Вы находитесь на странице: 1из 34

Virologie médicale - Pierre Pothier

Sommaire
Introduction et définitions
1. Les premières vaccinations et les prémices de la microbiologie
2. De la découverte des virus à leur caractérisation
3. De la définition des virus aux critères de classification

1. Virologie générale
Chapitre 1 : Les virus : structure et classification

1. Structure
1.1. L’acide nucléique viral
1.2. La capside
1.2.1. Nucléocapside à symétrie hélicoïdale
1.2.2. Nucléocapside à symétrie icosaédrique ou cubiqu
1.2.3. Capside à symétrie complexe
1.3. L’enveloppe virale
2. Classification et nomenclature des virus
3. Quelques exemples d’interaction virus-récepteur cellulaire
3.1. Les picornavirus
3.2. Le virus de la grippe
3.3. Le virus de l’immunodéficience humaine

Chapitre 2 : La multiplication virale

1. Cycle de multiplication virale


2. Étapes initiales
2.1. Attachement
2.2. Pénétration
2.3. Décapsidation
3. Expression et réplication du génome viral
3.1. Virus à ADN
3.1.1. Virus à ADN double brin
3.1.1.1. La transcription
3.1.1.2. La réplication
3.1.1.2.1. La réplication des Polyomaviridae et des Papillomaviridae
est bidirectionnelle
3.1.1.2.2. La réplication des Herpesviridae
3.1.1.2.3. La réplication des Adenoviridae est unidirectionnelle et asymétrique
3.1.2. Les virus à ADN simple brin
3.2. Virus à ARN
3.2.1. Principaux éléments de la synthèse de l’ARN viral
3.2.2. Virus à ARN simple brin de polarité positive
3.2.3. Virus à ARN simple brin de polarité négative
3.2.4. Virus à ARN ambisens
3.2.5. Virus à ARN double brin
3.3. Virus utilisant la transcriptase inverse pour leur multiplication
3.3.1. Virus à ADN
3.3.2. Virus à ARN
4. Assemblage, maturation et libération des virus
Conclusion

Chapitre 3 : Génétique et évolution des virus. Facteurs de virulence

1. Méthodes d’étude de la variabilité des virus


1.1. Souches virales étudiées
1.2. Marqueurs phénotypiques
1.3. Méthodes d’étude de la variabilité antigénique
1.4. Méthodes d’étude de la variabilité génétique
2. Déterminisme de la variabilité des virus
2.1. Les mutations
2.2. Les recombinaisons génétiques
2.3. Les réassortiments génétiques
3. Facteurs de virulence
3.1. Généralités
3.2. Exemples
4. Conséquences de l’évolution génétique chez les virus
4.1. Apparition de souches nouvelles
4.2. Facteurs d’origine humaine influençant la variabilité virale
4.3. Conséquences de l’évolution sur le diagnostic au laboratoire
4.4. Conséquences de l’évolution sur la prophylaxie spécifique
4.5. Conséquences sur la thérapeutique, la désinfection et l’antisepsie
5. Étude synthétique de trois modèles : hiv, grippe, rotavirus
5.1. La variabilité du HIV
5.2. Le modèle de la grippe
5.3. Le modèle des rotavirus
Conclusion

Chapitre 4 : Réponse de l’organisme à l’infection virale. Interférons


I – Réponse de l’organisme à l’infection virale

1. Défenses ou immunité naturelles


1.1. Le macrophage
1.2. Cellules NK
1.3. Le complément
1.4. Réaction inflammatoire (fièvre et chute du pH)
2. Réponse immunitaire spécifique
2.1. Induction de la réponse
2.1.1. Transformation et présentation des antigènes, complexe majeur
d’histocompatibilité (CMH) et récepteurs lymphocytaires
2.1.2. Les antigènes viraux
2.1.3. Les lymphocytes T
2.1.4. Les cytokines
2.1.5. Les lymphocytes B et les anticorps
2.2. Effecteurs de la réponse immunitaire antivirale spécifique
2.2.1. Cytolyse immune par les LTC
2.2.2. Réaction d’hypersensibilité retardée (HSR)
2.2.3. Cytotoxicité à médiation cellulaire dependant d’anticorps (ADCC)
2.2.4. Anticorps antiviraux
2.3. Rôles respectifs des anticorps et de la réponse à médiation cellulaire
dans la prévention et la guérison d’une infection virale

II – Les interférons

1. Gènes et protéines
2. 2. Cellules productrices
3. Interférons et maladies infectieuses
3.1. Infections aiguës
3.2. Infections chroniques
3.3. Infections du système nerveux central
4. Rôle des interférons dans l’infection virale
5. Mécanisme de l’activité antivirale des interférons
5.1. Protéines antivirales
5.2. Résistance à l’effet antiviral
6. Autres effets biologiques des interférons
6.1. Effet sur la mitose des cellules normales et tumorales
6.2. Effet sur la réponse immunitaire
6.3. L’activité antitumorale
7. Utilisation de l’interféron en thérapeutique
7.1. Pharmacocinétique et modes d’administration
7.2. Thérapeutique antivirale
7.3. Thérapeutique antitumorale

Chapitre 5 : Pathogénèse des infections virales


1. Propagation du virus dans l’organisme
1.1. Voies de pénétration
1.1.1. Au niveau cutané
1.1.2. Au niveau des muqueuses
1.1.2.1. Muqueuses respiratoires
1.1.2.2. Muqueuse oropharyngée
1.1.2.3. Muqueuses digestives
1.1.2.4. Muqueuses génitales
1.1.2.5. Conjonctive
1.1.3. Passage transplacentaire
1.2. Diffusion du virus
1.2.1. Système réticulo-histiocytaire
1.2.2. Voie lymphatique et sanguine
1.2.3. Voie nerveuse
1.3. Organes cibles
1.3.1. Facteurs du tropisme
1.3.1.1. Sensibilité
1.3.1.2. Permissivité
1.3.2. Les différents organes-cibles
1.3.2.1. Peau
1.3.2.2. Voies respiratoires
1.3.2.3. Tube digestif
1.3.2.4. Foie
1.3.2.5. Système nerveux
1.3.2.6. Œil
1.3.2.7. Cœur
1.3.2.8. Rein
1.3.2.9. Glandes
1.3.2.10. Organes lymphoïdes
1.3.2.11. Sang et organes hématopoïétiques
1.3.2.12. Embryon et fœtus
1.4. Voies d’excrétion
1.4.1. Les voies respiratoires
1.4.2. La salive
1.4.3. Les larmes
1.4.4. Les lésions cutanéo-muqueuses
1.4.5. Les selles
1.4.6. Les urines
1.4.7. Les sécrétions génitales
1.4.8. Le lait
2. Les différents types d’infection virale
2.1. Infections aiguës
2.1.1. Infections aiguës localisées
2.1.2. Infections aiguës généralisées
2.2. Infections persistantes
2.2.1. Infections latentes
2.2.2. Infections chroniques
3. Facteurs intervenant dans la pathogénèse
3.1. Facteurs liés au virus
3.1.1. Quantité de virus
3.1.2. Voie d’inoculation
3.1.3. Cytopathogénicité
3.1.4. Échappement du virus à la réponse immunitaire
3.1.4.1. Latence
3.1.4.2. Variabilité génétique
3.1.4.3. Inhibition de l’expression des molécules du complexe majeur
d’histocompatibilité (CMH)
3.1.4. Résistance aux antiviraux
3.1.5. Bases moléculaires de la pathogénicité
3.2. Facteurs liés à l’hôte
3.2.1. Infections virales et déficits immunitaires
3.2.1.1. Infections virales chez les immunodéprimés
3.2.1.2. Déficits immunitaires d’origine virale
3.2.2. Rôle de la réponse immunitaire dans la pathogénèse des infections virales
3.2.2.1. Réponse immunitaire non spécifique
3.2.2.1.1. Réaction inflammatoire
3.2.2.1.2. Rôle des cytokines
3.2.2.2. Réponse anticorps
3.2.2.2.1. Anticorps facilitants
3.2.2.2.2. Complexes immuns
3.2.2.3. Réponse cytotoxique
3.2.2.4. Infections virales et auto-immunité
4. Physiopathologie de l’infection à hiv
4.1. La cytotoxicité virale
4.2. Cytotoxicité indirecte : l’apotose ou la mort programmée de la cellule
4.3. Lyse CTL-dépendante des cellules infectées
4.4. Théorie du Superantigène
4.5. Rôle de l’activation cellulaire
4.6. Épuisement du système immunitaire
4.7. Variabilité des souches
4.8. Restauration du système immunitaire sous traitement antirétroviral

Chapitre 6 : Le pouvoir oncogène des virus


1. La notion de pouvoir oncogène
2. Immortalisation et transformation
2.1. Le virus persiste-t-il dans la cellule ?
2.2. Sous quelle forme persiste le génome viral ?
2.2.1. Génome libre ou intégré
2.2.2. Génome entier ou partiel
2.3. Quel est le rôle du génome viral dans la transformation ?
3. Rétrovirus et oncogènes
3.1 Réplication des rétrovirus
3.2. Le virus du Sarcome de Rous (RSV) : modèle des rétrovirus oncogènes
3.3. Découverte du premier oncogène : l’oncogène viral Src
3.4. Du proto-oncogène à l’oncogène
3.5. Rôle du virus ALV dans le développement des cancers chez le poulet
3.6. les rétrovirus sont des agents transformants particulièrement efficaces
4. Des oncogènes viraux aux oncogènes cellulaires
5. Rôle des virus dans la genèse des cancers
6. Moyens d’étude des tumeurs viro-induites

Chapitre 7 : Épidémiologie des maladies virales, prévention,


maîtrise et éradication

I – Épidémiologie des maladies virales


1. Épidémiologie descriptive
1.1. Morbidité
1.2. Mortalité
1.3. Répartition dans le temps
1.4. Répartition dans l’espace
1.5. Répartition en fonction des caractéristiques des individus
1.6. Répartition et survenue des infections virales en fonction de l’environnement
2. Chaine épidémiologique de transmission
2.1. Les caractéristiques du virus
2.2. Le réservoir et la source de virus
2.3. La transmission
2.3.1. Les transmissions interhumaines
2.3.1.1. La transmission horizontale
2.3.1.2. La transmission verticale
2.3.2. Un exemple de transmission complexe : les zoonoses
2.3.3. Pour certains virus, les mécanismes de transmission ne sont
pas bien élucidés ou sont multiples
2.4. La porte d’entrée
2.5. La porte de sortie
2.6. L’individu récepteur ou terrain
3. Séro-épidémiologie et épidémiologie moléculaire
3.1. Surveillance
3.2. Épidémiologie analytique : facteurs de risque
3.3. Causalité et épidémiologie des maladies virales
3.3.1. Hypothèse monofactorielle : postulat de Koch
3.3.2. Hypothèse plurifactorielle : facteurs de confusion (ou cofacteurs,
ou tiers facteur)
3. Épidémiologie théorique : modélisation

II – Prévention, maîtrise et éradication des infections virales

1. Prévention
1.1. Introduction
1.2. Prévention primaire
1.2.1. L’isolement
1.2.2. L’hygiène générale
1.2.3. Le contrôle des vecteurs
1.2.4. L’immunisation : cas particulier de la vaccination
1.3. Prévention secondaire et dépistage
1.4. Prévention tertiaire
2. Maîtrise et éradication des maladies virales
3. Rappels de quelques définitions

Chapitre 8 : Sécurité virale


1. Circonstances d’exposition au risque viral
1.2. Personnels de santé
1.3. Collectivité
2. Évaluation du risque viral
2.1. Classes de risques des virus
2.2. Facteurs influant sur la pathogénicité des virus
2.3. Autres facteurs associés de risque biologique
3. Contrôle du risque viral
3.1. Cadre législatif et réglementaire
3.2. Stratégie générale de contrôle du risque viral
3.3. Sécurité virale des médicaments, des produits sanguins labiles, des greffons
3.4. Prévention de la transmission virale lors des soins et du travail de laboratoire
3.5. Confinement des activités à risque
Conclusion
Chapitre 9 : Méthodes de diagnostic en virologie
1. Nature, recueil et transport des prélèvements virologiques
2. Techniques de diagnostic direct
2.1. Techniques utilisant des cultures cellulaires
2.1.1. Cultures classiques
2.1.2. Cultures dites rapides
2.2. Techniques de détection des virus sans culture
2.2.1. Détection du virus entier par microscopie électronique
2.2.2. Détection directe des constituants antigéniques du virus
2.2.2.1. Immunocytodiagnostic par immunofluorescence (IF) ou immunoperoxydase
2.2.2.2. Détection d’antigènes solubles par techniques immunoenzymatiques
2.2.2.3. Détection d’antigènes solubles par agglutination de particules de latex
2.2.2. Détection de génomes viraux (virologie moléculaire)
2.2.2.1. Détection directe de génomes viraux
2.2.2.1.1. Techniques d’hybridation sans amplification génique
2.2.2.1.2. Techniques d’amplification génique
3. Techniques de diagnostic indirect
3.1. Techniques détectant des anticorps possédant des propriétés antivirales définies
3.1.1. Techniques de séroneutralisation
3.1.2. Techniques d’inhibition de l’hémagglutination
3.2. Techniques détectant des anticorps sans propriétés antivirales définies
3.2.1. Techniques d’agglutination
3.2.2. Technique de fixation du complément
3.2.3. Techniques utilisant un deuxième anticorps marqué
4. Règles d’interprétation d’ordre général des examens virologiques
4.1. Données du diagnostic direct
4.2. Données du diagnostic indirect
5. Indications et limites des examens virologiques

Chapitre 10 : Les antiviraux


1. Cibles des antiviraux
1.1. Attachement
1.2. Pénétration
1.3. Décapsidation
1.4. Réplication
1.5. Assemblage et libération
2. Évaluation de l’activité inhibitrice d’un antiviral
2.1. In vitro
2.2. In vivo
3. Limites de la chimiothérapie antivirale
3.1. La résistance
3.2. La cytotoxicité
3.3. La latence
4. Avenir

Chapitre 11 : Antiseptiques et désinfectants


1. Définitions générales
2. Mode d’action des virucides
2.1. Définition et mécanisme d’action
2.2. Virus sensibles et virus résistants
2.3. Charge virale initiale
2.4. Autres paramètres importants
3. Détermination expérimentale de la virucidie
3.1. Principe général
3.2. Limites des tests actuels
3.3. Les normes
4. Principaux produits
4.1. Les aldéhydes
4.2. Les alcools
4.3. Les dérivés chlorés
4.4. Les dérivés iodés
4.5. La Chlorhexidine
4.6. Les agents tensioactifs
4.7. Autres produits
5. Conditions générales d’utilisation des antiseptiques et désinfectants
en pratique médicale

Chapitre 12 : Utilisation des vecteurs viraux en thérapie génique


1. Qu’est-ce que la thérapie génique
2. Méthodes de vectorisation
3. Principaux vecteurs viraux
3.1. Adénovirus
3.2. Virus associés aux adénovirus (Adeno-Associated Virus)
3.3. Vecteurs dérivés des rétrovirus
3.4. Quelques autres vecteurs viraux
4. Les stratégies d’amélioration des vecteurs viraux
4.1. Ré-adressage des vesteurs viraux
4.2. Adressage transcriptionel
5. Conclusion et perspectives

Chapitre 13 : Les vaccins viraux


1. Généralités
1.1. Historique
1.2. Bases immunologiques de la vaccination
1.2.1. La réponse humorale
1.2.2. La réponse cellulaire
1.3. Objectifs généraux et évaluation des stratégies vaccinales
1.3.1. Éradication ou contrôle
1.3.2. Prévention contre l’infection ou la prévention contre la maladie
1.3.3. Évaluation
2. Les vaccins existants
2.1. Les vaccins non réplicatifs
2.1.1. Le vaccin grippal
2.1.2. Le vaccin poliomyélitique injectable Salk
2.1.3. Le vaccin rabique
2.1.4. Vaccin contre l’hépatite A
2.1.5. Vaccin contre l’hépatite B
2.1.6. Vaccin contre le virus TBE
2.1.7. Vaccin contre l’encéphalite japonaise
2.2. Les vaccins réplicatifs à virus vivants atténués
2.2.1. Le vaccin contre la rubéole
2.2.2. Le vaccin contre les oreillons
2.2.3. Le vaccin contre la rougeole
2.2.4. Le vaccin poliomyélitique vivant
2.2.5. Le vaccin amarile
2.2.6. Le vaccin contre la varicelle
2.2.7. Les orientations actuelles
2.3. Avantages et inconvénients des vaccins non réplicatifs comparés aux vaccins à virus vivants
atténués
2.3.1. Avantages des vaccins inactivés
2.3.2. Inconvénients des vaccins inactivés
3. Les vaccins du futur
3.1. Les vaccins sous-unitaires non réplicatifs
3.2. Les vaccins réplicatifs
3.2.1. Les vaccins à virus ou bactéries recombinants
3.2.2. Les vaccins à base d’ADN

2. Virologie systématique

Chapitre 14 : Picornaviridae
I – Caractères généraux

1. Classification
2. Caractères du virus
2.1. Structure
2.2. Le génome
2.2.1. Variations antigéniques et génétiques
2.2.2. Application au diagnostic, à l’identification et à l’épidémiologie
2.3. Résistance physico-chimique et conséquences épidémiologiques
3. Pouvoir pathogène

II – Les Rhinovirus

1. Caractères du virus
2. Multiplication
3. Pouvoir pathogène
4. Diagnostic virologique
4.1. Le diagnostic direct
4.2. Le diagnostic indirect
4.3. Indication
6. Traitement

III – Les enterovirus

1. Caractère des virus


1.1. Propriétés antigéniques
1.1.1. Poliovirus
1.1.2. Entérovirus non poliomyélitiques
1.1.3. Souches non typables
1.2. Analyse génétique
2. Multiplication
3. Épidémiologie
3.1. Caractères communs à tous les entérovirus
3.2. Épidémiologie des entérovirus non poliomyélitiques
3.3. Épidémiologie des poliovirus
4. Pouvoir pathogène
4.1. Physiopathologie
4.2. Pouvoir pathogène chez l’animal
4.3. Pouvoir pathogène chez l’homme
4.3.1. Infections aiguës non spécifiques
4.3.2. Infections aiguës spécifiques
4.3.3. Infections chroniques
5. Diagnostic virologique
5.1. Diagnostic direct
5.1.1. Les prélèvements
5.1.2. L’isolement des entérovirus sur cultures cellulaires
5.1.3. La détection du génome des entérovirus
5.1.4. Cas particulier de l’isolement d’un entérovirus identifié
comme étant un poliovirus
5.2. Diagnostic indirect
5.3. Indication
6. Traitement et prévention
6.1. Vaccin inactivé
6.2. Vaccin vivant atténué
6.3. Recommandations du calendrier vaccinal 2000 en France

Chapitre 15 : Picornaviridae : Le virus de l’hépatite A (HAV)


1. Caractères du virus
1.1. Classification et caractères antigéniques
1.2. Résistance physico-chimique
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
5. Diagnostic virologique
5.1. Diagnostic direct
5.2. Diagnostic indirect
5.3. Indication
6. Prévention
Chapitre 16 : Caliciviridae
1. Classification
2. Caractéristiques virologiques
2.1. Morphologie et propriétés physiques
2.2. Le génome et les protéines virales
3. Multiplication du virus et pathogénèse
4. Épidémiologie
5. Pouvoir pathogène
6. Diagnostic virologique
7. Prévention

Chapitre 17 : Le virus de l’hépatite E


1. Caractéristiques du virus
1.1. Structure et classification
1.2. Organisation et variabilité génétique du HEV
2. La multiplication virale est mal connue
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Clinique et biologie
4. Le diagnostic virologique
5. Épidémiologie et prévention
6. Traitement

Chapitre 18 : Astroviridae
1. Classification
2. Caractéristiques virologiques
2.1. Morphologie et propriétés physiques
2.2. Le génome et les protéines virales
3. Multiplication du virus
4. Épidémiologie
5. Pouvoir pathogène
6. Diagnostic virologique
7. Traitement et prévention

Chapitre 19 : Coronaviridae
I – les Coronavirus humains (HCoV)

1. Caractères du virus
1.1. Structure physico-chimique
1.2. Multiplication
1.1.1. Animaux sensibles
1.1.2. Culture du virus
1.1.3. Réplication in vitro
1.1.4. Évolution
1.3. Propriétés antigéniques
2. Épidémiologie, pouvoir pathogène
3. Diagnostic biologique

II – Torovirus

1. Caractéristiques du virion
2. Pouvoir pathogène
3. Méthodes de diagnostic

Chapitre 20 : Togaviridae
Les Alphavirus

1. Écologie des arboviroses


2. Pouvoir pathogène
2.1. Les infections à alphavirus à symptomatologie articulaire.
Quatre principaux virus sont à considérer
2.1.1. Le virus du Chikungunya
2.1.2. Le virus de l’O’nyong-nuyong
2.1.3. Le virus Ross River
2.1.4. Le virus Sindbis
2.2. Les encéphalites à alphavirus
2.2.1. Le plus neuropathogène est le virus de l’encéphalite équine de l’Est (des USA) (EEE)
2.2.2. Le virus de l’encéphalite équine de l’Ouest (des USA) (WEE)
2.2.3. Le virus de l’encéphalite équine du Vénézuela (VEE)
3. Diagnostic biologique
3.1. L’isolement du virus
3.2. Le diagnostic sérologique
4. Prévention

Chapitre 21 : Togaviridae : Le virus de la rubéole


1. Caractèristiques du virus
1.1. Structure physico-chimique et antigénique
1.2. Multiplication au laboratoire
2. Épidémiologie
3. Pouvoir Pathogène
3.1. La rubéole de l’enfant et de l’adulte
3.2. La rubéole congénitale
4. Diagnostic biologique
4.1. La recherche du virus par l’isolement en cultures de cellules
4.2. Le titrage des anticorps rubéoliques dans le sérum total
4.3. La recherche des IgM rubéoliques
4.3.1. La distinction, chez une femme enceinte, entre primo-infection
inapparente, dangereuse pour l’enfant, et réinfection, en principe
sans danger
4.3.2. Le retard à l’examen d’une femme enceinte victime d’une éruption
ou d’un contage suspect et présentant un titre d’anticorps rubéoliques
notable et en plateau
4.3.3. Le diagnostic de rubéole congénitale chez le nouveau-né
4.3.4. La recherche des IgM rubéoliques n’est pas indiquée pour un titre
élevé d’anticorps à l’examen systématique d’une femme enceinte
4.4. Pour clore le diagnostic sérologique
5. Traitement et prévention

Chapitre 22 : Flaviviridae : Les Flavivirus

1. Caractéristiques des virus


2. Épidémiologie
3. Caractéristiques spécifiques selon les virus
3.1. Virus de la fièvre jaune
3.1.1. Pouvoir pathogène
3.1.2. Épidémiologie
3.1.3. Diagnostic biologique
3.1.4. Prévention et traitement
3.2. Le virus de la dengue
3.2.1. Pouvoir pathogène
3.2.2. Épidémiologie
3.2.3. Diagnostic biologique
3.2.4. Prévention et traitement
3.3. Le virus de l’encéphalite transmise par les tiques (TBEV)
3.3.1. Pouvoir pathogène
3.3.2. Épidémiologie
3.3.3. Diagnostic biologique
3.3.4. Prévention et traitement

Chapitre 23 : Flaviviridae : Le Virus de l’Hépatite C


1. Caractères du virus
1.1. Identification du virus de l’hépatite C (HCV)
1.2. Structure
1.3. Organisation génomique et cycle réplicatif
1.4. Variabilité génétique du HCV
2. Épidémiologie
2.1. Modes de contamination
2.1.1. Transmission parentérale
2.1.2. Transmission sexuelle
2.1.3. Transmission « intra-familiale »
2.1.4. Transmission mère-enfant
2.1.5. Infections « sporadiques »
2.2. Groupes à risque
2.3. Prévalence des marqueurs d’infection par le HCV dans le monde
2.4. Épidémiologie moléculaire
3. Infection humaine
3.1. Pathologies hépatiques
3.1.1. Infection aiguë
3.1.2. Infection chronique
3.2. Manifestations extra-hépatiques
4. Diagnostic au laboratoire
4.1. Diagnostic indirect
4.1.1. Tests de dépistage
4.1.2. Tests de validation
4.2. Diagnostic direct
4.2.1. Techniques de détection qualitative de l’ARN du HCV
4.2.2. Méthodes de quantification de l’ARN viral
4.2.3. Techniques de génotypage
4.2.4. Indications de ces techniques
5. Diagnostic des hépatites C en pratique
5.1. Hépatite aiguë
5.2. Hépatite chronique
6. Traitement – Prévention
6.1. Traitement des hépatites chroniques C par l’interféron
6.1.1. Après arrêt du traitement
6.1.2. Facteurs prédictifs de réponse
6.1.3. Amélioration de l’efficacité du traitement par la bithérapie
interféron-ribavirine
6.1.4. Tolérance du traitement
6.1.5. Cas particuliers
6.2. Autres traitements des hépatites chroniques C
6.3. Traitement des hépatites aiguës C
6.4. Transplantation hépatique
6.5. Prévention – Vaccination
Conclusion

Chapitre 24 : Flaviviridae : Le Virus de l’Hépatite G (HGV)


1. Caractéristiques du virus
1.1. Identification du virus de l’hépatite G ou GBV-C (GBV)
1.2. Structure
1.3. Organisation génomique et cycle réplicatif
1.4. Variabilité génétique du virus de l’hépatite G
2. Épidémiologie
2.1. Modes de contamination
2.1.1. Transmission parentérale
2.1.2. Autres modes d’infection
2.2. La prévalence de l’infection par le virus de l’hépatite G a été
déterminée dans des populations sélectionnées
3. Infection humaine
4. Diagnostic
5. Traitement

Chapitre 25 : Bornaviridae
1. Classification et spectre d’hôte
2. Caractéristiques virologiques
2.1. Morphologie et propriétés physiques
2.2. Le génome et les protéines virales
3. Multiplication du virus
4. Épidémiologie
5. Pouvoir pathogène
5.1. Pathogenèse
5.2. Caractères cliniques de l’infection naturelle
6. Diagnostic virologique
6.1. L’isolement du virus ou la détection de ses constituants (antigènes ou génome) relève
actuellement de laboratoires spécialisés
6.2. Les méthodes sérologiques

Chapitre 26 : Filoviridae : Les virus de Marburg et Ébola


1. Historique – Épidémiologie
1.1. Marburg
1.2. Ébola
2. Caractéristiques des virus
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
5. Diagnostic biologique
5.1. Diagnostic virologique direct
5.2. Diagnostic indirect
6. Prévention – Contrôle

Chapitre 27 : Rhabdoviridae : Le virus de la rage


1. Classificatio
2. Caractères du virus : modèle du virus rabique
2.1. Morphologie et propriétés physico-chimiques
2.2. Structures et propriétés antigéniques
2.2.1. Le génome
2.2.2. Les protéines virales
2.2.3. Propriétés antigéniques
3. Multiplication
4. Épidémiologie du virus rabique
4.1. Situation de la rage dans le Monde
4.2. Situation en France
5. Pouvoir pathogène
5.1. Mode de contamination chez l’homme
5.2. Manifestations cliniques chez l’homme
5.3. Rage animale
6. Diagnostic virologique
6.1. Les prélèvements
6.1.1. Recueil chez le malade
6.1.2. Recueil chez l’animal
6.1.3. Expédition des prélèvements
6.2. Techniques diagnostiques
6.2.1. Diagnostic direct
6.2.1.1. Techniques d’immunofluorescence (IF) ou immunoperoxydase
6.2.1.2. Isolement viral
6.2.1.3. Techniques moléculaires
6.2.1.4. Analyse histologique
6.2.2. Diagnostic indirect
6.3. Le diagnostic de rage
6.3.1. Diagnostic post mortem de la rage chez l’homme et les animaux
6.3.2. Diagnostic ante mortem de la rage humaine
7. Traitement
7.1. Traitement en post-exposition
7.1.1. Le traitement de la blessure
7.1.2. Le traitement antirabique
7.1.2.1. La vaccination antirabique
7.1.2.2. La sérothérapie
7.2. Prophylaxie
7.2.1.Vaccination chez l’Homme
7.2.1.1. Indications
7.2.1.2. Vaccins et protocoles vaccinaux
7.2.2. Prévention de la rage chez la faune sauvage
7.2.3. Prévention chez les animaux domestiques

Chapitre 28 : Paramyxoviridae
I – Virus Respiratoire Syncytial

1. Caractèristiques du virus
1.1. Structure physicochimique
1.2. Propriétés antigéniques
1.3. Multiplication au laboratoire
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Caractères cliniques
4. Diagnostic biologique
4.1. Le diagnostic par détection du virus en culture est moins utilisé que la recherche des
antigènes viraux qui permet un diagnostic rapide
4.2. Le diagnostic par titrage des anticorps anti-RSV a peu d’intérêt chez l’enfant
7. Traitement et prévention

II – Virus para-influenza

1. Caractèristiques du virus
1.1. Structure physico-chimique
1.2. Propriétés antigéniques
1.3. Multiplication
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
4. Diagnostic biologique
4.1. Diagnostic direct et isolement
4.1.1. Prélèvements
4.1.2. Diagnostic direct
4.1.3. Isolement en cultures
4.2. Titrage des anticorps
5. Traitement et prévention

III – Virus ourlien

1. Caractères du virus
1.1. Structure physicochimique
1.2. Propriétés antigéniques
1.3. Multiplication au laboratoire
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Caractères cliniques
4. Diagnostic biologique
4.1. Diagnostic non spécifique
4.2. Diagnostic direct
4.3. Diagnostic par titrage d’anticorps
5. Traitement et prévention

IV – Virus de la Rougeole

1. Caractéristiques du virus
1.1. Structure physico-chimique
1.2. Propriétés antigéniques
1.3. Multiplication
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Caractères cliniques
4. Diagnostic biologique
4.1. Diagnostic direct
4.2. Diagnostic indirect
4.3 Diagnostic des complications neurologiques
5. Traitement et prévention
5.1. Traitement
5.2. Prévention

V – Virus Hendra et Nipah

1. Classification
1.1. Virus Hendra
1.2. Virus Nipah
2. Distribution géographique
3. Manifestations cliniques
4. Diagnostic
5. Traitement

Chapitre 29 : Orthomyxoviridae : les virus influenza


1. Caractères du virus
1.1. Structure physico-chimique
1.2. Multiplication
1.2.1. Culture du virus
1.2.2. Multiplication chez l’animal
1.3. Propriétés antigéniques
1.3.1. Les antigènes internes
1.3.2. Les antigènes d’enveloppe
1.3.3. Les variations antigéniques
1.3.4. Origine des virus influenza
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Caractères cliniques
4. Diagnostic biologique
4.1. Diagnostic virologique direct
4.2. Diagnostic sérologique indirect
5. Traitement et prévention
5.1. Traitement
5.2. Prévention

Chapitre 30 : Bunyaviridae
1. Caractères du virus
1.1. Morphologie
1.2. Propriétés physico-chimiques
2. Propriétés biologiques
3. Pouvoir pathogène
3.1. Genre Orthobunyavirus
3.2. Genre Hantavirus
3.2.1. Le virus Hantaan
3.2.2. Le virus Sin Nombre (Virus Hantaan du syndrome pulmonaire)
3.2.3. Le virus Puumala
3.2.4. Le virus Séoul
3.3. Genre Nairovirus
3.4. Genre Phlebovirus
4. Diagnostic de laboratoire
4.1. Diagnostic direct
4.2. Diagnostic indirect
Conclusion

Chapitre 31 : Arenaviridae
1. Caractéristiques des virus
1.1. Structure
1.2. Propriétés biologiques
2. Pouvoir pathogène
2.1. Virus de la chorioméningite lymphocytaire
2.2. Fièvre de Lassa
2.3. Fièvre hémorragique d’Argentine
2.4. Fièvre hémorragique de Bolivie
3. Diagnostic
3.1. Chorioméningite lymphocytaire
3.2. Fièvre de Lassa
3.3. Fièvres hémorragiques d’Amérique du Sud
4. Épidémiologie
5. Traitement
5.1. Traitement antiviral
5.2. Sérothérapie
6. Prévention

Chapitre 32 : Reoviridae
I – Reovirus

II – Orbivirus

III – Coltivirus

1. Le virus de la fièvre à tique du Colorado


1.1. Épidémiologie et cycle biologique
1.2. Pouvoir pathogène
1.3. Diagnostic virologique
2. Les virus apparentés

IV – Les rotavirus

1. Classification
2. Caractéristiques virologiques
2.1. Morphologie
2.2. Le génome
2.3. Les protéines et caractères antigéniques
3. Multiplication du virus
4. Épidémiologie
5. Pouvoir pathogène
5.1. Physiopathologie
5.1.1. Les facteurs de virulence
5.1.2. Tropisme et histopathologie
5.1.3. Mécanisme de la diarrhée
5.2. Caractères cliniques
6. Diagnostic virologique
7. Traitement et prévention
7.1. Prévention non spécifique
7.2. Prévention spécifique

Chapitre 33 : Circinoviridae : Virus Transmissible par Transfusion (TTV)


1. Classification et structure
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Expérimental chez l’animal
3.2. Chez l’homme
4. Diagnostic virologique
5. Prévention et traitement
Conclusion

Chapitre 34 : Parvoviridae : Le Parvovirus B19


1. Classification
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Infection expérimentale
3.2. Infections à parvovirus B19 chez l’homme
3.2.1. Infections chez l’homme sain
3.2.1.1. La primo-infection à parvovirus B19 chez l’enfant : le mégalérythème
épidémique
3.2.1.2. La primo-infection à parvovirus B19 chez l’adulte : les manifestations
articulaires
3.2.2. Erythroblastopénie aiguë
3.2.2.1. Parvovirus B19 et érythroblastes in vitro
3.2.2.2. Aspects cliniques de la crise d’érythroblastopénie aiguë à parvovirus B19
3.2.3. Infection chronique à parvovirus B19
3.2.4. Infection materno-fœtale
3.2.4.1. Épidémiologie de l’infection materno-fœtale
3.2.4.2. Manifestations cliniques de l’infection materno-fœtale à parvovirus B19
3.2.4.3. Conduite à tenir en cas d’infection à parvovirus B19 pendant la grossesse
4. Diagnostic virologique
4.1. Diagnostic de la primo-infection à parvovirus B19 : la sérologie
4.2. Diagnostic virologique des infections persistantes à parvovirus B19 :
l’amplification génique (PCR)
4.3. Diagnostic virologique de l’infection materno-fœtale à parvovirus B19 :
la PCR

Chapitre 35 : Poxviridae
1. Classification
2. Caractères du virus
3. Multiplication
4. Pouvoir pathogène des différents Poxvirus
4.1. Orthopoxvirus
4.2. Parapoxvirus
4.3. Molluscipoxvirus
4.4. Yatapoxvirus
5. Diagnostic virologique
6. Utilisation des Poxvirus comme vecteur de gènes

Chapitre 36 : Adenoviridae : Les adénovirus humains


1. Taxonomie
2. Caractères du virus
3. Multiplication
3.1. Multiplication in vitro
3.2. Les propriétés transformantes
4. Pouvoir pathogène
5. Diagnostic virologique
5.1. Les prélèvements
5.2. Diagnostic direct
5.3. Diagnostic indirect
5.4. Interprétation des résultats
6. Adenovirus et thérapie génique

Chapitre 37 : Polyomaviridae
1. Caractères du virus
1.1. Structure
1.2. Propriétés antigéniques
1.3. Multiplication
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Caractères cliniques
3.2.1. Leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP)
3.2.2. Infections de l’appareil urinaire
3.2.3. Polyomavirus et tumeurs humaines
4. Diagnostic virologique
4.1. La microscopie électronique
4.2. Le cytodiagnostic et l’immunocytodiagnostic
4.3. L’isolement du virus
4.4. Les méthodes de biologie moléculaire
4.5. Le diagnostic sérologique
5. Traitement

Chapitre 38 : Papillomaviridae : Les Papillomavirus humains


1. Caractères du virus
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
4.1. Papillomavirus et cancer
4.1.1. L’épidermodysplasie verruciforme
4.1.2. HPV et cancer du col utérin
4.2. Manifestations cliniques et génotypes impliqués
4.2.1. Verrues cutanées
4.2.2. Épidermodysplasie verruciforme
4.2.3. Infections du tractus génital
4.2.4. Les muqueuses orale et laryngée
5. Diagnostic virologique
6. Traitement

Chapitre 39 : Herpesviridae : Caractères généraux


1. Classification
2. Caractères du virus
3. Multiplication virale

Chapitre 40 : Herpesviridae : Le virus herpes simplex


1. Caractères du virus
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
4.1. Physiopathologie
4.2. Manifestations cliniques
4.2.1. Primo-infection par HSV-1
4.2.2. Primo-infection par HSV-2
4.2.3. Infections oculaires
4.2.4. L’encéphalite herpétique
4.2.5. Infection néo-natale
4.2.6. Infections herpétiques chez l’immunodéprimé
4.2.7. Herpès cutané
5. Diagnostic virologique
5.1. Diagnostic direct
5.2. Diagnostic indirect
5.3. Indication des examens
6. Traitement et prévention
6.1. Traitement
6.2. Prévention

Chapitre 41 : Herpesviridae : Virus de la Varicelle et du Zona


1. Généralités
2. Aspects virologiques
3. Épidémiologie
4. Clinique
4.1. Varicelle
4.1.1. Forme commune
4.1.2. Formes compliquées
4.2. Zona
5. Physiopathologie
6. Diagnostic biologique
6.1. Diagnostic virologique
6.2. Diagnostic sérologique
7. Prévention
8. Traitement

Chapitre 42 : Herpesviridae : Le cytomégalovirus humain


1. Caractères du virus
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
4.1. Physiopathologie
4.2. Manifestations cliniques
4.2.1. La primo-infection postnatale du sujet sans déficit immunitaire
4.2.2. La transmission materno-fœtale et l’infection périnatale
4.2.3. L’infection à CMVH après allogreffe d’organe ou de moelle
4.2.4. L’infection à CMVH au cours du SIDA
5. Diagnostic virologique
5.1. Diagnostic direct
5.2. Diagnostic indirect
5.3. Comment utiliser ces méthodes du diagnostic virologique ?
6. Traitement et prévention
6.1.Traitement
6.2. Prévention

Chapitre 43 : Herpesviridae : Virus Epstein-Barr

1. Les manifestations cliniques


1.1. La mononucléose infectieuse
1.2. La leucoplasie chevelue de la langue
1.3. Les manifestations malignes du sujet immunocompétent
1.3.1. Le lymphome de Burkitt
1.3.2. Le carcinome du nasopharynx
1.3.3. La maladie de Hodgkin
1.3.4. Le lymphome T centrofacial
1.4. Les manifestations malignes du sujet immunodéprimé
1.4.1. Le syndrome lymphoprolifératif lié au chromosome X
1.4.2. Les lymphomes
2. Le cycle réplicatif
2.1. Protéines exprimées pendant la phase de latence
2.2. Le cycle lytique
2.3. Analyse du cycle viral dans les lignées immortalisées
2.3.1. Les lignées lymphoblastoïdes
2.3.2. Les lignées dérivées de lymphome de Burkitt
3. Le cycle du virus Epstein-Barr chez l’homme
4. Réponse immunitaire
5. Moyens d’étude de l’EBV chez le sujet normal et en pathologie
5.1. Primo-infection et mononucléose infectieuse
5.2. Infection latente, réactivation, infection chronique
Conclusion

Chapitre 44 : Herpesviridae : Les Herpesvirus humains 6, 7 et 8

I – Herpes virus humain 6

1. Caractères du virus
1.1. Structure
1.2. Polymorphisme génétique
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
4.1. Primo-infection
4.2. Manifestations cliniques liées à la persistance de l’infection
5. Diagnostic virologique
5.1. Diagnostic direct
5.2. Diagnostic indirect
6. Traitement

II – Herpes virus humain 7

1. Caractères du virus
2. Multiplication
3. Épidémiologie
4. Pouvoir pathogène
5. Diagnostic virologique

III – Herpes virus humain 8

1. Caractères du virus
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
4. Diagnostic virologique

Chapitre 45 : Hepadnaviridae : Le virus de l’hépatite B


et Le virus satellite delta
I – Le virus de l’hépatite B (HBV)

1. Classification
2. Caractéristiques du virus
2.1. Structure
2.1.1. Le génome
2.1.1.1. Organisation du génome
2.1.1.2. Variabilité génétique
2.1.2. Les protéines virales
2.1.2.1. Les protéines d’enveloppe sont composées de 3 formes différentes
2.1.2.2. La protéine de capside C et la protéine portant l’antigène HBe
2.1.2.3. La polymérase virale
2.1.2.4. La protéine X
3. Multiplication
3.1. Le cycle cellulaire du virus de l’hépatite B
3.2. Transcription du génome
4. Épidémiologie
5. Pouvoir pathogène
5.1. Physiopathologie
5.2. Manisfestations cliniques
5.2.1. La primo-infection
5.2.2. L’infection chronique
5.2.3. Virus de l’Hépatite B et cancer
6. Diagnostic virologique
6.1. Marqueurs directs du diagnostic virologique
6.2. Marqueurs indirects du diagnostic virologique
6.3. Interprétation des résultats des examens de laboratoire

II – Le virus satellite D ou delta (HDV)

1. Caractéristiques du virus
1.1. Structure
1.1.1. Le génome
1.1.2. Les protéines virales
1.2. Multiplication
2. Épidémiologie
3. Pouvoir pathogène
3.1. Physiopathologie
3.2. Manifestations cliniques
3.2.1. Le schéma classique : la co-infection et la surinfection
3.2.2. HDV et carcinome hépatocellulaire
3.2.3. HDV et immunodépression
4. Diagnostic virologique
4.1. Détection de l’Ag HD
4.2. Détection des anticorps
4.3. Détection du génome viral
4.4. Interprétation des marqueurs d’infection dans le sérum
5. Traitement et prévention de l’hépatite B et de l’hépatite D
5.1. Traitement des infections chroniques
5.1.1. Les Interférons (IFN)
5.1.2. La vidarabine et la vidarabine mono-phosphate
5.1.3. Les nouvelles thérapeutiques
5.2. Traitement des infections très sévères
5.3. Prévention
5.3.1. Prévention de l’infection par le HBV
5.3.1.1. L’ancien vaccin inactivé
5.3.1.2. Les vaccins obtenus par recombinaison génétiques
5.3.2. Prévention de l’infection par le HDV

Chapitre 46 : Retroviridae : Les virus de l’Immunodéficience Humaine (HIV)

1. Caractéristiques des virus


1.1. Structure physico-chimique
1.1.1. Morphologie ; structures génétique et antigénique
1.1.1.1. Virus HIV-1
1.1.1.2. Virus HIV-2
1.1.2. Variabilité génétique. Origine du HIV
1.1.3. Stabilité physico-chimique
1.2. Multiplication du HIV
1.2.1. Cycle de multiplication
1.2.2. Effet cytopathique du HIV
2. Pouvoir pathogène
2.1. Infection humaine
2.2. Pouvoir pathogène expérimental
3. Épidémiologie
3.1. Caractère pandémique
3.2. Transmission
4. Diagnostic virologique
4.1. Dépistage et confirmation
4.2. Recherche d’une antigénémie
4.3. Isolement du virus
4.4. Diagnostic moléculaire
4.4.1. Recherche qualitative par amplification génique (PCR = Polymerase Chain Reaction)
4.4.2. Détermination de la charge virale
4.4.3. Recherche de mutations associées à une résistance aux antiviraux
4.5. Problèmes liés à la diversité du HIV
4.6. Diagnostic virologique de l’infection à HIV chez le nouveau-né et le nourrisson
5. Traitement et prévention
5.1. Traitement
5.2. Prévention

Chapitre 47 : Les virus HTLV (Human T-cell Lymphotropic Virus)

1. Caractéristiques virologiques
1.1. Organisation génomique
1.2. Variabilité nucléotidique
2. Multiplication virale
3. Épidémiologie
3.1. Transmission
3.2. Distribution et prévalence de l’infection
4. Pouvoir pathogène
4.1. Mécanismes de la transformation
4.2. Manifestations cliniques
4.2.1. Leucémie à cellules T de l’adulte ou « Adult T Cell Leukemia » ou ATL
4.2.2. Paraparésie spastique tropicale (PST) ou « Tropical Spastic Paraparesis » (TSP) ou « HTLV
Associated Myelopathy » (HAM)
4.2.3. Autres pathologies
5. Diagnostic virologique
6. Traitement et prévention

Chapitre 48 : Les agents transmissibles non conventionnels ou prions

1. Caractérisation biochimique et propriétés physico-chimiques des ATNC


2. Propagation des ATNC
2.1. Les hypothèses faisant appel à un génome indépendant
2.2. Les hypothèses faisant appel à une composition exclusivement protéique de l’agent
3. Épidémiologie des maladies humaines à prions
4. Pouvoir pathogène
4.1. Physiopathologie des ESST
4.2. Clinique des encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles humaines
4.2.1. Le Kuru
4.2.2. La maladie de Creutzfeldt-Jakob
4.2.3. Le syndrome de Gerstmann-Straüssler-Scheinker
4.2.4. L’insomnie fatale familiale (I.F.F.)
4.3. La génétique des formes familiales d’ESST
5. Diagnostic des ESST humaines
6. Traitement et prévention
6.1. Traitement
6.2. Prévention

3.
Grands syndromes

Chapitre 49 : Infections virales respiratoires


1. Les virus respiratoires
2. Expression clinique des infections virales respiratoires
3. Infections du sujet immunocompétent
4. Pneumopathies du sujet immunodéprimé

Chapitre 50 : Les gastro-entérites virales


1. Les agents responsables des gastro-entérites
2. Données cliniques et épidémiologiques
3. Les gastro-entérites virales doivent être différenciées des autres étiologies
Diagnostic biologique

Chapitre 51 : Les hépatites d’étiologie virale


1. Les virus
2. Les hépatites virales
2.1. Les hépatites virales aiguës
2.1.1. Les formes cliniques
2.1.2. Le diagnostic virologique de l’hépatite aiguë
2.2. Les hépatites virales chroniques
2.2.1. Clinique
2.2.2. Biochimie
2.2.3. Anatomopathologie
2.2.4. Le diagnostic virologique
2.2.4.1. Le virus de l’Hépatite C
2.2.4.2. Le virus de l’Hépatite B
3. Traitement
3.1. Le traitement préventif est fondamental
3.1.1. Vaccinations
3.1.2. Les autres mesures
3.2. Le traitement curatif varie en fonction du virus infectant
3.3. La transplantation hépatique

Chapitre 52 : Diagnostic des infections virales neuro-méningées


1. Éléments du diagnostic virologique
1.1. Diagnostic direct
1.2. Diagnostic indirect
1.2.1. Dosage de l’interféron alpha dans le LCR
1.2.2. Sérologie
1.3. Interprétation des résultats
2. Diagnostic étiologique des méningites virales
3. Diagnostic étiologique des encéphalites virales aiguës
3.1. Encéphalites primitives
3.1.1. L’encéphalite herpétique
3.1.2. Les autres virus responsables d’encéphalites primitives
3.1.3. Encéphalites aiguës du sujet immunodéprimé
3.2. Encéphalites post-infectieuses
4. Diagnostic étiologique des myélites aiguës
4.1. Myélites aiguës par agression virale directe
4.1.1. La poliomyélite
4.1.2. Myélites des sujets immunodéprimés
4.2. Myélites aiguës post-infectieuses
5. Diagnostic étiologique des encéphalites et encéphalomyélites subaiguës virales
5.1. La LESS
5.2. La LEMP
5.3. La myélite due au virus HTLV-1
5.4. L’encéphalite due au HIV
5.5. Diagnostic différentiel : les encéphalopathies dues aux agents non conventionnels

Chapitre 53 : Pathologie gynécologique viro-induites

1. L’infection génitale à papillomavirus humain (HPV)


1.1. Prévalence des infections à Papillomavirus
1.2. Transmission de la mère à l’enfant
1.3. Pathologie
1.3.1. Les Condylomes ano-génitaux
1.3.2. Néoplasies intra-épithéliales (NIE)
1.3.2.1. Col de l’utérus
1.3.2.2. Autres localisations anogénitales
1.4. Intérêt du typage viral dans la démarche diagnostique et thérapeutique
1.5. Traitement
1.5.1. Traitements topiques
1.5.2. Traitements médico-chirurgicaux
1.5.3. Traitements systémiques
1.6. Conclusion
2. Infection génitale à herpes virus
2.1. Épidémiologie
2.1.1. Les infections génitales symptomatiques
2.1.2. Séroprévalence HSV-1 et HSV-2
2.2. Clinique
2.2.1. La primo-infection
2.2.2. Les récurrences génitales
2.2.3. Les formes atypiques
2.2.4. Les formes sévères
2.2.4.1. Syndrome de Kaposi-Juliusberg
2.2.4.2. L’immunodépression congénitale ou acquise

Chapitre 54 : Infections virales congénitales et périnatales

1. Généralités
2. La rubéole congénitale
3. L’herpès néonatal
4. L’infection à cytomégalovirus (CMV)
5. Le virus de la varicelle et du zona (VZV)
6. Le virus de l’immunodéficience humaine type 1 (HIV-1)
7. L’hépatite B
8. Le Parvovirus humain B19
9. Virus divers
9.1. Le virus de la rougeole
9.2. Le virus ourlien
9.3. Les poliovirus
9.4. Coxsackie et échovirus
Chapitre 55 : Les Dermatoses virales

1. Érythèmes
1.1. Érythèmes morbilliformes
1.1.1. Rougeole
1.1.2. Mononucléose infectieuse
1.1.3. Érythème à entérovirus
1.2. Exanthèmes roséoliformes
1.2.1. Rubéole
1.2.2. Exanthème subit ou 6e maladie (encore appelé roséole infantile)
1.3. Érythèmes de topographie particulière
1.3.1. Mégalérythème épidémique
1.3.2. Syndrome pieds-mains-bouche
1.3.3. Exanthème unilatéral thoracique
1.3.4. Syndrome en gants et chaussettes
1.3.5. Pityriasis rosé de Gilbert
1.3.6. Syndrome de Gianotti-Crosti
2. Affections vésiculeuses
2.1. L’herpangine réalise une gingivo-stomatite
2.2. L’herpès cutanéomuqueux (virus herpès simplex)
2.3. La varicelle
2.4. Le zona
2.5. Virus de l’hépatite C
3. Tumeurs
3.1. Papillomes viraux
3.2. Sarcome de Kaposi
3.3. Pox et parapoxvirus
3.3.1. Variole
3.3.2.Vaccine
3.3.3. Molluscum contagiosum (MC)
3.3.4. Orf
3.3.5. Nodules des trayeurs
3.4. Affections dues aux rétrovirus

Chapitre 56 : Médecine interne et virus

I – Virus, maladies systémiques et rhumatologie

1. Lupus érythémateux systémique


2. Syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS)
2.1. La physiopathologie de cette exocrinopathie auto-immune reste
encore mal connue
2.2. Différents virus sialotropes sont incriminés
3. Vascularites
3.1. Physiopathologie
3.2. Périartérite noueuse et HBV
3.3. Cryoglobulinémie, HBV et HCV
3.4. Vascularite et HIV
3.5. Vascularites virales non liées au HBV, HCV et HIV
4. Polyarthrite rhumatoïde
5. Myosites
6. Affections diverses
6.1. Des spondylarthropathies
6.2. La maladie de Still de l’adulte (MSA)
6.3. Le syndrome de fatigue chronique et le syndrome fibromyalgique

II – Affections spécifiques d’organe et virus

1.1. Hypophyse
1.2. Thyroïde
1.3. Parathyroïdes
1.4. Surrénales
1.5. Gonades
2. Diabète et virus
2.1. Diabète insulinodépendant, de type 1
2.2. Diabète non-insulinodépendant, de type 2 (DNID)
3. Cœur et virus
3.1. Myocardites
3.2. Péricardites aiguës
4. Rein et virus
4.1. Néphropathies glomérulaires
4.2. Les complications rénales de l’infection HIV sont diverses, tant sur le plan clinique que
morphologique
4.3. Par ailleurs, l’infection du greffon rénal par le CMV est capable d’engendrer des lésions de
rejet aigu
4.4. La fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR)
4.5. D’autres infections virales peuvent toucher le rein
5. Hématologie et virus
5.1. Hyperleucocytoses
5.2. Cytopénies
5.3. Le syndrome d’activation macrophagique (SAM)
5.4. Le purpura thrombotique thrombocytopénique et le syndrome hémolytique et urémique

Chapitre 57 : Les Infections Virales chez le Sujet Immunodéprimé

1. Les déficits immunitaires


1.1. Déficits de l’immunité naturelle
1.2. Déficits de l’immunité spécifique
1.2.1. Déficits de l’immunité à médiation humorale
1.2.2. Déficits de l’immunité à médiation cellulaire
1.2.2.1. Déficits congénitaux
1.2.2.2. Déficits acquis
2. Virus impliqués dans les infections chez les immunodéprimés
2.1. Herpesviridae
2.1.1. Herpes simplex virus 1 et 2 (HSV-1 et 2)
2.1.2. Virus Varicelle-Zona (VZV)
2.1.3. Cytomégalovirus (CMV)
2.1.3.1. Transplantés
2.1.3.2. SIDA
2.1.4. Virus Epstein-Barr (EBV)
2.1.4.1. Déficits immunitaires congénitaux
2.1.4.2. Transplantés
2.1.4.3. SIDA
2.1.5. Herpesvirus humain 6 et 7 (HHV-6, HHV-7)
2.1.6. Herpesvirus humain 8 (HHV-8)
2.2. Papillomaviridae
2.3. Polyomaviridae : virus BK et JC
2.4. Autres virus
2.4.1. Adénovirus
2.4.2. Virus respiratoire syncytial
2.4.3. Rotavirus
2.4.4. Entérovirus
2.4.5. Parvovirus B19
2.4.6. Virus de l’hépatite B (HBV)
2.4.7. Virus de l’hépatite C (HCV)
3. Particularités du diagnostic virologique chez l’immunodéprimé
3.1. Sérodiagnostics
3.2. Surveillance de l’infection à CMV

Chapitre 58 : Les infections nosocomiales virales


1. Caractéristiques des infections nosocomiales virales
1.1. Les infections nosocomiales virales sont dues à des souches communautaires
1.2. La durée d’incubation du virus concerné est décisive pour définir une infection nosocomiale
virale
1.3. La transmission des infections nosocomiales s’effectue selon les modes épidémiologiques
classiques
1.4. Mesures générales de prévention des infections nosocomiales
2. Infections nosocomiales selon le terrain et prévention adaptée
2.1. Les infections nosocomiales en pédiatrie
2.2. Les infections chez les immunodéprimés
2.3. Les infections nosocomiales chez les personnes âgées
2.4. Les infections nosocomiales et matériel d’endoscopie
2.5. Les infections nosocomiales en hémodialyse chronique
2.5.1. La transmission manuportée
2.5.2. La transmission par le générateur

Chapitre 59 : Voyages et risque viral

1. Quels sont les risques viraux ?


1.1. Les infections virales de répartition ubiquitaire
1.2. Les infections virales de répartition géographique limitée
1.2.1. Les arboviroses
1.2.2. Autres infections virales
2. Prévention des infections virales
2.1. Pour toutes destinations : règles générales d’hygiène (valables
également pour la prévention des infections bactériennes et parasitaires)
2.2. Vaccinations recommandées pour tous voyageurs
2.3. Vaccinations spécifiques selon la destination

Оценить