Вы находитесь на странице: 1из 2

1) Le titre est "école des femmes ", un morceau de théâtre écrit par Molière.

Le titre fait
référence à un type spécifique de femme, de ce qu'une femme devrait être pour être
acceptée par les hommes. Au moment de lire l'extrait, nous constatons que nous
sommes en acte 2 de la pièce.

2) caractères: Arnolphe qui prétend qu'une femme ne peut être sage et vertueuse
qu'autant qu'elle est ignorante et niaise.

La jeune Agnès, qui a vieilli dans la plus grossière ignorance, fatigue de l'isolement où
sur le retient. S'étant mis un jour à la fenêtre, elle aperçoit un beau jeune homme qui la
salue; elle, qui ignore jusqu'aux convenances simples.

3) l'homme; Arnolphe est la personne qui parle dans cette scène, il parle à la jeune
Agnès de ce qu'elle doit savoir avant d'épouser un homme. La didascalie au théâtre
est une note ou un paragraphe, rédigé par l'auteur à l'intention des acteurs ou du
metteur en scène, donnant des indications d'action, de jeu ou de mise en scène.

4​) Au verset 1, Arnolphe dit à Agnès qu'elle n'a pas les caractéristiques pour devenir
une femme marié (prendre la décision de se marier). Le point de vue d'Arnolphe est
négatif, il pense que Agnès ne prend pas au sérieux ce qu'il faut pour être une femme
avec un mari.

Développement

1​) ​Agnès pense qu'une femme devrait être libre sans règles et sans être basée sur ce
que la société établit. D'un autre côté, la femme était considérée comme un être qui ne
devrait être qu'avec son mari, l'aider et faire des tâches simples. Arnolphe dit que: la
femme doit être subalterne de son mari et sans aucune sorte de débauche.

2) Arnolphe croit que Agnès devrait suivre le chemin des autres femmes, être une
femme de bien et sans débauche, elle ne peut pas être libre de choisir ce qu'elle veut
faire parce que dans une société cela n'était pas bien . D'un autre côté, je pense
qu'Arnolphe était un homme strict de l'époque et ne voulait pas d'étranges
comportements de la part d'Agnès.

3) Arnolphe pense que les femmes sont des êtres humains soumis donc elles
devraient être comme des enfants et leurs parents ou comme subordonnés à leur
patron, obéir, assister et soigner sont les tâches d'une femme avec son mari.Il montre
les hommes comme des êtres ayant le pouvoir sur les femmes. cela dénote la
perspective d'une société machiste

4) Arnolphe donne comme exemple un soldat et son chef parmi d'autres exemples,
mais je considère qu'ils ne sont pas corrects. Ce n'est pas le même genre de relation et
cela pourrait s'appeler machisme. ​les exemples dénotent le respect et l'obéissance
qu'un supérieur mérite.

5) docilité est la mème chose que obéissance. dans un autre cote, normalement, le
homme pense que une femme doit être respectueuse, aimable, soumise etc. Arnolphe
s'identifie comme un père á son frère ou un maître á son valet étant les femmes le
frère ou le valet dans ce cas la.
6)Arnolphe dit que les femmes devraient avoir une attitude de soumission devant leurs
maris, obéir et ne jamais oser les affronter. D'autre part, il déclare que sa peur est la
coquetterie de certaines femmes, qui deviennent libertines et pas du tout soumises.

7)
C'est ainsi qu'Arnolphe appelle des femmes un peu plus libérales que ce qui est
habituel dans la société, elles sont mal cataloguées. Arnolphe pourrait être considéré
comme un homme qui souffre de préjugés.

8)Je pense que leur conseil est dégradant envers les femmes parce qu'elles sont
exposées comme des êtres qui devraient manquer d'intelligence. C'est un pur
machisme de penser qu'un homme est moins idiot si sa femme est une femme sans
capacités.