Вы находитесь на странице: 1из 18

Transport routier V 2014

TRANSPORT ROUTIER PLAN


PRESENTATION DU TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

1. LES ASPECTS ORGANISATIONNELS ET TECHNIQUES


Les critères de choix
Les intervenants
LES TECHNIQUES DE TRAITEMENT normes de véhicules

DE FRET DANS LE TRANSPORT 2. LA REGLEMENTATION


La réglementation nationale du transport routier
ROUTIER La réglementation du transport routier international
La réglementation européenne sociale

Elaboré et présenté par


Mostafa ACHOUI

Mars 2013

LES CARACTERISTIQUES DU
TRANSPORT ROUTIER

Le transport interne est confronté principalement au

LE TRANSPORT problème du transport routier de marchandise qui ne

ROUTIER permet pas aujourd’hui de garantir une offre de qualité.


qualité.
Le faible développement du transport intermodal
contribue aussi à la faiblesse du secteur.
secteur.
INTRODUCTION

TRANSPORT
LOGISTIQUE

LES CARACTERISTIQUES DU LES CARACTERISTIQUES DU


TRANSPORT ROUTIER TRANSPORT ROUTIER (1)

Pendant des décennies, le transport routier de


Le transport routier de marchandises se caractérise marchandises s’est caractérisé par les
éléments suivants :
par un faible rapport qualité/prix.
qualité/prix.
une prédominance du secteur informel, estimé à 70-
70-
75%
75% du transport annuel total
Pour de nombreuses entreprises marocaines, le
une limitation des opérations internationales à
transport routier n’est pas un problème dans la mesure quelque entreprises
où il est peu onéreux.
onéreux. Il est vrai que la fiabilité et la une offre de transport particulièrement atomisée:
atomisée:
vitesse ne sont pas aujourd’hui des impératifs pour de 85%
85% des entreprises possédant 1 ou 2 camions et 55
entreprises ayant une flotte de plus de 20
nombreuses entreprises marocaines non exportatrices.
exportatrices. camions
(1) MET – Année 2O1O

Par Mostafa ACHOUI 1


Transport routier V 2014

LES CARACTERISTIQUES DU LES CARACTERISTIQUES DU


TRANSPORT ROUTIER (1) TRANSPORT ROUTIER

Pendant des décennies, le transport routier de


marchandises s’est caractérisé par les éléments suivants : L’offre de transport routier est dans son ensemble
abondante mais le transport routier de qualité ou spécialisé
une gestion rationnelle (avec une véritable fait cruellement défaut.
défaut.
comptabilité) limitée à 10 à 15%
15% des entreprises
Difficulté à trouver des partenaires de transport
une distance parcourue par les camions de moins de répondant aux exigences des chargeurs:
chargeurs: certains ont été
8 tonnes de PTAC supérieure à ce qu’elle devrait être jusqu’à investir dans leur propre flotte de distribution, ce
qui accroît le coût d’entrée au Maroc.
Maroc.
une absence d’assurance-
d’assurance- transport
Très peu d’opérateurs marocains de qualité ont émergé.
émergé.
De même, le transport frigorifique est si peu développé que
un tarif moyen est en deçà du prix de revient,
la part des transporteurs espagnols dans le transport de
notamment dans le transport informel.
informel.
fruits et légumes en provenance de la région d’Agadir est
55%
55% des véhicules de transport pour compte d’autrui supérieure à 90%
90%.
ont un âge supérieur ou égale à 10 ans contre 43% 43%
pour le compte propre (1) MET – Année 2O1O

OBSTACLES A LA OBSTACLES A LA
MODERNISATION MODERNISATION

D’après les professionnels interviewés, les principaux


obstacles à la modernisation du transport routier de Avec la libéralisation de l’économie et
marchandises sont les suivants : l’arrivée sur le marché des grands
difficulté d’accès au financement
distributeurs européens, La situation
surcoûts, notamment pour le transport international, à devrait assez rapidement changer!
cause des problèmes de sécurité, notamment aux ports (avec
l’absence de parkings sécurisés dans les zones d’attente)
concurrence déloyale du transport informel (pour le
transport interne) bien qu’il existe les prix de références Les impératifs de qualité et de vitesse
manque de contrôle pour les contrevenants aux règles
pas de respect strict des règles d’accès à la profession.
devraient émerger.

SITUATION DU SECTEUR AVANT LA REFORME SITUATION DU SECTEUR AVANT LA REFORME

Limitation de la capacité des entreprises de transport public

L’exploitation des services de transport public routier de


•Limitation
Limitation de la capacité des entreprises de
marchandises était subordonnée à la possession de diverses
transport public autorisations administratives délivrées en nombre limité.

•Organisation
Organisation des prestations de transport public

•Coordination
Coordination des activités des différents types de
véhicules

Par Mostafa ACHOUI 2


Transport routier V 2014

SITUATION DU SECTEUR AVANT LA REFORME SITUATION DU SECTEUR AVANT LA REFORME

Organisation des prestations de transport public Coordination des activités des différents types de véhicules

L’ONT avait le monopole d’affrètement des véhicules de transport Le marché de TRM a été organisé en 3 sous marchés:
public.

A ce titre, il : Les transports publics Les transports privés Les transports privés
réalisés sous l’égide de réalisés par des réalisés avec des
l’ONT avec des véhicules entreprises industrielles, véhicules dont le PTC est
fixait les règles de répartition du fret,
fixait
de plus de 2t de PTC commerciales ou < à 8 t pour lesquels
établissait les contrats du transport,
établissait agricoles avec des
couvert par des aucune autorisation
assurait pour le compte des transporteurs le fret
assurait véhicules de plus de
autorisations de transport administrative n’était
assurait
assurait la gestion de leur comptabilité, l’encadrement, public de marchandises requises
l’information
8t de PTC couvert par
des permis de circulation

REFORME DU TRANSPORT ROUTIER REFORME DU TRANSPORT ROUTIER


(LOI 16-
16-99) (LOI 16-
16-99)
La réforme s’est illustrée par l’adoption de la loi Les principes de base de cette réforme s’articule autour des
16-
16-99 modifiant et complétant le Dahir n°1-63-
63-260 axes suivants:
(entrée en vigueur le 13 mars 2003). Redéfinition des relations
Encouragement de entre chargeurs et Professionnalisation du
l’initiative privée et transporteurs à travers la secteur en introduisant
promotion de suppression du des critères qualitatifs
Mise en place d’un nouveau système de l’investissement dans le pour l’accès aux métiers
TRM concurrentiel et dynamique monopole d’affrètement
secteur de TRM par de l’ONT, de transport de
l’abolition de l’agrément, marchandises pour
compte d’autrui

Les objectifs principaux étaient Intégration du parc informel


dans le secteur organisé
Libéralisation de
moyennant une simple
de créer une régulation Instauration du contrat type la tarification
de mettre à niveau le cadre procédure d’inscription au
de transport de
législatif efficace du marché. registre de transport
marchandises pour compte
d’autrui et de la location de
véhicules de transport de
marchandises.

REFORME DU TRANSPORT REFORME DU TRANSPORT


ROUTIER (LOI 16-
16-99) ROUTIER (LOI 16-
16-99)

Depuis 2003, le gouvernement a Depuis 2003,


2003, le gouvernement a
accompagné la loi 16-
16-99 de plusieurs accompagné la loi 16- 16-99 de plusieurs
mesures destinées à mieux faire respecter la mesures destinées à mieux faire respecter la
législation en vigueur. législation en vigueur.
vigueur.

Dans le Code de la route, la responsabilité des Un manifeste de fret a été institué pour
chargeurs a été instituée.
instituée. faciliter la collecte des données sur les flux de
transport au Maroc. Maroc. Il contient des
Un plan de contrôle a été adopté (avec l’installation renseignements sur l’operation de transport
des stations fixes de pesage) pour limiter les notamment la nature de la marchandise, son
surcharges. poids, les dates et les lieu de son chargment
ou de son déchargement.
déchargement.

Par Mostafa ACHOUI 3


Transport routier V 2014

DEMANDE DU TRANSPORT
ROUTIER

La demande de transport devrait évoluer à terme vers


plus de qualité et de vitesse. Car, avec l’émergence des
chaînes logistiques globales, la demande de transport a
les caractéristiques suivantes : LE TRANSPORT
ROUTIER
augmentation de l’externalisation du transport avec
une réduction du recours au transport pour compte
propre 1. ASPECTS
ORGANISATIONNELS ET
recours à un nombre plus limité d’entreprises de TECHNIQUES
transport mais qui offrent une palette de services plus
importante
TRANSPORT
augmentation des volumes transportés avec le LOGISTIQUE
groupage/dégroupage sur des plates formes
logistiques.

LOT INDUSTRIEL

TYPES DE TRANSPORT USINE

 LOT INDUSTRIEL
 DISTRIBUTION
 MESSAGERIE
 SPECIALISE
FOURNISSEUR CLIENT

DISTRIBUTION DISTRIBUTION

DEPOT DE CARBURANT

ENTREPOT

Retour
à vide Retour
à vide

STATION STATION STATION


MAGASIN MAGASIN MAGASIN SERVICE SERVICE SERVICE
... 2 1 ... 2 1

Par Mostafa ACHOUI 4


Transport routier V 2014

MESSAGERIE - Collecte MESSAGERIE - Liaison

CLIENT
1 DEPOT 1

CLIENT
2

DEPOT 1

CLIENT
3

CLIENT DEPOT 2
...

MESSAGERIE - Distribution VEHICULES DE MESSAGERIE

CLIENT
1

CLIENT
2

DEPOT 2

CLIENT
3

CLIENT
...

SPECIALISE SPECIALISE

CARRIERE ENTREPRISE Aller à vide


DE T.P.

CHANTIER
1

CHANTIER

CHANTIER
2

Retour à vide Retour à vide

Par Mostafa ACHOUI 5


Transport routier V 2014

SPECIALISE

TRANSPORT EXCEPTIONNEL
ENTREPRISE
Aller à vide
DE
TRANSPORT - 1-
ASPECTS ORGANISATIONNELS
ET TECHNIQUES
Retour USINE
à vide

UTILISATEUR

TRANSPORT DE MARCHANDISES TRANSPORT DE MARCHANDISES


POUR COMPTE PROPRE POUR COMPTE PROPRE

DEFINITION A COMPTER DU 13 MARS 2003

Les transports effectués pour les besoins


de son activité par tout industriel,
commerçant ou agriculteur avec des
véhicules lui appartenant pour les besoins
de son activité et pour le transport des
marchandises faisant l’objet de son
commerce principal ou habituel

TRANSPORT DE MARCHANDISES
POUR COMPTE D’AUTRUI LES CONDITIONS D’ACCES A LA
DEFINITION PROFESSION
Transporteur utilise pour des transports routiers, un
Les personnes admissibles à la profession
ou plusieurs véhicules lui appartenant
ou pris en location ;
1) L'accès à ce métier est ouvert aux personnes
Loueur met à la disposition d’un locataire un
physiques ou morales de nationalité marocaine.
marocaine.
véhicule automobiles de transport de
2) Agée de 20 ans au moins pour le transporteur,
marchandises avec ou sans
conducteur. personne physique ou le gérant effectif de la
personne morale.
morale.
Commissionnaire organise ou fait exécuter sous sa
responsabilité et en son propre nom, 3) Ayant satisfait aux trois conditions d'accès à la
des opérations de groupage de profession de transporteur
marchandises ou d’affrètement pour le
compte d’un commettant.
La loi 16-99 4) Inscrite au registre spécial de la profession.
profession.

Par Mostafa ACHOUI 6


Transport routier V 2014

LES CONDITIONS D’ACCES A LA LES CONDITIONS D’ACCES A LA PROFESSION


PROFESSION
INSCRIPTION AU REGISTRE
Les personnes admissibles à la profession

5) Justifier, auprès de l'administration en charge du des transporteurs routiers de marchandises


transport, de l'inscription au registre de commerce et et de location de véhicules industriels
à la patente, une fois ayant satisfait aux conditions
d'accès, doit être justifiée par le chef de l'entreprise
individuelle ou le gérant de la société, en produisant est subordonnée à
lors de la formulation de l'inscription au registre
spécial de la profession, l'original de la fiche
anthropométrique.
anthropométrique.

des conditions D’aptitude de capacité


d’honorabilité professionnelle financière

CONDITION D’APTITUDE
CONDITION D’HONORABILITÉ
PROFESSIONNELLE
Justification de l’aptitude professionnelle concernant la personne
chargée de la direction permanente et effective de l’activité de
transport, de location ou de commissionnement
Pas d’interdiction d’exercer enregistrée sur
Diplôme et/ou Expérience
son casier judiciaire Formation professionnelle
Diplôme de technicien ou de Expérience professionnelle de
technicien spécialisé sanctionnant trois années en qualité de
une formation dispensant des responsable de direction au sein
modules en matière de transport OU d’une administration publique
et/ou de gestion d’entreprises). ou d’un établissement public
D.E.U.G. dont la mission principale est le
 Bac complété par une formation transport, ou au sein d’une
d’au moins 3 mois (Transport, GE) entreprise de transport.

Commissionnaire de transport
Au moins la licence ou diplôme équivalent.
Diplôme de technicien spécialisé (transport ou gestion).
D.E.U.G. + 3 mois de formation (transport ou Gestion).

CONDITION DE CAPACITE FINANCIERE

L'entreprise doit disposer d'un capital et de réserves

15.000 DH pour chaque véhicule


à deux essieux
60.000 DH pour le premier
véhiculeayant plus de deux
NORMES DES VÉHICULES
essieux et 30.000 DH pour
chaque véhicule supplémentaire

La déclaration de Capacité financière est


accompagnée d’une déclaration justifiant la
disposition de fonds propres dont le montant
ne peut être inférieur à 500 000 Dhs

Par Mostafa ACHOUI 7


Transport routier V 2014

L’exploitation technique consiste à mettre en Un transporteur routier est un professionnel


oeuvre les véhicules de transport.
transport. du transport routier.
routier. Comme tout spécialiste,
Préalablement à l’acquisition de son premier il doit connaître son métier : dans son cas,
véhicule, le chef d’entreprise doit connaître : l’art et la manière de déplacer des
marchandises par route.
route. Il lui faut donc
les normes applicables aux différents types de savoir choisir et utiliser le matériel roulant
véhicules qui lui sont offerts sur le marché ; indispensable aux déplacements.
déplacements.
les contraintes d’exploitation des véhicules.
véhicules.

Dahir n° 1-10-07 du 26 Safar 1431 (11 février 2010) portant


promulgation de la loi n° 52-05 portant code de la route.

DEFINITIONS
Au sens de la présente loi, on entend par :

Véhicule : tout moyen de transport, ayant deux roues au moins,


circulant sur la voie publique par ses propres moyens de force
mécanique ou par force extérieure ;

Véhicule à moteur : tout véhicule pourvu d'un moteur de propulsion et


circulant sur la voie par ses propres moyens ;

Véhicule automobile : tout véhicule à moteur circulant sur la voie


publique sans être lié à une voie ferrée et servant normalement au
transport de personnes ou de marchandises ou à la traction, sur la
voie publique, des véhicules utilisés pour le transport de personne ou
de marchandises ;

POIDS

DEFINITIONS PV Véhicules moteurs :


Poids à Vide en ordre de marche,
réservoirs pleins, roues de secours et
outillage de bord, sans conducteur.

Véhicules remorqués :
Poids à Vide en ordre de marche sans
autres accessoires

PTAC Poids Total Autorisé en Charge des


camions (porteurs), remorques et semi-
remorques

CHARGE UTILE CU = PTAC - PV

Poids Total Roulant Autorisé attribué


PTR ou PTRA aux véhicules moteurs égal au poids de
l'ensemble constitué à partir d'eux.

Par Mostafa ACHOUI 8


Transport routier V 2014

POIDS ET CHARGES POIDS ET CHARGES

Poids total autorisé en charge (PTAC)


Poids à Vide (PV)
le poids total du véhicule chargé déclaré admissible par
Poids du véhicule en ordre de marche, tous pleins faits, mais
l'administration ;
sans le conducteur ni passager ou fret.
Poids réel d'un véhicule :
Charge Utile (CU)
le poids effectif du véhicule tel qu'il est chargé, l'équipage
et les passagers restant à bord ; Poids maximal admissible du chargement sur (ou dans) le
véhicule. La CU est égale au PMA diminué de tous les poids à
vide (PV).
Poids total roulant autorisé d'un véhicule :
le poids total autorisé d'un véhicule articulé, d'un ensemble
de véhicules ou d'un train routier double ; Le Code de la route fixe les normes auxquelles doivent
satisfaire les véhicules routiers en matière de poids et de
dimensions .

POIDS ET CHARGES POIDS ET CHARGES


PORTEUR
Véhicule à Moteur à 2 essieux

Poids Maximal Autorisé (PMA)

Le PMA d’un camion isolé = le PTAC.


Le PMA d’un train routier = la somme des PTAC des
véhicules constituant le train routier dans la limite du
PTRA de l’ensemble.
Le PMA d’un véhicule articulé = PV du véhicule moteur + Longueur <= 12 m (Chargement compris)

PTAC de la semi-remorque dans la limite du PTRA de Largeur <= La largeur maximale d’un véhicule ne doit être supérieure
l’ensemble. à 2,55 m chargement compris
<= 2,60 m (véhicule frigorifique)
Hauteur <= 4 m au dessus du sol

PTAC = 18 T

POIDS ET CHARGES
PORTEUR PORTEUR
Véhicule à moteur à 3 essieux Véhicule à 4 essieux (dont deux sont directionnels

Longueur = 12 m
Longueur = 12 m

Largeur = 2,55 m chargement compris Largeur = 2,55 m chargement compris


2,60 m (carrossé frigorifique) 2,60 m (carrossé réfrigérant ou frigorifique renforcé)

PTAC = 25 T PTAC = 32 T
26 T lorsque l’essieu moteur est équipé de doubles pneus
et de suspensions pneumatiques

Par Mostafa ACHOUI 9


Transport routier V 2014

POIDS ET CHARGES POIDS ET CHARGES

VEHICULE ARTICULE VEHICULE ARTICULE


Ensemble de véhicules composés d’un véhicule tracteur et
Ensemble de véhicules composés d’un véhicule tracteur et d’une remorque ou d’une semi remorque à 5 ou à 6 essieux
d’une remorque ou d’une semi remorque à 4 essieux

Longueur = 16,5 m si 12 m entre le pivot d’attelage et l’arrière


Longueur <= 16,5 m de la semi remorque.

Largeur <= 2,55 m chargement compris Largeur = 2,55 m chargement compris


2,60 m (carrossé frigorifique) 2,60 m (carrossé frigorifique)

PTRA = 36 T PTRA = 40 T

44 T Transport combiné (conteneur 40’)

POIDS ET CHARGES POIDS ET CHARGES


TRAIN ROUTIER TRAIN DOUBLE
Porteur tracteur et sa remorque

Longueur = 18,75 m
Longueur = 18,75 m
Largeur = 2,55 m
2,60 m (carrossé frigorifique) Largeur = 2,55 m
2,60 m (carrossé frigorifique)
PTRA = 36 T (4 essieux)
40 T (5 essieux minimum) PTRA = 36 T (4 essieux)
40 T (5 essieux minimum)

POIDS POIDS
Véhicules articulés,
Véhicules isolés
ensembles, trains doubles CHARGE MAXIMALE PAR ESSIEU
La charge, c'est-
c'est-à-dire le poids du véhicule et de son chargement, est portée par les
essieux. Les roues transmettent cette charge à la chaussée par la surface des
P.T.A.C. P.T.R.A. pneus sur le sol. Pour éviter qu'une pression excessive ne détériore la chaussée, la
charge par essieu est limitée.

Véhicule à Véhicule à 3 essieux : 36 T 40 T


2 essieux : 18 T 26 T Si l'ensemble considéré Si l'ensemble considéré 10 t Essieu simple non moteur
Comporte 4 essieux comporte
Moteur ou non
5 essieux et plus
11,5 t Essieu moteur 24 t

Un véhicule articulé, un ensemble ou un train


Véhicule moteur à 4 essieux : 32 T double comportant 5 essieux et plus, peut
dépasser 40 T sans excéder 44 T sous
certaines conditions pour un transport
combiné d’un conteneur 40’

Par Mostafa ACHOUI 10


Transport routier V 2014

POIDS ET CHARGES POIDS ET CHARGES


POIDS POIDS

P.T.A.C. P.T.R.A.

36 T 40 T
si l’ensemble considéré ne si l’ensemble considéré
comporte pas plus de 4 essieux comporte plus de 4 essieux
Véhicule à Véhicule à Véhicules +
2 essieux : 18 T 3 essieux : 25 T/ de 3 essieux : 32 T
26 T

DIMENSIONS - Longueur DIMENSIONS - Largeur, hauteur

VEHICULES
ISOLES
12 m 12 m
4m

TRAIN
ROUTIER
18,75 m

ENSEMBLE 2,55 m 2,60 m Température dirigée


ARTICULE
16,50 m

LE PNEU LE PNEU

doit

« Tout véhicule automobile affecté à un service public


de transports en commun doit être monté sur supporter la charge résister à la vitesse rouler sur tous les sols
pneumatiques en bon état (…)»
Article 37 Droit du transport terrestre
POUR CHOISIR UN tubeless ou
de la marque PNEU, TENIR COMPTE
chambre à air

des dimensions de la gomme

LE PNEU
de la sculpture de la structure

Par Mostafa ACHOUI 11


Transport routier V 2014

CHARGEMENT - DECHARGEMENT FORMATION

Matériel de
Manutention

-Chariots
Chariots
élévateurs
- transpalettes Consignes aux
Equipements de Formation et
liaison sécurité conducteurs

- quais et leur - formation à la


équipements conduite
A titre d’exemple : - autorisation de
- hayon élévateur conduite
- pont de liaison ou
de chargement

FORMATION TEMPS DE TRAVAIL / TEMPS DE CONDUITE

5 centres de formation en TR
sont opérationnels

Simulateur de formation en
conduite

Formation Qualifiante Initiale Minimale Obligatoire (FQIMO)


CHRONOTACHYGRAPHE

Introduction

INTRODUCTION

LA REGLEMENTATION SOCIALE
LA REGLEMENTATION EUROPEENNE
SOCIALE EUROPEENNE ADOPTEE LE 20 DECEMBRE 1985
DANS LE TRANSPORT PAR LE CONSEIL DES MINISTRES DES
ROUTIER TRANSPORTS
DE LA COMMUNAUTE EUROPEENNE
EST ENTREE EN VIGUEUR
TRANSPORT
LE 29 SEPTEMBRE 1986
LOGISTIQUE

PREPARE PAR Mr MOSTAFA ACHOUI

Par Mostafa ACHOUI 12


Transport routier V 2014

Introduction Introduction
- 11 Avril 2007 -
INTRODUCTION
Entrée en vigueur du
ELLE EST REGIE PAR DEUX REGLEMENTS :
règlement européen 561/2006
qui concerne
l’harmonisation des
CEE 3820 / 85 dispositions en
matière sociale
Règlement européen CE n° 561/2006 du 15
mars 2006, (abroge le règlement 3820/85
du Conseil),

CEE 3821 / 85 qui traite du


chronotachygraphe

OBJECTIFS DE LA REGLEMENTATION
Objectifs CHAMP D’APPLICATION
LA REGLEMENTATION SOCIALE EUROPEENNE
DANS LES TRANSPORTS VISE TROIS Champs
d’applicat SONT CONCERNES :
OBJECTIFS
d’abord, RENFORCER LA SECURITE ROUTIERE TOUS LES CONDUCTEURS CONDUISANT UN
VEHICULE DE PLUS DE 3,5 T DE PTAC POUR
ensuite, AMELIORER LES CONDITIONS DE LE TRANSPORT DE MARCHANDISES
TRAVAIL des conducteurs, en équilibrant les
contraintes de leur vie professionnelle à
amplitude variable et celles de leur vie privée.
privée. ... OU DE PLUS DE 9 PLACES -CONDUCTEUR
COMPRIS - POUR LE TRANSPORT DE
enfin, HARMONISER LES CONDITIONS DE LA VOYAGEURS
CONCURRENCE

CHAMP D’APPLICATION

CHAMP D’APPLICATION par contre, NE SONT PAS SOUMIS A CETTE


REGLEMENTATION les:
Champs
d’applicat EN CHARGE OU A VIDE 1 petits véhicules de PTAC inférieur ou égal à 3,5 T ;
SUR LE TERRITOIRE DE TOUT ETAT
MEMBRE DE L' U . E . 2 véhicules dont la vitesse maxima est de 40 Km/h...
TRANSPORT NATIONAL OU
INTERNATIONAL Véhicules affectés aux transports de voyageurs qui,
SALARIES OU CONDUCTEURS 3 d'après leur type de construction et leur équipement,
sont aptes à transporter neuf personnes au maximum,
INDEPENDANTS le conducteur compris.
POUR COMPTE D’AUTRUI OU POUR
COMPTE PROPRE

Par Mostafa ACHOUI 13


Transport routier V 2014

CHAMP D’APPLICATION LES LIMITES DE CETTE


RÉGLEMENTATION :
La R.S.E. étant un règlement visant principalement à
améliorer la sécurité routière, elle ne définit que les temps
par contre, NE SONT PAS SOUMIS A CETTE correspondant à seulement deux aspects des différentes
Champs
d’applicat
REGLEMENTATION les: activités d’un conducteur :

4 Véhicules affectés aux transports de voyageurs par des


services réguliers dont le parcours de la ligne ne Le maximum des temps de conduite
dépasse pas 50 km.

5- véhicules des forces armées, pompiers, protection


civile et autres... Le minimum des temps de repos
6- véhicules affectés aux services publics : gaz,
électricité, voirie...

LA MANIPULATION DU SELECTEUR
Les temps correspondant aux autres activités
Quelque soit le chronographe, le conducteur doit manipuler le
du métier de conducteur que sont : sélecteur d’activité en fonction de la réalité

Mise à disposition

Tout travail autre que la conduite

ne sont pas définis par la R.S.E., mais


uniquement par le droit du travail et
les accords nationaux de chaque état.

LA CONDUITE LA CONDUITE
1- LA CONDUITE CONTINUE 1- LA CONDUITE CONTINUE

s’entend pour toute période passée au


Cette pause peut être fractionnée
volant du véhicule en marche. Elle ne doit
en 2 périodes, la première d’un
pas excéder 4 h 30 sans être suivie d’une
La La minimum de 15 minutes, la
interruption de 45 minutes ; à moins que le
conduite conduite seconde d’un minimum de 30
conducteur n’entame une période de repos
journalier ou hebdomadaire. minutes prises au plus tard à
l’issu de la période de 4h30 de
conduite.

ATTENTION : NE CONFONDONS
PAS LES PAUSES AVEC LES TEMPS
DE REPOS

Par Mostafa ACHOUI 14


Transport routier V 2014

LA CONDUITE
3- LA CONDUITE HEBDOMADAIRE
LA CONDUITE
2- LA CONDUITE JOURNALIERE
Par semaine, nous entendons
semaine calendaire
DU LUNDI 0H AU DIMANCHE 24H
La c’est l’addition de toutes les périodes La La réglementation ne limite pas directement
conduite de conduite entre deux repos conduite
la durée de conduite hebdomadaire;
journaliers. par contre, elle impose un repos
Elle ne peut dépasser 9 heures et peut hebdomadaire après 6 JOURS ou 6
être portée à 10 heures deux fois par périodes de conduite journalière,
semaine. soit 56 heures.

LE REPOS

LA CONDUITE
REPOS soit toute période
4- SUR DEUX (2) SEMAINES ininterrompue pendant
laquelle le conducteur peut
disposer librement de son
La temps.
conduite ou INTERRUPTION DE
LA CONDUITE SUR DEUX SEMAINES CONDUITE soit un intervalle
Ne peut dépasser 90 h et se calcule de manière glissante : de temps d’au moins 15 mn
1ère semaine + 2ème semaine = 90 heures durant lesquelles le
2ème semaine + 3ème semaine = 90 heures conducteur est au repos
3ème semaine + 4ème semaine = 90 heures physique.
1- d’abord, LE REPOS
Le repos JOURNALIER normal
est de 11 heures sur une
période de 24 heures.

LE REPOS LE REPOS

DES AMÉNAGEMENTS POSSIBLES


FRACTIONNEMENT POSSIBLE :
Réduction à 9 heures consécutifs trois fois au
maximum par semaine. Les heures de repos non en 2 périodes au cours de la
journée sous réserve de respecter
prises ne sont plus obligatoirement récupérées à la fois les conditions suivantes:

Repos fractionné : 12 heures.


NB/ L’obligation de Le repos peut être pris en deux
compensation périodes, la première d’un minimum
disparaît. DE 3 HEURES
HEURES, la seconde d’un
minimum DE 9 HEURES.

Le repos Le repos
ATTENTION : LES TEMPS OBLIGATOIRES
D’INTERRUPTION DE CONDUITE NE SONT PAS
CONSIDERES COMME REPOS.

Par Mostafa ACHOUI 15


Transport routier V 2014

LE REPOS LE REPOS

LE REPOS HEBDOMADAIRE
La réduction est
Au cours de deux semaines consécutives,
un conducteur prend au moins : compensée par une
DEUX TEMPS DE REPOS HEBDOMADAIRES NORMAUX, période de repos
ou équivalente prise en bloc
UN TEMPS DE REPOS HEBDOMADAIRE NORMAL avant la fin de la
(D’AU MOINS 45 HEURES)
HEURES) ET UN TEMPS DE REPOS troisième semaine en
HEBDOMADAIRE RÉDUIT D’AU MOINS 24 HEURES question et rattachée à un
autre temps de repos
d’au moins neuf heures.
Repos hebdomadaire réduit :
Le repos Le repos
24 heures avec compensation
dans les trois semaines.
Le repos peut être réduit à 24 heures
quel que soit le lieu où il est pris.

LES CONTROLES LES CONTROLES

LE CONTROLE PORTE SUR :


•l’évaluation du comportement LE CONTROLE EST IMMEDIAT,
général de l’entreprise, IL PERMET D’INTERROMPRE UNE
•la reconstitution des activités INFRACTION EN COURS
du conducteur. IL PORTE ESSENTIELLEMENT SUR :
• LA CONDUITE CONTINUE ET LES
INTERRUPTIONS
les agents habilités sont les inspecteurs, • LA CONDUITE JOURNALIERE
les contrôleurs et adjoints de contrôle • LE REPOS JOURNALIER
des transports terrestres, • LA VERIFICATION DES DISPOSITIFS DE
Les contrôles ainsi que les inspecteurs et contrôleurs Les contrôles CONTROLE
du travail.

Utilisation de l'appareil "double équipage" :

LES CONTROLES

LES MOYENS DE CONTROLE


le chronotachygraphe est l’appareil de
contrôle dont la pose et l’entretien
par un spécialiste agréé sont obligatoires.

LES DISQUES UTILISES DOIVENT


ETRE CONSERVES UN AN
PAR L’ENTREPRISE.

Les contrôles

Par Mostafa ACHOUI 16


Transport routier V 2014

LES ACTIVITES DU CONDUCTEUR


CONTROLOGRAPHE (Règlement CEE 3821/85)*
Temps à disposition

Repos
Heure de chacun des
faits de la journée

Travail autre que conduite

Nom du conducteur Temps de conduite

Point de départ
Enregistrement des
Point d’arrivée diverses activités
du conducteur
Dates

Vitesse instantanée
N°du véhicule
du véhicule

Kilométrage La distance parcourue.


arrivée Chaque pointe
correspond à 10 Km
Kilométrage Kilométrage
départ effectué (5 Km à la montée - 5 Km
à la descente)

Les contrôles Les contrôles Concerne les véhicules de plus de 3,5 t et/ou plus de 9
places.

MATIERES DANGEREUSES MATIERES DANGEREUSES

Cale de roue
A.D.R. avec certificat d'agrément

Véhicules spécialisés dans le transport de


matières dangereuses

 Citernes
 Porte-conteneurs
Electricité Freinage

A.D.R. MESSAGERIE

Autres véhicules aptes au transport de matières dangereuses Plaques Mat. Dangereuses


A.D.R. avec certificat d'agrément

MATIERES DANGEREUSES MATIERES DANGEREUSES

 CLASSE 1 EXPLOSIFS
 CLASSE 2 GAZ
Cale
de roue
 CLASSE 3 LIQUIDES INFLAMMABLES
 CLASSE 4 SOLIDES INFLAMMABLES
 CLASSE 5 MATIERES COMBURANTES
 CLASSE 6 MATIERES TOXIQUES ET INFECTES
 CLASSE 7 MATIERES RADIO-ACTIVES

Extincteur Plaques Matières  CLASSE 8 MATIERES CORROSIVES


Dangereuses
 CLASSE 9 DECHETS
A.D.R. MESSAGERIE

Par Mostafa ACHOUI 17


Transport routier V 2014

MATIERES DANGEREUSES DENREES PERISSABLES

 ISOTHERME
 Normal ou renforcé

 REFRIGERANT
 Classe A, B ou C

 FRIGORIFIQUE
 Classe A : + 12 à 0°
 Classe B : + 12 à - 10°
 Classe C : + 12 à - 20°

* Durée de vie du véhicule réglementée

TRANSPORTS EXCEPTIONNELS TRANSPORTS EXCEPTIONNELS

TRANSIT INTERNATIONAL ROUTIER T.I.R. TRANSPORTS INTERNATIONAUX ROUTIERS


T.I.R.

Carrosserie SAVOYARDE Carrosserie FOURGON

 Véhicule plombé après chargement en


présence des douanes
 Pas de contrôle du fret aux frontières
 Déplombage à destination en présence des
douanes
 Transports vers l'Europe

Par Mostafa ACHOUI 18

Оценить