Вы находитесь на странице: 1из 10

Introduction

L’analyse granulométrique caractérise les granulats en déterminant la distribution en


pourcentage des grains suivant leur dimension. Elle est sanctionnée par le tracé de courbe dont
la connaissance est nécessaire pour déterminer la composition optimale du béton. Par ailleurs,
la granulométrie du sable est indispensable pour l’étude d’un béton de qualité, car ce sont les
éléments les plus fins qui influencent le plus le dosage en eau, la maniabilité, compacité et
l’aspect du béton.

I- Intérêt

L’analyse granulométrique permet de déterminer précisément la composition d’un matériau


afin d’en déduire ses caractéristiques mécaniques. Elle permet également de vérifier un
matériau élaboré en carrière, en comparant sa courbe granulométrique avec le fuseau de
prescription correspondant.

II- Objectif

L’analyse granulométrique c’est une opération importante qui permet :


- D’accéder aux caractéristiques les grains de différentes dimensions.
- D’établir la courbe granulométrique qui donne des informations très précises sur le sol
étudié.
- De calculer les paramètres granulométriques (Coefficient de courbure, coefficient
d’uniformité, module de finesse…).
III- Principe

L'essai consiste à fractionner au moyen d'une série de tamis un échantillon en plusieurs classes
granulaires de tailles décroissantes. Les dimensions des ouvertures de la série des tamis,
emboités les uns sur les autres, sont décroissantes du haut vers le bas. La dimension des mailles
et le nombre de tamis sont choisis en fonction de la nature de l'échantillon et de la précision
attendue. Les masses des différents refus ou celles des différents tamisâts sont rapportées à la
masse finale de matériau. Les pourcentages ainsi obtenus sont exploités, soit sous leur forme
numérique, soit sous une forme graphique (courbe granulométrique).

Le matériau étudié est placé en partie supérieure des tamis et les classements des grains
s’obtiennent par vibration de la colonne de tamis. Les manipulations et les conditions de
manipulation sont décrites par la norme NF EN 933 – 1.
1
Elle concerne les granulats d’un diamètre supérieur à 100µm.

IV- Matériel utilisé


● Une série de tamis d’ouverture carrée de dimensions (en mm) (Norme EN 933-2) :
-Sable : 0.1-0.2-0.315-0.63-1.25-2.5-5
-Graves : 6.3-8-10-12.5-16-20-25-31.5-40-80
Pour les graves, le refus des tamis de dimensions 25mm-31.5mm-40mm-80mm n’existe pas
suite au quartage de l’échantillon
Pour le sable, on a utilisé 7 tamis (voir polycopié page 6) mais on a utilisé les tamis de mailles
0.1mm et 0.2mm respectivement au lieu de celle de 0.08mm et 0.16mm pour des raisons de
disponibilité.

● Balance précise au gramme près


● Bacs et récipients
● Une pelle
● Sable sec
● Gravier sec

Préparation de l'échantillon pour l'essai


Le choix de la masse d’échantillon à utiliser doit répondre à plusieurs contraintes :

⮚ Il faut que l’échantillon analysé soit en quantité en quantité assez grande pour que
l’échantillon soit représentatif.
⮚ Il faut une quantité assez faible pour que la durée de l’essai soit acceptable et que les
tamis ne soient pas saturés et donc inopérants.

La masse M de matériaux nécessaires à l’analyse dépend de la dimension des grains. En


pratique on prend :

0,2 D ≤ M ≤ 0,6 D

Avec :

- D : diamètre des grains en millimètre (mm)


- M : masse des grains en Kilogramme (Kg)

2
1- La masse du sable est équivalente à :
M = D * 0,2 ; (avec D : le plus grand diamètre = 5mm)
M= 1.103 g = 1Kg
2- La masse du gravier est équivalente à :
M = D * 0,2 ; (avec D : le plus grand diamètre = 20mm)
M= 4.103 g = 4Kg

Le passage de l’échantillon total prélevé sur le tas à l’échantillon réduit, nécessaire à l’essai,
peut se faire par quartage ou à l’aide

V- Démarche de l’essai (Norme NF P 18-560)

Prélèvement

❖ A la main, à l’aide d’une planche ou d’une plaque métallique ;


❖ A la main, sur des tas d’éléments grossiers (gravier concassé) par ratissage dans un
récipient.

Description de l’essai

On a pesé la masse de l’échantillon à tamiser dans un récipient en utilisant la balance


électronique. Puis on a procédé à classer les tamis selon leur dimension (du plus petit au plus
grand en allant respectivement du bas vers le haut). On pose au-dessous de la série des tamis
un fond plein pour recueillir les éléments fins. Ensuite, on verse le matériau dans la colonne de
tamis. Après agitation manuelle, on enlève le 1er tamis avec précaution et on dépose son
contenu dans un autre récipient vide afin de peser le refus équivalent au diamètre utilisé. On
agite chaque tamis en donnant à la main des coups réguliers sur la monture et on prend soin
d’extraire les grains coincés sur les mailles des tamis. On refait cette étape jusqu’au dernier
tamis puis on refait la même chose pour le tamisât de diamètre < 0.1mm (Le fond).

La perte éventuelle de matériaux pendant l’opération de tamisage ne doit pas excéder plus de
2% du poids total de l’échantillon de départ.

3
Résultats de l’essai

Les résultats de l’analyse granulométrique des deux échantillons sont donnés dans les tableaux
suivants :

1- L’analyse granulométrique du sable :

Tamis Masse des refus Masse des refus Pourcentage des Pourcentage des
ouverture en grammes cumulés (Ri) en refus cumulés tamisats cumulés
en millimètres grammes (Ri/MT)x100 100 -((Ri/M)x100)

5 0 0 0 100

2.5 6.35 6.35 0.638 99.362

1.25 8.53 14.84 1.492 98.508

0.63 798.14 813.02 81.765 18.235

0.315 115.80 928.82 93.411 6.589

0.2 31.60 960.42 96.589 3.411

0.1 29.85 990.27 99.591 0.409

<0.1 (fond) 4.06 994.33 100 0

994.33=MT

Figure 1 : Courbe Granulométrique du Sable

4
2- L’analyse granulométrique du gravier :

Tamis Masse des refus Masse des Pourcentage des Pourcentage des
ouverture en grammes refus refus cumulés tamisats cumulés
en millimètres cumulés (Ri) en (Ri/MT)x100 100 -((Ri/M)x100)
grammes

20 200.80 200.8 5.033 94.967

16 1623.43 1824.23 45.724 54.276

12.5 1480.20 3304.43 82.826 17.174

10 438 3742.43 93.804 6.196

8 198.42 3940.85 98.778 1.222

6.3 43.37 3984.22 99.865 0.135

<6.3 (fond) 5.38 3989.6 100 0

3989.6=MT

Figure 2 : Courbe Granulométrique des graves

5
𝑅𝑒𝑓𝑢𝑠 𝑐𝑢𝑚𝑢𝑙é(𝑔). 100
𝑅𝑒𝑓𝑢𝑠 𝑐𝑢𝑚𝑢𝑙é (%) =
994.33

Tamisât cumulé(%)= 100- refus cumulé (%)


VI- Interprétation des résultats
● Sable

D’après la courbe granulométrique, on obtient les résultats suivants :

1. D60, D10, D30 qui sont les diamètres équivalents respectivement à 60%, 10%, 30% des
tamisâts cumulés(%)
D60 = 0,725mm
D10 = 0,41mm
D30 = 0,69mm
2. Le coefficient d’uniformité :
Cu=D60/D10=0.725/0.41=1.77

6
3. Le coefficient de courbure :
Cc=(D30)2/D60D10=(0.69)2/(0.725*0.41)=1,60
4. La classe granulaire de sable (Norme NF P 18-101) :
● Le diamètre minimum des grains est d=0.1 mm alors d<0.5 mm le granulat est
donc désigné : 0/D
● Le diamètre maximum D=5 mm donc D ≤ 6,3 mm

On est donc dans la classe des Sables 0/5

5. Le module de finesse :

Il est égal au 1/100° de la somme des refus sur les tamis de maille : 0,16 ; 0,315 ; 0,63 ; 1,25
; 2,5 et 5 mm donc :

1
𝑀𝑓 = ∑ 𝑅𝑒𝑓𝑢𝑠 𝑐𝑢𝑚𝑢𝑙é𝑠𝑒𝑛 % 𝑑𝑒𝑠 𝑡𝑎𝑚𝑖𝑠{0,16 ; 0,315 ; 0,63 ; 1,25 ; 2,5; 5 }
100

98 + 93.411 + 81.765 + 1.492 + 0.638 + 0


𝑀𝑓 =
100

Mf=2.75306
Lorsque MF est compris entre 2.2 et 2.8 : On est en présence d’un Sable préférentiel.
● Gravier

D’après la courbe granulométrique, on obtient les résultats suivants :

1- D60, D10, D30 qui sont les diamètres équivalents respectivement à 60%, 10%, 30% des
tamisâts cumulés(%)
D60 = 16,5mm
D10 = 10,9mm
D30 = 14mm
2- Le coefficient d’uniformité :
Cu=D60/D10=16.5/10.9=1.51
3- Le coefficient de courbure :
Cc=(D30)2/D60D10=(14)2/(16.5*10.9)=1,09
4- La classe granulaire du gravier (Norme NF P 18-101) :

7
Le diamètre minimum des grains est d=6.3 mm alors d≥6.3 mm le granulat est donc désigné :
d/D
Le diamètre maximum D=20 mm donc D ≤80 mm

On est donc dans la classe des Graves 6.3/80

Conclusion

La réalisation de cet essai nous aura permis de dimensionner les particules du sable et de grave,
d’élaborer sa courbe granulométrique qui nous donne des informations précises sur ces
particules, à savoir le module de finesse, le coefficient d’uniformité Cu, et le coefficient de
courbure Cc.

ANNEXE

⮚ Balance précise au gramme près

8
⮚ Récipient métallique où on verse le sable (et le gravier) afin de le peser de la balance

⮚ Bac métallique où le prélèvement du sable (et gravier) est fait

⮚ Les tamis

⮚ Sable sec

⮚ Gravier sec

9
10