Вы находитесь на странице: 1из 50

L’assemblage tube/plaque

Les qualifications

Les
Les assemblages
assemblages tubes
tubes // plaque
plaque
selon
selon ll’ASME
’ASME VIII
VIII 2010
2010

Daniel ADDE - Tél : 04 72 32 52 22


daniel.adde@apave.com
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

La conception et les qualification des assemblages tubes / plaque dans


l’ASME VIII se retrouve :

 Pour les assemblages par soudage en UW 20 et les qualifications des


modes opératoires de soudage par eux mêmes en ASME IX
 Pour les assemblages par expansion en annexe HH
 Pour les assemblages mixtes par expansion et soudage les 2 parties de
l’ASME VIII s’appliquent

 la validation par essais est en annexe A qui en fonction


de la géométrie ou des contraintes subies par l’assemblage
l’ASME préconise des essais de vérification de l’effort maxi
que peut subir votre assemblage
Notez que ces § et annexes ne valident pas l’étanchéité de l’assemblage,
Que si contractuel
L’assemblage tube/plaque
Les qualifications

Les
Les qualifications
qualifications
dd’expansion
’expansion desdes tubes
tubes
selon
selon ll’Annexes
’Annexes HH
HH de
de LL’ASME
’ASME VIII
VIII 2010
2010

Il s'agit essentiellement dune annexe qui précise la relation entre


l’annexe UHX (base CODAP) et l’annexe A et en profite pour préciser le
domaine de validité d’une qualification d’expansion

Daniel ADDE - Tél : 04 72 32 52 22


daniel.adde@apave.com
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 5.1 Qualification sans essais :


2 cas
 Pour le calcul de votre assemblage vous utilisez HH 1 b) calculé avec un coefficient
« no test »

 Pour le calcul de votre assemblage vous utilisez HH 1 c) le diamètre du trou ne


dépend pas de la longueur expansée ρ > 0 (voir UHX 11.3)
 donc attention !! la qualification ou non dépend de votre bureau d’études?

et si
Vous réalisez sur l’équipement un essai hydraulique (UG 99) ou pneumatique (UG 100)

De plus
un essai est nécessaire si le rapport de la valeur minimale de la limite d‘élasticité de la
plaque tubulaire à celle des tubes est inferieur à 0,6
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 5.2 Qualification avec essais :

Utilisation de l’annexe A
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 7 Paramètres relatifs aux procédés d'expansion:

HH 7.1 Variables essentielles pour tous les


aides
procédés d'expansion
méthode de mesure et de contrôle du diamètre des
a trous pour tubes rappelez vous on mesure au 1/100
valeur limite du pourcentage de trous de tubes hors
voir TEMA ou CODAP règle 4% hors
des tolérances spécifiées pour le diamètre et écart
b maximum pour le diamètre du trou de tube par rapport tolérances et avec un maxi de 0,15
mm maxi
au diamètre spécifié
une qualification effectuée sur un
tube de diamètre extérieur dt
d’épaisseur e1 qualifie un tube de
diamètre extérieur identique mais
valeur limite du rapport Diamètre de tube / Epaisseur d’épaisseur e2 supérieure à e1
c de paroi du tube ou une qualification effectuée sur un
tube de diamètre dt,1 et d’épaisseur
e qualifie un tube d’épaisseur e
identique mais de diamètre extérieur
dt, 2 plus important
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 7.1 Variables essentielles pour tous les


aides
procédés d'expansion
valeur limite du rapport Epaisseur de la plaque tubulaire /
d Diamètre du tube
voir TEMA ou CODAP règle 4%
hors tolérances et avec un maxi
valeur minimale du rapport Espacement des trous
e percés / Diamètre du tube de (0,08 e/de ) +0,75) mm maxi
règle (expérience) on limite la
filandre a 7 mm mini
détails relatifs au traitement des tubes et des trous pour
Une qualification effectuée sur
l'amélioration de la résistance de l'assemblage, incluant
une plaque sans
f l'état de surface des trous pour tubes, stries sur la paroi rainure qualifie une plaque
des trous pour tubes, et sur les extrémités de tubes, et
avec rainure(s)
rainures circulaires dans la paroi des trous pour tubes
jeu entre la paroi du trou pour tube et le tube avant
g expansions (ajustage)
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
HH 7.1 Variables essentielles pour tous les
aides
procédés d'expansion
Une qualification effectuée pour un
domaine pour le module d'élasticité du matériau couple de matériaux plaque et tubes
h constituant les tubes qualifie tous les couples matériaux
plaques et tubes du même groupe
Une qualification effectuée pour un
domaine pour le module d'élasticité du matériau couple de matériaux plaque et tubes
i constituant la plaque tubulaire qualifie tous les couples matériaux
plaques et tubes du même groupe
domaine pour les limites d'élasticité minimales
j spécifiées données dans la Section II
augmentation maximale autorisée de la limite
d'élasticité du matériau des tubes par rapport à la
k limite d'élasticité minimale spécifiée dans la Section
II
limite d'élasticité minimale spécifiée pour la plaque
l tubulaire donnée dans la Section II
L'attention est attirée sur le fait que les
valeur minimale du rapport de la limite d'élasticité Fabricants doivent calculer le rapport
m de la plaque tubulaire à celle des tubes un rapport minimum à partir des valeurs d'essai
inférieur à 0.6 nécessite un essai au cisaillement. d'usine pour le tube et la plaque
tubulaire
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 7.1 Variables essentielles pour tous les procédés


aides
d'expansion
Le Fabricant peut y associer un
couple de dudgeonnage, une
pression d'expansion hydraulique
taux minimum et maximum de réduction d'épaisseur de ou une charge explosive avec des
n paroi essais en cisaillement. Pour une
expansion par explosion, le
Fabricant peut associer un
ajustement serré
pour les assemblages soudés dans lesquels les tubes Le Fabricant peut y associer un
doivent être soumis à l'expansion après soudage, la couple de dudgeonnage, une
méthode de maintien en position du tube avant soudage, pression d'expansion hydraulique
le retrait par rapport à la face avant de la plaque tubulaire ou une charge explosive avec des
o au début du dudgeonnage, le traitement de la soudure et essais en cisaillement. Pour une
le retrait de soudure au niveau de l'extrémité du tube expansion par explosion, le
avant l'insertion du mandrin, et tout traitement thermique Fabricant peut associer un
après expansion ajustement serré
pour les tubes qui doivent être soumis à l'expansion avant
p soudage, la procédure à utiliser pour l'élimination de toute
trace de lubrifiant et d'humidité sur les surfaces à souder
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

HH 7.1 Variables essentielles pour tous les procédés


aides
d'expansion
distance à partir de la face avant de la plaque tubulaire au
q début de l'expansion
distance à partir de la face arrière de la plaque tubulaire à
r la fin de l'expansion
longueur non dudgeonnée entre l'assemblage par
s expan-sion au niveau de la face avant et l'assemblage
par expansion au niveau de la face arrière
t lubrification et refroidissement du mandrin d'expansion
L'attention est attirée sur le fait
que les Fabricants doivent
u valeur de l'expansion réelle mesurée calculer le rapport minimum à
partir des valeurs d'essai d'usine
pour le tube et la plaque tubulaire
L'attention est attirée sur le fait
que les Fabricants doivent
v fourchette d'épaisseur de paroi des tubes calculer le rapport minimum à
partir des valeurs d'essai d'usine
pour le tube et la plaque tubulaire
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

technique
HH 7.2 Variables essentielles
d'expansion
type d'équipement (électrique, pneumatique, hydraulique),
a
puissance ou couple
b nombre et longueur des chevauchements
c sens du dudgeonnage (progression ou rétraction)
d vitesse de rotation
e type d'outil (parallèle ou non parallèle)
dudgeonnage f longueur de la cage et longueur du galet
mécanique g nombre de galets dans la cage
angle de la cage ou numéro de l'outil affecté par le fabricant
h
de l'outil
i fréquence de vérification de la réduction d'épaisseur
pour les tubes à soumettre à l'expansion après soudage,
j valeur du retrait avant insertion du mandrin dû. au retrait de
la soudure et au rétrécissement de l'extrémité du tube.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

technique
HH 7.3 Variables essentielles
d'expansion

détails relatifs au mandrin hydraulique ou numéro(s)


a
de mandrin affecté par le fabricant du mandrin
b pression d'expansion hydraulique
expansion c précision de la régulation de la pression
hydraulique
d nombre d'applications de la pression hydraulique

écart en + et — permis par rapport à la pression


e
d'expansion hydraulique spécifiée
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

technique
HH 7.4 Variables essentielles
d'expansion
a nombre d'applications de la force explosive
nombre de tubes qui sont assemblés par expansion
b
simultanément
c supports de tubes dans les trous environnants
nettoyage des extrémités de tubes après assemblage par
d
expansion
expansion e valeur de la charge explosive
explosive g diamètre extérieur de la gaine de protection intermédiaire
h diamètre intérieur de la gaine de protection intermédiaire
diamètre extérieur théorique d'expansion du tube basé sur la
section droite initiale et sur le diamètre intérieur du tube I.D.
i
soumis à l'expansion comparé au diamètre du trou de la
plaque tubulaire
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

technique
HH 7.5 Variables essentielles
d'expansion

domaine de taux de réduction d'épaisseur de paroi à


a
atteindre avec l'expansion initiale
expansion mixte
domaine de taux de réduction totale d'épaisseur de paroi
b à atteindre avec l'expansion initiale et le dudgeonnage
final
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
L’assemblage tube/plaque
Les qualifications

Les
Les qualifications
qualifications
dd’expansion
’expansion desdes tubes
tubes
selon
selon ll’Annexes
’Annexes A A
de
de LL’ASME
’ASME VIII
VIII ed
ed 2010
2010

Daniel ADDE - Tél : 04 72 32 52 22


daniel.adde@apave.com
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Température de service des assemblages dudgeonnés :


Fluage
A1 (d)(3)(a)
L’assemblage par dudgeonnage est interdit pour les appareils calculés au fluage .

température maximale de service


A1 (d)(3)(b)
La température maximale de service est basée

sur la pression à l'interface entre le tube et la plaque tubulaire. La température maximale


de service est limitée de telle sorte que la pression à l'interface due à l'expansion du
tube lors de la réalisation du joint additionnée à la pression à l'interface due à la
dilatation thermique différentielle ne dépasse pas 58% de la limite d'élasticité des tubes
ou de la plaque tubulaire donnée à la température de service,

La pression à l'interface due à l'expansion du tube lors de la fabrication ou la pression à


l'interface due à la dilatation thermique différentielle peuvent être déterminées
analytiquement ou expérimentalement.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

En raison de la dilatation thermique différentielle, la dilatation des tubes


A1 (d)(3)(c)
peut être plus faible que celle de la plaque tubulaire.

Dans ce cas, la pression à l'interface PT a une valeur négative.

Lorsque la température maximale n'est pas déterminée, ou que la


A1 (d)(3)(d)
dilatation du tube est inférieure ou égale à celle de la plaque tubulaire,

l'acceptabilité de l'assemblage doit être déterminée par des essais

Deux jeux d'éprouvettes doivent être soumis aux essais.

Le premier jeu doit être soumis à l'essai à la température de service prévue.


Le second jeu doit être soumis à l'essai à température ambiante,

après avoir été maintenu à la température de service prévue pendant 24 heures.

La température de service prévue est acceptable si les dispositions de A-5 sont


satisfaites.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Procédure :

Le Fabricant doit établir une procédure pour les assemblages réalisés par
A-1(e)
expansion (qu'ils soient réalisés par soudage et expansion ou par expansion seulement)
dans le but d'assurer la résistance de l'assemblage.

Le Fabricant doit préciser les paramètres qui affectent la reproductibilité de l'assemblage


dans ces procédures.

Ces procédures doivent donner les descriptions ou schémas détaillés des moyens
utilisés pour améliorer la résistance comme les rainures, crantage, filetage et profil
d'usinage grossier.

Le Fabricant doit mettre ces procédures écrites à disposition de l'Inspecteur Autorisé.


L’assemblage tube/plaque
les qualifications
COEFFICIENTS DE JOINT fr
Type fr (test)
Description Notes fr (no test)
d'assemblage Note (2)
Assemblé par expansion,
avec amélioration de la
i (7) (8) (9) 0.9 0.7
résistance avec deux
rainures ou plus
Assemblé par expansion,
avec amélioration de la
j (7) (8) (9) 0.8 0.65
résistance avec une seule
rainure
Assemblé par expansion,
k sans amélioration de la (7) (8) (9) 0.6 0.5
résistance
NOTE GENERALE : Les coefficients de joint figurant dans ce tableau ne s'appliquent qu'aux efforts
admissibles et n'indiquent pas le degré d'étanchéité de l'assemblage.
(2) L'utilisation du coefficient fr (test) exige une qualification conformément à A-3 et A-4.
(7) Lorsque do/(do- 2t) est inférieur à 1.05 ou supérieur à 1.410, fr doit être déterminé par essai
conformément à A-3 et A-4.
(8) Lorsque le pas nominal (distance entre les centres de trous de tubes voisins) est inférieur à do+ 2t, fr
doit être déterminé par essai conformément à A-3 et A-4.
(9) Le fabricant peut employer d'autres moyens pour améliorer la résistance des assemblages par expansion
à condition toutefois que les assemblages soient soumis aux essais conformément à A-3 et A-4.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
Lorsque do/(do - 2t) est inférieur à 1.05 ou supérieur à 1.410, fr doit être
déterminé par essai conformément à A-3 et A-4.
exemple tube 16x1 exemple tube 19,95
do t do/(do-2t) do+2t do t do/(do-2t) do+2t
16 0.3 1.04 16.6 19.05 0.3 1.03 19.65
16 0.4 1.05 16.8 19.05 0.4 1.04 19.85
16 0.5 1.07 17 19.05 0.5 1.06 20.05
16 0.6 1.08 17.2 19.05 0.6 1.07 20.25
16 0.7 1.10 17.4 19.05 0.7 1.08 20.45
16 0.8 1.11 17.6 19.05 0.8 1.09 20.65
16 0.9 1.13 17.8 19.05 0.9 1.10 20.85
16 1 1.14 18 19.05 1 1.12 21.05
16 1.1 1.16 18.2 19.05 1.1 1.13 21.25
16 1.2 1.18 18.4 19.05 1.2 1.14 21.45
16 1.3 1.19 18.6 19.05 1.3 1.16 21.65
16 1.4 1.21 18.8 19.05 1.4 1.17 21.85
16 1.5 1.23 19 19.05 1.5 1.19 22.05
16 1.6 1.25 19.2 19.05 1.6 1.20 22.25
16 1.7 1.27 19.4 19.05 1.7 1.22 22.45
16 1.8 1.29 19.6 19.05 1.8 1.23 22.65
16 1.9 1.31 19.8 19.05 1.9 1.25 22.85
16 2 1.33 20 19.05 2 1.27 23.05
16 2.1 1.36 20.2 19.05 2.1 1.28 23.25
16 2.2 1.38 20.4 19.05 2.2 1.30 23.45
16 2.3 1.40 20.6 19.05 2.3 1.32 23.65
16 2.4 1.43 20.8 19.05 2.4 1.34 23.85
16 2.5 1.45 21 19.05 2.5 1.36 24.05
16 2.6 1.48 21.2 19.05 2.6 1.38 24.25
16 2.7 1.51 21.4 19.05 2.7 1.40 24.45
16 2.8 1.54 21.6 19.05 2.8 1.42 24.65
16 2.9 1.57 21.8 19.05 2.9 1.44 24.85
16 3 1.60 22 19.05 3 1.46 25.05
16 3.1 1.63 22.2 19.05 3.1 1.48 25.25
16 3.2 1.67 22.4 19.05 3.2 1.51 25.45
16 3.3 1.70 22.6 19.05 3.3 1.53 25.65
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
Une qualification de dudgeonnage a pour objectif :

De vérifier que la charge longitudinale s'exerçant sir l’assemblage par dudgeonnage


est admissible:

Lors du dimensionnent des échangeurs à tube calandre autre que ceux a tubes en U
la charge axiale doit être au plus égale à:
Lmax =At.Sa. fe. fr. fy. fT § A2 formule (2)

avec
Lmax = charge axiale maximale admissible pour l'assemblage tube-plaque tubulaire
At= section nominale transversale de la paroi du tube = π(do– t)t
do = diamètre nominal extérieur du tube
t = épaisseur nominale de la paroi du tube
Sa = kS, contrainte admissible pour le matériau du tube
 k = 1.0 pour les efforts dus à des forces axiales dues à la pression
 k = 2.0 pour les efforts dus à des forces d'origine thermique ou à des forces
d'origine thermique et à des forces dues à la pression,
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

fe. = coefficient dépendant de la profondeur d'expansion des tubes, avec


fe = l/d0 ou 1.0, suivant laquelle de ces valeurs est la plus faible, dans le cas de tubes assemblés par
expansion dans des trous lisses, avec
 l = profondeur d'expansion des tubes

fe = 1.0 dans le cas de tubes assemblés par expansion dans des trous comportant au moins une rainure

fr = coefficient de joint,
fr(test) = valeur calculée à partir des résultats des essais suivant A-4 ou prise dans le Tableau A-2,
suivant laquelle des deux valeurs est la plus faible,
fr (no test) = valeur maximale admissible sans essai de qualification, conforme au Tableau A-2

fy = coefficient tenant compte des différences entre les caractéristiques mécaniques des
matériaux de la plaque tubulaire et des tubes, avec
fy = rapport de la limite d'élasticité de la plaque tubulaire à celle des tubes ou 1.0, suivant
laquelle des deux valeurs est la plus faible, pour les assemblages par expansion.

Lorsque fy est inférieur à 0.60, les essais de qualification sont exigés.


L’assemblage tube/plaque
les qualifications

fT = coefficient tenant compte de l'augmentation ou de la diminution de la résistance


de l'assemblage au niveau du tube, due à la dilatation thermique différentielle radiale
au raccordement tube-plaque tubulaire
fT = (Po+PT)/P0
Po= pression à l'interface entre le tube et la plaque tubulaire qui subsiste après
expansion du tube lors de la fabrication. Cette pression peut être établie
analytiquement ou expérimentalement, mais elle doit prendre en compte l'effet de la
modification de la résistance du matériau à la température de service
PT= pression à l'interface entre le tube et la plaque tubulaire due à la dilatation
thermique différentielle. Cette pression peut être établie analytiquement ou
expérimentalement
NOTE : Po + PT ne doit pas dépasser 58% de la limite d'élasticité du tube ou de la plaque
tubulaire, suivant laquelle des deux valeurs est la plus faible
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Essai de résistance:

L'essai de résistance consiste à soumettre un échantillon grandeur nature de


A3 (c)
l'assemblage de tube considéré à une charge suffisante pour provoquer sa défaillance.

Le bloc d'essai simulant la plaque tubulaire peut être de forme circulaire, carrée
A3 (d)
ou rectangulaire.
 L'assemblage d'essai doit comporter un groupe de tubes tel que le tube à tester se
trouve au centre du groupe et soit complètement entouré par au moins une rangée de tubes
adjacents.
 Avec une configuration générale respectant la géométrie du pas des tubes.
3  Le bloc d'essai doit s'étendre sur une distance au moins égale à un ligament de la plaque
tubulaire au-delà du périmètre des tubes de l'assemblage.

Tous les tubes du groupe de l'assemblage d'essai doivent provenir de la même


A3 (e)
coulée et doivent être fixés suivant des modes opératoires identiques
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

La présence de défauts dans les éprouvettes peut affecter les résultats. Si l'une
A3 (a)
des éprouvettes présente des défauts, les dispositions de (k) relatives au
renouvellement de l'essai doivent être respectées.

A3 (b)Si l'essai échoue pour l'une des éprouvettes en raison d'une cause mécanique
comme la défaillance de l'équipement ou une mauvaise préparation de l'éprouvette,
cette éprouvette peut être remplacée par une autre éprouvette provenant de la même
coulée.

(1) L'épaisseur du bloc terminé peut être inférieure à celle de la plaque tubulaire qu'il représente,
mais ne doit pas lui être supérieure. Pour les assemblages réalisés par expansion,la profondeur
d'expansion des tubes dans le bloc d'essai peut être inférieure mais non supérieure à celle
l'assemblage de production à qualifier
(2) La longueur du tube utilisé pour contrôler le joint de raccordement du tube doit seulement être
suffisante pour s'adapter correctement à l'appareillage d'essai. La longueur des tubes adjacents à
l'assemblage de tube à tester ne doit pas être inférieure à l'épaisseur du bloc d'essai à qualifier
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Remarquez c’est de
la traction!! Et non
de la compression
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

La méthode utilisée pour préparer les assemblages tubes-plaque tubulaire dans les
A3 (f)
échantillons d'essai doit être la même que celle utilisée pour la production.

Les échantillons d'assemblage tube / plaque tubulaire doivent être soumis à une
A3 (g)
charge croissante jusqu'à ce que se produise une rupture mécanique de l'assemblage
ou du tube. La condition essentielle est que cette charge soit transmise axialement.

L'essai peut être réalisé à la vitesse jugée la plus commode, à la condition que la
A3 (h)
charge puisse être lue avec précision.

La lecture de la charge à partir de la machine d'essai doit être telle que la valeur de
A3 (I)
la charge appliquée nécessaire à l'obtention de la rupture mécanique de l'assemblage
tubes-plaque tubulaire puisse être déterminée.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Détermination de fr(test) : coefficient de joint

A3 (j) détermination du coefficient fr(test)


pour les assemblages des types figurant dans le Tableau A-2,
l'essai doit comporter au moins trois échantillons.

La valeur de fr(test) doit être calculée comme suit :


A4 (a)
Pour les assemblages avec un dudgeonnage des types f, g, h, i, j, k,

fr(test) = …L(test)..
At,ST..fe.fy

avec
L(test) = charge axiale à laquelle se produit la défaillance des échantillons en utilisant la plus
faible valeur de L(test).

ST = résistance à la traction minimale spécifiée du matériau du tube


L’assemblage tube/plaque
les qualifications

En aucun cas la valeur de fr(test) obtenue à partir d'un essai comportant trois
échantillons ne doit dépasser la valeur de fr(test) donnée dans le Tableau A-2.

Si la valeur de fr(test) ainsi déterminée est inférieure à la valeur de fr(test) donnée dans
le Tableau A-2, un nouvel essai doit être réalisé conformément à (k) ou un nouvel essai
comportant trois échantillons doit être effectué en utilisant une autre configuration
d'assemblage ou une autre méthode de fabrication.
Tous les résultats de l'essai antérieur doivent être rejetés.

Pour utiliser une valeur de fr(test) supérieure à la valeur donnée dans le Tableau A-2,
un essai comportant neuf échantillons doit être exécuté.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
Pour les assemblages de types ne figurant pas dans le Tableau A-2,
A3 (k)

Pour augmenter la valeur de fr(test) ou pour renouveler les essais pour les
assemblages des types figurant dans le Tableau A-2,

(1) Neuf échantillons au moins provenant d'un seul tube doivent être soumis à l'essai.

Des essais supplémentaires sur des échantillons du même tube sont autorisés à condition que tous
les résultats des essais soient utilisés pour la détermination de fr(test).
Au cas où une modification de la conception de l'assemblage ou de sa méthode de réalisation
serait nécessaire à l'obtention des caractéristiques désirées, l'assemblage modifié doit être soumis
à la totalité des essais.

(2) la détermination de la valeur de fr(test)est fait avec,


 la valeur moyenne de L(test) doit être déterminée
 ainsi que l'écart-type sigma.
 la valeur de fr(test) doit être calculée en utilisant la valeur de L(test) correspondant à —2 sigma,
En aucun cas fr(test) ne doit dépasser 1.00.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Vérification des températures de service :

(a) Les conditions de service proposées sont acceptables si les deux conditions ci-après
sont respectées :

L1 (test) = A1. fe. fy. fT (I)

L2 (test) = A2. fe fy. fT (2)

avec
L1(test) charge axiale la plus faible à laquelle se produit la défaillance à la température de service
L2(test) charge axiale la plus faible à laquelle se produit la défaillance de l'échantillon soumis à
l'essai à température ambiante après avoir été maintenu à une température plus élevée
L’assemblage tube/plaque
Les qualifications

La
La conception
conception
des
des assemblages
assemblages soud és
soudés
tubes
tubes // plaque
plaque
selon
selon ’’ASME
ASME VIIIVIII 2010
2010

Daniel ADDE - Tél : 04 72 32 52 22


daniel.adde@apave.com
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

trois définitions (notions) :

UW-20.2(a) Soudure à résistance élevée


Une soudure à résistance élevée est une soudure dont la résistance de calcul est égale
ou supérieure à la résistance axiale des tubes Ft,

L max > Ft
UW-20.2(b) Soudure à résistance limitée.
Une soudure à résistance limitée est une soudure dont la résistance de calcul est
basée sur les charges axiales d'origine mécanique et thermique du tube (dans l'un ou
l'autre sens) déterminées à partir des situations réelles de calcul.

L max > Ff+Fg


UW-20.2(c) Soudure d'étanchéité
Une soudure d'étanchéité est une soudure effectuée pour parfaire un assemblage de
tubes par expansion de manière à assurer l'étanchéité des joints. Ses dimensions ne
sont pas déterminées sur la base du chargement axial des tubes.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Lmax = effort axial maximal admissible au raccordement tube / plaque

Ff = Résistance de la soudure d'angle, au plus égale à Ft


Ff = 0.55 π af (do + 0.67af) Sw

Fg = Résistance de la soudure en chanfrein, au plus égale à Ft


Fg = 0.85 π ag (do + 0.67 ag ) Sw

Ft = Résistance axiale du tube


Ft = π t (do-t) Sa

af = côté de la soudure d'angle


ag = côté de la soudure en chanfrein
do = diamètre extérieur des tubes
Sa = contrainte admissible dans le tube
St = contrainte admissible du matériau auquel le tube est soudé
Sw = contrainte admissible dans la soudure (la plus faible des
contraintes Sa ou St ci-dessus)
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW 20-4 Soudure à résistance élevée
il n'est pas nécessaire de qualifier le joint par un essai au cisaillement.

Une telle soudure assure également l'étanchéité du joint au niveau du tube.

UW-20.4(a) Les dimensions de la soudure à résistance élevée doivent être


déterminées conformément. UW-20.6
.
UW-20.4(b) L'effort axial maximum admissible dans l'un ou l'autre sens pour un assemblage
tube-plaque tubulaire comportant une soudure à résistance élevée doit être déterminé comme
suit.

UW-20.4(b)(1) Dans le cas d'efforts dus à des forces axiales engendrées par la pression, Lmax =
Ft

UW-20.4(b)(2) Dans le cas d'efforts dus à des forces axiales d'origine thermique .ou dus à des
forces axiales d'origine thermique et à des forces axiales dues à la pression
UW-20.4(b)(2)(a) Lmax= Ft pour les assemblages tubes-plaques tubulaires soudés
uniquement, lorsque l'épaisseur de la soudure est inférieure à l'épaisseur nominale du tube t
. UW-20.4(b)(2)(b) Lmax = 2F, pour tous les autres assemblages tubes-plaque tubulaire
soudés
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW-20,6 (a) Pour les soudures du croquis (a),

UW-20,6 (a) (1) Pour les soudure à résistance élevée, af ne doit pas être inférieure à la plus
grande valeur de ar ou t.

UW-20,6 (a) (2) Pour les soudure partiellement résistante, af ne doit pas être inférieur à ar
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW-20,6 (b) Pour les soudures du croquis (b),

UW-20,6 (b) (1) Pour les soudure à résistance élevée, ag ne doit pas être inférieure à la plus
grande valeur de ar ou t.

UW-20,6 (b) (2) Pour les soudure partiellement résistante, ag ne doit pas être inférieur à ar
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW-20,6 (c) Pour une combinaison d’une soudure
d’angle et en en chanfrein du croquis (c),
Lorsque af = ag

UW-20,6 (c) (1) Pour les soudure à résistance élevée, ac ne doit pas être inférieure à la plus
grande valeur de ar ou t.

UW-20,6 (c) (2) Pour les soudure partiellement résistante, ac ne doit pas être inférieur à ar
Calcule : af = ac/2 et ag = ac/2.
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW-20,6 (d) Pour une combinaison d’une soudure
d’angle et en en chanfrein du croquis (d),

Lorsque af est différent de ag

Choisir ag et calculer ar

UW-20,6 (d) (1) Pour les soudure à résistance élevée, ac ne doit pas être inférieure à la plus
grande valeur de (ar+ag) ou t.

UW-20,6 (d) (2) Pour les soudure partiellement résistante, ac ne doit pas être inférieur à (ar+ag)
Calcule : af = ac-ag
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
UW 20-5 Soudure à résistance limitée
il n'est pas nécessaire de qualifier le joint par un essai au cisaillement.

Une telle soudure assure également l'étanchéité du joint au niveau du tube.

UW-20.5(a) Les dimensions de la soudure à résistance élevée doivent être


déterminées conformément. UW-20.6 (déja vu) ou de l’annexe A ou UW18(d)
.
UW-20.5(b) L'effort axial maximum admissible dans l'un ou l'autre sens pour un assemblage
tube-plaque tubulaire comportant une soudure à résistance limitée doit être déterminé comme
suit.

UW-20.4(b)(1) Dans le cas d'efforts dus à des forces axiales engendrées par la pression,
Lmax = Ff+Fg mais au plus égale a Ft

UW-20.4(b)(2) Dans le cas d'efforts dus à des forces axiales d'origine thermique .ou dus à des
forces axiales d'origine thermique et à des forces axiales dues à la pression
UW-20.4(b)(2)(a) Lmax= Ff+Fg pour les assemblages tubes-plaques tubulaires soudés
uniquement, lorsque l'épaisseur de la soudure est inférieure à l'épaisseur nominale du tube t
. UW-20.4(b)(2)(b) Lmax = 2 (Ff+Fg), pour tous les autres assemblages tubes-plaque
tubulaire soudés
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

COEFFICIENTS DE JOINT fr

Type fr (test)
d'assemblage
Description Notes fr (no test)
Note (2)
a Soudé uniquement, a ≥ 1.4 t 3 1 0.8
b Soudé uniquement, t ≤ a < 1.4 t 3 0.7 0.55
B-1 Soudé uniquement, a < t 4 0.7
c Brasé, contrôlé 5 1 0.8
d Brasé, non totalement contrôlé 6 0.5 0.4

2. L'utilisation du coefficient fr (test) exige une qualification conformément à A-3 et A-4.


3. La valeur du coefficient fr(no test) s'applique uniquement pour les combinaisons de matériaux prévues
dans la Section IX. Pour les combinaisons de matériaux non prévues dans la Section IX, fr doit être
déterminé par essai conformément à A-3 et A-4.
4. Pour fr (no test), voir UW-20.2(b)
5. La valeur 1.00 pour fr (test) ou 0.80 pour fr (no test) ne peut être appliquée qu'aux joints dont l'examen
visuel permet de s'assurer que la brasure a pénétré dans la totalité du joint [voir UB-14(a)] et que la
profondeur de pénétration est au moins égale trois fois l'épaisseur nominale du tube.
6. La valeur 0.50 pour fr (test) ou 0.40 pour fr (no test) doit être employée pour les joints dont l'examen visuel
ne peut fournir la preuve que la brasure a pénétré dans la totalité du joint [voir UB-14(b)].
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
Une qualification de cisaillement de la soudure a pour objectif :
De vérifier que la charge longitudinale s'exerçant sir l’assemblage par soudure est
admissible:

Lors du dimensionnent des échangeurs à tube calandre autre que ceux a tubes en U
la charge axiale doit être au plus égale à:
Lmax =At.Sa.. fr § A2 formule (1)
Avec

Lmax = charge axiale maximale admissible pour l'assemblage tube-plaque tubulaire

At = section nominale transversale de la paroi du tube = π(do– t)t


do = diamètre nominal extérieur du tube
t = épaisseur nominale de la paroi du tube

Sa = kS, contrainte admissible pour le matériau du tube


 k = 1.0 pour les efforts dus à des forces axiales dues à la pression
 k = 2.0 pour les efforts dus à des forces d'origine thermique ou à des forces d'origine thermique et à des
forces dues à la pression,
fr = coefficient de joint,
fr(test) = valeur calculée à partir des résultats des essais suivant A-4 ou prise dans le Tableau A-2,
suivant laquelle des deux valeurs est la plus faible,
fr (no test) = valeur maximale admissible sans essai de qualification, conforme au Tableau A-2
L’assemblage tube/plaque
les qualifications

Détermination de fr(test) : coefficient de joint

A3 (j) détermination du coefficient fr(test)


pour les assemblages des types figurant dans le Tableau A-2,
l'essai doit comporter au moins trois échantillons.

A4 (a) La valeur de fr(test) doit être calculée comme suit :


Pour les assemblages avec un dudgeonnage des types a, b, b1,c,d,e

fr(test) = L(test).
At.ST

avec
L(test) = charge axiale à laquelle se produit la défaillance des échantillons en utilisant la plus
faible valeur de L(test).

ST = résistance à la traction minimale spécifiée du matériau du tube


L’assemblage tube/plaque
Les qualifications

Les
Les assemblages
assemblages tubes
tubes // plaque
plaque
par
par dugeonnage
dugeonnage et
et soudage
soudage
selon
selon ll’ASME
’ASME VIII
VIII

Daniel ADDE - Tél : 04 72 32 52 22


daniel.adde@apave.com
L’assemblage tube/plaque
les qualifications
COEFFICIENTS DE JOINT fr
Type fr (test)
Description (1) Notes fr (no test)
d'assemblage Note (2)
Soudé, a ≥ 1.4 t, et assemblé par
e (3) 1 0.8
expansion
Soudé, a < 1.4 t, et assemblé par
(3) (7) (8)
f expansion avec amélioration de la 0.95 0.75
(9)
résistance avec deux rainures ou plus
Soudé, a < 1.4 t, et assemblé par
(3) (7) (8)
g expansion avec amélioration-de ta 0.85 0.65
(9)
résistance avec une seule rainure
Soudé, a < 1.4 t, et assemblé par
h expansion, sans amélioration de la (3) (7) (8) 0.7 0.5
résistance
(1) Pour les types d'assemblage impliquant plus d'une méthode de fixation, l'ordre utilisé pour la description de
l'assemblage n'indique pas nécessairement l'ordre dans lequel les opérations sont exécutées.
(3) La valeur du coefficient fr(no test) s'applique uniquement pour les combinaisons de matériaux prévues dans
la Section IX. Pour les combinaisons de matériaux non prévues dans la Section IX, frelon être déterminé par essai
conformément à A-3 et A-4.
(7) Lorsque do/(d,- 2t) est inférieur à 1.05 ou supérieur à 1.410, fr doit être déterminé par essai conformément
à A-3 et A-4.
(8) Lorsque le pas nominal (distance entre les centres de trous de tubes voisins) est inférieur à do+ 2t, fr doit
être déterminé par essai conformément à A-3 et A-4.
(9) Le fabricant peut employer d'autres moyens pour améliorer la résistance des assemblages par expansion à
condition toutefois que les assemblages soient soumis aux essais conformément à A-3 et A-4.