Вы находитесь на странице: 1из 3

Association

AssociationQuébécoise
Québécoisedes
desInfirmières
Infirmièreset
etInfirmiers
Infirmiers

Brief Rencontres Action Jeunesse: Le Temps supplémentaire obligatoire

Définition de la problématique:

Un sérieux problème sévit actuellement dans le réseau de la santé chez les infirmières: le
recours au temps supplémentaire obligatoire (TSO). Cette pratique est malheureusement devenue une
norme dans plusieurs institutions. Le personnel infirmier est à bout de souffle. On note entre autres une
charge de travail augmentée, des ratios qui ne permettent pas une prestation sécuritaire des soins et
une augmentation des absences dues à des épuisements professionnels. Les statistiques exactes sur le
nombre d’heures supplémentaires obligatoires ne sont pas facilement accessibles. Pourtant, les
données sur le TSO devraient être recensées et incluses dans les évaluations globales de nos institutions
de santé. La gestion du personnel soignant a un impact direct sur la qualité des soins. En l’absence de
données exactes, cette situation a fini par être exposée publiquement par les nombreux témoignages
médiatiques ainsi que par le lot grandissant de griefs envoyés aux syndicats1. Malgré tout, ceux-ci ne
font qu’effleurer la surface d’un immense problème trop aisément banalisé.

Impacts de la problématique:

Santé Canada a publié en 2007 un article qui prédisait avec justesse la situation qui se déroule
actuellement au Québec. Un cercle vicieux s’est créé : la charge de travail et le TSO ont augmenté → le
taux de stress, le nombre d’incidents et le burnout ont augmenté→ le désengagement, les départs et
l’absentéisme ont augmenté → une pénurie a été créée → la charge de travail et le TSO ont à nouveau
augmenté … et ainsi de suite2.

Impact sur la qualité des soins et sur les infirmières:

- Dans une étude menée au Québec en 2016, on note qu’une augmentation de 5% des heures
supplémentaires du personnel infirmier est associée à une augmentation de 3% du risque de
mortalité pour les patients3.
- Le temps supplémentaire est lié à:
o des conséquences négatives sur la collaboration intra- et interprofessionnelle4
o une augmentation du nombre d’erreurs de médication5
o une augmentation des incidents occupationnels (blessures), surtout chez les
infirmières novices5-6
o une diminution de la rétention du personnel, une augmentation de l’absentéisme et
de l’insatisfaction au travail7-8

Impact en chiffres:

- Le TSO en soi coûte cher: on estime le coût du TS à 222,9 M $ annuellement au Québec9.


- Au Canada, le taux d’absentéisme chez les infirmières à temps plein était de 10.9% en 2016,
alors qu’il se situait autour de 5,7% pour les autres professions lors de la même période. Au
Québec, on estime le coût de l’absentéisme à 281,8 M $ annuellement chez les infirmières9-
10
.
- Selon le tableau 2017-2018 de l’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec (OIIQ), on
perçoit une augmentation du nombre de départs de la profession, toutes tranches d’âge
confondues, ainsi que le plus bas taux d’inscription à l’OIIQ des 5 dernières années10.

Brief Rencontres Action Jeunesse : Le Temps supplémentaire obligatoire 1


Association
AssociationQuébécoise
Québécoisedes
desInfirmières
Infirmièreset
etInfirmiers
Infirmiers

o On estime qu’au Canada une infirmière sur cinq quitte son emploi à chaque année,
ce qui engendre des frais de 25 000$ par départ à l’établissement11.
Position des parties prenantes:

- On compte 75 042 infirmières inscrites au tableau de l’OIIQ en 201812: parmi celles-ci,


plusieurs se sont déjà regroupées pour tenter de dénoncer leurs conditions de travail
insoutenables. Dans le groupe Facebook Infirmières en mouvement, elles sont 32 396 à
suivre ces enjeux de près12.
- La FIQ, qui représente 76 00013 membres dont une majorité d’infirmières, décrie fortement
la situation des TSO et cumule un nombre grandissant de griefs pour TSO depuis les
dernières années1.
- L’OIIQ, dont le mandat est la protection du public, a déjà produit plusieurs publications sur
les conséquences du TSO sur le système de santé ainsi que sur ses usagers14-15.
- La population s’intéresse au sort des infirmières et à l’impact des conditions du réseau sur la
qualité des soins16.

Recommandations17-18:

- Modifier la loi sur les normes du travail et réviser les conditions d’imposition du TSO,
possiblement imposer des limitations, des sanctions ou une redevabilité lors de son utilisation.
Pour se faire, l’AQII propose d’organiser une rencontre multi-parties, incluant des représentants
des travailleurs de la santé. Cette rencontre serait à l’image de celle réalisée pour améliorer le
traitement des plaintes d’agression sexuelle dans le système de justice.
- Faire le bilan des TSO au Québec. Collecter les données s’y rattachant et les rendre accessibles
au public. Évaluer, en collaboration avec des équipes de chercheurs du milieu universitaire, les
différences dans l’utilisation du TSO dans les institutions de santé au Québec et les raisons qui
en motivent l’utilisation. Parallèlement, investiguer les centres qui ont des taux très bas, voire
inexistants de TSO pour identifier les stratégies de gestion efficaces.
- Libérer un corridor de financement pour permettre aux unités d’augmenter l’effectif infirmier
en anticipation des périodes d’achalandage accru (comme la saison de la grippe).
- Instaurer un système d’autogestion des horaires dans les milieux de soins en décentralisant la
gestion des horaires, et ce afin de permettre des pratiques collaboratives et ajustées aux
spécificités du personnel (ex: la gestion individuelle des horaires ajustée aux quotas de l’Hôpital
Général de Montréal).
- Développer un projet de loi sur les ratios infirmières-patients pour diminuer le burnout
occasionné par la surcharge de travail et pour assurer la qualité des soins aux patients.

Brief Rencontres Action Jeunesse : Le Temps supplémentaire obligatoire 2


Association
AssociationQuébécoise
Québécoisedes
desInfirmières
Infirmièreset
etInfirmiers
Infirmiers

1La Presse (2019) Les griefs explosent chez les infirmières. Repéré à https://www.lapresse.ca/actualites/sante/201901/20/01-
5211745-les-griefs-explosent-chez-les-infirmieres.php?fbclid=IwAR3s4YWeQA0fy71-
ALjoHHoDljCgHeXyW0R4t2hFn8iFy33M5a27e5R20x4
2 Santé Canada (2007). The Working Conditions of Nurses: Confronting the Challenges. Dans Health Policy Research. Repéré à
https://www.canada.ca/content/dam/hc-sc/migration/hc-sc/sr-sr/alt_formats/hpb-dgps/pdf/pubs/hpr-rps/bull/2007-nurses-
infirmieres/2007-nurses-infirmieres-
eng.pdf?fbclid=IwAR0MIThkvJaY1NOA44ygMLvI5T1VwoY8psM0QZ5_CAv4C4ywKGFaTCb4yp0
3Payeur, S. (2018) Conditions de travail des infirmières : la vie des patients en jeu. Repéré sur le site de l’Université de
Sherbrooke à https://www.usherbrooke.ca/medecine/accueil/nouvelles/nouvelles-
details/article/36739/?fbclid=IwAR1iDYNUAhFA3VDKSmHHruYbgemiR_gt2T48q62FQXdeOXWYYPyv9ieEL40#.XBzrla6OD3l.face
book
4Ma, C. et Stimpfel, A. W. (2018). The Association Between Nurse Shift Patterns and Nurse-Nurse and Nurse-Physician
Collaboration in Acute Care Hospital Units. Journal of Nursing Administration, 48(6), 335-341. doi:
10.1097/nna.0000000000000624
5Olds, D.M. et Clarke, S.P. (2010). The effect of work hours on adverse events and errors in health care. Journal of Safety
Research, 41, 153-62. doi:10.1016/j.jsr.2010.02.002, 10.1016/j.jsr.2010.02.002
6Stimpfel, A. W., Brewer, C. S. et Kovner, C. T. (2015). Scheduling and shift work characteristics associated with risk for
occupational injury in newly licensed registered nurses: An observational study. International Journal of Nursing Studies, 52(11),
1686–1693. https://doi.org/10.1016/j.ijnurstu.2015.06.011
7 Nowrouzi, B., Rukholm, E., Lariviere, M., Carter, L., Koren, I., Mian, O. et Giddens, E. (2016). An examination of retention
factors among registered nurses in Northeastern Ontario, Canada: Nurses intent to stay in their current position. Work, 54(1),
51–58. https://doi.org/10.3233/WOR-162267
8Rogers AE, Hwang WT, Scott LD, Aiken LH et Dinges DF. (2004). The working hours of hospital staff nurses and patient safety.
Health Affairs, 23, 202-12. doi:10.1377/hlthaff.23.4.202
9 Fédération Canadienne des Syndicats d’Infirmières et Infirmiers (2017). Tendances : absentéisme en raison de maladie ou
incapacité personnelle, et heures supplémentaires chez le personnel infirmier autorisé du secteur public : Faits en bref 2017.
Repéré à https://fcsii.ca/wp-content/uploads/2017/05/Quick_Facts_Absenteeism-and-Overtime-2017-Final28fr29.pdf
10Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec (2018). Portrait sommaire de l’effectif infirmier du Québec 2017-2018. Repéré
à https://www.oiiq.org/documents/20147/3410233/Portrait+sommaire+2017-2018_final.pdf
11 Association des Infirmières et Infirmiers du Canada (2009). Coûts et répercussions du roulement des effectifs infirmiers dans
les hôpitaux du Canada. Repéré à https://www.cna-aiic.ca/~/media/cna/page-content/pdf-
fr/roi_nurse_turnover_2009_f.pdf?la=fr
12Facebook (s.d.) Infirmières en Mouvement. Repéré le 4 février 2019 à
https://www.facebook.com/groups/127401101407980/?epa=SEARCH_BOX
13Fédération Interprofessionnelle de santé (s.d.) À propos de la FIQ. Repéré le 4 février 2019 à http://www.fiqsante.qc.ca/a-
propos-de-la-fiq/
14Desrosier, G. (2007). Le travail supplémentaire obligatoire a trop duré. Perspective infirmière 4(5), 8-9. Repéré à
http://www2.oiiq.org/sites/default/files/uploads/pdf/publications/perspective_infirmieres/2007_vol04_n05/03_edito_fr.pdf
15 Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (2018). TSO : rappel. Repéré à https://www.oiiq.org/en/tso-rappel
16La presse (2017). Sondage : la surcharge de travail des infirmières inquiète les Québécois. Repéré à
https://www.lapresse.ca/actualites/sante/201710/29/01-5141642-sondage-la-surcharge-de-travail-des-infirmieres-inquiete-
les-quebecois.php
17Jeffs, L., Grinspun, D., Closson, T. et Mainville, M. (2015). Identifying Strategies to Decrease Overtime, Absenteeism and
Agency Use: Insights from Healthcare Leaders. Nursing Leadership, 28(3), 23-41.
18 Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (2018). Projet de loi no176 : Réforme sur la Loi sur les normes du
travail. Repéré à http://www.fiqsante.qc.ca/wp-content/uploads/2018/05/2018-05-24_-_Memoire_PL_176_-
_Reforme_de_la_Loi_sur_les_normes_du_travail.pdf?download=1

Brief Rencontres Action Jeunesse : Le Temps supplémentaire obligatoire 3