Вы находитесь на странице: 1из 201

Editions Vernazo

Pauline EYMARD

G go

99 bd de l'Hopltal

75013 PARIS • Tél. 01 44 24 t3 61

1 www.vg-editions.com

Toute reproduction, mima partielle, d& cet ouvrage est interdite.

Une çopie ov reproduction par quelqu& procédé qua ce soil 1 pholographié, mic,ontm,

bande magnétique, disque ou aulre, constitue une contrefaçon passible des peines prévuu par la loi du 11111ars 1957 •ur la protection des droits d'auteun;.

Juillet 2015 - ISBN : 978-2-8183-1376-3

.,,,,.

.

r'

,, .,,,,-

., ,- ,,

{_

Sommaire des questions isolées par item

2 · Editions VG

,/a Enoncé _D_'_a_p-rè_s_l_e_s_d_o_n_n_é_e_s_d_e la- H- aute Autorité de Santé, dans quelle(s) 'QCM .

,/a

Enoncé

_D_'_a_p-rè_s_l_e_s_d_o_n_n_é_e_s_d_e la- H- aute Autorité de Santé, dans quelle(s) 'QCM . indication(s)
_D_'_a_p-rè_s_l_e_s_d_o_n_n_é_e_s_d_e
la- H- aute Autorité de Santé, dans quelle(s)
'QCM
. indication(s)
peut (peuvent)
être employés
les
médicaments
ire.,,
;
"
· '!:
,,. ?
' suivants: cabazltaxel, enzalutamide et abiratérone ?
Jus u'à 4 ré onses
A - Cancer du rein au stade loco-régionalement avancé
B • Cancer de la prostate au stade métastatique hormonosensible en 1 ère
ligne
C Cancer du col de l'utérus, en traitement néo-adjuvant
-
D Cancer du poumon au stade métastatique
-
E Cancer de la prostate au stade métastatique, après échec d'une
castration hormonale
Cancer du col de l'utérus au stade métastatique
Cancer de la prostate au stade localisé
-
Cancer du
oumon au stade localisé, en traitement ad'uvant
,. A quelle(s) famille(s) de médicaments appartient le cabazitaxel ?
Jus u'à 3 ré anses
A -
Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
B Stabilisateur du fuseau
-
C Antagoniste de la LHRH
-
D - Anti-métabolite
E -
Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F
G -
• Alkylant
Analogue de la LHRH
H -
1-
Inhibiteur de la topo-isomérase 1
Taxane
J -
Anthra
cline
•QCIVl"
'.:: A q~elle famille de médicaments appartient l'enzalutamide ?
3
~-
·
1re onse
A Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
-
B Stabilisateur du fuseau
-
C Antagoniste de la LHRH
-
D - Anti-métabolite
E •
Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F - Alkylant
G • Analogue de la LHRH
H - Inhibiteur de la topo-isomérase 1
1-
Taxane
J -
Anthrac cline

Questions isolées OCM - Cancérologie - 3

,.

. '

.,

.,

A quelle famille de médicaments appartient l'acétate d'abiratérone? 1 ré onse 1A - Inhibiteur des
A quelle famille de médicaments appartient l'acétate
d'abiratérone?
1 ré
onse
1A -
Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
B -
Stabilisateur du fuseau
C - Antagoniste de la LHRH
D - Anti-métabolite
E -
Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F - Alkylant
G - Analogue de la LHRH
H - Inhibiteur de la topo-isomérase 1
1-
Taxane
J -
Anthrac cline
, ., Quel est le schéma vaccinal de primovaccination contre certains
agents infectieux responsables de cancers du col utérin (selon le
calendrier vaccinal 2015)?
Jus u'à 8 ré onses
A Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 15 à 19 ans révolus pour le
vaccin bivalent
-
B Il comporte 2 doses pour les jeunes filles de 14 à 19 ans révolus pour le
vaccin quadrivalent.
-
C La dernière dose doit être administrée 6 mois après la première.
-
D - La 2ème dose doit être administrée 1 mois après la 1ère chez les jeunes
filles de 15 à 19 ans pour le vaccin bivalent.
E - Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 11 à 13 ans révolus pour le
vaccin quadrivalent.
F - Une vaccination initiée avec le vaccin bivalent peut être poursuivie avec
le vaccin quadrivalent.
G - La 2ème dose doit être administrée 2 mois après la 1ère chez les jeunes
filles de 14 à 19 ans pour le vaccin quadrivalent.
H - Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 11 à 14 ans révolus pour le
vaccin bivalent.

4 • Editions VG

-

Quelle est . l
Quelle
est
. l

cancer

de

la

actuellement

recommandée

en

France

l'attitude

. concernant un éventuel dépistage du cancer de la prostate ?

Jus u'à 6 ré onses

L'association française d'urologie recommande un dépistage individuel chez les patients qui le souhaitent par dosage du PSA seul.

B - Il n'y a pas de dépistage systématique du cancer de la prostate en France.

C - Un dépistage individuel n'est pas recommandé chez les hommes dont l'espérance de vie est inférieure à 10 ans.

Le dépistage du cancer de la prostate est un dépistage de masse organisé.

E - Le médecin doit informer ses patients qui demandent un dépistage du cancer de la prostate sur les modalités, les bénéfices et les risques et les conséquences d'un dépistage.

F -

D -

L'association française d'urologie recommande un dépistage individuel chez les patients qui le souhaitent par toucher rectal et dosage du PSA.

G - La HAS ne recommande aucun dépistage systématique ou ciblé du

plus

prostate

chez

les

hommes

de

50

ans

et

asymptomatiques.

H - La population qui pourrait bénéficier d'un dépistage individuel après information objective est constituée par les hommes de 50 ans à 74 ans selon l'association fran aise d'urolo ie.

à 74 ans selon l'association fran aise d'urolo ie. Quelles sont les modalités recommandées pour les

Quelles sont les modalités recommandées pour les biopsies de prostate? Jus u'à 7 ré onses

A -

Guidage échographique des biopsies

B Antibioprophylaxie par fluoroquinolone par voie orale en prise unique avant le geste

C Biopsies chirurgicales sous cœlioscopie

D - Information et consentement du patient préalables à leur réalisation

E - Anesthésie généralement locale

F - Biopsies prostatiques par voie transrectale

G -

-

-

Antibioprophylaxie par fluoroquinolone par voie orale avant le geste et qui sera poursuivie 7 jours après

H

- Biopsies chirurgicales sous laparotomie

1-

Réalisation d'un lavement rectal avant le geste

J -

ECBU s stémati ue avant le

este

Quelle(s) information(s) sur le dépistage du cancer du sein est (sont) exacte(s) ? Jus u'à

Quelle(s) information(s) sur le dépistage du cancer du sein est (sont) exacte(s) ? Jus u'à 7 onses

A - Il comprend un examen clinique des seins.

B - Il concerne les femmes de 25 à 65 ans.

C -

D - Il y a une double lecture des clichés par 2 radiologues différents.

E Il comprend systématiquement une mammographie avec 3 incidences.

F Il s'agit d'un dépistage de masse organisé.

G - Il comprend systématiquement une échographie mammaire.

H - Il concerne les femmes de 50 à 74 ans.

Il concerne les femmes de 45 à 80 ans.

-

-

1- Le rythme du dépistage est d'une fois tous les 2 ans.

J - Il corn rend s stémati uement une mammo ra hie avec 2 incidences.

rend s stémati uement une mammo ra hie avec 2 incidences. - - - - 1-

-

-

-

-

1-

J -

Quelles femmes ne sont pas éligÏbles au programme de dépistage de masse organisé du cancer du sein ? Jus u'à 8 onses

A - Prise d'un traitement hormonal substitutif

B Antécédent personnel de cancer invasif du sein

C Femmes d'âge < 60 ans

D Femmes ayant un antécédent personnel d'hyperplasie canalaire atypique

E Femmes ayant une prédisposition génétique familiale au cancer du sein

F - Antécédent personnel de carcinome canalaire in situ

G - Femmes porteuses de prothèses mammaires

H -

Femmes ayant un antécédent d'irradiation thoracique médicale à haute dose

Femmes ayant un antécédent de traumatisme mammaire Femmes a ant des seins denses à la mammo ra hie

mammaire Femmes a ant des seins denses à la mammo ra hie - - La mammographie

-

-

La mammographie est prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale. L'échographie est prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale. La patiente n'a pas à avancer de frais pour la mammographie. L'échographie est prise en charge à 70% par la Sécurité Sociale. La mammo ra hie est rise en char: e à 70% ar la Sécurité Sociale.

A - Augmenter la dose délivrée à la tumeur

B Diminuer la toxicité sur les organes de voisinage

C Diminuer l'étalement de la radiothérapie

D - Réduire la dose délivrée aux tissus sains à proximité de la tumeur ·

E - Diminuer le ris ue de cancer radio-induit

Quelle(s) proposition(s) sur le remboursement du dépistage organisé du cancer du sein est (sont) exacte(s)? Jus u'à 3 ré onses

Quels sont les avantages de la radiothérapie conformationnelle par rapport à la radiothérapie conventionnelle ? Jus u'à 5 onses

6 • Editions VG

,--

,,

-

,

Q~M:\ Quel est le principal facteur de risque de mésothéliome pleural ·~ 1~ ; malin
Q~M:\
Quel est le principal facteur de risque de mésothéliome pleural
·~ 1~
;
malin ?
1 ré
onse
A- Tabac
B -
Exposition aux poussières de bois
C • Benzène
D- Alcool
E
-
Exposition aux radiations ionisantes
F
-
Exposition aux amines aromatiques
G- Amiante
H - Infection
ar l'EBV
•·;,.Q C;M
Qu e l s so n t l es sig n es clin i ques l es pl us
souve n t r évé l ateurs d' un
13 .
mésothéliome
leural malin ? Jus u'à 7 ré onses
A -
Douleur thoracique
B -
Toux sèche
C Adénopathies cervicales
Hémoptysie
-
D -
E
-
F -
Dyspnée
Présence d'un ganglion de Troisier
G
-
Altération de l'état général
H
D s ha ie
··QCM· Q u elles don n ées sur l' ép id émio l ogie du mésothé li ome ple u ral
h
1 ~ ·
malin s,ont e~actes ?
, .)'!,
Jus
u à 4 re
onses
A -
La majorité des cas surviennent chez les hommes.
B La médiane de survie est d'environ 3 ans.
-
C La survie à 5 ans est de l'ordre de 30%.
-
D L'incidence annuelle est d'environ 5000 cas.
-
E La majorité des cas surviennent chez les femmes.
-
F Le sex ratio est proche de 1.
-
G - La médiane de survie est de 9 à 12 mois.
• QCM-.
Quels sont les 2 examens paraclinlques à réaliser en 1 "'
15
·
~
intention devant une suspicion de mésothéliome pleural malin ?
2 ré anses
A- TEP-TOM
B Dosage des marqueurs tumoraux sériques
-
C Scintigraphie pulmonaire de ventilation-perfusion
D IRM thoracique avec injection
-
E Radiographie thoracique de face et de profil
-
F Fibroscopie bronchique
G Dosage des marqueurs tumoraux dans le liquide pleural
-
H - Echographie pleurale
1-
J •
Analyse cytologique des expectorations
Scanner thoraci ue avec in'ectlon
1A - ' B - E - F - G Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s)

1A - ' B -

E -

F -

G

Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s) habituel(s) des mésothéliomes pleuraux malins ? Jus u'à 3 ré onses

Radiothérapie externe Chimiothérapie

C - Hormonothérapie

D

- Curiethérapie Thérapie ciblée Radiothérapie métabolique

- Chirur ie de résection tumorale Quelle est la fréquence recommandée pour faire le dépistage de masse du cancer colorectal ?

1 ré
1 ré

A

-

B -

-

C

D -

E -

F -

onse

1 fois tous les 6 mois 1 fois par an

1 fois tous les 2 ans

1 fois tous les 3 ans

1 fois tous les 5 ans

tous les 1Oans

1 fois

les 3 ans 1 fois tous les 5 ans tous les 1O ans 1 fois A-

A- 6 mois

1 an

C -

D- 3 ans

E -

F-

G-

H -

4 ans

2 ans

Quel est le dépistage du cancer colorectal recommandé chez les

patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de rintestin (MICI) ? Jus u'à 3 ré onses

Dépistage endoscopique par chromocoloscopie Dépistage tous les 1O ans après 5 ans d'évolution de la maladie Test de détection de sang occulte dans les selles Dépistage tous les 5 ans dès la découverte de la MICI Consultation d'oncogénétique Dépistage tous les 5 ans après 10 ans d'évolution de la maladie Dé ista e tous les 10 ans a rès 10 ans d'évolution de la maladie A quel moment doit être programmée la prochaine coloscopie en cas de découverte d'un polype adénomateux mesurant 15 mm (dont !'exérèse a été complète) chez un homme de 65 ans ? 1

B

-

as nécessaire lors du suivi.

8 • Editions VG

;i~·'"

QCM

Quelle est la tranche d'âge concernée par le dépistage de masse du cancer colorectal ? (1 rénonsel

~

-20

""

~:

A -

Hommes et femmes de 40 à

65 ans

8 -

Hommes et femmes de 50 à 65 ans

C Hommes et femmes de 55 à 65 ans

-

D Hommes et femmes de 40 à 74 ans

-

E Hommes et femmes de 50 à 74 ans

-

F Hommes et femmes de 55 à 74 ans

-

G Hommes et femmes de 60 à 74 ans

-

H Hommes et femmes de 40 à 80 ans

-

1-

Hommes et femmes de 50 à 80 ans Hommes et femmes de 55 à 80 ans

J -

.I.IIIICllollrrlllillgllé

_

/'

_,

Réponse: E - F Le cabazitaxel, l'enzalutamide et l'abiratérone ont l'AMM pour le - J:
Réponse: E
- F
Le cabazitaxel, l'enzalutamide et l'abiratérone ont l'AMM pour le
-
J: traitement des cancers métastatiques de la prostate résistants à la
J
-
F . castration:
Ë: Y1 • En 1ère ligne: l'acétate d'abiratérone peut être employé
chez les
F
- l:J patients asymptomatiques ou peu symptomatiques.
- tJ • En 2ème ligne: chez les patients progressant pendant ou après un
H
- F traitement par docétaxel.
- F
Réponse : BI
a-:: v1 Le cabazitaxel est un taxane .
.-~ yj Il fait partie des stabilisateurs du fuseau.
-
~ j
Fl
- F.1

10 - Editions VG

·-

·- Réponse : ACDG La vaccination initiée avec l'un des 2 vaccins doit être poursuivie ~

Réponse : ACDG La vaccination initiée avec l'un des 2 vaccins doit être poursuivie ~ ~~ avec le même. Schéma vaccinal du vaccin quadrivalent:

·~-+-~ • Entre 11 à 13 ans révolus: 2 doses espacées de 6 mois (MO, M6).

• Entre 14 et 19 ans révolus: 3 doses selon le schéma MO, M2 et

M6.

Schéma vaccinal du vaccin bivalent:

• Entre 11 et 14 ans révolus: 2 doses espacées de 6 mois (MO,

M6).

• Entre 15 et 19 ans révolus: 3 doses selon le schéma MO M1, M6.

Réponse : BCEFGH Pas de dépistage de masse du cancer de la prostate en France. ,,:i-:,--;,--,-i Divergences entre la HAS et l'association française d'urologie pour

un dépistage ciblé:

• Aucun dépistage recommandé chez les hommes >

asymptomatiques pour la HAS.

50

ans

• Pour l'association française d'urologie: un dépistage individuel pourrait être recommandé chez les hommes de 50 à 74 ans avec espérance de vie > 10 ans après consentement éclairé, par toucher rectal et dosage du PSA. Une information sur les modalités, bénéfices-risques et consé uences d'un dé ista e est nécessaire dans tous les cas.

Réponse: ABDEFI

<C'l-::--t-=-1 Modalités des biopsies prostatiques:

Information

• et

consentement

du

patient

préalables

à

leur

réalisation.

• Biopsies par voie transrectale, sous guidage échographique.

• Anesthésie focale par bloc péri-prostatique généralement.

Antibioprophyfaxie par fluoroquinolone par voie orale en prise unique avant le geste (une antibioprophylaxie ne doit jamais dépasser 48h, elle a pour but de prévenir et non de traiter une infection de site opératoire).

• Lavement rectal au moins 1h avant le geste.

• L'ECBU préalable n'est pas systématique: seulement si antécédent ou sus icion d'infection urinaire.

Réponse ; ADFHIJ (programme national de • Examen clinique et mammographie avec 2 incidences avec
Réponse ; ADFHIJ
(programme
national
de
• Examen clinique et mammographie avec 2 incidences avec
double lecture des clichés par 2 radiologues différents.
• 1 fois tous les 2 ans.
• Dépistage de masse pris en
charge à 100% par la sécurité
J •
V
sociale.
Il existe aussi un dépistage individuel du cancer du sein chez les
femmes a ant des facteurs de ris ue de cancer du sein.
_
Réponse : BDEFH
B -
V
Les femmes qui ne sont pas éligibles pour le dépistage organisé du
·, cancer du sein:
· VR • Femmes à risque élevé de cancer du sein:
• V
• Antécédent
personnel
de
cancer
invasif
du
sein
ou
de
-~-v
carcinome in situ (canalaire ou lobulaire) ou d'hyperplasie
Fp
. v
canalaire / lobulaire atypique .
•Antécédent. familial de cancer du sein (suivi en fonction du
1~- F
score d'Elsinger).
• Femmes à risque très élevé de cancer du sein:
F 1
• Dia nostic de
rédis osition
énéti ue au cancer du sein.
• i V
Réponse : ACD
:- F La mammographie de dépistage organisé du cancer du sein est
V prise en charge à 100% par !'Assurance Maladie, sans avance de
D.
V
frais.
-- -- Les autres examens complémentaires nécessaires suite à la
découverte d'une anomalie à la mammographie ne sont pas pris en
charge à 100% car non inclus dans la prise en charge financière du
--1---1-=rQ. ramme 70% ourl'écho ra hie mammaire.
Réponse : ABDE
La radiothérapie conformationnelle permet de:
• Réduire la dose délivrée aux tissus et aux organes à proximité de
la tumeur -+ diminution de la toxicité et des risques de cancers
radio-induits.
• Au menter la dose délivrée à la tumeur.

12 -Editions VG

,,,
,,,
V V
V
V

Réponse : ABEG

Signes cliniques les plus souvent révélateurs du mésothéliome pleural malin:

sèche,

• Signes

d'attteinte

pleurale:

douleur

thoracique,

toux

dyspnée.

• Signes d'envahissement local: douleur thoracique ou de l'épaule.

• Altération de l'état général avec perte de poids.

Réponse: AG

Epidémiologie du mésothéliome pleural malin:

• Cancer rare, incidence annuelle autour de 600 à 900 cas.

• Près de 70% des cas surviennent chez des hommes.

• Mauvais pronostic: survie relative à 5 ans d'environ 7%, médiane de survie= 9 -12 mois.

Réponse: EJ

de

une suspicion

Examens à réaliser en 1ère intention devant mésothéliome pleural malin:

• Radiographie thoracique (face + profil).

• Scanner thoracique avec injection.

(face + profil). • Scanner thoracique avec injection. r,' Réponse: B La chimiothérapie est le traitement

r,'

Réponse: B La chimiothérapie est le traitement de référence des mésothéliomes pleuraux malins.

Réponse: C Il est recommandé de faire le test Hemoccult Il'" 1 fois tous les 2 ans

pour la population à risque moyen de cancer colorectal.

Réponse : AEF

Dépistage du CCR chez les patients atteints de MICI:

• Consultation

chromocoloscopie. • Coloscopie tous les 5 ans après 10 ans d'évolution de la maladie.

d'oncogénétique

+

dépistage

endoscopique

par

Questions isolées QCM - Cancérologie - 13

- 1 1:_I Réponse : D - F !Les polypes adénomateux à haut risque ont
-
1
1:_I
Réponse : D
-
F !Les polypes adénomateux à haut risque ont un nombre <!: 3 ou une
C -
i=l taille ~ 10 mm ou la présence d'une dysplasie de haut grade.
f~J° ~ \T] La 2ème coloscopie doit être faite 3 ans après.
;.OJE -
Fi
.
F
:
E
-
F
-
F
-
F
Réponse : E
·--:- --F-- Dépistage de masse pour tous les adultes de 50 à 74 ans (à risque
-
F
moyen de CCR).
-
F
-
v_
-
F,
-
F
F
;i;<!l~~--~---
'.gQ;: 1 Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 20.

14 • Editions VG

.r•-

~â~rpenfs q , 1 , _rjair:is'.c~rf'.ÇS,§,,'d~ l~Ui<\~t§lf~, :;,': 0
~â~rpenfs q
, 1 , _rjair:is'.c~rf'.ÇS,§,,'d~ l~Ui<\~t§lf~, :;,':
0
mëfâstatiques·résisfa,nts à la~ctistration: ·'>li~ ""1'. l
'.,
• C3}baz1taxel ~"""'
-.
",· :/ '
• Eozalutamid~ (2•m. ligne).
• ,Ac~tate_Q'ab[@téro.ne (1••::,qu_26me ligne}.
.•
-~;~~rWatio 0 n 1 pr31' ;ée:à 1 1ll~t· t;s ~'je~~;r fillès 08 ' ,t1rà'. 14
arÎs~+.r'attrapagé pour les 1S::19 ans révolÛs'. • """'
Schèma vaccinal du quadrivalent: 2 aoses espacées de
6 otols ~l 11-1~ ns, 3 doses (~O, M2, M6) si 14-19 ans.
~::.,,1~· -r'
~}·i~~-
~"'.+'l."~~~n~l 1 •••
,,r1"'·
i
-~a,-
,ti'Atia·1;-de:dé~~agJfrectm:nandé ·po~ Îes 'tf~mnfeb. 50
an&asymptomâtiQues.
''
;
.
.
Association F~ançaise d'Urologie~ un dépistage fndJYiduel
pourrait être recommandé chéz les.hommes de 50 à ?kans
~X~!:t espérancè. ' ,de,1;),'ie
~~;1\Ql-
ans
, ;apr$S;',C. or\s~nt~rtlent
1
~cla~é-, 1
par' ioûçff~r" rectal ,et~S-~agl du'Ps~ri-,, !'.
·,
:
.;
:r-,:,·•
.JO
Réalisée sous·anesthésie locale par bloc périprostatique.
~ Guidée par échog[aphie enêtorectale.
'
-
.
~pro.statique (en _gëréral)i 1 r, · fi~,l;
}Ï,? pioP,~ies ,au ~i'1imui:n,/ ~f.,rties sur l'~n.semble du t~lume '
'
'11 · if'.
.
.
,,;~,,,i~"
·'
EGBU si antécéq_ènt ou suspicion · d'infection urinaire.
Anti~ioprophyla~ie recommandée par fluo~q'uinolone_:,_
_
.,,
r
:.>;
~
P~plilalion: f~mme.s de 50il,?,.1,an,s. · ,,<~~, , ;
S'i~f!\~!1 chn1qu~·t
mamm~Qr~p.tiie.(fayel +{ pJ:>ILgu~,~X!~rne)
tous
les
2
ans,
avec doù6Jê lecture · Jiêr 2
radiologues
différents, prise en charge à-100.%.
PrQgramme de dépistage de masse organisé pour les
~
'
da<•
feml'T!,es ,à risque m9déré d~Aancer du sein. ,
Dégistage indiv fa1Ïel , si risqùèC:éLevé ou : très,élevé ,
~:::lJ~t
~ ·;jf. :·,.--·
·~~
J
·, ••• ~
tlJ~
1

16 • Editions VG

- ,lu Enoncé - ,I ,, J 1 - - - ,, / / /

- ,lu

Enoncé

-

,I

,,

J

1 -

-

-

,,

/

/

/

/

/

 
 

Quel est le cancer qui a la plus forte incidence en France métropolitaine ?

 
1

1

ré onse

 

A-

Cancer du pancréas

 
 

B-

Cancer de la vessie

C-

Cancer du sein

 

D-

Cancer du poumon

E-

Cancer des voies aéro-digestives

 

F-

Cancer de la prostate

 

G-

Cancer du rein

 

H-

Cancer colorectal

1-

Mélanome cutané

 

-·~

 

.

.-

. ~2

Quelle est approximativement l'incidence des cancers en France métropolitaine en 2012 ?

.,

,;

.,

 

t~

 

1

ré onse

 
 

A-

100 000 cas

 

B

-

200 000 cas

C

-

350 000 cas

D

-

450 000 cas

E

-

500 000 cas

F

- 650 000 cas

 

Quelle(s) est (sont) la (les) mesure(s) de prévention primaire

 
,
,

:, parmi celles proposées ? Jus u'à 7 ré onses

 

A -

Surveillance prolongée des professions exposées à des carcinogènes

B

-

Mesures de protection solaire

 

C-

Dépistage de masse organisé de certains cancers

D-

Dosage du PSA pour dépistage du cancer de la prostate

E-

Interdiction de fumer dans les lieux publics

F-

Consultation gynécologique avec frottis cervico-vaginal pour le cancer du col de l'utérus

G-

Vaccination contre !'hé alite B

 

,;

Quelle{s) est (sont) la (les) condition(s) pour qu'une pathologie soit accessible à un dépistage de

Quelle{s) est (sont) la (les) condition(s) pour qu'une pathologie soit accessible à un dépistage de masse ? Jus u'à 6 ré onses

Pathologie ayant une incidence forte Population cible définie démographiquement Pathologie fréquemment et rapidement létale en l'absence de traitement Test de dépistage très spécifique Test de dépistage ayant une valeur prédictive positive élevée Test de dé ista e validé existant ermettant de confirmer la atholo ie Quels sont les cancers qui bénéficient d'un dépistage de masse organisé? Jus u'à 5 ré onses

A Cancer du sein

B Cancer de la prostate

C - Cancer du col utérin

D - Cancer du poumon

E -

-

-

Cancer colorectal

18 - Editions VG

/

11 Corrigé

/------------------------

V ·

""-

Commentaires, conseils et coachjng

'

,

.

Réponse: F

>----+--< ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. 1 _-1-_, Toutes les données d'épidémiologie proviennent de l'Institut National du Cancer pour l'année 2012.

l':::---t~ Cancer de la prostate= 1er cancer chez l'homme et 1•• cancer tous sexes confondus en France.

Réponse: C

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. 355 000 cancers diagnostiqués en France en 2012.

Réponse : BEG La prévention primaire vise à éviter la survenue de la maladie en supprimant l'exposition aux facteurs de risque. La prévention secondaire vise à dépister précocement une maladie déjà présente chez un individu pour augmenter les taux de guérison, la survie, les complications liées à la maladie el au traitement.

Réponse: AB Les critères justifiant un dépistage organisé sont déjà tombés à l'ECN, en 2004.

• Pathologie: fréquente, grave, avec une histoire naturelle connue

et lente.

• Test de dépistage:

• Très sensible.

- Valeur prédictive négative élevée. - Le test de dépistage n'est pas assez spécifique pour confirmer,

nécessité d'un 2•me test dia noti ue

our la confirmation.

A- V

Réponse : ACE

.in B -

F

~ C-V

go- F

E- V

3 dépistages de masse organisés en France: cancers du sein, colorectal et du col utérin. Cancer de la prostate = dépistage individuel ciblé. Cancer du poumon: mortalité trop élevée pour qu'un dépistage plus

récoce soit bénéfi ue.

''.5 · Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1, Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items, L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 5.

•••

i

l

.,

u

notBS pHrsonn0.l10s ;

'

'•,••••'•'•••••••••

•••••"•••••••

20 - Editions VG

••••••••••••""' ••

•••••••••••"u••••••""'n•••••••H••••••••

+•

••••••h••

••

•n

••••••--•

,,,

,,,,

,.

,,,,.,

••

'"•

~

l

j

.-•••••

--.,.

--.,. notes personnelles : l ••• ••••• ~•• •••••••• , 22 • Editions VG

notes personnelles :

l

•••

•••••

~•• •••••••• ,

22 • Editions VG

o••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

•••••••••••••••••••

•••--~u•••••••" •o•

•U•••••••••••••

••••••••~--•• ,•

,,/u Enoncé ,,·   - ~ Quelles sont les affirmations sur les bases génétiques de

,,/u

Enoncé

,,·

 

-

~ Quelles sont les affirmations sur les bases génétiques de la

 

~CM 1i

 
 

cancérogenèse qui sont exactes ? ' (Jusqu'à 7 réponses)

A-

Les mutations prédisposant aux cancers peuvent être acquises.

 

B-

Les mutations peuvent affecter un gène suppresseur de tumeur.

C- Les gènes suppresseurs de tumeur ont pour fonction la promotion du

 

cycle cellulaire.

 

D-

Les mutations prédisposant aux cancers peuvent être constitutionnelles.

E-

Les mutations peuvent affecter un prolo-oncogène.

 

F-

La mutation d'un prolo-oncogène est un évènement récessif.

 

G

- Les mutations peuvent affecter un oène de réparation de l'ADN.

 

QCM 2i?

;,:l Quelle(s) est (sont) la (les) propriété(s) des cellules cancéreuses

 

(Jusau'à 7 réoonses)

 

A-

Insensibilité aux signaux inhibiteurs de croissance

 

B-

Déficit en système réparateur d'ADN

 

C-

Capacité à induire une néoangiogenèse

D-

Echappement à l'apoptose

 

E

-

Croissance illimitée favorisée par la surexpression des télomérases

 

F-

Auto-activation de la prolifération

 

G

- Perte de l'inhibition de contact

·,i

   

Mât Quel(s) est (sont) le(s) gène(s) dont la mutation peut constituer

un

syndrome

de

prédisposition

génétique

aux

cancers

du

 

côlon ? (J usau'à 6 réoonses)

 

A- MLH1

 

B- NF1

 

C- RET

0- MYH

E- APC

F- ABL

Quelles sont les tumeurs qui peuvent survenir dans le cadre du sy:ndrome de von Hi
Quelles sont les tumeurs qui peuvent survenir dans le cadre du
sy:ndrome de von Hi el-Lindau ? Jus u'à 7 ré onses
Méningiome
Hémangioblastome rétinien
Cancer du rein
Carcinome médullaire de la thyroïde
Adénome hypophysaire
Cancer du poumon
Phéochromoc orne
Quelle(s)
est
(sont)
la
(les)
pathologie(s)
provoquée(s)
par
l'exposition
au
benzène,
reconnue(s)
dans
un
tableau
de
maladies professionnelles ?
Jus u'à 6 ré onses
A - Aplasie médullaire
B - Leucémies aiguës
C - Cancer broncho-pulmonaire
D - Cancer du sein
E - Syndromes rnyéloprolifératifs
F - Cancer de la rostate

·················--············--····································· ···································

rnotes personnelles :

,

,

,

,.,,-,

1

1

t

'"••••••••••••••• ••••••••••••••• ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••u•

•••••

•--•••••••••••••••••••••••••••••--•••••••••••••••••••••••••••

24 - Editions VG

/i!i -

Corrigé

,

-.~~:1~~;i%1i~~i1:~t}d h1ô~:;
-.~~:1~~;i%1i~~i1:~t}d h1ô~:;
\r,•, h r,p ·• ·!·,:.:'il.l.:,., i'¾f}X'.,,.·"": h:t!,~ l., ~1"1 Réponse : ABDEG
\r,•,
h
r,p ·•
·!·,:.:'il.l.:,.,
i'¾f}X'.,,.·"": h:t!,~ l., ~1"1
Réponse : ABDEG
tm,ll'l,.:C
"""''=--'-''---' Les mutations de l'ADN peuvent être acquises ou constitutionnelles.
Elles peuvent affecter un proto-oncogène, un gène suppresseur de
tumeur.
-,1
:.-1
F's:\:--+.!:,
j
Les gènes suppresseurs de tumeur ont pour fonction de freiner le
cycle cellulaire.
La mutation d'un proto-oncogène est un évènement dominant.
L'altération des systèmes de réparation favorise l'accumulation
d'anomalies énéti ues. Réponse : ABCDEFG
Ce sont toutes des propriétés des cellules cancéreuses.
Maintien des télomères et absence de sénescence.
Réponse : ADE

Réponse : ABE fMi}!;--i-,=-1 Les maladies professionnelles liées à l'exposition au benzène sont des hémopathies.

liées à l'exposition au benzène sont des hémopathies. Total QCM Questions isolées QCM • Cancérologie •

Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 5.

,•••·••·•·•• ·• ·•· •••·

, ••••••· "' •·••••••••--•••

h

--•·••· •Hoo•••••·h

0

•0•h

h

••••

•·•·-

i

notes per.sonr~el!o$ :

1

!

1

1

;

'

•,,.,

""""'"

ou,, •••••••h••••••

26 • Editions VG

•••••••••••••--•.,•••

••

•••••

••••

••••••

••u••••••»•••>••••••••••-•

,,,,

,,,,,,,,.,, •••

~

m

g,

"'

<

G)

J

.···

\

)

.

.

a.,

)

H

,.,

n,••·H••

)

Hh••nHHH••··

)

)

,.h

)

n•u•hu••

-\

)

··••h•••H

)

h••H

)

~·····H••··

)

•••••••

)

u

u•

··•·u••·

)

1

~

~

C

·.

~-

~~

••H•u•••o••····••O••··

)

î

,, . Enoncé A- Cancer du rein B - Cancer du poumon C - Cancer

,,

.

Enoncé

,, . Enoncé A- Cancer du rein B - Cancer du poumon C - Cancer du

A-

Cancer du rein

B -

Cancer du poumon

C -

Cancer du pharynx

D -

Cancer du foie

E -

Cancer du testicule

F -

Cancer du larynx

G -

Cancer colorectal

H •

Dans quels cancers peut-on retrouver la présence d'un ganglion de Troisier ? Jus u'à 8 ré onses

Tumeur cérébrale Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) sur la classification TNM qui est (sont) exacte(s) ? Jus u'à 6 ré onses

TNM qui est (sont) exacte(s) ? Jus u'à 6 ré onses Le M correspond aux adénopathies

Le M correspond aux adénopathies métastatiques régionales. La hTNM est la classification TNM après examen histologique.

Le N correspond à l'envahissement nerveux. La nTNM est la classification TNM après traitement néo-adjuvant. La eTNM est la classification TNM après écho-endoscopie. Le T carres ond à la tumeur rimitive. Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) sur la stadification qui est (sont) exacte(s) ? Jus u'à 5 ré onses

A Le stade O correspond à un cancer localisé.

B Le stade Il correspond à un stade métastatique.

C Elle comporte 5 stades.

D Le stade Ill correspond à un cancer loco-régionalement avancé.

E Le stade I corres ond à un cancer localisé.

-

-

-

-

-

Quelle stadification est utilisée pour les cancers gynécologiques ? 1 ré onse 1A- Breslow 1
Quelle stadification est utilisée pour les cancers
gynécologiques ?
1 ré onse
1A-
Breslow
1 B-
FIGO
C- D'Amico
0- GOLD
E -
Scarff Bloom Richardson
F-
Gleason
----------------------------<
Quel est le principal intérêt des marqueurs tumoraux ?
1
ré onse
A Diagnostic positif de cancer
-
B Facteur pronostique
-
C - Détection d'une récidive
D - Confirmation du dia nostic de cancer

r-;c,tes pNsonn 3l1es

:

30 • Editions VG

,,.,,.-,.,.

/u

Corrigé

Réponse: F
Réponse: F

M: métastases à distance. mE--+-::-l pTNM: classification TNM après examen histologique ("pathologie examination "). N: envahissement des ganglions lymphatiques. yTNM: classification TNM après traitement néo-adjuvant.

V F ,,,.~;;:c +: -l â:f-'"-! i :
V
F
,,,.~;;:c
+:
-l
â:f-'"-!
i :

usTNM: classification TNM après écho-endoscopie C'ultrasonography"). T: tumeur rimitive.

Réponse: DE

Pas de stade O. Stade Il: cancer localement avancé/ stade IV: cancer métastatique. Elle comporte 4 stades. Stade Ill: cancer avec extension locale très importante ou adénopathies. Stade 1: cancer localisé.

Réponse : B

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.

Stades FIGO utilisés pour les cancers de l'utérus et de l'ovaire.

Réponse : C

Les marqueurs tumoraux sont surtout utiles pour le suivi si leur taux était élevé avant le traitement carcinologique.

Une réascension du taux d'un marqueur antérieurement élevé

évo ue une récidive.

Les questions à réponses multip l es, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.

Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 5.

••••••••• •--••••••• •••••••••

32 - Editions VG

••••••h••••"••••••••--••••''"'"•

••••

•••••••••••"•••"••••••'•H••vo••••,

o•••••••

••••

•••••••-.••

•. r.-

,,,,-.,,

.!"'"'.

,

,,,,.

notes pe-rsonnellt'):S : •• ·••·••••·•· •~••••··••••• 34 • Editions VG

notes pe-rsonnellt'):S :

••

·••·••••·•·

•~••••··•••••

34 • Editions VG

•·••••••••••OAO~O•••• ••·•••···••··• ·••••h>••••

~

, •••• ,•

,_,

,•

,r-.

,,,.--

,;- Enoncé Ponction à l'aiguille d'un liquide Envoi d'une pièce opératoire fixée dans du formol

,;-

Enoncé

Ponction à l'aiguille d'un liquide Envoi d'une pièce opératoire fixée dans du formol Raclage ou

Ponction à l'aiguille d'un liquide Envoi d'une pièce opératoire fixée dans du formol Raclage ou brossage d'un organe dont les cellules desquament spontanément

D Ponction à l'aiguille d'un organe

E Recueil de liquides émis spontanément

F Apposition d'un tissu à l'état frais sur une lame

-

-

-

G - Congélation d'un prélèvement dans de l'azote liquide

H - Ponction à l'aig.:::u:c.:ill.::,e

::d:

:'u:.:.n"'e:

:t.:::u.: :.m"'ec.::u,:_r

~--,-----

,,

~ De quelle couleur sont colorés les noyaux cellulaires avec la

à.p. :L . coloration HES ?

'.,! '.;'.hi'!'\'.'>,,

1 ré

onse

A- Rouge

B- Orange

C - Jaune

D -

E- Bleu

F - Violet

G- Rose

H - Marron

Vert

1- Gris

Liquide de Bouin Alcool Rouge Congo Formol Ether Ziehl
Liquide de Bouin
Alcool
Rouge Congo
Formol
Ether
Ziehl

Quel(s) est (sont) le(s) produit(s) le(s) plus utilisé(s) pour la fixation des tissus dans le cadre d'une analyse histologique ? Jus u'à 4 ré onses

Quelle(s) est (sont) la (les) méthode(s) de prélèvement à effectuer pour réaliser une analyse en cytologie ? Jus u'à 8 ré onses

--l

---,---~--------l

A quelle technique d'étude morphologique l'immunofluorescence directe appartient-elle ? 1 ré onse ; A -
A quelle technique d'étude morphologique l'immunofluorescence
directe appartient-elle ?
1 ré
onse
; A
-
Dosage d'anticorps sanguins
B
-
Hybridation in situ
C
- Cytologie
D
-
Biologie moléculaire
E
-
Histologie
F
-
lmmunohistochimie
Quelle(s) est (sont) la (les) technique(s) de biologie moléculaire
parmi les suivantes ?
Jus u'à 6 ré onses
i A
-
' B -
lmmunohistochimie
Southern Blot
C- PCR
D - Cytologie
E -
Micro-arrays
F -
Anatomopatholog_ie
~

, .,

,

'

!notes pcrsonn0U0s :

!

36 • Editions VG

"'-"il Corrigé

::i>. - • Commentaires, consêils - et coachiog . Réponse : ACDEFH Exemples: épanchement de
::i>.
-
• Commentaires, consêils - et coachiog
.
Réponse : ACDEFH
Exemples: épanchement de séreuse, liquide articulaire, liquide
céphalo-rachidien,
Pas pour la cytologie mais pour l'histologie.
Exemple: frottis cervico-vaginal pour le dépistage du cancer du col
~~--'c-1 utérin.
Exemple: cytoponction d'un nodule thyroïdien.
,
-,
--,
Exemples: urine, expectoration, liquide de fistule,
Exemple: dans le cadre d'une exérèse d'adénopathie.
Pas pour la cytologie mais pour l'immunohistochimie.
Exem les: adéno athie de I m home nodule mammaire.
Réponse : F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
L'hématéine colore les noyaux en violet.
Réponse: AD
-~~~ Le formol ou le liquide de Bouin sont utilisés pour la fixation.
L'alcool est utilisé pour la déshydratation qui est réalisée avant
l'inclusion.
Le Rouge Congo et le Ziehl sont des colorants spéciaux.
Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
L'immunofluorescence directe est une technique
d'immunohistochimie.
CYE=---+-=-l Elle permet de mettre en évidence des antigènes cellulaires ou
extracellulaires via des anticorps dirigés contre eux, sur des tissus.
Réponse : BCE
Principales techniques de biologie moléculaire: PCR,
électrophorèse, micro-arrays (puces à ADN), Southern blol,
Northem blot, Western blot, clonage d'expressions.
-5
Total QCM

., ,,

'

'

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 5.

f notes p0rsnnnolles :

.l

/.--

,.

'

1

i

i

!

i

i

l

'

'

38 - Editions VG

·············· ················ ····························

! ~

!

············ .1

Mise en évidence d'antigèfl!:S cellulaires ou extracellulaires via des anticorps spécifi<1,Q@_Q1enl dirigés contre eux, sur

d~~··préparatiàn~ cytologigqes · (immunççytochimie), ou sur'

·.,,

lmmünofüs.to:èhln,le des coupes· de ' tissus congelés,

.

ou ·fixés

et

inclus en

,

. •

,,

•IÎ paraffine.

.

-

,

.,

Techniques: immunofluorescence directe, immunofluo-

rescence indirecte. ,'if ->

'

,

,

_

_i·

Il•,'

1

•~••

 
 

ij

"

~-

:;li

,.

.• Wc~,.

'.l' ~~~1~i

·Permet de localiser une séquence de nucléotides mÔnobrin ·

,:~ç~ni51ue: p~o,aturation (pour que ,la séquence en.double

oQ,~lî~e ,i

compfémehtaire'.de' la séqoe.nce cible 'marquée, hybrfdatio'n,

sûnme coupe fiisto!ogique de tissu.

deyi~~e ,

-~-

_

mprRbJip},1. ·, c.~9,~~ . d:~n~ ,i~,.$_99de;

'

40 - Editions VG

/

'

,,,.-.,,

~'·,

,/""'""•

Ju Enoncé D - - - Quel(s) est (sont) l'(les) objectif(s) d'un traitement adjuvant ?

Ju

Enoncé

D
D

-

-

-

Quel(s) est (sont) l'(les) objectif(s) d'un traitement adjuvant ? Jus u'à 4 ré onses

Eradiquer les cellules tumorales résiduelles Augmenter les taux de guérison Permettre un geste chirurgical curatif plus conservateur

- Diminuer le ris ue de récidive

:i' ·~M.'12' 1 Quelle est la définition d'un 9!!:i}.'

?c

, 1:

; ré~

o'"'"n""'s;

;:e

~

A - Absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 g de matière

B - Absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de matière

C Emission d'un joule de rayonnements ionisants par 1 g de matière

D Emission d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de matière

E Absorption d'un volt de rayonnements ionisants par 1 g de matière

F Absorption d'un volt de rayonnements ionisants par 1 kg de matière

-

G Emission d'un volt de rayonnements ionisants par 1 g de matière

H - Emission d'un volt de rayonnements ionisants par 1 kg de matière

-

1- Absorption d'un watt de rayonnements ionisants par 1 g de matière

J -

Emission d'un watt de ra onnements ionisants ar 1 de matière

.f . : .,
.f
.
:
.,

Quel(s) est (sont) l'effet (les effets) secondaire(s) neurologique(s)

ai u s de la radiothéra

ie ?

Jus u'à 5 ré onses

Œdème cérébral Troubles cognitifs Leuco-encéphalopathie radique Hypertension intracrânienne Tumeurs cérébrales radio-induites

Parmi les molécules suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) un des inhibiteurs de la to oisomérase? Jus u'à 6 ré onses

A - Adriamycine

B - Etoposide

C - Méthotrexate

D - Melphalan

E -

Hydroxyurée

F -

Docétaxel

G - Carboplatine

H - Gemcitabine

1-

Vincristine

J -

lrinotécan

Questions Isolées OCM - Cancérologie - 41

.-;

.,,, ---

Parmi les molécules suivantes, laquelle (lesquelles) appartient (appartiennent) à la classe des alkylants ? Jus
Parmi les molécules suivantes, laquelle (lesquelles) appartient
(appartiennent) à la classe des alkylants ?
Jus u'à 6 ré onses
Adriamycine
B
-
Etoposide
C
- Méthotrexate
D
-
Melphalan
E
-
Hydroxyurée
F
-
Docétaxel
G
- Carboplatine
H
• Gemcitabine
1-
Vincristine
J
-
lrinotécan
Quels sont les effets secondaires spécifiques principaux des .i
anthrac clines? Jus u'à 10 ré onses
A -
B-
Insuffisance cardiaque
Nausées
C - Neutropénie
D • Cardiomyopathie dilatée
Nausées
Neuropathie périphérique
E-
F -
G - Pneumopathie d'hypersensibilité
H - Alopécie
1-
Nécrose cutanée
J
-
Insuffisance rénale
Quels sont les principaux effets indésirables du méthotrexate ?
Jus u'à 10 ré onses
Neuropathie périphérique
Hépatite cytolytique
Néphropathies glomérulaires
Insuffisance cardiaque
E - Ulcérations buccales
F - Anémie par carence martiale
G -
Nécrose tubulaire aiguë
H - Cytopénies
Surdité
1-
J - Pneumo athie interstitielle d'h ersensibilité
Quelle(s) est (sont) la (les) contre-lndication(s) à l'administration
d'une cure de chimiothéra ie? Jus u'à 8 ré onses
A -
Dénutrition
B
-
Syndrome infectieux clinique
C
-
Neutropénie fébrile lors de la précédente cure
D
-
E -
Plaquettes < 100 00O/mm 3
Réaction allergique sévère lors de la pr~cédente cure
F
-
G -
Polynucléaires neutrophiles < 1500/mm 3
Hémoglobine< 12 g/dl
H -
Nausées im ortantes le ·our (le la cure

42 • Editions VG

Quel(s) est (sont) le(s) cancer(s) où l'hormonothérapie peut être employée dans la stratégie thérapeutique ?
Quel(s) est (sont) le(s) cancer(s) où l'hormonothérapie peut être
employée dans la stratégie thérapeutique ?
Jus u'à 5 ré onses
ein
Prostate
Sein
Côlon-rectum
Poumon
Endomètre
10:'
'
Quels sont les 2 grands types de thérapies ciblées ?
2 ré onses
Inhibiteurs de tyrosine kinase
lmmunomodulateurs
Immunoglobulines polyvalentes
Interleukines
Anticor s monoclonaux
Quels sont les critères de qualité des réunions de concertation
luridisci linaire RCP ? Jus u'à 6 ré onses
A Leur fonctionnement doit être formalisé.
-
B Tous les nouveaux cas de cancers doivent y être présentés.
-
C L'avis de la RCP est intégré dans le dossier médical du patient.
-
D - Il est recommandé d'y avoir au moins 3 spécialités différentes.
,,.
E Tous les dossiers de patients doivent y être présentés à chaque fois
qu'ils reçoivent un traitement lors d'une hospitalisation.
-
F L'évaluation régulière des RCP permet une amélioration continue de leur
ualité.
-
.,.
1 ·
'
Quelles sont les chimiothérapies qui donnent le plus de
~ '. leucémies ai uës secondaires ? Jus u'à 4 ré onses
A -
Anlhracyclines
B -
Taxanes
C -
Etoposide
D - Alkylants
E -
Alcaloïdes
F -
Anti-métabolites

-

/.

Corrigé

A - V eponse : ABD s-: \Ï Un traitement adjuvant est un traitement réalisé
A -
V
eponse : ABD
s-: \Ï Un traitement adjuvant est un traitement réalisé .après un geste
-- Il vise à éliminer les micro-métastases potentielles pour réduire le
risque de récidive.
Permettre un geste chirurgical curatif plus conservateur est un
F
curatif.
ob·ectif d'un traitement néo-ad·uvant.
-
F
Réponse: B
B •
v
_
F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
1 Gy = absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de
:··r:-·l matière.
rFl Le gray est utilisé pour apprécier les effets déterministes de fortes
irradiations.
Réponse: AD
Effet aigu de la radiothérapie: HTIC liée à l'œdème cérébral.
Les autres effets secondaires sont des effets secondaires tardifs.
Réponse : ABJ.

44 • Editions VG

(-

,

,,,.

,,,

Réponse: DG Le rnelphalan appartient à la sous-classe des moutardes azotées. '~E--+'~ Le carboplatine

Réponse: DG

Le rnelphalan appartient à la sous-classe des moutardes azotées. '~E--+'~ Le carboplatine appartient à la sous-classe des sels de platine.

sous-classe des moutardes azotées. '~E--+'~ Le carboplatine appartient à la sous-classe des sels de platine.
 

~

ij.!;'

+-!--l

 

Réponse : ADI

Anthracyclines: toxicité cardiaque +++ à surveiller+ risque de

 

M=--+-::

~,;.:

--+--::

nécrose cutanée si extravasation de produit (voie IV stricte). La neutropénie, les nausées, l'alopécie sont des effets secondaires communs à beaucoup de chimiothérapies et non spécifiques.

 
 

Réponse : BEGHJ

Effets secondaires du méthotrexate: cytopénies, stomatite, hépatite cytolytique, pneumopathie d'hypersensibilité, nécrose tubulaire aiguë. Il peut y avoir une anémie par carence en folates liée à l'action anti- folates du méthotrexate, en l'absence de supplémentation.

 

.,

;

 

Réponse : BDEF

Contre-indications à l'administration d'une chimiothérapie:

 

Syndrome infectieux clinique.

•Plaquettes< 100 000/mm 3 et PNN < 1500/mm 3 .

Réaction allergique sévère lors d'une administration précédente.

   

Une dénutrition doit conduire à adapter la posologie de la chimiothérapie au poids actuel du patient. Les nausées le jour prévu de la chimiothérapie ont une composante antici atoire on les traitera en a·outant des anxiol i ues.

i,w;;;i.,:::

-1-s:-i

de la chimiothérapie ont une composante antici atoire on les traitera en a·outant des anxiol i
 

Réponse : BCF

illo:ii=--1-::
illo:ii=--1-::

Indications de l'hormonothérapie: cancers du sein, de la prostate et de l'endomètre (si métastatique).

 

.

--

 

Réponse: AE

• Anticorps monoclonaux.

Inhibiteurs de tyrosine kinase.

 

Réponse : ABCDF

_: '1="·12 grands types de thérapies ciblées:

v·· Critères de qualité des RCP: pluridisciplinarité, formalisation, - V exhaustivité, évaluation régulière de la RCP, compte rendu écrit et

avis intégré au dossier médical. Tous les nouveaux cas de cancer doivent être présentés en RCP

ainsi que tous les dossiers de patients nécessitant une modification

substantielle de traitement.

Réponse : ACD

Les alkylants peuvent provoquer des leucémies aiguës secondaires -~ Ti dans un délai de 5 à 10 ans.

L(. 2 es an)thracyclines et l'étoposide ont un délai qui peut être plus court ans.

- 6;j:1=2=n1.-,T-o-ta_l_Q_C M

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 12.

46 - Editions VG

,,-

,;

48 - Editions VG

,,,-

.,,,-

,,

,_

,,. ••••••••••••• • •••••••••••••••••• •• n•• •

,,.

••••••••••••• • •••••••••••••••••• •• n•• • • ••• ••••• • •• •••••• ••• ••• • • • •• •••• •• • ••••••••••••• ••• •••••• • ••••• • ••• • •• • ••• •••

0016S pornonoeJ!6S :

••• •••••• • • • •••• •••• •• •••• "\.:.~~ <o-

}{'

f

î

!.-

········

·····~·-············

························

···········

~·,,.·

Adapté aux IECN

Rédigé à partir des dernières conférences de consensus et des référentiels

c

Idéal pour s'entraîner seul et en sous-colle

·- /. / / ,,, / ----- - ,, / , ,, ,/ Enoncé ·

·-

/.

/

/

,,,

/

-----

-

,,

/

,

,,

,/

Enoncé

· A quelle posologie faut-il débuter généralement une titration de morphine par voie intraveineuse ?
· A quelle posologie faut-il débuter généralement une titration de
morphine par voie intraveineuse ?
1 ré
onse
A-
Sulfate de morphine 0,01 mg/kg en bolus puis dose de 0,1mg/5 minutes
si EVA> 3
B-
Sulfate de morphine 0,1mg/kg en bolus puis dose de 2mg/5 minutes si
EVA>3
C-
Sulfate de morphine 1mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5 minutes si
EVA>3
D-
Sulfate de morphine 10mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5 minutes si
EVA>3
E-
Chlorhydrate de morphine 0,01mg/kg en bolus puis dose de 0,1mg/5
minutes si EVA > 3
F-
Chlorhydrate de morphine 0,1mg/kg en bolus puis dose de 2mg/5
minutes si EVA > 3
G-
Chlorhydrate de morphine 1mg/kg en bolus puis dose de 10rng/5
minutes si EVA > 3
H-
Chlorhydrate de rnorphine10mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5
minutes si EVA > 3
Quel est le facteur de conversion pour passer d'une dose de
morphine par voie orale à la même dose par voie sous-cutanée ?
1 ré onse
A-
5
B-
4
C-
3
D-
2
E-
1
F -
1/2
G •
1/3
H -
1/4
1-
1/5

Questions isolées QCM • Cancérologie• 51

,.

·<

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) biologique(s) d'un syndrome de lyse tumorale ? Jus u'à 6

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) biologique(s) d'un syndrome de lyse tumorale ? Jus u'à 6 ré onses

A - Hyperkaliémie

B - Elévation des LDH

C - Hypophosphatémie

D - Hyperuricémie

E - Elévation de la créatininémie

F - H ercalcémie

A - Anxiolytique B - Corticoîdes C - Sétron D - Agoniste des récepteurs dopaminergiques
A
- Anxiolytique
B
- Corticoîdes
C
- Sétron
D
- Agoniste des récepteurs dopaminergiques 02
E
- Anti-neurokinine 1

A- Morphine

B - Ventilation mécanique non invasive

C - Limitation des apports hydriques

D -

E - Scopolamine en injection sous-cutanée

F - Intubation orotrachéale

G - Rassurer le

Position demi-assise

atient

Comment prévenir et traiter les vomissements aigus lors de l'administration d'une chimiothérapie fortement émétisante ? (Jusqu'à 5 réponses)

Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s) d'une dyspnée avec encombrement bronchique chez un patient en phase terminale ? Jus u'à 7 onses

5:2 - l:dltlons VG

_,,.- _

),,

·

'"""

Corrigé

,,

• • _ H les ai=c i : i V V F Pas fin
• •
_
H
les
ai=c
i
:
i
V
V
F
Pas
fin
.,, C- V ::1 D- V 0 E-V , F - F
.,, C-
V
::1 D-
V
0 E-V
,
F -
F

ocalcémie.

G- V

_Commeri!aires, conseils et coachjng

F - F ocalcémie. G- V _Commeri!aires, conseils et coachjng Réponse: F ZERO à la question

Réponse: F

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. Sulfate de morphine = morphine orale. Chlorhydrate de morphine= morphine IV.

Titration de morphine IV: chlorhydrate de morphine 0,1mg/kg CJF.:è--,r.-,-1 en bolus puis 2mg toutes les 5 minutes tant que EVA > 3.

Réponse: F

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. Dose de morphine par voie sous-cutanée =dose de morphine per os divisée par 2.

Réponse : ABDE

Libération de ~ liée à la lyse cellulaire. le syndrome de lyse tumorale est fréquent dans les hémopathies. Hyperphosphatémle. l'hyperuricémie est proportionnelle à l'intensité de la lyse cellulaire.

aiguë.

·-~~ Présence d 1 une insuffisance rénale

Réponse : BCE anxiolytiques agissent sur les vomissements anticipatoires.

-~~ ~ Méthylprednisolone IV ou prednisolone PO.

Exemples de molécules: ondansétron, granisétron.

Antagonistes des récepteurs dopaminergiques D2. DCI: a répitant Emend• .

Réponse : ACDEG

de traitement trop invasif, disproportionné dans un contexte de de vie.

Rassurer le patient, chambre au calme, position demi-assise.

la morphine a une action sur la composante anxieuse qui

accompagne la sensation d'étouffement.

Pour l'encombrement: scopolamine en SC, limitation des apports

h dri ues
h dri
ues

our diminuer les secrétions bronchi ues.

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 5.

r

,

_,, -

!.,--

( notes petoonnelies : 'j i : 1 : .r~· !~- 1 i 1 l'
(
notes petoonnelies :
'j
i
:
1
:
.r~·
!~-
1
i
1
l'
~
'
1
'
1
~
1
~
t
~
l
t
1
:
~~
~
l
··········~··
,
~··········
u
• u
u
o

54 - Editions VG

,

,

·'

·' i -~of.es personnelles: 1 1 ' ; ! ' i ! ! ! l  

i

-~of.es personnelles:

1

1

'

;

!

'

i

!

!

!

l

 

••

•••••••

••,.••••H•••••••••••••••

56 • Editions VG

 

•••••

•••••••••

··········•·······

.

,

1

!

'

1

!

 

••••••••

•••••••

••••••

•••••o

,••••••H••

•••

•••n•••••••••••••••••••o•

••••••••••n•••••••••••••••

Enoncé
Enoncé

·

/

--

,,

/

/

,,.

' :. •' Quel est le type de bactéries le responsable f.Q_Ç d'infections chez le
'
:.
•'
Quel
est le
type
de
bactéries
le
responsable
f.Q_Ç
d'infections chez le neutro
A -
Cocci Gram(+)
B -
Cocci Gram (-)
C • Bacilles Gram(+)
D - Bacilles Gram -
~ Quel bilan doit-on réaliser de façon systématique devant une
neutropénie fébrile chez un patient sous chimiothérapie pour un
cancer sollde? Jus u'à 8 ré onses
A -
Radio de thorax
B -
Hémocultures aéra-anaérobies répétées sur cathéter central
C
D -
• NFS-plaquettes
Scanner thoraco-abdomino-pelvien
E- ECBU
F Hémocultures aéra-anaérobies répétées sur veine périphérique
G Ponction sternale pour myélogramme
-
H- C~R~P_
Quelles sont les modalités de traitement d'une aplasie fébrile
post-chimiothérapie avec signes de sepsis sévère ?
Jus u'à 7 ré onses
Antibiothérapie par voie orale
Remplissage vasculaire par sérum glucosé à 5%
Traitement ambulatoire possible
Antibiothérapie par perfusion sur la chambre implantable
Antibiothérapie à large spectre
Isolement de type contact
Hospitalisation systématique
Isolement
rotecteur
Quels sont les antibiotiques généralement utilisés en probabiliste
chez un patient avec neutropénie fébrile présentant un sepsis
sévère sans allergie médicamenteuse ? Jus u'à 6 ré onses
A-
Aminoside
B-
Pipéracilllne-tazobactam
C-
Pénicilline V
D-
Céphalosporine de 3ème génération par voie intraveineuse
E-
Macrolides
F-
Fosfom cine
C D E
C
D
E

Education du patient

Quelle(s) est (sont) la (les) mesure(s) à prendre lors d'une agranulocytose aiguë médicamenteuse ? Jus u'à 5 ré onses

Déclaration à la pharmacovigilance

- Arrêt immédiat du médicament en cause

- Reprise du médicament lors de la correction de la neutropénie

- Courrier au médecin traitant Vous recevez les résultats par fax de la NFS d'un patient suivi pour un cancer, ayant reçu une chimiothérapie il y a 15 jours. Ses neutrophiles sont à 1,2 G/L. Quelle est votre attitude dans l'immédiat? Jus u'à 5 ré onses

A -

B - Appel du patient pour lui demander de prendre sa température

C - Appel du patient pour lui demander de faire des hémocultures au

Faxer une ordonnance d'antibiotiques au patient

laboratoire

A

el du

atient

our lui demander s'il

D - Hospitalisation Immédiate

E -

résente des si nes d'infection

Immédiate E - résente des si nes d'infection Que peut montrer un myélogramme dans une agranulocytose

Que peut montrer un myélogramme dans une agranulocytose liée à des auto-anticorps suite à une prise médicamenteuse ? Jus u'à 5 onses

A - Moelle pauvre

C - Disparition des mégacaryocytes

D - Disparition des érythroblastes

E - Moelle de richesse normale

F -

Pseudo-bloca e de la maturation au stade

B - Absence de précurseurs de la lignée granuleuse

ire

58 • Editions VG

,., --

.,,

·

,,,

il Corrigé

"'-= .r-""T"--, staphylocoques, streptocoques. Mais le micro-or anisme n'est
"'-= .r-""T"--, staphylocoques, streptocoques.
Mais le micro-or anisme n'est

1 é~h:l~èntairei: t~t~~ïfii':it~ ·~t

:

~,i~. ~t•!i.<"~i,;.~

·;r~

*r

~~41:fi;~i.iff~ ~i;,-lli,~c.~·, ~ 1 . "':W$0

Réponse: A

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. Dans 60% des infections documentées, il s'agit de cocci Gram(+):

as retrouvé dans > 50% des cas.

Réponse : ABCEFH

Bilan biologique systématique: NFS, CRP. - =~~ Bilan infectieux: hémocultures sur cathéter central et en périphérie, 1.1.'i'i(t=-+:~ radio de thorax, ECBU +/- autre sur point d'appel. Myélogramme inutile si aplasie post-chimiothérapie.

Réponse : EGH L'antibiothérapie doit se faire par voie IV en cas de sepsis sévère. Le G5 n'est pas une solution de remplissage ! Remplissage= sérum physiologique. Hospitalisation systématique si sepsis sévère. Ne pas utiliser la chambre implantable tant qu'une infection de celle- ci n'est pas exclue. Antibiothérapie à large spectre car risque de mortalité élevé et bactéries potentielles multiples. Isolement rotecteur du atient.

Réponse : ABD Dans fa neutropénie fébrile: utiliser des antibiotiques à large spectre en probabiliste. [C3G IV ou pipéracilline-tazobactam] + aminoside

Réponse : BCD Effet secondaire prévisible, ne contre indique pas la prescription l"l<lliE--+:''-:--1 ultérieure des mêmes molécules. Report de la cure suivante de chimiothérapie pour que les PNN soient remontés. Ordonnance de NFS à réaliser si fièvre > 38°C et résultats à faxer en oncologie. Effet indésirable fré uent et révisible: as de déclaration.

Réponse: BE En cas de découverte de neutropénie sur une NFS: rechercher d'abord de la fièvre et des signes d'infection.

Questions Isolées QCM · Cancérologie - 59

,

j

'l

,.

B _ _
B _
_

~-F

v

F

R~~:Bff

dans

l'agranulocytose

sélective

de

la

lignée

Le

médicamenteuse immuno-allergique.

myélogramme

de

richesse

est

systématique

(atteinte

-_ -f Moelle

v

normale

_ v- granuleuse). -- ········· Si pseudo-blocage au stade de promyélocytes: évoque un début de

reprise de la granulopoïèse, avec réapparition des PNN dans les

Jours suivants.

1 ''7< Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O. En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1. Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1. Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à plus de 5 items. L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des QCM sur 7.

n,:,tas porso!"\nelies :

60 - Editîons VG

.---

/,,,-,

not•:).s personnelles : 62 - Editions VG

not•:).s personnelles :

62 - Editions VG

,, il Enoncé ,· 1 ré onse A - Tumeurs du système nerveux central B

,,il

Enoncé

1 ré
1 ré

onse

A -

Tumeurs du système nerveux central

B

- Neuroblastomes

C

-

Tumeurs germinales

D

-

Tumeurs malignes osseuses

E

-

Mélanomes

F -

Tumeurs hépatiques

G - Lymphomes

H - Leucémies aiguës

1-

Tumeurs rénales

J -

Sarcomes des tissus mous

1- Tumeurs rénales J - Sarcomes des tissus mous A - B- Leucémie C- Gllome Néphroblastome

A -

B- Leucémie

C- Gllome

Néphroblastome

D

- Sarcome d'Ewing

E

- Hépatoblastome

F

Lymphome de Burkitt

G

- Craniopharyngiome

- Neuroblastome ."/~i! Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) en relation avec des métastases d'un neuroblastome ? Jus u'à 6 ré onses

H

·.
·.

A

-

Exophtalmie

B

-

Nodules cutanés bleutés

C

-

Douleurs osseuses

D

- Ecchymoses périorbitaires

E

-

Hypertension artérielle

F

- S ndrome o so-m ocloni ue

Quels sont les cancers qui ont la plus forte incidence annuelle , chez les enfants de moins de 15 ans?

Quelle(s) étiologie(s) évoquez-vous devant la découverte d'une masse abdominale chez un enfant de 4 ans ? Jus u'à 8 ré onses

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) qui peut (peuvent) révéler un né hroblastome ? Jus u'à

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) qui peut (peuvent) révéler un

né hroblastome ? Jus u'à 6 ré onses

-

-

-

-

--~---------

A Masse abdominale

B Hypertension artérielle

C - Boiterie

D Hématurie macroscopique

E Syndrome opso-myoclonique

F Douleurs abdominales

Ganglions

1-

Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de mauvais pronostic dans les

neuroblastomes ? Jus u'à 5 ré onses Age de l'enfant< 1 an

Amplification de l'oncogène N-myc Stade métastatique Age de l'enfant > 18 mois Forme thoraci ue

Quels sont les examens nécessaires au bilan lors de la découverte d'un né hroblastome ? Jus u'à 7 ré onses

Echographie abdominale Scintigraphie à la MIBG Radio de thorax

Scanner abdominal Biopsie tumorale pour examen histologique Uroscanner Bio sie ostéo-médullaire

Quel est le premier site de métastases pour les né hroblastomes ? 1 ré onse

--:--,-----,----,------:--,-~----=--,----1

Quel est le cancer d'organe solide ayant la plus forte incidence chez l'enfant de moins de 15 ans? 1 ré onse

Tumeurs du système nerveux central Mélanome Neuroblastome Sarcomes des tissus mous Néphroblastome Tumeurs malignes osseuses

G - Tumeurs germinales

H - Tumeurs hépatiques Rétinoblastome

64 • Editions VG

-J.

Corrigé

Réponse: H ,, ~ ~- ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. Les
Réponse: H
,,
~ ~- ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Les hémopathies malignes représentent les cancers les plus
fréquents chez l'enfant.
Leucémies aiguës"" 30% des cancers de l'enfant de moins de 15
ans.
Incidence = 500 nouveaux cas/an.
envahissement ostéo-médullaire avec douleurs osseuses,
hématome périorbitaire bilatéral.
Signes liés à des métastases dans les neuroblastomes du
rn:==---i nourrisson: hépatomégalie majeure, envahissement sous-cutané
avec nodules bleutés enchâssés dans le derme.
:
i
Le s
drome o so-m ocloni ue est un s ndrome
aranéo lasi ue.
ni:~~
,---,
,
Réponse : ABDF
Signes pouvant révéler un néphroblastome: masse abdominale,
hypertension artérielle, hématurie, douleurs abdominales.
Le syndrome opso-myoclonique est un syndrome paranéoplasique
du neuroblastome.
Réponse : BCD
Facteurs de bon pronostic: âge < 1 an, stade localisé, forme
thoracique, syndrome de Pepper.
~ E--+-:::-i Facteurs de mauvais pronostic: âge > 18 mois, amplification de N-

Réponse : ABCD ;; ,'r'--+-'--1 Signes liés à des métastases dans les neuroblastomes de l'enfant:

des métastases dans les neuroblastomes de l'enfant: m c, stade métastatique. Questions Isolées OCM •