Вы находитесь на странице: 1из 47

Cours d'algèbre II (SMPC)

Cours d'algèbre II (SMPC)


Déterminants

Prof. Mohamed Louzari


Department of mathematics, Faculty of sciences

Abdelmalek Essaâdi University, Tetouan

Année Universitaire: 2017-2018


Cours d'algèbre II (SMPC)

Plan

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Motivation

Dans ce chapitre, nous considérons les matrices à coecients dans


un corps commutatif K (R ou C). Le déterminant d'une famille de
vecteurs ou d'une matrice carrée est un scalaire (i.e., un élément de
K ). Le déterminant permet de savoir si une matrice carrée est
inversible ou non, en plus il joue un rôle important dans la
résolution des systèmes linéaires.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Formes p-linéaires alternées


Dénition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension n et p un entier
naturel non nul. On appelle forme p-linéaire sur E , une application
f : E p → K , telle que pour tous ui , vi ∈ E, λ ∈ K et
i = 1, 2, · · · , p, on a

f (· · · , ui + vi , · · · ) = f (· · · , ui , · · · ) + f (· · · , vi , · · · )

f (· · · , λui , · · · ) = λf (· · · , ui , · · · ).
C'est à dire, f est linéaire par rapport à chaque composante.
1 Si p = 2, on dit que f est une forme bilinéaire.
2 Si p = 3, on dit que f est une forme trilinéaire.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Formes p-linéaires alternées

Dénition
1 Une forme p-linéaire f sur E est dite alternée, si pour tous
ui , uj ∈ E avec 1 ≤ i, j ≤ p, on a

f (· · · , ui , · · · , uj , · · · ) = −f (· · · , uj , · · · , ui , · · · ).

2 Si f est alternée et ui = uj , alors f (u1 , · · · , up ) = 0.


Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Déterminants d'ordres 2
Dénition
Soit E un K -espace vectoriel de dimension 2, relativement à une base B
de E , considérons v1 = (α1 , α2 ), v2 = (β1 , β2 ) ∈ E . Alors

α1 β1
1 détB (v1 , v2 ) =
= α1 β2 − α2 β1 , s'appelle déterminant
α2 β2
de v1 , v2 dans la base B .
2 détB est une forme bilinéaire alternée.

Dénition 
a c
Soit A = ∈ M2 (K), on appelle déterminant de A, le
b d
déterminant
de ses vecteurs colonnes et on note
a c
dét(A) = = ad − bc.
b d
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Déterminants d'ordre 3

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension 3, relativement à une
base B de E , considérons
v1 = (α1 , α2 , α3 ), v2 = (β1 , β2 , β3 ), v3 = (γ1 , γ2 , γ3 ) ∈ E . Alors

α1 β1 γ1

1 détB (v1 , v2 , v3 ) = α2 β2 γ2 =
α3 β3 γ3
α1 β2 γ3 + α2 β3 γ1 + α3 β1 γ2 − α3 β2 γ1 − α1 β3 γ2 − α2 β1 γ3 ,
s'appelle déterminant de v1 , v2 , v3 dans la base B .
2 détB est une forme trilinéaire alternée.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Déterminants d'ordre 3

Dénition 
α1 β1 γ1
Soit A =  α2 β2 γ2  ∈ M3 (K), on appelle déterminant de
α3 β3 γ3
A, le déterminant
de ses vecteurs colonnes et on note
α1 β1 γ1

dét(A) = α2 β2 γ2 =
α3 β3 γ3
α1 β2 γ3 + α2 β3 γ1 + α3 β1 γ2 − α3 β2 γ1 − α1 β3 γ2 − α2 β1 γ3 .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Déterminants d'ordre 3

Exemple
 
1 2 3
Considérons la matrice A =  4 5 6 . Alors
8 8 9

1 2 3

dét(A) = 4 5 6

8 8 9

= (1×5×9)+(4×8×3)+(2×6×8)−(8×5×3)−(1×8×6)−(4×2×9)
= 45 + 96 + 96 − 120 − 48 − 72 = −3.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Règle de Sarrus
Cette règle est valable seulement en dimension 3. Il s'agit de
recopier les deux premières lignes au dessous de la matrice, puis on
additionne les produits de trois termes en les regroupant selon les
diagonales descendantes, et on soustrait ensuite les produits de
trois termes regroupés selon les diagonales montantes.


α1 β1 γ1


α2 β2 γ2

détB (v1 , v2 , v3 ) = α3 β3 γ3


α1 β1 γ1

α2 β2 γ2

= α1 β2 γ3 + α2 β3 γ1 + α3 β1 γ2 − α3 β2 γ1 − α1 β3 γ2 − α2 β1 γ3 .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants

Interprétation géométrique du déterminant

Proposition
Soient E un R-espace vectoriel de dimension n > 1 et
v1 , v2 , v3 ∈ E .
1 Si n = 2. Alors |dét(v1 , v2 )| est l'aire du parallélogramme
déterminé par v1 et v2 .
2 Si n = 3. Alors |dét(v1 , v2 , v3 )| est le volume du
parallélépipède déterminé par v1 , v2 et v3 .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants d'ordre n

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants d'ordre n

Déterminants d'ordre n

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension n, relativement à une
base B de E . Considérons les vecteurs v1 = (α11 , α21 , · · · , αn1 ),
v2 = (α12 , α22 , · · · , αn2 ), · · · , vn = (α1n , α2n , · · · , αnn ). Alors

α11 α12 · · · α1n

α21 α22 · · · α2n
détB (v1 , · · · , vn ) = . .. .. .. , s'appelle

..
1

. . .
αn1 αn2 · · · αnn
déterminant de v1 , v2 , · · · , vn dans la base B .
2 détB est une forme n-linéaire alternée.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants d'ordre n

Déterminants d'ordre n

Dénition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension n, relativement à une
base B de E . Considérons les vecteurs v1 = (α11 , α21 , · · · , αn1 ),
v2 = (α12 , α22 , · · · , αn2 ), · · · , vn = (α1n , α2n , · · · , αnn ). Alors

α11 α12 · · · α1n

α21 α22 · · · α2n
détB (v1 , · · · , vn ) = . .. .. .. , s'appelle

..
1

. . .
αn1 αn2 · · · αnn
déterminant de v1 , v2 , · · · , vn dans la base B .
2 détB est une forme n-linéaire alternée.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants d'ordre n

Déterminants d'ordre n

Dénition
Soit A ∈ Mn (K), le déterminant de A c'est le déterminant de ses
vecteurs colonnes dans la base canonique de K n .

Opérations élémentaires

1 Si on multiplie une colonne par λ, le déterminant est multiplié


par λ.
2 Si on permute deux colonnes, le déterminant change le signe.
3 Si on ajoute à une colonne une combinaison linéaire des autres
colonnes, le déterminant ne change pas.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminants d'ordre n

Déterminants d'ordre n

Exemple
Calculons le déterminant

1 2 3 1 2 3

4 5 6 = 0 −3 −6 L2 ← L2 − 4L1

8 8 9 0 −8 −15 L3 ← L3 − 8L1

−3 −6 1 2
= = −3
−8 −15 −8 −15

1 2
= −3 = −3.
0 1
Cours d'algèbre II (SMPC)

Propriétés des déterminants

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Propriétés des déterminants

Propriétés des déterminants


Théorème
Soient E un K -espace vectoriel de dimension n, B une base de E
et {v1 , · · · , vn } une famille de vecteurs de E . Alors
{v1 , · · · , vn } est libre ⇔ détB (v1 , · · · , vn ) 6= 0.

Corollaire
Soit A ∈ Mn (K), on a :
1 A est inversible ⇔ détB (A) 6= 0.
2 Si une colonne de A est nulle le déterminant de A est nulle.
3 Si deux colonnes sont égales où proportionnelles le
déterminant est nul.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Propriétés des déterminants

Propriétés des déterminants

Théorème
Soit A ∈ Mn (K), alors dét(A) = dét(At ).
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminant d'un endomorphisme

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminant d'un endomorphisme

Déterminant d'un endomorphisme

Dénition
Soit E un K -espace vectoriel de dimension nie de base
B = {e1 , · · · , en } et f ∈ LK (E). On appelle déterminant de f
qu'on note détB (f ) = dét(M at(f ; B)).

Proposition
Soient E un K -espace vectoriel de dimension nie et B une base
de E . Alors, pour tous f, g ∈ LK (E) et λ ∈ K on a :
détB (λf ) = λn détB (f ).
détB (gof ) = détB (g).détB (f ).
Cours d'algèbre II (SMPC)

Déterminant d'un endomorphisme

Déterminant d'un endomorphisme

Corollaire
Soient M, N ∈ Mn (K) et λ ∈ K, on a :
dét(λM ) = λn détB (M ).
dét(M × N ) = dét(M ).dét(N ).
Si A est inversible, alors dét(A−1 ) = (dét(A))−1 .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Calcul des déterminants


Proposition
Considérons la matrice
 
0
.. 
. 

A=
 A0  ∈ Mn (K),
 0 
× ··· × α

où A0 ∈ Mn−1 (K). Alors dét(A) = α.dét(A0 ).

Corollaire
Soit A = (αij ) ∈ Mn (K) une matrice carrée triangulaire supérieure (ou
inférieure). Alors
n
Y
dét(A) = αii .
i=1
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Calcul des déterminants

Exemple
 
−1 2 3
Si A =  2 −3 1  , on a :
1 3 −2

−1 2 3 −1 2 3 −1 2 3

dét(A) = 2 −3 1 = 0 1 7 = 0 1 7 = 34.

1 3 −2 0 5 1 0 0 −34
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Exemple
Calculons le déterminant


1
1 2 1
1 1 2 1

3
1 4 5
= 0 −2 −2 2 L2 ← L2 − 3L1

7
6 1 2
0 −1 −13 −5 L3 ← L3 − 7L1
1
1 3 4 0 0 1 3 L4 ← L4 − L3


1 1 2 1

1 1
2 1
0 1 1 −1 = −2 0 1
1 −1
= −2
0 −1 −13 −5

0 0
−12 −6 L3 ← L3 + L2
0 0 1 3 0 0 1 3

1 1 2 1 1 1 2 1

0 1 1 −1 0 1 1 −1
= (−2) × (−6) = 12 = 60.
0 0 2 1 0 0 2 1
5
0 0 1 3 0 0 0 2
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Mineurs & Cofacteurs

Dénition
Soit A = (αij ) ∈ Mn (K) une matrice carrée. On note Aij la
matrice obtenue en supprimant la ième ligne et la j ème colonne de
A.
Le scalaire Mij (A) = dét(Aij ) est dit le (i, j)ème -mineur de A.
Le scalaire Cij (A) = (−1)i+j Mij (A) est dit le
(i, j)ème -cofacteur de A.
Si aucune confusion n'est à craindre, on note Mij (A) par Mij
et Cij (A) par Cij .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Développement d'un déterminant

Théorème
Soit A = (αij ) ∈ Mn (K). Alors
dét(A) = ni=1 αij Cij (A), pour tout j = 1, 2, · · · , n
P
(Développement suivant la j ème colonne).
dét(A) = nj=1 αij Cij (A), pour tout i = 1, 2, · · · , n
P

(Développement suivant la ième ligne).


Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Développement d'un déterminant

Remarque
Il est clair que, pour chaque coecient αij le signe (−1)i+j est
donné selon sa place dans la matrice en commençant par le signe +
pour α11 et en changeant le signe pour chaque changement de
ligne ou de colonne.
 
+ − + − + ···

 − + − + − ··· 

 + − + − + ··· 
.. .. .. .. .. ..
 
. . . . . .
Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Développement suivant une colonne


 
−1 2 3
On considère la matrice A =  2 −3 1 .
1 3 −2
(1) Développement suivant la première colonne. On a

−3 1
• M11 = = 3 et C11 = (−1)1+1 M11 = 3,
3 −2

2 3
• M21 = = −13 et C21 = (−1)2+1 M21 = 13,
3 −2

2 3
• M31 = = 11 et C31 = (−1)3+1 M31 = 11.
−3 1
Ainsi,
dét(A) = α11 C11 + α21 C21 + α31 C31

= (−1 × 3) + (2 × 13) + (1 × 11) = 34.


Cours d'algèbre II (SMPC)

Calcul des déterminants

Développement suivant une colonne


 
−1 2 3
On considère la matrice A =  2 −3 1 .
1 3 −2
(2) Développement suivant la deuxième colonne. On a

2 1
• M12 = = −5 et C12 = (−1)1+2 M12 = 5,
1 −2

−1 3
• M22 = = −1 et C22 = (−1)2+2 M22 = −1,
1 −2

−1 3
• M32 = = −7 et C32 = (−1)3+2 M32 = 7.
2 1
Ainsi,
dét(A) = α12 C12 (A) + α22 C22 (A) + α32 C32 (A)

= (2 × 5) + (−3 × −1) + (3 × 7) = 34.


Cours d'algèbre II (SMPC)

La matrice adjointe

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

La matrice adjointe

La matrice adjointe

Soit A = [αij ] ∈ Mn (K) une matrice carrée.


1 On appelle comatrice de A, noté com(A), la matrice des
cofacteurs de A.
2 La transposée de la comatrice de A est dite matrice adjointe
de A et on la note :
 
C11 C21 · · · Cn1
 C12 C22 · · · Cn2 
adj(A) =  . .. .. .. .
 
 .. . . . 
C1n C2n · · · Cnn
Cours d'algèbre II (SMPC)

La matrice adjointe

La matrice adjointe

Exemple
 
1 2 3
Considérons la matrice A =  4 5 6 , alors
8 8 9
   
C11 C21 C31 −3 6 −3
adj(A) =  C12 C22 C32  =  12 −15 6 .
C13 C23 C33 −8 8 −3
Cours d'algèbre II (SMPC)

La matrice adjointe

Formule de l'inverse

Théorème
Soit A = [αij ] ∈ Mn (K). Alors,

A.adj(A) = adj(A).A = dét(A)In .

Corollaire
Si dét(A) 6= 0, alors A est inversible et on a :
1
A−1 = .adj(A)
dét(A)
Cours d'algèbre II (SMPC)

La matrice adjointe

Formule de l'inverse : Exemple


 
−1 2 3
On considère la matrice A =  2 −3 1  , on a
1 3 −2

−3 1 2 3 2 3
dét(A) = −
− 2
+ = 34 6= 0,
3 −2 3 −2 −3 1

donc A est inversible.


 Alors la matrice
  des cofacteurs de
 A est :
C11 C12
C13 3 5 9
Com(A) =  C21 C23  =  13 −1
C22 5 . Ainsi,
C31 C32
C33
 11
 7 −1
3 13 11
adj(A) = Com(A)t =  5 −1 7 . Par suite,
 9  5 −1
3 13 11
1 
A−1 = 5 −1 7 .
34
9 5 −1
Cours d'algèbre II (SMPC)

Règle de Cramer

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Règle de Cramer

Règle de Cramer
Le système linéaire de n équations et n indéterminées x1 , x2 , · · · , xn .


 a11 x1 + · · · + a1n xn = b1
 a21 x1 + · · · + a2n xn = b2

..


 .
an1 x1 + · · · + ann xn = bn

Possède une unique solution, si ∆ = dét(aij ) 6= 0. Cette solution est


donnée par :
∆1 ∆2 ∆n
x1 = , x2 = , · · · , xn = ,
∆ ∆ ∆
où ∆i est le déterminant de la matrice obtenue à partir
 de A = (aij ) en
b1
 b2 
remplaçant sa ième colonne par la matrice colonne  .. .
 
 . 
bn
Cours d'algèbre II (SMPC)

Règle de Cramer

Règle de Cramer : Exemple


Utilisons la règle de Cramer pour résoudre le système suivant :

 −2x + 3y − z = 1
x + 2y − z = 4
−2x − y + z = −3

D'abord on a :

−2 3 −1

∆ = 1 2 −1 = −2 6= 0.
−2 −1 1
Donc, on peut appliquer la règle de Cramer pour résoudre ce
système linéaire.
∆x ∆y ∆z
x= , y= , z= .
∆ ∆ ∆
Avec :
Cours d'algèbre II (SMPC)

Règle de Cramer

Règle de Cramer : Exemple



1 3 −1 1 3 −1 1 3 −1
∆x = 4 2 −1 = 4 2 −1 = 3 −1 0 = −4.
−3 −1 1 1 1 0 1 1 0


−2 1 −1 −2 1 −1 −2 −1 −1
∆y = 1 4 −1 = 1 4 −1 = 1 5 −1 = −6.
−2 −3 1 −1 1 0 −1 0 0


−2 3 1 −2
3 1 −2
1 1
∆z = 1 2 4 = 1 2 4 = 1 3 4 = −8.
−2 −1 −3 −8 8 0 −8 0 0
Par suite, x = 2, y = 3, z = 4.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Plan
1 Déterminants

2 Déterminants d'ordre n

3 Propriétés des déterminants

4 Déterminant d'un endomorphisme

5 Calcul des déterminants

6 La matrice adjointe

7 Règle de Cramer

8 Valeurs Propres et Vecteurs Propres


Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Dénition : Matrices semblables


Soient A, B ∈ Mn (K) deux matrices carrées. On dit que B est
semblable à A, s'il existe une matrice inversible P ∈ Mn (K) telle
que B = P −1 AP .

Dénition : Valeurs propres & vecteurs propres


Soient A ∈ Mn (K) et λ ∈ K . On dit que λ est une valeur propre
de A, s'il existe une matrice colonne non nul x ∈ Mn×1 (K) telle
que Ax = λx. Une telle matrice colonne x est dite vecteur propre
de A associé à la valeur propre λ.
A noter que les vecteurs propres sont par dénition non nuls.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Théorème
Soient A ∈ Mn (K) une matrice carrée et λ ∈ K . Alors
λ est une valeur propre de A si et seulement si dét(A − λIn ) = 0.

Corollaire
Les matrices semblables ont les mêmes valeurs propres.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Polynôme caractéristique d'une matrice


Dénition
Soient A = (aij ) ∈ Mn (K) et λ ∈ K . On a

a11 − λ a12 ··· a1n

a21 a22 − λ ··· a2n
dét(A − λIn ) = .. .. .. .. .


. . . .

an1 an2 ··· ann − λ

Alors dét(A − λIn ) est un polynôme de degré n en λ, qu'on appelle


polynôme caractéristique de A. En plus, l'équation dét(A − λIn ) = 0 est
dite équation caractéristique de A.
Les valeurs propres de A sont évidement les racines du polynôme
caractéristique de A. Si le corps K = C, le nombre de ces racines est égal
à n.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Polynôme caractéristique d'une matrice

Soient λ1 , λ2 , · · · , λk les valeurs propres distinctes de A. Alors, le


polynôme caractéristique de A peut être factorisé sous la forme

dét(A − λIn ) = (−1)n (λ − λ1 )r1 (λ − λ2 )r2 · · · (λ − λk )rk .

Les entiers r1 , r2 , · · · , rk sont appelés les ordres de multiplicité (ou


les multiplicités algébriques) de λ1 , λ2 , · · · , λk respectivement.
Cours d'algèbre II (SMPC)

Valeurs Propres et Vecteurs Propres

Polynôme caractéristique d'une matrice

Exemple
 
0 1
Considérons la matrice A = . On a
−1 0

−λ 1
= λ2 + 1.

dét(A − λI2 ) =
−1 −λ

Puisque λ2 + 1 n'a pas de racines réelles, donc A ne possède pas


des valeurs propres réelles. Cependant, si on regarde A comme une
matrice sur C alors elle a deux valeurs propres i et −i.