Вы находитесь на странице: 1из 1

LA PRESSE. MONTREAL.

JEUD117 SEPTEMBRE 1992 A7

Un père à bout de souffle lance un cri du coeur


Son fils de 24 ans atteint du syndrome de Tourette a épuisé toutes les ressources
MARTHA GACNON les-Lemoyne esl un centre pour
soins aigus, nous ne* sommes pas
tenus de donner des services car-
Ml II y ii des jours où Marcel lou- céraux. L'hôpital n'a pas plus de
cher se dit que son fils serait responsabilité envers cet individu
mieux mort que vivant tellement que les autres ressources socia-
il est malheureux et fait souffrir les. »
son entourage.
«C'est affreux d'en arriver à Le problème est que Martin re-
souhaiter la disparition de son fuse les médicaments et les traite-
enfant, mais je n'en peux p l u s » , ments. Selon le psychiatre Yves
v

dit-il avec une expression de dé- D i o n , de l H6tel-Dieu de Sorel,


couragement. Loin d'être cruel qui l'a suivi durant plusieurs an-
ou sans-coeur, ce père est simple- nées et qui est considéré comme
ment au bord du précipice. T o u t un spécialiste du syndrome de la
comme sa femme, Margot. Lui a Tourette, Martin est un cas pathé-
fait un infarctus. 1-Ile s u r s a u t e au tique. « B i e n qu'il soit d'intelli-
moindre coup de telephone. Agés gence supérieure, il n'a pas réussi
dans la cinquantaine, ils se de- a faire des études. Il a été ballotte
mandent s'ils trouveront la paix d'un endroit a un autre, place
un jour. dans des conditions parfois ina-
Leur fils, Martin, 24 ans, at- déquates.»
teint d u syndrome de Tourette, D'après lui, il y a eu des erreurs
une maladie neurologique encore et des m a n q u e m e n t s q u i o n t
mal connue, leur fait vivre un en- éventuellement conduit a une dé-
fer depuis des années. Sa maladie térioration de son état, « l e me
le pousse à commettre des délits, suis battu souvent avec les servi-
â semer le désordre partout où il ces sociaux qui refilaient le dos-
passe, à proférer des menaces de sier d'un bureau a l'autre. O n in-
mort, à mettre le feu et à manipu- voquait toujours le manque de
ler ses proches. Quand ce n'est ressources. O n a. par exemple, re-
pas les services sociaux qui télé- fuse qu'il soit suivi régulièrement
phonent pour se plaindre qu'ils par un travailleur communautai-
n'en peuvent plus, c'est la police. re.»
Martin harcèle sans cesse ses Plus de 400 personnes font par-
parents, menace de les tuer ou de tie de l'Association québécoise du
se suicider s'ils ne répondent pas syndrome de la Tourette qui exis-
à ses désirs. Dans une lettre qu'il te depuis seulement trois ans.
leur a envoyé, il d i t : «Agissez au ... • •;, . ;
« U n e maladie encore mal con-
nom de Dieu. Libérez-moi.» nue, selon la présidente, Evelyne
Le syndrome Gilles de la T o u - •'V ' J Paiement. À cause de leur com-
rette du nom du neurologue fran- portement bizarre, les gens sont
çais qui a identifié les premiers si- souvent perçus comme des fous,
gnes de la maladie en 1885, est des déficients mentaux. O r . ils
caractérisé par des tics moteurs et ont un quotient intellectuel nor-
— mal. Malgré cela, les parents doi-
des bruits vocaux multiples (jap- PHOTO PAUL-HENRI TALBOT. La Presse
pements, reniflements, grimaces, vent se battre pour maintenir les"
pirouettes, etc. ), des périodes
 Martin, 24 ans, atteint du syndrome de la enfants, atteints de ce syndrome,
d'automutilation ( Martin s'arra-

y
* t
Tourette, mène une vie misérable. Son père, dans des classes régulières. O n a
che les cheveux et se mord), des Marcel Foucher, lorsqu'il est dans son petit jardin tendance â les envoyer avec les
obsessions, des sautes d'humeur élèves q u i ont des troubles de
incontrôlables, des compulsions 1 1 Aï oublie ses soucis. comportement. Et c'est la pire
et des troubles de comportement. chose à faire. Ils imitent les com-
La personne atteinte peut aussi a fait le tour des hôpitaux psy- Il a connu de mauvaises expé- Que faire? Même s'il comprend leur désar- portements délinquants.»
laisser échapper à n'importe quel c h i a t r i q u e s , des familles d'ac- riences dans des familles d'ac- Les Foucher sont en colère con- r o i , le directeur des services pro- Certains ont aussi des problè-
moment des mots orduriers et ré- cueil, des refuges pour itinérants, cueil o ù , par exemple, il a subi tre les autorités médicales qui ont fessionnels de l'hôpital Charles- mes avec la justice. Récemment,
péter sans cesse des sons ou des des services sociaux et des centres l'influence néfaste d'un homme L e m o y n e , le d o c t e u r F r a n ç o i s une avocate communiquait avec
laissé sortir Martin de l'hôpital
phrases déjà entendues. de crise. En 1985, il a même été alcoolique. Gauthier, réfute les accusations elle parce qu'elle défendait un
avant qu'on ne puisse trouver une
Les Foucher ont un autre fils placé au centre d'accueil pour dé- A u j o u r d ' h u i , plus p e r s o n n e des parents. À son avis, les autori- client souffrant de cette maladie,
nouvelle ressource. « C ' e s t un ges-
plus âgé qui. lui aussi, souffre de linquants à Cité des Prairies parce n'en veut. « I l a brûlé le réseau», tés médicales n'ont rien à se re- accusé d'avoir troublé l'ordre pu-
te irresponsable, selon eux. Ils au-
cette maladie qui est d'origine gé- qu'il avait volé une voiture et e x p l i q u e M . F o u c h e r . Et v o i l à procher. « T o u t a été fait pour ce blic. O n a aussi vu une personne
raient dû prolonger la cure fer-
nétique. H e u r e u s e m e n t , il est heurté des véhicules. En 1990, il a maintenant qu'il se retrouve à la patient. Les psychiatres pour des injurier un policier sans raison.
profité de l'absence de ses parents mée. Mais on nous répond que sa
beaucoup moins turbulent que prison de Parthcnais pour avoir raisons que je n'ai pas le droit de « P o u r éviter certains ennuis, o n
pour casser une vitre, pénétrer place n'est pas à l'hôpital n i en
son frère et mène une vie relati- défonce la vitrine d'un conces- révéler publiquement, o n t jugé conseille aux malades de porter
dans la maison et faire des dégâts. p r i s o n . Y-a-t-il seulement une
vement normale en appartement. sionnaire automobile, à Lon- préférable de mettre fin à la cure sur un eux une carte décrivant les
Il a aussi fait un séjour à Pinel, place où il peut vivre sur cette ter- fermée. Dans ce dossier, tous les
gueuil, le 9 septembre, peu de manifestations de la maladie.»
Ressources épuisées hôpital psychiatrique à sécurité re? Notre fils est devenu un mala- intervenants o n t fait plus que
temps après avoir reçu son congé O n peut joindre l'Association au
maximale. de l'hôpital Charles-Lemoyne. dc-délinquant-itinérant. » leur possible. Mais l'hôpital Char-
Depuis l'âge de 11 ans, Martin numéro $45-0251.

Jeunesse au Soleil prépare déjà Noël


• L'organisation leunesse au So-
leil (Sun Youth ) a commencé de-
puis le 8 septembre sa période VÊTEMENTS POUR HOMMES
d'inscription pour la distribution
des paniers de Noel.
Durant cette période qui se ter-
mine le 2 octobre, l'organisme, si-
tue au 4251 Saint-Urbain, accep-
tera 7000 inscriptions (alors qu'il
se limitait à 5000 les années pré-
cédentes) et déjà 2500 personnes
ont donné leur nom.
FAILLITE 2 000 000 *
Pour obtenir un panier de pro-
visions, le temps des Fêtes v e n u ,
De 50% à 80% de RABAIS SUR TOUT
1 000
on doit donc se hâter de faire sa
demande. Il faut, pour s'inscrire,
se rendre sur place, entre 9 b et
HABITS PALETOTS
D'HIVER
CHANDAILS

29
17 h, en présentant une pièce jus- Rég.: 890$ POUR: Règ.: 175' à 200* POUR:
tificative, comme une carte d'aide 9 5 $
sociale, de pension ou d'assuran-
ce-chômage.
199 95$

Les personnes dans le besoin C U I R POUR DAME 50%


qui n'auront pu s'inscrire, pour-
ront tout de même téléphoner à Touche Rouss Liquidation
leunesse au Soleil les 25 et 26 dé-
cembre, alors que seront distri- 1499, rue Fleury E. (Près av. Christophe-Colomb)
bues les é v e n t u e l s s u r p l u s d e MER. JEU. ET VEN.: midi à 21h SAM.: 10h à 17h
nourriture.

CARREMENT
:
• • w • • w m m • • T - - : ~ ~

Parsemé d'étoiles •
9
ACHETER AVEC LA GARANTIE À VIE ,
C'EST BRILLANT!
La Cabine Téléphonique vous propose pour un temps
limité 17 modèles de téléphones garantis à vie*. Il n'y a
donc plus aucune raison de louer et de payer chaque
mois pour un appareil qui ne vous appartient même pas.
Imaginez tout ce que vous pourriez économiser en
achetant votre propre téléphone. De plus, La Cabine
• Téléphonique offre désormais des appareils garantis à
rr——
i ......
vie* à partir de 19,99$.

RIEN NE VOUS OBLIGE À LOUER!


iflJBfiSISB Pour obtenir une ligne téléphonique, aucune loi ne vous
oblige à louer un appareil à votre compagnie de téléphone.
HK3500 Récepteur À La Cabine Téléphonique, vous avez le choix d'acheter
HD8500 Lecteur laser
j Haut-parleurs BOSTON HD10 S parmi plus de 150 modèles de grandes marques. C'est le
moment de penser à l'achat.
harman/kardon 1799$ •Offre valide jusqu'au 14 novembre. S'applique tant que vous en êtes propriétaire
3
HauVP * Construction de qualité supérieure

1399* *
Excellent son
Simplicité d'utilisation
G4BING
V 11—* T£L€PHOMIQU€
L'ACHAT. C'EST M O N C H O I X

audio centre
8080. boul. Taschereau O., Brossard (514) 466-1999
CARREFOUR L A V A L . PLACE VERSAILLES. P R O M E N A D E S S T - B R U N O . CENTR E FAIRVIEW.
CENTRE E A T O N . C E N T R E R O C K L A N D . GALERIES D ' A N J O U . PLAZA ST-HUBERT. CARREFOUR A N G R I G N O N

5252, rue Sherbrooke O., Montréal (514) 482-6383


1Ô70. boul. Le Corbusier. Laval (514) 687-3627 AJW SAMYO CAfcTl

> \