You are on page 1of 1

VI DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2018 CENTRE FRANCE

LIVRES
■ LES CHOIX DES LECTEURS Philippe Torreton

À LA UNE
La guerre du père
CLAIRE GARAND (NEVERS) ■ Le
bûcher, de György Dragoman
« Dans la Roumanie
d’après la dictature,
l’héroïne du nou­
veau roman de Avec Jacques à la guerre (Plon), Philippe Torreton démontre la subtilité
György Dragomán a
treize ans quand elle de son verbe et la puissance de l’amour filial. Un adieu magnifique.
se retrouve orpheli­
ne. Avec sa grand­
mère, qui se révèle Blandine Hutin-Mercier Avec cette même ten­
blandine.hutin@centrefrance.com dresse infinie d’un fils
un peu sorcière, elle

O
apprend à survivre pour son père (Philippe,
d a n s s o n v i l l a g e, fils de Jacques, on le saisit
parmi les résistants de la 25e heure qui au fil du récit qui mêle
manipulent le mensonge et la vérité. Un n l’aime bien, leurs deux regards), Phi­
vrai coup de cœur pour le parcours de Jacques, le petit Jacques, lippe Torreton raconte la
cette jeune fille pugnace qui plonge dans Jacquot pour les intimes. guerre de Jacques, puis
un univers amoral et étouffant : malgré la On s’y attache, au fil de son retour à la vie civile,
douleur et la terreur, elle préserve ce qui pages qui ont la saveur de sa propre famille, la mort
lui reste d’humanité. » (Gallimard, 2018) l’enfance, et à ce bonhom­ du père, les années de la­
me, grandi dans le Rouen beur, jusqu’à cette cham­
MILIE MORATILLE (BELLERIVE-SUR- bombardé de la Seconde bre d’hôpital où il s’éteint
Guerre mondiale ; pas doucement…
ALLIER) ■ Désor ientale de bien grand justement, ni À la plume comme à la
Négar Djavadi trop doué pour les études. scène, physique, drôle, en­
« C’est un livre hale­ Son bac en poche, il pour­ gagé, poétique, il remonte
tant, mêlant l’histoi­ rait quand même être jar­ aux sources de l’enfance
re intime de Kinia, dinier comme son grand pour en extraire les enga­
11 ans qui a fui son frère ou maçon comme les gements de l’âge adulte. Il
Iran natal et Histoi­ cousins. Lui décide de exprime, en un hommage
re. On suit son exil partir à la guerre… d’une rare sensibilité,
et sa nouvelle vie, Il s’engage, direction l’Al­ INDOCHINE. La guerre, comme un pont jeté entre un père et l’amour filial et les liens
via l’histoire de ses lemagne puis l’Indochine, son fils. ILLUSTRATION MUSÉE MICHELET qu’il tisse dans le silence
six oncles. C’est dé­ comme on prend une des cœurs. Derrière l’âpre­
capant et plein d’hu­ grande goulée d’air frais. rêves et à l’aventure. qui ne l’a pas vraiment té et la violence, tout un
mour. C’est une invi­ C o m m e o n s’ é c h a p p e gâté. Et pour aussi – drôle monde de douceur s’offre
tation à réfléchir sur soi­même. On d’une cage pas si dorée Héritage de manière – se rappro­ à nous. Fort comme le
apprend beaucoup sur la condition d’exi­ qu’il y paraît ; la famille de Alors, il se la paye, Jac­ cher de ce père, aimé et souvenir d’une balade en
lé. C’est un hymne aux femmes iranien­ Jacques, quand il y pense, ques, sa vie aventureuse et admiré dans le silence de Celtaquatre, simple et
nes. Je ne pense pas que Kinia soit déso­ n’est pas un parangon lointaine. Pas pour battre la pudeur et du secret. Ce inoubliable… ■
rientée, elle est “désorientale”. Elle ne d’épanouissement. Ni ri­ ou abattre qui que ce soit, père qui lui aussi a fait la
choisit pas une culture ou une autre. » che, ni expansive, elle ne mais pour régler ses guerre, la Grande, et qui è Jacques à la guerre. Philippe
(Prix du style 2016, éditions Lilian Levi) laisse guère de place aux comptes avec un destin n’en a jamais rien dit. Torreton (Plon) ; 367 pages, 19,90 €.

Palmarès des ventes


du 20 au 27 septembre François Vallejo
LITTÉRATURE
1 La vraie vie

2 Les prénoms épicènes


Adeline
Dieudonné Iconoclaste

Amélie Nothomb Albin Michel


Welcome to the Hotel Waldheim
L’Hôtel Waldheim, de Fran- sexagénaire sans histoires, nom. Jeff se revoit adoles­
3 À son image Jérôme Ferrari Actes Sud çois Vallejo, c’est un peu Jeff Valdera, reçoit une cent, et tente de se recon­
Laetitia comme l’Hotel California carte postale anonyme, lui n e c t e r a ve c c e d o u b l e
4 La tresse Colombani Lgf
des Eagles. enjoignant de se rappeler lointain.
Pauline ses vacances, a priori ano­ Que s’est­il réellement
5 Ça raconte Sarah Delabroy-Allard Minuit Un endroit charmant.
dines, dans le fameux Ho­ passé à l’Hôtel Waldheim ?
Un monde Maylis
Ma i s e n Su i s s e p l u t ô t
6 à portée de main Gallimard tel Waldheim de Davos Ces souvenirs qui remon­
De Kerangal qu’en Amérique.
quatre décennies plus tôt. tent n’ont­ils pas été fabri­
Dans ce lieu clos et hau­
7 Petit pays Gaël Faye Lgf
tement romanesque, les qués a posteriori ? Peut­on
Le tour du monde Jean-Christophe vraiment se pencher sur
8 du roi Zibeline Rufin Gallimard sourires de façade, l’im­ Ces souvenirs une époque passée sans la
La disparition de Josef peccable politesse des ont­ils été
9 Mengele Olivier Guez Lgf distordre ?
propriétaires et les aspira­
Cherche t i o n s b o u rg e o i s e s d e s fabriqués ? Ces questions, à la fois
10 L'arbre monde Richard Powers Midi clients cachent un monde
cruciales et insolubles,
font d’Hotel Waldheim
souterrain. La façade est
l’un des romans les plus
POLARS/SF lisse, immuable, mais l’ar­ Lentement, cette pério­ passionnants de la rentrée
Minuit sur le canal San rière­cour est pleine de se­ de, totalement occultée littéraire. ■
1 Boldo Donna Leon Points crets angoissants. par celui qui l’a vécue, re­ Rémi Bonnet
Du sang sur la glace Cet envoûtant roman, en vient à la surface, les visa­
2 t.02 - Soleil de nuit Jo Nesbo Gallimard
lice pour le Goncourt, ges se font moins flous, les
Les disparus Calmann AUTEUR. François è Hôtel Waldheim. Par François
3 de la lagune Donna Leon Levy prend un point de départ Vallejo. ANTOINE ROZÈS protagonistes reprennent Vallejo, éditions Viviane-Hamy,
298 pages, 19 €.
é t o n n a n t . Un j o u r, u n forme, retrouvent leur
4 Hôtel du Grand cerf Franz Bartelt Points

5 Macbeth Jo Nesbo Gallimard ■ EN POCHE


ESSAIS/DOCUMENTS FRANÇOIS CLÉMENTINE MICHAEL FARRIS JULIEN CAPRON
Sorcières : la puissance BÉGAUDEAU CÉLARIÉ SMITH Mise à jour
1 invaincue des femmes Mona Chollet Zones Molécules On s’aimera Nulle part sur la terre Polar mis en scène
Enquête sur la mort Huis clos familial qui Polar lyrique dans comme une pièce
2 Destin français Eric Zemmour Albin Michel
d’une infirmière en révèle nos vides le Mississippi, de théâtre, à
Sapiens, une brève Yuval Noah
3 histoire de l'humanité Harari Albin Michel 1995 à Annecy, relationnels à l’heure traversé de l’heure des dérives
Nous voulons des quand Bégaudeau de l’hyperconnexion. personnages du numérique et
F. Veillerette / Les liens qui
4 coquelicots F. Nicolino libèrent s’amuse et nous Où le père, la mère attachants (beau des applis qui
Une histoire populaire ravit avec le genre policier, enrobé et les trois enfants vont réapprendre à duo mère-fille) qui ont tout perdu, dictent nos manières de vivre.
5 de la France Gérard Noiriel Agone
d’ironie et d’humour noir. Sur le fil se parler, s’écouter, se regarder, se sauf leur humanité. Sombre avec L’enquête-croisade d’un journaliste
Classement établi par les 250 libraires indépendants entre farce et tragédie. toucher, s’aimer. Retour à l’essentiel. des étincelles d’espoir. aux marges de l’anticipation.
du réseau Datalib. www.datalib.net Folio, 272 p., 7,25€. Mon Poche, 382 p., 8,95€. 10-18, 356 p., 8,10€. Points, 188 p., 6,50€.

Auvergne

Related Interests