Вы находитесь на странице: 1из 92

www.Apprendre-la-CAO.

com
L’essentiel pour être
autonome rapidement

www.Apprendre-la-CAO.com | Par PSX59


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Introduction
De tous les modeleurs CAO du marché, Catia V5 est l'un des plus utilisés dans le monde industriel et certainement l'un des plus couteux.

Dassault Systèmes (DS), éditeur du logiciel est initialement une filiale de Dassault Aviation dont l'objectif premier était de créer un outil adapté à ses besoins
d'étude aéronautique.
Ainsi naquis CATI puis CATIA dans ses différentes versions V1 à V6 aujourd'hui.

Bien qu'initialement orienté vers le monde de l'aéronautique, ce modeleur s'est rendu polyvalent et est aujourd'hui aussi bien utilisé dans des secteurs industriels
aussi variés que l'automobile ou l'électroménager.

CATIA V5 parait en 1998 et est l'héritier direct de CATIA V4 dont il utilise la majeure partie des routines tout en adoptant une interface utilisateur plus
ergonomique tirant son origine de SolidWorks racheté par Dassault Systèmes en 1997.
On retrouve donc beaucoup d'analogies entre les deux logiciels dont principalement l'arbre des spécification regroupant l'historique de construction, la mise en avant de la
conception paramétrique ainsi que l'organisation sous forme d'ateliers spécialisés.

Bien plus polyvalent que SolidWorks, Catia V5 apporte un grand nombre d'ateliers destinés à des métiers ciblés comme le calcul aux éléments finis, le pliage de
tôle, la conception de matériaux composites ou celle de moules de fabrication (fonderie / injection), etc... Il donne aussi accès à un environnement surfacique puissant
entièrement miscible avec la construction solide ce qui repousse considérablement les limitations en terme de modélisation de formes complexes.
Mais ce qui fait incontestablement sa force réside bel et bien dans la gestion de la paramétrie (knowledge) allant de la simple égalité entre cotes à la gestion d'équations
complexes à travers des logiciels d'optimisation.

Il colle à CATIA V5 une étiquette d'usine à gaz provenant sans doute de l'époque révolue de la version 4. Qu'en est il vraiment ?
Pour avoir utilisé journellement CATIA V4 puis V5 durant 16 ans dans le domaine de l'automobile, je peux vous assurer qu'il n'en est rien et qu'il est aussi facile à prendre
en main que SolidWorks. Mais il vous faut toutefois quelques conseils.

L'objet de ce livre est donc de vous aider à appréhender cet univers et vous donner les bases vous permettant de devenir autonome dans la modélisation solide
car celle-ci couvre à elle seule 90% des besoins en terme de modélisation mécanique.

Vous trouverez aussi le blog http://www.apprendre-la-CAO.com des exemples et modèles Catia V5 R21 à télécharger, plus ou moins complexes, mettant en œuvre les
différentes fonctions de CATIA V5.

Intuitif et ergonomique sont bien les adjectifs les plus adaptés à cette suite de logiciels ce qui le rend accessible dans le cadre de modélisations simples. Il n'en reste pas
moins un environnement professionnel puissant ce qui veux dire qu'une utilisation poussée de ce dernier exigera du temps et de l'implication personnelle.

www.Apprendre-la-CAO.com | Introduction 2/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

A propos

L'auteur Ce livre

Passionné de mécanique et d'aviation, Le but profond de ce livre est de vous démontrer que Catia V5 est un logiciel accessible à tous !
j'ai d'abord fait mes armes dans un bureau Vous êtes peut être comme beaucoup, perdus sans savoir comment appréhender ce logiciel.
d'étude dans un grand groupe automobile
Français. Cet ouvrage est donc fait pour vous. Il est d'avantage construit comme "un guide touristique" à
D'abord sur Catia V4 puis sur V5, je cultive l'art travers lequel je vous emmène découvrir les bases et la philosophie de ce modeleur tant prisé des
de concevoir et modéliser en cherchant des professionnels.
heures durant des méthodes toujours plus
efficaces. Laissez-vous transporter. Ce livre qui fourmille de conseils n'est pas un tutoriel mais une promenade
en deux parties au cœur de la modélisation sur Catia.
Durant cette expérience de 16 ans en
bureau d'étude, j'ai eu l'occasion d'aider de  Dans la première partie, je vous présente l'interface en vous expliquant les rudiments qui
nombreux débutants sur Catia et dépanner les vous permettront de créer des formes en 3D.
collègues sur des points parfois bloquants.  Dans la seconde partie, je vous explique la modélisation d'une bielle en commentant chaque
opération.
Aujourd'hui formateur, je continue à
partager ma passion de la modélisation à A l'issue de cette découverte, vous aurez, je l'espère, la culture et l'envie nécessaire pour vous
travers mon blog (http://www.apprendre-la- lancer dans cet environnement logiciel.
CAO.com).
Car le but de ce livre est bien là, vous donner suffisamment d'autonomie et d'envie pour que vous
puissiez démarrer sur Catia V5 !
...Bonne découverte

www.Apprendre-la-CAO.com | A propos 3/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Sommaire
INTRODUCTION ....................................................................................................................................................................................................................... 2

A PROPOS .................................................................................................................................................................................................................................. 3

L'auteur ............................................................................................................................................................................................................................................................. 3

Ce livre .............................................................................................................................................................................................................................................................. 3

PAR OU COMMENCER ?.......................................................................................................................................................................................................... 8

L'INTERFACE ............................................................................................................................................................................................................................ 9

UN MOT SUR LES ATELIERS ET LES BARRES D'OUTILS DE L'ATELIER EN COURS............................................................................................11

LE SYSTEME DE FICHIER.....................................................................................................................................................................................................12

DOCUMENT ACTIF ET PASSIF (NOTION DE SESSION) ...............................................................................................................................................14

LE FENETRAGE.......................................................................................................................................................................................................................15

LA SAUVEGARDE ...................................................................................................................................................................................................................19

www.Apprendre-la-CAO.com | A propos 4/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

UN MOT SUR LES ATELIERS ET LES TYPES DE DOCUMENT ASSOCIES .................................................................................................................20

NOUVEAU DOCUMENT DE TYPE "PART" .......................................................................................................................................................................21

LA MANIPULATION DES OBJETS 3D (SOURIS 3 BOUTONS) .....................................................................................................................................22

Redéfinir le centre de rotation de la vue (et recentrer l'objet !) ..................................................................................................................................................................... 24

Translation ...................................................................................................................................................................................................................................................... 24

Zoom ............................................................................................................................................................................................................................................................... 24

Rotation .......................................................................................................................................................................................................................................................... 24

L'ARBRE DES SPECIFICATIONS ET LA HIERARCHISATION ......................................................................................................................................27

LES BOUTONS .........................................................................................................................................................................................................................28

LA SELECTION ........................................................................................................................................................................................................................29

MISE A JOUR (UPDATE).......................................................................................................................................................................................................30

CATIA VOUS PARLE, ECOUTEZ LE !..................................................................................................................................................................................31

LES ESQUISSES (SKETCH) ...................................................................................................................................................................................................32


Les outils de Sketcher .................................................................................................................................................................................................................................. 34
Outils contours ........................................................................................................................................................................................................................................ 34
Outils contraintes .................................................................................................................................................................................................................................... 35
Eléments standards et éléments de construction .................................................................................................................................................................................... 36

www.Apprendre-la-CAO.com | A propos 5/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les projections ........................................................................................................................................................................................................................................ 37

UN HERITAGE DE CATIA V4, LE "SHOW" ET LE "NO SHOW"....................................................................................................................................38

LES PARAMETRES .................................................................................................................................................................................................................41

Comment s’y retrouver dans cette jungle de paramètres ? ............................................................................................................................................................................ 47

Ajoutons un paramètre utilisateur .................................................................................................................................................................................................................. 48

Conclusion sur la paramètrie ........................................................................................................................................................................................................................... 52

PARENTS / ENFANTS ...........................................................................................................................................................................................................53

CHANGEONS DE PARENTS ! ...............................................................................................................................................................................................55

A quoi ça sert ? ................................................................................................................................................................................................................................................ 55

L'outil remplacer ............................................................................................................................................................................................................................................. 55

LES CYCLES DE MISE A JOUR ..............................................................................................................................................................................................57

C'est possible ça ? ............................................................................................................................................................................................................................................ 57

Oui mais dans quel cas ? ................................................................................................................................................................................................................................. 58

Comment faire pour choisir le bon élément .................................................................................................................................................................................................... 58

Je suis coincé dans un cycle de mise à jour. Comment en sortir ? ................................................................................................................................................................... 59

CONSTRUISONS NOTRE BIELLE........................................................................................................................................................................................60


www.Apprendre-la-CAO.com | A propos 6/92
CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

L'aspect fonctionnel ........................................................................................................................................................................................................................................ 61

La forme de base: une combinaison ................................................................................................................................................................................................................ 63

Bossage de tête de bielle................................................................................................................................................................................................................................. 66

Bossage de pied de bielle ................................................................................................................................................................................................................................ 68

Quelques éléments d'habillage (dépouilles et rayons) .................................................................................................................................................................................... 70

Créons une poche ............................................................................................................................................................................................................................................ 73

Des symétries .................................................................................................................................................................................................................................................. 78

USINONS LA PIECE BRUTE. LA BONNE METHODE ......................................................................................................................................................80

USINAGE DE LA TETE DE BIELLE .....................................................................................................................................................................................82

Dressages et alésages ...................................................................................................................................................................................................................................... 83

Le trou de fixation du Chapeau de bielle ......................................................................................................................................................................................................... 86

Trou de graissage ............................................................................................................................................................................................................................................ 89

Dressage de la face d'appui du chapeau de bielle ........................................................................................................................................................................................... 90

L'OPERATION FINALE ET BOOLEENNE DE RETRAIT .................................................................................................................................................91

CONCLUSION...........................................................................................................................................................................................................................92

www.Apprendre-la-CAO.com | A propos 7/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Par où commencer ?
Peu importe si vous avez sous la main ou non un PC équipé de Catia V5, je veux juste vous raconter ce qu'est Catia V5 et comment cela fonctionne...

... Imaginez que vous disposiez de cela et que vous ayez aussi une souris 3 boutons (c'est en fait le cas de la plus part des souris car il y a un bouton sous la
molette).

Il vous faudrait alors impérativement comprendre trois choses avant de vous attaquer à la 3D sur Catia V5:

 La structure de l'interface
 L'organisation du système de fichier
 La manipulation des objets 3D à l'aide de cette souris 3 boutons.

Et ensuite vous pourriez commencer à dessiner avec des esquisses qui donneraient naissance à des formes solides...

Pour illustrer cela, nous réaliserions une bielle comme celle-ci.


Elle ne serait peut être pas une référence en terme de tenue mécanique mais elle aurait au moins pour avantage de vous montrer la façon la plus standard
qui soit de concevoir une pièce sur Catia V5.

Sachez surtout qu'il y a de nombreuses


façons de dessiner une pièce sur CATIA.
Et si il n'y a pas de règle absolue, il y a par
contre des solutions plus ou moins ... Alors, dans ce monde, vous n'auriez pas honte de
directes d'arriver à la forme souhaitée et votre modélisation, vous verriez que les autres ne font
surtout des solutions robustes pas forcément beaucoup mieux.
permettant de faire varier les paramètres Dans ce domaine, vous verriez que l'expérience et la
sans générer une cascade d'erreurs à réflexion vous feraient alors progresser rapidement.
chaque mise à jour.
Mais voyons ça d'un peu plus près ....

www.Apprendre-la-CAO.com | Par où commencer ? 8/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

L'interface
Lorsqu'aucun document n'est présent en session, l'interface se présente comme ceci.

Menus déroulants

Zone vide

Barre d'outils standard


déroulants

www.Apprendre-la-CAO.com | L'interface 9/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Ici, une session est présente. Elle est constituée d'au moins un document. C'est ici une Catpart (explication dans quelques pages...)

Icône de l'atelier
en cours
Menus déroulants
Boussole

Arbre des spécifications

Barre d'outils de l'atelier


Zone Graphique en cours. Flottantes ou
intégrées dans la
colonne de droite

Barres d'outils standard


déroulants

www.Apprendre-la-CAO.com | L'interface 10/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Un mot sur les ateliers et les barres d'outils de l'atelier en cours


Un atelier est un peu comme un corps de métier. Certains sont spécifiques aux mécaniciens, d'autres aux tôliers, aux stylistes, etc...
Les ateliers sont disponibles dans le menu déroulant "Démarrer". Ils sont rangés par métier. On peut ainsi passer de l'un à l'autre tout en restant dans le
même document (ou presque, nous le verrons plus loin). Il est primordial d'avoir à tout
moment à l'esprit le nom de l'atelier en cours car les fonctions qui s'y trouvent s'adapterons
ou non au document sur lequel vous travaillez et à ce que vous voulez effectuer.
L'atelier est associé à un certain nombre de fonctions présentes sous forme d'icônes dans
des barres d'outils. C'est ici que se trouvent toutes les
commandes qui nous permettront d'exprimer votre art. Presque
toutes seront utiles. Les commandes sont représentées par des
pictogrammes suffisamment explicites. Vous apprendrez à les
reconnaitre et les retrouver facilement.

Mais...
Il est tout à fait possible (et même fréquent) que vous ne trouviez
pas un outil alors que vous êtes dans le bon atelier.
Pourquoi ?

Les barres d'outils ont une fâcheuse tendance à se balader


d'elles-mêmes malgré vos incessants efforts pour les remettre en
place sur le bord droit de votre écran.
Elles sont également très nombreuses et n'ont pas suffisamment
de place pour toutes être rangées verticalement. Ceci se voit par
la petite double flèche en bas de cette colonne à droite de
l'écran.

Je vous conseille alors de saisir (par la petite barre grise en leur sommet) les barres d'outils qui ne rentrent pas dans cette
colonne (par faute de place) et de les sortir une à une pour les déposer dans la zone graphique. On dit alors qu'elles sont flottantes. Voir l'illustration de la
page précédente. Ainsi, elles ne disparaitront plus !

www.Apprendre-la-CAO.com | Un mot sur les ateliers et les barres d'outils de l'atelier en cours 11/92
CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Le système de fichier

Dans CATIA V5 il existe une structure de fichiers spécifique, il est important d'organiser les données de façon logique.
Les deux principaux types de fichier sont:

Document CATIA Part (correspond à un fichier *.CATPart sur le disque dur)


Ce fichier contient toute les données géométriques d'une pièce élémentaire. Dans notre exemple nous y mettrons la construction géométrique de la bielle.
L'ensemble des opérations (extrusion, révolutions, dépouilles, etc ...) sont rassemblées dans un "Corps de pièce".

Document CATIA Product (correspond à un fichier *.CATProduct sur le disque dur)


Ce fichier porte les liens définissant un assemblage (Ensemble de CATPart et/ou de CatProduct positionnées relativement dans l'espace).
Important:
Une CATProduct ne contient pas la géométrie 3D des documents CATIA. Les CatPart sont donc chargées en mémoire vive à l'ouverture d'une CatProduct.

D'autres types (*.CatAnalysis, *.CatDrawing, *.CatProcess, ...)


Les documents Part et Product sont les plus fréquents mais il existe aussi d'autres type de fichier CATIA V5 très utiles comme CatDrawing (mise en plan),
CatAnalysis (Calcul FEM), CatProcess(CFAO, commande numérique), etc...
Vous les découvrirez au fur et à mesure car ils sont liées à des ateliers donc des domaines d'activité spécifiques que vous aurez, ou non, à cœur d'essayer.

Vous pourrez ainsi, tout en restant au sein de cette suite de logiciels:

 Modéliser des pièces et des assemblages


 Mettre en plan pour partager de l'information
 Estimer la tenue du produit par une analyse aux éléments finis
 Montrer vos créations sur le web avec les 3dxml et les rendus d'images réalistes
 Réaliser des programmes de commande numérique pour usiner vos pièces
 Faire des analyses cinématiques et des optimisations paramétriques
 Faire de la rétro-ingénierie et travailler des nuages de points
 ...

www.Apprendre-la-CAO.com | Le système de fichier 12/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Catia V5 gère des liens entre les différents documents à l'aide d'UUID (Universally Unique IDentifier). Ceci est totalement transparent pour
l'utilisateur. Vous pouvez toujours renommer ou restructurer les données, toutefois, pour le faire il est recommandé d’utiliser les fonctions spécifiques
internes de CATIA V5 car CATIA remettra automatiquement à jour l'ensemble des liens entre les documents (bien plus que le nom et le chemin sur le disque
dur). Si les documents sont renommés ou si des copies incomplètes sont faites dans l’environnement Windows, les liens seront rompus ou corrompus et il
faudra alors fastidieusement les restaurer manuellement en utilisant des fonctions telles que BUREAU ou édition/liens.

Un document de type "Part" (une pièce seule) peut être lié à un nombre quelconque de documents "Product" (des assemblages de pièces). Si vous
dessinez une bielle elle pourra entrer dans l'assemblage d'un moteur 4 cylindres mais aussi dans un 6 cylindres, etc.... Il est très important de garder cela à
l'esprit car si vous modifiez la bielle, tous les assemblages associés seront automatiquement mis à jour avec cette modification.

Il faut donc se poser la question suivante si l'on sait que notre pièce possède des cas d'utilisation dans des assemblages:

 Quels sont les produits (assemblés) impactés par notre pièce primaire ?
 La bielle doit elle être spécifique ou bien peut elle être utilisée transversalement ?
 Donc est il acceptable que la pièce primaire puisse évoluer sans impact sur l'assemblage (elle reste fonctionnellement identique mais d'apparence
différente = une bielle en acier forgé et une bielle en titane usiné par exemple) ?

Bielle modifiée

Liens Catpart / Catproduct


Moteur 2
Les moteurs sont ils impactés par la
modification de la bielle ?
Est-ce acceptable pour chaque moteur ou
faut il faire des bielles spécifiques ? Moteur 1

www.Apprendre-la-CAO.com | Le système de fichier 13/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Document Actif et Passif (notion de session)

Il est possible de charger de nombreux documents en même temps dans CatiaV5. On peut d'ailleurs faire une multi-sélection à l'ouverture ou au
chargement des fichiers. Chargé veut dire présent en mémoire alors que ouvert veut dire chargé et visible. L'organisation des documents chargés doit
toujours être claire dans votre esprit car, nous l'avons vu, il existe des liens entre les documents et il est parfois nécessaire et bien pratique de travailler en
mode "multi-modèles"* et passer de l'un à l'autre sans avoir à fermer un document pour en ouvrir un autre.
Lorsque plusieurs modèles sont chargés on dit que l'on travail en session. Ils peuvent être de tous les types connus par CatiaV5 (Part, Product, Drawing,
Analysis, ...). On peut alors facilement passer de l'un à l'autre et il peut exister des liens ou non entre les différents documents présents.

Le document actif est celui sur lequel vous travaillez (celui sur lequel vous pouvez directement appliquer des modifications). Les autres sont passifs, vous
ne travaillez pas dessus. Vous pouvez alors changer de document actif en sélectionnant la fenêtre d'un document passif ou en le sélectionnant dans le menu
déroulant "Fenêtre". Le document sélectionné devient alors actif et celui sur lequel vous travailliez devient passif.

Dans cet exemple, le document actif (celui qui est coché et


entouré en rouge) s'appelle 14.35-U05.CATPart c'est le deuxième
document de la session (2 souligné devant le nom du document).
Ici, on s'apprête à rendre actif le document N°1 de la session en le
sélectionnant (surbrillance bleue en passant la souris dessus).
Un clic de la souris le rend alors actif et il prend place dans la zone
graphique (le N°2 devient alors passif).

* Multi-modèles signifie qu'une partie du modèle CatPart sur lequel vous travaillez est constitué d'un ou plusieurs morceaux (3D, esquisses, paramètres ...) provenant d'un
autre modèle CatPart via un lien dynamique (lien MML).

www.Apprendre-la-CAO.com | Document Actif et Passif (notion de session) 14/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Le fenêtrage
Lorsque Catia ne contient aucun document en session, si vous ouvrez une Catpart existante avec "fichier ouvrir" ou si vous créez un nouveau
document de type part ou si vous lancez l’atelier Part Design, un document de type Part (qui correspond à un fichier Catpart enregistrable sur le disque dur)
devient le document actif en session. Ce serait la même chose avec d'autres type de document.
On dit aussi que la session contient un seul document de type Part.
Si nous ouvrons un autre fichier CatPart ou en créons un autre (Fichier Nouveau Part) nous ajoutons un document à la session et ce nouveau document se
retrouve au premier plan, cachant le précédent.
Il devient alors le document actif et notre première Part simplement cachée et non écrasée devient un document passif.

Mais où est passé ce premier document ?

Lorsqu’une session comporte plusieurs documents, nous venons de voir que l'on peut passer de l’un à l’autre facilement (en utilisant le menu déroulant
fenêtre) sans avoir à fermer le document et ouvrir le second, etc… comme on le voit encore souvent sur certains logiciels.

Il existe dans Catia une autre façon de passer d'un document à l'autre (donc sans passer par le menu déroulant fenêtre).

Le fenêtrage !

Un exemple:

Ici j’ai ouvert des documents de type Part (des pièces) et des documents de type
Product (assemblages) dans une session.

Pour illustrer le fait qu’il existe bien plusieurs documents ouverts, j’ai réduit les
fenêtres contenant chacun des documents grâce à ce jeu de boutons.
Attention:
Ne pas se louper, en cliquant sur les boutons du dessus (les croix particulièrement)
car ils correspondent à la fenêtre de l’application Catia V5 dans son ensemble.

www.Apprendre-la-CAO.com | Le fenêtrage 15/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Ce mode d’affichage est très parlant pour illustrer la notion de session.

Dans ce cas, le document actif est celui que j’ai entouré en rouge. Sa fenêtre est un peu plus foncée comparée aux autres et elle est en avant plan. Si je veux
travailler sur un autre document, il me suffit de cliquer dans la fenêtre souhaitée et ce document deviendra actif et passera au premier plan.

Plus haut, je vous parlais du menu


déroulant fenêtre pour passer d'un
document à l'autre. C'est le mode
d’affichage sans fenêtrage (celui que vous
avez par défaut). Dans ce cas on ne voit à
l’écran que le document actif. Cela ne
veut pas dire qu’il n’y a que lui dans la
session...

www.Apprendre-la-CAO.com | Le fenêtrage 16/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

...Voici la même session avec le mode d'affichage non fenêtré (on ne voit que le document actif).

Pour changer de document actif, il faut


alors aller dans le menu déroulant
"Fenêtre" et sélectionner un autre
document (par exemple le n°5 de la
session sous la flèche rouge) que celui
qui est actif et visible en 3D dans la zone
graphique (celui présentant une coche,
dans l’exemple le document N°3 de la
session).

www.Apprendre-la-CAO.com | Le fenêtrage 17/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Pour avoir une vue d’ensemble des documents ouverts ou pour pouvoir facilement copier/coller des éléments de l’un à l’autre, vous pouvez également
présenter les fenêtres en multifenêtrage de façon organisée soit en mosaïque horizontale ou verticale ou en cascade. On trouve cela dans le menu
déroulant Fenêtre.

Illustration avec trois documents en session

Voilà ce que cela donne


en mosaïque horizontale

Voilà ce que cela donne


en mosaïque verticale

www.Apprendre-la-CAO.com | Le fenêtrage 18/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La sauvegarde

CATIA dispose de plusieurs commandes d’écriture de fichier.

• Enregistrer:
Enregistre le document actif sans prendre en compte les autres documents liés, et
l’enregistre à son emplacement d’origine en écrasant la version précédente.

• Enregistrer tout:
Enregistre tous les documents qui ont été modifiés et tous les documents liés. Chaque
document sera enregistré dans son emplacement d’origine en écrasant les versions
précédentes.

• Enregistrer sous:
Enregistre le document actif sans prendre en compte les autres documents liés. Vous
pouvez définir un nouveau nom et/ou l’enregistrer dans un emplacement différent.
Attention, si votre document est lié à un assemblage par exemple ce dernier pointera
vers cette nouvelle version du document.

• Gestion des enregistrements:


Ouvre une fenêtre de gestion permettant de spécifier les paramètres d'enregistrement de chaque document en session.
Vous pouvez alors enregistrer chaque document sans prendre en compte les autres documents liés en définissant un nouveau nom et/ou l’enregistrer dans
un emplacement différent.

www.Apprendre-la-CAO.com | La sauvegarde 19/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Un mot sur les ateliers et les types de document associés

Il est fondamental de souligner la différence entre atelier et type de document.


Il existe un grand nombre d'ateliers dans Catia V5. Ceux-ci sont spécifiques à un travail (voire un métier) particulier comme la conception solide,
l'assemblage, la cinématique, le calcul...
Ils sont aussi associés à un type de document particulier type Part (CatPart) pour certains, type assemblage (CatProduct), type mise en plan (Catdrawing)
ou type Calcul (CatAnalysis) pour d'autres .... Ils ne peuvent en aucun cas s'accommoder d'un autre type de fichier.

Par exemple:

 L'atelier PartDesign n'est utilisable qu'avec un document de type CatPart


 L'atelier AssemblyDesign ou DMU Navigator n'est utilisable qu'avec un document de type CatProduct
 L'atelier GenerativSheetMetal Design n'est utilisable qu'avec un document de type CatPart
 ...

Travaillant sur une CatPart avec l'atelier PartDesign, vous pouvez passer dans l'atelier GenerativShapeDesign sans problème pour ajouter du surfacique à
votre CatPart car cet atelier fonctionne aussi avec un document de type Part. Par contre si vous lancez un atelier comme DMU Kinematic, vous verrez
apparaitre une Catproduct vide (nouvelle) seule alternative à la compatibilité de l'atelier DMU Kinematic avec un document adéquat. Dans ce cas, votre
CatPart n'est pas perdue, elle est seulement en arrière plan dans la session (document passif).

www.Apprendre-la-CAO.com | Un mot sur les ateliers et les types de document associés 20/92
CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Nouveau document de type "Part"

Nous allons maintenant apprendre à créer des esquisses, des extrusions et des poches ainsi que des
éléments d'habillage (chanfreins, congés, dépouilles...) avec CATIA V5.

Créons d’abord un nouveau document CATIA part en utilisant "Fichier/Nouveau" dans le menu
principal et sélectionnons "Part" dans la liste. Vous pouvez tout de suite donner le nom "Bielle" à votre
document Part. Décochez "conception hybride" et "créer un set géométrique". Cliquez sur OK.

Si vous n’êtes pas déjà dans l’atelier Part Design (regardez l'icône en
haut de la colonne de barre d'outils à droite. passez le curseur dessus si vous
n'êtes pas sûr, l'info bulle apparait), changez le via le menu démarrer. Nous
allons créer une géométrie 3D solide (Extrusions, poches, trous etc.) et non
surfacique c'est donc l'atelier qu'il nous faut. Pour la modélisation de cette
bielle, nous ne couvrirons pas toutes les fonctionnalités de l'atelier. Par contre
cela vous montrera les bases et vous permettra d'être à l'aise pour fouiller et
essayer les autres fonctions de cet atelier.
Vous pourrez (si vous l'avez installée, chercher des informations et solutions dans
l'aide en ligne qui est très bien faite).
Nous voilà prêt à dessiner mais avant cela pensez à enregistrer votre
nouvelle Part tout de suite, c'est une bonne pratique car on ne se posera plus la question du lieu de stockage par
la suite et on pourra ainsi se consacrer à la modélisation en faisant de temps à autre un petit Ctrl+s .

Utilisez "Enregistrer" ou "Enregistrer sous" puisque c'est un nouveau document cela revient au même.

Choisissez un répertoire de travail qui vous convient sur le support qui vous convient.
Notez au passage que le nom du fichier correspond au nom rentré à la création de la part "Bielle" mais vous
pouvez rentrer un nom différent en évitant les caractères spéciaux.

www.Apprendre-la-CAO.com | Nouveau document de type "Part" 21/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons)

Un mot sur la souris elle même tout d'abord. Elle doit impérativement être du type 3 boutons. La plus part des souris ont visiblement deux boutons séparés
par une molette et dans la majorité des cas cette molette est dotée d'un bouton que l'on sent en appuyant sur celle-ci. Ce type de souris est donc tout à fait
convenable mais faites attention au fait que l'effort nécessaire à l'enfoncement des boutons (notamment la roulette) soit le plus faible possible, cela vous
évitera une fatigue de la main ou du poignet, voire des tendinites.

Possible si il y a un bouton Impossible avec Catia V5 Le must pour Catia V5 avec 3 vrais
sous la molette boutons et sans effort
La souris sert énormément dans Catia V5, toutes les manipulations (menus , objets ...) passent donc par la main droite. Ceci est donc très exigeant pour
elle. Il est donc important d'utiliser une souris filaire (oubliez les souris sans fils beaucoup trop lourdes) ayant des boutons sensibles.

Idem pour les souris miniatures trop petites ou trop plates. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un outil de travail, cela doit rester ergonomique et fonctionnel peu
importe l’esthétique.

www.Apprendre-la-CAO.com | La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons) 22/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Nous parlerons dans la suite des boutons 1, 2 et 3 de la souris:

 Bouton 1 = bouton gauche


 Bouton 2 = bouton central
2
 Bouton 3 = bouton droit

3
1

www.Apprendre-la-CAO.com | La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons) 23/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Cliquez avec le L'appui sur le bouton deux


Redéfinir le bouton 2 fait apparaitre ce pointeur
centre de brièvement à pour indiquer que vous
rotation de l'endroit voulu. Cela sélectionnez le nouveau
la vue (et ramène ce point au centre de rotation.
centre de l'écran et
recentrer
impose ce point
l'objet !) comme nouveau
centre de rotation
Bouton 2 maintenu A la translation de la souris,
Translation enfoncé puis le pointeur change de forme
translation de la pour indiquer qu'il y a
souris maintenant translation de la
vue.
Bouton 2 maintenu L'appui bref sur le bouton 1
Zoom enfoncé puis un change la translation en
appui bref sur le zoom. Un mouvement Avant
bouton 1(ou 3). de la augmente le zoom,
(Bouton 2 maintenu) Arrière réduit le zoom
Bouton 2 maintenu L'appui continu des boutons
Rotation enfoncé puis, sans le 2 (d'abord) et 1 (ou 3)
lâcher ,bouton 1 (ou ensuite modifie le pointeur
3) maintenu enfoncé pour indiquer qu'il y a
simultanément. maintenant rotation autour
du point indiqué avec le
bouton 2 seul. La sphère de
rotation s'affiche (voir page
suivante)

Note:
En maintenant le bouton 2 enfoncé, on peut passer de la rotation au zoom en appuyant et en relâchant le bouton 1 (ou 3).

www.Apprendre-la-CAO.com | La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons) 24/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Illustration de l'utilisation de la sphère de rotation à l'aide des boutons 2 et 1 de la souris. La sphère est centrée sur un point défini grâce au bouton 2.
Le curseur en forme de main s'accroche à la sphère et vous permet de la faire tourner comme vous le feriez physiquement avec un ballon.

www.Apprendre-la-CAO.com | La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons) 25/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Manipuler les objets 3D à l'aide de la souris n'est pas évident au premier abord. C'est un coup de main à prendre, il faut un peu de pratique mais cela vient
rapidement. C'est en fait particulièrement ergonomique et les manipulations sont rapides contrairement à ce qui est proposé habituellement sur d'autres
logiciels 3D.

Sachez que les objets 2D comme les plans ou les vues d'esquisse par exemple sont aussi manipulés de cette façon. Seule la rotation est absente dans les
drawing mais la translation, le recentrage et le zoom sont identiques.

Sans aucune installation de CATIA V5, vous pouvez tout de même vous entrainer à manipuler des objets 3D depuis le site Apprendre-la-CAO.com grâce au
plugin 3DXmlPlayer de Dassault Systèmes que vous pouvez ajouter à votre navigateur Web (Installation en ligne depuis le site 3DS
http://www.3ds.com/products-services/3d-xml/1).
A titre d'exemple, un modèle 3DXml est inclus dans cette page (http://apprendre-la-cao.com/marquage-de-lettres-en-3d-sur-une-surface-complexe-catiav5-
solide/) et vous pouvez le visualiser si sur votre PC Windows est installé le 3DxmlPlayer

Le 3DxmlPlayer de Dassault Systèmes permet d'intégrer


des représentations 3D issues de Catia V5 dans un site
web ou dans un document Microsoft Office.
L'image 3D sera alors visible et manipulable directement
sur l'ordinateur client à la condition que le 3Dxmlplayer
soit installé (Windows uniquement).

www.Apprendre-la-CAO.com | La manipulation des objets 3D (Souris 3 boutons) 26/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

L'arbre des spécifications et la hiérarchisation

L'arbre des spécifications que l'on appelle aussi arbre CSG est une représentation ordonnée de l'ensemble des éléments 3D et
2D de la session.
Il permet de ranger les éléments dans des conteneurs de différents types (Corps de pièce, conteneur de paramètres, relations,
SetGéométriques, éléments importés,...).
Dans le cas d'un document de type Part, de haut en bas vous y trouvez:

 Le nom du document (ici une part)


 Les trois plans de départ (ici le plan XY est sélectionné = surbrillance orange). Ces plans ne sont pas modifiables.
 Un conteneur de paramètres utilisateurs (Ils s'y rangent lorsque l'on en crée de nouveaux)
 Un conteneur de relations (dans lequel on retrouvera toutes les formules que l'on créera au fur et à mesure)
 Un ou plusieurs corps de pièce (ce sont les conteneurs pour la géométrie solide. Un corps de pièce par solide distinct
dans une Catpart). Ici l'objet de travail (celui sur lequel on travail) est souligné ("Bielle usinée").
 Un ou plusieurs Set géométrique (ce sont des conteneurs pour la géométrie surfacique).

Chaque élément a sa représentation sous forme d'étiquette dans l'arbre, cela vous permet de les sélectionner autant pour les
éditer que pour les désigner lors d'une future opération. Il est également possible d'ajouter des corps de pièce ou des set
géométriques et aussi de les repositionner dans l'arbre pour plus de clarté.
L'arborescence montre aussi le lien d'appartenance entre certains éléments comme les esquisses et les opérations solide (on
parle alors d'agrégation).

Et puisque l'on peut désigner des éléments pour en générer de nouveaux il existe une relation parent / enfant entre certains
éléments. Par exemple un plan "B" sera construit à 20mm d'un autre plan "A". Le plan "A" est parent du plan "B". Si l'on
déplace le plan "A", le plan "B" sera repositionné car il doit toujours être à 20mm du plan "A".

Vous pouvez éditer les éléments créés, vous avez donc accès à l'historique de construction mais même si nous avons une
lecture verticale du haut vers le bas, il est peu probable que les éléments du bas de l'arbre soient les enfants des éléments
placés plus haut. Il y a toutefois moyen de retrouver les enfants et ou les parents d'un élément.

www.Apprendre-la-CAO.com | L'arbre des spécifications et la hiérarchisation 27/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les boutons

Toutes les fonctions et commandes de Catia V5 sont manipulables à l'aide de boutons placés dans des barres d'outils.
Une icône explicite ainsi qu'une info bulle vous informe sur l'identité de ce bouton.
Lorsque qu'une fonction est active (activé par un clic gauche), l'icône devient orangée (surbrillance) jusqu'à ce que l'on sorte de la
fonction soit en recliquant sur cette icône soit en fermant la boite de dialogue avec la croix ou le bouton annuler soit en appuyant
sur la touche "Echap" du clavier soit encore en validant l'opération en cours par le bouton OK.

Catia V5 installé sur Windows profite de certaines fonctionnalités de base du système


d'exploitation comme le double clic sur un bouton qui rend la fonction répétitive (elle se relance
automatiquement après validation par le bouton OK) ou encore le fameux Alt+Entrée qui donne accès
aux propriétés d'un élément (pour changer son nom par exemple).
Il est d'ailleurs recommandé de renommer les éléments de construction afin de vous y retrouver
lorsque vous ré-ouvrirez un modèle que vous avez créé il y a un certain temps.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les boutons 28/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La sélection

Les éléments 2D et 3D peuvent avoir deux états :

 non sélectionnés (propriété graphique que vous avez donné à votre élément)
 sélectionnés (en surbrillance orange)

La sélection permet d'agir sur un objet en lui appliquant une transformation via une fonction (par exemple je sélectionne un plan sur mon cube et je lance la
fonction trou).
Dans Catia V5, la sélection se fait soit dans la zone graphique en piquant l'objet avec le bouton 1 de la souris (clic gauche) soit en le piquant (clic gauche
aussi) dans l'arbre. Vous verrez qu'il n'y a pas de distinction vis à vis de la sélection entre l'élément 3D et sa représentation dans l'arbre. Si vous sélectionnez
un objet dans l'arbre il passe en surbrillance dans l'arbre et dans le 3D. L'inverse est également vrai.
Il existe pourtant une petite nuance. Lorsque vous sélectionnez un élément dans l'arbre, c'est tout l'élément qui est concerné et sa représentation 3D est
entièrement en surbrillance. Si vous sélectionnez quelque chose à l'écran (zone graphique) vous ne piquez qu'à un endroit (par exemple une face d'un
solide) et cela ne concerne qu'une partie de l'élément et pas sa globalité. Bien que partiellement sélectionné, celui-ci est en surbrillance dans l'arbre
(méfiance donc soyez bien conscient de ce que vous sélectionnez).

On peut faire de la multi sélection dans l'arbre avec Shift et/ou ctrl et le bouton 1.
On peut faire de la multi sélection dans la zone graphique et ctrl et/ou une trappe rectangulaire et le bouton 1 enfoncé et en glissant la souris.

Pour désélectionner soit on re-clic sur l'élément avec la touche ctrl enfoncée (également en multi sélection) soit on clic gauche (bouton 1) dans le fond de la
zone graphique (cela désélectionne tout).

Certaines fonctions permettent la sélection (ou la multi sélection) avant de lancer la fonction ou après avoir lancé la fonction.
Ceci peut paraitre bizarre mais Catia V5 hérite des algorithmes de ses ancêtres et il est clair que certaines fonctionnalités ont été développées ni avec le
même cahier des charges, ni au même moment, ni avec les mêmes personnes.
Vous apprendrez donc à vous servir de chacune des fonctions comme si il s'agissait d'un tout autre logiciel ce qui fait sourire parfois.

L'état sélectionné étant de couleur orange, évitez de peindre vos éléments de cette couleur.

www.Apprendre-la-CAO.com | La sélection 29/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Mise à jour (Update)


Tout changement (modification d'un paramètre, ajout d'une opération, ...) conduit à une mise à jour de la géométrie impactée.

Catia n'est en fait qu'un gros logiciel de calcul. Mais que calcul t'il ?
Vous l'avez compris, la création d'une pièce complexe passe par une succession de modifications (opérations successives) à partir d'une forme de base.
L'arbre des spécification illustre ceci en montrant verticalement et de haut en bas cette accumulation d'opérations.
Il y a donc des éléments parents et des éléments enfants.

Catia doit, pour représenter l'objet 3D, faire de nombreuses choses sur des objets mathématiques.
Je parle d'objets mathématiques car une surface peut être représentée par une équation et c'est bien cela que Catia manipule.

Donc lorsque vous effectuez une opération même apparemment simple (comme réaliser un trou de part et d'autre d'un solide) Catia doit découper des faces, calculer des
intersections.
Ceci se fait à chaque fois que vous lancez une mise à jour après avoir modifié quelque chose. Le fait d'appuyez sur le bouton Ok d'une fonction (si vous avez l'Update
automatique activé) ou de lancer la mise à jour et une barre d'avancement du travail vous montre que cela progresse (donc que le calcul s'effectue).
Ce calcul est une mise à jour locale car elle ne concerne que l'opération en cours. Si cette opération est la dernière de l'arbre (configuration simple hors set géométrique)
alors votre modèle sera aussi totalement à jour car pour qu'un élément se mette à jour, il faut que ses parent soient aussi à jour.

Si un élément n'est pas à jour, ses enfants ne le seront pas non plus.
On reconnait un objet "à jour" d'un objet "non à jour" par la présence d'un petit tourbillon sur sa représentation dans l'arbre et par le fait que sa
représentation 3D prend une couleur rouge. A ce propos, évitez de peindre vos éléments en rouge car vous penserez qu'ils ne sont pas à jour.

Lorsqu'un élément n'est pas à jour, cela veut dire que la représentation que vous avez à l'écran est fausse. Il faut alors provoquer cette mise à jour
(on dit aussi un update) soit localement, élément par élément, soit globalement.
Le bouton grisé montre que le modèle CAO
Pour faire cela on a alors la possibilité de faire: est "à jour". S'il devient orange, le modèle
demande à être mis à jour.
 Une mise à jour locale en sélectionnant un élément et en faisant un bouton droit "mettre à jour"
A sa droite la bascule permettant de passer
 Une mise à jour globale avec le bouton de mise à jour dans la barre d'outil standard
d'une mise à jour manuelle (icône orange)à
une mise à jour automatique (comme ici)

www.Apprendre-la-CAO.com | Mise à jour (Update) 30/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Catia vous parle, écoutez le !

Vous serez quelquefois perdus face à des boites de dialogues de fonctions vous demandant de renseigner un nombre impressionnant de choses.
Désignation de points, de courbes, de direction, de faces ... Oui, mais dans quel ordre !

Catia V5 hérite encore une fois de V4 en intégrant un champs d'information en bas à gauche de la zone graphique.
Les infos y sont succinctes mais peuvent parfois vous aider à comprendre pourquoi Catia ne veux pas utiliser l'élément que vous lui montrez.

Ici , Catia attend en entrée


un élément de type plan et
pas autre chose.

www.Apprendre-la-CAO.com | Catia vous parle, écoutez le ! 31/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les esquisses (Sketch)


Dans CatiaV5, quasiment tout commence par une esquisse.
Les esquisses sont des dessins 2D forcément réalisés dans des plans.
On peut par exemple positionner une esquisse sur un plan ou la face plane d'un solide.
On sélectionne un élément plan puis on lance l'outil "Sketcher" (l'éditeur d'esquisse). On peut alors y dessiner un profil fermé ou ouvert en imposant des
contraintes comme des cotes.

Pour réaliser une extrusion ou une révolution, il faut impérativement que le profil contenu dans l'esquisse soit fermé et ne s'autointersecte pas (profil
papillon). Il peut toutefois être constitué de plusieurs profils fermés; on dit alors une esquisse multi contours.

Voyons maintenant les basiques de l'outil sketcher et aussi : En complément de ces indications sur le
fonctionnement de l'outil Sketcher, je vous incite à
 comment en créer de "bonnes" !
regarder cette vidéo de 40 minutes sur ce sujet:
 ce que nous pourrons faire avec une esquisse https://youtu.be/p35lV4qEmi4
La page suivante vous montre une esquisse donnant naissance à la forme globale de la bielle.

Que voit on ?

 D'abord une esquisse (que l'on appelle aussi un sketch) ressemble étrangement à un plan 2D comme on pourrait en voir sur un logiciel comme
AutoCad. Les outils sont d'ailleurs assez semblables.
 L'icône ParDesign en haut à droite a disparu au profit de l'icône Sketcher. Oui, Sketcher est un atelier à part entière. L'icône juste en dessous est le
bouton permettant de sortir de cet atelier et de revenir à l'environnement 3D dans l'atelier dans lequel vous vous trouviez avant.
 L'arbre des spécifications est toujours visible et l'on voit que nous éditons actuellement l'esquisse.1 car elle est soulignée.
 Dans une esquisse, on voit un profil réalisé avec des segments, des droites et des courbes de différentes couleurs (blanc, vert, jaune, pourpre ...). Il
existe en fait un code couleur nous allons le voir.
 Il y a également des cotes qui sont ici exprimées en mm (c'est l'unité du modèle) et qui contraignent les éléments du profil (distances, angles,
rayon...). Certaines sont entre parenthèse et d'autre affublées d'un f(x).
 Il y a enfin de petites choses vertes comme des cercles pleins ou non et des lettres H et V. Ce sont des symboles de contrainte géométrique. Il y en a
d'autres, nous les verrons plus tard.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 32/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 33/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

On accède à l'atelier Sketcher depuis un document part de deux manières:

 Soit l'esquisse existe déjà et il vous suffit de double cliquer dessus (dans l'arbre ou directement dans le
3D si elle est visible). On peut aussi faire un bouton droit éditer l'esquisse.
 Soit l'on créé une nouvelle esquisse. Il faut alors dire où l'on veut la ranger dans l'arbre et sur quel
élément plan on veut la poser puis on lance l'outil sketcher.

Les outils de Sketcher

Outils contours
Il présente un certain nombre d'outils, somme toutes standards, du monde du dessin 2D.
On trouve de quoi créer:

 des points
 des axes
 des lignes
 des ellipses
 des courbes de Bezier
 des cercles
 des quadrilatères
 des enchainements de lignes brisées et de courbes

Mais ce n'est pas tout car les icônes présentant un petit triangle noir cachent
d'autres fonctions. Il est même possible de détacher cette barre d'outils et de la rendre
flottante en la saisissant par la petite barre grise. On trouve alors par exemple de quoi créer:

 des rectangles et des parallélogrammes


je vous laisse fouiller dans les
 des oblongs
barres d'outils !
 des hexagones
 ...

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 34/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Il existe dans Sketcher d'autres barres d'outils:

Outils contraintes

Les deux outils suivants vous permettent de créer des contraintes géométriques sur chaque élément ou bien entre deux éléments.

 L'un est toujours actif, c'est un carré bleu affublé de deux cotes. Il vous permet de créer des cotes (distances, longueurs,
angles, rayons). Pour créer une cote (cerclés en rouge dans l'image ci-dessous), il faut lancer cet outil puis sélectionner un ou
deux éléments (tout dépend du type de cote) puis déplacer le curseur pour déplacer la cote. Cliquer avec le bouton 1 pour la
poser à cet endroit. On peut ensuite la déplacer avec le bouton 1 en attrapant la ligne de cote ou la valeur de la cote.
 L'autre juste au dessus n'est actif que si un ou plusieurs éléments sont sélectionnés dans l'esquisse. Il vous permet d'imposer
des contraintes du type horizontalité, verticalité, parallélisme, perpendicularité, milieu, fixité, tangence, etc... (entourés
d'un carré rouge dans l'image). Il faut d'abord sélectionner un ou deux éléments concernés puis lancer l'outil et désigner le
type de contrainte que l'on souhaite obtenir.

La boite de dialogue contraintes


permet de choisir une contrainte
cohérente avec la situation
induite par la présélection des
éléments. Vous ne pouvez cocher
que les possibilités activées par
cette situation.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 35/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Eléments standards et éléments de construction

Avec une planche à dessin, on utilisait des mines en graphite de plusieurs duretés pour faire ou non ressortir les choses importantes des choses qui l'étaient
moins.
Ainsi on utilisait un 4H pour les traits de construction servant de repères pour l'exécution même du dessin et un HB voire un 2B pour montrer au lecteur du
plan la forme de la pièce et les indications importantes.

Numériquement avec Catia V5, dans une esquisse, c'est un peu la même chose avec des traits forts (continus) que l'on appelle standard et que l'on
retrouvera dans le 3D en quittant l'outil sketcher et des traits gris (ou verts) discontinus que l'on appelle éléments "de construction" que l'on ne verra plus
dans l'univers 3D en quittant l'outil sketcher.

Ces traits de construction ne sont finalement visibles et utiles qu'au sein de l'esquisse, cela
vous permet de construire plus intelligemment vos esquisses en disposant ça et la des
références.

Chaque élément de l'esquisse peut être transformé et changer de type (standard et


construction) à volonté. Il suffit pour cela de sélectionner l'élément et de cliquer sur le bouton
entouré en rouge ci-dessous.

A titre d'exemple, le petit cercle (élément


standard) est positionné grâce à deux
éléments de construction (le grand cercle
Ø50 et la droite inclinée à 30°).

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 36/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les projections

Il est parfois bien utile de pouvoir positionner les éléments de l'esquisse par rapport à des chose "physiques" de l'environnement 3D.
Imaginez par exemple que vous vouliez faire un trou carré à une certaine distance du bord d'une plaque de tôle. Vous voudriez
certainement récupérer la trace de ces bords pour créer une cote de positionnement de votre profil carré.
Il existe cette possibilité dans sketcher, il s'agit de l'outil de projection (entouré en rouge ci-contre).
Il suffit alors de lancer la fonction puis de sélectionner l'élément à projeter. Celui-ci apparait alors dans l'esquisse sous forme d'un élément
non modifiable de couleur jaune que l'on peut transformer comme ici en élément de construction.

On peut alors s'en servir pour positionner les éléments de l'esquisse qui serviront dans le 3D.

Bien qu'une esquisse soit une


représentation 2D, il est possible d'incliner
la vue librement en 3D pour mieux
comprendre l'environnement.

Ci-dessus, il existe 3 boutons permettant de


rendre plus ou moins visible l'arrière plan 3D de
l'esquisse. On peut alors se concentrer sur le
dessin de l'esquisse sans être pollué par la vue des
éléments 3D de la scène.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les esquisses (Sketch) 37/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Un héritage de Catia V4, le "Show" et le "No show"


Encore une chose importante à savoir avant de vous lancer !

Il existe dans Catia V5 un monde parallèle à celui que vous voyez à l'écran.
Celui que vous voyez s'appelle le "Show" (celui qui est affiché) et il existe un autre univers que l'on ne voit pas, le "No Show" (celui qui est caché).
On ne le voit pas c'est vrai mais on peut tout de même aller y jeter un coup d'œil grâce à une commande dans la barre d'outil standard.

Si on ne le voit pas, alors à quoi ça sert ?

Pour obtenir une forme 3D, même simple, nous ne pouvons nous passer d'esquisses et d'autres éléments de construction filaires ou surfacique.
Si nous avions tous ces traits de construction à l'écran, superposés à notre pièce, cela serait vite très gênant. On a alors la possibilité de les cacher. Ils ne
sont alors plus visibles à l'écran et leur représentation dans l'arbre devient grisée. On aurait pu s'arrêter là et réafficher chaque élément en les sélectionnant
dans l'arbre mais lorsque le modèle est très fourni cela devient difficile à retrouver. On peut alors les retrouver visuellement (ce qui est plus rapide et
pratique) en affichant que les éléments cachés (ceux du NOSHOW et en cachant les élément affiché= ceux du SHOW).
Il est alors facile de "piquer" un élément de ce monde (noshow) et de le passer dans l'autre monde (show)
avec la commande cacher/afficher.

Pour passer d'un monde à l'autre, il suffit d'appuyer sur ce


bouton et pour cacher/afficher un élément (c'est à dire le
passer d'un monde à l'autre) on utilise le bouton qui se trouve
juste à sa gauche ou bien on "clic droit" sur l'élément que l'on
veut cacher et l'on indique "Cacher/afficher". Ici j'ai un
raccourci classique de Catia V5 (F2 pour cacher/afficher). Il est
fort possible que cela ne fonctionne pas comme cela chez vous alors allez jeter un coup d'œil sur l'article que
j'y consacre (mot clé "F2").
Il vous revient alors, au fur et à mesure de l'avancement de votre travail, de choisir de placer ou non des
éléments dans le NOSHOW afin de rendre l'image plus lisible. Les éléments importants pour les opérations en
cours devront donc rester temporairement visibles (dans le SHOW) pour pouvoir les "piquer" facilement.

www.Apprendre-la-CAO.com | Un héritage de Catia V4, le "Show" et le "No show" 38/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Vue de la bielle finie dans le SHOW

www.Apprendre-la-CAO.com | Un héritage de Catia V4, le "Show" et le "No show" 39/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Même point de vue mais dans le NOSHOW où l'on voit l'ensemble des éléments de construction cachés (ceux qui sont grisés dans l'arbre).
Vous noterez la couleur du fond différente de celui du monde "SHOW" pour se rendre compte au premier coup d'œil de l'environnement NOSHOW.

www.Apprendre-la-CAO.com | Un héritage de Catia V4, le "Show" et le "No show" 40/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les paramètres
Parler de Catia V5 sans évoquer la paramètrie est aussi inconvenant que de montrer Paris sans mentionner la tour Eiffel !

En effet, le point fort de Catia V5 est sans aucun doute la possibilité de créer des relations paramétriques entre les objets à tout
moment.

Mais qu'est ce qu'un paramètre ?


Un élément 3D ou 2D quel qu'il soit, lorsque vous le créez manuellement, requière, vous l'avez compris, un certain nombre de renseignements comme des
longueurs, des décalages, des angles, des puissances, des vitesses, des masses, etc...
Ces valeurs sont les paramètres de ces éléments. Vous pouvez les modifier en éditant l'élément (en double cliquant dessus) et en changeant les valeurs dans
la fenêtre de dialogue.

Mais savez vous que vous pouvez automatiser la chose en créant une relation entre le paramètre que vous éditez et un ou plusieurs autres paramètres de
votre session ?

La relation la plus simple que l'on puisse créer est une simple égalité, par exemple:

Longueur de l'extrusion.1 = Longueur de la droite.12

L'extrusion prend alors la longueur de la droite 12. On dit que le paramètre de longueur de la droite est pilotant et que la longueur de l'extrusion est pilotée.
Vous ne pouvez alors plus éditer la longueur de l'extrusion à moins de détruire cette égalité.
Par contre si vous modifiez la longueur de la droite, l'extrusion sera aussi impactée par cette nouvelle valeur (c'est dynamique).

Pour mieux comprendre:

Il faut considérer votre modèle CAO comme une base de données.


Il y a les formes 3D certes (issues de primitives comme les droites, plan, surfaces planes ou cylindrique, etc…) et il y a aussi les paramètres (les cotes
notamment) qui y sont associées et sur lesquelles vous pouvez agir via des égalités (équations plus ou moins complexes).
Cette base de donnée vous permet de revenir sur la construction d’un élément déjà créé (notion d’historique) et de le modifier.

Illustrons cela par un exemple.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 41/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Dans CatiaV5, créez un plan (on l’appelle “plan.2”) parallèle et décalé de 100 mm par rapport au “plan.1” (déjà existant).
En créant le plan.2” vous avez en même temps créé un paramètre de type longueur (le décalage) d’une valeur de 100 mm.

Si vous attrapez ce paramètre (dans l’arbre par exemple par un double clic) et que vous changez sa valeur en 50 mm, le “plan.2” se déplacera
en suivant cette valeur et sera à 50 mm du “plan.1” après la mise à jour du modèle. On dit que ce paramètre est pilotant puisqu'il pilote la
position du plan.2.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 42/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Retenez bien:
Sur Catia, lorsque vous voulez modifier quelque chose, c'est facile ... il faut double-cliquer dessus pour passer en mode édition.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 43/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Vous aurez remarqué que j’ai bien dit que le “plan.2” se déplaçait et non le “plan.1” lorsque le décalage passe de 100 à 50 mm.
Cela introduit une notion importante. La hiérarchisation des entités. Il existe des entités “parents” et des entités “enfants”.

Nous avons créé le “plan.2” par décalage en nous servant du “plan.1” comme référence. “Plan.1” est donc parent de “plan.2” et… “plan.2”
enfant de “plan.1”.
On peut examiner un modèle et trouver les parents et/ou les enfant d’une entité en faisant un clic droit (dans l’arbre ou sur l’entité dans le 3D)
et en choisissant “Parent/enfant”

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 44/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

On voit alors une représentation montrant en bleu l’élément examiné (bon ici il est en orange car sélectionné dans le 3D), à sa droite ses enfants (il n’en a
pas encore) et à sa gauche son ou ses parents (ici le plan 1).
Vous pouvez aller voir plus loin en remontant vers les ancêtres (coté gauche) en double cliquant sur celui dont vous voulez voir les parent. Idem pour les
enfants en double-cliquant sur les descendants dont vous voulez voir la descendance.

Donc, nous avions dit: La modification de la valeur du décalage entre le parent (plan.1) et l’enfant (plan.2) va donc modifier l’enfant uniquement.

Donc si il existe une cascade d’enfants sous le “plan.2”, alors la modification du décalage entre “plan.1” et “plan.2” va avoir un impact sur tous les enfants
de “plan.1” mais pas sur “plan.1” lui même ni sur ses parents.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 45/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Encore une précision.


Il existe dans CatiaV5 trois éléments qui sont les parents absolus du modèle.
Ce sont les plans de départ XY, XZ et YZ et l’on commence souvent par appuyer notre première esquisse sur l’un d’eux. Mais on peut créer autant d’entités
sans parent (donc orphelines) que l’on veut. Il suffit simplement de les isoler après les avoir créées (bouton droit sur l’entité / isoler), c’est à dire de faire
oublier à Catia qu’ils ont des parents. Cela doit être utilisé avec intelligence car cela devient des éléments morts (sans historique) non modifiable à priori et
l’on perd tout l’intérêt d’un logiciel “intelligent”. De la CAO comme au début de la CAO.
Mais cela peut être bon de commencer à modéliser en s’appuyant par exemple sur un trièdre isolé plutôt que sur les 3 plans de départ. C’est une bonne
pratique pour un futur et éventuel copié/collé.

Pour un exemple simple, c'est super j’ai tout compris:

Oui, pour un plan décalé, il n’y a pas beaucoup de paramètres, pour un simple point, on en voit déjà 3 pour ses coordonnées cartésiennes. Pour
d’autres objets, il peut y en avoir beaucoup plus. Et puis, il n’y a pas que des paramètres de longueur, il y a aussi les angles, les booléens, les
vitesses, les pression, les masses, Etc…

alors…

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 46/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Comment s’y retrouver dans cette jungle de paramètres ?

Heureusement, il existe dans CatiaV5 l’outil ultime pour y voir clair dans tous les paramètres du modèle:
Il s’appelle “Formule”

On le trouve dans “Outil / Formule” ou dans cette barre d’outils.

Une fenêtre s’ouvre et l’on obtient cela:

Ce n’est pas très clair à première vue mais il existe deux voire 3 zones dans cette fenêtre.
www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 47/92
CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

 La partie du haut (la grande zone blanche) est une liste de tous les paramètres du modèle (ceux créés par Catia et ceux que vous aurez créés). Tout
en haut, on peut appliquer un filtre mais cela est peu utilisé. Ici la liste est assez pauvre. Pour mettre en évidence un paramètre dans la liste, il suffit
par exemple de le sélectionner dans l’arbre ou dans la vue 3D. Ici, j’ai sélectionné le paramètre de décalage dans l’arbre. Il est alors sur intensifié
dans la liste et apparait même dans l’espace 3D.
Vous remarquerez qu’à gauche dans la colonne “paramètre” le nom suit la hiérarchie de l’arborescence. Dans l’exemple:
Set géométrique.1\Plan.2\Décalage dont la valeur vaut bien 50 mm.
On voit également qu’il existe un autre paramètre lié au plan.2, c’est son activité, ici sa valeur est “vrai”. Cela veut dire qu’il est actif.
 Juste en dessous, vous trouvez de quoi éditer ces paramètres après les avoir sélectionnés dans la liste. On peut alors changer la valeur du décalage
de notre “plan.2” et la passer à 60 mm par exemple. Cela revient exactement au même que:
 d’éditer le plan puis de changer la valeur du
décalage
 de modifier le paramètre directement dans
l’arbre en double cliquant dessus.
 En dessous encore vous trouverez un ensemble de boutons
qui ont une action sur:
 la création d’un nouveau paramètre (dit
paramètre utilisateur)
 la suppression d’un paramètre (uniquement
les paramètres utilisateur)
 l’ajout de formules pour tous les paramètres.

Ajoutons un paramètre utilisateur

Avant tout…
Ce nouveau paramètre ne sera peut être pas visible ailleurs que dans
cette liste (fenêtre Formules). Il faut donc prendre le soin de dire à
Catia de l’afficher dans l’arbre.

Direction Outil/option puis infrastructure / infrastructure part /


Affichage pour cocher affichage dans l’arbre des Paramètres et des
relations.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 48/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Mais ce n’est pas tout,


Dans Paramètres et mesures / connaissance cochez avec valeur. Je vous déconseille avec formule car ça n’apporte rien vu que l’on pourra
facilement consulter la formule dans l’outil “Formules”. De plus cela prend beaucoup de place à l’écran (on ne voit plus rien).

On valide…

et on retourne dans la fenêtre “Formule” pour créer notre premier paramètre utilisateur.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 49/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Attention !!
Il faut toujours faire les choses dans l’ordre (celui que je vais vous donner) et bien veiller à agir sur le bon paramètre (dans la partie édition
de la fenêtre).

1. avec le bouton de choix multiple, sélectionner le type de paramètre que l’on veut créer

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 50/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

2. appuyer sur le bouton “Créer un paramètre”


Là, le paramètre apparait dans la liste, dans la zone d’édition et dans l’arbre sous le nom “Longueur.x” ou “Angle.x” ou “pression.x” en
fonction de ce que vous avez choisi.

3. Bien vérifier que le paramètre présent dans la partie édition est bien ce nouveau paramètre (si ce n’est pas le cas, soit il n’est pas
créé, soit il l’est mais un autre est en édition à sa place. Il faut alors le rechercher et le sélectionner dans la liste ou dans l’arbre)
J’attire votre attention sur le fait qu’il faut bien savoir sur quel objet on agit sans quoi on peut modifier la valeur de n’importe quel autre
paramètre sans vraiment s’en rendre compte.

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 51/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

4. renommer le paramètre (un nom explicite comme par exemple “distance plans”)

5. Donner une valeur au paramètre.


6. Éventuellement, lui attribuer une formule.

Valider pour sortir de l’éditeur de formules.

Conclusion sur la paramètrie


L'omniprésence de l'atelier Knowledge (en français connaissance) permet à tout moment de créer ou modifier des relations entre les paramètres des
éléments. Ceci est très puissant et a transformé Catia d'un simple modeleur en un véritable outil de conception.
Aussi puissant soit il et d'apparence simple, il n'en est pas moins délicat d'utilisation et conduit quelquefois à des impasses si l'on n'est pas passé par
l'incontournable étape de réflexion. Réfléchir avant de modéliser telle est la loi !

www.Apprendre-la-CAO.com | /Les paramètres 52/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Parents / enfants

Je viens de l'évoquer, il existe une relation de parenté entre les éléments qui seront créés au fur et à mesure de la modélisation.

Ainsi un plan décalé de 20mm par rapport au plan de départ XY l'aura pour parent.
Le plan ainsi créé sera donc enfant du plan de départ XY.

Le concept est très simple mais cela se complique assez rapidement lorsque certains éléments réclament plusieurs parents en entrée.
Lorsque l'on progresse dans la modélisation un grand nombre de relations se tisse et l'on ne peut alors pas garder à l'esprit l'ensemble de l'arbre
généalogique.
Imaginez alors qu'un élément puisse avoir un nombre quelconque d'enfants et qu'il soit également possible de choisir d'autres parents à chaque élément.
Ces choses sont possibles dans Catia et même bien pratiques mais comment s'y retrouver ?
Bien sûr, on peut éditer chaque objet pour voir ses entrées et remonter la filiation de proche en proche mais cela est long et ne fonctionne que dans un
sens.

Il existe alors un outil permettant


d'explorer l'arbre généalogique depuis
l'élément qui nous intéresse.
Pour l'activer, un clic droit (bouton 3)
sur l'élément dont on veut connaitre
les parents et les enfants puis
"Parent/enfant" !

On voit apparaitre une fenêtre faisant


apparaitre au centre l'élément
inspecté et les liaisons avec les parents
(à gauche) et les enfants (à droite).

www.Apprendre-la-CAO.com | Parents / enfants 53/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La représentation dans cette fenêtre est sensible au zoom


et à la translation à l'aide de la souris.
Si vous double cliquez sur un élément, Catia recherche ses
liens de parenté et vous les affiches.

Ceci est bien pratique mais cela va encore plus loin car si
vous avez identifié le nom de l'élément que vous
recherchiez, vous ne savez pas le retrouver rapidement
dans l'environnement 3D ou dans l'arbre.

Pour cela, il suffit alors de faire un bouton droit (bouton


3)sur l'élément identifié et demander soit "centrer le
graphe" pour que l'arbre soit déployé et centré sur cet élément
soit un "Centrer sur" pour qu'il se retrouve zoomé au centre de
la zone graphique.
Ces deux commandes sont également disponibles à tout
moment en contexte dans Catia (bouton droit ...) ce qui peut
être pratique pour retrouver un élément de la zone graphique
dans l'arbre des spécifications.

www.Apprendre-la-CAO.com | Parents / enfants 54/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Changeons de parents !

Le rêve de certains est une réalité dans Catia V5. Il est possible de changer le ou les éléments d'origine d'une opération (donc changer leurs parents).

A quoi ça sert ?
Vous aurez peut être l'envie de reconstruire (ou repenser) une partie de votre travail de modélisation en désignant un plan plutôt que la surface plane d'un
solide car cela est plus clair et moins risqué pour les évolutions futures.
On ne construit pas toujours bien du premier coup, loin de là !
Il faudra alors éditer l'élément enfant qui utilise cette référence plane et dans le champ approprié désigner le plan qui remplacera la face du solide.
Cela fonctionne très bien mais combien de fois cette face est elle utilisée dans le modèle comme référence.
Une dizaine de fois peut être !?
Bon on peut les retrouver facilement avec l'outil "Parent/enfant" mais il serait bien plus pratique de dire à Catia que "partout dans le modèle le plan
remplace la face du solide" !

L'outil remplacer
Cela sert donc à remplacer automatiquement un ancêtre par un autre élément sans avoir la contrainte de faire l'opération de remplacement partout où cet
élément parent est utilisé.
Pour faire cela il faut bien sûr que l'élément de remplacement soit de même nature (même dimension) que celui qui sera remplacé.
On clic droit (bouton 3) sur l'élément à remplacer et on choisit "Remplacer".

La première boite de dialogue nous invite à choisir l'élément de remplacement (de même nature ou
dimension) puis deux autres fenêtres s'ouvrent ...

www.Apprendre-la-CAO.com | Changeons de parents ! 55/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Elles nous permettent de rentrer dans le détail du remplacement pour des éléments complexes comme ici des esquisses en demandant arête après arête de
désigner dans la zone graphique située à droite quel sera la ligne qui correspond à l'ancienne.

Catia pose la question pour chaque cas ambigu et surtout pour chaque arête dont il sait qu'elle est utilisée et qu'il existe un enfant.

Ici, il va de soi que les deux profils sont très différents et qu'il n'y aura pas de correspondance pour chaque ligne. Il n'y aura donc pas de solution de
remplacement pour chaque parent !

Vous pourrez tout de même dire "OK, va y comme ça on verra bien" ce qui conduira à des erreurs. Il faudra alors éditer chaque élément en erreur et
solutionner le problème en trouvant une solution appropriée.

www.Apprendre-la-CAO.com | Changeons de parents ! 56/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Les cycles de mise à jour

La bête noire des débutants sur Catia !

Un cycle de mise à jour est une situation inconfortable pour Catia et cela conduit à un blocage (apparition d'une erreur) que les débutants jugeront comme
sévère tant il est difficile d'en sortir.
Se sortir d'une boucle de mise à jour revient à trouver le début du problème mais comment trouver un début à une boucle ?

Le meilleurs moyen à mes yeux est d'être toujours conscient lorsque l'on désigne un élément en entrée d'une opération.
Cela revient à dire que l'on a, durant la construction, une idée précise de l'architecture globale du modèle (qui sont les parents référents et quels sont les
enfants résultants).
Je vous ai dit, il y a quelques pages, qu'on ne pouvait pas avoir en tête tout l'arbre généalogique du modèle. C'est vrai, pourtant vous devez au moins avoir
une idée, même vague de l'origine de l'élément que vous allez désigner comme parent de votre nouvelle entité solide ou surfacique.

Mais une boucle de mise à jour c'est quoi finalement ?

Ce n'est ni plus ni moins qu'un enfant que l'on cherche à rendre parent d'un de ses ancêtres !!

C'est possible ça ?
Oui et non !
Non car c'est contre nature donc Catia ne l'autorise pas car il ne ferait que tourné en rond dans la
résolution de la mise à jour sachant que, une fois arrivé au bout de l'arbre, le dernier élément
modifierait l'un des premier (cela modifie un paramètre en amont et impose une nouvelle mise à
jour)... et rebelote, on tourne en rond (indémerdable) !
Catia détecte ce genre de situation et la bloque en vous prévenant mais ...
Oui, il est possible dans certains cas de désigner un élément inapproprié et de provoquer le
problème.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les cycles de mise à jour 57/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Oui mais dans quel cas ?

Il est vrai que si vous construisez tranquillement votre pièce en vous appuyant systématiquement sur des élément anciens, ceux ci seront par nature
uniquement de ancêtres pour votre nouvelle opération.

Par contre si vous commencer à modifier (remplacer) les éléments parents d'un des éléments de l'arbre, il convient d'être assez prudent pour éviter de
désigner autre chose qu'un élément plus ancien que celui que vous éditez.

Car là est bien le problème !


Les éléments de la zone graphique n'ont ni cheveux blancs ni couche culotte et leur situation dans l'arbre est une fausse information quand à leur date de
création.
Rappel:
Il est possible de créer des éléments dans des corps de pièce et dans des set géométrique en les choisissant (définir l'objet de travail) et il est également
possible de réorganiser l'arbre (Réordonner les enfants). Leur position dans l'arbre ne veut donc rien dire vis à vis de leur "âge".

Donc lorsque vous remplacez un parent (par une simple édition ou en utilisant l'automatisme de l'outil "Remplacer") vous risquez de choisir un élément
enfant (même éloigné) à la place d'un élément adapté, c'est à dire qui a été créé avant celui que vous éditez (plus ancien).

Comment faire pour choisir le bon élément ?


Avant d'opérer une modification, regardez de près la façon dont le modèle est construit (ça, c'est fait en utilisant cela avec cet autre élément ...). Cherchez
ou construisez l'élément de remplacement en vous appuyant uniquement sur des éléments plus anciens que celui qui sera modifié. Si votre construction est
claire et logique, vous n'aurez aucun mal à faire le tri et un coup d'œil sur l'arbre vous montrera si l'objet que vous sélectionnez est bien celui que vous aviez
repéré dans l'arbre.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les cycles de mise à jour 58/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Je suis coincé dans un cycle de mise à jour. Comment en sortir ?

C'est plus délicat.


Si vous venez de faire un remplacement, ou toute autre action, un Ctrl+Z fera l'affaire (Undo).
En tout cas il faut que vous vous souveniez de ce que vous venez de faire. Comme cela, ce sera plus facile de comprendre et de revenir sur votre dernière
action.

Sinon, Catia affiche un diagnostique concernant cette boucle en listant dans une fenêtre
l'ensemble des éléments impliqués.
On l'obtient en demandant "Parent/enfant" sur l'un des éléments en erreur (celui qui présente
un point d'exclamation sur fond jaune).

Il faut comprendre ici que l'élément du bas


(esquisse.12) est parent de "révolution.2"
qui est parent de "Brut", etc...

Je dois bien admettre que l'analyse ne va


pas beaucoup plus loin et qu'il faudrait
ensuite regarder de près chaque élément
et vérifier si ses parents sont les bons.

Moralité, il vaut mieux être sûr de son coup lorsque l'on remplace un élément par un autre.
Pas toujours évident de faire du curatif mais n'ayez pas peur, on apprend vite à ne plus faire ce
genre d'erreur.

www.Apprendre-la-CAO.com | Les cycles de mise à jour 59/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Construisons notre bielle

Afin d'illustrer cette première approche concernant les bases de Catia V5, je vous propose de me suivre dans la modélisation d'une bielle en utilisant les
concepts énoncés jusqu'ici.
Comme point de départ, partons sur ces deux images, l'une donnant quelques dimensions et l'autre, une vue 3D, donnant la forme générale du produit.
Nous ne modéliserons ici que la bielle dépourvue de son chapeau.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 60/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

L'aspect fonctionnel
On ne dessine pas une bielle pour dessiner une bielle !

Il va de soit que celle-ci, tout comme les futures pièces que vous dessinerez, devra répondre à
quelques contraintes fonctionnelles afin quelle s'adapte à son environnement.
Sur le plan précédent nous pouvons faire rapidement le tri entre les cotes qui auront un
impact certain sur le montage et celles qui n'en auront pas.
Ainsi, nous pouvons mettre en donnée d'entrée les valeurs (dimensions dans notre exemple)
qui garantiront le montage avec le reste et surtout qui serviront de référence pour la
construction du solide "Bielle".

Commençons par créer les quatre paramètres utiles à la modélisation.

Puis créons une première esquisse dans un set géométrique pour y placer la trace des lignes
de construction qui représenteront les alésages de la bielle.

Voici ce que cela donne:

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 61/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Profitons en pour créer une relation entre les paramètres utilisateurs créés et les cotes de l'esquisse (le gribouillage en rouge sur l'image précédente montre
le sens du paramètre pilotant vers le piloté).
Attention, les paramètres parlent de diamètre alors que dans l'esquisse on ne peut créer une formule que sur des rayons. Il faut donc modifier la cote de
chaque cercle en rayon et ensuite ajouter une formule en disant rayon = "paramètre utilisateur diamètre" / 2

Nous aurons ainsi, à la fin de la modélisation, cette esquisse visible (si on l'affiche) dans le 3D. Elle est parente du solide qui sera généré.
Si l'on modifie les paramètres en entrée (Diamètre, entraxe, ...) l'esquisse puis le 3D sera modifié . On aura ce résultat final mais il y a encore beaucoup de
chose à construire avant.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 62/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La forme de base: une combinaison


En CAO comme en dessin d'art, la première chose à faire avant de vous lancer est de trouver mentalement la, voire les, formes canoniques (primitives) qui
composent la géométrie complète.
Tout comme un cheval ou un être humain peut être décomposé en cubes et cylindres, notre bielle pourrait très bien être décomposée comme suit:

 un petit cylindre au niveau du maneton


 un cylindre plus grand au niveau de la tête de bielle
 l'extrusion d'un trapèze pour relier les deux cylindres

Nous pourrions partir la dessus mais nous allons plutôt utiliser la fonction combinaison qui nous permettra de gagner un peu de temps.
Notez qu'il y a de nombreuses façons de modéliser sur Catia. Avec l'expérience, vous découvrirez les avantages et les inconvénients de chaque méthode.
Vous verrez aussi que certaines méthodes sont réutilisables dans la
modélisation d'autres pièces qui sont à priori sans parenté évidente.

La combinaison est le résultat du croisement de deux profils fermés


(pour l'atelier PartDesign). Il existe aussi l'équivalent en surfacique
avec des courbes ouvertes (combinaison de courbes dans l'espace).

Le principe est le suivant: Vous prenez le profil de la bielle vue du


dessus et vous l'extrudez. Vous extrudez également le profil de la
vue de profil. Vous obtenez deux solides en intersection. La zone
d'intersection est la combinaison !
La fonction combinaison vous évite de passer par toutes ces étapes.
Il lui faut seulement les deux profils et le résultat est immédiat.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 63/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Pour notre bielle, il nous faut deux profils (des esquisses perpendiculaires) représentant les deux vues du plan 2D donné au début de ce chapitre.
On ne dessinera qu'un quart de la bielle !

Eh oui !
En CAO, on est très faignant ! La moindre symétrie ou la
moindre répétition est un prétexte pour ne dessiner qu'une
partie de la pièce.
C'est vrai, pourquoi se fatiguer à dessiner le coté droit alors
qu'une opération de symétrie peut le faire à notre place.
La première esquisse est la bleue (ci-dessus) que nous voyons
en détail ci-dessous.

On commence l'esquisse par la projection des éléments fonctionnels


précédents avec l'affichage de l'arrière plan 3D. Puis on le cache pour
dessiner la silhouette en traits standards. La silhouette déborde à l'intérieur
des lignes fonctionnelles car on représente une bielle brute que l'on usinera.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 64/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La deuxième esquisse est plus simple mais il est prudent de limiter sa taille (longueur) à celle de l'esquisse précédente.
On choisit le bon plan de départ et, une fois dans Sketcher, on projette les extrémités de l'esquisse bleue.

Lançons l'opération de combinaison

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 65/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Bossage de tête de bielle


Vient ensuite un bossage au niveau de la tête de bielle (voir la photo de la pièce). C'est également une extrusion.
Le support d'esquisse est le plan supérieur de l'extrusion précédente. C'est un bon choix car sa position est dictée par la première extrusion quelque soit son
épaisseur. La hauteur de cette deuxième extrusion n'est donc pas impactée par l'épaisseur de la première.

Dans l'esquisse, on projette le bord arrondi de la première extrusion puis on construit un contour décalé de 6mm et on ferme le profil.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 66/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Extrusion sur une hauteur de 4 mm.


Pas de détails géométriques pour l'instant, nous les apporterons plus tard.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 67/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Bossage de pied de bielle


Même genre de chose avec le pied de bielle mais cette fois avec une révolution.
Le plan d'esquisse est un des plans de départ (XZ) et l'on projette le cercle fonctionnel (diamètre de l'usinage du pied de bielle) afin de positionner le bord
extérieur du bossage (2mm de matière à l'extérieur de l'usinage). On projette aussi le cylindre intérieur de façon à aligner le profil avec l'existant (il n'y aura
pas de marche minuscule à cet endroit après l'opération).
Le profil est un simple rectangle et il interfère volontairement avec l'extrusion précédente. C'est une bonne pratique en CAO car le logiciel risquerait de ne
pas s'en sortir au cas où le profil serait presque tangent (faut il souder ou non à quelques dixièmes de microns près ?). Une bonne interférence et
l'ambiguïté disparait.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 68/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Révolution autour de l'axe du cylindre visible (Catia reconnait l'axe d'une primitive de révolution). En montrant la face cylindrique de la première forme,
l'axe est extrait et pris comme référence.
Angle compris entre 0 et 180 degrés.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 69/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Quelques éléments d'habillage (dépouilles et rayons)


Pour respecter la forme de la bielle photographiée, nous allons commencer par placer un rayon sur l'arête (seulement cette arête) marquée en rouge.
Il faut pour cela enlever le mode de propagation par tangence et le remplace par le mode minimal.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 70/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Afin que la valeur du rayon soit identique à l'épaisseur de l'extrusion, j'utilise une relation d'équivalence. J'ai créé une formule en pointant sur la première
extrusion et en choisissant comme paramètre pilotant l'épaisseur de ce dernier. On le voit car il y a un petit f(x) et que la valeur du rayon n'est pas
modifiable (image précédente).
Voilà le résultat:

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 71/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Il est temps de faire figurer les dépouilles de moulage (ou de forge) de 3° sur les bords verticaux de ce quart de pièce (les faces brunes sélectionnées sont
celles qui subissent l'opération). La direction de démoulage est l'axe Z.
La face neutre (celle qui ne subit pas de rétrécissement) est la face inférieure (celle qui servira pour la symétrie).

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 72/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Créons une poche


Vient ensuite une poche qui allège la pièce. Le plan d'esquisse est la face supérieure de ce résultat.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 73/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Voici le détail de l'esquisse.


C'est une forme presque oblongue qui suit la forme générale de la bielle.
Je positionne le contour en référence aux projections des bords du résultat obtenu jusqu'alors.
Ainsi si la géométrie précédente vient à changer, cette poche évolue et ne déborde jamais sur l'extérieur ou sur les deux bossages.
C'est un exemple de solution stable qui est capable de supporter des variations en entrée (changements de valeurs de paramètres d'entrée) sans conduire à
des erreurs de mise à jour.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 74/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

N'oublions pas de lui appliquer aussi une dépouille et un petit rayon dans le fond.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 75/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Il est temps d'arrondir tout ça.


Je lance l'outil "Congé" et je sélectionne toutes les arêtes qu'il me faut (la propagation se fait en tangence, c'est plus facile). Valeur du rayon 0.5 mm. C'est
juste pour ne pas se blesser en la touchant !

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 76/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

On aurait pu les faire un peu plus gros mais nous ne sommes pas ici en bureau d'étude.

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 77/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Notre quart de bielle brut est fini. nous pouvons appliquer les symétries pour la rendre complète.

Des symétries

Symétrie par rapport au plan XY. Le solide courant est le corps de pièce lui-même.

Voici le résultat de cette


première symétrie

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 78/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

La deuxième symétrie se fait par rapport au plan XZ. Le solide courant est le corps de pièce lui-même.

Voici le résultat de cette


deuxième symétrie

www.Apprendre-la-CAO.com | Construisons notre bielle 79/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Usinons la pièce brute. La bonne méthode

C'est vrai, il ne reste plus qu'à usiner la pièce brute. Notez qu'avec Catia V5, j'aurais directement pu modéliser les faces usinées et ne pas passer par cette
méthode "réaliste" de retrait de matière.
En effet, cette méthode demande un peu plus d'investissement en temps et une plus grande organisation mais cela rend le travail plus clair et plus stable
vis à vis de la mise à jour. Vous allez alors gagner beaucoup de temps sur les modifications.
Intégrer les usinages au fur et à mesure revient, d'une part, à les disperser dans l'arbre et, d'autre part, à prendre référence sur des zones brutes qui
risquent de devenir, suite à des modifications, à ce point différentes que les esquisses qui les utilisent ne retrouvent plus leur petits.
Vos usinages sont alors en erreur et il faut les reconstruire sur les nouvelles bases.
Par exemple:
Si le profil de l'esquisse de votre usinage est positionné sur des projections de la forme précédente (mêlant brut et usinage) et que vous changez la forme
brute ou modifiez un des usinages précédents, alors les projections risquent de ne pas retrouver leur parents car il n'existeront peut être plus.

Non, la bonne pratique est bien de faire vivre séparément les usinages et le brut puis de faire une opération booléenne pour en obtenir le résultat final (la
pièce usinée). Cela présente des avantages:

 L'opération Booléenne fonctionnera toujours, qu'il y ait ou non de la matière à retirer.


 On peut utiliser les usinages pour les placer sur un autre brut et on peut utiliser le brut pour le tester avec un autre usinage (il y a une nuance).
 On peut exporter une géométrie brute pour la faire fabriquer sans repasser par la case bureau d'étude qui remettra de la matière à usiner sur votre
pièce finie.
 L'organisation de l'arbre est très claire donc vous travaillez plus vite que vos collègues pour une modification de votre produit, ce qui rend votre
chef heureux !

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinons la pièce brute. La bonne méthode 80/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Voici la structure qu'il est bon d'obtenir.


"Bielle usinée" est le corps de pièce principal (celui qu'on ne peut pas supprimer de l'arbre). Il est composé de
l'assemblage avec un autre corps de pièce ("Brut"). C'est la bielle brute que je viens de modéliser. Au même niveau que
cet assemblage se trouve une opération Booléenne de retrait. On retire ici le corps de pièce "Usinages".
Dans l'arbre il n'y a donc plus qu'un seul corps de pièce, le corps principal qui est composé de deux opérations
seulement, un assemblage et un retrait.
Notre modèle est donc structurellement très simple et il comporte deux éléments d'entrée qui sont les deux corps de
pièce qui n'ont pas de lien de parenté autre que l'esquisse fonctionnelle du départ et les trois plans de départ.

Comment créer une telle structure ?

Il faut tout d'abord créer autant de corps de pièce qu'il est nécessaire d'avoir. Ici j'en ai fait trois mais je pouvais aussi faire deux corps pour les usinages en
les séparant (tête et pied de bielle).
Nous avions déjà le corps de pièce "Brut", Il nous reste donc à créer des corps vides "Bielle usinée" et "Usinage" mais "Brut" est déjà le corps de pièce
principal, il faut que ce soit "Bielle Usinée".
Facile! Bouton droit sur "Bielle usinée", "Objet Bielle usinée" et "Changer de corps principal". Catia nous dit qu'il y a un risque mais on y va tout de même et
le corps "Bielle usinée" se retrouve en haut de l'arbre.

Assemblons "Brut" et "Bielle usinée":


Très simple aussi, il faut absolument que le corps de destination (celui qui reçoit l'élément) soit l'objet de travail. Donc bouton droit sur "Bielle usinée" et
"Définir l'objet de travail". Il est alors souligné.
On clic droit maintenant sur le corps de pièce "Brut" et "Objet Brut" puis "Assembler".

Le corps de pièce "Brut" prend alors sa place sous l'opération d'assemblage sous le corps de pièce "Bielle usinée".

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinons la pièce brute. La bonne méthode 81/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Usinage de la tête de bielle

Voilà ce que l'on doit obtenir.


Bon ça ne ressemble pas à grand chose mais une fois retiré au brut, c'est joli. Il faut garder à l'esprit que cette matière n'existe pas à la fin, c'est un négatif.
Pour construire tout ça, j'utilise bien sûr les traces pointillées des références fonctionnelles et les paramètres utilisateur.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 82/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Dressages et alésages
Pour la tête de bielle, je commence par une révolution en créant une esquisse dont le profil s'appuie sur l'intersection du cercle fonctionnel avec le plan de
l'esquisse (entouré en rouge au milieu de l'image). Pour info, l'outil intersection se trouve juste derrière l'outil projection dans Sketcher.
Le cote de 9 mm entourée en rouge tient sa valeur d'une relation (une formule). C'est tout simplement le paramètre utilisateur "Epaisseur Bielle" / 2.
Les petits symboles comme celui entouré en bas signifie symétrie dans l'esquisse. Je n'ai dessiné que la moitié du contour (partie haute) et après sa
sélection, j'ai demandé sa symétrie par rapport à l'axe H.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 83/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

De retour dans le 3D, c'est une révolution autour de l'axe Z.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 84/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Même chose pour le pied de bielle avec une projection du fonctionnel et une révolution dans le 3D autour l'axe vertical de cette esquisse (oui, c'est
possible).

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 85/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Le trou de fixation du Chapeau de bielle


L'esquisse est ultra simple puisqu'il ne s'agit que de faire l'intersection avec la droite de l'esquisse fonctionnelle et de créer un cercle de Ø4 sur ce point.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 86/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Dans le 3D, je crée une extrusion avec l'option "extension symétrique" pour être sûr de dépasser de chaque coté du brut.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 87/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Il faut symétriser cette opération


pour réaliser l'autre trou.
Attention, ici il faut
présélectionner l'extrusion
précédente avant de lancer la
fonction de symétrie solide sans
quoi c'est tout le corps de pièce
en cours qui sera symétrisé (ça ne
se voit pas et cela génère des
erreurs par la suite).

On voit dans la boite de dialogue


"Liste de composant", c'est
correct. Dans l'autre cas (tout le
corps de pièce) on lit "Solide
courant".

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 88/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Trou de graissage
J'ai souhaité ajouter ce petit usinage qui n'est autre qu'un trou de graissage pour l'axe du piston. C'est une simple révolution autour de l'axe X.
Le profil est une fois de plus positionné par rapport aux traces fonctionnelles.

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 89/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Dressage de la face d'appui du chapeau de bielle


Dernier usinage, le plan d'appui du chapeau de bielle.
Simplissime également. Un beau rectangle, suffisamment grand pour usiner la bielle en admettant que 10mm au delà de l'axe de la vis est suffisant.
Le profil passe bien par l'origine du modèle qui est aussi le centre de l'alésage de la tête de bielle. Une extrusion dans le 3D et s'en est fini.

Qui à osé dire que la CAO est un art difficile ?

www.Apprendre-la-CAO.com | Usinage de la tête de bielle 90/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

L'opération finale et Booléenne de retrait


C'est certainement le meilleur moment !
Nous avons vus un peu plus tôt l'opération d'assemblage qui permettait de placer un corps de pièce sous un autre en les fusionnant.
Ici, c'est pareil sauf que nous n'allons pas fusionner les deux mais retirer l'un de l'autre.

Qui doit être modifié par


l'usinage ?

Le corps de pièce "Brut" !

Alors un clic droit dessus et


"Définir l'objet de travail".
Puis allons faire un clic droit
sur le corps de pièce
"Usinages" et "Objet
Usinages" puis "Retirer"

Et voila !

Notre Bielle usinée est finie.


Il faut bien sûr l'enregistrer.

www.Apprendre-la-CAO.com | L'opération finale et Booléenne de retrait 91/92


CATIA V5 L’ESSENTIEL POUR ETRE AUTONOME RAPIDEMENT

Conclusion

Nous sommes arrivés au bout de cette promenade au cœur de Catia V5 et vous voilà armés des notions de base concernant la modélisation sur ce logiciel.
Je n'ai pas souhaité être exhaustif et vous donner l'essentiel pour continuer et chercher par vous même les solutions pour vos premières modélisations.
Ces quelques notions sont un minimum pour vous lancer avec PartDesign et il y a bien d'autres choses à apprendre sur les autres ateliers constituant cette
suite de logiciel.

Catia V5 est un logiciel professionnel et comme tout logiciel de ce type, il existe tellement de fonctionnalités que l'on apprend toujours.

Ceci n'est d'ailleurs pas un problème. Votre objectif n'est certainement pas de maîtriser tous les ateliers mais de concevoir vos propres pièces.

Concrètement, avec les ateliers de base (PartDesign, AssemblyDesign) vous saurez modéliser 99% des pièces mécaniques. La compétence surfacique
(notamment l'atelier GenerativeShapeDesign) est une approche un peu différente. En se mélangeant intimement avec le solide, elle vous apportera les
outils nécessaire à la modélisation de pièces de style.

Je ne l'ai volontairement pas abordé la mise en plan (Drawing), les assemblages (Product) ou le calcul par éléments finis car cela reviendrait à vous noyer
sous les informations et ce n'est pas mon but.

Il y a, c'est vrai, des ateliers vraiment intéressants qui vous feront gagner du temps dans vos développements. Cela demande un investissement
supplémentaire par rapport à l'apprentissage basique pour en comprendre uniquement la philosophie car, rassurez-vous, les manipulations restent toujours
intuitives et ergonomiques.

J'espère que cette découverte vous aura fait aimer Catia V5 et voir ce dernier sous un angle différent d'une "véritable usine à gaz".

Vous l'aurez compris, ce logiciel est relativement simple à manipuler si l'on a en tête les quelques concepts que je vous ai présenté ici.

Alors lancez-vous, essayez et créez...

... et inspirez vous des nombreux exemples disponibles sur http://www.apprendre-la-CAO.com

www.Apprendre-la-CAO.com | Conclusion 92/92