Вы находитесь на странице: 1из 14

09/05/2019

Plan du cours
I. Introduction à L’audit
1. Définitions
2. Types d’audit
3. Normes et responsabilités de l’auditeur
Audit comptable et financier II. L’audit comptable et financier
Licence professionnelle GECOFI 1. Définitions ACF
(Gestionnaire Comptable et Financier) 2. Normes et référentiels de l’ACF
3. Commissariat aux comptes
Mme. ANDALOUSSI Manal 4. Démarche de l’audit comptable et financier
andaloussimanal@gmail.com III. Cas pratiques

1 2

Définitions
Qu’est-ce que l’audit ?
• Une démarche spécifique d’investigation et d’évaluation à partir d’un référentiel, incluant un
diagnostic et conduisant éventuellement à des recommandations.
• Fondamentalement, l’audit est une démarche d’observation, d’analyse et d’interprétation.

Définition ACF :

I. Introduction à L’audit L'Audit financier est l'examen auquel procède un professionnel compétent et indépendant, en vue
d'exprimer une opinion motivée sur la fidélité avec laquelle les comptes annuels d'une entité traduisent
1. Définitions sa situation à la date de clôture et ses résultats pour l'exercice considéré, conformément aux principes
2. Types d’audit et méthodes comptables en vigueur dans le pays où l'entité à son siège. »
3. Normes et responsabilités

3 4
09/05/2019

Définitions Définitions
Les dirigeants
L’audit: pour qui? L’audit: Pourquoi?
(qu’a-t-on fait? peut-
on faire mieux? ) Nécessité de confirmer la validité des informations données par l’entreprise.
Les actionnaires
actuels NORMES: PRINCIPES
L’Etat COMPTABLES
(résultat fiscal? ) (résultats, situation
financière
peut-on faire mieux? ) LANGAGE:
COMPTABILITE

Les clients
(puis-je traiter? serai-
Audit Les actionnaires
potentiels
FAITS:
Économiques,
EMETTEUR:
Dirigeants
MESSAGE:
Comptes annuels
UTILISATEURS:
Parties prenantes (frs
IMAGE des FAITS:
Éco.,jur.,fin.
je servi durablement? juridiques, financiers comptables client actionnaires…)
) (doit-on acheter? )
AUDIT:
Contrôle
Les fournisseurs Les salariés indépendant des
(suis-je dans une auditeurs externes
(puis-je traiter? serai-
je payé? ) situation d’emploi
précaire? ) NORMES: Normes
5 6
d’audit

Types d’audit Types d’audit


AUDIT Audit interne Audit externe

AUDIT AUDIT
FINANCIER OPERATIONNEL

AUDIT EXTERNE AUDIT INTERNE AUDIT EXTERNE

AUDIT LEGAL AUDIT


C.A.C CONTRACTUEL
7 8
09/05/2019

Types d’audit Types d’audit


Audit légal et le
L’audit financier L’audit opérationnel commissariat aux comptes
Audit contractuel

-mission définie par des textes légaux (conditions “service” modulable en fonction des besoins
de la désignation du commissaire aux comptes et
spécifiques de l’entreprise.
les conditions d'exercice de sa mission).
C’est l’examen critique des:
C’est l’examen critique des états - performances et de l’efficacité
financiers d’une entreprise. des fonctions dans l’entreprise; aboutit à la certification des comptes annuels. accès facile à l’information
Dans ce type d’audit, il est - systèmes d’information,
question de voir si les comptes
de l’Ese reflètent son image - méthodes de direction,
strict respect des règles légales et déontologiques. rapport final – synthèse des recommandations
fidèle. Il peut être conduit dans - conditions d’exploitation ,
une perspective légale.
- stratégie… 9 10

Normes et responsabilités
• Normes applicables au choix de • Normes applicables par l’auditeur
l’auditeur - Normes comptables (09/88)
- La compétence - Normes d’audit
- L’indépendance

• Normes relatives aux travaux de • Responsabilités de l’auditeur


l’auditeur - responsabilité civile (fraude ou négligence) I. L’audit comptable et financier
(respect des diligences minimales) - responsabilité pénale (inf.mensongères, non 1. Définitions ACF
respect du secret professionnel) 2. Normes et référentiels de l’ACF
- La planification et la supervision
- responsabilité disciplinaire (déontologie) 3. Commissariat aux comptes
- La justification de l’opinion
4. Méthodologie de l’audit comptable et financier
- L’appréciation des sécurités en place
- La rédaction d’un rapport
11 12
09/05/2019

Définitions ACF Normes de l’ACF


• L’audit CF est une Mission particulière de l’audit.
La comptabilité
• Son Objectif est de s’assurer que les documents financiers traduisent correctement
la situation économique et l’activité de l’Ese étudiée. enregistre les informations à
Les documents Financiers
Les documents doivent donner une image fidèle de l’entreprise. partir des contrats que la
synthétisent l’ensemble de
Audit CF
firme passe avec son
environnement l’information sur ces contrats
• Contrats passés avec le marché
en quelques chiffres agrégés. L’auditeur doit s’assurer de la
Définition : des biens et services
réalité et de la qualité de
• Contrats passés sur le marché de l’information contenue dans
L'Audit financier est l'examen auquel procède un professionnel compétent et travail les données financières, il
• Contrats passés sur le marché des doit vérifier que:
indépendant, en vue d'exprimer une opinion motivée sur la fidélité avec laquelle les capitaux
• Tous les contrats ont bien été
comptes annuels d'une entité traduisent sa situation à la date de clôture et ses saisis (ppe d’exhaustivité)
• Tous les contrats sont réels
résultats pour l'exercice considéré, conformément aux principes et méthodes (principe de réalité)

comptables en vigueur dans le pays où l'entité a son siège. »


13 14

Normes de l’ACF Normes de l’audit Comptable et financier


Les missions d’audit comptable et financier sont spécifiques:
- Le référentiel est immédiat et connu par l’ensemble des acteurs (auditeurs et
Inspirées fortement des normes IFACI, les normes marocaines d’audit sont
audités). Il s’agit des règles et usages comptables (issus directement de la loi de 4 types:
comptable) :
- Code de commerce;
Les normes de comportement
- Loi 9/88 relative aux obligations comptables des commerçants;
- Plan comptable général et CGNC; Les normes de travail
- Loi fiscale Les normes de rapport
- 15-89 réglementant la profession d'expert comptable Les normes comptables
- La méthodologie suivie par les auditeurs est relativement standardisée dans le
respect de la loi 17/95.

15 16
09/05/2019

Normes de l’audit CF Normes de l’audit CF


Les normes de comportement Les normes de comportement
• COMPETENCE: • INDEPENDANCE (Article 161 et 162 de la loi 17/95):
Pour exercer les fonctions d’auditeur, les loi 15/88 et 17/95 ont défini les qualifications • Obligation d’être et de paraître indépendant
requises. A cet effet, L’expert comptable est seul habilité à: • Conservation d’une attitude d’esprit indépendante lui permettant d’effectuer sa
• Attester la régularité et la sincérité des bilans et des comptes de résultat des mission avec intégrité et objectivité
états comptables et financiers, • Liberté de tout lien entravant son intégrité et son objectivité
• Délivrer toute autre attestation donnant une ou plusieurs comptes des • Règles applicables également aux collaborateurs.
entreprises,
• Exercer la mission de commissaire aux comptes.
• QUALITE DU TRAVAIL:
• L’auditeur et ses collaborateurs complètent régulièrement et mettent à jour leurs
connaissances. L’auditeur exerce ses fonctions avec conscience professionnelle et avec la diligence
permettant à ses travaux d’atteindre un degré de qualité suffisant compatible avec son
éthique et ses responsabilités.
17 18

Normes de l’audit CF Normes de l’audit CF


Les normes de comportement Les normes de travail
• SECRET PROFESSIONNEL: 1. Définition de la stratégie de révision et plan de mission,
• Article 177 : Les commissaires aux comptes ainsi que leurs collaborateurs sont
2. Évaluation du contrôle interne,
astreints au secret professionnel pour les faits, actes et renseignements dont ils
ont pu avoir connaissance à raison de leurs fonctions. 3. Obtention des éléments probants,
• Il s’assure également que ses collaborateurs sont conscients des règles de secret 4. Délégation et supervision,
professionnel et les respectent.
5. Tenue des dossiers de travail,
• ACCEPTATION ET MAINTIEN DES MISSIONS: 6. Utilisation des travaux des auditeurs internes,
Toute mission proposée à l’auditeur fait l’objet, avant acceptation du mandat, d’une 7. Utilisation des travaux de l’expert comptable,
appréciation de sa part de la possibilité d’effectuer cette mission. Il doit, en outre, 8. Coordination des travaux avec les auditeurs,
examiner périodiquement pour chacun de ses mandats, si des événement remettent
en cause le maintien de sa mission. 9. Application des normes de travail aux petites entreprises.
19 20
09/05/2019

Normes de l’audit CF Normes de l’audit CF


Les normes de rapport Les normes comptables
Principes comptables:
Dans le cadre de sa mission, l’auditeur est amené à établir en particulier: • Principe de continuité de l’exploitation
• Un rapport d’audit, • Principe de permanence des méthodes
• Un rapport de recommandations en vue de l’amélioration du contrôle • Principe de cout historique
interne en dehors de son immixtion dans la gestion. • Principe de spécialisation des exercices
• Principe de prudence
• Principe de clareté
L’auditeur fait état dans son rapport: • Principe d’importance significative
• De l’étendue de sa mission,
• Des réserves éventuelles,
La finalité des principes comptables: est de permettre l’ élaboration des états de
• De son opinion sur les états de synthèse synthèse qui doivent donner une image fidèle du patrimoine, de la situation
économique et financière et des résultats de l’entreprise.
21 22

Normes de l’audit
Commissariat aux comptes
Opinion de l’auditeur
• Opinion sans réserve Particularisme du commissariat aux comptes:
“ Les commissaires aux comptes ont pour mission permanente, à l’exclusion de toute
• Opinion avec réserve: immixtion dans la gestion, de vérifier les valeurs et les documents comptables de la
• Limitation de l’étendue, société et d’en contrôler la conformité aux règles en vigueur…”
• Incertitudes sur des événements futurs,
• Précision de la nature des erreurs,
Objectifs du CAC:
• limitations et incertitudes ayant un Impact sur le résultat et de la situation nette,
- Donner un avis sur la sincérité et la régularité des documents financiers,
• Refus de certification
- S’assurer du respect des droits fondamentaux des investisseurs et des tiers (droit
• Erreurs, anomalies, irrégularités dans l’application des règles comptables
notamment à une information objective)
suffisamment importantes pour affecter la validité des états de synthèse,
• Impossibilité de se former une opinion suite aux limitations imposées par
l’équipe dirigeante
• Incertitudes importantes
23 24
09/05/2019

Commissariat aux comptes La méthodologie de l’audit comptable


Missions du CaC: Le déroulement d’un audit se fait en 4 phases:
- Vérifie tous les doc. financiers adressés aux actionnaires (comptes sociaux, bilan, CPC, annexe, comptes
consolidés et inf.semestrielles, rapports de gestion, doc. prévisionnels)
1. La connaissance générale de l’Ese
- Garantit l’ égalité des actionnaires 2. L’évaluation du contrôle interne
- Déclenche la procédure d’alerte, 3. L’examen des comptes
- Révèle les faits délictueux au procureur, 4. Opinion et rédaction du rapport d’audit
- Effectue des missions spéciales: augmentation du capital, fusion, OPA …
Nomination:
- Ils sont nommés pour 6 exercices – reconduction sans limite
- Ils sont nommés par l’assemblée générale ordinaire des actionnaires
Responsabilité du CaC:
- La responsabilite civile: Il est tenu à une obligation de moyens, et non pas de résultat.
- La responsabilité pénale: Provient d’infractions relatives aux incompatibilités
25 26

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese La connaissance générale de l’Ese
1. Le contexte D- la constitution de l’équipe
Distribution des responsabilités visant à réduire les risques d’audit Une mission d’audit comprend plusieurs intervenants:
Orientation de la mission à partir de la définition des zones à risques Manager (superviseur ou
L’associé ou Partner : Senior ou chef de mission Le junior ou L’assistant
directeur de mission)
A- Le client
• en charge du rapport • en charge de la mission • Dirige au jour le jour • Effectue les travaux qui lui
Dans le cadre d’un audit externe et notamment dans le cadre d’un commissariat aux comptes, commercial avec le client opérationnelle. l’équipe d’audit dont il a la ont été confiés par le chef
• Fournir les rapports sur • Dirige l’exécution des responsabilité de mission
« il n’est ni possible, ni souhaitable d’accepter toutes formes de clients. »
les audits effectués et les missions en s’assurant du • Administre et pilote la • Réunit, analyse et
B- La lettre d’engagement ou lettre de mission résultats obtenus respect des standards mission apprécie les informations
• Mener les missions dans professionnels, • Rédige les programmes de collectées afin de dégager
Document indispensable dans lequel le client et le cabinet se mettent d’accord sur un ensemble de les délais fixés au prix • Supervise le travail des travail une opinion justifiée et
tâches à accomplir ET SUR L’ENSEMBLE DES ENGAGEMENT DE CHAQUE PARTIE ENVERS L’AUTRE; entendu auditeurs affectés à la • Dirige et conseille les objective des activités
• Définir en relation avec mission, auditeurs auditées
• Doit être clair et définir les travaux à réaliser de façon précise
l’équipe d’audit le plan • Détermine les facteurs de • Remplit les feuilles de
• Sert de garantie aux deux parties d’approche risque, apprécie leur travail
C- Comprendre l’activité du client • Examiner et approuver les importance
programmes de travail • Met au point les constats
• Secteur d’activité, Fiscalité ; Environnement institutionnel ; Dernier dossier dans le cas d’une d’audit
mission récurrente 27 28
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese La connaissance générale de l’Ese
2. La revue analytique
Il s’agit d’un examen global qui permet à l’auditeur de se familiariser, de s’approprier les chiffres et les La revue analytique a pour objectif:
documents de l’entreprise.
La procédure analytique consiste à évaluer la qualité des états financiers en les étudiant et en • De familiariser l’auditeur avec la société,
comparant les relations entre un ensemble de données financières et non financières :
• De décrire les relations financières existantes de la période,

• Analyse des états financiers passés, prévisionnels, les relations entre les comptes (bilan,
• D’avoir l’assurance suffisante qu’aucune anomalie significative ne subsiste dans les comptes,
Le diagnostic CPC,...) • De poser les questions initiales (risques préliminaires et seuils de matérialité)
financier • Ratios significatifs du secteur…
• Analyse tendancielle dans le temps et dans l’espace

• Analyse des facteurs internes: liés à la performance de l’activité (capacité de production,


Le diagnostic ratios de productivité, absentéisme…)
opérationnel • Politique générale de l’E/se: en matière de marketing, de production, d’investissement, de
financement…

29 30

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese La connaissance générale de l’Ese
3- Le dossier de travail
Dossier de Travail
Le dossier de travail a pour objectif de faciliter les travaux de revue des LE DOSSIER PERMANENT LE DOSSIER DOSSIER ANNUEL LE DOSSIER DE
auditeurs confirmés (qualité de déroulement de la mission) ADMINISTRATIF CONTRÔLE INTERNE
C’est le dossier qui matérialise Contient le suivi administratif C’est le dossier où sont Il est constitué:
la phase de connaissance de la mission. Il comprend: relevées les preuves d’audit
générale. pour l’exercice en cours. Il •des questionnaires de C.I
Un dossier doit répondre à certaines normes et certaines références: •La lettre de mission, comprend: des mémos obtenus par
• La description de l’Ese; •la planification de l’audit, entretiens,
« à tout moment, tout dossier doit pouvoir être consulté et compris • La description générale des •les feuilles de travail des
•le courrier, auditeurs assistants. •des diagrammes de
procédures;
rapidement par tout membre dans l’organisation. » • Les aspects financiers;
•le compte rendu des •Les feuilles de travail sont circulation de document
réunions avec les classées selon le principe (flow-charts) des analyses
• Les principaux contrats; administrateurs, des flow-charts
de l’arborescence.
• Les documents légaux; •le budget, le programme
• L’approche d’audit: la plan d’audit…
d’approche.

31
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese La connaissance générale de l’Ese
• Schémas de classification des feuilles de travail Bilan • Schémas de classification Cycle de achats (Purchase cycle)
• Type classification francais • Achats,frs, RRRO, TVA déductible…
CPC des feuilles de travail
Cycle des stock (Inventory cycle)
Balance
• Type classification • Inventaires, comptes de stock, évaluation des en-cours et des PF (examen de la comptabilité des
coûts)...
Immobilisations grands cabinets
Cycle des immobilisations (Investment cycle)
Stocks • Immobilisations, amortissements, titres de participations…

Clients Cycle de la paye (Payroll cycle)


• Rémunérations dues, salaires, charges salariales, congés payés,…
Fournisseurs
Cycle des ventes (Sales cycle)
Trésorerie
• Ventes, RRRA, clients, provisions pour créances douteuses…
Charges
Cycle de Trésorerie (Treasury cycle)
Produits • Banques, caisses, titres de placement

Cycle de financement (Financial cycle)


33 • Aspects juridiques du financement à LT, dettes à LT, opérations de capital, dividendes, crédit-
34
bail…

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese Le dossier de travail
Les feuilles de travail révèlent:
• Les problèmes rencontrés,
• Les décisions prises par rapport à ces problèmes,
• Les preuves justificatives de l’opinion émise.
• Les feuilles de travail doivent être claires, concises, complètes, propres, documentées et référencées.

Selon the US GAAP. “Les papiers de travail doivent constituer un ensemble autonome. Leur revue ne doit pas
nécessiter de demande d’explication supplémentaire”.

Une feuille de travail comporte généralement un en-tête composé des mentions suivantes:
• Concernant la société: nom de la sté auditée, exercice audité
• Concernant l’auditeur: nom de l’auditeur, date de rédaction de la feuille
• Concernant le superviseur: nom du superviseur, date de la supervision
• Concernant le travail effectué: référence et objet de la feuille 35 36
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La connaissance générale de l’Ese L’appreciation du contrôle interne
Définition du Contrôle interne:
Indexation de la feuille de travail: Ordre des experts comptables (1977): c’est l’ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de
• Chaque feuille de travail est référencée comme la page d’un ouvrage afin de pouvoir être l’entreprise. Il a pour but d’assurer la protection et la sauvegarde du patrimoine, sous sa responsabilité,
ôtée et remise sans problème. afin de garantir la protection du patrimoine et la fiabilité des enregistrements.
• Les chiffres qui figurent sur ces papiers de travail doivent permettre les connexions avec, Alain Mikol (1989): Le contrôle interne est avant tout un système d’organisation. Le principal objectif est
en amont la balance, en aval les feuilles relatives aux travaux de détail. de prévoir une organisation permettant l’enregistrement fidèle des opérations économiques et
juridiques de la firme. Il se manifeste par l’organisation de procédures cohérentes…
Classement de la feuille de travail:
On part du général et on développe vers le particulier. Les raisons qui poussent l’auditeur à s’intéresser au contrôle interne sont liées aux objectifs de sa
• La règle est que tout dossier débute par la page de conclusion (de couleur différente); mission. Un auditeur doit donner une opinion sur les comptes.
• de même, tout sous-dossier débute par une feuille de conclusion sur la totalité du sous- • Un auditeur ne peut pas tout analyser au niveau de la comptabilité.
dossier;
• enfin c’est en haut de la feuille de travail (ou à sa marge) que doivent se trouver les
conclusions qui concernent cette feuille.
• Les conclusions de la revue des procédures & évaluation du contrôle interne  le niveau
d’examen des comptes

37 38

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


L’appréciation du contrôle interne L’appréciation du contrôle interne
Un bon contrôle interne est lié à l’existence de procédures. Ces dernières doivent remplir un certain
Objectif du contrôle interne nombre de conditions:
1.Application des décisions de la 1. Principe d’harmonie
La sauvegarde des actifs La qualité de l’information
direction
Les procédures doivent correspondre à l’organisation. Elles doivent être adaptées à la structure. Elles
• Pour que le contrôle interne soit • Afin de s’assurer que le C.I est • Pour sauvegarder la qualité de doivent être légères mais efficaces.
efficace. Il convient que la société ait efficace, l’auditeur devra: l’information, le contrôle interne
mis en place un système • effectuer des contrôles physiques, tente de limiter les sept types L’harmonie se situe aussi en rapport avec le stade de développement de l’organisation.
d’autorisation et d’approbation. Ce • analyser la séparation des tâches d’erreur potentielle dans la
système doit être contrôlé par
• vérifier qu’il existe des limites d’accès
comptabilité: 2. Principe de permanence et d’universalité
l’auditeur. • L’enregistrement d’opérations
à certains biens. Les procédures doivent être permanentes. c’est-à-dire appliquées tout au long de l’année. De plus elles
• ex: audits de filiales fictives,
• L’absence d’enregistrement doivent être universelles, c’est-à-dire qu’elles ne doivent souffrir d’aucune exception.
d’opérations réelles,
3. Principe de reconnaissance
• Les transactions non autorisées,
• Les erreurs sur les montants, Les procédures doivent être connues et respectées.
• Les erreurs d’imputation,
4. Le recoupement
• Les erreurs sur la date des
enregistrements, Les procédures doivent être étudiées de façon à assurer des possibilités de recoupement et de contrôle
• Les erreurs de présentation réciproque. On enregistre et on fait vérifier des données par des personnes différentes. Ce principe a 40
39
pour conséquence de permettre une mise en évidence rapide des dysfonctionnement.
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


L’appréciation du contrôle interne L’appréciation du contrôle interne
Suite: Description, analyse et contrôle des procédures
5. Enregistrement et classement méthodique des faits 1. La description des procédures
L’organisation doit permettre un enregistrement rapide des opérations. Les documents justificatifs doivent être Une ou plusieurs entrevues avec les responsables de la fonction sont nécessaires aux auditeurs
conservés, archivés avec méthode.
pour se faire une idée des procédures mises en place. Cette description peut être synthétisée au
Ce classement permet de retrouver aisément les pièces et donc de mener rapidement les actions de contrôle. niveau d’un document narratif dit mémorandum ou au niveau d’un flow-chart
6. Séparation des fonctions 2. Analyse des forces et faiblesses
Ce principe est le principe fondamental de l’auditeur. Il permet d’éviter les fraudes et les malversations.
• Une étude visuelle (à partir du flow-chart)
Toute opération effectuée dans l’organisation touche à l’une des quatre fonctions suivantes:
• Les questionnaires du contrôle interne. On les appelle aussi encyclopédie.
 La fonction de réalisation de l’objet social: ceci s’adresse aux actes de vente, d’achat, d’embauche…
• La méthode des points de contrôle. Elle est constituée de 3 phases:
 La fonction de manipulation des actifs: ceci s’adresse aux opérations de paiement, d’encaissement, de réception, ou de
livraison des marchandises…  On recense les points que l’on désire atteindre par l’intermédiaire des contrôles internes.
 La fonction d’enregistrement: ceci s’adresse à la comptabilité, la tenue des stocks…  On décrit les moyens par lesquels l’E/se assure l’objectif défini précédemment.
 La fonction de contrôle: cette fonction intéresse les opérations d’inventaire, de rapprochement bancaire,de relance clients…
 On procède à l’évaluation. (2 moyens, les points sont très forts – 1 moyen, assure l’objectif – 0 moyen,
objectif non atteint)
Le contrôle interne est efficace dans la mesure où une même personne pour une même opération n’accomplit
pas deux fonctions simultanément. 41 42

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La revue comptable La revue comptable SCHEMA: Aide à la démarche d’appréciation du
caractère significatif des erreurs
L’élément a-t-il un impact de plus de 10% sur les ttx des
Des circonstances spéciales
rubriques suivantes du Bilan et du CPC: oui
Définition préliminaire des risques et des seuils de matérialité Existent-elles pour rendre l’élément
Actif immobilisé – actif circulant – capitaux propres et
provisions – dettes? moins important?
Les types de risques oui non
• Le risque inhérent à l’entreprise: activités complexes ou à environnement institutionnel non Des circonstances spéciales
spécifique. L’élément a-t-il un impact sur les cap. Propres de plus oui Existent-elles pour rendre l’élément
de 5%? non
• Le risque lié à la qualité du contrôle interne du client: CI fort ou faible. moins important?
oui
non
• Le risque d’audit: risque de défaillance de l’audit. Réside dans la non détection par l’auditeur Des circonstances spéciales
L’élément a-t-il un impact sur le résultat Net après oui
d’une zone sensible et donc de l’absence de mise en place de moyens de vérification appropriés. Existent-elles pour rendre l’élément
impôt de plus de 5%? non
Les seuils de matérialité moins important?
oui
non
le seuil de matérialité est un chiffre pivot. Au-delà de ce seuil, l’impact des erreurs relevées
Existe-t-il d’autres considérations pouvant rendre
implique de ne pas certifier sans réserve. l’élément plus important, Par exemple: oui
C’est le montant d’erreur à partir duquel les comptes ne fournissent plus une image fidèle. -réglementations juridiques,
-difficultés financières?
non
43 Non significatif significatif 44
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La revue comptable La revue comptable
Les éléments probants et leur collecte Les éléments probants et leur collecte (suite)
• Tout audit doit permettre d’énoncer une opinion fondée sur des preuves que l’auditeur doit annexer
à son dossier,
B- La collecte des éléments probants
• Les preuves n’ont pas toutes la même force et l’auditeur dispose de divers outils permettant de les
collecter. Les objectifs de l’audit sont de prouver l’existence des opérations de l’E/se, d’avoir la certitude que
toutes les opérations ont bien été enregistrées (exhaustivité des opérations), enfin de montrer que les
A- La hiérarchie des preuves droits et obligations des actionnaires sont respectés.
Les éléments obtenus par observation physique ou par développement mathématique. les procédures qui permettent de répondre à ces objectifs sont:
• Le recalcul;
La documentation externe, càd celle qui n’est pas émise par la société auditée. • L’observation physique;
• La confirmation extérieure: il s’agit de la circularisation d’un tiers extérieur à l’entreprise en vue
de valider l’information interne.
La documentation interne.
Ex. circularisation des clients: demande de confirmation « positive », on adresse au clt
circularisé un relevé de compte détaillé. Le client doit indiquer s’il est d’accord ou non et
Les déclarations verbales justifier son choix. En cas de non réponse du client, on effectue ce qu’on appelle une
45
«alternative». 46

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La revue comptable La revue comptable
Les éléments probants et leur collecte (suite) Le contrôle des comptes, les tests d’audit comptable de base
Une alternative consiste à s’assurer que tous les éléments «à recevoir» sont correctement Objectif
supportés. En l’absence de réponse du client, on s’appuiera sur:
Exprimer une opinion motivée sur la régularité et la sincérité des comptes d’une entreprise. Les comptes
 Le bon de commande,
doivent répondre aux qualités suivantes:
 Le bon de livraison,
 Le bon de réception, Exhaustivité, existence,propriété, imputation,valorisation/évaluation, indépendance des exercices,
 Le versement d’un acompte, centralisation des enregistrements au bilan, CPC et hors bilan.
 Le paiement subséquent (par référence au relevé bancaire)
• Les enquêtes verbales et les examens des pièces justificatives. C- La revue des comptes financiers
( enregistrement  pièces justificatives ou pièces justificatives  vérification de l’enregistrement) Exemple: Les titres de placement
• Obtenir la preuve de l’existence physique des titres de placement; soit par inventaire physique, soit par confirmation
• Les vérifications complètes (employées lors des procédures d’alerte)
directe des tiers
• Les procédures analytiques (comparaisons de données, comparaisons avec des prévisions extérieures, • Vérifier que les sommes enregistrées au bilan ont bien le caractère de placement,
examen des interrelations entre les données)
• Apprécier le bien fondé pour la société, de réaliser de telles opérations eu égard à sa situation financière,
• Vérifier, le cas échéant, que la société a bien constitué les provisions suffisantes pour faire face aux dépréciations
47 financières de ces valeurs. 48
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


La revue comptable Travaux de fin de mission
D- La revue des comptes d’immobilisations corporelles
Visiter les lieux, observer l’état général des immobilisations, noter les machines en panne…
Les travaux de fin d’exercice passent notamment par l’examen des
Vérifier que la société tient un fichier reproduisant toutes les données relatives aux immobilisations et à
leurs amortissements, événements postérieurs à la clôture de l’exercice et par la remise par la
Contrôler la cohérence de la dotation annuelle pratiquée avec les écritures comptables passées, direction d’une ou plusieurs lettres d’affirmation.
Ils nécessitent aussi la revue de la documentation.

49 50

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


Travaux de fin de mission Travaux de fin de mission
A- Les événements postérieurs à la clôture B- la lettre d’affirmation
Entre la date de clôture de l’exercice et la date d’approbation des comptes, l’auditeur La lettre d’affirmation est un document qui récapitule et complète, à la fin des
peut identifier des événements qui doivent faire l’objet d’un traitement comptable ou travaux, certaines déclarations importantes qui ont une incidence sur les projets de
d’une information à l’organe appelé à statuer sur les comptes. conclusions du commissaire aux comptes et qui lui ont été faites, par les dirigeants ou
Pour ce faire, il doit prendre connaissance des procédures mises en place par la le personnel de direction de l’entreprise, au cours de sa mission.
direction pour identifier ces événements : • Il s’agit le plus souvent d’éléments ayant trait à la marche de l’entreprise pour
• consulter les procès-verbaux ou les comptes rendus des réunions tenues par l’organe appelé à lesquels il n’existe pas, ou pas encore au moment de la vérification, de preuve
statuer sur les comptes, par l’organe d’administration ou de surveillance et par la direction après écrite.
la date de clôture de l’exercice ; • La lettre d’affirmation rappelle à la direction de l’entreprise sa responsabilité
• prendre connaissance, le cas échéant, des dernières situations intermédiaires et des derniers dans la préparation des comptes et dans l’information communiquée au
documents prévisionnels établis par l’entité ;
commissaire aux comptes.
• s’enquérir auprès des personnes compétentes de l’entité de l’évolution des procès, contentieux
et litiges depuis ses derniers contrôles ; • En aucun cas, la lettre d’affirmation ne peut se substituer à l’examen des
• s’enquérir auprès de la direction de sa connaissance de la survenance d’événements postérieurs. documents probants, tant internes qu’externes à l’entreprise.
51 52
09/05/2019

La méthodologie de l’audit comptable La méthodologie de l’audit comptable


Travaux de fin de mission Travaux de fin de mission
Exemple de lettre d’affirmation C- Revue de la documentation

EN TÊTE DE LA SOCIÉTÉ
• La norme « Documentation de l’audit des comptes » précise qu’au-delà
Monsieur,
de la signature de son rapport, le commissaire aux comptes ne peut
Dans le cadre de votre contrôle des comptes annuels de notre société que nous avons établis
conformément aux principes édictés par le Code de commerce pour l’exercice couvrant la période apporter aucune modification à sa documentation. Aussi, s’il effectue
du....... au......, nous vous confirmons en particulier que des provisions suffisantes ont été constituées une revue des travaux avant l’établissement de son rapport, le dossier
pour couvrir le litige qui vient de survenir dans l’affaire....... doit mentionner l’identité de la personne qui a effectué la revue ainsi
Nous considérons, après discussion avec notre conseil juridique, que par rapport au montant réclamé que la date et l’étendue de la revue.
de ……Dhs, l’indemnité s’élèvera environ à ……Dhs, montant provisionné dans les comptes.
Veuillez agréer, Monsieur,.......

53 54

La méthodologie de l’audit comptable


Rapport d’audit CAS PRATIQUES
• application 1 Diagnostic financier • application 13 Sondages
Le rapport d’audit permet à l’auditeur d’exprimer, par écrit, son opinion sur les états
financiers et autres documents publiés pris dans leur ensemble. Il conclut la mission • application 2 QCM Communication financière • application 14 Analyse de la norme d’exercice professionnel «
Procédures d’audit mises en œuvre par le commissaire aux
d’audit. • application 3 Information financière
comptes à l’issue de son évaluation des risques »
Rapports présentés dans le cadre de l’expertise comptable • application 4 Offre publique d’achat
• application 15 Séparation des fonctions
• Il y a lieu de distinguer les rapports présentés dans le cadre de missions de procédures convenues qui • application 5 Résultat comptable et résultat fiscal
• application 16 Grille de fonctions
ne sont pas normalisées, des rapports présentés dans le cadre de missions d’audit contractuel, de • application 6 Types de contrôles
• application 17 Contrôle interne
présentation ou d’examen des comptes annuels.
• application 7 Analyse des risques
• application 18 Analyse objectifs contrôle interne d’après
Rapport général du Commissaire aux comptes • application 8 Seuil de signification questionnaire AMF
• Le commissaire aux comptes établir un rapport à l’organe appelé à statuer sur les comptes dans • application 9 Orientation et planification de la mission, • application 19 Contrôle interne système de ventes
lequel, en justifiant de ses appréciations, il formule son opinion connaissance générale de l’entité et de son secteur d’activité,
• application 20 Contrôle des comptes
• Il doit aussi rendre compte, dans le même rapport, des vérifications et informations spécifiques risque d’audit
• application 21 Aspects légaux du commissariat aux comptes
prévues par les textes légaux et réglementaires. • application 10 Refus de certifier
• application 22 Déontologie du commissaire aux comptes
• Le rapport sur les comptes consolidés est distinct du rapport sur les comptes annuels. • application 11 Contrôle des comptes clients
• application 23 Problèmes posés par une mission d’audit
• application 12 Contrôle des stocks
55 56

Оценить