Вы находитесь на странице: 1из 14

architecture-serre 3/3

architecture lumière

architecture de la transparence

architecture et design passif

l’enveloppe Métal et verre

double peau
les évolutions
ETFE technologiques
ambiance
structure et membrane
PTFE

ventilation et thermie
rapport
architecture / nature
architecture-serre 2/14

1850 - Crysral Palace de Londres


La serre préfabriquée est conçue par
l’horticulteur Joseph Paxton, réalisée en 1850
à Hyde Park. L’édifice est démonté, remonté
et agrandi à Sydenham, à Londres. Long de 564
m, hauteur intérieure libre 39m, hauteur total
76m, surface de 92 000 m² pour les expositions
et pesait 4210 tonnes (métal + verre).
En 1936, il est destruit par un incendie. 1929 - Pavillon de Barcelone - Mies Van Der Rohe
A la même période en France, Baltard construit
les halles de 1850-1870.
1880 - Le familistère de Guise
«Établissement où plusieurs familles, individus
vivent ensemble dans une communauté et
trouvent dans des magasins coopératifs ce qui
leur est nécessaire », construit par l’industriel
Jean-Baptiste André Godin. Le familistère
héberge les ouvriers de la fabrique, qui sont
aussi actionnaires de l’usine «sous la même
serre» (charpente bois recevant une verrière).
Dans la même période en Angleterre naissent
les cités-jardins.
Autour de 1880 - Les grattes-ciel
De la maîtrise du métal et du verre, naissent
les premiers grattes-ciel à Chicago. De la
ville incendiée va sortir un nouveau mode de
1946-1951 - Farnsworth House
construction, celle des premières tours avec
le «Chicago Skeleton» : la structure cadre Mies Van Der Rohe
métallique est habillé de parement de pierre, Architecte issu de l’école de Chicago, au
à l’abandon de cet élément de décoration travers de son oeuvre on retrouve le «Chicago
Skeleton» qui a permis l’audacieux pavillon de
nait l’expression les tours modernes avec les l’Allemagne à Barcelone (en 1929, visité en
murs rideaux (qui trouve leur origine dans la redingote et chapeau à haute forme). Même
réalisation «Oriel Chambers» 1854, Liverpool). période, la construction de l’Empire State Bldg.
architecture-serre 3/14

1954 - Congrès national du Brésil (avec Oscar Niemeyer)

1961 - Musée des Beaux-Arts du Havres


Le musée est conçu par Guy Lagneau comme
1962 - Ministère des Affaires Etrangères (avec Oscar Niemeyer)
une serre à double verrière zénithale surmontée
Roberto Burle Marx - Brésil Architecte paysagiste, il étudie en 1928 en allemagne à la Dahlem d’un paralum dessiné par Jean Prouvé.
Botanical Gardens les plantes tropicales. Connu pour le design de jardin, parc et paysage qu’il «peint», La localisation en bord de mer et encadré par
son travail dans l’architecture, moins connu, est plus articulé entre brutalisme architecturale, précision des barres d’habitation maximalise l’apport en
et légereté des serres , et la vigueur délicate des plantes. lumière solaire et spectrale (dont l’albedo).
architecture-serre 4/14

1967 - Biosphère - Richard Buckminster Fuller & Shoji Sadao


C’est le pavillon des Etats Unis à l’exposition universelle de Montréal, il 1969 - The Pillow Dome - Jay Baldwin @ Buckminster Fuller Institute
est ensuite renommé Biosphère. Richard Buckminster Fuller recherche J. Baldwin travaille avec ‘Bucky’ et améliore la structure
l’efficacité maximale pour l’effort minimal, et conception le dôme géodésique sur six prototypes de 24 pieds avec une peau externe
géodésique qui est une des structures les plus solides connues par (et non interne) fixée à une structure tubulaire en bois qui reçoit
rapport au poids des matériaux utilisés. Elle a la propriété de répartir des coussins gonflés de vinyl transparent. 1979, le prototype
les tensions et les contraintes qui s’exercent sur la construction de acquis par la New Alchemy Institute sert de serre solaire et passive
façon très économique car elles les redirigent dans tous les sens. Elle ‘Ark’, qui abrite un jardin biologique tropical intensif, irrigué par de
possède toutefois des désavantages : ne convient pas aux territoires très grands réservoirs transparents à poisson et algue. L’atmosphère
urbanisés et ne peut pas être agrandie. De plus, à cause de la dynamique chaude et humide était en train de ronger la structure, mais à
de la circulation de l’air à l’intérieur, elle nécessite des dispositifs anti- cause de la sensibilité des poissons aux fongicides, le bois ne
incendie importants et d’excellents systèmes de ventilation. Les bruits pouvait pas être protégé efficacement. 1985, la nouvelle structure
ambiants peuvent également causer des problèmes. La structure est fait est en aluminium et les coussins en Tefzel (dérivé du Teflon,
de triangles intérieurs recouverts d’un film polymère (acrylique). DuPont, futur ETFE) ; cette fois, le système a des chassis ouvrants.
architecture-serre 5/14

1970 - Earthship - Michael Reynolds architecte-


hippiutopiste - Nouveau-Mexique
Le « vaisseau terrestre » est un bâtiment
partiellement recouvert de terre et mi-enterré.
Ces habitations se caractérisent par une serre
(double peau de circulation, aménagé et cultivé)
qui capte le rayonnement solaire et envoie la
chaleur vers l’arrière du bâti pour être stocker dans
la terre et/ou une masse thermique fait de terre/
pneu. La forme en arche très aplati permet de
créer de la surface pour capter l’eau de pluie, qui
est stockée dans une citerne enterrée à l’arrière.
La Earthship d’origine n’utilise que des matériaux
recyclés et d’occasion. Vision anti-consumériste.
architecture-serre 6/14

Un toit lieu de culture


1974 -76 - Naturhus La terre Mull (humus) est produite dans une pièce sous les toilettes.
Bengt Warne - Stockholm Les déchets de cuisine et de jardin sont également compostés. L’eau
La maison-serre «Nature House» de pluie est collectée, utilisée pour la baignade, la vaisselle et la les-
est la réalisation la plus aboutie sive, puis est retournée à la nature sous forme d’irrigation et de nu-
qui fait suite à une généalogie trition. Les plantes nettoient l’air et l’enrichissent. Un poêle à haute
de maison écologique conçue efficacité est capable de garder la maison au chaud dans les périodes
par Bengt Warne. de froid extrême. Le soleil conduit l’air autour de la zone de vie et la
chaleur de la serre est stockée dans le substratum rocheux sous la mai-
Construite à Saltsjöbaden, son. La Maison de la Nature est une zone de collecteur de soleil à vivre
Stockholm; le noyau, un espace et l’idée principale est de revenir à la nature.
de vie, est entouré d’une co-
quille de verre : une serre. Plusieurs maisons de la nature de différents modèles ont été
Les flux et le cycle d’exploitation construites, en Suède et en Allemagne, sur le modèle de la Naturhus;
propres à la nature sont utilisés. dont les deux prochaines réalisations.
architecture-serre 7/14

Inspiré de la Naturehus 2008 - France Inspiré de la Naturehus 2015 - Suède


Saint-Mars-de-Coutais La maison-serre de Marie Granmar and Charles Sacilotto
Cette version est une véritable habitation - serre de production de
«Copier-coller dedans» culture plantée en sol et hors-sol, et d’aquaponie.

Maison dans la serre

Dans une serre


de 300m2, Pascal
Dolbeau-Richeux et son
épouse ont choisi de
vivre dans une serre.
C’est une habitation qui répond aux normes de l’écoconstruction
bioclimatique ; mais elle s’éloigne du modèle dont elle s’inspire :
contrairement à la NatureHus, il est notoire que la végétation soit
ornementale et non une culture de production alimentaire.
architecture-serre 8/14

2001 - National Space Centre - «Rocket Tower» Leicester, UK


Architecte : Nicholas Grimshaw Ingénieur : Arup
Tour de 41m de haut, recevant une navette spatiale en son sein.
Nicholas Grimshaw est l’architecte (spécialiste des serres et des
structures pneumatiques) qui a conçu les dômes du Project Eden
dans le Cornwall. Dans ce projet, l’articulation entre l’enveloppe
et les systèmes de gestion des flux visibles présente l’architecture
comme un dispositif technique de type «Machine».

Ce projet a une affiliation directe avec le Burj El Arab conçu par les
équipes d’Atkins qui ouvre en 1999 (début du chantier en 1994).
La membrane translucide (PTFE) en double couche séparée par de
l’air (coussin d’air de 500mm) est tendue en arc de 50m.
architecture-serre 9/14

2012 - Meme Meadows - Kengo Kuma & Associés - Hokkaido - Japon


Maison expérimentale, elle traite l’enveloppe à la façon d’une serre en film plastique sur
une structure en bois, avec «double toiture-serre» pour éviter les pertes thermiques par le
haut. Le clos est traité en double-double peau. L’audace de la conception tient dans le mode
de fixation de la peau superficielle par du velcro, ce qui permet à tout moment d’accéder au
équipement technique dans la double-double peau (en illustration accès à l’éclairage).
architecture-serre 10/14

«copier-coller» la serre en façade de l’architecture

Arboréa 2006
134 logements (57 sociaux)

Playtime 2006 - côté face

Playtime 2006 - côté pile


80 logements étudiants
22 logements familiaux
8 maisons de ville
1 école de sport
1 école de la deuxième chance (2010)
architecture-serre 11/14

Boréal 2011 - côté pile


TETRARC
Une agence d’architecture
spécialisé dans le logement
collectif + l’imagerie de la serre

Boréal 2011 - côté face


39 logements
39 jardins avec miniserre
39 places de parking fermées
architecture-serre 12/14

2005 - SOA agence d’architecture sur l’agrourbain

Soa est fondée sur la recherche sur la ferme urbaine et de


l’agriculture urbaine, à l’initiative du Laboratoire d’Urbanisme Agricole
(assos LUA)

Extrait article Le courrier de l’architecte du 30-03-2011

«La question de la ferme urbaine est souvent confondue avec celle du


développement durable. Si le développement durable est transversal à
notre démarche, nous distinguons néanmoins cet aspect du sujet qui est
le nôtre, soit l’agriculture implantée en milieu urbain.

Le concept de ferme verticale fut inventé en 2005 par le professeur


Dickson Despommier, de l’université Columbia à New-York. Avec notre
projet de ‘Tour vivante’, conçu à l’occasion du concours Cimbéton
en 2005, nous avons développé l’idée de réinsertion de l’agriculture
en milieu urbain. Depuis, nos recherches interrogent la capacité «copier-coller-fusionner» la serre à l’architecture
d’intégration de telles exploitations au sein de nos villes.

Le sujet de fermes urbaines est souvent cantonné au développement


de potagers collectifs ou à la mise en oeuvre de murs végétaux. Les
architectes français abordant le sujet de l’agriculture en ville ne sont pas
nombreux. L’agence X-TU réalise des recherches en la matière mais en
mettant l’accent sur l’agriculture comme source d’énergie ou de matière
première.

Nous proposons d’aller au-delà des potagers collectifs et d’imaginer


différents espaces d’exploitation agricole en ville. L’enjeu est de
réintégrer les hommes au coeur d’un système agricole de plus en plus
mécanisé afin qu’ils redeviennent auteurs de ce qu’ils produisent.
Autrement dit, nous appréhendons les citoyens comme des
consommateurs forts d’un choix.» 2005 - La Tour Vivante - Projet lauréate au concours d’idée
architecture-serre 13/14

«copier-coller» la serre à l’architecture

2012 - Ferme sur les toits - Romainville - Etude de faisabilité


La ferme agricole est greffée à des bâtiments existants sur un esemble
de deux barres et une tour de logements collectifs. Les zones de cultures
et les locaux de travail se développent sur les toits des bâtiments exis-
tants, au dessus de cinq niveaux de logements. Les circulations et les
locaux techniques sont situés à l’extrémité nord du bâtiment Da. La
rénovation permet la création de jardin d’hiver et de balcon pour chaque
appartement.
architecture-serre 14/14

Notre questionnement :

Sommes-nous capables
de concrétiser ce que
nous imaginons, de
dépasser la démarche
simpliste du «copier-
coller» et enfin
articuler efficacement
les mécanismes
l’agrourbain?

2014 - Maison de l’habitat


durable - Lille
Conçue par l’Atelier 9.81,
cette rénovation a permis de
mettre en œuvre un édifice
BBC. Voulue comme véritable
vitrine des bonnes pratiques
environnementales appliquées
à la rénovation, la Maison
de l’Habitat Durable est un
dispostif «guichet unique
et public» pour aider le
grand public à rénover leur
logement via des ateliers et
réunions gratuites, conseils
et accompagnements.

Оценить