Вы находитесь на странице: 1из 11

QE d’histologie

I - Tissu conjonctif :
1. Origine embryonnaire du TC ? Cellules mésenchymateuses.
2. Qu’est-ce qu’une protofibrille ? Une protofibrille est un polymère de tropocollagène.

3. Où se situe le collagène IV ? Lamina densa.

4. Citer le contenu des granulations du mastocyte. Acide hyaluronique – Histamine – Héparine – Sérotonine

5. Comment peut-on expliquer l’argyrophilie et la réaction positive au PAS des fibres de réticuline ? Abondance
de protéoglycanes.

6. Par quel type de cellules est synthétisée la molécule de proélastine ? Fibroblaste.

7. Citer les différents domaines du collagène de type 4 Courte. Triple hélice N-terminal + Domaine globulaire +
Longue triple hélice relativement flexible.

8. Pourquoi les protofibrilles du collagène présentent elles une alternance de bandes sombres et claires ?
Décalage et chevauchement des fibres de collagènes lors de leur assemblage.

9. Membrane basale ? Sa structure en ME ? Une membrane qui sépare les cellules épithéliales du tissu conjonctif
sous-jacent, elle est composée de 3 couches de lamina : rara, densa, et réticularis.

10. Lame basale ? Sa structure en ME ? La lame basale est représentée par les 2 premières couches de lamina de
la membrane basale : rara et densa.

11. Quelle cellule dispose d’un cytoplasme fortement basophile ? Plasmocyte à cause d’abondance de RER

12. Quelle cellule est PAS positive et métachromatique ? Mastocyte

13. Quelle est la forme inactive du fibroblaste ? Fibrocyte

14. Quelle sont les différences morphologiques entre la fibre réticuline et la fibre collagène. La fibre de réticuline
est la plus fine que la fibre de collagène, peut s’anastomoser mais ne forme pas de faisceaux ; collagène
(biréfringente) ; réticuline (réfringente)

15. Quelle est la fibre qui n’est pas périodique ? La fibre élastique

16. Quelle est la fibre qui ne peut pas s’anastomoser ? Fibre de collagène

17. Action de l’acide ascorbique ? Etablissement de liaisons hydrogènes entre les groupements hydroxylés de
l’hydroxyproline afin de stabiliser sa structure en triple hélice

18. Différences entre le procollagène et le collagène ? Le procollagène possède des extrémités N et C terminales
globulaires qui sont clivées par les percollagènes peptidases pour donner le collagène

19. Structure de la fibronectine ainsi que sa localisation ? La fibronectine est un dimère constitué de deux sous-
unités semblables mais non identiques reliées par deux ponts disulfures. Localisation : « lamina lucida »
20. Importance des hydroxylations ? Hydroxylation de la lysine : fixation des sucres
Hydroxylation de la proline : stabilisation de la triple hélice
21. Les principaux GAG ? Acide hyaluronique – Chondroitine sulfate – Kératine sulfate – Héparane sulfate –
Dermatane sulfate – Héparines

22. Définition de l’agrégane ? L’agrécane est une protéoglycane particulière au cartilage, elle est composée d’un
axe protéique égal au tronc supporté par l’acide hyaluronique relié par des protéines de liaison

23. Localisation des fibres de réticuline ? Capillaires sanguins – Lames basales – Stroma des organes
hématopoïétiques et lymphoïdes – Foie
24. Rôle des macrophages ? Phagocytose – Sécrétion – Cellules présentatrices d’antigène

25. Fonctions de la lame basale ? Filtre moléculaire – Barrière sélective de cellules – Régénération cellulaire

26. Rôle de la mastocyte ? Intervention dans les réactions d’hypersensibilité immédiate

27. Comment est provoqué l’exocytose des granules du mastocyte ? L’exocytose des granules du mastocyte est
provoquée suite à la liaison des antigènes aux fragments Fab des Ige fixés à la surface du mastocyte
28. A quoi est due la métachromasie des mastocytes ? à l’héparine contenue dans les granulations.
29. Donnez un exemple de :
Tissu conjonctif muqueux : cordon ombilical – pulpe des dents jeunes
Tissu conjonctif cellulaire : Stroma de la corticale de l’ovaire – Endomètre
Tissu conjonctif dense unitendu : Tendon
30. Soulignez les propositions justes : Un tissu conjonctif est formé de cellules et d’une matrice extracellulaire – Un
tissu conjonctif est toujours vascularisé – Les fibres de réticuline ne sont pas biréfringentes – Le fibroblaste
synthétise toutes les fibres conjonctives – Les protéoglycanes entourent les fibres de réticuline – L’iris possède
un tissu conjonctif
31. A quel type de tissu conjonctif appartient le derme ? Tissu conjonctif plexiforme.
32. Enumérez trois fonctions du tissu conjonctif. Relie les épithéliums entre eux - Assure leur nutrition - Assure leur
protection
33. Comment se fait la stabilisation de la triple chaîne de la molécule de collagène ? Etablissement de liaisons
hydrogènes entre les groupements hydroxylés de l’hydroxyproline afin de stabiliser sa structure en triple hélice.
34. Donnez 2 exemples de collagènes fibrillaires. Collagène I – Collagène II
35. Comment se manifeste le syndrome d’Ehlers-Danlos ? Fragilité au niveau des organes internes et vaisseaux
36. Donnez trois caractères morphologiques de l’adipocyte brun. Formé de plusieurs vacuoles – Noyau excentré
– Noyau arrondi
37. L’acide hyaluronique est l’une des principales composantes des glycoprotéines de la MEC, V/F ? Faux
38. Quelle est la différence entre collagène et procollagène ? Q18
39. Quelle est l’origine des molécules qui composent la lame basale ? Origine : épithélium.
40. Quelle est l’action de l’acide ascorbique ? Stabilisation de la triple hélice.
41. Le plasmocyte contient des granulations métachromatiques, V/F ? Faux.
42. La fibronectine :
Est-elle un dimère ou un trimère ? Dimère
Sa localisation ? lamina lucida.
43. La fibrilline est un composant des fibres de collagène, V/F ? Faux.
44. Qu’est-ce qui distingue le fibrocyte du fibroblaste ? Le fibrocyte est la forme inactive du fibroblaste
45. La molécule d’élastine est constituée d’une triple hélice, V/F ? faux
46. Le fibroblaste peut synthétiser à la fois du collagène et de l’élastine, V/F ? Vrai
47. Citez 2 parmi les fonctions de la lame basale. Déjà fait
48. Sous quel effet les granulations des mastocytes sont-elles sécrétées ? Réaction d’hypersensibilité immédiate
49. Sous quelle forme le collagène est-il sécrété par le fibroblaste et pourquoi ? Sous forme de procollagène pour
empêcher la réticulation à l’intérieur de la cellule.
50. Par quels composants sont constituées les fibres élastiques observées au ME ? Elastine et fibrilline
51. Où se situe la molécule de laminine ? Représentez-la par un schéma simplifié. lamina lucida, page 14 poly
schémas
52. A quel type de tissu conjonctif appartient l’iris et le mésentère ? Tissu conjonctif pigmentaire
53. Qu’appelle-t-on une protofibrille ? Polymère de fibres.
54. Où se situe le collagène IV ? Représentez-le par un schéma simplifié. Lamina densa
55. Que représente la cellule de Muller ? Cellules géantes (Macrophage) avec des noyaux au centre

II - Tissu cartilagineux :
1. Localisation du cartilage Hyalin ? Voies aérophores, conduit auditif externe, cartilages articulaires, cartilages
costaux, partie du cartilage squelettique fœtale
2. Pourquoi les fibres de collagènes ne sont pas visibles au MO ? Leur indice de réfraction est le même que celui
de la MEC interfibrillaire
3. Conséquences de la présence de GAG sulfatés ? Aspect homogène et transparent, très grande résistance à la
compression, très grande diffusion de métabolites et de macromolécules
4. Qu’est ce qui rend la matrice du cartilage résistante à la compression ? En raison de la très grande quantité
d’eau piégée dans cette matrice grâce à la présence des GAG qui attirent les ions Na+ ce qui augmente
l’osmolarité de la solution
5. Qu’est ce qui rend le cartilage homogène et transparent ? Présence de GAG
6. Donnez deux caractères morphologiques de la MEC du cartilage hyalin. Basophile et métachromatique
7. Quelle couche de périchondre est fibreuse ? Couche externe
8. Le périchondre est composé de quelles couches ? Une couche externe fibreuse et une couche cellulaire
9. Rôle du périchondre ? Nutrition du cartilage – Croissance appositionnelle
10. Comment on appelle la cavité du chondrocyte ? Le chondroblaste
11. Rôle du chondrocyte ? Synthèse des différentes molécules de la MEC (comme le fibroblaste)
12. Comment se fait la nutrition du cartilage articulaire ? A travers le liquide synovial
13. Le périchondre entoure-t il toute la pièce cartilagineuse ? Oui, sauf le cartilage articulaire
14. De quels types de fibre est constitué le cartilage élastique ? Fibres collagènes et fibres élastiques
15. Localisation du cartilage élastique ? Le pavillon de l’oreille – le conduit auditif externe – l’épiglotte – larynx –
paroi de la trompe d’Eustache
16. Localisation du fibrocartilage ? Disques intervertébraux – Symphyse pubienne – Ménisques du genou – Zone
d’insertion du tendon d’Achille
17. De quel type de collagène le fibrocartilage est constitué ? Fibres de collagène de type 1 et 2
18. Quelle est la différence entre les chondrocytes du fibrocartilage et ceux du cartilage Hyalin ? Les
chondrocytes du fibrocartilage sont plus épais que ceux du cartilage Hyalin + les chondrocytes de fibrocartilage
sont Ovoïdes/Allongées, Les autres sont arrondies.
19. Qu’est ce qui rend la matrice inter fibrillaire métachromatique ? Abondance des GAG sulfaté
20. Que signifie globe chondroique ? Chondocytes entourés par de la basophilie de manière intense
21. A quel type appartient le cartilage articulaire ? Justifiez votre réponse : Cartilage hyalin
22. Donnez un schéma simplifié de l’agrégane :

23. Par quel mode de croissance obtient-on des groupements isogéniques axiaux ? Processus interstitiel
24. A quel type de croissance aboutissent les groupements isogéniques coronaires ? Processus interstitiel
25. Quel type de cartilage trouve-t-on dans dans les ménisques du genou ? Fibrocartilage
26. Que représente l’agrégane ? Où la trouve-t-on ? Une protéoglycane spécifique du cartilage
27. Quel type de collagène y-a-t-il dans le fibrocartilage ? collagène type I et II
28. Donnez un exemple de fibrocartilage. Disques intervertébraux
29. A quelle variété de tissu de la couche externe du périchondre appartient-elle ? Tissu conjonctif (tendiniforme)
30. Les cartilages contiennent exclusivement du collagène II, V/F ? Faux
31. Que signifie groupe isogénique ? Groupement de chondrocytes résultant du mode de division cellulaire
32. Le cartilage fibreux contient du collagène de type I, V/F ? Vrai
33. Le périchondre assure à la fois la nutrition du cartilage et sa croissance interstitielle, V/F ? Faux (croissance
appositionnelle)
34. Dans le cartilage élastique, les fibres de collagène sont remplacées par des fibres élastiques, V/F ? Faux
35. Par quel(s) moyen(s) se fait la nutrition des cartilages ? Périchondre
36. Tous les types de cartilages sont entourés par du périchondre, V/F ? Faux (cartilage articulaire)
37. Qu’est-ce qu’un chondroplaste ? Cavité creusée dans la MEC du cartilage dans laquelle se loge le chondrocyte
38. Que signifie « cartlage hyalin » ? Hyalin signifie verre
39. Par quoi le fibrocartilage se distingue-t-il du cartilage hyalin Le fibrocartilage contient du collagène type 1
seulement avec des chondrocytes très épais alors que le cartilage hyalin contient du collagène 2, 9, 10, et 11 avec
des chondrocytes moins épais ?
40. Qu’est-ce que la croissance appositionnelle ? A quoi est-elle due ? La croissance appositionnelle est un
processus dans lequel intervient la couche chondrogène du périchondre afin d’assurer le développement des
cartilages
41. Où se localise le périchondre ? A quel niveau est-il absent ? Le périchondre se trouve tout autour des
cartilages, il est absent au niveau du cartilage articulaire
42. Quel est le rôle de la croissance interstitielle et celui de la croissance appositionnelle ? Assurer la croissance
du tissu cartilagineux
43. Donnez un exemple de protéoglycane du cartilage. Agrécane
44. Où se situe le cartilage élastique ? Quel type de collagène contient-il ? Pavillon de l’oreille – Conduit auditif
externe – Epiglotte – Larynx – Paroi de la trompe d’Eustache
45. Quel type de collagène prédomine dans les cartilages ? Collagène de type II

III - Tissu osseux :


1. Enumérez les différents éléments contenus dans un canal de Havers. Le canal de Havers contient des vaisseaux
sanguins et des fibres nerveuses amyéliniques noyés dans une atmosphère conjonctive lâche
2. A quel moment de l’ossification apparaissent les bourgeons conjonctivo-vasculaire ? Et quel type d’os forment-
ils ? Ossification secondaire, elles forment des os lamellaires
3. Qu’appelle-t-on une zone ossiforme ? Une zone ossiforme est une zone où la matrice organique est calcifiée et
où les ostéoblastes se sont différenciés en ostéocytes
4. Que représentent les BMP ? Quel est leur rôle ? Les BMP (bone morphogenic protein) est un facteur agissant
sur l’ostéoclaste. Il agit sur l’attraction, la prolifération et la différenciation ostéoblastiques.
5. Que provoque une carence en vitamine D chez l’enfant ? Le rachitisme
6. Décrivez un ostéone. formation arrondie, présente au centre le canal de Havers qui contient un vaisseau
sanguin et une fibre nerveuse amyélinique. Autour de ce canal on trouve des lamelles osseuses concentriques
avec des ostéoblastes, macrophages, cellules bordantes à la périphérie. L’ostéon est délimité par une zone
hyperminéralisée : la ligne cémentante.
7. Expliquez la fonction de l’ostéoclaste. L’ostéoclaste a pour rôle de détruire le tissu osseux. Ceci est possible
grâce à la création d’un microenvironnement à pH acide entre la bordure en brosse et le tissu osseux. Cette
acidification est responsable d’une dissolution de la phase minérale de la matrice osseuse. La destruction de la
matrice organique se fait ensuite sous l’action d’enzymes lysosomales.
8. Donnez l’origine et la fonction de : l’ostéoblaste – l’ostéoclaste
Ostéoblaste : il provient d’une cellule mésenchymateuse totipotente, sa fonction est de synthétiser la MEC
osseuse
Ostéoclaste : il provient de la cellule souche CFU-GM selon deux hypothèses différentes, il a pour rôle la
destruction du tissu osseux.
9. Soulignez les propositions justes : Le tissu osseux (TO) est vascularisé – Les lacunes de Howship apparaissent
au moment de l’ossification secondaire – L’épiphyse est formé d’un tissu spongieux non lamellaire après
l’ossification secondaire – Le TO se forme à partir du cartilage (peut se former à partir du cartilage).
10. Sous quelle forme se dépose le calcium dans la matrice organique osseuse ? Cristaux d’hydroxyapatite
11. Quel est le rôle des cytokines libérées par l’ostéoblaste ? Les cytokines interviennent dans le remodelage
osseux en stimulant la prolifération, la différenciation, et la multiplication des ostéoblastes
12. Qu’appelle-t-on un point d’ossification ? Hypertrophie des chondrocytes et par conséquent des
chondroplastes ce qui va réduire la MEC à de fines travées où se fera le dépôt de cristaux d’hydroxyapatite
13. Citez les différentes couches de la diaphyse d’un os long, après une ossification secondaire. Os compact
haversien entouré d’une couche d’os périostique puis de périoste.
14. Définir un système de Havers (ou ostéone). Le système de Havers ou ostéone sont des formations arrondies
constituées d’un canal de Havers au centre avec des ostéoblastes, des macrophages, et des cellules bordantes à
la périphérie. On retrouve autour du canal des lamelles osseuses concentriques. Le système est délimité à
l’extérieur par une ligne cémentante.
15. Dans quel but l’ostéoclaste crée un microenvironnement à pH acide ? Dans le but de dissoudre la phase
minérale de la matrice osseuse.
16. Qu’appelle-t-on une ossification périostique ? Une ossification périostique est une ossification de type
conjonctif.
17. D’où provient l’ostéocyte ? L’ostéocyte provient de la différenciation de l’ostéoblaste
18. Quel est le rôle de la phosphatase alcaline ? La phosphatase alcaline permet de libérer les ions phosphates à
partir du G-6-P et de les fixer sur les fibres de collagène afin de permettre la liaison avec le calcium formant ainsi
les cristaux d’hydroxyapatites.
19. Un os long est le résultat d’une ossification conjonctive et d’une ossification enchondrale, V/F ? Vrai
(ossification conjonctive=périostique)
20. Citez les étapes de la formation de diaphyse d’un os long.
Formation DURANT L’OSSIFICATION PRIMAIRE de l’os périostique (= type conjonctif ‘’croissance en épaisseur’’)
et de l’os enchondrale ( croissance en longueur
DURANT L’OSSIFICATION SECONDAIRE : remodelage de l’os périostique grâce au couplage. Formation
résorption (impliquant des bourgeons conjonctivo-vasculaires, ostéoblastes, ostéoclastes)
21. Qu’est-ce un canal de Volkman ? Un canal de Volkman est un canal qui relie perpendiculairement les canaux
de Havers et qui contient des vaisseaux sanguins provenant du périoste.
22. Quelle est l’origine du système fondamental interne ? Ils proviennent de l’activité de l’endoste
23. L’os spongieux est non lamellaire, V/F ? Faux
24. L’hormone de croissance (GH) stimule directement les chondrocytes, V/F ? Faux
25. L’ostéocyte résulte de différenciation de l’ostéoblaste, V/F ? Vrai
26. D’où sont issus le système fondamental externe et le système fondamental interne ? Le système fondamental
externe provient de l’activité périostique, et le système fondamental interne provient de l’activité de l’endoste.
27. Chez l’adulte, l’os compact est lamellaire alors que l’os spongieux est non lamellaire, V/F ? Faux, chez l’adulte
tout est lamellaire
28. Sous quel effet se fait la dissolution des sels minéraux au cours de la résorption ? l’acidification
29. L’os spongieux est un os lamellaire, V/F ? Vrai
30. Citez les principaux éléments observés dans une lacune de Howship.
Les éléments responsables de la résorption : Un capillaire sanguin à extrémité borgne qu’accompagnent un tissu
conjonctif contenant quelques fibres de collagène et de cellules prédifférenciées, d’aspect mésenchymateux
ainsi que par des ostéoclastes
Autres types de réponse :
- Bourgeon vasculaire
- cellules mésenchymateuses
- ostéoclastes
- ostéoblastes
- tissu conjonctif contenant quelques fibres de collagène.
31. Le tissu osseux ne contient pas de vaisseaux, V/F ? Faux
32. Le grand axe des canaux de Havers est parallèle au grand axe de la diaphyse, V/F ? Vrai
33. L’os spongieux est de type lamellaire, V/F ? Vrai
34. Au cours de l’ossification primaire, il y a formation d’os lamellaire par les ostéoblastes, V/F ? Faux
35. Quelle est la cible de la vitamine D au cours de la formation d’un os long et quelle est la conséquence de son
déficit ?
LA CIBLE : La zone ostéoïde et le cartilage hypertrophié.
Conséquences de son déficit :
-Chez l’enfant : Rachitisme
Augmentation de l’épaisseur du cartilage hypertrophié
- Chez l’adulte : Ostéomalacie
36. La formation d’un os long est-elle le résultat d’une ossification conjonctive enchondrale ou des deux ?
Justifiez votre réponse. Les deux, car l’ossification conjonctif assure la croissance en épaisseur et l’ossification
enchondrale assure la croissance en longueur.
37. Au cours de la formation d’un os long, à quel niveau agit la vitamine D ? Que provoque sa carence chez
l’enfant ? Voir Réponse 35
38. Sous quelle forme se dépose le calcaire dans la matrice organique osseuse ? Cristaux d’hydroxyapatite
39. Quel est le rôle des cytokines libérées par l’ostéoblaste ? Elles contrôlent la prolifération, la différenciation et
la multiplication des cellules osseuses.
40. Qu’appelle-t-on un point d’ossification ? réponse 12
41. Donnez la structure d’un os court. Os spongieux recouvert par une couche d’os compact puis une couche fine
de périoste (identique à la structure de l’épiphyse)
42. Par quelle cellule est libérée la phosphatase alcaline et quel est son rôle ? Elle est libérée par l’ostéoblaste et
elle a pour rôle de libérer le phosphate du G-6-P et de le fixer sur les fibres de collagène afin de lier le calcium et
former ainsi les cristaux d’hydroxyapatite
43. Comment se forme un os de membrane ? Donnez en deux exemples. Un os de membrane se forme par une
transformation directe au cours de laquelle des cellules mésenchymateuses se transforment directement en
cellules osseuses.
EXEMPLES : Os de la voûte Crânienne – Os de la face.
44. Décrivez le type d’os situé dans les épiphyses d’un os long. Os spongieux recouvert par une couche d’os
compact puis une couche fine de périoste
45. Décrivez un ostéome. A quel moment de l’ossification apparait-il ? Un ostéome est un tissu osseux fabriqué
par des cellules musculaires là où il ne devrait pas y être, c’est une ossification anormale
46. Qu’appelle-t-on une lacune de Howship ? Une lacune de Howship représente le creux osseux créé par les
ostéoclastes durant l’ossification secondaire
47. Quelles sont les cellules qui interviennent au cours du remodelage osseux ? Dites le rôle de chacune d’elles ?
Les ostéoblastes : participent à l’activité d’élaboration – Les ostéoclastes : participent à l’activité de résorption
48. Quel tissu est-il à l’origine du périoste ? Tissu conjonctif
49. Citez deux facteurs stimulant la prolifération des ostéoblastes au cours du remodelage osseux.
BMP – Fibroblast Growth Factor II - TGFβ
50. Qu’appelle-t-on zone ostéoide ? Elle représente la région où les ostéoblastes se rangent le long des travées
cartilagineuses résiduelles pour synthétiser de la matrice organique.
51. A quoi aboutit la création d’un microenvironnement acide entre la bordure en brosse de l’ostéoclaste et le
tissu osseux ? La résorption de la MEC minérale.
52. Décrivez un système de Havers. Q6
53. Quelle est la principale vitamine qui intervient au cours de la croissance d’un os long ? Vitamine D
54. Que provoque un déficit en GH hypophysaire ? Nanisme hypophysaire
55. Que provoque un excès de GH hypophysaire ? Acromégalie

IV - Tissu musculaire :
1. Dans le muscle strié squelettique :
De quoi est constituée une triade ? tubule transverse en étroite association avec deux citernes terminales issues
du réticulum sarcoplasmique.
Quelle est sa localisation ? autour de la cellule au niveau des stries Z
Quel en est l’équivalent dans la cellule myocardique et dans la cellule musculaire lisse ? Diade/cavéoles
2. Au cours de la contraction musculaire :
A quel niveau se fixe le calcium ? Le calcium se fixe au niveau de la troponine
Etablissez la réaction de régénération de l’ATP. Phosphocréatine + ADP -> Créatine + ATP (sous l’action de la
phophocréatine kinase)
Quel en est l’équivalent dans la cellule musculaire lisse ?
3. Donnez un schéma légendé de la myosine II. ========
4. Où se situent les troponines ? Quel est leur rôle ?
Les troponines se situent sur les filaments d’actine, ils ont
pour rôle de déclencher la contraction musculaire en
libérant les sites de liaison entre actine et myosine sous l’effet du Ca2+.
5. Quels sont les protéines associées aux filaments fins d’actine ? α actinine – Titine – Troponine – Tropomyosine
– Nébuline – Dystrophine
6. A quoi correspondent les fentes synaptiques secondaires dans une plaque motrice ? Invaginations parralèles
du sarcolemme au niveau desquelles des ramifications de la LB sont présentes
7. Citez les chaînes protéiques qui forment la myosine II musculaire. 2 chaines polypeptidiques disposées en
hélice et enroulées l’une autour de l’autre – 2 têtes globuleuses avec 2 paires de chaînes légères pelotonnées
8. Citez les types de fibres musculaires striées. Fibres rouges et fibres blanches
9. Quels sont les constituants des troponines ? 3 polypeptides dénommés : T, I, et C . T se fixe à la tropomyosine,
I a une action inhibitrice sur la fixation de la myosine à l’actine, C fixe le calcium en permettant la fixation jusqu’à
4 atomes de calcium.
10. Quel est le rôle du complexe troponine-tropomyosine ? Contrôler la contraction musculaire
11. Où se localise la myomyosine ? Sur les filaments de myosine II au niveau de la ligne M
12. Quelles sont les bandes qui se raccourcissent au cours de la contraction d’un sarcomère ? Bandes H et I
13. Comment explique-t-on les traits scalariformes de la cellule myocardiques ? Ils correspondent aux systèmes
de jonction liant les cellules entre elles
14. Combien de chaînes polypeptidiques forment la myosine II ? Sont-elles toutes identiques ? 6 chaînes
polypeptidiques, elles ne sont pas toutes identiques
15. A quel type de filament est associée la troponine ? Filament fin d’actine
16. Quelles sont les molécules que l’on obtient après digestion de la myosine par la trypsine ? Les méromyosines
légère et lourde
17. Enumérez les différents troponines et les rôles respectifs de chacun.
Troponine T : se fixe à la tropomyosine
Troponine I : action inhibitrice sur la fixation de la myosine à l’actine
Troponine C : fixe le calcium en permettant la fixation de jusqu’à 4 atomes de calcium
18. Quel est le principal messager dans la contraction musculaire ? Quelles sont les molécules intermédiaires de
la contraction de la cellule musculaire striée et dans la cellule musculaire lisse ?
Principal messager : Ca2+ / Molécules intermédiaires dans la CMSS : complexe troponine-tropomyosine
Molécule intermédiaires dans la CML : calmoduline
19. Définir le tubule T de la cellule musculaire striée squelettique. Quel en est l’équivalent dans la cellule
musculaire lisse ? Quel est son rôle ? Le tubule T est une profonde invagination du sarcolemme (Mb plasmique)
dont l’axe est perpendiculaire à l’axe de la cellule.
Son équivalent dans la cellule musculaire lisse : les alvéoles.
Son rôle : conduire le potentiel d’action musculaire jusqu’au cœur de la cellule afin de libérer les ions Ca++.
20. Quel est le dispositif morphologique qui augmente la surface de la cellule musculaire lisse ? Et quelle est sa
fonction ? Les cavéoles, elles ont pour fonction de conduire le potentiel d’action musculaire jusqu’au cœur de la
cellule afin de libérer les ions Ca2+ (idem pour tubules T)
21. Donnez le nom d’un dispositif de jonction entre 2 cellules musculaires lisses. Plaques d’attache – Jonction
serrée
22. Donnez 2 caractères morphologiques de la mitochondrie de la cellule musculaire striée squelettique. Que
renferme-t-elle dans sa matrice ? Très nombreuses – Grande taille – Crêtes serrées, elles renferment la
myoglobine
23. Les tubules T de la cellule musculaire cardiaque :
Quel est leur localisation précise ? A quel type de structure cytoplasmique sont-ils liés ? Par quel moyen ? Strie Z,
ils sont liés au reticulum sarcoplasmique par le biais des citernes terminales
24. Comment appelle-t-on le segment qui s’étend d’une strie Z à la strie Z suivante ? Comprend-t-il un ou deux
disques clairs ? Sarcomère, il comprend 1 disque clair
25. Que renferment les mitochondries de la cellule musculaire ? Myoglobine
26. A quel niveau se situent les mitochondries dans la cellule musculaire myocardique ? Périphérie
27. Quelle est l’enzyme qui intervient dans la reconstitution de l’ATP lors de la contraction musculaire ? Donnez
cette réaction. Phosphocréatine kinase : Phosphocréatine + ADP -> Créatine + ATP
28. Définissez le tubule T. Q19
29. Quelle est la localisation du tubule T dans la cellule musculaire cardiaque et la cellule musculaire
squelettique ? Et quel en est l’équivalent dans la cellule musculaire lisse ? Strie Z, les cavéoles en sont
l’équivalent dans la CML
30. Quel sont les composants d’une bande anisotrope d’un sarcomère ? Actine + Myosine
31. Citez deux éléments séparant actine et myosine. Tropomyosine – Troponine
32. Que représentent les traits scalariformes d’un cardiomyocyte ? Système de jonctions
33. Quels sont les constituants de la plaque motrice ? Région présynaptique – Fente synaptique – Région
postsynaptique
34. Quels types de protéines sont associés aux filaments fins ? Quel est leur rôle ? tropomyosine : stabiliser
l’actine / Troponine : sensibilise les cellules musculaires au calcium / α actinine - Nébuline - Titine : liaison des
filaments
35. Citez les éléments d’une triade. Tubule T et 2 citernes terminales
36. Quelles chaînes polypeptidiques constituent la myosine II ? Q7
37. Quelles sont les bandes qui se raccourcissent au cours de la contraction musculaire ? Bande H et bande I
38. Où se situe l’appareil sous-neural de Couteau ? Sole protoplasmique de la plaque motrice
39. Donnez un schéma simplifié mais bien légendé d’une fibre musculaire lisse.

40. Quels sont les fragments qu’on obtient après digestion par la papaine de la méromyosine lourde ? 2 sous
fragments S1 qui correspond à la tête et S2 qui correspond à une partie de la canne
41. Enumérez les myofilaments épais. Assemblage de molécules de myosine II
42. Enumérez les myofilaments fins. Actine – Troponine – Tropomyosine
43. Quel est le rôle du sous fragment S1 de la myosine ? Il a une activité ATPasique activée par les Ca2+ et la
propriété de se lier à l’actine : c’est lui qui fait la contraction musculaire proprement dite.
44. Quelle est la localisation de la titine et quel est son rôle ? Localisation de la Tétine : Strie Z( fixé sur l’actine),
Elle sert à la liaison des filaments fins à la strie Z.
45. Quelle est la localisation de la nébuline ? Elle se trouve au niveau de la strie Z.
46. Que représente le sarcoplasme fondamental ? C’est le restant du sarcoplasme sans myofibrilles
47. Quelle est la différence entre les fibres musculaires rouges et blanches ?
la fibre musculaire rouge : Riche en mitochondries, moins de myofibrilles, travaille de façon prolongés mais
lente, se fatigue peu. (Phosphorylation oxydative)
La fibre musculaire blanche : pauvre en mitochondries, riche en myofibrilles, travaille de façon rapide mais de
courte durée, se fatigue. (Glycolyse anaérobie)
48. Que représente la gaine de Henlé ? Gaine conjonctive qui entoure la fibre nerveuse de la cellule musculaire
striée.
49. Soulignez les propositions correctes : La tropomyosine :
Contient 3 sous-unités polypeptidiques – Son rôle est inconnu – C’est un dimère filamenteux – S’interpose entre
myosine et actine.

Edité Par : Siimoo G