Вы находитесь на странице: 1из 8

Dr Jacquelin

Anatomie dentaire

Chapitre 12 : les molaires

Plan :

I/ Chronologie de développement

II/ Fonctions

III/ Caractère de classe

IV/ Caractères d’arcade

V/ Dents par dents

VI/ Dent de sagesse mandibulaire

1
Copyright S.LANOE
I/ Chronologie de développement

6 7 8
Début de calcification naissance 2 ½ -3 ans 7/9 ans
Couronne achevée 2 ½ -3 ans 7/8 ans 13/16 ans
Eruption 6 ans 12 ans 18 ans
Racine achevée 9/10 ans 14/16 ans 20/22 ans

II/ Fonctions

Réduction du bol alimentaire.


Extraction de la valeur énergétique de l’aliment

III/ Caractère de classe

Au moins 3 cuspides dont 2 V


Table occlusale la plus étendue
Pluriradiculé
Cavité pulpaire complexe

IV/ Caractères d’arcade

Maxillaire mandibulaire
Racine 3 (2V+1L) 2 (1M+1D)
Cuspide 3 bien développé, si une 4ème 4 bien développé, peu aller
: - développé et DL jusque 6
PAS PLUS DE 4 La 5ème sur les 6 sera moins
développé DL
En vue occlusale Forme triangulaire Forme rectangulaire
VL>MD VL<MD
Table occlusale Déporté en V Déporté en L
Max de convexité Cervicale Vestibulaires en cervicale
Et Linguale en occlusal
Face L/V L plus fortement incliné que V plus fortement incliné que
la V en linguale la L en Vestibulaire
Série Descendante

V/ Dents par dents

2
Copyright S.LANOE
16 (toujours 4 17 (3 ou 4 46 (la plus grande 47 (4 cuspides)
cuspides) cuspides) max 5 cuspides)
V 4 cuspides visibles Reliefs atténué par Variabilité morpho Plus petite.
car L>V dans le sens rapport à une 6 Max. 5 cusp (6 Convexité augmente au
MD. 2 cuspides V et1 L possible). nv du collet.
Point de contact Bosse cervical dans la 1e plan : MV, centroV, Dimension des 2 cusp ~.
M 1/3 partie M et cervicale de DV. 2e plan : DL. Pt de contact ¼ O.
hauteur. la couronne. Rétrécissement cerv de Contour D plus arrondi et
D ½ - 1/3 Collet en forme la couronne important. étendu.
hauteur. d’accolade Sillons perif entre cusp RACINES : plus petites,
Pt de contact M plus Cuspide L ou ML en DV et CV et entre cusp moins divergentes et plus
pointu et occlusale. 2ème plan, c’est toujours CV et MV (fin par ramassées.
Bosse cervicale la plus développé fossette). Dépression sur furcation
Les cuspides L sont Mais la disproportion Dépressions discrètes. peut déborder sur la
plus saillantes. Les est moins marquée DV<MV~CV. couronne.
dépressions sont peu avec les cuspides V Pt de contact ¼ O et le Sous point de contact face
marquées -> lobe Disproportions entre D est + cerv que le M. prox convexe.
médian plus gd.au les 2 V est plus Contour D + arrondi et Racines + inclinés en D
nv M-cervical on a la marquée que sur une 6 – étendu.
bosse cervicale a 2 dépressions peu RACINES : dépression
forte convexité. marqué sur chaque qui diminue en se
Collet en forme cuspide qui rapprochant du collet.
d’accolade individualise les Racine M + large et
RACINES : 2V 1L. versants externes longue.
racine MV + RACINES Axe légèrement
étendue. Axe des racines divergent.
Tronc rad 1/3 hteur parallèles et même Diamètre cerv le + imp
racine. faiblement convergent est le VL
Axe faiblement Régulièrement convexe
divergent de la Sillons à la jonction
racine L entre les 2 racines.
MV>DV Racine L plus
Dépression sur développé, dépressions
chaque racine vers longitudinal
l’embrasure Chaque face tourné
vers l’embrasure
présente une
depressions
longitudi
nal
On peut
avoir des
fusions

3
Copyright S.LANOE
M Les cuspides D ne Table O déporté en L.
sont pas visibles car contour V incliné en L.
moins vol. Max de convexité : cerv
Tubercule de en V et O en L.
Carabelli, lorsqu’il Extrémité des cuspides
est très dvlpé il peut V + arrondi.
contenir une corne Disproportion cusp V>L
pulpaire. moins marqué que sur
La cuspide MV est les PM.
plus pointu que la RACINE : la M recouvre
ML (roleds OIM). la D.
Max de convexité dépression – longue et
cervical. plus marquée=> os
Contour L plus tiens bien dedans.
incliné en V. Svt 2 apex racine M.
Pt de contact 1/3 V. fort infléchissement du
cuspide ML + contour L en direction V
saillante.
Table O déporté en
V.
RACINES : MV cache
DV. Racine L dépasse
limite cerv
couronne.
ML la plus longue,
et en surplomb

4
Copyright S.LANOE
D Cuspide V<L En 2ème plan : cuspides pt de contact D un peu Max de convexité V en
Cuspide D<M mésial plus développé plus V que le M. cervical
Point de contact Plusieurs sillons Forte convexité cusp Max de convexité L en
distal : ½ couronne accessoires, pour DL et DV. occlusal
Surface D de la limiter des lobules Crête marg forme Cuspide DV en premier
couronne convexe d’émail. accent circonflexe plan
Point de contact renversé. point de contact : Au
proche du milieu de la Crête marg D recouvre milieu et sous la crête
dimension VL un peu + table O. marginale
Cusp DV en retrait par Face distale de la
RACINES rapport a la CV couronne régulièrement
Face distale de la racine convexe
linguale régulièrement Contour V fortement
convexe incliné en Lingual.
Comme face D de la Collet : légère courbure à
racine DV convexité apicale.
Face M : dépressions Racine :
peu marqué. M>D
La racine D présente un
apex plus pointu que celui
de la racine mésiale.
Face D de la racine D et
face M de la racine M :
complètement convexe :
pas de dépression
longitudinal.
Les deux faces internes
des racines : dépression
longitudinal.

5
Copyright S.LANOE
L Tubercule de Entre les 2 cuspides L le cusp L + aigues que les
carabelli « accroché sillon ppale V.
au versant externe périphérique se Petit rétrécissemt L.
de la ML poursuit sur la face sillon périf ½ couronne
Angle Mésial plus linguale
aigue et occlusale Angle mésiale plus
que l’angle distale. aigue et O que l’angle
distale

RACINE linguale : la
plus volumineuse des
trois

6
Copyright S.LANOE
O ML>MV> DV>DL VL>>MD Petite cusp VL peut Par rapport à une 6 :
V<L Sillon périf orienté être confondue avec plus rectangulaire
Divergence des comme sur 6 et se crete marg. et moins anguleuse.
contours prolonge sur face ext. Cusp CV convexité Et la bosse cervicale
proximaux. Crête O oblique moins imp : bosse cerv. plus mesiale
Pt de contact M un saillante que sur 6. sillon pple MD pste 2 MD>VL
peu + V que le D. Forme triangulaire, courbes a concavité Cuspide de
Pont d’émail= crête les contours prox L. développement
oblique entre cusp convergent en L. dispo dryopitheque similaire dans la
DV et ML (rempli contour D moins des sillons ppx périf dimension MD.
sillon MD a son étendu que le M. (pas alignés peu Cuspide MV>DV
nv=> statique, Quand tubercule de aussi être en marche Cuspide V>L
occlusion, guidage Bulk il est sur versant d’escalier : sillon + Sillon ppal MD
dento dentaire). ext cusp MV. D)=>cusp MV en présente 2
Contour D plus Point de contact M + rapport avec le ML. concavité orienté
arrondi et moins V que le D. Contour M plus plat en L
étendu que le M. D un peu + arrondi et plus étendu. Sillon ppal
Table O déportée Forme hexagonale périphérique se
en V. ou trapézoidale. poursuit sur la face
Tubercule de Contour V cusp DV occlusale externe
carabelli sur cusp nettement en retrait. en L et V se
ML Table O déporté en L terminant même
Cusp L – dvlpées par une fossette.
Arrêtes des versants
interne des cuspides
constitue des crête
occlusales
transversales
Fosse centrale avec
4 pans.
Crêtes marginal
convexe en MD
Contour mésial plus
plat et étendue que
le contour distal.
Table occlusal
incliné en L
Fosses marginale
bien individualisés
Cuspide MV la plus
proéminant.

7
Copyright S.LANOE
Ana 1 corne/ cuspide, et +++ 3 racines : 2V et Racine M 2 canaux 1 canal / racine
même parfois pour 1L avec un canal par +++ (ML et MV) => Ou 2 canaux dans la
Int
le tubercule de racine attention au planché racine M (fréquent)
Carabelli ++ 3 racine fusionnées pulpaire qui peut Racine totalement
Dans la racine MV il avec un seul canal et être proche du fusionné, 1 racine/ 1
y a 2 canaux une anat pulpaire plafond. canal, cavité
souvent. simple Coupa axiale passant pulpaire simple.
Le MV2 est présent - 2 canaux dans par le collet en vue O
dans 90% des cas racine MV : VL>MD.
Canal linguale> Racine M plus vol
DV=MV dans toutes les
Canaux tubulaire dimensions a mis
ovalaire dans la hauteur des racines :
linguale et DV rétrécissement
Tubulaire arrondie lingual
dans MV
Il peut y avoir fusion
entre DV et L
Il faut atteindre la
furcation inter
radiculaire

VI/ Dent de sagesse mandibulaire

Très variable, peut avoir la morphologie d’une 6 ou d’une 7… Ou pas.


Dent de sagesse :
les plus petites,
sillons accessoire,
face occlusale très ridée.
2 cuspide V au moins
Particularité : entretient des rapports étroits avec le nerf alvéolaire inférieur,

8
Copyright S.LANOE