Вы находитесь на странице: 1из 38

Chapitre 4: Routage

Module: Réseaux Informatiques


Master STRI

Pr. Yassine SADQI


Département de Mathématiques et Informatique
Faculté Polydisciplinaire
yassine.sadqi@gmail.com
Routage IP

Plan

I. Introduction
II. Routeurs
III. Routage
• Routage direct ou indirect
• Processus de transmission
• Table de routage
• Protocoles de routage

Y.SADQI Master STRI 2


Routage IP
Les principes du routage IP

Introduction

Quel chemin?

Y.SADQI Master STRI 3


Routage IP
Les principes du routage IP

Introduction

APPLICATION • Elle gère l’acheminement des données à travers le


réseau en assurant le routage des paquets de
données entre les nœuds du réseau:
PRESENTATION
• Assure la connectivité et la sélection du
chemin entre deux systèmes hôtes pouvant
SESSION être situés sur des réseaux géographiquement
éloignés
TRANSPORT • Elle assure l’opération d'adressage logique
(adresse IP), de routage (coût du trajet) et
RESEAU choisit le chemin le moins "coûteux" .
Pensez à la sélection du chemin, au
LIAISON DE DONNEES routage et à l'adressage (IP).
• L’unité de données: Paquet.
PHYSIQUE
4
Y.SADQI Master STRI
Routage IP
Les principes du routage IP

Routeurs

 La fonction de « routage » est assurée par des


passerelles « routeurs »
 Seule la partie réseau d'une @IP est examinée par les
routeurs pour déterminer la direction à prendre.

Y.SADQI Master STRI 5


Routage IP
Les principes du routage IP

Les Routeurs

 Le routeur est un équipement réseau de la couche 3 de l’OSI, qui assure


le routage des paquets, son rôle consiste à faire transiter les données d’un
port vers un autre. (c-à-d, Comment aller d’un réseau à l’autre).

 Taches d’un routeur:

 Acheminement de bout en bout des paquets.


 Détermination du meilleur chemin vers le réseau de
destination.
 Chaque routeur est chargé de trouver le nœud suivant.
 Le dernier routeur remet le paquet sur le réseau du
destinataire.

Y.SADQI Master STRI 6


Routage IP
Les principes du routage IP

Les Routeurs: Configuration de base

Lors de la configuration d’un routeur, certaines tâches de base


sont effectuées :
 Attribution d’un nom au routeur

 Configuration d’interfaces

 Enregistrement des modifications apportées à un routeur

 Vérification de la configuration de base et des opérations de routage

 Définition de mots de passe

…

Y.SADQI Master STRI 7


Routage IP
Les principes du routage IP

Les Routeurs: Exemple de configuration de base

TP 5: Exercice 1

Y.SADQI Master STRI 8


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage

 Pour acheminer les paquets (ou datagrammes), un


routeur effectue les opérations suivantes:
1. Connaître l'adresse de destination
2. Identifiez les sources à partir desquelles le routeur
peut apprendre
3. Découvrez les chemins possibles vers la destination
prévue
4. Sélectionnez le meilleur chemin
5. Maintenir et vérifier les informations de routage

Y.SADQI Réseaux locaux Master STRI 9


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage

Y.SADQI Réseaux locaux Master STRI 10


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage direct ou indirect

Le routeur connaît uniquement les réseaux auxquels il est


directement connecté. Il doit apprendre toutes les autres
destinations.

 IP réseau locale = IP réseau de destination


 Destination dans le même réseau
 Transmission directe (routage direct)

 IP réseau locale ≠ IP réseau de destination


 Destination dans un autre réseau

Routage direct (ARP)


 Transfert à la passerelle par défaut Routage indirect
(routage indirect).
WAN

Y.SADQI Réseaux locaux Master STRI 11


Routage IP
Les principes du routage IP

Processus de transmission

 Durant tout le processus de routage, les adresses IP source et destination ne


changent jamais, et l'adresse physique (MAC) change au niveau des
routeurs pour indiquer le prochain nœud (serveur ou hôte) qui doit recevoir
le paquet.

PCA@MAC R1@MAC1 R1@MAC2 R2@MAC1 R2@MAC2 PCB@MAC


PCA@IP R1@IP1 R1@IP2 R2@IP1 R2@IP2 PCB@IP

Pc-A R1 R2 Pc-B

PCA@MAC R1@MAC1 R1@MAC2 R2@MAC1 R2@MAC2 PCB@MAC


1 1
PCA@IP PCB@IP PCA@IP PCB@IP PCA@IP PCB@IP
Trame (PCA  R1) Trame (R1  R2) Trame (R2  PCB)

Y.SADQI Master STRI 12


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission

Y.SADQI Master STRI 13


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission

• Le champ version est codé sur 4 bits. Il représente le numéro de


version du protocole IP.
• HLEN: header lengh, ce champ est codé sur 4 bits et représente
la longueur en mots de 32 bits de l’entête IP.
• Service: Ce champ de 8 bits permet de distinguer différentes
qualités de service différenciant la manière dont les paquets
sont traités.
• Longueur totale : Nombre total d'octets du datagramme, en-
tête IP comprise. Donc, la valeur maximale est
216−1 octets=65535 octets (En-tête + champ de données).
• Le champ Position fragment est codé sur 13 bits et indique la
position du fragment par rapport à la première trame. Le
premier fragment possède donc le champ Position fragment à 0.
Y.SADQI Master STRI 14
Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission

• Protocole (8 bits) : Numéro du protocole au-dessus de la couche


réseau :
• Internet Control Message Protocol ou ICMP est repéré par
les bits 00000001, qu'on écrit souvent en hexadécimal avec
01
• Transmission Control Protocol ou TCP par les bits 00000110,
soit 06 en décimal et hexadécimal.
• User Datagram Protocol ou UDP par les bits 00010001, soit
17 en décimal ( 11 hexadécimale)

Y.SADQI Master STRI 15


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission

• Remplissage ou Padding : Champ de taille variable comprise


entre 0 et 7 bits. Il permet de combler le champ option afin
d'obtenir un en-tête IP multiple de 32 bits. La valeur des bits de
bourrage est 0.
• Durée de vie (Time to Live TTL): 8 bits, initialisé par l'émetteur,
ce champ est décrémenté d'une unité généralement à chaque
saut de routeur. Quand TTL = 0, le paquet est abandonné et un
message ICMP est envoyé à l'émetteur pour information.

Y.SADQI Master STRI 16


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission


Le routeur examine la partie réseau de l'adresse de destination :
1 - si le réseau demandé est le même que celui de provenance du
paquet, la passerelle renvoie le paquet sur l'interface par laquelle elle
l'a reçue et renvoie à l’émetteur un ICMP Redirect.
• 2 - si le réseau demandée est différent de celui de provenance, elle
examine sa Table de Routage :
– si le réseau existe dans sa table :
• elle examine le champ TTL et le décrémente de 1. S’il passe à 0,
elle détruit le paquet et émet à l’émetteur un ICMP Time
Exceded.
• Autrement, elle envoie le paquet à la prochaine passerelle pour
le réseau.

Y.SADQI Master STRI 17


Routage IP
Les principes du routage IP

Routage: Processus de transmission

• Si le réseau n'existe pas dans sa Table de Routage :


– Elle regarde si sa table propose une route par défaut
( Ex: 0.0.0.0 via 14.0.0.1 sur interface S2).

 Si elle existe, elle applique le même traitement sur TTL et


envoie le paquet à la passerelle indiquée.

S’il n'y a pas de route par défaut, le paquet est rejeté, et émet
un ICMP Destination Unreachable

• Pour émettre le paquet à une autre passerelle, celui-ci est réencapsulé


dans une trame de niveau 2 correspondante au protocole de couche
réseau en vigueur sur le lien physique de l'interface de sortie de la
passerelle.

Y.SADQI Master STRI 18


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage

 Une table de routage est une structure de données utilisée par un routeur
ou un ordinateur en réseau et contenant des informations utiles, afin
d'acheminer les datagrammes vers leur destination.

 La table de routage contient :


 Les adresses des sous-réseaux auxquels le routeur est directement connecté.
 Les routes des autres sous-réseaux:
 Les routes statiques: c'est-à-dire configurées explicitement par
l'administrateur.
 Les routes dynamiques: apprises par des protocoles de routage
dynamique comme BGP, OSPF, IS-IS, etc.
 Une route par défaut: indiquera comment acheminer le trafic qui ne
correspond à aucune entrée dans la table de routage.
 Interface de sortie

Y.SADQI Master STRI 19


Routage IP
Les Tables de Routage

Table de routage

 Adresses des passerelles: (routeurs intermédiaires) permettant d'atteindre


les réseaux de destination (Serial 0/0, FastEthernet0/0).
 Métrique: Une mesure qui sépare un routeur d'un réseau de destination.
Cela peut être (le nombre de sauts (RIP), la bande passante (OSPF)…).

 Affichage de la table de routage


 Sous Windows : > route print (ou netstat –rn)
 Sous Unix/Linux/OS X : # netstat -rn
 Sous Cisco IOS : # show ip route

Y.SADQI Master STRI 20


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage

Parcours d’une table de routage

Entrée
Non Réseau Non Paquet supprimé
explicite dans
Paquet entrant candidat par Message ICMP "Network Unreachable"
la table de
défaut ? envoyé à la source
routage ?

Oui Oui

Paquet dirigé vers


l’interface de sortie

Y.SADQI Master STRI 21


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage: Réseaux directement connectés

TP 5 : Réaliser l’exercice 2 pour comprendre comment


l’IOS installe et supprime les routes directement
connectées.

Y.SADQI Master STRI 22


Routage IP
Les protocoles de routage

Table de routage: Routes statiques

 Routage statique: consiste à définir manuellement les routes que doivent


emprunter les paquets afin d'arriver à destination. ce sont les administrateurs
réseaux qui se chargent de ce travail en général. Préférable sur un réseau
d’extrémité:
Avantages
 Aucune surcharge en bande passante.
 Fournit uniquement les informations entrées par l’administrateur.
 Les routeur n'ont pas à consacrer ses ressources.
Inconvénient principal
 Modification topologique à faire manuellement. C-à-d, toute modification
de topologie requiert l'intervention de l'administrateur.
 Le temps d'indisponibilité dépend de l'intervention de l'administrateur.

Y.SADQI Master STRI 23


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage: Routes statiques

Les routes statiques doivent être utilisées dans les cas


suivants :
• Un réseau ne comporte que quelques routeurs. Dans
ce cas, l’utilisation d’un protocole de routage
dynamique ne présente aucun bénéfice substantiel. Par
contre, le routage dynamique peut accroître la charge
administrative.
• Un réseau est connecté à Internet via un seul FAI: le e
FAI représente le seul point de sortie vers Internet.

Y.SADQI Master STRI 24


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage: Routes statiques

TP 5 : Réaliser l’exercice 3 pour comprendre le


fonctionnement de routage statique

Y. SADQI Master STRI 25


Routage IP
Les Tables de routage

Table de routage: Routes dynamiques

TP5: Réaliser l’exercice 4 pour comprendre la notion


de routage dynamique.

Y.SADQI Master STRI 26


Routage IP
Les protocoles de routage

Table de routage: Routes dynamiques

 Routage dynamique: le routage dynamique consiste à mettre en oeuvre des


protocoles dont le rôle est de déterminer la meilleure route ver chaque
destination, en se basant sur des protocoles de routage.
 Avantages
 Tâches administratives réduites pour l’administrateur.
 Réaction automatique des protocoles aux modifications topologiques.
 Extension du réseau non problématique.
 Inconvénient principal
 Utilisation des ressources (RAM,CPU) non négligeable.
 Connaissances approfondies du routage pour la vérification et le
dépannage nécessaires.

Y.SADQI Master STRI 27


Routage IP
Les protocoles de routage

Protocoles de routage

 On distingue deux types de protocoles de routage:


 Les protocoles de routages externe: (EGP ou Exterior Gateway Protocol),
tels que Border Gateway Protocol (BGP), échangent des informations de
routage entre systèmes autonomes *(AS).
 Exemple: EGP et BGP
 Les protocoles de routage interne: (IGP ou Interior Gateway Protocol )
permettent l’échange des informations de routage à l'intérieur d'un système
autonome.
 Exemple: RIP, IGRP, EIGRP, OSPF et IS-IS.

IGP EGP IGP

AS 1 AS 2

*Système autonome (AS): Ensemble de dispositifs interconnectés qui sont généralement sous le
contrôle d'une entité/organisation unique, typiquement un fournisseur d'accès à Internet.
Y.SADQI Master STRI 28
Routage IP
Les protocoles de routage

Algorithmes de routage

 On distingue les différents protocoles IGP selon l’algorithme de routage utilisé:


 Etats de liens: ils transmettent la totalité des informations de routage à tous les
routeurs participants et établissent des tables de voisins directs, ils utilisent
Algorithme de Dijsktra , c'est le cas d'OSPF ou d'IS-IS.
 Vecteur de distance: qui ne diffusent que leurs meilleures routes sur leurs
interfaces en se basant sur Algorithme de Bellman Ford, nous citons RIP, IGRP.
 Hybride: des deux premiers, comme EIGRP

 Exemples de protocoles de routage interne :


 Routing Information Protocol (RIP)
 Interior Gateway Routing Protocol (IGRP)
 Open Shortest Path First (OSPF)
 Integrated Intermediate System to Intermediate System (Integrated IS-IS)
 Enhanced Interior Gateway Routing Protocol (EIGRP)

Y.SADQI Master STRI 29


Routage IP
Les protocoles de routage

Algorithmes de routage

Vecteurs de distance  Etats de liens

 Les protocoles à vecteurs de distance telque RIP présentent au


moins deux inconvénients majeurs :
 La charge réseau induite par les Maj. Chaque routeur émet
réguliérement sur le réseau l'ensemble de sa table de
routage.
 le protocole à vecteur de distance n'est pas très réactif. On
parle de "latence" ou de "délai de convergence" longs.

•Il a donc été nécessaire d'imaginer un autre type de fonctionnement.

Y.SADQI Master STRI 30


Routage IP
Les protocoles de routage

Protocoles à Etats de liens

 Chaque routeur transmet des Maj à ses voisins.


 Ces Maj sont placées dans des paquets IP émis en multicast.
 Elles indiquent des descriptions de liens (link states).
 Chaque lien est associé à une @IP réseau qui l’identifie. Il est
ensuite décrit par :
 sa nature (LAN, Point à point, Multipoint),
 son coût d'accès (variant d'un protocole à l'autre),
 son état (actif, down, shut, etc.), etc.
 A chaque Maj, le routeur examine, s'il y a un changement, il ne
relaie vers ses voisins que l'information ayant changée.
 Ces informations sont stockées dans une BD du routeur.

Y.SADQI Master STRI 31


Routage IP
Les protocoles de routage

Protocoles à Etats de liens

Par rapport à un protocole vecteur à distance, les différences


fondamentales sont :
 Les routeurs n'émettent des Majs que lorsque des liens
changent d'états (coûts, indisponibilité, etc.)
 Les Majs émises sont moins volumineuses.
 Les routeurs stockent dans leurs BD une véritable carte
topologique du réseau et de son état.
 Protocole est beaucoup plus réactif : les routeurs
retransmettent immédiatement les Maj à leurs voisins, ils
compilent leur table de routage après, le

Y.SADQI Master STRI


Routage IP
Les protocoles de routage

Routage par classe ou sans classe

 Les protocoles de routage par classe n’envoient pas d’informations sur les
masques de sous–réseau dans les mises à jour de routage.
Exemples : RIPv1, IGRP.

 Les protocoles de routage sans classe incluent dans leurs mises `a jour de
routage le masque de réseau avec l’adresse réseau.
Exemples : RIPv2, EIGRP, OSPF.

Y.SADQI Réseaux locaux Master STRI 33


Routage IP
Les protocoles de routage

Comparaison des protocoles de routage


Routage IP
Les protocoles de routage

Protocole RIPv1 & RIPv2

 RIPv1 est IGP par classe et à vecteur de distance qui base ses décisions
d'acheminement sur une métrique qui emploie essentiellement le nombre de
saut. Le nombre maximum de saut est de 15. Il transmet des mises à jour de
routage complètes toutes les 30 secondes.

 RIPv2 apporte quelques fonctionnalités par rapport à RIPv1, telles que, il


supporte du routage sans classe et également l’intégration du masque réseau
dans les mises à jour de routage.

R1>enable
R1#configure terminal
R1(config)#router rip
R1(config-router)#version 2
R1(config-router)#network 192.168.3.0
R1(config-router)#end
Y.SADQI Master STRI 35
Routage IP
Les protocoles de routage

Protocole OSPF

 L’OSPF (Open Shortest Path First) est un protocole de routage à état de lien
proposé par l’IETF.

 Principales caractéristiques d’OSPF :


 Emission des mises à jour déclenchées par modification(s) topologique(s).
 Connaissance exacte et complète de la topologie du réseau.
 Chaque noeud connaît l’existence de ses voisins adjacents.
 Utilisation moindre de la bande passante.
 Utilisation d’un ou plusieurs domaines de routage appelés Areas (ou aires) au
sein d’un même système autonome (AS).

Exemple de configuration:
router(config)# router ospf 1
router(config-router)# network 10.1.1.1 0.0.0.255 area 0
router(config-router)# network 10.2.1.1 0.0.0.255 area 0
Y.SADQI Master STRI 36
Routage IP
Les protocoles de routage

Les aires du protocole OSPF

 Aire est un regroupement de routeurs dans un même système autonome. Il


existe toujours une aire dorsale (backbone area), area 0 ou encore area 0.0.0.0
à laquelle toutes les autres aires sont connectées.

ABR1 ABR2

Area Border Router (ABR): un routeur qui dispose d'interfaces dans des aires
différentes.
Y. Sadqi 37
Y.SADQI Master STRI 38