Вы находитесь на странице: 1из 18

Introduction Générale

La Qualité est définie par l’AFNOR : « Un produit ou service de Qualité est un produit
dont les caractéristiques lui permettent de satisfaire les besoins exprimés ou implicites des
consommateurs » la qualité est donc une notion relative basée sur le besoin. On doit en
général rechercher davantage une Qualité optimum, qu’une Qualité maximum.

Cette recherche s’intègre dans un processus capital à la survie de l’entreprise à savoir


l’amélioration continue. Cette amélioration ne peut être réalisée qu’à travers la mesure de
l’état actuel, la détermination des écarts par rapport aux objectifs et plans prévisionnels, la
recherche de solution et leur application. L’amélioration continue exige aussi une mesure de
l’efficacité des actions mises en place à travers la mesure des indicateurs proposés.

Dans ce cadre, j’ai participé à la mise en place du registre du produit non conforme et
celui des réclamations clients dans le but est de calculer le taux de non-conformité par activité
et par mois et de taux de réclamations clients.

Ce travail est structuré en deux chapitres. Le premier chapitre de ce projet sera


consacré à une présentation de la société. Le deuxième chapitre, présente l’étude de cas
concernant l’étude et l’analyse des non-conformités des produits par les outils de la Qualité :
QQOQCP et le Diagramme d’ISHIKAWA, solution proposé

1
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise

Présentation générale de SIMEF ELECTRIC

Fiche technique :

Domaine activité : Industrie

Dénomination : SIMEF ELECTRIC

Création : 2004

Responsable : Taieb BELAID

Fonction : Gérant

Adresse : 17, rue de la teinturerie zone industrielle de sidi Rezig- 2033-MEGRINE

Tél : 71297069

Fax : 71296331

Effectif : 266

Produits : Câble / prise

Clients : INNOVITA / VODAFONNE /ECB / MERCEDES

Activité :
 industries du plastique
 fils, câbles isoles et faisceaux de câbles

SIMEF : Société des industries mécaniques et électriques de Fès

Créer pour objectif de dédiée a la sous-traitance dans le secteur électrique et


électromécanique. Faisant partie d'un groupe de sociétés agissant dans le secteur électrique,
son développement s'est fait rapidement

2
I. Présentation de SIMEF

Située dans la zone industrielle de Sidi Rezig, à proximité du centre ville de Tunis et à 5 km
du port principal de la Tunisie, SIMEF dispose de deux bâtiments :

Le premier est de 3200 mètres carrées incluant une unité de 500 mètres pour l’injection
plastique, une unité de 1500 mètres pour la fabrication des faisceaux de câbles, une unité de
200 mètres pour les activités de montages diverses et un magasin de stockage de 1100 mètres,

Le deuxième bâtiment comprend 250 m² pour l’atelier coloration et 250m² pour l’atelier
découpe. Grâce à cette installation, la SIMEF garantie une grande flexibilité de sa productions
offrant à ses clients un éventail large de travaux de sous-traitance.

Figure
1 :

localisation de l’entreprise

Depuis plusieurs années, la SIMEF a lancé plusieurs collaborations avec divers


opérateurs Européens dans le domaine de la sous-traitance des travaux divers et
variées dans le domaine électromécanique essentiellement :

 Sous-traitance d’injection des pièces plastiques techniques,


 Sous-traitance de fabrication des faisceaux de câbles (incluant les opérations
de coupe, de sertissage, de montage et de contrôle),
 Sous-traitance de montage des pièces techniques,

3
 Sous-traitance de câblage électronique.

La société SIMEF utilisé des stratégies pour améliorer le contexte actuel ainsi que les attentes
et besoins des intéressées de l’entreprise.

Axe stratégique 1 : Satisfaction des clients et amélioration continue :


Cet axe a pour objectif de répondre aux besoins de nos clients et d’aller au-delà de leurs
attentes. Il vise aussi l’amélioration des performances internes ainsi que la maîtrise des
risques liés à nos enjeux internes et externes ainsi que les besoins et attentes de nos parties
intéressées.

Axe stratégique 2 : Développement commercial et évolution du CA :


Dans cette perspective nous visons la concrétisation des prévisions commerciales et surtout la
conception et le développement de nouveaux produits, afin d’assurer la pérennité de
l’entreprise.

Axe stratégique 3 : Maîtrise des coûts :


Pour y parvenir, de nous insistons l’ensemble du personnel a pour objectif maîtriser de nos
prix de revient à travers la réduction des coûts des non conformes ainsi que les coûts de
gestion.

Axe stratégique 4 : Maîtrise opérationnelles des activités


Cet axe prioritaire vise la maîtrise de qualité, des délais et de la faisabilité, à travers la
maîtrise des ressources, de la sous-traitance ainsi que les procédés.
Les axes ainsi présentés sont déclinés à travers des objectifs qui sont déployés par rapport à
nos processus.

Aussi, pour répondre aux besoins de communication internes pertinents, la direction


générale de SIMEF ELCTRIC a mis en place un Plan de communication interne impliquant
l’ensemble des collaborateurs et qui introduit

- les responsabilités ;
- l’objet des communications internes pertinentes ;
- la fréquence de communication ;
- avec qui communiquer ;
- les moyens et méthodes de communication.

La communication interne au sein de SIMEF est assurée par un système de réunions


périodiques qui sont définies et planifiées, en l’occurrence :
 Les Revues de direction Qualité
 Les réunions de planification et de suivi de production
 Les réunions des revues de processus.
 Des notes d’information et des notes de services sont utilisées pour
communiquer les faits et les décisions.

Des moyens rapides de communication ont été mis en place pour accélérer la

4
transmission des informations et des données. Ces moyens sont établis grâce à un
intranet Interne incluant la messagerie instantanée et aussi une GQAO (Gestion de la
Qualité Assistée par Ordinateur : QUALITAS WEB).
Les directives et définitions relatives à la communication interne sont décrites dans un
Document spécifique (TB-DIR-004)

II. Organigramme de l’entreprise

Gérant

Directeur production Directeur commercial


DAF

Resp. Resp. RMQ Resp.


Resp.RH Resp. Resp . Chef de service Resp.
Méthode Informatique
Appro maintenance Câblage
Planification
Financier

Resp. CA .injection
Resp.
import/Export
Comptabilité
Adjoint DAF Technicien
process câblage
Conducteur machine Technicien
de coupe process

 Processus Ressources Humaines :

Les missions de ce processus sont :


- Traiter les besoins en recrutement et intégration des nouvelles recrues ;

5
- Identifier et évaluer les compétences ;
- Planifier et mettre en place des actions de formation en fonctions du
besoin ;
- Traitement des dossiers administratifs du personnel ;

 Processus Commercial :

Ce processus a pour mission:


- La communication et la coordination avec le client ;
- La maitrise et le respect des exigences contractuelles et autres exigences
applicables ;
- Le traitement les demandes clients en assurant l’étude de faisabilité ;
- La vérification et acceptation des commandes clients ;
- L’administration des ventes : livraison, facturation, recouvrement.

 Processus approvisionnement et gestion des stocks :


Ce processus a pour mission:
- Le traitement des besoins d’achats des matières et composants ;
- La gestion des relations avec les prestataires externes ;
- La sélection et l’évaluation des prestataires externes ;
- La logistique à l’import et à l’export;
- Le suivi des commandes ;
- Le contrôle à la réception des matières et composants et le traitement des
éventuels écarts ;
- La gestion de stock.
 Processus Maintenance et sécurité des locaux :
Ce processus a pour mission:
- L'acquisition et la mise en service des nouveaux équipements
- La maintenance préventive et corrective des équipements et matériel

6
- Les réparations nécessaires
- Les interventions pour la sécurité des installations et leurs maintenances y
compris celles informatiques
- L'étalonnage et la vérification des équipements de contrôles, mesures et
essais.
 Processus conception, industrialisation et méthodes :
Ce processus a pour mission:
- Industrialisation des nouveaux produits
- Développement des nomenclatures pour le chiffrage
- Gestion des modifications techniques des documents des clients
- Gestion des prototypes
- Gestion des échantillons et des gabarits

 Processus Montage :
Ce processus a pour mission:
- L’assemblage des produits électrique domestique.
- Le montage des pièces
 Processus INJECTION
Ce processus a pour mission:
- L’injection des pièces plastiques.
 Processus Câblage :
Ce processus a pour mission:
- L’assemblage des câblages électriques à travers toutes les étapes et
opérations : coupe, sertissage, assemblage et test électrique.
 Processus Planification et gestion de la production :
Ce processus a pour missions :
- La planification de la production des différents ateliers
- Le suivi de l’avancement de la production et intervention si nécessaire.
- La coordination entre les différents ateliers ainsi que le magasin et aussi les sous-traitants à
fin de bien répondre aux demandes clients.

7
III. LES TACHES DE PRODUCTION DE LA SOCIETE

a. Diagramme de flux :

8
Matière Coupe Préparation
première
- MOD 1
- MOD2
- MOD3 …

Contrôle finale Assemblage


Contrôle
Mattasatura + électrique
emballage

b. Magasin

A la réception des marchandises, les magasiniers contrôlent les bons des commandes. Ce
contrôle concerner en générale les date production et la date fin de tellato, aussi le magasin
biens organiser et utiliser la méthode FIFO pour la sortie de produits.

La sortie des matières premières faire selon une fiche appelle ordre de fabrication (OF). (Voir
annexes)

Figure 2 : Magasin

c. Coupe :
 Coupe fils et sertissage (selon gamme) (voir annexes 2)
 Coupe gaine

9
La coupe réalisée soit à la main soit avec une machine KMI.

d. Préparation

Cette tâche est divisée en des MOD selon les produits : insertion fils dans une gaine et
l’installation de connecteur

Figure 3 : insertion connecteur

e. Assemblage

L’opération consiste à assembler les gaines par telleto et nasttro blanc et avec deux
opératrices pour minimiser les temps .Mais, ils y a des problèmes des difficultés car les deux
sont travailler au même poste.

10
Figure 5 : Assemblage

f. Contrôle électrique

Consiste à vérifier avec un testeur le travailler de câble.au début l’opératrice, vérifier le


testeur son code et conforme ou non, validation de l’étiquète et a fin de journée vive la fiche
suiveuse combien des pièces conforme et non conforme. (Voire annexes)

Figure 6 : contrôle électrique

g. Contrôle finale :

Le contrôle fini ce fait manuellement et 100%sur les articles après la contrôle électrique.
Vérifier l’installation du fils dans le connecteur, l’étiquette existe ou non, connecteur
verrouillé …..
11
h. Matassatura et emballage

Cette tâche est de rouler le câble selon une gamme d’instruction travail et mettre du carton.

Figure 7 : Matassatura

Chapitre 2 : Etude de Cas

12
Etude et analyse de la non-conformité de production au sein de la
SIMEF Durant le mois de Janvier

I. Poser le problème :

Introduction

De point de vue industriel, la qualité est une cible dont les critères sont précisément
fixés, c’est le résultat d’un processus de production permettant d’atteindre et de maîtriser le
niveau souhaité.

SIMEF donne une grande importance à la qualité de sa production pour satisfaire ses
clients et répondre à ses exigences. Pour cela, on trouve que le contrôle qualité se présent dès
l’entrée des matières et il a un grand service de qualité qui suivi la production. Lors de
contrôle finale et contrôle électrique. On remarque que la production final représente un
ensemble de défauts qui ont pour résultat de la non-conformité qu’on va l’analyser et l’étudier
au cours de ce chapitre.

Etude la non-conformité de production :

On a repartit les données comme suite :

Défaut joint, sertissage, coupe


Matassature, tube thermo mal fixé, cosse non conforme
Tellato non-conforme

Pour résoudre ces problèmes on va utilisée des méthodes successives pour trouve des
solutions viables qui sont :
 La méthode QQOQCP
 Le diagramme de cause effet (Ishikawa)

13
1. La méthode QQOQCP:

 Le directeur de la société
QUI : concernées par le problème ?
 Les personnel
 les fournisseurs

 la non-conformité de production
QUOI: quoi s’agit il?

 ou sein de l’atelier câblage


OU : ou se passe le problème ?

 De façon quotidienne tout le long


QUAND : Quand se passe il ? de l’année

 Non satisfaction des client


COMMENT : Mode d’occurrence du
problème ?

 Améliorer la quantité de service


POURQUOI: Dans quell but? offert au client et augmenter la
rentabilité de la société

14
2. Méthode d’analyse le problème : la méthode 5M :;;;

Définition :

Le diagramme des causes effets ou diagramme d’Ishikawa (appelé aussi diagramme en arête
de poisson) est un outil de la qualité qui permet d’identifier les diverses causes possibles d’un
effet (ou d'un problème) constaté et donc de trouver les moyens pour y remédier. Il est aussi
un outil graphique qui sert à analyser le rapport existant entre un problème et toutes les causes
possibles.

Le nom « 5M » vient de l’initiale de chaque nom de famille utilisée :

1. Main d’œuvre : Qualification, formation, motivation, définition des missions ...

2. Matériel : Machine, outillage, maintenance, capacité, ...

3. Matière : Matières premières, documents, données information, traçabilité ...

4. Méthodes : Règles de travail, procédures, protocoles, fiabilité des résultats, ...

5. Milieu : Infrastructure, espace, bruits, éclairage, prévention des risques, …

Objectif :

Le diagramme cause-effet a pour objectif de déterminer les causes pour un problème dont on
établit un diagnostic afin de déterminer les causes possibles et porter par la suite des actions
correctives.

15
Matériel Méthode

Cosse pointu Absence suivi

Gaine solide

Cosse non-conforme

Le taux de non-
conforme

Ancienne
Bavardage
Espace mal
organisé
Séparation des Manque qualification
postes

Machine Main d’œuvre


Milieu

Diagramme d’Ishikawa

16
Solution des problèmes :

D’après les cumuls de problème qui nous regroupons, il faut donc avoir des actions
d’amélioration qui nous permet de réduire le maximum possible de ce problème, c'est-à-dire
qu’il faut proposer des actions correctives pour améliorer la situation de l’entreprise et de
diminuer les obstacles de perturbation de rendement.

 On remarque que la non-conformité coute très chair le plus important pour


l’entreprises. elle doit chercher les solutions efficaces pour diminuer ces problèmes et
essayer de satisfaire les clients et répondre à ces exigences explicites et implicites et
pour réduit le coût de la non- conformité de produit il faut alors :

 Mieux sensibiliser les personnels de l’importance de la qualité,


 Sanctionner les personnels qui ont eux une mauvaise qualité
 Une formation doit être programmée pour l’entretient et le réglage de mannequin,
 Faire des formations pour la main d’œuvre pour qu’elle soit polyvalente et bien
qualifier,
 Rationaliser la composante méthode
 Réaffectation des techniciens et agents de maîtrise pour assurer une meilleure
coordination et suivi des équipes de travail.
 Etudier et définie les méthodes de contrôle de la production
 Fixe les objectifs de qualité à atteindre

17
CONCLUSION

Malgré la courte durée, ce stage a été très important puisqu’il m’a permis de faire observer et
analyser le travail pratique et de la comparer avec toute mon éducation théorique, j’ai le
plaisir d’exprimer ma satisfaction qui était vraiment utile et bénéfique.

Je suis très contente à cette formation que j’ai obtenue dans ce mois. J’étais profondément
touché, non seulement par le climat professionnel qui règne entre les différentes services,
aussi par l’esprit de collaboration qui marque le travail dans la société SIMEF
ELECTRIQUE.

Enfin je tiens encore une fois mon remerciement à tous qui m’ont aide pour la réussite de mon
stage.

18