Вы находитесь на странице: 1из 2

Les facteurs de transfert

de notre système immunitaire

La source des Facteurs de Transfert


un cadeau de Mère Nature!

La découverte des Facteurs de Transfert ?

En 1949, alors qu’il étudiait la tuberculose, le Dr H. Sherwood Lawrence a mis en


évidence le fait qu'un «message immunitaire» peut être transféré d'un individu
ayant été guéri d'une maladie, à un autre qui n'a pas encore eu cette maladie. Il a
appelé la substance porteuse du message immunitaire : Facteur de Transfert.

Aujourd’hui on sait que les dialyzable leukocyte extract (DLE) ou Facteur de


Transfert (TF) sont des petites molécules (lymphokines) produites par les
lymphocytes (cellules de défense) sensibilisés à un antigène (par ex. virus et bactéries), et
capables de transmettre cette immunité à des individus non immuns.

Comment agissent les Facteurs de Transfert ?

Les Facteurs de Transfert sont de petites molécules, constituées de 44 aminoacides, qui


participent d’un mécanisme de transfert immunitaire très puissant en transférant une
information essentielle à propos d’agents pathogènes auquel le système immunitaire n’a pas
encore été confronté. La réponse immunitaire ainsi «transférée» aide les lymphocytes T à
contrecarrer les infections causées par certains virus, parasites, bactéries et champignons. Cette
réponse immunitaire s'appelle immunité à médiation cellulaire (IMC). Elle joue un rôle
crucial dans la prévention et dans la lutte contre de nombreuses maladies.

Comment produit-on les Facteurs de Transfert ?

Pour produire des Facteurs de Transfert, on injecte à des animaux sains un microbe particulier.
Quelques semaines plus tard, ces animaux se sont immunisés et ont fabriqué des globules blancs
que l’on prélève puisque l’on traite pour en extraire le ou les Facteurs de Transfert. Ceux-ci
peuvent ensuite être administrés par injection à la personne dont l'immunité à médiation
cellulaire (IMC) est affaiblie. Les Facteurs de Transfert peuvent également être extraits
directement du sang humain et ensuite administrés par voie intraveineuse. Grâce aux techniques
les plus modernes, à l’évolution et l’amélioration des procédés de filtration, purification et
déshydratation, il est actuellement possible d’extraire les Facteurs de Transfert du colostrum
bovin et du jaune d’œuf de poule. Il est désormais également possible d’administrer les Facteurs
de Transfert par voie orale sous forme de compléments alimentaires, très efficaces et plus
économiques.

Quelle est la relation entre les Facteurs de Transfert et le colostrum ?

Le colostrum est le premier lait que la mère sécrète immédiatement après


avoir donné la vie. Chargé en Facteurs de Transfert, le colostrum permet au
nourrisson de palier à la faiblesse de son système de défense. Tous les
mammifères transmettent leurs Facteurs de Transfert à travers le colostrum.
Après observation chez les bovins, il a été noté que les veaux qui ne tétaient pas, mourraient
souvent après peu de temps, malgré une nourriture abondante. Des infections en étaient
généralement la cause. Les bovins sont des animaux résistants qui sont exposés aux mêmes
pathogènes que l’homme. Leur colostrum est abondant et riche en Facteurs de Transfert,
identiques à ceux des humains. Etant parfaitement compatibles avec le système immunitaire de
l’homme, ils peuvent donc être extraits pour lui être administrés.

Copyright. Les facteurs de transfert en savoir plus.... Tous droits réservés.


e-mail: contact@facteurdetransfert.info

Оценить