Вы находитесь на странице: 1из 40

DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

75E ANNÉE– NO 23126


2,80 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

L’ÉPOQUE - SUPPLÉMENT MON ADO EST DE DROITE - UN APÉRO AVEC ANTONIO BANDERAS

3 4 LI ST ES, 34 P ROGR A M M ES
Le guide pour choisir
▶ Avant le scrutin du sur le devant de la scène
26 mai, qui permettra des novices promus
d’élire 79 eurodéputés par leurs partis
français, jamais l’offre
électorale n’aura été
▶ Les élus sortants A l’Est, le détournement
aussi disparate et les
racontent le quotidien
de ce Parlement qui des fonds européens
lignes de fracture aussi fonctionne largement
peu lisibles sur l’art du compromis
roumanie, hongrie, Slova- mission relativise le montant
quie, République tchèque, Bul- des détournements mais s’in-
▶ Institutions, questions ▶ Emmanuel Macron garie… Tout en multipliant les quiète de l’impunité autour de
diatribes anti-européennes, les ces cas de corruption.
économiques et socia- a attaqué, vendredi responsables populistes de ces Par ailleurs, une vidéo suscite
les, environnement, im- 17 mai, le bilan du Ras- pays piochent dans les fonds la polémique en Autriche. Elle
migration : quels sont semblement national,
de cohésion bruxellois à des montre le vice-chancelier d’ex-
fins d’enrichissement person- trême droite, Heinz-Christian
les programmes en lice ? qualifié de « catastrophe » nel. L’ami d’enfance du pre- Strache, promettant des con-
mier ministre, Viktor Orban, trats autoroutiers à une pré-
▶ Retour sur une cam- CAHIER SPÉCIAL DE HUIT PAGES est ainsi devenu l’homme le tendue oligarque russe si elle
pagne atone et franco- NOS INFORMATIONS PAGE 3
IDÉES PAGE S 2 0 À 2 2
plus riche de Hongrie en en- accepte de financer son parti et
française qui aura porté ÉDITORIAL PAGE 2 4 grangeant les appels d’offres de racheter un journal.
sur fonds européens. La Com- PAGE S 2 - 3

Elysée Société L’Eglise fait un geste Education Entretien Idées


Macron pour les enfants de prêtres Parcoursup : un Jean-Paul
Kauffmann : écrire
Quand Victor Hugo
rêvait des Etats-
bouscule pour la première fois, trois en- Le Vatican a reconnu, en février,
bug, du stress, pour exister Unis d’Europe...
son équipe fants de prêtres ont été reçus, à
leur demande, par un responsa-
l’existence d’un document secret
qui fixe les règles pour les « en- des satisfactions JE NE SERAIS PAS ARRIVÉ LÀ SI... P. 1 9 PAGE 2 2

ble ecclésiastique, selon les infor- fants des ordonnés ». Le critère


mations du Monde. Cette rencon- principal est le « bien de l’enfant »,
Après le départ de plu- tre, en février, avec des membres ce qui permet au prêtre d’aban- La publication des premiers
sieurs conseillers, le chef de l’association Les Enfants du si- donner l’état clérical. Il y a deux résultats de la plate-forme
de l’Etat a recomposé les lence, qui réunit une cinquan- exceptions : quand, dans la fa- d’admission à l’enseigne-
cellules politique et diplo- taine d’enfants de prélats, symbo- mille du nouveau-né, un autre ment supérieur a procuré Le plus grand Steiner, Duvivier, Diva...
Matelas haut de gamme
matique, avec un savant lise un pas timide mais sans pré- homme assume le rôle de père,
cédent de l’Eglise de France vers ou quand les enfants du prêtre
aux 898 000 candidats espace Simmons, Duvivier, Tréca...
dosage de personnalités la reconnaissance de ces enfants ont atteint un âge mûr. vraies et fausses joies Innovations Rapido®
PAGE 7 après des siècles de déni. PAGE 8 PAGE 9 canapés-lits Stocks disponibles selon coloris

à Paris !
ÉCONOMIE
& ENTREPRISE
Cannes Anaïs
Renault-Nissan : Demoustier,
des signes
d’apaisement femme d’influence
Photos non contractuelles.

En filmant la relation
Des nominations confor- entre un maire au
tent l’alliance entre les bout du rouleau
deux constructeurs (Fabrice Luchini) et
PAGE 1 1 sa conseillère (Anaïs
Demoustier), Nicolas
Pariser trousse une
Paris belle fable sur la
Les projets d’aménage- politique et les vides
ment de l’Hôtel-Dieu du pouvoir
PAGE 1 4
Entreprise CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER : 3000 M2 D’ENVIES !
Des robots testés dans Anaïs Demoustier, 63 rue de la Convention Paris 15e 54 cours de Vincennes Paris 12e
les entrepôts d’Amazon à Cannes, le 17 mai. PAOLO 7j/7 • 01 45 77 80 40 • M° Boucicaut 7j/7 •01 40 21 87 53 • M° Nation
VERZONE/AGENCE VU POUR « LE MONDE » Toutes nos adresses sur www.topper.fr
PAGES 1 2 - 1 3
Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 3,00 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 3,00 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Rassemblement
contre le chef
du gouvernement
tchèque,
Andrej Babis,
et la ministre
de la justice,
Marie Benesova,
à Prague,
le 13 mai.
MICHAL CIZEK/AFP

A l’Est, le scandale des fonds de l’UE détournés


Plusieurs dirigeants eurosceptiques sont accusés de s’être enrichis en accaparant les aides européennes

bruxelles - envoyé spécial tion du premier ministre, Andrej Babis. rer une partie du magot sans surveillance. décision de justice – Bruxelles a ainsi bloqué
vienne - correspondant régional Deuxième fortune du pays, ce dernier est « Ce qu’il y a de nouveau, c’est que maintenant tous les transferts d’argent pour Agrofert de-
soupçonné d’avoir artificiellement saucis- on peut douter des efforts des justices natio- puis août 2018 –, mais cette arme reste utili-

U
n premier ministre tchèque qui sonné, en 2007-2008, un projet hôtelier de nales pour lutter contre ces faits », s’alarme sée avec parcimonie : à peine 30 % des fonds
risque entre cinq et dix ans de son conglomérat, Agrofert, dans l’unique Ingeborg Grässle, eurodéputée allemande de européens entachés d’irrégularités par
prison. Un chef du parti au pou- but de bénéficier d’une aide européenne de la démocratie-chrétienne (CDU), à la tête de l’OLAF sont effectivement recouvrés.
voir en Roumanie visé par une 2 millions d’euros, sous forme de fonds des- la commission du contrôle budgétaire La Commission explique ce retard par un
enquête du parquet pour détournement de tinés aux petites et moyennes entreprises. au Parlement de Strasbourg. manque de clarté des rapports de l’OLAF et
fonds. Le gendre du premier ministre, En Roumanie, Liviu Dragnea, le président En Slovaquie, le procureur général a, par par les longues procédures de contestation
Viktor Orban, accusé de s’enrichir sur fonds du Parti social-démocrate au pouvoir, est, exemple, dû démissionner en avril : l’oppo- possibles. Mais même en cas de recouvre-
structurels européens grâce à ses liens fa- lui, mis en examen depuis fin 2017 pour sition a révélé qu’il avait échangé 418 textos ment, les Etats ont appris à user d’une astuce
miliaux en Hongrie… Ces dernières années, avoir détourné 21 millions d’euros de fonds en 2017 avec le principal suspect du meurtre parfaitement légale qui permet de déplacer
les scandales de corruption liés à ces enve- européens, en marge de chantiers de rénova- d’un journaliste qui enquêtait justement les montants incriminés vers d’autres pro-
loppes se multiplient dans plusieurs pays tion de voirie. Sous son contrôle, Bucarest sur de potentiels détournements de fonds jets pour garder l’enveloppe à domicile.
de l’Est ayant intégré l’Union européenne multiplie les réformes contestées pour affai- européens qu’il commettait. La justice hon-
(UE) à partir de 2004. Toutes les formations blir la justice anticorruption… Face aux criti- groise a, elle, classé sans suite, fin 2018, le UN PARQUET EUROPÉEN D’ICI À 2020
politiques sont touchées, avec presque à ques venues de Bruxelles, le leader de la gau- SELON LA COUR dossier du gendre de Viktor Orban malgré Face à ces limites et à l’initiative de la Com-
chaque fois les mêmes ingrédients sulfu-
reux : des gens au pouvoir, ou leurs proches,
che roumaine n’hésite pas à multiplier les
discours souverainistes.
DES COMPTES, les éléments éloquents recueillis par l’OLAF.
Pour Ingeborg Grässle, pas de doute, « cer-
mission, vingt-deux Etats membres sont
tombés d’accord en 2017 pour créer un « par-
profiteraient des fonds de cohésion desti- LA ROUMANIE tains criminels essaient d’abattre l’UE avec quet européen » d’ici à 2020. Pour la pre-
nés au développement des régions les plus FRAUDES MARGINALES ses propres armes », en utilisant cet argent mière fois de l’histoire de l’UE, cette institu-
pauvres de l’UE, tout en attaquant de plus Dans la Hongrie du nationaliste Viktor ET LA HONGRIE N’ONT pour asseoir leur pouvoir tout en multi- tion aura en théorie le pouvoir de mener des
en plus durement les institutions euro-
péennes dans leurs discours…
Orban, c’est l’ami d’enfance du premier mi-
nistre, Lorinc Meszaros, qui est devenu le
« AUCUN MÉCANISME pliant les discours nationalistes, comme en
Hongrie ou en Roumanie.
enquêtes dans tous ces pays, même ceux où
les justices locales sont réticentes.
L’enjeu est important pour le scrutin du plus riche des Hongrois en engrangeant les FORMEL DE Même si les fonds régionaux sont une com- Mais la Hongrie et la Pologne refusent d’en
26 mai : les prochains eurodéputés devront appels d’offres sur fonds européens. Tandis pétence communautaire, les Etats membres faire partie, alors qu’elles sont parmi les pre-
négocier la future enveloppe de fonds régio- qu’une société anciennement détenue par COOPÉRATION conservent une responsabilité écrasante miers bénéficiaires de fonds européens.
naux pour la période 2021-2027. Alors que Istvan Tiborcz, le gendre du chef du gouver- dans leur distribution et la lutte contre la Viktor Orban a justifié son refus en affir-
351 milliards d’euros ont été prévus pour nement, a été mise en cause début 2018 par SYSTÉMATIQUE ». fraude. Or, ils font souvent preuve de réti- mant qu’un tel procureur serait « inconstitu-
2014-2020, le départ du Royaume-Uni de- l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) PIRE, BUDAPEST cence à débusquer les détournements. Face à tionnel ». Malgré les scandales, celui-ci peut
vrait mécaniquement réduire les montants pour avoir monté « un schéma de fraude or- cette inertie, la Commission dispose d’armes s’appuyer sur une opinion publique qui ne
alloués. Sans compter que plusieurs capita- ganisée » sur des marchés de rénovation de NE DIVULGUE JAMAIS limitées. Les investigations de l’OLAF sont semble pas lui en tenir rigueur. Même s’ils
les de l’Ouest veulent désormais condition- lampadaires. purement administratives et gardées secrè- sont davantage contestés, M. Dragnea en
ner les versements de ces sommes au res- A Bruxelles, la Commission appelle à ne DE RAPPORT tes : les milliers de feuilles A4 de ses conclu- Roumanie ou M. Babis en République tchè-
pect de l’Etat de droit, voire à l’accueil des
demandeurs d’asile. Dans ce contexte,
pas jeter le discrédit sur toute cette politique
de cohésion. A l’échelle continentale, les
SUR SES ACTIVITÉS sions sont transférées au niveau national.
Dans 55 % des cas, les Etats n’engagent
que semblent aussi indéboulonnables.
Il existe aussi des signes plus encoura-
même si l’argent européen a massivement fraudes détectées resteraient marginales – aucune poursuite, selon la Cour des comptes geants. Les Slovaques ont élu cette année
servi aux populations et aux infrastructu- elles représentent à peine 0,29 % des som- européenne. Dans un rapport publié jeudi une présidente, Zuzana Caputova, qui avait
res de l’Europe médiane, la multiplication mes distribuées en 2017. « Dans ces pays, il y a 16 mai, celle-ci assure que la Roumanie et la axé sa campagne sur la lutte contre la cor-
des scandales menace de décrédibiliser une beaucoup de corruption et les deux tiers envi- Hongrie n’ont, qui plus est, « aucun méca- ruption. Et il arrive plus souvent que des
des politiques pourtant au cœur de la cons- ron de l’investissement public sont constitués nisme formel de coopération systématique ». têtes tombent. En Bulgarie, un vice-minis-
truction européenne. de fonds communautaires, ce n’est donc pas Pire, Budapest « ne divulgue jamais de rap- tre a ainsi dû démissionner en avril, après
Depuis trois semaines, ils sont par exem- très étonnant que chaque scandale y implique ports sur ses activités ou sur les possibles cas avoir fait croire que sa résidence secondaire
ple des milliers à défiler chaque lundi en Ré- de l’argent européen », relativise un spécia- de fraude affectant les dépenses de cohésion était une maison d’hôtes afin d’en faire fi-
publique tchèque pour protester contre la liste des fonds régionaux. Il n’en reste pas de l’UE ». Un indicateur jugé significatif du ni- nancer une partie de la rénovation par l’UE.
nouvelle ministre de la justice, nommée le moins qu’à côté de pays comme la Pologne veau de corruption est particulièrement no- Le scandale datait de plusieurs années, et
30 avril après la démission surprise de son ou les pays baltes relativement épargnés par table en Hongrie : 36 % des appels d’offres ne Bruxelles n’a pu le détecter que grâce à des
prédécesseur. Ce dernier a quitté son poste les scandales et brandis en exemple par la suscitent qu’une seule candidature. révélations de presse. p
quelques jours seulement après que la po- Commission européenne, d’autres ont visi- La Commission européenne peut certes jean-baptiste chastand
lice locale a recommandé la mise en accusa- blement laissé leurs élites politiques accapa- couper les fonds litigieux sans attendre de et blaise gauquelin
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 |3
▶▶▶

En Pologne, la métamorphose de Lublin


Stade, piscine, autoroutes, viaducs, les fonds européens ont totalement revitalisé cette ville sinistrée

lublin - envoyé spécial de là, un imposant parc aquatique


abrite une piscine olympique, « SANS LES FONDS
l’intégralité de ses transports en
commun et acquis 265 bus à fai-
près de 167 milliards d’euros. Vu de
Bruxelles, le pays fait figure de mo-
LES CHIFFRES

B EUROPÉENS,
ien des clubs du cham- qui, depuis sa mise en service, il y bles émissions. dèle dans l’utilisation de ces sub-
pionnat de Pologne de a quatre ans, a vu plus de 100 re- Lublin se désenclave grâce à son ventions, malgré quelques gas-
football rêveraient de cords de natation de Pologne bat- NOUS AURIONS MIS aéroport achevé en 2012 et à une pillages et abus. Depuis 2 262
jouer à domicile dans tus. Sa conception, sa profondeur autoroute la reliant à Varsovie, qui quinze ans, le PIB par habitant po-
un stade de l’envergure de l’Arena amovible lui valent la réputation VINGT À TRENTE ANS POUR sera bientôt mise en service. Les lonais est passé de 50 % à 70 % de euros de subventions
de Lublin. Finalisé en 2015 pour
45 millions d’euros, cofinancé à
de piscine la plus « rapide » du
pays. Là aussi, l’Union euro-
RÉALISER CE QUE NOUS fonds européens cofinancent jus-
qu’à 85 % de ces investissements.
la moyenne communautaire. Les
nombreux investisseurs et entre-
européennes
C’est le montant moyen par
hauteur de 30 % par des fonds de péenne a cofinancé à hauteur de AVONS FAIT EN DIX ANS » Mais l’argent alloué par Bruxelles prises d’Europe occidentale tirent habitant, tous fonds confondus,
l’Union européenne, il peut ac- 30 % l’investissement de 25 mil- sert aussi à financer des infras- largement profit de ce développe- prévu pour la Pologne sur l’en-
cueillir 15 500 spectateurs dans lions d’euros. KRZYSZTOF ZUK tructures moins imposantes : ré- ment et des infrastructures. semble de la période 2014-2020.
une infrastructure parmi les plus maire de Lublin novation de crèches, d’écoles, Là où, il y a dix ans, en périphé-
modernes du pays. Sa conception Un bond en avant équipements sociaux et culturels, rie de Lublin, poussaient des
a été confiée à l’entreprise à l’ori- « Vous savez, quand on est pauvre, systèmes de canalisations, moder- champs de betteraves à perte de 63 MILLIARDS
gine du prestigieux stade Santia- on n’a pas les moyens de se payer ments : un marasme qui semblait nisation thermique, énergies ver- vue, se dresse une zone indus- d’euros de fonds régionaux
go-Bernabéu du Real de Madrid. de la mauvaise qualité », ironise le condamner la ville à rester dura- tes, aides à la création de microen- trielle, encore largement sous-ex- et de cohésion
L’Arena possède notamment maire de la ville, Krzysztof Zuk. blement en périphérie de l’écono- treprises. La revitalisation du cen- ploitée, accueillant 70 investis- C’est le montant perçu par
une pelouse chauffée, permettant Malgré les multiples critiques mie polonaise et européenne. La tre-ville et des parcs a contribué à seurs et employant 4 500 person- la Pologne entre 2014 et 2020,
des conditions optimales de jeu en quant à l’ampleur de ces investis- cité était une enclave : bien qu’à améliorer l’esthétisme urbain. nes. En 2013, Lublin ne comptait de loin le pays le mieux doté
toutes saisons, des loges VIP, des sements, M. Zuk assume. « Notre 150 km de Varsovie, le trajet rou- que 30 start-up, contre 430 de l’UE. L’Italie est en deuxième
vestiaires avec sauna et des salles démarche est de construire ce qui tier durait plus de trois heures. Méconnaissable aujourd’hui. Le chômage a été di- position, avec 21,6 milliards.
de soins dernier cri. Lublin, ville de se fait de mieux. Ce n’est en rien de Depuis l’entrée de la Pologne En l’espace de quinze ans, la ville visé par deux, et avoisine doréna- La France ne perçoit que
350 000 habitants à 150 km au la folie dépensière. Cela contribue dans l’UE, en 2004, Lublin a est devenue, aux yeux de nom- vant les 5 %. La ville est aussi un 8,4 milliards, mais profite
sud-est de Varsovie, peut se vanter à l’attractivité de la ville et corres- connu, à l’image du reste du pays, breux habitants, méconnaissable. centre universitaire majeur, qui nettement plus de la politique
de standards footballistiques pres- pond à une stratégie de développe- un véritable bond en avant. Une Les Polonais emploient un néolo- accueille 65 000 étudiants cha- agricole commune.
que dignes de la Ligue des cham- ment à long terme. » Le stade, par métamorphose qui saute aux gisme pour qualifier cette moder- que année. En 2011, elle comptait
pions, toutes proportions gardées. exemple, a été construit « non pas yeux, tant la ville et la région re- nisation du pays : ils parlent de 1 100 étudiants étrangers. Sym-
Si ce n’est que le locataire de pour le club », mais « pour les habi- gorgent d’infrastructures flam- « saut civilisationnel ». « Sans les bole de son attractivité crois- gan, directeur du département de
l’Arena, le club Motor Lublin, est tants », et son utilité s’étend bien bant neuves. Et les dépenses con- fonds européens, nous aurions mis sante, en 2019, ils sont plus de stratégie et d’entrepreneuriat de
un club de quatrième division. au-delà du sport. cernant le sport et les loisirs, vingt à trente ans pour réaliser ce 7 000, ce qui constitue le taux le la ville. Nous voulons également
« On anticipe notre passage en Après la chute du commu- comme le stade ou le parc aquati- que nous avons fait en dix ans, ré- plus élevé de Pologne. attirer davantage les investisseurs
première ligue », s’amuse Jan Or- nisme, la région de Lublin a ac- que, ne représentent que 3 % des sume Krzysztof Zuk. L’argent du Malgré ces succès, la ville fait en- étrangers. » A bien des égards, le
kiszewski, chargé des visites du cusé pendant vingt ans un retard investissements ; 70 % concer- contribuable européen a servi à po- core face à de nombreux défis. développement de Lublin reflète
stade. « Même les matchs de pre- de développement considérable nent les transports et l’infrastruc- ser les fondements d’un développe- « Nous devons davantage dévelop- les succès et les faiblesses de la Po-
mière ligue se tiennent souvent sur le reste du pays. Désindustria- ture routière : des centaines de ki- ment durable de toute la région. » per le secteur des hautes technolo- logne d’aujourd’hui. Et symbolise
dans des stades délabrés, où les lisation, chômage de masse, im- lomètres de voies express, d’auto- La Pologne, première bénéfi- gies, de l’innovation, de la recher- un pays qui cherche à combler son
joueurs pataugent dans la boue. » portante émigration vers l’Eu- routes, de viaducs et de périphéri- ciaire des fonds européens, a tou- che et développement. C’est notre retard sur l’ouest de l’Europe. p
A quelques centaines de mètres rope de l’Ouest, sous-investisse- ques. La ville a aussi changé ché depuis son adhésion à l’UE point faible, précise Mariusz Sa- jakub iwaniuk

Une vidéo compromet le vice-


chancelier autrichien d’extrême droite
Sur les images, Heinz-Christian Strache propose à une prétendue
oligarque russe de financer son parti et de racheter un journal

vienne - correspondant très russophile Johann Gudenus, Heinrich Pecina, controversé


aujourd’hui président du groupe pour avoir racheté des médias

L a vidéo montre le vice-


chancelier autrichien d’ex-
trême droite, Heinz-Chris-
tian Strache, expliquer à une
femme se présentant comme la
parlementaire FPÖ.
Dans une finca (propriété) de
l’île des Baléares, où ces deux fê-
tards fans de David Guetta
aiment à se rendre régulière-
hongrois, avant de les revendre à
des personnalités proches de
Viktor Orban. M. Pecina, estime-
t-il, pourrait aider la jeune Russe
en rachetant le reste des parts du
nièce d’un oligarque russe com- ment pour décompresser, une Kronen Zeitung. « Le mec a repris
ment financer de manière oc- jeune femme se serait présentée tous les médias hongrois il y a
culte le Parti autrichien de la li- comme la nièce d’une grande quinze ans, jubile-t-il. Parce que
berté (FPÖ), dont il est le prési- fortune bien en cour à Moscou. les Allemands voulaient s’en dé-
dent, et racheter un média puis- Accompagnée d’un homme, elle barrasser, parce qu’ils étaient en
sant, sur l’exemple de la Hongrie aurait tendu un piège aux deux déficit. » Le modèle serait repro-
de Viktor Orban. La séquence, fil- Autrichiens, filmés à leur insu ductible en Autriche. « Nous vou-
mée à l’insu de cet homme politi- depuis un coin du salon. La vidéo lons construire un paysage mé-
que, en juillet 2017 à Ibiza (Espa- aurait ensuite été envoyée aux diatique semblable à celui d’Or-
gne), au moment de la campagne deux rédactions allemandes. ban », lâche le vice-chancelier.
des législatives, et révélée ven- Sur les images, on entend clai-
dredi 17 mai, fait l’effet d’une rement le chef de l’extrême Fortement alcoolisé
bombe, depuis qu’elle a été mise droite proposer à l’inconnue d’in- Et Johann Gudenus d’ajouter :
en ligne par des médias alle- vestir des millions d’euros dans « Le Kronen Zeitung nous ferait
mands prestigieux, le Spiegel et la le quotidien Kronen Zeitung, le du bien à tous. A vous au niveau
Süddeutsche Zeitung, à huit jours plus lu en Autriche, en vue d’en des affaires, à nous politique-
des élections européennes. modifier la ligne éditoriale, pour ment. » Heinz-Christian Strache
Elle confirme que les liens tis- la rendre plus favorable à sa for- propose aussi à la jeune femme
MHD SAS, 105 Bvd de la Mission Marchand, 92400 Courbevoie – B 337 080 055 RCS Nanterre

sés entre l’extrême droite de plu- mation politique, dans le cadre de financer le FPÖ, au travers
sieurs pays de l’UE et la Russie de la campagne électorale en d’une association et évoque alors
pourraient ne pas être qu’idéolo- cours. En cas de victoire aux élec- des dons allant jusqu’à 2 millions
giques. Elle a été mise en ligne à tions, M. Strache promet à la de- d’euros. Par le passé, M. Strache a
la veille d’une réunion de douze moiselle, en échange de cet inves- toujours également nié tout fi-
partis issus de cette mouvance tissement, et en cas de participa- nancement russe, se moquant
à Milan (Italie) samedi 18 mai. tion du FPÖ au gouvernement, même du besoin qu’avait
un contrat juteux dans le secteur éprouvé le Rassemblement na-
Deux appâts de la construction d’autoroutes. tional de contracter un emprunt
Allié de la première heure de Ma- « Si vraiment vous prenez le jour- très décrié auprès d’une banque
rine Le Pen, M. Strache a été l’un nal, promet-il, et si, disons deux moscovite.
des artisans du rapprochement ou trois semaines avant le scrutin, Interrogés par les médias alle-
entre les nationalistes européens vous nous mettez en avant, alors mands, lui et M. Gudenus ont
et le Kremlin, avant de devenir la on ne fera pas 27 %, mais 34 %. » confirmé cette rencontre. Toute-
personnalité d’extrême droite M. Strache propose ensuite fois, ils affirment qu’elle s’est dé-
ayant réussi à obtenir les plus d’écarter des journalistes criti- roulée dans un environnement
hautes fonctions au sein d’une ques de ce tabloïd, qui fait encore fortement alcoolisé. Ils ont en
démocratie de l’Union euro- la pluie et le beau temps en Autri- outre mis en avant la barrière de
péenne (UE), dans le cadre d’une che – et qui fut longtemps le quo- la langue, les traductions du
coalition avec les conservateurs, tidien le plus lu au monde, rap- russe à l’allemand étant assurées Le Belvedere est un palais symbolique de Pologne, berceau de Belvedere vodka. Ce sont le terroir polonais et
au mois de décembre 2017. porté au nombre d’habitants – par M. Gudenus. Ils jurent enfin le seigle de Dankowskie qui donnent à notre vodka son goût et son caractère uniques.
Selon le récit des médias alle- afin de les remplacer par des plu- n’avoir enfreint aucun texte de
mands, ce tribun, proche des mes acquises au FPÖ. loi et n’avoir jamais rien reçu de
néonazis dans sa jeunesse, serait Heinz-Christian Strache dé- la part de cette mystérieuse in- L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
tombé dans un piège tendu par voile également sa proximité connue. p
deux appâts, en compagnie du avec l’investisseur viennois blaise gauquelin
4| 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Dans les pas hésitants des novices en campagne


Aubry, Bardella, Bellamy, Glucksmann et Loiseau ont parfois donné des sueurs froides à leurs états-majors

RÉCIT La timidité de

I
ls ont fait leurs premiers pas François-Xavier
de candidat en tâtonnant.
Méconnaissant les codes, ils
Bellamy met
ont multiplié les maladres- le candidat LR
ses, au grand plaisir des réseaux
sociaux. Nathalie Loiseau, Fran-
au supplice pour
çois-Xavier Bellamy, Raphaël prendre la parole
Glucksmann, Manon Aubry ou
Jordan Bardella, ces novices en po-
ou la garder
litique inconnus du grand public,
ont essuyé les plâtres. En les met-
tant en avant, les partis espéraient semble hésiter à serrer les mains,
se donner un peu de fraîcheur. Les comme si elle avait peur de déran-
vieux caciques les ont d’abord re- ger. « Viens, on va dire bonjour aux
gardés l’œil goguenard, avec la jeunes », lui glisse le ministre de
certitude qu’ils allaient échouer. l’action et des comptes publics.
Certains ont depuis pris leur en- A aucun moment, Nathalie Loi-
vol. D’autres sont restés encalmi- seau se départira de cette attitude
nés. Ces journées d’apprentissage en retrait. Très vite, entre la polé-
ont parfois donné des sueurs froi- mique sur sa présence sur une liste
des aux états-majors. d’extrême droite lors d’une élec-
tion étudiante et ses erreurs de
L’image brouillée de Nathalie communication, son image se
Loiseau Les débuts de l’ex-minis- brouille et le procès en amateu-
tre, arrivée qusi incognito au gou- risme grandit. Une impression
vernement en 2017, ont été cau- renforcée lorsqu’elle reconnaît
chemardesques. Dès sa nomina- avoir commis « des maladresses »,
tion à la tête de la liste macroniste, le 9 mai, sur France 2. Cette décla-
certains dirigeants de La Républi- ration semble donner raison à
que en marche (LRM) craignent ceux qui ne la jugeaient pas assez
qu’elle ne fasse pas le poids. L’an- aguerrie. « On m’avait dit que ce se-
nonce de sa candidature, le rait dur, c’est dur », confie-t-elle.
14 mars sur France 2, accrédite ces A dix jours du scrutin, un dirigeant
inquiétudes. Après avoir assuré LRM lâche : « On a eu tort de mettre
qu’elle ne souhaitait pas être can- en première ligne quelqu’un qui
didate, elle finit par se déclarer n’était pas préparé à être aussi ex- Yannick Jadot (EELV), Nathalie Loiseau (LRM), Raphaël Glucksmann (PS), Manon Aubry (LFI) et François-Xavier Bellamy (LR), lors du
dans les tout derniers instants de posé. » Au point qu’Edouard Phi- débat des têtes de liste aux européennes, sur le plateau de France 24, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), le 9 avril. KENZO TRIBOUILLARD/AFP
l’émission, sous le rire moqueur lippe est rentré dans l’arène, multi-
de Marine Le Pen : « C’est mignon », pliant les réunions publiques.
ironise la présidente du Rassem- Ses premiers pas en meeting ne Mais la Varoise apprend vite. Au assurant qu’« il ne savait tout sim-
blement national (RN). Le calvaire de Raphaël Glucks- sont guère plus probants. Le meeting de Marseille, le 11 mai, plement pas faire campagne ».
Manon Aubry
Son attitude lors des meetings mann Intronisé à la tête d’une 6 avril, à Toulouse, l’essayiste ren- sous le regard satisfait de Jean-Luc Le professeur de philosophie se (LFI) a dû
ne rassure pas. Lisant ses discours liste PS-Place publique, Raphaël tre en se dandinant sur la musi- Mélenchon, la candidate déroule sait attendu au tournant. Ses pri-
sur un ton monocorde, livrant des Glucksmann patine pour son en- que d’ambiance, et lance : « Je n’ai son programme, jouant avec la ses de position sur des sujets de
se défaire de
exposés « technos », elle peine à trée en lice. Lors de son premier pas encore tous les codes de la poli- salle, sans notes ou presque. « Les société comme l’avortement ou le certains tics,
convaincre. La ministre assume débat sur France 2, le 4 avril, il sem- tique, ni tous les codes du stand-up. “insoumis” l’adorent », confirme la mariage pour tous l’obligent régu-
pourtant de mener une campagne ble ailleurs. Au moment d’expli- J’hésite encore entre les deux. » Un communicante Sophia Chikirou. lièrement à s’expliquer. Très vite,
comme cette
sans flamboyance. Comme ce quer pourquoi il faut voter pour ange passe dans les rangs socialis- La jeune femme a beau s’y être il réussit cependant à installer une diction saccadée
12 avril, à Roubaix (Nord), lors de la lui, il fait cet aveu : « On a exposé tes et les regards échangés entre préparée, elle ne s’attendait pas à autre image auprès des électeurs
visite d’un local associatif. Alors des idées, et finalement c’est pres- cadres locaux en disent long. Ra- autant de violence, ni autant de et des militants. Il s’en amuse
et ces moulinets
que Gérald Darmanin salue de ma- que les mêmes. » Une fois les camé- phaël Glucksmann continue en misogynie. « Cela faisait partie de même lors du meeting au Palais des bras
nière mécanique tous les jeunes ras éteintes, il confie à ses troupes : professant que la gauche doit re- mes hésitations pendant les trois des congrès de Paris, mercredi
sur son passage, la candidate LRM « Je ne suis pas fait pour ça. » nouer avec son « romantisme » et mois où j’ai réfléchi avant d’accep- 15 mai, s’adressant ainsi au prési-
« parler avec son cœur ». Avant ter de conduire la liste, raconte-t- dent de LR : « Laurent, tu as fait un toujours pas « s’habituer » à enten-
d’avouer : « Je n’arriverai jamais à elle. J’ai reçu des menaces de mort choix que certains ont trouvé im- dre son nom scandé et remercie
dire “votez pour moi”, je crois. Mais de l’extrême droite. » Elle assure probable. Qu’ils se rassurent, j’ai été « ceux qui le font ».
il faut quand même voter pour pourtant qu’elle « ne regrette pas le premier d’entre eux. Certains se
moi. » Les commentaires dans le son choix » malgré « ce monde po- sont posé des questions, (…) je m’en L’apprenti lieutenant Jordan
COMMUNIQUÉ parti sont peu amènes et les oppo- litico-médiatique coupé de la réa- suis posé beaucoup. » Bardella Les militants du RN con-
01.49.04.01.85 - annonces@osp.fr sants au premier secrétaire, Oli- lité des Français » qui la met « en Et puis, il y a cette timidité, cette tinuent de scander « Marine ! Ma-
vier Faure, se déchaînent. « C’est colère ». C’est peut-être pour cela « bonne éducation » qui le fait res- rine ! » en préambule de chaque
un désastre ! », répètent-ils. qu’elle a continué à disputer des ter discret, presque effacé, comme meeting. Mais le benjamin des tê-
Derrière son éternel sourire, la compétitions avec son équipe de le 1er février à Belfort où on l’a vu tes de liste, Jordan Bardella, gagne
tête de liste va porter son calvaire, water-polo. Sur Twitter, on la voit rester derrière Laurent Wauquiez. ses galons à chaque discours
COMUNICATO tout au long de cette drôle de cam- ainsi en pleine campagne brandir Cette réserve le bride, le met au auprès des fervents marinistes.
CONSOLATO GENERALE D’ ITALIA IN PARIGI pagne, malgré des progrès évi- son poing… pour une victoire supplice pour prendre la parole ou C’est même lui, métamorphosé
ELEZIONI EUROPEE 2019 dents. Les salles louées, même si dans le bassin. la garder, notamment lors du dé- en sniper identitaire à la tribune,
I cittadini italiani residenti all’estero, nei Paesi membri dell’Unione Europea po-
elles restent modestes, se remplis- bat sur France 2. Mais, lors des réu- qui récolte désormais le plus de
tranno votare per l’elezione dei candidati italiani al Parlamento Europeo venerdì sent à l’approche de l’échéance. Les « questions » de François-Xa- nions publiques, c’est tout autre « On est chez nous ! » scandés par
24 maggio e sabato 25 maggio 2019 presso le sezioni elettorali istituite dalle Les grands élus restés en retrait se vier Bellamy La nomination de chose. Ses discours, prononcés le public. Une mesure de popula-
Autorità diplomatico-consolari italiane. Gli elettori iscritti nell’elenco elettorale décident enfin à se mouiller dans François-Xavier Bellamy comme parfois sans notes, parsemés d’en- rité au RN.
riceveranno al proprio indirizzo in Francia il relativo certificato con indicazione la dernière ligne droite, bien cons- tête de liste Les Républicains (LR) volées lyriques et ses références A 23 ans, le fidèle de Marine
del seggio, degli orari di apertura e della sezione dove votare.
L’elenco completo dei seggi istituiti nella Circoscrizione consolare di Parigi è cients qu’un score calamiteux n’a d’abord pas déclenché d’en- historiques ou littéraires font les Le Pen avance avec une assurance
consultabile sul sito : www.consparigi.esteri.it obérerait les futures échéances. thousiasme. « Trop conservateur » délices des sympathisants. Peu à déconcertante depuis son intro-
L’elettore che non riceva il certificato elettorale entro il 21 maggio dovrà contat- Les derniers jours vont voir les pour les uns, « trop tendre » pour peu, sa singularité en fait la coque- nisation en janvier. Il faut dire que
tare l’Ufficio consolare all’indirizzo email elezioni.parigi@esteri.it per verificare « éléphants » venir à la rescousse les autres. Certains ténors, comme luche de ceux-là qui l’avaient cons- Jordan Bardella n’a rien du débu-
la propria posizione elettorale e richiedere il certificato sostitutivo per l’ammis- et la base du PS faire le job. Olivier les présidents du Sénat et de la ré- pué. « Il a su garder cette fraîcheur, tant en politique. Depuis son ad-
sione al voto.
Faure défend bec et ongles son gion PACA, Gérard Larcher et Re- cette capacité d’écoute et il réussit à hésion à 16 ans au parti d’extrême
Per l’espressione del voto in Italia in caso di rimpatrio anche temporaneo si invi-
ta a consultare le istruzioni presenti sul sito del Consolato. poulain : « Raphaël ne parle pas le naud Muselier, émettent publi- adapter son discours au lieu et aux droite, il a coché toutes les cases :
Si ricorda che è penalmente sanzionato il doppio voto. socialiste couramment mais je suis quement des doutes. En privé, cer- interlocuteurs », remarque, par secrétaire départemental de Sei-
Consolato Generale d’Italia a Parigi - Ufficio Elettorale fier d’avoir une tête de liste qui ne tains cadres de LR rappellent que exemple, Pierre-Henri Dumont, ne-Saint-Denis à 19 ans, conseiller
ressemble à aucune autre. Nous l’élu versaillais a concouru, sans député du Pas-de-Calais. Mercredi, régional d’Ile-de-France à 20 ans,
irons jusqu’au bout avec lui. » succès, à la députation en 2017 en à Paris, la tête de liste confie ne avant d’être promu directeur na-
tional de Génération nation, la
L’apprentissage accéléré de Ma- branche jeunesse du RN, et porte-
COMMUNIQUÉ DU CONSULAT GÉNÉRAL non Aubry Pour d’autres, les dé- parole du parti.
D’ITALIE À PARIS buts ont été moins douloureux.
Pour Macron, le RN est une « catastrophe » Un jeune lieutenant aguerri, qui
ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019 Manon Aubry, tête de liste de La En déplacement à Biarritz pour préparer le G7, le président de la sait rester à sa place d’apprenti.
Les ressortissants italiens résidents à l’étranger, dans les Pays membres de l’Union France insoumise, a beau être une République a appelé, vendredi 17 mai, à la mobilisation contre le Car si Marine Le Pen le cajole, elle
européenne, pourront voter pour l’élection des candidats italiens au Parlement primo-candidate, elle est aussi Rassemblement national lors des élections européennes. M. Ma- reste la patronne. Lors d’une vi-
Européen le vendredi 24 mai et le samedi 25 mai 2019 dans les bureaux de vote
ouverts par les Autorités consulaires italiennes. Les électeurs inscrits sur les listes une militante de longue date. cron a déclaré que « sur tout un tas de sujets, leur bilan est une ca- site d’un élevage de cochons, en
électorales recevront à leur adresse en France le certificat électoral mentionnant D’abord dans les rangs du syndi- tastrophe pour le pays et pour l’Europe ». Rappelant le bon score Haute-Marne en février, c’est elle
le bureau de vote, les horaires d’ouverture et la section où voter. cat étudiant UNEF, puis au sein de du parti de Marine Le Pen lors des européennes de 2014 (24,9 %), il qui parle avec l’éleveur, elle qui
La liste complète des bureaux de vote ouverts dans la circonscription consulaire l’ONG Oxfam, deux expériences a estimé qu’« il n’y a pas de fatalité » et enjoint les abstentionnistes, s’enquiert des prénoms des ani-
de Paris est consultable sur le site: www.consparigi.esteri.it. qui ont facilité son apprentissage notamment les jeunes, à aller voter le 26 mai. « L’histoire nous ju- maux. Elle, encore, qui prend les
L’électeur qui n’aurait pas reçu le certificat électoral avant le 21 mai devra contac- accéléré de la politique. Elle a dû gera et elle jugera celles et ceux qui auront été faibles avec la mon- flashs en attrapant un porcelet.
ter le Consulat Général à l’adresse électronique elezioni.parigi@esteri.it afin de
vérifier sa position électorale et demander un duplicata pour être admis au vote. cependant se défaire de certains tée des nationalismes, avec le retour des discours violents. Je ne Au point qu’un membre de
Pour les modalités de vote en cas de retour en Italie, même temporaire, nous tics, comme cette diction saccadée veux pas être de ceux qui ne se seront pas battus contre cela », a-t-il l’équipe de campagne doit souf-
vous invitons à consulter les instructions présentes sur le site Internet du Consu- et ces moulinets des bras, typi- ajouté, assurant qu’il continuerait de s’impliquer dans la campa- fler à la tête de liste de s’approcher
lat. ques des effets de tribune d’as- gne et qu’il s’exprimerait sur le sujet la semaine précédant le scru- « pour être sur la photo ». p
Nous rappelons que le double vote est sanctionné pénalement. semblée générale étudiante, vus tin. Interrogé par ailleurs sur la mobilisation des « gilets jaunes » sarah belouezzane, alexandre
Consulat Général d’Italie à Paris - Bureau Électoral lors de son laborieux meeting de qui se poursuit, M. Macron a estimé qu’il avait « apporté des répon- lemarié, abel mestre,
février, à Troyes. ses » et qu’il n’y avait « plus de débouché politique » au mouvement. lucie soullier et sylvia zappi
international | 5
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

En Inde, surenchère
religieuse pendant
les élections
Le Parti du Congrès souhaite concurrencer
le BJP du premier ministre, Narendra Modi,
sur le thème de l’hindouisme

tes hindous de “choyer les musul-


REPORTAGE mans” et pour se défaire de cette
bhopal (inde) - envoyé spécial
image, il s’est mis à ressembler à un

N
amdas Tyagi, un er- parti hindou », analyse le com- Pragya Singh
mite hindou, a mis de mentateur politique N.K. Singh, Thakur,
côté la « fusion avec la basé à Bhopal. Les musulmans, candidate
conscience cosmique » qui constituent le quart de la po- du Parti du
pour se jeter dans le grand bain de pulation de Bhopal, ont été com- peuple indien
la politique indienne. Le sadhu, plètement ignorés par les deux (BJP, au
plutôt habitué à faire ses prières partis au cours de la campagne. pouvoir),
en plein air au bord du fleuve sa- Le parti du BJP du premier mi- à Bhopal,
cré Narmada, récite exceptionnel- nistre Narendra Modi s’est distin- le 30 avril.
lement ce matin-là, torse nu et gué de son adversaire en pous- RAJ PATIDAR/REUTERS
dreadlocks coiffées en chignon, sant le curseur du nationalisme
ses mantras dans une chambre hindou à l’extrême : il a choisi,
d’hôtel remplie d’un nuage de fu- comme candidate dans cette ré-
mée d’encens. Avec des centaines gion, une « sainte », Pragya Singh dous et contre les musulmans », Ce n’est pas par hasard si diants dans la rue qu’il a déguisés
d’autres sadhus, il est à Bhopal, la Thakur, qui s’est illustrée par sa
Au sein du Parti peste le propriétaire d’une laite- Namdas Tyagi a gagné le surnom en sadhus. Ce sont des faux. »
capitale de l’Etat indien du Mad- participation présumée à un at- du Congrès, rie qui craint une « situation ex- de « Computer Baba » auprès de Au sein du parti du Congrès,
hya Pradesh, pour soutenir Digvi- tentat antimusulman qui a fait plosive » si la « sainte » est élue. ses acolytes. C’est, dit-il, pour « sa cette nouvelle stratégie est criti-
jaya Singh, le candidat du Parti du sept morts et une centaine de
cette nouvelle Face à cette rivale novice en poli- rapidité de pensée et d’action ». Il a quée. Certains y voient une capi-
Congrès aux élections générales blessés en 2008. Dans l’attente de stratégie tique, le candidat du Congrès, Di- vite compris qu’en ces temps-ci, tulation devant la victoire idéolo-
indiennes qui se terminent di- son jugement, elle a passé neuf gvijaya Singh, 72 ans, ancien chan- la politique pouvait offrir de bel- gique du BJP, d’autres une ma-
manche 19 mai. ans en prison avant d’être libérée
est critiquée. tre du sécularisme, est fébrile. Il les opportunités à des saints hin- nière de revendiquer un hin-
Tous ont planté des drapeaux sous caution en 2017 pour raisons Certains y voient n’ose pas l’attaquer, et encore dous comme lui, quitte à repous- douisme de tolérance pour faire
safran sur un terrain vague de la médicales. Elle a qualifié, jeudi moins parler de « terrorisme hin- ser à plus tard la sortie du cycle barrage à une idéologie qui se
ville au riche passé moghol, et ont 16 mai, de « patriote » l’assassin
une capitulation dou » comme il y était habitué. Il a des réincarnations. Il dit n’avoir sert de la religion pour exclure et
chanté, prié, multiplié les posi- du Mahatma Gandhi en 1948, cri- idéologique depuis changé son discours : « Le rien reçu en échange de son enga- répandre la haine. « La maison du
tions de yoga sous le soleil, de- tiqué par les extrémistes pour terrorisme ne peut se réclamer gement politique, tout en recon- Congrès est en feu, et on la sauve
vant les caméras de télévision. Ils avoir accepté la partition du pays, d’aucune religion, que ce soit l’is- naissant « vivre de donations ». comme on peut », explique un
sont devenus les nouvelles mas- et cédé aux musulmans. même moment, dans le quartier, lam ou l’hindouisme. » Il laisse à jeune militant de l’équipe de Di-
cottes du vieux parti de l’indé- une cinquantaine de paramilitai- ses sadhus le soin de s’en prendre à « Ce sont des faux sadhus » gvijaya Singh, qui ajoute que « le
pendance, qui cherche à se don- Croyances obscurantiste res avancent en rang, kalach- Pragya Singh Thakur. « Le BJP a tra- Nommé à un poste de ministre pluralisme et le sécularisme
ner des allures de parti hindou. Même s’il a condamné vendredi nikov à la main, comme si la ville vesti l’hindouisme en le transfor- dans le précédent gouvernement n’étaient de toute façon défendus
La bataille électorale de Bhopal ces propos, le premier ministre in- était en état de siège. Officielle- mant en religion de la violence et en régional du BJP, il a retourné sa que par l’élite, le leadership du
marque une petite révolution dien Modi a fait d’elle un symbole, ment, ils sont là pour prévenir s’en servant à des fins politiques », veste, ou plutôt sa tunique blan- Congrès, beaucoup moins par la
dans le paysage politique indien. affirmant que son investiture tout risque de violence lors du s’agace Namdas Tyagi, avant de che de saint, pour soutenir cette base ». Lors de cette campagne
Le Congrès ne veut plus laisser le était une réponse à tous ceux qui passage de la candidate. Rafiq Hu- rappeler que, dans les temps an- fois plusieurs candidats du Con- électorale à Bhopal, une certaine
monopole de l’hindouisme au accusaient des hindous d’être des sain, un colosse sexagénaire, les ciens de la civilisation indienne, grès. La politique est un moyen idée de l’Inde est morte. « La
Parti du peuple indien (BJP, natio- terroristes, alors qu’ils appartien- toise d’un regard inquiet. Il n’a les prêtres s’en tenaient au rang de comme un autre de s’offrir une Constitution indienne défend le
naliste hindou, au pouvoir), draient selon lui à une « civilisa- pas vu de paramilitaires défiler conseillers du prince. L’ermite est petite notoriété et de gagner du pluralisme, mais sur le terrain et
quitte à mettre en sourdine sa dé- tion vieille de 5 000 ans » prônant devant chez lui depuis les émeu- bien tenté d’user de ses pouvoirs pouvoir dans l’univers très con- dans la vie de tous les jours, c’est le
fense du sécularisme ou du plura- la paix et l’harmonie. Une ma- tes entre musulmans et hindous, magiques pour faire perdre Naren- currentiel des sadhus. Au siège du majoritarisme [hindou] qui rè-
lisme religieux. Une inflexion nière de suggérer aussi que les qui avaient fait 143 morts, dra Modi aux élections, avant de se BJP, le responsable de la bibliothè- gne », conclut amèrement l’histo-
particulièrement visible à Bho- électeurs pouvaient rendre justice en 1992. « Cette armée est l’armée raviser : « On est en démocratie, et il que pousse un long soupir : « Le rien Ramachandra Guha. p
pal. Digvijaya Singh, lunettes Ar- à la place des tribunaux, en blan- de Modi, une armée pour les hin- faut bien laisser le peuple décider. » Congrès est allé chercher des men- julien bouissou
mani et tunique blanche, a effec- chissant Pragya Singh Thakur des
tué avant les élections un pèleri- accusations de meurtre et de ter-
nage de six mois le long du fleuve rorisme par les urnes.
Narmada, considéré comme sa- Cornaquée par le BJP, elle s’ex-
cré chez les hindous, et a distribué prime rarement devant les mé-
pendant la campagne des petites dias, se contentant d’égrainer
bouteilles d’eau de fleuve. Il a éga- quelques croyances obscurantis-
lement fait référence à la figure tes, comme la guérison du cancer
locale du roi hindou Raja Bhoja, par l’urine de vache. Au siège du
qui régna au XIe siècle, et fut ré- BJP à Bhopal, on met en avant son
cemment mis à l’honneur par les « dévouement pour la nation », sa
nationalistes hindous, élus dans « sainteté » et son « innocence ».
cette circonscription depuis vingt Habillée d’une robe safran, et
ans, pour faire oublier le passé portant autour du cou un ru- « Un livre événement.
musulman de la ville. draksha, un chapelet de grosses
Dans la circonscription, le Con- graines réservé aux sadhus, elle Impressionnant »
grès ne défend plus le sécula- sillonne ce jeudi 9 mai le quartier David Pujadas, LCI
risme, mais un hindouisme res- pauvre de Jahangirabad sur le
pectueux de la diversité, pour siège arrière d’une moto. Le deux-
s’opposer à l’hindutva, ce projet roues offre un avantage : il per-
politique cher aux nationalistes met de se faufiler dans les ruelles, « Un vrai thriller
qui vise à faire de l’Inde, deuxième et surtout de passer rapidement
pays musulman au monde, une devant les maisons des musul- politique »
nation hindoue. « Le Congrès est mans. Pragya Singh Thakur dis-
accusé par ses critiques nationalis- tribue prières et bénédictions. Au Carine Becard, France Inter

« Un livre
ÉTATS- U N I S L’Etat du Missouri passionnant »
Un ex-agent de la CIA restreint le droit
convaincu d’espionnage à l’avortement Stéphane Carpentier, RTL
au profit de la Chine Le Parlement du Missouri a
Kevin Mallory, un ex-agent de adopté, vendredi 17 mai, une
l’agence centrale de rensei-
gnement (CIA) américaine
loi très restrictive sur l’avor-
tement, suivant des Etats
« Digne d’un film
sous couverture a été con-
damné, vendredi 17 mai, à
conservateurs comme l’Ala-
bama, qui veulent faire reve-
d’Audiard »
vingt ans de prison pour es- nir le sujet devant la Cour su- Anne-Elisabeth Lemoine, C à vous
pionnage au profit de la prême. Le texte interdit aux
Chine, une affaire illustrant médecins de pratiquer des
une « tendance alarmante » interruptions volontaires de
dans la communauté du ren- grossesse après la huitième
seignement, selon la justice semaine, un acte puni d’une
américaine. Il a été reconnu
coupable d’avoir vendu pour
peine pouvant aller jusqu’à
quinze ans de prison. Il
fayard
25 000 dollars (22 000 euros) compte des exceptions en
des « informations de défense » cas d’urgence médicale, mais
lors de voyages à Shanghaï, pas pour les victimes de viol
en 2017. – (AFP.) ou d’inceste. – (AFP.)
6 | planète 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

En Ethiopie, les jacinthes d’eau rongent le lac Tana


Les plantes invasives asphyxient l’une des sources du Nil Bleu, dont 3 millions de personnes dépendent

REPORTAGE nérés 100 birrs (3 euros) par jour. Entre 20 000 par des experts éthiopiens. l’usage d’organismes vivants afin laquelle il a livré une « moisson-
Personne ne sait vraiment com- D’autres campagnes ont suivi, de lutter contre la jacinthe d’eau neuse », deux bateaux de trans-
bahir dar (ethiopie)
ment cette plante extrêmement et 30 000 hectares sans permettre de contrôler l’in- autour du lac Victoria. port et un convoyeur. « Le gou-
- envoyée spéciale
invasive, originaire d’Amérique du du lac Tana sont vasion. Aujourd’hui, près du tiers En Ethiopie, trois machines ont vernement devrait encourager

C e matin de printemps,
des dizaines de jeunes, de
l’eau froide jusqu’aux ge-
noux, déplacent ce qui ressemble
à d’épais tapis verts envahissant
Sud, est arrivée en Ethiopie il y a
presque huit ans. Des chercheurs
éthiopiens avancent toutefois des
hypothèses : Tana pourrait avoir
été contaminé par du matériel de
infestés par la
jacinthe d’eau,
jusqu’à 50 000 lors
des rives du lac (au nord et au
nord-est) de 385 kilomètres de cir-
conférence est recouvert.
Les habitants mobilisés depuis le
début de l’invasion, souvent béné-
également été importées de
Chine et du Canada, la dernière
grâce au soutien financier de la
diaspora. Mulat Basazenaw re-
grette toutefois que le gouverne-
davantage les fabricants locaux.
Nous pouvons créer des emplois,
transférer des technologies et
même économiser des devises ! »,
assure-t-il. Malgré sa bonne vo-
la rive nord-est du lac Tana, le pêche usagé transportant des de la haute saison volement, et ce malgré les risques ment régional préfère acheter des lonté, de telles machines ne
plus grand d’Ethiopie (plus de fragments de jacinthe d’eau pro- de bilharziose et de piqûres de machines fabriquées à l’étranger. pourraient nettoyer qu’environ
3600 km2). « Ils travaillent tous venant du Soudan ou d’Egypte, ou sangsues dus à l’absence de com- Cet ingénieur éthiopien, directeur 10 hectares par jour. Cette solu-
les jours pendant cinq heures par des oiseaux depuis le lac Victo- nétration de la lumière et réduit binaisons de protection, « sont dé- de Mulat Industrial Engineering, a tion est également très onéreuse.
pour se débarrasser de la jacinthe ria, le plus grand d’Afrique, bordé le taux d’oxygène dans l’eau au couragés », estime le biologiste inventé un prototype destiné à « Elles peuvent être utilisées de
d’eau », explique le chef du ke- par le Kenya, l’Ouganda et la Tan- risque d’asphyxier certaines es- Ayalew Wondie. Malgré une visite arracher la jacinthe d’eau. manière sélective dans les parties
bele, la plus petite sous-division zanie, également touché. pèces de poissons comme le tila- du premier ministre Abiy Ahmed Sept mois et 700 000 birrs où le lac est plus profond », pro-
administrative du pays. pia. Elle provoque une perte d’eau en octobre 2018, « l’attention por- (21 550 euros) financés par ses pro- pose Ayalew Wondie. Pour l’ins-
Malgré sa belle apparence, cette Utilisation d’engrais considérable par évapotranspira- tée à l’élimination de la jacinthe pres deniers ont été nécessaires tant, la machine de M. Mulat
plante aquatique flottante aux En moyenne, entre 20 000 et tion. Elle constitue également d’eau par les gouvernements régio- pour le réaliser. « J’ai grandi en re- n’est pas encore tout à faire fonc-
fleurs couleur lilas est un véritable 30 000 hectares du lac Tana sont une menace pour l’activité des nal et fédéral est faible », admet cevant les bénédictions de Tana, ex- tionnelle, car il doit encore
fléau pour l’une des sources du Nil infestés par la jacinthe d’eau, qui barrages hydroélectriques et les Mezgebu Dagnew Yilma, directeur plique M. Mulat en faisant réfé- procéder à des travaux d’excava-
Bleu. « Nous avions l’habitude de doublerait sa surface en une à trois systèmes d’irrigation. Elle com- de la protection des écosystèmes rence à la trentaine d’îles qui abrite tion pour pouvoir accéder aux
pêcher, les gens buvaient l’eau du semaines. Elle peut couvrir jus- plique enfin la navigation et la pê- du lac Tana à l’Office de protection des églises et des monastères très zones infestées.
lac, mais maintenant il sèche rapi- qu’à 50 000 hectares durant la che car filets et moteurs se pren- et de développement de l’environ- prisés des touristes. J’ai grandi en « Le gouvernement devrait com-
dement », tempête Amsalu Addis, haute saison, en septembre-octo- nent dans ses racines. Des centai- nement, des forêts et de la faune fabriquant des bateaux pour les pê- prendre la gravité du problème et
36 ans, l’un des travailleurs rému- bre. Selon le chercheur Ayalew nes de pêcheurs auraient aban- de l’Etat régional d’Amhara. cheurs et pour les agriculteurs. Je augmenter le nombre de jeunes
Wondie, biologiste à l’université donné leurs activités. suis l’un de ses bénéficiaires. » Plus qui travaillent avec nous », pense
de Bahir Dar, capitale de l’Etat ré- « Le gouvernement régional n’a « Lutte biologique » de 3 millions de personnes dépen- Amsalu Addis. Vingt-six mille per-
Mer ARABIE gional d’Amhara, sa propagation pas de plan à court ou à long terme Pour Solomon Kibret, une appro- dent de la survie du lac. sonnes sont mobilisées chaque
Rouge SAOUDITE rapide est avant tout le résultat des pour contenir son expansion che intégrée permettrait de reti- Depuis, l’université de Bahir année pour retirer manuellement
SOUDAN
mauvaises pratiques des riverains autour du lac », déplore Solomon rer la plante du lac reconnu Ré- Dar lui a octroyé une subvention la jacinthe d’eau, d’après M.
ÉRYTHRÉE comme « l’agriculture de décrue Kibret, biologiste à l’université de serve de biosphère par l’Unesco d’une valeur de 19 millions de Mezgebu. Mais la progression de
Lac Tana YÉMEN [travail des sols après inondation], Californie et président de la Coali- en 2015. « La récolte à la main ou à birrs (585 275 euros) grâce à la jacinthe d’eau est bien plus ra-
le pâturage libre et le rejet de pol- tion globale pour la restauration la machine et la lutte biologique pide que le rythme de son élimi-
Golfe
d'Aden luants chimiques urbains et agro- du lac Tana. En 2012, les autorités au moyen de charançons convien- nation. Si cette invasion n’est pas
Bahir Dar DJIBOUTI chimiques ». Il déplore l’utilisation de la région ont organisé une pre- nent au lac Tana », explique-t-il. prise au sérieux, « les rives se dessé-
récente d’engrais et de pesticides mière campagne d’arrachage ma- L’université de Bahir Dar en élève
Chaque année, cheront, détruisant l’ensemble de
Nil Bleu
Addis-Abeba
par les agriculteurs qui favorise la nuel de masse qui a permis d’enle- actuellement une colonie qui dé- 26 000 personnes l’écosystème », prévient Solomon
prolifération de la plante aquati- ver de 90 à 95 % de la jacinthe passe désormais les 2 000 insec- Kibret. « J’espère que nous allons
que dans une eau devenue, de fait, d’eau. Mais une recrudescence de tes. Des experts éthiopiens se
sont mobilisées gagner cette guerre contre la jacin-
SOUD. ÉTHIOPIE
DU SUD très riche en nutriments. la plante a été observée mi-2014 à sont rendus en Ouganda, l’an der- pour retirer à la the d’eau car nous risquons de per-
SOMALIE La présence de cette plante cause d’une surveillance et d’un nier, pour bénéficier de l’expé- dre ce lac historique… », ajoute, l’air
constitue une menace pour la suivi minimes, d’après un rap- rience de ce pays dans l’utilisation
main cette plante grave, M. Ayalew. p
OUG. KENYA 250 km
biodiversité : elle empêche la pé- port d’enquête technique réalisé de l’approche de bio-contrôle par couleur lilas émeline wuilbercq

Tarifs 01/01/19 Tél. : 01 57 28 38 52

Bonnes Adresses
1 parution Professionnels Particuliers
Forfait 5 lignes 65€ HT 65€ TTC
Forfait 10 lignes 110€ HT 110€ TTC
Reproduction interdite

JAMES le couturier de l’homme Suite à mes prestations


Le prêt-à-porter à votre mesure BIJOUX LITS RELEVABLES Lits relevables ou armoires lits ;

Offr es
télévisées sur le marché
APRÈS 45 ANS D’EXISTENCE PERRONO-BIJOUX
sofa, bureau, bibliothèque ou
-------------- de l’art, je vous propose dressing intégrés ; tables de travail
Anciens. Occasions argenteries. ou de repas rétractables... autant de
Merci à tous
Brillants. Pierres précieuses.
Petites Création & transformation UN RENDEZ-VOUS solutions pour résoudre l’équation.
ACHÈTE
nos clients et réparations. Achats ventes.
POUR VOS DEMANDES Une collection à découvrir en
*Dans la limite des stocks disponibles

Mobilier de toutes époques


exceptionnelles
Echanges sélectionné par le guide
grandes tailles PARIS PAS CHER Pianos droits & à queue exclusivité à l’Espace Topper.
-------------- D’ESTIMATIONS,

Remise à - 50 % sur tout le magasin*


OPÉRA : angle bd des Italiens
4, rue de la Chaussée d’Antin Spécialisé successions
Machines à coudre à pédale
Manteaux de fourrure de printemps !
Du mardi au vendredi de 14 h 30 à 19 heures, Tél : 01 47 70 83 61 Sacs à main & foulards
POUR GAGNER
Samedi de 10 h 30 à 13 heures et de 14 h 30 à 19 heures J’ACHETE Briquets Dupont, Cartier...
53, rue d’Avron - 75020 PARIS - Tél. : 01.43.73.21.03 Bijoux anciens & modernes DES M2, PENSEZ
ANTIQUITÉS Meubles Tableaux Pendules Ménagères & Argenterie diverses
AU MOBILIER
Objets d’art & curiosités Vaisselle et bibelots divers
ACHÈTE AU PLUS HAUT COURS Tableaux & sculptures MULTIFONCTION !
Argenterie Livres anciens Livres anciens & contemporains
• Grandsvins de Bourgogne, Violons & Archets anciens
Objets asiatiques : vases, assiettes,
Bouddhas, ivoire…
Bordeaux & autres régions Vins, Objets militaires : sabres,
même très vieux ou imbuvables. fusils de chasse, médailles…
Art d’Afrique et d’Asie Pendules & horlogerie
• Champagne anciens Montres de marque
Alcools & spiritueux Art décoratif du XXe s
ACHAT AU DESSUS Vieux vins et champagnes.
(Cognac, Armagnac, Rhum, Chartreuse, Whisky...).
DE VOS ESTIMATIONS Art d’Islam et d’Orient N’hésitez pas à me contacter
pour tout renseignement
ET EXPERTISES Photos anciennes et d’artistes
MAISON CHARLES HEITZMANN
« ART D’ASIE » :
CHINE, JAPON
Sérieux et discrétion 06.19.89.55.28
ET MOYEN-ORIENT assurés, déplacements
01.40.55.46.15
DÉPLACEMENTS RÉGULIERS
06 07 55 42 30 Paris et Province. ET GRATUITS SUR TOUTE LA FRANCE
P. MORCOS Paiement comptant immédiat
EXPERT CNE PATRICK MORCOS charlesheitzmann@free.fr
✶ Porcelaines et Bronzes www.antiquaire-heitzmann.fr
✶ Cristal de Roche EXPERT
✶ Corail et Ivoires Anc.
©
✶ Jade blanc et couleurs
✶ Cornes et Laques
Affilié à la Compagnie
LIVRES
✶ Peintures et Tissus anc. Nationale des Experts
Rachat de cave complète ou à l’unité. Déplacements LIBRAIRE ACHÈTE 58-60 rue de la Convention Paris 15e
et estimations gratuits dans toutes la France. ✶ Manuscrits et Estampes service de presse, livres modernes,
Paiement immédiat. DEPLACEMENT 06.07.55.42.30 essais, beaux-arts, livres anciens, 01 45 71 59 49 - 7j/7 - M° Boucicaut
PARIS – PROVINCE pléiades, successions, Toutes nos adresses sur www.topper.fr
06 74 16 07 78 morcospatrick@orange.fr morcospatrick@orange.fr déménagement
Tél. 06 80 43 82 70

RUBRIQUE Professionnels ou particuliers,


BONNES ADRESSES Le Monde devient votre vitrine
marie-cecile.bernard@mpublicite.fr - 01 57 28 29 94
POUR VENDRE, VOULEZ-VOUS LE BON PLAN OU LE MEILLEUR ?
|7
FRANCE
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Macron bouscule son dispositif à l’Elysée


Après le départ de plusieurs conseillers, le chef de l’Etat recompose ses cellules politique et diplomatique

O
ccupé par la campagne
pour les élections
européennes, à la-
quelle il a finalement
décidé de prendre une part active,
Emmanuel Macron n’oublie pas
un autre de ses chantiers, beau-
coup moins visible mais essentiel
à la poursuite de son quinquen-
nat : la réorganisation des services
de l’Elysée, et notamment la re-
construction de l’équipe qui l’ac-
compagne au quotidien, dépeu-
plée à la suite de plusieurs départs.
Après presque six mois de ré-
flexion, le chef de l’Etat a finale-
ment décidé de recruter un trio Emmanuel
pour remplacer Stéphane Sé- Macron,
journé, son conseiller politique, à l’Elysée,
parti en janvier diriger la campa- le 17 avril.
gne de La République en marche JEAN-CLAUDE
(LRM) pour les européennes. La COUTAUSSE
recrue la plus symbolique est POUR « LE MONDE »
Jérôme Peyrat, 56 ans, un ancien
conseiller de Jacques Chirac et
Nicolas Sarkozy, qui a rejoint, le
13 mai, la cellule politique du cabi-
net élyséen. Fin connaisseur de la
carte électorale, l’ex-directeur gé-
néral de l’UMP et maire du village
de La Roque-Gageac, en Périgord
noir, sera chargé de « traiter » les
élus de droite « macroncompati-
bles », qui tardent à rallier le chef
de l’Etat et dont LRM a un impé-
rieux besoin pour les municipales
de 2020. M. Peyrat fut notam-
ment la cheville ouvrière de La
France Audacieuse, un collectif
lancé fin 2017 et présidé par Jean-
Luc Moudenc et Christian Estrosi,
les maires (Les Républicains) de
Toulouse et de Nice, pour rassem-
bler les élus de droite et du centre
proches de M. Macron.
Jacqueline Gourault. Il formera un lin, rejoindra les Etats-Unis cet été communication. « Ils n’ont pas le GSPR lors de ses déplacements à
Diversifier et professionnaliser tandem avec Rebecca Peres, ex- comme ambassadeur à Washing- beaucoup d’expérience, doivent
« C’est bien l’extérieur. M. Ferrand aura pour
La gauche n’est pas en reste. Lundi collaboratrice de Bernard Caze- ton. Son numéro deux, Aurélien couvrir des secteurs trop vastes, et qu’il y ait des mission de mieux coordonner
est arrivé un autre renfort au sein neuve, qui secondait déjà M. Sé- Lechevallier, issu comme le chef souvent ils ne savent pas ce qu’ils l’action de ces deux entités et de
de la cellule politique : Maxence journé et qui reste en place. de l’Etat de la promotion Senghor veulent », déplore un diplomate.
gens à l’Elysée gérer les antagonismes qui peu-
Barré, ancien du Mouvement des Ce renforcement de la cellule po- de l’ENA et considéré comme un Seul Clément Beaune, le conseiller qui s’occupent vent exister entre elles. Surtout,
jeunes socialistes, issu de la litique a été mené par Philippe très proche, prendra de son côté la Europe, qui reste en fonction, fait elle symbolise la reprise en main
« bande de Poitiers », à laquelle ap- Grangeon, le conseiller spécial de direction de l’ambassade de réellement l’unanimité.
un peu par l’Elysée de la sécurité présiden-
partiennent les députés Sacha l’Elysée, qui s’inquiétait depuis France en Afrique du Sud. de politique », tielle, aujourd’hui sous la tutelle
Houlié, Pierre Person, Aurélien Ta- son arrivée, en février, du manque Un tel changement, après deux « Une question de jours » du ministère de l’intérieur.
ché ou Guillaume Chiche. Direc- d’expérience et d’élus autour du ans passés à la tête du groupe Philippe Etienne sera remplacé
estime Reste la communication, dont
teur du pôle politique de LRM chef de l’Etat. Pour ce macroniste d’une dizaine de diplomates qui par Emmanuel Bonne, ancien am- un ministre l’Elysée promet depuis janvier
avant de devenir le directeur du ca- de la première heure, il était ur- élaborent la politique étrangère bassadeur au Liban et jusqu’ici qu’elle sera en ordre de marche
binet de son patron, Stanislas Gue- gent de diversifier et de profes- de la France, est inédit. Maurice directeur du cabinet de Jean-Yves « avant la fin du mois ». Sylvain
rini, l’ancien consultant chez CKS sionnaliser les profils du premier Gourdault-Montagne était resté Le Drian. Ce fin connaisseur du gendarmerie Benoît Ferrand, un Fort, directeur de la communica-
Public a pour lui une connais- cercle. « Quand on est président, on tout au long du second mandat de Moyen-Orient, ancien de la cellule ancien du GIGN, devait prendre la tion, a quitté ses fonctions au
sance intime de la majorité prési- n’est plus en campagne », ne ces- Jacques Chirac. Jean-David Levitte diplomatique au début de la tête de la direction du groupe de début de l’année et Sibeth Ndiaye,
dentielle. Troisième recrue desti- sait-il de répéter pour justifier accompagna Nicolas Sarkozy du- présidence Hollande, avait connu sécurité de la présidence de la Ré- conseillère presse du chef de
née à (re)tisser le lien avec les élus, l’apport de sang neuf. « C’est bien rant tout son quinquennat et seul à cette occasion Emmanuel Ma- publique (GSPR), en remplace- l’Etat, a été nommée porte-parole
et notamment ceux qui disent qu’il y ait des gens à l’Elysée qui le décès prématuré de Paul Jean- cron, qui l’appréciait beaucoup. Il ment du général Lionel Lavergne, du gouvernement le 31 mars. De-
s’être sentis humiliés par l’attitude s’occupent un peu de politique », Ortiz, sherpa de François Hol- sera remplacé auprès du ministre mis en cause dans l’affaire Benalla. puis, ils n’ont pas été remplacés,
d’Emmanuel Macron à leur égard, approuve un ministre. lande, entraîna son remplace- des affaires étrangères par Nicolas En septembre, une nouvelle en- même si plusieurs noms ont cir-
Julien Autret sera plus particuliè- Autre bouleversement au sein ment par Jacques Audibert. Roche, directeur des affaires stra- tité, appelée direction de la sécu- culé. « Ce n’est plus qu’une question
rement chargé des relations avec du cabinet, la cellule diplomati- Les critiques étaient assez vives tégiques au Quai d’Orsay. rité de la présidence de la Républi- de jours », veut croire un proche
les parlementaires. Administra- que s’apprête à perdre ses deux tê- à l’encontre d’une équipe plus Après de longs mois d’hésita- que (DSPR), sera créée pour cha- d’Emmanuel Macron. Avant
teur du Sénat venu lui aussi de la tes. Philippe Etienne, « sherpa » jeune et resserrée, mais jugée tion, Emmanuel Macron a égale- peauter les deux forces qui sont af- d’ajouter : « Le président n’a pas en-
gauche, il a travaillé aux côtés de du président et poids lourd du « plutôt faible » malgré le poids de ment consenti à remodeler fectées à la protection du chef de core fait son choix. » p
Gérard Collomb à l’intérieur, avant Quai d’Orsay, qui fut notamment Philippe Etienne, diplomate l’équipe qui s’occupe de sa sécu- l’Etat, à savoir le commandement virginie malingre, cédric
de rejoindre la ministre MoDem ambassadeur à Bruxelles et Ber- brillant même s’il goûte peu la rité. Samedi 18 mai, le colonel de militaire à l’intérieur du palais et pietralunga et marc semo

Clément Beaune, l’indispensable européen de l’ombre


Un temps envisagé pour entrer au gouvernement, le conseiller Europe et G20 de l’Elysée est un maillon essentiel de l’équipe

I l ne le dira pas, mais ses pro-


ches s’en chargent pour lui :
Clément Beaune a pris un
gros coup sur la tête lorsqu’il a ap-
pris, le 31 mars, qu’il n’entrerait
moins repris son bâton de pèlerin
auprès du chef de l’Etat, qu’il con-
seille depuis 2014 sur les questions
européennes. Le jeune homme, ti-
gnasse rousse qu’il a appris à
En mai 2012, il rejoint le socialiste
Jean-Marc Ayrault à Matignon, où
il officie comme conseiller budgé-
taire pendant près de deux ans. Un
baptême du feu : le début du quin-
res européennes, où il a eu l’ex-
eurodéputée centriste Sylvie Gou-
lard comme professeure, sillonne
le Vieux Continent pour son pa-
tron. C’est à lui qu’Emmanuel Ma-
détailler les ressorts de la politi-
que menée par son « patron ». Tou-
tes les occasions sont bonnes : lors
du dîner d’Etat offert par la reine
du Danemark au président fran-
litique. Un Européen selon mon
cœur », le félicite Sylvain Fort, l’an-
cienne plume de M. Macron, avec
lequel le conseiller a écrit le dis-
cours de la Sorbonne, prononcé
pas au gouvernement. Pressenti dompter avec les responsabilités, quennat Hollande est marqué par cron a confié le soin de tisser son çais, en août 2018, il fallait voir le en septembre 2017 et considéré
pour remplacer Nathalie Loiseau n’est pourtant pas un diplomate la bataille qu’Arnaud Montebourg, réseau parmi les dirigeants euro- jeune polyglotte – il parle anglais, comme la matrice du projet euro-
au ministère chargé des affaires de formation. Diplômé de Scien- ministre du redressement pro- péens. C’est aussi lui qui négocie la italien et un peu allemand –, en péen du chef de l’Etat.
européennes, le conseiller Europe ces Po Paris, énarque promotion ductif, livre au premier ministre et nuit durant, lors des conseils nœud papillon et queue-de-pie, « C’est Clément qui aurait dû être
d’Emmanuel Macron, 37 ans, Willy-Brandt (2007-2009) – la aux « budgétaires » de Matignon. européens, pesant chaque mot du entreprendre toutes les têtes cou- nommé tête de liste pour les euro-
s’était vu préférer Amélie de même que Florian Philippot –, C’est là qu’Emmanuel Macron, texte de conclusion avec les « sher- ronnées de la famille royale sur le péennes. Jeune, macroniste, proeu-
Montchalin, la députée La Répu- Clément Beaune entame sa car- alors secrétaire général adjoint de pas » des autres chefs d’Etat. Et bien-fondé d’une relance du pro- ropéen, il cochait toutes les cases »,
blique en marche (LRM) de l’Es- rière au ministère de l’économie, à l’Elysée, le repère. L’ancien ban- c’est lui qui sera chargé, avec Na- jet européen, alors que les autres regrette une ancienne du cabinet
sonne. Un crève-cœur pour cet la direction du budget. quier d’affaires l’invite à le suivre thalie Loiseau au Parlement euro- membres de la délégation fran- élyséen. Il n’a jamais voulu le
amoureux du Vieux Continent et lorsqu’il est nommé à Bercy, à l’été péen, de mettre en œuvre la tenta- çaise préféraient rester entre eux. confirmer, mais le conseiller avait
l’impression d’une occasion man- Polyglotte 2014. Clément Beaune, qui tive d’OPA de la France sur la Com- un temps espéré faire partie de la
quée : au même moment, Sibeth Il s’en amuse aujourd’hui, mais travaille alors chez Aéroports de mission européenne. Fan-club liste LRM, comme Stéphane Sé-
Ndiaye et Cédric O, autres con- c’est très sérieusement qu’il fait Paris, n’hésite pas longtemps. Fils d’un professeur de méde- L’homme possède d’ailleurs son journé, l’ex-conseiller politique
seillers du chef de l’Etat, rejoi- ses classes comme adjoint au chef Depuis près de cinq ans, l’ancien cine à l’hôpital Necker, Clément fan-club et il est difficile de trou- d’Emmanuel Macron. Une autre
gnaient le gouvernement. du bureau des lois de finances élève du Collège d’Europe de Bru- Beaune est un infatigable pédago- ver quelqu’un pour le critiquer. tentative, avortée elle aussi, de
Après quelques jours à soigner sa puis de la recherche et de l’ensei- ges, un établissement belge spé- gue de l’Europe. Toujours disponi- « Clément est un garçon mer- sortir de l’ombre. p
déception, le trentenaire a néan- gnement supérieur. cialisé dans la formation aux affai- ble, d’une humeur égale, il aime veilleux. Très compétent et très po- c. pi.
8 | france 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Enfants de prêtres : le geste d’ouverture de l’Eglise


L’Eglise de France s’empare du sujet tabou des enfants de clercs, qui remet en cause le célibat des prêtres

A
près des siècles de
déni, l’Eglise catholi- LE CONTEXTE
que de France fait un
pas timide mais sans
précédent vers la reconnaissance
des enfants de prêtre. Trois d’en- LE DROIT CANONIQUE
tre eux, membres de l’association Rien, dans le droit canonique,
française Les Enfants du silence, n’oblige les prêtres à quitter le
qui compte une cinquantaine sacerdoce pour avoir des en-
d’enfants d’ecclésiastiques, ont fants, selon les spécialistes du
été reçus pour la première fois – à droit canon, qui fixe l’ensemble
leur demande – par un responsa- des règles qui régissent la vie de
ble ecclésiastique, selon les infor- l’Eglise et des fidèles. La loi ec-
mations du Monde. clésiastique est silencieuse à ce
La rencontre, restée jusqu’ici sujet. « Comme ce n’est pas un
confidentielle, s’est tenue le 4 fé- crime canonique, il n’y a pas de
vrier à Paris dans les locaux de la motif de licenciement », précise
Conférence des évêques de France l’Irlandais Vincent Doyle, théolo-
(CEF), qui rassemble l’ensemble gien et fondateur du réseau
des évêques et cardinaux du pays. mondial d’enfants de prêtres
Pendant une heure et demie, Oli- Coping International.
vier Ribadeau-Dumas, le secré- En mai 2017, la conférence épis-
taire général de la CEF, a écouté copale d’Irlande a ouvert une
leur témoignage sur ce sujet ta- brèche historique en publiant
bou. Une discussion « cordiale et des lignes de conduite affirmant
constructive », explique l’inté- la nécessité, pour les prêtres de-
ressé, qui a entendu les « souffran- venus pères, « d’assumer leurs
ces » de ces hommes et de ces responsabilités personnelles,
femmes considérés comme les légales, morales et financières »,
fruits du péché, rejetés et élevés sans recommander qu’ils quit-
dans la honte et le secret. tent leur ministère pour autant.
Cet échange, Anne-Marie Jarzac,
fille d’un prêtre et d’une nonne et
présidente des Enfants du silence,
l’a longtemps attendu. « C’était un
moment très émouvant, raconte
cette retraitée de 67 ans. Pour la
première fois, on a senti que
l’Eglise nous ouvrait les portes, Le pape et Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France, au Vatican, le 12 avril. VATICAN MEDIA/AFP
qu’il n’y avait plus de déni mais
une écoute et une prise de cons-
cience de ce que nous avons vécu ». (Cemoleme), afin qu’ils puissent clergé [le département du Vatican publier ces directives. En vain. peut pas empêcher un homme de
témoigner. La première rencontre qui supervise les quelque 400 000 « S’ils ne les diffusent pas, c’est
« Je pense à tous faire des enfants. »
Un document secret se tiendra le 13 juin. « C’est une sa- prêtres dans le monde] », précise qu’ils ont peur », analyse-t-il. ces enfants Jusqu’ici, l’Eglise a tout fait pour
La délicate question du sort ré- crée étape, se réjouit Mme Jarzac. Je au Monde Antonio Ammirati, por- La Conférence des évêques de cacher l’existence de ces milliers
servé aux prêtres ayant un enfant pense à tous ces enfants de prêtre te-parole du Conseil des conféren- France assure quant à elle ne pas
qui cherchent d’hommes et de femmes à travers
au cours de leur sacerdoce a été qui cherchent désespérément à sa- ces épiscopales d’Europe. avoir lu le document ni en avoir à savoir qui est le monde, dont la présence même
abordée, ainsi que la reconnais- voir qui est leur père et qui se heur- Que contient-il exactement ? copie. « Rome m’a donné des indi- trahit les entorses à la règle du cé-
sance de ces enfants dans les com- tent au silence de l’Eglise. Je com- Contactée, la congrégation pour cations claires sur la conduite à
leur père et qui libat. Elle a employé trois métho-
munautés paroissiales. Signe mençais à perdre espoir. » le clergé renvoie vers l’entretien avoir dans ces situations, par se heurtent au des principales : la mutation des
d’une évolution historique de Ce geste d’ouverture intervient qu’a donné, en février, son res- ailleurs très rares, donc je n’ai pas prêtres pour les éloigner de leur
l’Eglise de France en la matière, alors que le Vatican a reconnu, en ponsable, le cardinal Beniamino besoin de ce document », fait va-
silence de l’Eglise » enfant, les accords de confidenti-
Olivier Ribadeau-Dumas a pro- février, l’existence d’un document Stella, à Vatican News, l’organe de loir le père Ribadeau-Dumas. Les ANNE-MARIE JARZAC, alité imposés aux mères, et les
posé que des enfants de prêtre ren- secret, jamais publié, qui fixe les communication du Saint-Siège. conférences des évêques de tous fille d’un prêtre et d’une nonne abandons forcés.
contrent des évêques chargés de la directives à appliquer concernant Il y explique que le critère princi- les pays peuvent pourtant de- Le Comité des droits de l’enfant
formation lors des prochaines réu- ceux qu’il appelle les « enfants des pal est « le bien de l’enfant », et mander à se le procurer : la con- de l’ONU avait lui-même donné
nions de la commission épisco- ordonnés ». « C’est un document que la règle consiste à permettre grégation pour le clergé, à Rome, de l’héritage. Soucieux de ne pas l’alerte sur le sort des enfants de
pale pour les ministères ordonnés confidentiel, technique et à usage au prêtre d’abandonner l’état clé- sera « plus qu’heureuse de leur en courir un tel risque, le cardinal prêtre, pour la première fois,
et les laïcs en mission ecclésiale interne de la congrégation pour le rical « dans le plus bref délai possi- envoyer une copie », indique son Stella a balayé cette possibilité dans un rapport en 2014. Il se di-
ble » afin « qu’il puisse se rendre sous-secrétaire, Mgr Andrea Ripa, dans son entretien à Vatican sait « préoccupé » par la situation
disponible auprès de la mère pour dans un mail du 24 avril adressé à News : « Le fait que certains prêtres de ces personnes qui, « dans de
élever sa progéniture ». Il men- Vincent Doyle et que Le Monde a aient vécu des relations et aient nombreux cas, ne connaissent pas
tionne toutefois deux excep- pu consulter. mis au monde des enfants ne re- l’identité de leur père », dénonçait
tions : quand, dans la famille du met pas en cause le célibat sacer- les accords de confidentialité, et
nouveau-né, « un autre géniteur Une lettre au pape François dotal, qui représente un don pré- pressait le Vatican d’y mettre fin.
assume le rôle de père », et Mgr Ribadeau-Dumas affirme ne cieux pour l’Eglise latine et dont la Le Saint-Siège n’a encore jamais

DÉMOCRATIE, « quand il s’agit de prêtres déjà


avancés en âge, avec des enfants
mûrs, de 20 ou 30 ans ».
pas avoir été informé de la pre-
mière exception, pourtant men-
tionnée par le cardinal Stella, con-
valeur, toujours actuelle, a été rap-
pelée par les derniers papes, de
saint Paul VI jusqu’à François. »
eu un mot ni un geste à l’égard de
ces enfants cachés de l’Eglise. « On
a connu un tel rejet qu’on a besoin

ÉCONOMIE, SOCIÉTÉ... Vincent Doyle, un Irlandais à la


tête d’un réseau mondial d’en-
fants de prêtre, Coping Interna-
cernant les prêtres qui viennent
d’avoir un enfant. Si le cas se pré-
sente, l’appliquera-t-il ? Le prélat
L’institution redoute aussi que
les enfants de prêtre lui récla-
ment un dédommagement fi-
de cette reconnaissance », souligne
Anne-Marie Jarzac. Elle espère que
la lettre qu’elle a rédigée à l’atten-
tional, qui revendique plus de 500 assure que la position de l’épisco- nancier. Vincent Doyle avance tion du pape François, et que
membres, est l’un des rares à pat français est la même que celle pour sa part une dernière hypo- Mgr Ribadeau-Dumas a promis de
avoir lu le fameux document, ré- de Rome, tout en refusant de ré- thèse pour expliquer ces réticen- lui faire parvenir, saura le convain-
digé en 2009. C’était en octo- pondre sur ce point, et répète que ces : « On peut arrêter un pédo- cre de sortir du silence. p
bre 2017, lors d’une rencontre « seule l’exception concernant les phile et un violeur, mais on ne faustine vincent
avec Mgr Ivan Jurkovic, observa- enfants assez âgés pour être auto-
teur permanent du Saint-Siège nomes [lui] a été mentionnée ».
aux Nations unies (ONU) à Ge- Il ajoute avoir appris l’existence
nève. Or ce psychothérapeute et du document seulement quelques
théologien de 35 ans, lui-même heures plus tôt grâce au Monde,
fils de prêtre, est formel : « Le do- qui lui a envoyé le lien vers l’inter-
cument ne suggère, n’implique ou view du cardinal Stella détaillant
n’indique nulle part que le prêtre les directives. « C’est très bien qu’il y
doit quitter le sacerdoce après ait un document interne, mais cela
avoir eu un enfant. » Soutenir l’in- ne change pas la position, que je
verse, comme le fait le Vatican, est connais, des responsables de la
un « mensonge », assure-t-il. congrégation », ajoute-t-il.
Cet aspect est capital, pour- Confrontée à une crise sans pré-
suit-il, car « les prêtres ayant un cédent avec la multiplication des
enfant sont confrontés à deux ex- affaires de pédophilie et de viols
trêmes : garder le secret ou se re- sur des religieuses, l’Eglise catho-
trouver au chômage ». Vincent lique a fini par affronter ces scan- Le grand entretien
Doyle réclame donc une « clarifi- dales. Elle rechigne pourtant à sur l’actualité du monde
cation » et presse le Saint-Siège de faire de même avec celui des en-
fants de prêtres, dont le dialogue Ce dimanche à 12h10
tout juste entamé avec les autori-
tés religieuses reste fragile. « On
L’institution est perçus comme une menace », DENIS MUKWEGE
Un hors-série redoute que regrette Anne-Marie Jarzac.
Reconnaître leur existence
Docteur, prix Nobel de la paix 2018

de Courrier international répond aux questions de Françoise Joly (TV5MONDE),


Photo © Marianne Rosenstiehl

les enfants pourrait en effet remettre en Sophie Malibeaux (RFI) et Maryline Baumard (Le Monde).
cause le célibat des prêtres. Cette
de prêtres lui règle, que l’Eglise catholique ro-
Diffusion sur TV5MONDE, RFI et sur Internationales.fr

réclament un maine est la seule religion au en partenariat avec

En vente chez votre marchand de journaux monde à appliquer, a été instau-


dédommagement rée au Moyen Age pour éviter la
financier dispersion des biens du clergé lors
france | 9
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

L’angoisse des lycéens


à l’heure des premières
réponses de Parcoursup
La moitié des candidats ont obtenu au moins une
proposition au premier jour de la procédure d’admission

Q
u’il est difficile d’arrê- mon camarade et binôme toute « Notre mission, c’est de gérer ce
ter un choix d’orien- l’année, avec les mêmes notes, est moment de grande angoisse, sou-
tation sans tarder et admis. Je ne vois pas la logique… » ligne Thérèse Carol, proviseure
d’un seul clic. Qu’ils Ce sentiment d’injustice trouve adjointe au lycée Jean-Perrin de
aient déjà obtenu la un écho particulier sur les réseaux Marseille. Nos professeurs vont
réponse espérée ou, au contraire, sociaux. Ils sont en effet près de la tout faire pour accompagner les
se considèrent pour l’instant « sur moitié des candidats à ne pas élèves, leur dire que rien n’est figé,
le carreau », les lycéens qui vien- avoir reçu de proposition, au pre- et surtout répondre à leurs ques-
nent de découvrir le premier mier jour de la procédure, a fait sa- tions. » Celles-ci sont nombreu-
verdict de Parcoursup confient voir, vendredi, le ministère de l’en- ses : « Où est-ce que je dois cliquer
leur difficulté. A compter de la pu- seignement supérieur. Ni mieux pour conserver tous mes vœux ? »
blication des résultats, mercredi ni pire qu’en 2018, lors du bap- « Est-ce que j’ai encore mes chan-
15 mai, sur la plate-forme d’ad- tême du feu de Parcoursup. Il y a ces à ce niveau de la liste d’at-
mission dans l’enseignement un an, la proportion d’élèves sans tente ? » « Quelle différence entre
supérieur, le gouvernement leur réponse favorable avait provoqué liste d’appel et liste d’attente ? »
a laissé cinq jours, dans cette pre- une vive émotion tant du côté des D’autres reflètent bien la désillu-
mière phase, pour se prononcer familles que des enseignants. sion de certains : « Si je suis refusé,
sur la réponse obtenue (admis, est-ce que c’est vraiment mort ? »
sur liste d’attente ou refusé). « Il faut être patient » Dans ce lycée, jeudi, les profes-
« J’ai eu ce que j’espérais, un BTS Jusqu’ici, le ministère n’a pas seurs principaux se sont réunis à
compta-gestion, mais je n’ai pas rendu public le « tableau de bord » la pause déjeuner pour « croiser »
encore validé, témoigne Sara, en détaillant au jour le jour l’évolu- leurs éléments de réponse. Pour
terminale ES dans un lycée franci- tion de la situation de l’ensemble tel professeur de sciences de la vie
lien. C’est stressant, il y a quelque des candidats. Attendre, c’est ce et de la Terre, le progrès est réel : Hamza, en terminale ES, s’y est soulignent d’une même voix So-
chose d’irréversible dans le fait de qui rend Parcousup, même avec « Oui, Parcousup crée du stress, rendu le matin même. Plus de la
« J’ai eu ce que fiane, Dursun et Serina à la sortie
cliquer. Et si je faisais une erreur ? » un calendrier resserré au 19 juillet mais le fonctionnement est posi- moitié des douze vœux qu’il a for- j’espérais, mais du cours de M. Mamin. Ces trois
« Faire un choix, c’est renoncer », (contre début septembre en 2018), tif. » Pour tel autre, qui enseigne mulés ont obtenu une réponse élèves de la série S ont néanmoins
abonde sa camarade Shaïma, un si difficile à vivre pour des adoles- dans la voie technologique, « la positive, mais il hésite encore.
je n’ai pas encore déjà obtenu des réponses favora-
brin philosophe. Elle aussi ne se cents. « C’est un ressenti plus vif en procédure n’est vraiment pas sim- « Accompagner, c’est le maître validé. C’est bles pour aller en classe prépa.
résout pas à confirmer son vœu France où les études supérieures ple ». « Si les élèves comprennent mot », insiste la proviseure, Nicole Parmi les lycéens littéraires,
en DUT, qui la satisfait pourtant. vous mettent, à 18 ans, sur des rails Parcoursup, ça veut dire qu’ils ont Ozeray. Pour aborder cette nou-
stressant, il y a mais surtout dans les classes des
Yann, lycéen marseillais, est qui déterminent ensuite, en les capacités cognitives pour dé- velle saison de Parcoursup, la chef quelque chose séries technologiques et profes-
confronté à un tout autre ques- grande partie, les destins sociaux », crocher le baccalauréat », confie, d’établissement a commencé par sionnelles de cet établissement-
tionnement : « Je ne comprends observe la sociologue Elise Tenret, avec une pointe d’ironie, un pro- dresser le bilan de la première édi-
d’irréversible » phare de Seine-Saint-Denis, le
pas, j’ai 13 sur 20 de moyenne géné- maîtresse de conférences à l’uni- fesseur principal de terminale S. tion. « Certains de nos élèves n’ont SARA tableau est plus nuancé. Toute
rale, et tous mes vœux sont refusés versité Paris-Dauphine. Dans cet établissement assez pas su se repérer dans la procé- lycéenne une frange d’élèves est encore
ou en attente, témoigne cet élève Au ministère, dans les rectorats mixte socialement, comptant dure, estime-t-elle. Ils ont renoncé sans proposition. « Tableau provi-
en terminale technologique. Je et les lycées, on martèle le même une vingtaine de classes de termi- trop vite ou ont fait des fausses soire », relève la proviseure. « C’est
savais que ça pouvait arriver, mais message : « Il faut être patient. » nale, on ne cède pas à l’inquié- manips. Cette année, on ne va pas savoir viser haut quand on en a la toujours difficile de voir des élèves
je ne pensais pas que ça faisait L’algorithme avance « au fil de tude. « Il y a moins de tensions les lâcher ! » capacité : nos élèves, peut-être constants et travailleurs ne pas re-
aussi mal. » Vingt-quatre heures l’eau », chaque lycéen libérant, au autour de Parcoursup, assure le plus que d’autres qui sont mieux cevoir de réponse positive », confie
après le « choc » de cette première gré de ses choix, des places pour proviseur, Philippe Vincent, par Emotions négatives accompagnés à la maison, ont be- Florence Fretouly, conseillère
réponse, Yann n’excluait pas de d’autres élèves en attente. Le prin- ailleurs porte-parole du SNPDEN- L’heure de cours d’Etienne Ma- soin qu’on les aide à formuler des principale d’éducation.
redoubler sa terminale. « Je suis cipe n’est pas simple à accepter UNSA, syndicat majoritaire parmi min, ce jeudi après-midi, s’est vœux cohérents et à développer la « Etre dans l’incertitude fait sur-
classé 60e dans la liste d’attente du pour autant : ce sont les meilleurs les chefs d’établissement. On a éloignée du terrain des sciences, bonne stratégie d’orientation, gir la crainte d’être refusé partout
DUT réseaux et télécommunica- élèves qui concentrent, au départ, moins d’incertitudes sur la capa- la discipline qu’il enseigne au souligne le professeur principal. et le spectre de l’échec, analyse
tions que je souhaitais, alors que toutes les propositions. cité de l’outil à rendre le service at- lycée Nobel depuis trente ans. Et ça paie… » Even Loarer, professeur en psy-
tendu. » La priorité, pour lui : « Qui, parmi vous, n’a rien eu du En 2018, c’est de la Seine-Saint- chologie de l’orientation au Con-
accompagner la poignée de ly- tout ? », demande-t-il à la ving- Denis que les critiques ont été les servatoire national des arts et mé-
Des candidats victimes d’un bug céens qui sont, à ce jour, refusés taine d’élèves de terminale S qui, plus vives contre la nouvelle pla- tiers. Surtout que les lycéens n’ont
de toute part. depuis la veille au soir, n’ont que te-forme, accusée d’exacerber le pas toujours d’explication claire,
Des lycéens qui se croyaient admis jeudi matin ont dégringolé Au lycée Alfred-Nobel de Clichy- Parcoursup en tête. Aucune main fonctionnement inégalitaire du ce qui nourrit un sentiment d’arbi-
en liste d’attente vendredi. La faute à quelque 400 formations sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ce ne se lève. Quelques-uns man- système éducatif. « Les lycéens ne traire. On peut regretter en tout
(BTS, institut de formation en soins infirmiers…) sur 14 500, même jeudi, l’équipe de direction quent à l’appel. sont pas égaux face au processus cas que les premières émotions
qui ont surévalué leur capacité d’accueil. Des « erreurs de para- a intercalé des « permanences » Moment de fierté pour cet en- de sélection », avait dénoncé le ressenties par les jeunes à l’entrée
métrage » sont à l’origine de ce « bug », selon le ministère de entre les cours qui, deux fois par seignant qui, tout au long de l’an- président socialiste du conseil dé- du supérieur soient négatives. » p
l’enseignement supérieur. La totalité des 898 000 candidats jour et trois fois par semaine, per- née, a nourri sa classe de conseils partemental, Stéphane Troussel. mattea battaglia
ont dû attendre jusqu’à midi la réactualisation quotidienne mettent aux élèves des treize clas- en orientation. « Ne pas viser la « La sélection, les inégalités, ça fait et camille stromboni
des résultats, censée tomber tôt le matin. ses de terminale de faire le point. Lune avec des résultats moyens, longtemps qu’on les a intégrées », (marseille, envoyée spéciale)

Loi Blanquer : les regroupements école-collège supprimés par le Sénat


La mesure qui avait suscité le plus d’inquiétude de la part des parents d’élèves, du corps enseignant et des élus locaux a été retoquée

B eaucoup de bruit pour


rien ? C’est ce que l’on pour-
rait penser, à l’issue des dé-
bats qui se sont tenus vendredi
17 mai, au Sénat, sur les « établisse-
ce sujet, avait alors précisé Max
Brisson (Les Républicains, LR),
rapporteur de la loi. Mais c’est une
autre partition qui s’est jouée
dans l’hémicycle au moment
« Les écoles
rurales sont moins
nombreuses
tive, les syndicats et certains élus.
Le SNUipp, syndicat majoritaire
dans le premier degré, a plaidé
pour le maintien d’une « spécifi-
cité » de l’école élémentaire, et
base du volontariat et avec l’ac-
cord de toutes les parties, y com-
pris le conseil d’administration
du collège et le conseil d’école. Il
prévoyait également que tout dé-
pour les écoles rurales, qui sont
moins nombreuses à fermer que
sous le quinquennat précédent. »
Le ministre a longuement re-
gretté les polémiques sur ce sujet,
ments publics des savoirs fonda- d’étudier l’amendement de réé- à fermer que sous pour une meilleure prise en placement physique d’une classe dont il a rappelé qu’il n’était « ni
mentaux ». Les sénateurs ont en criture, déposé par Jacques Gros- compte de l’avis des enseignants ou d’une école ne pourrait se faire un calcul politique ni un calcul éco-
effet maintenu la suppression de perrin (LR), qui rebaptisait le pro-
le quinquennat dans de tels projets. sans l’accord de toutes les parties. nomique », avant de déposer un
l’article 6 quater, qui prévoyait de jet « établissements publics lo- précédent » Les syndicats d’enseignants ont L’inquiétude sur la place des direc- avis de sagesse sur cet amende-
créer des établissements réunis- caux du socle commun » : après regretté l’absence de concertation teurs d’école devait être, de l’avis ment. « On ne peut pas ne pas en-
JEAN-MICHEL BLANQUER
sant un collège et une ou plusieurs de nombreuses interventions cri- sur ce projet ajouté au texte de loi de la majorité sénatoriale, résor- tendre (…) la tonalité du soupçon
ministre de l’éducation
écoles. Il avait été adopté par l’As- tiques des sénateurs, de droite par le biais d’un amendement et bée par le maintien d’un autre qui s’est exprimé de manière parti-
semblée, le 19 février, sur un comme de gauche, et un avis de sans consultation préalable ni amendement de la commission culièrement forte sur ces enjeux »,
amendement de la députée La Ré- sagesse du ministre de l’éduca- avis du Conseil d’Etat. Ils y ont vu prévoyant un « statut hiérarchi- a-t-il argué. « Nous avons encore
publique en marche (LRM) Cécile tion nationale (ce qu’il signifie plusieurs écoles du même bassin une manière d’économiser les que » pour les directeurs d’école. besoin de discussion et de temps.
Rilhac. La version du Sénat n’étant qu’il s’en remet au vote des séna- de vie, sur la base d’une postes et les locaux, bref, un « che- (…) Ce n’est pas un sujet des pro-
pas définitive, la mesure peut en- teurs), M. Grosperrin a finale- convention entre la commune val de Troie » pour une autre gou- « Assumer des angoisses » chains jours dans le cadre de cette
core théoriquement être réintro- ment retiré son amendement. (qui gère l’école) et le département vernance du système éducatif, no- Néanmoins, les sénateurs ont loi, mais des prochains mois, pour
duite au texte lors de la commis- (qui gère le collège). Le texte initial tamment dans les territoires ru- longuement exprimé leurs in- avoir la plus vaste concertation
sion mixte paritaire. Un amendement polémique prévoyait que le ou les directeurs raux où se trouvent les petites quiétudes, craignant que les re- possible avec les associations
La commission sénatoriale avait Pourquoi ce projet a-t-il fait débat d’école deviennent des adjoints écoles – elles sont quarante-cinq groupements ne contribuent à d’élus et avec les syndicats. »
décidé de supprimer l’amende- au point de se solder par un retrait du principal. Les établissements mille sur le territoire à compter multiplier les fermetures d’écoles La loi baptisée « pour une école
ment de Mme Rilhac, dans le but pur et simple du texte de loi ? Dans regroupés pouvaient – ou non – moins de quatre classes. rurales. « C’est l’une des douleurs de la confiance » fera l’objet d’un
affiché de proposer sa réécriture la version de l’Assemblée, les « éta- être rassemblés physiquement L’amendement Grosperrin pré- de ce gouvernement que de devoir vote solennel le 21 mai, avant
en séance publique. Une manière blissements publics des savoirs sur le même site. voyait de résoudre un certain assumer des angoisses dont les ra- d’être présentée à une commis-
de montrer que le Sénat avait « en- fondamentaux » devaient regrou- Pensés pour les zones rurales, nombre d’inquiétudes – il indi- cines sont antérieures aux deux sion mixte paritaire, à une date
tendu » les inquiétudes de la com- per, sous une même entité admi- ces regroupements ont très vite quait, notamment, que les regrou- années écoulées, a commenté encore inconnue. p
munauté éducative et des élus sur nistrative, un collège et une ou inquiété la communauté éduca- pements devaient se faire sur la Jean-Michel Blanquer. C’est le cas violaine morin
10 | france 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Rétention : la loi immigration produit peu d’effets


L’allongement de la durée de rétention à trois mois, qui avait provoqué la polémique en 2018, est rarement utilisé

C
inq mois après son en-
trée en vigueur, la loi
« Les dossiers
Collomb est-elle au ren- sont de meilleure
dez-vous de ses pro-
messes ? Le texte « asile et immi-
qualité et les
gration » avait secoué les rangs de gens sont
l’Assemblée nationale lors de son
examen en 2018. Incarnant aux
davantage
yeux de ses détracteurs la ligne éloignés »
dure du gouvernement sur la
PIERRE BORDEREAU
question migratoire, personni-
commissaire divisionnaire
fiée à l’époque par le ministre de
l’intérieur, Gérard Collomb, il en-
tendait notamment améliorer les
reconduites à la frontière. de dire si cela est dû à la loi ou, plu-
Aujourd’hui, Place Beauvau, on tôt, aux efforts diplomatiques dé-
regarde sa mécanique se dérouler ployés par la France auprès des
avec modestie et « prudence ». Le pays d’origine.
doublement de la durée maxi- Présente au sein de plusieurs
male de la rétention administra- centres de rétention administra-
tive – passée de quarante-cinq tive (CRA), la Cimade constate que
jours à quatre-vingt-dix jours au peu d’étrangers sont enfermés au-
2 janvier – avait cristallisé une delà de quarante-cinq jours. Sur les
partie de l’opposition au texte, y quatre premiers mois de l’année,
compris dans les rangs de la ma- cela a représenté 4,8 % des person-
jorité. Il devait permettre d’amé- nes dans les sept CRA où l’associa-
liorer les expulsions des person- tion intervient (sur 22 CRA au to-
nes en situation irrégulière en tal). Un peu plus d’un tiers d’entre
mettant à profit le temps gagné elles ont finalement été expulsées.
pour obtenir les laissez-passer Les autres ont été libérées.
auprès des autorités consulaires
des pays d’origine les plus récalci- Entre résignation et espoir
trantes. Il devait aussi, d’après la Le ministère de l’intérieur indique
circulaire ministérielle qui dé- que, au total, depuis cinq mois, 2 %
taille son déploiement, servir à des retenus sont restés après
« dissuader les stratégies d’obs- soixante jours de rétention. « On a
truction » aux éloignements, une très peu de retenues longues », con-
fois les personnes placées en ré- firme le commissaire de police
tention, comme les dépôts de de- Pierre Bordereau, directeur inter-
mande d’asile ou de titres de sé- départemental de la police aux
jour pour étranger malade. frontières en Seine-et-Marne et à
Qu’en est-il ? « A ce stade, c’est la tête du plus important CRA de
beaucoup de bruit pour rien, ré- France, au Mesnil-Amelot. Au Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), le 6 mai. KAMIL ZIHNIOGLU POUR « LE MONDE »
sume un haut fonctionnaire. Je ne Dans la cour du centre, que Le
pense pas que cette loi soit de na- Monde a pu visiter début mai aux
ture à changer véritablement la côtés de Xavier Iacovelli, sénateur d’embarquer une fois dans un vol alors que, en 2018, 40,5 % des per- sort de prison ou a des antécé- Les étrangers en situation irré-
donne. » Au ministère de l’inté- socialiste des Hauts-de-Seine qui retour. « J’attends les quatre-vingt- sonnes placées en rétention en dents judiciaires… ». gulière et sortant de prison occu-
rieur, on assure que la délivrance a exercé son droit de visite parle- dix jours », dit-il, entre résigna- métropole ont finalement été ex- Depuis l’attentat de Marseille, pent depuis une place croissante
dans les délais des laissez-passer mentaire, on croise ce jour-là Hé- tion et espoir que le temps joue en pulsées, ce taux grimpe à 50 % de- en octobre 2017, l’accent est mis dans les CRA. C’est le cas par
consulaires nécessaires au trans- ritier. Cet homme congolais ac- faveur d’une libération. puis le début de l’année, selon le en particulier sur l’expulsion des exemple de Simon, 28 ans, croisé
port des personnes expulsées a cuse cinquante-cinq jours de ré- Même si elle est peu mise en ministère de l’intérieur. profils jugés à risque. Un Tuni- au Mesnil-Amelot. Cet homme
progressé, passant de 54 % en 2018 tention. Arrêté à son arrivée en œuvre, la possibilité de pousser à sien en situation irrégulière – et originaire de la République du
à 57 % début 2019. L’administra- France, à l’aéroport de Roissy- trois mois le placement en réten- « Plusieurs critères » qui aurait dû faire l’objet d’une re- Congo vit en France depuis vingt
tion n’est toutefois pas en mesure Charles-de-Gaulle, il a déjà refusé tion est « plus dure psychologique- Mais la loi Collomb ne semble pas conduite à la frontière suite à un ans. Après avoir purgé une peine
ment » pour les retenus, note le y être pour grand-chose. Un vol – avait tué deux jeunes filles à de dix mois de prison pour trafic
commissaire Bordereau. « Cela meilleur ciblage des placements l’arme blanche sur le parvis de la de stupéfiants, il explique avoir
crée des tensions, des gestes déses- expliquerait cette hausse. Depuis gare. Cet épisode avait provoqué été placé en rétention. Il agite ner-

1 429
pérés comme des suicides, des un an, des cellules de coordination le limogeage du préfet de la ré- veusement son dossier, qui con-
automutilations », corrobore Da- zonale sont déployées sur le terri- gion Auvergne-Rhône-Alpes. tient tous les certificats attestant
vid Rohi, de la Cimade. toire, qui permettent aux préfec- de sa scolarité en France et les car-
Reste que la durée moyenne de tures de prioriser les arrêtés de ré- tes d’identité françaises de ses frè-
enfants placés en rétention en 2018 passage en CRA a plutôt tendance tention en fonction des profils des res et sœurs. « J’ai déjà refusé deux
Parmi ces mineurs placés en rétention, 1 221 l’ont été à Mayotte et à diminuer, après être passée de personnes en situation irrégulière Depuis l’attentat fois d’embarquer », dit-il, espérant
208 en métropole. Un quart avaient moins de 2 ans. « La plupart des quatorze à quinze jours entre 2017 et des places disponibles en CRA. échapper à son renvoi.
familles étaient originaires d’Albanie (pour 23,7 %) et de Côte-d’Ivoire et 2018, elle retombe à treize jours En Ile-de-France, par exemple,
de Marseille, Revers de la « médaille », cette
(8,8 %) », précise l’Unicef, qui fait campagne contre l’enfermement et demi pour les quatre premiers « la plate-forme qui gère les place- en 2017, l’accent montée en régime générerait des
des enfants et plaide pour le recours à des mesures alternatives, mois de l’année. « Les dossiers ments en examine plusieurs critè- tensions. « On n’a jamais eu
comme l’assignation à résidence. Plus de 43 % des familles placées sont de meilleure qualité et les res, détaille Pierre Bordereau. Elle
est mis autant d’incidents », remarque le
en centre de rétention administrative ont été libérées. « C’est sou- gens sont davantage éloignés, ex- regarde si c’est une nationalité sur l’expulsion commissaire Bordereau, qui évo-
vent pour des raisons logistiques, pour préparer un embarquement », plique le commissaire Bordereau. qu’on peut éloigner assez facile- que des « débuts d’émeute » et des
justifie-t-on au ministère de l’intérieur. « Pour nous, c’est de la réten- Ça tourne, ça tourne, ça tourne. » ment, si la personne a des docu-
des profils jugés « incidents entre retenus ». p
tion de confort », dénonce Corentin Bailleul, de l’Unicef. Les éloignements progressent : ments, si elle est “fichée S”, si elle à risque julia pascual

Le gouvernement peine à traiter plus vite les demandes d’asile


Malgré l’entrée en vigueur de dispositions de la loi Collomb, les délais stagnent alors que le nombre de dossiers ne cesse de progresser

T raiter les demandes d’asile


plus rapidement. C’était
l’un des objectifs de la con-
troversée loi asile et immigration,
entrée en vigueur le 1er janvier. Le
sa mise en œuvre en 2015. Il a dé-
passé les 420 millions d’euros
en 2018, au grand dam de Bercy, et
devrait continuer de grimper
en 2019. Or, le montant de l’ADA
Depuis le début
de l’année,
les Géorgiens
d’effet. C’est le cas de la possibilité
d’expulser une personne origi-
naire d’un pays dit « sûr » et dé-
boutée de sa demande d’asile, no-
nobstant l’appel qu’elle pourrait
Place Beauvau, c’est un vieux
serpent de mer, on essaie de ju-
guler les demandes en prove-
nance des Balkans. Depuis le dé-
but de l’année, les Géorgiens
des contrôles renforcés aux aéro-
ports [par exemple, via des de-
mandes de justificatifs attestant
de ressources suffisantes] ou la
mise à disposition d’escorteurs
gouvernement y voyait un est très sensible aux délais de trai-
sont devenus faire. « On demande aux préfectu- sont devenus les premiers de- géorgiens pour accompagner les
moyen de mieux prendre en tement de la demande d’asile. les premiers res de prendre systématiquement mandeurs d’asile en France avec expulsions. »
charge les réfugiés, mais aussi Le gouvernement s’était fixé des obligations de quitter le terri- près de 4 000 demandes fin avril, La demande d’asile albanaise
d’éviter l’« attractivité » de la comme objectif de réduire de
demandeurs toire français », assure-t-on place un chiffre en augmentation de est elle aussi en hausse de 53 %
France et le maintien sur le terri- moitié le temps d’instruction des d’asile en France Beauvau. 94 % sur un an, après une hausse depuis le début de l’année, avec
toire de personnes ne relevant dossiers, en passant de douze à de 256 % en 2018. Le phénomène près de 3 400 demandes, alors
pas d’un besoin de protection in- six mois en moyenne. Pour ce « Limiter les départs » a pris de l’ampleur à la suite de qu’elle avait baissé en 2018 de
ternationale. En raccourcissant faire, la loi Collomb prévoyait un droit d’asile (CNDA), l’instance Pour le moment, d’après les pre- l’exemption de visa de court sé- 27,6 %. Les taux d’octroi de la pro-
les délais d’instruction des dos- panel de mesures, allant de la di- d’appel de l’Office français de pro- mières remontées d’informa- jour entrée en vigueur en 2017 et tection internationale par l’Of-
siers, il entendait ainsi « découra- minution des délais pour déposer tection des réfugiés et apatrides tions, le temps d’instruction des du développement de liaisons fice français de protection des ré-
ger » une demande d’asile jugée sa demande d’asile ou d’aide juri- (Ofpra), qui octroie ou non le sta- demandes d’asile reste stable. Le aériennes directes entre la fugiés et apatrides sont très fai-
infondée. dictionnelle à la mise en place de tut de réfugié. Ces vidéo-audien- ministère de l’intérieur voit dans France et la Géorgie. bles, de l’ordre de 4,6 % pour les
Le gain devait être double en notifications électroniques des ces devaient permettre un « trai- cette stagnation l’effet de l’aug- Afin de lutter contre l’« anoma- Géorgiens en 2018 et de 8,4 %
fluidifiant le parc d’hébergement, décisions en remplacement des tement rapide » des recours mais mentation continue de la de- lie » de la demande d’asile géor- pour les Albanais. A Tbilissi,
qui ne permet aujourd’hui de acheminements postaux. leur mise en œuvre a été contra- mande d’asile, difficile à absorber gienne, le ministre de l’intérieur, M. Castaner a assuré que l’Ofpra
prendre en charge qu’un deman- Certaines mesures ont cepen- riée par une grève, en mars, des malgré les renforts de moyens ac- Christophe Castaner, s’est dé- « [allait] accélérer ses procédu-
deur d’asile sur deux, et en faisant dant été contrariées dans leur dé- avocats opposés à la mesure, et el- cordés à l’Ofpra et à la Cour natio- placé à Tbilissi le 10 mai pour si- res » afin « d’examiner les dossiers
des économies d’autant sur le ploiement, comme l’expérimen- les sont à ce jour suspendues. nale du droit d’asile. Sur les qua- gner un accord bilatéral avec le géorgiens au plus vite », pour
versement de l’allocation aux de- tation à Lyon et Nancy de la vidéo- D’autres dispositions de la loi tre premiers mois de 2019 elle a pays. « Nous voulons limiter les « faire en sorte que le séjour irré-
mandeurs d’asile (ADA) dont le audience obligatoire pour les re- Collomb, entrées en vigueur au progressé de 12,3 %, après une départs, explique-t-on au minis- gulier ne s’éternise plus ». p
budget n’a cessé de croître depuis cours devant la Cour nationale du 1er mars, n’ont pas encore produit hausse de 22,7 % en 2018. tère de l’intérieur. Cela passe par j. pa.
ÉCONOMIE & ENTREPRISE | 11
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Les concessions de Nissan envers Renault


Après de vives discussions, le constructeur japonais accepte de faire entrer Thierry Bolloré dans son conseil d’administration

U
n grand ménage ! En
quelques jours, Nis-
san, qui doit faire face
à une crise inédite de-
puis le 19 novembre 2018 et l’ar-
restation de son ex-président,
Carlos Ghosn, pour malversa-
tions financières, a revu en pro-
fondeur sa gouvernance et ses
organes de direction. Dernier
mouvement en date : le cons-
tructeur japonais – partenaire de
Renault et Mitsubishi au sein de
la première alliance automobile
mondiale – a procédé, vendredi
17 mai, à un vaste remaniement
de son conseil d’administration
(CA), qui passe de huit à onze
membres (dont sept indépen-
dants) et dans lequel le directeur
général de Renault, Thierry Bol-
loré, fait son entrée.
Ce big bang du CA était attendu :
quatre administrateurs le quit-
tent, dont les anciens de Renault,
Jean-Baptiste Duzan et Bernard
Rey ; sept nouveaux y arrivent.
Les présumées malversations de
M. Ghosn avaient décidé Nissan
de se doter d’un conseil plus fort
et plus indépendant comprenant
trois comités traitant des rému-
nérations, de l’audit et des nomi-
nations. Ce qui est plus surpre-
nant, en revanche, c’est que Nis-
san ait accepté l’arrivée de Thierry
Bolloré au sein même de son or-
gane central de gouvernance.

« Au nom du bon sens »


Cette nomination est d’évidence
une concession faite à Renault De gauche à droite : Thierry Bolloré, directeur général de Renault, Jean-Dominique Senard, président du constructeur français, Hiroto Saikawa, PDG de Nissan,
(qui est aussi le premier action- et Osamu Masuko, patron de Mitsubishi, le 12 mars 2019, à Yokohama. KIM KYUNG HOON/REUTERS
naire de Nissan avec 43,3 % du ca-
pital) dans le but d’apaiser des
tensions entre les constructeurs ont été prises dans un climat de cet effort au nom du bon sens. » De proximité avec M. Ghosn. Place à pany teams” qui ont préfiguré l’en-
français et japonais qui avaient fièvre. Mme Keiko Ihara, ex-pilote fait, la partie Nissan n’a pas voulu des cadres comme Asako Ho-
Autre signe de tité commune chargée des achats
culminé après l’arrestation de de course et membre du conseil faire du cas Bolloré un « casus shino, nommée à la tête des ven- bonne volonté, pour les deux entreprises. Quoique
M. Ghosn, puis rebondi fin avril. d’administration de Nissan, a re- belli ». Cette nomination « va ren- tes mondiales, et donc, surtout, à pas particulièrement pro-Renault,
A ce moment-là, le nouveau prési- connu qu’il y avait eu « un dé- forcer l’Alliance », a même finale- M. Yamauchi.
la montée il était l’un des seuls Japonais à im-
dent de Renault, Jean-Dominique bat très animé » à propos du ment commenté Mme Ihara. Jusqu’à présent chargé de la en puissance poser, face à la toute-puissante in-
Senard, avait relancé l’idée d’une maintien de Hiroto Saikawa. Des gestes d’apaisement malgré compétitivité, le dirigeant de génierie de Nissan, des choix tech-
fusion à 50-50, projet que le pa- Quant à la nomination de les rancœurs, des compromis en 62 ans devient directeur opéra-
d’un partisan nologiques venus de Renault, car
tron de Nissan, Hiroto Saikawa, Thierry Bolloré, elle a, selon nos dépit de la méfiance… Et si cette tionnel (COO). Entré chez Nissan de l’alliance : ils étaient plus conformes aux inté-
n’avait pas voulu examiner, le ju- informations, provoqué des dis- drôle d’ambiance constituait les en 1981, celui qui est aussi admi- rêts économiques de l’Alliance. »
geant prématuré et contraire aux cussions tendues. Côté japonais, prémices d’une sortie de crise ? nistrateur de Renault depuis 2017,
Yasuhiro Les compétences élargies qui
intérêts du constructeur nippon. beaucoup reprochent encore à Autre signe que la bonne volonté présente un profil atypique. A la Yamauchi sont associées à sa nomination
Mais M. Saikawa est désormais M. Bolloré son traitement de la existe côté japonais, c’est la mon- différence de bien des dirigeants font de Yasuhiro Yamauchi le véri-
affaibli par la dégradation des ré- crise au moment de l’arrestation tée en puissance d’un personnage du groupe passés par des filières table numéro deux du construc-
sultats financiers de Nissan, qui de M. Ghosn, et en particulier en pleine ascension, qui fait éga- techniques, Il est diplômé de paru en première ligne pour gé- teur nippon, voire un successeur
devrait réaliser en 2019 son pire son refus de parler à Nissan. Les lement son entrée au conseil sciences sociales de la presti- rer, en 2018, le scandale des mani- potentiel à Hiroto Saikawa. « Il est
exercice depuis dix ans. L’ancien mêmes n’auraient pas apprécié d’administration de Nissan : Ya- gieuse Université chrétienne in- pulations des données de dans une position intéressante car
homme de confiance de Carlos que M. Senard insiste en présen- suhiro Yamauchi. ternationale (ICU, Tokyo). consommation de Nissan. Sup- il est apprécié au sein de Nissan et
Ghosn a même été sous la me- tant cette nomination comme Jeudi 16 mai, lors de la présenta- M. Yamauchi a fait l’essentiel de primée en 2013, la fonction de n’est pas mêlé à l’affaire Ghosn »,
nace d’un limogeage ces jours une obligation contractuelle tion des résultats financiers de sa carrière dans la partie achats COO a été recréée pour lui. note un proche des milieux d’af-
derniers. Aura-t-il troqué un pour Nissan. Nissan, Hiroto Saikawa a égale- – stratégique aux yeux de Carlos « C’est d’abord un grand partisan faires japonais. « Sa nomination
siège pour Thierry Bolloré contre « Les Japonais étaient au départ ment présenté son nouveau co- Ghosn –, avant de succéder, de l’Alliance – plus que Hiroto Sai- est un vrai pas vers un rétablisse-
à la fois son maintien à la tête de hostiles à l’arrivée de Thierry Bol- mité exécutif. Exit donc plusieurs en 2016, à Hiroto Saikawa, au kawa – et l’un de ses meilleurs ex- ment de la confiance », conclut-on
Nissan et un report de la fusion loré au conseil de Nissan, con- personnalités, comme le respon- poste de responsable de la compé- perts, explique un bon connais- chez Renault. p
avec Renault ? Ce qui est certain, firme un bon connaisseur du sable du marketing et des ventes, titivité. Ce dirigeant à l’allure aus- seur du personnage. Il a été dès éric béziat et philippe mesmer
c’est que les récentes décisions groupe au losange. Mai ils ont fait Daniele Schillaci, victime de sa tère et aux goûts simples est ap- l’origine membre des “cross-com- (tokyo, correspondance)

Trump accorde six mois de répit à l’industrie automobile européenne


Véhicules et pièces détachées, en provenance notamment de l’UE et du Japon, ne seront pas plus taxés dans les cent quatre-vingts jours

P our le plus grand soulage-


ment du monde de l’auto-
mobile, Donald Trump a
annoncé, vendredi 17 mai, qu’il
accordait jusqu’à six mois de ré-
était trop pris par son épreuve de
force avec Pékin pour s’occuper
d’eux. Par ailleurs, les 28 Etats
membres estiment avoir fait le
maximum pour éviter l’ire du pré-
bile européenne, dans la mondia-
lisation. A en croire l’Organisation
mondiale du commerce (OMC),
l’ensemble des produits automo-
biles représentait 1 450 milliards
plus de 24 milliards de dollars vis-
à-vis de Washington.
Une situation qui ne sied guère à
M. Trump. Et qu’il connaît, tous
ces chiffres se retrouvant dans le
tribué à ralentir l’économie chi-
noise et, partant, la consomma-
tion de voitures. Les ventes en
Chine baissent depuis juillet 2018,
ce qui fragilise ceux qui y ont in-
de simples ralentissements aux
frontières. »
Pour l’heure, on en reste aux
menaces. Aucune décision for-
melle n’a été prise et il n’y a pas
pit, notamment à l’Union euro- sident américain en validant en- de dollars (1 295 milliards d’euros) rapport que le secrétaire au com- vesti. Par ailleurs, les construc- que les Chinois, les Japonais ou les
péenne et au Japon, avant de déci- fin, mi-avril, le mandat de négocia- exportés en 2017 : c’est le merce, Wilbur Ross, lui a officielle- teurs allemands haut de gamme, Européens qui redoutent la
der de relever – ou pas – les droits tion d’un accord de libre-échange deuxième plus gros poste du com- ment remis le 17 février. Le prési- qui exportent des Etats-Unis vers hausse des droits de douane. Aux
de douane sur les véhicules et les avec les Etats-Unis. Entrer en pour- merce mondial après les combus- dent américain a choisi de sur- l’empire du Milieu, pourraient Etats-Unis, de nombreuses voix
pièces détachées à hauteur de parlers avec Washington faisait tibles. Or les exportations auto- seoir à toute décision de taxation être piégés. En particulier BMW, s’élèvent pour souligner les ris-
25 % au lieu des 2,5 % actuels. « Le partie de l’accord négocié en mobiles européennes (738 mil- supplémentaire afin, semble-t-il, qui fait fabriquer ses gros 4×4 de ques que ferait courir une guerre
représentant américain au com- juillet 2018 par Jean-Claude Junc- liards de dollars) représentent la de mieux se concentrer sur son la série X en Caroline du Sud pour commerciale à l’économie natio-
merce (…) doit poursuivre les négo- ker, le président de la Commission moitié de cette masse, loin devant duel commercial avec la Chine. le monde entier. nale, et pas seulement à cause des
ciations » et devra « dans un délai européenne, et M. Trump, pour le Japon (150 milliards) et les Etats- Mais ce dernier pays est lui aussi Quant aux équipementiers, eux mesures de rétorsion qui touche-
de cent quatre-vingts jours » infor- convaincre ce dernier de faire une Unis (145 milliards). crucial pour l’automobile. « Les in- aussi jouent gros. « Enormément raient les produits made in USA.
mer le président américain des ré- pause dans l’imposition de taxes dustriels du monde entier, cons- de pièces sont fabriquées en Chine Un centre de recherche américain
sultats de ces discussions, détaille sur les produits européens. Duel avec la Chine tructeurs comme équipementiers, puis exportées, y compris aux a relevé qu’en raison de cette glo-
un communiqué de la Maison Ce délai est loin de tout résou- Si l’on se contente de compter les sont en Chine, l’incontournable Etats-Unis, rappelle Laurent Peti- balisation industrielle, le prix des
Blanche. dre. Les valeurs du secteur auto- voitures vendues (donc en ex- premier marché automobile de la zon, directeur général du cabinet voitures aux Etats-Unis, y com-
Les dirigeants de l’Union euro- mobile font d’ailleurs le yoyo. Il y a cluant les pièces), l’UE a dégagé planète, explique Flavien Neuvy, de conseil AlixPartners. Il y a une pris celles fabriquées localement,
péenne (UE) s’attendaient à cette des raisons à cette nervosité, en en 2018 un excédent de 32 mil- économiste du secteur. Ils y ont imbrication industrielle très forte augmenterait de 1 000 à 7 000
décision. Aucun signal d’alarme particulier du côté des industriels liards de dollars dans ses échan- installé des capacités de produc- dans l’automobile. Du coup, le pro- dollars en cas de taxation à 25 %. p
ne leur était parvenu de Washing- du Vieux Continent. La première ges avec les Etats-Unis et de tion considérables. » blème n’est pas seulement finan- éric béziat
ton ces dernières semaines, et ils est le poids que constitue ce sec- 22 milliards avec la Chine. L’Alle- Or, les menaces brandies par cier. Ce que redoute aussi l’indus- et cécile ducourtieux
avaient constaté que M. Trump teur, et singulièrement l’automo- magne, à elle seule, génère un sur- M. Trump depuis un an ont con- trie, ce sont des blocages ou même (bruxelles, bureau européen)
12 | économie & entreprise 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

MATIÈRES PREMIÈRES |
PAR LAURENCE GIRARD A New York, plusieurs milliers de
L’abricot,
pomme de discorde robots dans l’entrepôt d’Amazon
L’américain ouvre cet été un centre à Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne
Tous aux abris, jets d’abricots… de-Crau, dans les Bouches-du-
Malgré sa rondeur et sa peau Rhône. Jonglant avec les diffé-
douce, ce fruit est devenu projec-
tile. Lancé avec vigueur par la
rentes variétés de fruits potelés
à maturité programmée, l’exer-
REPORTAGE semblera le plus approprié. Pas
question ici de ranger les PlaySta-
Ce n’est plus « Nous espérons que ces gains d’ef-
ficacité seront réinvestis dans de
new york
Confédération paysanne, mardi cice s’achèvera fin juillet. Du tra- tion avec les PlayStation, les cou- le collaborateur nouveaux services pour le con-

C’
14 mai. Le syndicat agricole ac- ditionnel bergeron au prisé est un ballet où tous ches avec les couches : l’aléatoire sommateur qui généreront eux-
cuse l’interprofession des fruits orangered en passant par le tar- les artistes sont vê- est jugé préférable et si un produit
qui va chercher mêmes de nouveaux emplois. »
et légumes, Interfel, d’attaquer dif swired ou le précoce magic tus de jaune, une est populaire, mieux vaut qu’il le produit, mais Des syndicalistes de la CFDT et
les circuits courts. Son grief : cot, la liste est longue. Même si, chorégraphie aussi soit disséminé aux quatre coins de la CGT d’Amazon Logistique
l’obligation de calibrer les abri- pour certains, les variétés qui fluide qu’illisible qui se joue sur de l’espace de stockage.
le robot qui lui France ne cachent pas leur inquié-
cots lorsqu’ils sont vendus sur poussent en Arménie, pays qui a un immense terrain de jeu. Bien- Contrairement aux entrepôts apporte l’étagère tude quant à l’introduction de ces
des marchés ou dans des maga- donné à l’arbre son nom latin, venue à JFK8, l’un des plus moder- traditionnels, ce n’est plus ensuite nouvelles technologies. L’un
sins de producteurs et de les em- Prunus armeniaca, sont les nes entrepôts d’Amazon. Dans ce le collaborateur qui va chercher le
où il se trouve craint « la répétitivité des gestes »
baller si leur destin est d’être meilleures. hangar de 80 000 mètres carrés produit correspondant à une que provoquerait « le système ro-
compotés. Avec, à la clé, un ren- peuvent transiter chaque jour plu- commande, mais le robot qui lui botique », quand l’autre estime
forcement des contrôles. Vague orange en Espagne sieurs centaines de milliers de apporte l’étagère où il se trouve. Et empaqueteuse automatique, ac- que « plus d’automatisation [ira
La riposte ne s’est pas fait atten- Après une année noire « à produits commandés par les habi- si son accès est bloqué par tuellement à l’essai. Chaque pro- avec] moins de salariés ».
dre. « Fake news », a rétorqué In- oublier », la récolte 2019 s’an- tants de New York au géant d’e- d’autres étagères, les robots s’or- duit qui entre à JFK8 est indivi- En période normale, le site de
terfel. Ces obligations existent nonce sous de bons auspices. La commerce américain. Originalité ganisent entre eux pour lui trou- duellement identifié selon sa ré- JFK8, ouvert à l’automne, compte
depuis une dizaine d’années et France pourrait renouer avec son du lieu, les robots – ce sont eux, les ver un chemin. Comme celui-ci férence, ses caractéristiques phy- 2 500 salariés (1 000 sont annon-
seul le renouvellement de ces rè- potentiel de production de danseurs – y jouent un rôle essen- n’est pas prédéfini, ils communi- siques (poids, taille), puis suivi cés dans les trois premières an-
gles était soumis au vote, affir- 158 000 tonnes, en rebond de tiel. JFK8 est l’un des 26 centres de quent entre eux pour ne pas se pas à pas dans son cheminement nées à Brétigny). Beaucoup ne lâ-
me-t-elle. Mais la Confédération 43 %. Dans la balance euro- traitement (sur un total de 175) dits heurter et trouver toujours la tra- au sein de l’entrepôt. Ainsi le sys- chent pas des yeux l’écran qui les
paysanne n’est présente au sein péenne, l’Italie pèse plus avec ses automatisés dont dispose Ama- jectoire la plus rapide. tème peut-il automatiquement assiste dans leurs tâches, quand
d’Interfel que depuis 2016 et s’ex- 286 000 tonnes. Mais tous les re- zon dans le monde, et bientôt la désigner à la personne chargée d’autres se livrent à des missions
primait donc pour la première gards se tournent vers l’Espagne. France aura le sien. Il ouvrira à l’été Recherche d’efficacité d’emballer un produit la taille de de manutention plus classiques
fois sur cette question. Négative- « Il y a dix ans, l’Espagne ne pro- à Brétigny-sur-Orge (Essonne). Avec cette technologie, plus be- carton la plus adaptée. (remplir un camion de colis,
ment, dit-elle. « Les abricots ven- duisait pas d’abricots. Ils ont Ces sites jouent un rôle essentiel soin de créer des allées pour per- Face à une telle diffusion des transporter des palettes).
dus à la ferme échappent à l’obli- lancé une production à grande dans la stratégie d’Amazon, et en mettre aux salariés d’y circuler. technologies, faut-il craindre A en croire Tye Brady, l’un des
gation de calibrage. Nous pen- échelle dans les régions de Murcie particulier dans sa capacité à li- Hormis quelques rares travées pour l’emploi ? Un récent article principaux responsables d’Ama-
sons qu’avec le développement et de Lérida, profitant de mesures vrer ses clients dans les délais les qui subsistent, toutes les étagères de Reuters estimait que l’intro- zon Robotics – la division qui a
des circuits courts, cette déroga- de défiscalisation », raconte plus réduits possible. Implantés sont disposées en rangs serrés. duction de robots empaqueteurs conçu une part des robots de
tion peut s’étendre aux marchés M. Vulpian. La vague orange a près de grands centres urbains, ils Cette optimisation de l’espace pourrait rapidement menacer JFK8 –, la création d’entrepôts en-
en plein air et aux magasins de franchi les Pyrénées en 2017, stockent le plus vaste inventaire permet à Amazon de stocker sur 1 300 postes dans les centres tièrement automatisés « n’est en
producteurs », soutient André écrasant les prix payés aux pro- de références, puis assurent leur la même superficie 40 % de pro- d’Amazon. Dans une réaction, le aucun cas la vision » d’Amazon.
Bouchut, de la Confédération ducteurs français, passés de 2 à empaquetage et leur expédition. duits en plus. groupe de Seattle soulignait que « On ne pourrait pas faire ce qu’on
paysanne. 1,5 euro le kilo. La « guerre de Depuis 2012, les robots ont com- Dans sa recherche d’efficacité, l’usage de telles technologies de- fait aujourd’hui sans les robots,
Chez l’abricot, plus on est rond, l’abricot » a laissé des traces. mencé à prendre leur place dans Amazon recourt aussi, à New vait permettre d’« augmenter la pas plus que nous ne le pourrions
plus on est bon. La taille 4A, de Le choix de ce fruit fait par la les entrepôts d’Amazon et celle-ci York, à d’autres robots, comme ce sécurité, d’accélérer les délais de li- sans nos collaborateurs », se dé-
55 mm à 60 mm sous la toise, Confédération paysanne pour ne cesse de grandir. La démons- bras articulé capable de composer vraison et d’ajouter de l’efficacité à fend-il, tout en rappelant que, de-
laisse présager un summum lancer son attaque en période tration la plus évidente en est des palettes de produits, ou cette notre réseau ». Et complétait : puis l’introduction des robots
gustatif de fruit gorgé de soleil. d’élection européenne n’a donc faite au cœur du hangar de Staten dans les entrepôts d’Amazon
Le maigrichon, deux fois plus rien d’anodin. L’abricotier est Island, où quelques milliers de pe- en 2012, la société, dans son en-
petit, est déclassé en B. Sou- l’arbre qui cache la forêt de cette tits appareils roulants intelligents Une part dans le capital de Deliveroo semble, a créé 300 000 emplois.
cieuse de standardisation, la concurrence intra-européenne assurent l’agencement de cette Aujourd’hui, elle est l’un des plus
grande distribution a imposé sa dénoncée par ce syndicat. Un vaste caverne d’Ali Baba. Quand Le géant américain Amazon est entré au capital de la plate- grands employeurs américains,
taille idéale moyenne, la 2A. Pas rouleau compresseur qui a éli- de nouveaux produits arrivent forme de livraison de plats préparés Deliveroo à l’occasion d’une avec 630 000 salariés.
question de trop verser aux pro- miné 29 % des fermes fruitières sur le site, ce sont eux qui vont ap- levée de fonds de 575 millions de dollars (515 millions d’euros). Pour autant, Tye Brady con-
ducteurs. « La valorisation est de françaises en six ans, laminées porter aux personnes chargées de Amazon a participé à cette augmentation de capital aux côtés de firme que la robotique conti-
20 centimes de plus le kilo par ca- par les différentiels de salaire. Il les enregistrer les étagères où les plusieurs fonds d’investissement déjà actionnaires, selon un nuera à progresser chez le géant
libre croissant », explique Patrice demande « un prix minimum entreposer. Un système d’éclai- communiqué publié vendredi 17 mai, qui ne révèle pas la part de Seattle, aussi bien dans la logis-
Vulpian, vice-président de la Fé- d’entrée sur le marché national » rage indique alors à l’employé exacte acquise par l’américain. Au total, y compris la levée de tique que dans toutes ses autres
dération nationale des produc- pour les fruits et légumes impor- quel est le meilleur comparti- fonds de 575 millions de dollars annoncée vendredi, Deliveroo activités. New York vient
teurs de fruits (FNPF). tés, fraises, tomates, pêches en ment où les déposer. dit avoir levé à ce jour 1,53 milliard de dollars auprès d’investis- d’ailleurs d’accueillir sa première
Il s’apprête à cueillir ses pre- tête de gondole. Quitte à faire de Une fois sa mission terminée, le seurs. La presse avait révélé en 2018 des discussions que l’améri- boutique Amazon Go : un maga-
miers abricots, lundi 20 mai, sur l’abricot la pomme de discorde. p robot transporte l’étagère à l’en- cain Uber mènerait pour acheter Deliveroo et le rapprocher de sin… sans caissière. p
son exploitation, à Saint-Martin- laurence girard droit de la zone de stockage qui lui son propre service Uber Eats. vincent fagot

Le développement durable,
2
e

ÉDITION
figure imposée à l’industrie de la mode
Le sommet de Copenhague exhorte les marques d’habillement à s’impliquer davantage

copenhague crofibres synthétiques dans les ont changé. A Dacca, au Bangla- duction de vêtements et chaussu-
océans. Partout, pour répondre desh, chaque jour, les usines de res devrait croître de 81 % pour at-

L a princesse Mary de Dane-


mark fait partie des con-
vaincus de la première
heure. La mode durable doit sortir
de la confidentialité. Celle qui, de-
aux consommateurs les plus sou-
cieux des questions environne-
mentales, des militants ont défri-
ché le marché. Aux Etats-Unis,
Everlane vend des jeans « dura-
Sheikh Mustafiz fabriquent
10 000 tee-shirts pour des clients
prêts à payer « 4 dollars pour un
modèle en coton bio, contre 3 pour
celui en tissu conventionnel », ex-
teindre 102 millions de tonnes.
Dès lors, comment mieux fabri-
quer nos vêtements ? « Beaucoup
ont déjà été investis dans le trans-
port ou les magasins. Mais il reste à
puis 2009, parraine le Copenha- bles ». En Suède, trois sœurs, dont plique-t-il. A l’en croire, « l’état d’es- progresser sur la gestion des dé-
gen Fashion Summit se souvient deux ex-H & M, ont fondé Dagmar prit d’H & M, Zara et C & A n’est plus chets, les invendus ou les matières
combien, « à l’époque, rares étaient pour « faire de la mode autre- le même ». En Turquie, Cross Texti- premières », juge Joël Adam, direc-
ceux à comprendre la complexité ment », explique l’une d’elles, Ka- les a adapté sa production de teur associé chez BCG. L’intelli-
de l’impact de l’industrie textile sur rin Söderlind. Ces pionniers se ré- 25 millions de jeans pour se con- gence artificielle pourrait y con-
l’environnement ». Et peu « osaient jouissent de voir en 2019 « bascu- former à la plus exigeante des cer- tribuer. Li & Fung, géant chinois
s’en emparer », a-t-elle expliqué, ler » de grandes figures de la mode. tifications, le Nordic Swan Ecola- du textile, a déjà recours au design
lors de ce Davos de la mode qui Parmi elles figure Kering, le bel. Le japonais YKK, le leader de la virtuel sur écran pour réduire sa
s’est déroulé les 15 et 16 mai à Co- groupe français de luxe qui, fermeture Eclair, voit s’envoler les production de prototypes. La
penhague. en 2017, s’est engagé à réduire de ventes de Zip en polyester recyclé. start-up Heuritech table aussi sur
4 & 5 JUIN 2019 Celle qui de longue date s’est en-
gagée en faveur de la préservation
50 % ses émissions de CO2 avant
2025. François-Henri Pinault, son « Il faut changer de logiciel »
l’intelligence artificielle pour pré-
dire les ventes en fonction d’Insta-
CONFÉRENCES, DÉBATS de la planète a exhorté un audi- PDG, a révélé, mercredi 15 mai, Toutefois, ce « n’est pas suffisant », gram et réduire ainsi les invendus.
toire de 1 700 professionnels à avoir été missionné par Emma- juge Eva Kruse, présidente du Glo- Toutes les phases de production
ET VILLAGE POUR LA PAIX faire « plus, mieux, plus vite ». Car, nuel Macron, pour fédérer une bal Fashion Agenda (GFA), créa- peuvent être ainsi optimisées. « Il
CAEN – ABBAYE AUX DAMES malgré leurs politiques de déve- « coalition » d’entreprises et rédi- trice du sommet de Copenhague. faut changer de logiciel », formule
loppement durable, l’objectif de ger un « Fashion Pact ». Elles de- L’évolution de l’implication des aussi Brune Poirson, secrétaire
l’accord de Paris de contenir le ré- vront s’engager sur des « objectifs acteurs de la mode en matière d’Etat auprès du ministre de la
chauffement climatique en des- quantifiés et un calendrier de mise d’économie durable déçoit. Le transition écologique et solidaire,
INSCRIPTION GRATUITE SUR NORMANDIEPOURLAPAIX.FR sous du 1,5 degré d’ici à la fin du en œuvre », précise sa directrice du Pulse Score, indice qui la mesure, qui veut imposer « une direction
siècle est compromis. Il ne sera ja- développement durable, Marie- s’est établi à 42 en 2019, contre 38 au secteur ». Et pas seulement par
mais atteint « sans opérer une Claire Daveu, en faveur « de la lutte en 2018, d’après le GFA, le cabinet le biais du « Fashion Pact » de
transformation d’ampleur », pré- contre le réchauffement climati- de conseil Boston Consulting M. Pinault : la loi antigaspillage
vient Son Altesse royale. que, la protection des océans, la Group (BCG) et la coalition SAC prévue cet été interdira « l’élimina-
L’industrie textile est la perte de biodiversité et le finance- pour la mode durable. « Son tion des invendus de linge de mai-
deuxième production la plus pol- ment durable ». M. Pinault doit rythme de croissance a dévissé son, de vêtements et d’articles de
luante au monde. Elle est le boucler cette mission pour le som- d’un tiers », déplorent ces experts. maroquinerie ». Cette prohibition
deuxième utilisateur d’eau de la met du G7 de Biarritz, fin août. D’autant que la démographie promet d’être une autre révolu-
planète. Et chaque année, elle relâ- De fait, les fabricants constatent mondiale va ruiner les résultats tion copernicienne. p
che plus de 500 000 tonnes de mi- combien leurs donneurs d’ordres obtenus. Car, d’ici à 2030, la pro- juliette garnier
économie & entreprise | 13
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

S
ur l’île de la Cité, à Pa-
ris, l’Hôtel-Dieu ne
sera bientôt plus uni-
quement un hôpital.
Des terrasses de cafés
et de restaurants dans
les cours, un jardin central ouvert
à la promenade, des commerces…
A deux pas de la nef mutilée de
Notre-Dame, son austère et impo-
sant voisin se prépare à une spec-
taculaire métamorphose.
L’Assistance publique-Hôpitaux
de Paris (AP-HP), propriétaire de ce
site de 2,2 hectares entre le parvis
de la cathédrale et le quai de la
Seine, va en confier plus du tiers à
des investisseurs privés. Jeudi
16 mai, le jury présidé par le direc-
teur général de l’AP-HP, Martin
Hirsch, a choisi le groupement
chargé de réinventer ce patri-
moine hospitalier.
Lauréat de l’appel à projet, le dé-
veloppeur immobilier Novaxia va
bénéficier d’un bail à construction
lui confiant l’usage de 21 000 mè-
tres carrés bordant le parvis de la
cathédrale pour quatre-vingts ans,
moyennant un loyer total
de 144 millions d’euros. En comp-
tant les travaux, l’investissement
atteint 300 millions d’euros.
« Nous sommes fous de joie, c’est un Vue d’artiste du projet de Novaxia, qui va bénéficier d’un bail de quatre-vingts ans moyennant un loyer total de 144 millions d’euros. NOVAXIA
lieu mythique, le berceau de Paris »,
se félicite Joachim Azan, le prési-
dent de Novaxia.
Sur le modèle des concours Réin- nisme et le faire approuver en
venter Paris, le programme était li-
bre et les candidats invités à for-
PLEIN CADRE Conseil de Paris. Un vote qui
n’aura sans doute lieu que sous la

Commerces, habitat et
mer des groupements réunissant prochaine mandature.
promoteurs, investisseurs, archi- Dans l’intervalle, l’AP-HP va pou-
tectes, exploitants, pour proposer voir démarrer le chantier de res-
un contenu et une offre finan- tructuration de la partie du site ap-
cière. Le site avait aiguisé les appé- pelée à rester un hôpital. Un projet

biotech vont transformer


tits : Novaxia l’a emporté face à de refonte tourné vers les publics
Bouygues, Eiffage, Emerige et précaires et le traitement des ma-
Quartus. Créée en 2006, la société ladies chroniques, avec un service
a connu une croissance exponen- d’accueil des urgences, un plateau
tielle (+ 223 % entre 2014 et 2017) en de consultation pluridisciplinaire,

l’Hôtel-Dieu parisien
se spécialisant dans la transforma- un pôle de psychiatrie et un autre
tion immobilière et la valorisation de santé publique.
de sites complexes.
DOSSIER SENSIBLE
TROIS PÔLES « Ce sera notre premier hôpital du
« Nous avons cherché à créer un XXIe siècle : ouvert sur la ville, fai-
lieu d’échange, à faire se rencon-
trer différents univers et pas sim-
L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a choisi, sant se rencontrer soins et entrepre-
neuriat, mélangeant les activités. Je
plement à juxtaposer plusieurs pô-
les », décrit M. Azan. Autour de
jeudi 16 mai, le projet du développeur immobilier Novaxia suis très heureux d’avoir résisté à
tous ceux qui voulaient purement
trois grandes cours et du jardin de
l’Hôtel-Dieu bordé de galeries aux
pour rénover l’ensemble situé à deux pas de Notre-Dame et simplement vendre l’Hôtel-Dieu
comme à ceux qui voulaient le re-
arcades florentines, Novaxia pré- faire à l’identique, alors qu’il ne cor-
voit d’installer, d’ici à 202,5 trois respond plus à l’offre de soins néces-
pôles d’activités, au gré d’un lif- tronomique et un « food court soli- ratoires de biotechnologies et services, avec une crèche, une rési- saire à Paris », revendique Martin
ting du bâtiment signé par l’archi- daire », en espérant bien capter d’entreprises du secteur médical,
« Ce sera notre dence étudiante et une « maison Hirsch. Le dossier est sensible :
tecte Anne Démians avec le con- une partie des treize millions de un espace de coworking sur l’in- premier hôpital du handicap », sera développé par en 2013, le projet de transforma-
cours de l’architecte en chef des visiteurs annuels de Notre-Dame. telligence artificielle, un audito- Toit et joie, un bailleur social du tion de l’Hôtel-Dieu en siège de
monuments historiques, Pierre- Au moins une des cours intérieu- rium et il se veut un lieu de ren-
du XXIe siècle : groupe La Poste. l’AP-HP avait coûté son poste à la
Antoine Gatier. L’Hôtel-Dieu n’est res sera couverte par une verrière contre entre hôpital et secteur ouvert sur la « C’est un projet qui respecte le pa- prédécesseure de M. Hirsch, Mi-
pas classé, mais la proximité de pour accroître la surface utile de privé, médecins, chercheurs, en- trimoine, crée une synergie avec reille Faugère.
Notre-Dame le place sous le con- ces espaces commerciaux. « On ne trepreneurs, financiers… Porté
ville, faisant l’hôpital, ouvre le site sur la ville et L’AP-HP va investir 100 millions
trôle des architectes des Bâti- veut pas de grandes enseignes par l’incubateur américain Bio- se rencontrer va diversifier le public de ce quartier d’euros pour financer cette trans-
ments de France. En janvier, un mondialisées, la priorité ira labs, qui y installera son siège très touristique et redynamiser l’île formation et rénover le bâtiment.
premier jury avait renvoyé les au made in France, à l’artisanat, européen, ce « cluster » veut créer
soins et de la Cité », apprécie l’adjoint de la Les cours, envahies au fil du temps
candidats à leur planche à dessin aux circuits courts », assure un « écosystème » unique en entrepreneuriat, maire de Paris chargé de l’urba- de constructions hétéroclites,
pour avoir pris trop de liberté M. Azan. La Ville de Paris et l’AP-HP France entre recherche publique nisme, Jean-Louis Missika, qui fai- vont être « nettoyées » pour laisser
avec le monument. garderont un droit de regard sur le et privée. « Il faut atteindre une
mélangeant sait partie du jury. Avant que ce place à des bâtiments discrets et
Premier pôle : le gestionnaire choix des enseignes. taille critique pour attirer des in- les activités » programme voit le jour, la munici- fonctionnels, équipés pour ac-
d’actifs Amundi implantera, dans Le deuxième pôle, autour de la vestisseurs du monde entier », ex- palité doit lancer une enquête pu- cueillir les activités médicales. Les
MARTIN HIRSCH
les rez-de-chaussée, des commer- santé, associera sur 10 000 mè- plique le président de Novaxia. blique d’ici à la fin de 2019, pour ailes historiques, elles, recevront
directeur général de l’AP-HP
ces, des cafés, un restaurant gas- tres carrés un incubateur de labo- Troisième axe : un pôle habitat et modifier son plan local d’urba- les fonctions support, les activités
de recherche, la pharmacie cen-
trale… Difficile de lancer ce chan-
Au Val-de-Grâce, l’ancien hôpital à l’abandon tier en fanfare alors qu’à quelques
mètres Notre-Dame expose ses
blessures. L’AP-HP et Novaxia ont
c’est un bâtiment de 45 000 mètres tificielle, y a défendu un projet d’hôpital ronnement de sept hôpitaux, dix insti- start-up. « Faire un projet administratif en proposé de mettre des espaces à la
carrés au cœur d’un parc de 2,7 hectares, privé autour du handicap. Mais le projet tuts et centres de recherche et deux uni- juxtaposant des entités, au cœur d’un disposition de l’archevêché pour
laissé à l’abandon depuis bientôt trois le plus abouti à ce jour est celui d’un versités permettrait à ce « cluster » pari- tissu d’institutions de santé publique, c’est accueillir des pèlerins ou pour des
ans au cœur du très recherché 5e arron- vaste hôtel d’entreprises consacré à l’in- sien de rivaliser avec ceux de Boston, suicidaire », s’agace Florence Berthout. événements culturels, le temps
dissement de Paris… Fermé à l’été 2016, novation dans le domaine de la santé. Jérusalem et Singapour. « Notre projet est Surtout, la création de ce campus pu- que leur projet se concrétise.
l’ancien hôpital militaire du Val-de- créateur d’emplois, il rapporte de l’argent blic aurait pour caractéristique de coûter Exit en revanche l’idée d’un cen-
Grâce fait l’objet d’une guerre de tran- « Cluster » parisien à l’Etat et il ne coûte pas un centime d’ar- beaucoup d’argent au lieu d’en rapporter tre d’accueil permanent des visi-
chées dont personne ne voit l’issue, Ses artisans, l’homme d’affaires Jean-Jac- gent public puisque nous finançons les par la vente ou la location des lieux… Pas teurs de la cathédrale, avec librai-
l’exécutif tardant à arbitrer entre les in- ques Augier et le professeur Olivier Amé- 250 millions d’euros de restauration du de quoi réjouir Bercy, ni le ministère de la rie et centre de conférence, défen-
térêts de différents ministères. « Je suis dée-Manesme, directeur de l’incubateur bâtiment entièrement sur des fonds pri- défense. Faut-il privilégier le désendette- due notamment par le président
attristée et effondrée que ce projet Paris Biotech Santé, se sont entourés du vés », plaide M. Augier. ment ou le patrimoine immobilier des du Centre des monuments natio-
n’avance pas, parce que l’Etat n’est pas ca- promoteur Altarea Cogedim et du fonds Sauf qu’entre-temps, un autre candidat administrations ? D’une réunion inter- naux, Philippe Bélaval.
pable de parler d’une même voix. Ce dos- d’investissement Tikehau, sans oublier est apparu : la ministre de la santé. Agnès ministérielle à l’autre, le ministère de la Oubliée aussi la proposition por-
sier est révélateur d’une impuissance pu- les architectes Valode et Pistre pour la ré- Buzyn aimerait installer au Val-de-Grâce santé est prié de revoir son projet, de pré- tée par Jean Deleuze, rédacteur en
blique », s’agace la maire (LR) de l’arron- novation du bâtiment en X datant des an- un « Campus santé » en groupant plu- ciser ses plans. L’entreprise de conseil Ac- chef de La Revue du praticien et
dissement, Florence Berthout. nées 1970. « Notre idée, c’est de faire se cô- sieurs agences publiques autour de l’Ins- centure et l’Etablissement public d’amé- médecin à l’hôpital Cochin, de re-
Depuis que le ministère de la défense a toyer des start-up et des grands groupes, titut national de la santé et de la recher- nagement universitaire de la région Ile- créer dans l’Hôtel-Dieu un grand
décidé, en 2014, de vendre ce précieux des incubateurs, des investisseurs et des che médicale (Inserm), dirigé par son de-France ont été chargés de réfléchir musée d’histoire de la santé, que
patrimoine, plusieurs projets ont vu le structures publiques liées à l’innovation, mari, Yves Lévy, jusqu’à fin 2018… Un aux contours de ce « Campus santé ». En l’AP-HP a fermé en 2012 pour ven-
jour. Le ministère de l’intérieur a envi- pour doter enfin Paris d’un grand pôle sur projet dénoncé par ses détracteurs attendant un arbitrage de Matignon, dre l’hôtel particulier qui l’abritait.
sagé d’y créer une « cité du renseigne- la santé », résume Jean-Jacques Augier. comme un simple déménagement d’ad- seuls des militaires de l’opération « Senti- Place à l’avenir, les collections res-
ment », avant d’y renoncer. Le professeur L’homme d’affaires en est sûr : la « mar- ministrations, bien qu’il intègre égale- nelle » occupent le bâtiment. p teront dans leurs cartons. p
José-Alain Sahel, pionnier de la rétine ar- que » Val-de-Grâce combinée à un envi- ment une dimension recherche et des g. a. grégoire allix
14 | 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

L’actrice Anaïs Demoustier,


le 17 mai, à Cannes.
PAOLO VERZONE/AGENCE VU POUR « LE MONDE »

ALICE ET LE MAIRE
quinzaine des réalisateurs

O
n ne prétendra pas que la lé-
gendaire pusillanimité du ci-
néma français à l’égard de la re-
présentation de la chose politi-
que ait disparu. Du moins la
trouve-t-on désormais écor-
née, de loin en loin, par d’excellents films.
Le meilleur exemple reste, à cet égard,
L’Exercice de l’Etat (2011) de Pierre Schoel-
ler. On lui adjoint sine die Alice et le maire
de Nicolas Pariser, qui partage avec lui,
sans jamais verser dans la naïveté, une
vraie croyance dans le monde qu’il filme,
ainsi qu’une bienfaisante suspension de
l’aigreur ordinaire qui conduit sans coup
férir à la disqualification du sujet.
Nicolas Pariser, 44 ans, ex-critique de ci-
néma, s’était déjà essayé avec talent dans
son premier long-métrage, Le Grand jeu
(2015), à la peinture romanesque d’une
entreprise de déstabilisation du milieu
gauchiste par une officine d’Etat. Quittant
le terrain de cette fantaisie du complot à
la Jacques Rivette, le cinéaste se rapproche
aujourd’hui d’Eric Rohmer – lequel avait
signé, en 1993, L’Arbre, le maire, et la mé-
diathèque avec Fabrice Luchini – pour une
petite leçon de morale politique, écologi-
que et existentielle.
Luchini, donc. Et la preuve ici réitérée de
son immense talent, qui consiste pour
partie à se défaire quand il le faut de lui-
même, ce qui n’est pas une mince affaire.
Il campe Paul Théraneau, maire socialiste
de Lyon, à peu près rincé après trente ans
de mandat, non encore tombé dans le cy-
nisme, mais tournant à vide, en pilotage
automatique. La manière dont l’acteur
Animal politique en quête de sens
parvient à restituer l’animal politique est
très remarquable. Un rien y suffit, évitant
Nicolas Pariser filme la relation entre un maire en perdition et sa conseillère
la caricature, dont il n’est pas donné à tout
le monde de se saisir. Quelque chose de
demi-mort dans le regard qui flotte sur le
monde ordinaire, un imperceptible mou-
vement des lèvres qui marque une lassi-
tude océanique de la gestion quotidienne,
une capacité intacte à se sublimer et à al-
ler chercher loin le vibrato républicain sur même quelques personnages et intrigues tuelle de ses interventions, réapprend au S’applique alors à Alice et le maire cette
le théâtre de l’intervention publique. secondaires, animant l’environnement maire, animal politique obnubilé par l’ef- loi d’airain de tout bon film qui se res-
proche des personnages principaux, s’y ficience de l’action dans un monde qui pecte : qu’un mouvement transforme in-
Les vertus oubliées de la pensée révèlent particulièrement bien esquissés. exige toujours plus de rapidité, les vertus sensiblement les personnages. Qu’on les
Là-dessus, sa jeune directrice de cabinet On citera la grande bourgeoise lyonnaise oubliées de la pensée. trouve changés, l’un et l’autre, par une ex-
(une tueuse en série robotiquement in- convertie en artiste écologiste et pasiona- Le poste flou occupé par Alice dans l’or- périence qui les a réunis et éprouvés et
terprétée par Léonie Simaga) embauche ria de la fin du monde ; l’architecte au ganigramme de la mairie est en soi une dont on ne révélera surtout pas le fin mot.
une jeune normalienne sans attaches, bras long, commis avec tous les pouvoirs, définition de sa mission : prendre du re- Tout au plus dira-t-on qu’une part d’hu-
Alice Heimann (Anaïs Demoustier), pour et qui se prend pour un demi-dieu ; ou en- cul, mettre de la distance, comparer les manisme a perturbé l’animal technocra-
devenir une sorte de coach mentale du core l’amant de passage, intellectuel qui Le cinéaste se choses, renouveler l’angle de vision. Elle tique qu’est Paul Théraneau, et qu’à re-
maire en perdition. Sa jeunesse, sa fraî- préfère réduire a priori le monde politi- l’occupe sans ostentation (on serait sinon bours Alice Heimann n’a pu éviter que
cheur, son manque d’expérience, son que en charpie à défaut peut-être d’en rapproche d’Eric à Hollywood), s’engouffrant dans les brè- l’éclaboussure du réel atteigne le pur hori-
étrangeté au milieu, son indifférence connaître les charges et les contraintes. Rohmer pour une ches que lui ménage sporadiquement le zon des concepts. La transparence de la
aux coups stratégiques – autant de traits La ruche en effervescence de la mairie, maire : entre deux portes, au cours d’un mise en scène, la justesse des dialogues, la
dont Anaïs Demoustier, de son côté, le staff perpétuellement sur les dents, les petite leçon de morale trajet automobile, à pas d’heure de la nuit. tenue des acteurs conspirent ici à un film
s’empare avec une impression de naturel déplacements incessants du maire illus- politique, écologique Elle prend tout. Sa modestie et son intelli- lucide et subtil, qui fait toute sa part à la
confondant – tombent d’autant plus à trant la multiplicité de ses tâches et de gence, les petites notes qu’elle rédige ré- cruelle complexité des choses. Une œuvre
pic que Paul Théraneau se met en mou- ses fonctions figurent par ailleurs le théâ- et existentielle gulièrement à son intention – justement précieuse, en un mot. p
vement pour prendre la tête du parti et tre principal de la relation d’abord adju- sur la modestie par exemple – ouvrent à jacques mandelbaum
se positionner ensuite comme candidat vante, puis de plus en plus vitale, qui se leur tour une brèche dans ce mélange
à la présidentielle. noue entre les deux personnages. De fait, d’ennui mortel et d’ébullition stratégique Film français de Nicolas Pariser.
L’histoire de leur relation occupe délibé- Alice, par sa capacité d’écoute, par sa fa- permanente qui occupent l’espace men- Avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier,
rément le centre du film, quand bien culté d’analyse, par la pertinence intellec- tal de Paul Théraneau. Nora Hamzawi, Léonie Simaga (1 h 43).

A Alep et à San Francisco, faire entendre la voix des morts


« For Sama », de Waad Al-Kateab et Edward Watts ; « 5 B », de Paul Haggis et Dan Krauss, deux documentaires hantés par le deuil et l’indifférence

fauchés en pleine jeunesse, pen- rique, ce qui se passait autour (perpétuellement contrariée par monde de cette tragédie n’en a en accumulé à l’époque et les témoi-
FOR SAMA dant les premières années de la d’elle. Après avoir épousé Hamza, la violence des bombardements rien infléchi le cours. gnages des infirmiers, des méde-
5B pandémie de sida, à San Francisco. un jeune médecin qui s’est re- aériens et des barrages d’artille- On retrouve quelque chose de cins et des familles des patients.
sélection officielle Les deux films n’ont en commun trouvé à la tête du système de rie), certaines de ces séquences cette indifférence teintée de cu- On voit aussi l’indifférence des
Séances spéciales que la terrible ampleur des catas- santé des insurgés, elle a donné ressemblent à des films de famille, riosité face à la mort à l’œuvre autorités fédérales (Ronald Rea-
trophes qu’ils ramènent à la lu- naissance à leur fille aînée, Sama, à des home movies, comme on dit dans 5B, qui emprunte son titre gan était alors à la Maison Blan-

L es deux documentaires qui


ont inauguré le programme
de séances spéciales du
72e Festival de Cannes ont donné
la parole aux morts, comme l’ont
mière, et la mauvaise conscience
qu’ils susciteront, à juste titre.
Quand le soulèvement démo-
cratique a commencé en Syrie,
Waad Al-Kateab n’avait rien d’une
qui a passé sa première année en-
tre les murs renforcés de sacs de
sable d’un hôpital de fortune. C’est
à cette enfant que le film est dédié.
en anglais. Mais à Alep, les enfants
n’ont pas le temps de grandir, les
maisons s’effondrent sous les
bombes. Les jeunes parents se re-
trouvent dans la situation des Ré-
au nom d’une aile de l’hôpital de
San Francisco, qui fut réservée
aux patients touchés par le VIH à
partir de 1983. A ce moment, où
les malades étaient promis à la
che) qui consacrèrent deux an-
nées de suite moins d’argent à la
lutte contre le sida que la ville de
San Francisco, et la libération de
la haine homophobe. Malgré sa
déjà fait, sur le mode de la fiction, cinéaste. Etudiante en économie à Foisonnement d’images publicains espagnols en 1939, il mort, sans que l’on sache même forme très classique, 5B retrouve
tant de films de la compétition. Alep, elle a d’abord capté les ima- Avec le documentariste britanni- faut choisir entre la mort et l’exil. comment se propageait la mala- quelque chose de l’urgence déses-
Mais ces morts-là ont vécu sur ges des manifestations et de leur que Edward Watts, Waad Al-Ka- Certaines des images ont été dif- die, une poignée de soignants vo- pérée de ces années-là. p
terre et pas seulement dans l’ima- répression sur son téléphone por- teab a donné aux images tournées fusées sur la Toile, et sur une lontaires renoncèrent aux mesu- thomas sotinel
gination de cinéastes. Ceux qui table, comme des milliers de ses entre 2012 et décembre 2016 une chaîne britannique, au moment res prophylactiques (masques,
hantent For Sama ont vécu les der- camarades. Au fur et à mesure que forme saisissante. La filmeuse de leur tournage, et ce film saisis- gants) que des collègues deman- Film syrien et britannique
niers temps de leur vie sous les la révolution se muait en guerre ci- franchit sans cesse la limite entre sant est aussi né du foisonnement daient lorsqu’il leur fallait traiter de Waad Al-Kateab
bombes, à Alep, il n’y a pas trois vile, l’étudiante a elle aussi changé. le politique et l’intime, abolie par d’images qui, sur le Web, docu- des malades du sida. et Edward Watts (1 h 35).
ans. Plus de temps a passé pour Elle s’est imposée le devoir de fil- la guerre. Ne serait-ce l’assurance mentent l’histoire en temps réel. Le film de Dan Krauss et Paul Film américain de Paul Haggis
faire le deuil des jeunes gens de 5B mer, avec une vraie caméra numé- grandissante de la prise de vues Mais la conscience qu’avait le Haggis alterne le riche matériau et Dan Krauss (1 h 33).
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 | 15

Quand pousse
la fine fleur
de l’étrange
La cinéaste autrichienne Jessica Hausner
s’aventure aux frontières de la psychose,
entre série B et théâtre de l’absurde

jamais s’en passer. A l’insu de la


LITTLE JOE direction du laboratoire, Alice a
sélection officielle recouru à un « vecteur viral » afin
En compétition d’accélérer la mutation de la
plante qu’elle a baptisée Little Joe,

E
lle s’appelle Alice et sé- en l’honneur de son fils, un préa-
journe fréquemment dolescent de bonne composition
dans un pays où les plan- (Kit Connor, qu’on vient de dé-
tes s’entretiennent avec couvrir en jeune Elton John dans
les humains. Phytogénéticienne Rocketman). Elle incarne aussi
de haut vol, elle est sur le point bien la réussite féminine en butte
– au moment où commence le à l’hostilité des mâles que l’ordi- L’actrice
cinquième long-métrage de la ci- naire victime d’une charge men- Emily Beecham
néaste autrichienne Jessica tale excessive. En expiation de ses (à gauche)
Hausner – de renoncer à la raison absences domestiques, elle rap- et la réalisatrice
scientifique pour s’aventurer aux porte chez elle un pied de Little Jessica
frontières de la psychose. Joe dont Joe, l’humain, inhale Hausner,
Tel un végétal vigoureux, Little bientôt le pollen. le 17 mai,
Joe puise ses éléments nutritifs à Cannes.
dans toutes les strates de la fic- Un bruissement obsédant PAOLO VERZONE/AGENCE
tion, de Lewis Carroll au cinéma Comme le chien de Bella (Kerry VU POUR « LE MONDE »
de série B américain (impossible Fox), l’une des scientifiques du la-
de ne pas penser à La Petite Bouti- boratoire, après qu’il a pénétré
que des horreurs) au théâtre de dans la serre, l’adolescent change
l’absurde en passant par ces mé- bientôt de comportement. Plus
los aux héroïnes désorientées que les mutations qui affectent
dont le prototype est le Gaslight les personnages, c’est leur percep-
(Hantise) de George Cukor. Ce qui tion par leur entourage qui fait la
n’empêche pas ce film virtuose matière ineffable de Little Joe.
d’être d’une irréfutable moder- Autour d’Alice, les hommes – son
nité, de mettre les audaces sacri- ex-mari et Chris (Ben Whishaw),
lèges de la science au service de la son soupirant et collaborateur –
satire la plus corrosive et des in- trouvent tout à fait normal qu’un
terrogations existentielles les garçon d’à peine 15 ans soit moins
plus vertigineuses. gentil avec sa maman que quand
Alice (Emily Beecham) travaille il en avait 10. Quand la contami-
dans un laboratoire à la fabrica- nation par le pollen pathogène se
tion d’une plante dont le parfum répand – en tout cas c’est la con-
serait assez euphorisant pour que viction de Bella, puis d’Alice – les
les acheteurs d’un seul de ces deux femmes ne parviennent pas
pieds porteurs d’une fleur d’un à en convaincre leurs collègues ou se ranger, comme tout spectateur parce que l’objet de sa mise en autre effet qu’une excitation in- leurs personnages. Kerry Fox,
rouge aveuglant ne puissent plus leurs proches. de film d’horreur, aux côtés de la scène est ailleurs. Lorsque Chris tellectuelle de bon aloi (ce qui se- Ben Whishaw, Kit Connor se ti-
Depuis ses débuts, Jessica victime, mise en danger par la ré- révèle son attirance pour Alice rait déjà beaucoup). La beauté rent tous avec grâce et force de ce
Hausner met à l’épreuve les facul- vélation qui lui a été faite d’une par un baiser maladroit, on l’a vu étrange que Jessica Hausner et mauvais pas. Mais aucun n’égale
tés d’empathie de ses spectateurs. catastrophe à venir. D’autant que aussi bien se livrer à des activités son chef opérateur Martin Gs- Emily Beecham, qui laisse affleu-
Depuis ses débuts, Les dialogues anodins (pendant la réalisatrice se sert, discrète- suspectes dans le laboratoire chlacht confèrent à des décors rer toutes les peurs sans jamais
les séances de thérapie d’Alice, par ment mais efficacement, des pro- qu’en train de vider une pinte de ordinaires, le laboratoire inondé renoncer à être, en apparence, la
Jessica Hausner exemple) peuvent s’entendre de cédés du genre : doucement ani- bière. Bella peut tout autant être de lumière, l’intérieur chic et sté- lointaine héritière de l’impertur-
met à l’épreuve tant de façons. A plusieurs repri- mées, les étamines des Little Joe Cassandre que la folle du labora- rile d’Alice, la musique emprun- bable Alice. p
ses, la caméra qui cadrait au début produisent un bruissement obsé- toire – elle se relève d’une tenta- tée au compositeur japonais Teiji thomas sotinel
les facultés du plan les profils de deux inter- dant ; les personnages sont saisis tive de suicide. Ito suffiraient à provoquer
d’empathie locuteurs face à face s’approche à travers des vitres, des ouvertu- Les effets comiques induits par l’inquiétude et la curiosité. Film autrichien, britannique
pour ne plus montrer que le vide res, qui empêchent de discerner ces incertitudes contribuent en- Il faut y ajouter le travail des ac- et français de Jessica Hausner.
de ses spectateurs qui les sépare. Plutôt que de se les forces qui les menacent. core à tenir les émotions réflexes teurs, eux aussi contraints à la Avec Emily Beecham, Ben
laisser aller à la fascination de Jessica Hausner tempère ses à distance. Ce qui ne veut pas dire sobriété et empêchés d’impri- Whishaw, Kerry Fox, Kit Connor
l’absurde, la tentation est forte de pulsions horrifiques, sans doute que Little Joe ne suscitera aucun mer une direction univoque à (1 h 45).

« On ne met pas un grand réalisateur dans un tableau Excel »


Producteur des films de Jessica Hausner ou de Lars von Trier, le Français Philippe Bober aime accompagner ses auteurs sur le long terme

Coproduction Office, sa société de 1999, un film d’images animées Adolescent, Philippe Bober a été Berlin et Paris, travailler en quatre nération d’enfants de la Mitteleu-
RENCONTRE vente de films à l’international sur de Heinrich Sabl. L’idée devrait subjugué par Element of Crime, de langues, mais ne pas produire de ropa confrontée au monde totali-

I l y a trois choses dont le pro-


ducteur de Little Joe, le Fran-
çais Philippe Bober, peut se fé-
liciter : n’avoir jamais mis sa so-
ciété en faillite, même lorsqu’elle
laquelle repose sa maison de pro-
duction, Essential Films. Cinquan-
te-cinq ans, une barbe courte qui a
dû être rousse, des yeux noisette
et une voix calme dont on devine
l’inquiéter, elle l’amuse. « Il est es-
sentiel de voir la forêt et pas l’arbre,
de comprendre les idiosyncrasies,
dit-il. Ce n’est pas possible de met-
tre un grand réalisateur dans un
Lars von Trier. Il lui écrit, est invité
à Copenhague : « Paradoxalement
à l’époque, les coproductions inter-
nationales étaient très peu déve-
loppées », raconte-t-il. Or, Europa,
film français (hormis un Gaspar
Noé, Enter the Void, en 2009, et des
courts-métrages de Bertrand
Mandico). « Les films ici sont trop
chers, les salaires trop chers, tout
taire, et l’envie de retisser le fil
d’un héritage qui a été brouillé.
N’est-ce pas aussi son histoire ? « Il
n’y a pas de famille alsacienne qui
n’ait pas une relation compliquée
était fragilisée ; suivre ses auteurs qu’elle est un pare-feu utile à l’in- système carré. On ne peut pas faire que Lars von Trier aimerait mon- est déconnecté du marché. Il y a avec la guerre », soupire-t-il.
sur le long terme, certains quiétude, il sourit : avec l’équiva- entrer Lars von Trier dans un ta- ter, est trop coûteux pour un fi- une illusion de succès, affirme-t-il. Il hésite à en dire plus, puis ra-
– comme la réalisatrice Jessica lent d’une dizaine de salariés, ré- bleau Excel. » Même s’ils ne tra- nancement purement danois. Le Le système français n’est pas pro- conte : son père a été enrôlé de
Hausner – depuis plus de vingt partis entre Berlin et Paris, et un vaillent plus ensemble en raison jeune homme de 23 ans propose pice à l’émergence d’auteurs. » force dans l’armée allemande, il a
ans ; et n’avoir jamais cédé aux si- catalogue de quelque 80 films, d’un différend avec l’ancien asso- de s’occuper de trouver des capi- Quand on lui demande parmi les déserté, l’armée finlandaise l’a
rènes du gigantisme : 32 films en « on doit être la plus petite des so- cié du Danois, Peter Aalbæk Jen- taux. La machine est enclenchée. grands maîtres quel film il aurait donné aux Russes, il a passé un an
trente-deux ans. Mais quels films ! ciétés de vente ». sen, c’est avec Lars von Trier que Quelle est cette « idiosyncrasie » aimé produire, il saute les trois avec une fausse condamnation à
D’Europa et Breaking the Waves, L’homme aime les personnages tout a commencé. justement qui le fait habiter entre quarts du siècle pour arriver aux mort, tout ça parce qu’il a refusé
de Lars von Trier (respectivement singuliers et les aventures hors années 1970. « C’est là que le ci- d’espionner pour le compte du
Prix du jury et Grand Prix en 1991 norme. En 1996, juste après les ac- Catalogue de « loups solitaires » néma devient à la fois transcen- KGB… Il sourit avec pudeur : « Ce
et en 1996), à The Square, de Ruben cords de Dayton, il dirige la pro- Philippe Bober est né à Stras- dant et transgressif ». Mais d’où n’est pas anodin de grandir avec un
Östlund (Palme d’or en 2017), 19 de grammation du Festival de Sara- bourg. Famille bourgeoise. Ecole En France, « les vient ce goût pour ce cinéma dont père qui vous apprend comment
ses films ont été sélectionnés en jevo : « L’unique vernissage où de commerce. Parcours tracé. Lui films sont trop la mode du « disruptif » semble survivre dans un camp soviétique. »
compétition à Cannes, Venise ou j’étais le seul à ne pas porter d’uni- aime les salles obscures. Il se de- souligner la modernité ? Ces films On repense à cette remarque
Berlin, et pratiquement tous les forme. » C’est lui que le réalisateur mande aussi à quoi ressemble ce chers, les salaires durs, troublants comme des cau- d’Ulrich Seidl, rencontré chez lui, à
autres dans les sections parallèles : russe Ilya Khrzhanovsky sollicite pays, l’Allemagne, auquel la géné- trop chers, tout est chemars, tranchants comme des Vienne, en 2013 : « Chacun de nous
Ulrich Seidl, Roy Andersson, lorsqu’il projette de faire DAU (pré- ration de ses parents – entière- scalpels ? Qui d’autre que lui pour a ses abîmes. Et à chacun j’offre un
Michelangelo Frammartino, Cristi senté à Paris, au Théâtre de la Ville ment bilingue – a tourné le dos, les déconnecté du accompagner avec persévérance miroir, la possibilité de se confron-
Puiu, Lou Ye… et au Châtelet) : la reconstitution laissant orphelins d’une partie de marché », estime depuis des décennies un auteur ter à lui-même. Cela peut être désa-
Il faut traverser le vaste Marché d’une société communiste en leur culture. Il part à Berlin, un pe- comme l’Autrichien Ulrich Seidl ? gréable, mais ce n’est pas chez moi
du film dans le sous-sol du Palais Ukraine, filmée comme une expé- tit poste sur une chaîne de télé, as- Philippe Bober En parcourant son catalogue de que cela se passe, c’est dans votre
des festivals pour retrouver Phi- rience actionniste viennoise. De sistant chez Renée Gundelach, « loups solitaires » comme il dit, regard. » p
lippe Bober sur le petit stand de même a-t-il en production, depuis productrice de Wim Wenders. on évoque l’hypothèse d’une gé- laurent carpentier
16 | 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Premier bilan
pour la plate-forme
« 50/50 en 2020 »
En mai 2018, Cannes avait été
le premier festival à signer la charte
pour la parité hommes-femmes

L a nuit a avalé les tentes blan-


ches du Festival et une
étrange soirée diffuse sa
pop féministe, dans le ciel étoilé de
la Croisette : vendredi 17 mai,
mai 2018 a été paraphée par près
d’une cinquantaine de festivals,
mais essentiellement en Europe du
Nord et en Amérique du Nord.
Ailleurs, et tout particulièrement en
c’était la fête de la plate-forme Asie (Corée, Japon, Chine…), il n’est
« 50/50 en 2020 », laquelle venait pas imaginable qu’un tel texte soit
clôturer une journée consacrée à adopté », explique-t-elle. « Par
la place des femmes dans le ci- ailleurs, en septembre 2018, nous
néma. « Je n’ai pas vraiment le sexe avons proposé la création d’un bo-
d’un garçon/Mais ce qu’il faut, nus pour la production d’un film,
pour me faire entendre », soufflait dès lors que son équipe technique
au micro la chanteuse Cléa Vin- est paritaire. L’ancienne ministre de
cent, accompagnée du musicien la culture Françoise Nyssen avait
Raphaël Léger. Arborant un blou- repris l’idée et le bonus est entré en
son « Feminist » ou une minirobe vigueur en janvier 2019 », ajoute-t-
à paillettes, tout le monde tendait elle. Le bonus commencerait à
l’oreille pour saisir le texte qui fait produire son effet : « Depuis le dé-
rimer les femmes « mises de côté » but de l’année, 30 % des films ont
et « pas écoutées ». été réalisés par des femmes, et 25 %
Michael Angelo Covino et Kyle Marvin, le 17 mai, au Palais des festivals, à Cannes. PAOLO VERZONE/AGENCE VU POUR « LE MONDE » Il y a un an, à Cannes, après l’af- par des équipes paritaires ou majo-
faire Weinstein et l’émergence du ritairement féminines », a déclaré
mouvement #metoo, des profes- Frédérique Bredin, la présidente
sionnel(le)s du cinéma créaient la du CNC (Centre national du ci-

Mike et Kyle, copains-clopant plate-forme « 50/50 en 2020 », en


vue d’atteindre la parité dans ce
secteur masculin et inégalitaire –
entre autres, les femmes dispo-
néma et de l’image animée), dans
un communiqué, vendredi 17 mai.
Depuis le début de l’année, 11 films
sur les 42 agréés par le CNC (25 %)
sent de budgets moins élevés que ont bénéficié de ce bonus.
L’amitié vacharde mais indéfectible entre deux hommes les hommes pour réaliser leurs
films, et sont aussi moins bien ré- Quatre femmes en compétition
immatures, portée par un duo symbiotique d’auteurs-interprètes munérées. La réalisatrice Céline Le 12 mai 2018, 82 femmes avaient
Sciamma figurait parmi les pre- monté les marches du Palais des
mières signataires – elle concourt festivals, du nombre de réalisatri-
cette année pour la Palme d’or ces sélectionnées en compétition
hilarante. Mike et Kyle (prénoms dans un jeu de quilles, pour en ré- dynamique de l’espace, des corps, avec Portrait de la jeune fille en feu, officielle depuis la création du Fes-
THE CLIMB qui ne laissent que peu de doute véler le fond de conformisme et des dialogues crée une comédie présenté le 19 mai. tival en 1946, contre 1 688 hom-
un certain regard sur la proximité entre les auteurs d’auto-aveuglement. imprévisible, toujours en bascule A l’initiative de la plate-forme fé- mes. Sur les 72 éditions, une seule
et leurs personnages), en voyage Chaque scène est conçue selon vers des émotions plus profondes. ministe, le Festival de Cannes a été femme a obtenu la Palme d’or,

R
ares sont aujourd’hui les dans le sud de la France, dévalent un principe de continuité, qui re- Entre Kyle et Mike, plusieurs le tout premier à signer, en Jane Campion en 1993 pour La Le-
comédies américaines côte à côte un petit lacet monta- lance les dés de la mise en scène. transferts s’accomplissent au fil mai 2018, une charte visant à at- çon de piano. Cette année, le nom-
qui manifestent encore gneux à vélo. Le premier, replet et Covino privilégie les plans-sé- des ans : l’un mincit tandis que teindre la parité dans les instances bre de femmes en compétition of-
un véritable appétit de bonhomme, évoque son mariage quences ou les longues prises, qui l’autre prend de la bedaine, les dirigeantes, et à garantir la trans- ficielle a légèrement frémi, pas-
formes cinématographiques. The imminent, quand le second, plus offrent une grande liberté de jeu non-dits s’estompent, la sagesse parence dans les comités de sélec- sant à quatre sur un total de vingt
Climb, excellente surprise, est pré- sec et renfrogné, profite d’une côte aux comédiens et explorent les es- trace son sillon. Ce que le film tions. Lors de la fête sponsorisée et un réalisateurs (trois en 2018,
cisément de celles-ci et nous pour lui avouer de but en blanc paces avec une souplesse jubila- cerne, à travers ceux-ci, n’est autre par un glacier, où trônent des zéro en 2012). La section Un certain
cueille autant pour la densité de avoir déjà couché avec sa future toire. Ainsi, lors d’une réunion de qu’un certain impensé de l’hétéro- sculptures d’esquimaux, la ven- regard est nettement plus mixte,
ses personnages, son oscillation femme. S’ensuit alors un échange, Thanksgiving qui tourne au vinai- sexualité : l’amour entre deux deuse internationale de films Del- avec 42 % de réalisatrices.
constante entre le rire et l’amer- filé dans un plan-séquence ahuris- gre, la caméra ne cesse de circuler hommes (la fameuse « bro- phyne Besse (Urban Distribution Samedi 18 et dimanche 19 mai, ce
tume, que pour ses ambitions dé- sant de fluidité, qui joue avec brio d’une pièce à l’autre, de la cave au mance », ou « romance entre co- International), cofondatrice de sera au tour de l’instance Media de
bordantes, parfois démesurées (et des distances et vitesses respecti- rez-de-chaussée, pour suivre la pains », motif récurrent de la co- « 50/50 en 2020 » dresse un pre- l’Union européenne, et de sa res-
tant mieux), de mise en scène. En ves entre les deux hommes, péda- combustion lente des ressenti- médie américaine) ne s’exprime mier bilan. « La charte signée en ponsable Lucia Recalde, de dévoi-
outre, on découvre avec lui un duo lant et s’invectivant pour ne pas ments et des reproches larvés. jamais que par la présence inter- ler son dispositif « Women on the
symbiotique d’auteurs-interprè- avoir à se cogner. Lors d’un dîner de Noël, Covino posée d’une femme qu’on se dis- Move ». Est annoncée, entre
tes jusqu’alors inconnus : Michael choisit de filmer toute la scène de- pute ou qui finit par prendre la autres, une étude sur la situation
Angelo Covino et Kyle Marvin, Grande liberté de jeu puis l’extérieur de la maison, ne tangente. Les tromperies, les trahi- Sur les 72 éditions, des femmes critiques de cinéma.
passés auparavant par la publicité Dès le départ, le film mise sur un retenant de la soirée que ses cou- sons, les mensonges et les coups une seule femme Tout le monde le dit : la marche
et la production. art de la scène, voire de la say- lisses ou ses à-côtés. Une virtuo- de gueule ne sont jamais que des vers l’égalité se fera avec les hom-
Tiré d’un court-métrage ayant nète, qui décrit la relation des sité qui n’a rien de gratuit, mais moyens détournés pour s’avouer a obtenu la Palme mes et certains d’entre eux sont
connu un certain retentissement deux compères au hasard ellipti- sert toujours sensiblement, et une tendresse réelle qui n’ose pas d’or, Jane Campion, déjà investis. On trouve quel-
au Festival de Sundance en 2018, que de retrouvailles et de avec une grande mobilité du re- dire son nom autrement. p ques réalisateurs connus en par-
The Climb décline les temps plus brouilles successives. Alors que gard, la complexe chorégraphie mathieu macheret en 1993, pour courant la liste des membres de
ou moins glorieux d’une amitié Kyle aspire tant bien que mal à vi- des êtres et des sentiments. On « La Leçon « 50/50 en 2020 », tel Robin Cam-
vacharde mais indéfectible entre vre en couple, à fonder un foyer, pourrait craindre que The Climb Film américain de et avec pillo ou Laurent Cantet. Et le pro-
deux hommes immatures, dont la Mike, dépressif intempestif, dé- ne soit plombé par une forme de Michael Angelo Covino. Avec de piano » ducteur Harold Valentin fait partie
cruelle complicité se dévoile dès boule à tout bout de champ dans théâtralité, mais c’est le contraire Kyle Marvin, Gayle Rankin, Talia de son conseil d’administration. p
une première scène franchement son existence, comme un chien qui se produit : son appréhension Balsam, Judith Godrèche (1 h 34). clarisse fabre

Distribuer un film en salles, un métier loin des projecteurs


Rencontre avec Carole Scotta, cofondatrice de Haut & Court, la société de distribution de « Jusqu’à la garde » ou « Toni Erdmann »

V endredi 17 mai, c’était son


jour. First Love du Japo-
nais Takashi Miike était
présenté à la Quinzaine des réali-
sateurs, sur la Croisette. Cofonda-
l’Allemande Maren Ade, en décou-
vrant le film sur son ordinateur, la
veille de sa sélection en Compéti-
tion à Cannes. Pari réussi : le film à
l’humour ravageur avait charmé
tique, premier long-métrage de
Mati Diop, Bac films Little Joe de
Jessica Hausner, Pyramide Por-
trait de la jeune fille en feu de Cé-
line Sciamma, Diaphana Le jeune
Ahmed des frères Dardenne. Rezo
Films a jeté son dévolu sur le film
d’animation J’ai perdu mon corps
de Jérémy Clapin, à la Semaine de
la critique… Quant aux Films du
s’occupe de faire venir la presse, les
exploitants… Mais il y a tout ce tra-
vail en amont qui dure parfois deux
ou trois ans, quand on s’engage sur
un film dès l’écriture. On va lire
ser », souligne Carole Scotta.
Haut & Court a découvert le
film Les Revenants (2004) avant
qu’il ne devienne une série sur
Canal+. Il faut essayer de tenir les
trice de Haut & Court, société de les festivaliers et obtenu le Prix de Losange, ils ont choisi Vif-argent deux ou trois fois le scénario, on deux bouts de la chaîne. Car le
distribution et de production, Ca- la critique internationale. de Stéphane Batut, sélectionné à nous soumet le casting, on va sui- marché du cinéma est de plus en
role Scotta a « acheté » ce film de C’est un paradoxe qui revient l’ACID. Gourmand, Le Pacte vre le tournage, le montage, etc. », plus polarisé entre les films « qui
yakusas quelques jours avant le chaque année : une quinzaine de
« Il y a tout un « gère » trois films de la compéti- résume Carole Scotta qui avait marchent » et ceux qui se fracas-
Festival de Cannes – Haut & Court distributeurs indépendants a la travail en amont tion, Les Misérables de Ladj Ly, sorti Nos batailles (2018), premier sent. « Les films les plus excitants,
le sortira en salles à une date qui mainmise sur une grande majo- Sorry We Missed You de Ken Loach, long de Guillaume Senez. tout le monde les veut. Il faudrait
reste encore à fixer. HanWay, le rité de films cannois. Ces profes-
qui dure parfois Sibyl de Justine Triet… Cannes est un terrain de chasse organiser un meilleur partage des
vendeur international de First sionnels sont « partout », et pour- deux ou trois ans, des talents, dit-elle. « On s’engage films en salles, éviter le saupou-
Love, avait organisé une projec- tant ils se sentent un peu invisi- Chasse aux talents auprès de réalisateurs qui font drage », estime la responsable de
tion à Paris, à l’attention des distri- bles, et fragiles : qui connaît leur
quand on s’engage Tous ces distributeurs sont re- leurs premiers ou seconds longs- DIRE. Alors que les engagements
buteurs. Ils se tous sont retrouvés métier ? « On est un peu froissé. On sur un film groupés dans le syndicat DIRE métrages. Tous ces talents qu’on des exploitants vont bientôt être
dans la salle obscure, guettant les a l’impression que les politiques et (Distributeurs indépendants réu- renouvelle, ce sont eux qui ensuite renégociés, Carole Scotta estime
réactions des uns et des autres. le grand public ne connaissent pas
dès l’écriture » nis européens) que Carole Scotta vont être repérés soit par des chaî- qu’il faut les durcir. « Peut-être
Quand un film plaît, les enchères vraiment notre travail », souligne- CAROLE SCOTTA copréside avec Eric Lagesse (Pyra- nes de télé, soit par des plates-for- certaines salles renonceront-elles
montent vite… Il y a trois ans, t-elle. Du côté des films en compé- distributrice mide). « Cannes est la partie émer- mes, pour faire des séries. Les à prendre un film, mais au moins
en 2016, Carole Scotta avait pris le tition officielle, le partage est fait : gée de notre activité : le film est fini auteurs de séries viennent du ci- cela clarifiera le paysage. » p
risque d’acheter Toni Erdmann de Ad vitam va sortir en salles Atlan- et arrive devant les spectateurs. On néma, il ne faut donc pas les oppo- cl. f.
culture | 17
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

LOC AT ELLI – N AN T E
Le réalisme fantastique redevient visible
A L B U M S

Fil d’Ariane
Œuvres de Pietro Antonio Locatelli
et Alex Nante. Le Concert Idéal,
Marianne Piketty (violon conducteur)
Il n’est pas rare de voir des compositeurs
Le FRAC PACA, à Marseille, se penche sur le mouvement lié à la contre-culture des années 1960
d’aujourd’hui se frotter à la musique
de leurs lointains aînés par des créations
en miroir censées instaurer un dialogue
par-delà les siècles. Plus exceptionnelle
EXPOSITION
est la démarche qui consiste à tisser un lien organique (à partir

L a notion de « réalisme fan-


S É L E C T I O N

d’une note, d’un geste, d’un accord) entre les œuvres de tastique » ne vous évoque
référence et celles qu’elles ont inspirées. C’est ce qui se produit rien, ou pas grand-chose ?
dans ce fascinant parcours suscité par Marianne Piketty entre Il faut dire qu’après avoir été un
Pietro Antonio Locatelli (représentant majeur de l’école mouvement de contre-culture
italienne de violon du début du XVIIIe siècle) et Alex Nante dans les années 1960 et 1970, elle
(Argentin né en 1992). Amorce ou prolongement des partitions est presque tombée dans l’oubli.
du virtuose d’antan (principalement des concertos grossos), « La science moderne nous ap-
chaque page de notre jeune contemporain est un chef-d’œuvre prend qu’il y a derrière du visible
de diffraction sensible, aussi intelligemment écrit que simple de l’invisible compliqué »,
profondément ressenti. A preuve, le passage d’une gigue (ba- écrivaient, en 1960, dans Le Matin
roque) à l’autre (moderne) au cœur d’un album à l’éclairage des magiciens, Louis Pauwels et
stroboscopique. A la tête de son ensemble, le bien nommé Jacques Bergier. Le premier était
Concert Idéal, Marianne Piketty déroule avec art la pelote journaliste, le second ingénieur
de fils violonistiques dans un labyrinthe dont, comme nous, chimiste et écrivain, et c’est dans
elle ne semble pas vouloir sortir. p pierre gervasoni la préface de ce livre que la for-
1 CD Evidence Classics. mule apparaît pour la première
fois. Le succès de l’ouvrage les in-
OR C HEST R E F RAN C K TORT I LLER cita à créer dans la foulée une re-
Shut Up ’n Sing Yer Zappa vue, Planète, afin de poursuivre
Comme un écho à la parution récente leurs recherches dans des domai-
des enregistrements du grand orchestre nes plus ou moins ésotériques :
éphémère monté par Frank Zappa fin phénomènes paranormaux, al-
décembre 1976 pour quelques concerts, chimie, cultures ancestrales…
le nouvel album du vibraphoniste Franck La lecture du livre a inspiré à
Tortiller est consacré à la musique Jean-François Sanz, directeur du
du compositeur et guitariste américain, Fonds de dotation agnès b., et au
là aussi dans la forme d’une grande réalisateur Farid Lozès une « Evo-
formation (avec vents et violon, instrument souvent convoqué cation contemporaine du réa-
par Zappa). Ce Shut Up ’n Sing Yer Zappa, au titre clin d’œil à une lisme fantastique » sous la forme Vue de l’exposition « Un autre monde///Dans notre monde ». FRAC PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR/LAURENT LECAT
série d’enregistrements de Zappa en soliste à la guitare, est une d’une première exposition à la Ga-
belle réussite. S’y combinent des développements de pièces lerie du jour, à la Maison de la poé-
originellement courtes, Montana, Mother People/Igor’s Boogie sie et au Centre Wallonie-Bruxel- prennent l’imagerie de phénomè- Célèbre pour ses immersions pé- de cartes postales, collectionnées
et Joe’s Garage, traité en ballade rêveuse entremêlée de citations les, à Paris, en 2016. Cette remise nes célestes, connaissait le mou- rilleuses (dans une pierre ou par Rémi Bragard, de Swanage,
d’autres thèmes – dont l’arrangement pour vents de Zappa en lumière présentait alors des vement, tout comme Jean-Michel un ours), Abraham Poincheval dé- dans le Dorset, en Angleterre, dont
sur Stairway to Heaven, de Led Zeppelin – ou Andy, avec travaux d’artistes comme ceux Othoniel, qui a réalisé et illustré voile son dernier projet : il a tra- le monument est un objet de vul-
ces infernales sautes rythmiques et pièces au long cours des photographes Lucien Clergue une édition de Locus Solus, roman versé la Bretagne à pied dans une garisation scientifique : un globe
réinventées, Brown Shoes Don’t Make it, Florentine Pogen. et Edouard Boubat, du dessinateur de 1914 de Raymond Roussel, et armure de 30 kg cet été. Dans l’ex- terrestre de 40 tonnes et 3 mètres
Précision de l’interprétation, inventivité dans la recréation, Jean Gourmelin ou de l’auteur de source d’inspiration pour les théo- position, l’armure est au repos, de diamètre, dont le motif répété,
tout ici est à la hauteur de son sujet. p sylvain siclier bande dessinée Moebius. riciens du réalisme fantastique. comme customisée par la nature, sous des angles différents, offre un
1 CD Label MCO. Elle a voyagé dans une version entre fougères, champignons et voyage spatio-temporel bégayant.
plus réduite et avec de nouveaux Effet spectral coquillages argentés. « Dans mes La large sélection de récifs artifi-
A. A. BON DY artistes au printemps 2018 aux A travers les trois étages du FRAC, expériences, il y a toujours un ciels reproduits à l’échelle 1/10 par
Enderness Halles Saint-Géry, à Bruxelles, des œuvres de toutes les époques moment où je décolle, où je suis Nicolas Floc’h se dresse comme la
Avec son splendide troisième album solo, avant cette troisième édition, sont mises en écho. Une galerie de happé par un monde qui s’ouvre, maquette d’une ville fantôme. Son
Believers (2011), le chanteur et beaucoup plus riche et ambi- portraits de famille des années où je suis ailleurs, un autre monde. travail documentaire en sculpture
multi-instrumentiste californien tieuse, présentée au FRAC (Fonds 1920 par le photographe de studio C’est une sorte de transe », explique sur ces architectures en béton aux
A.A. Bondy laissa une empreinte profonde régional d’art contemporain) Pro- belge Norbert Ghisoland est im- Abraham Poincheval. formes pures et complexes, im-
sur le chaud goudron de l’autoroute vence-Alpes-Côte d’Azur, en co- primée sur du tissu : la transpa- L’installation Fog News (2019), de plantées au large des côtes pour
country-folk alternative. Huit années production avec le Fonds de dota- rence redouble l’effet spectral de Jackson, projette des images permettre la reconstitution d’éco-
séparent ce disque de son successeur, tion agnès b. et le FRAC Grand ces enfants et de leurs parents. de chaînes d’info en continu sur systèmes affaiblis par la pêche in-
Enderness, fruit d’une remise en question Large, à Dunkerque, où l’ovni ira On découvre les concrétions de un brouillard artificiel en perpé- tensive, les fige dans un état brut.
artistique longuement mûrie : sa country a désormais viré new se poser au printemps 2020. Yoan Beliard : des souvenirs tou- tuelle évaporation. Anaïs Tondeur Pour Pascal Neveux, le directeur
age et la guitare folk figure aux abonnés absents. Pour la petite « Le réalisme fantastique, dans la ristiques placés dans une grotte a composé un Herbarium de Tcher- du FRAC, l’idée a été de prolonger
histoire, à peine avait-il achevé son quatrième opus que sa création artistique, est le fait de per- jusqu’à être recouverts de calcaire, nobyl à travers des rayogrammes l’exposition avec un regard sur la
maison et son matériel furent détruits le lendemain par l'incen- cevoir le fantastique au sein du réel, devenant des formes mystérieu- créés par l’empreinte de feuilles ra- collection, ce qui sera aussi le cas à
die qui ravagea la Californie, à l’été 2018. De là à penser qu’une par le biais de décalages parfois ses. Les tirages monumentaux de dioactives sur des plaques photo- Dunkerque. Séduit, il compte
malédiction plane sur cet album miraculé est un pas que nous subtils du regard », résume Jean- façades de cathédrales françaises sensibles, traces du désastre. cultiver cette veine fantastique par
ne franchirons pas, mais des fantômes l’habitent assurément. François Sanz, commissaire de (dont Notre-Dame de Paris) pho- En écho à l’intérêt pour les civili- de nouvelles acquisitions. p
Composé et enregistré en autarcie à l’aide de synthés analogi- l’exposition. Une façon de réen- tographiées par Markus Brunetti, sations disparues qui caractérise emmanuelle jardonnet
ques et d’une batterie rêche, Enderness est un disque insomnia- chanter le monde, en quelque qui a développé ses propres tech- le réalisme fantastique, on re-
que, propice à l’abandon, voire à l’isolement. Une pop gothique sorte. Peu d’artistes s’en revendi- niques de prise de vue secrètes, trouve les extraordinaires por- « Un autre monde/// Dans
minimaliste cousine de Timber Timbre (pour cette voix à la quent aujourd’hui, et la grande inspirées par l’alchimie, éliminant traits d’Indiens pris lors de leurs notre monde. Evocation
douce mélancolie), enveloppée d’une atmosphère urbaine, majorité de ceux qui ont été tout effet de perspective. Ou en- rites initiatiques par le prêtre contemporaine du réalisme
crasse, aux relents de Suicide et de The Idiot, d’Iggy Pop. contactés se sont documentés à core le corps de sainte Bernadette, catholique et anthropologue fantastique. » FRAC PACA,
Singulièrement captivant. p franck colombani cette occasion. Abdelkader Ben- embaumé en 1879 et toujours in- Martin Gusinde en Terre de Feu, 20, boulevard de Dunkerque,
1 CD Fat Possum/Differ-ant. chamma, dont les peintures re- tact, filmé par Laurent Montaron. en 1918. Ou encore près de cent ans Marseille 2e. Jusqu’au 2 juin.

Photo London mise sur l’émergence


G A L E R I E

Touchée par l’incertitude liée au Brexit, la foire britannique soigne les jeunes galeries

Installée dans Summerset House, tirages posthumes de Linda Mc- verte après sa mort en 2009 –
PHOTOGRAPHIE l’ancien hôtel des impôts, elle of- Cartney, photographe accomplie tous les tirages sont à vendre.
londres
fre aux exposants un dédale de morte en 1998 et épouse de l’ex- Mais à défaut des poids lourds

« Diable Blanc ». AURÉLIEN MOLE, COURTESY PAUL MAHEKE

PAU L MAHEKE
E n ce mois de mai, le soleil
brille sur Photo London.
Mais la foire britannique a
senti passer l’orage du Brexit. La
date initialement fixée pour quit-
petites pièces, charmantes mais
pas faciles à occuper. Il leur faut
aussi composer avec le goût des
acheteurs fortunés à Londres,
plutôt amateurs de couleurs dé-
Beatles, et les petits tirages subli-
mes des années 1930 du maître,
André Kertesz. « Linda McCartney
admirait Kertesz, explique-t-on sur
le stand. En les rapprochant, nous
du marché, Photo London s’est ra-
battue avec succès sur les galeries
émergentes. En sous-sol, le dyna-
mique secteur « Découvertes »
voit les artistes jouer habilement
Galerie Sultana ter l’Union européenne était le coratives que de tirages vintage. voulons souligner le travail de com- avec la matière photographique.
L’espace de la galerie s’embrasse d’un regard, et l’on croit tout 29 mars, peu avant l’événement. Y La photo ancienne est peu pré- position présent chez les deux. » Chez la française Binôme, les col-
voir, ou presque, de ce Diable blanc en franchissant son seuil : aurait-il des taxes sur les œuvres ? sente sur les stands, absence com- lages de photos d’Edouard Tau-
une poignée de sphères en cuivre patiné, suspendues ou La galeriste Esther Woerdehoff, fi- pensée par une belle exposition Monographies fenbach décomposent le temps et
posées, quelques petits blocs de cristal, pour l’essentiel. Ni dèle de la foire, qui expose l’Ira- consacrée au Britannique Roger De plus en plus de galeries pren- le mouvement. L’artiste-voya-
spectaculaire ni narratif, l’univers de Paul Maheke est de l’ordre nien Chervine, a eu du mal à con- Fenton (1819-1869. On y trouve un nent aussi le risque de la mono- geur Adam Jeppesen, à la galerie
du vibratoire et de l’alchimique. Son approche minimaliste et vaincre son transporteur, qui crai- fascinant tirage prêté par la reine graphie : ainsi le galeriste Thomas Black Box Projects, explore l’idée
sensible appelle une attention accrue sur les signes, les couleurs, gnait d’être bloqué avec son char- elle-même : juste un rond noir et Zander déploie les grandes ima- de voyage, avec des paysages
les matériaux et leurs échos polysémiques. Une vidéo montre gement. Mais elle reste philo- une croix blanche. Les débuts de ges de l’Américain Mitch Epstein froissés comme des cartes routiè-
les mains d’un magicien, la vitre de la galerie est obscurcie de sophe : « Pendant la foire Paris l’abstraction photographique ? Il sur la résistance contre l’exploita- res. L’avenir de Photo London se-
pigment bleu dessinant en creux et en lumière une chouette Photo, il y a eu l’élection de Trump, s’agit en fait de la cible trouée par tion de la terre aux Etats-Unis. ra-t-il dans la photo émergente ?
effraie. En scrutant les blocs de cristal, on découvre des figures des attentats, des grèves… il y a tou- la reine Victoria sur un stand de Quant à la galerie française Sit La nomination comme directeur
archétypales gravées en leur cœur. Un son de champ électroma- jours des imprévus, il faut faire tir en 1860 – joli carton. Down, elle séduit les Londoniens de Roderick van der Lee, un des
gnétique accompagne ces Jupiter (planète récurrente dans le avec. » Michael Benson, codirec- Signe que l’exigence progresse avec un compatriote, Tom Wood, fondateurs de la foire Unseen à
travail de Paul Maheke) en métal conducteur. Toujours, les teur de la foire avec Fariba Farshad, sur la foire, on trouve chaque an- arpenteur des rues de Liverpool. Amsterdam, spécialisée dans les
installations de ce jeune artiste français installé à Londres ques- souligne qu’une seule galerie a re- née moins de nus tape-à-l’œil, de Les incertitudes et les ventes découvertes, pourrait marquer
tionnent la palpabilité de l’invisible dans la culture occidentale, fusé de venir pour cause de Brexit. fleurs, de célébrités ou d’animaux. aléatoires ont freiné les grandes un pas dans cette direction. p
les problématiques d’oppression et d’invisibilisation liées à « On a même 20 % de plus de gale- Certaines galeries tentent même galeries. A défaut d’un stand, claire guillot
l’histoire coloniale. Programmé aux Biennales de Rennes et de ries européennes que l’an dernier. la pédagogie. Ainsi la britannique l’Américain Howard Greenberg
Venise, l’artiste est nominé au 21e Prix Ricard, et sera exposé à Mais on n’est pas sortis d’affaire… » James Hyman, qui ouvre les fans est présent avec une exposition Photo London, Somerset House,
Triangle Marseille à la rentrée. p emmanuelle jardonnet En cinq ans, la foire photo de des Beatles à la photographie mo- de Vivian Maier, photographe de Londres. Jusqu’au 19 mai.
Galerie Sultana, 10, rue Ramponeau, Paris 20e. Jusqu’au 1er juin Londres a réussi à faire son trou. derniste avec un mariage entre les Chicago dont l’œuvre a été décou- De 19 à 27 £. Photolondon.org
18 | télévision DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019
0123

Fascinante préhistoire de l’art moderne VOS


SOIRÉES
TÉLÉ
Picasso, Staël, Penone racontent dans « 36 000 ans d’art moderne » l’influence qu’a exercée sur eux l’art des cavernes

ARTE comme le fait remarquer un phi-


DIMANCHE 19 - 17 H 35 losophe qui n’a pas ses yeux dans D IM AN C H E 1 9 M AI
DOCUMENTAIRE sa poche, vues de profil, ces sta- TF1
tuettes font également penser à 21.00 Sully

S
i l’influence des arts dits des sexes masculins. Ce que Mi- Film de Clint Eastwood. Avec Tom
« premiers » sur l’art mo- quel Barcelo confirme d’un radi- Hanks (EU, 2016, 96 min).
derne est bien étudiée cal « C’est comme des bites », 22.50 Equalizer
depuis que le Musée avant d’en conclure qu’une Film d’Antoine Fuqua. Avec Denzel
d’art moderne de New York a femme aurait très bien pu les fa- Washington (EU, 2014, 142 min).
consacré au phénomène une ex- çonner… France 2
position désormais historique, la 21.10 Moi, Daniel Blake
part de l’art pariétal, celui réalisé « J’étais là » Film de Ken Loach. Avec Dave Johns
à la période paléolithique, reste Comme elles auraient pu être les (RU, Fr., Bel., 2016, 100 min).
encore largement inexplorée. auteures des peintures pariéta- France 3
36 000 ans d’art moderne, de les, d’autant que leurs hommes 21.00 Les Enquêtes de Morse
Chauvet à Picasso, un documen- étaient au boulot, dehors, à tra- Série avec Shaun Evans
taire réalisé par Manuelle Blanc à quer l’aurochs, et que ces œuvres (RU, 2018, 120 min).
l’occasion de l’exposition du Cen- témoignent d’une maîtrise qui Canal +
tre Pompidou « Préhistoire, une n’est pas celle d’un amateur se 21.00 Rugby
énigme moderne », qui se tient à délassant en peignant au retour Top 14 : Toulon - Clermont-Auvergne.
Paris jusqu’au 16 septembre, de la chasse. France 5
éclaire l’art des cavernes et son A dire vrai, et ce n’est pas non 20.50 Curcuma, la poudre
impact sur l’art du XXe siècle. Détail d’une peinture pariétale et d’une œuvre de la série « Fuck Maîtres » de Vincent Corpet. V. CORPET plus pour rien dans le fascinant aux yeux ?
Sa découverte est alors d’une ac- mystère de l’art des cavernes, on Documentaire de Laetitia Rossi
tualité brûlante pour les artistes : n’en sait rien. Cela n’empêche et Clément Gargoullaud
la grotte espagnole d’Altamira est C’est une des forces de ce docu- La juxtaposition de tableaux Un chapitre particulièrement toutefois pas de rêver, devant ces (Fr., 2018, 50 min).
mise au jour en 1879, celle de Las- mentaire que de donner la parole modernes, ceux de Miro notam- réjouissant traite des « Vénus ». empreintes de mains, signe mil- Arte
caux (Dordogne) en 1940. L’écri- aux artistes. Penone dit mieux ment, et d’œuvres des cavernes est Ainsi nomme-t-on des petites lénaire qui veut toujours dire la 20.55 Babel
vain Nicolas de Staël visite la pre- que personne l’émotion que l’on saisissante. Les signes abstraits de statuettes féminines qui permet- même chose : « J’étais là. » On le Drame d’Alejandro Gonzalez Iñarritu.
mière en 1935. Généralement ressent devant des images pein- l’un répondent presque littérale- tent aux étudiants d’histoire de retrouve aujourd’hui dans les Avec Brad Pitt, Cate Blanchett
avare de compliments, Picasso, en tes il y a 36 000 ans (Chauvet, dé- ment à ceux des autres. Il en tire, l’art d’apprendre le mot « calli- graffitis du street art, ceux de (Mex., Fr., EU, 2006, 135 min).
ressortant, dira de ses lointains couverte en 1994), le sentiment, en particulier avec la série des pyge ». Leurs prudes professeurs Banksy notamment. p M6
prédécesseurs : « Ils ont tout in- puissant dans un siècle qui a « Constellations », une poétique le préfèrent à sa définition com- harry bellet 21.00 Zone Interdite
venté ! » Son compatriote Miquel connu deux guerres mondiales, propre et surprenante. Une lueur plète : elles ont de gros fessiers et « Ventes aux enchères », magazine
Barcelo nous confia jadis avoir d’une permanence de l’huma- d’espoir aussi : si des humains ont des seins énormes. 36 000 ans d’art moderne, présenté par Florence Trainar.
terminé la visite de Lascaux à ge- nité, d’un imaginaire qui appar- pu, il y a 36 000 ans, réaliser des A une époque où l’espérance de de Chauvet à Picasso,
noux, tant par respect que par fas- tient à tous les hommes et à tou- images qui nous parlent et nous vie ne devait pas excéder 20 ans, de Manuelle Blanc (Fr., 2018,
cination. Staël contempla les sal- tes les époques. De cela l’art mo- émeuvent encore, l’espèce n’est la maternité a son importance… 53 min). Disponible sur Arte.tv LUN D I 20 M AI
les d’Altamira couché sur le dos. derne fera son miel. pas nécessairement foutue… A tout point de vue puisque, jusqu’au 25 mai. TF1
21.00 Clem
Série. Avec Lucie Lucas (Fr., 2018).
France 2
21.15 Meurtres au paradis

Jeu de piste dans les eaux sombres de Los Angeles Série. Avec Ardal O’Hanlon
(Fr., RU, 2018).
France 3
Sous les apparences du thriller, un voyage initiatique et ésotérique à travers la ville du cinéma 21.00 Faut pas rêver
« La Réunion », magazine
présenté par Philippe Gougler.
Canal +
CANAL+ CINEMA tif de la filature, ramené dans ce forme d’un sarcastique et ingé- suivre, à rencontrer, à affronter nien. Un secret qui désignerait les 21.00 Deutschland 86
LUNDI 20 - 20 H 50 cas à une figure anxiogène, a cer- nieux jeu de l’oie géant. Il se lance même, sont les émanations exem- rois de Beverly Hills et les princes Série. Avec Jonas Nay, Maria
FILM tainement eu un destin dans l’his- dans une suite de filatures qui dé- plaires d’un endroit qui a depuis d’Hollywood comme l’équivalent Schrader (All., 2018, 105 min).
toire du cinéma, qui dépassait les finiront un voyage initiatique et longtemps dépassé son existence des monarques de l’ancienne France 5

L e titre du deuxième long-


métrage de David Robert
Mitchell était It Follows
(2014). Il y était question de décrire
l’état d’adolescence à la lumière
contraintes du récit policier.

Lieu de fantasmes et de désir


Under the Silver Lake s’identifie
régulièrement à ce modèle. Sam,
ésotérique, au cours duquel il de-
vra déchiffrer des signes mysté-
rieux dans des boîtes de céréales
ou en écoutant des disques de
musique à l’envers, afin de décou-
concrète pour devenir un lieu de
fantasmes et un objet de désir. Un-
der the Silver Lake conclut avec une
identité parfaite entre la réalité de
la ville et sa dimension symboli-
Egypte, une allégorie que filait
déjà Maps to the Stars, de David
Cronenberg, même si, ici, l’appel à
la mythologie est une manière de
souligner la dimension dérisoire
20.55 La Femme d’à côté
Film de François Truffaut. Avec
Gérard Depardieu et Fanny Ardant
(Fr., 1981, 105 min).
Arte
du cinéma d’épouvante. Ce qui un flegmatique jeune homme vrir, in fine, la vérité sur le sort de que, mythologique et libidinale. de la Cité des anges. p 20.55 Le Client
« suivait » les protagonistes était fauché et en quête de célébrité à la disparue tout autant que sur Si le personnage principal re- jean-françois rauger Film d’Asghar Farhadi
ce qui les menaçait, et l’angoisse Los Angeles, se lance à la recher- l’essence de la ville. trouve une forme de réel dans le (Iran, Fr., 2016, 120 min).
provenait d’abord de cette incerti- che de Sarah, une voisine draguée Car Los Angeles est le sujet pro- lit d’une voisine, femme mûre Under the Silver Lake, film M6
tude quant aux intentions de celui à la piscine de son motel le temps fond du film de David Robert Mit- aimant la chair fraîche, il aura américain de David Robert 21.00 Le Meilleur pâtissier
ou de celle qui, dans la rue, se met- d’une soirée, qui s’est volatilisée à chell. Tous les personnages que auparavant découvert un des se- Mitchell. Avec Andrew Garfield, professionnel
tait à vous emboîter le pas. Le mo- l’aube. Sa recherche prendra la son dérisoire héros sera amené à crets cachés de l’eldorado califor- Riley Keough (2 h 19). Jeu présenté par Julia Vignali.

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Règlement de compte ou porte de Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 19 - 116
PAR PHILIPPE DUPUIS
sortie. II. N’arrangera ni l’esprit ni N°19-116 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
l’estomac. Dérange en tête. III. Base 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
1 5 3 9 6 8 2 7 4
de lancement. S’installe salement en Abonnements par téléphone : de France 3289
4 7 2 1 5 3 6 9 8 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ville. IV. Tout à fait raisonnable. Petite 9 6 8 2 4 7 1 3 5 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
I anglaise nerveuse. V. Ecole publique 6 7 5 1 4 6 7 9 3 8 2 abojournalpapier@lemonde.fr.
7 8 9 4 3 2 5 1 6 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
ouverte à tous. Aigrelette en bouche.
II VI. Négation. Défense internationale.
5 8 9 2 3 6 8 1 5 9 4 7 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
3 2 5 7 9 4 8 6 1

Donné dans la fosse. VII. Sur le Ca- 6 9 7 5 8 1 4 2 3 Par courrier électronique :


III 3 8 4 1 3 2 6 7 5 9 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
lavon dans le Vaucluse. Saisit les Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV images à contresens. VIII. Rejetèrent 5 1 8 9 Expert Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
la vérité. Même plate, elle est toujours Complétez toute la
V 8 9 5 6 1 grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
poétique. IX. Composé chimique. Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI
Droit dans les églises. X. Evacueraient 8 9 1 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
les gaz. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 9 4 2 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT
par colonne et par La reproduction de tout article est interdite
VIII 1. Naturelle chez les démocrates, pas 1 4 6 2 3 carré de neuf cases. sans l’accord de l’administration. Commission
toujours ailleurs. 2. Jamais seul à l’ou- Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX vrage. 3. Prolongement de la colonne.
Ne lâchera rien facilement. 4. Cité
X
mésopotamienne. Solide pour bâtir.
5. Laissent déborder leur passion. Présidente :

SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 115


6. Droit sur la planche. Péruvienne au
bord du pacifique. Bien arrivée chez
L’ESPRIT Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
80, bd Auguste-Blanqui,

HORIZONTALEMENT I. Contre-emploi. II. Apurer. Aïeul. III. Strigidés. Il. nous. 7. Bossât durement. 8. Facteur DE RÉSISTANCE 75707 PARIS CEDEX 13
Tél : 01-57-28-39-00
Fax : 01-57-28-39-26
IV. Sis. Réussite. V. Emane. Etai. VI. Ragots. Ri. Ha. VII. Olé. Uro. Cul. distributeur de cordes. Démonstratif. L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
VIII. Li. Arte. Chai. IX. ESON. Biglait. X. Sans conteste. 9. Dégrossirai à l’atelier. 10. Se re- 93290 Tremblay-en-France
Un hors-série du « Monde » Toulouse (Occitane Imprimerie)
dresse en tête. Réduit progressive- 100 pages - 8,50 € Montpellier (« Midi Libre »)
VERTICALEMENT 1. Casseroles. 2. Optimalisa. 3. Nursage. On. 4. Tri.
ment. 11. Dans la pensée chez le phi- Chez votre marchand de journaux Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
No. Ans. 5. Regret. 6. Erié. Sutbo (bouts). 7. Due. Rein. 8. Maestro. Gt. Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
losophe. Le roi des dieux sur le Nil. et sur lemonde.fr/boutique
9. Pissai. Clé. 10. Le. II. Chas. 11. Ouït. Huait. 12. Illégalité. durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
12. En pleine tension. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 rencontre | 19

Jean-Paul Kauffmann « Ecrire est


une manière d’exister sans être vu »
A 75 ans, Jean-Paul Kauffmann publie
son quatorzième livre, Venise à dou-
ble tour, une quête initiatique sur les
églises fermées de la ville. Il constate qu’il
n’écrira jamais d’ouvrage sur sa détention,
Ah oui ! Mais je trouve aussi ce que je ne
cherche pas. Ce qu’on appelle la sérendipité.
C’est tout le processus qui conduit vers la vé-
rité, vers le dévoilement, qui m’intéresse. Car
la vérité elle-même est souvent décevante.
quand il fut otage du Hezbollah au Liban On se dit : « Tout ça pour ça. » Comme dans
entre 1985 et 1988. les romans policiers où la fin, la solution de
l’énigme, n’est pas à la hauteur de l’intrigue.
Je ne serais pas arrivé là si…
Si un ecclésiastique, Georges Rousseau, un Sans une émotion partagée, nous ressen-
cousin de mon père, n’avait pas encouragé tons moins, écrivez-vous en substance.
mes parents à me faire suivre des études. Ils Est-ce ce qui nous rend humains ?
étaient boulangers-pâtissiers dans un petit Est-ce vrai pour tout ?
village au sud de Rennes et cette décision im- Mais oui. Si vous dégustez un vin tout seul,
pliquait des sacrifices financiers. J’étais l’aîné même si c’est une bouteille exceptionnelle, il
d’une famille de cinq enfants, cela n’avait vous manquera la joie du partage. J’expli-
rien d’évident. Il a suivi ma scolarité, m’a quais cela à propos d’un tableau, La Prise
conseillé dans mes lectures. « Alors Jean-Paul, d’habit d’une noble dame vénitienne à San
Le Petit Prince ? » Il avait une passion pour Lorenzo, de Gabriele Bella, une toile du
Saint-Exupéry et ne comprenait pas mon XVIIIe siècle aperçue dans un musée. Vous
peu d’intérêt pour son chef-d’œuvre. vous émerveillez devant la beauté d’un dé-
C’était un curé de gauche, gros fumeur de tail, le rendu d’un drapé, mais comment le
Boyards maïs, aumônier national pour la JAC décrire ? C’est impossible, donc cela ne sert à
[Jeunesse agricole catholique]. Puis il s’est oc- rien. Pourtant nous le faisons pour tenter de
cupé du Nid, cette association d’aide aux partager cette émotion avec autrui. Nous la
prostituées, et enfin d’un problème très ca- ressentons alors davantage.
ché, celui des prêtres qui défroquaient pour
se marier, ou non, sans vouloir se couper de Les livres vous ont « sauvé deux fois » :
l’Eglise. C’était un homme singulier. Je lui quand vous étiez pensionnaire dans une
dois ma carrière de journaliste. Au retour du institution religieuse, à l’âge de 11 ans,
Liban, je lui ai dit affectueusement : « Tout ça et en captivité, de 41 à 44 ans. Les livres
c’est ta faute ! » Pendant ma captivité, il a dont vous êtes maintenant l’auteur vous
tenté d’enseigner le latin à mes deux fils, « sauvent »-ils ?
mais sans grand succès. Les livres comme catharsis, je n’y crois pas.
Un autre prêtre, le curé Brionne, qui offi- La littérature qui va vous guérir… Ce n’est pas
ciait dans notre paroisse de Corps-Nuds, en un médicament ! Elle est faite au contraire
Ille-et-Vilaine, a joué un rôle important. Il a pour inquiéter, déstabiliser. La littérature,
proposé à mes parents de me donner des ru- c’est « la seule vie pleinement vécue », comme
diments de latin, justement, avant mon disait Proust, elle est en décalage avec notre
entrée au collège : « On peut assez vite perdre quotidienneté. Elle nous met aussi dans un
pied et c’est une discipline essentielle. » Ses état d’insatisfaction. Tous mes livres rôdent
cours m’ont permis de prendre une conforta- autour de mon histoire : j’ai essayé de ruser,
ble avance sur mes camarades. C’était un de la raconter par bribes, par la bande. Au
homme particulier lui aussi, assez sectaire, fond, c’est la pièce manquante d’un puzzle
probablement maurrassien, théologien de qu’il faudrait reconstituer et qui me fait dé-
haut niveau – et en décalage avec ses ouailles. Jean-Paul Kauffmann, faut. Mais j’ai renoncé. Mes livres, surtout les
J’ai la nostalgie de sa mise en scène de la reli- à Paris, le 26 février. derniers, racontent plutôt la magnificence
gion catholique, de ce faste post-tridentin SERGE PICARD/AGENCE VU du monde.
[rite du concile de Trente, en vigueur jusqu’à
Vatican II, en 1965] avec bannières, proces- Etes-vous « la souris sur la motte
sions, rogations et terreur de l’enfer. de beurre » dont vous parlez dans
« La Maison du retour » ?
Dans votre dernier livre, vous écrivez JE NE SERAIS PAS ARRIVÉ LÀ SI…« Le Monde » Oui, un peu ! Vous faites allusion à ces deux
ces mots merveilleux sur votre mère : Et vous vous êtes rapidement aperçu que souris tombées dans une jatte de lait : l’une
« Le visage était sombre, son âme interroge une personnalité cela n’avait « rien à voir ». Vraiment rien ? appelle au secours et se noie, l’autre se débat
radieuse. » On voudrait en savoir plus ! J’ai changé d’avis là-dessus. Les frontières de toute la force de ses pattes et finit par se
J’ai écrit un livre sur la joie, sur le bonheur en partant d’un moment décisif sont poreuses. On ne peut pas enfermer la lit- trouver au sec sur une motte de beurre.
d’être vivant. Ma mère n’avait pas l’air très térature dans un monde clos comme on le Raymond Guérin a écrit un livre extraordi-
avenant, mais c’était le tempérament le plus de son existence. Cette semaine, faisait autrefois. Mais j’étais tellement heu- naire sur sa détention pendant la seconde
gai, le plus jubilant qu’on puisse connaître. J’ai reux comme journaliste que le malentendu guerre mondiale, Les Poulpes, une sorte
hérité de cela, je crois. C’était quelqu’un de très le journaliste et écrivain évoque m’allait très bien. Dans ce métier, la qualité d’ovni littéraire. Lui aussi va se retrouver sur
complexe et même un peu contourné. Elle première n’est pas de bien écrire – si tant est une motte de beurre, mais elle va fondre. Il
voyait toujours le verre à moitié vide mais il son enfance et sa relation à l’écriture que cette qualité puisse se définir –, mais de ne s’est jamais remis de cette captivité et il
fallait comprendre son jeu. Elle se protégeait. bien observer, de hiérarchiser. Au fond, les est mort de cela. C’est pour cette raison que
Avant qu’elle ne décède, en 2016, elle m’avait articles dont on se souvient, que l’on garde, j’ai écrit 31, allées Damour (Table ronde,
interdit de prononcer un discours à son enter- ce sont tout de même ceux qui captent le 2004), sur sa vie. Le livre de Guérin, paru
rement, en disant que j’allais encore me mo- « divin détail », comme disait Nabokov, l’ano- en 1953, n’a pas rencontré son public malgré
quer d’elle. On maniait assez facilement l’iro- les Kerguelen, Sainte-Hélène, les Landes, malie qui fait sens. Retenir rien qu’une sa grande force littéraire. Les Français
nie l’un et l’autre. Je lui ai désobéi évidem- la Courlande, la Marne, Eylau, hier. image, c’est déjà formidable. n’avaient plus envie d’entendre parler de ce
ment et j’ai dit que je ne connaissais pas ma Pourquoi ? passé récent. L’histoire a resurgi plus tard,
mère, qu’elle gardait un moi inentamable, un La plupart sont des lieux marqués par quel- Un personnage très romanesque passe d’autant plus violemment.
centre caché. Je pense que c’était la joie. que chose d’incertain, de flottant, qu’on a du dans votre récit, le Cerf blanc. Il sait tout Pour écrire ce livre, je consultais beaucoup
mal à nommer – sauf Venise, le parfait con- sur ce que vous voulez découvrir. Et pour- d’archives. Je lisais son journal avec un senti-
Vous connaissez peut-être cette phrase tre-exemple. Donner un nom aux lieux, cela tant il reste dans l’ombre… ment d’angoisse, une prémonition de la ca-
de Michel Tournier, dans « Le Vent m’a toujours fasciné. Les Kerguelen, c’est un Il reste très énigmatique. C’est un être qui tastrophe. J’ai souvent pensé, après, que ma
Paraclet » : « L’enfance nous est donnée blanc sur la carte, des glaciers, des rivières. intériorise tout, rarement souriant, mais avec vie avait dévalé vers ce 22 mai 1985, le jour de
comme un chaos brûlant et nous Je parle d’endroits à la marge, à la périphérie. une immense générosité. Il s’appelle Ales- mon enlèvement.
n’avons pas trop du reste de notre vie Le livre Remonter la Marne (Fayard, 2013), ¶ sandro Gaggiato. Tout en étant très diffé-
pour tenter de le mettre en ordre cette rivière méconnue, participait de cela. Venise à double tour rents, je crois que nous étions obsédés par les Vous avez écrit plusieurs fois que vous
et de nous l’expliquer. » Lorsque j’ai reçu le Grand Prix de la Société de de Jean-Paul Kauffmann mêmes choses. Nous avons eu le même itiné- aviez pardonné à vos ravisseurs, car
C’est très juste. L’enfance, c’est cela, un se- géographie pour Outre-Terre, le voyage à Editions des Equateurs, raire catholique et nous en sommes restés la vengeance corrode l’âme. Et la colère,
cret qui vous poursuit jusqu’à la fin. Il n’y a ni Eylau (Gallimard, 2017), Jean-Robert Pitte, 336 pages, 22 euros marqués à jamais. Cet homme, vénitien, ma- l’avez-vous éprouvée ?
repos ni répit. J’ai 75 ans et je le ressens de ma- son président, m’a dit : « Vous êtes un écrivain rié à une Française, voulait garder son moi Ma colère est surtout venue du fait que ma
nière très aiguë. J’ai appris à lire dans Le Tour géographique. » Cela m’a fait un plaisir fou ! profond, dans un siècle où tout le monde se femme, Joëlle, mes deux fils, mes parents
de la France par deux enfants, un livre publié déboutonne. Les mots « sincère » et « authen- étaient impliqués et souffraient à cause de
en 1877. Mon existence inconsciente repose A Venise, surpris par un homme courtois tique » font florès car cette époque ne l’est cette captivité à l’issue incertaine. J’ai pu
sur ce livre fondateur de la IIIe République, qui dans une église fermée au public, vous pas. J’ai aimé cette réserve. C’est un homme l’éprouver aussi par rapport au cynisme de
m’a donné l’amour de mon pays, de ses pay- bredouillez : « Je ne savais pas », au lieu selon mon cœur. Les romans de la Table nos ravisseurs qui savaient très bien que la
sages, de ses grands hommes. Et puis je m’ap- de dire : « Je suis un écrivain français qui ronde et leurs personnages, ces chevaliers er- partie se jouait entre Etats. Mais la colère
pelais Kauffmann. On me traitait de « sale Bo- prépare un livre sur les églises closes. » rants dont on ne sait pas trop ce qu’ils cher- n’est pas un sentiment qui m’a submergé.
che » en Bretagne, enfant. Et à 15 ans, quel- C’est drôle, non, à 70 ans passés ? chent, m’ont beaucoup marqué. Lancelot voit Nos ravisseurs envoyaient des cassettes.
qu’un me dit : « Mais c’est un nom juif ça. » « Ecrivain », c’est une qualité très grave, re- passer un cerf blanc entouré de quatre lions Nous étions exhibés alors que le reste du
Je pense que j’appartiens à la dernière géné- doutable. Il y en a très peu. Jamais je ne me se- qui ne lui font aucun mal et accepte l’idée temps nous étions invisibles. Cela produit des
ration de privilégiés, celle qui est née entre rais présenté ainsi au Dr Cherido, un restau- qu’il ne saura jamais ce que signifie cette vi- sentiments très violents et contradictoires.
1940 et 1950, la plus chanceuse qui soit. J’ai rateur d’art qui m’a d’ailleurs, plus tard, fait sion. Il a accompli quelque chose d’extraordi- Vous montrez à vos proches que vous êtes vi-
connu le monde ancien, rural, où dans certai- visiter San Lorenzo en réfection. Je réponds naire sur lui-même. Le cerf blanc s’inscrivait vant. Vous vivez l’exhibition comme une obs-
nes fermes on se serait cru dans un tableau que je suis journaliste et que j’écris des livres. bien dans ma quête. Moi, j’ai fini, mais lui cénité, mais vous savez que cela peut vous
de Le Nain, au XVIIe siècle. Et j’ai vécu dans le Mais écrivain ! Et puis c’est un jeu aussi, cette continue la sienne et ne s’arrêtera jamais. sauver. Libre, vous n’avez qu’un désir, prolon-
monde nouveau, celui des années 1970-1980, fausse naïveté qui me conduit à prétendre ger cette invisibilité car l’exhibition a engen-
qui reste à mes yeux un âge d’or. que je ne savais pas que l’église était fermée… Vous citez volontiers le chevalier Yvain, dré une humiliation très profonde. Ecrire,
héros du poète Chrétien de Troyes. c’est une manière d’exister sans être vu. p
Vous êtes un écrivain des lieux. Vous avez choisi le journalisme pour « Je cherche ce que je ne puis trouver » : propos recueillis par
Venise aujourd’hui, la Champagne, écrire, car vous aimiez la littérature. ce pourrait être votre devise ? béatrice gurrey
20 |
IDÉES
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

UN SECOND SOUFFLE POUR L’EUROPE


Alors que l’Union économique et monétaire attire les critiques
de la plupart des candidats aux élections du 26 mai, des
économistes et des industriels proposent de nouvelles avancées

Agnès Benassy-Quéré
S’atteler à lutter au sein de l’Union
contre la fraude fiscale et sociale
E
n France, le débat sur l’Eu- La mise en place de l’Autorité euro- pace pour une initiative d’« union
rope et l’euro a tendance à se L’économiste suggère de passer de la demande de péenne du travail va y contribuer, pour l’emploi » alliant le finance-
cristalliser sur les questions budget européen, inaudible pour nos partenaires, à des mais la France pourrait aussi balayer ment des formations dans les mé-
budgétaires et fiscales : un devant sa porte en améliorant son tiers en tension, la fluidification des
budget, un impôt, et les pro- projets communs qui parachèveront le marché unique propre dispositif de lutte contre la parcours professionnels (aides à la
blèmes seront résolus. Cette au bénéfice des travailleurs et des contribuables fraude, comme l’a récemment sug- mobilité, à la reconversion), leur sé-
approche entre en collision avec le géré la Cour des comptes. curisation (réassurance chômage
point de vue des autres pays, au pre- Revenons-en maintenant à la ques- européenne) et, enfin, une conver-
mier rang desquels la « nouvelle li- tion du budget. L’Union européenne gence des normes sociales.
gue hanséatique » menée par les l’Union européenne. Le premier en- polonais (ou espagnol) payé au smic a un budget de l’ordre de 1 % du PIB. Ce Un tel projet nécessiterait un bud-
Pays-Bas, qui prône une version très jeu est de récupérer cet argent, pour coûte plus cher qu’un smicard fran- budget pose trois problèmes : trop pe- get, mais dans le but précis d’amélio-
libérale de l’intégration européenne. rééquilibrer les finances publiques, çais… à condition d’être effective- tit, trop peu flexible, pas spécifique à rer le fonctionnement du marché
Certes, la crise de la zone euro a dé- et rétablir l’équité devant l’impôt et ment déclaré, logé dignement, payé la zone euro. Le premier problème unique du travail et de relever les
montré le besoin d’un budget de sta- le consentement qui l’accompagne. pour ses heures supplémentaires, etc. sera difficile à résoudre, du fait no- perspectives de croissance – un ob-
bilisation, aussi bien pour épauler la Pour cela, il faut améliorer les systè- Par ailleurs, l’entreprise qui l’en- tamment du Brexit. Le deuxième est jectif plus facile à faire accepter que
Banque centrale européenne que mes d’information partagés et la voie ne doit pas être une coquille en partie causé par la politique agri- l’idée de transferts entre Etats mem-
pour soutenir tel ou tel pays dure- coopération entre administrations vide. Ce n’est donc pas le détache- cole commune, dont le poids dans le bres. Contrairement à une opinion
ment touché. Cependant, cette en- fiscales, mais aussi faire aboutir les ment qui pose problème, mais la budget rend difficile de dégager des répandue, l’Union européenne n’est
trée en matière ne passe pas auprès projets en cours visant à simplifier la fraude qui l’accompagne et qui moyens pour les nouvelles priorités. pas impuissante lorsqu’elle s’attelle
de nos partenaires européens. Pour collecte de la TVA et à resserrer les doit être combattue à l’aide d’un Quant au troisième problème, il lui vraiment à un projet – la preuve,
convaincre, il faut probablement mailles du filet de l’impôt sur le bé- meilleur système d’information et faut passer par le tamis de la subsi- l’imposition récente d’une norme
changer de méthode. néfice des sociétés. d’une coordination plus efficace diarité : remettons d’abord les politi- européenne unique en matière de
Un point de départ plus consensuel entre administrations. ques budgétaires nationales en ordre protection des données personnelles
est le marché unique et ses quatre li- Le tamis de la subsidiarité de marche, et l’on pourra ensuite dis- avec le Règlement général sur la pro-
bertés de circulation – biens, servi- La règle de l’unanimité en matière cuter d’un étage fédéral. Le sujet est tection des données (le RGPD).
ces, travailleurs et capitaux –, valeurs fiscale rend les choses difficiles mais bloqué pour un moment… Si l’Europe veut défendre son mar-
réaffirmées à l’occasion de la négo- pas désespérées. En effet, l’opinion ché, sa croissance et son haut niveau
ciation sur le Brexit. Le marché uni- publique fait monter la pression, tan- « Union pour l’emploi » de protection sociale, elle peut le
que est favorable à la prospérité éco- dis que le contexte international est Un autre angle d’attaque serait non faire. Encore faut-il présenter le pro-
nomique. Mais c’est aussi un bon ter-
rain de jeu pour la fraude fiscale et
devenu plus favorable, avec les initia-
tives de l’Organisation de coopéra-
LA FRANCE POURRAIT pas le budget, mais le marché uni-
que. Depuis le début de la crise fi-
jet sous son meilleur profil. p

sociale et, si l’on n’y prend garde, tion et de développement économi- BALAYER DEVANT nancière, beaucoup d’efforts ont été
pour la montée des inégalités entre ques (OCDE) et la récente réforme fis- déployés pour mettre en œuvre un
personnes et entre entreprises. cale américaine, qui introduit de SA PORTE EN vrai marché unique des finance-
La fraude et l’évitement fiscal trans- facto un taux minimal d’imposition ments des entreprises. Mais qu’en
frontières en matière de TVA, d’im- sur les sociétés. AMÉLIORANT SON est-il du travail ? A l’heure où les en- Agnès Bénassy-Quéré est
pôt sur les sociétés et d’impôts sur L’équivalent en matière sociale est DISPOSITIF DE LUTTE treprises, partout en Europe, se plai- professeure à l’Ecole d’économie
les personnes physiques représen- la fraude aux travailleurs détachés. gnent de la difficulté à recruter cer- de Paris, université Paris-I
tent au minimum 1 % du PIB dans Aujourd’hui, un travailleur détaché CONTRE LA FRAUDE taines compétences, il existe un es- Panthéon-Sorbonne

Lucrezia Reichlin ponse. Les pays qui ont subi le plus lourde-
ment la crise ont le sentiment que l’austé-
rité leur a été imposée, que la zone euro
n’offre toujours pas de filet de sécurité et
est aujourd’hui controversée dans la
mesure où elle implique la mutualisation
du risque souverain, mais d’autres pro-
positions sont sur la table. Une option
la BCE ne peut plus atteindre elle-même
ses objectifs de stabilité.
Troisièmement, la priorité doit être don-
née à la création d’un outil de stabilisation

et Jeromin Zettelmeyer qu’elle pénalise leurs banques et leurs en-


treprises, pour lesquelles l’accès au crédit
est relativement coûteux. Les pays créan-
ciers, de leur côté, ont le sentiment de vi-
pour un actif sûr, par exemple, serait une
obligation émise par le Mécanisme euro-
péen de stabilité (MES), qui émettrait à
son tour des prêts privilégiés à tous les
macroéconomique approprié pour la zone
euro – par exemple un mécanisme euro-
péen de réassurance-chômage. Le manque
de stabilisation des finances publiques a

Répondre à l’insécurité vre dans un système qui ne fait pas respec-


ter les règles et les expose à des passifs
budgétaires potentiels et opaques.
Etats membres de la zone euro jusqu’à
une certaine limite. Dans le cas peu pro-
bable où le MES serait victime de pertes
été l’une des principales raisons pour les-
quelles certains pays ont connu des réces-
sions bien plus graves que d’autres au

économique des citoyens


De nouveaux problèmes apparaissent sur ces prêts, ceux-ci seraient transmis cours des dix dernières années.
également. L’économie de la zone euro aux détenteurs d’obligations. L’UE devrait se concentrer sur l’achève-
est confrontée à un nouveau ralentisse- En période de crise en effet, les banques ment du marché unique, notamment par
ment. Le mécanisme de résolution com- détiennent des obligations souveraines de le biais de l’union bancaire et de l’union
mun est trop faible pour résoudre des pro- leur propre pays, ce qui crée une « boucle des marchés des capitaux, ou encore
Ces économistes appellent à compléter les mécanismes blèmes de liquidité, et reste soumis aux diabolique » entre le risque bancaire et le d’une stratégie intégrée de recherche et
veto nationaux. Le principe même selon risque souverain. La détention d’un actif d’investissement (en particulier pour lut-
de stabilité et d’union bancaire par de nouveaux outils lequel une zone monétaire commune né- sûr en euro permettrait aux banques de ter contre le changement climatique).
financiers et budgétaires, tels qu’un « actif sûr » en cessite une composante budgétaire conti- casser cette boucle. De plus, sans un tel ac- La possibilité d’un agenda commun sur le
nue d’être rejeté par certains membres de tif, il est difficile de créer un marché des marché du travail et les politiques de
euros et une réassurance-chômage européenne la zone. Un consensus pourrait certes capitaux suffisamment profond et liquide protection sociale devrait également être
émerger en faveur d’un petit budget de en euro, essentiel à la stabilisation des discutée. Ces priorités concernent la zone
soutien à certains Etats dans les domaines flux de capitaux transfrontaliers en cas de euro dans son ensemble, mais elles consti-
de l’innovation et de la compétitivité, crise, et au développement d’une union tuent un complément indispensable aux

L
e prochain Parlement européen de- mais il ne remplirait alors aucune fonc- des marchés des capitaux qui facilite la ré- efforts de réforme de la communauté élar-
vra se concentrer sur des proposi- tion de stabilisation macroéconomique et partition des risques entre pays. gie de l’UE visant à accroître la pro-
tions constructives pour que l’Union ne pourrait soutenir les politiques budgé- Deuxièmement, il faut réformer le cadre ductivité, la croissance et des politiques
européenne (UE) et l’euro tiennent taires nationales en cas de ralentissement budgétaire de la zone euro, mais égale- d’inclusion sociale, tout en respectant les
LES RÈGLES leurs promesses initiales de stabilité et de économique ou de récession. Surtout, les ment élaborer une politique budgétaire engagements d’assainissement budgé-
BUDGÉTAIRES prospérité en Europe. Nous avons certes
achevé la première étape de l’union ban-
nouvelles tensions commerciales requiè-
rent plus que jamais une Europe unie et
appropriée face au ralentissement écono-
mique et aux risques externes auxquels
taire au niveau national. p

ACTUELLES caire en établissant un superviseur unique soutenue par les citoyens. l’Europe est confrontée. Les règles budgé-
ainsi que des règles et des fonds communs taires actuelles se sont révélées excessive-
SE SONT RÉVÉLÉES pour la résolution des défaillances ban- Achever le marché unique ment complexes, difficiles à appliquer et
caires. Nous disposons d’un mécanisme Pour toutes ces raisons, il faut mettre en procycliques. Nous devrions concevoir
COMPLEXES, de stabilité européen qui pourrait interve- œuvre des politiques de soutien à la crois- des règles budgétaires qui permettent et
ET PROCYCLIQUES nir dans les crises souveraines en fournis- sance qui répondent également à l’insécu- encouragent les membres disposant Lucrezia Reichlin est professeure
sant des prêts aux pays en difficulté. Mais rité économique et à la fragilité du marché d’une marge budgétaire à poursuivre d’économie à la London Business School
la réforme est incomplète. du travail. Premièrement, nous devons des politiques budgétaires plus expan- et au Collège de France
Nombre des problèmes identifiés lors de négocier sérieusement la création d’un sionnistes lorsque les taux d’intérêt de la Jeromin Zettelmeyer est économiste
la dernière crise réapparaîtront dans une « actif sûr » pour le système financier de la Banque centrale européenne (BCE) sont à au Peterson Institute for International
crise future. Les griefs-clés restent sans ré- zone euro. La création d’euro-obligations leur limite inférieure, c’est-à-dire lorsque Economics
idées | 21
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

LA CHRONIQUE
DE PATRICK ARTUS
Xavier Ragot européen, pourtant nécessaire,
va à l’encontre des intérêts de
court terme de ces pays, qui de-
vraient investir ou faire davan-
chemin, l’existence même de la
zone euro est en péril.
Un nouveau budget européen
est-il nécessaire ? Il aiderait, sans
Le débat sur la théorie
Retrouver le chemin tage reposer leur économie sur la
demande interne. Il n’est dès lors
pas surprenant de voir ces
pays s’opposer au projet d’un
aucun doute, mais il semble
hors de portée. Les populations
européennes veulent une réap-
propriation nationale, perçue monétaire moderne
de la convergence budget européen de stabilisa-
tion, dans une lettre commune
envoyée aux institutions euro-
péennes début mai.
comme garante d’une démocra-
tie vivante. Dès lors, quel chemin
suivre ? Une solution se dessine :
l’Europe sociale. Il faut construire
les institutions qui permettent à
enflamme les Etats-Unis

L
Pour le président de l’OFCE, seul un projet Un système dual nos économies de converger dans a théorie conventionnelle de la
Pour prendre la mesure des di- le respect des projets nationaux. politique économique nous dit
d’institution sociale, comme une assurance- vergences, la comparaison des Un projet réaliste à court terme que la politique monétaire doit Patrick Artus
chômage européenne, peut sauver l’Union taux de croissance ne suffit pas, est celui d’une assurance-chô- maintenir l’inflation autour de est chef économiste
car ces derniers sont changeants. mage européenne. Il est mainte- l’objectif d’inflation des banques centra- de la banque
du repli sur les politiques nationales Les situations opposées de la nant envisagé à la fois par la les et que la politique budgétaire doit Natixis et membre
France et de l’Allemagne se me- Commission européenne, les contribuer à maintenir le plein-emploi du Cercle
surent plutôt dans la situation syndicats et des acteurs politi- mais dans le respect de la solvabilité bud- des économistes
des finances publiques. De 1980 ques, comme le ministre alle- gétaire de l’Etat. Cette théorie implique

L
a campagne des élections vité au début des années 2000. à 2010, les dettes publiques mand des finances. Il s’agit de qu’il puisse être parfois impossible d’as-
européennes est un ren- Aujourd’hui, l’Allemagne est le étaient pratiquement identiques construire un niveau européen surer le plein-emploi, si l’inflation est supérieure à l’objectif d’in-
dez-vous manqué pour pays le plus exportateur du entre les deux pays, équivalant à d’assurance-chômage en plus flation ou si la contrainte de solvabilité limite le déficit public.
le débat sur l’avenir de monde, devant la Chine ! Et la 80 % de la richesse nationale des niveaux nationaux, qui res- Mais cette analyse traditionnelle est aujourd’hui contredite
l’Union. Les différents program- France est désormais le pays en 2010. Depuis, ce taux a di- teront hétérogènes. Ce système par une nouvelle approche, la théorie monétaire moderne
mes contournent le problème le moins exportateur de la vergé, passant à près de 100 % en dual, national et fédéral, existe (modern monetary theory, ou MMT), objet de débats très vifs
majeur, que l’on peut formuler zone euro, un piètre résultat France et à environ 60 % en Alle- aux Etats-Unis et fonctionne aux Etats-Unis. Elle est défendue en particulier par Stephanie
ainsi : l’intégration économique que dissimule la sous-évaluation magne aujourd’hui. Pour illus- sans transferts permanents de ri- Kelton, qui a été l’une des conseillères économiques de Ber-
et monétaire, qui devait rap- actuelle de l’euro. trer ce fossé, disons que, si l’on chesse entre les Etats aux mar- nie Sanders (« How We Think About The Deficit Is Mostly
procher les peuples, contribue Ce déséquilibre des compétiti- estime à 17 milliards d’euros le chés du travail différents. Il aide- Wrong », New York Times, 5 octobre 2017 ; « Paul Krugman Asked
aujourd’hui à les séparer ! En vités est encore plus patent pour coût des mesures en faveur des rait les pays en cas de crise. Il est Me About Modern Monetary Theory. Here Are 4 Answers »,
effet, jamais les économies euro- les pays exportateurs d’Europe ménages en France à la suite du compatible avec les règles euro- Bloomberg Opinion, 1er mars 2019).
péennes n’ont autant divergé du Nord. Les Pays-Bas expor- mouvement des « gilets jaunes », péennes, si chères à nos amis L’idée est la suivante : le déficit public doit être à tout moment
que depuis la création de la tent plus de 10 % de leur richesse l’Allemagne pourrait financer allemands. Il respecte aussi la mis au niveau qui assure le plein-emploi, et ce déficit doit être fi-
monnaie unique. Mais il ne faut nationale, bien au-delà des cinquante fois ces mesures avant souveraineté nationale sur les nancé par la création monétaire, ce qui évite la hausse des taux
pas laisser la critique de cette si- seuils européens définissant un d’atteindre le taux d’endette- paramètres fondamentaux des d’intérêt (ce qu’on appelle l’« effet d’éviction » lié aux déficits pu-
tuation aux seuls projets de re- déséquilibre économique (6 %). ment français ! Etats-providence. Il contribuerait blics). Cette théorie a été fortement critiquée par des économistes
plis nationaux. Au contraire, Mais demander un rééquilibrage Comment en est-on arrivé là ? à préserver l’intégrité de la zone célèbres, en particulier Paul Krugman et Larry Summers (« The
une grande lucidité est néces- L’incapacité à formuler cette euro en élargissant l’espace des Left’s Embrace of Modern Monetary Theory Is a Recipe for Disas-
saire afin de construire une Eu- question dans le débat français solidarités, qu’il faudra actionner ter », The Washington Post, 4 mars 2019), pourtant des économis-
rope sociale, condition de la sur- actuel est inquiétante pour notre lors de la prochaine crise. Enfin, tes de gauche qui pensent qu’il faut davantage soutenir la de-
vie de la zone euro. capacité à éviter la crise qui vient. il favoriserait la cohérence de mande. Leur argument est que le déficit public va conduire à
Prenons la mesure des diver- Le projet européen s’est en effet nos institutions du marché du l’hyperinflation s’il y a création monétaire sans limite et, par
gences. Le niveau de richesse ita- reposé sur l’idée fausse que la travail sans faire peser le coût de conséquent, à la dépréciation du change et à l’inflation importée.
lien par tête n’a pas encore re- mise en concurrence des éco- la convergence sur les popula- La MMT est-elle une lubie d’économistes de second ordre, ou
trouvé son niveau d’avant-crise. JAMAIS nomies allait faire converger les tions les plus fragiles. p peut-on au contraire en tirer une réflexion sérieuse ? Ses parti-
Pis encore, cela fait maintenant institutions de chacun des pays sans rétorquent que, si l’inflation réapparaît, c’est le signe que le
vingt ans que la production par LES ÉCONOMIES membres, notamment celles plein-emploi est atteint et que l’on peut alors freiner la création
travailleur est constante en Italie,
et c’est une situation inédite
EUROPÉENNES du marché du travail, sans inter-
vention politique réfléchie. C’est
monétaire ; ou encore que les taux d’intérêt ne peuvent repartir à
la hausse dans un contexte de création monétaire.
pour un grand pays développé. N’ONT AUTANT le contraire qui s’est produit : Leur point de départ est en tout cas le constat de la faiblesse de
La contestation sociale y est les institutions nationales n’ont Xavier Ragot est président l’inflation, même au plein-emploi, en raison essentiellement du
forte, tout comme la tentation DIVERGÉ pas évolué, générant des diver- de l’Observatoire français fonctionnement nouveau des mar-
d’augmenter le niveau de vie par gences déstabilisatrices du coût des conjonctures économiques chés du travail. On observe par exem-
la hausse de la dette publique, QUE DEPUIS du travail, des taux d’intérêt et (OFCE), directeur de recherche S’IL N’Y A PLUS ple aux Etats-Unis que, même au
déjà élevée (130 % du PIB). Autre LA CRÉATION des flux de capitaux. L’admet- au CNRS et auteur
D’INFLATION, ALORS plein-emploi, les salariés ne quittent
exemple, la France et l’Allema- tre trace le chemin d’une véri- de « Civiliser le capitalisme » pas leur entreprise pour obtenir un
gne avaient la même compétiti- DE L’EURO table convergence. Sans un tel (Fayard, 184 pages, 18 euros) LA POLITIQUE salaire plus élevé ailleurs, ce qui était
traditionnellement la cause princi-
MONÉTAIRE pale de l’inflation. Le phénomène est
attribué à la collusion implicite (et
PEUT RESTER dans certains cas explicite) entre

Jean-Pierre Clamadieu et Philippe Varin EXPANSIONNISTE


POUR FINANCER
UN DÉFICIT PUBLIC
entreprises pour ne plus essayer d’at-
tirer les salariés des autres sociétés.
S’il n’y a plus d’inflation pour des
raisons structurelles, alors la politi-

Pas de souveraineté sans stratégie industrielle TRÈS IMPORTANT


que monétaire peut rester expan-
sionniste, comme le suggère la MMT,
pour financer un déficit public très
important sans prendre le risque
d’un retour de l’inflation et d’une hausse des taux d’intérêt. C’est
Les deux dirigeants d’ailleurs le cas du Japon, qui est au plein-emploi grâce à une poli-
que. Face à de grandes puissances qui n’hési- dans ce domaine que ses concurrents inter- tique budgétaire continûment expansionniste (la dette publique
appellent de leurs vœux tent pas à défendre leurs champions natio- nationaux (Chine, Etats-Unis, Japon, Corée du y atteint 230 % du PIB, le bilan de la Banque du Japon a atteint un
une révision des politiques naux, l’Europe devra réorienter significa- Sud). Afin de combler son retard, elle doit an de PIB), mais où l’inflation est quasi nulle, et les taux d’intérêt,
tivement sa politique de concurrence pour adopter un budget plus ambitieux pour son aussi bien à court terme qu’à long terme, nuls. Cela n’a pas
européennes de concurrence, permettre les rapprochements entre entre- futur programme de recherche et d’innova- conduit, pour l’instant, à des sorties massives de capitaux, ni à
d’investissement prises qui s’imposent, et prendre davantage tion Horizon Europe, pour atteindre 120 mil- une forte dépréciation du taux de change du yen.
en compte la situation des marchés mon- liards d’euros et créer ainsi un effet de levier
et d’innovation, pour combler diaux. C’est la condition pour faire émerger puissant sur l’investissement en Europe. Des risques d’instabilité financière
le retard avec les Etats-Unis de nouveaux leaders européens et rééditer Un tel budget doit renforcer l’écosystème Mais, pour que la MMT soit convaincante, il faut qu’elle réponde à
le succès d’Airbus. Il faut enfin pouvoir se européen de recherche et d’innovation et d’autres critiques que celles de Krugman et Summers. Si un défi-
et la Chine protéger des pratiques commerciales déloya- soutenir le développement de véritables cit public continuel est financé par une création monétaire
les en instaurant une réciprocité réelle au projets de rupture en Europe. Les techno- continuelle permettant de maintenir des taux d’intérêt très
cœur des accords de libre-échange, en renfor- logies-clés (nanotechnologies, biotechno- faibles, des risques d’allocation inefficace de l’épargne et d’insta-
çant les instruments de défense commerciale logies, green tech, photonique, intelligence bilité financière peuvent en effet apparaître.

E
n vingt ans, la part de l’industrie dans européens, ainsi que le filtrage des investisse- artificielle, cybersécurité) permettront de ré- L’épargne des ménages et des entreprises doit être canalisée
le produit intérieur brut (PIB) euro- ments stratégiques. pondre à deux défis : assurer la souveraineté vers le financement des déficits publics, donc vers le finance-
péen n’a cessé de chuter, passant dé- numérique de l’Europe et développer des so- ment de dépenses possiblement peu efficaces, d’où un affaiblis-
sormais sous le seuil des 16 %. L’effrite- Une approche en filières lutions innovantes et bas carbone afin de sement de la productivité et de la croissance. Ce ne serait que si
ment de notre base industrielle, maillon criti- L’Europe doit également maîtriser les filiè- permettre sa réindustrialisation. l’Etat réalise des investissements productifs de grande ampleur
que de l’économie européenne, conjugué à res industrielles stratégiques. Les chaînes de L’Europe ne peut se contenter d’approfon- (transition énergétique, construction d’industries stratégiques
l’essor d’une concurrence internationale valeur industrielles garantissent la maîtrise dir un marché intérieur sans se donner les nouvelles) que ce piège pourrait être évité.
agressive portée par les stratégies America complète de la production de biens manufac- ambitions d’une véritable politique indus- Par ailleurs, dans un régime économique de plein-emploi et
First et Made in China 2025 ébranlent l’auto- turés par une approche en filières, de l’appro- trielle qui favorise la croissance et l’emploi de faibles taux d’intérêt, l’aversion au risque devient faible, et
nomie stratégique de l’Union et menacent visionnement en matières premières à la sur notre continent en même temps qu’elle toutes les conditions de l’instabilité financière sont réunies : ex-
nos emplois d’aujourd’hui et de demain. mise sur le marché final. Ces filières doivent renforce nos économies dans la mondiali- cès d’endettement du secteur privé, bulles sur les prix des actifs
L’Europe doit d’urgence renverser cette ten- favoriser l’émergence de leaders industriels sation. N’est-ce pas là ce que demandent les (actions, immobilier), écrasement des primes de risque au-des-
dance grâce à une stratégie industrielle forte, européens aptes à conquérir les marchés citoyens européens ? La relance du projet sous du niveau de risque réel. Ni la politique budgétaire (formatée
sans laquelle il n’y a pas de souveraineté mondiaux sur des secteurs technologiques- européen en dépend. Les élections européen- pour assurer le plein-emploi) ni la politique monétaire (utilisée
économique et technologique européenne. clés, tels que la santé, les batteries, la nes du 26 mai et la mise en place d’une nou- pour monétiser les déficits publics) ne pouvant être utilisées
Cet impératif devra être l’une des grandes microélectronique, l’hydrogène, la cybersé- velle Commission sont l’opportunité d’ins- pour rétablir la stabilité, il ne reste que les politiques macropru-
priorités du prochain Parlement européen et curité, le calcul à haute performance, les tech- crire cet impératif au cœur de l’agenda euro- dentielles pour éviter la hausse de l’endettement ou des prix des
de la future Commission, qui disposent pour nologies bas carbone, la mobilité connectée péen, et il ne faut pas la manquer ! p actifs : ajustement des ratios de bilan des banques, limitation des
cela de trois leviers pour agir. et autonome ou encore l’Internet des objets. montants empruntés. Reste à savoir si ces politiques macropru-
Pour faire émerger des leaders européens, Cela suppose une mobilisation de toute la dentielles, activement utilisées aujourd’hui dans quelques pays
l’Europe doit mettre ses entreprises sur un palette des politiques européennes, y com- (Chine, Suisse, Canada), sont réellement efficaces.
pied d’égalité avec leurs concurrents interna- pris les nouveaux instruments, tels que Finalement, les partisans de la MMT ont-ils inventé, comme
tionaux. Elle doit répondre avec lucidité à la les projets importants d’intérêt européen le leur reprochent leurs détracteurs, un « repas gratuit » (« free
montée des protectionnismes, ainsi qu’à la commun, qui permettent de mobiliser des Jean-Pierre Clamadieu est président lunch ») permettant de maintenir le plein-emploi sans subir
menace que pourraient faire peser les stra- aides publiques spécifiques. d’Engie aucun coût ? Dans un monde où l’inflation ne semble plus
tégies industrielles, notamment chinoises et L’Europe doit enfin redevenir un leader Philippe Varin est président de France être une menace, le débat autour de la théorie monétaire
américaines, sur sa souveraineté économi- mondial de l’innovation. Elle investit moins Industrie moderne est en tout cas passionnant. p
22 | idées 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

21 août 1849
Victor Hugo appelle
à la création
des Etats-Unis d’Europe
Dans son discours au Congrès des amis de la paix
universelle, à Paris, l’écrivain et député définit
une « politique vraie » qui rallierait « l’unité historique
des peuples à la civilisation par la paix ». Un texte
à relire à la veille des élections européennes

A l’heure des élections pratique ? Cette idée sainte est-elle


européennes, il est sai- une idée réalisable ? Beaucoup d’es-
sissant de lire le dis- prits positifs, comme on dit
cours aussi solennel aujourd’hui, beaucoup d’hommes
que visionnaire pro- politiques vieillis dans le manie-
noncé par Victor Hugo ment des affaires, répondent Non.
lors du Congrès des Moi, je réponds avec vous, je ré-
amis de la paix univer- ponds sans hésiter, je réponds Oui !
selle, qui s’ouvre le (C’est vrai !) et je vais essayer de le
21 août 1849 à Paris. prouver tout à l’heure. Je vais plus
Dans ce texte, loin ; je ne dis pas seulement : c’est
publié deux jours plus un but réalisable, je dis : c’est un but
tard par le journal inévitable ; on peut en retarder ou en Extrait du manuscrit de travail préparatoire de Victor Hugo
BNF.

Le Siècle, l’écrivain hâter l’avènement. Voilà tout. (…) pour son discours au Congrès des amis de la paix. GALLICA-BNF
prophétise l’« efface- Un jour viendra où il n’y aura plus
ment des frontières sur la carte et des préjugés dans les d’autres champs de bataille que les
cœurs », et expose la nécessité de créer des « Etats-Unis marchés s’ouvrant au commerce et
d’Europe », garants de « la fraternité des hommes ». les esprits s’ouvrant aux idées. (Pro-
Député à l’Assemblée constituante depuis juin 1848, fonde sensation.) Un jour viendra où Ces cent vingt-huit milliards don- en même temps, économie politi-
Victor Hugo a été choisi par le Comité du congrès pour diriger l’on verra ces deux groupes immen- nés à la guerre, donnez-les à la paix ! que, science, industrie, philosophie,
les discussions. Soutenant initialement Louis-Napoléon ses, les Etats-Unis d’Amérique, les Donnez-les au travail, à l’intelli- législation, et converge au même
Bonaparte, l’écrivain est en train de s’éloigner des conserva- Etats-Unis d’Europe, placés en face gence, à l’industrie, au commerce, à but, la création du bien-être et de la
teurs pour rejoindre le camp républicain, notamment en l’un de l’autre, se tendant la main la navigation, à l’agriculture, aux bienveillance, c’est-à-dire, et c’est là
raison de la répression contre le peuple. Luttant désormais par-dessus les mers. (…) sciences, aux arts, et représentez- ON S’EST FORTIFIÉ pour ma part le but auquel je ten-
pour « l’extinction de la misère au-dedans, l’extinction de la
guerre au-dehors », il devient bientôt l’opposant acharné et
Et, ce jour-là, il ne faudra pas quatre
cents ans pour l’amener, car nous vi-
vous le résultat. Si, depuis trente-
deux ans, cette gigantesque somme
CONTRE UN DANGER drai toujours, extinction de la mi-
sère au-dedans, extinction de la
inébranlable de Napoléon le Petit (titre du livre qu’il publie en vons dans un temps rapide, nous vi- de cent vingt-huit milliards avait été CHIMÉRIQUE ! guerre au-dehors. (Bravos.)
1852), empereur des Français en 1852, après son coup d’Etat. vons dans le courant d’événements dépensée de cette façon, l’Amérique, Désormais, le but de la politique
Des Trois Glorieuses de 1830, en France, au « printemps et d’idées le plus impétueux qui ait de son côté, aidant l’Europe, savez- (…) ON A VU grande, de la politique vraie, le voici :
des peuples » de 1848, dans de nombreuses capitales, les
révolutions qui secouent l’Europe du XIXe siècle témoignent
encore entraîné l’humanité, et, à
l’époque où nous sommes, une an-
vous ce qui serait arrivé ? La face du
monde serait changée ! Les isthmes
LES GUERRES QUI faire reconnaître toutes les nationa-
lités, restaurer l’unité historique des
de la montée des nationalismes au sein d’un continent mor- née fait parfois l’ouvrage d’un siècle. auraient été coupés, les fleuves creu- NE VENAIENT PAS, peuples, et rallier cette unité à la civi-
celé par les guerres napoléoniennes et le congrès de Vienne. Grâce aux chemins de fer, l’Europe sés, les montagnes percées, les che- lisation par la paix ; élargir sans
Cette vague de rébellion, souvent réprimée dans le sang, bientôt ne sera pas plus grande que mins de fer couvriraient les deux ET L’ON N’A PAS VU cesse le groupe civilisé, donner le
est l’occasion d’envisager un monde moins belliqueux, ce que ne l’était la France au Moyen Age ! continents, la marine marchande bon exemple aux peuples encore
traduisent l’apparition de nombreuses sociétés de paix. Grâce aux bateaux à vapeur, on tra- du monde aurait centuplé (…) et la LES RÉVOLUTIONS barbares, substituer les arbitrages
verse aujourd’hui l’Océan plus aisé- misère s’évanouirait ! Et savez-vous QUI ARRIVAIENT ! aux batailles, enfin, et ceci résume
ment qu’on ne traversait jadis la Mé- ce qui s’évanouirait avec la misère ? tout, faire prononcer par la justice le
diterranée ! Avant peu, l’homme par- Les révolutions. Oui, la face du dernier mot que l’ancien monde fai-

M
essieurs, courra la terre comme les dieux monde serait changée ! (…) sait prononcer par la force.
Beaucoup d’entre vous d’Homère parcouraient le ciel, en Voyez, messieurs, dans quel aveu- Messieurs, je le dis en terminant,
viennent des points du trois pas. Encore quelques années, et glement la préoccupation de la et que cette pensée nous encourage,
globe les plus éloignés, le le fil électrique de la concorde entou- guerre jette les nations et les la misère qui était le péril réel ! On ce n’est pas aujourd’hui que le genre
cœur plein d’une pensée rera le globe et étreindra le monde ! gouvernants : si les cent vingt-huit s’est fortifié contre un danger humain est en marche dans cette
religieuse sainte. Vous (Longs applaudissements). (…) Mes- milliards qui ont été donnés par chimérique ; on a tourné ses regards voie providentielle. Dans notre
comptez dans vos rangs des publicis- sieurs, la paix vient de durer trente- l’Europe depuis trente-deux ans à la du côté où n’était pas le point noir ; vieille Europe, l’Angleterre a fait le
tes, des philosophes, des ministres deux ans, et en trente-deux ans la guerre, qui n’existait pas, avaient on a vu les guerres qui ne venaient premier pas, et par son exemple
des cultes chrétiens, des écrivains somme monstrueuse de cent vingt- été donnés à la paix, qui existait, pas, et l’on n’a pas vu les révolutions séculaire elle a dit aux peuples :
éminents, plusieurs de ces hommes huit milliards a été dépensée pen- disons-le, et disons-le bien haut, on qui arrivaient ! (C’est vrai !) vous êtes libres. La France a fait le
considérables, de ces hommes pu- dant la paix pour la guerre ! n’aurait rien vu en Europe de ce Messieurs, ne désespérons pas second pas, et elle a dit aux peuples :
blics et populaires qui sont les lumiè- qu’on y voit en ce moment ; le conti- pourtant. Au contraire, espérons vous êtes souverains.
res de leur nation. Vous avez voulu nent, au lieu d’être un champ de ba- plus que jamais ! Ne nous laissons Maintenant, faisons le troisième
dater de Paris les déclarations de taille, serait un atelier, et au lieu de pas effrayer par des commotions pas, et tous ensemble, France, Angle-
cette réunion d’esprits convaincus et ce spectacle douloureux et terrible, momentanées, secousses nécessai- terre, Belgique, Allemagne, Italie, Eu-
graves, qui ne veulent pas seulement le Piémont abattu, Rome, la ville res peut-être des grands enfante- rope, Amérique, disons aux peuples :
le bien du peuple, mais qui veulent le éternelle, livrée aux oscillations de ments. Ne soyons pas injustes pour Vous êtes frères ! » (Approbation
bien de tous les peuples. Vous venez la politique humaine. Venise qui se le temps où nous vivons, ne voyons dans toute la salle. Tous les Anglais se
ajouter aux principes qui dirigent UN JOUR VIENDRA débat héroïquement, la noble pas notre époque autrement qu’elle lèvent debout sur les banquettes et
aujourd’hui les hommes d’Etat, les
gouvernants, les législateurs, un
OÙ L’ON VERRA Hongrie qui se soulève, la France
inquiète, appauvrie et sombre ; la
n’est. C’est une prodigieuse et admi-
rable époque après tout, et le dix-
crient quatre fois hurrah ! en agitant
leurs mouchoirs. Ce discours est suivi
principe supérieur. Vous venez tour- CES DEUX GROUPES misère, le deuil, la guerre civile, neuvième siècle sera, disons-le hau- d’une longue émotion.) p
ner en quelque sorte le dernier et le l’obscurité sur l’avenir ; au lieu de ce tement, la plus grande page de l’his- victor hugo
plus auguste feuillet de l’Evangile, ce- IMMENSES, LES ÉTATS- spectacle sinistre, nous aurions toire. Comme je vous le rappelais
lui qui impose la paix aux enfants du sous les yeux l’espérance, la joie, la tout à l’heure, tous les progrès s’y ré-
même Dieu, et, dans cette ville qui UNIS D’AMÉRIQUE, bienveillance, l’effort de tous vers le vèlent et s’y manifestent à la fois, les
n’a encore décrété que la fraternité LES ÉTATS-UNIS bien-être commun, et nous ver- uns amenant les autres : chute des
des citoyens, vous venez proclamer rions partout se dégager de la civili- animosités internationales, efface-
la fraternité des hommes. (Applau- D’EUROPE, PLACÉS EN sation en travail le majestueux ments des frontières sur la carte et
dissements). Soyez les bienvenus ! (…) rayonnement de la concorde uni- des préjugés dans les cœurs, ten-
Messieurs, cette pensée religieuse, FACE L’UN DE verselle. (Bravos.) dance à l’unité, adoucissement des
la paix universelle, toutes les nations
liées entre elles d’un lien commun,
L’AUTRE, SE TENDANT Chose digne de méditation ! Ce
sont nos précautions contre la guerre
mœurs, élévation du niveau de l’en-
seignement et abaissement du ni- Ensemble réalisé en partenariat
l’Evangile pour loi suprême, la mé- LA MAIN PAR-DESSUS qui ont amené les révolutions ! On a veau des pénalités, domination des avec Retronews, le site de presse
diation substituée à la guerre, cette tout fait, on a tout dépensé contre le langues les plus littéraires, c’est-à- de la Bibliothèque nationale
pensée religieuse est-elle une pensée LES MERS péril imaginaire ! On a aggravé ainsi dire les plus humaines, tout se meut de France (BNF). Retronews.fr
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 carnet | 23

Jean Sérisé
Ses enfants, Jean-Louis Schwartzbrod,
Ses petits-enfants, son époux, Commémoration
Ses arrière-petits-enfants Alexandra Schwartzbrod et
Le Carnet et leurs conjoints, Bernard Poirette, Commémoration de la
Delphine Schwartzbrod et Georges déportation des Juifs de France par
Vos grands événements
ont la tristesse de faire part du décès, l’association « Les Fils et Filles des

Haut fonctionnaire Naissances, mariages,


anniversaires de naissance
le 14 mai 2019, à la veille de ses
quatre-vingt-dix-sept ans, de

Madeleine LANDAIS,
Borenfreund,
Stephanie Schwartzbrod et Nicolas
Struve,
Eléonore, Balthazar, Hugo, César,
Déportés Juifs de France » et le
Mémorial de la Shoah, avec le
soutien de la Fondation pour la
Mémoire de la Shoah.
Avis de décès, remerciements née LEGRIS, Raphaël, Marguerite et Alma,
anniversaires de décès, HECJF (1942), Cérémonie à la mémoire des 1200
souvenirs présidente de la Fédération française ont l’immense chagrin de faire part déportés du convoi n° 74 partis, il y a
Colloques, conférences, séminaires, des étudiantes catholiques (1945), de la mort de 75 ans, du camp de Drancy pour le
tables-rondes, portes-ouvertes, présidente de la Fédération française camp d’extermination d’Auschwitz-
journées d’études, congrès, des ciné-clubs de jeunes (1960-1963). Liliane SCHWARTZBROD. Birkenau.
nominations,
assemblées générales Ils rappellent la mémoire de son La cérémonie religieuse aura lieu Lundi 20 mai 2019, 12 heures.
mari,
Soutenances de mémoire, thèses, en l’église Saint-Louis de Grenoble,
Lecture des noms des déportés du
Expositions, vernissages, Hubert LANDAIS
le lundi 20 mai 2019, à 15 h 30.
convoi n° 74.
signatures, lectures, (1921-2006),
communications diverses directeur des Musées de France Son épouse (†), Mémorial de la Shoah,
(1977-1987). Ses enfants, 17, rue Geoffroy-l’Asnier,
Vous pouvez nous envoyer leurs conjoints 75004 Paris.
vos annonces par mail : La cérémonie religieuse aura lieu Et ses petits-enfants,
carnet@mpublicite.fr le mercredi 22 mai, à 14 h 30,
en l’église Sainte-Marie-aux-Fleurs,
Renseignements :
ont la douleur de faire part du décès Tél. : 01 53 01 17 18.
en précisant vos coordonnées à Saint-Maur-des-Fossés. Email :
(nom, adresse, téléphone de
lieux@memorialdelashoah.org
et votre éventuel numéro d’abonné Famille Landais,
ou membre de la SDL) 23, rue Bourdignon, M. Henri VINARD,
Réception de vos annonces : 94100 Saint-Maur. membre honoraire Nomination
de l’Académie nationale
du lundi au vendredi de chirurgie dentaire,
jusqu’à 16 heures L’Académie
Nike Wagner,
des Inscriptions et Belles-Lettres,
le samedi Louise Wagner-Launay, survenu à Valence, le 7 mai 2019, dans sa séance
jusqu’à 12 h 30 sa fille,
à l’âge de quatre-vingt-quinze ans. du vendredi 17 mai 2019,
Balthazar et Anatol Wagner,
a élu huit nouveaux
Pour toute information ses petits-enfants,
Colette Dorémieux,
correspondants étrangers
complémentaire Carnet : sa compagne
Anniversaire de décès
01 57 28 28 28 Ainsi que ses parents Le jeudi 19 mai 2011,
M. Michael ALRAM,
Et ses amis, de nationalité autrichienne,
directeur du cabinet des monnaies
ont la tristesse de faire part du décès
Michel PRIGENT, du Kunsthistorisches Museum
AU CARNET DU «MONDE» de président du directoire de Vienne,
des Presses Universitaires de France, historien de l’Iran
En 1993, à Paris. Jean LAUNAY, et de l’Asie centrale.
PASCAL PAVANI/AFP Décès homme de lettres et de théâtre, nous quittait à l’âge de soixante ans.
Mme Valentina CALZOLARI,
Serge Abramovici et Corbe, survenu le 17 décembre 2018, Nous ne l’oublions pas. de nationalité italienne,
Jean Abramovici, dans sa quatre-vingt-dixième année. professeur à l’université de Genève,
Gilles Abramovici et Aurélia, arménologue,
Jean-Christophe Abramovici Ses cendres seront déposées Souvenirs spécialiste du christianisme ancien.

J
usqu’au bout, il avait 28 AVRIL 1920 Naissance et Barbara, au cimetière du Montparnasse,
Marianne Abramovici et Guillaume, 3, boulevard Edgar-Quinet, Paris 14e, Il y a dix ans, M. Werner ERK,
conservé une vivacité d’es- à Bordères où un dernier hommage lui sera rendu de nationalité allemande,
Vincent Abramovici,
prit et un pétillement dans (Pyrénées-Atlantiques) ses enfants, le samedi 25 mai 2019, à 15 heures. Elisabeth Etla SKRZYNIA professeur émérite
les yeux qui le faisaient res- 1954 Conseiller au cabinet Ses petits-enfants, à l’université de Cologne,
sembler à un jeune homme. de Pierre Mendès France Ses arrière-petits-enfants, nous quittait. historien de l’Empire romain.
Jean-Luc Martinez,
Jean Sérisé, mort le 4 mai à Paris, 1965 Crée la direction président directeur, M. Michel HEBERT,
ont la tristesse d’annoncer la Les membres du conseil Elle vit toujours dans nos cœurs.
dans sa centième année, était de la prévision de nationalité canadienne,
disparition de d’administration
un homme à part. Haut fonc- au ministère de l’économie professeur émérite
Et l’ensemble des équipes Cécile aux USA, à l’université du Québec,
tionnaire, mais sans l’arrogance 1974 Chargé de mission Jean-Claude ABRAMOVICI, du musée du Louvre, Sylvie à Paris. médiéviste, historien de la Provence.
qui va parfois avec. Economiste, à l’Elysée
mais ô combien sensible au tra- 4 MAI 2019 Mort à Paris survenu le 12 mai 2019, à l’âge de expriment leur grande tristesse à Mme Stephanie W. JAMISON,
Au
quatre-vingt-neuf ans. l’annonce de la disparition de de nationalité américaine,
gique de l’homme. Proche de
quelques grandes figures poli- docteur Jean-Louis FRASCA, professeur
Professeur de Français, il enseigna à l’université de Californie,
tiques et pourtant hermétique à l’École normale d’Auteuil de 1965 M. Ieoh MING PEI. spécialiste de grammaire comparée
tué à trente-six ans, le 14 septembre
aux jeux de pouvoir. sion, Jean Sérisé va vivre la fin des à 1990. des langues indo-européennes.
1996.
Le ministère de l’économie et « trente glorieuses » et l’échec de Architecte visionnaire, exigeant et
des finances lui doit la création, Valéry Giscard d’Estaing à impo- Une cérémonie laïque aura lieu au M. Takeshi MATSUMURA,
convaincant qui sollicitait tous les Jean-Jacques Baudouin-Gautier,
crématorium du cimetière du Père- de nationalité japonaise,
en 1965, d’un de ses plus précieux ser sa « société libérale avancée » talents, Ieoh Ming Pei a fait entrer le ton ami.
Lachaise, Paris 20e, en la salle professeur à l’université de Tokyo,
outils : la direction de la prévi- dans une France secouée par le Louvre dans la modernité
Mauméjean, le lundi 20 mai, à 14 h 15. lexicographe, spécialiste d’ancien
notamment par l’audacieux projet
sion, qui, à partir de la comptabi- double choc pétrolier. L’expé- Communication diverse et de moyen français.
de la Pyramide, véritable œuvre d’art
lité nationale, élabore les pro- rience est douloureuse. L’élection Ni fleurs ni couronnes. devenue l’un des symboles
universels du musée et un emblème L’Institut Elie Wiesel vous invite à Mme Amneris ROSELLI,
jections économiques à moyen de François Mitterrand, en 1981, de nationalité italienne,
Son épouse, de Paris. une rencontre avec Eric Vinson
terme. Valéry Giscard d’Estaing le heurte parce que, expliquait-il, professeur à l’université de Naples
Ses enfants « Jean Jaurès, le judaïsme et les
perd un compagnon d’un demi- « à la direction de la prévision, Son intelligence, son élégance et « L’Orientale », helléniste,
Et ses petits-enfants, juifs », lundi 20 mai 2019, à 19 h30. spécialiste de la médecine antique.
siècle et la France, l’un de ses on disposait de tous les outils pour son incroyable sourire resteront Inscription :
grands serviteurs. A l’heure où savoir qu’elle déboucherait sur un très touchés des marques de dans les esprits. www.weezevent.com/les-lundis-de- Mme Sabine SCHMIDTKE,
l’ENA est appelée à se réinventer, échec économique ». sympathie qui leur ont été wiesel de nationalité allemande,
témoignées lors du décès de (Le Monde du 18 mai.)
le Béarnais, aux origines modes- 119, rue La fayette, professeur à l’Institute
75010 Paris. for Advanced Study de Princeton,
tes, incarnait ce que l’école a pu Un homme discret Jacques BORÉ, Les mathématiciens d’Orsay Tél. : 01 53 20 52 61. islamologue.
produire de meilleur dans les an- Deux ans plus tard, l’arrimage de
vous prient de trouver ici leurs ont l’immense tristesse de faire part
nées cruciales de l’après-guerre. la France à l’Europe, confirmé sincères remerciements.
Né le 28 avril 1920 à Bordères lors du tournant de la rigueur, le du décès, le vendredi 10 mai 2019, de Société éditrice du « Monde » SA
Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus
(Pyrénées-Atlantiques), Jean Sé- rassure un peu : face au creuse- Geneviève RAUGEL.
Directeur du « Monde », directeur délégué de la publication, membre du directoire Jérôme Fenoglio
Directeur de la rédaction Luc Bronner
risé avait intégré la première pro- ment des déficits, de l’endet- Madeleine BOUCHEZ, directrice de recherches Directrice déléguée à l’organisation des rédactions Françoise Tovo
motion de l’ENA, celle de 1946. tement et du chômage, il était professeure agrégée au CNRS. Direction adjointe de la rédaction Philippe Broussard, Alexis Delcambre, Benoît Hopquin, Franck Johannes,
Elle était composée de fortes tê- convaincu que le salut de la de lettres classiques, Marie-Pierre Lannelongue, Caroline Monnot, Cécile Prieur
chevalier Geneviève était une des figures Direction éditoriale Gérard Courtois, Alain Frachon, Sylvie Kauffmann
tes, d’anciens combattants, de ré- France viendrait de la construc- dans l’ordre des Palmes importantes du Laboratoire de
Rédaction en chef numérique Hélène Bekmezian, Emmanuelle Chevallereau
Rédaction en chef quotidien Michel Guerrin, Christian Massol
sistants qui avaient vécu l’effon- tion européenne. En interne, académiques, Mathématiques d’Orsay par son Directeur délégué au développement du groupe Gilles van Kote
drement de la France comme un les hommes politiques étaient activité mathématique exceptionnelle, Directeur du numérique Julien Laroche-Joubert
s’est éteinte dans sa centième année, avec des contributions remarquables Rédacteur en chef chargé des diversifications éditoriales Emmanuel Davidenkoff
affront et récusaient tout for- devenus trop faibles pour impo- le 9 mai 2019. sur un vaste champ s’étendant de Chef d’édition Sabine Ledoux
matage à l’heure de la recons- ser le changement. l’analyse numérique des équations Directrice du design Mélina Zerbib
Direction artistique du quotidien Sylvain Peirani
truction. Lui se passionne pour Jean Sérisé était un homme dis- La cérémonie religieuse aura aux dérivées partielles à l’étude des Photographie Nicolas Jimenez
Keynes dans une France qui ne cret qui ne révélait rien des lieu le mardi 21 mai, à 14 h 30, systèmes dynamiques en dimension Infographie Delphine Papin
en l’église Notre-Dame de Lourdes, infinie. Médiateur Franck Nouchi
le connaît guère. A sa sortie de conversations qu’il avait eues 1427, avenue Roger-Salengro, à Directrice des ressources humaines du groupe Emilie Conte
l’école, il refuse d’intégrer la pres- avec ceux qu’il avait servis. Mais à Chaville (Hauts-de-Seine), suivie de Elle était aussi appréciée pour son Secrétaire générale de la rédaction Christine Laget
Conseil de surveillance Jean-Louis Beffa, président, Sébastien Carganico, vice-président
tigieuse direction du Trésor pour force de côtoyer les hommes poli- l’inhumation au cimetière de investissement infatigable dans la
Chaville. vie de notre laboratoire et de notre
se consacrer, avec quelques com- tiques, il en avait dressé une inté-
université et dans la formation des
pagnons, au développement de la ressante typologie : « Il y a ceux De la part de étudiants qu’elle assurait avec une
macroéconomie. qui aiment le débat politique et le attention et une gentillesse rares.
La grande époque de la planifi- contact avec les citoyens, ceux qui Catherine et Jean-Pierre Bouchez,
cation commence, l’essor de la ne voient dans la politique qu’un
Colette Piveteau-Briseul
et Jean-Denis Briseul,
Nous présentons nos condoléances Le Carnet
et notre amitié à sa famille et en
comptabilité nationale sert à jus- moyen d’avancer leurs affaires, et ses enfants, particulier à son conjoint Gérard
tifier les interventions de l’Etat le tout petit cercle des hommes Élodie, Charlotte, Émilie, Laumon.
dans l’économie. Une symbiose d’Etat », disait-il. Leurs caractéris- ses petits-enfants,
Gaston, Léa, Jules, Manon, Zoé,
s’opère entre quelques techni- tiques ? Ils assimilaient tout très Billie, Claude,
ciens de haut vol et les politi- vite, avaient plus mauvais carac- ses arrière-petits-enfants. son épouse,

Annoncez
ques qui veulent bien s’intéres- tère que les autres, étaient d’une Laurent, Aline et David,
Signatures
ses enfants
ser à leurs travaux. Lorsque, en adaptabilité à toute épreuve et sa- Les familles Vago et Cormier et leurs conjoints,

vos événements Projections-débats


juin 1954, Pierre Mendès France vaient se hisser à la hauteur des Ses petits-enfants,
font part du décès de Isabelle,
entre à Matignon, il appelle Jean événements grâce à la certitude

culturels Lectures
sa sœur,
Sérisé à ses côtés. qu’ils avaient que, en accédant Mme Nicole CORMIER VAGO, Sa famille
Quelques années plus tard, Va- aux responsabilités, ils seraient
Communications
Et ses amis,
léry Giscard d’Estaing, tout jeune utiles à la collectivité. survenu le 15 mai 2019,
diverses
à l’âge de quatre-vingt-six ans. ont la tristesse de faire part du décès
ministre de l’économie, le fait en- Dans ce vivier très restreint, il
de
trer à son cabinet pour ne plus ja- plaçait Charles de Gaulle, Georges Ses funérailles seront célébrées
mais s’en séparer. L’énarque gar- Pompidou, Michel Debré, Valéry le mercredi 22 mai, à 15 heures, en Claude I. A. RISO-LEVI,
l’église de Milly-la-Forêt (Essonne).
dait de ces années-là un souvenir Giscard d’Estaing, mais aussi Ray-
ébloui : « Valéry ne ressemblait mond Barre et Pierre Mendès
Sa famille
survenu le 15 mai 2019,
à l’âge de quatre-vingt-deux ans. Pour toute information :
01 57 28 28 28
absolument pas aux hommes poli- France. En revanche, Jacques Chi-
tiques de l’époque, il avait une for- rac n’y trouvait pas sa place. a la tristesse de faire part du décès de Un hommage lui sera rendu le
mation scientifique et croyait au « Il avait beaucoup fait pour le
Mme Madeleine KRENO,
lundi 20 mai, à 16 h 30, au nouveau
cimetière de Villepreux, suivi de
01 57 28 21 36
progrès. Chaque matin, il arrivait
avec une idée, toute l’équipe était
Parti socialiste », disait de lui Jean
Sérisé. La trahison de 1981 n’était
née CROUZET, l’inhumation. carnet@mpublicite.fr
fascinée », aimait-il à raconter. toujours pas pardonnée. p survenu le 2 mai 2019, 30, avenue de Gascogne, Tarif : 29,50 € TTC Prix à la ligne
A l’Elysée, où il est chargé de mis- françoise fressoz dans sa quatre-vingt-seizième année. 78450 Villepreux.
24 | 0123 DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019
0123

L’AIR DU TEMPS | CHRONIQUE LUCIDITÉ


FRANCO-
par cl ar a ge orge s

ALLEMANDE
Le taux Mme Merkel qui a évoqué, dans un entre-
tien au quotidien Süddeutsche Zeitung, des
« différences de mentalité » entre elle et
avait eu tort de miser autant au départ,
dans son ambition de relancer l’Europe, sur
le partenariat avec Berlin : engluée dans ses
de « gênance » M. Macron et la vivacité de leurs discus-
sions. M. Macron a réagi en privilégiant la
« confrontation féconde » par rapport à la
négociations de coalition gouvernemen-
tale, l’Allemagne n’a pas été au rendez-vous
– Mme Merkel le reconnaît, et de nombreux
« confrontation stérile ». responsables politiques et économiques de
Qu’il y ait des différences de mentalité en- son propre pays le lui reprochent. La chan-

A « MALAISANT »,
utant l’écrire d’em- tre Français et Allemands n’est pas une celière, de son côté, forte de sa longue expé-
blée, cette chronique nouveauté, pas plus que les divergences en- rience et du poids de son économie, sup-
ne fera pas honneur à « GÊNANCE », tre leurs dirigeants – Mme Merkel, qui en est porte mal de se voir donner des leçons par
son intitulé. Cet « Air à son quatrième président français, le sou- un jeune chef d’Etat en butte à une grave
du temps », où l’on se doit de hu- « KIFFANCE »… ligne elle-même. Il est inévitable que les in- crise sociale. La perspective du Brexit et la
mer l’époque, de sentir la ten-
QUEL TRÉSOR térêts des deux pays et de leurs leaders di- proximité des élections au Parlement euro-
dance émergente, de renifler la
particule fine qui chatouille la
narine de nos concitoyens, voilà
qu’on a décidé de le vicier. Com-
ment ? En assumant la posture
LANGAGIER !

dont fait partie Edouard Trouil-


C omme avec Donald Trump, Emma-
nuel Macron s’est jeté tout feu tout
flamme, au début de son mandat,
dans sa relation avec Angela Merkel. Et,
comme avec le président américain, la réa-
vergent : actuellement, ces désaccords por-
tent notamment sur le degré d’intégration
de la zone euro, sur la politique d’exporta-
tion des armements, sur le mode de dési-
gnation du président de la Commission
péen, où leurs partis ne jouent pas dans le
même camp, exacerbent les tensions.
Mais sans doute est-il sain, après tout,
dans une relation aussi étroite, d’identifier
avec lucidité les points de friction plutôt
du chroniqueur ringard en re- lez, qui raconte la suite. « Il a été lité est venue doucher son enthousiasme. européenne. M. Macron et Mme Merkel que de prétendre qu’ils n’existent pas. L’es-
tard de trois wagons. mis au vote sans être retenu La chancelière allemande l’avait pourtant prennent aussi soin de rappeler leurs sentiel porte alors sur la manière de les gé-
En guise de wagons, voici donc plusieurs années d’affilée, mais averti, il y a deux ans, à l’époque où elle points de convergence : « Nous sommes lar- rer : c’est le fameux compromis que Berlin
trois mots : « malaisant », « gê- en 2017, le nombre d’occurrences était encore admirative : « Le charme ne gement sur la même longueur d’onde », pré- et Paris doivent en permanence rechercher.
nance », « kiffance ». Le fait même dans la presse a été multiplié dure que s’il y a des résultats. » cise la chancelière, sur les grands objectifs Il est particulièrement délicat à trouver en-
que ces mots parviennent jus- par trente, et c’est comme cela Il serait injuste de dire que les résultats du climat, de la défense, de l’Europe, de tre un président qui voudrait tout changer
qu’à une représentante de la qu’il a été adopté. » sont absents, mais le charme est à l’évi- l’Afrique et de politique transatlantique. et une chancelière qui ne voudrait rien
vieille presse est mauvais signe Malaisant est extraordinaire dence rompu. Depuis que le président fran- Ce qui est plus nouveau, c’est la franchise changer. Mais il reste crucial pour stabiliser
pour leur avenir proche dans les par sa fonction performative : çais a fait ouvertement état, dans sa confé- avec laquelle les deux dirigeants commen- une Union européenne en pleine tempête.
cours de collège-lycée. Le Monde il suscite chez celui qui l’entend rence de presse du 25 avril, de divergences tent leur relation. Cette honnêteté est, bien C’est une immense responsabilité. Elle in-
écrit sur la « gênance » : « la gê- exactement ce qu’il cherche à avec la chancelière, les deux dirigeants se sûr, empreinte de déception de la part de combe, en premier lieu, à Mme Merkel et à
naaaance… » Ajoutons à cela que dire. Pourtant, ce n’est pas un répondent par médias interposés sur l’état M. Macron et de crispation de la part de M. Macron. A eux de se remettre, ensem-
« malaisant » fait cette année son barbarisme, poursuit Edouard de leur relation. Mercredi 15 mai, c’est Mme Merkel. Le premier a dû admettre qu’il ble, à l’ouvrage, dès la fin mai. p
entrée dans Le Petit Robert, paru Trouillez : « Beaucoup de gens per-
jeudi 16 mai, sous la définition çoivent malaisant comme un mot
suivante : « Qui met mal à l’aise, mal formé. Or, en ancien français,
qui crée un malaise, une gêne. » le verbe malaiser existait. Il n’y a
Institutionnalisation suprême : donc aucun problème de for-
le mot existe, il n’a donc plus de mation. » C’est aussi ce qu’expli-

LE LIBAN
raison d’être chez les adolescents. que à sa manière le lexicogra-
phe Jean Pruvost, auteur des Se-
L’« échelle de Villejuif » crets des mots (Vuibert, 368 p.,
Pourtant, quel trésor langagier. 22,90 euros). « Les jeunes n’ont pas
L’exemple le plus parfait du sen- choisi le “malaising”, le “kiffing”
timent malaisant a été dégoté ou le “gêning”, mais un suffixe bien
en 2016 par des utilisateurs du français, -ance/-ant, qui témoigne
forum 18-25 de Jeuxvideo.com, de la vitalité de la langue. »
sous la forme d’une vidéo ama- Pour lui, les inventeurs de mots

Porte de l’Orient
teur aux caisses d’un magasin nouveaux se classent en quatre
Carrefour à Villejuif (Val-de- catégories : les peu familiers, plu-
Marne), où deux employés costu- tôt des adolescents, qui maîtri-
més chantent – d’une voix très sent mal le vocabulaire – des sor-
mal assurée – un extrait de La tes de Monsieur Jourdain du néo-
Belle et la Bête de Disney dans logisme ; les joueurs, qui « ado-
l’indifférence générale. Ils ten- rent suffixer » (avouez, vous vous
tent en vain d’impliquer les reconnaissez) ; les snobs, qui
clients, qui remplissent précipi- créent des concepts à tout-va
tamment leurs sacs de courses en (comment ça, un truc de journa-
les fuyant du regard. La vidéo est listes ?) ; et les érudits, qui savent
si embarrassante qu’elle a donné que « malaisance » existait dès le
lieu à l’invention, sur le forum XVe siècle et que gênance est à
18-25, d’une « échelle de Ville- l’origine un mot du dialecte solo-
juif », qui mesure le degré de ma- gnot. Ces derniers sont peu nom-
laise suscité par une situation. breux, précise-t-il aimablement.
Au niveau 7, on trouve ainsi un Pas sûr que la Sologne soit la ré-
clip officiel de la Mairie de Paris, férence première de ce Tweet
« Pas pipi dans Paris », où une hu- pourtant inspiré : « Les memories
moriste de jaune vêtue chante Snapchat ça regorge de gênance. »
autour d’une cuvette. Au niveau 13 Ou de ce commentaire d’une vi-
(l’échelle en comportait 10 mais déo où un jeune homme se ridi-
certaines vidéos ont été jugées si culise devant sa mère : « La mère
malaisantes qu’il a fallu en rajou- est en PLS de gênance. » En PLS,
ter), des images de Christophe c’est-à-dire en position latérale de
Castaner en campagne pour Em- sécurité, expression d’un embar-
manuel Macron en 2017, effec- ras puissant. Les adolescents sont
tuant des bonds de lapin devant des génies lexicaux.
un public phocéen en ahanant A l’autre bout du spectre de
« Qui saute pas n’est pas mar- l’émotion pubertaire, toujours
seillais ! » Le ministre de l’inté- très nuancée, figure la kiffance.
rieur, pourvoyeur officieux du Ro- Moins employé que malaisant et
bert. A quand la « vodkance » (une gênance, le mot est le titre d’une
brève romance sous influence) ? séquence de la série Skam France,
Cela fait longtemps que malai- sur un groupe de lycéens pari-
sant était suivi par les membres siens, diffusée sur la plate-forme
du Robert. Apparu en 1995, da- France tv slash (55 millions de
vantage utilisé au Québec qu’en vues sur Youtube et France.tv).
France, il est un exemple du tra- Une jeune fille y organise une
vail des lexicographes au service soirée interdite dans l’enceinte
du dictionnaire. Repéré dès 1997 du lycée, « mot de passe : kiffance ».
– dans des magazines, des ro- La scénariste Clémence Lebatteux
mans, des discussions, sur les a écrit l’épisode. « J’ai juste pensé à
réseaux, à la radio ou à la télé… –, kiffant et je me suis amusée avec
il est inscrit dans une base de le mot. Je n’ai pas cherché à “parler Le Monde vous invite au cœur du Liban, Pour plus d’informations : 01 53 63 86 53
données et soumis au comité jeunes”. J’ai 30 ans, autant dire lemonde@lesmaisonsduvoyage.com
éditorial, un groupe resserré que mon adolescence est loin der-
du 7 au 14 novembre avec :
ou en retournant le bon ci-dessous, à :
d’une dizaine de lexicographes rière moi. C’est souvent l’écueil • Alain Frachon : après dix ans à l’AFP, il entre au Monde
Les Maisons du voyage – 82, rue Bonaparte – 75006 Paris
de ces séries, les scénaristes es- comme correspondant, chef du service étranger,
saient de coller au vocabulaire, rédacteur en chef, directeur de la rédaction et depuis 2011, "
Je désire recevoir gratuitement, sans engagement, la documentation détaillée
« LES JEUNES ONT mais ça ne marche jamais. » éditorialiste de politique étrangère. du voyage au Liban proposé par Le Monde.
Kiffance et gênance sont tous
CHOISI UN SUFFIXE deux inscrits dans la base des • Jean-Claude Guillebaud : ancien journaliste au Monde, Nom ...........................................................................................................................
données des lexicographes du Ro- éditeur et écrivain, aujourd’hui chroniqueur à La Vie et à L’Obs,
BIEN FRANÇAIS, bert. A suivre, donc. En attendant, il a publié de nombreux essais sur les mutations du monde.
Prénom ..............................................................................................................................................
Adresse..............................................................................................................................................
-ANCE/-ANT, Benjamin Valliet, enseignant dans
le Nord et auteur de Lexique ta
De nombreuses rencontres et conférences
Code postal Ville ........................................................................................
sont également prévues sur place.
QUI TÉMOIGNE mère (éd. Fortuna, 2018), nous in- Tél. LeMde 189x272
forme que l’expression du mo- Votre itinéraire :
DE LA VITALITÉ ment dans sa cour de collège est
Courriel .......................................................................... @ ................................................................
Beyrouth – Tyr (Sour) – Sidon (Saïda) – Baalbeck – Anjar – Byblos Je souhaite être informé(e) : o des offres du Monde o des offres des partenaires du Monde
DE LA LANGUE » « askip », pour « à ce qu’il paraît ».
Jamais entendu parler. « La te- La vallée des Cèdres – Bcharré – La vallée des Saints – Beit Ed Din En retournant ce formulaire, vous acceptez que Les Maisons du Voyage et Malesherbes Publications (Groupe Le Monde), organisa-
teurs du voyage et responsables de traitement, utilisent vos données personnelles ainsi que celles du 2e participant dont vous avez
JEAN PRUVOST hon », aurait-on dit il y a vingt ans. Prolongez votre voyage avec 4 jours en Jordanie : obtenu l’accord, pour les besoins de votre commande, de la relation client et d’actions marketing sur les produits et services de MP.
Pour connaître les modalités de traitement de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification, effacement,
auteur Taux de gênance maximal. p Amman – Pétra – le désert du Wadi Rum opposition, portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre politique de confidentialité à l’adresse
Licence IM 075 95 05 05 - Crédit photo : Fotolia/diak http://confidentialite.lavie.fr ou écrivez à notre délégué à la protection des données - 80 bd Auguste Blanqui - 75707 Paris cedex 13.
Tirage du Monde daté samedi 18 mai : 199 131 exemplaires
UNE OFFRE ÉMIETTÉE,
DES CLIVAGES BROUILLÉS ILLUSTRATIONS : AGATHE DAHYOT

Trente-quatre listes sont en lice pour le scrutin


du 26 mai qui doit désigner les 79 eurodéputés français

C’
est une drôle de campagne veut sortir de l’UE, analyse Jérôme Fourquet, de traités divise les candidats. Si LRM ou les socia- tion.s) et de Ian Brossat (PCF), c’est le cas de la
qui s’achève. Dimanche l’IFOP. A l’inverse, tout le monde parle d’écologie listes entendent rester dans le cadre du traité liste PS-Place publique. L’essayiste Raphaël
26 mai (le samedi 25 pour et souhaite une Europe qui protège, une Europe de Lisbonne, d’autres partis (tel LFI) veulent Glucksmann, qui avait fondé le mouvement
certains départements plus sociale. Les lignes de clivage se sont réduites. sortir des traités, les renégocier ou en élabo- Place publique dans l’espoir de fédérer la
d’outre-mer et les ré- On est dans cinquante nuances de gris. » rer de nouveaux, comme EELV, qui défend gauche sociale-démocrate, plafonne à 5 % des
sidents des Etats-Unis), les Jadis l’apanage des eurocritiques, le protec- l’idée d’un « traité environnemental ». intentions de vote. Une éviction du Parlement
électeurs français se rendront aux urnes pour tionnisme a ainsi été l’un des points de consen- européen du vieux parti de François Mit-
désigner les 79 eurodéputés (sur 751) qui les sus de la campagne. Du Rassemblement natio- Apre duel terrand serait historique. Au coude-à-coude
représenteront à Strasbourg. Mais si, avec nal (RN) à La France insoumise (LFI), en passant Ce scrutin sera la première photographie du autour de 8 %, LFI et EELV se livrent un âpre duel
34 listes, l’offre électorale n’a jamais été aussi par Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ou La Ré- nouveau paysage politique issu de la prési- pour être en tête à gauche au soir du 26 mai.
riche (et émiettée), le désintérêt pour le scru- publique en marche (LRM), tous veulent un dentielle. Et un premier test pour Emmanuel A droite, le candidat conservateur choisi par
tin semble ne jamais avoir été aussi dense, plus grand contrôle du libre-échange pour Macron, deux ans après son arrivée au pou- Laurent Wauquiez a finalement été adoubé
même si les élections européennes ont rare- mieux protéger le marché européen. L’écologie voir. Le chef de l’Etat, qui a joué la dramatisa- par les caciques de LR. Mais la dynamique dont
ment suscité l’enthousiasme des Français. a également été un thème central, notamment tion des enjeux, a focalisé le débat entre la liste il a semblé bénéficier ne s’est pas encore tra-
Le grand débat, lancé par Emmanuel Macron pour LRM, qui propose de mobiliser 1 000 mil- de la majorité, Renaissance, résolument pro- duite dans les sondages : la liste de François-
pour répondre à la crise des « gilets jaunes », et liards d’euros d’ici à 2024 pour la transition éco- européenne, et celle conduite par Jordan Xavier Bellamy (qui a oscillé entre 10 % et 15 %)
l’attente interminable de sa conclusion ont logique et de créer une banque du climat. Bardella pour le RN. Un match retour de 2017, reste loin du score de François Fillon en 2017
contribué à occulter en partie le débat euro- Même chez Les Républicains (LR), où l’on veut en somme. Si la liste conduite par Nathalie Loi- (20 %). Pour autant, la perspective d’un
péen. Une semaine avant le vote, celui-ci ne instaurer une « barrière écologique » à l’impor- seau arrive deuxième, ce serait un avertisse- « retour » de LR aura été l’une des partitions de
s’était pas encore cristallisé sur un thème pré- tation avec des droits de douane antipollution, ment pour la Macronie, à un an des municipa- cette campagne et aura conditionné le dis-
cis. Portés par des têtes de liste pour la plupart la problématique n’est pas absente. les de 2020, cruciales pour LRM. De son côté, cours des macronistes, qui ont multiplié les
jeunes et novices, les programmes ont en Les clivages sont plus marqués en matière Marine Le Pen espère un « exploit historique » œillades vers l’électorat de droite. Si le chef de
outre été dévoilés très tard, pour certains dans régalienne mais, là encore, la plupart des can- pour sa formation dans un contexte européen l’Etat a acté la décomposition de l’offre sociale-
la dernière ligne droite de la campagne. didats s’accordent, depuis la crise migratoire favorable aux nationalistes et eurosceptiques. démocrate, dont il a siphonné une partie des
Par ailleurs, dans le contexte de recomposi- de 2015, sur le renforcement des frontières ex- En France, près de la moitié (45 %) des électeurs électeurs, il veut éviter de voir s’ouvrir un front
tion politique issu de la présidentielle de 2017, térieures de l’UE. Sans surprise, le RN va plus s’étaient exprimés à la présidentielle de 2017 en à sa droite, en vue de la présidentielle de 2022.
et de perte de repères qui en découle, les lignes loin en prônant le rétablissement des frontiè- faveur de candidats qui contestaient l’Europe. Pour l’ensemble des têtes de liste, il s’agit
d’affrontement apparaissent brouillées, ce qui res nationales et en promouvant les « valeurs A gauche, la campagne aura été marquée par avant tout de mobiliser leur socle électoral,
rend aussi le scrutin moins lisible. « Aujour- de la civilisation européenne », tandis que LR l’impossible union et l’émiettement de l’offre alors que le scrutin européen souffre tra-
d’hui, tout le monde plaide pour une Europe propose une révision des accords de Schengen. électorale, avec cinq listes, dont certaines ne ditionnellement d’une forte abstention.
différente, transformée de l’intérieur. Mais, A LRM, on souhaite « sauvegarder » Schengen sont pas assurées de franchir la barre des 5 % Cette fois-ci encore, elle pourrait atteindre de
parmi les principaux candidats, personne ne en créant une « politique européenne de permettant d’envoyer des élus à Strasbourg. nouveaux records. p
propose plus le saut fédéral et plus personne ne l’asile ». Plus généralement, la question des Outre les listes de Benoît Hamon (Généra- solenn de royer

Cahier du « Monde » No 23126 daté Dimanche 19 - Lundi 20 mai 2019 - Ne peut être vendu séparément
2| 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Manon Aubry Ian Brossat Benoît Hamon Raphaël Glucksmann Yannick Jadot
LES PROGRAMMES
AFP AFP AFP AFP AFP

La France Parti communiste Génération.s Parti socialiste- Europe Ecologie-


insoumise français Institutions
Organiser un référendumj
Place publique Les Verts
Institutions Institutions pour une assemblée constituante Institutions Institutions
j Sortir des traités européens. j Baisser le salaire des commissaires en vue d’une nouvelle Constitution j Mettre fin à la règle de l’unanimité j Créer une assemblée constituante
j Mettre en place une procédure européens. démocratique européenne. fiscale au Conseil européen. européenne.
de révision des traités pour aboutir j Lutter contre les lobbys avec j Renforcer les pouvoirs j Augmenter le budget européen. j Mettre en place un référendum

à un nouveau traité fondateur. la mise en place de registres du Parlement européen avec droit j Renforcer les pouvoirs législatifs d’initiative citoyenne européen.
j Etablir un droit de révocation de transparence dans lesquels d’initiative législative et élection du Parlement. j Elargir le rôle du Parlement

des eurodéputés par référendum. les contacts sont déclarés. du président de la Commission. j Contrôler les lobbys grâce européen.
j Réserver l’initiative législative j Permettre aux Parlements j Améliorer l’initiative citoyenne à une Haute Autorité pour j Refonder les traités européens,

au Parlement européen. nationaux de fixer des lignes rouges européenne. la transparence de la vie publique. mettre fin au traité de Lisbonne.
j Créer un « carton rouge » permet- et les associer à l’élaboration j Etablir un registre obligatoire j Mieux partager la charge

tant aux Parlements nationaux des règles européennes. des lobbys. financière de la défense extérieure. Environnement
de bloquer un texte européen. j Faire de la Commission j Interdire aux fonctionnaires j Renforcer l’initiative citoyenne j Mettre en place un traité
j Mettre en place une motion européenne un simple exécutif européens d’exercer une fonction européenne. environnemental européen.
de censure citoyenne pour renver- du Parlement. de lobbying pendant dix ans. j Reconnaître les droits
ser la Commission européenne. j Lancer des états généraux j Renforcer la protection Environnement de la nature.
j Créer un droit à la désobéissance de la refondation européenne, avec des lanceurs d’alerte. j Sortir les dépenses liées à la j Protectionnisme vert : mise
aux règles européennes. une large participation citoyenne j Convertir les dettes publiques transition écologique du calcul des en place d’une taxe socio-
pour aboutir à un nouveau traité. des Etats membres par un prêt 3 % de déficit public pour financer environnementale aux frontières.
Environnement de la Banque centrale européenne. le pacte climat biodiversité. j Mettre fin aux soutiens

j Taxer le carbone aux frontières Environnement j Créer une « banque du peuple j Budget européen pour le climat aux énergies fossiles.
j Créer une « règle verte » au niveau j Favoriser les circuits courts européen » pour financer des em- et la biodiversité (500 milliards j Créer une banque européenne

européen (ne pas prélever industriels et agricoles, relocaliser plois dans les collectivités locales. d’euros sur cinq ans). du climat : plan d’investissement
davantage à l’écosystème que les productions. j Créer une banque européenne pour vert de 100 milliards d’euros.
ce qu’il est capable de supporter). j Doubler le fret ferroviaire. Environnement financer la transition écologique. j Interdire les pesticides et les OGM.

j Revoir à la hausse les objectifs j Elaborer un plan pour la rénova- j Instaurer un « new deal vert », j Lancer un plan de rénovation j Agriculture 100 % bio.

de baisse des émissions de CO2. tion énergétique des logements. programme d’investissement des logements.
j Interdire les perturbateurs j Produire davantage d’énergies de 500 milliards d’euros annuels j Taxer le kérosène des vols Economie et social
endocriniens, sortir des pesticides. renouvelables. pour la transition écologique. intra-européens. j Lutter contre les paradis fiscaux

j Sortir de manière concertée j Développer un nouveau mix j Taxer le carbone aux frontières j Interdire les perturbateurs endo- de l’UE.
du charbon et du nucléaire. énergétique remplaçant les énergies sur les produits importés. criniens, les sacs plastique et les j Taxer les transactions financières.
carbonées. j Créer une cour européenne néonicotinoïdes tueurs d’abeilles. j Mettre en place un plan européen
Economie et social pour l’environnement. j Attribuer 70 % de la Politique de lutte contre la pauvreté.
j S’exonérer des règles du pacte Economie et social j Interdire la fracturation agricole commune aux j Encadrer le secteur bancaire
de stabilité et du traité budgétaire. j Instaurer un salaire minimum hydraulique. pratiques agricoles vertueuses (séparation des banques de détail
j Refuser tout nouvel accord de d’au moins 60 % du salaire moyen j Instaurer des normes en matière d’environnement. et d’affaires).
libre-échange européen (Mercosur, national. de bien-être animal. j Durcir les seuils d’émission j Mettre fin aux accords
Japon, Etats-Unis, Australie- j Harmoniser la fiscalité. de polluants atmosphériques. de libre-échange.
Nouvelle-Zélande) et combattre j Prélever à la source les multinatio- Economie et social j Interdire l’exploration et l’exploita- j Gouvernance démocratique
la ratification par la France nales avec un taux minimal j Augmenter le budget européen tion des énergies fossiles. de la BCE, sous le contrôle
de l’accord UE-Canada (CETA) d’imposition des profits de 20 %. avec participation citoyenne. du Parlement européen.
pour bloquer ce traité. j Elaborer une directive-cadre j Créer un fonds distribuant Economie et social j Limiter la rémunération
j Mettre fin à l’indépendance de la sur les conditions de travail un « dividende citoyen universel ». j Taxer les transactions financières. des actionnaires.
Banque centrale européenne. décentes et sur l’emploi. j Garantir l’emploi grâce à un j Taxer les bénéfices des grands j Interdire la titrisation des crédits
j Etablir un smic européen à 75 % j Créer une Sécurité sociale accord multilatéral. groupes et multinationales. bancaires.
du salaire médian. européenne. j Renforcer les droits des j Mettre en place un smic européen j Procéder à une harmonisation
j Etablir un salaire maximum j Abolir le statut des travailleurs travailleurs grâce à un pacte. (65 % du salaire médian fiscale.
européen. détachés. j Créer un fonds pour le contrôle dans chaque pays).
j Taxer les transactions financières. j Mettre en place un moratoire partiel des entreprises par leurs j Créer un « bouclier emploi » pour Immigration
j Créer des écluses douanières sur les directives de libéralisation. employés. soutenir les systèmes nationaux j Sanctionner les Etats membres
par groupes de pays. j Des services publics hors des j Mettre en place un programme d’assurance-chômage et maintenir refusant d’accueillir les réfugiés.
j Surtaxer les importations en règles de concurrence. de solidarité d’urgence contre les salariés dans l’emploi. j Instaurer un statut européen
provenance de pays ne respectant j Créer un fonds pour le progrès la pauvreté. j Salaires et cotisations sociales pour les réfugiés climatiques.
pas les conventions de l’Organisa- social et écologique. j Légaliser le cannabis. des travailleurs détachés égaux j Créer une flotte européenne
tion internationale du travail. j Interdire aux Etats membres, aux j Contester des lois permettant aux à ceux des nationaux. de sauvetage.
j Assurer la primauté du droit banques et aux particuliers résidant Etats d’organiser l’évasion fiscale. j Créer un ISF européen. j Mettre en place des corridors
national le plus favorable dans l’UE d’avoir des relations j Garantir un logement décent j Instaurer un taux de l’impôt sur humanitaires.
sur le droit européen. financières avec un paradis fiscal. et mettre en place une réglementa- les sociétés d’au moins 20 %. j Mettre en place un titre de séjour
j Elargir la liste noire des paradis j Intégrer des Etats membres dans tion pour limiter la gentrification j Créer un mécanisme européen européen extracommunautaire.
fiscaux. la liste des paradis fiscaux. par un accord multilatéral. pour sauvegarder les services
j Remettre en cause des règles du j Taxer les transactions financières. publics en cas de crise.
Immigration pacte budgétaire, des mécanismes
j Créer un corps européen civil de contrôle budgétaire et viser Immigration Immigration
de secours et de sauvetage en mer. leur abrogation. j Interdire aux Etats de refouler j Mettre en place un groupe

j Harmoniser le système d’asile, j Contrôler démocratiquement les nouveaux arrivants. d’experts intergouvernemental
mettre fin aux règles de Dublin. la Banque centrale européenne. j Fermer les centres de rétention. sur les migrations pour anticiper
j Créer une conférence j S’opposer au budget européen j Elargir le regroupement familial. les mouvements de population,
internationale sur les migrations 2021-2027. j Annuler tous les accords d’exter- à l’image du GIEC sur le climat.
sous l’égide de l’ONU. nalisation des frontières de l’UE. j Préserver l’espace Schengen.

Immigration j Abroger le règlement de Dublin.

j Mettre en place des voies légales j Créer des visas humanitaires

sécurisées. et des voies légales de migration.


j Réorienter Frontex vers une j Instaurer un fonds européens

mission de sauvetage en mer. pour les collectivités et associations


j Aider au développement qui accueillent les migrants.
des pays pauvres.
j Modifier les règles de Dublin.
j Garantir un accès aux soins pour

tous les immigrés.

UNE LISTE TROTSKISTE ET DEUX AUTRES ÉCOLOGISTES


ce sera donc la seule liste trotskiste le « la bourgeoisie ». Pas question de défendre Bourg, philosophe, professeur des univer- Waechter et par le Mouvement des pro-
26 mai. Lutte ouvrière (LO) présente ainsi une sortie de l’UE, par exemple. Leur slo- sités à la faculté des géosciences et de l’en- gressistes (MDP).
79 « candidats et candidates issus du gan résume tout : « Contre le grand capital, vironnement de l’université de Lausanne. Plus radicale, avec sa philosophie de « so-
monde du travail ». Le binôme de tête est le camp des travailleurs. » En bons interna- Novice en politique, ce proche de Nicolas briété volontaire », Décroissance 2019 sera
composé de Nathalie Arthaud, ensei- tionalistes, les cadres de LO appellent à des Hulot – il a été vice-président de la fonda- emmenée par Thérèse Delfel. Cette liste, où
gnante, et Jean-Pierre Mercier, ouvrier « Etats-Unis socialistes d’Europe », un pre- tion de l’ancien animateur – a été à l’ini- la place des candidats a été tirée au sort,
dans l’automobile. Le Nouveau Parti anti- mier pas vers une « République socialiste tiative, le 20 février, de l’appel de 300 veut sortir du dogme de la croissance qui
capitaliste (NPA) de Philippe Poutou et universelle ». A noter, l’évolution des trots- scientifiques qui ont soutenu le projet « reste l’alpha et l’oméga de politiques éco-
Olivier Besancenot a jeté l’éponge et kistes sur la question écologiste. « L’avenir d’une grève scolaire pour le climat. Sa nomiques qui mènent à l’effondrement », et
appelé à voter LO. Une liste commune a, de la planète » fait désormais partie des liste, qui ambitionne de « mettre l’écologie « combattre tous ceux qui veulent continuer
un temps, été évoquée. Mais trop de diffé- préoccupations de LO. au pouvoir », est soutenue par Génération à faire croître encore les macrosystèmes
rences entre les deux formations ont fait En dehors d’Europe Ecologie-Les Verts, Ecologie, le parti présidé par la députée mondialisés d’approvisionnement ». Un des
achopper les discussions. deux autres listes écologistes se présen- Delphine Batho, le Mouvement écologiste points importants de leur programme est
Pour LO, la cible n’est pas, en effet, tent aux suffrages des électeurs. Urgence indépendant (MEI) de l’ancien eurodé- la relocalisation des activités productives,
l’Union européenne en elle-même, mais écologie sera menée par Dominique puté et cofondateur des Verts Antoine au sein de bio-régions autonomes. p
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 |3
▶▶▶

LES « GILETS JAUNES »


Nathalie Loiseau Jean-Christophe Lagarde François-Xavier Bellamy deux listes se réclament de tion préalable de ses électeurs. A
AFP AFP AFP la mobilisation des « gilets jau- sa tête, Christophe Chalençon est
nes » : Alliance jaune et Evolu- une figure controversée du mou-
La République en Union Les Républicains tion citoyenne, chacune héber-
geant des candidats du projet
vement des « gilets jaunes » :
connu pour ses déclarations
marche-MoDem des démocrates Institutions
j Limiter le pouvoir « normatif »
avorté lancé en janvier par la
« gilet jaune » médiatique Ingrid
polémiques, il avait notamment
appelé, en décembre 2018, le gé-
Institutions
jConditionner l’accès aux fonds
et indépendants de la Commission européenne
au « strict nécessaire » et réorienter
Levavasseur. Bien qu’elle ait pour
unique revendication la mise en
néral Pierre de Villiers à prendre
le pouvoir. Il fait par ailleurs par-
européens au respect de l’Etat son action vers de « grands projets place du référendum d’initiative tie des « gilets jaunes » ayant ren-
de droit et à la convergence sociale. Institutions structurants » comme la réalisation citoyenne (RIC), très populaire contré en février l’Italien Luigi
j Organiser une « conférence pour j Changer le financement des institu- d’infrastructures importantes. chez les « gilets jaunes », une Di Maio, leader du Mouvement
l’Europe » associant dirigeants tions européennes en abandonnant j Laisser au Parlement et au Conseil troisième liste, Mouvement 5 étoiles. Son projet politique,
et citoyens tirés au sort. les 91 milliards d’euros de dotations les initiatives législatives. pour l’initiative citoyenne, ne se très souverainiste, dit son ambi-
j Mettre en place un budget des Etats membres. Les remplacer j Accélérer le processus de décision présente pas comme une émana- tion de restaurer « la grandeur de
de la zone euro. par une taxe sur les produits pol- européen en laissant les Etats tion du mouvement, certains de la France » et de « ne plus courber
j Interdire le financement des partis luants et une autre sur les transac- membres définir chaque année ses candidats ne se retrouvant l’échine devant cette Europe tech-
politiques européens par des pays tions financières, et par la mise en un nombre limité de priorités pas dans la révolte entamée le nocratique ». Il prône une écolo-
étrangers et des entreprises. place d’un visa touristique payant. stratégiques. 17 novembre 2018. gie qui ne « rançonne » pas les
j Avancer vers la création j Remplacer l’unanimité par un vote j Supprimer toutes les réglementa- Menée par le chanteur Francis Français, mais taxe les « gros pol-
d’une armée européenne. à la majorité qualifiée pour les sujets tions obsolètes et interdire Lalanne, qui manifeste en gilet lueurs de la mondialisation », le
j Mettre en place un « pacte Simone économiques et sociaux. la « surtransposition ». jaune depuis décembre, Alliance fioul maritime et le kérosène.
Veil » pour harmoniser « par le haut » j Faire valider chaque commissaire j Instaurer un état-major permanent jaune se veut d’abord un « outil » Défendant l’idée d’organiser
les droits des femmes. européen par les eurodéputés de planification et de conduite pour « concentrer le vote sanc- l’immigration « selon nos be-
issus du même pays que lui. des opérations militaires. tion », un moyen de « comptabili- soins », il propose de « pénaliser
Environnement j Mettre en place un référendum ser le vote blanc par le vote d’une amende toute personne ou
j Investir 1 000 milliards d’euros d’ici européen citoyen. Environnement jaune ». Ses élus devront être au association qui viendrait en aide
à 2024 pour développer les énergies j Instaurer une « barrière Parlement européen comme à une personne en situation irré-
et les transports propres, rénover Environnement écologique » à l’importation « un virus au sein de l’ordina- gulière », se rapprochant ainsi de
les logements. j Créer, à l’image du livret A, en mettant en place des droits de teur ». Son programme se ré- la ligne du ministre de l’inté-
j Créer une banque du climat un livret E « européen », outil douane « antipollution » sur les sume à quelques propositions, rieur italien, Matteo Salvini,
pour orienter l’épargne européenne de placement visant à financer les produits importés de pays ayant principalement autour d’une sé- chef de la Ligue.
vers la croissance verte. « grands projets environnementaux des standards différents de ceux rie de taxes : taxe Tobin sur les Le Mouvement pour l’initiative
j Consacrer 40 % des dépenses et d’avenir en Europe ». de l’espace communautaire. transactions financières, taxe citoyenne n’a qu’une seule pro-
européennes à la transition j Refuser de signer des accords j Viser le « zéro carbone » à l’horizon sur les transactions électroni- position : l’instauration du RIC.
écologique. commerciaux avec les pays qui 2050, mais en tenant compte ques pour financer des baisses de « Ceux qui veulent le défendre
j Taxer le carbone des produits ne respectent pas l’accord de Paris de la « réalité des territoires ». TVA sur les produits de première sauront pour qui voter. Ça nous
importés en Europe. sur le climat et inclure « systémati- j Renforcer l’économie circulaire en nécessité, taxe sur les bénéfices permet de réunir ceux qui veulent
j Fermer toutes les centrales fonc- quement des mesures valorisant les filières de recyclage. des banques pour financer les s’engager pour cette cause »,
tionnant aux énergies fossiles et sor- de sauvegarde spéciales » dans les j Mettre en place un « plan européen retraites, taxe sur le chiffre d’af- explique un de ses porte-parole,
tir des hydrocarbures d’ici à 2050. textes entre l’UE et les pays tiers. pour le climat » et un haut-commis- faires des sociétés prospères Raul Magni-Berton. La liste ras-
j Sortir du glyphosate d’ici à 2021 j Lutter contre le « continent sariat avec le même intitulé. pour financer la dépendance, semble donc des citoyens mili-
et diviser par deux les pesticides de plastique » qui dérive dans les taxe sur le fioul lourd et le kéro- tant pour le RIC depuis quelques
d’ici à 2025. océans en poussant l’UE à porter Economie et social sène pour financer la transition mois, voire depuis des années :
j Taxer le transport aérien. un projet en ce sens à l’ONU. j Mettre en place une « double énergétique. Elle veut aussi pro- bien avant que le RIC ne soit
j Favoriser les transports préférence » française et euro- mouvoir le référendum d’initia- médiatisé par les « gilets jau-
Economie et social à hydrogène, notamment dans péenne face aux produits importés tive citoyenne en consultant ses nes », la tête de liste, Gilles Hel-
j Taxer les géants du numérique l’aérien et le ferroviaire, et faire afin de donner la priorité aux électeurs avant chaque vote de gen, chef d’entreprise rennais,
à l’échelle européenne. de l’Europe le leader mondial entreprises et aux emplois locaux. ses élus au Parlement européen. avait porté une liste similaire
j Mettre en place un smic « adapté de cette technologie. j Réserver 50 % des marchés publics Egalement pro-RIC, la liste Evo- aux européennes de 2009. Dans
à chaque pays européen ». aux entreprises locales et aux PME. lution citoyenne évoque un l’indifférence générale – il avait
j Exiger la réciprocité en matière Economie et social j Imposer la « réciprocité » entre les processus similaire de consulta- récolté 0,02 % des voix. p
de marchés publics avec j Harmoniser et encadrer la fiscalité pays tiers et l’Union européenne
les partenaires commerciaux. des entreprises au niveau européen. lors des échanges commerciaux.
j Refuser de signer des accords j Créer un taux minimum et un taux j Rétablir la préférence européenne
de libre-échange avec les pays maximum de cotisations sociales dans le domaine agricole.
ne respectant pas l’accord de Paris en Europe afin de mettre fin à la j S’opposer à la baisse du budget
sur le climat. concurrence déloyale. de la politique agricole commune.
j Lutter contre le dumping social j Réviser la directive sur les tra- j Faire cesser le dumping social
en approfondissant la réforme vailleurs détachés en imposant pour au sein de l’espace communautaire
du travail détaché. chaque employé le paiement, par en révisant plus avant la directive
j Développer le programme son employeur, des cotisations so- sur les travailleurs détachés.
Erasmus des collégiens aux ciales dans le pays d’activité et non HORS-SÉRIE
apprentis, en triplant son budget. dans celui d’origine de l’entreprise. Immigration
j Rétablir l’équilibre dans j Mettre en place une double

Immigration la répartition du budget frontière, avec le rétablissement UNE VIE, UNE ŒUVRE
j Créer un office européen de l’asile de la politique agricole commune. de contrôles aux frontières
pour harmoniser les critères et hexagonales pour protéger le pays
coordonner les agences nationales. Immigration « des flux migratoires incontrôlés ».
j Mettre en place des centres j Créer une agence européenne j Traiter les demandes d’asile en

d’examen des demandes d’asile des migrations « rassemblant dehors de l’espace européen avec
dans les pays européens exposés toutes les structures existantes la création de « centres internatio-
pour permettre des reconduites plus et remplaçant Frontex ». naux d’étude de l’asile » situés soit
rapides dans les pays d’origine. j Développer des « zones « sur la rive sud de la Méditerranée »,
j Suspendre de l’espace Schengen d’investissements » dans les pays soit en Afrique du Nord.
les pays qui refusent de participer d’origine des migrants et y créer j Ramener systématiquement

à une politique commune d’asile. des projets économiques pour les bateaux de migrants sur
j Augmenter les effectifs de Frontex stimuler l’emploi. les côtes africaines.
pour atteindre 10 000 gardes- j Mettre fin à l’accès aux prestations

frontières et gardes-côtes. sociales pour les étrangers


j Rendre effectifs les retours extra-européens s’ils n’ont pas
contraints, en chargeant Frontex du cotisé au moins trois années.
rapatriement des migrants illégaux. j Dénoncer le pacte de Marrakech.
Honoré
de Balzac
La fureur des mots

LES CAUSES SPÉCIFIQUES Vu par Hugo, Baudelaire, Barthes, Engels, Zweig, Rohmer…

ils se présentent aux élections européen- grâce présidentielle, entend défendre les droits indépendants (tête de liste : Olivier Bidou) –
nes du 26 mai pour y défendre une cause spéci- des femmes et l’égalité entre les sexes. souhaitent que « les normes européennes
fique. Sans grand espoir de siéger au Parlement Europe Démocratie Espéranto (tête de liste : soient définies en tenant compte de nos spécia-
européen, mais avec la certitude de faire enten- Pierre Dieumegard) veut faire en sorte que lités nationales et régionales », et plaident
dre pendant quelques minutes – le temps qui
leur est accordé dans les émissions de la cam-
l’étude de l’espéranto soit encouragée dans
tous les systèmes éducatifs « parce que l’accès
pour « l’Europe des diversités et des libertés,
opposée à l’Europe de l’uniformisation ». HONORÉ DE BALZAC
pagne officielle, soit trois minutes trente-trois
secondes sur chacun des supports audiovi-
à la communication internationale est un droit
pour tous les citoyens européens ».
Une Europe au service des peuples (tête de
liste : Nagib Azergui) entend incarner le « vivre- LA FUREUR DES MOTS
suels publics – une revendication particulière. Le Parti animaliste (tête de liste : Hélène ensemble » et dénonce « l’exploitation régu-
Allons enfants (tête de liste : Sophie Caillaud) Thouy) se présente pour « faire émerger la lière des musulmans servis en pâture, partout
Un hors-série du « Monde »
engage les électeurs à « prendre le parti de la question animale dans le champ politique ». Il en Europe, afin de [leur faire] endosser la
jeunesse ». Tous les membres de la liste sont promeut une évolution de la société qui responsabilité de l’échec des choix politiques 124 pages - 8,50 €
âgés de moins de 30 ans. prenne en compte les intérêts des animaux menés au sein de l’Union européenne ». Chez votre marchand de journaux
A voix égales, liste conduite par Nathalie et qui repense la relation entre les animaux Pour trouver les bulletins de vote et les pro- et sur lemonde.fr/boutique
Tomasini, l’ex-avocate de Jacqueline Sauvage, et les humains. fessions de foi de la plupart de ces listes, les
cette mère de famille jugée et condamnée pour Les Oubliés de l’Europe – le parti des arti- électeurs devront les imprimer eux-mêmes
le meurtre de son mari, avant d’obtenir une sans, commerçants, professions libérales et sur leurs sites respectifs. p
4| 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

François Asselineau Florian Philippot Nicolas Dupont-Aignan Jordan Bardella


AFP AFP AFP AFP

Union populaire Les Patriotes Debout la France Rassemblement LES AUTRES


républicaine Institutions
j « Frexit » : sortir de l’Union
Institutions
jSupprimer la Commission euro-
national créé en france en 2009, dans la
foulée du mouvement internatio-
Institutions européenne et mettre fin à l’euro. péenne. La remplacer par un secré- Institutions nal lancé en Suède en 2006, le
j « Frexit » : sortir de l’Union euro- j Instaurer le référendum tariat allégé sous l’autorité des j Réviser les traités européens. Parti pirate défend le respect des
péenne, de l’euro et de l’OTAN. d’initiative citoyenne en France chefs de gouvernement. j Instaurer une « Europe à la carte » : libertés fondamentales et milite
Cette mesure conditionne l’ensem- et la proportionnelle à toutes j Refuser tout nouvel élargissement remplacer l’intégration européenne pour une plus grande transpa-
ble du programme de l’UPR. les élections. de l’espace communautaire. Sont par un système de « coopération » rence des données numériques
j Instaurer un référendum concernés la Turquie et les pays entre Etats. afin de « redonner du pouvoir aux
d’initiative citoyenne en toutes Environnement de l’ex-Yougoslavie dont la Serbie. j Réduire la contribution citoyens ». Menée par Florie Marie,
matières en France. j Détaxer le bio. j Garantir un droit de veto à cinq de la France au budget ancienne d’Europe Ecologie-Les
j Promouvoir les circuits courts. pays européen – la France, de l’Union européenne. Verts, et chef de cabinet à la mairie
Environnement j Se protéger des productions l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie j Conserver l’euro mais aligner la de Schiltigheim (Bas-Rhin), la liste
j Développer la permaculture. étrangères « ne supportant pas et la Pologne – car ils représentent création monétaire sur les besoins « pirate » soutient notamment la
j Relocaliser des industries pour les mêmes normes et exigences 66 % de la population. de l’économie réelle. transition écologique et la démo-
réduire les circulations de mar- environnementales ». j Supprimer les « privilèges » des j Supprimer la Commission cratie participative.
chandises par porte-conteneurs. j Rendre obligatoire la consomma- hauts fonctionnaires à Bruxelles européenne. Le Parti fédéraliste européen
tion de produits locaux en leur imposant d’acquitter les j Transférer l’initiative législative (tête de liste : Yves Gernigon) pro-
Economie et social dans la restauration collective. « mêmes impôts que tout le monde ». au Conseil européen, qui repré- pose une plus grande intégration
j Renationaliser des services publics sente les Etats. des Etats membres de l’Union,
(EDF, autoroutes, eau, SNCF). Economie et social Environnement j Redéfinir le rôle du Parlement ainsi qu’un véritable gouverne-
j Redevenir « compétitif » à l’expor- j Nationaliser le « système bancaire ». j Mettre en place des droits européen. Il serait chargé d’élaborer ment fédéral qui remplacerait la
tation en sortant de l’euro et en j Augmenter le smic de 300 euros de douane « antipollution » les textes et ses membres seraient Commission européenne. Autre
adoptant une monnaie nationale. en cinq ans. aux frontières de l’Europe. des parlementaires nationaux liste fédéraliste, celle du Parti
j Relocaliser l’industrie et stopper j Accroître les petites retraites j Garantir une « alimentation saine » « délégués » par les Etats membres. des citoyens européens (tête de
l’évasion fiscale « grâce au Frexit ». et réindexer les pensions sur et un « environnement protégé » j Instaurer le référendum d’initiative liste : Audric Alexandre) qui sou-
l’inflation. grâce à « une politique agricole et citoyenne au niveau national. haite l’instauration d’une Répu-
Immigration j Rétablir l’ISF et instaurer une plus une gestion de la pêche qui offrent blique européenne et réclame
j Sortir de l’Union européenne grande progressivité de l’impôt. un revenu mérité aux exploitants Environnement une Europe plus respectueuse de
en préalable. L’UPR « appellera tout en valorisant nos terroirs j Relocaliser pour « privilégier l’environnement.
alors les Français à décider Immigration et la préservation des ressources les circuits courts ».
par leurs votes de la politique qu’ils j Réduire fortement l’immigration. en poisson ». j Détaxer les circuits courts. « Minorité silencieuse »
entendent adopter collectivement, j Sortir de l’espace Schengen et j Surtaxer les importations. Ouvrier métallurgiste, Antonio
en matière migratoire ». rétablir les contrôles aux frontières. Economie et social Sanchez mènera la liste du Parti
j Supprimer la directive sur les j Baisser les impôts des Français Economie et social révolutionnaire Communistes,
travailleurs détachés. de 50 milliards d’euros par an « en j Etablir une politique issu d’une scission du Parti com-
récupérant les ressources détournées de « préférence nationale ». muniste français en 2000. « Porte-
par les fraudes à la TVA et la fraude j Abroger la directive sur voix de la minorité silencieuse »
fiscale de certaines multinationales ». le travail détaché. des quartiers populaires, Démo-
j Annuler purement et simplement j Créer une « responsabilité natio- cratie représentative veut faire
la directive sur les travailleurs nale de l’entreprise » encourageant entendre les banlieues françaises
détachés. le refus des délocalisations, dans le scrutin européen. La liste
EXTRÊME DROITE ET ROYALISTES j Séparer les banques d’affaires l’embauche d’une main-d’œuvre est menée par Hadama Traoré,
spéculatives des banques de dépôt. « nationale », l’incitation à recourir ancien agent municipal et cofon-
deux listes d’extrême droite radicale se trouvent sur la j Placer le « mandat de la Banque à des fournisseurs ou à des pro- dateur de La Révolution est en
ligne de départ pour ces élections européennes : celle du roman- centrale européenne sous contrôle duits locaux avec, à la clé, un accès marche, mouvement citoyen
cier Renaud Camus, La Ligne claire, et celle du groupuscule démocratique ». privilégié aux marchés publics. d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-
Dissidence française, intitulée Liste de la reconquête, conduite j Garantir 75 % des marchés publics j Réserver les aides sociales Denis), qui dénonce notamment
par son chef Vincent Vauclin. aux PME françaises et européennes. aux Français. les violences policières.
Connu comme le concepteur de la théorie complotiste du j Interdire l’achat d’une entreprise j Rétablir les protections L’Union démocratique pour la
« grand remplacement » – qui postule qu’une immigration sub- d’un pays européen par un concur- douanières (taxes, quotas). liberté égalité fraternité (UDLEF)
saharienne et musulmane se substituerait, en Europe, à une rent étranger sans l’accord du gou- présente une liste, menée par
population majoritairement blanche et chrétienne –, M. Camus a vernement de ce pays européen. Immigration Christian Person, chef d’entre-
constitué sa liste en collaboration avec son numéro 3, Karim j Mettre fin à la libre circulation prise, pour lutter contre le chô-
Ouchikh, conseiller régional d’Ile-de-France, élu en 2015 sur les Immigration dans l’espace Schengen, avec mage de masse et réclamer une
listes du Front national. M. Ouchikh est le président de Souverai- j Supprimer les accords le rétablissement des contrôles meilleure représentativité des
neté, identité et liberté, un petit parti identitaire allié au Front de Schengen. aux frontières nationales. citoyens au sein des institutions
national (devenu Rassemblement national) jusqu’en 2016. j « Détruire » les réseaux de passeurs j Arrêter l’immigration légale. européennes.
Face à « l’invasion migratoire », « l’islamisation », « l’africanisa- et « raccompagner » les migrants j Mettre en place une politique La liste citoyenne Neutre et
tion » du Vieux Continent, les deux hommes défendent l’idée dans leurs pays d’origine grâce de « dissuasion », notamment Actif, menée par Cathy Corbet,
d’une « remigration », c’est-à-dire d’un retour dans leur pays d’ori- aux forces maritimes nationales. en réservant les aides sociales salariée dans le Nord, s’affiche
gine supposé de « tous ceux qui (…) marquent délibérément leur j Expulser tous les déboutés aux Français. comme sans étiquette politique
inappartenance à la civilisation européenne et à sa culture ». du droit d’asile et installer des et veut avant tout combattre
Cette radicalité, rarement vue dans une élection européenne, « centres de réfugiés aux frontières l’abstention. p
est partagée par la liste de Dissidence française, dont le mot extérieures de l’Europe ».
d’ordre est : « Face au grand remplacement, contre la lobbycratie de j Imposer un délai de carence
Bruxelles ». Fondé en 2011, le groupuscule de M. Vauclin est proche de cinq ans avant qu’un étranger
des thèses nationalistes-révolutionnaires. Son chef de file est puisse toucher des aides sociales.
d’ailleurs l’auteur d’un livre au titre transparent : Putsch (non j « Renforcer les critères d’assimila-
imprimé et édité sur Internet). tion » pour les naturalisations.
Plus traditionnelle, une liste royaliste est aussi sur les rangs pour
ces européennes avec Alliance royale et son délégué général,
Robert de Prévoisin, qui mène la liste Une France royale au cœur
de l’Europe. Le groupuscule navigue aux confins de la droite et de
l’extrême droite. Son président d’honneur, Yves-Marie Adeline,
est membre du conseil scientifique de l’Institut des sciences
sociales, économiques et politiques, fondé par l’ancienne députée
frontiste Marion Maréchal. p

0123 ÉDITION SPÉCIALE


Retrouvez notre cahier résultats
LUNDI 27 MAI - CAHIER DE 26 PAGES
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 |5

Du scrutin à l’hémicycle, mode d’emploi


Du 23 au 26 mai, tous les électeurs des pays membres de l’Union européenne (UE) sont appelés aux urnes pour les élections européennes.
On dit « les élections », parce qu’il y en a plusieurs : 28 scrutins spécifiques pour les 28 pays. Car vous, en tant que Français, n’allez pas participer
aux mêmes élections que vos voisins italiens ou allemands.

1 le 26 mai
Il n’est pas possible de 74 ou 79 députés ?
barrer certains noms et
En France, vous voterez 34 listes d’en ajouter : vous devrez
→ Un délai supplémentaire ayant été
Tête de liste accordé au Royaume-Uni pour quitter
le 26 mai (ou le 25 dans choisir une liste l’Union européenne, sa participation aux
certains territoires complète.
Toutes comportent européennes va quelque peu bouleverser
d’outre-mer et pour
79 noms, et sont composées le déroulement du scrutin. La France, qui
les Français installés Des Européens qui n’ont
quasi exclusivement aurait dû récupérer des sièges laissés
sur le continent pas la nationalité
de candidats français. vacants par les Britanniques au
américain), et aurez française ont le droit de Parlement, n’en aura que 74 au lieu
le choix entre se présenter sur une liste de 79. Les Français vont quand même
34 listes différentes. en France, et vice versa, élire 5 députés « de réserve », qui ne
79 eurodéputés même si c’est assez rare siégeront qu’à partir du moment où
choisis par les Français dans la pratique. le Royaume-Uni quittera l’UE.

Listes représentées au Parlement Plus de 5 %


Les résultats seront annoncés le des suffrages → Les sièges sont attribués à la proportion-
soir même. Seules les listes ayant nelle à la plus forte moyenne.
obtenu 5 % des suffrages
exprimés sont admises à → Si une liste obtient 20 % des voix, elle
la répartition des sièges. Moins de 5 % pourra gagner, en fonction des résultats
Listes non représentées au Parlement
des suffrages des autres listes, entre 17 et 23 sièges.

Au total, le prochain
Parlement européen
comptera → Le nombre d’eurodéputés dépend
751 sièges si le Brexit n’a de la population du pays.
pas lieu avant les Ainsi, l’Allemagne, pays le plus peuplé,
élections, et 705 en cas de en élit 96, contre seulement 6 à Malte.
751 départ du Royaume-Uni.
eurodéputés
28 pays

2 En juillet
Pour faire un groupe politique
La composition des groupes politiques
→ il faut au moins → issus d’au moins
En juillet, les 74 députés français arriveront au Parlement européen. Pour fonctionner, l’Assemblée a besoin de se structurer en groupes politiques, qui auront chacun un temps 25 députés 7 pays différents
de parole et des places attribuées dans les postes-clés. Les députés des différents pays se regroupent donc par affinités politiques pour constituer des groupes parlementaires.

GROUPES DE LA MANDATURE SORTANTE POUVANT CHANGER


→ Si les principaux groupes du précédent mandat
(2014-2019) devraient se maintenir, il est possible que
des recompositions s’opèrent, notamment chez les
eurosceptiques ou chez les centristes. Ainsi, Marine
Le Pen et ses alliés avaient dû attendre un an après
PPE S&D CRE ADLE GUE/NGL Verts/ALE ELDD ENL l’élection pour parvenir à créer un groupe,
Conservateurs Sociaux- Conservateurs Centristes Gauche Ecologistes et Eurosceptiques Extrême lors du précédent mandat.
de droite démocrates eurosceptiques libéraux radicale régionalistes droite

3 Durant l’été

parlement européen commission européenne

28 peuples 28 gouvernements
L’élection du président du Parlement d’Europe d’Europe L’installation de la Commission européenne
Le Parlement est presque en place Le Parlement est en place

Comme celui-ci est élu à la majorité nomment Il faut encore renouveler la direction de la Commission
absolue par les députés, le groupe européenne, l’équivalent du gouvernement de l’UE, en choisissant
comptant le plus grand nombre d’eurodé- élisent nomment d’abord son président. Les différents gouvernements européens
putés aura de grandes chances d’obtenir se mettent d’accord pour proposer un candidat. Ce nom doit être
la présidence du Parlement. suffisamment consensuel pour être approuvé par une coalition
Président majoritaire de députés européens, qui votent pour valider cette
Le président a un rôle de représentation, du Parlement nomination, après avoir auditionné les candidats.
mais aussi un véritable poids sur l’ordre
du jour et les initiatives du Parlement, Président
élisent A la fin de l’été, chaque gouvernement européen propose l’un
un peu comme celui de l’Assemblée de la Commission de ses ressortissants pour entrer à la Commission européenne
nationale, en France.
aux côtés du nouveau président. A partir de cette liste de 27 noms,
le président de la Commission répartit à sa guise les portefeuilles
(culture, environnement, commerce, fiscalité…), comme un premier
ministre qui composerait son gouvernement.

751 députés 27 commissaires


→ Jusqu’en 2014, les deux grands
groupes de droite et de gauche
se mettaient d’accord pour placer,
chacun à leur tour, un des leurs à
la présidence du Parlement, tous
les deux ans et demi (renouvelables). → C’est Emmanuel Macron qui va proposer le nom du futur commissaire
En novembre, le processus est normalement terminé : selon que le Brexit a déjà européen français, mais, en théorie, c’est le président de la Commission
L’élection du président était donc eu lieu ou non, l’Europe dispose d’un Parlement de 705 à 751 élus et d’un collège
généralement jouée d’avance. qui décidera du portefeuille qui lui sera attribué – dans les faits, le choix
de 27 ou 28 commissaires, qui reflète plus ou moins l’équilibre des forces politiques s’opère en concertation avec les grands Etats membres. En 2014, François
Mais, cette fois-ci, le vote risque en Europe. Ils devront collaborer pendant cinq ans avec les 27 ou 28 gouvernements
d’être plus ouvert. Hollande avait choisi son ancien ministre Pierre Moscovici, qui avait hérité
européens pour voter des lois et faire vivre l’Union européenne. de l’économie dans l’équipe de Jean-claude Juncker.

Infographie : Le Monde ; Agathe Dahyot ; Marianne Boyer ; Maxime Vaudano


6| 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Des projets
en décalage
avec la réalité
bruxelloise
Enjeux nationaux, mesures déjà
sur la table ou sans alliés européens
pour les voter… Vues de Bruxelles,
certaines propositions des candidats
hexagonaux paraissent illusoires

bruxelles - bureau européen

S
urenchère dans la protection de l’en-
vironnement, pléthore de mesures
sociales, remise en cause plus ou
moins radicale des accords de libre-
échange, de l’espace Schengen, du
rôle de la Commission européenne…
Les principaux partis politiques français sem- règles budgétaires à l’égard de la France, de l’Italie Plus ennuyeux : d’autres ont déjà été tentées à
blent faire la course au prix du programme le et de l’Espagne. Trop, au goût de l’Allemagne ou Bruxelles mais en vain. Une taxe numérique
plus dense pour le scrutin du 26 mai. Mais, vu de des Pays-Bas, qui réclament désormais, pour la européenne ? La mesure, au programme de LRM
Bruxelles, persiste un fort sentiment de décalage prochaine Commission, un(e) président(e) plus et de LR, a déjà été défendue en 2017 par Emma-
avec le champ des possibles. Focalisés sur des en- « techno » que Jean-Claude Juncker. Autrement nuel Macron, puis soutenue en 2018 par la Com-
jeux nationaux – référendum anti-Macron pour dit, qui applique les règles sans les interpréter. mission. Mais, au Conseil, il a manqué le soutien
La France insoumise (LFI), occasion de ressouder de quatre Etats pour l’imposer. En matière fis-
les troupes après la présidentielle de 2017 pour Serpent de mer cale, la règle de l’unanimité s’y impose et rend
Les Républicains (LR), tour de chauffe pour les Après des décennies d’immobilisme, sur le toute réforme compliquée. Même cas de figure
municipales chez La République en marche front du social et de la fiscalité, l’Union a enfin avec la taxe sur les transactions financières, un
(LRM) –, les partis hexagonaux s’affranchissent un peu progressé. La commissaire à la concur- vrai serpent de mer. Seulement une dizaine de
largement du principe de réalité bruxellois. rence, Margrethe Vestager, a mis fin à l’impunité QUELS SERONT LES ALLIÉS pays acceptent encore d’en discuter (dont la
Premier constat : les programmes évitent le
préalable d’un diagnostic sur l’état de l’Union.
fiscale des géants du numérique en condam-
nant Google à payer une amende record de
POUR PESER SUR UN VOTE ? France, l’Allemagne, la Belgique), mais hésitent à
franchir le pas… depuis 2013 !
Quel est le bilan réel du Parlement européen de- 2,42 milliards d’euros pour abus de position PEU DE TÊTES DE LISTE Quant à la taxe carbone aux frontières, une
puis 2014, de la Commission Juncker, des Etats dominante et en taxant Apple ou Facebook pour vieille idée française défendue notamment par
membres au sein du Conseil, sachant qu’aucune aides d’Etat illicites. La réforme du statut des tra- HEXAGONALES S’AVANCENT le PS-Place publique, LRM, les « insoumis » et
législation européenne ne peut être adoptée vailleurs détachés, avec l’obligation faite qu’ils Europe Ecologie-Les Verts, la première proposi-
définitivement sans leur feu vert ? Il est en demi- soient payés au même niveau que leurs collè- SUR CETTE QUESTION tion du genre date du début des années 2000,
teinte. L’Europe n’est pas au bord du chaos et, sur gues du pays d’accueil pour le même travail, a été mais aucun consensus ne s’est encore dégagé au
quelques fronts, elle a même progressé. S’agis- entérinée. L’Europe s’est en revanche montrée Conseil pour l’entériner.
sant d’économie, les croissances sont revenues incapable de gérer la question migratoire, les
et la France devrait être le seul pays, en 2019, avec pays de l’Est refusant de jouer le jeu de la solida- Penser stratégie pour imposer ses vues
un déficit public supérieur aux 3 % du produit rité pour les réfugiés. Et a manqué d’ambition en A Bruxelles, la voix de la France pèse certes
intérieur brut fixés par les traités. Mais les taux matière environnementale. très lourd (pays fondateur, deuxième économie
de chômage des jeunes restent considérables, Ce bilan esquissé, il s’avère qu’un certain nom- de la zone euro, disposant du feu nucléaire),
notamment en Espagne, en Grèce ou en Italie. bre de propositions françaises ont déjà été adop- mais elle doit composer avec vingt-sept autres
Cette situation est certes moins le fait de la tées à Bruxelles, ou du moins déjà mises sur la membres, ayant tous les mêmes droits et
Commission que des contextes nationaux et in- table par la Commission. Exemple avec le corps devoirs. Une preuve toute récente : Emmanuel
ternationaux, mais l’institution n’a pas pour de 10 000 gardes-frontières et gardes-côtes pro- Macron s’est démené pour obtenir un budget de
autant mené de politique d’austérité. Elle s’est au posé par LRM. Cette hausse très substantielle des la zone euro, à un moment où son capital politi-
contraire montrée flexible dans l’application des effectifs de l’agence Frontex a été votée en avril. que à Bruxelles était maximal. Berlin ne lui a

IMMIGRATION Lignes de faille classiques sur les frontières et les réfugiés


La droite veut réformer Schengen, les partis de gauche souhaitent renforcer les secours en Méditerranée et LRM choisit une voie médiane

L
a « crise migratoire » est man. C’est un agenda poussé par même manière, à quelques nuan- forme Internet Migrations en cord entre l’UE et la Turquie ou le voies légales de migrations (EELV,
révolue. Les arrivées sur le les partis extrémistes. » ces près, les listes de droite s’ali- questions. Les Etats de l’UE sont soutien à la Libye. Elles souhaitent Envie d’Europe, PCF) ou propo-
continent européen sont Au gré des propositions des gnent derrière l’idée d’une exter- liés par des obligations de respect relancer les secours en Méditerra- sent de créer un nouveau statut
au plus bas niveau depuis 34 listes françaises aux européen- nalisation de la demande d’asile. des droits de l’homme. Si on ren- née. La France insoumise veut de réfugié climatique (LFI, EELV).
cinq ans. Moins de 22 000 en- nes – à l’exception des rares assu- Ainsi, le RN, qui agite le spectre voyait les personnes qui arrivent ainsi créer « un corps européen Entre ces deux pôles très divisés,
trées irrégulières ont été compta- mant une impasse totale sur le su- d’une « immigration totalement par bateau, on violerait la conven- civil de secours et de sauvetage en la liste LRM reprend dans son pro-
bilisées depuis le début de l’an- jet –, on retrouve un clivage tradi- incontrôlée », promet que « l’asile tion européenne des droits de mer pour éviter les milliers de gramme la position aujourd’hui
née, contre plus de 1 million tionnel entre la gauche et la droite ne sera accordé qu’à la suite de de- l’homme ou la convention de noyés en Méditerranée », tout défendue à Bruxelles par la France
en 2015. Mais la « crise politique » sur l’asile et les frontières. A l’inté- mandes déposées dans les ambas- Genève, en particulier les principes comme les listes Parti commu- et par la Commission mais qui,
continue d’agiter les Etats de l’UE, rieur de ces deux blocs, les propo- sades des pays d’origine ou limitro- de non-refoulement et d’interdic- niste français (PCF), Europe Ecolo- faute de consensus, est au point
et la question migratoire se re- sitions convergent largement. phes ». De son côté, LR estime que tion des traitements inhumains et gie-Les Verts (EELV), Envie d’Eu- mort : création de centres d’exa-
trouve au cœur de la plupart des Ainsi, les partis de droite plai- « les demandes d’asile doivent être dégradants. » Tout aussi difficiles rope – menée par Raphaël Glucks- men de la demande d’asile aux
programmes des listes candida- dent tous – hormis l’Union des traitées en dehors de nos frontiè- à envisager sont, en l’état actuel mann – ou Génération.s, de points d’entrée en Europe, main-
tes aux élections européennes. A démocrates et indépendants res », dans des « centres internatio- du droit, les propositions du RN et Benoît Hamon. A l’unisson en- tien du règlement de Dublin, mais
droite, celle du parti Les Républi- (UDI) – pour une pérennisation naux » en Afrique ou au Proche- de DLF d’expulsion systématique core, les listes de gauche actent création d’un mécanisme de soli-
cains (LR), menée par François- des contrôles aux frontières inté- Orient ; et qu’il faut expulser ceux des clandestins ou de suspension l’échec du règlement de Dublin darité obligatoire entre les Etats
Xavier Bellamy, a d’ailleurs fait de rieures de l’UE, rétablis depuis 2015 qui ne respectent pas cette procé- de l’immigration familiale. sur l’accueil des demandeurs dans l’effort d’accueil, renforce-
l’« Europe frontière » et de la lutte dans plusieurs pays dont la France. dure et « ramener systématique- d’asile et proposent de supprimer ment de Frontex… « On est dans le
contre l’immigration illégale le Pour y parvenir, LR appelle à une ment les bateaux de migrants sur Statut de réfugié climatique la règle dite « du pays de première “en même temps”, ironise Yves
premier chapitre de son pro- réforme des accords de Schengen les côtes africaines ». Aux antipodes de ces positions entrée » (LFI, EELV, Envie d’Europe, Pascouau. On satisfait un électorat
gramme. « Le sujet occupe trop de sur la libre circulation des person- Mais ces propositions ont peu et à rebours de la politique euro- PCF), qui oblige un demandeur soucieux de renforcer les contrôles
place par rapport aux préoccupa- nes quand le Rassemblement na- d’avenir. « Elles remettent en cause péenne en vigueur, les listes de d’asile à faire examiner sa situa- aux frontières extérieures et on
tions des citoyens, considère Jean- tional (RN), Debout la France (DLF) deux acquis de l’UE : Schengen et le gauche plaident pour mettre fin à tion dans le pays par lequel il est sanctuarise l’asile par devoir juridi-
Dominique Giuliani, président ou Les Patriotes veulent littérale- droit d’asile, rappelle Yves Pas- la sous-traitance de la lutte contre arrivé. De même, les listes de gau- que et moral. » p
de la Fondation Robert-Schu- ment en finir avec Schengen. De la couau, coordinateur de la plate- l’immigration illégale avec l’ac- che souhaitent développer les julia pascual
0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019 |7

ÉCOLOGIE Face à l’urgence climatique,


LA BCE AU SERVICE
DE LA TRANSITION
les partis rivalisent de propositions « vertes »
ÉCOLOGIQUE ? La défense de l’environnement est l’un des thèmes les plus présents dans les programmes
Depuis quelques années, le débat
monte au sein d’une partie des
dirigeants politiques. Venue au

L’
secours des banques et des Etats urgence climatique et les assez présent ; qu’il s’appelle « tribu- Autres points d’accord, quasi una-
pendant la crise des dettes, la questions environnemen- nal international de justice climati- MOINS DE DIX LISTES nimes, le « zéro carbone à l’horizon
Banque centrale européenne (BCE)
doit-elle aussi contribuer au finan-
tales se sont invitées forte-
ment dans la campagne
que », pour La France insoumise
(LFI), « Cour européenne de l’environ-
SUR TRENTE-QUATRE 2050 » à l’échelle européenne, la sor-
tie à terme du glyphosate, l’interdic-
cement de la transition écologi- pour les élections européennes. Si nement », pour la liste du Printemps NE FONT QUASIMENT tion des plastiques non recyclables,
que ? L’économiste Pierre Larroutu- tous les candidats n’en parlent pas européen soutenue par Benoît le soutien à l’agroécologie et au bio,
rou, candidat sur la liste de nécessairement, les programmes Hamon, ou « Parquet européen AUCUNE RÉFÉRENCE et la lutte contre l’obsolescence pro-
Raphaël Glucksmann soutenue
par le Parti socialiste, est l’un
qu’ils présentent font, pour l’écra-
sante majorité des 34 listes étudiées,
spécialisé sur les questions environ-
nementales », pour la liste Europe
À L’ÉCOLOGIE grammée. La liste de La République
en marche, sur laquelle figure
des premiers à l’avoir suggéré, une place importante à des proposi- Ecologie-Les Verts (EELV). l’ex-directeur du WWF Pascal Can-
en proposant que la BCE prête à tions d’ordre écologique. Seules La biodiversité, dont le dernier fin, veut faire de l’Europe « une puis-
taux réduit à une nouvelle « ban- moins de dix listes ne font quasi- rapport de l’IPBES, la plate-forme Europe et relations internationa- sance verte » et « rendre le budget
que européenne pour le climat ». ment aucune référence à ces théma- intergouvernementale sur la biodi- les obligent, la question des migra- européen 100 % compatible avec
Ce qu’elle fait déjà en partie, tiques, dont celles d’extrême droite versité, présenté le 6 mai, a souligné tions dues au réchauffement clima- l’accord de Paris », ou encore créer
puisqu’elle finance la Banque comme La Ligne claire et la Liste de le déclin tragique, a mobilisé les tique et aux catastrophes est évo- une banque du climat.
européenne d’investissement, la reconquête, et les listes à vocation postulants au Parlement européen. quée par la liste de l’Union des dé- Pour assurer la transition écologi-
dont 25 % des investissements thématique telles qu’Espéranto, Pour le Parti animaliste, bien sûr, mocrates musulmans français (Une que, Urgence écologie comme EELV
sont consacrés à l’environnement. Neutre et actif (contre l’abstention ces élections représentent « un Europe au service des peuples) et avancent la création d’une « sécurité
La liste Renaissance, soutenue par principalement) ou A voix égales, enjeu majeur pour les animaux ». celle des jeunes d’Allons enfants, qui sociale écologique » ou « environne-
La République en marche propose plutôt orientée vers l’égalité entre Celui-ci veut interdire « les métho- réclament la création d’un « statut mentale ». Ces deux listes, ainsi que
également que le climat soit inscrit les femmes et les hommes. des d’élevage et d’abattage les plus de réfugié climatique » et de « consa- LFI ou encore celle de Benoît
au mandat de la BCE (aujourd’hui, Si les listes des partis traditionnels génératrices de souffrance », « la dé- crer une partie du budget militaire Hamon, se retrouvent d’ailleurs sur
celui-ci est de veiller à la stabilité ont la quasi-obligation de répondre tention d’animaux dans les cirques » européen pour financer l’adaptation de très nombreuses revendications,
des prix), tout comme Vive l’Europe aux questions et mobilisations du et instaurer « un commissaire euro- des pays impactés par le changement comme, par exemple, le refus des
libre ! de Benoît Hamon, et La moment sur le climat, c’est l’une des péen à la protection animale ». climatique ». Ce statut de réfugié cli- traités internationaux qui ne respec-
France insoumise. Un tel change- premières fois que ce thème est matique est aussi défendu par EELV, teraient pas les règles climatiques et
ment serait néanmoins difficile aussi présent dans les déclarations « Réensauvager l’Europe » quand LFI parle de « statut de dé- environnementales. Ce qui fait dire
à obtenir : il supposerait de modi- d’intention. Pour certains cepen- Le combat contre la maltraitance tresse climatique et humanitaire ». au président de la Fondation Good-
fier les traités européens, avec dant, la proposition écologique reste est aussi porté par LFI, EELV, la liste Sans surprise, à l’extrême droite, Planet, Yann Arthus-Bertrand, que
l’unanimité des Etats membres. assez superficielle, de principe. La de Raphaël Glucksmann (PS-Place cette proposition n’est pas avancée. « [leur] division est une grave erreur,
« protection de l’environnement » publique) ou encore Urgence écolo- La question écologique n’est pas compte tenu des enjeux ». Le photo-
tient parfois lieu de slogan unique. gie, menée par Dominique Bourg et pour autant oubliée, mais les listes graphe soutient Objectif Terre,
Ainsi François Asselineau (Ensem- soutenue par le mouvement Géné- du Rassemblement national ou l’appel citoyen pour une Europe
concédé qu’une très modeste « ligne budgé- ble pour le « Frexit ») ne fait qu’évo- ration écologie de Delphine Batho, encore de Debout la France (DLF) de écologique lancé par Gérard Feldzer
taire », encore trop ambitieuse pour le gouver- quer une « France qui protège la ex-ministre de l’écologie. Cette der- Nicolas Dupont-Aignan l’incluent pour les élections.
nement néerlandais. nature et la santé des Français », ou nière liste, qui présente l’un des pro- dans un discours nationaliste et pro- Car, au-delà des partis, les initia-
Rappelons-le, les élections du 26 mai concer- Lutte ouvrière soutient que « la véri- grammes les plus complets sur les tectionniste. Pour le RN, l’écologie teurs veulent, à la manière de Nico-
nent uniquement les eurodéputés. Leur pouvoir table menace contre l’environnement questions climatiques et environne- est l’occasion de défendre les circuits las Hulot, qui avait proposé son
est conséquent, mais limité. Ils n’ont pas le droit et la planète, c’est le capitalisme ». mentales, milite pour « réensauva- courts – ce que font par ailleurs pacte aux candidats à l’élection
d’initiative législative. Ils sont « colégislateurs » De nombreuses listes, sans déve- ger l’Europe », avec la protection des toutes les listes –, le « localisme », en présidentielle en 2007, que les can-
avec le Conseil mais ne peuvent engager seuls lopper un programme complet sur espèces sauvages, la lutte contre l’ar- « détaxant les circuits courts et en didats s’engagent à soutenir leurs
une révision des traités : l’unanimité des Etats l’écologie, avancent néanmoins des tificialisation des sols, un concept surtaxant les importations mondiali- propositions. « On ne se fait aucune
est indispensable. Un parti national, même s’il revendications précises. L’Union dé- aussi présent dans le programme de sées antiécologiques ». illusion sur les programmes des uns
est au pouvoir dans son pays, doit d’emblée avoir mocratique pour la liberté, égalité, Yannick Jadot (EELV), qui veut no- La question des frontières de l’Eu- et des autres. Cela fait vingt ans que
une stratégie pour imposer ses vues dans un fraternité propose la « création d’un tamment élargir les zones protégées rope est de fait omniprésente chez l’on nous promet des choses et que
hémicycle de 751 élus s’annonçant plus frag- tribunal de l’environnement pour terrestres et marines et créer des tous les candidats. En effet est pro- rien ne se fait ensuite. On veut faire
menté que jamais. Quels seront les alliés pour juger les délits écologiques », une parcs naturels européens. Francis posée la création d’une taxe carbone signer les futurs eurodéputés puis les
peser sur un vote ? Peu de têtes de liste hexago- revendication développée par la Lalanne, à la tête d’Alliance jaune, la aux frontières, d’un « ajustement marquer à la culotte. On les pistera
nales s’avancent sur cette question. plupart des listes à gauche et tous révolte par le vote, une liste dite carbone » (Printemps européen), de pour voir leurs prises de position et
Avec qui les élus du Rassemblement national les écologistes. Le concept d’« éco- « gilets jaunes », veut, lui, « reconnaî- « droits de douane antipollution » ce qu’ils votent réellement », insiste
(RN) comptent-ils sortir de la « logique de libre cide », et son corollaire, une institu- tre les ressources naturelles comme (DLF) ou encore d’une « barrière éco- Gérard Feldzer. p
circulation dans Schengen » ? Certes, les populis- tion pour juger et condamner, est entité morale », sans autre précision. logique » pour Les Républicains. rémi barroux
tes pourraient obtenir jusqu’à 30 % des sièges à
Strasbourg. Mais cela ne fait pas une majorité. Et
les élus populistes de l’Est sont très attachés à la
libre circulation, pilier du marché unique.

SMIC EUROPÉEN Contre le dumping social,


Avec qui les élus socialistes comptent-ils impo-
ser une sortie des investissements écologiques
du calcul des 3 % de déficit public, alors que ce
plafond ne fait débat qu’en France ? Ce n’est
même pas un sujet pour le Néerlandais Frans
Timmermans, tête de liste du parti paneuropéen
le difficile consensus sur l’harmonisation salariale
auquel le PS est encore affilié. Y a-t-il une majo-
rité dans l’hémicycle pour « abolir » la directive Vingt-deux Etats membres disposent d’un salaire minimum national avec des écarts disparates
sur les travailleurs détachés, comme réclamé par
LFI et le RN ? Comment les « insoumis » comp-
tent-ils « réviser les traités », sans majorité

D
absolue à Strasbourg et dès lors qu’ils ne sont pas ans une campagne en- de tête après l’augmentation de 22 % gocié entre les partenaires sociaux. peu plus que les 60 % évoqués par la
au pouvoir en France ? core atone, c’est l’un des du salaire minimum entre 2018 et En 2016, dans une résolution sur le liste d’Europe Ecologie-Les Verts
rares sujets à avoir sus- 2019 décidée par le gouvernement dumping social, le Parlement euro- emmenée par l’eurodéputé Yannick
Débats périmés cité quelques passes d’ar- socialiste de Pedro Sanchez. péen a proposé d’instaurer un Jadot. Mais moins que les 75 % dé-
Enfin, des propositions telles que le smic euro- mes en France. Car, si elle figure en Ces fractures, même si elles res- « plancher salarial » dans les pays fendus par La France insoumise.
péen soulèvent des contradictions gênantes. LFI, bonne place dans les programmes tent béantes, ont tendance à s’atté- membres, afin de parvenir progres- Sans surprise, Les Républicains se
LRM, le PS et les communistes, notamment, le de La République en marche (LRM) nuer si l’on prend en considération sivement à au moins 60 % du salaire montrent plutôt hostiles à une telle
réclament. Comment concilier cette mesure et des principales listes de gauche, les écarts de prix et donc les salaires moyen national. Les candidats aux mesure. Dans une tribune publiée le
avec le « respect de la souveraineté des peuples » l’idée d’instaurer un salaire mini- minimums en standard de pouvoir élections européennes se penchant 2 mai par Les Echos, François-Xavier
cher à LFI ? Ce respect ne vaut-il que pour la mum européen est loin de mettre d’achat. Partant du constat que le ni- sur le sujet retiennent plutôt un Bellamy, tête de liste, la qualifie
France ? Même hiatus au sujet de la migration. d’accord entre eux ses promoteurs. veau de vie n’est pas le même à Bu- seuil lié au salaire médian, à savoir d’« absurde », préférant se concen-
Comment « mettre fin au règlement de Dublin », Quel seuil retenir ? Pour quelle am- carest ou à Madrid, les écarts de sa- celui divisant la population en trer sur le dumping social lié aux
qui impose de déposer sa demande d’asile dans bition sociale ? Difficile de trancher laires observés se resserrent, pas- deux : 50 % des salariés gagnent travailleurs détachés. Dans son
le pays de « première entrée » dans l’Union, dans une Union européenne (UE) sant d’un rapport de 1 à 7 à un moins, 50 % gagnent plus. Ce qui fait programme, le Rassemblement
comme recommandé par les « insoumis » et les qui brille surtout par ses disparités. rapport de 1 à 3 entre le pays le plus sens, lorsque l’on sait que le seuil de national estime que des règles com-
socialistes ? En obligeant la Hongrie ou la Vingt-deux Etats membres sur riche de l’UE (le Luxembourg) et le pauvreté est défini par Eurostat munes pour le salaire minimum
Pologne à accepter des réfugiés alors qu’ils n’en vingt-huit disposent aujourd’hui plus pauvre (la Bulgarie). En outre, comme 60 % du revenu médian. « aboutiraient en pratique à l’effon-
veulent absolument pas ? d’un salaire minimum national. les revenus ont progressé beaucoup drement des salaires et donc du pou-
Passer ces complexités sous silence entretient Fixé à 2 071 euros brut au Luxem- plus vite à l’est qu’à l’ouest de l’Eu- Souveraineté des Etats voir d’achat dans les pays d’Europe ».
des illusions déformantes – « l’Europe ne fait bourg, où il est le plus élevé, il at- rope ces quinze dernières années. Le 9 avril, Nathalie Loiseau, tête de Reste que l’Union européenne n’a
rien sur le plan du social », et pour cause, ses teint 286 euros en Bulgarie, à l’autre Comme le souligne une note de liste LRM, a lancé la polémique en pas le pouvoir de légiférer en ma-
compétences sont très limitées – ou des débats bout du spectre, selon les données l’Institut Jacques-Delors du 18 avril, proposant l’instauration d’un smic tière de rémunération, le domaine
périmés – fédéralistes contre nationalistes, la collectées par Eurostat au 1er janvier. « le salaire minimum a augmenté de- européen égal à la moitié au moins relevant de la souveraineté des Etats.
Commission qui voudrait tout réguler, etc. La France, avec son smic à 1 521 euros puis 2004 de 25 % en France, contre du salaire médian. Ce qui, en France, Tout projet d’harmonisation, même
Quitte, une fois de plus, à décevoir les électeurs. brut (1 171 euros net), se classe 200 % en Pologne, 367 % en Bulgarie équivaut à 898,50 euros environ. s’il permettrait de limiter le dum-
Pour autant, à condition d’une stratégie sixième, derrière l’Allemagne, la Bel- ou 556 % en Roumanie ». La hausse la Accusée sur les réseaux sociaux de ping social au sein de l’UE, risque de
d’alliances, tout n’est pas bloqué ou irréformable gique, les Pays-Bas et l’Irlande. plus faible a été enregistrée en vouloir baisser le smic tricolore, se heurter aux réticences de cer-
à Bruxelles et Strasbourg. La preuve avec la pro- Sans surprise, trois ensembles se Grèce, du fait de la crise de 2012. Mme Loiseau s’en est défendue, souli- tains gouvernements. En particulier
tection des lanceurs d’alerte ou l’interdiction de distinguent : l’Ouest, avec des seuils Qu’en est-il des six pays (Chypre, gnant qu’elle suggère simplement ceux du Danemark, de la Suède et de
la pêche électrique lors de cette législature qui supérieurs à 1 000 euros, le Sud et le Italie, Danemark, Suède, Finlande, de mettre en place un minimum la Finlande. Attachés à la culture du
s’achève. Défendu à la fois par les sociaux-démo- centre, où les montants varient en- Autriche) qui n’ont pas instauré de commun. De son côté, Raphaël consensus entre patronat et syndi-
crates européens, les libéraux et l’extrême gau- tre 500 et 1 000 euros, et l’Est, où ils salaire minimum au niveau natio- Glucksmann, tête de liste Parti socia- cat, ces pays nordiques restent favo-
che européenne, le smic européen pourrait faire descendent sous les 500 euros. L’Es- nal ? Ils ont fixé un seuil au niveau liste-Place publique, propose un mi- rables à une négociation des salaires
l’objet lui aussi d’un « deal » européen. p pagne, qui se situait dans la catégo- des branches professionnelles, ou nimum « d’au moins 65 % du salaire entre les partenaires sociaux. p
cécile ducourtieux rie intermédiaire, a rejoint le groupe bien prévoient que celui-ci soit né- médian dans chaque pays », soit un élise barthet et marie charrel
8| 0123
DIMANCHE 19 - LUNDI 20 MAI 2019

Les députés, inlassables artisans du compromis


Entre sentiment d’influer et frustrations, les élus français du Parlement européen font le bilan de leur mandat

RÉCIT Seule la Commission détient l’initiative


des lois européennes. Mais « nous avons ap-
qualité de député à l’Assemblée nationale ».
Fort de cette double expérience, l’élu témoi-
l’élu. Grande technicité des textes, nécessité
de s’adapter à une réalité complexe (28 pays
bruxelles - bureau européen
pris à faire sans », relève la radicale de gau- gne : « En Europe, on écoute et on juge sur ce membres), à un environnement polyglotte…

E
n ces premiers jours de mai, le che Virginie Rozière. « J’aurais adoré décro- qui est dit. En France, on substitue le procès du L’élu européen est souvent débordé.
siège bruxellois du Parlement cher un deuxième mandat, mais vu l’état de locuteur à l’analyse de son message. Le Parle- Toutes les délégations ont eu leurs « bos-
européen s’est littéralement la gauche, c’était difficile », ajoute la conseil- ment européen préfère les compromis négo- seurs », et les autres, moins assidus. Au PS,
vidé. L’entrée principale, place lère régionale d’Occitanie, qui a refusé, pour ciés aux joutes oratoires. Le Parlement français Vincent Peillon s’est fait très discret depuis
du Luxembourg, est fermée pour cause de bisbilles entre radicaux, de figurer parle, le Parlement européen négocie. » 2014. A droite, Brice Hortefeux et Nadine
travaux. Les vigiles s’ennuient sur la liste PS-Place publique. Comme nom- Dans un hémicycle où aucun parti ne dé- Morano n’ont pas non plus brillé par l’abon-
un peu. Dans les couloirs, on ne croise plus bre d’autres élus, cette polytechnicienne a tient la majorité absolue, « on ne peut pas dance de leurs travaux parlementaires.
que des grappes de visiteurs, des adolescents une « victoire » à son actif : un rapport d’ini- avoir raison tout seul. On est obligé d’adopter Idem pour la délégation du Rassemblement
en voyage scolaire, des retraités et quelques tiative, voté en 2017, sur la nécessaire pro- une démarche d’écoute », estime Elisabeth national, pourtant entrée en force dans l’hé-
élus venus récupérer des effets personnels. tection des lanceurs d’alerte. Malgré sa va- Morin-Chartier, qui a quitté les rangs du parti micycle strasbourgeois en 2014 avec 24 élus.
A quelques jours des élections européen- leur purement indicative, il a obligé la Com- Les Républicains (LR) pour rejoindre Agir.
nes, qui se déroulent du 23 au 26 mai, c’est mission à rédiger une proposition de direc- Cette culture du compromis est jugée très « Deux ans pour négocier un texte »
l’heure du bilan. Et d’un constat, renouvelé, tive. Corapporteuse pour ce projet de loi, instructive. « Quand je suis arrivé ici, je pen- Les eurodéputés ne cachent cependant pas
mais toujours aussi paradoxal : ce scrutin Mme Rozière a contribué à le mener à bien. La sais que nous étions un pays formidable, que leurs frustrations. A commencer par la len-
bat régulièrement des records d’abstention directive a été votée définitivement par le nous défendions les droits sociaux à travers le teur du travail législatif. « Quand j’étais vice-
dans l’Union européenne (UE). Pourtant, les Conseil et le Parlement au printemps. monde et qu’il y avait d’affreux libéraux à l’Est président de la région Ile-de-France, les déci-
eurodéputés sont convaincus de leur uti- « ÊTRE EURODÉPUTÉ, Durant cette législature (2014-2019), le qui n’en voulaient pas, raconte M. Balas. Ma sions étaient effectives en trois mois. Là, cela
lité. Ils ont le sentiment d’influer, directe- POUR LA NOTORIÉTÉ, Parlement a réussi, à la suite d’un vote mas- vision a complètement changé : j’ai compris se joue en années », témoigne Emmanuel
ment et conséquemment, sur le quotidien sif en plénière, à imposer l’interdiction de la que la question n’opposait pas les nations, Maurel, ex-socialiste, désormais sur la liste
des citoyens. C’EST ÊTRE pêche électrique au Conseil, où les Pays-Bas mais les classes sociales. Cela m’a rendu en- de La France insoumise aux européennes.
Les pouvoirs de l’Hémicycle ont été considé- faisaient de la résistance. En septem- core plus marxiste ! Le dumping existe, parce « Il faut compter deux ans pour négocier un
rablement étendus par le traité de Lisbonne, SÉNATEUR, bre 2018, il a voté l’initialisation d’une pro- qu’il est organisé par de grandes entreprises texte, deux ans pour l’appliquer dans le droit
entré en vigueur le 1er décembre 2009. Dé-
sormais, et à l’exception notable des ques-
MAIS EN PIRE » cédure « article 7 » à l’encontre de la Hongrie
pour violation de l’Etat de droit, obligeant le
de l’Ouest et du Nord opérant à l’Est. »
Entre autres satisfactions, les eurodépu-
national, et deux ans avant d’en voir les consé-
quences sur le terrain », complète M. Dantin.
tions fiscales, le Parlement est « colégisla- JOSÉ LAVEZZI Conseil à se saisir de cette question délicate. tés, dès qu’ils acquièrent des responsabilités Est-ce une des raisons du manque de recon-
teur » pour presque toutes les lois (règle- attaché de presse Les quatre commissions spéciales consé- – rapporteurs, présidents de commission –, naissance des médias et du grand public pour
ments et directives) de l’UE. Y compris le de la délégation socialiste cutives aux scandales fiscaux (« LuxLeaks », traitent directement avec les ministres et ces élus ? Cette indifférence, y compris dans
budget communautaire. Il peut, tout comme à Bruxelles « Panama Papers », etc.) ont par ailleurs les commissaires. Elisabeth Morin-Char