Вы находитесь на странице: 1из 11

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOUCRATIQUE ET POPULAIRE

Note de Calcul
Mur de Soutènement MS2 H=4.0m

Cabinet d’Etudes
Techniquesd’Architecture et Urbanisme
Adresse : Cite 500 Log EPLF N227 TIARET
Tél / Fax  :046.42.71.99.

1
Projet : Etude d’un mur de soutènement de
Hauteur 4,00 m sans contreforts
« Groupe Scolaire Type D à Zmala
Site 1900 Logts Tiaret »

CARACTERISTIQUES DU SOL :
on retient les caractéristiques suivantes :
. Angle de frottement interne : φ = 35° « Cas défavorable »
. Poids spécifique du sol : h = 1,800 t/m3
. Profondeur  bon sol : 2,00 m , . Contrainte admissible du sol : 1,5 bars
Caractéristiques Techniques :
- Béton : pour un dosage de 350 kg/m3
La résistance à la compression fc28 = 22 MPa ( pour un contrôle régulier ) .
La résistance à la Traction à l’âge « j »  jours notée ftj est définie par la relation suivante :
pour fc28 = 22 MPa , f t 28 = 1,92 MPa ;
 Contrainte limite de service :
La contrainte de compression du béton doit être au plus égale à :
f c28 = 22 MPa bc = 12,5 MPa
. L’acier est du type H.A FeE 400 , s = 348 MPa
. La fissuration est peu préjudiciable
Joints :
On place les joints pour les cas suivants : - Changement de hauteur
- Changement de la contrainte du sol
- Changement de la surcharge
avec des espacements variants de 10 à 25 mètres
Barbacanes : On les place à raison deux (02) par m2
Forme du Mur : Longueur Totale du Mur MS2 Lt=39,65m
Coupe sur Mur de Soutènement sans contrefort

Coupe A - A Ech: 1/25


Pré dimensionnement: valeurs
e1=20
voie
adoptées
données : Hm= 4,00 m 4,00 m
30

Pente 2%
Niv.Trottoir Pente 2% Résultats    
Hm/24 e1 = 0,17 m 0,20 m
Caniveau en béton Hm/12 e2 = 0,33 m 0,40 m
Barbacanes Ø 100
4u/m2 Hm/12 hs = 0,33 m 0,40 m
210

Terre compactée
Remblai en T.V.O
Hm/2 ≤ A ≤ 2Hm/3 2,00 2,67 m 3,00 m
360
hm=400

Niv.T.N

Terre compactée
Remblai en T.V.O
≥ 200
D

e2=40
10 hs=40
70

Semelle (280x40xL) Bêche


(35x70xL)
265 35
Béton de propreté
au bon sol 100 40 160
10 300

2
Hypothèses de Calcul du Mur :

- On suppose que le mur est dans le domaine de l’équilibre plastique donc on applique la théorie de
RANKINE .
- Le frottement est négligé entre le mur – remblai la poussée des terres sur le mur est
horizontale .
- Dans tous les calculs qui suivent on négligera la butée des terres en aval du mur pour des raisons
sécuritaires.
- La pression hydrostatique n’est pas prise en compte ( présence de – barbacanes – ).

1ER )  ETUDE DU VOILE DE 4,0M DE HAUTEUR


En générale les murs de 4,00 m de hauteur se situent dans les banquettes supérieures.
on retient : φ = 35° , coefficient de Frottement f = 0,40

σ = 1,00 bars (suivant le rapport géotechnique élaboré par le L.T.P.O Tiaret


en date du 30/03/2014 sous le N° TRS/2853).
Surcharge Sa = 1,00 t/m2
h = 1,800 t/m3
Différentes Actions Sollicitant le Mur :

Q1 : poussée des terres q


Q2 : poussée des surcharges e1
Pm : poids du mur (rideau)
Ps : poids de la semelle
Pr : poids des remblais
Q2
q : surcharge
e1 = 20 cm Pm Q1
e2 = 40 cm a e2 b
a= 100 cm
b= (A – (a+e2)) = Pr
= (300– (100+40)) = 160 cm
A C B
Ps
A

Actions verticales pour une bande de 1mètre linéaire :

Poids du rideau  Pm : (0,20+0,40)/2 x 3,60 x 1,00 x 2,500 = 2,700 t


Poids de la semelle  Ps : ((0,40 x 3,00) + (0,35 x 0,30)) x 1,00 x 2,500 = 3,263 t
Poids des remblais Pr : (1,60 x 3,60 x 1,00 x 1,800) = 10,368 t
Poids de la surcharge Pq : 1,60 x 1,00 x 1,00 = 1,600 t

Fv = 16,331 t '' sans surcharge ''


Fv = 17,931 t '' avec surcharge ''

Actions horizontales :
Poussée des terres : Q1 = Kp. h. Hm2 /2 avec Kp= tg2 (π /4 – φ/2) Pour φ = 35° Kp = 0,271
d'où Q1 = 0,271. 1,800. 4,002 / 2 = 3,902 t , appliquée à Hm/3 = 1,33 m à partir de la base du mur.

3
Poussée dûe à la surcharge :
Q2 = Kp . Sa . Hm = 0,271.1,00.4,00 = 1,084 t , appliquée à Hm/2 = 2,0 m

VERIFICATION DE LA STABILITE ET CALCUL DES CONTRAINTES :

I) Sans surcharge :

1- a) Renversement :

- Moment de renversement :
Mr/A = Q1 x Hm/3 = 3,902 x (4,00/3) = 5,203 tm

- Moment de stabilité :
Ms/A = Pm.(a+(e2/2)) + Ps.A/2 + Pr.((b/2 + a + e2))
Ms/A =2,700.(1,00+(0,40/2)) + (3,263.1,50) + 10,368.((1,60/2) + 1,00 + 0.40) = 30,943 tm.
Coefficient de sécurité : Ks = Ms / Mr
Ks = 30,943 / 5,203 = 5,95 > 1,50 Stabilité au renversement vérifiée

1- b) Glissement :
FH / FV = 3,902/16,331 = 0,24 < f = 0,4 admissible , Stabilité au glissement vérifiée
'' pas de glissement ''
1- c) Contraintes : « réaction sur le sol »

- Point de passage de la résultante des charges verticales par rapport à A :


χ = Ms / FV = 30,943 / 16,331 = 1,89 m
soit à 0,39 m à droite du centre de gravité de la semelle.

- Excentricité :
e = χ – A/2 = 1,89 – (3,00/2) = 0,39 m

- Moment par rapport au centre de gravité de la semelle : MG = Q1 . Hm/3 – FV . e


MG = 3,902 x (4,0/3) – 16,331 x 0,39 = -1,17 tm

- Contraintes :
A = 0,470 kg/cm2
 16331 ± 6. 1,17.105 m = 0,58 kg/cm2
100.300 100.3002
B = 0,622 kg/cm2

II ) Avec surcharge :

1- a) Renversement :

- Moment de renversement :
Mr/A = Q1 . Hm/3 + Q2.Hm/2 = 3,902.( 4,0/3) + 1,084. (4,0/2) = 7,371 tm

- Moment de stabilité :
Ms/A = Pm.(a+(e2/2)) + Ps.A/2 + Pr.((b/2 + e2+a))
Ms/A =2,70.(1,00+(0,40/2)) + (3,263.(2,80/2)) + 10,368.((1,60/2)+0,40+1.00) = 30,943 tm.

4
Coefficient de sécurité : Ks = Ms / Mr
Ks = 30,943 / 7,371 = 4,20 > 1,50 Stabilité au renversement vérifiée

1- b) Glissement : FH = (3.902 + 1,084) = 4.986 t


FH / FV = 4,986/17,931 = 0,280 < f = 0,4 admissible , Stabilité au glissement vérifiée
'' pas de glissement ''

1- c) Contraintes : « réaction sur le sol »


- Point de passage de la résultante des charges verticales par rapport à G :
χ = Ms / FV = 30,943 / 17,931 = 1,73 m
soit à 0,23 m à droite du centre de gravité de la semelle .
- Excentricité :
e = χ – A/2 = 1,73 – (3.00/2) = 0,23 m
- Moment par rapport au centre de gravité de la semelle  : MG = Q1 . Hm/3 + Q2.Hm/2 – FV . e
MG = (3,902 x (4,0/3) + 1,084x (4.0/2)) – 17,931 x 0,23 = 3,25 tm

- Contraintes :
B = 0,38 kg/cm2
 17931 ± 6. 3,250.10 )5
m=0,71 kg/cm2 Contraintes
100.300 100.3002 vérifiées
A = 0,81 kg/cm2

5
Ferraillage des Eléments

Calcul du Rideau :
On considère le rideau fonctionne comme une dalle console encastrée à la base au niveau de la
semelle et soumis à une charge horizontale ( poussée des terres + surcharge ).
On décompose le rideau en tranches de 1,00 m à partir du sommet .
On considère la pression moyenne à mi-hauteur de chaque tranche .

Pression moyenne pour une tranche "i" :

Pression : au point i : Pmi = (1,35Kp . h . Hmi2/2 + 1,50Kp . q . Hmi )

Moment à la base du Rideau :


MbR = (1,35Kp . h . Hmi3/6 + 1,50Kp . q . Hmi2/2 )

Tableau résumant les moments en travée et aux appuis ainsi que l’effort tranchant :
Kp = 0,271  ; h = 1,80 t/m3 ; q = 1,00 t/m2 ; d = 34,0 cm (à la base du rideau)
Pour une bande de 1,0 ml ( B= 1.00m )

MbR = (1,35.Kp . h . Hmi3/6 + 1,50.Kp . q . Hmi2/2 )


MbR = (1,35 . 0,271.1,800 . 3,603/6 + 1,50 . 0,271 . 1,00 . 3,602/2 ) = 7,75 tm

Ferraillage du Rideau

μ = M / ( b.d2. fbu) d'où µ = 7,75.10^4 / ( 100. 36,5^2 . 12,5 ) = 0,047


b = 100 cm
d = ( e2 - 3,5)) = ( 40,0 - 3,5) = 36,5 cm
fbu = 12,5 Mpa , σS = 348 Mpa

 = 0.047 < 0.186 (il n’est pas nécessaire de mettre des Armatures comprimées
 = 1,25. ( 1 - √(1-2)) = 0.060
Z  d .(1 - 0.4) = 35.62 cm

As = M / (Z . σS) d'où As = 7,75.10^4 / ( 35,62 . 348 ) = 6,25cm2

Condition de non-fragilité :
Amin = 0,23. ( b.d. ft28) / fe d'où Amin = 0,23. ( 100.36,5. 1,92) / 400 = 4,03 cm2
A = Max (As, Amin) = Max (6,25, 4,03 ) = 6,25 cm²/ml soit 6 T 14 / ml espacement de 15 cm
( Arm. verticales)

6
Choix des Barres : On adopte
- Pour le coté extérieur :
Armatures Principales : 6 T 12 / ml espacement de 15 cm ( Arm. verticales)
Armatures de répartitions : Ar = Amax. /4 = 6,25/4 = 1,56 cm2/ml
soit 6 T 12 / ml espacement de 15 cm. ( Arm. horizontales)

- Pour le coté Intérieur ( Côté terres) :


Armatures Principales : 6 T 14 / ml espacement de 15 cm ( Arm. verticales)
Armatures de répartitions : 6 T 12 / ml espacement de 15 cm. ( Arm. horizontales)

Calcul de la Semelle :

A ) Avec surcharge :
La semelle est soumise :
- A la réaction du sol
- A son poids propre
- Au Poids des terres et surcharge « qu’on suppose réparties uniformément »
Pression de la semelle : σPS = 1,35.hs . b . B
σPS = 1,35.0,40 . 2500 . 1,00 = 1350,0 Kg/m2 = 1,35 t/m2
Pression du Poids du rideau + terre + surcharge : σP = [1,35(Pm . + Pr )+1,50Pq ]/A
σP = [1,35(2,700 + 10,368 )+1,50.1,600 ]/3,00 = 6,681 t/m2
Réaction du sol : σB = 0,38 Kg/cm2
σA = 0,81 Kg/cm2

Diagramme résultant : (t/m2)

σP = 6.68 t/m 2

σS = 1.35 t/m2
A C B
2 σB = 3.80 t/m2
σC = 6.53 t/m
σA = 8.10 t/m 2

100 200

σCD = -1.5 t/m 2 σS = -4.23 t/m2

A C B

σA = 6.75 t/m 2 σCG = -5.18 t/m2

7
Calcul de ferraillage de la semelle :

Avec surcharge «  cas défavorable  »

1° ) Partie  AC :
Cette partie travaille en console, encastrée en point C
100

A C

F1
Mc = 8820 x 0,60 = 5292,0 Kgm

Longueur de la console : Lc = d + (e2/4) = 100 + (40/4) = 110 cm

Contrainte au point C :
σd = σmax - ((σmax - σmin ) . Lc) /A d'où σd = 0,81 - ((0,81 - 0,38 ) . 110) / 300 = 0,653 Kg/cm2

Résultante F1 : F1 = σmax - ((σmax + σd ) . Lc) /2 d'où F1 = (0,81 + 0,653 ) . 110) /2 = 8,046 t


Position du Bras de levier
z = ((σd + 2.σmax )/ (σd + σmax )) .(Lc/3) d'où z = ((6,53 + 2.8,1 )/ (6,53 + 8,1)) .(1,10/3) = 0,57m
du point C
Le Moment : Mc = F1 . Z d'où Mc = 8,046 . 0,57 = 4,59 tm

Ferraillage : section d'encastrement du patin 40x100


- Mc = 4,59 t = 45,90 KN.m
Ferraillage
μ = M / ( b.d2. fbu) d'où µ = 4,59.10^4 / ( 100. 36,5^2 . 12,5 ) = 0,028
b = 100 cm
d = ( e2 - 3,5)) = ( 40,0 - 3,5) = 36,5 cm
fbu = 12,5 Mpa , σS = 348 Mpa

 = 0.028 < 0.186 ( il n’est pas nécessaire de mettre des Armatures comprimées)
 = 1,25. ( 1 - √(1-2)) = 0.035
Z  d .(1 - 0.4) = 35.98 cm

As = M/(Z.σS) d'où As = 4,59.10^4 / (35,98 . 348) = 3,66 cm2 soit 7T14 /ml espacement de 15 cm

Condition de non-fragilité :
Amin = 0,23. ( b.d. ft28) / fe d'où Amin = 0,23. ( 100.36,5. 1,92) / 400 = 4,03 cm2
A = Max (As, Amin) = Max (3,66 , 4,03 ) = 4,03 cm²/ml soit 7 T 14 / ml espacement de 15 cm
Condition de non fragilité :
Amin. = 0,23 . 1,92 . 100 . 40/ 400 = 4,41 cm2 ; As  Amin. condition vérifiée

- Cisaillement : T = 8,820 t
 = T./ b0.d = 88,200.103/1000.400 = 0,22 MPa < 0,05.fc28 = 0,05.22 = 1,1Mpa condition vérifiée
Conclusion : Les armatures transversales ne sont pas nécessaires.

8
χ z
F2
2° ) Partie CB :
Cette partie est considérée comme une dalle P1 P2
appuyée sur deux cotés (rideau et bêche ). C B

F2= ((P1+P2)/2 . 100. b l=200


= ((0,653+0,380)/2) . 100. 200 = 10 330 kg

Le moment dans la section d’abscisse χ est donné par :


M( X )= – P1 . χ 2 /2 – ((P2 – P1)/ l ). χ 3 /6 + ( 2P1 + P2 ). l . χ /6

Position du Bras de levier


z = ((σB + 2.σC )/ (σC + σB )) .(L/3) d'où
z = ((3,80 + 2.6,53 )/ (6,53 + 3,8)) .(2,00/3) = 1,088 m du point B
χ = ( l - z ) = ( 200 - 1,088 ) = 0,912 m
Le moment max est obtenu pour χ = 0,912 m d'où Mmax. = M( 0,912 ) = 3,641 tm.

Ferraillage :
- Mmax = 3,641 tm
As = 2,90 cm2 on adopte As = 7T14= 10,78 cm2 (e =15)
Condition de non fragilité :
Amin. = 0,23 . 1,92 . 100 . 40/ 400 = 4,41 cm2 ; As  Amin. condition vérifiée

- Cisaillement : T = 10,33 t
 = T./ b0.d = 103,30.103/1000.400 = 0,26 MPa < 0,05.fc28 = 0,05.22 = 1,1Mpa condition vérifiée
Conclusion : Les armatures transversales ne sont pas nécessaires.

Ferraillage de la bêche : section 35x70

On adopte Amin = 12,25 cm2 soit 3T14+2T14 nappe supérieure


3T14 nappe inférieure

Bonne Réception ………..

9
http://www.civilmania.com/topic/23118-logiciel-ltbeam/

10
11