Вы находитесь на странице: 1из 11

Physique des vibrations Chapitre.

IV : Ondes et leur propagation


Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

CHAPITRE.IV

ONDES ET LEURS PROPAGATION

Objectif du chapitre
Ce chapitre sera consacré à l'étude des ondes matérielles
unidimensionnelles longitudinales et transversales ainsi que leur propagation.
Les équations de propagation de ce type d'onde (ondes sinusoïdales planes
et ondes stationnaires) seront présentées. On exposera aussi les différentes
méthodes de résolution des équations d'ondes unidimensionnelles.

IV.1/ Concept d'onde

Une onde est une perturbation (ou déformation) qui se propage dans
un milieu à partir d'un point et travers ce milieu.
Le milieu de propagation peut être soit un milieu matériel solide ou
fluide pour les ondes élastiques (ondes sonores, ultrasonores, infrasonores,
sismique, etc…), soit un vide ou un milieu matériel pour les ondes
électromagnétiques. Le milieu de propagation peut être illimité, semi-fini ou
fini.
Quand l'onde se meut, on dit qu'il se propage ou il y a propagation de
l'onde.

Remarque: Le mouvement de l'onde est différent du mouvement de la


matière.

IV.2/ Onde unidimensionnelle

Les ondes unidimensionnelles sont des ondes planes, c'est à dire la


grandeur scalaire u(x, t) qui caractérise les vibrations des point du milieu ne
dépend que de l'abscisse x et du temps t et pas de y et z.

IV.3/ Equation de propagation des ondes unidimensionnelles

La grandeur u(x, t) qui est le champ des déplacements des particules


du milieu ou une autre quantité qui caractérise l'onde unidimensionnelle qui
se propage avec la vitesse V est solution de l'équation aux dérivées partielles
du second ordre:
(IV.1)  2 u(x, t) 2
2  u (x, t )
 V 0 78
 t2  x2
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

Remarque:
a) La vitesse V de propagation  de l'onde dépend des
caractéristiques mécaniques du milieu de propagation (masse volumique ,
module d'Young E ou module d'élasticité longitudinal (caractérisant la
propriété de résister à la déformation), coefficient de Poisson
(caractérisant l'aptitude du matériau  à subir des déformations
transversales) et de sa température T.
b) L'équation (IV.1) peut être obtenue par le biais du formalisme
lagrangien.

IV.4/ Exemples

IV.4.1/ Mouvement d'une corde des instruments de musique - onde


transversale

Considérons une corde de  masse linéique , tendue entre deux


points, (fig.IV.1) soumise à une tension uniforme T.

Figure IV.1: Mouvement d'une corde

Le mouvement latéral de la V  T 
corde est décrit par le
déplacement latéral u(x, t) par rapport à la position d'équilibre à l'abscisse x et
au temps t solution de l'équation (IV.1) avec est la vitesse de propagation de
l'onde.

IV.4.2/ Onde acoustique (sonore) onde longitudinale

79
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

Soit une source sonore V 


1V
1 
p V
solide (membrane plane) placée V  p
dans l'air (milieu élastique
linéaire de masse volumique et animée d'un mouvement vibratoire. Au
voisinage de cette source, l'air est alors mis en mouvement et ce dernier se
propage jusqu'au récepteur (oreille). La vibration de la membrane plane dans
l'air produit l'onde sonore qui se propage en comprimant et en détendant les
tranches d'air. On désigne par p(x, t) la pression en tout point de l'air. Le
déplacement u(x, t) d'un point, à l'instant t, et à la position x est solution de
l'équation (3.1) où avec est le coefficient de compressibilité de l'air défini par:
et (resp ) est la variation du volume V (resp de la pression).

IV.4.3/ Onde matérielle de compression ou onde -P


Considérons un demi-espace matériel non borné à droite (fig.IV.2). Le

u(x, t)
u(x=0, t) = p(t)

O
Figure IV.2: Onde de compression, onde- P

matériau, de masse V  E (1   )  (1  )(1  2)


volumique est supposé
élastique linéaire homogène et isotrope de module d'Young E et de coefficient
de Poisson . Le milieu est soumis dans la direction des x à une condition à la
limite en déplacement uniforme u(x=0,t)=p(t). Le mouvement du milieu est
caractérisé par le champ des déplacements, dans la direction des x, u(x, t) qui
est solution de (IV.1) où est la vitesse de propagation de l'onde- P ou de
compression.

80
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

IV.4.4/ Onde matérielle de cisaillement ou onde -S

Si le milieu précédent est V  E 2(1  )


soumis à une condition à la
limite en déplacement dans la direction des y, u(x=0,t)=p(t) uniforme (fig.IV.3),
chaque point du milieu se meut dans la direction des y avec un champ de
déplacement u(x, t) qui satisfait à l'équation (IV.1) où est la vitesse de
propagation de l'onde de cisaillement ou onde-S.

u(x, t)
u(x=0, t) = p(t)

O
Figure IV.3: Onde de cisaillement, onde- S

IV.5/ Méthode de résolution de l'équation de propagation (IV.1)


IV.5.1) Première méthode- Solution de d'Alembert
On applique la méthode de d'Alembert. Cette méthode est due au
mathématicien français Jean le Rond d'Alembert (Paris-1717, Paris-1783).
On peut écrire (3.1) sous la forme:
(IV.2)       
 V  V u(x, t)  0
Introduisons   t  x  t x
les variables auxiliaires:
(IV.3) x
t
(IV.4) x
t V
On en déduit de (IV.3) et (IV.4) les V
expressions:

(IV.5) t  1 (    )
2V
x  (η -  ) 81
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

(IV.6)
(IV.7)   
 
(IV.8)   t 1    

 (  )
Les égalités (IV.7) et  x V ξ η
(IV.8) donnent:
(IV.9)      
V 2 , V 2
En tenant compte  t x  t x 
de (IV.9), l'équation (IV.2) se simplifie en:
(IV.10)  2 u( , )
0
L'intégration de (IV.10)  ξet η
par rapport à donne:
(IV.11) u ( , )  h1 ()  h 2 ()
avec h1 et h2 des fonctions
arbitraires.
ou en termes de (x, t):
(IV.12) x x
u ( x , t )  h1 ( t - )  h 2 ( t  )
L'expression V V
(IV.11) ou (IV.12) est une
onde plane, appelée solution de d'Alembert, dont les termes s'interprète
comme suit:
 Le terme représente une h ( ξ )  h (t - x )
onde qui se propage avec 1 1
V
la vitesse V dans la direction des x positifs.
 Le terme représente une h ( η )  h (t  x )
onde qui se propage avec 2 2
V
la vitesse V dans la direction des x négatifs.

IV.5.1.1) Exemple: onde plane sinusoïdale

Une onde sinusoïdale qui se propage avec la vitesse V dans la


direction des x positifs est exprimée par:
(IV.13) x   x 
u ( x , t )  h ( t  )  A cos   t  
où V 
1
V  
· A est la valeur ω
maximal de u(x,t) appelée amplitude de la vibration ou de l'onde, (en rd/s) est
la pulsation de la vibration, avec:
· 2
  2 f 
(IV.14) T
où T (en s) est la période
temporelle de la vibration et f (en Hz) sa fréquence:
1
f 
(IV.15) T
82
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

La vitesse V de propagation de λ l'onde est liée à la longueur d'onde


(période spatiale) et la période T par la relation:
 VT
(IV.16)
La grandeur k donnée par:
(IV.17) 2  2  2 f 
k   
est appelée nombre  VT V V
d'onde.
La phase de la vibration est: 
(IV.18) x 2 x
  kx  
V 
IV.5.1.2) Ondes
stationnaires

Définition

L'onde stationnaire est un phénomène vibratoire qui résulte de la


superposition de deux ondes sinusoïdales de même amplitude et de même
pulsation qui se propagent suivant une même direction et en sens contraires.

Expression de l'onde stationnaire

L'expression mathématique de l'onde stationnaire s(x, t) est obtenue en


additionnant les deux ondes h1 et h2:
(IV.19) x x
u ( x, t )  h1 ( t  )  h 2 ( t  )
avec V V
(IV.20) x   x 
(IV.21) h 1 ( t  )  a cos  t    1 
Vx   xV 
Tout calcul fait, on h 2 ( t  V )  a cos ω t  V   φ 2 
 
trouve:
(IV.22)  (φ 2  φ 1 ) ω x   (φ  φ 2 
peut u ( x, t )  2a cos    cos ω t  1
qu'on
 2 V  2 
écrire sous la
forme:
(IV.23) u ( x , t )  A cos t   

avec A et sont respectivement φ l'amplitude et la phase de l'onde


stationnaire données par:
(IV.24)  (φ  φ 1 ) ω x 
A  2a cos  2 
et  2 V 
(IV.25) (1   2 )

2

83
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

Remarque: i) L'amplitude A ne dépend que x et elle est indépendante du


temps t.
ii) la phase ne contient pas le   ω
tx 

terme de propagation . V

a) Etude de l'amplitude A

L'amplitude A est comprise entre 0 et 2a


(IV.26) 0  A  2a

b) Nœuds et ventres

b.1/ Ventres

Les points du milieu de propagation pour lesquels l'amplitude est


maximale s'appellent ventres.
A est maximale si et seulement si:
(IV.27) ( 2  1 ) x
ou   n  , nZ
2 V
(IV.28) (φ 2  φ 1 ) 2 x
x désigne l'abscisse du   nπ , n  Z
2 
ventre.

Distance entre deux ventres consécutifs n et n+1

Soient les abscisses de xx1V2V et VV


- xx12
deux ventres consécutifs n et n+1,
la distance est égale à la moitié de la longueur d'onde:
(IV.29) V V 
x 2 - x1 
2
b.2/ Nœuds

Les nœuds sont les points du milieu de propagation pour lesquels


l'amplitude est nulle.

A est nulle si et seulement si:


(IV.30) (φ 2  φ 1 ) ω x (2n  1)
ou    , nZ
2 V 2
(IV.31) (φ 2  φ 1 ) 2 π x (2n  1)
  π , nZ
2 λ 2
Distance
entre deux nœuds consécutifs n et n+1

84
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

Soient les abscisses de xx1NN 2


et N
- xx1N
2
deux nœuds consécutifs n et n+1,
la distance est égale à la moitié de la longueur d'onde:
(IV.32) N N λ
x 2 - x1 
2
IV.5.1.3) Résolution de
l'équation de propagation des ondes unidimensionnelles avec prise en
compte des conditions initiales

Si l'équation (IV.1) est complétée par les conditions initiales:


(IV.33)  u(x , t)
u ( x , t  0)  f(x) et  g(x )
où f et g sont des t t 0
fonctions
connues, sa solution est:
(IV.34) 1 x x  1 t
x

V  V  t  x
IV.5.1.4) u ( x , t )  f ( t  )  f ( t   V g(x) d x
2  V
Résolution de V

l'équation de propagation des ondes unidimensionnelles avec prise en


compte des conditions initiales et aux limites

Supposons que l'équation (IV.1) est soumise aux conditions:


pour u ( xt, t) 0 0
(IV.35)
(IV.36) u ( x  0 , t)  0  f(t)
On cherche, par exemple,
une solution de type d'Alembert qui est une onde de compression qui se
propage dans la direction des x positifs avec la vitesse V:
(IV.37) x
u ( x , t )  h1 ( t  )
la solution dans ce cas est: V
(IV.38) x
u (x, t )  f (t  )
V
IV.5.2/ Résolution de
l'équation de propagation des ondes unidimensionnelles avec prise en
compte des conditions initiales et aux limites par l'utilisation de la
transformée de Carlson-Laplace et la transformée de Fourier

Résolvons le problème unidimensionnel aux valeurs initiales et aux


limites de propagation d'onde régi par:
(IV.39)  2 u(x, t) 2
2  u (x, t )
(IV.40)  V
u ( x2  0, t )  t H ( t ) e  a t 0
t  x2
où a est une constante
strictement positive et H(t) est la fonction de Heaviside.
(IV.41)  u(x, t)
0
x ,tt  0
u ( t )0 0
85
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

(IV.42)
On suppose que u(x, t) est finie lorsque x tend vers l'infini.

IV.5.2.1) Méthode basée sur la transformée de Carlson-Laplace

L'application de la transformée de Carson-Laplace transforme le


problème (IV.39)-(IV.42) en:
(IV.43) d 2 u(x, p) p 2
(IV.44)  u ( xp, p)  0
u ( x2  0, p)V2
dx
qui a pour solution: (p  a )2
(IV.45) p
p
 x
Le calcul de la transformée u ( x , p)  e V
(p  a ) 2
inverse de Carson-Laplace
donne la solution du problème:
(IV.46) x
(IV.47) a ( t  )
x x
u ( x , t )  ( t  )e V x t
pour
IV.5.2.2) Méthode u(x, t)V 0 pour t  V
s'appuyant
transformée de Fourier
sur la V
La transformée de Fourier de u(x, t) est définie par:
(IV.48) 1 

u(x,t) est la
u ( x,  ) 
2
  
u(x, t)e -it dt

transformée de Fourier
inverse définie par:
(IV.49) u ( x, t )  1 

En appliquant la 2
 
u(x,  )e it d

transformée de
Fourier au problème (IV.39)-(IV.42) et en supposant que:
et u u(x,  )  0
( x , t t)
0
(IV.50) t t  
On obtient:
(IV.51) d 2 u(x, ) 2
(IV.52)  u ( x1, )  0
( x2  0, )V2
udx
(a  i) 2
de solution:
1(IV.53) i 
x
u ( x , ) donne la2solution
La transformée de Fourier inverse e du problème: V
(a  i)

i  ( t  (IV.54)
x
1  1 )
u ( x, t )  
2   ( a  i )
2
e V

86
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5
=======================================================================
======

C'est une intégrale sur la  variable réelle . Pour calculer cette


intégrale, on suppose que est un nombre complexe, et on fait appel à la
théorie des fonctions complexes et on applique la méthode des résidus. Le
calcul de cette intégrale donne:
(IV.55) x
(IV.56) a ( t  ) x x
u ( x , t )  ( t  )e V x t
pour
u(x, t)V 0 pour t  V
V

87
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------
Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc
Physique des vibrations Chapitre.IV : Ondes et leur propagation
Filière : SMP / Semestre .5

=============================================================================

Table de quelques caractéristiques de certains matériaux :

Matériau    E 
(Mg/m3) (GPa) (GPa) (GPa) (GPa m3/ Mg)

Aluminium 2.70 61.3 24.9 67.6 0.35


(laminé)
Béryllium 1.87 15.7 147 309 0.04
Bismuth 9.8 23.7 11.8 31.6 0.33
Laiton 8.64 114 38.1 104 0.37
(cuivre jaune)
Cadmium 8.6 28.7 19.3 50.2 0.29
Verne (pyrex) 2.24 23.0 24.0 59.9 0.24
Glace 0.91 7.40 3.59 9.61 0.33
Fer 7.69 110 78.7 203 0.29
Fonte 7.22 55.1 48.8 123 0.26
Or 19.7 150 28.3 80.5 0.42
Plomb 11.2 43.2 5.48 15.8 0.44
Magnésium 1.73 27.1 15.6 41.2 0.31
Nickel 8.84 118 79.5 206 0.29
Argent 10.6 83.1 27.1 74.7 0.37
Acier doux 7.8 111 79.8 206 0.29
Acier inoxydable 7.89 112 75.8 196 0.29
Tungstène 19.4 198 163 415 0.27
Nylon (6/6) 1.12 4.86 1.35 3.77 0.39
Polyéthylène 0.90 2.89 0.26 0.76 0.45
Polystyrène 1.05 3.27 1.38 3.75 0.35

75 88
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prof.M.Jamal

Université Hassan II-Mohammedia-Casablanca


Faculté des Sciences Ben M’Sik
Département de Physique
Casablanca-Maroc