Вы находитесь на странице: 1из 20

Les Marqueurs du Remodelage

Osseux

S. Bottari

S. Bottari 2011
Le Remodelage Osseux

• Un processus tout au long de la vie:


– L’os est constamment résorbé (ostéoclastes) et reformé
(ostéoblastes):
• Sous le contrôle complexe d’hormones, de facteurs de croissance et de
cytokines:
– Résorption:
» PTH, cortisol, T3, T4, IL-1ß, 4, 6, 8, 11, 13, TNFα, RANK-L
– Formation:
» Oestrogènes, androgènes, GH, IGF-1, TGFß, BMP, IL-3, OPG, …

– Périodes de remodelage modifié:


• Enfance: > 10 X supérieur à l’adulte:
– Croissance
• Puberté: encore augmenté
– Accélération de la croissance
• Ménopause:
– chez les ♀ n’utilisant pas de THS: baisse de la formation
• Homme âgé:
– Variable: en cas d’insuffisance gonadique

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer

• Ostéoporose post-ménopause:
 Diagnostic fait par DMO
– Pour déterminer le risque de #
• Marqueurs circulants ont une valeur prédictive indépendante pour la # du col
du fémur.
• Augmentent la fiabilité du pronostic de # en cas de densité osseuse diminuée
(cf. fig.)
• Les marqueurs de résorption seront plus sensibles que ceux de formation

S. Bottari 2011
Valeur prédictive de la DMO et des marqueurs
pour le risque de # du col du fémur

Low BMD: T-score < - 2,5


CTx: cross-links du collagène I
D-Pyr: désoxypyridinolines
libres

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer

• Ostéoporose post-ménopause:
– Pour suivre la réponse au traitement
• Ex: les bisphosphonates:
– Bloquent totalement la résorption en 3 – 6 mois
– L’augmentation de la DO n’est que de 3 – 4 % au bout d’un an <<<>>>:
» Difficile à mesurer par DMO (inutile de de mesurer < 2 ans)
» Effets cliniques (risque de #) sont dus à l’inhibition de la résorption plutôt
qu’à la formation
» >>> Intérêt des marqueurs de résorption pour le suivi thérapeutique
– Pour vérifier la prise du traitement (compliance):
• Problématique dans les affections asymptomatiques
– Pour décider de la reprise d’un traitement:
• Les bisphophonates restent fixés à l’os pendant plusieurs années mais de façon
variable selon l’individu
– >>> intérêt de reprise du traitement lorsque les marqueurs de résorption retombent
aux taux d’avant traitement ou > 20 % aux taux avant la ménopause

S. Bottari 2011
Corrélations entre DO et marqueurs

Corrélations entre marqueurs de formation


à 1 et 3 mois et DMO vertébrale après
instauration d’un traitement au teriparatide

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer

• Ostéoporose induite par corticothérapie de longue


durée:
– Les taux de marqueurs de formation sont généralement bas et ceux
des marqueurs de résorption normaux ou abaissés.
– Effets particulièrement importants sur la formation chez l’enfant
>>> retard de croissance
– Pour suivre la réponse au traitement préventif
• Ex: par bisphosphonates ou teriparatide (fragment actif de PTH
humaine recombinante)

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer

• Ostéoporose induite par l’immobilisation


– Les taux de marqueurs de résorption augment dès 24 h
d’immobilisation ...
– Après quelques semaines les marqueurs de formation sont
diminués.
– Pour suivre la réponse au traitement préventif
• Ex: par bisphosphonates ou teriparatide (fragment actif de PTH
humaine recombinante)

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer

• Ostéoporose induite par :


– Maladies inflammatoires intestinales (Crohn):
• <<<>>> Corticothérapie, déficit en vit D, hypogonadisme,
malabsorption, perte de poids, cytokines pro-inflammatoires (IL-1,
IL-6, TNFα, …), …
• Corrélation entre NTx urinaire (résorption) et perte osseuse vertébrale
(fig)
– L’arthrite rhumatoïde
• <<<>>> Corticothérapie, déficit en vit D, hypogonadisme,
malabsorption, immobilité, cytokines pro-inflammatoires (IL-1, IL-6,
TNFα, …), …
– >>> Pour suivre la réponse au traitement préventif
• Ex: par bisphosphonates

S. Bottari 2011
Corrélation entre perte osseuse et marqueurs
dans la maladie de Crohn

S. Bottari 2011
Chez qui et pourquoi faut-il l’explorer
• Ostéoporose induite par :
– Le cancer:
• Evaluation de l’importance des métastases:
– Ostéolytiques: (ex.: Kc du sein): augmentation des marqueurs de
résorption
– Ostéoblastiques: (ex.: Kc de la prostate): augmentation des marqueurs de
formation. Corrélation inverse avec pronostique.
• Suivi du traitement préventif dans la castration:
– Ex: par bisphosphonates

– La maladie de Paget:
• 1aire phase ostéolytique suivie par une phase ostéoblastique
• Tous les marqueurs sont fortement augmentés à l’exception de
l’ostéocalcine
• >>> Pour suivre la réponse au traitement préventif
– Ex: par bisphosphonates

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux

• Types:
 Enzymes:
 OB
 OC
 Dérivés du collagène I:
 Pro- et télopeptides
 “cross-links”
 Protéines non-collagéniques de la matrice osseuse:
 Ostéocalcine
 Cytokines et autres facteurs locaux

S. Bottari 2011
Les marqueurs dérivés du collagène I

PINP PICP

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux

• I. Marqueurs de formation:
– Sérum:
• Phosphatase alcaline osseuse:
– Sécrétée par OB
• Ostéocalcine intacte
– Sécrétée par OB
– Lie l’hydroxyapatite

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux

• I. Marqueurs de formation:
– Urines:
• PINP: propeptide N-terminal du collagène I
• PICP: propeptide C-terminal du collagène I
– Peptides clivés lors de la conversion du
procollagène I en collagène I
• Ostéocalcine urinaire:
– Semble plus sensible que l’ostéocalcine sérique

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux

• II. Marqueurs de résorption:


– Sérum:
• NTX: télopeptide N-ter réticulé du collagène I
– Produit de l’hydrolyse du collagène I par les OC
• CTX: télopeptide C-ter réticulé du collagène I
– Produit de l’hydrolyse du collagène I par les OC
• ICTP ou MMP-CTX: matrix-métalloprotéase
– Produit de l’hydrolyse du collagène I par les OC
• TRACP5b: Phosphatase acide résistante au tartrate:
– 5b spécifique des OC (isoforme 5a plaquettaire et
érythrocytaire ) >> dosage spécifique de 5b indispensable

S. Bottari 2011
Principaux marqueurs du remodelage osseux
• II. Marqueurs de résorption:
– Urines:
• PYD et DPD: pyridinolines et
désoxypyridinolines :
• NTX:
• CTX:
• Peptide hélicoïdal 620 – 633 du collagène I:

– Tous des produits de l’hydrolyse du collagène I par les OC

S. Bottari 2011
Nouveaux marqueurs du remodelage osseux
• Cathepsine K:
– Spécifique du collagène I
• RANKL et OPG:
– Receptor activator of NFB ligand et ostéoprotégérine:
• Famille de TNFα
• Rôle prépondérant dans la régulation du remodelage osseux
post-ménopausique
• Difficultés de dosage
• Concentrations circulantes ≈ concentrations locales ?
– Wnt et antagonistes:
• WIF-1 (Wnt inhibitory factor), DKK1 (dickkopf):
– Concentrations circulantes ≈ concentrations locales ?

S. Bottari 2011
Proposition de schéma de suivi de traitement de
l’ostéoporose post-ménopausique

S. Bottari 2011