Вы находитесь на странице: 1из 3

Neutralité de l’administration : Le

Premier ministre revient à la charge


En quelques semaines seulement, le premier ministre est intervenu et est revenu à plusieurs
reprises sur la question de la neutralité de l’Administration en cette période pré-électorale.
Hier, le service de communication de primature a rappelé dans un communiqué officiel que
« compte tenu du contexte actuel, monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement
rappelle la nécessité impérieuse de respecter la neutralité de l’Administration, dont il est le
premier responsable ». Le locataire de Mahazoarivo brandit cette fois-ci l’Etat de droit
comme source de cette nécessité pour l’Administration d’être impartiale. « Ce respect de la
neutralité se traduit essentiellement par l’observation et l’application stricte des lois et textes
en vigueur sur le sujet », souligne la communication de Mahazoarivo.

Le premier ministre avait déjà saisi la juridiction constitutionnelle quant à un avis sur la
neutralité des forces armées. Les chefs de régions et de districts ont été reçus par la suite
par Christian Ntsay pour le même sujet. Cette nouvelle intervention du premier ministre n’est
donc pas la première et sans doute pas la dernière sur cette question de neutralité de
l’administration. Pourtant, nombreux sont ceux qui se questionnent sur la réelle neutralité de
l’équipe de Christian Ntsay. Dernièrement, les observateurs ont soulevé la question du choix
du nouveau logo du ministère de l’aménagement du territoire et des services fonciers tenu
par Christine Razanamahasoa. En effet, ce ministère s’est mis à la couleur orange, un choix
qui serait loin d’être fortuit sachant la ferveur de cette dernière pour son camp.

Equité, égalité
Christian Ntsay a également mis l’accent sur le comportement des agents de l’Etat vis-à-vis
des citoyens et partis politiques en cette période de pré-campagne. Une réaction qui fait
suite au refus de la Préfecture de la tenue du meeting de Marc Ravalomanana au Stade
Mahamasina, alors que celui d’Andry Rajoelina a été autorisé au Palais des sports.
Le premier ministre a ainsi rappelé les dispositions législatives en vigueur notamment sur le
Code de déontologie de l’Administration et de donne conduite des agents de l’Etat qui
disposent que « L’administration publique est tenue de respecter l’égalité de tous les
citoyens devant la loi, et un traitement égal des usagers doit être appliqué pour toute
situation comparable. Toutes discriminations fondées sur l’origine, la race, le sexe, la
religion, l’ethnie, les convictions politiques, philosophiques ou syndicales sont prohibées (…)
l’administration ne doit pas exercer sur ses agents de traitement discriminatoire, ni aucune
forme de pression de nature politique, idéologique ou autre ». En soulignant qu’ « en
application de cette législation, ces représentants de l’Etat délivrent les autorisations de tenir
une réunion ou manifestation publique lorsqu’elles auront lieu dans des lieux appartenant à
une collectivité publique ou sur la voie publique. Dans le contexte pré-électoral, les
représentants de l’Etat veillent à ce que les personnes ou les partis politiques qui souhaitent
organiser des réunions ou manifestations publiques dans des lieux publics soient traités de
manière strictement équitable ».
La Neutralité Administrative fait partie des Consignes données aux
Membres du Gouvernement par le Président Hery Rajaonarimampianina.
HERY RAJAONARIMAMPIANINA : UNE POLITIQUE EXTERIEURE EQUILIBREE.
Etdont bénéficie notre pays au niveau international, et a donné l’opportunité de s’exprimer
sur l’importance du domaine maritime et de l’économie bleue dans la région de l’Océan
Indien.
L’accent a été, par la suite, mis sur certains points de l’ordre du jour, à savoir :
Le début de la phase de test sur 20.000 bovidés de l’identification électronique et de la
géolocalisation, un système qui permettra, enfin, une meilleure gestion du cheptel bovin.
La proactivité quant aux prévisions d’importation de riz et la poursuite des efforts pour
améliorer le rendement à l’hectare qui pourrait permettre l’autosuffisance à court terme.
Le lancement des 200 forages dans le sud-ouest, qui comptent parmi les grands projets en
cours, d’adduction d’eau pour les régions du Sud de Madagascar. Projet financé par le
Gouvernement Chinois.
La nécessité de la sensibilisation pour un changement de comportement face aux dégâts à
long terme causés par les feux de brousse, puisqu’il existe des solutions alternatives aux
coupes sauvages et au « tavy ».
Par ailleurs, l’arrestation d’un autre membre des kidnappeurs de Tsaratanana a été portée à
la connaissance du Conseil.

Au XXI ème siècle , aucun pays au monde n’a la prétention d’autonomie totale.
Depuis la chute du mur de Berlin et la mondialisation, il est clair que l’Economie du
Marché a visiblement supplanté l’Economie Planifiée à la Soviétique. Le Capitalisme
est devenu le système mondialement reconnu efficace et même la Chine dit
Communiste ne l’est plus que de nom, l’ouverture à l’Economie du Marché avec
l’extérieur fait de la Chine le champion du libéralisme économique et du coup une
grande puissance au niveau planétaire.

Grâce à la diplomatie équilibrée initiée par Hery Rajaonarimampianina, Madagascar


a une bonne relation avec tous les pays de la planète. Le Président de la République
est de Nationalité Gasy et n’a pas les mains liées avec la France contrairement à
Rajoelina qui jouit de double Nationalité Française et Gasy. Mais la France reste
toujours notre premier partenaire économique et le Président Français Emmanuel
Macron a rencontré plus d’une fois Hery
Rajaonarimampianina http://www.presidence.gov.mg/prm_macron_diapo/.
Grâce à la confiance que la politique économique de Hery Rajaonarimampianina
génère, la relation commerciale avec les Etats Unis a été rétablie après 5 années de
gèle sous Rajoelina . L’AGOA ou la relation commerciale avec les USA s’améliore
malgré la décision du Président Trump de fermer les robinets non seulement en
Afrique mais aussi en Europe.
http://www.presidence.gov.mg/le-president-de-la-republique-recoit-la-representante-
du-gouvernement-americain-en-charge-du-commerce/
Les Présidents des grands pays de ce monde sont venus tour à tour rendre visite au
Président Gasy . De Xi Ping à Erdogan en passant par le Président de l’Inde ces
grands Présidents sont venus personnellement dans notre pays pour nouer de
bonnes relations commerciales avec Madagascar.
Parmi 10 pays d’Afrique, le Président Gasy a été invité spécialement au dernier
sommet des pays Emergents BRICS en Afrique du
Sud. http://www.presidence.gov.mg/brics_diapo/.
Le Japon a une relation de coopération privilégiée avec notre pays et l’extension du
Port de Toamasina financé par le Japon est l’un des Grand Projets en cours de
réalisation sous l’ère Rajaonarimampianina
actuellement. http://www.presidence.gov.mg/le-president-de-la-republique-hery-
rajaonarimampianina-a-toamasina/
Avec l’Union Européenne, notre relation de partenariat commercial est au beau fixe
et des Travaux d’Envergure internationale sont en cours de réalisations :
Nouvel aéroport international d’Ivato Travaux achevés à 60%
Treize mois après le début du chantier du nouvel aéroport d’Ivato, 60% des travaux
sont achevés, dont le tarmac, qui est en service, le bâtiment, et la station d’épuration
d’eau ; en ce qui concerne le nouveau terminal international, 40% des travaux sont
terminés. Ravinala Airports, concessionnaire des aéroports d’Ivato et de Nosy Be, a
confié la réalisation des travaux à la CMBI, regroupant Colas Madagascar et
Bouygues Bâtiment International. Le Président de la République Hery
Rajaonarimampianina s’est réjoui de l’avancement des travaux, à l’issue de sa visite
des chantiers le 12 juillet 2018. 
La finalisation de la rocade Tsarasaotra-Ivato est en cours, et elle sera fonctionnelle
d’ici quelques mois. Quant à la construction de la Rocade Ouest Andohatapenaka-
Anosiala-Ivato, un des plus grands projets structurants de la décennie, les travaux
sont en très bonne voie. Le Président de la République a visité les chantiers le 13
juillet, les travaux sont financés par la Chine qui apporte également son expertise en
la matière. Dans le cadre du projet « Grand Tanà », trois grandes rocades sont en
construction autour de la capitale. La troisième reliera Ambohimanambola au Marais
Masay, et le Chef de l’Etat en a officiellement lancé les travaux. Il s’agit d’un autre
grand projet, financé conjointement par l’Union Européenne, la BEI (Banque
Européenne d’Investissement), l’AFD (Agence Française de Développement) et
l’Etat malgache, pour un coût total de 62,8 millions d’euros.

Et pour terminer, nous ne pouvons pas oublier notre bon voisinage avec les Pays du Sud et
Est Africain dans le cadre du COMESA qui n’est autre que le Marché Commun des pays
voisins de Madagascar. http://www.presidence.gov.mg/le-secretaire-general-sortant-du-
comesa-fait-ses-adieux-au-president-de-la-republique/
Toutes ces réussites diplomatiques sont les résultats des efforts initiés par le Président Gasy
Hery Rajaonarimampianina. Sa personnalité aimante et son sérieux ainsi que ses
compétences inspirent confiance et il n’est pas étonnant que les Grands de se monde se
bousculent à Iavoloha pour rencontrer notre fierté nationale SEM Hery
Rajaonarimampianina.
Dans le programme de chaque candidat, la Politique Etrangère sera demandée à chacun
parce que la Diplomatie est le travail le plus difficile à mettre en œuvre au sommet de l’Etat.
Il faut avoir une épaule très large pour mener à bien la politique extérieure dans un pays
pauvre comme Madagascar.