Вы находитесь на странице: 1из 9

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville


Office de Promotion et de Gestion Immobilière –Skikda-

CAHIER DES CHARGES


DOSSIER DE CANDIDATURE ET OFFRE TECHNIQUE

S
E
H N
G
C IO
R
A
S T
E A
D IT
R IL
Suivi et contrôle de l’exécution des Travaux de Réhabilitation
IE B

de l’ilot 14 Bâtiments 14_01, 14_02, 14_03, 14_04, Sis, rue


H A

Didouche Mourad à la commune de Skikda wilaya de Skikda


A H
C RE

OPERATION : Réhabilitation du Vieux Bâti De La Ville De Skikda.


D DA

FINANCEMENT : Fond National du Logement (FONAL).


IT K
U
A I
R K

PROJET : 127 immeubles de la Rue Didouche Mourad à Skikda.


T S
X I
E PG

Maitre de l’Ouvrage : Office de Promotion et de Gestion


O

Immobilière – O.P.G.I - de Skikda.


Maitre de l’Œuvre : BET Groupement CTC Est/Aquidos
106-108, Cité des allées 20 Aout 1955, SKIKDA. Tel/Fax : 038 72 42 53
Email : bureau.skikda@aquidos.com

2016
CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT REGISSANT UN AVIS DE CONSULTATION POUR
LE SUIVI ET CONTROLE DES TRAVAUX DE REHABILITATION DES BATIMENTS
LONGEANT LA RUE DIDOUCHE MOURAD A LA COMMUNE DE SKIKDA WILAYA
DESKIKDA.

I. DISPOSITIONS GENERALES
Article I.01 : Objet du cahier des charges
Le présent cahier des charges a pour objet de définir les conditions de mise en exécution d’un avis de
consultation restreint pour la mission suivi et contrôle de l’exécution des travaux de réhabilitation de l’ilot 14
bâtiments 14-01,14-02,14-03 et 14-04 Sis, rue Didouche Mourad à la commune de Skikda wilaya de Skikda.
Cette mission est composée de :
- Suivi et contrôle de l’exécution des travaux.
- Présentation des propositions de règlement.
Les bureaux d’études pluridisciplinaire ou groupements de bureaux d’études peuvent participer à cet Avis pour la

S
mission de suivi de ce projet selon leurs capacités techniques, financières, et leurs moyens matériels et humains.

E
H N
Article I.02 : Conditions minimales d’éligibilité

G
C IO
Il s’agit d’un avis de consultation restreint qui s’adresse aux bureaux d’études pluridisciplinaire ou groupements

R
de bureaux d’études publics ou privés de droit algérien agréés en architecture qui doivent remplir la condition

A
S T
d’éligibilité suivante et cela en vertu de l’article 44 du décret présidentiel N°15-247 du 16/09/2015, portant

E A
réglementation des marchés publics et des délégations de service public:

D IT
Avoir réalisé la mission de suivi et contrôle des travaux d’au moins un (01) projet relatif aux opérations
suivantes :
R IL
- la réhabilitation, la restauration immobilière, la rénovation urbaine ou le confortement.
IE B

CAS DE BUREAUX D’ETUDES SEULES :


H A
A H

Les candidats peuvent présenter leurs candidatures et offres dans le cadre d’un bureau d’études seule, sous
C RE

réserve du respect des règles relatives à la concurrence et des capacités minimales suivantes :

 CAPACITES MINIMALES PROFESSIONNELLES :


D DA

Agrément dans le domaine d’Architecture


NB : le soumissionnaire doit présenter un agrément valable et valide à la date d’ouverture des plis.
IT K
U

 CAPACITES MINIMALES TECHNIQUES :


A I
R K

Le soumissionnaire doit avoir accompli la mission de contrôle et suivi des travaux durant les 10 dernières
T S

années (de 2006 à la date de dépôt des offres). Pour 50 logts au minimum en travaux neufs en un seule
marché ou bien pour un équipement en travaux neufs de catégorie « C » ou plus et/ou avoir accompli la même
X I
E PG

mission dans l’un des domaines d’entretien des constructions (réhabilitation, restauration immobilière,
rénovation urbaine ou confortement) pour un équipement de catégorie « C » ou plus et/ou immeuble
O

d’habitation comportant au minimum 03 niveaux.


NB :
a/ la catégorie « C » de l’arrêté interministériel du 15 Mai 1988 portant modalités d’exercice et de rémunération
de la maitrise d’œuvre en bâtiment.
b/ le soumissionnaire doit présenter une ou plusieurs attestations de bonne exécution délivrées par les maitres
d’ouvrages publics comportant les informations demandées. Néanmoins si l’attestation ne précise pas les
informations requises, le soumissionnaire peut la compléter par toutes pièces justificatives telles :
- Le Décompte Général et Définitif signé par toutes les parties ou le Contrat signé et approuvé avec PV de
réception des travaux suivis ou l’ODS de commencement de la mission notifié avec PV de réception des
travaux suivis.
c/ l’expérience dans le cas de sous-traitance n’est pas admise.

2
 CAPACITES MINIMALES FINANCIERES :
Le soumissionnaire doit avoir réalisé un chiffre d’affaire moyen minimum de : 375 000, 00 DA durant les trois
(03) dernières années (2013-2014-2015).
NB : le soumissionnaire doit présenter les bilans des trois (03) dernières années
-Pour les personnes physiques, les bilans doivent être visés par les impôts.
-Pour les personnes morales, les bilans doivent être visés par le commissaire au compte et certifiés par
les impôts.
-CAS DE GROUPEMENT DE BUREAUX D’ÉTUDES :
Les candidats peuvent présenter leurs candidatures et offres dans le cadre d’un groupement momentané de
bureaux d’études, sous réserve du respect des règles relatives à la concurrence et des capacités minimales suivantes :

 Capacités minimales professionnelles :

S
Le chef de fil doit avoir les mêmes capacités minimales exigées pour le bureau d’étude seule. Les autres membres du

E
H N
groupement doivent avoir le même agrément dans le domaine demandé au chef de file et/ou dans un domaine autre

G
que l’architecture mais lié à la construction tel que (génie civil, travaux publics et hydraulique).

C IO
R
NB :

A
S T
Les candidats, dans le cadre d’un groupement momentané de bureaux d’études, doivent se présenter sous la

E A
forme d’un groupement momentané de bureaux d’études solidaires. Dans ce cas, le contrat doit contenir une clause

D IT
par laquelle les cocontractants, agissant en groupement, s’engagent solidairement pour l’accomplissement de la
mission. Le groupement momentané de bureaux d’études est solidaire lorsque chacun des membres du groupement est
R IL
engagé pour l’exécution de la totalité du contrat.
IE B

L’un des membres du groupement momentané de bureaux d’études, majoritaire, sauf exception dûment
H A

justifiée, est désigné dans la déclaration à souscrire comme mandataire représentant l’ensemble des membres
A H

vis-à-vis du service contractant, et coordonne l’accomplissement des prestations des membres du groupement.
C RE

Les paiements dans le cadre d’un groupement momentané de bureaux d’études solidaires sont effectués dans
un compte commun ouvert au nom du groupement. Les cautions sont établies au nom du mandataire.
D DA

Article III.02 : Contenu du dossier de l’offre


Conformément aux dispositions de l’article 67 du décret présidentiel N°15-247 du 16/09/2015, portant
IT K
U

réglementation des marchés publics et des délégations de service public, le dossier de l’offre est constitué de
A I

trois parties distinctes:


R K

01- Une partie « le dossier de candidature » contenant :


T S

 la déclaration de candidature à renseigner et signer avec soin, en cas de groupement, une déclaration suffit
X I

pour le groupement.
E PG

 la déclaration de probité à renseigner et signer avec soin, En cas de groupement, chaque (membre) doit
présenter sa propre déclaration.
O

 Copie certifiée des documents originaux portant sur le statut juridique de la société (tel que SARL) ou du
Groupement de bureaux d’études.
 Exemplaire du protocole d’accord liant les membres du groupement solidaire. celui-ci devra indiquer les
missions de chaque BUREAU D’ÉTUDES en précisant le chef de file.
 Attestation des pouvoirs du signataire de l’offre (dans le cas de société ou de groupement).
 Copie du registre de commerce du soumissionnaire de la société (tel que SARL) ou du groupement de
bureaux d’études éventuellement.
 tout document permettant d’évaluer les capacités des candidats ou des soumissionnaires tels que définies à
l’article 1.02 ci-dessus, relatif aux conditions minimales d’éligibilité.

02- Une partie « offre technique »contenant :


 une déclaration à souscrire paraphée et signée (selon modèle ci-joint). .

3
 le cahier des charges portant à la dernière page, la mention manuscrite « lu et accepté » paraphé et signé par le
soumissionnaire
 Références professionnelles du partenaire Cocontractant appuyées par des attestations justificatives.
 Liste des projets similaires à l’objet de l’avis, réalisés par le soumissionnaire accompagnés d’attestations de
bonne exécution délivrés par le maître d’ouvrage.
 Liste du personnel justifiée par des déclarations à la CNAS accompagné des diplômes et des références
professionnelles justificatives.
 une lettre d’engagement signée par le soumissionnaire portant sur la liste du personnel pour l’encadrement du
projet. cette liste sera accompagnée des déclarations à la CNAS.
 Liste du matériel à engager dans le cadre du présent projet avec production des pièces justificatives. (cartes
grises des véhicules + assurance, factures d’achat du matériel du BET, PV d’expert agrée ou huissier de
justice)
N B : le dossier de l'offre technique ne doit comporter aucune référence ou indication au montant de l’offre.

03. Une partie « offre financière »


 Lettre de soumission et le cahier des charges de l’offre financière paraphée et signée.

S
 Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif Estimatif.

E
 Barème des couts de la rémunération de la partie variable telles que définies par l’arrêté interministériel du 04

H N
G
Juillet 2001 modifiant l’arrêté interministériel du 15 Mai 1988 portant modalités d’exercice et de rémunération de

C IO
R
la maitrise d’œuvre en bâtiment.

A
S T
E A
v/ OUVERTURE DES PLIS ET EVALUATION DES OFFRES
D IT
A : EVALUATION DES OFFRES TECHNIQUES (sur 100 points)
R IL
Les offres techniques des candidats retenus, seront évaluées sur la base d’un barème de notation édicté dans le
IE B

présent cahier des charges.


H A

N° CRITERES D’EVALUATION NOTE


A H

Expérience générale et particulière du bureau d’études


C RE

01 a/ Expérience générale 25 points


b/Expérience particulière 25 points
02 Moyens Humains prévus pour le suivi des travaux 20 points
D DA

03 Moyens matériels prévus pour le suivi des travaux 15 points


04 Chiffre d’affaire moyen réalisé durant les années (2013,2014,2015) 15 points
IT K
U

Total 100 Points


A I
R K
T S

Seule le soumissionnaire, dont l’offre technique, ayant obtenue une note égale ou supérieure à 60
X I

points sur 100 points sera pré-qualifiée techniquement et son offre financière prise en
E PG

considération. SYSTEME DE NOTATION DES OFFRES TECHNIQUES

a- Expérience générale (sur 25 points)


O

L’expérience générale concerne les missions de contrôle et suivi des travaux neufs sur des bâtiments d’habitation,
accomplies par le bureau d’études.

Nombre de logements suivis Note attribuée


Nombre de logements ≥ 100 logts 25
50 logts ≤ Nombre de logementsts < 100 logts 15
Nombre de logementsts < 50 logts 05
Nombre de logementsts = 00 logts 00

b- Expérience particulière (sur 25 points)


- L’expérience particulière concerne les missions de contrôle et suivi des travaux dans les domaines et les types
de constructions suivants :
4
Domaine de Suivi et Note
Nombre d’attestations Type de construction
contrôle des travaux attribuée
Une (01) Attestation ou plus
similaire à l’objet du présent cahier Réhabilitation Habitation 25
des charges.
Entretien des constructions
Une (01) Attestation ou plus Habitation 15
sauf Réhabilitation
Equipements de catégorie
Une (01) Attestation ou plus Entretien des constructions 05
‘’C’’ ou plus
Différente du domaine
Une (01) attestation ou plus Quel que soit le type 00
demandé

NB : les travaux d’entretien des constructions englobe entre autres (la réhabilitation, la restauration immobilière, la
rénovation urbaine ou le confortement) ces terminologies sont définis par l’article 1.03 ci-dessus.

S
E
03- Moyens humains prévus pour le suivi des travaux (20 points).

H N
G
C IO
Il est entendu par moyens humains l’encadrement technique mis à la disposition du projet pour la mission de suivi

R
des travaux.

A
S T
Cet encadrement, pour lequel le soumissionnaire doit signer un engagement de mise à disponibilité au profit du

E A
projet, recevra la note correspondante selon le tableau suivant :

D IT MOYENS HUMAINS
R IL
Expérience min exigée
Notation
Nbre
PROFILS REQUIS
par intervenant (an)(+)
(Nombre de points)
IE B

d'intervenants

Architecte () (*) (**) 01 2 10


H A
A H

Ingénieur TCE () 01 3 05
C RE

Technicien TCE ou
01 3 05
Métreur ()
Total 20
D DA

N.B : l’effectif minimum à mettre à la disposition du projet doit comprendre :


L’Architecte, l’ingénieur et le Technicien TCE ou le Métreur.
IT K
U

() Effectif obligatoire.
A I
R K

(*) (Le titulaire de l'agrément est comptabilisé).


T S

(**) Et / ou Spécialisé dans le domaine de la réhabilitation, la restauration immobilière, la rénovation urbaine ou le confortement.
X I

(+) Justifié par des attestations de travail et le diplôme.


E PG

Le soumissionnaire qui ne s’engage pas par écrit pour assurer la mise à disponibilité de
O

manière permanente et au profit du projet, l’équipe proposée, ne sera pas noté pour ce
critère.
Le soumissionnaire devra présenter les curriculum vitae, et diplômes de l’encadrement, prévu pour le projet. Les
références professionnelles obtenues par le soumissionnaire en tant que sous-traitant ne seront pas prises en
considération.

04 - Moyens matériels prévus pour le suivi (15 points).

Pour chaque type de matériel, pour lequel le soumissionnaire doit signer un engagement de mise à disponibilité au
profit du projet, recevra la note correspondante selon le tableau suivant :

5
Notation
N° DESIGNATIONS (Nombre de points)
Par/ unité plafonnée
01
Véhicules roulants 2 4
02 Matériel topographique pour le métré 2 2
03 Scléromètre pour la vérification du béton 3 3
04 Humidimètre pour vérification de l’humidité des matériaux 3 3
05 Micros ordinateurs 1 2
06 Traceurs 1 1
Total 15

NB :

S
E
- le matériel roulant sera justifié par carte grise ou récépissé de dépôt de carte grise ou carte de circulation en cours de

H N
G
validité.

C IO
R
- le matériel non roulant sera justifié par facture d’achat ou PV d’un expert agrée qui devra être disposé pour la prise en
charge de la mission du suivi du projet.

A
S T
E A
Le soumissionnaire qui ne s’engage pas par écrit pour assurer la mise à disponibilité de
D IT
manière permanente et au profit du projet, le matériel ci-dessus définie, ne sera pas noté
pour ce critère.
R IL
IE B

5- Chiffre d’affaires moyen (sur 15 points).


H A

Il sera attribué sur la base de la moyenne des bilans financiers des trois dernières années (2013, 2014 et 2015) une
A H

note comme suit :


C RE

Montant moyen du chiffre d’affaires Note attribuée


Chiffre d’affaires moyen < 375.000,00 DA 2
D DA

375.000,00 < chiffre d’affaires moyen ≤ 750.000,00 DA 5


750.000,00 < chiffre d’affaires moyen ≤ 1.500.000,00 DA 10
IT K
U

Chiffre d’affaires moyen > 1.500.000,00 DA 15


A I
R K
T S

B : EVALUATION DES OFFRES FINANCIERES


X I
E PG

Les offres financières des soumissionnaires qualifiés techniquement seront examinées par La commission
d’ouverture des plis et d’évaluation des offres du service contractant, comme suit :
O

 Vérification que tous les postes du BPU et du DQE ont été renseignés, sans que de nouveaux prix ont été
rajoutés, au risque du rejet de l’offre pour non-conformité.
 Vérification de la concordance des prix unitaires en chiffres et en lettre (en cas de discordance entre le BPU et
le DQE le service contractant prendra en compte le prix unitaire exprimé en toutes lettres du BPU et corrigera
l'offre du soumissionnaire en conséquence).
 Vérification des calculs arithmétiques et correction des erreurs.
 Classification des offres de la moins-disante à la plus disante, en tenant compte, éventuellement, des rabais
consentis dans leurs offres et de l’application éventuelle de la marge de préférence nationale.
- MARGE PREFERENTIELLE

6
Une marge de préférence, d’un taux de vingt-cinq pour cent (25 %), est accordée aux bureaux d’études de droit
algérien, dont le capital est détenu majoritairement par des nationaux résidents.
Le bénéfice de cette marge est subordonné, dans le cas où le soumissionnaire est un groupement constitué
de bureaux d’études de droit algérien, telles que définies à l’alinéa précédent, et de bureaux d’études
étrangers, à la justification des parts détenues par le bureau d’études de droit algérien et le bureau d’études
étrangères, en termes de tâches à réaliser et leurs montants.
Cette marge de préférence nationale est appliquée au stade de l’évaluation des offres financières, en minorant de
25% les offres financières des bureaux d’études de droit algériens dans le capitale est détenu majoritairement par
des nationaux résidents, ou à concurrence de la part détenue par les nationaux résidents, suite à cela un
reclassement sera fait, du moins disant au plus disant.
– CHOIX DU SOUMISSIONNAIRE
L’offre retenue est l’offre économiquement la plus avantageuse, correspondant à l’offre la moins-disante, parmi les
offres des soumissionnaires qualifiées techniquement.
Les cas particuliers observés, seront départagés de la manière suivante :

S
 Dans le cas, ou, les offres financières, après correction, sont égales, le contrat sera attribué provisoirement à

E
celui ayant obtenu la meilleure note technique.

H N
G
C IO
 Dans le cas d’égalité de la note technique et de la note de l’offre financière, le contrat sera attribué

R
provisoirement à celui ayant obtenu la meilleure note pour des projets similaires.

A
S T
 Dans le cas d’égalité de la note technique, de la note de l’offre financière, et la note pour des projets

E A
similaires, le contrat sera attribué provisoirement à celui ayant obtenu la meilleure note au niveau des

D IT
moyens humains et / ou ayant un Architecte ou un Ingénieur spécialisé.
R IL
ANNEXE N°01 :
IE B

EVALUATION DES HONORAIRES


H A
A H

Suivi et contrôle de l’exécution des travaux :


C RE

 Suivi et contrôle des travaux.


 Présentation des propositions de règlement.
D DA

 L’offre financière dont le Cout en homme/mois proposé est hors de l’intervalle fixé par l’arrêté
IT K
U

interministériel du 04 Juillet 2001 modifiant l’arrêté interministériel du 15 Mai 1988 portant


A I

modalités d’exercice et de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment, ‘’ est éliminée ‘’.


R K
T S
X I

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES


E PG

Cout en Homme/mois
Désignation du Personnel et cout en Homme/mois en lettres en TTC
O

en chiffres en TTC
Architecte
..........................................
Cout Homme/mois : ……………………………………………………..………………DA
Ingénieur TCE
Cout Homme/mois : ……………………………………………………..………………DA ..........................................

Technicien TCE ou Métreur


..........................................
Cout Homme/mois : ……………………………………………………..………………DA

Fait à Skikda le : …………..


(Qualité, Signature et cachet du soumissionnaire)
7
SUITE ANNEXE N°01 :
EVALUATION DES HONORAIRES

DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF

Délai Nbre Nbre de


Personnel chargé Cout en Homme/mois Cout Global (en TTC)
/mois d’intervenants visites par
du projet (DA) en TTC ( 3 ) ( 5 ) = (1) X (2) X (3)
(1) (2) mois (*)

Architecte 10 01 08 .......................................... ...............................................................

S
Ingénieur TCE 10 01 16 .......................................... ...............................................................

E
H N
G
Technicien TCE

C IO
R
10 01 22 .......................................... ...............................................................
ou Métreur

A
S T
E A
MONTANT GLOBAL EN TTC ..............................................................

D IT
(*) Minimales obligatoires
R IL
- Montant Global en TTC…………………………................ DA
IE B

- TVA (17% ) .….………………………………… DA


H A

- Montant en HT …………………………………….. DA
A H
C RE

Arrêté le montant du présent projet de contrat à la somme en toutes taxes comprises de :


………….…………………………………………………………………………………………….
………….…………………………………………………………………………………………….
D DA

( ......................................................... DA en TTC ) .
IT K
U
A I
R K

Fait à Skikda le : …………..


T S

(Qualité, Signature et cachet du soumissionnaire)


X I
E PG
O

8
ANNEXE N°02 :
L’ARRETE INTERMINISTERIEL DU 04 JUILLET 2001 MODIFIANT
L’ARRETE INTERMINISTERIEL DU 15 MAI 1988 PORTANT MODALITES
D’EXERCICE ET DE REMUNERATION DE LA MAITRISE D’ŒUVRE EN
BATIMENT.

Barème des couts de la rémunération de la partie variable

S
E
1- MISSIONS « SUIVI ET CONTROLE DE L’EXECUTION DES TRAVAUX » ET

H N
G
«PRESENTATION DES PROPOSITIONS DE REGLEMENT »

C IO
R
A
S T
E A
Catégorie de personnel Coût en hommes / Mois DA HT
D IT
R IL
Ingénieur T.C.E ou Architecte 54.000,00 à 75.000,00 DA
IE B

Technicien T.C.E 24.000,00 à 39.000,00 DA


H A
A H

Métreur 24.000,00 à 39.000,00 DA


C RE
D DA
IT K
U
A I
R K
T S
X I
E PG
O