Вы находитесь на странице: 1из 18

Qu’est-ce qu’un ordinateur ?

Un ordinateur est une machine électronique conçue pour traiter les données à une vitesse
vertigineuse. Bien que le travail qu’il réalise puisse paraître extraordinaire, il ne fait qu’exécuter des
millions et des millions de calculs ou actions élémentaires. Ce qui nous surprend vraiment, c’est la
vitesse à laquelle il peut le faire. Contrairement à d’autres équipements inventés par l’homme,
l’ordinateur est une machine programmable à usage général ; le programme présent dans sa mémoire.
détermine son utilité.
I. Types d'ordinateurs
Selon les critères suivant ; la vitesse de la machine, la taille, le coût et les capacités réseau, on
distingue généralement quatre types d’ordinateurs ;
I. 1. Les gros systèmes
Les supercalculateurs
Un super-ordinateur, ou supercalculateur, est un ordinateur conçu pour atteindre les plus hautes
performances possibles avec les techniques connues lors de sa conception, en particulier en ce qui
concerne la vitesse de calcul.

I. 2. Les mainframes
En français ordinateurs centraux, c’est des ordinateurs possédant une grande puissance de calcul,
des capacités d'entrée-sortie gigantesques et un haut niveau de fiabilité. Les mainframes sont utilisés dans
de grandes entreprises pour effectuer des opérations lourdes de calcul ou de traitement de données
volumineuses (exemple ; serveurs web, serveurs INTRANET).

I. 3. Les ordinateurs de systèmes embarqués


Un système embarqué est un système complexe qui intègre du logiciel et du matériel conçus
ensemble afin de fournir des fonctionnalités données. Il contient généralement un ou plusieurs
microprocesseurs destinés à exécuter un ensemble de programmes définis lors de la conception et stockés
dans des mémoires. Il ne possédant pas des entrées/sorties standards comme un clavier ou un écran
d'ordinateur.

I. 4. Les ordinateurs personnels


Parmi lesquels on distingue :
 Les ordinateurs de bureau ; (en anglais desktop computers), composés d'un boîtier renfermant
une carte mère et permettant de raccorder les différents périphériques tels que l’écran.
 Les ordinateurs portables ; (en anglais laptop ou notebooks), composé d'un boîtier intégrant un
écran dépliable, un clavier et un grand nombre de périphériques incorporés.
 Les netbooks ; sont des ordinateurs portables dotés d'un écran de petite dimension (généralement
12") et dont on a remplacé le disque dur par de la mémoire flash, afin de réduire la consommation
électrique (et le coût).
1
Les tablettes PC ; (en anglais tablet PC, également appelées ardoises électroniques), composées d'un
boîtier intégrant un écran tactile ainsi qu'un certain nombre de périphériques incorporés.

I. 5. Les assistants personnels


Appelés PDA, (Personal digital Assistant, ou encore handheld), sont des ordinateurs de poche
proposant des fonctionnalités liées à l'organisation personnelle. Ils peuvent être dotés des fonctions d'un
téléphone portable. On parle alors souvent dans ce cas de smartphone.
N.B. La suite du cours s'applique plus particulièrement aux ordinateurs de type PC, ordinateurs personnel,
appelés aussi ordinateurs compatibles IBM.

2
1 Introduction
Dans un sens plus large, l'expression système informatique est souvent utilisée pour désigner le
matériel et les logiciels :

 Le matériel (hardware)
Comprend le ou les processeurs, La mémoire centrale, les CD, DVD, les imprimantes …etc.
 Les logiciels (software)
Comprend les programmes, logiciels, ....

2 Le matériel (hardware)
2.1 Les mémoires
2.1.1 Caractéristiques techniques
Les principales caractéristiques d'une mémoire sont les suivantes :

 La capacité ;Représentant le volume global d'informations (en bits) que la mémoire peut stocker
 Bits ; le bit est l'unité la plus simple dans un système de numération, ne pouvant prendre que
deux valeurs, désignées le plus souvent par les chiffres 0 et 1.
 Octet, en informatique, un octet est un multiplet de 8 bits codant une information. Dans ce
système de codage, s'appuyant sur le système binaire, un octet permet de représenter 28
nombres, soit 256 valeurs différentes. Un octet permet de coder jusqu'à 256 caractères
différents.

 Le temps d'accès, correspondant à l'intervalle de temps entre la demande de lecture/écriture et la


disponibilité de la donnée ;

 Le débit, définissant le volume d'information échangé par unité de temps, exprimé en bits par
seconde ;

 non volatilité caractérisant l'aptitude d'une mémoire à conserver les données lorsqu'elle n'est plus
alimentée électriquement.

Ainsi, la mémoire idéale possède une grande capacité avec des temps d'accès et temps de cycle très
restreints, un débit élevé et est non volatile. Néanmoins les mémoires rapides sont également les plus
onéreuses. C'est la raison pour laquelle des mémoires utilisant différentes technologiques sont utilisées
dans un ordinateur.

4
2.1.2 La mémoire vive (RAM)

La RAM permet de stocker des informations provisoires. Son avantage majeur est sa capacité de
lecture très rapide par rapport au disque dur et qui permet une utilisation fluide d’un ordinateur. RAM
veut dire en anglais (Random Access Mémory) : mémoire à accès aléatoire (son but n'étant pas de ranger
de l'information mais d'y accéder rapidement et provisoirement). Les disques durs possèdent de grandes
capacités de stockage, mais du fait de leur architecture mécanique, leur vitesse en lecture/écriture est
plutôt lente. C'est là que la RAM intervient.
La RAM a une capacité beaucoup moindre que le disque dur, mais une très grande rapidité de
lecture/écriture, on distingue généralement deux grandes catégories de mémoires vives :

 Les mémoires dynamiques (DRAM, Dynamic Random Access Module),


Peu coûteuses. Elles sont principalement utilisées pour la mémoire centrale de l'ordinateur (Fig. 12) ;
 Les mémoires statiques (SRAM, Static Random Access Module),
Rapides et onéreuses. Les SRAM sont notamment utilisées pour les mémoires cache du processeur,
Son rôle est de stocker des données récemment accédées. Sa taille varie de quelques centaines de Ko à
quelques Mo.
 Types particuliers de mémoire cache
Il existe plusieurs types de mémoire cache dans un micro-ordinateur ;
 La mémoire cache de premier niveau ou mémoire cache interne (L1 cache)
La mémoire cache de premier niveau (L1 cache), aussi appelée mémoire cache interne, est la mémoire
la plus rapide du PC. Elle est, en effet, située dans le microprocesseur et fonctionne à la même vitesse que
ce dernier.
 La mémoire cache de second niveau ou mémoire cache externe (L2 cache)
La mémoire cache de second niveau (L2 cache) vient compléter la mémoire cache de niveau 1 (L1
cache). Plus grande, mais un peu plus lente, elle stocke tout ce que la mémoire cache interne ne peut
retenir par manque de place. Selon le modèle du CPU et de la carte mère, elle peut être placée sur la carte
mère. Dans le cas des processeurs de type Pentium Pro, PII et PIII, elle se trouve dans le même boîtier
que le processeur.

5
2.2 Le processeur
L'élément le plus important de la carte mère, et donc de l'ordinateur : le processeur est le cerveau de
la machine. C'est lui qui gère tous les périphériques internes et externes, les calculs binaires, et qui agit
quand on clique, on ouvre un document, ou qu'on l'enregistre.
2.2.1 Puissance de calcul et caractéristiques

La puissance de calcul d'un processeur est exprimée en Hertz (Hz). Aujourd'hui les processeurs de
PC dépassent les 3.5 GHz (1 Giga Hertz = 1 Milliards de Hertz) soit plusieurs milliards de calculs par
seconde.
Cependant, à force de miniaturiser les composants informatiques, les processeurs semblent atteindre leur
limite.
Aujourd'hui les ordinateurs sont donc équipés de plusieurs processeurs qui fonctionnent en
parallèle afin d'augmenter leurs puissances. Ces processeurs contiennent plusieurs coeurs : 2, 4 et même 8
coeurs.
 Un processeur standard ; possède un coeur. Un processeur avec un seul coeur ne peut traiter
qu’une seule instruction à la fois. Plusieurs instructions peuvent être traitées par le coeur d’un
processeur mais ce sera toujours une par une, en série.

 Un processeur multi-coeur permet à l’utilisateur d’exécuter plusieurs tâches en même temps


sans subir de ralentissements ! Autrement dit, les coeurs sont utiles si vous utilisez plusieurs
logiciels à la fois.
Enfin le choix d’un processeur de nos jours repose sur quelques caractéristiques clés qui sont :
 Le nombre de coeurs : pour tirer profit du parallélisme des tâches (exécution en même temps de
Plusieurs tâches)

 La mémoire cache

 La fréquence : Symbolise la puissance des processeurs.

 La puce graphique : la plupart des processeurs de nos jours embarquent une puce HD Graphics
2000 ou 3000. Ce GPU intégré suffit à toutes les tâches bureautiques et même à des jeux à
condition de limiter la résolution.

3 Un système d'exploitation
Joue principalement le rôle d'une interface homme-machine. Concrètement, il gère efficacement les
ressources logicielles (éditeurs de texte, logiciels de communication, etc.) et matérielles (processeurs,
mémoires, unités d'entrée/sortie, etc.) du système informatique.
 Le noyau (kernel en l'anglais) est responsable de la communication entre le matériel et le logiciel.
En tant que partie du système d’exploitation, le noyau fournit des mécanismes d’abstraction du
matériel et des échanges d’informations entre logiciels et périphériques matériels.

6
 Pilote (en Anglais Driver) ; tout simplement, un pilote est un logiciel qui explique à l'ordinateur
comment utiliser un périphérique. Sans pilote, l'imprimante ou la carte graphique par exemple ne
pourraient pas être utilisées.

3.1 Les systèmes d’exploitation


Il existe plusieurs systèmes d’exploitation. Pour les ;
Ordinateurs de type PC, on trouve ; Windows, Linux, MacOs…etc.
3.1.1 Système d’exploitation Windows

Windows est au départ une interface graphique unifiée produite par Microsoft, qui est devenue
ensuite une gamme de systèmes d’exploitation à part entière, principalement destinés aux ordinateurs
compatibles PC.

7
3.1.2 Système d’exploitation MacOs
MacOs est un système d’exploitation partiellement propriétaire développé et commercialisé par
Apple.

3.1.3 Système d’exploitation GNU/Linux

Linux est un système d'exploitation, tout comme Windows ou MacOs X. Certains voient encore
Linux comme un horrible système plein de commandes compliquées. Ce n'est plus vrai. Linux possède
désormais un système graphique agréable, confortable et simple à utiliser.
On a l'habitude de dire que Linux est un système d'exploitation. En réalité, Linux, c'est uniquement le
coeur (on dit le "noyau") du système d'exploitation GNU/Linux.

 GNU/Linux
GNU est un projet qui a apporté des tas d'utilitaires au noyau Linux, Ces utilitaires GNU, associés
au noyau Linux, constituent le système d'exploitation GNU/Linux.
o Linux est donc un noyau.
o GNU est un ensemble de programmes utilitaires.
o GNU/Linux est le système d'exploitation.

On dit que Linux est un système d'exploitation libre, c'est à dire que vous êtes libre de
l'utiliser, le modifier et le re-distribuer (ce qui n'est pas le cas de Windows).

3.1.3.1 Les distributions


GNU/Linux étant gratuit, différentes sociétés l'on reprit et complété afin de distribuer un système
d'exploitation à leur goût. C'est ce qu'on appelle les distributions.

8
Pour les Smartphones, on trouve
 IOS : Système d'exploitation mobile développé par Apple pour plusieurs de ses appareils.
 Android : Système d'exploitation mobile, basé sur le noyau Linux et développé actuellement
par Google.
 Windows phone : Système d'exploitation mobile développé par Microsoft
 BlackBerry : Système d'exploitation mobile des produits BlackBerry.

9
2. Réseau informatique

Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des
informations.

3.1 Réseau Local


Un réseau local relie généralement des ordinateurs (ou des ressources telles que des imprimantes)
à l'aide de support de transmission filaires (paires torsadées ou câbles coaxiaux) sur une circonférence
d’une centaine de mètres.

3.2 Les composants d’un réseau

3.2.1 Serveur

Un serveur est un ordinateur relié au réseau. Son rôle est de servir, d’où son nom, des données à
celui qui lui en demande. La plupart du temps, un serveur informatique est un ordinateur comme le vôtre
ou le mien, car il contient au moins un processeur, de la mémoire, une alimentation,…etc. Donc, tout
simplement un serveur est un ordinateur puissant.

10
3.3 Connexion à Internet
3.3.1 Carte réseau

Une carte réseau, également nommée adaptateur réseau, est nécessaire à l’ordinateur pour envoyer
des informations au réseau et en recevoir de celui-ci.

 C’est quoi adresse MAC ?


Une adresse MAC (Media Access Control) ; c’est l’identifiant physique de la carte réseau, elle
est unique dans le monde. On la trouve sous la forme ; 0V:9L:X1:0D:5B:7H… etc.

3.3.2 Box (Pour Internet)

Box (en anglais) : un d'équipement de terminaison de réseau, qu'un fournisseur d'accès à Internet
(FAI) fournit à ses abonnés au haut débit pour disposer d'un accès à Internet. Une box internet classique
est généralement composée d'un routeur, d'un switch et d'un point d'accès wifi,

 Modem
Modem, pour modulateur-démodulateur (convertir un signal analogique à un signant numérique et vis-
versa).

 Switch
C’est un équipement qui relie les ordinateurs dans un réseau local, il base sur les adresses MAC pour
transmettre les messages.
Dans un réseau local, l’adresse utilisée pour faire communiquer entre les différents ordonnateurs c’est
l’adresse MAC.

11
 Routeur
Les routeurs sont des dispositifs permettant l’interconnexion des réseaux. Les routeurs sont
principalement chargés de déterminer le meilleur chemin que les messages vont emprunter pour arriver à
destination.

Switch

Routeur

3.4 Internet

3.5 Introduction
Le nom Internet est issu de deux mots anglais : INTERconnected et NETworks (réseaux interconnectés).

3.6 Contenu du web


World Wide Web (ou WWW ou Web) est constitué de milliards de documents électroniques liés les uns
aux autres, comme les fils d'une toile d'araignée, ces documents sont stockés sur des serveurs, répartis
dans le monde entier.

12
ATTENTION : il n'existe pas de contrôle centralisé sur le web : n'importe qui peut déposer de
l'information sans subir de contrôle ou de vérification ! Dans tous les cas, il faut chercher à vérifier la
crédibilité, la pertinence, la qualité et l'actualisation de l'information.

3.7 Fonctionnement de l’Internet


Internet est un réseau basé sur le modèle client / serveur
3.7.1 Adresses IP (IPv4 )

C’est une adresse IP ?


Les adresses IP, que vous avez très probablement rencontrées, elle a la forme suivante :
124.217.229.14.
Ce sont des séries de 4 nombres compris entre 0 et 255. Grâce à ces IP, chaque ordinateur peut avoir un
numéro unique qui le rend identifiable :

3.8 DNS (Domain Name System)


Chaque ordinateur (ou serveur) connecté à internet possède une adresse IP propre. Cependant, les
utilisateurs ne veulent pas travailler avec des adresses numériques du genre 194.153.205.26 mais avec un
nom de domaine ou des adresses plus explicites du type [www.google.com].
Ainsi, il est possible d'associer des noms en langage courant aux adresses numériques grâce à un système
appelé DNS (Domain Name System), par exemple ; au lieu d’écrire ou de retenir 172.217.22.142 ca sera
plus facile d’écrire www. Google.com

3.8.1 Définition
Le DNS (Domain Name System) est un service permettant d'établir une correspondance entre un
nom de domaine et une adresse IP. Il s'agit donc d'un système essentiel à Internet afin de ne pas avoir à
saisir des adresses IP à longueur de temps.

3.8.2 URL (Uniform Ressource Locator)


Pour connecter au serveur Prodomaines, on utilise le nom de la machine (URL) comme suit :

13
4 Introduction
Internet permet de s’informer, créer, partager, communiquer, acheter, vendre et assure le
fonctionnement d’un nombre croissant de services que nous utilisons quotidiennement.

 Internet, un instrument qu’il faut savoir utiliser !


Comme j’ai brièvement tenté de le suggérer, Internet est un instrument incontournable. La
majorité des opportunités et des avancées techniques, sociales, politiques et économiques sont liées de
près ou de loin à Internet. Dans un monde de plus en plus connecté, il est :

Important de comprendre comment Internet fonctionne et d’apprendre à bien


utiliser cet outil.
Il est possible de voir Internet comme une bibliothèque mondiale où sont rangées des milliards
d’informations. Ces données sont indexées en permanence par des moteurs de recherche comme Google,
bing ou Yahoo dont l’objectif est de les rendre facilement accessibles.
Dans ce cours, je partage avec vous quatre bonnes pratiques pour rechercher efficacement sur Internet
ainsi que six astuces pour être efficace avec Google, le moteur de recherche le plus utilisé au monde.

4.1 Rechercher efficacement sur Internet


1. Localisez vos recherches ; lorsque vous recherchez quelque chose de physique. Vous obtiendrez par
exemple de bien meilleurs résultats en recherchant…

o « restaurant Alger » plutôt que « restaurant »

2. Affinez vos recherches en utilisant plusieurs mots clés ; Vous obtiendrez ainsi des résultats plus
ciblés en recherchant…

o « restaurant bio Alger » plutôt que « restaurant Alger »

3. Utilisez les filtres de recherche ; pour trier les résultats de recherche. La plupart des moteurs de
recherche permettent de rechercher que des images, vidéos, actualités de presse, etc.

Ici, nous avons recherché « Chutes du Niagara» et filtré les résultats de recherche sur les images.

14
4. Utilisez les suggestions de recherche afin d’élargir et améliorer la qualité de vos recherches. Dès que
vous commencez à écrire un mot clé, le moteur de recherche suggère des recherches couramment
effectuées par les internautes qui sont susceptibles de vous intéresser. Il suffit alors de cliquer sur une
proposition pour afficher les résultats correspondants.

N.B. Les suggestions de recherche sont issues des recherches des autres internautes.

4.2 Quel moteur de recherche utiliser ?


Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde, mais…
 Il collecte de nombreuses données sur vos préférences de navigation,

 Il priorise largement les sites sponsorisés dans les résultats de recherche,

 Il ne respecte (vraiment) pas votre vie privée.

4.3 Six astuces pour être plus efficace avec Google


1. Chercher une expression exacte ; En entourant une phrase par des guillemets, Google va chercher les
pages où votre expression va apparaître telle que vous l’avez écrite. Pratique pour vérifier la source d’un
texte, e par exemple ;

15
2. Exclure un mot clé d’une recherche ; Pour exclure un mot clé des résultats de recherche, il suffit de
le faire précéder du signe moins (sans espace). L’exemple suivant montre bien la puissance de cette
fonctionnalité : en excluant le mot « Symbol » de ma recherche,

3. Faire une recherche dans un site Web précis


Pour forcer Google à limiter ses recherches aux pages d’un site ou d’un domaine, ajoutez
simplement la syntaxe site : S/domaine. Domaine à la fin de votre recherche. Cette technique permet par
exemple de gagner beaucoup de temps lorsque vous recherchez une information officielle sur le site d’une
organisation.

4. Trouver des sites Web similaires


Si vous appréciez un site et que vous souhaitez trouver des sites Web similaires, Google peut trouver cela
pour vous. Faites simplement une recherche avec related : votre-site-prefere.com

16
5. Chercher des fichiers dans un format particulier
Google peut limiter les résultats d’une recherche au format de fichier de votre choix. Dans l’exemple
suivant, je souhaitais trouver des cours pour apprendre Anglais. J’ai ajouté la syntaxe FILETYPE : PDF
à la fin de ma recherche pour limiter ma recherche aux fichiers pdf, et j’ai immédiatement trouvé le bon
rapport.

6. Limiter les résultats de recherche à un pays, une langue ou une période


Il est parfois utile de limiter les résultats d’une recherche à un pays, une langue ou une période précise. Si
vous recherchez par exemple des tests d’un appareil qui vient de sortir, mieux vaut obtenir des articles
récents afin d’éviter toutes les rumeurs qui précèdent sa sortie. Pour afficher que des contenus récents
dans vos résultats de recherche, ouvrez les Outils de recherche (2) et cliquez sur Date indifférente (3)
pour choisir la période à prendre en compte.

17
18
5 Sécutite informatique

5.1 Mesures Techniques

 Avoir une version de Windows originale pour bénéficier des mise à jours ;

 Activer les mises à jour automatiques de sécurité avec Windows Update ;

 Installez un antivirus ;

 Effectuer des sauvegardes régulières ;

 Mettre à jour vos applications

 Chiffrer vos données (en cas de perte ou de vol) ;

 Ne téléchargez vos logiciels que depuis des sites fiable ;

 Apprenez à reconnaître un site fiable à son adresse (URL).

 Apprenez à reconnaitre les extensions de fichiers potentiellement dangereux (.exe, .pif,


.scr, .bat, .dll, ...). Dans le doute ne cliquer jamais dessus ou supprimer le Fichier ;

 Activer le firewall

 Utiliser messagerie avec vigilance

 Être prudent sur Internet : Réseaux sociaux, forums, formulaires, … : veillez limiter la
diffusion de vos informations personnelles via Internet ;

 Soyez vigilant lors d’un paiement sur Internet ;

 Evitez de donner votre adresse de courrier électronique "n'importe où" et à n’importe qui ;

 Utiliser VPN / Proxy : (réseau privé virtuel) :

 Utiliser des services gratuits sur le net pour vérifier les liens et les fichiers reçus comme
https://www.virustotal.com/fr/ : il contienne plus de 30 antivirus pour scanner les liens et
les fichiers en ligne

 Apprendre à connaitre Les certificats SSL

19

Оценить