Вы находитесь на странице: 1из 4

J'accuse – Emile Zola

1) Présentation
● Le 13 janvier 1898 , Emile Zola ecrit dans l'Aurore une lettre ouverte au
president de la République , Félix Faure .
● Emile Zola est un journaliste et écrivain Francais . Il est considéré comme le
chef de File du naturalisme .
● Zola a écrit cette lettre suite au verdict scandaleux de l'affaire Dreyfus en
1897 .
● L'affaire Dreyfus consiste en une conspiration de l’État-Major envers l'officier
Alfred Dreyfus accusé d'avoir livré des documents a l'Allemagne et
condamné a l'emprisonnement à perpuité et expédié sur l'île du Diable , en
Guyanne Francaise .
Principaux Arguments
● Tout d'abord , le accusation de Zola sont repérable grace à l'anaphore de
« j'accuse » qui permetde denombrer huit accusations .
● Chaque paragraphe correspond à une cible différente .
● Les accusations sont situés dans la 1ère partie du texte .
● Zola essaie de montrer le profond antisémitisme dont souffre le capitaine
Dreyfus
● Il utilise des arguments convaincants comme : « On nous avait parlé de
quatorze chefs d'accusation : nous n'en trouvons qu'une seule en fin de
compte, celle du bordereau; et nous apprenons même que les experts
n'étaient pas d'accord, qu'un d'eux, M. Gobert, a été bousculé militairement
parce qu'il se permettait de ne pas conclure dans le sens désiré... »
● Il essaie aussi de montret la forte intention de l’État-Major a jger le détenu
et va même jusqu’à nier les affirmations de l'Etat .
En quoi le texte est convaincant ?
● Au sein de son discours, on constate une forte accumulation de verbes
d'actions ( J'accuse, je défie ) et de volonté ( je la nie ), qui nous exprime
sa forte détermination, l'expression de sa certitude, à affronter le
gouvernement.
● Zola tente de prendre a parti le lecteur .
● La lettre marque par ailleurs, l'opposition entre les champs lexicaux du
mensonge et de la vérité ( « je la nie, je la nie de toute ma puissance ! […]
où il est parlé d'un certains D*** qui devient trop exigeant » ).
● Ainsi, l'auteur, à l'aide de faits ou d'arguments qui visent à susciter
l'émotion qui cherche avant tout à agir sur les sentiments du destinataire,
à persuader le lecteur, afin d'en obtenir l'adhésion de l'interlocuteur. Pour
cela, il a utilisé des arguments « discutables », à recourt à l'hyperbole, aux
exclamations ( « J'accuse ! » ) et aux champs lexicaux des sentiments.

Оценить