Вы находитесь на странице: 1из 2

L’AVARE-MOLIERE

Harpagon est le protagoniste dans « L’Avare », une pièce de théâtre par Molière, dont le vrai nom est
Jean-Baptiste Poquelin. Il est dramaturge et comédien français. Issu d’une famille de tapissier au roi, il fonde
« l’Illustre théâtre » avec la comédienne nomade, Madeleine Béjart. « Le malade imaginaire », « Les précieuses
ridicules » sont d’autres pièces très connues de Molière.

« L’Avare », écrit en 1668, est une comédie en 5 actes. Dans cette pièce, Molière traite des sujets tels
l’avarice, la tyrannie domestique, l’égoïsme, et le mépris. Molière a trouvé dans Euclion (La Marmite, de Plaute)
le modèle de son avare. Le nom « Harpagon » en latin signifie : harpon, croc, main de fer. Harpagon est l’une
des créations la plus forte de Molière. A cause de son avarice, il est un mauvais père, un prêteur malhonnête,
un maitre méchant et un mauvais amant.

Cet extrait est tiré de la première scène du troisième acte de la pièce de théâtre « L’Avare », écrite par
Molière. Harpagon invite Marianne pour dîner à l’occasion de la signature du contrat de mariage d’Anselme et
sa fille Elise. Il économise sur les dépenses de la maison et souhaite que les dépenses soient limitées. Quand il
donne des ordres aux domestiques pour la préparation de la soirée il demande à Dame Claude de ne pas
essuyer les meubles trop forts car elles deviendront usées. Et à Brindavoine il insiste de servir beaucoup plus
d’eau aux invités et d’attendre au moins une fois avant d’offrir une boisson. Il est strict et presque cruel envers
ses domestiques et ses animaux. Quand la Merluche se plaint qu’il a un trou dans son haut-de-chausses
Harpagon lui conseille de ne montrer que son devant aux invités. Et à Brindavoine qui a une tâche de l’huile
dans son pourpoint, il lui conseille de la cacher avec son chapeau. C’est à Elise d’accompagner Marianne à la
foire. Harpagon demande à son fils Cléante de ne pas faire « un mauvais visage » et de bien accueillir
Marianne. Maître Jacques propose de préparer des potages, des assiettes, des entrées et des entremets qui
selon Harpagon sont extravagants. Harpagon se fâche. Valère se joint à Harpagon pour inciter le cocher-
cuisinier à faire des économies. Valère cite Socrate en disant « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour
manger. » Quand Maître Jacques explique à Harpagon que les chevaux sont surchargés de travail et qu’ils n’ont
pas assez à manger, Harpagon n’est pas prêt à écouter. Maître Jacques, qui sur les insistances d’Harpagon lui
dit sincèrement ce qu’on dit de son avarice et des histoires qui courent sur son compte, est récompensé par
des coups de bâton. Selon Maître Jacques, tout le monde se moque de Harpagon. Ils disent que le dernier
imprime son propre almanach avec plus de vigiles en fin de subjuguer ses domestiques aux jeûnes, il se bat
avec ses valets exactement au temps des étrennes. Une fois il a volé l’avoine de ses propres chevaux. On l’a
nommé « ladre », « vilain », « avare » et « fesse-mathieu ».

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

« L’Avare » est une pièce de théâtre par Molière. Il est dramaturge et comédien français. « L’Avare » est
une comédie en 5 actes. Dans cette pièce, Harpagon est l’avare et il est donc un mauvais père, un prêteur
malhonnête, un maître méchant et un mauvais amant.

Dans cet extrait, Harpagon invite Marianne pour dîner à l’occasion de la signature du contrat de mariage
d’Anselme et sa fille Elise. Il demande à Dame Claude de ne pas essuyer les meubles trop forts car elles
deviendront usées. Quand la Merluche se plaint qu’il a un trou dans son haut-de-chausses Harpagon lui
conseille de ne montrer que son devant aux invités. Et à Brindavoine qui a une tâche de l’huile dans son
pourpoint, il lui conseille de la cacher avec son chapeau. La liste de plat proposée par Maître Jacques irrite
Harpagon. Valère se joint à Harpagon et le flatte. Valère cite Socrate en disant « Il faut manger pour vivre, et
non pas vivre pour manger. » Maître Jacques dit à Harpagon que tout le monde se moque de lui. Ils disent qu’il
imprime son propre almanach avec plus de vigiles en fin de subjuguer ses domestiques aux jeûnes, il se bat
avec ses valets exactement au temps des étrennes. Une fois il a volé l’avoine de ses propres chevaux. On l’a
nommé « ladre », « vilain », « avare » et « fesse-mathieu ».
The AVARE-MOLIERE

Harpagon is the protagonist in "L'Avare", a play by Molière, whose real name is Jean-Baptiste
Poquelin. He is a playwright and French comedian. Coming from a family of upholsterers to the king, he
founded "the Illustre theater" with the nomadic actress, Madeleine Béjart. "The imaginary patient", "The
precious ridiculous" are other well-known pieces of Molière.

"The Miser", written in 1668, is a comedy in 5 acts. In this play, Molière deals with topics such as greed,
domestic tyranny, selfishness, and contempt. Molière found in Euclion (La Marmite, de Plaute) the model of his
miser. The name "Harpagon" in Latin means harpoon, fang, iron fist. Harpagon is one of the strongest creations
of Molière. Because of his avarice, he is a bad father, a dishonest lender, a bad master and a bad lover.

This excerpt is taken from the first scene of the third act of the play L'Avare, written by Molière. Harpagon
invites Marianne to have dinner on the occasion of the signing of the marriage contract of Anselme and her
daughter Elise. He saves on the expenses of the house and wants the expenses to be limited. When he gives
orders to the servants for the preparation of the evening he asks Lady Claude not to wipe the furniture too
strong because they will become worn. And in Brindavoine he insists on serving more water to the guests and
waiting at least once before offering a drink. He is strict and almost cruel to his servants and his animals. When
Hake complains that he has a hole in his breeches Harpagon advises him to show only his front to the guests.
And at Brindavoine, who has a task of oil in his doublet, he advises her to hide it with her hat. It's up to Elise to
accompany Marianne to the fair. Harpagon asks his son Cléante not to make a "bad face" and to welcome
Marianne. Master Jacques proposes to prepare soups, plates, entrances and entremets which according to
Harpagon are extravagant. Harpagon gets angry. Valère joins Harpagon to encourage the cook-chef to save
money. Valère quotes Socrates saying, "You have to eat to live, not to live to eat. When Master Jacques
explains to Harpagon that the horses are overworked and that they do not have enough to eat, Harpagon is not
ready to listen. Master Jacques, who on the insistence of Harpagon sincerely tells him what is said about his
greed and the stories that run on his account, is rewarded by blows. According to Master Jacques, everyone
makes fun of Harpagon. They say that the last prints his own almanac with more vigils in order to subjugate his
servants to fasts, he fights with his valets exactly at the time of the presents. Once he stole the oats from his
own horses. He has been called "ladre", "villain", "miser" and "butt-mathieu".

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

"The Miser" is a play by Molière. He is a playwright and French comedian. "The Miser" is a comedy in 5
acts. In this piece, Harpagon is the miser and so he is a bad father, a dishonest lender, a bad master and a bad
lover.

In this excerpt, Harpagon invites Marianne to have dinner on the occasion of the signing of the marriage
contract of Anselme and her daughter Elise. He asks Lady Claude not to wipe the furniture too strong because
they will become worn. When Hake complains that he has a hole in his breeches Harpagon advises him to show
only his front to the guests. And at Brindavoine, who has a task of oil in his doublet, he advises her to hide it
with her hat. The list of dishes proposed by Maître Jacques irritates Harpagon. Valère joins Harpagon and
flatters him. Valère quotes Socrates saying, "You have to eat to live, not to live to eat. Master Jacques tells
Harpagon that everyone is making fun of him. They say that he prints his own almanac with more vigils in order
to subjugate his servants to fasts, he fights with his valets exactly at the time of the presents. Once he stole the
oats from his own horses. He has been called "ladre", "villain", "miser" and "butt-mathieu".