You are on page 1of 45

Antoni Gaudi

Antoni Gaudi (en catalan Antoni


Gaudí i Cornet), né le 25 juin 1852 à
Reus et mort le 10 juin 1926 à
Barcelone, est un architecte catalan de
nationalité espagnole et principal
représentant de l'Art nouveau catalan
(modernisme catalan). Son travail a
marqué de façon durable l'architecture
de Barcelone et constitue une
« contribution créative exceptionnelle
au développement de l'architecture et
des techniques de construction ».
À ce titre, sous le nom d'Œuvres de
Gaudí, sept de ses œuvres ont été
classées par l'UNESCO patrimoine
mondial de l'Humanité (le parc Güell,
le Palais Güell, la Casa Milà, la Casa
Vicens, la façade de la Nativité et la Photos personnelles + Net
crypte de la Sagrada Familia, la Casa
Batlló et la Crypte de la Colonia Güell). Créations Delia Florea
Antoni Gaudi
Grand designer, il a créé, en étroite
collaboration avec les meilleurs
artisans de l'époque, tous les éléments
qui forment l'espace architectonique -
fer forgé, mobilier, vitraux, sculptures,
mosaïques, céramiques etc.- dans une
conception organique de la décoration
tout en intégrant ces éléments dans la
structure de la construction.
Le paysage marin est l'un de ses
thèmes d'inspiration préféré.

Admiré et controversé de son vivant


pour l'audace et la singularité de ses
innovations, il jouit aujourd'hui d'une
notoriété indiscutable partout dans le
monde, à la fois dans les milieux
spécialisés et dans le grand public.
Musique : Carl Orff
Carmina Burana
La Sagrada Familia
La Sainte Famille est le monument le plus célèbre de Gaudi , surnommé l’architecte de Dieu ,
et le plus représentatif de son génie visionnaire.
C'est aussi le symbole de Barcelone et la Cathédrale du troisième millénaire.
Le Temple expiatoire de La Sagrada Familia a été commencée l'année 1882 par l'architecte
Francesc de Paula del Villar i Lozano, suite à des divergences avec les promoteurs il a
abandonné la direction de l'oeuvre, laissant à peine commencée la crypte.
En 1883, Gaudi prend la direction des oeuvres et il va ensuite consacrer toute sa vie à
la réalisation de ce monument qu'il laisse inachevé en 1926 date de sa mort.
La Cathédrale est la synthèse de tout son savoir architectural, avec un ensemble de symboles
sur les mystères de la foi - extraordinaires façades représentant la naissance, la mort et
la résurrection du Christ.
Les dix-huit tours évoquent les douze apôtres, les quatre évangélistes, la Vierge Marie et
le Christ. L'immense flèche de 170 mètres de haut incarnera le Christ.
Interrompue en 1936 où la crypte et l'atelier de Gaudi sont incendiés, la construction reprend
en 1952 d'après les plans et maquettes existantes.
La Sagrada devrait pouvoir accueillir plus de 13 000 personnes, et les tribunes, sur
les bas-côtés, un chœur de 1 500 personnes. L'ensemble de l'édifice est une allégorie de
la religion chrétienne.
Il est extrêmement difficile de fournir un programme pour l'avenir, la complexité et l'importance
du projet rendent pratiquement impossible de dater le temps nécessaire pour construire
les dix tours restants.
Le facteur le plus important est la ferme volonté d'un grand nombre de personnes qui
souhaitent contribuer à la finition du temple. Et réaliser le voeux de Gaudi, "une Cathédrale
ouverte à tous", et qui exprimera la foi spirituelle du message chrétien, un lieu de fraternité
pour tous.
La Sagrada Familia
Le parc Güell

À la demande du Comte Eusebio Güell, Gaudi conçoit et dirige le projet du parc entre
1900 et 1914 à Barcelone.
Ce projet devait être un lotissement avec des résidences familiales pour la haute
bourgeoisie catalane, mais qui n'a pas eu de succes. Seulement trois lots ont été vendus
: deux pour la maison de la famille Trias, et un autre que Gaudí acheta pour lui même
en 1906, et maintenant c'est un musée.
Le projet n'aboutit finalement pas et en conséquence il devint propriété de la
municipalité de Barcelona qui le transforma en parc public à partir de 1923.
Ce parc est un jardin d'une beauté plastique extraordinaire. Le perron interrompu par
un dragon fabuleux conduit à une grande salle hypostyle.
Les voûtes de cette salle soutenues par 84 colonnes inclinées supportent à leur tour une
grande place d'où l'on peut contempler la ville avec, au-delà, la mer.
Cette grande place est délimitée par un prodigieux banc-parapet qui serpente et forme
des méandres, des recoins, de petits espaces.
Il est recouvert d'un spectaculaire collage de céramique, aux couleurs brillantes, qui
semble être l'anticipation de l'avant-garde des artistes du XXème siècle.
En 1984 L'UNESCO a déclaré le Park Güell Patrimoine Mondial.
Le parc Güell
La maison de Gaudí
La maison de Gaudí
Musique : Carl Orff
Carmina Burana La maison de Gaudí
Pe Palais Güell
Palais construit à Barcelone par Antonio Gaudi entre 1886 et 1888 pour
le Comte Eusebio Güell et sa famille.
Le Comte de Güell, mécène et grand ami de Gaudi, lié à l'industrie et à la
finance, va lui commander de nombreux projets lui donnant du prestige dans
la bonne société de Barcelone - Finca Güell, Parc Güell, Colonia Güell.
C'est la première grande création de Gaudi, où se manifeste pleinement la
recherche de nouvelles idées de construction et l'interprétation tout à fait
personnelle et novatrice des styles historiques associés à des éléments
mauresques.
À l'étage noble, les salons, les galeries, les séjours s'organisent autour d'un
espace vertical qui faisait fonction de salon principal couronné d'une grande
coupole parabolique avec des ouvertures en forme d'étoiles.
La luxueuse décoration intérieure constitue une synthèse du goût de l'époque :
colonnes de marbre, plafonds à caissons de bois noble et fer forgé, vitraux
inédits, peintures murales, mobilier stupéfiant.
Sur le toit se trouvent dix-huit cheminées aux formes futuristes recouvertes de
morceaux de céramiques cassées. Le Palais Güell a été déclaré " Patrimoine
Mondial " au catalogue de l'UNESCO depuis 1984.
Pe Palais Güell
Casa Batlló
Immeuble entièrement réformé par Gaudi entre 1904 et 1906 à Barcelone pour la
famille Batlló.

Cette oeuvre dégage une indéfinissable sensation de légèreté malgré la profusion


des formes et des motifs.
Sa façade ondulée présente au premier étage une extraordinaire véranda à la
structure de pierre dont les colonnes encadrent de belles fenêtres décorées de
vitraux.

Sur la céramique et les verres multicolores de la partie supérieure, s'avancent des


balcons de fer en forme de masques vénitiens. Le haut de la maison est couronné
par une étonnante toiture qui rappelle le dos d'un dragon fantastique.

L'appartement principal, au premier étage, a été créé par Gaudi qui a réalisé
quelques-unes de ses meilleures décorations d'intérieur : plafonds tourbillonnants,
cheminée encastrée, éléments en fer forgé, portes sculptées, des cloisons avec des
vitraux et tout le mobilier d'avant garde.
Casa Batllo
Casa Milà (« La
Pedrera »)
Immeuble construit par Gaudi entre 1906 et 1910 à Barcelone pour la
famille Milà.

La façade constitue une impressionnante masse ondulante de pierre qui


représente la mer.
Les ouvertures semblent creusées dans cette masse et sont ornées d'un
magnifique travail de ferronnerie avec des formes végétales pour les
balcons et des grilles étonnantes pour les entrées de l'immeuble.

Sur la terrasse du toit, les sorties d'escalier sont de surprenantes


sculptures hélicoïdales revêtues de collage céramique et de marbre.
Les cheminées rappellent des guerriers casqués, le tout est un espace
fantastique et futuriste.

Les appartements spacieux sont disposés le long de la façade et autour


de deux patios circulaires.

Les éléments marins se retrouvent dans la décoration intérieure :


plafonds mouvementés, colonnes en pierre sculptée et un mobilier crée
par Gaudi d'une grande modernité.

La Casa Milà est inclue depuis 1984 dans le catalogue de l'UNESCO


comme Patrimoine Mondial.
Casa Milà
Colonia
Güell
Santa Coloma de Cervello

Dès 1898, Gaudi travaille à ce projet


ambitieux près de Barcelone dont
seulement la partie de la crypte a été
réalisée, entre 1908 et 1916.
Elle constitue l'un des monuments le plus
admirés et le plus étudiés de l'architecte,
car c'est ici que l'on trouvera la solution à
un grand nombre de problèmes posés
par la construction de la Sagrada
Familia.
La grande force d'expression qui se
dégage de la crypte provient des
innovations introduites dans la structure,
et de l'utilisation audacieuse des
éléments de construction annonçant
l'architecture moderne d'avant-garde.
A signaler les céramiques, les vitraux et
les remarquables bancs en bois et fer
dessinés par Gaudi.
Crypte de la Colonia Güell
Fin