Вы находитесь на странице: 1из 9

CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

1-INTRODUCTION:
On va étudier dans ce chapitre une poutre continue a 2 travées de plancher haut sous sol
avec dalle pleine en béton armée

2- POSITION DE LA POUTRE :
???

Figure 4- Coupe transversale d’un plancher (16+5 ) intermédiaire

26
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

2- PREDIMENSIONNEMENT :

2-1) Choix de hauteur et largeur :

Choix de Travée 1 Travée 2


dimension
L L 3,00 3,00 2,55 2,55
h h h
12 16 16 12 16 12
0.3d  b  0.5d 0.3d  b  0.5d 0.3d  b  0.5d

choix de h 30 cm 30 cm
choix de b 22 cm 22 cm

Tableau 1: les charges d’exploitation

3- EVALUATION DES CHARGES :

 Charges permanente (Gtotal) :

G1 :Poids propre plancher =642daN/m²


G2 : Mur de 25 cm: 3,28x0,70 =230daN/ml
G3 : poids propre de la poutre : 0.22x0.30x2500 =165daN/ml

 Charges exploitations (Q total ) :

Q1 :(terrasse nom accessible)=100daN/m²

4-1) Charges transmise sur la poutre :

Chargespermante

Poids propre plancher =642x(4,7-0,22)/2 =1439 daN/ml


Mur de 25 cm: 3,28x0,70 =230 daN/ml
poids propre de la poutre : 0.22x0.30x2500 =165 daN/ml

G els total =1834daN/ml


G elu total =2476daN/ml
Chargesexploitations

Q1 :(terrasse nom accessible)= 100x(4,7-0,22)/2 =224daN/ml

Q els total =224daN/ml


Q elu total =336 daN/ml

27
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

4- CALCUL DES SOLLICITATONS :

28
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

5- CALCUL DE FERRAILLAGE DE LA POUTRE :

5-1) calcul des armatures longitudinales :

a) Travée (1) :

 Dimensionnement t a l’ELU

Mu 1934
Ms= 1415 daN.m ; Mu= 1934 daN.m     1.366
Ms 1415

Mu 19.34 103
bu    0.097  bu  0.186  pivot A
b  d ²  fbu 0.22  0.27² 12.47

 
  1.25  1  1  2bu = 1.25  1  1  2  0.097   0.128

zb  d  (1  0.4 )= 0.27  (1  0.4  0.128)  0.256m

Mu 19.34
Au    2.17cm²
zb. fed 0.256  348 103

Choix :soit3HA10 de section réelle 2.36cm²

 Vérification a l’ELS :

b  h30
f (h0)   15 Asc (h0  d ' )  15 AST (d  h0 )
2

29
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

0.22  0.33
 f (h0)   15  2.36  0.01²  (0.30  0.27)  3.07 103  0 donc il s’agit bien d’une
2
section rectangulaire

Déterminons y1 :

b  y 21
 15( Asc  AST ) y1  15( Asc  d ' AST  d )  0
2
0.22  y 21
  15(0  2.36  0.01²)   y1  15(0  0.03  2.36  0.01²  0.27)   0
2
 0.11 y1 ²  3.54 103  y1  9.55 104  0

 y1  0.078m

Le moment quadratique vaut :

b  y1
3

I  15 AST (d  y1 ) 2  15 ASc ( y1  d ' )²


2
0.22  0.0783
I   15  2.36  0.01²  (0.27  0.078)2  1.82 104 m4
2
Or

Ms 0.0141
 bc   y1   0.078  6.04MPa  0.6  22  13.2MPa
I 1.82 104
Ms 0.0141
 sc  n   (d  y1)  15   (0.27  0.078)  148MPa  348MPa
I 1.82 104
 Condition de non fragilité :

 bd ft 28   22  30 1.9 
Au  max  ;0.23  b0 d   max  ;0.23  22  27   0.648cm2
 100 fe   100 400 

Condition de non fragilité vérifié

De la même manière on calcul les autres travées et appuis :

Récapitulation de calcul des travées :

Travée 1 2
Mu 1934 1114
Mser 1415 815
Ast théorique 2.17 1.22
Ast réelle 2.36 1.57
Choix 3HA10 2HA10

30
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

Travée 1 2
σbc 6.04 4.14
σs 148 193
σbc< bc OK OK

σs< s OK OK

Travée 1 2
Ast réelle 2.36 1.57
Ast min 0.648 0.648
Ast min <Ast réelle OK OK

Récapitulation de calcul des appuis :

Appuis B
Mu 2760
Mser 2020
Ast théorique 3.17
Ast réelle 3.39
Choix 3HA12

Appuis B
σbc 7,42
σsc 222.6
σbc< bc OK

σsc< sc OK

Appuis B
Ast réelle 3,39
Ast min 0,648
Ast min <Ast réelle OK

5-2) Calcul des armatures Transversales :

On fera un calcul pour une seule travée et les autres seront dans un tableau récapitulatif

a) Vérification du béton vis-à-vis l’effort tranchant :

Vu max
u    lim
bd
Pour le travée N°1 on a :V1umax=3298kN et V2umax=5138kN

31
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

 fc28 
0.2  b 
 lim  min  5MPa 
=min(2.93 ;5)=2.93 MPa
 
 
Pour fissuration peutpréjudiciable et α=90°

  OK
u lim

b) Armatures d’âme :

1. Armatures calculées :

f et  At  u  0.3  ft 28  k

b0  st 0.9×(cosα+sinα)
avec  =90 ;fe=400 Mpa; u  2.93MPa; k  1: ft 28  1.92Mpa on aura:
At  u  0.3  ft 28  k   b0 At 22(2.93  0.3 1.93) 1
    cm² / cm
st 0.9×(cosα+sinα)  fet st 0.9×(235 /1.15) 23.81

2. Pourcentage minimale :

f et  At At 22  0.4 1 1
 0.4    cm² / cm  cm² / cm  OK
b0  st st 235 26.70 23.81

3. Diamètre des armatures d’âme :


 t  min  h ; b ;  lim  min 300 ; 220 ;14  8.5mm
 35 10   35 10 
t  6mm  At  4  0.28  1.13cm²

4. Espacement maximal :

0.9d 0.9  0.27


 
st  min 40cm  min 40cm  24.3cm
15 lim 0(car A'=0)
 
st 0  23.81  24.3cm  st  OK

c) Répartition des armatures d’âme :

32
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

 Equation de l’effort tranchant s annule pour 1.17 m(moment maximale)

 Espacement St0 pour Vured(0) et Vured(3.00) :


5
Vured  V max   h  qu
6
5 5
Vured ( x  0m)  V max   h  qu  3298   0.3  2812  2595daN
6 6
5 5
Vured ( x  3m)  V max   h  qu  5138   0.3  2812  4435daN
6 6

0.9  fet  At  (cos   sin  )


St 
Vured ( x) 
b  s    0.3  ft 28  K 
 bd 
Dans ce cas ; K=0 et α =90°

0.9  fet  At  d
 St 
s  Vured ( x)

 St  0.0056  Vured ( x)

 St0 gauche  0.56 / 2,59 103  0.216m  21.6cm


 St0 droite  0.56 / 4, 43 103  0.126m  12.6cm

St 0 gauche St0 droite inferieur a St


De même il faut que et max

 At  fet   1.13  235 


 St max  Min 40cm;0.9  d ; = Min 40cm;0.9  0.27;
 0.4  b   22  30 
 1,13  235 
= Min  40cm;0.9  0.27; =24.3 cm OK
 22  30 
St0 doit être prise nombre de Caquot :St0=13 cm

o Nombre de répartition :
5 0.3  k  ftj 5 0.3 11.92
l '0  (l0  h)(1  )  (3   0.3)(1  )  2.20 m
6  su 0 6 2.95
5 h 5 0.3
nj  (l0 ' )  (2.20   )  3.76( pour premier espacement)
6 st 0 6 0.13
nj  l0 '  2.20  2.20( pour les suivants )

1. Tableau des espacements :

st St0/2 13 16 20
Nombre théorique * 2.20 3.76 3.76
Nombre cumulé * 2.20 5.96 9.72
33
CHAPITRE 7 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

Nombre arrondi * 2 6 10
Nombre des répétitions * 2 4 -
Abcisses (cm) 8 34 98 -

De ma même manière pour le cote droite de la poutre on trouve ;

st St0/2 13 16 20
Nombre théorique * 4 6 6
Nombre cumulé * 4 10 16
Nombre arrondi * 4 10 16
Nombre des répétitions * 2 6 -
Abcisses (cm) 8 34 130 -

34