Вы находитесь на странице: 1из 14

CONFIGURATION DE L’AUTOMATE SIEMENS

 Créer un projet

Dans le bureau de Windows, double-cliquer sur l’icône « SIMATIC Manager » :

Cliquer ensuite sur l’icône « nouveau » :

Choisir un nom de projet et valider :

 Configuration matérielle

Insérer une « station SIMATIC 300 » :

La « station » apparaît dans


la partie droite de l’écran,
double-cliquer sur cette
icône :

Afin d’effectuer la configuration matérielle, double-


cliquer sur l’icône « matériel » dans la partie droite
de l’écran :

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 1 Automate Siemens


La nouvelle fenêtre qui s’ouvre va nous permettre de configurer l’automate. Si la liste des « stations »
(sur la droite) n’apparaît pas, cliquer sur l’icône « catalogue » (ou menu « Affichage », puis cocher
« catalogue ») :

Développer « SIMATIC 300 » (cliquer sur le + devant SIMATIC 300), puis développer « RACK-300 » et double-
cliquer sur « Profilé support ». Celui-ci apparaît dans la partie gauche de l’écran :

Dans toute la configuration qui suit, veiller à ce que la référence des modules
déclarés soit bien la même que sur la figure dans la colonne « Référence ».
Réduire « RACK-300 » (cliquer sur le – devant « RACK-300 »), développer « PS-300 » et double-cliquer sur
« PS 307 2A ». Le module alimentation de 2A se place sur le premier emplacement du rack :

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 2 Automate Siemens


Réduire « PS-300 », développer « CPU-300 », puis « CPU 315 » et « 6ES7 315-1AF03 0AB0 », double-cliquer
sur « V1.1 ». Le module Unité de Traitement se place sur le deuxième emplacement du rack :

Le module CPU occupe deux emplacements (2 et3), sélectionner l’emplacement 3, réduire « CPU-300 »,
développer « CP-300 », puis « Industrial Ethernet » et « CP 343-1 », double-cliquer sur « 6KG7 343-1EX11-
0XE0 ». Une fenêtre s’ouvre permettant de paramétrer le module Coupleur Ethernet, valider les propriétés :

Réduire « CP-300 », développer « SM-300 », puis « DI-300 », double-cliquer sur le troisième module « SM 321
DI16xDC24V ». La colonne « adresse d’entrée » précise le numéro de l’emplacement des entrées à utiliser pour
l’adressage (4 et 5).

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 3 Automate Siemens


Réduire « DI-300 », développer « DO-300 », double-cliquer sur le deuxième module « SM 322
DO16xDC24V/0.5A ». La colonne « adresse de sortie » précise le numéro de l’emplacement des sorties à utiliser
pour l’adressage (8 et 9).

Réduire « DO-300 », développer « AI/AO-300 », double-cliquer sur le deuxième module « SM 334


AI4/AO2x8/8bits ». Les colonnes « adresse d’entrée » et « adresse de sortie » précisent comment paramétrer
l’adressage des entrées/sorties analogiques.

Fermer la fenêtre en cliquant


en haut à droite et enregistrer
les modifications.

La configuration matérielle
est terminée.

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 4 Automate Siemens


 Créer une table de mnémoniques

Développer « SIMATIC 300 », puis


« CPU 315 » et « Programme S7 ».

Double-cliquer sur l’icône


« mnémoniques » qui apparaît dans la
partie droite de l’écran:

Remplir la table :
La colonne « mnémonique » doit contenir une
description simple de la variable.
Indiquer dans la colonne « opérande » l’adresse de
la variable (E pour entrée, A pour sortie…).
Le logiciel donne le type de données dans la colonne suivante (ici « BOOL » pour booléen, c’est-à-dire
binaire), mais celui-ci peut être modifié en cas de besoin.

Enregistrer la table et revenir dans « SIMATIC Manager ».

 Programmer un réseau

Pour programmer un GRAFCET, voir p 9.

Dans « Programme S7 », sélectionner « Blocs »,


puis cliquer sur « Insertion », choisir « Bloc
S7 », puis « 3 Fonction ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, vérifier que


le langage de création est bien « CONT »
et valider.

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 5 Automate Siemens


Double-cliquer sur « FC1 » :

Créer le réseau dans la fenêtre qui vient de


s’ouvrir :

Contact normalement ouvert

Contact normalement fermé

Sortie

Sur les contacts, on peut indiquer l’adresse ou insérer un mnémonique :

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 6 Automate Siemens


Fermer et enregistrer « FC1 ».

Double-cliquer sur OB1 :

Dans la fenêtre suivante, vérifier que le


langage de création est bien « CONT »
et valider.

OB1 est un bloc d’organisation, il permet d’autoriser le fonctionnement des autres blocs.
Dans la fenêtre qui s’ouvre, faire apparaître le catalogue, développer « Blocs FC » et double-cliquer sur
« FC1 ». Fermer la fenêtre et enregistrer le bloc OB1.

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 7 Automate Siemens


 Simuler le fonctionnement du programme
Activer la simulation dans SIMATIC Manager. Configurer le simulateur : insérer un bloc d’entrée, lui
affecter le numéro 4, insérer un bloc de sortie, lui affecter le numéro 8. Passer en mode RUN-P.

Activer la simulation
Insérer bloc entrée

Insérer bloc sortie

Mode RUN-P

Bloc entrée 4

Bloc sortie 8

Sélectionner les blocs OB1 et FC1 et cliquer


sur « charger ».
Double-cliquer sur FC1, cliquer sur la paire
de lunettes, le simulateur passe en mode
visualisation. En cliquant sur les bits du
module d’entrée, on peut faire évoluer le
système.

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 8 Automate Siemens


6. Programmer en langage GRAFCET

Création du bloc GRAFCET

Dans « Programme S7 », sélectionner « Blocs »,

puis cliquer sur « Insertion », choisir « Bloc S7 »,


puis « 2 Bloc fonctionnel ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, vérifier que


le langage de création est bien
« GRAPH » et valider.

Double-cliquer sur « FB1 » :

Sélectionner « CONT » dans le menu


« Affichage » de la fenêtre qui vient de
s’ouvrir :

Les réceptivités des transitions seront


écrites en langage LADDER.

Créer la structure du GRAFCET à l’aide des icônes situées à gauche de la fenêtre :


Insérer « étape + transition » Insérer « saut »
Ouvrir « branche OU » Fermer « branche OU »
Ouvrir « branche ET » Fermer « branche ET »

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 9 Automate Siemens


Définir les réceptivités des transitions :

 contacts normalement fermés ou


normalement ouverts, en série ou contacts normalement fermés ou
normalement ouverts
en parallèle,
Ecrire l’adresse du contact ou insérer
un mnémonique (voir
« programmation en langage
LADDER »)
 temporisations (T# ??) temporisation
Format : T#4s (4 secondes),
T#2ms (2 millisecondes), contact normalement ouvert

T#5m (5 minutes),
T#1h (1 heure) ouvrir branche
 comparateurs.

Programmer les actions :

insérer action
ou « clic
droit », puis :

clic droit, puis :

 N correspond à une action « normale » : l’action est à


1 quand l’étape est active.
 S et R permettent de programmer des actions
mémorisées (« Set »=mise à 1 et « Reset »=mise à 0).
 D et L permettent de programmer des actions
temporisées (retardées ou limitées dans le temps).
Dans le cadre « Opérande 1 », écrire l’adresse de l’action (A 8.0, par exemple) ou le mnémonique entre
guillemets (« ElectroVanne1 », par exemple).

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 10 Automate Siemens


Action conditionnelle

Sélectionner l’étape puis cliquer sur « représentation d’étape ».

Insérer une action. Celle-ci sera soumise à la condition définie par le « Verrouillage » :

Dans les propriétés de l’action, cocher « Conditionnelle » :

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 11 Automate Siemens


Créer un front (montant ou descendant)
C’est un cas particulier d’action conditionnelle. Un « front » se programme dans le menu
« représentation d’étape » (voir le paragraphe précédent).
Créer une variable « front montant dcy » dans la table de mnémoniques à l’adresse M 0.0.
Insérer un contact dans « Verrouillage » et compléter son adresse (ou mnémonique) :

Insérer une action dans


l’étape :
(voir le paragraphe
précédent)
Grâce à un clic droit sur l’action, accéder au
menu « Propriétés de l’action ».
Développer « Evènement ».
Pour un front montant, choisir :
« L0 – condition de verrouillage apparaissant »

Pour un front descendant, choisir :


« L1 – condition de verrouillage disparaissant »

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 12 Automate Siemens


Nommer la réceptivité de la transition « front montant dcy » :

Utiliser un compteur
Créer une variable « compteur » dans la table de mnémoniques à l’adresse Z1.
Dans une étape, insérer une action.
Grâce à un clic droit sur l’action, accéder au menu
« Propriétés de l’action ».
Développer « Evènement ».
Choisir : « S1 – activation de l’étape »

Développer « Opération ».
Plusieurs opérations sont possibles pour un
compteur :
« CS – chargement de la valeur initiale dans le
compteur » : la valeur renseignée dans le cadre
« Constante » est chargée dans le compteur.
« CU - Count Up » : comptage (on ajoute 1 au
contenu du compteur).
« CR – Charger 0 dans le compteur ».
« CD – Count Down » : décomptage.

Comparer le contenu du compteur à une constante :


Ouvrir un comparateur dans une
transition.
Placer le compteur (Z1) sur la
première entrée numérique et la
constante sur la deuxième.
On peut modifier le signe de la comparaison (>, <, =, >=, <=). L'égalité est obtenue par deux signes "=" (= =).

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 13 Automate Siemens


Programmer plusieurs GRAFCETs dans le même bloc fonctionnel FB
Créer la structure du premier GRAFCET dans le bloc FB en suivant la démarche décrite à partir de la
page 9, puis cliquer sur "insérer graphe" (voir la figure ci-dessous) :

La première étape du deuxième GRAFCET apparaît. Pour rendre cette étape "initiale", accéder au
propriétés de l'étape par un clic droit sur l'étape et cocher "Etape initiale".
Construire la structure du deuxième GRAFCET. Pour synchroniser les graphes entre-eux, suivre la
démarche décrite ci-dessous (la réceptivité de la transition T6 est l'étape Step2) :
1) Placer un contact dans la
transition.
2) Cliquer sur l'onglet
"Variables".
3) Développer "Opérandes
S7-Graph",
4) puis "Etapes" et "Step2".
5) Faire glisser "X" dans le
contact.

Lycée de l'Escaut Valenciennes - STS CIRA 14 Automate Siemens