Вы находитесь на странице: 1из 13

Univenité Abd€halek Essaâdi.

Unrverslté Abdelmalek Essaâdi, NtZ


1$ Annçp universitaire: 2014115
Fitière:sMP-s3
ffi* .{}lf-
,,NOù*
'
Thermodvnamique
I Série N"2 : Entopie & Svstèmes ouverts

Exzrcice I :

On considère un gaz parfait à I'intérieur d'une enceinte de volume Vo=l1L fermé par un
piston de masse négligeable. On note P6 la pression atmosphériq,re et T0=293K la température
I
initiale du gaz. Dans l'état initial, le gaz est à l'équilibre mécanique, P= Po = bar. On
impose brutalement une pression extérieure P1: 4bar sw le piston qui subit une compression
irréversible. On attend l'équilibre final. Qn prendra y= 1,4.
1) On suppose I'enceinte et le piston diathermanes (laissent passer chaleur). L'atmosphère
:
joue le rôle de thermostat à To 293K. Calculer I'entropie échangée et I'entropie créée
pour le gaz.
2) On considère la même expérience mais les parois de I'enceinte et le piston sont
adiabatiques. Calculer d.l du gaz ainsi que I'entropie créée.

Exercice 2 :

On considère une mole d'un gaz parfait contenu dans un cylindre vertical comportant
:
un piston de section S 100 cm'en contact avec I'air ambiant de pression Pp. Le cylindre et
le piston sont diathermanes (laissent passer chaleur). Initialement, le piston est libre et le gaz
e$ en quilibre à To = 300 K.
On donne À : 8,3 14 l/K.mol, f =1,4 et g = 9,6 1 *,5.
On pose sur le piston une masse M = 201 Kg qui comprime brutalement le gaz. On laisse le
système évoluer. On considère que le gaz a d'abord subi une compression adiabatique brutale
suivie d'un refroidissement monotherme au contact avec I'air extérieur de température Te.
l) Calculer P1, T1 et V1. En déduire la variation d'entropie totale ÂSe__,1.
2) Calculer T2 et Vr. Calculer ÂSr-+z ainsi que I'entropie d,échange : Ser-2
3) En déduire I'entropie de création interne: Si6-2

N Excrcice J (Cn rr;


Du diazote, assimilé à ùn gaz parfait diatomique (masse molaire M = 29 g/mol),s,écoule avec
un débit massique q^: 4 kg/s dans une conduite horizontale; il se détend isothermiquement
de la pression Pr = 6 bar jusqu'à la pression Pz = 3bar. En régime stationnaire, la détente
fournit au milieu ambiant, une puissance de P, = 200 Hry. Les vitesses à I'entrée v1 et à la
sortie v2 sont respectivement : 50 m/s et 250 m/s.
- Quelle est la quantité de chaleur reçue par le gaz pendant une seconde ?
- Calculer la variation d'entropie de l'unité de masse du gaz.

Exercice 4 :

On considère l'écoulement d'air avec un débit madsique q^ : 3 kg/s dans une conduite
cylindrique adiabatique horizontale de section variable.
On donne :
A I'etltrëe: la section X"; la vitesse ve = 300 m/s; la masSe volumique pr 5 kg/m3 : la
pressionp":5.4 bar et la température I, = 573 K.
A la sortie : la section X, ; la vitesse v,: 500 m/s ; la masse volumique p; I k{m3 ; la
pression p, = 1 bar et la température 2".
\
. 1) Relier Ia vàriation d'enthalpie d'une masse d'air de I kg, entre I'entrée de la conduite
et la sortie, à la variation d'énergie cinétique correspondante. Calculer T5
2) Quelle est la signification physique de la quantité p"v"2"2 En déduire les aires des
' sections à I'enkée et à la sortie.

Exercîce Æ : le turboréacteur

Un turboréacteur à simple flux (sans régénérateur) comprend :


- un compresseur qui aspire I'air sous la pression âtmosphérique Po I bar .el à la :
température ambiante To = 298 K avec un débit massique D :
60 i\ig:.s-', et le
comprime de façon adiabatique réversible jusqu'à la pression P7 4 bar; :
- une chambre de combustion où le carburânt est injecté dans I'air comprimé et brûlé
sous pression constante ;
- une turbine où I'air subit une détente adiabatique réversible et sort de la turbine à la
pression P3 ;
-et une tuyère de section variable où I'air subit une détente adiabatique réversible
jusqu'à la pression atmosphérique.

On négligera la vitesse de I'air partout saufà la sortie de la tuyère.


La combustion s'effectue avec un important excès d'air ; on admettra donc qu'il n'y a pas de
modification de la nature et du nombre de moles de gaz.
:
On donne pour I'air, assimilé à un gaz parfait de constante massique r NM = 287 J/K.kg, et
de capacité calorifique massique cp = 1000 J/K.kg.^'t:1,4.

1. Représenter l'évolution des gaz dans un diagramme P-V.


2. Calculer
a) la température 11 deI'air à la sortie du compresseur.
b) le travail wc absorbé par le compresseur lors de la traversée de ,l/(g d'air dans ce
comDresseur-
3. La température maximale admise à I'entrée de la turbine est t2: 850 oC.
a) Calculer la quantité de chaleur q reçue p:u IKg d'air lors de sa traversee de la
chambre de combustion. Montrer que la puissance P,, reçue par I'air s'écrit P,7 = pq.
Calculer la puissance thermique P6.
b) En deduire la quantité de chaleur reçue par l'air en /s dans la chambre de combustion.
Calculer la quantité de carburant injecté par seconde sachant que son pouvoir
calorifique moyen est Py : 43000 kl/kg.

q. Sachant que tout le travail foumi par la turbine est récupéré sur I'arbre moteur qui
entraîne le compresseur, calculer la température T3 et la pression P3 de I'air à la sortie de
la turbine.
6 a) Calculer la température T4 des gaz à la sortie de la tuyère.
b) Calculer la vitesse v d'éjection des gaz à [a sortie de la tuyère.
c) Calculer la force F de poussée de ce turboreacteur. (on admettra que cette poussée
s'exprime suivant la relation : F : vD ).
f"'n"" L
-.._*/) , I

I ftfnod,ln,nJqae

fueKCice
dç- =rW^n tÇ.*(f,, fe"*€r*4,)
%= n + P*r*(u[è.*€p+tl,)
-

m-m;l t:
/" /^/, ise f4e,^"=> j K = o
='.',^=cs/e
A4 = Cp d'r= Ç" (t--.1

dc = Y^*
e Pu*(a^f* + €p*ff:\
tr =c
", *l)f
Ba = - Po - ,^F*
: - Pq + 4,np. *.- ,4:
= 'Pa, + 7^ Dou.+ ôep + ô4J
t-u t- o
= -Pa+e* Jè"_*l
d^, 7t;l; & ./"/*,, 4e+4< fa? 4 Zot
rlJ zbze ç-c (e\?b e"f ,
P*^ = -q
{- = a
4t
C\= 'rc 4a'= 3zoKX =j2o.ld)

ur;# .G rnqsse /" ,à" \


ds q €, + _nR, Z,
ôs =.Cr€"7.
+
-b_ALIL
,Yl T
rn =4_ xa4 /4- +s >/^J
ôs= CpA A R. A pz
-----Tr- ,lrt È
\'
o -> 4.!4;- iwf/e^^^4^.na^y'
ôt= -+1
.

p.
tlT
Tful^*0"' kn e{ a

r _ l,
Ee etcic-e 4 n-"vw*ê = e tneÀ
=
= Çanoctfol;?t*
n P^. Q bo"t nm tt'êVeruvÆu .

ç,æp-te*'Ur
V
.\
tnnive-*-bl<
-
' \/^
Gtq cn àT PdV
To T.r \ - vàP
4" 4r.
I4ehùet Fnqtc;p< tq -(, Tf"oJ
q T. = W+Q.
^U
ù
C,(r-n) /yT p-, &\
n'..r\-
\
a f 2f*: &ar" o" \ 'T;=T; /

ï=E 4 -- o :5 Q= -W
\n/*
Ç ru^,oafahre du )w = -Pordv
74r" p"rt = ?.
",'d^/
(x"*." .a c/Je^) Çw = - Pn dv
n -_ P"V"
T"t v4=ry. V = _ p., (v, _u"\
\\

Vn=Rv2= 4o 'lo -t
_i ry"
Q =*Pn (v, -
pn
v"1

dS= 5S" *5S; q= n(+%-%)


SS. = 3c,
T-* WtirhT, ç6 âSe =
+(+'" - t4)
â ,*^r. d" J^/-
=;5s= T. a s. =H(n-+\
S"= -'4O,4,7 X/^ AU
.tl,
=W+a
S
I\\D
0' hA ('
7 *,'Aup;. Ou&æ z #(-"-a) = - a(y"_%)
.tt
ds = 5s" + 5S.'
ôS= 5" *S;
s,
*) =-*(4#
S; = 4s
&) âq
r-H,]: =-k-+J
I t
T )rc'uu*A
s --59 = C.
,TTù-v dP
=i: + I;. +(/_rt
"l T
= c-p &TP- "R -d? E=ï l+" *(^ +jl
'T+
= f 4q x
ro
^S=Cr%D-nR4n po

AS = - P.V". ?.tt nRt


= /-r €"r.
.T;_nR|^p.
.8" ^S E
S"=^s-Se
-#(4*.n-#)
=ry {;4 + +*+
ôE= Z,({ y/R
S,fo 7/u )o Q=oàS.=o
i^"âyeubL
S.'= ôs = i,(( >/,<.

9 Vo
P" = tùà
Cam.tyccrr;A,
P.-- 2
=
V2=
Letr
Q

ï
,r,r^Ygu;-b4u'
v=
= Cr4 T-nR 4n P"
^s Tô Po

e-
fuettc-" <'
at
AS O*à t
_M-
Y-a
hT,^4L
,To P"

?r=Pa A So,-" a X/x


Po. Pn
=

Vo 9-v,
ùn-t f"
@-u
tgn+tleue =

To Tt Ta =To Po -- P* ) Tu --'fo) Vz-= ?


T, = T; ca*trd, oq/ec
t'* Er"arn
P, l/ = AT2 :à VL-- {, RT
T
Pz.V2
P-n =
^ -3
Vz= tr, 9. lo tn"".
n= P" * ilI
s - = AY
AS,'t')L (- r. _nl" Pr,.
Y-a 'Ta .--.-_.ts,
€oLl r1,8
Po
= ,lof, + aoffi /
RY L+,
6.:r'21
=
t -,r

T', = ?. I

bu -- w+ A, so 5S" = 5q +S.= I
T: T;
>"
L(z-z ) ='- P, (u^ -v.\ LU=W+q
Y-q q= Lu-w
:> T; = tt74 K
er. b;ea'.
Vt= ? q= ôH ( n=c/.)
-
PnVn= R T't =#(z-n)
'=) Vn
P,, s-4+È = Art '.G-l)
T,(/-4)
P'
P.
vo
P.t

F-à \/L C'q/ *rr" c+, d*it :)


T, 'T'l TL
S. =o => n / Lt"r,-rr" ok cefr.
S.r.= ôSrr-S.r"
Sru" = ôSo, Cç.-J;t p^ & 1ù-e--c-t-s
nubt6- -=5 \l1a =o

/e,.., S-fn-n Ê1: =


"
=à - ôe. - AÊ = o
:\ àg=-ô€.
tn, r/,t (e * &ùA)
i1;
bâ =cr(\_E)
= +(u'-\Ê)
dL--tv^*sQ-p,@.ç y.R
cp =
' tvt(y-4) ' R= K,yq I /RrJ
apu..lot,= % -. €ce Y= t,tt , ftl=el 5/".?
lôl+ = L+s - l,+e
ad;^V"/,ye + €=o -tl -a =
4rnSu*!, -È ô., = o
*(u'-uJ)
1^ = i I<y /a è g,r, -- d.
4 tT=qôr.-]
à nfue pe4-ha*L@"î
Z-=c/" =à d€=o
9hFJ.
?uut. l
hovsuré âe
^
c
ùme = 6r, -- E, puob*'t d t
o It
àv = é..d* dx= &dt
En
€e
alv= €" u. Jt
ovr dt
â=gdV +s- = /"olv= ftâ"41t
=5 t^
æ
/; b;/- nanlne
-+ /;r. dz ( ,æut;aà!'ar,â"2. âu
â. 1n
-É-'- ë.l6t ^'
?" l?e.

ll
rnë me /2a-..sen-nerrra,/ à 4 aa"t;e . â s

âl'r : Qn .- -t
+_ -i 6.lo m
z-
€û'

E XE RCTCE 5, € tr-uo-r;or.ta-" .

rrà"

5-
fl"2,.,- g<..noral
9 ,

dL = s V,+Sq*Ç^(q*€p+ t),
Swo + 5Q * 5, fu. oep *€fi, @
a -T]--
- ?

o t-,1. +"-, alt*


E -' ,"' nt-
Y
-n' =) T{=ï (+)ç
=
-lf = qQg
L- ".LL.Ayp =) d =o A€- =o , 6 er= o
6lsac-. Çwç n tn f
E: =e
e. ddÂi. for E. ,
:) We * [el =O
=à Wc = 4o '(" = 64o+4
b€ = cp (n -rJ
den. Wc = C+ (u - A)
ry,ffi
3) T=lroz+tr{3 =,4te3R
a) @+ îw^ * Jq + ln l€Jtu: o
g., dévis" ptuL Sn
,

=à wn* q + trli--o
-€-
l,tne c&rûtrg de cenbU'ytA, c5 L-l n'g
dd,rrt
^ pq
de yù-u -eb./u =è W= o
=> fl= ôfl =cp(-e-Z;
q = gVo lo- T
Pt<
->rtr1.q. =D.q;
@+ sq +Snl?Ji=o
eh déws"
Fa,t dt ..

-) # + __ o
:1''-v #fsJi
Ptl D
--) Pu = D.a(
bÊ = ca(r. -t) =g

b_- e!ta) 3 Pa x4,s


ArV,

G-br^^t P, = e3 ooo xt/xt


+ 0ha-(a*/. â *< tnc i^levte.e s. 4 '5..
Llswo,<x ^
Lr'* <\ qçt,t)
|o,r.to( t + ffic -) T - ln(
-7_
4tV-,

Déb* D_= o,qqa K*/a


q) eâ.à^e 4
T'a vb<.ne
ur(o - tfq/ w.so
."r"frr.,Mr^

lwr( = lw.l à-% =wÇ


wT = b?ot = ce (l--7.)
(o
=5 -cr (l - a) = C? (t, -n)
:) \=E - Tln +%
U-, T\ = g+f K

t-Y
Pr'-" T" lr.- E
)-Pn
]-L '
P, (
ï fr
fl 4/,

, L- P,, = o
lo

n ^-' 1ît =
Pr'-'ï"
:)Ti=Ti (-P'\+
\R/
T,

-r-
b- W=O , Q=a ôe" = c
3n (q" +bf):o .:\ Let-
{- - cp(ç - n)
J

4";- *,Ê r- Ll= Vc." t-:_d


A /t/,
-==:

C. F= UD
A fL/, F - z%16ç9 u

_B-