Вы находитесь на странице: 1из 1

ATELIER « Sucres et Graisses cachées »

Objectifs :
• Tester leurs connaissances concernant les aliments contenant des sucres et des graisses cachés qui
d’apparence ne semblent pas forcément sucrés et/ou gras
• Connaître les équivalences en glucides et en lipides entre différents aliments du quotidien
Déroulement :
L’animatrice se présente, rappelle les objectifs, annonce sa durée et son déroulement. Les participants se
présentent.
Dans un premier temps, l’animatrice, à l’aide d’une pyramide alimentaire, énonce brièvement les repères de
consommation et les différents groupes d’aliments en insistant sur les groupes « produits sucrés » et celui
des « matières grasses tartinables, d’assaisonnement et de cuisson » dont la quantité est à limiter. Il y a
donc un rappel des quantités moyennes à ne pas dépasser concernant les glucides simples ajoutés.
L’animatrice explique également l’importance de la qualité des matières grasses et énonce les aliments
appartenant à d’autres groupe d’aliments (VPO, produits laitiers…) contenant naturellement des
lipides.
Puis, l’animatrice présente rapidement la famille des « glucides » et les classent en 2 catégories : « glucides
simples » et les « glucides complexes » en citant leurs principales sources alimentaires. Les 2 familles des
glucides simples « glucides simples indispensables » et les « glucides simples ajoutés non indispensables »
ainsi que les aliments qui les contiennent sont présentés. Il est précisé ensuite que l’atelier portera sur les
glucides simples ajoutés non indispensables.
Dans un second temps, des cartes représentants les aliments du quotidien (pizza surgelée, madeleine, crème
aux œufs, crème de marron…) sont disposées sur la table.
Les participants sont invités à regrouper les cartes montrant des aliments qu’ils pensent « sucrés » et/ou
« gras ».
Puis, l’animatrice présente des morceaux de sucres de 5 grammes que les participants doivent disposés sur
les cartes des aliments qu’ils pensent « sucrés » en fonction de la quantité qu’ils évaluent selon les aliments
et leur demande oralement à combien évaluent-t-ils le nombre de cuillères à café d’huile (5mL) contenues
dans chaque aliment qu’ils désignent comme « gras ».
Pour continuer, l’animatrice dit de retourner les cartes, au dos de celles-ci dont inscrites les valeurs en
glucides simples et leur équivalence en morceaux de sucre et en lipides et leur équivalence en cuillère à café
d’huile contenues dans les aliments.
Par la suite, les participants s’aperçoivent que les aliments qu’ils ne pensent pas forcément très sucrés et/ou
gras contiennent eux aussi du sucre et des graisses cachés. L’animatrice place donc l’équivalence en
morceaux de sucre sur l’ensemble des cartes et énonce le nombre de cuillère à café d’huile contenues dans
les aliments.
Enfin des équivalences simples entre les glucides et en lipides contenus dans les aliments du quotidien sont
expliquées aux participants pour combattre les idées reçues (équivalence entre coca cola et l’ice tea que les
personnes banalisent souvent et trouvent moins sucrés, entre une part de pizza et cuillères à café d’huile…
etc).
L’animatrice propose une journée de menu contenant ces aliments et montrent ainsi que les
recommandations en glucides simples sont très vites atteintes et dépassées.
L’animatrice cite les diverses pathologies que peut entraîner une surconsommation de sucre et de graisses
ajoutés (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires… etc).
Pour finir, l’animatrice invite les patients à exprimer ce qu’ils retiendront de cet atelier puis leur remet une
fiche synthèse récapitulative.