Вы находитесь на странице: 1из 3

TP N°3

ANALYSE GRANULOMETRIQUE PAR


SEDIMENTOMETRIE
I-But de la manipulation et domaine de son application sur le terrain :

-L’analyse granulometrique par sedimentometrie consiste à déterminer la


distribution en poids de éléments fins (diamètre inférieur a 80 μ) d’un sol
suivant leurs dimensions
l’analyse par sedimentometrie est la suite de l’analyse par tamisage .
les dimensions des particules doivent être supérieures a 1μ pour pouvoir être
différenciées par cet essai

II- principe et de la sedimentometrie :


La loi de stockes qui exprime la vitesse moyenne de sedimentation d’une
particule sphérique dans un liquide visqueux en fonction du diamètre
De cette particule ,elle s’écrit :
V= g (γs - γw) /18η
V : vitesse de décantation moyenne
γs : poids spécifique de la particule g /cm³
γw :poids de l’eau
μ :viscosité dynamique du liquide
g : pesanteur en cm² /s
on utilise cette loi pour déterminer le diamètre équivalent des particules.
La loi de stockes admet que les particules sphériques de diamètres différents
sédimentent dans un milieu liquide à des vitesses différentes en rapport avec leur
taille
III-Les étapes de manipulations :
Tout d’abord on doit avoir une quantité de sol préparé par le tamisât de 8 par
analyse granulometrique (voie humide),on laisse décanter .une fois l’eau est
devenue claire elle est siphonnée sans entraîner d’éléments fins .Le bac est
introduit dans une étuve ,le tamisât séché est désagrégé avec le pilon dans un
mortier puis on pèse cette quantité l’introduire dans un récipient ajouter 500cm³
d’eau et défloculant et laisser a imbiber a température ambiante disperser la
suspension au moyen d’un agitateur mécanique .
Verser cette suspension dans une éprouvette ,il faut veiller a ne pas perdre une
partie de l’échantillon de sol pendant ce transfert
-compléter par de l’eau distillée jusqu'à 2000 cm³
en même moment on verse de l’eau distillée dans une autre éprouvette témoin et
y plonger le thermomètre et le densimètre.
-agiter vigoureusement verticalement la suspension au moyen de l’agitateur
manuel
-retirer l’agitateur et au même moment déclencher le chronomètre (le debut de
l’essai)
plonger le densimètre avec précaution dans la suspension après déclenchement
du chronomètre
IV- Réalisation des lectures :
- Faire les lectures pour les temps suivants en minutes ;0.5-1-2-5-10-20-40-
80.
- Noter a chaque lecture la densité de la solution et la température de l’eau
de l’éprouvette témoin
- procéder aux 3premieres lectures a 0.5,1 et 2min sans retirer le densimètre
- a partir de la 3eme lecture on retire le densimètre après chaque mesure ,le
plonger dans l’éprouvette d’eau distillée
V-Exploitation des mesures :
Le diamètre équivalent : D = (18µ Ht /g(γs – γw)t)½
La viscosité dynamique de la solution : η =179.10/1+αθ+βθ²
avec θ : Température de la solution en degrés Celsius
α = 33.68x10
β = 0.22x10
profondeur effective du centre de poussée : Elle dépend des caractéristiques
géométriques du densimètre et de la densité de la solution :
Ht = H-100H1(Rt+Cm-1)-Hc
H et H1 :Caractéristiques géométriques du densimètre H = H0 + 0.5h1
Rt :Lecture du densimètre
Cm :correction due au ménisque
Hc :Déplacement du niveau de la solution lié a l’introduction du densimètre
Hc = 0 aux trois premières lectures
Hc = 0.5 Vd/A
Vd : volume du densimètre , A : section droite de l’éprouvette d’essai
Pourcentage d’éléments inférieurs à D : P= Vs ρs ρw [ ρt - ρw / ρw ] /m( ρs - ρw)
Vs : Volume de la suspension ρs = 2.7g/cm³
m : masse du sol sec m = 40g
ρt : masse volumique de la suspension au temps t
Masse volumique de la suspension : ρt = Rc x ρw = (R+Ct+Cm+Cd) ρw
R : lecture de densité
Rc : lecture de densité corrigée
Ct : facteur de correction due aux variations de température pendant l’essai ; Ct
= - 0.7 car T° = 15.5
Cm : facteur de correction due au ménisque
Cd : facteur de correction due au défloculant .
Ct, Cm, Cd : facteurs obtenus pendant l’étalonnage de l’appareillage.
VI-Conclusion : on remarque que la première valeur de diamètre calculée est
supérieure a 80μ et cela est du au fait que lorsqu’on a pas préparé le sol au
tamisât par voie sèche ,il y a eu des particules de diamètre supérieur qui sont
passées.
Cette méthode peut présenter des erreurs vu le nombre de calcul fait d’ou la
difficulté de la précision .

Оценить