Вы находитесь на странице: 1из 117

?

·
)
.
•'"1,,-
_,i_,/.:
')

)
'
l
)
f'
)
1

!
)

)
GRAMMAIRE
i
) FRANÇAISE
)
r

) DE BASE
i
)
{
)

) Feu vert
)

)
,...--·

)
..•.
,..... .,.
....
)

)
'\
J
1

)
DE SMETA., MOSSUR., THIESSENE., COLPAERTG., VAN POTIELBERGEH. )

)
)
)
)

GRAMMAIR·E )
)

FRANÇAISE )

)
DE BASE )
)

:•.;
• )

)
)

)
'J
)

)
' '-
'

I
(5"t
,.
,,./j,J,!
.

.
AVANT-PROPOS CHAPITRE

LE CROUPEDU SUBSTANTIF
1

(
1. INTRODUCTION
(
· Pendant la rédaction de cette grammaire, nous aYons tenu compte des éléments
( que nous fouJ111issentLe français fondamental I l'i 1I (*), toutefois sans nous y
l. Le nom désigne les êtres animés (persor,nes, animaux) et les choses {objets,
borner. l 1 1 actions, Idées, sentiments) :
( FEU VERT · GRAMUAIRE veut avant tout être pratique. Nous nous som- C'est un enfant.
mes done efforcés à mettre en relief les structures du fran\ais contemporain, C'est une chaise.
( langue parlée et langue écrite. C'est également le souci' du côté pratique qui nous
a guidés dans la rédaction des rubriques Commentexprimer... r, qu'on retrouvera .!. Noms propres, noms communs
( ~ssentiellement dans le chapitre III.
A. Les noms propres désignent un être ou une ebose unique. Le nom propre
L'unité linguistique primordiale n'est pas le mot, mais la phrase. Ce principe commence généralement por une majuscule :
( nous a dicté le plan de cette grammaire : nous groupons ce qu'on appelle tradi- C'est Jean, mon ami.
tionnellement les parties du discours dans trois chapitres : le groupe du substan- Il appelle son chien Chico.
( tif (chapitre 1), le groupe du verbe (chapitre Il), les mots de relation (chapitre Parisest la capitale de la France.
III). Les problèmes particuliers à la phrase interrogatiYe, négath·e et excla-
B. Les noms communs désignent tous les êtres ou toutes les choses d'une même
( mafoe sont étudiés dans le chapitre IV. Le passage du discours direct au dis-
espèce:
cours indirect, une opération linguistique fréquente et souvent difficile, est traité
( dans le chapitre V. · Ce sont mes amis.
C'est un chien,
Nous tenons à remercier d'avance nos collègues qui voudront bien nous Nommez toutes les grandes villes des pays européens.
( communiquer leurs remarques et leurs suggestions constructires.
3. Noms concrets, noms abstraits
( LES AUTEURS
A. Les noms concrets désignent les êtres, les objets qu'on peut ,oir, entendre.
toucher:
( un enfant, un stylo, de la musique.
B. Les noms abstraits désignent des qualités, des idées, des sentiments:
( le courage, la beauté, l'amour.

4. Noms collectüs
Les noms collectifs ont la forme d'un singulier, mais ils désignent un groupe,
une collection d'individus de la même espèce :

( un groupe, le peuple, la vaisselle, un troupeau.

5. Le substantif a un genre (masculin ou féminin) et un nombre (singulier ou


l pluriel). Ces deux caractéristiques sont marquées par des variations du substan-
tif même ou par la fo_r~e des mots qui l'entourent :
( un ami, une amie ; des amis, des amies ; un élève, une élève,
• Institut Pédagogique .\"ational, :.'9 rue d'Clm, l'aris \"': I.e français fondamental I, II. un beau -iivre, de beaux livres; une belle voiture, de belles voitures.
(
--1- -5-
l
1 )

,T
·1
6. Le sùùstnntif t'St prt>s11uetoujours t'ntour(, d"autres es11ècesde mots qu'il domine
et qui s'accortlt'ut a ,·ec lui.
2. LESSUBSTANTIFS
A. Devant le substantif
a) i·article:
' ~)
un livre, une porte, des enfants, de belles voitures, d'autres fautes, 1 2 1 1. LEGENREDESSUBSTANTIFS
le garçon, la fille, l'enfant, les élèves,
du vin, de la bière, de l'eau, une bouteille de lait, un seau d'eau. )
Il va au théâtre:-Donne ces livres aux enfants. A. Un substantif est masculin ou féminin. J
Voici les titres 8es films. Quel est le nom du général ?
La forme du substantif ne pcrml't pas de reconnaître son genre. Il y a )
li) Cue viugtaiue d"arljcctifs qualificatifs très fri·,1ne11ts\mir u' '.!61. donc peu de règles à donner. C'est par l'usage qu'il faut se familiariser 1
c) L'atljcctif r/N11011stratif: avec le genre de chaque substantif. Dans la phrase, c'est l'accord de 1 )
].
l'article et de l'adjectif qui révèle le genre du substantif.
-
ce bâtiment, cet hôtel, cette maison, ce-sîimmeubles.
..,...
dJ L'adjectif pos.,cssif:
)
' 1.1.Les règles suivantes peuvent pourtant être utiles à reconnaitre le genre
mon (ton, son, notre, votre, leur) livr'!
ma (ta, sa, notre, votre, leur) maison d'un substantif. )
mes (tes, ses, nos, vos, leurs) notes.
a) RÏ>glesbusées sur la signification des sulistaruiCs. )
e) L'adjectif interrogatif (exclamatif) :
Quel !ivre lis-tu ? A quelle école vas-tu ? Sont génfralPnirut masculins: Sont généralement féminins :
Quels grands bâtiments ! Quelles faute~ ! )
q11iùésignPnt dt'S hommes :
• les 110111s • les noms qui désignent des femmes :
f) L'adjectif indéfini : le père, le garçon, le roi. la mère, la fille, la reine, la ser-
le facteur, Jean. vante, Brigi!te.
)
chaqueélève, quelques francs, plusieursfautes,
aucul) moment, aucune_leçon, certain(s)jour(s). 111ai.i: mais:
certaine(s)rue(s), différents chapitres, différentes fautes, )
la connaissance, le mannequin.
tout homme, toute fill~. tous les hommes, toutes les femmes.
-0··{.. la personne, la vedette,
g) L'adjectif numéral ordi11al : la victime. )
le deuxième(troisième, quatrième, ... ) prix. • lt·~ noms d'animaux mllles : • les noms d'animaux femelles :
le lion, un âne, le chien, le coq. la vache, la chèvre, la poule.
)
B. Derrière le substantif :

a) Les autres adjectifs qualifieatifs (mir 11' '.!.ï1. • lt•8 noms des jours, des mois, des • les noms des fêtes : )
sai.son~. des points cardinaux : la Saint-Nicolas,la Saint-Hubert,
li) Les partkijH.'Sj>rt·,ems t•t passi•s ,·111pl11y{•s
t'llllll11t· atl.h·tifs : la Noël, la Pentecôte.
le lundi, septembre, le prin- )
de l'eau courante,une histoire connue. temps, le nord. mais:
Pâques est tombé en avril. :t-
7. Lt>ssubstantif, 1,eun•nt être rPm(llaci•s par d,·s 11ro110111s.
l'l•s 1•ro110111sjouent le
même rôle 11ueles su!Jstautifs et out à peu {lri•s ll's lllt>lllesrnracti•ristiques.
• lPs noms cles métaux, des langues. • les noms de sriences : '~ r>
des arl>rt>s.des 11oids,des mesures. la géographie, l'histoire, !es ma-
A. On appelle repr.:sentants !t•s {lr111111111s
qui n•11111lat'l'llt
nu substantif. un des monnaies, des lettres, des chif- thématiques. )
groupe de mots ou une 11ropositiou: fre~:
mais)
Voici mon ami, il vient me rendre visite. le plomb, le néerlandais,
le pommier, le kilo, le millimè- le droit. il )
Où as-tu mis la lettre? Je l'ai mise sur le bureau.
tre, le franc, le b, le 3.
'
.l
J'ai apporté me, livres de grammaire;~ aurai besoin.
Cette année, nous allons en vacancesen Süisse,papa l'a dit. mais) )
Voici mes livres, voilà les vôtres. la vigne, la livre.
Votre voiture est en panne ? Prenez la mienne.
Quels exercicesdois-je faire ? Ceux-ci ou ceux-là ? HE}IARQt:E : Les mots employés com-
me substantifs :
{)
Il. Ou appt•lle nomimmx !t•s pronoms <1uiIll' rt•mplat·t•11trit'II : le rouge, le bleu, ·1e pour ét le )
Que cherches-ru? Je sais tout. contre, le va-et-vient. ,.
)
-G- -7-
j
( t
·b)' Rrgles basée~ sur les terminaisons des substantifs. Il n'a pas un beau physique. Laphysiqueest une science.
( N.B. - Ces règles, quoique utiles, ne sont pas du tout absolues. Nous répé-
Un poêle à charbon. Il fait cuire la viande dans la poêle.
j Un poste de radio. Reste a ton Mettez cette lettre à la poste.
tons que c'est ~urtout par l'usar;e qu'il faut se familiariser avec le genre
poste. Il occupe un poste à la télé-
( de chaque substantif. vision.

(
1 Sont géui-ralemeut masculins : 8ont gi•111;rale111e11t
féminins : Chaque jour, je fais un somme
après le repas.
Il dépensé une grande somme.
Faites la somme de 2 + 3.

(
!

1
fj · • la plupart de~ suhsta ntifs qui se
terminent 1~1r une consonne écrite :
le coin, le commencement,
le foin, le grenier.
• la plu11art des substantifs 11uise ter-
rnim•nt (lar -ion, (lllr -on:
la nation, la terminaison, l'avia-
tion, l'attention, la chanson, la
Elle a mis les fleurs dans un vue.
Les femmes arabes portent un voile.
J'ai fait le tour du jardin.
Il est tombé dans la vase. Oa boue)
La voile d'un bateau.
Latour Eiffel.

commission,la direction, la mai-


{
f son, la rédaction, la religion. 141 D. Adjectif + gem
( •' • la plupart des sulistantifs qui se ter- • lieaucoup de sulistantifs qui se ter- Les adjectifs qui se rapportent à gens prennent toujours la marque du
_miuent par -age, -i. -ou, -eu, -au: minent 1iar -e muet : pluriel. Il se mettent soit au féminin, soit au masculin.
l un étage, le voyage, le courage, une pantoufle, la parole, une
a) au féminin :
( le cri, le souci, le cou, le genou, étud'e, la rentrée, la réponse, la
le trou, le feu, le milieu, le cha- sauce, la robe, la rivière, la - l'adjectif variable qui précèdeimmédiatement:
peau, le bureau, le bateau. tête, la tasse, la viande, la visite.
( Toutes les vieilles gens.
l IlEYARQl'E : Le genre des noms géographiques :
- tous les adjectifs placés devant un tel adjectif :
( • Sont généralement féminins : Quelles honnêtes et bonnes gens J
( · 1es noms géographiques 1(larties du monde, pays, province&) qui se ter·
L) au masculin :
( minent par -e :
l'Asie, l'Europe, la Belgique, la Russie,la Flandre. - les adjectifs qui ne précèdent pas immédiatement
( mais : le Mexique, le Bengale, le Cambodge. Tous les gens.
• Sont généralement masculins : - les adjectifs se terminant par -e au masculin :
( les noms géographiques I parties du monde, pays, provinces) qui ne se Tous les braves gens.
terminent pas par -e : - les adjectifs placés dernnt un tel adjectif :
( le Luxembourg,le Danemark,le Canada, le Hainaut, le Brabant. Tous les braves gens.
• Le genre des noms de villes n'est pas du tout fixé, on préfère la péri· - les adjectifs et participes qui suivent :
( phrase « La ,ille de ... " :
Ce sont les meilleures gens que j'aie connus.
la ville de Paris, la ville de Bruxelles.
(
2. FORMATION
DU FEMININDESSUBSTANTIFS
j 3 j C. Substantifsà double genre
(
Certains substantifs ont deu genres, mais une signüication différente 1 5 1 A. Règle générale
( pour chaque genre :
Féminin = masculin + e :
Cet employé est un bon aide. Il m'apporte une aide prec1euse.
un ami, une amie; un employé, une employée.
( J'ai trouvé un bon garde. Il assure la garde du domaine.
Lisezce livre. Une livre de beurre. (= 500 g.)
( Le manchedu balai. La manchedu veston. j 6 j B. Règles particulières
Un manœuvreest moins payé qu'un li a fait une fausse manœuvre.
ouvrier qualifié.
( un élève une élève -e -e
Le mode d'emploi. Lamode des vêtements change. 1

Elle a un moule pour faire ce gâ- un veuf une veuve .f •Ve


Ces moules sont délicieuses.
1
( teau. un époux une épouse ·X -se
Un mousse est un très jeune rr.arin. La mousse est une très petite plante un écolier une écolière -er -ère
verte
( i
-::Î- -9-
(
C. Redoublementde la consonne fmale j 11 1 G. Noms de personnes qui ont la même forme pour les deux gelll'ell
l
)
un gardien
un patron
une gardienne
une patronne
-en
-on
-enne
-onne
a) Le sexe différent est marqué par l'article ou l'adjectif. La plupart
de ces substantifs se terminent par -e et suivent la règle déjà citée
sous le n• 6 :
un(e) enfant, un(e) élève, son (sa) dentiste, un(e) guide,
r,
un(e) concierge, un(e) malade.
)
j a j D. Leféminin des substantifsen -eur b) Certains noms de personnes masculins, indiquant une profession, )
peuvent aussi désigner des femmes :
a) La plupart des substantifs en -eur forment leur féminin en -euse :
un chanteur une chanteuse
Madame de Sévigné était un excellent écrivain(auteur). )
un joueur une joueuse
un danseur Mademoiselle Lambert est le professeur
de musique.
une danseuse un nageur une nageuse
REMARQUE: Parfois, on fait précéder un tel substantif du mot femme: )
b) Certains substantifs en •leur forment leur féminin en •trice. Les
plus fréquents de ces substantifs s'ont : C'est une femme médecin.
)
un acteur une actrice un lecteur une lectrice
un auditeur une auditrice un moniteur une monitrice
un directeur une directrice un présentateur une présentatrice
)
un inspecteur une inspectrice un rédacteur une rédactrice 3. FORMATION
DU PLURIEL
DESSUBSTANTIFS
un instituteur une institutrice un spectateur une spectatrice )
c) Certains substantifs en -eur suivent la règle générale: -eur ...+ -eure : j 12 j A. Règle générale
)
un supérieur une supérieure un mineur une mineure
Pluriel = singulier + •8 :

un enfant, des enfants; un livre, des livres. )


19j E. Formes particulièresen -esse ,
)
un
un
comte
duc
une
une
corntesse
duchesse
un nègre
un prince
une négresse
une princesse
l13 j B. Règles particulières
un hôte une hôtesse un tigre une tigresse )
un maître une maîtresse
un dos des dos l ·S 1 •S
un prix des prix 1 •X )
! 101F. Substantifsayantune forme spéciale au féminin un nez des nez 1 .z
1 ·X
•Z

)
a) Même radical : un tableau i des tableaux 1 -au / •aux 1
un compagnon une compagne un héros une héroïne )
un copain une copine un loup une louve un cheveu I des cheveux· ! -eu 1 -eux I des bleus, des pneus (+ -s)
un dieu une déesse un neveu une nièce
un docteur une doctoresse un roi une reine un sou
1
f -ou 1 -ous f un bijou, un cai.llou, un chou,
)
un favori une favorite un serviteur une servante 1 de, ""' un genou, un hibou, un 1ou1ou,
un
un
fils
gouverneur
une
une
fille
gouvernante
un
un
speaker
vieillard
une speakerine
une vieille
j
1
I un pou(+ -x) )

b) Radical différent : un cheval 1 ~es chevaux ! -al -aux ! un bal, un cal, un carnaval,
1 1 1 un chacal, un festival, un récital,
un coq une poule un monsieur une dame
1
1 ! j +
un régal ( -s)
· -un frère une sœur monsieur madame
un garçon une fille
~n1 ~;1, I un
" ""· " 00""·
un oncle une tante
un homme une femme papa maman
un détail des détails
1 soupirail, ., ·"'·"·
un travail, un vantail,
un mâle une femelle un parrain une marraine 1 un vitrail (ail ... aux)
un mari une femme un père une mère

-10 - -11-
't(
( ~>

f,:Çl b) Formésde mots séparés


( .. t...:JC. Cu particulien
( 'f .
a) Formesspéciales:
un œil, des yeux ; le ciel, les cieux.
Principe : seuls les substantifs et les adjectifs peuvent se mettre
au pluriel:
::

(
l.
b) Certains substantifs ne s'emploient qu'au singulier. Faites surtout
attention à :
un rouge-gorge
des rouges-gorges
l adjectif
substantif
+ f 1 + 2 varient I des grand{s}-mères'
(voir.n• 44)
(! le moyen âge, le cerveau, l'électricité.
r un coffre-fort 1 snbst!lntit + 1 1 + 2 varient
( 1·) Certains substantifs ne s'emploient qu'au pluriel. Faites surtout des coffres-forts adjectif
attention à : '
( les environs les matériaux les tenailles une carte-lettre / suhstantif / 1 + + 2 varient
1 les frais les mœurs les ténèbres des cartes-lettres substantif
(i d) Certains substantifs changentde sens en changeantde nombre.Faites 1
(même valeur)
'
~
surtout attention à : 1 1' '
( un sourd-muet adjectif + 1 + 2 varient 1
1 le rnenu1s1erse sert d'un marteau Il coupe le papier avec des ciseaux. des sourds-muets adjectif
et d'un ciseau.
( 1
Du bateau, on peut voir la côte Il porte des lunettes pour mieux
avec une lunette. voir. un chef-d'œuvre substantif 1 varie 1
( Il y a une vacance dans notre per- Nous passons les vacances au bord des chefs-d'œuvre + (de, à) 2 invariable
sonnel. de la mer. un sac à main + substantif !
des sacs à main (complément) 1
(
(
B D. Le pluriel des noms propres
un timbre-poste
des timbres-poste 1

1
i
!
1

1
Les noms propres restent invariables:
( un couvre-lit Il 'l'erlJe+ 1 invariable 1 des gardes-champêtres
les Lepicvont à Paris. des couvre-lits substantif 2 varie (personne)
les Dupontsont en vacances. '
-- --- -- --------- - - - ------ -- -------------- 1- ---------------------
1
- - -- --. - - ------
( mais:
Rr.1uaqur.: Les noms propres prennent la marque du pluriel quand ils
indiquent des personnages historiques ou célèbres, ou leurs œuvres : des cache-poussière sauf si le sens des garde-robes
( des abat-jour s'y oppose (chosei
la dynastie des Capets. des perce-neige
Le musée du Jeu de Paume possède plusieurs Renoirs.
( une contre-attaque li mot invariahle 1 inrariable des après-midi
des contre-attaques + substantif
~
2 varie
( E. Le pluriel des substantüscomposés

a) Ecrits en un seul mot des passe-partout mots antre~ que I invariables


( des laissez-passer substantifs ou
Le pluriel se forme selon les règles normales : adjectifs
( un portefeuille, des portefeuilles
un gendarme, des gendarmes les on-dit ! nne partie d'une invariable
( un portemanteau, des portemanteaux. les qu'en-dira-t-on phrase
Exceptions :
( i
1
monsieur, messieurs madame, mesdames ltEMAllQUE: Certains rnhstaul ifs t'o111pos(•s
s't•cril·ent an•c -s. m~me au singulier:
mademoiselle,mesdemoiselles un bonhomme, des bonshommes. un compte-gouttes,une brosse à dents.
( 1

(l -12- -13-
r .)
\
l11 I 4. LESCOMPLEMENTS
DU SUBSTANTIF )
3. LESARTICLES
Outre les articles et adjectifs dont on parlera dans les paragraphes sui-
vants, le sul.Jstantif peut être déterminé par une apposition ou un com-
[ )
plément déterminatif.
l 1a11.TABLEAUDESFORMES /" )
A. L'apposition )
défini indéfini partitif
Le roi Soleil.
Le docteur Dupré. )
Le ministre Delaruelle.
!11.\S('L'l,IX SINGU!.IER 1 le, I' 1

!
un du, de I'
1 )
B. Le complément déterminatif
rbmmi SINGULIER
i la, I'
1
une de la , de I'
ri.URIE!, i les 1 des )
Le complémentdéterminatif est le '
plus souvent lié au substantif par une
préposition. 11 peut être :
)
a) un nom:
C'est le bureau. ~;)professeur. c, ,u OOc<..k, fJ._,_ ~ ,~,+ l19 I 2. L'ARTICLEDEFINIETINDEFINI )
La leçon de fransaiscommence.
Ce sont des meubles en (de) bois. )
C'est une voiture à quatreportières. le~ garçon la fille

b) un pronom:
un livre
grand hôtel 1
une dictée
grande armoire
le, un: devant un substantif l
1
masculin singulier 1
C'est mon livre à moi. petit animal longue histoire )
1
C'est sa voiture à lui. ---------· ---- ·-- :
la, une: derant un substantif
c) un adverbe : I' hôtel I' herbe féminin singulier
1
)
La mode d'aujourd'hui. un homme une , histoire
animal armoire
les, des: devant un sul.Jstantif 1
1
)
d) un infinitif : âne entrée pluriel i
Maison à vendre.
!------- -- ----- i )
i
Appartement li louer. garçons les filles le, la ~ I' : ùrY:rntune voyelle
les
des animaux de; armoires ou un h muet )
1
hommes histoires 1

1
1 1 1 )
)
l2013. L'ARTICLECONTRACTE )
C'est l'auto du professeur. de+ le = du
)
Où sont les devoirs des elèves ? de+ les = des
Lucparle au professeur. à + le = au
J'ai parlé aux amis de Luc. à + les = aux

- 14 - -15-
(
<l'-~
(

(
.,
.
;,

j 21 1 4. REMARQUES
SURL'EMPLOI
DESARTICLES
DEFINIS F. Detant les noms communs pris dans un sens général:
les enfants aiment jouer.
1 On emploie l'article défini le client est roi.
( JI a la télévision.
A. Devant les titres et les noms qui indiquent un degré de parenté
( suivis du nom propre : G. Devant les noms de matière pris dans un sens général :
1 Voilà le docteur Duprez. Le plomb est lourd. L'orest jaune.
( Connais-tule professeur Delaruelle?

,'. Nous allons chez fonde Victoret chez (la)tante Jeanne.

B. Devant les noms de pays :


~ 5. L'ARTICLE
PARTITIF
L'article partitif s'emploie devant des noms de choses qu'on ne peut pas
( J'habite la France.
compter ; il désigne une partie d'un tout :
le Canada est un grand pays.
1 Le matin, je ma.ngetoujours du pain avec du fromage ou du jambon.
( Rt1tARQrE: L'arril'le tnmhe toujours après en et sou1·entaprès de:
Ces! de la bonne soupe 1
Le tour de France. Bois-tude la bière ou de feau ?
( Il est en Belgique.
l C. Devant les noms de langues : du : devant un substantif masculin singulier
( de la : devant un substantif féminin singulier
En classe, nous apprenons le néerlandais, le français et l'anglais.
de I' : devant une voyelle
( D. Après aimer:
J'aime bien le café, mais je n'aime pas le lait.
( Nous aimons mieux les langues que les mathématiques.
~ 6. EMPLOIDEDEAULIEUDESARTICLES
INDEFINIS
OU PARTITIFS
( E. Devant les noms des parties du corps :
1. J'ai de bons amis.
a) en général Ce sont des amis amusants.
( Le professeur de gymnastique dit :
• Sautez sur place et écartez les bras et les jambes. , des -+ de directement devant un adjectif
( • Faitestourner la tête. ,
b) spécialement REMARQUE: Toujours dea quand l'adjectif forme un tout avec le substantif :
(
* avec avoir mal à et souffrir de : des jeunes gens, des grands magasins,des petits pains.
( Il a mal à la tête. 2 A. Je n'ai pas de frère, je n'ai pas de sœur.
J'ai mal au dos. Je ne bois plus de bière et je ne mange plus de chocolat.
( Il souffre de l'estomac. Nous n'avons plus d'argent.
JI souffre des dents. Il n'y a pas de fautes dans cette dictée.
( * avec un verbe pronominal : Je n'ai jamaisde chance, moi.
Il s'est cassé la jambe.
( Je me lave les mair.set la figure. un(e),des, du, de la, de I' -+ de derrière une négation
* précédés de avoir et suivis d'un adjectif :
( B. Ce n'est pas une faute.
Mireillea les cheveux blonds.
Ce n'est pas du thé, c'est de reau chaude.
J'ai les jambes trop_courtes pour pouvoir courir vite.
(
llA!S:
Avec être, les articles ne sont pas remplacés par de
( Il a de longs cheveux.

- lG ··- -17-
(
r. ,
C. Je ne gagne pas de l'argent pour le jeter par les fenêtres.
4. L'ADJECTIF
QUALIFICATIF )
Nous n'avons pas demandé de la bière blonde mais de la bière brune.
Il ne boit pas du vin tous les jours. 1· )
Je n'ai pas une auto rouge, mais une auto bleue. L'adjectif qualificatif peut être épithète ou attribut. En tant qu'épithète,
il fait partie du groupe du substantif : en tant qu'attribut, il fait partie
Quand la négation n'est pas absolue, les articles du groupe verbal et est également étudié aux numéros 155 à 160.
)
{
ne sont pas remplacés par de
)
1. PLACE
DEL'ADJECTIF
QUALIFICATIF
EPITHETE
3. A. Combiend'argent as-tu ? )
Les règles pratiques qui commandent la place de l'adjectif qualificatif
J'ai trop de travail et je n'ai pas ~ssez de temps.
épithète, ne sont pas strictes. Ce qui suit, ce ne sont donc que quelques
B. Pour moi un verre de bière ou une tasse de café. règles général<>s,toujours Yalahles, mais qui ne tiennent pas compte de )
Achète un kilo d'oranges et une bouteille de lait. certaines subtilités de style qu'offre la mobilité de l'adjectü qualificatif.
)
des, du,de la, de I' ~ de après un mot qui exprime une j 2sj A. La plupart des adjectifs qualificatifs se placen~ en général der•
quantité (adverbe ou substantif) - rière le substantif. )
l'armi c<>sadjectifs, nous avons )
l24 I 7. OMISSIONDEL'ARTICLE a) Le participe passé employé connue adjl'ctif :
/"

Les élèves,euni(els n'iront pas au cinéma.


)
C'P.stune hislotte connue.
1. Après en: Qui payera les vitres cassées ? )
en français, en auto, en classe, en France,en septembre.
b) L'adjectif de couleur:
REMARQUE: en l'air. )
Quelle belle maisonblanche!
2. Après sans, l'article partitif tombe : J'ai retrouvé le livre rouge.
Je préfère ce costume brunfoncé. )
Tu prends du lait? Non, merci, je bois du café sans lait.
c) L'adjectif qui exprime la nationalité :
)
3. Après ni ... ni, dn, du, de la, del', de tombent (voir aussi n• '.!53). La langue italienneest belle.
C'est une ville française.
Je ne prends ni lait ni s:-·re dans mon café.
Qui est cette femme américaine? )
MAIS : Ni le monsieur ni la dame n'avaient rien à déclarer.
d) L'adjectif suivi d'un complémrnt ou accompagné d'un adverbe en )
4. Dans bon nombre d'expressions : •ment:
perdre courage, reprendre haleine, rendre v1s1te,faire signe, ne souf- C'est une soupe bonne pour les chiens. )
fler mot, rendre service, perdre patience, tomber par terre, à bras C'est une loi vieille commele monde.
ouverts, trouver porte de bois, tenir tête, etc. C'est un garçon extrêmementgentil.
)
e) L'adj(·clif exprimant la forme :
Une table carrée. )
Une porte étroite.
Une fenêtre ronde.
)
f) L'adjl'ctif verbal:
Nous avons l'eau courante. )
Quelle histoire amusante1
La page suivante.

-19-
-18- )
( B. Les adjectifs suivants se placent en général devant le substantif : l29 I b) Règlesparticulières
Un beau livre et une belle pein- Un long voyage. Un jeune homme. Une jeune fille. -e -e
( ture. Un mauvaisbulletin. Un manteaurouge. Une robe rouge. 1
Un bon devoir. De nombreuxaccidents. -va
Un costume neuf. Une blouse neuve. .f 1
le dernierchapitre. Un nouveaucostume.
( Une gentille fi lie. Un petit garçon.
Un élève attentif. Une élève attentive.
1

la premièrepage. Un homme heureux. Une femme heureuse. •X 1 -se


Une grande maison. 1
Un garçon curieux. Une fille curieuse.
( Un gros paquet. Un vieux monsieur, une vieille 1

Une haute maison. femme. Du tabac léger. Une cigarette légère. -er 1 -ère
Un jeune homme. Un vrai succès. le dernierchapitre. la dernièrepage.
( Une jolie fille. Un vilain type. Une voix aiguë. -gu 1 -guë
Un cri aigu,
Un faux nom. Une husse raison.
( C. Plusieurs adjectifs qualificatifs changent de sens en changeant de Une fille rousse.
Exception~ l!n garçon roux.
place: IJr, .ent doux. Une voix douce.

( sul.Jstantif+ adjectif adjectif + substantif


sens propre sens figuré
1301
c) Redoublement de la consonne finale
( * Dans les adjectifs en -el, -en, -et :
Une place individuelle.
C'est une maison ancienne. C'est mon anciennemaison. Un travail individuel.
-el i -elle
( (= construite depuis longtemps) (la maison où j'ai habité autre-
fois)
Un homme cruel.
Un livre italien.
Une bête cruelle.
Une ville italienne.
--i---1
-en -enne
C'est un homme brave. C'est un brave homme. Un bâtiment ancien. Une maison ancienne. 1
( (= courageux)
C'est un manteau cher.
(,= méchant)
Mon cher ami. Chermonsieur.
Un homme muet.
Mon frère cadet.
Une femme muette.
Ma sœur cadette.
~\ -ette

( (= qui coûte beaucoup d'argent) (= formule de politesse)


C'est une fille pauvre. la pauvre fille ! * Dans les adjectifssuirants :
('I"' riche) (= de qui on doit avoir pitié) Un plafond bas. Une maison basse.
( Voici une assiette propre. C'est rna propremaison. Un porc gras. De la viande grasse.
(,,iosale) (= ma maison à moi) Un gros paqu:!t. Une grosse femme.
Je suis las. Il parle d'une voix lasse.
( Tu as les mains sales. C'est une sale affaire.
Un mur épais. Une porte épaisse.
(,.. propres) (= louche)
le résultat est nul. Sa traductron est nulle.
C'est un homme simple. Je suis simple soldat. Une gentille fille.
( Un gentil garçon.
(= sincère et modeste) (= sans aucun grade) A-t-on jamais vu chose pareille 1
Un pareilcourage !
Un bon résultat. Une bonne réponse.
( D. A part les règles précédentes, la place de l'adjectif qualificatif peut Il est sot. Elle est sotte.
être modifiée par la longueur de l'adjectif ou pour des raisons d'eupho- l'hôtel est complet. Une phrase complète.
nie. Exceptions \ Un devoir incomplet. Une réponse incomplète.
( On dira : un livre amusant, une chambre fraîche Un homme (in)discret. Une personne (in)discrète.
Il est inquiet. Elle est inquiète.
et non : un amusant livre, une fraîche chambre. Un exemple concret. Une explication concrète.
( Une porte secrète.
Un endroit secret.
2. L'ACCORD
DEL'ADJECTIF
QUALIFICATIF
(
L'adjectif qualificatif s'accorde en genre et en nombre avec le substantif 131j d) le féminin de beau, nouveau, vieux, fou, mou
ou le pronom auquel il se rapporte. Nous étudions donc d'abord la forma·
( tion du féminin et du pluriel des adjectifs qualificatifs et ensuite les
Ces adjectifs ont deux formes au masculin singulier :
Un beau livre. Un bel imperméable.
principes qui règlent l'accord. Un nouvel uniforme.
( Un nouveaucostume.
Un vieux monsieur. Un vieil homme.
A. FORMATIONDU FEMININDESADJECTIFS
QUALIFICATIFS Un mol oreiller.
Un terrain mou.
l i l a) Règle générale
2s
Un homme fou. Un fol espoir.

Un petit garçon. Une petite fille. l 1 Forme normal~ Dc,·ant une royelle
( Un mur brun. Une porte brune. féminin = masculin +e 1
ou un li muet
Un tricot vert. Une robe verte. .~ 1 1
( -:ll-
-20-
(
1 )

)
Ces adjectifs forment leur féminin d'après la deuxième.forme et redou-
blent la consonnefinale :
l3s l b) Règles particulières
-- Ummauvaisrésultat. De mauvaisrésultats. )
Une belle histoire. Une vieille femme.
Une nouvellemaison. Une matière molle.
Un.costume gris. Des costumesgris. ___
•S
i\1__•S _
Un enfant curieux. Desenfants curieux. ,, )
Une histoire folle. Un homme heureux. Des hommes heureux. •X ; •X

Un cas spécial. Descas spéciaux.


l32 I e) Formes particulières Le mot principal.
Un beau livre.
Lesmots principaux.
De be~ux livres.
__-a_l
__ j_·a_u~
_ )
Un mur blanc. lJne couverture blanche. -eau 1 -eaùx
Un nouveaubâtiment. De nouveauxbâtiments. )
Un garçon franc. Une fille franche.
Le sol est sec.. La saison sèche.
Un travail public. La place publique. 1361c) Attention ! )
li est malin. Elle est très maligne.
C'est mon Iivre favori. C'est ma musique favorite. Un examen final. i Des examensfinals.
Un jour fatal. Des jours fatals.
Du fromage frais.
Un long voyage.
De I"eau fraiche.
Un livre banal. Des livres banals. )
Une longue journée.
Un chic type. Une chic fille tinvariable !). REMARQt;E:
bleu suit la règle gi•ui•rale :
Un uniforme kaki. Une blouse kaki 1i11rnriaule:1. )
Un uniforme bleu. Des uniformes bleus.

1331f) Leféminin des adjectifsen -eur )


C. L'ACCORD
DESADJECTIFS
QUALIFICATIFS
Les plus fréquents dt>sadjectifs en -cur suivent la règle générale : )
Mon meilleurami. Ma meilleureamie.
1371
a) Règle générale
L'étage ' supérieur La partie l supérieure Un adjectif qualificatif dans une phra~e se rapporte toujours à un )
, inférieur inférieure substantif ou à un pronomde cette phrase :
Le commerce ' intérieur La porte ! intérieure )
extérieur extérieure Voilà un beau livre. L'adjectif s'accorde
Quelles belles photos!
Mon fils est déjà majeur. Ma fille est ' déjà majeure. en genre et en nombre
encore mineur. encore mineure.
Ellessont jolies.
arec le nom ou le pronom.
)
Un long devoiret une longue leçon.
La plupart ,l1·sautres adjectifs en -eur chang1•nt-eur en -euse: )
Un garçon travailleur Une fille : travailleuse
l3s l b) Accord avec plusieurs substantifs en même temps
rieur rieuse Parfois l'adjectif qualificatif se rapporte à plusieurs substantifs en )
moqueur moqueuse
flatteur flatteuse mêmetemps :
Tous les substantifs sont )
• Luc en Jean sont grands. masculins :
B. FORMATION
DU PLURIEL
DESADJECTIFS
QUALIFICATIFS Papa et grand-père sont intelligents. l'aJjectü est masculin )
pluriel.
1341
a) .Règlegénérale )
Un petit garçon. De petits garçons. Tous les substantifs sont
• Brigitte et Alice sont grandes. féminins:
Un travail difficile. Des travaux difficiles.
Maman et grand-mèresont
)
intelligentes. l'adjectif est féminin
1 pluri1•l= singulier + s j pluriel. )

HDIARQCE : Comme au U•minin, les adjectifs se tf'rminent toujours par Les substantifs ont un )
ils suin111 la rioglPg1:n(•rale:
-e 1m1ct, • Brigitte et Luc sont grands. genre diffi•m1t :
Papa, maman et grand-père sont
Une belle fille. De belles fi Iles. l'adjectif est masculin
Une porte bleue. Des portes bleues.
intelligents. )
pluriel.
Lapartie principale. Les parties principales.
)
- 22 - -- ·l•)-·>.
\
( B. Les adjectifs suivants se placent en général devant le substantif: j 29 I b) Règleeparticulièrett
Un beau livre et une belle pein- Un long voyage. Un jeune homme. Une jeune fille. -e -e
( ture. Un mauvaisbulletin. Un manteaurouge. Une robe rouge. 1
Un bon devoir. De nombreuxaccidents. Une blouse neuve. .f -ve
Un costume neuf. 1
le dernierchapitre. Un nouveaucostume.
( Un petit garçon.
Un élève attentif. Une élève attentive.
Une gentille fille. Une femme heureuse.
1
-se
Un homme heureux. •X 1
Une grande maison. la premièrepage. 1

Un garçon curieux. Une fille curieuse.


( Un gros paquet. Un vieux monsieur, une vieille 1
femme. Du tabac léger. Une cigarette légère. -er 1 -ère
Une haute maison.
Un jeune homme. Un vrai succès. le dernierchapitre. la dernièrepage.
( Une jolie fille. Un vilain type. Une voix aiguë. -gu 1 -guë
Un cri aigu,
Un faux nom. Une fausse raison.
( C. Plusieurs adjectifs qualificatifs changent de sens en changeant de Une fille rousse.
Exception~ l!n garçon roux.
place: u,, .ent doux. Une voix douce.

( sulistantif + adjectif adjectif + substantif j 30 1 c) Redoublement de la consonne finale


sens propre sens figuré
( * Dans les adjectifsen -el, -en, -et :
C'est une maison ancienne. C'est mon anciennemaison. Un travail individuel. Une place individuelle.
Une bête cruelle. -el i -elle
( (= construite depuis longtemps) (la maison où j'ai habité autre- Un homme cruel.
---:;-1!_-e_n_n_e_
fois) Un livre italien. Une ville italienne.
C'est un homme brave. C'est un brave homme. Un bâtiment ancien. Une maison ancienne.
( (= courageux)
C'est un manteau cher.
(;o=méchant)
Mon cher ami. Chermonsieur.
Un homme muet.
Mon frère cadet.
Une femme muette.
Ma sœur cadette.
~I -ette

( (= qui coûte beaucoup d'argent) (= formule de politesse)


C'est une fille pauvre. la pauvrefille ! * Dans les adjectifs s11ira11ts:
(,i. riche) (= de qui on doit avoir pitié) Un plafond bas. Une maison basse.
( Voici une assiette propre. C'est rna propremaison. Un porc gras. De la viande grasse.
(,-. sale) (= ma maison à moi) Un gros paqu2t. Une grosse femme.
Je suis las. li parle d'une voix lasse.
( Tu as les mains sales. C'est une sale affaire.
Un mur épais. Une porte épaisse.
(,,., propres) (= louche)
le résultat est nul. Sa traduction est nulle.
C'est un homme simple. Je suis simple soldat. Un gentil garçon. Une gentille fille.
( (= sincère et modeste) (= sans aucun grade) Un pareilcourage ! A·t·on jamais vu chose pareille 1
Un bon résultat. Une bonne réponse.
( D. A part les règles précédentes, la place de l'adjectif qualificatif peut 11est sot. Elle est sotte.
être modifiée par la longueur de l'adjectif ou pour des raisons d'eupho· L'hôtel est complet. Une phrase complète.
nie. Exceptions Un devoir incomplet. Une réponse incomplète.
( On dira : un livre amusant, une chambre fraîche
1
Un homme (in)discret. Une personne (in)discrète.
11est inquiet. Elle est inquiète.
et non : un amusant livre, une fraîche chambre. Un exemple concret. Une explication concrète.
( Une porte secrète.
Un endroit secret.
2. L'ACCORD
DEL'ADJECTIF
QUALIFICATIF
(
L'adjectif qualificatif s'accorde en genre et en nombre avec le substantif j 31 \ d) Le féminin de beau, nouveau, vieux, fou, mou
ou le pronom auquel il se rapporte. Nous étudions donc d'abord la forma·
( tion du féminin et du pluriel des adjectifs qualificatifs et ensuite les
Ces adjectifs ont deux formes au masculin singulier :
Un beau livre. Un bel imperméable.
principes qui règlent l'accord. Un nouvel uniforme.
( Un nouveaucostume.
Un vieux monsieur. Un vieil homme.
A. FORMATION
DU FEMININDESADJECTIFS
QUALIFICATIFS Un mol oreiller.
Un terrain mou.
( l
j 2a a) Règle générale
Un homme fou. Un fol espoir.

Un petit garçon. Une petite fille. l 1 \ Forme normalr DcYanl une Yoyclle
( Un mur brun. Une porte brune. féminin = masculin +e ou un h muet
Un tricot vert. Une robe verte. __ 1 1
( - 21-
-20-
(
(
f
(j 139
-1 c) Cas11péciaux ~ * Dans les constructionssuivantes, l'adjectif est employécommeadverbe
(- grand ne prend pas la marque du féminin dans les noms composés
et reste invariable:
suivant!: la soupe sent bon (mauvais). Elleschantentfaux (juste).
( Ellesparlent bas (haut~ Elle a deviné juste.
Une grand-mère Des grand(s)-mères Montez plus haut. Cette robe coOtecher.
Une grand-maman Des grand(s)-mamans Vous ne criez pas assez fort. Marchezdroit devant vous.
Une grand-messe Des grand(s)-messes L'arméea tenu bon.
( Une grand-route Des grand(s)-routes
Maintenantnous voyonsclair.
Ils ne pèsent pas lourd. Elle travaille dur.
la grand-ruede la ville les grand(s)-ruesde la ville
( Nous allons à la grand-place.
Je l'ai fait à grand-peine.
( J'ai grand-faimet grand-soif. 1431 * Lorsque l'adjectif est composéUorméde deux adjectifs unis par un
trait d'union) les dein parties varient :
Je n'y comprendspas grand-chose.
Un enfant sourd-muet. Des enfants sourds-muets.
(~ ~· demi et nu Un fruit aigre-doux. Des pommesaigres-douces.

( Un demi-jour. Un jour e( demi.


Un demi-litre. Une journée et demie.
Une demi-heure. Deux litres et demi.
( Deuxdemi-kilos. Trois kilos et demi.
1441 * Grand, large, /raù, premier, dernier varient lorsqu'ilssont suivis
d'un participe passé:
Une demi-feuille. Cinq heures et demie.
( la porte était grandeouverte. Un bouquet de fleurs fraîches
demi - devant le nom et demi(e)- derrière le nom Toutes les fenêtres étaient larges cueillies.
ouvertes. C'est ma fille dernière-née.

,~~,
- trait tl'union - s'accorde en genre
( - inrariaule les enfants premiers-néssont toujours très aimés.
seulement

( Il est I nu-pieds. 1ls sont I tête nue. Dans les cas suirnnts, l'adjectif, suivi d'un participe
nu-tête. pieds nus. passé, reste invariable :
( 1 nu-jambes. jambes nues.
Un enfant mort-né. Des enfants mort-nés.
Une fille nouveau-née. Des filles nouveau-nées.
( nu - devant le nom nu(e)(s)- derrière le nom Elle est court-vêtue. Ellessont court-vêtues.
- trait d'union - suit la règle générale Une personne haut-placée. Des personnes haut-placées.
( - invariable

(~ * Les adjectifs de couleur: 3. FORMATIONDU COMPARATIFET DU SUPERLATIF


DES ADJECTIFS
QUALIFICATIFS
( Une robe blanche. Des robes blanches. Adjectif simple :
Une blouse verte. Des blouses vertes. variable
( 1451
A. LECOMPARATIF
Une robe bleu foncé. Des robes bleu foncé. Adjectif composé : M3 sœur est plus curieuse que moi.
( Une blouse vert p,omme. Des robes vert pomme. invariable Montréalest une grande ville, mais elle est moinsgrande que Paris.
Michelest aussi grand que son ami Jean.
Une robe orange. Des robes orange. Alice n'est pas aussi (= si) grande que son amie.
( Substantif :
Une blouse citron. Des blouses citron.
invariable
MAIS : des robes roses.
plus
(
Couleurs mêlées : aussi
Une robe noir(e)et Des robes noir(es)et
variables ou ne ... pas aussi(= si)
+ adjectif qualificatif(+ que)
( blanc(he). blanc(hes).
invariables moins

(
-24- - 25-

\ '.r;,
~ )
)
REMARQUES: b) Faites attention aux structuressKir:antcs;
a) Lucest beaucoupplus grand que son frère.
~
Lucest un peu plus intelligent que son ami. • C'est une des plus belles maisonsde la rue. )
Ce dernier livre est beaucoupmoins intéressant. C'est un des plus beaux romansde notre littérature.
Cette robe rouge est un peu moins chère que la robe bleu foncé. )
• Voicile plus beau de (tous)mes livres.
plw et moins peuvent être Elle est la plus gaie de (toutes)mes sœurs.
• renforcés : + beaucoup )
• affaiblis : + un peu
1471
C. DEGRES
IRREGULIERS )
b) Votre histoire devient de plus en plus intéressante.
La situationdevient de plus en plus grave. a) Luc,ton dernier examenest meilleurque ton premier.
Ses réactionsdeviennent de moins en moinssympathiques. Elle a une meilleureméthodede travail que nous.
)
C'est le meilleurgaragistede toute la ville.
C'est ma meilleuredictée de l'année. )
de plu~
dei,enir + ' de moinsenenplus.
moins ' + ad·ectif
l 1
1
Nicoleet Mireillesont nos meilleuresamies.
Ce sont les meilleun joueursde notre équipe. )
c) Il est bon commele pain. Il est pauvrecommeJob. Ce mois, les résultaissont moinsbons.
Il est rusé commeun renard. Elle était blanchecommeneige.

,
Il est fort commeun bœuf. Son dernier roman n'est pas aussi(= si) bon que ses autres romans. )

Dans certaines expressions fixes, awsi ... que est remplacé bon(ne)(s)-+meilleur(e)(s)-+ [ le meilleur
par comme la meilleure
les meilleur(e)s
)
1461
B. LESUPERLA
TIF le, la, les peuvent·être remplacés par un adjectif possessif
-- C'est le plus mauvaischauffeur possible. )
C'est la moinsbelle maison de la rue. Aujourd'hui,le temps est plusmauvaisqu'hier.
b)
Nicoleest la plus (moins)adroite des deux.
Je lis seulementles plus beaux livres de la bibliothèque. Votre devoir est le plus mauvaisde la classe. )
Pai;Iest le plus gros élève de sa classe. La situationest pire que jamais.
La guerre est la pire des catastrophes. )
le C'est notrepire ennemi.
la + plu~ + a1ljcctif (+ substantif) (+ de) )
moms
le, /plus mauvais(e)(s)-+le (la, les) plus mauvais(e)(s)
mauvais(e)(s) Sens concret )
C'est le garage le plus (moins)modernedes environs.
L'hôtelde ville est le plus haut bâtiment de la ville. \pire(s) -+ le (la, les) pire(s)
Mireilleest rélève la plus intelligentede sa classe. Sens moral )
Ce sont les modèles les plus récents.

li est plus petit que moi. )


~
le (P) 1 c)
la (P) + substantif + J J + pl~
moins
1+adjectif(+ de) Aliceest la plus petite de sa classe.
les l les j Sa faute n'est pas moindreque la tienne. )
Les Lepicne trouventpas 11moindreplace pour prendre un bain de soleil.
REMARQUES: Le chat entend les moindresbruits.

a) C'est mon plus beau souveninr.


Il a mis son costume le plus chi,. / plus petit(e)(s)-+ le (la, les) plus petit(e)(s) )
Ellemet sa robe la plus élégante. petit(e)(s) Sens concret : on peut mesurer.
\moindre(s) -+ le (la, les) moindre(s) )
le, la, les peuvent être remplacés par un adjectif possessif Sens moral : on ne peut pas mesurer.

)
-26- -Zl-
(
( ~ 4. MOTSACCOMPAGNANT
L'ADJECTIF
QUALIFICATIF
5. LESPRONOMS
PERSONNELS
A. Le comparatifet le superlatif
(
(voir n• 45,46,47). ,1

(
l•911. FORMESETEMPLOI ~r
B. L'adjectifqualüicatü peut être précédé d'un adverbe ,l
AVEC U:I COMPLÉMENT COKPU!o:IIT FOJUIIS
( C'est très(bien, fort, ... ) intéressant. SUJET VERBE D'OBJET D'OBJET ACCEII·
Je suis si content. PRONOMINAL DIREC'l' INDIRECT rotœ
( ·11
C. L'adjectü qualüicatif peut être suivi d'un complément introduit 1• p. s. je (j') me(m1 me(m') me(m1 moi
( par une préposition 2" p. S. tu te (t') te (t') te (t') toi
3• p. s. il se (s1 le (11 lui lui
Dans la plupart des cas, on emploieles prépos;tions à ou de.
( elle se (s1 la (11 lui elle
a) Préposition + substantif :
( un seau plein d'e.u ; un homme sensible au froid. Il est bon pour les
1• p. pl. nous nous nous nous nous
animaux. 2" p. pl. vous vous vous vous vous
( 3• p. pl. ils se (s1 les leur eux
b) Préposition + pronom :
elles se (s1 · les leur elles
( Je suis content d'elle. Il est fier de nous. 1 1

c) Préposition + infinitif :
( Cet exerciceest facile i faire. Mon ami est prêt à panir. 2. REMARQUES
SURL'EMPLOI
Je suis étonné de voir mon ami.
( j soI A. tu • 110w
D. L'adjectü qualüicatü attribut peut être suivi d'un complément
( avec comme a) Tu viens ou tu ne viens pas ? tu: à une personne,
Où est-ce que tu vas ? forme familière
Il est devenu blanc commeneige.
l Il est pauvre comme Job. b) Monsieur,voulez-vousentrer ? vous: à une personne,
Il est muet comme une carpe. Pouvez-vousrevenir,Madame? forme de politesse
(
c) Qu'avez-vousfait, mes amis ? vous: à plusieurs personnes
( E. L'adjectif qualificatif peut être suivi de que + proposition Jean et Luc,où allez-vous?
Je suis content que tu sois li.
( Nous sommesheureux que vous ayez réussi.
Il est sûr que son équipe va gagner. ls1 I B. le, la,le, (complémentd'objetdirect)
( a) Quand le professeurs'en va, tous les élèves le suivent.
Voilàton café,le bois-tumaintenant?
( Nous avons un bon prof11seur,nous raimons bien.
b) Où est ma sœur? Je ne 11trouve pas.
l Ta-ur? Je f,ai entendue dans la cuisine.
Il y a une faute au tableau, la vois-tu?
.il"

'
l
c) Tu as les livres? Oui, je les ai mis dans ma serviette.
Ecrirez-vous ces lettres? Je les ai déjà écrites.

- 29 -
- :!S --
l
_,..,
, le, la, les s'emploient comme complément d'objet direct.
"
le remplace un substantif masculin singulier, qui n'est pas précédé
d'une préposition.
b) C'est I moi
toi
lui
elle
nous
?
. 1
'I C'est
I',1
I eux 1? Il
Ce sont elles .
après c'est, ce aont
)

,
la remplace un substantif féminin singulier, qui n'est pas précédé vous Il )
d'une préposition.
Qui vient cet après-midi?

,
c)
les remplace un substantif pluriel qui n'est pas précédé d'une pré- Moi.Toi aussi ? Euxpas ? Luiseul. sans verbe )
position. Il n'est pas content. Mei non plus.
le, la--+ I' devant une voyelle. Voir aussi l'emploi de en (n• 58 C)
d) Moi, je ne l'ai pas fait.
pour attirer l'attention

,
Nous, nous ne viendrons pas.
)
ls2I C. le neutre Mon père, lui, ne sera pas content.
Eux(. ils) n'en savent rien.
sur le sujet

-- Nous voyagerons en auto. Papal'a dit hier.


Il fait beau, je le vois. e) Mon ami est plus intelligent que moi.
As-tu vu cela ? Oui, je fai vu. après qlfe
J'ai le même âge que toi et que lui. )
le neutre : remplace a) toute une idée exprimée dans une proposition f) moi-même,toi-même,lui-même,
b) cela elle-même, nous-mêmes,vous-même(s), arec même
eux-mêmes,elles-mêmes
)
!sal D. lui, leur (complémentd'objet indirect) Ji() Ni moi ni lui ne viendrons. arec ni

a) Qu'avez-vous offert à maman? Nous lui avons donné un bouquet de


l
fleurs. h) Monpère et moi irons au stade. sujets coordonnés
V~ilà le professeur.Qu'est-ce que nous lui disons ? )
b) Qu'tst-ce tu as demandé à Lucet à Je.in? Je leur ai demandé de venir REMARQl'E : Lui, ellr ~ont r~mplacés par le pronom personnel soi s1 on ren-
ce soir. 'l"oieà un être indétermiué. Ve là l'emploi obligatoire de soi pour représen- )
Pour le moment, mes deux sœun n'ont rien à faire, mais papa leur ter on, personne, tout le monde, chacun, quiconque:
cherchera du travail.
Que tout le monde rentre chez soi. )
Chacun pour soi, Dieu pour tous !
lui, leurs'emploient comme complément d'objet indirect
Il ne faut pas toujours penser à soi. )
lui remplace un nom de personne au singulier, précédé de à ou de Que chacun rentre chez soi.
pour On a souvent besoin d'un plus petit que soi.
leur remplace un nom de personne au pluriel, précédé de à ou de
pour
Voir aussi l'emploi de y (n° 57 B)
!ss ! F. Le pronom personnelpronominal )
Je vais devoir me reposer pendant une semaine. )
Tu ne vas pas te lever ?
ls4I E. Leeformes accentuéess'emploient: Il voudrait se laver les mains.
Nous venons nousexcuser.
a) C'est pour moi. Vous devrez vous dépêcher.
Ce livre est à toi ?
Il reste toujours près de lui. Ellesne peuvent pas se tromper.
Ce cadeau est pour elle.
Viendra-t-ilchez nous ? après une préposition )
Employé arec un infinitif, le pronom personnel pronominal
Il ne veut pas sortir avec vous.
Ils sont venus sans eux. est de la même personne que le sujet.
Je suis arrivé avant elles. )
-31-
-30- )
~-~~­
( ,,

F. Ellenous a fait attendre.


( j s, j 3. PLACE
D'UNSEUL
PRONOM
PERSONNEL
COMPLEMENT Je te laissepartir maintenant.
Mamanm'aenvoyéchercherdes cartes postales.
( A. Tu connaisma sœur? Oui, je la connaistrès bien.
le professeurnous regarde travailler.
Je ne vous reconnaisplus.
Je vous vois déjà venir.
( Mireilleel Nicole,nous vous écouteronschanter.
immédiatementdevant le verlle Je ne les entends pas venir.
( Je la sens tomber,la pluie.
B. Alice,je t'ai appelée, maistu ne m'aspas entendue. Ne le laissezpas partir.
( Tu vois les enfants? Ne les laissepas faire.
immédiatementdevant l'auxiliaire Votresœur est là ? Ne la faites pas encore entrer.
(
faire, laisser,envoyer,)
C. Ne me regarde pas commeça. Ne nous ennuyezpas.
+ ID. f'llll't'f1
( Prends l ton liv'.e
ta serviette
Imais ne I •
I• 1 donne pas à Jean.
la
regarder,
, 11oir
erouter,entendre,
sentir
·

( tes cahiers les . le pronom personnel se place devant le verbe principal


Voilà I mon frère 1, ne l lui I dis rien.
( mes parents leur
G. Appelezvotre sœur. Faites-lavenir ici.
Voiciquelquesexercices.Faites-lesfaire par votre frère.
( 1 à l'impératif négatif, le pronom personnel reste devant le verbe Laissez-moipartir.
Tu regardes les enfants? laisse-lesfaire, ils s'amusentbien.
( D. Regarde-moi.Aidez-nous, s.v.p. Tu connaiscette fille? Ecoute-lachanter.

( l
Prends ton liv'.e 1 et donne-1 le
ta serviette la
I au professeur.
Papa s'amusebien. Regarde-ledanser.

tes cahiers les Quand un des verbes faire, laisser, ... (F) est à l'impératif et s'em-
(
Voilà I mon frère
mes parents
1 dis-1 lul
leur
I
que je reste ici.
ploie avec un infinitif, le pronom personnel se place derrière l'im·
pératif (trait d'union).
(
avec un impératif sans négation
(
• pronom personnel derrière le verbe
( • trait d'union
•me-+ moi te-+ toi
(
E. Je veux bien te croire.
( Personnene veut me croire.
Tu vois cette lettre ? Je viens de la recevoir.
( Il y aura une fête, mais nous devrons la préparer ensemble.
Je vais lui envoyer une carte postale.
Mamana voulu leurdonner un cadeau.
( Va lui dire bonjour.

( verbe principal + infinitif :


le pronom personnel se place devant l'infinitif
(

l -32- - 33 -
,...,;r~
)

B. Parlez-vousdes examens? Oui, nous en parlons.


6. EN ET Y PRONOMSETADVERBES Je rêve souvent d'un grand voyage. Moi aussi, j'en rêve.
Qui a fait cela ? Je n'en sais rien. )
(Je ne sais rien de cela.)

! ! 1, EMPLOIDE
s1 Y
Vcus prenez bien une tasse de café ? Oui, j'en ai envie.
(J'ai envie d'unetasse de café.)
)
A.. Tu habites la France? Oui, j'y habite depuis longtemps. )
Tiens,vous êtes à Paris.Oui, nous y sommes arrivés ce matin. / Enremplaceun nom de chose introdllit par de.
Mon stylo était sur la table, mais il n'y est plus. . .
Mamanest encore d1M 11cuisine? Oui, elle y prépare le diner. REMARQUE: )
Dois-jerester près de 11porte? Oui, restez-y.
Connais-tuce livre ? Oui, j'en ai lu quelques pages.
(J'ai lu quelques pages de ce livre.) )
Y remplace un complément circonstanciel de lieu qui répond à la
question u Où... ? "· Ce complémentde lieu est le plus souvent intro- Connais-tuce garçon ? Oui, mais je ne connaispas son nom.
duit par une préposition autre que de.
(Je ne connais pas le nom de ce garçon.) )
Encomplémentde nom, ne s'emploiepas pour des personnes. )
B. J'ai reçu sa lettre et je vais directementy répondre.
(Je vais répondre à II lettre.)
Penseras-tuà l'anniversairede papa ? Oui, j'y penserai. C. a) As-tuun frère ? Oui, j'en ai un. )
Il y a un beau programme à la télévision, mais il ne s'y intéresse pas. A-t-ilune sœur ? Oui, il en a une.
(Il ne s'intéresse pas à ce programme.)
b) Y a-t-ilencore des frites? Oui, il y en a encore. )
C'est un problème bien difficile, j'y ai réfléchi, mais je ne trouve pas la
réponse. Prends encore du café. Merci, j'en ai encore.
(J'ai réfléchi i ce problème.) Tu veux de la sauce? Merci,j'en ai déjà. )
Y a-t-il de l'essence? C'est vrai, il n'y en a plus.

Y remplace un nom de chose introduit par à. c) Donne-moide l'argent. Impossible,je n'en ai pas (plus).
(Je n'ai pas (plus) d'argent.) )
Prends un bonbon. Merci, je n'en prends jamais.
REMARQUB: (Je ne prends jamaisde bonbons.) )
Tu écriras au professeur? Oui, je lui écrirai une lettre. d) J'ai seulement cent francs et je dois en avoir deux cents.
Vous donnerez un cadeau à vos parents? Certainement, je leur donnerai (Je dois avoir deux centsfrancs.) )
des fleurs. Tu as trois fautes, moi, j'en ai cinq.
(J'ai cinq fautes.)
)
Y ne s'emploiepas pour des personnes. e) De quel frère parles-tu? Il en a plusieurs.
(Il a plusieun frères.)
Exception : on peut dire avec penser : )
Moi j'ai trois fautes. Combienen as-tu ?
Pensez-vousà votre mère ? Oui, j'y pense. Oui, je pense à elle. (Combiende fautesas-tu ?)
Tu peux acheter quelques livres, mais n'en achète pas trop. )
(N'achètepas trop de livres.)
j saj 2. EMPLOIDEEH )
Enremplace:
A. Reviens-tude Paris? Oui, j'en reviens.
a) un nom précédéde un, une (un, u11esont exprimés) )
Qu'avez-vousretiré de ma serviette? J'en ai retiré un livre.
Je ne dois pas aller à mon travail, j'en reviens.
b) un nom précédéde cl.es,du, de la, de l'
(Je reviens de mon travail.) c) un nom précédéde pas de, plus de, jamais de )
(pa.~,plus, jam.aissont exprimés)
En remplace un complfment circonstanciel de lieu qui répond à la d) un nom précédéd'un nombre (ce nombreest exprimé) )
question u D'où... ? 11. Ce complément de lieu est toujours introduit e) un nom précédéd'un autre mot indiquant la quantité (ce mot est
par de. exprimé) )

-34- )
-35-
(

( D. J'ai pu finir ce devoir et j'en suis content.


(Je suis content d'avoirfini ce devoir.)
'l
Ellessont arrivées à temps et elles en sont heureuses.
7. DANSQUELORDRE
FAUT-IL
METTRE
DEUXPRONOMS
( (Ellessont heureuses d'être1rrivées.i temps.) PERSONNELS EN OU Y ?
COMPLEMENTS,
As-tuenvie de rester? Oui, j'en ai envie.
Tu es venu.J'en suis content.
(
1 Enremplaceune proposition. S'il y a deux pronoms personnels compléments,ou bien un pronom person-
( nel complément accompagné de en ou de y, les règles pour leur place
vis-à-vis du verbe restent les mêmes.Le seul problème est alors de savoir
( dans quel ordre il faut les placer.
159 j 3. PLACE
DEEH ETDEY

'
(
A.

B.
Vas-tuà la fête ? Non, je n'y vais pas, j'en vier.s.

Je lui ai envoyé une lettre, mais il n'y a pes rl'l!)u,,rlu.


Ton mauvaisbulletin? J'en ai déjà parlé au professeur. 16011.
DANSTOUSLESCAS,EXCEPTE
A L1MPERATIF
SANSNEGATION

( C. Cet accident? N'y pense plus.


La classe est ouverte, mais n'y va pas encore. A. GROUPE
1
Cette soupe est mauvaise. N'en mange pas.
( Le journal ? Tu ne me l'as pas donné.
D. Il y a un cirque sur la place publique. Vas-yavec ton petit frère. Les billets ? Est-ceque je ne te les ai pas donnés ?
On donne la leçon dans la classe de cinquième. Retournes-ytout de suite.
( La soupe est excellente. Manges-enun peu. Quelles belles fleurs I Ne veux-tupas nous les offrir ?
Voicimon bulletin. Attends, ne me le montre pas encore.
E. Maman,il y a un cirque sur la place publique. Puis-jey aller ? Si vous voulez lire cette revue, je vous11ferai apporter par mon fils.
( Oui, va y chercher quatre billets d'entrée. li aime ces livres et dès qu'il aura de l'argent, il se les achètera.
Ce sont de beaux livres. Tu peux en acheter deux ou trois.
( Tu peux Jtudier dans ta chambre. J'y ferai mettre un bureau et une
F.
bibliothèque. me le 01
( te la (11
G. Il y ~ assez d'exercices dans ce livre. Faites-en faire deux ou trois par
les élèves. nous les
( vous
Les règles pour la place de en et de y sont les mêmes que pour la se
( place dl's pronomspersonnels compléments:
A. tlit't'Ctemcutdcrnnt lt verbe
( B. GROUPE
2
B. directcml'ntdcrnnt l'auxiliaire
( C. dèrnnt un impératif négatif Excusez-nous,mon mari a écrasé vos lunettes; je les lui avais pourtant

l.,
montrées.
D. d~rrière un impératif sans négation
Nous pourrons peut-être nous asseoir à côté de ce monsieur; va le lui
( Attention : - trait d'union demander.
- on ajoutes après e muet et à va J'ai une lettre pour tes parents; veux-tu11leur donner?
1
( E. directementdevant l'infinitif Ce sont les nouvelles revues pour tes sœurs. Attendez, ne les leur don-
nez pas encore.
F. directement devant faire, laisser, ... quand ces verbes sont em·
( ployésarec un infinitif
\L quand un des verbes faire, ... est à l'impératif affirmatif et s'em· le I lui
( ploie arec un infinitif, en et y se placent devant l'infinitif (atten- la j leur
tion au trait d'union). les
(
-36- -37-
~l
1
)
C. GROUPE 3
l61 I 2. AVECUN VERBEA L'IMPERATIF
SANSNEGATION
1 Tu as fait un beau voyage, n'est-cepas ? Ta sœur m'en a parlé.
J'avais acheté dix revues, mais j'ai rencontré ma sœur et j'ai dO lui en
)
1 donner cinq. )
Papa félicitera ses enfants de leurs résultats? Je crois bien qu'il les en A. GROUPE
5
félicitera.
Ois-luila date exacte ; il ne s'en souvient plus. Tu voudrais avoir ce livre ? Alors,achète-le-toi. )
Vous avez les billets ? Montrez-les-nous.
Va acheter une revue et apporte-lHnoi.
m' en
Tu as déjà vu les photos de ma sœur? Alors,rends-les-lui.
)
t'
lui/1' )
-le -lui
nous
vous
-la -leur )
-les
leur/les
s'
)
)
O. GROUPE
4 1

-le
Je vais au restaurant, mon ami m'y attend.
-la
)
J'ai été au cinéma hier soir; je vous y ai vu. '
Nous allons en Suisse et tes sœurs aussi. Peut-être que nous les y ren- -les :;us
1
contrerons. )
Va rendre visite à grand-père. Il s'y attend. •VOUS
1
Vous avez donné une fête à la maison? Pourquoi n'avez-vouspas vcwlu
nous y inviter ? )
B. GROUPE
6
m' y )
t' 1 J'aime les bonbons,donnez-m'enquelques-uns.
Votre mère aime ces roses ; offrez-lui-enun bouquet )
I'
On dit que tu as fait un beau voyage. Parle-nous-enun peu.
nous C'est un bon conseil.Souvenez-vous-en.
vous Ils sont tombés dans le puits. Retirez-les-en.
)
les Ils ont assez d'argent. Demande-leur-en.
)
s'
-m' 1 en
REMARQUE: Y se place devant en dans les constructions sui\"antes: ·t'
Y a-t-il encore du café ? Non, il n'y en a plus. -1' )
Est-cequ'il y aura assez de places ? Oui, il y en aura assez.
Il y avait encore des fautes dans ma dictée ? Non, il n'y en avait plus. -lui 1 -en
)
RMUMi: -nous
•V(IUS

me(m') -leur/-les
te (t') le (l') 1
lui
se (s') devant la (l') devant devant y devant en. REMARQUE: On évitera la constructioiJ -l'en après un impératif. On préfère
leur
nous les '- une autre tournure :
vous Tu dois l'en avertir.
)

- 38 - -39-
(
t 1
1 1
(

(
1
C. GROUPE
7
Nous serons à la gare à 8 h. Attends-nous-y. 8. LESADJECTIFS OMSPOSSESSIFS
ETLESPRONO 1
1
1

l
;
·:t
....
_

'
Il y aura un grand match au terrain du Standard.Rendez-vous-yà temps.
Lesenfants aiment la mer et la côte. Envoyez-les-y
pendant les vacances. i
(

( -m'
l I 1. LESADJECTIFSPOSSESSIFS
62
y
-t' A. UN POSSESSEUR l
( -1' Maman,où est mon devoir ? Et ma servielle ? Et mes cahiers? 1
i
Ton devoir et tes cahiers sont dans ta se ·vielle.
( -nous ·Y Je connaisson père et Sil mère, mais je ne connaispas ses frères.
1
•VOUS
'i
( -les mon, ton son : devant un subst antif 1nasculi11singulier i
1
ma, ta, sa devant un subst antif féminin singulier !
(
REMARQUE : On évitera les constructions ·m'y, -t'y, -l'y après u.n impératif. mes, tes, ses : devant un subst antif pluriel
1
On préfère une autre tournure : 1
(
Je vous prie de m'y attendre.
Je te conseillede t'y rendre encore ce soir. B. PLUSIEURS
POSSESSEURS
( 1

le médecinattend voire sœur dans son cabinet. Vous pouvez l'y conduire. Notre professeurest là, mais je ne vois pas nos amis.
lue et Jean, venez ici, regardezcette photo. Est-cevotre cousin?
( Est-ceque ce sont vos cousines?
RtsuMt:
Nicoleet Bettysont venues au ciroue avec leur mamanet leun frères.
( 1 1

le moi (m') en !
notre,votre, leur dcrant un su bstantif sing11lier

-- _
( la 1 devant toi ( t') devant 1
y nos, vos, leurs dernnt un su bstantif plurifl

(
les ..lui
nous
vous C. REl!ARQl'ES :
( 1
leur 1
As-tudéjà vu sa nouvelle horloge?
Son horloge? Non, je ne l'ai pas encore 1ue.
( J'ai revu les professeursde mon ancienneécole.
1
1
Connais-tuson autre cousine? 1

( 1
1

ma~ mon
(
ta ~ ton immédiatement devant une voyelle ou un h muet
( sa ~ son

( Monsieur,vous oubliez votre serviette. 1

Alice,trouves-tuta serviette?
(
1e familière
ton, ta, tes : une personne, forme
( votre, vos : une personne, forme 1e de politesse
'

~1 -40- - -11-
)
1631
2. LESPRONOMS
POSSESSIFS
1641
3. COMMENT
PEUT.ON
EXPRIMER
LAPOSSESSION?
' )
a) Ce sont les livres du professeur.
A. Nos manteauxétaient trempés. le mien (= mon manteau) n'est pas Ce sont les serviettes de mes sœurs. )
encore séché.
+ de
,
Tu n'as pas ta règle ? Alors, prends la mienne (= ma règle). 1 substantif )
Tes questionssont trop faciles, voici les miennes(= mes questions).
Pas deux questions à la fois, Michel; je vais d'abord répondre à la tienne b) Ces livres sont au professeur.
(= ta question). Ces serviettes sont .i mes sœurs.
Celle voiture est à moi.
Votre voiture est une Renault, n'est-ce pas? la nôtre (=notre voiture)
est une Peugeot.
Ces jouets sont à nous. )
Nous aimons notre pays, vous aimez le vôtre (= votre pays), eux aiment être+ à
le leur (= leur pays). )
Vous avez encore des examens? Les nôtres (= nos examens) sont déjà Ce sont ses livres.
finis. c) )
Ce sont leun serviettes.
C'est ma voiture.
Ce sont nos jouets. )
mon + substantif = le mien 1 mes + substantif masculin = les miens 1 adjectif pO!isessif
)
ma + substantif = la mienne mes + substantif féminin = les miennes
d) Donnezces livres au professeur: ce sont les siens.
ton + substantif = le tien tes + substantif masculin = les tiens 1
Voicima serviette, voilà les leun. )
ta + substantif = la tienne tes + substantif féminin = les tiennes Cette voiture ? C'est la mienne.
Ne prenez pas ces jouets, ce sont les nôtres.
son + substantif = le sien ses + substantif masculin = les siens
)
sa + substantif = la sienne ses + substantif féminin = les siennes 1 pronom poi:sessif
1
)
e) Ce sont ses Iivres à lui.
Ce sont leun serviettes à elles. )
C'est ma voiture à moi.
Ce sont nos jouets à nous.
1 )
notre + substantif masculin = le nôtre \ nos + substantif = les nôtres adjcctif possessif
notre + substantif féminin = la nôtre rt'nforctlpar )
votre + substantif masculin = le vôtre , à + pronom personnel
votre + substantif féminin = la vôtre 1
vos + substantif = les vôtres )
f) Ce sont ses propreslivres.
leur + substantif masculin = le leur 1 1
Ce sont leurs propresserviettes. )
leur + substantif féminin = la leur 1 leurs + substantif = les leurs C'est ma proprevoiture.
Ce sont nos propresjouets.
1 1 )
1 adjectif po~sessif+ 1irnpre
)
RE.11.\RQLT.'!:
g) Ces livres appartiennentau professeur.
:,.!~
Ces serviettes leur appartiennent. )
al Est-ceton auto ? Oui, c'est la mienne_ Cette voiture m'appartient.
Voicimon adresse, donne-moi la tienne. Ces jouets nous appartiennent.
}
b) Je ne parle pas de fon frère, je parle du mien. Jlartenirà
1 1111
Ce devoir ressemble au mien. )
- 43-
- 42 -
)
.
(

( 19. LESADJECTIFS
ETLESPRONOMS
DEMONSTRATIFS
1
l l REMARQUES
6a SURL'EMPLOI
D~ ÇA
ça (= cela) s'emploietrès courammenten français parlé.
( 1. WADJECTIFS
DEMONSTRATIFS Voici quelquesexpressions:

( lu I A. FORMES
Ça va ? Oui, ça va.
Commentça va ? 1 Ça va bien.
a) Je l'ai vu ce matin. Ça va commeça.
Envoyezd'abord ce télégramme. 1 ce: masculin singulier Oh, commeci comme ça.
( C'est ça.
b) Qui est cet homme? Ça ne veut rien dire.
Revenezcet après-midi. cet : masculin singulier, directement Ne mange pas la bouche ouverte: ça ne se fait pas.
( Ça (ne) se dit (pas).
A qui est cet autre livre? devant une voyelleou un h muet ! ,;; i

Refaitesce dernier exercice. 1'----------------- Pendant quelques jours, il a plu, mais à part ça, les vacances étaient - - i.
( belles.
c) Prends cette échelle pour regarder Il a plu tout le temps, mais malgré ça, on s'est bien amusé.
sur les rayons. cette: féminin singulier Ça ne va pas.
( Il me faut cette lettre. Ça y est.
C'est commeça.
d) Envoyezces lettres et ces télégrammes. ces: pluriel N'écrispas comme ça.
( Qui sont ces hommes? Il ne manquaitplus que ça.
1661
B. RENFORCEMENT
DEL'ADJECTIF
DEMONSTRATIF
PAR.Cl, -LA
( -- Ce tél'9ramme-ciest pour Daladier,ce télégramme-liest pour Dupont. 1691
3. LESPRONOMS
DEMONSTRATIFS
SIMPLES
C'était dans ce bois-li que vivait le loup.
( Cet 1nim1l-ciest un loup, cet animal-liest un renard. FORMES
i Cettefois-ci la porte n'est pas fermée.
Qui sont ces messieurs-li? 1 MASCULIN FÉMININ
~1.
1
A qui est cette lettre-ci?

-ci/,là - singulier 1 celui celle


~
renforcent l'adjectif démonstratif !
- se placent derrière le substantif
1 - avec un trait d'union pluriel ceux celles
( - -ci : proche ; -là : éloigné 1 1

EMPLOI
(
~. 1671
2. LESPRONOMS
DEMONSTRATIFS
COMPOSES
A. Celuiqui se sert le premier...
( -- Quel livre voulez-vous: celui-ciou celui-li ? Paul prend le plus gros morceau; André doit donc prendre celui que
C'est une de ces deux avenues, celle-ciou celle-là. Paul a laissé sur le plat.
Voiciles télégrammes,ceux-cisont pour Daladier,ceux-làpour Dupont. Tu veux des livres ? Prends ceux qui se trouvent sur la table.
( Quelles photosvas-tu mettre au mur : celles-ciou celles-là?
Veux-tuceci ou cel1 ?
Ce n'est pas cette lettre-là; celle que nous cherchons vient du gouverne-
ment.
Ceciest à moi, cela est à toi.
( Va envoyer le télégramme. Quel télégramme? Eh bien, celui dont je t'ai
1 M.\SCfillN l FÉMININ NEUTRE 1
parlé tout à l'heure.

( celui-ci celle-ci ceci A'l.TENTION 1 devant un pronom relatif (qui, que, dont ... )
singulier 1

pluriel ceux-ci celles-ci -ci: proche


( 1 1
La rédactionde Paul est.moins bonne que celle d'André.
-là : éloigné B.
singulier celui-là celle-là 1 cela Je vous ai déjà dicté le télégramme pour Dupont; voici celui pour la
( pluriel ceux-là 1
celles-là maison Daladier.
S'il y a des bijoux en argent et d'autres en or, prends ceux en or.

{ REllARQUE:
J'appr~nds 11gr1mm1ireet le vocabulaire:celui-cil-c!
est facile, celle-li est difficile.
: derni~r nommé
-la: premier nommé
devant une préposition (de, pour, en, ... ) 1

\ -4-1- - 45-

~i
)

1O. LESADJECTIFS
ET LESPRONOMSINDEFINIS
l14 I C. PLUSIEURS )

1 1
A Paris, il y a plusieun millions Où sont les élèves? J'en ai vu
d'habitdnts.
Plusieursfautes ne sont pas corri-
plusieursdans la rue. )
Pour l'emploi de penonne, rien, nul, aucun, pas un, voir n.. 254, 256, gées.
\ 257,258. )
"
l i plusieurs: plusieurs:
)
1 1. LESADJECTIFS
INDEFINISQUI NE CORRESPONDENT
PAS A DES lt • inrnriablc * invariable
PRONOMS * toujours pluriel * toujours pluriel
1 i )

\
l 10 1 A. DIFFERENTS,
DIVERS i 3. LESADJECTIFS
ETLESPRONOMS
INDEFINIS
QUI ONT A PEUPRESLA )
J'ai différents(diven) livres. MEMEFORME
1 Je l'ai peint en différentes(divenes} couleurs.

différents,divers:
,,l l1sl A. CHAQUE,CHACUN(f} )
1 A chaquegare, des voyageurs mon- Chacunvous la dira.
1 * devant lt substantif 1 * = plusieurs laient. Chacunedes filles est présente. )
i ;
• toujours pluriel * sans article
cha.que: substantif au 1 1 chacun(e):toujours singulier 1 )
REMARQUE : placés après Je nom, différent(s) et divers sont adjectifs quali- srnguher -
ficatifs : )
Ils vendent des articles divers.
J'ai pris deux photos différentes.
Votre dernière lettre est tout à fait différente.
l I B. QUELQUES,QUELQUES-VN(E}S
16
)
Quelquesvoyageurs descendaient. Quelques-unsfumaient.
Presque toutes les élèves sont en
l 11 1 B. MAINT(E)(S} classe; mais quelques-unes sont )
maint: quelques+ substantif
Maint(e)élève a fait cet exercice. encore malades.
* appartient au français écrit au pluriel
Maint(e)sélèves ont fait ces exercices.
* = plusieurs )
quelques-un(e)s
: toujours
pluriel
2. LESADJECTIFS
ETLESPRONOMS
INDEFINIS
QUI ONTLAMEMEFORME 1 )
l12 I A. AUTRE 4. LESPRONOMSINDEFINISQUI NE CORRESPONDENT
ADJECTIFS
PAS A DES )
Il met l'argent dans son autre Un autre aurait refusé.
poche. Les autres ne sont pas venu(e)s.
Je connais encore d'autreshistoires. D'autreslisaient leur journal.
lnI A. QUELQU'UN )
i - Quelqu'unvous appelle.
Quelqu'unest venu ce matin. )
l j ...autre(s)+ substantü un(e)autre,l'autre,
d'autres,les autres 1 quelqu'un: masculin singulier )
l13 I B. CERT
AIN(E}(S}
(Un) certainhomme m'a dit Certain(e)sper,sent le contraire. 178
1 B. QUELQUE
CHOSE )
\ (Une) certainefemme m'a dit ...
Certain(e)sélèves n'ont pas fait leur
-- J'ai entendu tomber quelquechose.
..~Ji
.Y.,
devoir.
certain(e)s
J'ai quelquechose pour vous. )
quelquechose: neutre
+
* un(e)certain(e) substantif * toujours pluriel pour l'accord :
)
* certain(e)s+ substantif • sans article masculin singulier
)
-46- -47- )
)
(
u~
(
j 19 I C. TOUTU MONDE 1 B. Commepronom

l,,:
r
Tout le monde est sorti.
Tout le monde sait déjà la nouvelle. i a) n'importe lequel, n'importe laquelle, n'importe lesquel(le)s :
Voicideux livres: prenez n'importelequel.
Il y a assez de revues : choisissezn'importelaquelle.
tout le monde:
Ili * masculin singulier ~ n'importequi :
(
* + verbe à la troi~ième Il nous est défendu d'ouvrir la porte à n'importequi.
l rn
personne du singulier N'importequi peut entrer.
REMARQUE: En français écrit, n'importe qui peut être rem11lacé par qui-
( conque:

(
r 1aoI D. AUTRUI Je suis aussi intelligentque quiconque.

Ne prenez pas le bien d'autrui(= des autres). c) n'importe quoi :


l,i
,,
(
1,1
r'
autrui:
* peu fréquent, français écrit
* = des autres
Demandezn'importequoi.
Tu peux me donner n'importequoi.

C. Comme adverbe
l'i 'I
( Faisce travail n'importecomment.
I''
il Allez n'importeoù.
1B1 1 E. QUI QUE,QUOIQUE Venezn'importequand.
(
ji Demandez-leà qui que ce soit. Tu peux en acheter n'importecombien.
( Quoi qu'il dise, ne le croyez pas.

16lEMPLOIDEMÊME(S)
qui que, quoi que :
J: li * toujours + subjonctif j aaj A. Comme adjectif
{ * qui que : pour des personnes
• Je cherche le même livre que toi.
1 * quoi que : pour des choses
:1 Tu fais toujours la même faute.
( Lestrois classesde sixièmeont les mêmes professeurs.
'! REMARQUE : ne confondez pas le pronom indéfini quoi que avec la conjonc-
tion quoique : • Le professeurmême a dit cela.
( L~ élèves mêmes ont trouvé la·réponse.
\ Quoiqu'ilfasse de grands efforts, il ne réussirapas.
( • J'ai trouvé la réponse moi-même.

(
j
1s2 5. STRUCTURES
AVECN'IMPORTE • le (la)même,les mêmes+ substantif
A. Commeadjectif: n'importe quel(le)(s)
* substantif + mème(s)
( * moi-même,toi-même,lui-même,elle-même,
Achetezce livre à n'importequel prix. nous-mêmes,vous-même(s),eux-mêmes,elles-mêmes
Prenez n'importequelle rue.
( Lisezn'importequels livres.
. REMARQUE: Quand mbne est placé après uu substantif ou après ~11_
pronom
( REIL!.RQUE: En français écrit, n'importe quel(le) peut être remplacé par démonstratif, on peut le considérer comme adjectif ou coriiirie adverbe,
quelconque : suivant le point de vue où l'on se place :
j
Appelez un(e) élève quelconque. \
Les murs même ont des oreilles.(= les murs aussi)
( Ouvrez un journal quelconque.
1 i
1 Lesmurs mêmes ont des oreilles.(= les murs eux-mêmes)
(
~- -49-

\ '
1
)
b) « Vacancesà tout prix •.
)
l•41
B. Comme pronom Toutdébut est difficile.
Touthomme doit mourir.
• le prix est-il le mime pour les deux chambres? En toute saison, les pommesde pin indiquent le temps. )
Tu as une belle voiture; moi, j'ai la même. On~à dînerà h>ot, liettre.
Tous les garçonssont les mimes.
• Pour mon ami, une bière ; pour moi, la mêmechose.
)
Tout(e)
) * immédiat<'mentdevant un suùstantif au singulier )
1 * le mime, la même,les mêmes )· * = cliaqitc,11'im11ortc
quci(lc)
* la mêmechose
)
c) Je sais toutes les réponses à toutes les questions.
)
l•sl C. Commeadverbe Je connais les noms de tous les fleuves français.
Ils ont vidé toutes nos valises.
• On a mi111edit que j'ai refvsé de payer. Tous(toutes) vos ami(e)svous aideront. )
Il veut mime revenir.
• Mime les bons élèves ne savaient pas la réponse.
Tout le monde était là, mime mon ami. Tous les
1
suùstantif masculin pluriel )
• Mime lui ne savait pas la réponse.
ces
Mêmecelui qui étudie bien ne réussit cas toujours. mes )
tes
ses )
même * invariable Toutes suùstantif féminin pluriel
nos
" structures possiùles : vos
- verùe + même leurs )
- même + verbe 1

- même + ...+ suùstantif )


- même + pronom
la1I B. PRONOM )

a) Il m'a tout dit. )


7. EMPLOI
DETOUT Toutest prêt: Tout
Nous avons remis tout en place. in\'ariaùle
Tout était trempé d'eau. )
1861
A. ADJECTIF
\ \
a) Moi, j'ai fait teut l'exercice. il) As.tu fait toutes les commissio111
? )
Qui a lu tout ce livre ? Non, je les ai oubliées toutes. Tous,toutes
Regardeztout ce désordre. Y a-t-ilencore des élèves dans
Il m'a donné tout son argent. la classe ? Non, tous (toutes)sont r<'mplacentun nom masculin )
1 Nous avons travaillé toute la nuit. dans la cour. ou féminin pluriel
Il reste ici pour toute une année. Nous étions tous étonnés. )


1
1
1 Tout le, l', un suùstantif )
1
1
1 mon, ton, son, notre, votre, leur masculin laal C. ADVERBE
l ce, cet singulier Vraiment,1e suis tout conte11tde mes vacances.

' l
t .j~ Ji. Sylviey est allée toute seule.
1. ,:: Toute la, l', une substantif J'avais des skis tout neufs.
ma, ta, sa, notre, votre, leur féminin C'était une robe toute neuve
. Elle était toute honteuse.
cette singulier Elles étaient tout heureuses de voir leurs amies.

-51-
- 50-
(

1 .
',

• Pau1,tu es tout bronzé. Ta sœur aussi est toute bronzée.


,,. Elleétait tout étonnée de perdre son équilibre. l 91 \ B. On = je, tu, il, elle,nous,vous,ils, elle&

'1 Les deux valises étaient toutes mouillées, On va vous aider !

', • C'était tout simplementmerveilleux. Nous, on veut bien.


Avanceztout doucement. Alors, on commence?
t. C'est pour cela qu'on vous paye, nous autres ?
( Tout(es)- = ,toutà fait, si, trè,.
! Enfin,on verra.

l
1
l - se place devant * un adjectif En français parlé, les pronoms personnels sujet
( * un participe passé sont souvent remplacés par on. ,
1 * un adverbe
( i Quand les circonstances indiquent nettement que on est féminin
- en principe, tout adverbe, reste invariable. REKABQUE :

( EXCEPTION : il y a accord devant un mot féminin com- fJ ou pluriel, l'attribut de on se met également au féminin ou au pluriel.
Toutefois, le verbe reste au singulier : ·
mençant par une consonne ou un h aspiré (pour l'eupho- 1
! ) Est-oncontentes,les filles ?
nie). ) On est resté ~,oriscamarades.
( !.
REIURQUE: f C. On au lieu de la voix passive
( Toutsuivi de autre_est adjettif et î'arie quand il se rapporte au substantif.
Toutà alors le sens de chaq11e,n'importe quel: l voir le n• 205
( \ Toute autre ·réponse aurait été meilleure. (Toute réponse, autre que
; celle-ci,... ) D. On peut être remplacé par l'on
(
\
Toute autre histoire lui plairait beaucoup plus. (Toute histoire, autre que
celle-là, •.. )
i Cette forme s'emploie surtout après ·

Tout suivi de autre est adverbe et reste invariable quand loul se rapporte * si : Si l'on est d'accord...
( à l'adjectif autre : ou : Ou l'on accepte, ou l'on refuse.
Il m'a donné une tout autre réponse. (Sa réponse était tout à fait autre). et : Et l'on espère de pouvoir vous payer.
( \ C'est une tout autre histoire. (L'histoireétait tout à fait autre.) ~ où : C'est la ville où l'on va.

( 891O. SUBSTANTIF
1
l92 I 9. EMPLOIDE TEL(Lf)(S)
, Deux demis font un tout. Pourquoiavez-vouschoisi un tel endroit pour passer vos vacances?
( · Risquer le tout pour le tout.
Une telle réponse est impolie.
\ Il a examiné le tout. De tels livres ne se lisent plus.
\_ Cela forme deux touts. Ne faites plus de telles fautes.
(1
1 1 Toutsubstantif est précédé d'un article ou d'un adjectif * un(e)+ tel(le)+ substantif singulier
( 1 /
+
de tel(le)s substantif pluriel
* s'emploie surtout en français écrit
(l 8. EMPLOIDE ON * = pareil(le)(s)

190
1 A. On neutre
'1 REIIABQUE:

( On sonne. On frappe à la porte (= quelqu'un).


On dit qu'il arrivera vers midi (certains disent, les gens disent). l /
, 1. Comme pronom indéfini, le! est peu fréquent :
Tel est pris qui croyait prendre.
Monsieurun Tel, Madame une Telle.
( 1
~i on * sens indéterminé 2. A vrai dire, dans les exemples cités, tel est plutôt adjectif quallflcati!.
1 * = quelqu'11n,les gens,certains \ Il n'est vraiment adjectif indéfini que s'il est employé devant un nom

(l * verbe à la troisième personne du singulier


; sans article :
\ Tel père, tel fils.

:l - 52- -53-
)

1931
10. EMPLOI

A. QUELQUE
DE QUELQUE

J'ai eu quelque peine à le comprendre.


Il a senti quelque fatigue.
r
lf
i
1951
11. EMPLOI
DEL'UH L'AUTRE

A. L'UN ETL'AUTRE,L'UN OU L'AUTRE,NI L'UN NI L'AUTRE

J'ai invité Lucet Jean: l'un et l'autre viendront.


)
)

)
Tu as deux sœurs, n'est-ce pas ? Je voudrais faire connaissance avec l'une
et avec Yautre.
• appartient au fran~ais écrit r
i Je l'ai dit aux uns et aux autres. )
• = 1in(e)certain(e),un peu de
• invariable
r L'unou l'autre sera premier.
L'uneou Yautreaura le premier prix. )
Î'J-
i Ni les un(e)sni les autresne sont venu(e1s.
REIIARQUE: 1 Je n'aime ni l'un(e) ni l'autre. )
Il a couru quelque cent mètres. Voicideux livres : prends Yun ou l'autre.
Nous avons roulé quelquedix kilomètres. Il y a deux films au programme, mais ni l'un ni l'autre ne m'intéressent.
)
• = environ,à peu près•(voir n• lO(i)
• désignent des personnes ou des chosesdéjà nommées )
• adverbe, invariable
• la préposition se répète devant chaque terme

1941
B. QUEL(LE)(S)

a)
QUE,QUELQUE
..• QUE

Quel que soit ton âge, tu dois toujours étudier.


Quelle que puisse être sa richesse,il accepte tout ce qu'on lui donne.
• l'un ou l'autre= un des deux, jamais synonymede n'importe
quel(le)(s)
* pour l'accord de l'un et l'autre= sujet, voir n' 128 ,
)

Quellesque soient vos leçons, étudiez-lesattentivement. )


1961
B. L'UN{f)... L'AUTRE,LESUN(E)S... LESAUTRES
* appartient au fran~aii;écrit Lesuns fumaient, les autreslisaient le journal. )
• quel(le)(s;que + n~rbcau subjonctif Lestables se trouvent l'une à côté de l'autre.
• toujours être dans le groupe ,·erbal Lesunes ne travaillent pas mieux que les autres. )
Aux uns il a donné un livre, aux autresun disque.
b) Quelques(longues) leçons que vous ayez, étudiez-les bien. )
Quelque (longue) leçon que vous ayez, étudiez-la bien.
* marque l'opposition
* appartient au français écrit * la préposition se répète derant chaque terme )
+
• quelque{s) (adjectif) + substantif + que + verbe au RE}IARQUE: L'un n'est jamai~ a11j~ctif ; on emploie donc l'article indéfini :
subjonctif
• quelque8e rapporte au substantif et est donc adjectif Un livre se trouve sur la table, l'autre (livrtt)dans la bibliothèque.
et variable )

c) Quelque belles que soient ses paroles, ne les croyez pas.


1971 L'AUTRE,LESUN(E)SLESAUTRES
C. L'UN(E) )
Quelque bien qu'il ait travaillé, il n'a pas réussi. Ils se saluent l'un l'autre. Ellesse saluent l'une l'autre.
Ne vous moquez pas les uns des autres.
• appartient au français écrit Ellesont peur les unesdes autres.
• quelque+ adjectif ou adverbe + que + verbe au Nous téléphonons l'un après rautre.
subjonctif
• quelquese rapporte à l'adjectif ou à l'adverbe ; * sens réciproque
il est donc adverbe et invariable * s'il y a une préposition, celle-cis'emploieseulement
• = si ... que ; tout ..• que ; pour ... que devant le deuxièmeterme

-@- - 55-
(1
1 1991
B. FORMES
VARIABLES
( 11. LA QUANTITEET LE NOMBRE
a) Papa, moi j'ai un dix et trois sept, mais Brigittea un six el trois cinq.
1 Il y a deux mille élèves à l'écolede lue.
(
1
1 les adjectifs numéraux cardinaux
( 1. LESADJECTIFS
NUMERAUX
CARDINAUX restent inrnrial,les

(
i B A. FORMES
b) Monsieur,j'ai zéro faute.
André et lue, vous ne travaillez pas bien : André, tu as un zéro ; lue,
(, a) Formes simples tu as trois zéros.

( zéro un
deux
dix
onze
vingt
trente
cent
mille
l :zéro ; + ·S au pluriel
trois douze quarante
( quatre treize cinquante c) Il y a vingt et une filles dans la classe d'Alice.
j Il y a quatre-vingt-unemaisonsdans cette rue.
cinq quatorze soixante

~ six
sept
quinze
seize
(septante)
(nonante) 1 un -+ une devant un suùstantif féminin
( huit
neuf
( r d) 20 vingt
220 deux cent vingt
b) Formes composées avec et 80 quatre-vingts

~
87 quatre-vingt-sept
21 vingt et un 80 000 quatre-vingtmille
31 trente 7 880 sept mille huit cent quatre-vingts

~(
41 quarante
51 cinquante di:ziine+ et + un 1 vingt : + s dan:, quatre-vingts
61 soixante 1 1
-1 quand vingt termine le nomùrc
i 71 (septante)
(nonante)
( 91 l'
e) 100 cent
' j
~
REIW\QUE: 300 trois cents
l l 304 treize cent quatre
71 soixante et onze i 5 600 cinq mille six cents

.
~
81 quatre-vingt-un 8 l 00 huit mille cent
1
e) Formes composées avec trait d'union cent: + -s quand .:entest multiplié
et termine le nomùre
~ 17 dix-sept
l,. 58
70
cinquante-huit
soixante-dix trait d'union entre les éléments du 1 f) Il possède un millionde francs.
72 soixante-douze nombre qui sont tous les deux A Paris, il y a des millionsd'habitants.
[ Cette autoroutecoûte un milliardde francs.
BO quatre-vingts moindres que cent
t Dans le monde, il y a environ trois milliardsde gens.
r 90
101
quatre-vingt-dix 17 -+ 99 1
''t 123
cent un
cent vingt-trois million 1 ~ ·B au pluriel ;
l l 341 treize cent quaranteet un = mille trois cent quaranteet un. milliard + de devant un suùstantif
JI 22 638 vingt-deuxmille six cent trente-huit

-57-
JI -56-

1
2. LESADJECTIFS
NUMERAUX
ORDINAUX 3. AUTRES
QUANTITES
CHIFFREES

j1001
A. FORMATION l IA. FRACTIONS
102
un demi-litre, une demi-bouteille,deux kilos el demi
a) Règle générale (Pour l'accord de demi,voir n• 40)
deux deuxième Elle me donne un tien du gâteau. Un tien de litre.
trois troisième Un quartd'heure. li a bu les troisquartsde cette bouteille.
dix-huit dix-huitième adjectif numéral Troiscinquièmeset deux cinquièmesfont un tout.
vingt vingtième cardinal + -ième )
trente et un
cent
trenteet unième
centième
l1031B. MULTIPLES
-- Les plus fréquents sont double et triple : )
b) Exceptions Un double rang de chaises. Donnez-moile doublede cette somme.
Combien est le triplede 14 ?
• un premier )
deux
cinq
second(deuxième)
cinquième'
j1041
C. DISTRIBUTIFS
neuf neuvième li vient tous les quinzejoun (toutesles troissemaines). )
Placez une chaise tous les deux mètres.
• quatre quatrième Un élève sur quatrea réussi. )
trente trentième -e tombe lis entrent deux par deux.
mille millième li en emporte cinq à la fois.

• quatre-,,ingh qv.tre-vingtième
deux cents deux centième 1 ·S tombe
--
C'est vingt francs la pièce.

l10s j D. TOTALITE
Tous(les) deux sont venus.
Je les connais tous (les) trois.
,)

j
j101 B. EMPLOI Ces livres, je les achète tous les quatre(cinq, six, ... ). )
Toussont venus.
a) Emploicomme adjectü REMARQUE : voir aussi les n°' 86,87. )
J'ai le(s) premier(s)prix.
Quelle est la premièrefaute ? j106l
E. QUANTITES
APPROXIMATIVES
)
la secondemi-tempsva commencer.
a) Disaine, vingtaine,trentaine,... centaine,millier.
Nous étudions la quatorzièmeleçon.
Entrezpar la troisièmeporte. J'ai une di11inede fautes. )
li y avait au moins une centainede personnes.
b) Emploicomme substantif Quelques millien de spectateurs.
)
N.B. On emploie aussi sou\'ent les formes une douzaine, une demi·
lue est le premierde la classe.
li y a deux portes ; entrez par la première. douzaine:
)
Voilà les élèves de seconde. Donnez-moiune douzained'œufs.
O•Jiest le (la)troisième?
b) Dans la langue écrite, on emploiequelque. )
c) Emploida nombrecardinalau lieu du nombre ordinal Il a couru quelquecent mètres.
* Pour la page : page 17 Dans la langue parlée, quelqueest remplacépar environ,à peu près, )
11 Pour le tome: tome V près de:
Il a couru à peu près (environ)cent mètres. )
* Pour le numérod'une place au théâtre : fauteuil 35 Il pèse pràs de cent kilos.
* Pour le rangd'un souverain : LouisXIV,LéopoldIl
c) Autres structures très courantes : )
REMARQUK: Léopoldl" (-= Léopoldpremier)
Ils sont plus de dix.
• Pour la date : le 2 novembre, le 13 avril
REMARQUE: le premier juin.
J'en ai acheté moinsde cinquante.
lis étaient 1u moinsvingt. >
Il y en avait trente au plus.
)
-58- - 59-
_)
'
{

(( i 110114.
LESADVERBES
DEQUANTITE
Lea adverbes de quantité s'emploient po11_r
modifier un substantif ou un
12. LESPRONOMS
RELATIFS
<r verbe:
Combiend'argent as-tu ?

(
Combienas-tu payé ?
Je ne bois pu de vin du tout.
j1091
l. GENERAUTES
Je ne bois pas du tout.
C'est (trop)peu d'argent. Le pronom relatif - unit la proposition principale à la proposition sub-
( Tu travailles (trop)peu. ordonnée.
( 1 Pour moi, un peu d'eauminérale. - remplace un nom ou pronomde la proposition prin-
Mange un peu. cipale(= l'antéeédent).
As-tu assez d'argent ?
( 1 Je n'ai pas assez dormi. - a le genre et le nombre de cet antécédent.
1
1
Dans cette chambre, il y a autantde place que dans celle du deuxième.
André travaille aul:antque ses amis.
(' Il a tant (tellement}de succèsqu'il en est fier. 2. FORMES
ETEMPLOI
1 Il travaille tant (tellement)qu'il est toujours fatigué.
( J'ai plus d'amis que lui.
1110!
A. Qui
Il étudie plus que moi.
i Moi, j'ai le plus d'argent de tous. i Le petit malade regarde les fleun qui sont dessinées sur le papier.
( C'est ce que j'aime le plus.
'i Notremédedn,qui vient tous les jours, est un vieux monsieur.
Tu as lu moiM de livresque moi. r Connais-tula dame qui est venue ce matin ?
( J'aime moins un film qu'un beau livre. f
Cherchezles crayonsqui sont tombés sur le sol.
Qui a le moins de fautes ?
Voilà ce que j'aime le moins.
( Nous avons beaucoupde travail aujourd'hui. Qui s'emploiecommesujet dans la subordonnée.
Ce soir, j'ai beaucouptravaillé. Il n'y a donc pas d'autre sujet dans la subordonnée.
l Nous avons (beaucoup}trop de devoirs.
Il bavarde (beaucoup)trop.
(
1081
S. CERTAINS
ADJECTIFS
ET PRONOMSINDEFINISMARQUENTEGALE- IB. Que
1111
-1 MENTLAQUANTITE
( te directeurréfléchitaux conseilsqu'ilva donner aux élèves.
! Voici une énumération de ces adjectifs et pronoms indéfinis ; pour leur lu réponsesque j'ai données étaient bonnes.
(i emploi,voir les n•• 70 à 97. Voilàla rue que nous allons prendre.
A. QUANTITES POSITIVES
( 1 J'ai différents(divenl livres. Que(qu1est le plus souvent complémentd'objet direct dans la
Maintsélèves ont fait cette faute. subordonnée.Il y a donc un autre sujet dans la subordonnée.
Certainsregardaient la télévision.
Plusieun fautes ne sont pas corrigées.
A chaquegare, des voyageursmontaient.
1 Chacunest présent.
Quelquesvoyageurs montaient. !112lC. Préposition+ qui
( 1 Quelques-unssont encore malades.
Toutle monde est sorti. le gardien,avec qui le condamné bavardait tout le temps, était un brave
li m'a tout dit. homme.
( 1 li m'a donné tout son argent. le prince,à qui on offrit la note, se mit en colère.
Tous(toutes)vos ami(e)svous aideront. le concierge,pour qui on avait fait construire une mdison basse, gardait

( ' B QUANTITE
NULLE
Je n'ai nulle envie de me noyer.
le domaine.

li Où sont tes amis ? Aucunn'est venu.


Moi, je n'ai vu penonne. ..t Préposition + qui s'emploiepour des personnes 1
Je ne dirai rien.
(1 -61-
-~-
(1
)
,...
.
t:,_·•
)
8D.Lequel b) Au moment où le médecin appelle le suivant, l'ouvrier se lève d'un air
•.

pressé.
Voilà rami avec lequel j'ai voyagé. 1 (Il se lève à ce moment-là.)
)

'
Où est fauto avec laqueUetu es venu ? Je vous ai téléphoné le jour où je suis arrivé.
·-' (Je vous ai téléphonéce jour-là.)
Cest fexamen pour lequel j'ai travaillé le plus.
L'hlstoinà laquelle je pense, s'est passée il y a dix ans. )
le gouvernementde France,auquel ils s'adressèrent, leur envoya d'abord
une note à payer. Où remplace
..
~

a) un nomcomplémentcirconstancielde lieu
)
.r:
'6:.
Emploi : pour les personnes,les animaux ou les choses Rnu.RQUIII: d'où, par où, jusqu'où.
'.i> )
FormeJJ: "
.~_f3
b) un nomcomplémentcirconstancielde temps
i
préposition + lequel préposition+ laquelle i
(le moi&où ..., l'annéeoù ..., l'heureoù ..., )
duquel de laquelle le momentoù ..., le temps où ..., etc.)
auquel à laquelle )
préposition + lesquels' préposition+ lesquelles
desquels desquelles
j116j
G. C'ut ... qui
)
auxquels auxquelles a) C'est Annickqui a perdu la partie.
1 Ce sont (C'est) mes frères qui le

11141
E. Dont
Cest fhomme dont(= de qui) je rai parlé.
1
1
b)
disent.
Je viendrai
Tu as pris les billets.
Il dit la vérité.
Elle nous aidera.
C'estmoi qui viendrai.
C'esttoi qui as pris les billets.
C'estlui qui dit la vérité.
C'estelle qui nous aidera.
,
)

Cest l'histoiredont (= de laquelle)on parle le plus à Monaco.

dont = de qui
r
1
Nous voulons venir.
Vous devez surveillerles enfants.
C'estnous qui voulonsvenir.
C'est vous qui devez surveiller les
enfants.
)

= duquel,de laquelle,desquels,desquelles ! Ilssavent la réponse.


Ellesont manqué le train.
C'est (Ce sont) eux qui savent la
réponse.
C'est (Ce sont) elles qui ont man-
)

REliARQUE : Dont ne peut jamais remplacer de qui, duquel, etc., si ces pro· qué le train.
noms sont compléments d'un nom précédé d'une préposition :
Voicil'élève dont je t'ai montré le devoir. C'est... qui )
mai.a: * met en relief le sujet (nom(a) ou pronom(b)).
Voicil'élève de l'adresse de qui je ne me souviens plus. )
* pour les pronomspersonnels,il faut employermoi, toi, lui, elle,
Un mot dont le genre se trouve dans la grammaire. . nous, vous,euz, elles.
mais: " le verbe s'accordea,·ec le sujet placé entre c'est ... qui.
Un mot pour le genre duquel il faut consulterla grammaire. * C'est peut toujours rester à l'indicatif présent.
)
j11sj
F. Où
)
a) li s'installe dans la salle d'attente,où deux dames sont en train de causer. j111I
H. C'e,t ... que
(lis causent dans la salle d'attente.)
a) li me faut la lettrebleue. C'est la lettre bleue qu'il me faut.
Je vais vous montrer quelques photos de la ville où nous avons passé Nous avons rencontrévos se11un. Ce sont (C'est)vos sœurs que nous
nos vacances. avons rencontrées.
(Nous avons passé les vacancesdans cette ville.)
Nous donneronsun cadeau à papa. C'est à papa que nous donnerons )
Je ne connaispas le pays d'où vous venez. un cadeau.
(Vousvenez de ce pays.) Il faut chercher dans la corbeilleà C'est dans la corbeille à papier
Décrivez-moile cheminpar où vous avez passé. qu'il faut chercher.
)
papier.
(Vousavez passé par ce chemin.)
Voilà l'avenue jusqu'oùnous allons. o) lis n'habitent pas ici. Ce n'est pas ici qu'ils habitent. )
(Nous arions jusqu'à celte avenue-là.) Il est venu hier soir. C'est hier soir qu'il est venu.

)
-î@- - 63-
\
(
cl 11I me (m') cherche. C'est I moi qu'il I cherche. b) Montre-moice que tu m'apportes.
te (t') aime. toi aime. C'est ce que je voulaisdire.
( le (11 aidera. lui aidera.

(
1
'
la (l'l
nous
vous
appelle.
mettra à la porte.
elle
nous
appelle.
mettra à la
porte.
Je donne ce que j'ai.
Ce qu'il veut savoir, c'est la vérité.
vous Je dois aller chez le médecin,ce que je trouve ennuyeux.
les eux
les elles
( Ceque - il n'y a pas d'antécédent,ou l'antécédentest une proposi-
111me (m1 vendra sa voiture. C'at là moi qu'il I vendra sa tion.
( te (t') a parlé de cela. à toi voiture. ~j
(.. -q
lui
- s'emploiecommecomplémentd'objet direct (il y a donc un
a dit de télégraphier. à lui a parlé de cela.
lui à elle a dit de télé- ·:t autre sujet dans la subordonnée)
( nous à nous graphier.
vous à vous
leur à eux
( leur à elles REKABQUI! : Pour l'emploi de ce qui, ce que, pronoms tnterroptlfa, voir
le n° 273:
( Je pense à toi. t<..t à toi que je pense.
c) Voilàce dont(= de quoi) il nous a parlé.
Il habite près de nou1. C'HI près de nous qu'ilhabite.
Voicice dont (= de quoi) vous avez besoin.
( Il m'a souventaidé, ce dont je le remercie.
d) Le directeurse met en colère parcequ'il ne veut pasreconnaitre10n tort.
( C'..t parce qu'il ne veut pas reconnaitreson tort que le directeurse met
ce dont - = =
la chosedont •.. de quoi
en colàre. 1
- il n'y a pas d'antécédent ou l'antécédent est
(
Vousdevez chercherla lettre avantd'allerà la poste.
C'estavant d'aller à la poste que vous devez chercherla lettre. f une proposition
(
( d) Je sais avecquoi vous l'avezfait.
C'est... que
• met en relief un complémenta) (préposition+) nom Je sais de quoi il s'agit.
( Il n'y a rien à quoi je tiens plus.
b) adverbe
c) (préposition+) pronom Ce à quoi je pense, ce sont les vacancesprochaines.
( d) proposition 11,sont arrivés, après quoi nous avons pris le déjeunerensemble.
• pour les pronomspersonnels,il faut employermoi, toi, ...
(
• attention à l'emploi de la préposition et à l'accord du participe préposition+ quois'emploieuniquementpour des choses
passé avec que. - quand il n'y a pas d'antécédent;
( - quand l'antécédentest indéterminé(ce, rien, quelque
chose) ;
( - quand l'antécédentest une proposition

( !11alI. Ce qui, ce que, ce dont, préposition+quai


a) Ce qui est étrange, c'est qu'on n'a jamaisretrouvésa machine.
( Voilàce qui m'intéresse.
Il travaillebien, ce qui me plait beaucoup.
(
Cequi - il n'y a pas d'antécédent,ou l'antécédentest une proposi·
( tion.
- s'emploiecommesujet (il n'y a donc pas d'autre sujet dan.a
( la subordonnée)

(
-©- -~-
(
)
111.LEVERBE
ESTLENŒUDDELAPHWE
CHAPITRE
Il r~·;
!.!'> )
r.{
11 LE CROUPEDU VERBE
A. Le verbe a un sujet :
Jeanétudie. Mamantravaille. )
j
4"' B. Le verbe.peut être qualifié par un adverbe:
... Jean étudie bien. Mamantravaillelongtemps.
)
"
!~

1~ INTRODUCTION C. Le verbecommandeun ou plusieurs compléments: )


a) un complémentd'objet direct :
Jean étudie II leçon. (sans préposition) )
B 1. QU'EST-CE
QU'UNVERBE?
-{~

':.
if
;i''
b) un complémentd'objet Indirect:
Brigitteparle à ses amies. (llé au Terbep..r une préposition)
)
Le verbe exprime:
- une action faite par le sujet :
L c) un complémentd'agent :
)
Le professeurexplique 1~leçon. L'élèvea été puni parle professeur.
icc d) un complémentcirconstanciel:
- une action subie par le sujet : )
Ladifficultéseraexpliquée plus tard. 1 Il viendraà huitheures.
- l'existencedu sujet:
1 )
D. Le verbe peut être copule:
Dieuest depuis toujours. f
- l'état du sujet : L a) entre le sujet et l'attribut :
)
L'arbrefleurit. 1 Il est malade.
- l'union de l'attribut au sujet : b) entre le sujet, le complémentd'objet direct et l'attribut :
Michelest grand. 1 Il appelleson chien Chico.
)
1
'! )
Il. CARACTERISTIQUES
DUVERBE i
Il précise l'événement: l
t
A. en le situant dans le temps :
f )
- présent : Je travaille.
- passé: J'ai travaillé.
- futur : Je travaillerai.
B. en exprimant la modalité (certitude, incertitude, ... ) au moyen de l'indicatif,
l )

)
du conditionnel,du subjonctif :
Il viendrademain.
Il est possiblequ'il vienne demain. )
S'il faisait beau, il viendrait.
1
C. en exprimant la voix (voix active, voix passive) : )
l Le professeurpunit l'élève.

.J·.,,i L'élèvea été puni par le professeur.


D. en marquant la personne grammaticale (l'°, 2'"', 3m• personnedu slnculler ou
du pluriel) :
)

)
1 Je viens; nous venons.
Tu viens; vous venez.
1 Il vient; ils viennent. )
! Toutes ces caractéristiques se retrouvent dans la conjugaison d'un verbe ;
)
ceci explique les multiples formes que peut prendre un seul verbe.

-66- -61- )
~
(

(
l122j
3. LESGROUPES
DELA CONJUGAISON
1 2. LACONJUGAISON
(
GROUPE
1
(
112011.
SCHEMA
DELACONJUGAISON Les verbes être et avoir constituent un groupe spécial à cause de leur
if
conjugaison compliquée et à cause de leur emploi comme auxiliaires.
( ,!
'f
A. MODES
PERSONNELS
if
( GROUPE
2
~~
TEMPS SIMPLES TU.ll'S COMPOSÉS Mêmeradical pour toute la conjugaison.
( Infinitif en -er.
1. Indicatif présent, l'' personne du singulier en ,e. ~
( INDICATIF

présent pai-~écomposé Ce groupe comprend à peu près 4.00()verbes, c'est-à-dire environ les i
!
( imparfait
passé simple
plus-que-parfait
pai-séantérieur
fr· neuf dixièmesdes verbes français : parler ~
i
futur simple fntnr antérieur
( /
r
•'·
i
GROUPE
3
Certains verbes du groupe 2 présentent quelquesparticularités dans leur
ij
2. CONDITIONNEL
( '
i··
conjugaison,souvent à cause de leur prononciation : l
r
'.i
présent passé I
manger,nousmangeons;lever,ils lèvent. il
( 3. SUBJONCTIF
J
présent passé GROUPE
4
( imparfait (rare) plus-qnl'·parfait (rare) 1
,, 4. IMPÉIUTU'
Mêmeradical pour toute la conjugaison.
Infinitif en ,ir,
présent passé (rare) Indicatif présent, lN personne du singulier en -is.
( Insertion de l'infixe -iss dans certaines formes : 1
1
finir,je finis,il finira,je finirais,ils finissent. I'
i
( B. MODES
IMPERSONNELS "
Ce groupe comprendà peu près 300verbes.
1.
( INFINITIF

présent passé GROUPE


5
( Radical variable.
2. p ARTICJPE
Systèmede conjugaisonirrégulier :
( présent passé
aller, je vais,nous allons,tu iras,je suisallé.

( Ce groupe comprendà peu près 160verbes qui sont très fréquents.

(
!
121 j 2. RADICALETTERMINAISONS REMARQUES;

• Les conjugaisons des groupes 2, 3, 4 sont les conjugaisons 11foG,.,tl,


Chaque forme verbale se composed'un radical et d'une terminaison :
( demander,je demande,ils demanderont. 1 c'est-à-dire que sur ces modèles, la langue forme les verbes de création
nouvelle:
' téléphoner,pasteuriser,interviewer,téléviser,alunir,...
Le radical ne reste pas toujours le mêmedans toute la conjugaison:
( 1 • La conjugaison morte (groupe 5) ne s'enrichit plus d'aucun verbe nou-
vouloir,nousvoulons,ils veulent,je voudrai. veau.

:l - G8- -69-
j123j
4. FORMATION
DESTEMPS
DIFFERENTS !.·. "
.
b) le futursimple
)

...
.

. •. • mgle générale : infinitif + -ai,•U, -a, -ons, -ez, -ont


A. LESTEMPS
PRIMITIFS
ETLESTEMPS
DERIVES f:
~.
)
!- parler
• Groupes 2 et 3 :
a) Ponr faciliter l'étude de la conjugaison, on a divisé les temps en )
tenips primitifs et en temps dérivés. Les temps primitifs sont ceux nous parlerons
je parlerai
qui servent à former les autres temps, appelés temps dérivés. Noua i: ~- vous parlerez
î-"' tu parleras
ils parleront
)
mettons à part les verbes du premier groupe (être et avoir) dont la r':'· il parlera 1
conjugaison est trop compliquée pour parler de .temps primitifs et
de temps dérivés. h • Groupe 4: finir
)

je finirai nous finirons )


b) . TABl,EAUDES TEMPSPRIMITIFS ET DESTEMPSDÉRIVÉS
tu finiras vous finirez
il finira 1 ils finiront )
Infinitif •
Indicatif Participe
T.P. Passé simple
présent présent passé • Groupe 5 : La plupart des verbes du groupe 5 suivent la règle )
générale. Attention : on omet le e muet de l'infinitif en -re :

T.D. futur simple participe passé composé subjonctif dormir je dormirai )


boire je boirai
présent imparfait 1ui11re je suivrai
conditionnel indicatif (rare) )
présent indicatif plus-que-parfait
imparfait Certains verbes du groupe 5 ne suivent pas la règle générale et
prennent un nouveau radical au futur simple. )
futur antérieur
impératif
conditionnel passé Ce sont: )
subjonctif aller j'irai
en11oyer j'enverrai
présent subjonctif passé
je courrai ,)
courir
passé antérieur cueillir je cueillerai
mourir je mourrai )
subjonctif plus- 11enir je viendrai
tenir je tiendrai
que-parfait (rare) •'aHeoir je m'assiérai )
je m'assoirai
aperce110ir j'aperœvrai
de11oir je devrai )
rece11oir je recevrai
B. L'INFINITIF
PRESENT
ETSESTEMPS
DERIVES il faudra
/alloir )
pleuroir il pleuvra
a) l'infinitif pment pou11oir je pourrai
,aroir je saurai )
C'est la forme sous laquelle le verbe est présenté dans le dictionnaire. roir je verrai
Voici les terminaisons possibles : rouloir je voudrai
groupes 2 et 3 : -er parler /aire je ferai )
groupe 4: -ir finir
groupe 5:
)
-er aller c) le conditionnel
présent
-ir tenir • Règle générale : infinitif + -ais,-ais,-ait,-ions, -iez, -aienL )
-oir recevoir
• Groupes 2, 3, 4, 5 : mêmes remarques que pour le futur simple.
•re rendre )
-70- -71-
)
.
(

(
ti
C. L'INDICATIF
PRESENT
ETSESTEMPS
DERIVES
i-; d) L'impératif
(présent)
li .:;-
1) l'lndlcatlf
pment if.
{{ * Règlegénérale:
(1 • C'est le temps le plus fréquent et par conséquentle mieux connu. zm,personnedu singulier
Il faut le connaitre par cœur. de l'indicatif présent sans
l" personnedu pluriel
(Il • Règlespour la formation : 2•• personnedu pluriel
pronomspersonnels
( Groupes 2 et '3 : radical + -e, -es,-e, -om, ,ez, -ent. ,uit,re boire
i:
( parler je parle 1 00111 parlons (tu) Suis 1 (tu) Bois
tu parles vous parlez (nous) Suivons (nous) Buvons
:l il parle ils parlent (vous) Suivez (vous) Bwez
(
Groupe 4: radical + -is, -is, -it, -(iss)ons, •(iu)ez, -(iss)ent.
l- ExcEPTIONS : * Pour la forme de la deuxièmepersonnedu singulier,

l finir je finis
tu finis
il finit ,
1 00111 finissons
vous finissez
ils finissent
l
! (tu) Ouvre(s) la porte. -
le -s tombeaprès un -e muet :
(tu) Joue(s) avec ton frère. -
* (tu) Va(s) appeler ton ami.
(tu) Appelle(s) tes amis.


Groupe 5:
l
!
* Savoir: sache, sachons, sachez
Youloir : veuille, veuillons, veuillez
• Certains verbes du groupe 5 se terminent par -e, -es, -e, -ons, ,ez,
-ent.
1) le subjonctifprésent
cueillir je cueille ou11rir j'ouvre
cou11rir je couvre ,ouf/rir je souffre * Règle générale : 1,. personnedu pluriel de l'indicatif présent (san&
ol/rir j'offre
-ons) +-e, -es, -e, -ions, -iez, -enL
• La plupart des verbes du groupe 5 sé terminent à l'indicatif pré- * Groupes2 et 3 : parler, nous parlons,
sent par ·Il,
-s, -t ou -d,-ons, ,ez, -enL que nous parlions
que je parle
partir je pars,tu pars, il part que tu parles que vous parliez
rendre je rends, tu rends, il rend qu'il parle qu'ils parlent

• EXCEPTIONS : l" pers. du sing. : je peux, je veux, je vaux * Groupe4 : finir, nous finissons,
2•• pers. du sing. : tu peux, tu veux, tu vaux que je finisse que nous finissions
que vous finissiez

~\
que tu finisses
3m•pers. du sing. : il va, il vainc qu'il finisse qu'ils finissent
2m•pers. du plur. : vous dites, vous faites
* Groupe 5 : Presque tous les verbes du ~roupe 5 suivent la règle
3'"' pers. du plur. : ils font, ils vont
générale :
b) le participeprésent(et le gérondif) écrire, nous écrivons, que j'écrive
lire, nous lisons, que je lise
* Règle générale: l" pers. du plur. de l'indic. prés. (sans -ons) + anL connaître, nous connaissons,que je connaisse
* Groupes 2 et 3 : parler, nous parlons, (en) parlant mettre, nous mettons, que je mette
* Groupe 4: finir, nous finissons, (en) finissant EXCEPTIONS :

(1 * Groupe 5: boire, nous buvons,(en) buvant faire que je fasse


pout1oir que je puisse
EXCEPTION : savoir, nous savons,(en) sachant 1at1oir que je sache
<, c) L'indicatif
imparfait boire que je boive que nous buvions
mourir que je meure que nous mourions
<, * Règle générale : l" personne du pluriel de l'indicatif présent (sans prendre que je prenne que nous prenions
-ons) + -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. recet1oir que
que
je
je
reçoive
vienne
que
que
nous recevions
nous venions
tienir
(1 * Groupes 2 et 3 : parler, nous parlons,je parlais,... tenir que
que
je
je
tienne
voie
que
que
nous tenions
nous voyions
• Groupe 4: finir, nous finissons,je finissais,...
11oir
( que-j'aille que nous allions
* Groupe 5: boire, nous buvons, je bwais, ... aller
1 t1ouloir que je veuille que vous voulions

<, -72- -73-

(Il
)

E. LEPASSESIMPLE
ETSONTEMPS
DERIVE )
D. LEPARTICIPE
PASSEETSESTEMPSDERIVES
a) Le passésimple
a) Lepartldpe passé )
Les terminaisons du passé simple sont :
* Le participepassé est une forme verbale très fréquente parce qu'il * -ai, -as, •a, -âmes, -ât!!8, -èrent pour les verbes en -er : )
sert à former tous les temp!Lcomposés. Il faut l'apprendre par je parlai,tu parlas,il parla, nousparlâmes,vousparlâtes,ils parlèrent
cœur.
* -is. -ie, -it, -imes, -îtes, -irent )
* Règles pour la formation : - pour les verbes réguliers en -ir : )
Groupes 2 et 3 : radical +-é. Parler,parlé,aimer,aimé je finis, tu finis,il finit, nousfinîmes,vous finîtes,ils finirent
Groupe 4 : radical + -i. Finir,fini - pour quelques verbes en -oir: (re)ooir, ,'useoir : )
je (re)vis,je m'assis
Groupe 5: Pour le participe passé des verbes de ce groupe, on ne
peut pas parler de règles. Les formes sont trop diverses. Etudiez· - pour presque tous les verbes en -(d)re )
les dans les Tableaiu des cdnjugaisons(n• 125). au11ndre j'attendis perdre je perdis
entendre j'entendis prendre je pris )
répondre je répondis apprendre j'appris
b) Ln tempscomposés je compris
a,endre je vendis comprendre
défendre je défendis dire je dis )
* Ces temps sont composés d'un temps simple de l'auxiliaire être
de«endre je descendis écrire j'écrivis
ou de l'auxiliaire avoir et du participe passé. rendre je rendis imcrire j'inscrivis
)
je craignis rire je ris
* Pour l'emploi de l'auxiliaire : voir le n • 126. craindre
je joignis 1ufore je suivis
joindre
Pour l'accord du participe passé : voir les n•• 118 à 15-l. vaincre je vainquis battre je battis )
peindre je peignis conduire je conduisis
je construisis
* Passé composé : indicatif présent d'être ou d'avoir + participe faire je fis
je mis
comtruire
éteindre j'éteignis )
passé: mettre
1
1 * -us, -us, -ut, -ûmes, •Ûles,-urent
j'ai parlé, ... je suis parti(e),... )
- pour deux verbes en -ir : mourir, courir :
Indicatif plus-que-parfait : indicatif imparfait d'être ou d'avoir
+ participe passé : je mourus,je courus )
j'avaisparlé, ... j'étaisparti(e),... - pour les verbes en -oir :
aperceroir j'aperçus je sus )
1 Futur antérieur : futur simple d'être ou d'avoir + participe passé : deroir je dus
savoir
vouloir je voulus
ij pouroir je pus falloir il fallut
)
:,
,, j'auraiparlé, ... je serai parti(e),...
receroir je reçus pleuvoir il plut
!) Passé antérieur : passé simple d'être ou d'avoir + participe passé : - pour quelques verbes en -re :
r.
j'eus parlé, ... je fus parti(e),... je lus
)
boire je bus lire
connaître je connus (di1)paraitre je (dis)parus
Conditionnel passé : conditionnel présent d'être ou d'avoir + par- croire je crus 111 taire je me tus )
ticipe passé : vivre je vécus
* EXCEPTIONS :
)
j'auraisparlé, ... je seraisparti(e),...
a,enir(revenir, derenir) tenir (retenir, entretenir)
Subjonctif passé : subjonctif présent d'être ou d'<Îvoir+ participe je vins,tu vins, il vint je tins, tu tins, il tint
)
passé: nousvînmes,vous vîntes, noustînmes,vous tîntes,
ils vinrent ils tinrent
que j'aie parlé, ... que je sois parti{e),...
}wu.BQUE : A part les verbesen -er, les terminaisonsdu passé simplesont )
Subjonctif plus-que-parfait : subjonctif imparfait d'être ou d'avoir toujoursles mêmes: -s, ·•, -t, ~mes, ~les, -renl. Ce n'est que la voyellede la
+ participe passé: )
que i'eusse parlé, ... que je fusseparti(e),...
' terminaisonqui ditfère.

-75- )
-74-
~
(

,' b) Lesubionctif
Imparfait EN-É...ER
D. W VERBES

<' Pour former le subjonctif imparfait, on prend la deuxièmepersonne -.,pérer: j'espire, ils espirent, espire, que j'espire

,' du singulier du passé simple et on y ajoute les terminaisons suivan-


... mais: nous espérons, j'espérais, j'ai espéré, j'espérerai, i
(1
tes : -se, -eea,•I, -aiona,-aiez,-eent :
que je parlasse, que lu parlasses,qu'il parlât, que nous parlassions,
j'espérerais,j'aurais espéré, j'espérai.
u
é -+ è devant une syllabe muettefinale
que vous parlassiez,qu'ils parlassent.
i
(1 REMABQUl'A :

• é se prononceouvert [r] au futur simple et au conditionnelprésent.


11
<' j12415. REMARQUES
SURLACONJUGAISON
DESVERBES
DUGROUPE
3 1 • le verbe créer garde é dans toute la conjugaison.

(1 1
1
A. W VERBES
EN.CER
1 E. LESVERBES
EN-YEI

l conunenœr: commençant, nous commençons,je commençais,je com-


mençai
1
1
• appurer: j'appuie, ils appuient, j'appuierai, j'appuierais,q~e j'appuie

\
mai.t: je commence, nous commencions,je commencerais,j'au- mais : appuyant, j'appuyai,, ;'ai appuyé, j'appuyai.
rais commencé,que je commence.
• neuorer : je nettoie, ils nettoient, je nettoierai, je nettoierais, que
je nettoie
c -+ ç devant a et o

~l
mais : nettoyant, je nettoyais, j'ai nettoyé, je nettoyai.

B. LESVERBES
EN.(ifR 1 y -+ i devant un e muet j
manrer: mangeant, nous mangeons,je mangeais, je mangeai
mai.t: je mange, il a mangé, que je mange. EXCEPTION : les verbes en -ayer peuvent garder le y devant un e muet :
payer: je paye je paie ; je payerai, je paierai; je payerais,
1, g + e devant a et o je paierais
mais: nous payons, j'ai payé, j'aurais payé, je payai.
(
j C. LESVERBES
EN-E...ER
(
N lner: je me lève, je me liverai, je me liverais, que je me live
1 mai.t:
( nous nous levons, je me levais, je me serais levé, je me
levai.
~
(
·~ e -+ è devant une syllabe muette

,,
(
'
,;j
EXCEPTIONS :

• appeler
mai.t:
j'appelle, il appellera, elle appellerait, que j'appelle.
nous appelons, j'ai appelé, j'aurais appelé, j'appelai.
{ • jeter: je jette, il jettera, re jetterais, que je jette
iG maïa: nous jetons, je jetais, j'ai jeté, je jetai, j'aurais jeté.
(
n • Quelquesautres verbes moins fréquents en -eler et -eter dou-
blent la consonnedevant un -e muet :
(
renouveier, étinceler,feuilleter, ...

{. -76- - 77-

\.
1 )

!ml ·- 6. TABLEAUX
DES CONJUGAISONS )
i.t
'.
INFINITIF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PARTICIPE PRÉSENT - SUBJONCTIF PRÉSENT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE )
FUTUR SUIPLE
(1• pers. du sing.)
(complet) INDICATIF lllPARl'AIT 1 (complet) PASSÉ COMPOSÉ(1• p. S.)
IND. PLUS-QUE-PARFAIT
;complet)
(l• pers. du slng. et du plur.) )
CONDITIONNELPRtsENT IMPÉRATIF " PASSÉ A."ITÉRIEUR
(1• pers. du sing.) (complet) FUTUR Al\'TÉRIEUR
+ C0!'1DITI0Nl1ELPASSÉ
)
l·t SCBJONCTIF PASSÉ

GROUPE
1
.)
AUXILIAIRES
LES eu )
11t1oir j' ai ayant que j' aie j'ai eu j' eus

j'aurai
tu as, que lu aies j'avais tu eus )
il a j' avais qu' il ait j'eus il eut
nous avons nous avions que nous ayom j'aurai n9us eûmes
j'aurais vous avez que vous ayez j'aurais vous eûtes )
ils ont aie qu' ils aient que j'aie - ils eurent
ayons
ayez
)
été )
être je suis étant que je sois j'ai été je fus
tu es que lu sois j'avais tu fus
je serai il est j' étais qu' il soit j'eus il fut )
nous sommes nous étions que nous soyons j'aurai nous fûmes
je seuis vous
ils
êtes
sont
que
qu'
vous soyez
ils soient
j'aurais vous
ils
fûtes
furent
)
sois que j'aie -
soyons
soyez )
GROUPE
2 )
A. LES
VERBES
REGULIERS EN·ER parlé
parler je parle parlant que je parle j'ai parlé je parlai )
tu parles que lu parles j'avais tu parlas
je parlerai il parle je parlais qu' il parle j'eus il parla
nous parlons que nous parlions j'aurai nous parlâmes
)
nous parlions
je parlerais vous parlez que vous parliez j'aurais vous parlâtes
ils parlent parle qu' ils parlent que j'aie ils parlèrent )
parlons
parlez
)
B. LESVERBES PRONOMINAUX lavé
)
"' la11er 1 je me lave (se) lavant que je me lave je me suis lavé{e) je me lavai
tu te laves que tu te laves je m'étais - ru te lavas
je me laverai il se lave je me lavais qu' il se lave je me fus - il se lava )
nous nous lavons nous nous lavions que nous nous lavions je me serai - nous nous lavâmes
je me laverais 1 vous vous
ils se
lavez que vous vous
se
laviez
lavent
je me serais
que je me sois -
- vous
ils
vous
se
lavâtes
lavèrent
lavent lave -loi qu' ils
lavons-nous
lavez -vous

-78- -19-
)
l
..
-~,-.·J
ll;
( j
lr,IFINITIF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PARTICIPE PRtsl!:IIT 8UBJOIICTIJ' Patsl!:IIT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE :_.
FUTUR 8IXPLE (complet) INDICATO' U(PABFAIT (complet) PASStcolO'Oli(1• p. 8.) (complet) '"t
( (l• pers. du aing.) (1• pers. du sing. etdu plur.) IND.PLUB-QUE-PABFAJT
CoNDmONNEL PmEN"T lMPÉBATO' PASSÉ AIITÉRIEUR
( (l• pers. du sing.) (complet) FuTCR A.ffiRIEUR
CONDITIO~"EL PASSÉ
SOBJOIICTIFPASSÉ
(
GROUPE
3
( VERBES
EN-ER: REMARQUES
acheté
( acheter 1 i' achète achetant que j' acUte j'ai acheté j' achetai·

( j'achèterai
tu
il
nous
achètes
achète
achetons
j' achetais
nous achetions
··.. que tu achètes
qu' il achète
j'avais
j'eus
tu
il
· achetas
acheta

I
·.;_
que nous achetions j'aurai nous achetâmes
j'achèterais 1 vous achetez que vous achetiez j'aurais vous achetâtes
( ils achètent achète qu' ils achètent que j'aie ils achetèrent
achetons
achetez
( i appelé

( appeler j' appelle appelant que i' appelle j'ai appelé j' appelai

(
j'appellerai
tu
il
nous
appelles
appelle
appelons
j' appelais
nous appelions
1~
1
que tu appelles
qu' il appelle
que nous appelions
j'avais
j'eus
j'aurai
tu
il
appelas
appela
nous appelâmes
j'appellerais vous appelez que vous appeliez j'aurais vous appelâtes
ils appellent appelle qu' ils appellent que j'aie ils appelèrent
( appelons
appelez
1
( Se conjuguent comme appeler: ,'appeler, (se) rappeler, renou11eler. 1
bougé
bouger je bouge bougeant 1 bougeai
( tu bouges
que je, bouge j'ai bougé je
tu bougeas
1 que tu bouges j'avais
je bougerai il bouge je bougeais qu' il bouge j'eus il bougea
( nous bougeons nous bougions que nous bougi1Jns j'aurai nous bougeâmes
je bougerais vous bougez que vous bougiez j'aurais vous bougeâtes
ils bougent bouge qu' ils bougent que j'aie ils bougèrent
( bougeons 1
bougez

( Se conjuguent comme bouger: arranger, changer, (se) charger, corriger, décourager,


dégager, déranger, (,e) diriger, encourager, ,'engager, interroger, juger, loger, manger,
nager, négliger, neiger, obliger, plonger, ronger, wni;er, (se) 11enger,voyager...
( commencé
commencer 1 je commence commençant que je commence j'ai commencé je commençai
( tu commences que tu commences j'avais tu commenças
je commencerai il commence je commençais qu' il commence j'eus il commença
nous commençom nous commencions que nous commencions j'aurai nous commençâmes
( je commencerais 1 vous commencez que vous commenciez j'aurais vous commençâtes
ils commencent 1
commence qu' ils commencent que j'aie ils commencèrent
commençons
( commencez
1
Se conjuguent comme commencer: annoncer, a1>ancer, (1e) déplacer, ,'élancer, enfoncer,
exercer, forcer, lancer, menacer, placer, prononcer, recommencer, renoncer ...

\
-80- - ~1-
)
)
INFINITIF
PRESENT INDICATIF PRESENT PARTroIPE PRÉSENT SUBJONCTIJ PRÉSENT PARTICIPE
PASSE PASSESIMPLE
J!'uTUR snau: (complet) INDICATlF IKPARFAIT (complet) (1• p. S.)
P!SSÉ COMPOSÉ (complet) )
(1• pers. du sing.) (1• pers. du slng. et du plur.) lm>. PLUS-QUE·PABFAIT
CONDITIOIIIIELPUSlffl IKPÉBATIF P !SSÉ A.ffiBIEUR
(1• pers. du sing.) (complet) FuTUR ANTÉRIEUR )
CoNDfflOIIIIEL PA.SSÉ
SUBJONCTIFPASSÉ
)
crié )
crier je crie criant que je crie j'ai crié je criai
lu cries que tu cries j'avais tu crias )
je crierai il crie je criais i qu' il crie j'eus il cria
:! nous criâmes
nous crions nous criions *' que nous criions j'aurai
je crierais vous criez ii que vous criiez j'aurais vous criâtes )
ils crier11 1 crie qu' ils crient que j'aie - ils crièrent
{:"-
crions
criez )
Se conjuguent comme crier : apprécier, confier, •' écrier, étudier, (.ie) ju,tifier, lier,
oublier, photofJ'tlphier, plier, prier, publier, (,e) réfugier, remercier,,ignî/îer....
1'. )
ennuyé
eMurer j' ennuie ennuyant que j' ennuie j'ai ennuyé j' ennuyai
1 tu ennuyas )
tu ennuies j'avais
j'ennuierai il ennuie j' ennuyais t-
1
que tu ennuies
qu' il ennuie j'eus il ennuya
nous ennuyons nous ennuyions que nous ennuyions j'aurai nous ennuyâmes )
j'ennuierais vous ennuyez que vous ennuyiez j'aurais vous ennuyâtes
ils ennuient ennuie qu' ils ennuient que j'aie ils ennuyèrent
ennuyons )
ennuyez
Se conjuguent commeennuyer: appurer, ,'ennurer, euurer, nettorer, ,e noyer.... esHyé )
euarer i' essaye esuyanl que j' essaye j'ai essayé i' esHyai
Il~
essaie essaie j'avais tu essayas )
j'essayerai tu essayes j' essayais que tu essayes j'eus il essaya
essaierai essaies nous essayions essaies j'aurai nous essayâmes
il essaye qu' il essaye j'aurais vous essayâtes )
j'essayerais essaie essaye essaie que j'aie ils essayèrent
essaierais 1 nous essayons essaie que nous essayions )
vous essayez essayons que vous essayiez
ils essayent essayez qu' ils essayent
essaient essaient )
Se conjuguent commeeaaayer: (i)el/rarer, parer... levé
)
ler,e, je lève lennt que je lève j'ai levé je levai
tu lèves que tu lèves j'avais - tu levas
)
je lèverai il lève je levais qu' il lève j'eus - il leva

•·, je lèverais
nous
vous
levons
levez
nous levions que nous levions
que vous leviez
j'aurai
j'aurais
-
-
nous
vous
levâmes
levâtes
~
ils làvent lève que j'aie - ils levèrent )
1 qu' ils lèvent
levons
levez )
Be conjuguent commelever: ,e letier, éler,er, enletier, (,e) releller, wulffer .••
amener, emmener, mener, ,e promener, ramener... )
cretier, geler, pe,er, ,emer ...

)
-82- -83-
\
.
(
·.·
.

( INDICATIF
PRESENT PABTIOJH SUBJOIICTD'PllÉSEIIT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE

'
INFINITIF
PRESENT PllÉSENT
(complet) INDICATIF D(PA.BJ'ilT (complet) PASStCOMPOst (11 p. s.) (complet)
FUTUll SIMPLE
( (l' pers. du sing.) (l' pers. du sing. et du plur.) bl>. PLUS-QUE·PAUJJT
CoNDfflOl'l!IEL PllÉSENT 11'1'il:UTIF rt P ASSil: AfflRIEUB

( (l• pers. du sing.) (complet)



Fl:;TUB .l..'ITÉBIEUB
CONDITI0l\7'EL PASSÉ
SCBJOIICTIF PA.SSÉ
fa
( 1
jeté
!
1
(
jeter je jette jetant que
que
je
tu
jette
jettes
j'ai
j'avais
jeté je
tu
jetai
jetas
j
i
tu jettes
( je jetterai il jette je jetais v qu' il jette j'eus il jeta
nous jetons nous jetions que nous jetions j'aurai nous jetâmes
vous jetez que vous jetiez j'aurais vous jetâtes
je jetterais
( ils jettent jette qu' ils jettent que j'aie ils jetèrent
jetons
jetez
(
espéré
.. pàre espérant espère j'ai espéré i' espérai
( upérer j' que j'
j'avais tu espéras
tu espères que tu espères
j'espérerai il espère j' .espérais qu' iI espère j'eus il espéra
nous espérâmes
( nous espérons nous espérions que nous espérions j'aurai
vous espérâtes
j'espérerais vous espérez que vous espériez .j'aurais
ils espèrent espère qu' ils espèrent que j'aie ils espérèrent
( espérons
espérez

( Se conjuguent comme eApérer: céder, opérer, pouéder, préférer, protéger, régler,


régner, répéter, révéler, aécher, auccéder...

( LESVERBES
REGULIERS
GROUPE
4
i EN-IR fini
fini je finis
( finir je finis finissant 1 que je finisse j'ai
tu finis que tu finisses j'avais - tu finis
je finirai il finit je finissais qu' il finisse j'eus - il finit
( nous finissons nous finissions
1
que nous finissions j'aurai - nous finîmes
je finirais vous finissez que vous finissiez j'aurais - vous finîtes

(
ils finissent finis
finissons
i qu'ils finissent que j'aie - ils finirent

finissez
( Autres verbes réguliers en -ir : accomplir, agir, at'f!rtir, choiair, établir, fournir, garnir,
grandir, grouir, ruérir, jouir, maigrir, munir, nourrir, obéir, punir, (ae) rafraichir,
ralentir, réfléchir, remplir, réunir, réuuir, rôtir, rougir, 1aiair, salir, aubir, trahir...
(
GROUPE
5 LES VERBES IRREGULIERS
( A.- EN-ER allé
. i!
aller je vais allant que j' aille je suis allé(e) ï allai
( tu VH que tu ailles j' étais tu allas Il
j'irai iJ j' allais qu' il aille je fus il alla
VI
je serai nous allâmes r,,:
(; j'irais
nous allons
vous alle1
nous allions

va
que
que
qu'
nous allions
vous aliiez
ils aillent
je serais
que je sois
vous
ils
allâtes
allèrent
:,;,
~ .,_·.
ils vont --·i
~ ,·
allons
( allez
~.

t . "
"<

( -8!- -85-
l ;;{~
;'\
,'f;.."
)
,:;S )
INFINmFPRESENT INDICATIF
PRESENT ratsur
PABTICIPE SUBJOKCTII' PllPICNT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE
FuTUB Bllfl'LI: (complet) INDICATIF Il(PAUAIT (complet) PABBÉCOKP08É (l• p. S.) (complet) )
(1• pers. du Blog.) (1• pers. du sing. et du plur.) bD. PLU~UE·PABl'AIT
CollDITION?IEL PUl!EIIT PASSÉ.L'ITÉBIEUB
(1• pers. du sing.)
IKPÉBAm
(complet)
J.-: FuTUR A.'ITÉBIEUB )
~
.,_ Co!IDITIO~EL PABSÉ
SUBJONCTIF PA.BSÉ
l! )
11
'
ali. )
•'en aller je m' en vais (s'en)allant
1
...
• que je m' en aille ie m'en suis allé(e) je m' en allai

je m'en irai
tu t' en vas i que tu t' en ailles je m'en étais tu t' en allas )
il s' en va je m' en allais "i qu' il s' en aille ie m'en fus il s' en alla
nous nous en allons nous nous en allions ~
que nous nousen allions je m'en serai nous nous en allâmes
je m'en irais vous vous en allez î que vous vous en alliez je m'en serais vous vous en allâtes )
ils s' , en vont va-t-en(011va-t'en) qu' ils s' en aillent que je m'en sois - ils s' en alièrent
allons-nous-en
allez-vous-en }
envoyé
)
enroyer i' envoie envoyant que j' envoie j'ai envoyé j' envoyai
tu envoies que tu envoies j'avais tu envoyas
j'enverrai il envoie j' envoyais qu' il envoie j'eus il envoya )
nous envoyons nous envoyions que nous envoyions j'aurai nous envoyâmes
j'enverrais vous envoyez que vous envoyiez j'aurais vous envoyâtes
ils envoient envoie qu' ils envoient que j'aie ils envoyèrent )
envoyons
envoyez )
ren11orer: comme envoyer,

B. -EN-/R. )
accourir: comme courir.
accueillir : comme cueillir. acquis )
acquérir i' acquiers acquérant que j' acquière j'ai acquis j' acquis
tu acquiers que lu acquières j'avais tu acquis )
j'acquerrai il acquiert j' acquérais qu' il acquière j'eus il acquit
nous acquérons nous acquérions que nous acquiérions j'aurai nous acquîmes
j'acquerrais vous acquérez que vous acquériez j'aurais vous acquîtes )
ils acquiérent acquiers qu' ils acquièrent que j'aie ils acquirent
acquérons
acquérez )
appartenir : comme tenir.
bouilli
)
bouillir je bous bouillant j'ai bouilli je bouillis
que je bouille
lu bous que tu bouilles j'avais tu bouillis
je bouillirai il bout je bouillais qu' il bouille j'eus il bouillit )
nous bouillons nous bouillions que nous bouillions j'aurai nous bouillîmes
je bouillirais vous bouillez j'aurais vous bouillîtes
que vous bouilliez )
ils bouillent bous qu' ils bouillent que j'aie ils bouillirent
bouillons
bouillez )
conquérir : comme acquérir.
coruentir : comme sentir.
contenir : comme tenir. )
con11enir: comme venir.

)
-86- -87-
\
...
'
~-:_c;·
(t 1

r· PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE
<, INFINITIF
PRESENT INDICATIF
PWENT PABTICIPE PRtsJ:rff 8UBJ0l1CTD' PRÉSENT
(complet) PASSÉ COYPOSÉ (1• p. S.) (complet)
FuTuB SOŒLB (complet) lllDICATll' IMPARFAIT f
,.._ bo. PLUS-Qt'E·PARFAIT
(l• pers. du sing.) (l• pers. du sing. et du plur.) 1
"
'1 Coimmoll!IEL PBÉSEIIT IMPÉRATIF "'
PASSÉ A.~TÉRIEUB
1!1.'TUR A.\"fÉRIEUR
!:

', (1• pers. du sing.) (complet) ' Co:IDITIONIIEL PASSÉ


" SUBJONCTIF PASSÉ ;J
,IJ
( ....
1 *< couru

<, courir je cours courant que je coure j'ai


j'avais
couru je
tu
courus
courus
que Tu coures
tu cours j'eus il courut
qu' il coure
<, je courrai il court
nous courons
je courais
nous courions
que nous courions j'aurai
j'aurais
nous
vous
courûmes
courûtes
/'
que vous couriez
je courrais vous courez que j'aie ils coururent
(t ils courent 1 cours
courons
qu' ils courent

courez

'1 (1e) couarir: comme ouvrir.

\<, cueillir je cueille cueillant 1


que je
que tu
cueille
cueilles
j'ai
j'avais
cueilli
cueilli
-
je
tu
cueillis
cueillis
tu cueilles
qu' il cueille j'eus - il cueillit

', -
je cueillerai il cueille je cueillais nous cueillîmes
que nous cueillions j'aurai
cueillons
je cueillerais
nous
.vous cueillez
nous cueillions
que vous cueilliez j'aurais - vous cueillîtes
que j'aie - ils cueillirent

(. ils cueillent cueille


cueillons
cueillez
qu'ils cueillent

découorir: comme ouvrir.


( I[ deffnir : comme venir,
dormi
(n dormir je dors dormant que je
que tu
dorme
dormes
j'ai
j'avais
dormi je
tu
dormis
dormis
tu dors

Il j'eus il dormit
je dormais qu' il dorme
je dormirai il dort nous dormîmes
t nous dormons nous dormions
que nous dormions
que vous dormiez
j'aurai
j'aurais vous dormîtes
je dormirais vous dormez que j'aie ils dormirent
qu' ils dorment
<ri: ils dorment dors
dormons

(li 1' endormir: comme dormir. Attention : je me suis endormi(e) 1


•'enfuir: comme fuir.
dormez

(t entretenir : comme tenir.


fui
(1 1 que je fuie j'ai fui je fuis
fuir je fuis
fuis
fuyant
que tu fuies j'avais - tu fuis

(1
tu
1 qu' il fuie j'eus - il fuit
je fuirai il
nous
fuit
fuyons
je fuyais
nous fuyions
1
!1 que nous fuyions j'aurai - nous fuîmes

( que vous fuyiez j'aurais -- vous fuîtes


je fuirais vous
ils
fuyez
fuient fuis 1 qu' ils fuient que j'aie - ils fuirent

( I; fuyons
fuyez
i - 89-
( -88-
)
;' PASSE
SIMPLE )
INDICATIF
PRESENT PARTICIPE PBBU!ff
• 8UBJONCTIFPBtsi:NT PARTICIPE
PASSE
INFINITIF
PRESENT (completl PASSÉCOMPOSÉ(19 p. 8.) (complet)
(complet) l!mlCATII' DCPAJll'AIT !No.PLUS-QUE-PARFAIT
Ftm1B SIMPLE
(1• pers. du sing.) (l• pers. du sing. et du plur.) )
PASSÉANTÉRIEUR
COl1DlTI0Nl1ELPRÉSENT IMPtBATIF FuTUR ANTÉRIEUR
(1• pers. du sing.) (complet) CONDITIONNELPABSÉ )
SUBJONCTIF PASl!Ê

)
haï
que je haïsse j'ai haï je hais )
haïr je hais haïssant j'avais tu haïs
que tu haïsses
tu hais j'eus il haït
qu' il haïsse
je haïrai il hait je haïssais que nous haïssions j'aurai nous haïmes )
nous haiuons nous haïssions j'aurais vous haïtes
que vous haïssiez
je haïrais vous haïssez que j'aie ils haïrent
qu' ils haïssent
ils haï/sent hais )
haïssons
haïssez
interoenir : comme venir.
)
menti
maintenir : comme tenir.
j'ai menti je mentis
mens mentant
que je mente
tu mentis )
mentir 1 je que tu mentes j'avais
mentit
tu mens j'eus il
qu' il mente
nous mentîmes
je mentirai il ment je mentais
nous mentions
que nous mentions j'aurai
vous mentîtes
)
nous mentons que vous mentiez j'aurais
je mentirais vous mentez que j'die ils mentirent
1 qu' ils mentent
ils mentent 1 mens )
mentons
mentez mort
je suis mort(e) je mourus )
que je meure
meun mourant tu mourus
mourir 1 je que tu meures j' étais
tu meun qu' il meure je fus il mourut
)
je mourrai il meurt ie mourais je serai nous mourûmes
que nous mourions
nous mourons nous mourions je serais vous mourûtes
que vous mouriez
je mourrais 1 vous mourez qu' ils meurent que je sois ils moururent )
ils meurent 1
meurs
mourons
mourez
offert
)
obtenir : comme tenir.
j'ai offert j' offris
que j' offre
offrir j' offre offrant que tu offres j'avais tu offris )
tu offres j'eus il offrit
qu' il offre
j'offrirai il offre j' offrais j'aurai nous offrîmes
que nous offrions
nous offrons nous offrions que vous offriez j'aurais vous offrîtes )
j'offrirais vous offrez que j'aie ils offrirent
qu' ils offrent
ils offrent 1 offre )
offrons
offrez ouvert
que j' ouvre j'ai ouvert j' ouvris )
1 ouvre ouvrant tu ouvris
ou11rir i' 1 que tu ouvres j'avais
ouvrit
tu ouvres il
qu' il ouvre j'eus
nous ouvrîmes )
j'ouvrirai il ouvre i' ouvrais que nous ouvrions j'aurai
nous ouvrons 1 nous ouvrions j'aurais vous ouvrîtes
que vous ouvriez
ils ouvrirent

'
j'ouvrirais 1 vous r.uvrez qu' ils ouvrent que j'aie
ils ouvrent ouvre
1
ouvrons
ouvrez )
parcourir : comme courir.
-!11- )
- 90-
\
(
PARTICIPE
PASSE PASSESIMPLE
SUBJONCTIJ'PllÉSENT
INDICATIF PRESENT

(
1
!
INFINITIF
PRESENT
FuTUB SIKPLE
(l" pers. du sing.)
(complet)
p .HTICIP! PllÉSENT
INDICATIF IKPABFilT
(l• pers. du sing. et du plur.l
(complet) PASSÉ COMPOSÉ(11 p.&)
!ND.PL11S~U!l-PJ.BrJ.IT
PASSÉ J..'ffÉBŒ11B
(complet)

Co~"DmONNEL PRÉSENT IKPÉBATIF FoTUB J.NTÉBl!UB


(l" pers. du sing.) (complet) CONDITIONNEL PJ.SSÉ
( 8UBJONCTIF PASSÉ

'?' parti
je suis parti(e) je partis
partir je pan partant que je parte tu partis
( tu pars que tu partes j' étais
je fus il partit
je partirai il part je part..is qu' il parte nous partîmes
que nous partions je serai
( nous partons nous partions je serais vous partîtes
je partirais vous partez que vous partiez ils partirent
qu' ils partent que je sois
ils partent pars
( partons
partez
par11enir: commevenir.
( "
préwenir : comme,·enir,
recueillir : commecueillir,
repartir : commepartir,
tr
se repentir : commepartir. f
reueiuir : commesentir.
retenir : commetenir.
( revenir : commevenir.
revêtir : commevêtir.
( secourir : commecourir. senti
j'ai senti je sentis
sentir je sens sentant que le sente tu sentis
que tu sentes j'avais
( tu sens
qu' il sente j'eus il sentit
je sentirai il sent je sentais j'aurai nous sentîmes
nous sentons nous sentions que nous sentions vous ~entîtes
que vous sentiez j'aurais
( je sentirais vous sentez que j'aie ils sentirent
ils sentent sens qu' ils sentent
sentons
( sentez servi
j'ai servi je servis
( ser11ir je sen servant que je serve tu servis
que lu serves j'avais
lu sers j'eus il servit
je servirai il sert je servais qu' il serve nous servîmes
que nous servions j'aurai
( nous servons nous servions j'aurais vous servîtes
je servirais vous servez que vous serviez ils servirent
qu' ils servent que j'aie
ils servent sers
( servons
servez sorti
( je suis sorti(e) je sortis
sortir je son sortant que je sorte tu sortis
que tu sortes j' étais
tu sors je fus il sortit
( je sortirai il sort je sortais qu' il sorte nous sortîmes
que nous sortions je serai
nous sortons nous sortions je serais vous sortîtes
je sortirais vou; sortez que vous sortiez ils sortirent
( ils sortent sors qu' ils sortent ql'e je sois
sortons
( sortez
souffrir : commeoffrir.
soutenir : commetenir.
( (ae) ,ourenir: comme venir.
-93-
- 92-
(
)

INFINITIF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PAR"ffüIPI!:PRitsENT
SUBJONCTIF PRÉSENT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE )
FuTOR SIMPLE (complet) INDICATIF IMPARFAIT
(complet) PASSJ!:COIIPOSt (1• p. 8.) (complet)
(1• pers. du slng.) (1• pers. du slng. et du plur.)
lMPtRATIF
!ND.PLUS-QUE-PARFAIT )
CoNDITIONNEL PRÉS!ffl l' ASsJ!:
ANTÉRIEUR
(1• pers. du sing.) (complet) FUTUR A.~TÉRIEUB
CONDITIONNELPAS8Il: )
~
' SUBJONCTIF PASSt

t
~
,.,.. tenu
)
tenir je tiens tenant ..1::
tins
tu tiens "'
~
que je tienne j'ai tenu je
tins
)
que tu tiennes j'avais tu
je tiendrai il tient je tenais il tint
qu' il tienne j'eus
nous tenons nous tenions
que nous tenions j'aurai nous tînmes )
je tiendrais vous tenez
j'aurais vous tîntes
que vous teniez
ils tiennent tiens
ils tinrent
qu' ils tiennent que j'aie
tenons )
tenez
venu
11enir je viens venant vins
)
que je vienne je suis venu(e) je
tu viens vins
que tu viennes j' étais tu
je viendrai il vient je venais
nous venons nous venions
qu' il vienne je fus il vint )
que nous venions je serai nous vînmes
je viendrais vous venez vous vîntes
que vous veniez je serais
ils viennent 1 viens ils vinrent )
qu' ils viennent que je sois
venons
venez
vêtu )
11ê1ir je vêts vêtant je vêtis
que je vête j'ai vêtu
tu vêts
je vêtirai il vêt je vêtais
que tu vêtes j'avais tu vêtis )
nous vêtons
''. nous vêtions
qu' il vête j'eus il vêtit
que nous vêtions j'aurai nous vêtîmes
je vêtirais vous vêtez voùs vêtîtes )
que vous vêtiez j'aurais
ils vêtent vêts
1\ vêtons
qu' ils vêtent que j'aie ils vêtirent
vêtez )
C. - EN.OIi
(1')aperce11oir: comme recevoir. )
assis
,'.a11eoir je m' assieds (s')asseyant assis(e) je m' assis
que je m' asseye je me suis
tu t' assieds
je m'assiérai il s' assied je m' asseyais
que tu t' asseyes je m' étais - tu t' assis )
nous nous asseyons
qu' il s' asseye je me fus - il s' assit

je m'assiérais vous vous asseyez


nous nous asseyions
que
que
nous
vous
nous
vous
asseyions
asseyiez
je me
je me
serai
serais
-- nous
vous
nous
vous
assîmes
assîtes )
ils s' asseyent assieds-toi s' asseyent que je me sois - ils s' assirent
qu' ils
asseyons-nous
asseyez-vous
conœtiolr : comme recevoir.
déceooir : comme recevoir.
dO
det10ir je dois devant doive j'ai dO je dus
que je
je devrai
tu dois
que tu doives j'avais - tu dus
)
il
nous
doit
devons
je devais
nous devions
qu' il doive j'eus - il dut
je devrais vous devez
que nous devions j'aurai -- nous dûmes

ils doivent
que vous deviez j'aurais - vous dûtes
)
dois
devons
}
(rare)
qu'ils doivent que j'aie - ils durent

devez
émouooir : comme mouvoir. )
REMARQUE : dû perd 1·· quand il prend une terminaison (due, dus, .•. )
-94- -95-
>
\
( :1
J
(
INFINITIF
PRESENT
FuTUB SIKPLI:
(le pers. du sing.)
INDICATIF
(complet)
PRESENT PARTICIPE PUSIIIT
l!IDIC.lTir D(P.lIIJ'.lIT
(l• pers. du slng.et du plur.)
SUBJOIICTIJ' PUSlllT
(complet)
PARTICIPE
PASSE
P.l.SSÉCOKPOSÉ(1 p. 8.)
8

IIID. PLUB-QU&-P.lill'ilT
PASSESIMPLE
(complet) ..
'l··
'1t

il
( · CO!IDfflOIINEL PRÉSl:flT
(le pers. du sing.)
IKPÉR.lTIJ'
(complet) ..1 P.l88É .l!ITÉBIEUB
FuTlJB ANTÉRIEUR :li
.q
1
~
CollDfflON!ŒL P.lBSÉ

( SUBJOflCTIJ' P.lBSÉ

( falloir

il fludra
, il faut (manque)

il fallait l
1
qu'il faille il a
il avait
il eut
il aura
fallu
fallu il fallut ~,
il
i
(
il faudrait (manque)
*i il aurait
qu'il ait "
(, <
f
( mû (mue, ••.)

mouvoir je meus mouvant que je meuve j'ai mO je mus


( tu meus que tu meuves j'avais - tu mus
je mouvrai il meut je mouvais qu' il meuve j'eus - il mut
-
r
nous mouvons nous mouvions que nous mouvions j'aurai nous mûmes
( vous mouvez que vous mouviez j'aurais - vous mûtes
je mouvrais
ils meuvent meus qu' ils meuvent que j'aie - ils murent

~ mouvons
mouvez

~'·
i;
plu

( pleu11oir il pleut pleuvant qu'il pleuve 1 il a plu 1 Il plut


il avait
il pleuvra il pleuvait il eut
( (manque)
il aura
il aurait
l il pleuvrait
) qu'il ait
~. 1
pourvoir . comme voir. Excepté futur simple (je pourvoirai),conditionnel présent (je
pourvoirais),passé simple, (je pourvus),subjonctif Imparfait (que je pourvusse).
J'. pu

pouvoir je peux (ou : puis) pouvant que je puisse j'ai pu je pus


tu peux que tu puisses j'avais - tu pus
je pourrai il peut je pouvais qu' il puisse j'eus - il put
-
i: nous pouvons nous pouvions que nous puissions j'aurai
-
nous pûmes

~.
je pourrais vous pouvez que vous puissiez j'aurais vous pûtes
ils peuvent (manque) qu' ils puissent que j'aie - ils purent
N.B. puis-je?

prévoir: commevoir, Excepté futur simple (je prévoirai), conditionnel présent (je pré-
voirais). 1·
ae raueoir : commeasseoir,

-96- -97-
)

INFINmF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PAJITICil'I: PRÉSENT SUBJONCrII' PRÉSr.NT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE 1 )

1•
Ftrnra 8DO'LE (complet) INDICATII' IIIPARl'ilT (complet) PASSÉCOMPOSÉ(l• p. 1.) (complet)
(l' pers. du slng.) (1• pers.du sing. et du plur.) 1111>.
PLUS-QUl:·PARl'AIT 1· )
PASSÉA!ITÉBŒUB 1

COIIDffiOMŒI. PBÉBl:lff 111:PÉRATII'


FUTUR ANTtBil:UB
(l' pers. du slng.) (complet)
... COIIDITIONN!L P4BSÉ
8UBJONCII1' PA88É
1
)

)
resu
recnoir je re50is recevant que je reçoive j'ai reçu je reçus )
que tu reçoives j'avais -- tu reçus

'
tu re§OiS
je recevrai il reçoit je recevais qu' il reçoive j'eus il reçut
que nous recevions j'aurai - nous reçûmes )
je recevrais
nous
vous
recevons
recevez
nous recevions f... que vous receviez j'aurais - vous reçûtes
ils refoivenl reçois J qu' ils reçoivent que j'aie - ils reçurent
)
recevons l
recevez f
ref104t . Nmme voir, su )
je sais sachant que je sache j'ai su je sus
,noi, 1
tu sais que tu saches j'avais - tu sus )
je saurai il sait je savais qu' il sache j'eus - il sut
nous s.ivons nous savions que nous sachions j'aurai - nous sûmes
)
je saurai, 1 vous savez que vous sachiez j'aurais - vous sûtes
ils savent sache qu' ils sachent que j'aie - ils surent
sachons
sachez
)
valu
valant que je vaille j'ai valu je valus )
11aloir je VIUX
tu vaux que tu vailles j'avais - tu valus
je vaudrai il vaut je valais qu' il vaille j'eus - il valut )
nous valons nous valions que nous valions j'aurai - nous valûmes
je vaudrais vous valez que vous valiez j'aurais - vous valûtes
ils valent (rare) qu' ils vaillent que j'aie - ils valurent )

vv
)
voyant que je voie j'ai vu je vis
r,oir je vois )
tu vois que tu voies j'avais - tu vis
'
1
qu' il voie j'eus - il vit
je verrai il voit je voyais
1
1 nous voyons nous voyions que nous voyions j'aurai - nous vîmes
)
je verrais vous voyez que vous voyiez j'aurais - vous vîtes
1
1 ils voient vois qu' ils voient que j'aie - ils virent
voyons )
1 voyez
voulu
1
1 que je veuille j'ai voulu je vovlvs
' r,ouloir je veux voulant
tu veux que tu veuilles j'avais - tu voulus
\ je voudrai il veut je voulais qu' il veuille j'eus - il voulut
1 nous voulons nous voulions que nous voulions j'aurai - nous voulûmes
1 je voudrais vous voulez que vous vouliez j'aurais - vous voulûtes
ils veulent veuille qu' ils veuillent que j'aie - ils voulurent
1 veuillons
veuillez

\ - 98- 1 -99-

l
..
,,
( tf
11
ij PAfflCIPE
PASSE PASSESIMPLE
( INFINmF
PRESENT INDICATIF
(complet)
PRESENT PARTICIPE PRÉSËNT
L'IDICATIJ'IMPARFAIT
h.... SUBJONCTII'l'RÉSEIIT
(complet) PAllBÉ COKl'Ollt (l• p. a.) 1 (complet)
FUTUB8DlPU
(1• pers. du slng.) (1• pers. du sing. et du plur.) '"'
? ·.
'.
l!m. PLUB-QUg.PJ.BrilT
P AllSÉ AfflBŒUB
( CONDITIOIIIIELPRÉSENT lllPÉRATIF 1
FuTUB A.'CTÉBŒUB
(1• pers. du slng.) (complet) CONDfflONNELPASSÉ
( SUBJONCîIF PA.IIEIÉ

(
abattre : commebattre.
D. - EN-RE
,~
ii
r
( admettre : commemettre. l
1
apparaitre : commeparaitre.
apprendre : commeprendre.
( atteindre : commeéteindre. attendu

attendre j' attends • 1tt~d1nt que j' ·.attende j'ai attendu i' attendis
( tu attends que tu attendes j'avais - tu attendis
j'attendrai il attend j' attendais qu' il attende j'eus - il attenqit
nous attendons nous attendions que nous attendions j'aurai - nous attendîmes
( j'attendrais vous attendez que vous attendiez j'aurais - vous attendîtes
ils attendent attends qu' ils attendent que j'aie - ils attendirent
attendons
( 1 attendez

( battu
battre je bits b1tt1nt que je batte j'ai battu j$ battis
( tu I bats que tu battes j'avais - tu battis
je battrai il · bat je battais qu' il batte j'eus - il battit
nou's battons nous battions que nous battions j'aurai - nous battîmes
( je battrais vous battez ! que vous battiez j'aurais - vous battîtes
ils battent bats i qu' ils battent que j'aie - ils battirent
battons
( 1 battez

( bu
..
.,~·-,_, ,..,..•
buvant que je boive j'ai bu je bus
boire je bois
( tu bois que tu boives j'avais - tu bus
je boirai il boit je buvais qu' il boive j'eus - il but

(
nous buvons nous buvions que nous buvions j'aurai - nous bûmes
je boirais vous buvez que vous buviez j'aurais - vous bûtes
ils boivent bois qu' ils boivent que j'aie - ils burent
( buvons
buvez
combattre : commebattre.
( commettre : commemettre.
comprendre : commeprendre. conclu
( j que je conclue j'ai conclu je conclus
conclure je conclus concluant
tu conclus '1 que tu conclues j'avais - tu conclus
( je conclurai il
nous
conclut
concluons
je concluais
nous concluions
qu' il conclue
que nous concluions
j'eus
j'aurai
-
-
il conclut
nous conclûmes
1 je conclurais vous concluez que vous concluiez j'aurais - vous conclûtes
( ils concluent conc1us qu' ils concluent que j'aie - ils conclurent
concluons
1 concluez
(
1 -100- -101-

~
------ ----- -

)
INFINITIF
PRESENT INFINITIFPRESENT I'.\RTICIPE PRts~"T St:BJOXCTIF PRÉSEIIT PARTICIPE
PASSE PASSESIMPLE
(complet) (complet) PASSÉ COMPOSlt (1• p. a.) (complet) i
)
FUTUR Sll(PLE
(l• pers. du sing.)
hDIC.\TIF lllPARFAIT
(1° J!l'rs.du ijiug.et du plur.} IND.PLUB-QUE·PARrilT 1 1
PASSÉ J..'ITÉRIEUR

'
CONDITIONNEL PRÉSENT IliPÎ-:llATIF
(11 pers. du sing.) (l'Olll)llet) FUTUR ANTÉRIEUR
1 1 )
CONDITIONNEL PASSlt
SUBJONCTIF PASSÉ
)
conduit
j'ai conduit je conduisis )

~
conduire je conduis conduiHnt que je conduise
tu conduis
.t..
que tu conduises j'avais
-
- tu conduisis
conduisit
je conduirai il conduit je conduisais qu' il conduise j'eus il )
nous conduisons nous conduisions
.
que nous conduisions j'aurai - nous conduisîmes
je conduirais vous conduisez . que vous conduisiez j'aurais - vous conduisîtes
ils conduisent conduis . qu' ils conduisent que j'aie - ils conduisirent )
conduisons
conduisez 1 1
coR/ondre : commefondre. connu
)
connaître 1 je connais connais11nt que je connaisse j'ai connu je connus
tu connais que tu connaisses j'avais - tu connus 1
)
je connaitrai il connait je connaissais qu' il connaisse j'eus - il connut
nous connaissons nous connaissions que nous connaissions j'aurai - nous connûmes i
)
je connaitrais 1 vous connaissez que v~us connaissiez j'aurais - vous connûtes
ils connaissent connais qu' ils connaissent que j'aie - ils connurent
connaissons
connaissez
)
construire : comme conduire.
contraindre : commecraindre.
1 )
com,aincre : commevaincre.
correipondre : comme attendre. cousu
je cousis )
coudre 1 je couds cousant que je couse j'ai cousu
tu couds que tu couses j'avais - tu cousis
je coudrai il coud je cousais qu' il couse j'eus - il cousit )
nous cousons nous cousions que nous cousions j'aurai - nous cousîmes
je coudrais 1 vous cousez que vous cousiez j'aurais - vous cousîtes
ils cousent couds 1 qu' ils cousent que j'aie - ils cousirent )
cousons
cousez 1 1 1
craint )
craindre 1 je crains craignant que je craigne j'ai craint je craignis
tu crains que tu craignes j'avais - tu craignis
)
je craindrai il craint je craignais qu' il craigne j'eus - il craignit
nous craignons nous craignions que nous craignions j'aurai - nous craignîmes
je craindrais 1 vous craignez que vous craigniez j'aurais - vous craignîtes )
ils craignent crain~ qu' ils craignent que j'aie - ils craignirent
craignons )
craignez
cru
1 j'ai cru le crus )
croire 1 je crois croyant que je croie
crus
tu crois 1 que tu croies j'avais - tu
je croirai il croit je croyais 1 qu' il croie j'eus - il
nous
crut
crûmes
nous croyons nous croyions
1
1 que nous croyions j'aurai - )
je croirais 1 vous
ils
cro~ez
croient crois
!
1
que vous croyiez
qu' ils croient
j'aurais
que j'aie
-- vous
ils
crûtes
crurent
croyons i )
croyez

-103-
)
-10!!-
1
( -~
INFINmF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PARTICIPE PaÉSUl' SUB.JONCTIF
PRÉSENT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE
( FUTUR8Dü'LI:
(l• pers. du sing.l
(complet) INDICATIF IMPJ.BJ'AIT
(1• pers.du sing. et du plur.)
(complet) Pwnt COMPOSÉ (1• p. a.)
lffl>. PLU8-(IUl:-PABJ'AIT
J (complet)

( CoNDmONIŒL PRÉSENT lKPtBATIF PASSÉ .l?ITÉBIEUR


(1• pers. du sing.) (complet) FuTUB.l?ITÉBIEUB
CoNDfflON!IEL PASSÉ
( SUBJONCTIF PASSÉ

( crû
Hf '1.

croître je crois croissant que je croisse j'ai crO je crûs


( tu croîs que tu croisses j'avais - tu crûs
je croitrai il croît
nous croissons
je croissais
nous croissions ~
qu' il croisse
que nous croissions
j'eus
j'aurai
-- il crût
nous crûmes
( je croitrais vous croissez que vous croissiez j'aurais - vous crOtes
ils croissent crois ~ qu' ils croissent· que j'aie - ils crûrent
( • croissons ;
1 croissez
! cuit
(
cuire je cuis cuisant que je cuise j'ai cuit je cuisis
(
tu cuis que tu cuises j'avais - tu cuisis
je cuirai il cuit je cuisais qu' il cuise j'eus - il cuisit
nous cuisons nous cuisions que nous cuisions j'aurai - nous cuisîmes
(
je cuirais vous cuisez que vous cuisiez j'aurais - vous cuisîtes
ils cuisent cuis
cuisons
qu' ils cuisent que j'aie - ils cuisirent

( 1 1 cuisez
décrire: commeécrire.
(,e) défaire: commefaire.
( défendre : commeattendre.
dépendre: commeattendre.
déplaire : commeplaire.
( de•cendre: commeattendre.
détruire; commeconduire.
dit
( dire je dis disant j'ai dit je dis
que je dise
tu dis que tu dises j'avais - tu dis
( je dirai il dit je disais qu' il dise j'eus - il dit
nous disons nous disions que nous disions j'aurai - nous dîmes
je dirais vous dites que vous disiez j'aurais - vous dîtes
( ils disent dis
disons
1 qu' ils disent que j'aie - ils dirent

1 1 dites
( dirparaÎlre: commeconnaître.
écrit
( écrire j' écris écrivant que j' écrive j'ai écrit j' écrivis
tu écris 1 que tu écrives j'avais - tu écrivis
j'écrirai il écrit j' écrivais 1 qu' il ernve j'eus - il écrivit
( nous écrivons nous écrivions 1 que nous écrivions j'aurai - nous écrivîmes
j'écrirais vous
ils
écrivez
écrivent écris
1
1 que vous écriviez j'aurais
que j'aie
-- vous écrivîtes
ils écrivirent
( écrivons
! qu' ils écrivent
l
1 écrivez
élire : commelire.
( érneure: commemettre.
l entendre: commeattendre.
(
-104- -105-
<'l
)

)
, INFINITIF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PuricIP1:PBÊBIC!ff SUBJONCTIF PRÉSl'.IIT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPLE
. Flm7B IDO'LI (complet) IIIDICATIF IKPAlll'AIT (complet) PA.1!8BCOKP08B (1• p. s.) (complet) )
(l• pers. du sing.) (l• pers.du slng. et du plur.) IIID. PLUB-QUl:·PAlll'AIT
Co11DmOffllEL Pll.l!:slC!ff IMPÉRATIF PASSÉ A.IITÉRŒUll. )
(l• pers. du slng.) (complet) FuTUll. Al'ITÊRŒUll.
COIIDITIONIŒL PJ.88B
SUBJONCTIF PAlld )

éteint
)
i' éteignis )
éleindre j'
tu
éteins
éteins
éteignant

j'
1 que j' éteigne
que tu éteignes
éteigne
j'ai
j'avais
j'eus
éteint
tu
il
éteignis
éteignit

't
j'éteindrai il éteint éteignais qu' il
nous éteignons nous éteignions
i que nous éteignions j'aurai nous éteignîmes )
j'éteindrais vous éteignez que vous éteigniez j'aurais vous éteignîtes
ils éteig~ent éteins qu' ils éteignent que j'aie ils éteignirent
éteignons j
)
éteignez

(,')étendre: commeattendre.
udure : commeconclun.

faire je fais faiunt que je fasse j'ai


fait
fait je fis
, )

tu fais que tu fasses j'avais tu fis )


je ferai il fait je faisais qu' il fasse j'eus il fit
nous faisons nous faisions que nous fassions j'aurai nous fîmes
je ferais vous faites que vous fassiez j'aurais vous fîtes )
ils font fais qu' ils fassent que j'aie ils firent
faisons
faites )
/endre : commeattendre.
fondu )
fondre je fonds fondant que je fonde j'ai fondu je fondis
tu fonds que tu fondes j'avais hJ fondis )
je fondrai il fond je fondais qu' il fonde j'eus il fondit
nous fowdons nous fondions que nous fondions j'aurai nous fondîmes
je fondrais vous fondez que vous fondiez j'aurais vous fondîtes )
ils fondent fonds qu' ils fondent que j'aie ils fondirent
fondons )
fondez
inrcrire; commeécrire. )
imtruire : commeeonduire.
interdire: commedire. Excepté : Indicatif présent 2• p. s. : vous intenlieez.
introduire : commeconduire. )
joint

join,lre je joins joignant que je joigne j'ai joint je joignis )


tu joins que tu joignes j'avais tu joignis
je joindrai il joint je joignais qu' il joigne j'eus il joignit

je joindrais
nous joignons
vous joignez
ils joignent
nous joignions

joins
joignor.s
joignez
que nous joignions
que vous joigniez
qu' ils joignent
j'aurai
j'aurais
que j'aie
nous joignîmes
vous joignîtes
ils joignirent
'
)

)
-106- -107-
(
. -
PASSE
SIMPLE
r 8UBJ0l1CTU' PBJtu:zfr PARTICIPE
PASSE
( INFINmF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PABTICIP& PU8l:IIT
FuTUB lom.l (complet) llmICATIJ' DlPill'ilT (complet) PASSÉ OOKPOst (1• p. 8.) 1 (complet)
! IND.PLUS-QUE·P.lBFA.IT
(1• pers. du aine.) (1•pers. du al.ng.et du plur.)
( j PASSÉ A..NT*8IEUB
CollDfflOMŒL PBDllll'I IKPÉB.lTII' FuTUB A..NTÉBIEUB

(
(1• pers. du aing.) (complet) CONDITIONNELPASSÉ .!
SUBJO:<ICTIFPASSÉ 1
1
( 1
lu i
1
( lire je lis lisant que je lise j'ai lu je lus
tu lis que tu lises j'avais - tu lus

( je lirai il lit je lisais qu' il lise j'eus - il lut


1
nous lisons nous lisions ,. que nous Iisions j'aurai - nous lûmes
je lirais VOUS lisez T que vous lisiez j'aurais - VOUS lûtes
( ils lisent ' lis qu' ils lisent que j'aie - ils lurent
lisons
lisez
'
C

( '
luire : commeconduir:e,Excepté participe passé : lui. mis
( fflA!ttre je mets mettant que je mette j'ai mis je mis •!1
~
tu mets que tu mettes j'avais - tu mis
( je mettrai il met je mettais qu' il mette j'eus - il mit
nous mettons nous mettions que nous mettions j'aurai - nous mîmes
je mettrais vous mettez que vous mettiez j'aurais
que j'aie -
- vous
ils
mîtes
mirent
( ils mettent mets qu' ils mettent
mettons
mettez
(
mordre: commeattendre. né
( naitre 1 je nais naissant que je naisse je suis né(e) ie naquis
tu nais que tu naisses j' étais - :u naquis
( je naîtrai il nait je naissais qu' il naisse je fus - il naquit
nous naissons nous naissions que nous naissions je serai - nous naquîmes
je naitrais vous naissez que vous naissiez je serais - vous naquîtes
qu' ils naissent que je sois - ils naquirent
( ils naissent nais
naissons
i naissez
( 1
nuire : commeconduire. Ei:cepté participe passé : nui.
1 paraitre : commeconnaitre,
( peindre : commeéteindre.
1 pendre : commeattendre. perdu
(

( 1
l perdre

je perdrai
je
IU
Il
perds
perds
perd
perdant

je perdais
que
que
qu'
je perde
lu perdes
il perde
j'ai
1'avais
j'eus
perdu
-
-
je
tu
il
perdis
perdis
perdit
nous perdons nous perdions que nous perdions j'aurai - nous perdîmes
1
1 je perdrais vous perdez que vous perdiez j'aurais - vous perdîtes
( ! ils perdent perds qu' ils perdent que j'Jie - ils perdirent
~
perdons
( 1 1 perdez
pe~ttre : commemettre.
(,e) plaindre : commecraindre,
(
-108- 1 -109 -
(
)

)
INFINITIF
PRESENT INDICATIF PRESENT P.uncIP1: PARTICIPE
PASSE PASSESIMPLE
FuroJt8IllPLE
PRtsll:IIT SuBJO!ICTII' PRÉSENT
PASSÉ
COIIPOSÉ (1•p. 8.) (complet)
)
(complet) IIIDICATIJ' llü'Alll'ilT (complet)
(1• pers. du sine.) (1•pers. du sing. et du plur.) I.ND.PLU8-QGE·PARFA1T
COIIDITIONIIELPRÉSENT lKPÉRATII'
~
,t.
PASSÉA!ITÉRIEUR )
(1• pers. du sing.) (complet) )!''UTUBA...'lTtRIEUR

'
":· CONDITIONNELPASSÉ
L
,. )

1
SUBJOllCfIF PASSÉ 1
t
j )
plu
plaire je pl1i1 que je plaise j'ai plu je plus )
ff pl1l11nt
11' lu plais ! que lu plaises j'avais - tu plus
n: je plairai il plaît
nous plaisoM
je plaisais 1 qu' il plaise j'eus ·
j'aurai
-- il
nous
plut
plûmes )
·11 nous plaisions ~ que nous plaisions
''
,.1 je plairais vous plaisez ; que vous plaisiez j'aurais - vous plûtes
ils plafsent plais l qu' ils plaisent que j'aie - ils plurent
)
ri
.,, plaisons
;
!
plaisez
po,adre: commefondre. )
pouriuivre : comme1uivre.
pris
)
prendre je prends j'ai pris je pris
prenant que je prenne
1
11
je prendrai
tu
il
nous
prends
prend
prenons
je prenais
que tu prennes
qu' il prenne
j'avais
j'eus
j'aurai -
-
-
tu
il
nous
pris
prit
prîmes
)
li je prendrais vous prenez
nous prenions que nous prenions
que vous preniez j'aurais - vous prîtes
ils prennent prend~ qu' ils prennent que j'aie - ils prirent )
11' prenons
prenez 1 1 )

ij prétendre : commeattendre.
ptoduire : commeconduire.
promettre: commemettre. 1 )
! reconnaître : commeconnaître.
réduire : commeconduire 1 )
re/aire : commefaire.
rejoindre : commejoindre. )
relire : commelire.
(,e) remettre: commemettre.
' )
(,e) rendre: commeattendre.
(,e) répandre : commeattendre. )
repeindre: commeéteindre.
réporulre: comme fondre. )
reprendre: commeprendre. 1 résolu
ré.oudre je j'ai résolu je résolus )
résous résolvant que je résolve
tu résous que lu résolves j'avais - tu résolus
je résoudrai il résout je résolvalS qu' il résolve j'eus - il résolut
)
nous résolvons nous résolvions que nous résolvions j'aurai - nous résolûmes
je résoudrais vous
ils
résolvez
résolvent résous
que vous résolviez
qu' ils résolvent
j'aurais
que j'aie
-- vous
ils
résolûtes
rés0lurent )
résolvons
résolvez ! 1
)
- llO- 1 -lll-
\
(
L,
[.~:
(

(
INFINITIF
PRESENT
Ft'TUR SDO'LIC
INDICATIF
PRESENT
(complet)
PARTICIPE PRÉSENT.
b°DICATIF IKPARFAIT
,...,.
't;

~c
SUBJO~CTII' PRÉSENT
(complet)
PARTICIPE
PASSE
PASSÉ COJIPOSÉ (19 p. S.)
PASSE
SIMPLE
(complet)
(l• pers. du slug.) (1• pers. du sing. et du plur.) l:iD. PLUS-QUE-PARFAIT

( COIIDITIONIIEL PRÉSENT h!Pt:R.\TIF l P!,SSÉ '-''TÉRIEUR .1


(1• pers. du sing.) (complet) ~-vn;aA~'TÉRIEUR
Co:mlTION:iEL PASSÉ il"
1 St:BJONCTIF PASSÉ '.f
( 1
il
( 1:
! ri 1

(
rire je
tu
ris
ris
riant
! que
que
je
tu
rie
ries
j'ai
j'avais -
ri je
tu
ris
ris 1
je rirai il rit je riais -
( je rirais
nous
vous
rions
riez
nous riions
1
1
1
1
qu'
que
que
il
nous
vous
rie
riions
riiez
j'eus
j'aurai
j'aurais
-
-
il
nous
vous
rit
rîmes
rites
Il
i!
ils rient ris
rions
i qu' ils rient que j'aie - ils rirent
( 1
' riez

(
1
i
iompu
( rompre je romps rompant
1
1 que je rompe j'ai rompu je rompis
. tu romps que tu rompes j'avais - tu rompis

(
je romprai il rompt je rompais qu' il rompe j'eus - il rompit
nous rompons nous rompions
1
que nous rompions j'aurai - nous rompîmes
je romprais vous rompez que vous rompiez j'aurais - vous rompîtes

(
ils rompent romps
rompons
qu' ils rompent que j'aie - ils rompirent

rompez
( iatis/aire: comme faire.
soumettre : comme mettre.
( ,ourire : comme rire.
suffi
( iuffire je suffis suffisant que je suffise j'ai suffi je suffis
tu suffis i que tu suffises j'avais - tu suffis

( je suffirai il suffit je suffisdis i1 qu' il suffise j'eus - il suffit


nous suffisons nous suffisions que nous suffisions j'aurai - nous suffîmes
je suffirais vous suffisez que vous suffisiez j'aurais - vous suffîtes
( ils suffisent suffis
suffisons
1 qu' ils suffisent que j'aie - ils suffirent

suffisez
(
1
suivi
(
1ui11re je suis suivant que je suive j'ai suivi je suivis
(
tu suis que tu suives j'avais - tu suivis
je suivrai il suit je suivais qu' il suive j'eus - il suivit

je suivrais
nous
vous
suivons
suivez
nous suivions que nous suivions j'aurai
j'aurais
-- nous
vous
suivîmes
suivîtes
( que vous suiviez
ils suivent suis qu' ils suivent que j'aie - ils suivirent b

(
iurprendre : comme prendre.
1
suivons
suivez
i i
(
-ll2- 1 -113-
(
)

)
SUBJONCTIF PRÉSENT PARTICIPE
PASSE PASSE
SIMPlE
INFINITIF
PRESENT INDICATIF
PRESENT PARTICIPE rBÉSE!IT
PASStCOIIPOSÉ (1• p. S.) (complet)
(complet) h1>1CATIF IMPARFAIT
(complet) )
FUTUR SIKPU: bo. PLUS·QUE·PARFAIT
(1• pers. du sing.) netl!'rs. du sing. et dn plur.) PASSÉ .\~'TÉRIEUR
CONDITIONNELPBÉSE!IT Jl&PÉRATIF FUTt'R A.'ITÉRIEUR )
(1• pers. du sing.) (complet) CoNDlTIO:l!l"ELPASSÉ
SUBJO!l'CTIF PASSÉ
)

tv )
que je me taise je me suis tu(e) je me tvs
(,e) taire je me tais (se) taisant que tu te taises je m' étais tu te tus )
tu te tais qu' il se taise je me fus il se tut
je me tairai il se tait je me taisais que nous nous taisions je me serai nous nous tûmes
nous nous taisons nous nous taisions que vous vous taisiez je me serais vous vous tûtes )
je me tairais vous vous, taisez qu' ils se taisent que je me sois - ils se turent
tais-toi 1
ils se taisent
taisons-nous )
taisez-vous

,
)
tendre: romme attendre.
tondre: comme fondre.
tordre : comme attendre.
traduire : comme conduire.

t1aincre 1 je
tu
vaincs
vaincs
vainquant
1
1

i
que je
que tu
vainque
vainques
j'ai
j'avais
vaincu
vaincu je
tu
vainquis
vainquis
,
qu' il vainque j'eus il vainquit
je vaincrai il vainc je vainquais
que nous vainquions j'aurai nous vainquîmes )
nous vainquons nous vainquions j'aurais vous vainquîtes
que vous vainquiez
je vaincrais 1 vous vainquez ils vainquirent
ils vainquent vaincs
qu' ils vainquent que j'aie )
vainquons
vainquez
)
vendre: comme auendre. vécu

vivant
que je vive i'ai vécu je vécus )
vivre 1 je vis que tu vives ïàvais tu vécus
tu ,is il vécut
qu' il vive j'eus
je vivrai il vit je vivais que nous vivions j'aurai nous vécûmes )
nous vivons nous vivions que vous viviez j'aurais vous vécûtes
je vivrais 1 vous vivez qu' ils vivent que j'aie ils vécurent
ils vivent vis )
vivons
vivez
)

)
-115-
-114-
(
Il est devenutout rouge.
j126j
7.L'EMPLOIDESAUXILIAIRESETREnAVOIR Mes grands-parentssont morts.
( Il est né le 19 avril 1960.
Nous sommesvenu{e)spour parler à François.
( A. LAPLUPART
DESVERBES
FRANÇAIS
SECONJUGUENT
AVECAVOIR:
aller, arriver,(r)entrer,rester, retourner,(re)tomber,
( La semaine passée, Nicole a eu un mauvais bulletin. (re)partir,sortir, (re)venir,devenir, mourir,naître.
Mireille a acheté une demi-livre de beurre.
Venez vite I Papa vous a appelé{e)s. (YOiraussi le n • 126C).
( Paul a levé la main pour répondre.
J'auraifini mon devoir dans cinq minutes.
Je les ai vu(e)s ici il y a à peine un quart d'heure c) tous les verbes à la .voix passive :
( Max n'a pas bougé du tout.
Cette fois, j'ai couruplus vite que toi.
Tu n'as pas bien dormicette nuit? Le nouveaudisque fut lancé par la firme H.M.V.
( Il a neigé pendant plusieurs heures. La lettre a été envoyéehier.
Il a plu toute la nuit. Par qui ce cadeau nous est-il offert ?
(
REKARQUE
: faites surtout attention aux \·erbes suirants :
( C. SECONJUGUENT AVECETRE,TANTOT
TANTOT AVECAVOIR:
li a toujours été le premier de sa classe.
La leçon a commencéà huit heures et demie.
( J'ai oublié de faire mon devoir.
a) Certains verbes de mouvement :
Paul n'a pas réussi à son dernier examen : il a échoué.
J'ai suivi le match à la T.V.
( Maxa couruà la maison. Je suis entrépar ici. On a entré cette armoire par la fe-
Il a succédé à son père. nêtre.
Il est déjà rentréde l'école. J'ai r:!!!!.r,é
la voituredans le garage.
( A quelle heure eit-il sorti? Il a sorti un revolver de sa poche.
être, commencer,oublier, réussir, Mon frère est monté à sa chambre. L'employé11 monté mes bagages.
( Je suis descendudepuis une heure. J'ai déjà descendu ma valise.
suivre, courir,succéderà, échouer.
Le train est déjà passé. Il m'a passé ses notes.
( J'ai passé del'X lignes.

( B. SECONJUGUENT
AVECETRE: employéintra.nsitirement 1 1 employétransitivement
avec etre avec avoir
( a) tous les verbes pronominaux :
'--------------'
( Je me suis lavé dans la salle de bains. ·b) Certains verbes intransitüs, selon qu'on veut insister sur l'action
On ne s'est pastrop ennuyéce soir ? (avoir) ou sur le résultat (être) :
Il s'est promenédans le jardin.
( Une demi:heure plus tard, je m'en suis allé. Pendant sa maladie, il a beaucoup En le revoyant; je me suis écrié :
maigri. • Comme tu es maigri1•
( b) quelques verbes intransitüs :
li a beaucoup vieilli pendant ces Comme il est vieilli maintenant1
deux ans.
Je suis allé acheter cette revue ; Monsieur l'agent, ma valise est dis-
( Hier soir, ils sont arrivéschez nous.
pendant ce temps-là, ma valise parue depuis une heure.
Par où êtes-vous entré(e)s?
Mon frère est resté à l'école. a disparu.
( L'assassinest retournésur le lieu de son crime.
Je suis tombé à l'eau. action résultat
Brigitteet Alice sont partiespour l'école.
( Où est Brigitte ? Elle est sortie.
Qui est allé chez le professeur ? Rou.RQUE
: Le français parlé tend à employer avoir dans les deux cas.
(
-116- -117-

\
t~
)
ri..,,
111'
t-
!~ )
j1211
s. ORDRE
DESMOTSDANSLESTEMPS
COMPOSES li
1~
n 3. l'ACCORD
DUVERBE
AVECSONSUJET )
A. PLACEDEL'AUXILIAIRE
ETDU PARTICIPE
PASSE

Luc,tv. es rentrétrop tard.


l12al 1. PLUSIEURS
SUJETS )
Où est ton livre ? Je l'ai oublié, Monsieur. A. COORDONNES PARET
J'avaisdemandéà Nicole de venir chez nous. ; Jeanet son frère restent à la maison.
)
Elle était arrivéela première.
Quand il eut terminéson devoir, il se mit à écrire une lettre.
i. Monami et ses parentsont fait un beau voyage.
Quand le train fut parti, les voyageurss'installèrent.
1 ~- L'unet l'autreviendront. )
j ;. Jean et toi (, vous) restez à la maison.
Il auraterminéce travail avant demain matin. i ~
Monami et toi (. vous) avez fait un beau voyage.
A cette heure-là, je serai retourné. 1- )
Si elle avait fait attention, elle auraitpu répondre. l Jean et moi (. nous) restons à la maison.
Je serais revenus'il ne m'avait pas demandé de rester. Monami et moi (, nous) avons fait un beau voyage.
1 Toiet moi (, nous) restons à la maison. )
Toiet moi (, nous) sommesrestés ici.
La plupart du temps, l'afixiliaire et le Jean, toi et moi (. nous) devons partir directement.
participe passé ne se séparent pas. )
1
* Si le vcr\Jes'accorde avec plusieurs sujets coordonné!!par et,
il se met au pluriel. )
8. PLACE
DU SUJET * Si les sujets sont de pcrHonnesdifférentes, la première personne
l'emporte sur la deuxièmeet la troisième,la deuxièmel'emporte )
Où es-tu allé hier soir ?
A-t-ilracontécela à·papa ? sur la troisième.
A-t-onjamaisvu chose pareille ? )
B. COORDONNES
PAROU OU PARN/
Dans la phrase interrogative avec inversion, le sujet Jein ou Pierrevous aideront. )
Ni papa ni mamanne peuvent le savoir.
{pronom personnel ou on) Ni l'un ni l'autrene peuvent le savoir.
se place entre l'auxiliaire et le participe passé. Jean ou Pierresera premier. )
Ni Jean ni Pierrene sera premier.
L'unou l'autreviendra.
)
C. PLACEDELA NEGATION Toiou moi serons présents.
Ni lui ni toi ne pouvez aller au cinéma.
Je n'ai pas vu mon cousin depuis huit jours. )
Ils n'ont plus voulu nous écouter. • Si le ver\Jc s'accorde avec plusieurs sujets coordonnés par ou
Jusqu'à maintenant, Paul n'est jamaisarrivé à temps. ou par ni, il se met au pluriel sauf si le sens s'y oppose.
On n'a rien demandé à personne. )
Il ne me rapas encore dit. • Si les sujets sont de personnes grammaticales différentes, la
première personne l'emporte sur la deuxième et la troisième, )
la deuxièmel'emporte sur la troisième.
La négation encadre l'auxiliaire et les
pronomsatones (voir aussi le n• 260) * L'un ou l'autre veut toujours le verbe au singulier. )

112912.
C'EST... QUI )
-- C'est moi qui viendrai.
C'est toi qui as prisles billets. )
C'est nous qui avons raison.
C'est Jean et moi qui avons dit cela.
C'est Mireilleet toi qui devez faire cette course. )

* Le ver\Je s'accorde avec le sujet placé entre c'est ... qui. )


* Voir aussi le n' 116.
)
- ll8- -J..1.J- 1 ""

\
;i
/!
(
't .

(
113013.
LESUJET
ESTUN COLLECTIF
OU UN ADVERBE
DEQUANTITE i,§-
i 4. LEVERBE
ETSONADVERBE
~
A. Beaucoupde patience est nécessaire pour faire ce travail.
Peu de temps nous reste.
( Tropd'activité vous nuira. i
1
(
Beaucoup(peu) de gens l'ont vu.
Tropd'élèves ont échoué. lm l 1. ROLEETESPECES
(
Beaucoup(peu) sont venus.
Tous les élèves étaient attendus : trop sont restés absents. I;
F
A. ROLE :I
( Beaucoup + complément au singulier~ verbe au singulier i'
l
J;ad1·erhe est un mut (ou un groupe de mots) im·ariablequi modifie le sens
:'
Peu + complément au pluriel~ verbe au pluriel lC a) d'un Yerbe: Ne parlez pas si vite, parlez lentement.
( Trop sans complément ~ verbe au pluriel 1 b) d'un adjectif: Ce travail est très difficile. (mir aussile n• '.!21) i
1
c) d'un autre adrerbe : Il parle très bien.
( B. la plupartde l'argent a été dépensé. d) d'un groupede mots (d'une proposition) :
la plupartdu mondedit cela.
Il est arrivé longtempsavant les autres.
( la plupartdes élèves resteront ici.
C'est exadement ce que je veux.
la plupartdes camaradessont rentrés.
la plupartde nous sommes satisfaits. 1
( Est-ce que toutes les filles sont arrivées ? la plupart sont arrivées, mais L'adverbepeutêtre : 1
pas toutes. 1
a) un mot simple : bien, très, demain ;
( b) un mot composé: peut-être, là-dedans;
;l
la plupart + complément au singulier ~ verbe au singulier
( + complément au pluriel ~ verbe au pluriel c) une locution: tout de suite, tout à fait.
sans complément ~ verbe au pluriel
(
B. LESCOMPLEMENTS
DEL'ADVERBE
C. Une vingtaine de soldats ont été blessés (a été blessée).
Une vingtaine de livres ont été vendus (a été vendue) à moitié prix. i
( Le cmnplémentde l'adrerl>e peut être :
1
Une dizaine d'élèves sont absents.
Une douzaine coûte 25 francs belges.
!
( Un groupe d'élèves n'étaient (n'était) pas d'accord. a) wt adverbe:
Une troupe de soldats défilaient (défilait) dans la ville.
Il ne réfléchitpas assez longuement.
Une foule de gens ont protesté. i:
( Ne cours pas si vite ! ,,

Ecoutezplus attentivementla prochaine fois.
Si le sujet est un collectif, le Yerbe se met au singulier ou au 1,.
( pluriel, selon le sens : b) wi pronom introduit par une préposition ou par que: '!
- le verbe s'accorde avec le collectif si l'on considère en bloc les Il se trouva, malheureusement pour lui, enfermé.
( êtres ou les objets dont il s'agit ; Heureusement pour nous, le professeur est de bonne humeur.
·,1
- le verbe s'accorde avec le complément si l'on considère en détail li trouva la réponse plus lac1/ementque nous.
( (dans leur pluralité) les êtres ou les objets dout il s'agit.
c) un nom introduit par une prépo,-itionou par que :
( D. Plus d'un (élève) s'est trompé. J'ai reçu assez d'argent.
Plus d'une question a été posée. Beaucoupde nos amis étaient là.
( Moinsde deux mois sont passés. Il marcheplus vite que ses amis.

d) une proposition:
Après plus d'un,le verbe se met au singulier.
( Il retourne là où il a perdu son argent.
Après moinsde deux, il' rerbe se met au pluriel.
Elletravaille si ma/ que le professeurdoit la mettreà la porte.
(
-120- -121-
(
1'
i1' )
.1
C. ESPECES
D'ADVERBE - quelques adverbesen -ment, e.a. terriblelllAlnt, diablelllAl,U,
lllAlnt,complètement :
énormément, infini-
'
?i
·1 )
Selon le sens, on peut distinguer sept catégories d'adverbes. A chaque catégorie on Î
peut ajouter un certain nombre de locutions adverbiales. lis jouent terriblementbien. :j
i
Il fait diablementchaud. )
Il est néanmoins évident que certains ad,erbes. selon le sens qu'ils prennent dans la Je vous serai infinimentreconnaissant.
phrase, peu,ent appartenir tantôt à telle catégorie, tantôt à telle autre :
Restez ici (lieu). t.. Tu l'avais complètementoublié, n'est-ce pas?
- certaines locutionsadverbiales: à moitié, à demi, à peine, à peu près, au moins,

11 )
D'icià demain, vous apprendrez davantage (temps). tout à /ait, tout au plu,: !:
:1
Il travaille bien (manière). 1 )
J'étais à moitiémort de fatigue.
Il a bien gagné cent courses (opinion). Ne faites jamais les choses à demi.
C'est bien simple (intensité). Elleest à peine guérie.
)
1 Il y auraau moinsmille spectateurs.

a) Lesadverbes de manière.
r Lesautressont tout à fait contre notre projet.
Il pèse à peu près cent kilos. )
î~ Il a vingt ans tout au plus.
A cette catégorie appartiennent : • ~
"I c) Lesadverbesde temps. )
!il - la plupart des adverbes en -IIIAlnt.(Pour la formatior, ,oir les n•• 13!!,133) :
A cette catégorie appartiennent :
f Il a été gravementblessé. )
Tu as fait énormémentde fautes. - les adverbes suivants : alora, aprè,, après-demain, aujourd'hui, auparavant,
:;1 Ont-ils vraimentperdu le match ? auuilôt, a11ant,avant-hier, bientot, déjà, demain, depui,, désormais, encore, )
en/in, eruuite, entre-temps, hier, jadis, ja11UJÎI,lon,temp1, lora, maintenant,
- les ad,erbes suirnnts : ainsi, bien, comme, comment, ensemble, exprès, 11UJI, par/oi,, puis, tantot, etc. : ·
mieux, pi,, plu101, vite, volontiers, etc. :
t! Je ne vous ai jamais rencontré auparavant. )
Comments'est-il débrouillé ? Bien. Mes parents habitaient ici autrefois.
Il a mal répondu, mais il ne l'a pas fait exprès.

i Nous vous aiderons volontiers.

- un certain nombre d'adjectifs employésad,erbialement (roir le n• 42) :


Désormaisje vous inviteraichaque fois.
Lon de mon voyage en Afrique, j'ai visité le Zaïre.
Vas-yI C'est maintenantou jamais.
)

- les locutions adl'erlliales suivantes : à l'instant, à praent, de temps en temps, )


Les oiseaux volent bas.
Vous réussirez à force de travaillerdur.· jusque-là, tout à coup, tout à l'heure, tout de suite, etc. :
Vous l'avez payé très cher. Il est parti à l'instantoù le téléphone a sonné. )
Commentva-t-ilà présent?
- les locutions adverbiales suirnutes : à tort, à propos, à loi,ir, de mal en pi,, Il viendra vous voir tout à l'heure.
en vain, etc : L'enfantavait été sage jusque-là. )
l
Je suis allé le voir à propos des examens.
Ils ont été punis à tort. d) Les adverbesde lieu. )
.l Je vous répondrai à loisir.
H Le malade va de mal en pis.
Je l'ai appelé en vain.
A cette catégorie appartiennent :
)
Il.,
..
·- les adverbes suivants : ailleurs, autour, avant, çà, contre, dedans, dehors,
1
derrière,dessous, de11u1, devant, ici, là, loin, où, partout, proche, r, etc. :
b) Les adverbes de quantité (ou d'intensité). Voir aussi le n' 107). Vous chercherezen vain ailleun.
)
Il n'y avait rien dedansni dessous.
A cette catégorie appartiennent : Il fait très froid dehon. )
Cachez-vousderrièrecet arbre.
- les adverbes suirants : as.,ez. auui, autant, autrement, l,eaucoup, comme, com- Je l'ai remarqué prèsde la forêt.
ment, davantage. enriron, fort, l(llerl'. moins, moiti,;, par trop, pas mal,
- les locutions adverbiales suivantes : autre part, ci-après, ci-contre, en arrière,
peu, presque, que, quelque, si, tant, tellement, tout, très, trop : en avant, là-bas, là-haut, nulle part, par-ci par-là, quelque part, un peu partout,
Elle était toute contente. etc.:
Je serai fort heureux de les revoir. Pourquoi sont-ilsrestés en arrière?
Combiennous coûtera ce bâtiment ? Nous avons regardé par-cipar-là(un peu partout).
Après avoir marché quelquedeux heures, il s'arrêta. Vous trouverez d'autres exemples ci-après.
Commeje suis fatigué! Je ne l'ai aperçu nulle part.
Ce plat sent tellementbon qu'il me met l'eau à la bouche. Li-bas,il fait bon vivre.

-E- -123 - )
{

) 2. FORMATION EN-MENT
DESADVERBES

I!''
e) Les adverbes d'affirmation.

,' -
A cette catégorie appartiennent :
les adverbes suivants: auui, certainement, bien, certu, oui, préci,ément, i:olon-
11321
A. REGLE
GENERALE
ADVERBE
~;
;'
,'
ADJECTIF
tiers, 11raiment, si, wit, etc . :
Papa est heureux. Heureusement,Paul a réussi à 1~ :1
Nous sommes d'accord. Luiaussi. Une fille heurèuse. l'examen. ,t;i
Vous viendrez? Certainement. Doucement,il ouvre la porte.
1'' .,
1 C'est un hommetrès doux.
Nous avons bavardé. Soit. Il parle d'une voix douce.
( Ils voudraient nous accompagner? Précitément. Un hommeseul. J'ai seulementdeux frères.
Elleétait seule.
-· les locutions adverbiales suivantes : à coup ,ûr, bien 1ûr, d'accord, en i:érité, J'ai fait un rêve terrible. C'est terriblementintéressant.

j: ,ans doute, pour sûr, etc. :


On nous récompenserasans doute.
Envérité, j'ai répété plusieurs fois cela.
Lanuit était terrible.
li est devenu sage.
Quellesage petite fille 1
Tolo répond très sagement.

Enfin,ils se sont mis d'accord. Biensûr. Un garçon attentif. Lisezattentivement.


Il s'en tirera à coup sûr. , Une fille attfl<rtive.
Sa voiture est tombée en panne poursûr. Il est toujourssérieux. Etudiezsérieusement.
Donnezune réponsesérieuse.

i: t) Les adverbes de négation (voir aussi les n" 247 à 265). Un devoir facile. Vous pouvez facilement·trouver la
Une réponse facile. réponse.
A cette catégorie appartiennent : Papa parle d'un ton sévère. Il me regardait sévèrement.
Commeil (elle)est bête l Ne riez pas si bêtement.
- les adverbes et locutions adverbiales : non, ne ... aucunement, ne ... pas,
ne ... point, ne ... plw, ~ ... guère, ne ... jamais, ne ... que, etc. :
(Il Avez-vousenvie d'y aller ? Non.
adverbe = féminin de l'adjectif + ment
Je ne suis aucunementsurpris.
Il ne me reste que ces deux livres à lire. Rrn.1RQrE: Cette règle n'est pas absolue. c.-à-d. beaucoup d'adjeetifs n'ad-

f
N'ayez point de pitié. mettent pas la formation d'adverbes en -ment. Il faut alors employer une
il REKARQIJE : Il y a omission de ne dans les réponses et propositions elliptiques : périphrase:
Il nous regarde d'unair content.
Tu prends du café ? Jamais.
Il parle d'unton tremblant.
1· A-t-ilpeur de lui ? Aucunement.
Je vous raconteraimon aventure d'une manièreconcise.
( Il s'est trompé de train et il est arrivé à Pariset pas à Amsterdam.

<11 g) Les adverbes de doute.


11331
B. CASPARTICULIERS
.,
~ A. cette catégorie appartiennent :
a) Si l'adjectif se termine par une voyelle autre que -e au masculin sin- !:!

- les adverbes et locutions ad,erbiales: apparemment, peut-être, probablement, gulier, on y ajoute seulement•ment :
( \ 1an, doute, r,raiu,mblablement, etc. :
Toutce qu'il dit est vrai. A-t-ilvraimentdit cela ?
( Tu n'as rien fait de mal, sans doute?
Sois poli, Jacques. Répondezpoliment.
Ils nous avertiront vraisemblablement.
Nous gagnerons probablement. Un livre aisé à consulter. Il réussit aisément. :F.!
(
REMARQUES: REYARQUE : Pour certains adverbes, la chute de l'e féminin est marquée par

1. Les adverbes d'opinion,


un accent circonflexe :
( Ce garçon est toujours gai. Ils s'en vont gaiment(gaiement).
Certains grammairiens groupent les adverbes d'affirmation, de négation
Il veut ce qui lui est dû. Remplissezcette quittancedûment.
et de doute sous la rubrique adverbe, d'opinion.
( Ces légumesse mangent crus. Il parle crûment.
2. Les adverbes d'interrogation.
Les adverbes qui servent à marquer l'interrogation: combien r com- b) Certains adverbes présentent -ément au lieu de -ement. Ce sont e.a. :
( ment r où r pourquoi r quand r que r ne torment pas un groupe particu-
lier. Une eau profonde. Elle est profondémentheureuse.
Lessièges sont commodes. Je me suis installé commodément.
( \
Il est évident que ce ne sont que des adverbes de quantité, de manière,
de lieu employés dans des phrases interrogatives. Voilàune situationconfuse. li nous aperçut confusément.
Ils font cause communeavec nous. C'est une idée communément
Pourquoi r Que r interrogent sur la cause. Seule la torme Est-ce-que r
( \l peut être qualitiée comme adverbe interrogatit.
admise.

-125-
(
\ l
-124-
)

)
Il a commisune erreur énorme. Vous avez eu énormémentde c) L'adverbe de lieu ou de temps est souvent placé en tête de la phrase
chance. i
r. pour la mise en relief :
le soleil nous rend aveugles. Il nous a suivis aveuglément. )
C'est un ordre exprès. Il nous a défendu cela exprèsse- Hieraprès-midi,il nous a téléphoné.
ment. A la Côte ,f Azur,il fait toujours beau.
11dispose d'une fortune immense. 11est immensémentriche.