Вы находитесь на странице: 1из 4

Rueil Malmaison, the 26th of January 2020

Nr38/2020

CORONAVIRUS UDATE AND RECOMMENDATIONS

Concerns have been expressed to us by some employees who have to


travel to China.

This is a medical problem for which your usual contacts on health


matters can legitimately be called upon (occupational medicine service,
medical advisors or even medical evacuation insurance for example).

However, you will find below an overview of the situation regarding the
disease.
In China, nearly 1300 people have been contaminated and 41 people
have died. The extension of the health containment measures already in place
in Wuhan (suspension of public transport, closure of public places) to other
major cities in the province occurred when several hundred thousand people
were reported to have left the Wuhan city in the hours before the Chinese
authorities placed the area in isolation in order to contain any further spread.

To date, the countries with infectious cases are: China, Macao (2 cases),
Hong Kong (2 cases), Vietnam (2 cases), Thailand (4 cases), Taiwan (1 case),
Singapore (3 cases), USA (2 cases), Japan (2 cases), Nepal (1 case), South Korea
(2 cases), France (3 cases) and Australia (1 case).

No travel restrictions have been issued in the affected countries by either


the WHO or the French Ministry of Europe and Foreign Affairs (MEAE), except
by the latter for Hubei Province in China in view of the transport suspension
measures implemented by the Chinese authorities in Wuhan. No other travel
restrictions have been imposed in China.
The WHO has not declared an international alert and has assured that
there is no evidence of human-to-human transmission outside China at this
time.
The general recommendations are as follows:
- avoid contact with live or dead animals, avoid going to markets where
animals are sold and avoid eating undercooked or undercooked animal
products;
- Avoid close contact with people suffering from fever and cough;
- Wash hands regularly with soapy water or hydro-alcoholic washing
solutions;
- follow the prevention recommendations of the local authorities in the
affected countries.
In China, in case of symptoms of respiratory infection (fever, cough,
breathing difficulties), it is recommended to take the usual precautions to avoid
contaminating the surrounding area (isolate yourself, keep your distance,
protect your mouth when coughing if necessary with a mask, use disposable
tissues and wash your hands thoroughly) and to consult a doctor locally and
quickly.
Upon return to France, in case of symptoms of respiratory infection
(fever, cough, breathing difficulties), it is recommended to apply the same
measures and to call the SAMU - Centre 15 quickly, before any consultation
with a general practitioner or in an emergency service.

For more information, see the Health risk/coronavirus page of the


Ministry of Europe and Foreign Affairs, WHO and the European Centre for
Disease Prevention and Control.

Yours sincerely

Version Française / Bonjour,

Des inquiétudes nous ont été remontées de la part de certains


collaborateurs devant se déplacer en Chine.

Il s’agit d’une problématique médicale pour lequel vos interlocuteurs


habituels sur la santé peuvent être légitimement sollicités (service de
médecine du travail, médecins conseils ou encore assureur d’évacuation
sanitaire par exemple).
Vous trouverez cependant ci-dessous un point de situation sur la
maladie.
En Chine, près de 1300 personnes ont été contaminées et 41 personnes
sont décédées. L’extension des mesures de confinement sanitaire déjà en place
à Wuhan (suspension des transports publics, fermeture de lieux publics) à
d’autres agglomérations majeures de la province est intervenue alors que
plusieurs centaines de milliers de personnes auraient quitté l’agglomération de
Wuhan au cours des heures précédant le placement en isolement de la zone
par les autorités chinoises afin d’endiguer toute propagation.

A ce jour, les pays recensant des cas infectieux sont : la Chine, Macao (2
cas), Hong Kong (2 cas), le Vietnam (2 cas), la Thaïlande (4 cas), Taïwan (un cas),
Singapour (3 cas), Etats-Unis (2 cas), le Japon (2 cas), le Népal (1 cas), la Corée
du Sud (2 cas), la France (3 cas) et l’Australie (1 cas).

Aucune restriction de voyage n’a été émise dans les pays touchés, aussi
bien par l’OMS que par le ministère français de l’Europe et des Affaires
étrangères (MEAE), sauf par ce dernier pour la province du Hubei en Chine
compte-tenu des mesures de suspension des transports mises en œuvre par les
autorités chinoises à Wuhan. Aucune autre restriction de déplacement en
Chine n’a été prononcée.
L’OMS n'a pas déclaré l'alerte internationale et a assuré qu’il n’existait
pour l’heure aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la
Chine.

Les recommandations générales sont les suivantes :


• éviter tout contact avec des animaux vivants ou morts, de se
rendre dans des marchés où sont vendus des animaux et de consommer des
produits d’animaux peu ou mal cuits ;
• éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant de
fièvre et de toux ;
• se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec
des solutions de lavage hydroalcooliques ;
• suivre les recommandations de prévention des autorités locales
dans les pays touchés.
En Chine, en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux,
difficultés respiratoires), il est recommandé de prendre les précautions d’usage
pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la
bouche lors de la toux au besoin par un masque, d’utiliser des mouchoirs
jetables et de bien se laver les mains) et de consulter localement et rapidement
un médecin.
Au retour en France, en cas de symptômes d’infection respiratoire
(fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé d’appliquer les
mêmes mesures et d’appeler le SAMU – Centre 15 rapidement, avant toute
consultation chez un médecin généraliste ou dans un service d’urgence.
Pour plus d’information consulter la page Risque sanitaire/coronavirus
du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, de l’OMS et du Centre
européen de prévention et de contrôle des maladies.

Cordialement,

Christian DEHAY
Corporate Security Director