA seulement le client bénéficie de 120 min d'appels vers Ooredoo Algérie, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. "Arabie saoudite : pour 2000 DA seulement le client bénéficie d'appels illimités vers Ooredoo Algérie, de 200 Mo d'Internet, de 60 min de réception et de 20 SMS offerts. "Espagne (Telefonica) : pour 2000 DA seulement le client bénéficie d'appels illimités vers Ooredoo Algérie uniquement, de 200 Mo d'Internet, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. "Espagne (Vodafone) : pour 2000 DA seulement le client bénéficie de 1 Go d'Internet.

"Tunisie : pour 2000 DA seulement le client bénéficie de 120 min d'appels vers Ooredoo Algérie, de 1 Go d'Internet, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. "Turquie : pour 2000 DA seulement le client bénéficie de 30 min d'appels vers Ooredoo Algérie, de 200 Mo d'Internet, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. "Italie : pour 2000 DA seulement le client bénéficie d'appels illimités vers Ooredoo Algérie uniquement, de 1 Go d'Internet, de 20 min de réception et de 20 SMS offerts. Avec cette nouvelle offre, Ooredoo enrichit l'expérience de ses clients en leur offrant la possibilité de rester connectés avec leurs proches durant leurs séjours à l'étranger.

Le Département des Relations Publiques et Médias Ooredoo

avec leurs proches durant leurs séjours à l'étranger. Le Département des Relations Publiques et Médias Ooredoo

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

16

JSMB

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 16 JSMB Au terme d'une prestation solide LES BÉJAOUIS n'ont pas

Au terme d'une prestation solide

LES BÉJAOUIS

n'ont pas démérité

Face à un adversaire qui a clairement affiché ses ambitions, les Béjaouis ont compté sur le coup d'éclat de l'attaquant maison Belgherbi Abdelwahid pour prendre trois précieux points.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Pour la réception du RC Relizane, une formation qui se bat clairement pour la carte de l'accession, la JSM Béjaia a réalisé une belle prestation. Certains observateurs craignaient beau- coup cette rencontre, surtout par rap- port au visage affiché par l'équipe durant la préparation en Tunisie. S'ils ont eu beaucoup de mal à retrouver leurs repères, les camarades de Niat ont laissé les initiatives aux visiteurs qui se sont montrés dangereux à plusieurs reprises. Bénéficiant d'une bonne maî- trise collective avec des joueurs d'expé-

bonne maî- trise collective avec des joueurs d'expé- rience, les hommes de Cherif Hadjar ont affiché

rience, les hommes de Cherif Hadjar ont affiché une grosse envie. Mais en face, il y avait une équipe de la JSMB qui en voulait et a imposé sa logique, notamment sur le plan physique. Profitant d'une hésitation défensive, les Vert et Rouge ont réussi à trouver le chemin des filets sur cette action de Belgherbi, qui a transpercé la défense du RCR.

Mekireche sur la lancée de la saison écoulée Le jeune portier de la JSM Béjaia Mekireche Yahia n'a pas manqué l'op-

portunité de s'affirmer comme le gar- dien de but numéro 1 de la formation kabyle. Agé seulement de 19 ans, Yahia est en train de s'imposer comme un titulaire indiscutable à ce poste. Malgré son jeune âgé, Yahia affiche une grande maturité dans le jeu. Disposant d'énormes potentialités, le jeune portier de la JSMB est en train de prendre une autre dimension, un véritable leader sur le terrain.

Belgherbi ouvre son comp- teur buts Le buteur de la formation de Yemma

Gouraya, la saison écoulée, Belgherbi Abdelwahid a lancé sa nouvelle saison de fort belle manière. Ayant inscrit 12 réalisations l'année passée, Belgherbi a ouvert son compteur à l'occasion de cette première journée du champion- nat. Auteur d'une belle prestation durant toute la partie, en raison de son engagement physique et de son poids sur les défenses adverses, Abdelwahid semble être une valeur sûre pour le coach Biskri, qui compte beaucoup sur lui.

Des réglages à parfaire au milieu du terrain Pour cette confrontation face à Relizane, le milieu de terrain de la JSM Béjaia n'a pas été performant, et cela en raison des déchets techniques des joueurs composant ce compartiment. En effet, hormis Belmessaoud qui a été précieux dans la récupération, Ghanem, Niati et Djeribiaa étaient en deçà de leur niveau habituel. Le coach Biskri fut d'ailleurs contraint d'apporter des changements au niveau de la dispo- sition des joueurs au milieu du terrain. Niati, qui était un peu plus haut sur le terrain, fut contraint de descendre d'un cran pour jouer le rôle de sentinelle, donnant ainsi les clés du jeu à Djeribiaa qui était le relanceur de l'équipe. Ghanem, qui a réalisé une performance acceptable, a été remplacé avant la fin de la partie par Mekedeche. B. E. Z.

Bensayah

purge sa

sanction

L'attaquant de la JSM Béjaia Rida Bensayah a purgé sa suspension lors de la rencontre de samedi dernier face au RC Relizane. Rida, qui avait écopé d'un match de suspension lors de la dernière rencontre de la sai- son écoulée, pourra désormais prendre sa place pour le déplacement de Tlemcen, samedi prochain.

Reprise des

entraînements

ce lundi

Les joueurs de la JSM Béjaia ont eu droit à 24 heures de repos au lendemain de la victoire qu'ils ont remportée face à la formation du RC Relizane. Afin de permettre à ses hommes de récupé- rer de leurs efforts, l'entraîneur Biskri Mustapha a accordé aux joueurs une jour- née de repos, avant de reprendre la pré- paration de la ren- contre prochaine, aujourd'hui à partir de 17h. Les cama- rades de Berchiche s'attelleront dès cet après-midi à prépa- rer le déplacement à Tlemcen.

Biskri :

«C'est motivant pour la suite»

Le coach de la JSM Béjaia Mustapha Biskri a estimé que cette première rencontre a été l'occasion de mettre en œuvre tout ce qui a été travaillé durant la préparation qui a eu

lieu en terres tunisiennes : " Il ne faut pas oublier que l'équipe

a débuté effectivement la pré-

paration le 20 juillet. Nous

avons pris le pari de mettre tout en œuvre pour permettre

à l'équipe de débuter le cham-

pionnat dans de bonnes condi- tions. On ne peut bien évidem- ment pas juger l'équipe en cette première journée, surtout qu'en termes de rythme et de fraîcheur physique, il va falloir patienter quelques rencontres. Il faut compter au moins 5 matchs pour voir le vrai visage de l'équipe. Mais une victoire est toujours motivante pour les joueurs et pour nous en tant que staff technique, cela veut tout simplement dire que nous sommes sur le bon chemin. Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs, surtout face à une bonne équipe du RC Relizane, qui n'a pas démérité en oppo- sant une forte résistance." B. E. Z.

en oppo- sant une forte résistance." B. E. Z. BENMANSOUR : «C'est satisfaisant de commencer par

BENMANSOUR :

«C'est satisfaisant de commencer par une victoire»

Le désormais nouveau capitaine de la JSM Béjaïa Benmansour Farouk s'est exprimé suite à la victoire acquise lors de la première journée du championnat face au RC Relizane.

L'arrière droit des Vert et Rouge se dit satisfait de l'issue de la rencontre, surtout avec la prépara- tion d'avant-saison. " Je ne vous cache pas qu'en tant que joueur, je suis le genre qui aime toujours gagner. C'était la première ren- contre de la saison, et on se devait de réaliser le meilleur résultat pos- sible. Nous avons affronté un adversaire qui a affiché clairement ses ambitions durant l'intersaison. Il est vrai qu'en première mi-temps, nous avons eu quelques difficultés ;

première mi-temps, nous avons eu quelques difficultés ; d'ailleurs nous avions du mal à développer notre

d'ailleurs nous avions du mal à développer notre jeu et à appliquer les consignes du coach. Mais au fil des minutes, nous avons réussi à trouver notre rythme et à nous créer plusieurs occasions nettes de scorer. " La JSM Béjaia, qui a vécu des moments difficiles durant l'in- tersaison, a réussi à surmonter les problèmes et finalement à afficher de belles dispositions lors de cette rencontre face au RCR : " Nous n'al- lons pas céder à l'euphorie dès l'en- tame de cette saison. Ce n'est que le début du championnat, il reste

encore 29 rencontres à disputer. C'est toujours rassurant de débuter le championnat par une victoire, surtout face à une équipe comme le RC Relizane, qui dispose de plein d'atouts. Ces premiers trois points nous permettront d'aborder la suite de la compétition dans de bonnes dispositions." Les Béjaouis ont affronté leur adversaire devant des gradins vides ; ce qui a eu une inci- dence particulière sur l'état d'esprit des joueurs. Farouk dira à ce pro- pos : " Ce n'est pas évident de jouer devant des gradins vides. Il fallait trouver la motivation pour cette rencontre. C'est toujours motivant de jouer devant des gradins pleins. Avec le résultat que nous avons réalisé, nous espérons voir notre public venir en force les prochaines rencontres pour nous aider à nous surpasser sur le terrain." Concernant les objectifs du club cette saison, Farouk avouera : "Ne pas penser à cela lors de ces pre- mières rencontres. Le plus impor- tant est d'engranger le maximum de points lors de ces premières ren- contres. Il ne faut pas se mettre une pression inutile, surtout que l'effec- tif en place a été renouvelé à hau- teur de 70%." B. E. Z.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

USMH

17

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 USMH 17 Où sont les actionnaires de l'USMH ? Les difficultés

Où sont les actionnaires

de l'USMH ?

Les difficultés financières d'El Harrach s'expliquent en particulier en raison des dettes. La non- qualification des nouvelles recrues est le dernier exemple.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Après la première journée du cham- pionnat, la direction de l'USMH n'a toujours pas réglé son gros dossier, celui des salaires des anciens joueurs. Le club de Maison-Carrée est endetté de plus de 7 milliards de centimes au niveau de la Chambre de résolution des litiges (CRL). Les dirigeants harra- chis doivent trouver une solution au plus vite pour régler ce problème. Un club de 17 actionnaires ne doit pas souffrir de ce problème de dettes. Au moment où le premier responsable d'Esefra court dans tous les sens pour trouver des ressources financières pour pouvoir qualifier les 18 joueurs recru- tés cet été, les autres actionnaires ne donnent aucun signe et suivent l'actua- lité du club à travers les médias comme s'ils ne sont pas concernés par ce début d'une "catastrophe". Dans l'immédiat, les actionnaires sont appelés à mettre la main à la poche pour régler ce problè- me de dettes et aussi créer un fonds de roulement pour assainir la situation financière des joueurs. Ils sont 17 actionnaires ; si chacun met 400 mil- lions de centimes, l'USMH aura de quoi payer ses anciens joueurs. Au lieu de laisser Mohammed Laib se débrouiller seul et attendre son échec pour prendre leur revanche, les actionnaires doivent s'unir et réunir l'argent nécessaire pour mettre fin à ce gros problème. L'aide des actionnaires pour trouver des

gros problème. L'aide des actionnaires pour trouver des sources de financement reste la seule solution. Laib

sources de financement reste la seule solution.

Laib engage une course contre la montre Aux dernières nouvelles, le prési- dent Mohammed Laib aurait procédé à la régularisation des joueurs qui ont recouru à la commission de discipline. On parle notamment de Dahar, Aichi, Sayahi et les autres. Un autre dossier

sera d'ailleurs présenté à la CRL lors des prochains jours pour prouver que le club a procédé à la régularisation d'une partie des dettes. Ce qui devrait suffire pour qualifier les nouvelles recrues dès le prochain match en dépla- cement face à l'ES Mostaganem. Selon notre source, le boss harrachi aurait réussi à réduire la dette à 2 milliards 400 millions de centimes ; le club est à la recherche d'une somme de 1, 500

milliard pour la réduire davantage à 900 millions de centimes. Vu le nombre d'actionnaires au niveau de la SSPA/USMH, qui sont de 17, une somme de 100 millions de centimes chacun sera largement suffisante pour régler ce gros problème et permettre à l'entraîneur Salem Laoufi et ses pou-

lains de travailler dans la sérénité afin de réaliser l'objectif du club en fin de

M. H.

saison.

Younès

raccroche

les

crampons

Younès raccroche les crampons L'attaquant Sofiane Younès a mis fin à sa carrière de footballeur. Après

L'attaquant Sofiane Younès a mis fin à sa

carrière de footballeur. Après plusieurs années de service, l'ancien capi- taine harrachi a pris la décision de raccrocher suite aux engagements non tenus des dirigeants de l'USMH qui ne l'ont toujours pas régularisé. Après avoir raté le second stage effectué à Oran, la direction de l'USMH, sous la houlet- te de Mohammed Laib,

a décidé de ne pas dépo- ser son dossier à la

Ligue de football pro- fessionnel (LFP). Une décision qui a surpris le joueur qui s'attendait à ce que les responsables du club le régularisent pour reprendre le tra- vail et poursuivre l'aventure avec son club de cœur. Malgré les contacts des clubs de Ligue 2, l'ancien joueur du MCA, du CRB, de la JSK, de l'ESS et de l'OM

a décidé de mettre fin à

sa carrière de footbal-

leur à l'âge de 36 ans. M. H.

Kherbache exige son argent pour reprendre

Comme nous l'avons rapporté par nos soins, le milieu offensif harrachi Ismail Kharbache a boudé la rencontre de son équipe, vendredi face au NC Magra pour le compte de la première journée de Ligue 2 Mobilis.

Le natif de Saida ne compte pas reprendre du service tant qu'il n'a pas perçu ses arriérées, comme convenu avec la direc- tion. Pour rappel, le joueur s'est entretenu avec Mohammed Laib il y a quelques semaines ; il a accepté de prolonger son contrat, mais en contrepartie, il encaissera trois salaires impayés

mais en contrepartie, il encaissera trois salaires impayés de la saison passée. Finalement rien n'a été

de la saison passée. Finalement rien n'a été fait ; le joueur a donc décidé de rester chez lui en attendant du concret de la direc- tion. Il exige que l'argent soit versé dans son compte bancaire pour reprendre du service.

«Je n'étais pas convo- qué pour le match face à Magra» Contacté par nos soins, l'an- cien joueur du CRB ne confirme pas sa décision de sécher les entraînements. " Premièrement, je tiens à vous informer que l'en- traîneur ne m'avait pas retenu pour le match face au NC Magra ; j'ai demandé la permission de rentrer chez moi à Saida. Comme les nouvelles recrues ne sont toujours pas qualifiées, les dirigeants m'ont appelé le jour du match pour me demander de rejoindre le groupe et de prendre part au match alors que j'étais chez moi. C'était impossible pour moi de venir à Alger pour jouer ce match. La deuxième des choses, je suis très en colère contre la direc- tion. Depuis mon arrivée à l'USMH j'ai perçu un seul mois de salaire ; récemment, le prési- dent s'est engagé à payer les nouveaux joueurs et de nous ignorer moi et un autre joueur de la saison passée. C'est pour cette raison que j'ai pris la déci- sion de sécher les entraîne- ments et de ne pas reprendre le travail avant de percevoir mes salaires ", nous a-t-il déclaré. M. H.

FEKIH :

«J'espère que ce but en appellera d'autres»

L'attaquant Mounir Fekih a réussi à débloquer son compteur buts, vendredi à l'occasion de la réception du NC Magra. Le joueur harrachi estime que ce but lui donnera encore plus de confiance aux prochains matchs.

Quelle analyse faites-vous sur ce match nul à domicile face au NC Magra ?

Comme il fallait s'y attendre, ça n'a pas été un match facile à négocier. C'est tout à fait normal puisque nous avons affronté le NC Magra avec des joueurs de la réser- ve. Les jeunes sont à féliciter pour le ren- dement fourni. Dieu merci, nous l'avons bien abordé et nous avons évité la défaite. Même durant les moments difficiles, nous n'avons pas craqué.

Vous attendiez-vous à un tel scénario ?

Personne ne peut prédire ce qui peut se

un tel scénario ? Personne ne peut prédire ce qui peut se passer dans un match

passer dans un match de foot- ball. Ce sport nous a sou- vent réservé des surprises, de grosses même. En ce qui concerne le dérou- lement de cette ren- contre, je dirai que malgré leur manque d'expérience et le manque de prépara- tion, ces jeunes ont tout donné pour honorer les couleurs de l'USMH. Je savais que nous avions un bon coup à jouer. Franchement, on a été excellents, on aurait pu gagner si l'on avait su concrétiser les occasions procurées en fin du match. Je profite, d'ailleurs, de cette occasion pour féliciter mes camarades.

Sur le plan personnel, vous avez réussi à inscrire votre première réalisation ; quel est votre sentiment ?

Je suis vraiment content d'avoir mar- qué et d'éviter la défaite à mon équipe. Actuellement, je me sens dans une excel- lente forme. Je suis un attaquant, mon rôle consiste à marquer des buts. J'espère qu'il ne sera pas le dernier et qu'il fera appel à beaucoup d'autres à l'avenir. Ce but me mettra aussi en confiance ; je tâcherai d'en profiter pour enchaîner d'autres belles performances. M. H.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

18

PUBLICITÉ

MCS

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE M'SILA DAIRA D'OULED DERRADJ COMMUNE DE SOUAMAA NUMERO FISCAL : 098428405038418

Demande d'offre limitée N°01/2018

Le Président de l'APC de Souamaa lance une demande d'offres limitée selon le décret présidentiel N°15-247 du 16 septembre 2015 portant réglementation des marchés public et des délégations de service public lié à :

Etude et réalisation d'un réservoir haut de 15m de capacité de 250m 3 pour le village d'Oulad Abdellah Les entreprises intéressées spécialisées, qualifiées principalement en hydraulique principale activité d'irrigation classe 03 et plus ayant une expérience dans la réalisation des projets similaires, peuvent retirer le cahier de charge de : APC SOUAMAA - BUREAU DES MARCHES, contre paiement de la somme de 2 000.00 DA à l'ordre du trésorier communal.

 

Sebaâ remonte

le moral de ses troupes

Sebaâ remonte le moral de ses troupes allaient avoir le moral au plus bas hier lors

allaient avoir le moral au plus bas hier lors de la reprise des entraînements, l'entraîneur

Ayant bénéficié de 48 heures de repos qui leur ont été accordés par le staff technique, les coéquipiers de Chehaima Ahmed ont repris du service au stade du 13-Avril hier dimanche pour bien préparer leur prochaine rencontre qui les opposera à l'équipe du RCR.

De notre correspondant

DJELLOUL K.

Mustapha Sebaâ a jugé utile de s'adresser au groupe dans le vestiaire avant de commencer l'entraînement. En effet, l'entraîneur saidi a déci- dé de commencer la semaine par une allocution pour exhorter ses troupes à oublier l'échec contre El Eulma, tout en essayant de leur remonter le moral.

Les offres accompagnées obligatoirement des pièces suivantes :

 

01/ Fichier de candidat

   

Les Vert et Rouge veulent un bon résul- tat pour se racheter après le revers de la premiè- re journée face au MCEE, mais cela ne se réali- sera qu'en livrant une prestation meilleure. Pour cela, il faudra fournir plus d'efforts. C'est pour cette raison que Sebaâ a programmé deux séances hier ; la première dans la matinée a été consacrée en grande partie au volet physique ; celle de l'après-midi par contre était beaucoup plus axée sur le plan technique. À quelques jours du prochain match contre le Ghali, Sebaâ et ses joueurs comptent bien se ressaisir. L'opération rachat a donc été entamée du côté de Saïda en attendant de la réaliser sur le terrain vendredi prochain. Les conséquences du revers concédé face au MCEE ne sont pas près de s'estomper au sein des joueurs du Mouloudia puisque plusieurs d'entre eux ne se sont pas encore remis de ce revers à domicile. Constatant que ses éléments

1. Déclaration à souscrire, signée, paraphée, cachetée et datée

2. Déclaration de probité remplie, signée, paraphée, cachetée et datée

3. Certificat de qualification principalement en hydraulique, principale

 

activité d'irrigation classe 03 et plus.

 

«Se ressaisir au plus vite» " Maintenant, il faut se comporter en profession- nels ; il faut oublier ce match du MCEE et se bra- quer sur le prochain match. On a un statut à défendre et un objectif à réaliser ; on doit faire en sorte d'être à la hauteur. Il ne faut pas que la défaite contre le MCEE affecte le groupe qui flanchera à nouveau ; il faut se ressaisir au plus vite." Rassurés par le discours de leur entraî- neur, les Saidis ont repris l'entraînement avec quelques absences. En tout cas, c'est dans une ambiance morose que se sont entraînés les coéquipiers de Siyahi qui avaient du mal à digé- rer le dernier revers contre le MCEE. Dj. K.

4.

Références professionnelles ou attestation de bonne exécution portant

montant des projets remis par le maître de l'ouvrage, projet similaire des 05 dernières années

5. Statut particulier de l'entreprise s'il y a lieu

 

6. Registre de commerce

 

7. Bilan fiscal de l'entreprise des 03 dernières années copies

8. Les références bancaires

 

9. Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATPH (copies

valables)

10.

Les extraits de rôles (siège social, lieu d'activité, résidence de

l'entreprise), toutes taxes comprises (apurés ou un échéancier)

11. Extrait du casier judiciaire (original valable)

12. Extrait des comptes sociaux à chaque fin d'exercice pour les personnes

Aouis : «Améliorer ma cohésion dans le groupe»

morales copie

13. Carte d'immatriculation fiscale

 

14. Liste des moyens matériels délivrée par un notaire ou un huissier ou un

expert avec présentation des carte grises et des attestations d'assurance pour le matériel roulant (copies valables)

15.

Moyens humains (il faut présenter les attestations d'affiliation à la

CNAS avec diplôme pour les cadres) les ouvriers devront être déclarés au CACOBATPH

16.

Planning d'exécution des travaux signé, paraphé et daté

Comment est l'ambiance au sein du groupe, après le revers subi contre le MCEE lors de la première journée ? Je ne vous cache pas que le moral des joueurs a été affecté suite à ce revers que nous avons essuyé face a El Eulma lors de la première jour- née du championnat. Ce revers nous a fait mal, mais on commence à l'oublier parce que nous savons très bien que ce match fait partie du passé. Ça ne sert à rien d'y penser, il faut plutôt se concentrer sur notre prochaine rencontre contre le RCR.

Comment s'est déroulé la reprise des entraînements ? Le plus normalement du monde. Comme vous le savez, nous avons repris le travail en début de semaine, nous sommes en train de faire de notre mieux pour être prêts au pro- chain match qui aura lieu en fin de semaine. C'est une rencontre d'une grande importance et nous ne voulons pour rien au monde rater ce rendez-vous. La suite du parcours dépendra de cette rencontre, car seul un succès nous permet- tra de retrouver la confiance et plus de stabilité.

Ne craignez-vous pas la pression qui vous jouera un mauvais tour ? Nous savons très bien ce qui nous attend face au RCR. Certes, c'est un match difficile à négo- cier, mais cette fois-ci, sachez que nous allons faire de notre mieux pour ne pas refaire les mêmes erreurs face au MCEE. Quant à la pres-

sion, je pense que nous saurons la gérer.

17.

Cahier de clause générale et prescription technique signé, paraphé et

Appréhendez-vous ce match face à Relizane ? Ça va être une partie difficile à négocier. Les joueurs du Rapid vont entrer dans ce match

daté

02/ L'offre technique

 

1.

Permis d'abonnement

Cahier des charges (instructions pour les entrepreneurs + livre des articles généraux et spéciaux) contient dans la dernière page sur les mots "Lu et approuvé" écrit à la main Documents de justification permettant l'évaluation de la présentation technique.

03/ L'offre financière :

pour se racheter après la dernière défaite contre la JSMB.

Quelle idée avez-vous de votre adversaire ? Le RCR a toujours été une bonne équipe qui joue bien au ballon. Même si cette saison, il y a eu beaucoup de départs dans son effectif, cela n'empêche que les joueurs que le club a recru- tés sont connus et peuvent créer la surprise cette saison.

1.

Lettre de soumission remplie, signée, paraphée et datée

Vous ne sous-estimez pas le Rapid, alors ? Jamais, on ne peut pas le sous-estimer. Comme je viens de vous le dire, c'est un adver- saire bien costaud.

2.

Bordereau des prix unitaires remplie, signée, paraphée et datée

3.

Devis quantitatif et estimatif toutes taxes comprises signé, paraphé et

daté

4.

Analyse du prix total et le coût (de l'achèvement de l'entrepreneur)

 

Les offres doivent être déposées à l'APC de SOUAMAA. La durée de préparation des offres est fixée de (15) jours à partir de la date de sa première publication dans le BOMOP ou la presse jusqu'à ce que les offres seront déposées le dernier jour à 13h00 à l'ouverture des enveloppes et l'évaluation des offres au siège de la Municipalité. Les candidats et les contractants participants pourront assister à la séance d'ouverture des enveloppes à la même date et heure. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l'objet de l'appel d'offre ainsi que la mention "fichier de candidat, technique ou financière", selon le cas. Les trois enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme à l'adresse :

LE PRESIDENT DE L'APC SOUAMAA W. M'SILA Demande d'offres limitée N°01/2018 Etude et réalisation d'un réservoir haut de 15m de capacité de 250 m 3 pour le village d'Oulad Abdellah «Soumission à ne pas ouvrir»

Lors du dernier match contre les Eulmis, vous avez été incorporé à la 2e mi-temps en remplaçant Boumlit ; êtes-vous satisfait de votre rendement ? Comme vous le savez, je suis nouveau dans l'équipe, il me faut encore du temps pour bien m'adapter avec le groupe et parfaire ma cohé- sion. Pour être franc avec vous, je n'ai pas enco- re montré de quoi je suis capable, mais ça vien- dra avec le temps.

Dj. K.

je suis capable, mais ça vien- dra avec le temps. Dj. K. Les soumissionnaires resteront engagés

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date limite du dépôt des offres.

Compétition / PUB

 

ANEP 825 028 du 13/08/2018

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

USMB

19

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 USMB 19 LATRÈCHE : «L'équipe est encore en chantier» Selon

LATRÈCHE : «L'équipe

est encore en chantier»

Selon l'entraîneur de l'USMB, Abdelkrim Latréche, son équipe n'a pas encore terminé la préparation de l'intersaison. L'enfant de Colo a indiqué que le plus dur reste à faire afin d'atteindre le niveau voulu. Dans cet entretien, il nous parle du 1er match de L2 Mobilis de son équipe face au WAT.

De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Quelles sont vos impressions concernant le semi échec concédé par votre équipe à domicile face au WAT ?

Avant ce premier match, j'avais déclaré que mon équipe est encore en préparation et qu'elle a besoin de temps pour prendre sa vitesse de croisière. Finalement, tout ce que j'avais dit s'est concrétisé sur le ter- rain. Mais je pense que le grand point noir contre cette équipe du WAT est l'absence des nouveaux joueurs.

Comment jugez-vous le niveau de votre équipe, comparativement à son adversaire du jour ?

Justement, avant le début de la rencontre, j'avais demandé à mes joueurs d'éliminer le complexe et de jouer le jeu, surtout que le WAT est une équipe comme toutes les autres équipes. La réaction de mes pou- lains sur le terrain m'a vraiment surpris. Il faut reconnaître que le rendement de mes jeunes joueurs a été à la hauteur, à l'exception de certains joueurs qui doivent pro- gresser et qui sont passés à côté.

Peut-on savoir quels sont les joueurs concernés ou ceux qui n'ont pas donné satisfaction contre le WAT ?

Lorsque je critique, je le fais d'une manière globale et générale, je n'aime surtout pas mettre en exergue un joueur. Concernant les remarques, j'aime bien les faire en tête-à-tête avec le joueur concerné pour ne pas le complexer.

Quelles sont les défaillances que vous avez constatées sur le rendement de votre équipe sur le terrain ?

Mon équipe a accompli son devoir correctement sur le terrain et elle a joué le jeu. Cependant, le milieu du terrain et l'attaque n'ont pas bien fonctionné, c'est pour cette raison qu'on a raté la victoire et on

a failli céder la manche à notre adversaire du jour.

Pouvez-vous être plus explicite ?

Le rendement de mon équipe sur le terrain a été convainquant, mais on a offert des balles à notre adversaire et on a raté des occa- sions nettes de scorer, surtout durant le premier half de la ren- contre où on a été à un doigt de l'ouverture du score n'était la maladresse et surtout la précipi- tation des jeunes joueurs.

Qu'on est-il du rendement de votre gardien de buts, Boutagga ?

Boutagga a fait un match d'homme. Ce jeune portier pro- met et il va faire parler de lui à l'avenir. Et pour être plus franc avec vous, j'allais incorporer Ouadah qui a été époustouflant durant les matchs amicaux et les séances d'entraînements. Cependant, la décision de la LFP qui a bloqué la licence de ce joueur m'a obligé d'opter pour Boutagga qui m'a tapé dans l'œil et il a su faire un très bon match.

Comment s'annonce l'avenir de votre équipe en prévision des prochaines journées du championnat ?

Mon équipe est en pleine préparation, elle a encore besoin de temps pour trouver sa vitesse de croisière. Je pense qu'avec un peu de volonté et avec l'entrée des nou- veaux

joueurs, on pourra Incha Allah atteindre l'objectif principal, qui est le maintien.

Quel est votre message aux autorités locales et aux industriels de Blida avant le match contre l'ASMO ?

Je demande d'abord à nos sup- porters de rester fidèles et de nous soutenir. Concernant les autorités locales et les industriels, je pense que la réalité est là, le club est vraiment en détresse et j'espère que le maire va tenir ses promesses et va pousser les hommes d'affaires à sortir cette équipe de cette situation.

A. Dj.

WAT

UN DÉBUT

mi-figue, mi-raisin

C'est avec une grande appréhension que les inconditionnels des Bleu et Blanc ont suivi la rencontre de leur équipe favorite face à l'USM Blida au stade Brakni.

PAR ABDELKRIM ZOUBIR

Il faut dire que les Tlemcéniens, qui étaient bien en place, ont raté le coach, même en dominant copieusement leurs adversaires, ils n'ont pu inscrire le moindre but. Et ce n'est pourtant pas les occasions qui manquaient. Toujours est-il que les coéquipiers de Hadj Bouguèche ont réalisé une partie honnête face à l'équipe blidéenne qui retrouvait la L2 Mobilis après sa relégation la saison dernière. Il est vrai qu'en début de saison, on ne pouvait pas demander aux joueurs de faire plus, sous une chaleur caniculaire. Mais d'aucuns estiment que les Widadis n'ont pas déçu pour cette première journée. L'entraîneur Bouali déclare qu'il "est satisfait du point ramené de Blida

même si ses attaquants ont raté plusieurs occasions de scorer." Cependant, force est de reconnaître que les Zianides semblent bien partis pour réaliser une bonne saison et décrocher une place sur le podium. Certes, leur mission ne sera pas simple quand on connaît le nombre d'équipes postulant pour valider leurs billets pour l'accession en L1 Mobilis. Si le WAT avait disputé pas moins de cinq matchs amicaux au cours du stage de préparation en Turquie avec un bilan positif de trois victoires et deux nuls, il n'en demeure pas moins que la rencontre avec l'USMB (1er journée de L2 Mobilis), servira de référence au staff technique du WAT pour apporter les correctifs nécessaires pour le prochain match face à la JSMB. Encore faut-il que le compartiment offensif des Widadis soit plus efficace. Et même si les protégés de Bouali ont su tirer leur épingle du jeu face à Blida, ils doivent redoubler d'effort pour maintenir la cadence et s'imposer comme un sérieux prétendant à l'accession. Les supporters tlemcéniens, qui se sont déplacés nombreux au stade Brakni, sont persuadés que leur équipe favorite retrouvera très bientôt la L1 Mobilis. A. Z.

Réserves : USMB 1-WAT 3

Le Widad frappe d'entrée

Pour sa première sortie officielle, la formation du WAT, championne de sa catégorie la saison dernière, a dominé totalement son adversaire du jour en s'imposant sur le score de 3 à 1 grâce à deux buts de Messaoudi et Tadji. En fait, une entame sur les chapeaux de roues.

ASMO



Berramla

en capitaine

Le brassard de capitaine de l'équipe a été confié à Tayeb Berralmla. L'enfant de l'ex- Maraval devient le nouveau capitaine de la bande asémiste succédant au défenseur Boualem Mesmoudi transféré à l'USM Bel-Abbès. La décision a dû certainement être prise par le coach Zeghdoud au vu de l'expérience du joueur porteur du numéro 5, le même dossard pris avec la JSM Skikda son précédent club.

En dépit d'une bonne prestation

El-Djamîya rate ses débuts

La formation asémiste a raté ses débuts officiels

s'inclinant en fin de match

à Chlef, avant-hier (1-2).

D'après les échos parvenus du stade Boumezrag, lieu de la rencontre face à l'ASO, le jeu de l'équipe oranaise garantissait pourtant un résultat autre que ce

revers amer, faut-il le relever.

PAR L. M. AZZI

Il faut dire que la bande à Mounir Zeghdoud a rempli son contrat en dépit du manque de réalisme de la ligne offensive de son équipe. Cela dit, la suite augure de beaucoup d'espoirs maintenant que la machine commence progressivement en

marche. Aussi, la manière de jouer de Berramla et ses coéquipiers a donné du fil à retordre aux gars de Chlef. Les

actions de leur team ont manqué de punch et de tranchant, malgré leurs bonnes dispositions affichées sur le rectangle vert. Mais au final, le groupe des Vert et Blanc a perdu sur le fil à quelques petites minutes du temps réglementaire. Le coach a fait allusion au fait que le résultat puisse découler d'un moment d'inattention. "L'issue du match peut se jouer sur un simple détail. C'est le genre de choses qui pourra arriver dans un match où un manque de concentration risquant d'être fatal", avait averti l'ancien driver de la JSM Béjaïa avant le déplacement de son équipe à Chlef. Tout compte fait, ce revers ne diminue en rien de la valeur de son équipe qui a montré un visage séduisant en cette soirée chélifienne de samedi dernier

L. M. A.

La réserve commence par une défaite

A l'instar de l'équipe première, la réserve du club asémiste a débuté la

compétition officielle par une défaite. La bande drivée par Abdelghani Belhadj s'est inclinée à Chlef face aux espoirs de l'ASO. Le match dont le

coup d'envoi a été donné à 10 h s'est soldé par la victoire des Jawarih sur

le score de 2 à 1. A noter que l'équipe asémiste a fini la saison passée à la

dixième place derrière le WA Tlemcen.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2018 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Montres connectées : La vraie générosité envers
Montres connectées : La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. attention
Montres connectées :
La vraie
générosité
envers l'avenir
consiste à tout
donner au
présent.
attention aux piratages Bluetooth !
Albert Camus
Une étude récente révèle que les appareils connectés
équipés de Bluetooth peuvent être contrôlés à distance.
Il est possible qu'une personne à proximité de vous
contrôle votre montre connectée. Voici les résultats du
chercheur français Damien Cauquil, présentés à la
conférence de sécurité informatique de Defcon hier et
rapportés par Le Monde. Le jeune chercheur a découvert
une faille dans un protocole Bluetooth particulier -le
Bluetooth à basse consommation (BLE)- utilisé dans les
objets connectés de faible consommation, comme les
montres connectées.
Comment une intrusion est-elle rendue possible ? Le
Bluetooth permet une communication entre deux
appareils connectés, un smartphone et une montre
connectée par exemple. Ce "dialogue" est maintenu
constamment par de brefs contacts pour vérifier que le
lien n'est pas rompu. Or, "il est possible de faire croire au
smartphone que l'objet auquel il est connecté ne renvoie
plus de données valides, afin qu'il considère la connexion
comme perdue", explique Damien Cauquil au Monde.
Pendant ce temps, il suffit à un utilisateur malveillant
d'utiliser son propre smartphone pour se connecter à
l'objet et ainsi récupérer les données de l'utilisateur.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU
JJJJ OUROUR
assortiment
pontes
plan
transport
inattendu
d’urgence
ovulaires
de Tarzan
Une nouvelle monitrice s'étonne, auprès du
directeur de la colonie, accueillant des
jeunes d'une quinzaine d'années.
changement
drame jaune
au sein de
sein
note
des Etats unis
1
-
Pourquoi grouper d'un côté les garçons et de l'autre les
filles, sur deux îles, éloignées d'une trentaine de mètres.
Etat U?S
-
Croyez-en ma vieille expérience, répond-il. Avec ce
8
système, à la fin des vacances, ils auront tous appris à
nager !
personnel
sans effets
6
ville de
hermétique
Serbie
sacrilège
SUDOKU
langue
4
cordon pour
rideau
5
2
6
4
titane
3
12
ville d’Italie
richesse
4
3
9
8
regarder
fin de verbe
de haut
6
9
7
tour d’Italie
cachés
2
9
4
9
6
4
3
créature
apporter
2
mariés
du nouveau
peine
1
3
5
voie
7
4
8
argent
dix sur dix
petit tour
est indulgent
3
6
8
1
allonge
avec
l’étendue de
l’atmosphère
apparue
marque la
1
5
7
6
10
nouveauté
ratite
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
personnel
cheville
usera par
de golf
frottement
3
5
2
9
6
4
7
1
8
remit
d’avoir
pas question !
7
8
6
2
5
1
9
4
3
disposé
9
4
1
7
8
3
2
6
5
11
6
9
3
1
2
8
5
7
4
note
demeure
guide
5
2
7
4
9
6
3
8
1
9
8
1
4
3
7
5
6
9
2
noir en
épée
Arabie
2
3
8
6
4
7
1
5
9
4
7
9
5
1
2
8
3
6
5
vira
1
6
5
8
3
9
4
2
7
L
B
U
M
U
E
R
I
A
R
T
S
I
D
M
E
D
T
R
E
LES MELÉS
D
I
M
E
N
S
I
O
N
S
B
O
T
A
N
I
Q
U
E
I
H
O
U
I
L
L
E
R
C
I
E
E
T
B
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
S
I
R
E
N
E
U
R
E
N
O
R
E
D
I
A
L
N
S
L
I
N
O
R
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
D
A
T
E
N
E
S
F
I
L
A
I
O
R
I
N
E
O
U
V
E
R
T
E
T
F
L
E
B
E
R
ASPERSOIR
HUILIER
N
E
R
U
M
I
N
E
E
L
R
I
O
N
L
O
A
I
T
I
T
I
E
D
E
P
E
G
O
ASTRALE
IBIDEM
U
S
A
V
S
N
L
G
A
A
L
A
M
S
U
T
N
I
B
M
N
BIVALENCE
ILEON
E
X
E
R
E
S
E
R
BOBINAGE
LAIDERON
L
R
E
R
V
E
P
H
E
A
A
I
A
O
O
C
T
T
U
B
E
S
BONNE
LAMBIN
B
A
T
I
F
O
L
E
N
T
E
I
S
I
T
E
M
H
G
F
D
D
E
U
I
CHANGEUR
R
E
T
I
R
E
R
A
MADAME
CHAPELLE
B
R
U
I
N
E
C
R
I
P
S
B
O
R
S
C
E
N
E
A
R
R
T
T
MAGIE
DISTRAIRE
E
R
O
S
F
A
D
O
NITRATION
A
O
S
S
R
U
A
E
M
M
U
O
V
I
A
E
T
N
R
O
I
N
DISTOME
NOIR
H
U
O
L
O
B
E
F
N
M
E
T
I
L
R
ENFAITER
LES FLÉCHÉS
OUTILLER
ENTE
C
I
J
S
M
A
I
N
L
O
A
I
O
L
T
1
2
3
4
OUVERT
FLAPI
LES MELÉS
E
V
E
R
R
N
I
B
M
A
L
T
N
A
E
G
P
E
I
POIVRE
FLET
GREVISTE
ROTI
G
R
E
V
I
S
T
E
O
O
P
L
I
R
N
5
6
7
8
9
10
RONALD
GRISOU
SORBITOL
B
A
N
E
G
A
GRAAFLAND
R
U
E
G
N
A
H
C
N
L
B
I
I
E
I
HOUILLER
SOUCHETTE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

ASO

21

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 ASO 21 Belhaoua : «On n'a pas tergiversé même si l'adversaire

Belhaoua : «On n'a pas tergiversé même si l'adversaire a égalisé»

pas tergiversé même si l'adversaire a égalisé» L'arrière gauche chélifien Belhaoua a été l'un

L'arrière gauche chélifien Belhaoua a été l'un des éléments les plus en vue dans ce match de début de saison.

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Une victoire rassurante pour la suite, n'est-ce pas ?

On l'espère bien car c'est tout le mal souhaité. Il faut avouer que cela nous réjouit beaucoup, car débuter par une victoire nous encourage à aller de l'avant et à préparer la suite en toute sérénité.

Comment était la partie ?

Ce n'était nullement facile face à un adversaire accrocheur qui tenait à réussir son entame, lui aussi. On a cependant réussi à arracher la victoire en croyant dur comme fer. On a continué à pousser mal- gré l'égalisation de l'adversaire.

Que pouvez-vous dire de votre prestation ?

Je n'ai fait que mon devoir en ten-

tant d'être à la hauteur. Je souhaite avoir réussi tout comme le reste de mes coéquipiers qui ont été à la hau- teur pour une entame.

D'aucuns estiment que l'expérience a prévalu dans ce match…

C'est fort possible, mais il faut savoir que cela se passe toujours comme ça les débuts. L'ASMO, qui est une bonne équipe, n'a pas démérité et mérite tous les éloges. Pour ce qui est de l'expérience, je crois que nous n'avons pas tergi- versé malgré le fait que l'adversaire a égalisé.

Le prochain match sera difficile face à une équipe qui jouera devant un public record…

Ce ne sera pas facile, mais on fera de notre mieux pour confirmer et honorer la confiance de notre public qui nous fait grandement confiance et qui sera à l'écoute du résultat. Z. Z.

Il est toujours apprécié par les Djawarih

La façon de jouer de Belhaoua est très appréciée par les supporters de l'ASO qui l'applaudissent toujours et voient en lui le joueur qui ne triche pas, tant il mouille son maillot, comme on dit. Face à l'ASMO, il a encore confirmé tout le bien que pensent de lui les amoureux de l'ASO.

Zaoui a réussi son 1 er pari

Comme souhaité par l'entourage du club dont le staff technique, à sa tête Zaoui, l'ASO a réussi à bien démarrer la saison avec à la clé une victoire même si les trois points ont été difficilement arrachés en fin de match.

La formation chélifienne, qui aurait pu faire mieux, a certes raté des occasions, mais l'essentiel a été réussi, à savoir la victoire qui devra être confirmée au prochain match pour que le plaisir soit com- plet. Zaoui a réussi le pari en gagnant le premier match de la compétition officielle. Son

gagnant le premier match de la compétition officielle. Son coaching a été payant puisque le remplaçant

coaching a été payant puisque le remplaçant incorporé à dix minutes de la partie a été l'auteur du but victorieux. L'ASO aurait pu mieux faire même si l'ad- versaire du jour avait donné des sueurs froides en seconde période. Les nouvelles recrues lancées dans la bataille ont bien réus- si leur baptême du feu à l'image du duo Djahel- Benkablia, mais aussi du jeune Chaker qui a rendu le sourire aux Djawarih dans un moment inespéré. Une victoire de bon augure pourvu que les choses continuent sur ce ryth- me. Un rythme qui sera réglé selon l'assistance de tous les partenaires du club.

Le coach applaudi à la fin du match Les supporters de l'ASO n'ont pas cessé de scander le nom de Zaoui à la fin du match. Ils ont promis d'être derrière lui durant toute la sai- son car ils veulent qu'il réussis- se son passage en tant qu'en- traîneur principal. Ces mêmes supporters se sont donné le mot d'aider l'équipe et d'être encore plus nombreux au pro- chain match à domicile pour- vu que l'équipe confirme lors de sa prochaine sortie. Z. Z.

USFBBA

Le combat continue pour Mourad Kessar (président de l'USFBBA)

«Notre espoir repose

maintenant sur M. Hattab»

Suspendu de toutes les compétitions la saison dernière, l'USFBBA risque de connîitre le mêmesortpour l'exercice en cours.

De notre correspondant

SOFIANE I.

Tout a commencé après la démission de l'ancien bureau directeur du club au début du mois d'août 2017. Une situation qui a mené le club vers l'impasse, ce qui a engendré un retard dans l'or- ganisation d'une AG extraor- dinaire et l'élection d'un nou- veau président. Du coup, le club n'a pas pu honorer les frais d'engagement envers la LNFA, ce qui lui a valu l'ex- clusion de toutes les compéti- tions pour la saison 2017- 2018. Bien que la nouvelle direction, installée un mois plus tard, ait tenté de régula- riser la situation du club, rien n'a changé. Pis encore, pour ce nouvel exercice, l'équipe de la capitale des Bibans risque de vivre la même situation puisque la LNFA a maintenu son exclusion de

toutes les compétitions pour la saison 2018-2019. Il est utile de rappeler que le président Mourad Kessar a frappé à toutes les portes, allant même jusqu'à saisir le Tribunal arbi- tral du sport (TAS), mais sans que ses requêtes ne soient prises en considération. Il y a deux semaines, Kessar est allé à la rencontre du ministre de la Jeunesses et des Sports Mohamed Hattab pour lui exposer la situation de son club et intervenir auprès des instances concernées pour réhabiliter son club afin que celui-ci puisse fonctionner comme auparavant, c'est-à- dire encadrer et former une jeunesse qui n'a au fait que le sport comme échappatoire. "Bien que je n'aie rien vu venir malgré toutes les requêtes que j'ai introduites au cours de l'année dernière auprès de toutes les instances qui gèrent notre football, je ne désespère pas pour autant que notre appel pour la réha- bilitation de notre club soit entendu. Pour cela, je me suis de nouveau déplacé au MJS après avoir rencontré l'ancien ministre El Hadi Ould Ali. Il y a deux semaines en effet, j'ai rencontré le MJS M. Mohamed Hattab. Celui-ci,

après lui avoir exposé le pro- blème auquel fait face mon club, m'a promis de se saisir de cette affaire, qu'il va étu- dier soigneusement le dossier auprès de la Direction géné- rale des sports du MJS. Je lui ai expliqué en outre que nous sommes victimes de la hogra du moment que d'autres clubs dans la même situation que nous ont été, eux, autori- sés à reprendre la compéti- tion comme si rien ne s'était passée. C'est insensé. Tous mes espoirs et ceux de la jeu- nesse de BBA reposent sur M. Hattab, que je tiens à remer- cier vivement pour son accueil et de m'avoir écouté", nous a dit le premier respon- sable de l'USFBBA qui a tenu à rappeler que le club qu'il dirige a toujours constitué un vivier pour les jeunes talents et ce, grâce à la formation qui reste le cheval de bataille de cette équipe. "Nous avons pu former une vingtaine de joueurs qui évoluent en ce moment dans plusieurs clubs de la région des différents paliers. C'est dommage de vouloir tuer un club comme le nôtre", a conclu M. Kessar. S. I.

des différents paliers. C'est dommage de vouloir tuer un club comme le nôtre", a conclu M.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

22

INTERNATIONALE

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 22 INTERNATIONALE Balotelli à l'OM, l'offre officielle de Marseille
www.competition.dz Lundi 13 août 2018 22 INTERNATIONALE Balotelli à l'OM, l'offre officielle de Marseille

Balotelli à l'OM, l'offre officielle de Marseille ridiculisée par Nice

Après la défaite de son équipe samedi soir à domicile contre Reims, Jean-Pierre Rivère a été interrogé sur l'avancement du dossier Mario Balotelli, dont Patrick Vieira a confirmé qu'il souhaitait quitter Nice. Et le président du Gym ne s'est pas caché dans ce dossier, en avouant qu'une proposition

officielle lui était bien arrivée de l'Olympique de Marseille concernant son attaquant italien. Mais Jean-Pierre Rivère a été tout aussi précis sur la suite donnée à cette offre marseillaise. " Marseille ? Je n'ai pas eu des nouvelles donc je ne sais pas. Mais nous on

fera des choses (

avait transmis une offre, mais

cette offre était

vais communiquer les chiffres plus tard et on comprendra pourquoi on ne peut pas se mettre d'accord sur ces chiffres-là ", a lancé, sur Canal+, le patron de l'OGC Nice, qui a par ailleurs confirmé la venue d'un attaquant supplémentaire lundi ou mardi. Le feuilleton Mario Balotelli va donc encore continuer d'ici le 31 août, même s'il est désormais très clair que Super Mario ne jouera pas au Gym cette saison.

)

L'OM

(Sourire) Je



C'est

officiel

pour Kevin

Gameiro à

Valence

Comme pressenti ces derniers jours, Kevin Gameiro quitte l'Atlético Madrid pour le FC Valence. Dans un communiqué publié ce dimanche, le récent 4e de Liga a officialisé l'arrivée de l'international français, recruté pour environ 18ME. L'ancien attaquant du Paris Saint- Germain rejoint ainsi Michy Batshuayi, l'ancien attaquant de l'OM ayant été prêté par Chelsea à Valence vendredi.

Le Real Madrid colle 220ME pour Hazard Alors que le Real Madrid n'a pas encore
Le Real Madrid
colle 220ME
pour Hazard
Alors que le Real Madrid n'a pas encore
abandonné la piste menant à Eden Hazard
avec une offre monstrueuse, mais Chelsea
s'apprête à mettre tout le monde d'accord.

Pour compenser le départ de sa superstar Cristiano Ronaldo, le Real n'a qu'une seule priorité :

recruter Eden Hazard. Pour rendre cette transaction possible, le club madrilène est prêt à débourser 220 millions d'euros, soit le prix payé par le PSG pour Neymar. Si les Merengue refusent d'admettre leur défaite

dans ce dossier, Chelsea serait pourtant en passe d'emporter la mise. Après le départ de Thibaut Courtois à Madrid, les Blues refusent de laisser partir leur attaquant belge, auteur d'une passe décisive pour Pedro lors de la première victoire en Premier League de la saison face à Huddersfield samedi (3-0). Maurizio

Sarri se montre même catégorique à propos de l'avenir d'Hazard. " Hazard est avec nous. Ce n'est pas un problème pour lui, j'ai parlé plusieurs fois avec lui. Il n'a jamais rien dit par rapport au mercato. Il est heureux de rester ici ", a lancé le nouvel entraîneur italien de la formation londonienne. Autant dire que Chelsea va résister à

toutes les offensives pour conserver Hazard dans son effectif au-delà du 31 août prochain, date de la fermeture du marché d'été. Selon Express, Hazard est donc plus proche d'une prolongation de contrat, assortie d'un nouveau salaire annuel de 16ME, que d'un départ après sa brillante Coupe du Monde.

que d'un départ après sa brillante Coupe du Monde. Grosse frayeur pour Boateng, le PSG peut

Grosse frayeur pour Boateng, le PSG peut dormir tranquille

Grosse frayeur pour Boateng, le PSG peut dormir tranquille avec l'international allemand, contre un potentiel

avec l'international allemand, contre un potentiel chèque de 50 millions d'euros. Mais un contretemps pourrait ralentir la conclusion de cette affaire. Le joueur 29 ans souffre effectivement d'un problème aux tendons rotuliens du genou droit, qui l'a obligé à écourter son entraînement de samedi, quelques heures avant la Supercoupe d'Allemagne contre l'Eintracht Francfort. Un souci qui pourrait faire peur au club de la capitale française, sachant que le joueur formé au Hertha Berlin a

subi une dizaine de blessures plus ou moins graves lors des deux dernières saisons. Sauf que ceci ne serait pas le cas, car d'après les informations de Bild, cette " légère blessure ne menace pas actuellement une potentielle visite médicale de Boateng au PSG, si le Bayern s'accorde sur un transfert avec Paris au cours des prochains jours ". Au moins, c'est clair pour le champion du monde 2014, qui se préserve aussi, justement, pour ne pas risquer de faire capoter son départ en Ligue 1.

Proche du Paris Saint- Germain durant ce mercato estival, Jérôme Boateng se retrouve à l'infirmerie du côté du Bayern Munich. Un problème ?

Ces derniers jours, le transfert de Jérôme Boateng du Bayern au PSG semblait inéluctable. En quête d'un nouveau renfort au poste de défenseur central, dans l'idée de jouer en 3-5-2, Thomas Tuchel aurait donc trouvé son bonheur

Pogba bouche cousue mais désormais heureux à Manchester United

Le milieu de Manchester United Paul Pogba, dont les rumeurs d'un départ vers Barcelone ont agité le mercato, a expliqué ne pas pouvoir tout dire sur sa situation mais a laissé entendre qu'il était désormais heureux à Old Trafford, dans des propos rapportés dimanche.

"Il y a des choses et il y a d'autres choses que je ne peux pas dire sinon je vais recevoir une amende", a déclaré Pogba aux médias britanniques après la victoire contre Leicester vendredi soir (2-1). "Si vous n'êtes pas heureux, vous ne pouvez pas donner le meilleur de vous-même", a continué Pogba, buteur sur penalty et qui s'était vu confier le capitanat par José Mourinho vendredi. Un brassard, dont le champion du monde s'était dit "fier", qui ressemblait à un message fort:

le club compte sur lui cette saison malgré les rumeurs l'envoyant au Barça. "Il faut savoir une chose: un joueur qui est choisi et est heureux, on le sent toujours plus à l'aise que lorsqu'il n'est pas heureux. C'est tout ce que je dis", a ajouté le joueur âgé de 25 ans. La saison passée, la relation entre Pogba et son entraîneur s'est tendue, atteignant des profondeurs inquiétantes au printemps, alors

que le milieu a par exemple été remplaçant lors de l'élimination par Séville en huitième de finale de la Ligue des champions. En juillet, le technicien portugais avait laissé entendre que son protégé avait réussi un Mondial brillant car il s'était trouvé dans un environnement clos pendant six semaines, qui lui avait permis de se concentrer uniquement sur le football et non sur ses obligations extérieures. "Je suis le même, mais c'est une équipe différente, évidemment", a déclaré Pogba vendredi soir. "J'aime toujours jouer au football, mais comme je l'ai dit, quand on est à l'aise ou confiant et qu'on est bien dans la tête, c'est plus facile", a-t-il indiqué. "J'aime toujours le club (Manchester United). Je viens du centre de formation l'académie, j'ai joué en équipe première. Pour moi, c'est un rêve devenu réalité", a-t-il conclu.

l'académie, j'ai joué en équipe première. Pour moi, c'est un rêve devenu réalité", a-t-il conclu.

www.competition.dz

Lundi 13 août 2018

INTERNATIONALE

23

www.competition.dz Lundi 13 août 2018 INTERNATIONALE 23 Salaire, clause libératoire astronomique : les chiffres du

Salaire, clause libératoire astronomique :

les chiffres du contrat de Courtois au Real

Thibaut Courtois a signé un contrat de six ans avec le Real Madrid. Si un club

souhaite l'arracher du Santiago Bernabeu sans l'accord des dirigeants madrilènes, il

devra débourser

700 millions d'euros, soit sept fois la somme versée par la Juventus pour Cristiano Ronaldo, c'est le montrant de la clause libératoire de Thibaut Courtois au Real Madrid. Autrement dit, s'il quitte les Merengue avant l'échéance de son contrat, ce sera avec l'accord de ses dirigeants. Fixer des clauses de départ impayables n'est pas un procédé nouveau à Madrid. Les contrats d'Ascensio et Isco ont été "blindés" de la même façon.

700 millions d'euros, rapporte Het Laatste Nieuws.

Il aurait pu toucher un million supplémentaire, s'il avait accepté de prolonger à Londres. Mais l'opportunité de réaliser son rêve et de se rapprocher de ses enfants ne l'ont même pas fait hésiter.

Sa plaque vandalisée au stade de l'Atlético La plaque d'honneur au nom de Thibaut Courtois a été vandalisée samedi soir au Wanda Metropolitano Stadium. Certains fans de l'Atlético n'ont visiblement pas digéré son transfert chez le grand rival, le Real Madrid. La plaque dédiée au gardien des Diables Rouges a aussi été la cible de crachats. Deux agents de sécurité ont ensuite monté la garde pour éviter de nouveaux débordements.

monté la garde pour éviter de nouveaux débordements. 8 millions d'euros par an Dans son nouveau

8 millions d'euros par an Dans son nouveau club, l'ancien gardien de Chelsea percevra 8 millions d'euros net par an (14 millions brut).

Suspendu pour "corruption":

Kalusha Bwalya s'en lave les mains

«Je n'ai rien fait»

Président de la Fédération zambienne, membre du comité exé-

cutif de la CAF et ancien- ne gloire du football africain, Kalusha Bwalya

a été suspendu pour

deux ans par la FIFA ce vendredi en raison de faits de corruption. Kalusha Bwalya rattrapé par la patrouille. Ancienne gloire du football zambien et président de la Fédération de son pays depuis 2008, le dirigeant a été suspendu de toute activité liée au football pour une durée de deux ans par la Commission d'éthique de la FIFA ce vendredi. Cette sanc- tion s'applique au niveau national comme international et elle s'accompagne d'une amende de 87 900 euros. Membre du comité

exécutif de la CAF, le Ballon d'or africain 1988 est sanctionné pour "corruption". Il lui est reproché d'avoir reçu un paiement de 70 000 euros provenant de l'homme d'affaires qatari Mohammad Bin Hammam, lui-même suspendu

à vie pour une tentative de corruption lors de

l'élection présidentielle à la FIFA en 2011. L'instance estime que l'homme de 54 ans a violé les articles 16 et 20 du code d'éthique pour avoir notamment "offert et accepté des cadeaux". Considéré comme un miraculé après

avoir échappé au terrible accident d'avion qui

a décimé la sélection zambienne en 1993 (il ne

voyageait pas à bord du même vol), le diri- geant voit son image en prendre un coup… Dans un communiqué, Bwalya a répliqué en affirmant qu'il n'est "coupable d'aucune infraction", jurant de se battre "bec et ongles" pour laver son nom. "Je n'ai jamais rien fait et ne ferai jamais rien pour discréditer la beauté du jeu", a-t-il ajouté. Ce dossier ne devrait donc pas en rester là.

ferai jamais rien pour discréditer la beauté du jeu", a-t-il ajouté. Ce dossier ne devrait donc

Le PSG passe à l'action pour DANNY ROSE

Selon Paris United, le Paris Saint- Germain aurait maintenant coché le nom de Danny Rose pour renforcer sa défense.

coché le nom de Danny Rose pour renforcer sa défense. Pour le Paris Saint-Germain de Thomas

Pour le Paris Saint-Germain de Thomas Tuchel, les choses sérieuses commencent ce dimanche. Face à Caen, le club de la capitale lance sa saison de Ligue 1. Et si les Parisiens ont convenu d'un accord avec Schalke pour le polyvalent Thilo Kehrer, aucun latéral gauche n'a pour le moment débarqué. Et d'après Paris United, les Rouge et Bleu pourraient trouver leur bonheur en Premier League, du côté de Tottenham. Danny Rose serait en effet pisté, Antero Henrique aurait même lancé les négociations avec l'agent de l'international anglais. La piste Alex Sandro sera mise de côté à l'issue du week-end. Le prix du joueur bloque tout, et le #PSG et Henrique se tournent maintenant vers Danny Rose, une option moins onéreuse. Un autre latéral gauche de Serie A, dont le nom n'est pas connu, est aussi ciblé. Aucune discussion n'a encore été menée entre les deux clubs, mais Rose a tout d'une cible moins couteuse et plus facile à réaliser qu'un Alex Sandro ou Wendell.

 Cameroun : Samuel Eto'o donne une date pour sa retraite Libre de tout contrat



Cameroun :

Samuel Eto'o donne une date pour sa retraite

Libre de tout contrat après avoir résilié son bail avec Konyaspor, Samuel Eto'o cherche un nouveau point de chute cet été. A 37 ans, le Camerounais se donne encore deux ans au plus haut niveau avant de raccrocher les crampons. "Moi, ce que je veux, c'est continuer à jouer au football. Je veux jouer encore deux saisons et puis arrêter ma carrière et commencer une nouvelle vie, a lancé l'attaquant au micro de RFI. L'ancien Barcelonais a par ailleurs confirmé qu'il se verrait bien tenter une première expérience en Ligue 1 française pour rebondir cet été.

Cristiano Ronaldo explique

pourquoi il a choisi la Juve

Arrivé fraîchement à la Juventus de Turin en provenance du Real Madrid lors de ce mercato estival, Cristiano Ronaldo garde le même état d'esprit et compte bien tout rafler. CR7 explique pourquoi il a choisi l'Italie et la Juventus pour la suite de sa carrière.

Depuis son départ du Sporting Portugal en 2003, Cristiano Ronaldo a passé 6 saisons en Premier League du côté de Manchester United, pour 3 titres de champion d'Angleterre et une Ligue des Champions remportés. En 2009, son transfert vers le Real Madrid ne change pas la donne. En 9 saisons passées en Liga, il sera sacré 2 fois champion d'Espagne et remporte- ra pas moins de 4 fois la coupe aux grandes oreilles. Cette fois, la star por- tugaise débarque en Italie. Et nul doute que CR7 va tenter de remporter un troisième sacre national différent parmi les 5 plus grands d'Europe. Outre le championnat, il pourrait être titré en Ligue des Champions avec un troisième club différent également. En attendant de voir les actes, le Portugais s'est exprimé sur le choix de la Juventus. Et si certains y voyaient une question d'argent, Cristiano a bien montré, dans un entretien accor- dé à la chaine du club, que c'est pour l'amour qu'il porte au club.

que c'est pour l'amour qu'il porte au club. "Pourquoi la Juventus ? Car c'est un grand

"Pourquoi la Juventus ? Car c'est un grand club. C'est une équipe que j'ai suivi depuis que je suis enfant,

que j'ai aimé et où j'espérais jouer un jour. Je suis dans l'un des clubs les plus importants du monde, c'est magnifique d'être ici et je suis très heureux. Lors des dernières années, j'ai affronté la Juve plusieurs fois et j'ai toujours senti que les fans italiens aimaient Cristiano. La Juventus est le club le plus important en Italie et l'un des meilleurs au monde, c'était donc une décision facile. Et bien sûr, l'ex madrilène n'oublie pas les supporters de la Vieille Dame. Des supporters qui s'étaient levé pour l'acclamer, alors qu'avec Madrid il venait corriger la Juventus dans son antre, en quart de finale de Ligue des Champions. Du jamais vu pour lui, ni pour personne d'ailleurs

La standing ovation ?

Incroyable, ça ne m'étais jamais arrivé avant. Tout le stade vous

applaudit

j'ai été surpris.

Et comme je l'ai mentionné, j'aimais déjà la Juventus, mais après ce moment, je l'ai aimé encore plus. Cristiano a tout gagné, excepté le Mondial - il ne faut pas abuser, nous n'allions pas tout lui laisser - et n'est très certainement pas dans le besoin financièrement. Par conséquent, nul doute que les sentiments exprimés par le Portugais soient sincères. À moins qu'en plus de son habileté balle au pied, Ronaldo manie à la perfec- tion l'art et la manière de se mettre tout le monde dans la poche.

incroyable,

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Lundi 13 août 2018 24 ARRET SUR IMAGE Boulaouidet aurait sûrement aimé revoir le
www.competition.dz
Lundi 13 août 2018
24
ARRET SUR IMAGE
Boulaouidet
aurait sûrement aimé
revoir le public de Tizi Ouzou
hier, mais hélas, le match JSK-JSS
était à huis clos. Mais il a quand même
pu rencontrer quelques-uns de ses ex-
coéquipiers, à l'instar de Tafni et Renaï
avec lesquels il a longuement discuté.
Gentleman ce Boulaoudiet, qui a laissé
sa place propre et aurait sûrement
eu droit à des
applaudissements et
plus encore.



Boudjella : «L'EN U17 est prête pour le tournoi UNAF»

La sélection nationale des U17 prépare activement le tournoi de l'Union nord- africaine de football (UNAF) qui aura lieu du 20 au 28 août en Tunisie. L'Algérie débutera face au Maroc, le 20 août, elle enchaînera face à la Tunisie le 24 août, avant de terminer contre la Libye le 28 août. "Nous avons eu 7 microcycles de préparation et les joueurs ont bien répondu à nos attentes. Nous n'avons enregistré aucune blessure Dieu merci ! Je pense qu'on est prêts pour le tournoi", indique Sofiane Boudjella, le sélectionneur national de la catégorie. Pour rappel, cette compétition est qualificative pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations de la catégorie, prévue en 2019 en Tanzanie.



Le stade de Kerbala et celui de Baraki

Récemment, l'USM Alger a joué à Kerbala, en Irak, dans la cadre de la Coupe arabe. Si les fans des Rouge et Noir ont été de voir les leurs l'emporter, ils ont surtout été émerveillés par le stade dans lequel a évolué. Une magnifique enceinte presque complètement couverte, avec une pelouse sur laquelle on dormirait volontiers. Et dire que l'USMA a joué dans un pays en proie à la guerre civile ! On devrait peut-être s'essayer au rite chiite et commencer par nous flageller tant cela fait de la peine quand on compare avec les stades de chez nous. Allez, 1 000 coups de fouet rien que pour le stade de Baraki qui ne veut pas voir le jour…

KERBADJ “ CE N'EST PAS MOI QUI AI RAMENÉ BOUHAFS” «Il faut un directoire à
KERBADJ
CE N'EST PAS MOI
QUI AI RAMENÉ
BOUHAFS”
«Il faut un directoire à la tête du CRB»
Le CR Belouizdad vit une crise profonde. Il a même dû déclarer forfait pour le
début du championnat. Du jamais vu chez les Rouge et Blanc. Mahfoud
Kerbadj, l'ancien président du Chabab, explique que la solution passe par
l'installation d'un directoire. Et surtout, il nie être à l'origine de l'intronisation de
l'actuel boss du club et que tout le monde décrie…
Quel est votre avis sur la situation qui
prévaut au CR Belouizdad ?
Je ne peux pas donner un éclairage fiable
pour la simple raison que je ne suis plus
membre du conseil d'administration du
Chabab. Je ne suis donc pas au courant de ce
qui s'y passe.
Le Chabab qui débute par un forfait, c'est du
jamais vu et vous pourriez en parler !
Oui, mais pour dire que c'était prévisible. Il
fallait trouver une solution dès le début de
saison, l'actuel président devait partir. Moi, je
ne peux l'enlever, c'est le conseil
d'administration, c'est l'actionnaire majoritaire
qui doivent réagir. Dernièrement, les autorités
de la wilaya d'Alger ont voulu aider le CRB.
Indirectement, cela voulait dire qu'on
réclamait un changement. Le président du
CSA et les deux anciens présidents du club
ont été reçus, mais par moi. On parle
aujourd'hui d'une société, je ne sais pas de
quoi il s'agit. Les gens parlent de Kerbadj et
feignent d'ignorer qu'après lui, il y a eu trois
présidents.
et Chettouf étaient présents quand j'ai
expliqué que Bouhafs était là uniquement
dans le but de financer la prime de match. 48
heures après, j'apprends qu'il est le nouveau
président du CRB. Ce n'est pas moi qui l'ai
ramené, ce n'est pas moi aussi qui ai demandé
aux actionnaires de lui céder des parts. Et ce
n'est pas moi encore qui faisais la tournée avec
lui dans les rues de Belouizdad…
Que faut-il faire aujourd'hui pour sauver le
club ?
Mon nom ne figure plus au sein du conseil
d'administration, je ne peux rien faire
personnellement. La solution, c'est de
dissoudre la SSPA et de mettre en place un
directoire. Le CSA est l'actionnaire majoritaire,
il peut le faire avec le président de l'APC. Peu
importe qui sera à la tête après, l'essentiel est
d'installer un directoire pour sauver ce qui
peut l'être encore.
On vous reproche d'être celui qui a ramené
Bouhafs, l'actuel président, qui est en train
de mener le Chabab vers sa perte…
Je vais vous relater comment Bouhafs a
débarqué au CRB. Le jour de l'arrivée de
Badou Zaki comme entraîneur du Chabab, on
préparait le derby contre le NAHD. Bouhafs
est venu à l'hôtel où l'équipe était regroupée
pour remettre une prime de motivation. Djadi
Où situez-vous le principal problème du
Chabab ?
Le souci est d'ordre financier, le CRB a un
problème d'argent. Les gens ont peur de venir
investir.
Faut-il alors craindre le pire ?
Si ça continue ainsi, oui. Pour éviter la
catastrophe, il est impératif de régler les dettes
qui pourrissent la vie du club. Autrement, on
ne verra pas le bout de tunnel. H. D.

RONALDO HOSPITALISÉ pour une pneumonie

RONALDO HOSPITALISÉ pour une pneumonie En vacances à Ibiza, le légendaire Brésilien Ronaldo souffrirait d'une

En vacances à Ibiza, le légendaire Brésilien Ronaldo souffrirait d'une pneumonie, selon la presse locale. Il aurait été admis à l'hôpital. Mauvaise nouvelle pour Ronaldo. Alors qu'il était en vacances sur l'île des Baléares Ibiza (où il possède une maison), le légendaire Brésilien, Ballon d'Or en 1997 et en 2002, aurait été admis vendredi en urgence à l'hôpital Can Misses en raison d'une pneumonie. C'est la presse locale qui relate cette information. Il se trouverait actuellement en soins intensifs à la clinique de Nuestra Señora del Rosario. Selon El Diario de Ibiza, son état de santé s'améliore progressivement. Il devrait pouvoir rentrer chez lui dès lundi.

KAMEL MESBAH RECONDUIT À LA TÊTE DE LA COMMISSION DE DISCIPLINE DE LA LFP

M.Kamel Mesbah qui occupait la saison dernière le titre de président de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a été reconduit à la tête de cette structure pour la saison 2018/2019. La commission tien- dra ses réunions hebdomadaires tous les lundis à 10h00. M. Mesbah est âgé de 40 ans. Il est docteur en droit et avocat au barreau d'Alger.

Il est docteur en droit et avocat au barreau d'Alger. Bounedjah m a r q u

Bounedjah marque

7 buts dans un match

Bounedjah m a r q u e 7 b u t s dans un match Affrontant

Affrontant Al-Arabi hier, la vedette d'Al-Sadd, Baghdad Bounedjah, a inscrit 7 buts dans un match qui s'est soldé par le score humiliant de 10 buts à 1. C'est un record au Qatar et peut-être même ailleurs (à vérifier). Certains diront que le niveau de l'adversaire est derrière ça, d'autres que Xavi et Gabi ont été dans beaucoup dans tout ça, ce qui est vrai, mais il faut reconnaître que Bounedjah perd son temps au Qatar, malgré le fait qu'il gagne beaucoup d'argent, environ 3 milliards par mois. Ainsi et à quelques jours de son mariage qui sera célébré prochainement à Oran, Bounedjah assure sur le terrain, on n'attend pas moins de lui en tant époux et futur papa… Incha Allah.