Вы находитесь на странице: 1из 52

vol 1 ---- Cours Elementane

Ernest VAN DE VELDE

Methode Rythmiqe

du
rythme
,n et du 52:
' r"\
\. iJ
c..

solfége

Editions VAN DE VELDE Tours ~ France v m

0933 581591 J,;,>j-0 2266098 2284032 ...;.:;L.~~ ..,.J.> ~~ .:;,~l j y.:.;s Cfr!"" t;Y,....~ ~_)
Ernest~~E

éthode Rythmique

du
rythme et du

solfège

Éditions VAN DE VELDE- Fondettes 37230 Luynes (France)


(Près-de Tours)
((· Vcf!ôrt demandl! à ten(ant doit toujours êire
(( proporllonné à son âge. el il son intelligente- ))

Quelques idées nouvelles...


L'étude du Solfège· présente ttois difficultés principales :

LA LECTURE DES NOTE·S :. difficulté pour n~11.

l'INTONATION :. diflicultd pour roteille.

LE .RY.THME ••••••
L'étude simultanée de. ces trois éliments Jijfbenls est une erreur pédagoai4.ue.
C'est pourquQt, dan$ nort:!! "A-B.. C ,., ncn.t• avoM s4lparé ces trois diffic•it~s,
et présenté, pour chac:une d•eUes~ UBe ~rude spéèi..le dana <:~-que l1rçon •

.l 0 • ~ LA L.ECTURE DES NOTEs est étUdiée. saM intonation '" ryth~. daoi lè
!eui but d'exercer l'c;eil à lire de plus en pins vire.

zo.- L'INTONATION è$t étudiée par un~ pri:tgrusi-on très lente des inléntalks,
aYeC retour fréquent de fa gamme et de raccord S)atfatt.

3".- LE RYTHME est étudié :


par des lectures rythmiques sans intonation
par des exercices cadencés on frappant dans les mains
par la répétition fréquente des mêmes dessins rythmiques.

Enfin. rèxposé de fa THÉORIE dans chaque leçon élimine toute compllcatîon


inurae. Nous faisons apprendre ce qui esi nécessaire à r enfant au pomt où il est àrrivé. et
cela seùlement.
.. Jamais de·ux dliiicultés à la ioi.s ··.- Par exemple
qUand il y a difficulté de rythme, il n· y a pas difficulté de lecture.

En ré!!umé, nous appliquma a r étude élémeotai.e du Solfèqe les troi5 principes· qui carac-
térisent tous !es ounagea VAN DE VELDE :

CLARTÉ ... SIMPLICITÉ - PARFAITE GRADUATION

Les Professeurs qui désireraient un Sol/?:ge très complet, d'une progression plus rapide
:!t plus sitJère. trouveront dans notre "SOLFÈGE POPULAIRE" noo.: ;\.lille} l'ouvrage
écrie plus ~pécialement pour le.J élèv<:.s moins jeunes.
3

NOTIONS PRÉLIMINAIRES

Notes - Portée .. Clé de Sol "' Mesure

Notes.- On écrit la Musique au moyen de signes appelés Notes.


Les Notes se placent sur la .Portée.

Portée. - La Portée est la réunion des cznq lignes sur lesquelles


et entre lesquelles - on écrit la l\1 usique.
Portée
5• Ugno -----------~~-:-"'~
4• interhgoe
~o~• " 3• .. Les ligncl ct les intcrlign~
3< "
2• " H! comp!enl de bas en haut.
1"' inte:li;u~e
1·~ ligne ---'----------__:.__:.;_;,;_...:.......

Clé. - Pour indiquer le nom des notes, on place au commencement de la


Portée un signe qui se nomme Cié.

La Clé de Sol donne son nom (sol) à la


note placée sur ia z· ligne ................. . == : .
~iè àP Sol

JI
~

Les principales Figures de notes sont :


la Noire, la Blanche et la Ronde ....... -~
·-t J tJ Sn l
Figu«' d• ""'"'
j à±3l
tJ noire, b}anc.he, ronrlf'
Mesure. - La A1esure est la division d'un morceau de musique en
parties d'égale durée.
Barres de me~ures
Cette division sïndiquc au moyen de petites
barres qü'on appelle Barres de Mesures ....

Devoirs écrits er première! non ons de Dictées (voir page 48)

;{. 1947 hy Éditions Van de Velde. Tours.


Tous droiE réservës pour lOus pay~. y compris l'U.R.S.S.

Toult" re._produ:t:oT!~ tninie parriellt\ rH u:tt·rdn:.-.


Lf?u· &t:rJi~- ou re·prvducth.i!:, pa.- 4·:.u-·lqu,· procédé- qta· ,;·t' SaiL pho;orrapiue~ nu:-ro·/ilrn. bande n!a_enétiquc~ diSque O!f

a:i!rc~ e <.jn:srt!ur~ unt-~ ( ontrt:f'a<·ors p.-;~'.<>:ib/i· dt·~ pt•-i.nr~'' prr~·,u•.\ par io foi liu Il nuJr,-. ! (,'57 su." ia proprié1é /i!Jérairc.
Etude des Notes:SOL,MI j~~-.~~·~·
~ SOL
~~~~·.~:~~~~
MI
S'*r 1~ 2!ljg-ne

Leeture _ Nommer les notes sans intonationt sans mesure.

1
f :: Sol

Sol
•• • • ;
Mi Sol Sol
~Ii
·: • •
;
• • : Repos
Il
2
; • • • ; ! •• ;
•; ~ 1
' • •
!' •

Mi Repos
Reprendre plusieurs rois les N<!."i et 2

La 1Jiesure à 2 te1nps- (i ou r)
Théorie
' ; 2 .. "
La mesure a 2 temps, marquee 4, est une mesure a 2 nenes.
Dans cette mesure, la noire vaut 1 temps et la blanche 2 temps.

Pour apprendre à battre la mesure


H;:m! 2
Exercice A- Porter la ma in en ôas, À
; •.:
:
puis en knut, en comptant à haute voix
:
et régulièrement 1, 2 _ 1, 2 _ 1, 2. _ Exemple: y e
B;~s 1.

,, ti , 1, , Il, , , 1,
Exercice B_ Battre la mesure en regardant bien chaque noire.

3
Compter: 1

Il .2
~
2

"
, i 2 1 2 1 2 i 2 1 z 1 2

-
1 2
JIil

"
4 J,
1 i

'" 1 1 1
1 !
~
JhÎ" Pronôncer: Tic !ac Tic tac ren~JmHant le lie tat: rê~ulier d'une p~!ndule.)
J~i"Compter: . 1 2 1 2 en !rappanl dans les mains pour cheqttl' nr.irtt.

Exercice C _ Battre !a mesure en regarda ut bie1t les différentes r:aleurs


d~ ttote3: 1 battement pour chaque noire, 2 battements pour chaque blanche.

Compter; i 2 i 2 1 2 1 2 1 2 1 2 1 2 i 2

4l~i~j~·~~~~--~~,~,~l~j~~H~i~·~
1 ~t~~,~l~i~,~l~~ll
4l>!~Prononcer:Pam Pam Pa -.am Pam Parn Pa. am etc.,(en ballant la mesure}
~~~r C<>mpter: 1 2 1 2 en frappant dan~ les mains I'•UY rlrttqu!' nr.te.

Devoir_ Dès que possible, on copiera le~ No_-; 3 et 4 de cette page, puis le No 7
rt~ Ja p:t?t> 5_
5

Etude de la note FA jt~5-~~~~~P;~ir.t~.,.dii:'~-ep~cr:Ë: §Ill


~ FA
Dans Je t':r interlig-ne
Mi t'A
U:otre Mi et Sol)
Sol

Au dëbut, les ~léves doi\:"ent li rf'


Lecture benuc()up de note~. sans me!;ure ni intonaHnn.

5
&~
tf1
Mi
Ill
Fa Sol Fa
:• : }fi
• • îî'l • • . • • • • 3 Foi"'
Il
6
.,
-: • • • • • • • ; • Ill : Il
' Fa •
Pour apprendre à battre la mesure
3 Foi->

,•
Exercices- Reprendre à la page 4 les exercices A. B. C.
Compter: 1 2 1 2 1 2 1 2 ~- i 2 i 2 1 2 1 2
7 Ui ~
1
i
• 1
1 1
1
'
1
1
~
.
1
!
1 1 -fli 1 ï
1

l ~
l
!
lj tl
1 Il
7bil. Proncncer:Pam P;1:ri PamPain Pa -am Pa- a rn elc .. en battant ta me,;u:-1:
7 1 ~r Compter: 1 2 i 2 en frappant dans. les mains ptmr chnquF '"''''

l'loi-res et Blanches sur 3 'llOtes


;'\ommf'r !•• ..: nott-"
.Applieation f'n m.-~ua, !'ttn:- chant"r-

8
i Une noire pour chaque lem. ps; 2 noi-res pou. r ch.aque mesure.

,; :J J 1J J IJ J
Sol Sot Mi M•
U J l J J !J J U J 12 1 9 Sel So! 2 rob

'Une .blanche <2 temps> pou.r chaque mesure . .Ne pas presser.
9
.i J Mi-i
1 ;J
Mi·i
1 J
So-oi
1 2
So-ol
1 j
Mi-i
1 j 1 J 1 Q Il
10 'J\oires et Blanehes
'j
2 Foi-.

"î ±J IJ 1 J j 1 J
Fa- a
1: Il
!'vi• • l

1!
t&i
tl
J :J IJ 1
• 1 2
Mi
'
1 :J
Mi- 1
1li
'
w 1 1 J
F:; _.,
1 :
• w 1~
So -ol
J

J J 1J ;l j •~ 2 .,~ J fi
'
t)

.l~otrr
1

_On peut (ad Hb.J reprendre au


j 1 j 1

N~
1 ,]

Sen chantant.
1
2 F()J ....
6

, RE
Etude de la note RE
• Il
Sous la porlèe
Lecture

1
4 • • til
• • • • •
Re
~
• • • • • • ,
Il
3 Fois

2
.. ; • •• ~ • • • • . • • " Il
' • • • ill

Re 3 Fois

.Exereiee
pour apprendre
.a battre la mesure très exactement.

Compter à haute voix, sans pres!ier.


1 2 t 2 1 a J ! 2 1 2 t 2 1 2 1 2
a Il i ~ ~
! 1
t~ 1
J \)
1 1
- ~ 1 1.,,. • ·
1 1
f '1 f q
1
1 '11 JI
3hi~ Prononcer: P'am Pam P~ . am P;1 . am etc., en Ît.aUanf l.a mesure .
.3':!'"" Compter t 2 t 2 t!n frappant dans. tes mai~s Jour chatpt4 1trJll' ..

[, t~i;.J 'J ·•fJ J l J lJ J j


Application: D'abord les notes en mesure, sans chanter.

He· •

! t 1
Appuyer plus fort sur Jes blanches.

=f J J IJ J IJ J 1 J 1J J IJ J IJ J 1J Il
~: J 3 1 g 1J fi-l
5
tJ .
~~ i
1 }
0
IJ J IJ J IJ J JJ J
Re- e

~ 1 J 1 J Il• J 1 ,j 1:; J 1 :l 1 J ~ 1 f

6~!v FJ 1~ [J j lj J la D 1
l

'fZJ ; 1 j 1 J J 1 2 IJ J IJ WIJ :J 1 441


N'ota_ On P'JU.rr;J. reprendre au N? 4, en soijùnzt (a.vec l'intonation).
0

Devoir_ Commencer à copier les Lectures des premières pages.


?
DO
Etude de la note DO ~)~~~~~~~
....
Sur une pelih1 lig-ne
supplémentaire

Lecture Articuler très


nettement ch<tque note.

7 ~
-- • ., • • • , : 11111 • .,
_.2 Fois
Il

8,_._ii_: ........ ·
Do
_..
• • Cf *z
Il
Fois

Solfège et. Rythme 1 D'abord la lecture rythmique


cbant~r>.
1 isans puis en chantant.

9 ~Noir. es. et Blanches sur 5 notes.


=~ i :j lj j IJ J 1 j IJ J IJ J IJ J 1J
Ré· é

J U J IJ J U J 1; J U J 1J J 1J Il

10 'i l J 1J Mi· i

& ! J IJ i lj J 1J IJ J IJ J lj J 1 : Il
ti ~ Joywsement MON PREMIER CHANT.

___ i 4
i J 1~1 J 1J J 1 J 1J J 1J
..
l• 1
"*
! J 1w Jl
Si j'ap prends bien ma Je çon, Je com prendrai Ja mu si que,

v .... .... .... IJ J IJ W IJ ~ 1 : ill -6-


Sl j'up prends bien ma le -;on, A bien tr1t, bel le chan son!

' Aj 2 1J J 1J :l ! J 13 J !; J IJ J 1 ;
Aus si, je veux tra vail }er, Pour sa voir vi te chan l!!r,

t
~ J J IJ ; IJ J 1 J IJ J IJ J 1; J I:J ff
~i j ap prends bien ma le çon, A bien tôt, bel Je chan son'
8
Points de repère;

Etude du LA j. ~~-~~~~~-~~-~~~
LA Sol LA
Dans le Sur 13 Un pêù <l.ü
20: lnterli~rne 2'! tigne dess11s d11 Sol
Lecture

14····.!.~ Sol La IJII


• . ·.!;•;'!
.,... •
Il
3 Fois

Solfège et Rythme .. Noires et Blanches ·A1:~püje2. plus fort


sur les blanches.
2
ft 1 J 1j u î 1~· u J :f g Îlll}ll
' 1 1 1 j 1] ·~ 1 J 14 J 1f J 1fj 1j 1
3 -:i_ j -:1 (l ~:~~~~ 3}
\$1 J J 1· J 1J J 1. J IJ J I,J 1J g i ~~ •· =1
Potnts de n:pere;

Etude du SI ~/~~·~~~~-~~-~~~
SI SJ Sot
3~ ligne Sur ta S11r la
Lectu:re l!ttc-n• J~Hcne

4 ' s~l :: Z • ~ ii • ii • ii ; • • ;r • • ! ~ ~. J
S_olfège et Rythme
5
:&i
v
J J 14 J 1; J 1 j ,, 4 J 1j J 1J ; 1d :il
J ::1 -f -l -l ' -1 ~ ~Fe~~:~
\$ 4 J IJ ~ Iii ii 1 iiî 1q J 1; <iî 1J J 1 J :Il
6
&: u J J 1J J
1 J '1 J1 1 ~ J 1J. 4:j
Repr1se

i4 ' '
J IJ J 1 J J J )
1
::Î f2 Fois)
1J J 1J
'

,J 1 ] l,; .. 1 <} . =1
Kota _ Les virgules indiquent les respirations nécessaires.
9
DO., en haui Points de repère;

Etude dn DO ~ê~~~~~~~~~
Dans le Si DO
3~lnleTligne Stir la Un peu au
3~H~e dessus du Si

La sjmple lecture des note&


Lecture

- . ..
facilite beaucoup les études musicales.

• w - • • i!lt
- ..
- o a :fi
B~n.:•ïf•
- .... ÏÎ •

Les 8 notes de. la Gamme


• • • • • • • ...._ • :Il

Solfège et Ry~hme

~
9
;w, j
(Ou~)
La Gamme

IJ J 1J J 1J ;
!

1 F
Do-o
'--4-:1
1OJ ~ 1 J J U;; =Il J Il
g
Do-o
1
O L'Accord parfait

1 . =W! J 1 1J J 1J J 1V 1F F IJ J IJ J 1
(OU;;) . Do-o
1
~
=4q
!

11
4t <J
So · ol
1 JJ 1 F lj J IJ J IJ
Do. o
j jJ r
1
:l

i rJ J 12 J
W J J 1 J iJ ; jJ •l
r
ï

1 F 1 =R

12 4i J J 1j IJ iJ
i 1
'
J 1... " J ,.l 1 i
; 1 fil
i
til 1 1 ÇJ' G

_,, J J 1 J 1J j 1 G'
'l l JJ J
1b 41 1 1
j
FTit51'
1

13
# A.vsez l1!1d et. gro.c1~eu:i:. , -l
LES PETITS OiSEAUX.
,

~; J J 1; J 1J J 1 v 164 J 1j j 1; .,i !2 §d
Ai ma ble'" pe. tjts oi E"eaux, Qui rhan tez sou~ !a ver du re,
' J •
:±::::=: i =-?-: '
IJ J 1 ~ J ! V :1- ., j ;.· 1 !'
~ ;; d2
:.-:; =--=t==
-41
Le.:,: noi:S 1ouf fug sont plu..-; beaux, Gr~ee à YOU:', pe til o.; ni "eaux!
10
Points de repére:

Etude du SI grave:@ ... Il ... 1IIIJ"'


Il
Sf.,~rne Oe Si
(en bas} Petite Ji~rne Sous 1.~
supple:meut3i re petite tigne
Lecture Reprendre, 4uec tl us d'4.s.sw1:4'1sce,
les lectures des pages précédente•.

1
... ..,. ... • ... ......... • ... .... ... • ... ....,. ... ... .... ... :Il
't
~

Si

.... ... .., • .., • .... : ... • .... • .... • .... • .... ... ....
2
:1
Si

Théorie
J.Jfesu re à 3 /emp8- (Î ou r) _ Le Point.

La mesure à 3 temps, marquée ~ 1 est une mesure à 3 noires.


Le Point placé après unf" blanche proümge cette blanche de la moitié
de sa durée. La blanche pointée cJ.) vaudra donc 3 temps.
Pour apprendre à battre la mesure à 3 temps
3 (eR battt>
Exercice A ~y.

Battre la mesure e.n comptant:


..: ...·.·•.
~ ·~•Jtà etroite)
1 ea .bas) ~ y ... -··· '
à droite, 3 e!'l ba ut •.......... ÂÎlUÏ:
•••
1 (eR bas}
Exercice B _ Battre et compter t. a.3. en rega-Tdant chaque noire.

c.-m.pte:-~ 1 2 3 1 a 3 1 :l 3 1 ~ 3 1 2 3 1 3 3 R~commèncer

_3 Il 0\~ , , , 1, , , 1, , , 1, , , 1, , , 1, , , Il en appuyant
sud plus fort

3b'"' Prononcer: Ditrdin don Diz- dindon,: ete.


3 1 '''Ccmptero 1 2 3 1 2 3 en frappant chaque ,.,,ire dâns les mains .

.Exercice C- Battre la mesure en rega·rdant b·ien les différentes va-


leur:; de notes.

4
b.15
Compter:

lt-~
'1 "' 3
~~,
i l
<)
1 2 3

J ~·
1
.•
1 2 3

fi ii i'
Compter 3 temps pour la blanehe pointée.
1 2 ..3
~
1
..
1 2 3
u~··ls:~r
1 1 1
1 2 3

1
(,,,,,.
1 2 3 1 2 3

!1

, i.
Prononcer: la etc·.

... ,
4 la li\ la -a. a La ln }3 La-a. a

1 1 2 3 Compter 2 temps pour Ja blanche.


Cnmpler: .2 3 1 2 3 1 2 3

. Il 1 1 1
5
1
1~ •1 1~ •1
1
~-
l• llj, i li 11i 1 Il
5° s Prononcer: La 1.:1 la La. a· la La-a- la La·a ·a etc.

Reprenez 4 et 5 en frappant chaque note dans les mains·- Comptez 1. .2. 3.

Devoir_ Copier Jes N~~ 4 et 5 avee Jes chiffres indiquant les temps.
11

D'ahord.toute la p<>g.- s;.n,.


Application Mesure à. ! (suite) chanter, puis en chantant.
Bien marqul"r le.- l,._rtemps.

Une noire pour chaque temps.


6
'; · aJJ1JJ J1rrrIr rr1rrr1f r r J4J1J JJ 1 1

Une blanehe pointée (3 temps) pour chaque mesure.


7
4! J. .
. S<> • o . o 1
pJ. .. _ 1J : . 1F: · . _ Il r 1J 1J 1J :Il
L01 - a • a S1 • 1 • ' Do • 0 • 0

Noires et blanches pointées.

8~.
Ci J J J1d· ._ ' 1 r rr 1 F- · · ._
'
Il FFf 1F·' 1J ~ J 1 J ' :Il
La-a-a Do-o-~

Bla nenes, noires et blanches pointées.


9~
~ J J Id J F~
So -ol Sol La. a La Si · i
.
dJ
Si Do.
~
1r··._ , Ir F!J =id0
M ••0
1

La. Gamme_ avec, en plus, ]e Si grave.


i ~ 01!
10
wi :lJ ; 1JJ J 1J 1 r- 1r ~ J 1n J U1 J IJ
' l :::i : '
1
VAcrord parfait '

-& : J J 1r J J 1; J J 1r J J 1
~ 4- ' ..
1 JJ 1 E- 51
1

Sur les t:heY;lliX cie b()i..:.


11-i:. .
@ii
~
j
-t
lJ 1~
~
J 1J J 1J 3 =+~
' .
1Gl J 1j j
'
1
.
J w J 1~·J4il
fldicntemellf CHAN:rE, COUCOU.

t2 fa.
~~ J~ ?~ .17
:• 3~ '1
J J J .1 j. '
1j
.
. j J 1 ;J ;;:1 g
3
Cou cou, Cou cou, Dis-moi pour quoi Ta Yoix tou chan te

' '
=h.lJI6l ;IJ.JIJ ;IJ~~I· Il
.

'
J2

Sur Ja
4! H~rnit

l.ire nettement.aans
:ùurèter,sans hésiter.

~
Points d<- repèrè:

1
== -- • !
• • ; • r Il
~~~ Soi Si Ré_ 4 FoiS

2_, ; • • ; • • !ü ;
2 Ê ]
F<t t3 Oo : =
R~-
:i • 4 Fois

3 ~
Le Da Capo (D.C.)- L"aceenl ( > )
Théorie
Da Capo (ou o.ç.) signifie: en tête, au commencement.
Ce signe placé à la fin d'un morceau indique qu'il faut retourner
au cnmmencemerzl pour terminer au mot Fin.
t} accent sur une note indique qv'H ftMtt a-ecentuel' ;lu$ fortement cette
note.
Application

lJt•Yo ir- ru nt in uer à eo}Jier üs lecture.; des pag-e,.; précédentes.


.~.Vest.tres à Ï et à ! ,______
Appuyer dava.ntage
sur lea Takurs lo"'~-s-

6
1;; a l 1 J. :J n J 1J lU J 1F 1ïi J 1 l 1

' J J 1J J IJ J 1J J 1J J 1 F- 1Q J 1 ~ J >

7
42 J J li PJ 1d l(r lt r Ir • iJ 4 1
·~v J ~ 1· :;:::.J. 1J J 1 § 1r ~ 1F F 1~ ; 1 J =Il . 1 .:::::-

8
:1:: J :J w1Jd 1r r rF 1rr r rr 1J J J 2· t 1 1 1

9
l ?1~ r li J Il r 1f J 1f r 1~ J J 1 d- hl
~
-J. :;: :. . -1 Fin

\? f J IF r lfr r 1! J r Ir J if rd Id ~ 1[- n
&J J If! If F 1F r J 1~ J 1J 2 1ffi r 1 ~- =11
t.i >- • n.c.

Al•t>~bt'lle laune.u:_ . J _· !IVE LA MUSIQUE !


10
6t :J
v
Bi~n
;;;;;1 J J - 1J
ap pren dre la mu
:J 1J J : J ~
sj que, Pour
$
moi
=g

-P:.
-~ w
c'est
3 1u
un vrai
u
piai
1 ;;
sir,
:::> '

1
Cha
::>-

w w
que
1
jour
:J r r
je
1
m'y ap
J :1

=& F
~}
• J ' :J
l r !J . Et r :::> :::>

F j
pli qut:, Puur moi ,-·t-,..1 un Yra.i p!ai sir.
14
Ml,en haut

Etude du MI
Dans le
4~ lnte~:.U«ne

LectQ.re Lire bl!&uCIJ:ft de 1t~Jf'-•~


t~s yeu.x tonjouu ~» tl Mlf((.
~ Poi•". d~ rt-pè.-e: . A
Î
== •• '!!~.!!····~
· Mi Mi
:e 1.!!-:··:!!•!!.
f"a La Do MiMi
r
. . .

l Fois. Sol Si ftè


JI

... • ,• • ! • • • ... • • ; • • 7t• ?:: • ! • ! ; • • ! • : .J Il


-=

r)
3 Fets

nresure à 4 lelllptf- (1 ou
Théorie
La mesure à 4 temps, marquée est une mesure à 4 noires. !,
Dans cette mesure, la roncte (o) vaut t\ temps. B faut donc soute-
nir cette note pendant toute la durée des 4 battements ~e la mesure.
Pour appreadre à battre la meSt~re à 4 temps.
Exercice A- Battre la me~ure e.a tomptanl:
1 en bas, 2 à galtehe,

3 11
QU
t4
r
,,,,r,,,, 1,,,, 1, ,,,
1 ~ 3 -\

::::>
'l

>
~ 3 l 1

>
~ i

.
4 l

>
~ :) t .
11 F'u1s
Recoinm.eru:er èn
en~ore d~vanla&-elel'lle~ps.
ac:c:entUl\1\t

en frappant dana les m<uns.

Exercice C- BaU.re Ia mesure en regarhnt !J-zen les différentes vateu.rs.

411,44
Compter:

4b!"Prononcer: La la l.a la
1 2 31 2 3 4
,,,,,~
.\

La-a La-a
, 1,, , Il,,, f,,
1 2
~

!.a la la 13
3 .\

1 ji,
1 2, 3 '

La.a La-a
At .2

L• la La·a
3 4 1 2 3 4.

i -il
La la La· a

Attention ! _ 4- temps sur chaque ronde.

5
Compter:

11 t
1
ii,, IQ
sb•sPrononct-r: la la là la
Z 3 -i 1 2

La- a- a- a
3 -1.
1,,,,,0
1234.

La 1a la la
123-l

La - a - a • a
1 2 3 "
0
1 2 3 4
1,, l Il
La la La -a.

Reprendre 4 et 5. en frappant chaque note dans les mains...- Compter à. 4.


Devoir_ Copier les N'!~ 4 el. 5 avec !es chiffres indiquant les temps-
15
Application Rythmer d'abord, (sans chantul

't !V41iPJA lfrf rIUFF lfrrr I~J J~ I!J


pui~ solfier, (en chantant).
Une noire sur ehaque temps
6
JJ 1
' Une ronde (4 lemps) pour ehaque mesure

1~ • ~;
7
- ia Sot-o.o.ol
1u
t.a.a-a.a
1!
Si-i-i.i Do-o-o-o
Il <* 1 ! d t Q: Il
1234 1234 1234 123~

~Noires el rondes
i~ J4Jgl~ lrfrFI:; lê:FHI~ !~#~li :1
8
La·a.-a-a

Noires. blanches et rondes.


9
ft QJa 1JJ>J 1;; lrrr.: lrr=r: 1f! lee 1

~A ~
4@H JId J J If rrP· 1rf F1r~ f 14@ =1 5- ]1 B

tt Ja J J14 J;; 13 J
, Récapitulation
10
1 .. IJ 2Ja1J J uJJ
t JJ
>
Jlf UJJJiJJJJU J 19 I~JJJI
f HH!JftJI;;-..IJJJ;IgJ3JI4!JI_ U >- >

u 't La. Gamme

.@-
1
:::>
JJIHJ~IF ~41JJJJ:IIi ijJJif\=rJJI El
L' Aecord parfait

-Ill-
>
Reprise
aux 2 points
préc~de!\ts
~

Ga·ieMeni-Auec energie. LES CLOCHES !


12 ~ -1 ::::- ' ::1:
~!si
:::::> :::::> :::::> ' ::::- ::>-

v
J I.J J J IJ J 4i IJ J! Ir' J J: J:t
Dig din don, Dig din don, Dig din don, l'heu re son nè, Ca ril
P'A;en haul

Etude du FA.·~ J
$ur 14
~
:seutn•

Mes-u,re à 1' ou C <suite).

Solfège et Rythme Retrendre page 14 les exerc-ices A..-B~c .

a ft dV 41~ â l~ :Jffi ~:dfl Ft If Fli :If!! 1


(ou Cl

liJIJ4Jiê~ lrfflrl2 tJ~Ji=E llOlliB


4
4t JJJ!fdJIJé~IJrJ~IJJJif4JilŒJpr Il
(où C) > ;:::..
Fin

4J ffi f 1~ J J 1Fr rr 1rrF 1r f r 1J3J1;r·rr 1 ..


> ;:::..
Il
o.c.
La Gamme l'ythmée.

a iw i JtiJJ ;tL. IJ j lHJJ !d J 1


-f7 - -
e lffF:Jl
'At t- If f r 14: g 1Jl J 1..
4 IJ i J 1 ü l:uJ :JI .
S ~ ,_. ,_ L'Aeeord parfait ry.lhmé.

!!J;I~ IJJB!"IrrrltJJIJtJtnlfi5ll
De,voir _ Copier les N"_" 1 et 2 en éCTiv:~nt le nom des notf>S.
17

J.lfesures à i, f et i - Récapitula.tion.

On pourra travailler chaque N~ de la fa~on suivante:.


i<? Battre la mesure en comptanl, les yeux fixes sur les notes.
2~ Reprendre en solfiant el. en accentuant bien les valeurs lôngues.

'~ a LJ:;::;.. 1J r 1 J 1a a IJ J uJ 1J J 1
1
. .2) 1
(ou, .
>-
1

,, J J 1] 1J F f 1 1 F J 1J J 1J j !1 =1

JJJ F1F FA '1 JJ JF1J J J u'lj JJJ IJ J J =1


9
';
(où r) AH! VOUS DIRAI-JE. MAMAN l
Avec sentim.en.t
10 i '. . . p·
ln
·@" 1 j :J J 1J J J 1J J· :J J ·1 J ·J ·J Il
Ah! Vous dï :rai - je, Ma. man, f!e qui cau se mon tourment?

~ ;::,-. ::::- =>- ;::,-. ' ::::- ;::,-. :::- ::::- D. C.

§ J J J J IJ J J J IJ J J W IJ W J J Il
On veut que j'ap prenne à li re, A eomp ter et à. é cri re,
18
SOL, en haut

Etude du SOL~l
. -·.----~----·:-----··-....fJ
~
Lect ur~ . ,Au d.essas
d6 5 Hgne!l·
P~ints de repére: • A . .
1
. tW...... =~ ... ; .•. t .:1: •••• ; ••• ; ÎÎ ! •• ~- ·. :Il
Sol 4 ro1s Sol 4 Fo1s
aux 2 points

.
prf!ctdellts

1"'~ • •
tf1 !' !~ ; 4. JI'OJ$
~~~------~~~~~
ra tut!lt~, reprtrsdtèl 1~~
pages precedentes tlu.s VJte.

Les IlVTERVALLES
Théorie
Un lnten,alle est la distance qui sépare un son. d'un autre son.
On désigne les Intervalles par les noms de seconde, lier-ce., quarte,
quinte, s.ixte, septiême, octave, selon qu'Us contiennent 2, 3j 4, 5, 6, 7 t
8 degrés différents.
Un intervaBe contenant 3 degrés se nomme tigree.
Un intervalle contenant 5 degrés se nomme f.'llinte, etc.

Porter la plus grande atft'ntion sur


Solfège-d'Intonation fln chantant)
:&.
l'i7~-tiJKali('}rt de chacun des int·erv-al.J.e5.

Secondes (2 degrés): 2 notes voisines.


2
tJ
iJJIJJIJJIJJ
>
.
;::;..
:::>- .>

t:ierces (3 degrés)

IJ J u J u J 1J J 1J r 1r r 1~
3
~ , J 1

t
1 1

j J 1 J J 1"1it J IJ J IJ IJ ....1 lj ....-1 =1


• •
1 1
J
Devoir- Copier Jes N':" 1 el 1b~, et, si possible, les N~~ 2, 3 ...
Les Intervalles {suite) Resolfier souvent 1~ Intervalles en
exigeant dt! plus en plus de justesse.
. ~ l.);u.arles (4 degrés)
4
Ft1 J JJ) IJW!J J IJ r IJ Ë Ir F 1~
~ Lr 1F J 1F J 14 J 1J J H J H ;r 1 a Il
lqn·i.ntes .~ ~
5
wi 1 J UJ u J H r 1J r 1J r 1r E 1r
(5degrês>.. . . . .. . .. . ad libil;o;

f rJ 1 t J
.
1 r J ti J 1 J uJ ,1
#
1 J y, 1 1
~
J
Sixtes (6 degrés) _Lentement
6
~; 1 J 1J ; ur J r r J J J J 1 J J
1 1 1 1 1 1 J 11
,(l 1 r
Intervalles difficiles_ A solfier ad libitum.

1 ~ Septième·s. {7

1
degrés)

;J F IJ r 1.. 1F J
·

pJ J 1d J 1.... Il
~ O.daves {8 degrés)
8
~eJFJ IJFJ IJFJ IF;JF IFJt fFJF 9
Récapitulation . .. s t •.

9 ~ . Seconde Tierce. . Quarte . t


QUtn e,
Sixte
· j ep. terne
r .
0
ctave

~B
v
:· }
.-.•-:;;;.
=] j· l=t
-:;i.
J _.1 j. 1.1. . ~. . . .1 J' 1=t
~
F ..e.
1
L----__.1• • 1 Il l 1 .11 !

. , . J'Al PERDU MON ANE!


ilfelancolique et tres scande (d'apr~ ... un at'r f~Jjmln,iu)
~ ~ ~
1
O {&) B
v
Jj j j 1 ,j ,) 1 j JJ J 1 j J ~
i 1 JJ j j 1 ;j . ;) J
J'ài per àu mon â ne, )fon bel à ne grb pomm'lê! .J'ai per du mon â ne
~ Fin ::::- ::::- D.C.

-@ J a J JttJ 3 11 J J 2 J 1~J J J 1 J a :; w 1 w a1 u
en m'en a.llant au marc-hé. OÙ a-t-il pa ;;'ê ga rer? OÙ pui,;~je le rdrnuver?
zo
s•exereer à Ure pl,.s ttîte et à
Lecture - R~eapitulation prononcer distîn:ctement toutes lu »of es

Les SILENCES
Théorie
Les Silettce$ sont des signes qui rep.t6sentent ·l~intèrt7tptitna momen-
tanée. des sons.,
~es principaJe·s figures de Sile·n.ces sont:
La Pause qui équivaut à la Ronde
et se place au. .. Jessous de lé 41! ligtle. J:sample:

La De11t·i- Ptutse qui équivaut â la Blanche Demi Pause = Blanch~

et se place au~tlessus de la 3~ ligne. 1 - . ~,~Ît r =1


Le Soupir qui équivaut à la Noirè~ B~e.iaple:

La Pause: i temps en silence.


2 ~ . _1 234 ::1::1::1=112 34 ·.· ·.· ..
:fe .JJJJ 1 -
• ::>-
fiJii~:;;r ; lrrrr 1- 1" Do.o-o-o
1

'--' '''' Si·i-1-1

La Demi--Pause: 2 temps en silence.


~ :}.~ 3~ 3 4
3
:@c JJ· iJJ- lrr: lrr-lrr- - :Il
La Demi~Pause el la Pause.
2

- r r-
a 4

1
3 4

J)c.-..·oir_ Copier quelques silenres aver les valeurs t;quivalentes.


21
Les Silences (suite)

.ln paüse $~irlplo?:e au.s.r;i pour rl'pri~enter une mesure quelconque en


· · silence .
.i·~ :. j 1
t. 1.~ ::i
J 1~.
Fin
1 .;;
1 2
1~
:i
J .1 J .t l ~
2
~ 1
2 2 12 .i 2

t UU HtiJ w 1- 1- 1
-e- D.c.
Il

~je J j
Récapihdation 1 . 3 -t 1 2
7
·:::>
ll4_
-:;jJ;.
JJ U
:;:::::...
J J 1J - 1J J 1- J J 1
:::> ;:::>

J JJ ~ ~~ t J 1r- -: 11 gr r 1i
:-! -1
~
__ i _
· . 3 . 3 4 Fin . ::::! 2 3
li r 1r r f' F 1
-J. i . . .t ;::::... . 1 > . l 2 i i 2 3 4

i rr r ~ 1J r FI* f If r L- a 1 -
n.c.
11
AU CLAIR DE LA LUNE !
Trts
i: po.t;ément >
8
. ®·~ J j J J 1à J -~ 1J
-f 4 ·. -i
~ J:
. :::j ;::::... . 3
1 ,1 ..
4 .
. 1J j j j
. . .
1
Au clair de la lu n~, 'Ion a mi Pier rot,. Pr;; te-moi ta.
~ >- 4 :::>-3 ~ :::::>- 4

-@ AJ t 1 J J J J 1J - 1 J J J J 1J J t 1 J J J J 1
plu me, Pour é crirelirt moL .:\faehandelleest mor te, Je n'ai plus de
;:::::... 3 4 :>- 4 . ..
3 -~

@1 - 1 J J J J lA J l 1j J JJ 1 ,] Il
ft:ll, Ou vre-moi · ta. por te, Pour Pa mour de Dieu.
22

S'appliquer à p'tononcer
très Jllettement chaque note.

La LIAISON (signe de prolongation).


Théorie
La Liaison est un signe qui unit deux fl'Otles litt mêm.e nom,et.dans ee
cast on ne prontJJtce que ht JrreJ.n1·ère note.
Ainsi 2 noires liées (J J) durent 2 lemps.
Une blanche et une no";;e liées (J~J) durent 3 temps.
Deux blanches Bées

Application
.. •
i
C:i
-
! i)
d durent 4 U.u»ps, etc ...

N~ jamat!'l zresstr
sür les noha lièt>-s.
2 noire;; J 1 ees; ~ temps. '

s ~ ~ ·. BJ PLA· li@ lt ··. ·lpgf .lfl 1ïLJ 1J · 41


Su-<>~ L<•-a S1-1 Do-n St·J Do-o La-a So-ol

-- f 1 1 1 l 1 1i 1j :IJ

f"
'
'
f .42212 F .I
2

1 )Jj].J J !UJ J 1 i :fi


--:::r._____---
DPl,'(lÏr_ Copier, dans chaque page, Je:;:!\?." indiqués par Je Profes!'eur.
s
2 blanehes liées: 4:temps.

~~am»··· 1zt
So • o • o _, oJ La • a
.l?J ··lrttt-r .·.
· a. • a
1 rat
i-
-w rttr 10 1t 1 ztal 1
1 2

= 1t2t4 * :l
. 2

Btaneh.e pOintée et noiré liées: 4 temps. 2 3

~t _J I}JJI EU J J .1 JJjJ lJli...____,1; ~ l :1


7

8 .flanehe po..i~tée et blanche.. Îiées: 5 temps. . . , . . . . ·. . . . . . ·.


<d
v
@
s o. • ..o l
J 1J. 1~ J 1:L IJ J UJ i IJJJ 1
ta ...,______.,
mt · · · .
1 re. D~ · ....
. 1 2 3

·~ ~
Jg.J ·J IJ@J J 1 p- l'v. 4 1 r- 1- • ~ :1 .

'
Recap1·t • t·
u.1a. Ion :::- Ganune rylh.mée
· variée.
9
•~=1 JilJ ua 1J~a JJ 1J JJJ J ;J 1K- 1 r· 1

4r'" If r 4a? uttu J ;ua :r 4 *J 1 1 b i t :a


.....__.......
Humor·istt:que LE ROI DAGOBERT.
A••ec q-uelqttes ·nuances: f({a;rt) P (piano7dou.x.)
10 ~ ~
a i
l l
2
= 1F. J
Le hon Roi
.
1
,_
.J
Da
J
go
1 J. ·
0>-

bert
.
1 ~-
A
.
•• 1F ~
vait un gra.nd
ffl •

Vou lait s'em bar

~
:~0 J
sa bre de
J J 1 Jt2f J
:>-

rer,
. .

J
-i
;J 1
Le grand saint
.
rr E
1 r Fr '

loi lui dit:


1A .
p

0 mon
J f
qner sur la mer, ~ /

i '
@ w ·w J
RoU Vo tre
1
.Ma
r r r 'r r
jes
1
tè pour rait
1
.
se
.
bles
f
J J 1 ,J.±J tJ r r 1f J
ser~ _ C'est vrai, lui
1

po!ll' rait s-e noy er._

-i.
:il
::>

J
dit
w 1 .j.
le
. ::::-

Roi,
'

1
:::::-

J.
Qu'on
1 f r
me donneun
r. ::::::-

1J
sa bre de
JJ t
::::-

Jt2± J ~
bois._
• 2 3

' a
On pour ra eri er: «Le Roi boit>>!_
Etude du LA aigu (suite) Entratner l'«;Ü à
~~M ~~~~

... §.;;··~: ......


.... ~!!rr"'"··e~ .....
.,__ ;ttfi
1
'
. .

. kepr~ndrt plus vitê

'•····="'"=·····~·~··m~~~~·it.-·g!f§=a
2
3 F~l~

Théo :rie
Le temps fod est celui CJUi doit être a~t1tê .fla fti,timnlf:tQë les
autres, parce qti'il marque la mesure; le temps fort est pr~~que toujours
le premier temps c;te chaque mesure.
Les temps faillies sont tous les- temps, eXëëplé le ·premier. Tootetois,
dans la mesure i 4 i.emps, le 3! temps .st oonsi<iêrti comme demf ..:fDrt.

La Syncopé
Syneope est. un son qui commenee sur 'Un temp$ faibie et se pro-
La
lo7tgé sur un temps. fort. Quand il y a Sy1rcope> les temps forts tlevien-
nent faibles; les temps faibles deviennei~t fort$.
Applieation

5
,,t ·/Ida ·J
Sol Sei ol.
·1J "bJ J. lt .fht r
La - a · · ·
1 V 1 ·t
1
1

' ~
F1r ·V Ir f:1F r 1J ttJ .J 1 JfjJ Î ~
~ S.>nt.. ~pic. . ·.:;;....

(ije ,g ;; Hi J TJJ AH.J J 1;. Fr Trf ri


6
v + F . .

f tf r Ir r r Ir f ~ 1J l J u1 J la J J n
. Devoir_ Ecrirè les N'!.5 1 et 2 avec le nom des notes.
Syncopes (suite). Ac<:entut-r: toujour.ll
fortement le~ syncopes.

.
'~ti~I~JdldjÏJJJJ~tS~~~
:i: 1<i =j0 i= .. ; · · iirTEZr F;gl :::>-


v
e l# r ?flJ .J JJ.J J ilLJ JJ ~tJ tbl J JI
::::> .:::> >- >---

:' JJJL=hj;ljJQJ.lJpirJlJ; IJÎ;:g


- :;:;...- >- -~

8
. @e 1JJJ1JJ
. ..,.. >- >-
un JJIJJJ J jJ JijJJ J JL1 JJ 44l ::::> >·

tf rt Mt J JJ 1J H r Ir f WJ J i:J H 4Ir 2• Il
' 1 1 . l • >- >

f f l J 1J t±J~
9
:@2 , J IJ J;wA 4 .::>- >- >-
1
. .::>-
>- >-
1

'~
tt rJtrJΠF1+tJ lJ > . . '
UJJJl
iV • . 1 1 . >- >- >-
Reprise <tux .2

2 Il= J uJ 1J rttt r4IJ J;rll JlU 411t 1 gi ~ n


~ A , poinJs pc<o<d,Ois B ~ 1 2 3

1
tJ 4 - 1 -

Chœur d'.&\1ADIS (d'après Lulli).


~Avec amp l eur , ,
10
' li J J l 1J . J 1J J . J 1J . 1 1j
Al lons, equ rons, le
.
plai sir nous mè
..
ne,
Q. J 1
Enfants, au

t jeu
J 'u
soy
1iJ 3 J
ons pleins d';ar
1 U h uF
deur <r Mais au tra
1 J 'J 1J ~ ~ l
vai1, pre -nons plus dé
~ . m . , · , .llnlentir
@t F J
pi> i - nP,
1 r
Sny ons v ail
w w 1J
lants! C'est
3 JJ_w J J 11 .· *
là - notre hon ncur!
·Il

{1) Cette liaison sur des not!'.S de noms diffr-rents indique qu'il faut c:banter les 2 note-s
sur la même syllabe.
Devoir_ Indiqu-e-r par un s le::; syncopes de tel N~.
26
Lire beaucoup: C'est p~ re~tra;,.~ment tti$wei
Lecture.. Recapitulation q:n'oll deYient b6n: Iècteu~.·bo~t musiCien. ·

2~
~·· .. .. ;. •·

J J
( ,/ :~ ota u/
~ ) - Hesv• à 1
1

Les CROCHES
Théorie
vv .
La Croche ( J\
un petit crEJehet) Ut!e figure do. note qui vaut la ~tst
moitié de la noire. 11 faut donc, dans la mesuré à pàSse-r 2 çn;ches ,i;
dans u.n tempsJ c'est-à-dire dans un battam:èfti de la mëSlUe.

Proeédé poa.r l'étude rytluniqué des er~h:es


Pour faire bien comprendre aux étèves JI:) plse4. uacle des noi.Fes
. , j . .

et des croches dans la m~sure, nous conslltHlons le procede suivant:


Battre la m$sure avec préeision en. comptant à haute voix: :1.2.
Prononcer d sur la 2'! croche de Qbaque groupe de .Z c:roches.

Faire paaser h:•s ex;u;tement


Démons tral ion rythmique Z cr()~hes daas un temps.

Ai
3
Comptero1

lt-~-wi t
Jl!'P:-cnoncer: La fa la
t'l 2

La la ta
wi u i w , n1 u
i

3'o;rccmptf'r en /rnppnrd.le rythme dans les mains.


et 2.

1 1
La.
2;

la la
et
t i
1

La - a
2

B c1 et 2 et
u+t--·u--u-u·-+-1
1 et 2 rf 1 2

-"+-! ---t---fU-'lj·+-i 11--u~-1


::::.-. La la la la La · a La la la la

f
.~:1 ü ,.
1. 2 et 1 2 1 et 2

- 1
, ·ü,
La la la La la La la la

Ici. pas de difficulté de lecture des notes ou d'i1tionatt'on; l'élève peut por-
ter toute son atten..tion. sur la 1nise en place rigoureuse lies valeur6 ..
Par ce proeédé, t'iniiùzh"on rvthmiqu~ est grandement facilitée.
1!? En ccnnptnnt1 {battant la mesure)
Travailler chaque N~ . 2~ En rytlannnt les noles,(sans chanter)
1 32 En solfiant, (avec Pîntonati.on)

Les Croches-Application Groupes de 2 croches.


4
&; nJ 1nJ !AD J 1n J po 4 ,n J 1ti r 1 r: :1
1-Z 1-2 i-2 ·.1-2 1-2 1-2 1-2 1 2
A la place du petit trait <-) PtMoncét ét.

5
'~ Fcr 1rn 1Lr;g 1J
1 2 _ 1 2- 1 2- 1 2
1 Lo 1Jn 1Jn1 ff :Il
6
:&1 * J l!H 1J J IPJ la J!J:l4
ti
1
1
2
1-2
IJ J ~~~ 1 .

' t F liS J pJ J 1iJ J J J 1iO J 1J J 1îJ 1 =9


1

7
4; na1na ltJJ nr lt:t J 1JJ w 1nJ l:rs1
1-2 1-2
1 =a

a 1Ê 1r et 1 F
>- ~ :::- :::>- :::- ~
8
Ji J V 1E 1J
1 2 - 1 2 '
jJ ;u 1 J .§1
Groupes dB 4 croches.
9
&i IJfJ J IJ:LPI J
~
1 - 2 -
1
1 2
IDDIJ !nJOJ r- 1 •

f G:EJI J liBJ U liln lj 1®3)1; t..t * =9 .....___.....,

TOUS EN TRAlN.

wt~ ~
1

-; -;
2-

Frap.pons
1
tou;;
1

J Jï ;,
2-

dans nos
'J r. g
1

mains, pour bien


2 -~1-

1 ~ r: Jï
rna11.quer la
2-

=J. '
ca .
fj 1 - 2 - 1 2 - 1 2 - 1 - 2 -

~ !J] J l IJ i .r 1J
_den_ ee, Frap.pons tous dans no~
mains, pour nous
v a la v met_ tre tous en
Ji w J
1 2- 1 2- 1-2- i 2 1 2

~J A!J AjJ;;JJjJ J 14 J 1
train, tou~ en train, tous ~n train et toul! ~n train! train! train!
PTonon.;ez. tri'!s distinr;t~mtnt
Leetnre
~~nom de ~aque "nt ...

1
t 11 :oiQt®l11&M&bltJ1ljifi1Jr ~~
~ nnnR?nntJgrgo§njj®®nJ=•
2

R
. ..3.
Les C OCHES- Mesur• a q.
(··~ no~res:
6
...,
c::te-~Jt.es~ uu u
.J )
....- _ ........ ~ )

D~monstration rythmique: )attre la masu.re. Compte? à Jtauce voix t-. l.3.


Pronùncer el sur la 2! e:raehft da ehaque groupe de ~ creches .
. Biëtt fi:rRr dts [trn.x ~~~
tliffetel\ts d'essüu rythmiqu~.t$.

1 a 1 tt 2 l 1 ..... :a At ..
i:::::.- , r f iJ,
Compter: J . 3 d Al 3 Al - 3

3 Il i , 1'L~ , , 1\l, , DLj \j i 1'tl "û , R


' > ::> > :::- ::;::...
Jh~"Pror.onc<c"r: La ia ia t.."l ta Ja. l~ L.d3. lA ta t'tc.

B1 2 - a- 1 ~ - 3 ... 01 1 - • - a- 1
Hl"'ù'Wil üL1I,,, lüü'tll,,, liJUUI l ft
D1 - 2 3
Il ü 1 f lj ~
1
3 ~r Compter
E1 a a -
Jf ~ •cj 1~ \j
1 .a ·;J -

e-n fr(lppant danl> Jes mains chà<:üne des valeul"s.


F1
Il ü, 11 ü, 1 ,. Il
2 - 3

Application Groupes de 2 croches.

4
&1 iJJJ 1lJJ ~ IF~r
v ~
1-231-23
r1FlE# f lèfrH 11ôJ J Il :1
:~! JjJ lt:JJ ID J J 1A. EQ J lfJ J 1
5

1-23 1-23
2 3
...
~ §d F lê Î lctr F ilJ:J =1
Devoir_ Copier les N':5 1 et 2; et tel N! qu'indiquèra le Professeur.
29
' 3
Les Croches a 4 <suite> Groupes de 4 croches.

jjiQJ IJJJJ# ID~{ IJOJ1l~ IJJ:Qr 1r- 1


6
''
1-2-3

t CftrS pfJJJJ l!ilJJj lij]jj IW.JJ liC!J*l :g

Mettre chacun des dessins rythmiques


rigoùreusement à sa place dans la mt>su:re.

S 't îtJJ 1Jnr 1! ur 1F 18i3J


Réeapitulatio.n

1 2 - 3
·

IJ
>-

:na J
f J;sa 1- f1 J J IF if3JJ Il !JS Il iJHI
B . -
@JJ J H:fHcriJ J FliJJ@JagU rJ lt1JJ;gl
'c
2uJJifJJLtJEJI;niJEittiJJiiJJJJI .. :g 1 • 3

7rès allnn.t et sp·irüu.e! MEUNIER, TU DORS!


Compter:1 2
Lorsque la première
mesure d'un morceau est
incomplète, on compte à
9

~

t)
1
è
t
,
.:::>·

J 1,J
.Meu nier.
r
.
tu
"::.>-

1~J
'

1) :1, 1:J J
dors! ton mou lin va trop
z 1

1:idf. les temps qui man-


quent, el on accentue le
r:.r temps de la mesure
suivante.

La f'_~fois mf(moitié fort); la 2::fo1s ff<très fort).


30
Lee ture 1Ce q~! arrête ~ouvent ~e·s 'flro~r~s
1dea eleves, c,.est l4 pare.sstJ des. Y.tux~
Lire nettement; puis plus vite.

l ~f JSJJJJJJH3@gJJBrneurregmc,ruernPI

Signes d'Abréviations:(/) ( ;t.)


Théorie
Les .Abréviations sont d~s signes que l'on emploie pour abréger l'écri-
ture musicale·, et aussi pôur rendre cette lecture plus facile.
Ce sigrte (/)indique qu 1 il faut répeter te groupe précèdent.
Celui-ci (;().indique qu'il fau.t. répéter Joute la f#t1SJ~Y6 précèdente.

4 rt9in~li: J J J J)
Les CROCHES _ M:esure à 4 ( o j \ /-.._ _..: \.
4 o
ou._
ct"oc .. es: U/ \ U C.J' U
Démonstrntion rythmique: Bath·~ fa Inesure. C••l'l~r à 4, à hàtttè voix.
Prononcer et sur la 2~ croche de ehaque groupe de 2 eroéles.

Complec:i 2 et 3 4 i 2 - 3 4 A 1 ~ - 3 -i
2 11 t , ü , , 1, 't::l· , · ~--+J---·..,._;.r--Hu
,-tt--"'u,"1---'·~wf--l"f·
>- ;:::::... :;:::::... •
2bi'-Prononeer: L..:~ la lo la la L:~ la 1:1 la la L3

. b la é.a a etc

.,·t;.
Il
I 1 - 2 3 " J,_2-3--i- 1
lt-tj / / , ,j j j i 'tu t , t • 1~ ..
1, ~ .... If
.7'
f
x 11 !jjj >
::::>
> ::::> ::::> ::::>

Lt234- M12 3 - 4 -
Il i i ü 1 ;h--( jjj:j f x
-H-11-~""i-~~-t----:7''r---t--"-'--tl
0
:::::- Il
::::>- -::>

zr.-r Compter 1. 2. 3. 4. en f.rappant le rylhme dans les mains.

Devoir_ Copier le N~ 1 avec le nom des notes. Puis i~ N: 2.


RéeapituJation M.arquer neftem~nt le rythme
. , . . a~ chaque desszn de croch.-s.
B1en ega.lement)sans pres~er A . . B
6
ftE! onr y Ir crJ iiil111? 4ar lcrr'î#H:J ~au~ 1
:4 rr JJJ ~JJDÊ r lar:rr AÏID##JJ srr:crr 1 11

, ErJ 4J ua, z fau b rr n Ha ~ 7 1 Y. 11


Devoir_ Indiquer par un s les syncopes des N6.;>; 5 et 6.
Allègrement .· J'AI DtJ BON TABAC!

7 ~t.
11

~?!
!J:. )i )r J .·~--~- :J j1 ): •.·
t:
't ==~~
r. 1 ~··· r} t ]
2
!
1

,,
t)
J
bac,
jJ
Tu nen au
\,
;il
r r ras
1J
pas.
,FinP
Il
J'en
Ë ai du fin
-'
et du bien ra

#i . ,/t.;: '·fE r .P 1r «t~ ;: r 1..


L 1,}
. ,' !S .
~· ) aP ):
D.C.
.a,u s.ignt>B
If
pe, ~lais ce n'est pas pour ton vi Jaïn nez. J'ai du bon ta
Devoir- Frapper dans les mains (ou sur une table) les dessin:; rythmiques des
clwnts déjà appris. Essayer d'en écrire le rythme.
32
Lëetur~ A lire avec ~~Kulat<:J.ti
.· ' • et de·plus en plus vité.
Tres egalement
1
·~ WJJiZ~ilJJnfoYJJOeEt&.c:rnJ!J =t >- 10 Fois

Les AL'PÉRATIOLVS: #, ~' q.


Thé()tie
L~Altlratio1J est un signe qui sert àou 'à abaisser le Sôï'l de
eièt1e1'

la noie devant laquelle il est placé. Les principaux signes d'altération


sont: le Diêsc (#), !e Bémol (1;), le BieaJtf'fl (q).

Elude du D~èse (#)


Le Dièse sert à élever le son de la note d'urt demi-ton.
Il y a 7 dièses qui sont: Fa, Do, Sol, Ré, La. Jfi, Si.

Solfège d'into.nation Conseil Nintiilttation: La note di:es.el~


u rnp,-rqch~ <k la nottt $ilpir{Ç;,;,~.

fie Y~i atJjJ


'" . ,. u ~ '
;s ·itt' .;~-·
>" " •

L F

1 ~H J
2

~Le Do :1, 2! diés•.


3
5: JÙ 131 J]nU a1 J 1r f
tf
~r r 1Êrf[c 1r :g

4: -~dtJ ·~~ WJ ia 1J pJ
. Le Sol#, 3! dièse.
4
w ,,a wu~ Jill J.~
Les 3 premlers dièses: Fa#, Do#, Sol#.

fiu:i J 1pJ ,,a#; u~a 1M 'ê"ErrJJûW


5

1 1 =1
Devoir- Copier une ligne de tL puis une ligne de b.
33
Etude du Bémol (~)
Théori-e
Le Bé1no-l sert à f!..baisser le son de la note d'un demi'-ton.
tl y a 7 hénH:>ls qui sont: Si, Mi; La, Ré, Sol, Do, Fa.

Solfège d'intonation ëonseil d'intonation: La note bémolisêe (j,)


u "'fatprot:he_ de la not~ infùùui'~.
Lè SiP~ t~.ThémoL
6
4fJ~ ,w d h·d J ,~J J ~~J ~ u J 1ii# 3" Foi·&
g
7
-J. Le Ml~' 2: bémol. .

il JiJ IJd li:Ji!J 1J Id J I*I&!Jjjl[lll 3 Fois


.. Le La b, 3: bémol.
8
4t J J ;~; JJJO J Id :J z IJ J J J J
§ 1 1 1 1 1;,
3 Fois
Il
. Les 2 premiers b: SI, MI. '

f:, fr r !kr: F1EJ~Ef J J l~r: r I~F F If@ IF 1


'
1
9
1

4dJ JÇJ 1z l'a rJr IL r '1Er ct !dillJ IJ J 1~J ·t

~ ,,if . FinP.
: J )
P
~ 1 ;P
.
) )
. .'
biD 1j) )>
.
#} p j # J) ): ± J- 1 Il ]1 J1
,
1
champs, d'u ne fa çon fort ci vi le, a des reliefs d'or to lan. Je la i~se
n.c.
pau signt'$.S-

Jtp Il
Au tre
LIGNES SUPPLEMENTAIRES
au dessous de la Portée

Lecture

. Lentement d'abord, puis plus vite. ! tO' Fois :

tt JJJ:t3SJJJÎijÏi$®âJhiJ3jJUJ Il
La Sof

La Sol

Théorie
Le Bécarre (q) sert à tUiftUid'P' i"•ffet du # ou du ~.
Le Bécarre rétablit dans son êta! qàtural une not• qui a étê précé-
demment altérée par un·# ou par un ~.
Solfège d'intonation

:l t ë J'iJq~ ·1 J Jfg t)#JiiJ J~J ·l j~ljBJi~ 1 ~ - Il


4
'Il 0 iJqJ ~J J# 1J•JQ#J~J 1J ;ijJJ,J 41 rJ - JI
5
til # r~rJ ~ ~F~r 1miOJ~J 1J&®T~r =• r " 1
6 ~ ' '
jH 4nJJq;tiJ J J JJ,J J~J mJ J J J If tiF ~üF~
. . . . .

4 r ~r J 'u ~J ijJ lhJ J \ 1 J#J JqJ las J1


Devoir_ Copier une ligne de q, puis le N~ L
35
Altérations accidentelles
Théorie
On appelle Alti;-ations accidentelles ou accidents, celles qui se pré-
sent~rit dans lé courant d'un morceau.
Lor$qu,un acciderlt (#, ~ ou q)
se présente dans une mesure, il compte
pour toutes tes 1nê1nes notes qui se trouvent dans cette mesure, quelle
que soît leur position.

Solfège d'Intonation Attention aux accidents qui se


présentent~ dana la même mesure.

Hodéri~ 7'rès rythme' MONSIEUR BIRON !

~ 1} f 1~0!2 J, Jï l~r
'p (~)
12
J) v ~ 1 )5 j' J? #J1
Quilnd Bi ron vou lut dan ser, Quand Bi ron vou lut dan
p (~)

@J
ser 7 Ses Sou liers fit a.p por ter, Ses sou liers fit ap por

:~ J Il
ter, Ses SQu lient tout rond.s.Yous dan se rez, Bi _ ron.

Chanter la 1r:.e phrase fort (f) et la répétition pt'ano (P)·


86
Lecture Exetcet~:\tous à liu beautout tk "'"te•.·
le reste ensuite vous semblera faeile.
1
t JJ34Jg ~ JlJ§gg JgJgJJ i: J.~~
7
2
t pg?i!JltrPf3J]jJ@âJ5lfâJJ5gJ 3 .Fois
1
La LIAISON (suite}- Cr()ehes liéës

Se rappeler que 4ans la Uàison sur des notd de mM.t~ nom {signe de
prolongation) on ne prononce que la première des notes liées.

R~prf:ndre les pagea préeé&enh.li


Démonstration rythmique en les p~rfed.ionnant.

3h~''Pl-ononcP.r:t.a . â ta L.s. à L•- a la La· a L• w • • a ta ia la La. a • a t.l.a


3 1 ~r Compter el Jrt~pfu.r eh.acune 6es R-Otes non Hêes.

Ap_ lieation ) Jty1~mer d'abord


f>.
) Soilter ensuite
Comp!ed 2 et J ~ d i l - f ~
Une :noire et t~ne -croehe liées.

4~~~~~~~~
4h~~P'TGAOr.f'•r:So ·<il Ü . ...............
l\li • 1 ve De). â re
1 2 1 et 2 1 _ · Une blanche et une eroehe liées.

'4i JJ!l~ I{JP r r=tu Ë 1F=ta r 1


1 2 2
5
1
So-o-ol la si L3-a • ."l si Do

t (11& J 1an :l ;;J____Lîj aJ u i :g 1 1

6t ;g;;JJI@JJ@ItPJJij
···-·-···-·- jJJ3b j<J]Ij:.. :g
e : ..___, ..___.,
Do. o . o Ré· è · e
1 2 1 2 1 _ 2 - 1 2 2 blanches et une cToche.
7
tf UOJJJJ U * 1~
So - - -
.
ol Fa -
IJ IJJJJIJ tl
,.____.... ....___,...
- - à

3
' ?JJ])JJ) J f 1t ~ 1 4dt±H#D 1 F
1

-
2
J7
Donner aux nQtes longues toute leur ""U}eur.
_.v, jama.ü ·p-rt:SS#'I' sur les notes 1iées • Ronde et eroche liées ..

s;'~ -e-__ 1ffi laM l ......___.....


-'1ft
/ ljJJ=3J 1g;QB F =1
Do· o- o· o " o
Blanche poiniêe ·et croche
9
fi 1 IJSjJll 1JjJJJJ41 JUJBJJ 1UJJJJJI
.......___.,-.
Do.·o-o·ô
Liaisons formAnt syncvpes.
10 =J. .~ 5: ~ j.
i 1 ?3 IJfJJ JJ.® aJD JJJ® JJh ~aa ~ r:f
> . _:> :>

1
Mi i So ol

f F ~~ : 1uJatJU:3 1fJ fgp JJa 1n f 1


2

. "---"

11
fn jJJJJ]lJJjJJJIJ
-. ljJJJIJ[JJaJIJ l;Plfl!
Do-o
...._..,

,, J WJJ1r Rrtr 11r PtêtJ'IJ MJJJU jJJqJJI;. dl


>- A >

12

~A
'1 5J13JJ9 a '* J!Jl.lJ~JJ 11 :J Fm:tE! r
l :;::...·

.. > . ~
1

i t f!ttBJpJ id ~dJ]JCJ IJ <J2JJ@#JJJ 1 =1

Devoir_ Faire deviner les chants populaires les plus connus, en n'en frappant
que le rythme su:r une table ou dans les mains.
38

Devoir- Raire des notes· au-dessus de là Portée.

La· 11oire p9intê.e suittie fl'u11tJ e~oeht~ (J. J>j )


Théo:rie
Sc rappeler que le point prolollge la note de. la moitie' de Sa durée.
Dans les mesures à et ~, la noire pointée.f.f
·)vaudra un lemps (J
et demi: un temps pour la notre et ·un demi-temps: pour le point.

.Mouve.mtnt modéré
:1 e.t i 2 . t ~ - f ~ - .
ni , î+ï.· ~ 1i , t , ··· ~ l , · ·· ~ t ~ r, , r ü ,
Compler:1 1 3
2 =1
21•!1'>Prononc-et:L<l La La · a 1"<1 La La La - a la L<~ · a ta
21~rRepreodre en comptant et en fr4jl••t (hacun-e de$ notes.

Applieatiun APP"Jy« t&ujnurs pius


forle~rtf lf'l$ .n~tes pr,iutÙ$.
Très rythmé >- >-

3 t 1 J "'
'
1 a JJ. f 1So~ol
J 1J ;J pJ iJ. Jl !A
5o- ol sol La . a !a La. a

r t r If··~ J r ···Jt r f·r == If v 1r· Il

[)9 . o si

Démonstration rythmique_ Mesure a ~- Compte-r à la noire.

Cc-~1-Mr i
Il ~
2
5 IL*-~..~~-~--~-~L~_···
1 t \{ 1 ! i ~~~ !
>
3 rt 1 2 3 - A1
~~ f ~- ~.,,fi, ~., f ,. ~, ,. ~r
1-U r ~ ,
> :::>
;
>
1 1
::>
2 - 3 -

::>
B1
.-
2 - 3

::::::-
:Il
Rt>prendre sur /,u, puis en comptant et en frappant le n·ihme.

Devoir_ Ecrirf' des notes au-dessus de la Portée; puis les N':..' 2, 5 et 8.


. 39
Application La noire pointée (suire} .
· . ·--·._ s; • i· t4.soi .. La. a sol fa . . . . :::::>

JJ}I~g\ tl JJ.~FlH·. ~J
6
' .:
. 1 . 2 3 1 2 ~. 3 . . l 2 _; 3
!W J J la. Jd 1
.

.·. A . ~· B>- . .. ·
zd J J IIJ J.. ~~~rr JiJ f~p lr~r ru ..~ Ha 1
·>- .

123-1. 12-3-

, r-~m,r~œ,r.~mflu:J.jjil,Ji.J 1F:ijw' J. · n
'

Reprendre à telle,. Je#re plusieurs fuis de sui le, en détaillant.

Dêmonstration rythmi<i_'u.e_ Mesure à t- Compter à la n()Ï;re.

Comp!er:1 2 - 3 4 1 2- 3 ( A i 2 3 4. - 1 B i 2 3 ""' .f. -


7 11 1 , . ···~ i i f , •. q1i Il , , , . . ~ 11 , ,~ ~ Il, ,~ ill t
·:::> . ::::>- :::> ::::- ::::> ::::> ::::>

1
C 1.2-3
·
4-.·
D. 1 2 - 3 - 4
.· - 1 ·.
1t 1· W U1··· q, ··· ~ l x Il °~· ~· , 1 , , , +!-~ ~, j j 1 ~ JI
::::> :::.> ::::> ::::> ::::>
Reprendre su.r LA, puis en comptant et en frappant le rythme.

Tendrement PETIT PAPA!


. ~ 3 4 - 1 2 -: 3 .... -1 - i Fin
10
~t J n 1r Jl J J J JN J J n
Pè tit pa pa, c'est aujourd'hui.ta rê te, Et c'est a us
1r
si
wn El! .J
!a îe te de noscœurs.
tl
~ (~) (~)
, J
.

:FJ 1 J~ jljJ
A vee bon heur, chaeun denou~s'a.p prè te A
:ro 1
.

J J J JO 1J
'

!1 bJ J3P 1 J
t<e corn bJer de bons vœux et de
• iD:iC.

fle-ur~!
1.
40

Les SILENCES l Le demi• soupir (')


Théorie
Chaque silence a une valeur fix.e qui correspond à là durée d'une riote.
Le demi-soupir (7,ei:mtmttua. sept) correspond à la duree d'Une eroche.

Le conl'iete1n1s est un $on qui est arUeu.Jé sur un lemJltSI~ible (ou sur
une partie faible de temps), tandis qu'un silence occuj!Je le l~Jn.ps fort
(ou la partie forte du temps}.

Application

Par exception, on pourra compter l sur chaquf.lt silone• •• pto~oncer Chut.


41
Silences (suite) Contretemps prticédés d un demi-soupir. 7

g. ~· t . t ... i ,. . t ~ . . . L . L Fin
Ji ijJI~[tiJ ltJrh?J I'PF I'#N I,J?J ~~~ 1

' ~~ r;û]!~Eîf IJ li(J~I' 1121, ffi 1Jo.c.Il


. .,.,._,_ :> 1 t. 1. >-. :>>-> 1 .. .
9
., 1.4 JJJî~UJ ,,s ~ J, J rJkJJ3J 1~J J41~J~3 J1
·. '> ::;:,..

',~4.,l,JidJJ2Jif(ffl.&ltJJ ht;-rr:ri®JJJI
Contretemps et Syncopes
Dans la Syncope, le son est t(Yf.ljours prolonge sur le temps fort (ou sur la
·parUe forte du temps), tandis que, dans le Cont-rete-mps, le son rlestpas prolongé.

La syncope est généralement longue, el ie contretemps généralement court.

10 Î~~~- r Cent retemps

t .
li r J
1

1? ) j
.

1'
1
J~
l ~
d
1
Yz
Soupir '

-~ Fin
== z Ll ,. ~a Il w

'.

- i -

RONDE POPULAIRE.


dan se, on

dan se. Sur le pont d'A vi gnon, On y dan se tous en rGnd. Les
n.c.
pau signe~

IJJ':bJil
beaux messieurs font comme çà, Les h'!l les da mes comme çà! Sur 1e
Rappele~.cvous bien que pour être bo.n le~;te•r
Lecture -au piano ou.-a.u violon - U faut tôujours

1
' BkrtWdffrŒcÊÜ;ÏjQj~~ ~§i;;~a
m
3

Théo. rie
Le TRIOLET- ( ég-ale n )
Le Triolet est un groupe d.e 3/0U'f 2, c'est ... à~d.ite un groupe. de 3 no-
tes ayant la même durée que 2 notes de. mê·me figure.
Les 3 eroehes du Triolet auront ta durée exacte de 2 croches simples.
On représente Je Triolet pàt Je f:hiffre~ 3 plàeÔ $Ul' Je gr~.

Démonstration :rythmi(jUe: Pour eommeneer, o-n pourra. eemptèr ains.i!


Compter:1 2 ~ 1 :1 2 3 1 . A 1 2 3 1 • 3 1 2 1
2
.
Hi m, I'Lplltt'll
3 a
2b!~Pranoncer: Lata la La
l'rul
a
Dtp~lU,
.
La !a la La
1
La ta ht La la Jill
>-- > ;::...
l.a la L>~
43
Triolets <suite)

Dèmonstra.tion :rythmique- Groupes ternaires et binaires alternés.


Marquer très nettement ici }~opposition entre le groupe ternaire (3 cro-
cJres dans 1 temps} et le groupe binaire (2 croches daris 1 temps).
Compter ~veo prêci~lon . ·. A ·
1 2 3 1 2 1 23 t 2 ·1 2 . 1 2 1 2 3 1 .2 1 2 3 . 1 2 1
.
6
iii IDW 1üjü Jv. li llü ml ü mtxlu ,.11
3 3 3 3 J Fois
5!.is Reprendre sur LA, puis sur DO, puis sur MI.

Application

Az·t'c viff!ttJltr BEAU CORDONNIER (d'àl'rês un air populaire.>


J... -- :
9 ~ . '1 f-:;; :>-
%f'i 1 ; 1 r ' ~
?ijl?;
Pan! J'an! bats la. se
1!1 ûGJ J
>

mel le,Pan,
1r 5t· JJ ;q
", .:f ·~ .
1
-j . .
J J J p &.c;.J j _J
~3 ~

panibeaucordon nier. Pan! pan! à. la chan_


.

±. - 3 . mf:::>- >- -:::::-f>- >- 3 :::>-

:§$ J]J lf~LJJIJ ~ IJ )J>IJ J__lr J JJI â ~


del le, Pan! pan!fais ton sou lier. Brau eordon nier, Pan! pan! fais ton sou lier.
Lire lentement d'abord
Leeture. mais n.ettexne11t. $ans 4/#f~"·

:. . - .IlL
:· :
.::!'! .
:.
... -
'
Il
ï!IT

Les DOUBLES- CROCHES ( )'- )i :: F!j )


2 . Où 2
eroehets harres
, . • Etude prépa.ra.toirc.CVoir Ïa. suite a.u ea.lder JH
Theorie
La double-croche ()t)est une figure de flOte qtli vaut la 1ru>itii de
la croche ou le fuart de la noire.
Il faut donc .2 doubles-croches pour égaler une croche et 4 doubles..;
/.!· J....
croches pour égaler une noire. Exemples: tl tri·r
Metn.tre à 3 ou. à 4 eroehes (3 ou ~)
Choisie spéeiaJemeht pour l'étude j'.l'répararoire des douftes ... croehes .
. 4 . . .
La mesure a s est une mesure a 4 temps dont chaque temps se corn""'
pose d'une croch~ ou de 2 doubles croches.
Dans cette mêsure, hl ero.,çhe vau.t donc l t~mps; la noir~t 2 t•mp~;
la noire pointée 3 temps; la blanche 4 te.mJUL
Le demi-soupir vaut 1 temps en silence et le soupir .2 temps.

Démonstration rythmique_ Battre à. 4 temps: une eraehe par temps.

2 11
Compter:l 2

~ ,::j,, 3 ~ 1 2 tt 3 4
1 't:jd\j 1 tld \j
A1
n\rj ~ 1
et 2 3 rf 4

m \ij 11

zbi .. ~l:r La .Do ou Ml- 21~::- Compl.et .a 4 et frapper cnaque note.

Etablir ~'••lirlt:"m .. nt h m~sup•


AppJh~ation en marquant bien Je l':r_t-emps.

4
t § •.FjjfJ IJljiJ IPS bf!J{J 1Wsle.;rt; 1
.1 2-3 4 1
De~Toir_ (;opie:r le N?1 avec Je nom des notes . Puis le 2.
45
Les Doubles-Croches (luite>

Très mcdéré et gracùux PETIT PIERROT! .Berceuse.


1 2 3 4 .·
8 ~2A ~ >
~1 12
.P 0 ~ J~ ibif)
~ tl ~ . 1 ~)) '' Ji,J1 1)j
î ~~~ 55~ j) J5~ J
Fais do ~ do,nwn pe_tit Pier- rot, Tu i _ ras plus tard à l'é _

~ Jl J1 'Jl J! pP J! Jl~;P- Jli /! ' J' Ji 1l p~~ wh :J\ 1


.eo _le. FRis do _ do, mon pe.tH Pier- rr:t, J'te dnnn- tai un pe.;.tit gâ _

'
v
~l ' p$ f 1~ î?ih.P. Jl 1 Î' ' fl Jl 1 :b tl J($]
_ teau. Fais do _ do, mmi pe_tH Pi er - rot, Ne tais pas en .. ,ra_ger ta

Nota_ Reprendre les N~s 2 à 8 en comptant toujours à 4 (ri lrrcrnche)J mais


en battant la mesure à. 2 temps. Mouvement assez lent. -
Etude de la Clé de Fa, 4~ ligné 1 ..

Lecture

3
A = t 1B F:J . . La

?: tfrtülêttfiliiî!tUtëf±4JJlJiiJijUF.A1
Fit ne Si &:.1 PIUSleurs
fois
. .
Theorie
!IESUU à J Otl
y
1\ i el'oeltes. (J ·Dû ~).ltt..t. :p:rèfiftataire.
La me~ure à ij est une mesure à 3 temps dont chtl~ue temps se compo-
se d'une crocher ou de 2 doubles-croches.
Démonstration rythmique; Battre à 3 ~emps: une croche par temps.
Croeltes et dollltles croches.
Compter~ 1 2 3 A 1 2 3 f ;l 3 Bt et • 3 c t et *et a t ! 3
4 Il 3 ~ ~ ~ H, · ~ 1, ~ Il \d , j l ;A: 1,, ±i j t )( 1'tlzj Il
(IH: ~)
V Le Pt>int.

i.-·· ',. -·· u·(.;1t~.:~j u, . . m ,,. .·ldd t , •....


~ 3 1. ~et 3 B 1 2 et 3 et 1 2- 3 -
sni Compter: 1

(ou~)
1 2 3 A 1 2 et 3 . 1 2 3
11
lJ
SiJenees et Liaisons.
Le Demi-soupir remplace une croche {l temps}

a A1 a. B1 2 a c
6
eompier: t

If ~ ~ ~ ~·
(ou·~)
t

Il 7 w
2

1 x Il ~ 7
et
\:d 1 ~
1
? ~lfU'
1 % 3

txn
~-
Di 2 3 E 1 2 3 :t 2 et 3
rt·-; i ~~~., ~Jii· ljjd,l ,.
Reprendre 4. 5, 6. sur La, Do ou Mi, puis en .frappant le rythme.

A pp Ji cation_ D'abord Jes notes sans intonation, puis en chantant.


Très postùnent 4 . . B C
7
~ 3 ffi Id ~.bÎ2>-
n litïJJtOJ lrtJ u, n 1
.:::::- .:::> >- •
. D ~ · · E
4JJffl" n ~~WJaJ;s~§jâi6JJ11v.IJJ'3 aiJJI >- . .
Reprendre à. telle lettre, en détaillant, p.ujs le tout.
. 1 .:::::- ~ ::>-

DcYoir- Ecrire des Clés de Fa. un~ ligne. Puis Jes N".." 1,2, 3,et<:.
47
Ii ~t exc;~llent de répéter de .
ntmib("ë-iJ•ses fQ.l~ ~~if ~::t~'rci~e-s: 4e lec::tq_re.

MESURE IL g{ou
. ~)v _ Etude préparatoire.
Théo :rie
3,
La .mesure à est une mesure à ti croches. Pour commencer, on la
bat à 2 temps:-·uqe noire· pointé"e ou 3 croches pat temps.
(La lfe$Ut:e i -~ dicatn-ptJsée ·sera ~iudî.ée a-u vol. t·I)

Démonstration rythmiquëo. Battre it 2 temps. Comptel" à fi.(à la croche).

C1.23Ji5 6
J ;< Il , .. ~- i . ~ 1;(_ 1
>- ::>

Repre.ndr~ en fiit4it à. tdie leflre, ))Ul·s sur La,Do ou: ML


Imiter le·ba!anct>nHrit
~ppHcaHon spfcial du rythme à. g.

=J:. >- =-o(l) c 2 2 1

~ !tf}ill]j'j:H:l *1!J 1 ~ l·â)J.jz!ldffl :Ill !


! l Reprendre â telle lettre, puis Je touL
.Bien. rythmé-Ave~ charme IL ÉTAIT UNE BERGÈRE..
12
f~ )H Jd Jli J. J ') lJ Jl Jl J1JiiJ î J ')1
II é tait un' ber gê re, et ron et ron,pe tit pa. ta pon; Ii
i ij -,-f· ~f ... _,p ..
\1~ ? J1 E Wi ~ · J w1r JJ :J Jd J
e tait un' ber ge re~
lJ J v1r ) J
qui gar<taitses mou tons,ron,ron,qui gardait ses mou tems.
;d ·il· 1
48

Devoirs et Dictées
Il est excellent de faite faire aux ·enfants dès devoirs écrits.
On len:r fera ëopier- à renèrè ou ~ù crâyon -·les modèles süîvants

Loz-sque les élèves sauront écrire à peu: près ces ditfêrents signes, on leur fera
copier, dans cet ouvrage, les eXeFe\çes de le-cture ou de solfège de telle page
qu'indiquera Je Professeur.

Premières Notions de DlCTÉE auiale


H ·est excellent aussi de fairè faire aü.x erifa:rits, mêmè tr.è$ jeunes, de petites
dictées d'intonation ou de rythme. orales ou· écrites.

Po.UP fo.Fmer l' o.-eille. ---. L& PFcdesseur vocalise (ou }GUe gur u.n instru•
r.nent) des notes que l'enfant doit devitjret,, puis reproduire.
D'abord une seuie :note : le sol, puis le la ; reyenir au sol, descendre au fa,
t'einontcr au soi, etc ...
Puis 2 son:- vmsms Sol-la - La~sol- Sol·fil- Fa-mi; etc.. ,
Puif;. 3 sons voisins : Sol-la-sol - So.l.:.fa-mi·-·- 1Wi~fa-so4 ètç.• ,
Passer ensu:ite à 2 sons non voisins. püis à 3.
Faire remarquer les sons qui montent. cëux qui ddcen.dent.
Faire chanter souvent 1,'1 Gàmme et l'.Accord parîait. (pages 9-~ 15, etc.J

Pour former le rythme.- Faite reprodnîre par l'enfa11t des: rythmés qu'ott
fr:1ppÙa dans ie~ mains, au piano, sur du bois, des verres, etc. ; ensuite, on pourra
iui fair~> écrire ces ryihmes.

On trouvera dans cet "A-B-C." de nombreux sujets de dictée~ faciles.

A ·la su.ite de cet ouvrage, prendre le volume II. {Cours Moyen~ Bleu)

:\ous avons choisi pour vous les 100 plus belles chansons de France. Elles sont réunies
Jans les deux collections : " JARDIN. d'ENFANTS " et .. CHANTONS GAJEMËNT ".
IMJ-•RlMHU.F. TARDY QtlfRCY S.A. B<H.'iKGfS
Imprimé f'n France
ÉDITIONS VAN DE VELDE
Des méthodes pour :

le piano Médaode Ro.e : r .., .a• er :r an..U de puurs.


Le Déliateur : Cours gradrd de m4t:tutisme piamsri,ztu.
SooatiDe• IP"aduéft : Volume r, crb /at:ile. V 1)/unte 2, /tU:ile.
Pialllo, ja-, bluu and C 0 : VolUIIUI 1, rrisfat:ile. Volumes .an J,/at:iler.
Pialllo, ja-, blu- and C 0 : Pikes /at:iles pour 4 onains.
lavitadoa à l'hnprovl. .tJon

le violon Le Pedt PaciiDiai : r••, z• tl J" annJe de violon.

la ft.ûte F16ta~ de Ernest Van de Velde.


La ftt.: à bec et l'éducation sen•orieUe de ,w. A. Le Gall.:>u.d«.
Eata4o de Michel L~tp~sant - Sol/•1• par la flÛte - U'IIY'e ilhle Il rnaitre.
Jeux de ft6te de M. Lepesant.
Monsieur Flute de D. Gregory.

le solfège Solfèce populaire : Volume r : cie de sol - Volume :1 : cli de /a .


.~éthode rydlmique ABC: Volume 1, tris/acilt- Volume z,Ja.:il11.

l'histoire de la musique La .~usique de J~cques Clt~illzy.


L'h.istoire de la musique 1':11 bandes deuinéH .rn 1 t·cltmre de B. De~nies, D. l.~n:o<r)
et M. Sad/er.
La .~usique enchantée de E. Coi/ini tt G. Corretti.
Petite Hbtoire iUustrée des Instruments de .~usique de Tony G<>/fll.

des livres

guides pratiques Le.cuide pratique du piano de Danùtl !Ha,.e.


Le suide pratique du chant choral de ,\-laree/ Cor>~eloup.

te..:luûque et musicologie L'art du piano d'Heinrich .Veu.Jraus.


De la musique à la musicolocie de Jacques Charlle.v .
.~usique, lana . .a,vivant de So.&bine Birard.
La Chanson à la Renaiuance de ]1an-/Hid!~l Vaccaro.
L'Homme et le piano de .\-Ionique Deschaussùs.
Le violon intérieur de Dominique Hopprnor.
Le livre d.e la ft6ta~ d~ K. Wollit111.

essais et bibliographies Le Vlac, approche lyrique du chant napolitain th Dommique Bourltt.


Gershwin- Chronique de Broadway d'Alain !.acomiH.
Mademoiselle - Entretien. avec Nadia Boulanaer de Bruno Mon~ai~W•mt.

livres d'art Cali. ., les imaae• d'une voix d11 s-rgïo Segolini.
L'Ymaaiel' d'Erik Satie d'Ornel/a VoltG.
Le JP"&Dd livre du pia- d11 Dominique Gill.
Les Muaichiena de Petn Westmltol:t.
Le IP"and livra elu viol- de Dominique Gill.

partitioa.s ~tion encyclopédique d- neuf aymphOftias de Beethoven


par lgar ,Warkrortclr. 9 volumes.

Tous ces ouvrages sont dispombles chez les marchands de musique

Catalogue sur demande aux


Éditions Van de Velde, La Petite Plaine, Fondettes 37230 Lu.ynes, Fr;:mce
Ventes comptant : PARlS - 12, rue Jacob, 75006 PARIS- Tél. 325--93-43

I.S.B.N. 2-85868-062-0