Вы находитесь на странице: 1из 1

Porome eccrine Adulte 55-65 ans.

Ratio :1 Prolifération en travées formant des


classique ou tumeur, bourgeonnante, charnue, congestive, nappes homogènes connectées à
trabéculaire base cerclée collier de kératine, l’épiderme et s’enfonçant dans le derme
Siège : plantaire++ moyen et profond
Diagnostic différentiel: Botriomycome, Formations canalaires au sein de la
Mélanome achromique ,Porocarcinome prolifération
Variantes anatomo-cliniques
Hidroacanthoma simplex (porome
intraépidermique)
Hidradénome nodulaire poroïde
Dermal duct tumor

Syringome eccrine Femmes,adolescence ou adulte jeune, trisomie 21 Cordons cellulaires pleins et de petites
-Petites papules, consistance ferme, surface lisse cavités kystiques bordées par une double
1-3mm, couleur chair, claires, pigmentées. assise cellulaire, qui possèdent parfois un
Asymptomatique ++ parfois prurigineux petit prolongement épithélial donnant
Augmentation taille (efforts, bains chauds) l’aspect caractéristique en raquette ou en
Siège : visage (paupières inf++), tronc, mb, OGE têtard

Syringofibroadénom -Rare, sujet âgé


e eccrine ( SFAE) -Polymorphe ++, plaques verruqueuses,papules
Siège : pieds
Formes cliniques
Solitaire, multiples, nævoïde linéaires,
réactionnels (lymphoedème, ulcères veineux,
pemphigoïde, cicatrice brûlure, famillial : KPP
plantaire / sd de Schöpf

Hidradénome Tumeurs nodulaire bénigne Nodule dermique bien limité


nodulaire Femme jeune (20 et 50 ans) pseudo-capsule collagène
nodule DhD, ferme ou kystique, unique Lobules remplis cellules épithéliales,
cc, face, mb structure tubaires
ulcération possible  sourdre liquide clair/ hmrq Stroma dense hyalinisé
Atypies nucléaires focales
Possible dégénérescence Excision large

Spiradénome eccrine Homme, troisième décennie


Tumeur nodulaire solide, bien L, 0,5-2cm
Face ventrale du tronc (moitié supérieure) et mb
Douloureuse +++ spontanée et lancinante,ou
paroxystique provoquée par la palpation

Cylindrome Familiales TAD, puberté


Tumeurs multiples et bénignes
Masses hémisphériques à large base
d'implantation (tumeurs en turban)
Surface lisse, glabre, de couleur
normale ou rose avec des télangiectasies
CC, se multiplient, débordent sur les tempes, le
front , la nuque et le tronc
Pas d'adhérence aux plans profonds
Parfois formes solitaires, sporadiques

Syringome Même aspect que les hidradénomes nodulaires tumeur bien circonscrite constituée de
chondroïde ou Nodules durs solitaires de la face travées épithéliales se multipliant dans un
tumeur mixte des Nature eccrine (ubiquitaire) ou apocrine (face, stroma tantôt mucoïde tantôt chondroïde .
glandes sudorales homme de 50 - 60 ans) La prolifération des cellules épithéliales
aboutit à la formation de cordons pleins
ou de canalicules bordés d’une double
assise cellulaire