Вы находитесь на странице: 1из 4

N.

GRASSA RSI ISET

NOM :
Prénom :

TP Administration - FTP

Installation d’un serveur FTP (exemple ProFTP)

 Sur Ubuntu/Debian : apt-get install proftpd


 Configuration : lancer proftp en inetd ou indépendamment (standalone) -->
indépendamment
 Messages :
- création de l'utilisateur système ftp et son répertoire personnel /home/ftp
- fichier de configuration dans /etc/proftpd.conf et doc dans
/usr/share/doc/proftpd/
 Tests

Pour démarrer, stopper, mettre à jour la configuration : /etc/init.d/proftpd start|


stop|reload
Examen des processus : ps aux | grep pro
Examen des ports : nmap localhost --> écoute sur le port 21
Pour vérifier la syntaxe de la configuration : proftpd -t
 Documentation : Documentation sur http://www.proftpd.org/lists.html

Installation d’un client FTP (exemple gFTP)

 Installation d'un client sur Ubuntu/Debian : apt-get install gftp


 Une nouvelle entrée est créée dans le menu Applications -> Internet
 Installation d’un client ftp sous Windows : il en existe plusieurs par exemple
Filezilla client (à télécharger sur le net)

Tests de transferts

1. Pour un fonctionnement de base, il n'y a rien à faire !


Par défaut, le serveur utilise les comptes utilisateurs locaux dont les données sont
stockées dans /etc/passwd et /etc/shadow. Un utilisateur possédant un compte sur
le système peut donc s'authentifier avec ce compte à partir d'un client ftp
quelconque
2. Connexion authentifiée A partir d'une station Linux ou Windows, lancer un client
ftp graphique (par exemple gftp) avec le compte stage (mot de passe : stage)
(si on préfère le client ftp d'origine, en mode commande avec le client ftp : ftp ip)
Constatez que la connexion comme root est refusée.
3. Tests de transferts

1
N.GRASSA RSI ISET

Effectuer une série de transferts dans et depuis votre répertoire personnel


/home/stage (ou "vos documents")
En particulier, effectuer une mise en ligne de votre site web personnel (c'est-à-dire
dans public_html). Vérifier par connexion http (ajouter des droits si nécessaire
avec le client ftp).
Vérifiez que l'utilisateur stage peut parcourir toute l'arborescence et transférer des
fichiers conformément à l'application des droits système classiques r-w-x
4. Suivi des connexions

La commande ftpwho donne la liste des utilisateurs connectés


La commande ftptop permet de connaitre en temps réel les machines connectées
5. Examen des logs

Examiner le fichier de log du serveur /var/log/xferlog (pour des détails voir man
xferlog.
La distinction du sens de transfert est effectuée par les indications suivantes :
o outgoing , i incoming , d deleted
On distingue aussi le mode d'accès (a anonymous / r authentifié)
La commande ftpstats (voir man ftpstats) fournit un rapport statistiques à partir
de ce fichier.

Paramétrage du système

Commencer prudemment par faire une copie de sauvegarde du fichier de configuration


/etc/proftpd.conf
 Il apparait absolument nécessaire de parfaire le paramétrage actuel du serveur.
Les clients authentifiés peuvent se balader partout, en remontant jusqu'à la racine
du système de fichier ! et ils peuvent ainsi pratiquement télécharger tout ce qui
peut se lire.
 Pour limiter l'accès des clients du serveur à leur répertoire personnel, ajouter la
ligne :
 DefaultRoot ~

Le symbole ~ indique le répertoire utilisateur. Chaque utilisateur aura alors accès


seulement à son répertoire personnel vu comme une racine fictive du système de
fichiers
Ne pas oublier de relancer le service : /etc/init.d/proftpd reload. Vérifier.

 Remarque : dans un contexte d'hébergement de sites personnels (cf TP apache2),


on peut limiter l'accès (et donc la mise en ligne de fichiers) aux sous-répertoires
public_html. Pour cela :
DefaultRoot "~/public_html"
 Pour empêcher l'accès au serveur à des utilisateurs qui possèdent un compte, on
en dresse explicitement la liste dans le fichier /etc/ftpusers. Tester.

Accès en anonymous

2
N.GRASSA RSI ISET

On souhaite permettre le téléchargement de ressources, dans un répertoire dédié à celà


pour des utilisateurs "anonymes" (sans exigence d'authentification)
 Il faut créer la section anonymous pour que les clients puissent se connecter
comme anonymous sans authentification, en fait au nom de l'utilisateur ftp. Ce
compte a été créé par le serveur et lui a attribué comme répertoire personnel :
/home/ftp, sans possibilité de se loguer (pas de shell). Pour vérifier, voir
/etc/passwd
L'utilisateur anonymous est défini comme un alias du compte ftp, on limitera à 10
connexions maximum simultanées,
 Voici une configuration de base, permettant le téléchargement à partir du rép.
/var/ftp, et les dépots sans droit de lecture (uploads) dans /var/ftp/depot
 <Anonymous ~ftp>
 User ftp
 Group nogroup
 # pour que anonymous soit considéré comme un alias de ftp
 UserAlias anonymous ftp
 MaxClients 10 "désolé, au maximum %m connexions !"
 # pas de shell
 RequireValidShell off
 # sans mot de passe
 AnonRequirePassword off
 # PAS de droit d'écriture en général
 <Directory /home/ftp>
 <Limit WRITE>
 DenyAll
 </Limit>
 </Directory>

 # le sous-rép. depot est en écriture seule
 <Directory /home/ftp/depot>
 <Limit READ>
 DenyAll
 </Limit>
 <Limit STOR>
 AllowAll
 </Limit>
 </Directory>
 </Anonymous>

 Manipulation
1. Compléter /etc/proftpd.conf (voir ci-dessus), et relancer le serveur
2. Vérifier l'existence du compte ftp
3. Essai de connexion anonymous : quel est le répertoire racine alors
accessible ? peut-on y écrire ?
4. Observer les propriétés et les permissions du sous-rép /home/ftp.
Créer le sous-rép. /home/ftp/depot avec les mêmes permissions que sur
/home/ftp.

3
N.GRASSA RSI ISET

5. Tester en anonymous le dépot de document : dans /var/ftp puis dans ses 2


sous-rep.
6. Quelqu'un (anonyme ou authentifié) peut-il récupérer un tel document
déposé ?
7. Alors qui va récupérer ces documents ?
Créer un compte admin/admin (Admin du FTP), qui appartienne au groupe
primaire ftp, et dont le rép. personnel soit /home/ftp.
8. Ouvrir une session FTP comme admin et tester ses prérogatives