Вы находитесь на странице: 1из 734

Résumé

Prenezlecontrôledevosdonnéesetdevosclasseurs

Optimisezvotreenvironnementdetravailenmaîtrisanttouteslesastucesdenavigation, desaisieetd’édition. Visualisez vos données en agrémentant vos classeurs de mises en formes conditionnelles,degraphiquesetd’illustrations. Définissezvosstylesetvospropresmodèlesdeclasseurs.

Découvrezles460fonctionsdecalculquidoterontvosmodèlesdetouteleurpuissance.

Sécurisezleséchangesavecvoscollaborateurs. Établissezdes passerelles avecvos bases dedonnées pour les exploiter àl’aidede l’immensearsenalanalytiqued’Excel. Définissezvosscénariosettirezpartidetouteslesfacettesdestablesdedonnéesetdu Solveurpouroptimiservossimulations. Personnalisezvotreenvironnementdetravailenmodifiantlerubanetlabarred’outils Accèsrapide. DéveloppezvospropresautomatismesavecVBA.

Àquis’adressecetouvrage?

aux utilisateurs confirmés, désireux d’optimiser leur pratique dans un cadre professionnelounon. auxgestionnairesetauxscientifiquessouhaitantutilisertouteslespossibilitésd’Excel pourdévelopperaumieuxleursoutilsmétier. aux étudiants en gestion ou en commerce ainsi qu’aux lycéens à la recherche d’explications claires et documentées sur des thèmes un peu délicats (statistiques, probabilités,nombrescomplexes,fonctionsfinancières,fonctionsdeBessel,etc.).

Untableurpourlesexperts

Fortdeses460fonctions,Exceldevientunoutild’analyseextrêmementpuissant,à

conditiond’avoiruneméthodedetravailrigoureuseetuneconnaissanceintimedecet outil exceptionnel. Les exemples professionnels issus de l’expérience de l’auteur montreront au novice comme à l’expert comment optimiser son outil métier et approfondirlesfonctionsdereprésentationetdevisualisationdedonnées.

Biographieauteur

audomainefinancier,dontplusieursfilialesdelaCaissedesDépôtsetConsignations.Parallèlement, elleaécritoutraduitunevingtained’ouvragessurExceletenaenseignélessecretsauxélèvesde masters de finances d’Écoles Supérieures de Commerce. Pendant une dizaine d’années, elle a collaboréàneufrevuesdelapresseinformatiqueettournéunedizainedevidéosd’apprentissagepour unesociétésuédoise.

@Retrouveztroischapitresetuneannexeentéléchargementsurwww.editions-eyrolles.com

ÉDITIONSEYROLLES

61,bdSaint-Germain

75240ParisCedex05

Attention:laversionoriginaledecetebookestencouleur,lirecelivrenumériquesurunsupportde

lecturenoiretblancpeutenréduirelapertinenceetlacompréhension.

Enapplicationdelaloidu11mars1957,ilestinterditdereproduireintégralementoupartiellementle

présentouvrage,surquelquesupportquecesoit,sansl’autorisationdel’ÉditeurouduCentreFrançais

d’exploitationdudroitdecopie,20,ruedesGrandsAugustins,75006Paris.

©GroupeEyrolles,2011,2014,ISBN:978-2-212-13692-0

DANSLAMÊMECOLLECTION

D ANSLAMÊMECOLLECTION C HEZLEMÊMEÉDITEUR Retrouveznosbundles(e-book+livrepapier)etlivresnumériquessur

CHEZLEMÊMEÉDITEUR

D ANSLAMÊMECOLLECTION C HEZLEMÊMEÉDITEUR Retrouveznosbundles(e-book+livrepapier)etlivresnumériquessur

Retrouveznosbundles(e-book+livrepapier)etlivresnumériquessur

Avant-propos

LeslinéairesdeslibrairiesdébordentdelivressurExcel…Maisforceestdeconstaterque nombred’entreeuxseressemblent,reprenantdespansentiersdel’aideMicrosoftsans miseenperspectiveparticulièreniapportpédagogiquenotable.D’oùcenouvelopus. NathalieBarbarynourritdepuis plus devingt-cinq ans unevéritablepassion pour le

logicielExcel.Dèslapremièreversion,en1985,ellerédigeaitdéjàarticles,ouvrageset

supportspédagogiques,désireusedepartagersonexpérienceetsesdécouvertesavecle plusgrandnombre,etaniméed’unenthousiasmequi,enunquartdesiècle,n’ajamais faibli. Laqualitéprincipaledecelivrerésidedanslamiseenperspectivedescommandes.Un soin particulier a été apporté aux quatre cent soixante fonctions de calcul qui, trop souvent,sontprésentéesdansd’interminableslistings.Ici,ellessonttraitéesparthème,et systématiquementsituéesdansleurcontexte,auseind’exemplesdeproblèmesissusde l’expérienceprofessionnelledel’auteur. Lorsqu’ellescorrespondentàdesnotionsthéoriquesfondamentales,commelesnombres complexes ou les fonctions trigonométriques, des apartés spécifiques rappellent le contexte historique de leur apparition. Pour celles qui répondent aux besoins de professionsspécifiquescommelesstatistiquesoulesfonctionsdel’ingénieur,ungros travailpédagogiqueaétéfournipourque,àtraversdesschémasetexplicationssimples, lenéophytepuissemalgrétoutentrevoirl’utilitédelafonctiontraitée–etsansquecela entame pour autant l’intérêt du spécialiste, qui trouvera systématiquement une présentationdel’algorithmedecalculmisenœuvre. Lesautresfonctionnalitéssonttraitéespartypedeproblématique.Eneffet,dèsquel’on travailleavecuntableur,lesdifficultésquiseprésententsontliéesàlanaturedelatâche entreprise.Cetouvrageapportedoncuneréponseauxquestionssuivantes:

Commentfaciliterletravailavecdegrandstableaux?

Commentchoisiretexploiteraumieuxlesdiversesméthodesdisponiblespourmenerà

bienunesimulation?

Commentillustreruntableau?

Commentéchangersesdonnéesoupartagerunclasseur?

Commenttravailleraveclesbasesdedonnées?

CommentpersonnaliserExcel?

Systématiquement,desexemplesdirectementinspirésdel’expérienceprofessionnellede

l’auteurviennentétayerschémas,explicationsetprocédures.

MÉTHODOLOGIE

Trèslargementutilisé,Excelconstituele«couteausuisse»delasuiteOffice.Dotédecommandes demiseenformesophistiquées,ilestsouventdétournédesavocationpremièrepourdevenirun véritableoutildecréationgraphique–ilfautdirequelequadrillagedescellulesutilisécomme grillemagnétiqueestpratique…Certainsvontmêmeparfoisjusqu’àl’utilisercommetraitementde texte! Cettetrèsgrandesouplesseanéanmoinslereversd’enfermerl’utilisateurdansdesprocéduresbâties par tâtonnements successifs qui, si elles rendentbienle service attendu, peuventtoutefois être optimiséespourperdreleurcaractèretortueuxetinutilementcompliqué.

Celivrefourmilled’astucesdestinéesàoptimiser lestravauxélaborés, maisaussiles tâches les plus élémentaires, comme les sélections. Il permet également de dépasser certains blocages, en décomposant les procédures complexes, et en accompagnant systématiquementlesnotionsdélicatesdeschémasetd’exemplesconcrets. Enfin,d’autreslecteursydécouvrirontdenouvellesfonctionnalités,etutiliserontExcel pourdestâchesauxquellesilsn’auraientjamaispensé.

VERSIONExcel2010etExcel2013

Cetouvragecouvrel’intégralitédelaversion2010d’Exceletrendcomptedetouteslesnouveautés

delaversion2013.

Àquis’adressel’ouvrage?

Celivres’adressedonc:

auxnovicessoucieuxd’adopterd’embléedebonneshabitudes; auxutilisateursconfirmés,désireuxd’optimiserleurpratique,etcurieuxd’élargirleur horizonàdenouvellesfonctionnalités;

auxnaufragésd’Excel2003,décontenancésparlerubanetsesonglets;

auxlycéens friands detopos clairs etdocumentés sur des thèmes un peu délicats (statistiques, probabilités, nombres complexes, fonctions financières, fonctions de Bessel,etc.).

Structuredel’ouvrage

Fondé sur un exemple de suivi budgétaire, le premier chapitre présente les fonctionnalitésdebase(miseenforme,formulessimples,liaisons,etc.).

Lechapitre2offreunpetittourdepistedel’environnementdetravailetexposetoute

uneséried’astucespermettantd’optimiser lestâchesquotidiennes(sélections, édition, etc.).Enfin,ildétaillelestechniquesdemiseenformeenfaisantlapartbelleauxthèmes etauxstyles.

Lechapitre3démonteunàunlesprincipauxobstaclespouvantsedresserlorsqu’on

abordelesgrandstableaux.

Lechapitre4donnetouslesélémentsnécessairesàlaconquêtedu«cœur»d’Excel,à

savoir,lesformules.

Lechapitre5s’adresseplusparticulièrementauxgestionnaires,enmettantensituation

lesoutilsquileursserontlesplusutiles,àtraversquelquesexemplesexplicites(fonctions logiques,fonctionsdedate,outilsdesimulation,listes,etc.). Lechapitre 6 abordeles fonctions financières etdérouledivers exemples destinés à illustrer toutes les facettes de cette discipline (remboursementd’emprunts, gestion de titres,calculsd’amortissements,etc.)

Leschapitres7et8dressentunpanoramacompletdetouteslesillustrationsgraphiques

pouvantêtreinstalléesdansExcel(images,dessins,diagrammes,etc.),lechapitre8étant

entièrementconsacréàlamaîtrisedesgraphiques.

Lechapitre9présentetouteslestechniquesdisponiblespourbientravaillerenéquipeet

échangersesdonnées,lechapitre10expliquantcommentExcelpeutdialogueravecles

autreslogiciels. Enfin, le chapitre 11 indique toutes les voies disponibles pour personnaliser Excel, depuislaprogrammationenVBA,jusqu’àlamaîtrisedesmodèles.

: fonctions

mathématiques,statistiques,fonctionsdel’ingénieuretannexe

Vouspourreztéléchargersurlafichedel’ouvragetroischapitressupplémentairesconsacrésaux

fonctionsmathématiques,statistiquesetauxfonctionsdel’ingénieur,ainsiqu’uneannexe.

RESSOURCES ET COMPLÉMENTS Chapitres et annexe

en

ligne

R ESSOURCES ET COMPLÉMENTS Chapitres et annexe en ligne www.editions-eyrolles.com

Remerciements

Jetiensàremerciericitoutel’équipedeséditionsEyrolles,etplusspécialementMuriel

ShanSeiFan,quim’afaitconfiancejusqu’aubout,ainsiqueLaurèneGibaud,Sophie

Hincelin,GéraldineNoiretetMarieSicaud.MerciégalementàAntoinetteGimaretquim’a

autoriséeàutiliserquelquesimagesprisesauJapon,etàGuillaumeLordatquiabien

voulumeconfiersonmagnifiqueécureuilpourservird’emblèmeauxfinanciers.Enfin,

unremerciementtoutparticulieràmonmari,PatrickLegand,quim’asupportéependant

celongaccouchementetquim’aaidéeàaborderlesquelquesfonctionstrèstechniques

dumondedesingénieurs(fonctionsdeBessel,etc.).

Tabledesmatières

1.UNPETITTOURDESFONCTIONSDEBASEPOURÉLABORERUNMODÈLEPUISSANT

Structurerlesdonnéesauservicedumodèle

Établirlalistedesdépenses

Importerousaisirlalistedesdépensesavecunminimumdetroiscolonnes

Utiliserdansunclasseurlesdonnéesd’unautreclasseur

Construirelemodèleàpartirdetroisfeuilles

Deuxfeuillespourparamétrerlemodèle

Unefeuillepouraccueillirletableaudesuivi

Construirelestableauxdeparamètres

Établirlalistedescomptes

Acquérirtoutdesuitelesbonsréflexesdemiseenforme

Nommerlesplageslesplusutilisées

Renommerlafeuille

Acquérirtoutdesuitelesbonsréflexesdegestiondefichier

Construireletableaudesparamètres

Organiserlessaisiesetlesformules

Construirelesformules

Construireletableaudesuivibudgétaire

Saisirlesintitulés,lesconstantesetconstruirelesformules

Toutd’abord,saisirlesintitulés

Ensuite,saisirlesconstantes

Enfin,créerlesformules

Mettreenformeletableaudesuivi

Modifierlatailledescellules

Créerunfonddégradé

Afficherlesintitulésdeposteverticalement

Faireapparaîtrelesécartsnégatifsenrouge

Ajouterlesgraphiquessparkline

Finaliserlamiseenpage

2.MAÎTRISEZVOTREENVIRONNEMENTDETRAVAIL…

Maîtriserl’environnementdetravaild’Excel

Accéderauxcommandesd’Excel

Leruban:onnevousmontrepastout!

Équiperlabarred’outilsAccèsrapide

Étofferleruban

Actionnerlesraccourcishistoriques

Personnaliserlabarred’état,labarredestâchesetcertainsaspectsd’Excel

Labarred’état:unesurveillancepermanente

Labarredestâches:unaccèsàd’autresfenêtres

Paramétrerl’environnementd’Exceldanssesmoindresdétails

Biengérerlesfeuillesetlesclasseurs

Lesfeuilles:maîtriserleursonglets

Lesfeuilles:constituerdesgroupesdetravail

Lesfeuilles:explorerleurslimites

Lesfeuilles:desastucespourlesinsérer,lessupprimeroulescopier

Lesfeuilles:bienorganiserleuraffichage

Afficheroumasquerunclasseur

Accroîtresaproductivité

Maîtriserlestechniquesdenavigationetdesélection

Navigueravecsouplessedansunclasseur

Sélectionnerrapidementtoutessortesdecellules

LazoneNom:créerdesportesdérobéesverscertainescellules

Donnerunnomàunecelluleouuneplagedecellules

Modifierousupprimerunnom

Utiliserlesnoms

Astucesdesaisie

Labarredeformule:entrerdansunecelluleparlagrandeporte

Accéléreretsécuriserlasaisie

Améliorerlaqualitédesasaisieaveclavérificationorthographique

ModifierrapidementunesaisieaveclacommandeRemplacer

Transformeruntableausanstoutrecommencer

Soignersacopie

Unepoignéederecopiepleinederessources

Lecollagespécialdulendemain

Unesouriscapablededéplacerlesplages

Uncollagespécialpuissant

Effacer,supprimer,insérerdescellules

Effacerdescellules

Supprimerdescellules

Insérerdescellules

Intervertirdescolonnes

Mettreenformeuntableau

Leclasseur:biengérersonthème

Lethèmeactifestlachartegraphiquedevotreclasseur

Changerdethème

Lafeuille:maîtrisersamiseenpage

Passerenmodemiseenpage

Modifierl’échelled’impressiondevotredocument

Définirunezoned’impression

Aménagerdesen-têtesetdespiedsdepage

Retrouverlesintituléssurtouteslespagesimprimées

Imprimerlestêtesdelignesetdecolonnesainsiquelequadrillage

Mettreenplaceunarrière-plan

Lacellule:exploitertoutelapuissancedesamiseenforme

Décrypterlesformatsdenombre

Modifierlescaractèresdescellules

Modifierlesborduresdescellules

Modifierlatailledescellules

Masquerdescellules

Protégerdescellules

Utiliserlesstylespourmettreenformelescellules

Utiliserlesgraphiquessparklinepourmettreenvaleurvosdonnées

3.DOMPTEZLESGRANDSTABLEAUX

Desmisesenformequis’adaptentelles-mêmesaucontexte

Desmisesenformeconditionnellesprêtesàl’emploi

Fairelemaximumaveclesdeuxpremierstypesdemiseenformeconditionnelle

Comprendrelesenjeuxdestroisdernierstypesdemiseenformeconditionnelle

Organiserlesrèglesdemiseenformeconditionnelle

Créersespropresrèglesdemiseenformeconditionnelle

Gérerlalistedesrèglesdemiseenformeconditionnelle

Unplanpourstructurerlechaos

Élaborerunplan

Construireunplanautomatique

Construireunplanmanuel

Utiliserunplan

Jouersurl’affichageduplan

Transformerleplan

Dessous-totauxautomatiques

Trieruntableau

Réaliseruntrisimple

Réaliseruntriélaboré

Trieruntableauparcouleurs

Trieruntableauselondeslistespersonnalisées

Calculerplusieursniveauxdesous-totaux

Calculerunpremierniveaudesous-totaux

Calculerundeuxièmeniveaudesous-totaux

Desfiltrespouruneanalyseexpress

Travailleravecuntableaustandardouuntableaustructuré?

Transformeruneplagequelconqueentableaustructuré

Transformeruntableaustructuréenplagequelconque

Filtreruneliste

Filtrerunelisteàl’aidedefiltressimples

Filtrerunelisteàl’aidedefiltresnumériques,textuelsouchronologiques

Filtrerunelisteàl’aidedefiltresavancés

Filtrerunelisteàl’aidedesegments

Destableauxcroisésdynamiquesmalléablesàmerci

Utiliseruntableaucroisédynamique

Créeruntableaucroisédynamique

Joueraveclesniveauxdutableaucroisédynamique

Modifierl’affichagedesvaleursd’untableaucroisédynamique

Destableauxcroisésdynamiquesavecdeschampsdevaleursmultiples

Destableauxcroisésdynamiquesavecdeschampsdevaleurssophistiqués

Destableauxcroisésdynamiquesavecdeschampscalculés

Lesoutilsd’analysed’untableaucroisédynamique

Filtrerleschampsd’untableaucroisédynamique

Analyserunrésultatdutableaucroisédynamique:afficherledétaild’unagrégat

Peaufinerlaprésentationd’untableaucroisédynamique

Afficheroumasquerlessous-totauxd’untableaucroisédynamique

Modifierl’affichagedesétiquettesdelignesetdecolonnesd’untableaucroisé

dynamique

Mettreàjouruntableaucroisédynamique

Utiliserungraphiquecroisédynamique

Créerungraphiquecroisédynamique

Modifierungraphiquecroisédynamique

4.DOMINEZLESFORMULES

Commentuneformuleest-elleconstruite? Lesprincipalescomposantesd’uneformule Lesopérateursd’uneformule Pourquoiintroduiredesparenthèsesdansuneformule? Lesopérandesd’uneformule

Àquoiserventles460fonctionspréprogrammées?

Commentutiliserles460fonctionspréprogrammées?

Comprendrelasyntaxedesfonctionspréprogrammées

Commentinsérerunefonctiondansuneformule?

Pourquoiimbriquerdesfonctions?

Commentéviterleserreursenrecopiantuneformule?

Traquerleserreursdanslesformules

Distinguerlesseptvaleursd’erreur

Éviterleserreursdesyntaxe

Activerlesuivideserreurs

Déconnecterlasurveillanceglobale

Choisirleserreursàtraquer

Corrigerleserreursdeformules

Dansquelcasutiliseruneformulematricielle?

Créeruneformulematricielle

Créeruneformulematricielleavecdesopérateursstandards

Utiliserunefonctionmatricielle«pure»

Créeruneformulematricielle«mixte»

Manipulerlesconstantesmatricielles

Syntaxed’unematricehorizontale

Syntaxed’unematriceverticale

PourquoiExcelpropose-t-ilplusieursmodesdecalcul?

Quandpasserencalculmanuel?

Quandpasserencalculitératif?

Établirdesliaisonsentrelesclasseurs

Ouvrirunclasseurcible

Modifierlechemind’accèsduclasseursource

5.DUCÔTÉDESGESTIONNAIRES

Soixante-douzefonctionspourmettreenplacevossimulations

Neuffonctionslogiques

Descriptifdesneuffonctionslogiques

Calculeruneprimed’intéressementàl’aidedesfonctionslogiques

Vingtfonctionsd’information

Descriptifdesvingtfonctionsd’information

Contrôlerlepaiementdesfacturesàl’aidedesfonctionsd’information

Vingt-quatrefonctionsdedate

Descriptifdesvingt-quatrefonctionsdedate

Suivrelarémunérationd’obligationsàl’aidedesfonctionsdedate

Dix-neuffonctionsderecherche

Descriptifdesdix-neuffonctionsderecherche

Calculerlemontantdel’impôtsurlerevenuàl’aidedesfonctionsderecherche

Optimisezlessimulations

Faitesparlervosformulesaveclestablesdesimulation

Mettreenplacelastructuredelatabledesimulation

Calculerlatabledesimulation

Commentlirelesrésultatsdelatabledesimulation?

Valeurcibleetsolveur:dessimulationsàrebours

UtiliserlacommandeValeurcible

ActiveretutiliserlacommandeSolveur

Gestionnairedescénarios:envisagezlavieennoirouenrose

Mettreenplacelepremierscénario

Définirplusieursscénarios

Deslistesdéroulantespourguiderlessimulations

Choisiruncodedansunelistedeproduits

MettrelalisteenplaceaveclacommandeValidationdesdonnées

Mettrelalisteenplaceaveclescontrôlesdeformulaires

MettrelalisteenplaceaveclescontrôlesActiveX

6.DUCÔTÉDESFINANCIERS

Domainescouvertsparlesfonctionsfinancières

Connaîtrelesinstrumentsfinanciers

Comprendrelerapportentretauxettemps

Investissementsàtauxd’intérêtetremboursementsconstants

L’équationreliantcinqfonctionsfinancières

Lescinqfonctionsdel’équationenpratique

Tauxetduréed’uninvestissement

Empruntsetéchéanciers

Échéancierd’unemprunt

Échéancierd’unempruntaveccumuls

Calculsderentabilitésurdessériesdecash-flows

Calculsderentabilitéavecdescash-flowssurvenantàdespériodesrégulières

Calculsderentabilitéavecdescash-flowssurvenantàdespériodesirrégulières

Suivid’empruntsobligataires

Échéancierd’unempruntobligataire

Liquidationd’untitreentredeuxéchéances

Prixetrendementd’uneobligation

Prixetrendementd’uneobligationaveccoupons

Prixetrendementd’uneobligationsanscoupons

Billetsdutrésor

Fonctionsdeconversionpourtauxetcotations

Rapportentretauxeffectifettauxnominal

Formedescotationsboursières

Amortissements

Amortissementslinéaires

Calculerunamortissementlinéairepouruneannéepleine

Construireunpland’amortissement

Amortissementsdégressifs

Amortissementdégressifàlafrançaise

Amortissementsdégressifssimplesetdoubles

AmortissementdégressifselonlaméthodeSOFTY

7.ILLUSTREZVOSTABLEAUX

Insérerunobjetgraphique

Inséreruneimage

InséreruneimageduClipart

Inséreruneforme

InsérerunobjetSmartArt

Insérerunecaptured’écran

Premièreméthode:récupérerl’intégralitédelacapture

Secondeméthode:récupérerunepartiedelacapture

Insérerungraphique

Insérerunezonedetexte

InsérerunobjetWordArt

Insérerunobjet

Inséreruneéquation

Modifierunobjetgraphique

Sélectionnerlesobjetsgraphiques

Sélectionnerplusieursobjets:premièretechnique(clic)

Sélectionnerplusieursobjets:secondetechnique(lasso)

Modifierl’emplacementdesobjetsgraphiques

Déplacerfinementunobjet

Modifierl’alignementdesobjetsgraphiques

Fairepivoterlesobjetsgraphiques

Modifierlasuperpositiondesobjetsgraphiques

Grouperlesobjetsgraphiques

Modifierlatailled’unobjetgraphique

Rognerunobjet

Modifierledessind’uneforme

Modifierlacompositiond’ungraphiqueSmartArt

Modifierleformatd’unobjetgraphique

Modifierleseffetssurunobjet

Modifierlescomposantesduformatd’uneimage

8.FAITESPARLERVOSGRAPHIQUES

Exécuterlesphasesdecréationdugraphiquedansuncertainordre

Créerungraphique

Créerungraphiqueselonleschoixpardéfautd’Excel

Choisirlabonnereprésentationgraphique

Créerungraphiqueencontrariantleschoixpardéfautd’Excel

Créerungraphiqueenmodifiantlesensdesséries

Corrigeraprèscoupleschoixpardéfautd’Excel

Ajouterousupprimerunesérieaugraphique

Maîtriserlafonctionclédugraphique:SERIE

Rendreungraphiqueindépendantdelafeuilledecalcul

Modifierletitred’unesérie

Modifierl’ordredetraçagedesséries

Choisirlesobjetsàafficherouàmasquerdanslegraphique

Parcourirtouslesélémentsdugraphique

Afficheroumasquerunélémentdanslegraphique

Modifierleformatdesobjetscomposantlegraphique

Modifierleremplissaged’unesérie

Remplirunesérieavecuneimage

Connaîtrelesoptionspropresauxdiverstypesdereprésentationsgraphiques

Maîtriserl’affichagededatessurl’axedesabscisses

Joueravecl’échelledel’axedesordonnées

Appliqueraugraphiqueunemiseenformeexpress

Modifierl’emplacementdugraphique

Composerdesgraphiquesélaborés

Juxtaposerplusieurstypesdereprésentationsgraphiques

Juxtaposerhistogrammessimplesetempilés

Ajouterunecourbedetendanceaugraphique

Afficherlesétiquettessurungraphiqueennuagedepoints

Personnaliserungraphiqueboursier

Exploiterlesmodèlesdegraphiques

Définirungraphiquecommemodèle

Utiliserunmodèlegraphique

Récupérerunmodèlegraphique

Administrersesmodèlesgraphiques

9.ÉCHANGEZVOSDONNÉESAVECDAUTRESUTILISATEURS

Concevezvotreclasseurdansunobjectifdediffusion

Commenteruntableau

Ajouteruncommentaire

Modifieruncommentaire

Dupliqueruncommentaire

Modifierlesformatsd’uncommentaire

Parcourirlescommentairesd’unefeuille

Imprimerlescommentaires

Partagerunclasseur

Partagerunclasseursurunserveurcommun

ConférerlapropriétéPartagéàunclasseur

Suivreàplusieurslesmodificationsd’unclasseur

Compareretfusionnerlesclasseurs

Filtrerlasaisiedansunefeuilledecalcul

Mettreenplacedesfiltresdesaisie

Encasdesaisiedéfectueuse,afficherdesmessagesd’alertepersonnalisés

Créerdesinvitesdesaisiesurlafeuilledecalcul

Installerdesprotectionssurleclasseur

Protégerunclasseuràl’ouverture

Protégerunefeuilleàl’écriture

Protégerlastructureetlesfenêtresd’unclasseur

Individualiserlaprotectiond’unefeuilledecalculenfonctiondesutilisateurs

Signerundocumentélectronique

Soignerleformatd’enregistrementduclasseur

Lireunclasseur

Utiliserlesdonnéesd’unclasseurdansd’autrescontextesqu’Excel

Récupérerlesdonnéesetlesformulesduclasseur

Recevezunclasseurconçuparunautreutilisateur

Découvrirlespropriétésd’unclasseurinconnu

Maîtriserlesoutilsd’auditduclasseur

Auditerunecellule:rechercherlesantécédentsetlesdépendants

Sélectionnerlescellulessuivantleurnature

Espionnerlescellulesdetouslesclasseursouverts

Repérertouslesobjetsnommésd’unclasseur

Lancerdesrecherchesdansuneplage,lafeuilleactiveouleclasseuractif

Ouvrirunfichierdeformatdifférentde.xlsou.xlsx

Consoliderlesdonnéesdetableauxmultiples

Consoliderlesdonnéesàl’aidedesommesentroisdimensions

Consoliderlesdonnéesàl’aidedeconsolidationssimples

Consoliderlesdonnéesàl’aidedeconsolidationsélaborées

10.FAITESDIALOGUEREXCELAVECLESAUTRESLOGICIELS

ImporterdesfichierstextedansExcel Ouvrirunfichiertexte

Étape1:préciserlanaturedufichiertexte

Étape2:organiserlescolonnesdufichiertexte

Étape3:modifierleformatdescolonnesdufichiertexte

Bieninterpréterlesdatesstockéesdanslefichiertexte

Leproblèmedélicatduséparateurdedécimalelorsdel’importd’unfichiertexte

Undernierrecours:lacommandeConvertir

Transformerlesdonnéesd’unfichierimporté

Àquoiserventlesfonctionsdetexte?

Encoderlescaractères

Transformerdesmajusculesenminusculesetinversement

Convertirdesvaleursnumériquesenformattexteetinversement

Nettoyerlescaractèresdebasniveau

Extrairedessous-chaînesdecaractères

Rechercherdeschaînesdecaractères

Substituerunechaînedecaractèresàuneautre

Répéterlescaractères

Dénombrer,concaténer,comparerdeschaînesdecaractères

Scindernomsetprénoms

Isolerunevaleurnumériquepourfairedescalculs

ConnecterExcelàdesbasesdedonnées

ImporterdesdonnéesdepuisAccess

Importertouteslesdonnéesd’unetable

Importerdesdonnéesfiltrées

Utiliserunerequêteexistante

Exploiterlemodèlededonnéesd’Excel

Construireunmodèlededonnées

Utiliserunmodèlededonnées

Importerunmodèlededonnées

Paramétrerlesconnexionsauxbasesdedonnées

Utiliseruneconnexion

Créeruneconnexion

Utiliserlescubes

Exploiteruncube

Créeruntableaucroisédynamiqueàpartird’uncube

Maîtriserlesfonctionsliéesauxcubes

ObtenirdesrésultatsstatistiquesàpartirdesfonctionsBD

Calculerunemoyenne,unesommeetunminimum

Explorerlesautresfonctionsdebasededonnées

Utiliserleslienshypertextes

Définirunlienhypertextedepuisunecellule

Définirunlienhypertextedepuisunobjet

Supprimeroumodifierunlienhypertexte

Accéderauxsitesweb

Accéderauxsiteswebparunerequête

Accéderauxsiteswebparunefonction

ExporterExcel

Exporteruntableau

Exporterungraphique

11.PERSONNALISEZEXCEL

ProgrammerdansExcelenVBA

OùcréerunprogrammedansExcel?

VospremierspasdansVBE,l’environnementdeprogrammation

ConstruireunprogrammeévénementielsousExcel

Construire,sousExcel,unefonctiondecalculpersonnalisée

Rendrel’exécutiond’unprogrammeplusergonomique

ComprendreVBA,lelangagedeprogrammationd’Excel

VBA:descollectionsd’objetsdéfinisàtraversdesclasses

VBA:desobjetsdotésdeméthodesetdepropriétés

VBA:desobjetsorganisésenbibliothèques

VBA:comprendresasyntaxe

VBA:maîtriserlesprincipalesstructuresconditionnelles

VBA:maîtriserlesprincipalesstructuresdeboucles

Cinqprogrammespourallerplusloin

Afficherlesétiquettesdedonnéesdansungraphiqueennuagedepoints

Listertouteslesformulesdelafeuilleactive

Protégeroudéprotégertouteslesfeuillesd’unclasseur

Arrondirréellementlesvaleursd’uneplage

Automatiserlasaisiedessourcesd’uneconsolidation

Testerlesmacrosetapprendre

Exécuterunprogrammepasàpas

Commentprogresserenprogrammation?

Personnaliserl’environnementdetravaild’Excel

Enrichirlabarred’outilsAccèsrapideetétofferleruban

Quellesmacrosattacheràlabarred’outilsAccèsrapide?

Créerunclasseurdemacrospersonnelles

Attacherdesmacrosàlabarred’outilsAccèsrapide

Modéliserlesclasseurs

Utiliserdesmodèlesdeclasseurspersonnalisés

Modifierlesparamètresdesnouveauxclasseurs

INDEX

Disponibleentéléchargement

12.DUCÔTÉDESMATHÉMATICIENS

Soixante-quatorzefonctionsMathsettrigonométrie Fonctionsd’arrondi Fonctionsafférentesausignedesnombres Fonctionsafférentesauxnombresentiers Sommes Réaliserunesommerespectantunecondition Réaliserunesommerespectantplusieursconditions Calculerdessous-totaux Fonctionsparticulières Fonctionsstatistiquesetvaleursd’erreur Développementslimités Convertirunnombreenchiffresromainsouenchiffresarabes Convertirunnombredécimalendiversesbasesetinversement Produits Exponentiellesetlogarithmes Calculsmatriciels Probabilités Factorielles Valeursaléatoires Combinaisonsetarrangements Fonctionmultinomiale Fonctionscirculaires Fonctionshyperboliques Deuxexemplesd’utilisationdesfonctionsmathématiques

Résolutiond’unsystèmede4équationsà4inconnues

Développementlimité

13.DUCÔTÉDESSTATISTICIENS

Tendancecentraleetdispersion

Compterlesindividus

Ungraphiquepourreprésenterlarépartitiondesélèves

Regrouperenclasses

Indicateursdetendancecentrale

Indicateursdedispersion

Valeursextrêmes

Quartilesetcentiles

Mesuredesécartsàlamoyenne

Ordonnerlesvaleurs

Liaisonentredeuxvariablesquantitatives

Utiliserlecoefficientdecorrélation

Qu’est-cequ’uncoefficientdecorrélation?

Calculerlecoefficientdecorrélation

Utiliserlarégression

Régressionsimple

Régressionmultiple

Fairedesprévisions

Distributionsthéoriques

Loisdeprobabilitésdiscrètes

Loibinomiale

Loihypergéométrique

LoidePoisson

Loisdeprobabilitéscontinues

Loinormale

Loilog-normale

LoiGamma

LoiBêta

LoideWeibull

Loiexponentielle

LoiduKhi-deux

LoideStudent

LoideFisher-Snedecor

Indicateurs,testsetintervallesdeconfiance

Aplatissementd’unecourbe

Testsd’hypothèses

Intervallesdeconfiance

14.DUCÔTÉDESINGÉNIEURS

Nombrescomplexes

Notationd’unnombrecomplexe

Opérationssimplessurlesnombrescomplexes

Complexesconjugués

Représentationtrigonométriquedesnombrescomplexes

Calculsdebaseaveclesnombrescomplexes

Puissanceetracined’unnombrecomplexe

Fonctionscirculairesappliquéesauxnombrescomplexes

Sinusetcosinusd’unnombrecomplexe

Tangenteetcotangented’unnombrecomplexe

Sécanteetcosécanted’unnombrecomplexe

Sinusetcosinushyperboliquesd’unnombrecomplexe

Sécanteetcosécantehyperboliquesd’unnombrecomplexe

Exponentielleetlogarithmed’unnombrecomplexe

Nombrebinaire,octal,décimal,hexadécimal

Systèmebinaireetsystèmedécimal

Systèmeoctaletsystèmehexadécimal

Opérationsbinaires

OpérationsbinairesdetypeET,OUetOUEXCLUSIF

Opérationsbinairesdestinéesàdécalerlesbits

FonctionsdeBessel

DeuxfamillesdefonctionsdeBessel

FonctionsdeBessel,ditesdepremièreespèce

FonctionsdeBessel,ditesdedeuxièmeespèce

ExtensiondesfonctionsdeBesseldansleplancomplexe

FonctionsdeBesselproposéesparExcel

Fonctionsd’erreur

Fonctiond’erreurERF

Fonctiond’erreurcomplémentaire

Fonctionsd’erreurproposéesparExcel

Fonctionsspéciales

Comparerdeuxvaleurs

Convertirlesunités

ANNEXE

CorrespondancesoptionsExcel2003–Excel2010

Affichage

Calcul

Modification

Général

Transition Listepers. Graphique Couleur International Options Vérificationdeserreurs Orthographe Sécurité

CorrespondancescommandesExcel2003–Excel2010

Fichier

Édition

Affichage

Insertion

Format

Outils

Données

Fenêtre

Unpetittourdesfonctionsdebase

pourélaborerunmodèlepuissant

1

Quevoussoyeztotalementnoviceounaufragédesversionsantérieures,vousn’aurez

peut-êtrepasletempsdelirel’intégralitédecetouvrageavantd’entamervotrepremier

travail.Ens’appuyantsurunexemplepuissantetutileàlaplupartdesutilisateurs,ce

chapitreoffreunsurvoldescommandesessentielles.

chapitreoffreunsurvoldescommandesessentielles. SOMMAIRE Classeursource(listedesdépenses)

SOMMAIRE

Classeursource(listedesdépenses)

Paramètresdumodèle

Formulesdutableaudesuivi

Miseenformedutableaudesuivi

Miseenpageetimpression

MOTS-CLÉS

DATEFormulesdutableaudesuivi Miseenformedutableaudesuivi Miseenpageetimpression MOTS-CLÉS DECALER Dégradé

DECALERFormulesdutableaudesuivi Miseenformedutableaudesuivi Miseenpageetimpression MOTS-CLÉS DATE Dégradé

DégradéFormulesdutableaudesuivi Miseenformedutableaudesuivi Miseenpageetimpression MOTS-CLÉS DATE DECALER

En-têteFormatdecellule Graphiquesparkline INDIRECT Liaison Opérateurdeconcaténation Protection

Formatdecellule

Graphiquesparkline

INDIRECTEn-tête Formatdecellule Graphiquesparkline Liaison Opérateurdeconcaténation Protection

LiaisonEn-tête Formatdecellule Graphiquesparkline INDIRECT Opérateurdeconcaténation Protection

Opérateurdeconcaténation

ProtectionGraphiquesparkline INDIRECT Liaison Opérateurdeconcaténation Référenceexterne,absolue,relative SOMME.SI.ENS

Référenceexterne,absolue,relative

SOMME.SI.ENS

L’exempledéveloppéiciproposelesuivitrimestrieldedouzepostesdedépense.Àpartir d’une liste d’achats qui évolue dans le temps, des formules renvoient quarantehuit agrégats(douzepostessurquatretrimestres)destinésàêtrecroisésaveclesvaleursdu budgetoriginal.Lagrandeforcedecemodèlerésidedanssasouplesse.Eneffet,quelle quesoitl’origine,laformeoulatailledelaliste,l’utilisateurn’auraàpréciserquesept paramètrespourquelecalculdesagrégatssoitinstantané. Cetexempleparleraàlafoisauxprofessionnelsetauxparticuliers.Eneffet,dansune entreprise,toutgestionnaireunpeusérieuxsedoitd’établirunbudgetannuelpourêtreà même,àlamoindrealerte,dedéclencherlesmesuresnécessaires.Etdanscettepériodede crise,lesparticuliersnesontpasenreste,neserait-cequepourveilleràcequel’argent desvacancesnepartepasenfuméeaucoursdel’année.L’intégralitédecechapitreapour objetlaréalisationdutableaudesuivibudgétaireprésentéici.

objetlaréalisationdutableaudesuivibudgétaireprésentéici. Figure1–1

Figure1–1Lebudgetannuelaétésaisiposteparpostedanslaligneverte.Danslapartiebleue,les

dépensesréellesontétérécupéréesdepuisunautrefichier,puiscumuléespartrimestreettypedeposte.

Danslapartiemauve,desformulescalculentlesécartsentrelebudgetetlesdépensesréelles.Cetableau

aétécréésurlafeuilleSuiviquiappartientauclasseurBudget.xlsx.

Cemodèleimpliqueratroisautresdocuments:

lalistedesdépenses(ellepeutêtredirectementsaisiedansExcel,maisellepeutaussi

prendrelaformed’unfichiertexte,extraitd’unebasededonnéesquelconque);

untableaudeparamètresdontlerôleestdepermettrelecalculdesagrégatstrimestriels,

quellesquesoientlaformeetlatailledelalistedesdépensesréelles;

lalistedesdouzepostesoucomptes,chacunayantsoncodeetsonlibellé.

Structurerlesdonnéesauservicedumodèle

Lesquatreentitésévoquéesdansl’introduction(tableaudesuivi,paramètres,compteset

listedesdépenses)doiventêtrecrééesdansquatrefeuillesrépartiessurdeuxclasseurs.

Figure1–2

Figure1–2LeclasseurBudget.xlsx,avecsestroisfeuilles,abritelemodèlelui-même(tableaudesuivi,

paramètresetcomptes).LeclasseurJournal.xlsxnecontientqu’unefeuille:lalistedesdépensesréelles.

Établirlalistedesdépenses

Importerousaisirlalistedesdépensesavecunminimumdetrois

colonnes

Lalistedesdépensespeutêtresaisieaufildel’eaudansunclasseurExcel,ouimportéeen

formattexte(.txt)depuisn’importequellebasededonnées;eneffet,laplupartdes

logicielsfournissentunformatd’export.txtqu’Excelouvretrèsfacilement.

Figure1–3 Letableaudel’exempleregroupelesdépensesréelleseffectuéesparunesociétéaucoursdes

Figure1–3Letableaudel’exempleregroupelesdépensesréelleseffectuéesparunesociétéaucoursdes

années2009et2010.Onvoiticilestroispremièresetlesdouzedernièreslignesdutableau.

Dansl’exempleprésentéici,lalistesetrouvedansunefeuillenommée Liste,elle-même situéedansleclasseur Journal.xlsx.Ellecontientlejournaldesdépensesd’unesociété. Pour ce modèle, peu importe la liste, pourvu qu’elle comporte, au minimum, trois colonnesaffichantladateetlemontantdechaquedépense,ainsiquelenuméroduposte sous lequel elle devra être comptabilisée pour le rapprochement avec les prévisions budgétaires.

Utiliserdansunclasseurlesdonnéesd’unautreclasseur

Lefaitd’avoirdeuxclasseursfaitémergerunnouveauproblème:commentétablirun

lienentrelesdeux?Autrementdit,commentutiliserlalistedesdépensesstockéedansun

«classeurA»pourfairelescalculsdutableaudesuiviplacédansun«classeurB»?La

réponseesttoutesimple:onutiliselesliaisons.

B.A.-BAConstruirelesformulesàl’aidedesréférencesdecellules

Pourmeneràbienuncalcul,ilsuffitd’indiqueràExcelletyped’opérationàeffectuer(addition, multiplication, etc.) ainsi que les valeurs faisant l’objet ducalcul. Ces dernières peuvent être

indiquées«endur»(=2+4+5),maiscettetechniquen’estpasconseilléecarsilesvaleurschangent,

ilfaudraréécriretoutelaformule.Ilvautdoncmieuxsaisirlesvaleurs 2, 4 et5 danstroiscellules différentes (A1, A2 et A3 par exemple) et construire la formule à partir de leur référence

(=A1+A2+A3).Danslesdeuxcas,lacelluledanslaquelleaétéentréelaformuleindiqueralemême

résultat(11),maissilesvaleurssurlesquellesportelecalculdoiventchanger,ilsuffiradeles

modifierdirectementdanslescellulesA1,A2etA3etlerésultatdelaformulesemettraàjour

automatiquement. Pourutiliserlasyntaxe =A1+A2+A3,ilfautquelesvaleursetlaformulesetrouventdanslamême feuille.Sicen’estpaslecas,ilfautindiqueràExcell’intégralitéduchemind’accèspourqu’ilsoit

capable,depuislacellulecontenantlaformule,deretrouverlestroiscellulesàadditionner.Par exemple,sicesdernièressetrouventdanslafeuille Valeurs situéedanslemêmeclasseur,ilfaut

utiliserlaformule =Valeurs!A1+Valeurs!A2+Valeurs!A3.Silafeuille Valeurs elle-mêmen’est passituéedanslemêmeclasseur,maisdansunfichiernommé Données parexemple,ilfaututiliser

la

[Données.xlsx]Valeurs!A3. Decefait,onétablitunehiérarchieentrelesdeuxclasseurs.Le classeur amontcontienttrois valeurs qui sontreprises dans le classeur aval.Cette solutionest préférableàunenouvellesaisie,carlorsquelesvaleurssontmodifiéesdansleclasseuramont,la miseàjourduclasseuravalestautomatique.Deplus,elleéviteunedoublesaisiequiesttoujours unesourced’erreurpotentielle.

formule

:

=[Données.xlsx]Valeurs!A1+[Données.xlsx]Valeurs!A2+

: =[Données.xlsx]Valeurs!A1+[Données.xlsx]Valeurs!A2+ Figure1–4

Figure1–4LecontenudelacelluleB1delafeuilleAmontduclasseurSource.xlsxestreprisdansla

celluleB1duclasseurcible.

Dansnotreexemple,nousétablissonsuneliaisonentreletableaudesuivibudgétaireet

troisplagesdecellulesdutableaucontenantlalistedesdépensesréelles.Cestroisplages

sont:

lesdates:[Journal.xlsx]Liste!A2:A160

lesnumérosdecompte:[Journal.xlsx]Liste!B2:B160

lesmontants:[Journal.xlsx]Liste!D2:D160

MÉTHODOLOGIERendrelemodèleencorepluspuissant

Lenomduclasseur(Journal.xlsx),lenomdelafeuille(Liste)etlatailledelaplagedecellules

(limitéeactuellementàlaligne160)peuventvarierd’unusageoud’unepériodeàl’autre.Aussi,

pourdoterlemodèled’unesouplessemaximale,lesformulesdecalculneserontpassaisies«en

dur»,c’est-à-direenutilisantdirectementlenomdesfeuillesetdesclasseurs.Nouspasseronsplutôt

paruneformuleintermédiairechargéedereconstituercetteréférenceàpartirdesélémentssaisis

dansletableaudesparamètres.

Figure1–5 LesformulesdecalculconstruitesdanslafeuilleSuiviimpliquenttroisplagesdela

Figure1–5LesformulesdecalculconstruitesdanslafeuilleSuiviimpliquenttroisplagesdela

feuilleListe,maissanslesdésignerdirectement.Pourcela,ellespassentpardescellulesdela

feuillePar(paramètres)danslesquelleslestroisréférencesontétéreconstituéesàpartirdeleurs

composantes(nomduclasseur,nomdelafeuille,etc.).

Construirelemodèleàpartirdetroisfeuilles

Deuxfeuillespourparamétrerlemodèle

Lesdépenseseffectuéestoutaulongdel’annéesontaffectéesàdouzepostesoucomptes. LafeuilleComptesendonnelaliste(numérosdescomptesetlibellés). Lafeuille Par centraliselesparamètres.Cesderniers,aunombredesept,sontsaisispar l’utilisateur. Grâce à eux, le modèle peut fonctionner avec toutes sortes de listes de dépenses.Ainsi,àchaquefoisquelatailledelalisteaurachangé(àchaquenouvelimport depuis le logiciel de comptabilité par exemple), l’utilisateur aura juste à modifier le numéro de la dernière ligne occupée pour que le tableau de suivi se remette à jour automatiquement.

Figure1–6 Listedesdouzepostespourlesquelsunbudgetaétéévaluéendébutd’année.

Figure1–6Listedesdouzepostespourlesquelsunbudgetaétéévaluéendébutd’année.

L’utilisateurdoitpréciserseptparamètres:

nomduclasseurcontenantlalistedesdépenses(dansnotreexemple,Journal.xlsx);

nomdelafeuillesurlaquellesetrouvelalistedesdépenses(dansnotreexemple,

Liste);

numérodelapremièrelignedelaplageoccupéeparlalistedesdépenses(dansnotre

exemple,2);

numérodeladernièrelignedelaplageoccupéeparlalistedesdépenses(dansnotre

exemple,160).

numéros des colonnes contenant les trois rubriques stratégiques pour assurer des

cumulscorrects(dates,comptes,montants);dansnotreexemple,1,2et4.

Figure1–7 LafeuilleParregroupelesseptparamètres(lesseptcasesblanches)quel’utilisateurdoit

Figure1–7LafeuilleParregroupelesseptparamètres(lesseptcasesblanches)quel’utilisateurdoit

préciserpouradapterl’utilisationdumodèleàsapropreorganisation.

Une fois les sept paramètres fixés pour une première utilisation, et si la source d’importationdesdonnéesesttoujourslamême(logicieldecomptabilité,Excel,etc.), vousnedevriezpasavoiràrevenirdessus,exceptionfaitedunumérodeladernièreligne delalistedesdépensesquirisqueinévitablementdes’accroîtretoutaulongdel’année.

ASTUCEPrévoirgranddèsledépart

Dès la première utilisation, entrezunnuméro de dernière ligne beaucoup plus grand que celui correspondantàlaplageréellementoccupée(essayezd’anticiperlataillequedevraitatteindrela listeenfind’annéeetentrezunnumérodeligneenrapport).Ainsi,mêmesilalistegrandit,enayant prévusuffisammentlargedèsledépart,vousn’aurezpasàmodifierlenumérodedernièreligneà chaquemiseàjourdesdonnées.Lefaitd’intégrerdeslignesvidesdanslaplageimpliquéedansles cumulsneperturbepaslecalculdecesderniers.

Unefeuillepouraccueillirletableaudesuivi

LafeuilleSuivi contientletableaudesuivibudgétaireprésentéàlafigure1-1.Cedernier réaliselescumulstrimestrielsparcompteàpartirdesmontantsréelsissusduclasseur Journal.xlsx, en utilisant les trois références de plages indiquées dans la dernière colonnedelafeuille Par.Desformulescomparentcescumulsauxvaleursdubudget saisiesendébutd’annéeetendéduisentlesécarts.

BONNEPRATIQUELestroiscommandementsdel’utilisateurd’Excel

Pourquevosmodèlessoientpérennesetfacilesàutiliser,vousdevezavoirentêtetroisrèglesde

base:

•faireensortequelemodèlepuisseservirdanstouslescasdefigureetévoluerfacilementdansle

temps;

•créerleminimumdeformules,maispeaufinerleursyntaxepourqu’ellespuissentêtrerecopiées

danslemaximumdecellules;

•biendistinguerlesdonnéessaisiesdesformulesdecalcul.

Construirelestableauxdeparamètres

Lesdeuxtableauxquel’onsouhaiteobteniràlafindecettesectionontétéprésentés

figures1-6et1-7.

Établirlalistedescomptes

Letableaucontenantlalistedesdouzepostesoucomptesn’utiliseaucuneformule.Il

suffitdesaisirlenumérodespostesdanslaplageC5:C16,lenomdespostesdansla

plageE5:E16etd’appliquerunemiseenformepourquevotrerésultatressembleàla

figure1-6.

Acquérirtoutdesuitelesbonsréflexesdemiseenforme

Latechniquelaplusrapideconsisteàsélectionnerlaplageàmettreenforme,puisà presser simultanément les touches Ctrl+Maj+& (les règles de mise en forme sont exposéesdanslechapitresuivant).Quelquesoutilsontétéplacésen«accèsdirect»dans leruban,dansl’ongletAccueil.

BONNEPRATIQUEAbusezdelatoucheF4(ouFN+F4)

LatoucheF4estleraccourciclavierquicorrespondàlacommandeRépéter.Cettedernièreconsiste

àreproduiresurunenouvellesélectionladernièreactiond’éditionoudemiseenforme.Elleest surtoutintéressantedanscederniercas,carlamiseenformed’untableaupeutêtretrèschronophage. Lorsquevousexécutezcegenredetâche,essayezd’organiservotretravailparthèmes(lespolices, les fonds, les encadrements, etc.) afin de pouvoir l’utiliser très souvent. Cependant, certains constructeurs(Toshibaparexemple)attribuentàcettetoucheunrôledifférentcommeaccéderaux

optionsdegestiond’undeuxièmeécran;danscecas,utilisezlaséquencedetouchesFN+F4.

Si votre tableau ne présente que quelques cellules de saisie destinées à d’autres utilisateurs,vouspouvezmasquerleslignesetlescolonnes«inutiles»afindelimiterleur champd’actionetleuréviterdesdéfilementsinutiles. Pourcela,ilsuffitdesélectionnerlaplagequis’étenddelacolonneG(cliquersurlatête decolonne)àladernièrecolonnedelafeuille(XFD,c’est-à-direla16384 e colonne),puis decliquerdroitsurcettesélectionpourchoisirMasquerdanslemenucontextuel.

Procédezdelamêmemanièrepourleslignesensélectionnantlestêtesdeligne18à1048

ASTUCEAtteindreladernièreligneouladernièrecolonnedelafeuille

Lorsque vous utilisez les ascenseurs de défilement, Excel limite volontairement l’affichage à l’espaceoccupéparvotretableau.Vouspouvezdépasserceslimitesenutilisantlesflèchesde défilementdroiteetbassemaisilfautêtrepatient!Enrevanche,sivousmaintenezlatoucheMaj enfoncée toutenfaisantuncliquer-glisser à partir de l’ascenseur de défilement,vous parvenez instantanémentauxextrémitésdevotrefeuille.Enprocédantainsiàpartirdel’ascenseurhorizontal, vousaffichezlacolonneXFD,soitla16384 e colonne.Sivousutilisezlamêmeméthodeàpartirde l’ascenseurvertical,vousaccédezàla1048576 e ligne.Exceloffredesbarresdedéfilementàtrois vitesses:flèchededéfilement(celluleàcellule),ascenseurdedéfilement(défilementlibrepar cliquer-glisser)etbandededéfilement(pageàpage). Vouspouvezégalementutiliserleclavier.LatoucheCtrlcombinéeauxtouchesdedirectionpermet dedéplacerlasélectiond’uneplagenonvideàl’autre,puis,àl’issuedeladernièrecelluleoccupée, àladernièrecelluledelaligneoudelacolonnedelafeuille(suivantlatouchededirection utilisée).SivousajoutezàvotrecombinaisonlatoucheMaj,lasélectionne«saute»plusd’une celluleàl’autre,maiselles’étendd’unecelluleàl’autre.

Figure1–8

Figure1–8Danscettefeuille,lesplagesE3:H6etO3:V6nesontpasvides.Lacellulesélectionnée

audépartestlaE3.EnpressantsimultanémentlatoucheCtrletlatouchededirectiondroite,la

sélectionpasseàlacelluleH3.Enactionnantsimultanémentlesmêmestouchestroisfoisdesuite,

vousfaitespasserlasélectionparlescellulesO3,V3etenfin,XFD3,dernièrecelluledelaligne3.

Figure1–9 Onpartdumêmeexemplequedanslafigure1-8,maisenenfonçantsimultanémentles

Figure1–9Onpartdumêmeexemplequedanslafigure1-8,maisenenfonçantsimultanémentles

touchesCtrl+Majetlatouchededirectiondroite.Cettefois-ci,lasélectionne«saute»pasd’une

celluleàl’autre,maisellesélectionneprogressivementtouteslescellulesdelacelluleE3àla

celluleXFD3.

Nommerlesplageslesplusutilisées

LesplagesC5:C16etE5:E16vontintervenirdanslesformulesdutableaudesuivi.Pour

quecesdernièressoientplusexplicites,vouspouveznommercesdeuxplages.

1SélectionnezlaplageC5:C16.CliquezdanslazoneNometsaisissezComptes.Pressez

latoucheEntréepourvalidervotresaisie.Vousvenezd’attribuerlenom Comptes àla

plageC5:C16.

Figure1–10 Onpeutattribuerdesnomsàdescellulesisoléesouàdesplagesdecellules.Ilsuffitde

Figure1–10Onpeutattribuerdesnomsàdescellulesisoléesouàdesplagesdecellules.Ilsuffitde

sélectionnerlacelluleoulaplageetdetaperlenomàattribuerdanslazoneNom.IcilaplageC5:C16

estbaptiséeComptes.

2SélectionnezlaplageE5:E16.CliquezdanslazoneNometsaisissezLibellés.Pressez

latoucheEntréepourvalidervotresaisie.Vousvenezd’attribuerlenomLibellés àla

plageE5:E16.

B.A.-BAPourquoiutiliserdesnoms?

Touteslescellulesontunnompardéfaut.Lacellulesituéeàl’intersectiondelacolonneDetdela

ligne5s’appelleD5.Àtraverslesnoms,Excelvousdonnelapossibilitédebaptiserunecelluleou

uneplagedecellulesdemanièreplusexplicite. Lesnomsfacilitentlasélectionetrendentpluscompréhensiblelasyntaxedecertainesformules.En ayantnommélaplageComptes,vouspouvez,depuisn’importequellefeuilleduclasseur,déroulerla petiteflèchesituéeenzoneNometchoisir Comptes.Excelactiveinstantanémentlafeuille Comptes etsélectionnelaplagedecellulesC5:C16.Demême,siuneplageaéténommée Montants,la

formule=SOMME(Montants)estplusfacileàcomprendrequelaformule=SOMME(D2:D160).

estplusfacileàcomprendrequelaformule =SOMME(D2:D160) . Figure1–11

Figure1–11Unefoisquedesnomsontétéattribuésdansunclasseur,ilsoffrentunsystèmede

navigationparallèle.Ilsuffitdechoisirl’und’entreeuxdanslalistedéroulantedelazoneNompour

accéderinstantanémentàlaplagequiluicorrespond.

Renommerlafeuille

Pourquelemodèlequevousconstruisezsoitenadéquationaveccetouvrage,nommez Compteslafeuillequevousvenezdeconstruire.

1Double-cliquezsurl’ongletdelafeuilleetsaisissezComptes.

2PressezlatoucheEntréepourvalidervotresaisie.Vousvenezdenommer Comptes la feuillesurlaquellesetrouveletableaudespostes.

Comptes la feuillesurlaquellesetrouveletableaudespostes. Figure1–12

Figure1–12Pourmodifierlenomd’unefeuille,ilsuffitdedouble-cliquersursononglet.

Acquérirtoutdesuitelesbonsréflexesdegestiondefichier

Avant d’aller plus loin et de construire les deux autres tableaux, il est prudent d’enregistrerletravaildéjàeffectué. Pour cela, latechniquelaplusrapideconsisteàutiliser lebouton Enregistrerquise trouvedanslabarred’outilsAccèsrapide.

Enregistrer quise trouvedanslabarred’outils Accèsrapide . Figure1–13

Figure1–13Labarred’outilsAccèsrapideoffreunraccourcipratiquepourdéclencherl’enregistrement

duclasseuractif.

Construireletableaudesparamètres

À l’issue de ce chapitre, le classeur Budget.xlsx contiendra trois tableaux sur trois feuilles.VousvenezdefinaliserlepremiersurlafeuilleComptes.Danscettesection,nous nousapprêtonsàcréerlesecond,letableaudesparamètres.Lerésultatauquelvousdevez

parveniràl’issuedesaconstructionestreprésentéàlafigure1-7.

Sivotreclasseur Budget.xlsx necontientqu’unefeuille Comptes,commencezparen insérerunenouvelle.Deuxpossibilitésseprésententàvous:

cliquersurlebouton +situéàdroitedesongletsduclasseur; cliquerdroitsurlesonglets,choisirInsérer,puisdouble-cliquersurFeuille.

Organiserlessaisiesetlesformules

Ce tableau contient des intitulés, sept cellules dans lesquelles l’utilisateur saisira les paramètresdesonfichierdedépensesetsixformulesutilisantlesparamètressaisispour quelesdépensessoientconvenablementcumuléesdansletableaudesuivi.

1SaisissezlesonzeintitulésdanslescellulesB1,B3,B5,B7,B9,F5,F7,F9,H3,J3et

L3.

2SaisissezlesseptparamètresdanslescellulesD3,D5,D7,D9,H5,H7etH9.Si

nécessaire, adaptez-les aux caractéristiques du fichier contenant la liste de vos dépensesréelles.

du fichier contenant la liste de vos dépensesréelles. Figure1–14

Figure1–14LetableaudesparamètresestcomposédeonzeintitulésàsaisirdanslescellulesB1,B3,

B5,B7,B9,F5,F7,F9,H3,J3etL3.Lorsdel’utilisationdumodèledesuivibudgétaire,cetableau

permettradepréciserseptparamètres.Ils’agiticidesdonnéesencadréesenrouge.

Appliquezensuitelesmisesenformenécessairespourquevotretableauserapprochede

celuiprésentéfigure1-7.

Construirelesformules

Le tableau des paramètres implique la construction de deux formules. Ces dernières

doiventêtrecrééesdanslescellulesJ5etL5.Unefoiscréées,ellespourrontêtrerecopiées

danslescellulesJ7,J9,L7etL9.

LaformuledelacelluleJ5traduitenlettrelenumérodecolonneindiquédanslacellule

H5.LaformuledelacelluleL5reconstituelechemind’accèsàlaplagecontenantles

datesdesdépensesréelles.UnefoisrecopiéeenL7,cetteformuledonneralechemin

d’accès à la plage contenant les numéros des comptes des dépenses réelles. Enfin,

recopiéeenL9,elledonneralechemind’accèsàlaplagecontenantlesmontantsdes

dépensesréelles.

Traduireenlettreunnumérodecolonne

1SélectionnezlacelluleJ5.

2Saisissez=CAR(64+.

3CliquezdanslacelluleH5.

4Saisissez ) etpressezlatoucheEntréepourvaliderlaformulequi,danslabarrede

formule,doitavoirl’aspectsuivant:=CAR(64+H5).LerésultataffichéenJ5doitêtreA.

CULTURECodesetcaractères

ÀchaquelettrecorresponduncodeASCII.PourleA majuscule,parexemple,lecodecorrespondant est65.Pourle B majuscule,c’est66,etc.Excel,danslacatégoriedesfonctionsdetexte,offredeux fonctionschargéesdefairelelienentrelesdeux:

=CODE("Caractère") renvoie le code du caractère indiqué entre parenthèses. Par exemple,

=CODE("A")renvoie65(voirl'apartésurcesujetauchapitre10decetouvrage).

=CAR(Code) renvoielecaractèrecorrespondantaucodeASCIIindiquéentreparenthèses.Par

exemple,=CAR(65)renvoieA.

DansuntableauExcel,lescolonnessontrepéréesàl’aidedelettres.Lapremièrecolonneestla colonneA,ladeuxièmecolonneestlacolonneB,etc.Ilfautdonccréeruneformulequimetteen relation1 etA,2 etB,etc.Enutilisantlaformule =CAR(64 + numéro de colonne),onmettrabien enplacecetterelation.

5SélectionnezlacelluleJ5.

6PressezlestouchesCtrl+Cpourlacopier.

7SélectionnezlacelluleJ7,puis,toutenmaintenantlatoucheCtrlpressée,sélectionnez

lacelluleJ9.

8PressezlestouchesCtrl+Vpourrecopierlaformule.LerésultataffichéenJ7doitêtre

BetceluiaffichéenJ9doitêtreD.

cellulesituéeàl’intersectiondelacolonneHetdelaligne5.Enfait,malgrésonapparence,ils’agit

d’uneréférencerelative.Eneffet,sivousaffichiezlescolonnesavecdeschiffresetnonavecdes lettres, ce qui estpossible encochantla case Fichier>Options>Formules>Style de référence

L1C1,cetteformule,àl’issuedesaconstruction,adopteraitlasyntaxesuivante:=CAR(64+LC(-2)).

LC(-2) désignelacellulesituéedanslamêmeligne–L –quelaformule,maisdeuxcolonnesavant –C(-2) –.SionlarecopiaitdanslescellulesH7etH9,elleresteraitinchangéeetauraittoujoursla

forme=CAR(64+LC(-2)).

AveclestylederéférenceA1(celuiquiestutilisépar99,99%desutilisateursd'Excel),lorsdesa

recopiedanslescellulesJ7etJ9,laformuledevient=CAR(64+H7) et=CAR(64+H9).Àtraverscette «déclinaison»automatiquedelaréférenceH5 initiale,vouscomprenezaisémentqueH5 étaitenfait uneréférencerelativequinedésignaitpasuneadressefixe,maispointaitsurlacellulesituéedansla mêmeligne,deuxcolonnesavantlaformule.

mêmeligne,deuxcolonnesavantlaformule. Figure1–15

Figure1–15LaréférenceH5nedésignepasl’adresseabsoluedelacelluleH5.Elleindiqueque

pouratteindrecettecellule,ilfaut,depuislaformule(enJ5),restersurlamêmeligneetsedécaler

dedeuxcolonnesverslagauche.C’estpourquoi,lorsdelarecopieellesetransformeenH7etH9.

B.A.-BARéférencesabsolues

Par défaut,lorsquevouscliquezdansunecelluleaucoursdel’élaborationd’uneformule,elle s’inscritdanscettedernièrecommeuneréférencerelative.Danscertainscas,cetterelativitépeut poserproblèmelorsdelarecopieetilfautla«figer»,ouend’autrestermes,larendreabsolue (désignerlavéritableadressedelacelluleetnonsapositionrelative).Pourtransformer H5 en

référenceabsolue,ilfautsaisirdeuxsignes$pourqu’elledevienne$H$5.

Vouspouvezaussicréerdesêtreshybridesenutilisantdesréférencessemi-relatives.Parexemple,

H$5,lorsdelarecopieàdroite,verrasacolonnesedécliner,alorsque,lorsdesarecopieversle

bas,sonnumérodeligneresterainchangé.Àl’inverse, $H5,lorsdelarecopieàdroite,verrasa colonneinchangéealorsque,lorsdesarecopieverslebas,lenumérodeligneseradécliné. Vous pouvezfaire passer facilementune référence decellule par ses quatre états successifs en

pressantlatoucheF4(ouFN+F4).Pendantlaconstructiondelaformule,alorsquevousvenezde

cliquerdanslacelluleetquesaréférenceapparaît,pressezlatoucheF4(ouFN+F4)plusieursfois

desuite,vousverrezlessymboles$apparaîtreetdisparaîtreaugrédevospressions.

Construireuneréférenceàpartirdeplusieurssaisiesetdelaconcaténation

Pourterminerl’élaborationdutableaudesparamètres,ilnevousresteplusqu’àcréerla formule de la cellule L5. Son rôle est de reconstituer le chemin d’accès à la plage contenantlesdatesdesdépensesréelles.Cecheminutiliseralesparamètresdescellules

D3,D5,D7,D9etJ5,àsavoir:

lenomduclasseurcontenantlalistedesdépensesréelles;

lenomdelafeuillesurlaquelleeststockéecetteliste;

lenumérodelalignesurlaquellefigurelapremièredépense;

lenumérodelalignesurlaquellefigureladernièredépense;

lacolonnecontenantlesdatesdecesdépenses.

RÉFÉRENCESyntaxed’unchemind’accès

Unchemind’accèsestconstituéd’élémentsfixesetd’élémentsvariables.Parexemple,lechemin d’accèsàlaplagedecellulescontenantlesdatesestlesuivant: [Journal.xlsx]Liste!A2:A160. Celasignifiequelaplagecontenantlesdatessetrouvesurlafeuille Liste qui estelle-même contenue dans le classeur Journal.xlsx.Elles’étenddelacelluleA2à la cellule A160. Les caractères[,],!et:constituentlesélémentsfixesduchemind’accès.Eneffet,quelsquesoientla feuilleetleclasseurcontenantlalistedesdépensesréelles,ilsdemeurerontinchangés. Àl’aided’uneformule,onpeutreconstituerunchemind’accèscompletenconcaténantlescaractères fixesdececheminaveclesréférencesdecellulescontenantlesélémentsvariables.

1CliquezdanslacelluleL5.

2Saisissez="["&.

3CliquezenD3ettransformezlaréférenceen $D$3.

4Saisissez&"]"&.

PRATIQUE&:opérateurdeconcaténation

Concaténationvientdulatincatena(chaîne).L’opérateurdeconcaténationsertdoncàcréerune chaîneenmettantboutàboutdesélémentspouvantêtredesréférencesdecellules,destextes,des

nombres,etc.LaformuleentréedanslacelluleL5reliecinqélémentsvariables(cellulesD3,D5,

D7,D9etJ5)etquatreélémentsfixes,entrésentreguillemetscarils’agitdetextes.

Figure1–16 Pourunemeilleurecompréhension,laformuleentréeenL5aétédécomposéeiciendix

Figure1–16Pourunemeilleurecompréhension,laformuleentréeenL5aétédécomposéeiciendix

éléments,reliésàl’aidedel’opérateurdeconcaténation.Lessixélémentsvariablesontétéencadrés.

Lerésultatfinal(chemind’accèscomplet)apparaîtdansletroisièmecadre,enbasdel’écran.

5CliquezenD5ettransformezlaréférenceen $D$5.

6Saisissez&"!"&.

7CliquezenJ5.

8Saisissez&.

9CliquezenD7ettransformezlaréférenceen $D$7.

10Saisissez&":"&.

11CliquezenJ5.

12Saisissez&.

13CliquezenD9ettransformezlaréférenceen $D$9.

14PressezlatoucheEntréepourvalidercetteformule.

$D$9 . 14 Pressezlatouche Entrée pourvalidercetteformule. Figure1–17

Figure1–17FormuledelacelluleL5utilisantl’opérateurdeconcaténationpourreconstituerlechemin

d’accèsàlaplagecontenantlesdatesdesdépensesréelles.

Sien construisantcettepremièreformulevousavezprissoin derendreabsoluesles

référencesauxcellulescontenantlenomduclasseur,lenomdelafeuille,lesnumérosdes

premièreetdernièrelignes,etrelativeslesréférencesàlacellulecontenantlenumérode

colonne,lesdeuxautresformules(enL7etL9)peuventêtreobtenuesparsimplecopier-

coller.

Protégerletableaudesaisiedesparamètres

Letableaudesparamètresestpresqueterminé.Ilneresteplusqu’àattribuerquelques nomspourfaciliterletravailultérieurdeconstructiondutableaudesuivibudgétaire,età leprotéger. Commencezparnommerlestroiscellulescontenantlescheminsd’accès.Attribuezle

nomRefDatesàlacelluleL5,RefCodesàlacelluleL7etRefMontantsàlacelluleL9.

BONNEPRATIQUEChoisirlesbonsnoms

Lesnomsquevousattribuezsonttoujourschoisislibrement;veillezsimplementàcequ’ilsne contiennent pas d’espace, de caractères particuliers, ne commencent pas par un chiffre ou ne

ressemblentpasàuneréférencedecellule(lenomTVA1,parexemple,estimpossiblecarildésigne

lacellulesituéeaucarrefourdelapremièreligneetdela14093 e colonne,lacolonneTVA).Bien évidemment,choisissezdesnomsexplicitesmaiscourts,demanièreànepasallongerinutilementla tailledevosformules.

Nommezcettedeuxièmefeuille Par etprotégez-la.Eneffet,letableaudesparamètres contientdesformulesdontl’élaborationaétéunpeudélicate.Ilestdoncintéressantdele protégertoutenlaissantaccèsauxseptcellulesdanslesquellesl’utilisateurdoitpouvoir modifierlesvaleurs. 1 Commencez par déverrouiller les cellules D3, D5, D7, D9, H5, H7 et H9 (Accueil>Cellules>Format>Verrouillerlacellule).

2ChoisissezRévision>Modifications>Protégerlafeuille.

3SaisissezunmotdepassedanslacaseMotdepassepourôterlaprotectiondela

feuilleauseindelaboîtededialoguequiestapparueàl’écranetcliquezsurlebouton OK.

4RépétezvotresaisiedanslaboîteConfirmerlemotdepasseetpressezànouveaule

boutonOK. Vouspouvezmaintenanttestercetteprotectionententantunenouvellesaisiedansune cellule déverrouillée, puis, dans une cellule ayant conservé son verrouillage. Vous constatezaisément que seules les sept cellules déverrouillées acceptent une nouvelle saisie. Avantd’allerplusloin,n’oubliezpasdepresserlestouchesCtrl+Safindenepasperdre

leprécieuxtravaildéjàaccompli.VouspouvezégalementactionnerlestouchesMaj+F12

ouMaj+FN+F12.

COMPRENDREUneprotectionendeuxtemps

Pardéfaut,touteslescellulesd’unefeuilledecalculsontverrouillées.Ceverrouillagenedevient effectifquelorsquelafeuilleestprotégée.C’estpourquoiilfautcommencerpardéverrouillerles cellulesdanslesquellesonsouhaitecontinuerdesaisir,puisdansundeuxièmetempsseulement, protégerlafeuille. Pourdéverrouillerunecellule,onpeut,soitpasserparlaboîtededialogueFormat deCellule (Ctrl+MAj+&),ongletProtectionetdécocherlacaseVerrouillée,soitchoisirVerrouillerlacellule dansleboutondéroulantAccueil>Cellules>Format.Pardéfaut,l’articleVerrouillerlacelluleest actif.Enlechoisissant,vousdésactivezdoncleverrouillagepourlescellulessélectionnées. PlusvouscochezdecasesdanslaboîtededialogueProtégerlafeuille,plusvousassouplissezla protection.EncochantFormatdeCellule,parexemple,vousautorisezl’utilisateuràmodifierle formatdetouteslescellulesdelafeuillemalgrélaprotection(enrevanche,vousnepouvezmodifier quelecontenudescellulesdéverrouillées). Lorsquevousprotégezunefeuille,vouspouvezsaisirunmotdepasseounon.Sivousensaisissez un,cedernierserademandélorsquevoustenterezd’ôterlaprotectiondelafeuille.Enrésumé,en laissantlacasedumotdepassevide,laprotectiondevotrefeuilleestbienassurée,enrevanche, n’importequipourrasupprimercetteprotection.

ASTUCEParcourirunefeuilleprotégée

Lorsqu’une feuille est protégée, la touche Tabulation permet de passer automatiquement d’une celluledéverrouilléeàl’autre.

Construireletableaudesuivibudgétaire

Lederniertableauàconstruireestleplusimportant,maisletravailayantétébienpréparé, sonélaborationnevapasêtretropcompliquée. Sileclasseur Budget.xlsx necontientquelesdeuxfeuilles Comptes et Par,vousdevez commencerpareninsérerunenouvelle.Unefoiscréée,nommez-laSuivi.

Saisirlesintitulés,lesconstantesetconstruirelesformules

Bien entendu, c’est l’élaboration des formules qui constitue le sujet principal de ce chapitre.Cependant,pourqueletableaudesuivisoitcompréhensible,ilfaut«planterle décor»,c’est-à-diresaisirlesintitulés.

Toutd’abord,saisirlesintitulés

Saisissezl’annéedusuivienB4(dansnotreexemple,ils’agitde2009).

FusionnezlaplageC4:D4etsaisissezBudget annuel.

FusionnezlaplageC6:D6etsaisissezRéel annuel. FusionnezlaplageC16:D16etsaisissezÉcarts annuels.

FusionnezlaplageB8:B11etsaisissezRéel.

FusionnezlaplageB18:B21etsaisissezÉcarts.

SaisissezTotalenS2.

ENSAVOIRPLUSFusionnerlescellules

Pourfusionnerdescellules,c’est-à-direremplaceruneplagequelconquedeplusieurscellulespar

une

Accueil>Alignement>Fusionneretcentrer.Voustrouvezégalementcetteoptiondanslaboîtede

bouton déroulant

«

grande

cellule unique

»,

vous

pouvez utiliser

le

dialogueFormatdeCellule,ongletAlignement.Sivoscellulessontdisposéeshorizontalementsur

uneligneunique,vouspréférerezpeut-êtreutiliserl’optionCentrésurplusieurscolonnesàpartirde

lalistedéroulanteHorizontaldelaboîtededialogueFormatdeCellule,ongletAlignement.Cette

dernièreafficheuncontenupouvants’étalersurplusieurscellulesenlesconservanttellesquelles,

c’est-à-dire,sanslesfusionner.

Vouspouvezaussi«tricher»etcréeruneformerectangulairequijouxteparfaitementvotresélection

enpressantlatoucheAltpendantvotretracé.Dèslors,lescellulesexistenttoujoursentantque

telles,maisellessontcachéesparlaformerectangulairequifigureune«grossecellule».

Ensuite,saisirlesconstantes

Saisissezlesdouzevaleurscorrespondantaubudgetannueldesdouzepostessuivisdans cetableau.DanslescellulesF4àQ4,saisissezlesvaleurs 4000, 3000, 5000, 2000, 4500, 2000, 3500, 1000, 5000, 3000, 5000 et 8000.Pendantlasaisie,vouspouvezpasserd’une celluleàl’autreenpressantlatoucheTabulation.

Enfin,créerlesformules

Letableau desuivibudgétairenécessitelacréation deneuf formulesdistinctes. Elles serontcrééesdansneufcellulesdifférentespuisrecopiées.

Figure1–18 Ceschémareprendlastructuregénéraledutableaudesuivienfaisantressortirlarépartition

Figure1–18Ceschémareprendlastructuregénéraledutableaudesuivienfaisantressortirlarépartition

desformules.Lesflèchesindiquentlescellulesdanslesquelleslesneufformulessontrecopiées.

Récupérerautomatiquementlesnumérosdecompte

Lalistedespostesadéjàétésaisiedanslafeuille Comptes.Ilseraitdoncmaladroitdeles saisir à nouveau dans le tableau de suivi. Vous allezentrer en F1 une formule qui récupéreraautomatiquementlecodedupremierposte.Cetteformuleseraconstruitede

manièreàcequesarecopiedanslaplageG1:Q1créedesformulescapablesdepointer

successivementsurlecodedesdeuxième,troisième…etdouzièmepostes. Ladifficultédelaformulerésidedanslefaitque,danslafeuille Comptes,ondispose d’unelisteencolonnes,alorsque,dansletableaudesuivi,onsouhaiteobtenirlespostes enligne.Ilfautdoncmettreenplaceuneformulequi,lorsqu’elleestrecopiéedansla colonne n+1 (dutableaude Suivi),aillepointersurunecellulesituéedanslaligne n+1 (delafeuilleComptes). LafonctionDECALERvavouspermettredeconstruirelaformuledésirée.Cettefonction partd’unecellule«a»,puissedécaled’uncertainnombredelignes(verslehautouvers lebas)etdecolonnes(verslagaucheouversladroite)pourpointeraufinalsurune cellule«b».Lerésultatrenvoyéestlecontenudelacellule«b».LafonctionDECALER peut être utilisée un peu différemment, mais dans notre exemple, c’est ce mode de fonctionnementquinousintéresse. En outre,notreformuleabesoin d’unevariablequis’incrémentede1àchaquefois qu’elleestrecopiéedanslacolonne n+1.Or,lafonctionCOLONNEremplitcetoffice, puisqueutiliséesouslaforme=COLONNE(),ellerenvoielenumérodecolonnedelacellule danslaquelleelleestentrée.Ainsi,saisiedanslacelluleF1,cettefonctionrenvoie 6,

recopiéeenG1,ellerenvoie7,etainsidesuite.

Plutôtqu’entrer =COLONNE(), on va utiliser =COLONNE()-6. Ainsi, entrée en F1, cette formulerenverra 0,enG1,ellerenverra 1,enH1,ellerenverra 2,etainsidesuite.Nous avonsdonccrééunevariablequipartde 0 enF1etquiprendensuitelesvaleurs 1, 2, 3,

etc.aufuretàmesuredesarecopiedanslaplageG1:Q1.

LafonctionDECALERutilisetroisarguments:

laréférencedelacellulededépart(dansnotreexemple,ils’agitdelacelluleC5dela

feuilleComptesquicontientlepremiernumérodeposte); lenombredelignesdedécalage(COLONNE()-6).Lafonction =COLONNE() entréeenF1 renvoie 6,entréeen G1,ellerenvoie 7, donc, COLONNE()-6 égale 0 lorsqu’elle est

entréeenF1,égale1lorsqu’elleestentréeenG1,etc.;

–onn’adoncaucundécalagedeligneenF1etlafonctionpointebiensurlacelluleC5

delafeuilleComptes;

–onaundécalaged’uneligneenG1etlafonctionpointesurlacelluleC6delafeuille

Comptes,etc.;

lenombredecolonnesdedécalage(0,puisque,partantdelacelluleC5,onchercheà

sedécalerd’uneligneàchaquefois,maisenpointanttoujourssurlacolonneCdela

feuilleComptes).

La

=DECALER(Comptes!$C5;COLONNE()-6;0).Ilneresteplusqu’àlarecopierdanslaplage

G1:Q1.

:

syntaxe

de

la

formule

entrée

en

F1

est

donc

Récupérerautomatiquementlesintitulésdecompte

CettedeuxièmeformuleentréeenF2suitexactementlamêmelogiquequelaformule

entrée en F1, seule la cellule de départ diffère. On a donc la syntaxe suivante :

=DECALER(Comptes!$E5;COLONNE()-6;0).Ilneresteplusqu’àlarecopierdanslaplage

G2:Q2.

Générerautomatiquementlapremièredatedel’année

L’utilisateur ayant entré 2009 en B4, l’objet de cette formule est de renvoyer automatiquementle01/01/2009.S’ilavaitentré2010,elledevraitrenvoyer01/01/2010 et ainsidesuite.Ils’agitdoncdegénérerunedatecorrespondantau1 er janvierdel’année saisieenB4.LafonctionDATEremplitcetofficeàpartirdesestroisarguments: année,

moisetjour.Sasyntaxeest=DATE(année;mois;jour).

EnC8,entrezlaformulesuivante: =DATE($B$4;1;1).Lepremierargumentvachercher

l’annéeenB4.Lessecondettroisièmeargumentsindiquentrespectivementqu’ils’agitdu

moisdejanvieretdupremierjourdumois.

UnefoistouteslesformulesdelaplageC8:D11construites,onprévoitdelesrecopier

tellesquellesenC18:D21.Or,pourquelaformuledelacelluleC18fassebienréférence

àB4 (quicontientl’année),ilfautavoirau préalablefigéau moinslaligne4. C’est pourquoilaformuleconstruiteenC8est =DATE($B$4;1;1) etnonpas =DATE(B4;1;1),

sachantque,danslecasprésent,laformule=DATE(B$4;1;1)auraitsuffi.

Générerautomatiquementunedatedefindetrimestre

DanslaplageC8:D11,onveutobtenirautomatiquementlesquatrefourchettespermettant

dedéfinirleslimitesdesquatretrimestresdel’année2009(01/01/2009 au 31/03/2009, 01/04/2009 au 30/06/2009, etc.). Pour l’instant, on a créé en C8 la date de départ

(01/01/2009).Ilneresteplusqu’àgénérerlesseptautresdates.

Pourobtenirle31/03/2009enD8,nousallonsutiliserlafonctionFIN.MOIS.Àpartirdu

01/01/2009,onvaajouterdeuxmois(cequinousamèneau 01/03/2009)et,commecette fonctionrenvoieledernierjourdumois,onobtiendraaufinalle 31/03/2009,cequiest bien le résultat recherché. En D8, il faut donc entrer la formule suivante :

=FIN.MOIS(C8;2).LaréférenceàC8aétélaisséesoussaformerelativecarlaformule

doitfaireréférenceàC9,unefoisrecopiéeenD9,puisàC10enD10,etainsidesuite.Il

neresteplusqu’àrecopierlacelluleD8enD9:D11.

Pourl’instant,lerésultatobtenun’estpassatisfaisant.Eneffet,tantquelescellulesC9,

C10etC11sontvides,lesrésultatsaffichésdanslescellulesD9,D10etD11nesontpas

trèssignificatifs.

Générerautomatiquementlapremièredatedutrimestresuivant

EnC9,onchercheàobtenirunedatecorrespondantaujoursuivantimmédiatementla

date calculée en D8. On y parvient en ajoutant tout simplement 1 jour à la date

précédente.IlfautdoncentrerenC9laformulesuivante:=D8+1.LaréférenceàD8aété

laisséesoussaformerelativecarlaformuledoitfaireréférenceàD9unefoisrecopiéeen

C10etàD10enC11.

Créerleblocdedatesdutableaudesécarts

Enobservantattentivementlafigure1-1,vousconstaterezqueleblocdedatesfigurant

danslaplageC18:D21eststrictementlemêmequeceluidelaplageC8:D11.Comme

pendantlaconstructiondecedernier,nousavonsanticipécetterecopieetfigécequiétait

nécessaire,vouspouvezfaireunsimplecopier-collerdelaplageC8:D11verslaplage

C18:D21pourobtenirlesfourchettesdutableaudesécarts.

Cumulerlesdépensesparcompteetpartrimestre

Ils’agitdelaformuleclédecetableau.C’estellequivachercherlesdépensesréelles

saisiesdansleclasseur Journal.xlsx etquilescumuleenfonctiondutrimestreindiqué danslesintitulésplacésàgauchedelaligneetdunumérodecompteindiquéenhautdela colonne. CecumulsefaitgrâceàlafonctionSOMME.SI.ENScapabledebalayeruneplagepour enfairelasommetoutenappliquantdescritèresdestinésàexclurecertainescellulesde cettesomme.Dansnotreexemple,elleutilisetroiscritères:

LadatedeladépensedoitêtresupérieureouégaleàladateindiquéeencolonneC (débutdutrimestreconsidéré). LadatedeladépensedoitêtreinférieureouégaleàladateindiquéeencolonneD(fin dutrimestreconsidéré).

Lecomptededépensedoitêtreceluiquifigureenligne1,danslacolonneconcernée.

Dansnotreexemple,lafonctionSOMME.SI.ENSutiliseseptarguments:

Lepremierargumentdésignelaplagecontenantlesvaleursàadditionner.

Lestroiscritèresquiguidentlecalculdescumulssontprécisésdanslesarguments2à

7delafonction.Chaquecritèreestexpriméàtraversdeuxarguments:

–Lepremierindiquelaplagesurlaquelleportelecritère.

–Lesecondindiquelecritèrelui-mêmedansuneexpressiondutype"=8",">0",etc.

DanslacelluleF8,onpourraitsaisirlaformulesuivante:

=SOMME.SI.ENS([Journal.xlsx]Liste!D2:D160;[Journal.xlsx]Liste!A2:A160;

">=1/1/2009";[Journal.xlsx]Liste!A2:A160;"<=31/3/2009";

[Journal.xlsx]Liste!B2:B160;"=218400")

[Journal.xlsx]Liste!D2:D160désignelaplagedesmontantsàcumuler.

[Journal.xlsx]Liste!A2:A160 désigne la plage des dates sur lesquelles doit s’appliquerlepremiercritère. ">=1/1/2009" est le premier critère (fourchette basse du premier trimestre). Il s’appliquesurlesvaleursdelaplagedécritedansl’argumentprécédent.

[Journal.xlsx]Liste!A2:A160 désigne la plage des dates sur lesquelles doit s’appliquerledeuxièmecritère. "<=31/3/2009" est le deuxième critère (fourchette haute du premier trimestre). Il s’appliquesurlesvaleursdelaplagedécritedansl’argumentprécédent.

[Journal.xlsx]Liste!B2:B160 désigne la plage des comptes sur lesquels doit s’appliquerletroisièmecritère. "=218400" estletroisièmecritère(codedupremierposte).Ils’appliquesurlesvaleurs delaplagedécritedansl’argumentprécédent. Cetteformuleesttoutàfaitcorrecteetrenvoielebonrésultat.Toutefois,ellen’estpas satisfaisantecarellenepeutpasêtrerecopiéetellequelle.Lapremièrelimitetrouveson

originedanslasaisiedescritères«endur».Eneffet,dèsquel’onpasseraaudeuxième

trimestreouàl’annéesuivante,ilfaudraréaliserdesmodificationsdanslaformuleelle-

même.

Pourévitercela,ilfautrendrelescritèresvariablesetutiliserlesvaleursdescellulesC8,

D8etF1.Pouryparvenir,onutilisel’opérateurdeconcaténation.

Lepremiercritèredevientdonc: ">="&$C8.Avecle $,on afigélaréférenceàla colonnepourque,quellequesoitlacelluledanslaquellelaformuleserarecopiée,on fassebientoujoursréférenceauxdatesfigurantencolonneC(débutdutrimestre).En revanche,laligneaétélaisséerelative(pasde $ devantle 8).Ainsi,enfonctiondela ligne dans laquelle sera recopiée la formule, on fera bien référence au premier

trimestreenligne8,audeuxièmetrimestreenligne9,etc.

Ledeuxièmecritèredevient: "<="&$D8.Avecle $,onafigélaréférenceàlacolonne pourque,quellequesoitlacelluledanslaquellelaformuleserarecopiée,onfassebien toujoursréférenceauxdatesfigurantencolonneD(findutrimestre). Letroisièmecritèredevient: F$1.Cettefois-ci,c’estlalignequiestfigéepourque, quellequesoitlacelluledanslaquellelaformuleestrecopiée,onfassebientoujours

référenceauxnumérosdecomptesaisisenligne1.Enrevanche,lacolonneestlaissée

relative(pasde $ devantleF)pourque,danschaquecolonne,onfassebienlecumul desdépensescorrespondantaunumérodecompteindiquéenen-tête.Deplus,vous remarquerezquelesigneégaladisparu.Eneffet,sil’onnepréciseaucundessix opérateursdecomparaison(=,<,>,<=,>=,<>),Excelutilisepardéfautcetopérateur. Àl’issuedecespremièrestransformations,lanouvellesyntaxedelaformuleest:

=SOMME.SI.ENS([Journal.xlsx]Liste!D2:D160;[Journal.xlsx]Liste!A2:A160;">="&

$C8;[Journal.xlsx]Liste!A2:A160;"<="&$D8;[Journal.xlsx]Liste!B2:B160;F$1).

Grâce à ces ajustements, et en transformant A2:A160 en $A$2:$A$160, B2:B160 en $B$2:$B$160 et D2:D160 en $D$2:$D$160,laformulepeutmaintenantêtrerecopiéedans

toutelaplageF8:Q11.

Rendrelemodèleuniversel

Si vous vous projetezdans les mois ou les années à venir, vous constaterezque la

formuleconstruiteenF8n’estpasencoretoutàfaitsatisfaisante.Eneffet,commentfaire

siles plages decellules contenantles dépenses àcumuler nesontplus les mêmes ? Commentfairesilenomdelafeuilleouduclasseursourceachangé?Enutilisantla formule proposée précédemment, il n’y a pas d’autre possibilité que de changer ces référencesdanschacundesargumentsdelapremièreformuleetdelarecopierànouveau. Or,danslafeuille Par (voirlafigure1-7),vousavezprissoindepréparerlechemin d’accèsauxtroisplagesdecellulesutiliséesdanscettefonction.Etsouvenez-vous,les cellulesL5,L7 etL9 du tableau des paramètres avaientéténommées respectivement

RefDates, RefCodes et RefMontants. On serait donc tenté de remplacer le premier argumentdelafonctionSOMME.SI.ENSpar RefMontants,ledeuxièmeetlequatrième argumentspar RefDates etlesixièmeargumentpar RefCodes.C’estunpeul’idéedela solutionproposéeici,maisavecquelquesaménagementspourquecelafonctionne. En effet, si vous remplaciez simplement [Journal.xlsx]Liste!D2:D160 par RefMontants, Excel considérerait que les montants sont stockés directement dans la cellule RefMontants. Il ne franchirait pas l’étape supplémentaire qui consiste à aller chercherlesmontantsdanslaplageindiquéedanslacelluleRefMontants. Pourl’aideràfranchircecap,ilfaututiliserlafonctionINDIRECT.Cettedernièreutilise deux arguments. Sa syntaxe est la suivante : =INDIRECT(cellule contenant une référence;type de référence).CettefonctioninciteExcelànepasutiliserlecontenu desonpremierargumenttelquel,maisplutôtàallerchercherlecontenudanslescellules dontlaréférenceestindiquéedanscepremierargument.Enoutre,ilfautpréciserquela référencedelaplagedécritedanslepremierargumentestdutype A1 enindiquant VRAI dans le deuxième argument. Cependant, si vous éludezle deuxième argument, Excel

comprendquepardéfaut,laplagedécritedanslepremierargumentestdutypeA1.

Aufinal,onremplacedonc[Journal.xlsx]Liste!D2:D160parINDIRECT(RefMontants).

Ilenestdemêmepourlesdeuxautresplagesindiquéesdanslesarguments 2, 4 et 6,qui

deviennent respectivement INDIRECT(RefDates),

et

INDIRECT(RefDates)

INDIRECT(RefCodes).

Balaielescellulesdelaplageindiquéedanslepremierargument,etvérifiequelescellules
Balaielescellulesdelaplageindiquéedanslepremierargument,etvérifiequelescellules

Balaielescellulesdelaplageindiquéedanslepremierargument,etvérifiequelescellules

occupantunepositionéquivalentedanslesplagesindiquéesdanslesdeuxième,quatrtèmeet

sixlèmeargumentsrespectentbienlescritèresmentiennésdanslestroisième,cinquièmeetseptième

orguments.Sic’estlecas,lavaleurestpriseencomptedanslasomme,sinon,elleestlaisséede

côté.

Figure1–19DécompositiondesfonctionsSOMME.SI.ENSetINDIRECTimbriquées,aveclesensde

leursarguments.

La syntaxe finale de la formule à saisir dans la cellule F8 est donc :

=SOMME.SI.ENS(INDIRECT(RefMontants);INDIRECT(RefDates);">="&$C8;INDIRECT

(RefDates);"<="&$D8;INDIRECT(RefCodes);F$1).Cetteformuleaétécrééeavectantde

précautions que vous pouvez maintenant la recopier sans inquiétude dans la plage

F8:Q11.

Calculerlesécartsaubudget

Dansletableaudesécarts,onsouhaitesuivrelesécartstrimestriels.Pourcela,onprend,

danschaqueformule,lemontantannueldubudgetdivisépar4,auquelonenlèveles

cumulstrimestrielsdesdépensesréelles.LaformuleàsaisirenF18estdonc:=F$4/4-F8.

B.A.-BAOrdredeprioritédesopérateurs

DanslaformulesaisieenF18,lesparenthèsessontinutilescar lamultiplicationaprioritésur

l’addition.Aumomentdecalculerlaformule,Exceldivisetoutd’abordlacelluleF4par4,puisôte

F8.Lorsquevotreformuleimpliqueplusieursopérateursetqu’ilpeutyavoirambiguïté,utilisezdes

parenthèses.Parexemple,=8/9*7estinterprétécomme=(8/9)*7etnonpascomme=8/(9*7).

Danscetteformule,onaprissoindelaisserlaréférenceF8relative.Aufuretàmesurede

larecopie,ellevadoncsedéclineren F9,F10G8,G9,etc.Ellepointeraàchaquefoissur leboncumulpourcalculerl’écartcorrespondant.Vouspouvezdonc,sansinquiétude,

recopierlaformuledelacelluleF18danslaplageF18:Q21.

Calculerletotalannuel

Laformuleentréeen F6 cumuleles quatrerésultats trimestriels pour obtenir letotal annuel des dépenses réelles par compte. Pour faire ce cumul, on utilise la fonction

SOMME.LaformuleàentrerenF6estdonc:=SOMME(F8:F11).

ASTUCEFonctionSOMMEexpress

PoursaisirrapidementlafonctionSOMMEdansunecellule,vouspouvezpressersimultanémentles

touchesAlt+=.Silacellulejouxtelesvaleursàadditionner,Excelentrenonseulementlafonction

SOMME,maiségalementlesréférencesdelaplagecontenantcesvaleurs.Sicen’estpaslecas,

Excelsecontented’entrerlafonctionSOMME.

Vous pouvezrecopier cette formule dans la plage G6:Q6. La formule entrée en F6 n’utilisequedesréférencesrelatives(elledemandedefairelasommedepuislacellule situéedanslamêmecolonne,deuxlignesplusbasjusqu’àlacellulesituéedanslamême colonne,cinqlignesplusbas).Or,laconfigurationdelasommeàeffectuerdanslacellule

F16étantstrictementidentique,vouspouvezfaireuncopier-collerdepuislaplageF6:Q6

verslaplageF16:Q16.

Calculerlestotauxpartrimestres

Ilneresteplusqu’àentrerlestotauxenligne.C’estànouveaulafonctionSOMMEqui estmiseàcontribution. EnS4,entrezlafonction: =SOMME(F4:R4), puisrecopiez-ladanslescellulesS6etS16,

puisdanslesplagesS8:S11etS18:S21.

S6 et S16 , puisdanslesplages S8:S11 et S18:S21 . Figure1–20

Figure1–20Touslesrouagesdutableaudesuivisontenplace.Ilneresteplusqu’àpeaufinersamiseen

forme.

Mettreenformeletableaudesuivi

Lamiseenformedutableaudesuivifaitinterveniràlafoisdestechniquesdebase(taille et couleur des polices, encadrements, etc.) et des outils plus élaborés (dégradés, graphiques sparkline, etc.). Dans ce chapitre, nous passerons rapidement sur les premièrespourinsisterdavantagesurlesseconds,sachantquelerésultatfinalauquelil

fautaboutirestprésentéàlafigure1-1.

Modifierlatailledescellules

C’estenjouantsurleshauteursdelignesetleslargeursdecolonnesquevousmodifiezla taille des cellules. Vous pouvez utiliser les articles du bouton déroulant Accueil>Cellules>Format,maisilestsouventplusrapidedeprocéderparcliquer-glisser depuisleborddroitdestêtesdecolonnesoulebordinférieurdestêtesdelignes.Cette dernièretechnique, utiliséeàpartir delasélection deplusieurs têtes delignes ou de plusieurstêtesdecolonnes,permetdelesmettreaumêmegabarit.Parexemple,mettezles colonnesFàSaumêmegabaritenlessélectionnant,puiseneffectuantuncliquer-glisser

verslagauchejusqu’àcequel’info-bulleafficheLargeur:9,00(68pixels).

Créerunfonddégradé

Sur lafigure1-1, vous constaterezqueles numéros etles intitulés depostes (plages

F1:Q2etS1:S2)sontmisenreliefgrâceàundégradégris.Pourcréercedégradé,ilfaut

cliquersurl’ongletRemplissagedelaboîtededialogueFormatdeCellule.

1CliquezsurleboutonMotifsettextures.

2 À partir du bouton déroulant Couleur 1, laissez l’option Blanc, Arrière-plan 1 sélectionnée.

3ÀpartirduboutondéroulantCouleur2,choisissezBlanc,Arrière-plan1,plussombre

15%.

4 Dans la rubrique Type de dégradé, sélectionnez Diagonal haut, cliquez sur la deuxièmecaseàdroite,puissurOK,etànouveausurOK. VousnoterezquelesplagesB4:D4,F4:Q4,B6:D6,F6:Q6,S4 etS6 sontégalement dotéesdedégradés.

ASTUCEDesdégradésplusriches

Pourlesfondsdecellule,Excelautorisedesdégradésàdeuxcouleurs(dansnotreexempleblancà

gris).Or,vousdécouvrirezauchapitre7quelesobjetsquevousdessinerez(rectangles,ronds,

flèches,etc.)supporterontdesdégradésmixanttouteslescouleursdevotrechoix. Sivoussouhaitezdisposerd’unecelluledotéed’undégradéaussirichequecesobjets,vouspouvez tracer audessus d’elle unrectangle (tout enpressant la touche Alt pour que ses bords collent parfaitementauxbords de la cellule). Appliquezensuite à ce rectangle undégradé variantsur

plusieurscouleurs,toutesdotéesd’unetransparenced’environ50%,demanièreàcequelecontenu

delacellulepuisseapparaîtreàtraverslui.

Afficherlesintitulésdeposteverticalement

Affichés horizontalement, les intitulés de poste contraignentles colonnes S etF:Q à occuperuneplacetropimportante.L’unedessolutionspossiblesestdelesfairepivoter de90°vers lagauchepour les afficher verticalement. Pour yparvenir, vous pouvez passerparl’ongletAlignementdelaboîtededialogueFormatdeCelluleetmodifierles

le bouton

paramètres d’orientation.

Vous

pouvez également dérouler

Accueil>Alignement>OrientationetchoisirRotationdutexteverslehaut.Vousnoterez

quelescellulesB8etB18sontdotéesdesmêmespropriétés.

Faireapparaîtrelesécartsnégatifsenrouge

Pour améliorer lalecturedu tableau des écarts, on peutinstaller unemiseen forme

conditionnellequianalyselecontenudescellulesdelaplageF18:Q21etquibasculela

policedelacelluleenrougedèsquel’écartestnégatif.

ERGONOMIENouveautéOffice2013

LaplageF18:Q21étantsélectionnée,vousdevezdistinguerl’icôneAnalyserapidedanslecoin

inférieurdroitdelasélection,justeàcôtédelapoignée.Sivouscliquezdessus,unefenêtreapparaît

proposanttoutunéventaildemisesenformeprésentéesdanscinqongletsthématiques.Ils’agitd’une

présélectiondemisesenformeconditionnelles,degraphiques,deformulesdesynthèse,detableaux

structurésoutableauxcroisésetdegraphiquessparkline.Sivousnetrouvezpasvotrebonheurdans

cettefenêtre,vouspouveztoujoursactionnerlesboutons«normaux»d’accèsàcesfonctionsdepuis

leruban.

leruban. Figure1–21

Figure1–21NouvellefenêtredisponibleuniquementdansOffice2013permettantd’accéder

rapidementàunchoixdemisesenformeàpartirden’importequellesélectioncontenantplusde

deuxdonnées.

SivoustravaillezavecOffice2013,vouspourriezêtretentéd’utiliserleboutonAnalyse

rapidepouraccéderrapidementàlamiseenformeconditionnellequivousintéresse. Malheureusement, cette dernière ne fait pas partie des choix proposés. Il faut donc procéder«normalement»etutiliserleruban.

1SélectionnezlaplageF18:Q21.

2DéroulezleboutonAccueil>Style>MiseenformeconditionnelleetchoisissezRègles

demiseensurbrillancedescellules>Inférieurà. 3Danslaboîtededialoguequiapparaît,saisissez0 danslapremièrecaseetsélectionnez l’optionFormatpersonnalisédanslalistedéroulantesituéeàdroitedelaboîtede dialogue.

4Sélectionnezl’ongletPoliceetdéroulezleboutonCouleurpourchoisirRougefoncé

(danslescouleursstandard).CliquezsurOK,puisànouveausurOK.

Figure1–22 Aveclesmisesenformeconditionnelles,vouspouvezconditionnerleformatd’unecelluleà soncontenu.

Figure1–22Aveclesmisesenformeconditionnelles,vouspouvezconditionnerleformatd’unecelluleà

soncontenu.

Ajouterlesgraphiquessparkline

Lesgraphiquessparklinesontdesmini-représentationsgraphiquessurquelquesvaleurs numériques,quel’onpeutobtenirinstantanémentdansunecellule.Onseproposed’avoir

enF13l’imagedesquatrevaleursdelaplageF8:F11,enG13l’imagedesquatrevaleurs

delaplageG8:G11,etainsidesuite.

1SélectionnezlacelluleF13.

2ChoisissezInsertion>Graphiquessparkline>Histogramme.

3VeillezàcequelecurseursoitbiendanslacasePlagededonnéesdelaboîtede

dialogue Créer des graphiques sparkline et faites un cliquer-glisser sur la plage

F7:F12.CliquezsurOK.

déroulez Outils

sparkline>Création>Style>CouleursparklineetchoisissezBlanc,Arrière-plan1(la

couleurdeshistogrammesaétémodifiée).

5Faitesuncliquer-glisseràpartirdelapoignéederecopiedelacelluleF13jusqu’àla

4

Toujours

à

partir

de

la

cellule

F13,

celluleQ13.

Mettrelesdouzegraphiquesàlamêmeéchelle

Lesdouzegraphiquessontoptimiséspourreprésenteraumieuxchaquegroupedequatre donnéesdansl’espaced’unecellule.Ducoup,ilsn’autorisentpasunelecturehorizontale (ilsonttousuneéchelledifférenteetnepeuventêtrecomparésentreeux). Ladernièreétapeconsisteàattribuerlamêmeéchelleàleuraxedesordonnées.

1SélectionnezlaplageF13:Q13.

2 DéroulezOutils sparkline>Création>Groupe>Axe et dans la rubrique Options – Valeur minimale de l’axe vertical, choisissezIdentique pour tous les graphiques sparkline.

Options – Valeur maximale de l’axe vertical, choisissezIdentique pour tous les graphiquessparkline.

Créerdesgraphiquespourletableaudesécarts

On souhaite créer exactement la même chose pour illustrer les données de la plage

F18:F21.

1SélectionnezlaplageF13:Q13.

2Copiez-la.

3SélectionnezlaplageF23:Q23.

4Collez.

5Vousn’avezplusqu’àmodifierquelquesparamètresdelaboîtededialogueFormatde

Cellulepourretrouverunfondmauveetdesborduresmauvesetblanches. 6 Pour faire apparaître les valeurs négatives en rouge, déroulez Outils sparkline>Création>Style>Couleur de marqueur et choisissez Points négatifs>Rougefoncédanslescouleursstandard(lespilescorrespondantauxvaleurs négativesdeviennentrouges).

Créerlesdeuxgraphiquesafférentsauxtotaux

Pourcesdeuxgraphiques,ilsuffitderecopierenS13etS23l’undesgraphiquesdes

plagesF13:Q13etF23:Q23.

Finaliserlamiseenpage

Masquerlequadrillageetlescolonnesinutiles

1ChoisissezAffichage>AfficheretdécochezlacaseQuadrillage.

2 Sélectionnez la colonne U en cliquant sur sa tête de colonne, puis pressez simultanémentlestouchesCtrl+Maj+Touchededirectiondroite.

3CliquezdroitauniveaudestêtesdecolonnessélectionnéesetchoisissezMasquer.

Réglerlesmargesetlesen-têtes

1DéroulezMiseenpage>Miseenpage>MargesetchoisissezMargespersonnalisées.

2Saisissez5pourlamargesupérieure,2pourlamargeinférieureet0,5 pourlesmarges gaucheetdroite.

3CochezlacaseCentrersurlapageHorizontalement.

4Restezdanslamêmeboîtededialogue,cliquezsurl’ongletEn-tête/Pieddepage,puis

surEn-têtepersonnalisé.

5CliquezdanslacasePartiegauche,puissurleboutonInséreruneimage(ledeuxième

enpartantdeladroite).Naviguezsurlesdiverssupports(serveurs,disquesdurs,clés, etc.) afin de trouver l’image correspondant au logo de votre entreprise. Une fois trouvée,sélectionnez-laetcliquezsurInsérer.

OUPSOffice2013,unpassageobligéparInternet?

SousExcel2013,danslaboîtededialogueEn-têtepersonnaliséouPieddepagepersonnalisé,une

alerteapparaîtaumomentoùvouscliquezsurl’icôneInséreruneimage.Ellevousannonceque

cettecommandeimpliquequevousvousconnectiezàInternetetvousdemandevotreautorisation.

Sachezquetoutcelan’estqu’uneintimidation.Eneffet,vousêtestotalementlibred’avoirvotre

banqued’imagesenlocal,rendanttouteconnexionàInternettotalementsuperflue.Vouspouvezdonc

autoriserExcelàseconnecter.Siaucuneconnexionn’estouverte,ilvanécessairementéchoueret,

danslaboîted’alertequiapparaîtalors,vouschoisissezTravaillerhorsconnexion.Dèslors,vous

pouveznaviguertranquillementparmivosdossiersetouvrirenlocall’imagedevotrechoix.

6CliquezdanslacasePartiecentraleetsaisissezlenomdelasociété.Sélectionnezle

texteetcliquezsurl’outilMettreletexteenforme(lepremierenpartantdelagauche).

DéroulezleboutonCouleuretsélectionnezBlanc,Arrière-plan1,plussombre50%.

CliquezsurGras(danslafenêtreStyle)etsur20(danslafenêtreTaille).

7CliquezdanslacasePartiedroiteetsaisissez Budget.Sélectionnezletexteetcliquez surl’outilMettreletexteenforme.DéroulezleboutonCouleuretsélectionnezBlanc,

Arrière-plan1,plussombre50%.CliquezsurOK,puissurl’ongletPage.

.Cliquezsur OK ,puissurl’onglet Page . Figure1–23

Figure1–23LeboutonEn-têtepersonnaliséaccessibleàpartirdel’ongletEn-tête/Pieddepagedela

boîtededialogueMiseenpagepermetlacréationd’en-têtessophistiquésintégrantdesimages.

enhauteur.FermezlaboîtededialogueencliquantsurOK.

9EnregistrezvotreclasseurenpressantlestouchesCtrl+S.

Imprimerletableaudesuivibudgétaire

Votretableauestmaintenantprêtàêtreimprimé.

1ChoisissezFichier>Imprimer.

2Vérifiezquel’aperçuavantimpressionquioccupelapartiedroitedel’écranvous

convient.UnboutonZoomsurlapagesituédanslecoininférieurdroitdevotreécran vouspermetdevérifierundétail.Pourreveniràlavuegénérale,cliquezànouveau surcebouton.

3UtilisezlemenuImprimantepourchoisirl’imprimantededestination.

4Jetezuncoupd’œilauxparamètresd’impressionpourvérifierqu’ilsvousconviennent

(apriori,lesparamètrespardéfautd’Excelsontcorrects)etcliquezsurlebouton

Imprimersituédanslecoinsupérieurgauchedevotreécran.

Imprimer situédanslecoinsupérieurgauchedevotreécran. Figure1–24

Figure1–24LacommandeImprimer,disponibleàpartirdel’ongletFichierdonneaccèsauxprincipales

optionsd’impressionetaffichesimultanémentl’aperçuavantimpressiondevotredocument.

Maîtrisezvotreenvironnementde

travail

2

Lorsque vous ouvrez Excel, c’est rarement pour réaliser une œuvre d’art. Votre motivation premi