Вы находитесь на странице: 1из 2

La pollution de l'air dans le monde et ses effets sur la santé

La pollution atmosphérique tue 5,5 millions de personnes par an dans le monde (dont 2,6
millions de décès indirects) selon des chiffres 2016 de la Banque mondiale: elle est est devenue
le quatrième facteur de décès prématuré sur Terre. Maladies cardiovasculaires, cancers des
poumons, maladies pulmonaires chroniques, infections respiratoires... La pollution de l'air est
coupable d'un décès sur dix dans le monde, six fois plus que le paludisme. La cause est l'Homme
et son activité, par les industries, le trafic routier, les incinérateurs de déchets, le chauffage
individuel et les centrales électriques aux combustibles fossiles. La pollution dans les villes
provoque souvent un brouillard de polluants ou smog, souvent révélateurs de la densité de
microparticules et de l'impact du CO2 et autres polluants sur l’environnement.

Le procédé consiste à injecter du CO2, sulfure au gaz pour se minéraliser, alors qu'au départ
d'hydrogène et de l'eau dans le sol où le les chercheurs pensaient que cela prendrait
mélange réagit avec la roche environnante environ 10 ans.
pour former de la pierre. Cela prend deux ans
La technique a été utilisée pour stocker le CO2 hydrologue à l'Observatoire de la Terre de
d'une centrale électrique en Islande, mais selon l'Université Columbia Lament-Doherty, cela
Martin Stute, l'un des co-auteurs du rapport, pourrait marcher aussi ailleurs.
Cela implique de trouver des formations de
basalte dans d'autres pays que l'Islande. Le
basalte est une roche magmatique volcanique
issue d'un magma refroidi rapidement. Il est
surtout présent au bord des plaques
continentales et dans environ 90 % des fonds
océaniques.
L'eau est un autre élément clé de la réussite du
processus, mais elle n'a pas besoin d'être de de l'Amérique du Nord semble être une zone
haute qualité pour que cela fonctionne. Selon idéale grâce à une présence abondante de
les scientifiques, la côte pacifique nord-ouest basalte et d'eau.
L'utilisation de combustibles fossiles libère grande quantité de gaz carbonique dans
plus de 9 milliards de tonnes de CO2 par l’atmosphère, grande quantité de gaz
an. Cette méthode de stockage pourrait carbonique dans l'atmosphère.
permettre d'en éliminer une partie. Mais il
ne s'agit pas d'un remède miracle puisque EL-HAOUTI FATIMA
les voitures et les autres transports sont
également responsables du rejet d'une

Оценить