Вы находитесь на странице: 1из 7

DIRECTION REGIONALE DE SERIE DE REVISION N°

BIZERTE
SVT Epreuve sciences de la vie et de la terre 2020
** ******** Prof : Mr. MONCEF NAOUI
SECTION:Sciences expérimentales

QCM :
Pour chacun des items suivants (de 1 à 8), il peut y avoir une ou deux réponse(s) exacte(s). Sur votre copie, reportez
le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la ou les lettre(s) correspondante(s) à la ou les réponse(s)
exacte(s).
NB : Toute réponse fausse annule la note attribuée à l’item.
1) Les lymphocytes T cytotoxiques sont des 5) A la surface des lymphocytes B, on trouve 
cellules qui : des :
a-provoquent la lyse des cellules infectées par les a-agglutinogène B.
virus. b-HLA.
b-se différencient dans le thymus. c-TCR.
c-secrètent des molécules d’activation. d-Immunoglobuline (Ig).
d- secrètent des molécules effectrices.
2) Les immunoglobulines ont pour fonction : 6) Chez les personnes infectées par le V.I.H, la
a- la reconnaissance de l’antigène. phase symptomatique est caractérisée par
b- la neutralisation de l’antigène. l’augmentation:
c- l’activation des LT4. a- de la quantité de V.I.H dans le sang.
d- la lyse de la cellule infectée. b- du taux d’anticorps anti-V.I.H.
c- du nombre des lymphocytes T4.
d- du nombre des lymphocytes T8.

3) Les mastocytes secrètent : 7) La mémoire immunitaire:


a- les anticorps IgE. a-permet d’amplifier une réponse immunitaire
b- l’interleukine2. secondaire.
c- l’interleukine1. b-permet d’amplifier une réponse immunitaire
d- l’histamine. primaire.
c-fait intervenir des lymphocytes mémoires.
d-n’est pas spécifique.
4) Les macrophages interviennent directement au 8) L’expression des récepteurs membranaires
cours de : de l’interleukine 2 au niveau de lymphocytes T
a- la phase de prolifération des lymphocytes. a lieu:
b- la phase de différenciation des lymphocytes. a- dans la moelle osseuse rouge.
c- la phase d’induction. b- dans les ganglions lymphatiques.
d- la phase effectrice. c- avant la stimulation antigénique.
d- après la stimulation antigénique.

QROC 1 :
La réponse immunitaire d’un organisme à une infection présente une composante humorale spécifique avec
l’intervention d’une molécule X dont l’observation avec le microscope électronique donne le document suivant.

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


1) Identifiez la molécule X.
2) Représentez à l’aide d’un schéma annoté la structure de la molécule X.
3) Nommez la cellule sécrétrice de la molécule X et précisez ces particularités structurales en relation avec sa
fonction.
4) Expliquez à l’aide des schémas commentés les rôles de la molécule X dans la réponse immunitaire à médiation
humorale.

QROC 2 :
L’immunologiste Jean DAUSSET, prix Nobel de Médecine 1980, est à l’origine de la découverte du système HLA (ou
CMH). Il écrivait il ya plus de vingt ans : « Les molécules HLA apparaissent comme un véritable code, permettant
à la fois aux cellules du système immunitaire de reconnaitre les antigènes (non-soi) et de se reconnaitre entre
elles pour coopérer à la réponse immunitaire »
1) Définissez l’antigène et précisez ses caractéristiques.
2) En se limitant à la phase d’induction de la réponse immunitaire à médiation cellulaire :
a- Expliquez schéma à l’appui le rôle des molécules HLA dans la reconnaissance de l’antigène.
b- Exposez les aspects (modes) de coopération entre les cellules immunitaires et indiquez leurs conséquences.

QROC 3 :
L'inoculation du Bacille de Koch dans l'organisme humain vacciné par le BCG, déclenche une réponse immunitaire
à médiation cellulaire faisant intervenir des organes et des cellules de l'immunité.
1)
a- Citez les organes lymphoïdes primaires et secondaires chez l'homme.
b- Nommez les cellules de l'immunité impliquées dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire.
c- Indiquez les rôles des organes lymphoïdes dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire.

2) Expliquez schéma à l’appui le mécanisme de la lyse des cellules pulmonaires infectées par le Bacille de Koch.

QROC 4 :
L’immunité spécifique humorale contre les antigènes particulaires fait intervenir différentes catégories de cellules
immunocompétentes possédant des caractéristiques moléculaires qui leur confèrent des propriétés de
reconnaissance, d’activation et d’élimination de l’antigène (effectrice).
1) Les molécules de reconnaissances impliquées dans l’immunité spécifique humorale sont les immunoglobulines de
surface (Ig S) et les TCR. Afin de comparer les caractéristiques structurales et fonctionnelles de ces molécules
complétez le tableau le tableau suivant

Molécule de reconnaissance Ig S TCR


Similitudes

Nombre de chaines des acides aminés


Différences
Modalité de reconnaissance d’antigène
Lieu d’expression (organe lymphoïde)

2) Nommez les molécules d’activation et indiquez pour chacune d’elles la cellule sécrétrice, la condition de sécrétion
et le rôle physiologique (présentez votre réponse sous forme d’un tableau).
3) Nommez la molécule effectrice  et indiquez les modalités de sa participation dans l’élimination de l’antigène 
4) Parmi les molécules impliquées dans l’immunité spécifique humorale :
a- précisez (indiquez avec justification) la ou les quelles dont la sécrétion sera annulée suite à l’infection par le VIH
(sida déclaré)
b- Indiquez la conséquence de cette annulation sur l’efficacité du système immunitaire.

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


Mobilisation organisée des connaissances
Exercice 1 :
On se proposeᴥ d’étudier certains aspects de la réponse immunitaire spécifique déclenchée contre la bactérie
Legionella pneumophila (LP) et le Bacille de Koch (BK) qui infectent les cellules pulmonaires en se basant sur les
séries d’expériences suivantes

1) Première série d’expériences


Suite à l’inoculation de la bactérie Legionella pneumophila chez deux lignées de souris l’une sauvage (S1) et l’autre
mutante (S2), on suit l’évolution du nombre de bactéries dans les poumons ainsi que le pourcentage de souris
survivantes. Les résultats obtenus sont indiqués dans le document 1 suivant.

Nombre des bactéries (UA) ٪ des souris survivantes

Nombre des bactéries :


Chez la lignée mutante S2
Chez la lignée sauvageS1

٪ des souris survivantes:
Lignée sauvage S1
Lignée mutante S2

Temps après inoculation en jours

Document 1
Analysez les résultats obtenus afin de préciser l’efficacité du système immunitaire des deux lignées de souris vis-à-vis
de la bactérie Legionella pneumophila.

2) Deuxième série d’expériences


On suit l’évolution du nombre de lymphocytes T8 chez les deux lignées de souris S1 et S2 avant et après l’inoculation
de la bactérie Legionella pneumophila. Les résultats obtenus sont indiqués dans le document 2 suivant.

Nombre de lymphocytes T8
Dans la rate x 106
Chez la lignée sauvage S1
Chez la lignée mutante S2

Avant Après
l’inoculation l’inoculation

Document 2
A partir de l’exploitation des résultats obtenus et vos connaissances proposez deux hypothèses explicatives du
dysfonctionnement du système immunitaire de la lignée mutante S 2.

3)Troisième série d’expériences

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


Concentration des interleukines (UA)

IL Lignées S1 et S2
1IL
Des macrophages et des LT4 des2 deux lignées de souris sont mis en culture en présence de différentes quantités de
la bactérie Legionella pneumophila (LP). La concentration des interleukines
Lignée S1
IL1 et IL2 dans le surnageant est mesurée 24 h après la mise en culture. Les résultats obtenus sont consignés dans
le
document 3 suivant.

Lignée S2

Quantité de bactéries LP x 104 dans la culture

Document 3
Exploitez les résultats obtenus afin de tester la validité des hypothèses proposées

4)Quatrième série d’expériences


À partir des lymphocytes T cytotoxiques de la lignée S1 et des cellules pulmonaires infectées par la bactérie
Legionella pneumophila (LP) ou le Bacille de Koch (BK), on prépare quatre milieux de culture dont les conditions
expérimentales et les résultats obtenus sont indiqués dans le tableau suivant :
Numéro de culture Culture 1 Culture 2 Culture 3 Culture 4

LT cytotoxiques de S1+ LT cytotoxiques de LT cytotoxiques de LT cytotoxiques de


cellules pulmonaires de S1+ cellules S1+cellules S1+cellules
S1 infectées par LP + pulmonaires de S1 pulmonaires de S2 pulmonaires de S1
Conditions liquide physiologique infectées par LP + infectées par LP + infectées par BK +
expérimentales riche en ions Ca++ liquide physiologique liquide physiologique liquide physiologique
dépourvu d’ions Ca++ riche en ions Ca++ riche en ions Ca++

Résultats obtenus lyse des cellules Pas de lyse des Pas de lyse des Pas de lyse des
au bout de 24 pulmonaires infectées cellules pulmonaires cellules pulmonaires cellules pulmonaires
heures infectées infectées infectées

Exploitez les résultats obtenus ainsi que vos connaissances afin de :
-dégager deux conditions nécessaires pour la lyse des cellules pulmonaires infectées.
-préciser le rôle des ions Ca++ dans la lyse des cellules pulmonaires infectées.

Exercice 2 :
Afin de comprendre certains aspects de l’immunité déclenchée contre la toxine tétanique, on réalise des séries
d’expériences sur des souris.
Première série d’expériences :

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


1) Analysez les résultats obtenus afin de dégager certaines propriétés de l’immunité déclenchée contre la toxine
tétanique ainsi que le type de l’immunité en question.
Deuxième série d’expériences :
Sérum prélevé de la souris C
Filtratio
Filtration Filtratio
Filtration
n n

Anatoxine diphtérique fixée Anatoxine tétanique fixée


sur les particules de poudre sur les particules de poudre

Colonne de
filtration du
sérum

Filtrat du sérum Toxine tétanique Filtrat du sérum Toxine tétanique

E F

Survie de la Mort de la souris


souris E F

2) Expliquez les résultats obtenus


Troisième série d’expériences :
Afin de préciser les interactions cellulaires et moléculaires impliquées dans la réponse
immunitaire déclenchée contre la toxine tétanique (TT) on réalise les cultures indiquées
dans le tableau suivant.
Cultures Sécrétion d’IL1 Sécrétion Amplification des lymphocytes
d’IL2
1 LB+ LT4 + TT - - -

2 Macrophage + LT4 + LB +TT + + +

Macrophage + LT4 +TT + anticorps anti-HLAII - - -


3
Macrophage + LT4 + LB +TT + anticorps anti- + - -
4
IL1
2) Nommez la cellule sécrétrice d’IL2.
3) Exploitez les résultats obtenus et vos connaissances afin de préciser :
a- la cellule sécrétrice d’IL1 et la condition de cette sécrétion.
b- la condition de la sécrétion d’IL2 et son rôle.
4) D’après ce qui précède et vos connaissances, résumez à l’aide d’un schéma fonctionnel la phase d’induction de la
réponse immunitaire déclenchée contre la toxine tétanique (TT).

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


Exercice 3 :
Pour déterminer le groupe sanguin d’un individu, on met successivement une goutte de sang à
tester en présence de chacun des trois sérums test.
On cherche le groupe sanguin de deux sujets S1 et S2. On obtient les résultats suivants.

Anti -A Anti-B Anti-A et Anti-B

Sujet S1

Sujet S2

agglutination pas d’agglutination

1. Expliquez la réaction d’agglutination observée.


2. L’une des deux analyses est à refaire. Dites laquelle en justifiant votre réponse.
3. Donnez le groupe des individus dont l’analyse a été correcte.

Exercice 4:
Le document ci-dessous représente un schéma concernant une étape essentielle dans la réponse

immunitaire.
1. Identifiez, tout en justifiant votre réponse, l’étape représentée.
2. Ecrire la légende correspondant aux numéros figurant dans ce document.
3. En vous basant sur les données du document précédent et sur vos connaissances :
a. Indiquer le rôle de la cellule 1 dans les réponses immunitaires.
b. Reproduire et compléter le tableau suivant :
Lieu de maturation Rôle
Cellule 2
Cellule 3
Cellule 4

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM


Exercice 5 :
Le schéma du document suivant représente 2 cellules de l’immunité engagées dans une
réponse immunitaire spécifique.

1. Légendez ce document selon les traits de rappel


2. Identifiez les deux cellules C1 et C2 en justifiant la réponse.
3. À quelle phase de la réponse immunitaire correspond ce schéma ? Justifiez.

NUMÉRO DE PORTABLE: 25500655 EMAIL: NAOUIMONCEF813@GMAIL.COM

Оценить