Вы находитесь на странице: 1из 11

Contrôle Non Destructif

Chapitre 6 :
La thermographie
infrarouge

Hadj Brahim Boujemaa 60 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

Chapitre 6 : La thermographie infrarouge

I. Introduction
La température se mesure à l’aide de thermomètres, par contact ou par rayonnement.
La mesure par contact nécessite comme l’indique la définition, un contact entre l’élément
dont on veut mesurer la température et l’appareil de mesure.
La thermographie fournit à distance et sans contact la cartographie des températures d'une
scène observée. La technologie des appareillages qui permettent ce type de mesure a
beaucoup évolué. Actuellement, les caméras thermiques dédiées à la maintenance et à la
prévention sont :
 Plus fiables dans leurs images.
 Plus ergonomiques dans leur utilisation (notamment en ce qui concerne l'exploitation des
images thermiques sur ordinateur) grâce à la numérisation fine du thermo-signale et au
développement de logiciels toujours plus performants.
 Plus flexibles dans leur fonctionnement, de moindre encombrement et de moindre
consommation, ces gains étant obtenus grâce aux matrices de détecteurs non refroidies.

II. Définitions
1- Température absolue
La température d’un corps est une grandeur physique qui caractérise le niveau énergétique de
ce corps : celle-ci s’exprime en degrés Celsius (°C) ou en Kelvin (K).
L’échelle en Kelvin fait référence au zéro absolu qui vaut -273,15°C : à cette température,
tout corps a une valeur énergétique nulle.
T(K) = T (°C) + 273.15
2- La thermographie
La thermographie infrarouge (TIR) est la science de l'acquisition et de l'analyse
d'informations thermiques à l'aide de dispositifs d'imagerie thermique à distance.
La norme française A 09-400 définit la thermographie infrarouge comme « Technique
permettant d’obtenir au moyen d’un appareillage approprié l’image thermique d’une scène
thermique dans un domaine spectral de l’infrarouge ».
III. Domaine spectrale de l’infrarouge
La thermographie utilise la bande spectrale infrarouge, mais on travaille généralement dans
une bande spectrale qui s’étend de 2 à15 μm.

Hadj Brahim Boujemaa 61 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

IV. Principe
La camera infrarouge capte au travers d’un milieu transmetteur les rayonnements émis
par une scène thermique.
Le système radiométrique convertit la puissance de rayonnement en signaux numériques
ou analogiques : ceux-ci sont transcrits en température par le calculateur et transformés
en points lumineux sur un écran.
L’image ainsi obtenue s’appelle « Thermogramme ».

Hadj Brahim Boujemaa 62 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

V. Loi du rayonnement infrarouge


1. Différents types de rayonnement
On appelle rayonnement incident WINCD l'ensemble des rayonnements extérieurs à un
objet qui viennent le frapper.

Une certaine partie du rayonnement, notée Wa, sera toujours absorbée, et l'objet cible en
retiendra alors l‘énergie.
Une certaine quantité, notée Wr, sera réfléchie. Cette dernière n'affectera aucunement
l'objet cible.
Il est enfin possible qu’une certaine proportion de rayonnement, notée Wt , traverse
l’objet cible. Comme la quantité réfléchie, elle n’affecte pas l’objet.
Si nous écrivons cela sous forme d'une équation mathématique, nous obtenons:
Wa + Wr + Wt = WINCID = 100%
2. Loi de Kirchhoff :
Le rayonnement arrivant sur le matériau peut être absorbé, réfléchi ou transmis.
r+t+a=1

Hadj Brahim Boujemaa 63 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

3. Rayonnement résultant
Le rayonnement résultant, capté par une camera infrarouge, est constitué de la somme de
tous les rayonnements qui quittent la surface d'un objet, quelles qu’en soient les sources
d'origine. Il provient de trois types de sources:
rayonnement de l'objet cible lui-même,
du rayonnement provenant de la réflexion sur l’objet de la source de chaleur avant,
et du rayonnement issu de la source de chaleur arrière traversant l'objet cible.

4. Cas des différents corps réel


a. Cas général :
• La plupart des matériaux sont opaques en infrarouge (c'est-a-dire qu’ils ne se laissent
pas traverser par les rayons lumineux), la relation est la suivante :
a + r = 1 car la transmissivité est nulle t = 0.
b. Cas particulier :
• Si a =1, le matériau est appelé un corps noirs (radiateur total), le matériau ne transmet
et ne réfléchit rien.
• Si r =1, le matériau est appelé un réflecteur parfait, le matériau ne transmet et
n’absorbe rien (Ex : miroir parfait).
• Si t =1, le matériau est appelé un transmetteur parfait, le matériau ne réfléchi et
n’absorbe rien. (Ex : le vide)
c. Corps noir:
• Le corps noir est le corps de référence dans la théorie du rayonnement infrarouge

Hadj Brahim Boujemaa 64 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

• Un corps noir désigne un objet qui absorbe tout le rayonnement qu’il reçoit sur sa
surface, quelles que soient la direction et la longueur d'onde.
VI. Grandeurs d’influences
1. L'émissivité
 L‘émissivité d'un matériau (souvent écrite ε), est le rapport de l‘énergie qu'il rayonne
par rapport a celle qu'un corps noir qui rayonnerait à la même température. C'est donc
une mesure de la capacité d'un corps à absorber et à réémettre l‘énergie rayonnée.
 Ces valeurs sont comprises dans une gamme de 0 à 1 sans dimension

2. L’état du matériau
En général, plus la surface du matériau est rugueuse ou oxydée, plus l’émissivité est élevée.
En revanche si la surface du matériau est polie l’émissivité est faible.
Matériaux T(°C) ɛ
Papier 30 0.95
Bois brut 20 0.83
Béton 20 0.94
Peinture mate 20 à 100 0.95
Peinture brillante 20 à 100 0.90
Acier oxydé 100 0.74
Acier poli 100 0.07
Acier rouillé 20 0.69
Aluminium en feuille mate 100 0.69
Argent 30 0.02
Cuivre grossier 30 0.05/0.10
Fer galvanisé 30 0.25
Fonte en fusion 1300 0.28

Hadj Brahim Boujemaa 65 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

3. La direction de l’émission
L’émission du rayonnement infrarouge varie avec l’angle d’observation et l’émissivité reste
constante jusqu’à plus ou moins 50° par rapport a la normale : au-delà, celle-ci chute
fortement.

4. Température apparente réfléchie


Ce paramètre permet de compenser le rayonnement réfléchi.
5. Les effets de distance
VII. Classification des défauts en thermographie
1. Condition de température absolue
Si le composant peut être touché par un opérateur habilité, sa température de surface ne doit
dépasser le seuil limite fixé par le constructeur.
Roulements à rouleaux Roulements à billes, matériaux Composants de transmission
Cage plastique 120 Aluminium 120 Courroie V 60
Cage acier 300 Bronze /cuivre 175/180 Système à Limitation du
Cage bronze 300 Bronze /plomb 230 chaine lubrifiant
Joint feutre 100 Cadmiés 260 Système à Limitation du
Joint caoutchouc 130 engrenage lubrifiant
nitrile

Hadj Brahim Boujemaa 66 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

Défaut d'engrenage avant et après correction.


2. Condition de température différentielle, charge nominale
• Le composant fonctionnant à charge nominale, est comparé à un autre travaillant dans
des conditions similaires.
• La température du composant de référence :
 simultanément à celle du composant défectueux,
 est mesurable sur une seconde image,
 peut faire l’objet d’un "historique".
Ecart ∆T Critère de sévérité
<10°C Cela peut être un défaut. Dans l’incertitude, c’est à surveiller.
10 à 20°C Défaut 1 (avéré). Planifier une mesure corrective.
20 à 40°C Défaut 2 (sérieux). Mesures correctives urgentes, dans la semaine ou la
quinzaine.
>40°C Défaut 3 (critique). Intervenir immédiatement.

Défaut de connexion sur un disjoncteur

Hadj Brahim Boujemaa 67 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

VIII. Application de la TIR


Electricité Mécanique Isolation Mécanique des fluides
 connecteur  défauts de  matériau réfractaire.  chimie et
 équilibrage des désalignement.  pertes d’énergie. pétrochimie.
phases.  défauts de  étude comparative  Élaboration du
 courants de fuite. soupapes, clapets (gain). papier.
 défaut d’éléments :  dispositifs  infiltrations d’eau  flux au travers d’un
capacité, fusible, soumis à sur un bâtiment. moteur.
circuit électronique. vibrations.  flux de vapeur.
 dérive d’un système :  ensemble des  systèmes
batteries, systèmes soumis hydrauliques.
transformateur. à des efforts.

Thermogramme d’un moteur électrique.

Thermogramme d’une transmission Thermogramme d’une conduite


par poulies-courroie.

Hadj Brahim Boujemaa 68 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

IX. Avantages et inconvénients


Avantages Inconvénients
• Méthode sans contact : utilisation la détection à  Personnel formé
distance.  Paramètres
– Laisse l’utilisateur en dehors de tout danger. d’influence
– N’affecte d’aucune manière la cible visée.  Equipement couteux
• Mesure en deux-dimensions :
– La comparaison entre les surfaces de la cible est
possible.
– L’image tient compte d’une excellente vue
d’ensemble de la cible.
– Les gradients thermiques peuvent être visualisés pour
analyse.
• Mesure en temps réel :
– Permet des visées rapides sur des cibles stationnaires.
– Permet une capture des cibles très mobiles.
– Permet des captures de changements thermiques
rapides.

Exemple de défaut dans une armoire électrique.


Cette image thermique est composée par des niveaux de couleur, qui sont en corrélation
avec les niveaux de T° mesurés (échelle des températures). Dans ce cas, par comparaison des
températures des trois connexions, le thermogramme nous indique un mauvais serrage au
niveau du câble droit.

Hadj Brahim Boujemaa 69 ISET Siliana 2017/2018


Contrôle Non Destructif

Application :
Interpréter ces thermogrammes et déterminer le degré de sévérité et l’intervention à faire.

Image visible et thermogramme d’une connexion à fusibles (en verres).

Condition de température différentielle (la température de référence est


mesurable sur une seconde image)
Cette image thermique est composée par des niveaux de couleur, qui sont en corrélation
avec les niveaux de T° mesurés (échelle des températures). Dans ce cas, par comparaison
des températures des trois fusibles, le thermogramme nous indique une détérioration du
deuxième fusible. La température maximale est de 75.8°C.
L’écart de température est compris entre 20°C et 40°C : Il s’agit d’un défaut d’ordre 2
(sérieux). Mesures correctives urgentes, dans la semaine ou la quinzaine.

Image visible et thermogramme d’une transmission par poulies-courroie.


Condition de température absolue : le seuil limite fixe par le constructeur
Cette image thermique est composée par des niveaux de couleur, qui sont en corrélation
avec les niveaux de T° mesurés (échelle des températures).
La température maximale enregistrée est de l’ordre de 88°C. Cette dernière est supérieure à
celle fixée par le constructeur (60°C). Par conséquent, il est nécessaire d’intervenir pour
chercher la(les) cause(s)responsables

Hadj Brahim Boujemaa 70 ISET Siliana 2017/2018