Вы находитесь на странице: 1из 4

LP SARII – parcours AS

TP RLI : TP1

durée : 3h

TP1 : Tri Postal Automatisé


→ Adressage des E/S sur le Bus ASi
→ Variables réseau pour tables d'échange de variables avec superviseur Modbus TCP

1. PRÉSENTATION DU SYSTÈME
◦ Partie opérative :
La partie opérative considérée est la maquette de tri postal « Tapiris » utilisée en TP d'automatisme :

Fig 1 : Vue transversale de la partie opérative « Tapiris »

IUT de Toulon département GEII LP SARI


LP SARII - Tri Postal - UE4-RLI

• Liste des entrées/sorties du système:

Description Symbole Adresse CEI


Vérin (1) de poussée vers le poste de lecture (Action / Sortie) v_1A …......
Fin de course du vérin 1 (Capteur / Entrée) fc_1S1 ….....
Vérin (2) de Tri vers le 1° bac (Action / Sortie) v_2A …......
Fin de course du vérin 2 (Capteur / Entrée) fc_2S1 ….....
Vérin (3) de Tri vers le 2° bac (Action / Sortie) v_3A …......
Fin de course du vérin 3 (Capteur / Entrée) fc_3S1 ….....
Mise en marche du convoyeur (Action / Sortie) MA …......
Arrêt d'urgence (Capteur / Entrée) AU ….....
Détecteur IR : Présence Colis au poste de lecture de code SLC ….....
Détecteur IR : Présence Colis au poste de chargement SPC ….....
Détecteur IR : Le front descendant de ce détecteur indique la Présence d'un SPE1 ….....
Colis en face du bac 1
Détecteur IR : Le front descendant de ce détecteur indique la Présence d'un SPE2 ….....
Colis en face du bac 2

◦ Partie commande :
La P.C est bâtie autour de la configuration automate suivante :
– 1 alimentation 24 Vdc - 3A
– Contrôleur Wago 750-841 (FW12), adresse IP : 192.168.0.163
– 1 Alimentation ASI 30VDC
– 1 carte « coupleur ASi » : 750-655 (12 octets)
– 1 carte RS232C : 750-655/0003-0000#05

◦ Bus ASi :
Les capteurs/actionneurs du système sont gérés par un bus ASi
et sont adressés de la manière suivante :

• Esclave 10 : Module 4E/4S TOR


– OUT0 : M_A (mise en marche du convoyeur)

• Esclave 12 : Module 4E TOR


– IN0 : SLC (Présence Colis au poste de lecture de code)
– IN1 : SPE1 (Présence Colis en face du bac n°1)
– IN2 : SPE2 (Présence Colis en face du bac n°2)
– IN3 : SPC (Présence Colis au poste de chargement)

IUT de Toulon département GEII 2/4


LP SARII - Tri Postal - UE4-RLI

• Esclave 13 : Distributeur électro-pneumatique 4S TOR (vérins) + 4E TOR (fins de course)


– IN0 : (N.C)
– IN1 : fc_1S1 (fin de course vérin 1)
– IN2 : (N.C)
– IN3 : fc_2S1 (fin de course vérin 2)
f.c A.U
– OUT0 : v_1A (sortie vérin 1)
– OUT1 : v_2A (sortie vérin 2)
– OUT2 : v_3A (sortie vérin 3)

• Esclave 14 : Module 4E TOR


– IN0 : (N.C)
– IN1 : fc_3S1 (f.c vérin 3) f.c
– IN2 : (N.C)
– IN3 : AU (arrêt d'urgence, NF)

2. PRÉPARATION
Q1) A l'aide du cours, calculez les adresses CEI des différentes variables d'E/S du système et complétez le
tableau de la page 2.

Q2) Rappelez ce qu'est un profil sur le bus ASi et son utilité.

3. TRAVAIL À RÉALISER
◦ Adressage ASi :
Q1) A l'aide du terminal d'adressage ASi présent sur le poste de TP, connectez-vous aux différents esclaves du
système, et relevez les adresses des différents esclaves ainsi que leurs profils.
Q2) Recherchez sur internet une référence de distributeur electro pneumatique interchangeable avec celui de la
maquette et de marque festo.
Q3) Ré-adressez les esclaves aux adresses données en page 3.
Q4) Reprendre votre projet réalisé en TP d'automatisme, et remplacez les anciennes adresses par celles que
vous avez calculées dans la préparation.
Q5) Testez le fonctionnement de votre projet pour valider le calcul de vos nouvelles adresses.

IUT de Toulon département GEII 3/4


LP SARII - Tri Postal - UE4-RLI

◦ Création de tables d'échange avec le superviseur :


Nous allons dans cette partie créer des variables réseau sous CoDeSys, qui permettront à n'importe quel logiciel
de supervision d'accéder à certaines variables du programme à travers le réseau ethernet, via le protocole
Modbus TCP.
Nous validerons ces échanges grâce à un client Modbus installé sur le PC (Modscan32).
Les variables réseau créées permettront :
• La visualisation de l'état des différents capteurs et actionneurs du système
• Le forçage des actionneurs lorsque le mode « distant » sera activé
• L'activation/désactivation du mode « distant » via un bit (dont l'état sera pris en compte dans le
programme)
Q1) Allez dans l'onglet « ressources », puis « configuration de l'automate » et cliquez-droit sur « Fieldbus
Variables » puis « éditer ».
Un écran s'ouvre, vous permettant d'ajouter les variables réseau souhaitées, en définissant leur type. Dans
l'exemple ci-dessous, une variable réseau d'entrée de type WORD nommée « Ma_Variable » a été créée en
cliquant sur ajouter :

• Note 1 : Une variable réseau de type « Input » est une entrée vue de l'API, ce qui signifie que l'équipement
distant (superviseur) pourra lire ou écrire cette variable.
• Note 2 : Une variable réseau de type « Output » est une sortie vue de l'API, ce qui signifie que l'équipement
distant (superviseur) pourra uniquement lire cette variable.

Q2) Ajoutez les différentes variables réseau nécessaires à la communication avec le superviseur pour répondre
au fonctionnement décrit précédemment. (Réfléchir aux accès possibles en lecture et/ou écriture pour ces
variables pour définir la colonne « IO-Type »)

Q3) Créez un sous programme « echanges_superv » en langage ST chargé de faire le lien entre vos variables
réseau et les variables d'entrée/sortie du système.

Q4) Ajoutez le marche/arrêt distant en condition de départ du grafcet de tri.

Q5) A l'aide de la note d'application ci-jointe, définir les adresses Modbus de chacune de ces variables.

Q6) Testez les fonctions de lecture / écriture sur ces différentes variables à l'aide du logiciel Modscan 32.

Q7) Relevez en en détaillant les différents champs une transaction (= trame de requête + trame réponse) en
lecture et une en écriture.

IUT de Toulon département GEII 4/4