Вы находитесь на странице: 1из 330

МИНИСТЕРСТВО ОБРАЗОВАНИЯ И НАУКИ РОССИЙСКОЙ ФЕДЕРАЦИИ

ВОЛГОГРАДСКИЙ ГОСУДАРСТВЕННЫЙ УНИВЕРСИТЕТ

В.П. Свиридонова

LA FRANCE
ФРАНЦИЯ
Учебное пособие по страноведению

Волгоград 2004
ББК 81.471.1
С24

Рецензенты:
д-р филол. наук, проф., зав. кафедрой профессиональной иноязычной
коммуникации ВолГУ Т.Н. Астафурова;
канд. филол. наук, доц. кафедры иностранных языков ВФ МУПК Е.В. Козлов

Свиридонова В.П.
С24 La France = Франция: Учебное пособие по страноведению. —
Волгоград: Издательство Волгоградского государственного университета,
2004. — 330 с.
ISBN 5-85534-959-4
Цель пособия — совершенствование страноведческих знаний по теме «Франция».
Книга состоит из трех частей. Первая часть содержит систематизированные материалы
по различным аспектам жизни страны: истории, географическому положению,
экономике, социальной и культурной жизни Франции. Во второй части представлены
краткие сведения о регионах страны и информация о Париже. В третьей — собран
дополнительный страноведческий и справочный материал.
Тексты снабжены серией заданий для контроля усвоения материала и заданий
творческого характера.
Пособие предназначено для студентов, аспирантов и школьников, изучающих
французский язык.
ББК 81.471.1

ISBN 5-85534-959-4

© В.П. Свиридонова, 2004


© Издательство Волгоградского
государственного университета, 2004

2
Предисловие
Предлагаемое учебное пособие имеет целью совершенствование
страноведческих знаний по теме «Франция». Тематика текстов отражает
важнейшие аспекты жизни страны. Серия аутентичных текстов информативного
характера знакомит читателя с важнейшими сторонами жизни Франции. Первая
часть содержит следующие материалы: географическое положение страны,
население, история, политическая и государственная структура, экономика,
внешние связи, социальная и культурная жизнь Франции.
Вторая часть пособия посвящена изучению регионов Франции: дается
краткая характеристика каждого региона (география, история и культурная
жизнь), а также наиболее известные культурные сведения и информация о
выдающихся людях, родившихся или живших на территории региона.
Значительную часть занимает информация об округах, на которые разделен
Париж, причем эта информация имеет практическую цель, так как содержит
сведения следующего характера: где расположена та или иная
достопримечательность столицы, как добраться до нее (адрес, станция метро),
указываются часы работы. Имеются сведения о праздниках, карнавалах и
фестивалях, проходящих ежегодно в каждом из регионов. Данная информация
могла бы пригодиться туристу, приезжающему во Францию.
В третьей части собран дополнительный страноведческий и справочный
материал: французско-русский словарь, словарь сокращений, информация о
национальных праздниках и др.
Каждая тематическая часть завершается серией заданий: задания,
основанные на текстах, ориентированы на извлечение страноведческого
содержания, выделение искомой информации, сообщение прочитанного.
Коммуникативные задания, построенные на лексическом материале текстов,
имеют целью формирование умения аргументированно обосновать свою
позицию по изучаемым проблемам, а также развить данную проблему,
привлекая дополнительный страноведческий материал.
Страноведческая направленность лексического материала пособия имеет
познавательный характер, что призвано повысить интерес к стране изучаемого
языка, стимулировать мотивацию обучения.

3
Список условных сокращений

археол. археология
бот. ботаника
геол. геология
зоол. зоология
ист. относящийся к истории
ихт. ихтиология
мед. медицина
мин. минералогия
мор. морской термин
муз. музыка
плод. плодовые
прост. просторечие
разг. разговорное слово, выражение
спорт. физкультура и спорт
театр. театр, театроведение
тех. техника
уст. устаревшее слово
церк. церковное слово
юр. юридический термин

4
PARTIE I

1. LE CADRE PHYSIQUE. LA POPULATION

LE RELIEF
La France est située à l’ouest du continent européen. Sa superficie est
551 695 km². C’est le seul pays d’Europe ouvert à la fois sur la mer du Nord,
l’Atlantique et la Méditerranée. La France a pour voisins six Etats: la Belgique et le
Luxembourg au nord, l’Allemagne et la Suisse à l’est, l’Italie au sud-est, l’Espagne
au sud-ouest. Quatre types de reliefs se partagent le territoire du pays. Les massifs
anciens: l’Ardennes et le Massif armoricain ont des formes émoussées; les Maures et
l’Estérel sont plus élevés et accidentés; les Vosges et le Massif central sont des
montagnes moyennes. Deux bassins sédimentaires (le Bassin parisien et l’Aquitaine)
couvrent plus de la moitié du pays. Ils comportent des vallées fertiles. Les chaînes
récentes: le Jura n’est qu’une montagne moyenne, les Alpes et les Pyrénées sont de
hautes chaînes (mont Blanc 4808 m) aux formes escarpées sculptées par les glaciers.
Des plaines occupent des fossés tectoniques: Alsace, Limagne, couloir Saône-Rhône,
ou bordent la Méditerranée: Roussillon, Languedoc, plaine du Bas Rhône.

LE CLIMAT
La France appartient à la zone tempérée nord et subit des influences
maritimes, surtout les dépressions atlantiques qui apportent de l’humidité et causent
de brusques changements de temps. On peut nommer quatre grands domaines
climatiques: semi-continental (hiver froid, été chaud et orageux, précipitations
moyennes), océanique (hiver doux, été frais, précipitations abondantes et assez bien
réparties durant l’année), méditerranéen (été chaud et sec, hiver doux, précipitations
souvent violentes) et le climat de montagne.

5
LES FLEUVES
Le réseau hydrographique français est très dense. Le plus grand fleuve
français est la Loire, longue de 1010 km dont la navigation maritime n’est possible
que dans l’estuaire. La longueur de la Garonne est 525 km; ses crues sont d’une
grande violence. Le cours montagnard du fleuve et les affluents fournissent beaucoup
d’électricité. Le Rhône naît en Suisse à 1800 m d’altitude et n’a en France que les 2/3
de son cours (520 km). Aménagé par la Compagnie nationale du Rhône, le fleuve est
transformé aujourd’hui en un gigantesque escalier de barrages, d’écluses et de
centrales hydro-électriques. La plus importante des voies fluviales françaises est la
Seine. Elle naît à faible altitude (470 m); longue de 775 km, elle draine un bassin de
80000 km². Le Rhin forme, sur 195 km, la frontière avec l’Allemagne. Son
aménagement en fait une grande voie d’eau et un important réservoir d’énergie
électrique.

LE PEUPLE FRANÇAIS
Aux cours des âges, la France a assimilé des groupes ethniques très divers qui
ont progressivement constitué le peuple français. Les tribus celtes arrivent des
régions danubiennes; elles appartenaient par la langue et les coutumes au groupe
indo-européen. Après suit l’époque de la domination romaine en Gaule. L’histoire de
la France est marquée aussi par d’autres invasions le plus souvent brutales: les
Germains dès le V-e siècle; les Normands, peuple d’origine scandinave, au X-e
siècle. Il faut noter aussi l’existence, dans certaines régions, de populations d’un
caractère ethnique nettement particulier: Bretons, Alsaciens, Flamands, Basques,
Catalans. A toutes époques, la France a attiré de nombreux étrangers qui souvent s’y
sont installés définitivement: Espagnols et Italiens aux XVI-e et XVII-e siècles,
Polonais au XVIII-e, Russes au XIX-e. Depuis un siècle, elle connaît aussi une
immigration: au cours des dernières années sont arrivés successivement des immigrés
italiens et polonais, espagnols et portugais, puis, plus récemment, maghrébins, turcs,
africains et asiatiques.

6
ETHNIES, CULTURES ET LANGUES
Le français est une langue romane, issue du latin populaire. Il résulte de la
romanisation de la Gaule septentrionale. En effet, en Gaule, le latin avait peu à peu
éliminé le gaulois (langue celtique) disparu vers 500 apr. J.-C. A partir de cette
époque, l’influence du substrat gaulois et le déclin de la vie culturelle altérèrent
rapidement le latin populaire, et d’une façon différente dans les diverses régions: dans
la moitié nord, les dialectes d’oïl (constituant l’ancien français au sens large); dans la
moitié sud, les dialectes d’oc. Le dialecte de l’Ile-de-France, le francien, devint, aux
XIV-e et XV-e s., le moyen français. C’est de lui que dérive directement la langue du
XVI-e s., qui, épurée, fixée et codifiée par une élite sociale et culturelle, devint le
français classique (XVII-e s), très proche du français moderne. Le français est alors
une langue littéraire et diplomatique prestigieuse, puis une langue internationale
répandue dans tous les milieux cultivés (XVIII-e s.), refoulant les dialectes et les
langues régionales dans les milieux populaires des provinces, puis dans les milieux
strictement ruraux.
Grâce au prestige culturel dont le français a joui au cours de son histoire, il
s’est imposé comme langue nationale et officielle en France et dans des territoires
adjacents (les îles anglo-normandes, le Luxembourg, la Belgique romane, la Suisse
romande, la principauté d’Andorre), ainsi que dans une très grande partie des anciens
territoires coloniaux (en Afrique, en Amérique et en Asie), où il a parfois donné lieu à
des variétés spécifiques (comme le français canadien du Québec). Aujourd’hui la
langue française est parlée dans le monde par près de 120 millions de personnes. Elle
l’est sur tout le territoire français (métropole et DOM — TOM). Elle est la langue
officielle de Haïti. Elle est parlée dans l’île Maurice, dans une partie de la Louisiane
et au Vanuatu. Le français jouit d’un statut théoriquement égal à celui de l’anglais
dans les institutions internationales.
On se sert souvent de la notion «français» pour désigner toutes les variantes
d’oïl, c’est-à-dire les dialectes parlés en France et en Belgique (wallon, picard,
lorrain). La plupart de ces dialectes ont reculé devant l’expansion de la langue

7
standard, et le domaine gallo-roman présente une situation de diglossie (français/
dialecte) ou de monolinguisme (surtout dans une vaste zone autour de Paris).
De toutes les langues romanes, le français s’éloigne le plus des structures
latines grâce à une romanisation tardive, à l’influence profonde du substrat celtique
(traces au nord et au sud de la frontière entre oïl et oc) et du superstrat germanique
(traces particulièrement très nettes dans la partie romane de la Belgique) et à
l’élaboration renouvelée de la langue littéraire et officielle, soumise à des
interventions normatives dès le 16 siècle.
Le français est illustré par une abondante littérature dès le 12-e siècle (les plus
anciens témoignages datent du 9-e siècle). Au début, les dialectes périphériques
(picard, normand, champenois, wallon et anglo-normand) sont dominants. A partir du
13-e siècle, le dialecte central de l’Ile-de-France (Paris et le territoire entre la Seine,
l’Oise, l’Aisne et la Marne), le «françois», fait reculer les dialectes environnants: son
statut de moyen terme et le prestige de la dynastie capétienne favorisent ce processus.
A la fin de la période de l’ancien français (vers 1360—380), le dialecte de l’Ile-de-
France était devenu le plus important du point de vue littéraire et culturel. Pendant la
période du moyen français (fin 14-e siècle — fin 16-e siècle), la position du
«françois», est renforcée — surtout au 16-e siècle —, grâce à une politique
d’annexions et de centralisation des rois et grâce aux efforts des humanistes et des
imprimeurs. Il s’impose comme langue officielle et scientifique, en France, et son
prestige à l’étranger s’accroît. Au 17-e siècle, le français entre dans une nouvelle
phase de son développement: celle du français classique (17—18-e siècles) et du
français moderne (19—20-e siècles), caractérisée par la réduction de la variation
lexicale et syntaxique et par une extension du vocabulaire technique. A l’âge
classique, le français devient la langue culturelle et politique de l’Europe savante:
illustré par une littérature et une philosophie brillantes, il sert de modèle aux classes
cultivées. Au 19-e siècle, quand le développement progressif de la scolarisation
diffuse le «français national» (idéal de la Révolution française, qui devient une réalité
seulement à l’issue de la première guerre mondiale), la langue française voit se
séparer l’usage écrit des usages oraux (variétés géographiques et sociales).

8
Dans certaines régions périphériques, de véritables langues restent très
vivantes, grâce au maintien de communautés ethniques et culturelles homogènes.
Depuis 1789, la diversité ethnique a eu tendance à s’effacer devant les progrès de la
conscience nationale et le processus d’intégration politique, économique, sociale et
culturelle. Mais, surtout depuis la dernière guerre, un mouvement inverse se dessine.
On a commencé à revitaliser la «province» et de développer une politique de
régionalisation. Il est à noter qu’il existe en France les régions avec les coutumes, les
modes de vie et même les langues assez particuliers. Parlons brièvement de ces
régions.
La Bretagne. C’est l’unique région de la France d’un type de langue et de
culture antérieures à la conquête romaine. On parle en Bretagne le français, le breton
et le gallo. Le breton est la seule langue celte parlée en Europe Continentale. Les
Bretons ont une culture d’inspiration religieuse, des traditions populaires très
vivantes, une littérature et une presse en breton.
L’Occitanie. L’occitan (langue d’oc) s’est conservée dans une partie du
Centre et du Midi de la France. Le territoire couvert par l’occitan dans le sud du pays
correspond en grande partie à celui de la Provincia narbonensis, province romaine
depuis 122 av. J.-C. Ce territoire méditerranéen — habité autrefois par des peuples
méditerranéens, celtes et ligures, auxquels s’ajoutèrent des colons grecs — a connu
une romanisation complète et a vu s’épanouir une civilisation brillante, celle des
troubadours, aux 12-e et 13-e siècles. Cette civilisation — recourant à l’occitan
comme langue littéraire et officielle — a été détruite par les croisades contre les
Albigeois (1208—1229) et par la politique des annexions, entre le 13-e et le 16-e
siècles.
La longue déchéance de la culture occitane a suscité, dès le 16-e siècle,
quelques réactions visant à restaurer la culture et à sauvegarder la langue occitane. Le
principal mouvement de renaissance a été celui lancé par un groupe de littérateurs et
de savants, le Félibrige, centré autour du poète Frédéric Mistral. Le Félibrige était le
mouvement littéraire associé au nom de Felibre, poète languedocien du Moyen Age.

9
Aujourd’hui le sud de la France présente une situation de diglossie, et le
nombre de locuteurs capables de parler couramment l’une ou l’autre variété occitane
ne semble pas dépasser les 5 millions. L’occitan jouit de certains droits (comme
«langue ethnique») et fait l’objet d’une courageuse politique de revalorisation qui
comporte une importante activité linguistique.
L’occitan, qui est aussi parlé dans une partie de l’ouest de l’Italie (dialecte
provençal) et dans le Val d’Aran en Espagne (dialecte gascon), témoigne d’une assez
grande variation. Sa délimitation par rapport à la langue d’oïl suit un tracé complexe;
entre les deux zones, au nord du Limousin et de l’Auvergne, il y a une zone de
transition, appelée «le croissant». On distingue en général les variétés suivantes (qui
se différencient par des traits phonétiques, morphologiques et lexicaux): le limousin
(nord de la Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne), l’auvergnat (Puy-de-Dôme, Haute-
Loire), l’alpin-dauphinois ou vivaro-alpin (Ardèche, Drôme, Hautes-Alpes), qui
forment le nord-occitan; le languedocien (dont le domaine s’étend de la Garonne et
de l’Ariège au Rhône) et le provençal (du Rhône au comté de Nice), qui constituent
l’occitan moyen ou central; le gascon dans le territoire de l’ancienne Aquitania.
Attesté à partir de la fin du 10-e siècle, et abondamment par des textes
littéraires à partir du 12-e siècle, l’occitan a développé une norme littéraire et
linguistique au moyen âge (cette langue plus ou moins codifiée est généralement
désignée par le terme d’ancien provençal). Les Felibres ont essayé de recréer une
langue codifiée en se basant sur le provençal. Actuellement on préconise une norme
graphique basée surtout sur le languedocien (le représentant le plus conservateur de
l’occitan), qui permet de coiffer les différentes variétés (assez différentes du point de
vue phonétique) et d’assurer la continuité avec la langue médiévale.
Langue gallo-romane, l’occitan se rapproche du francoprovençal par son
vocalisme et du catalan par un très grand nombre de traits morphologiques et
lexicaux (il y a aussi quelques isoglosses avec l’ensemble du domaine ibéro-roman).
Par sa flexibilité morphologique (productivité dérivationnelle; nette distinction des
formes verbales), il se rapproche aussi, typologiquement, de l’italien. Son lexique

10
reflète certaines influences substratales (méditerranéen, ibère) et quelques traces du
grec, mais peu d’influences germaniques.
Le Pays basque s’étend largement en France et en Espagne. Labourd, Soule et
Basse-Navarre sont les provinces historiques du Pays basque français. Il comprend
une région fortement touristique, avec la côte atlantique, une région montagneuse, et
une partie de la vallée de l’Adour. Les Basques, volontiers aventureux, tenaces,
luttent pour la reconnaissance de leurs droits et la réunification de leurs 7 provinces.
Les Basques parlent une langue agglutinante, le basque, d’un type unique en
Occident.
Le catalan est langue d’origine romane (branche des parlers occitans), parlée
en Catalogne. (Pyrénées orientales) des deux côtés de la frontière franco-espagnole;
il est aussi la langue officielle de la principauté d’Andorre. La position géographique
même du catalan et les contacts étroits, à l’époque médiévale, avec la culture
provençale et française, expliquent que le catalan manifeste des convergences avec
les langues gallo-romanes et avec les langues ibéro-romanes. Son statut a été et est
toujours un sujet de controverse, mais il convient de noter que plusieurs traits
phonétiques et certaines caractéristiques lexicales plaident en faveur d’une
appartenance au domaine gallo-roman.
Les Flamands qui habitent près de la frontière belge utilisent le flamand. Le
flamand c’est le parler sud-néerlandais, l’une des trois langues officielles de la
Belgique avec l’allemand et le français.
En Alsace et au nord-est de la Lorraine on utilise l’alsacien, langue dérivée
de l’allemand qui présente l’ensemble des dialectes germaniques.
Le corse — langue romane parlée en Corse. Cette langue est riche en
expressions sonores et imagées, chaude par son accent, chantant, elle est à l’image de
l’histoire de l’île et de ses profondes mutations coloniales; de la Méditerranée qui
l’entoure, elle conserve les traces des différents peuples, qui l’ont côtoyée, de
l’Espagne à l’Italie, de la France à L’Afrique du nord.

11
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La France est ouverte sur la mer Baltique.
2 Les tribus celtes sont arrivés des régions danubiennes.
3 La France a pour voisin l’Espagne au nord.
4 Le plus grand fleuve français est la Seine.
5 Le substrat du français est le gaulois.
6 Le français dérive du dialecte francien.
7 Dans le midi de la France on parle le breton et le gallo.
8 L’Occitanie est connue par les troubadours.
9 Le Félibrige était le mouvement littéraire pour la
renaissance de la culture occitane.
10 L’alsacien est dérivé du provençal.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Les Alpes sont 2. Le domaine semi-continental est
a) les massifs anciens caractérisé par
b) les chaînes récentes a) l’été chaud et sec
c) les bassins sédimentaires b) l’été chaud et orageux
c) l’été frais

3. Le fleuve qui a 525 km de longueur 4. La Gaule a subi l’invasion des


c’est Normands
a) la Loire a) au X-e siècle
b) le Rhône b) dès le V-e siècle
c) la Garonne c) au XVI-e siècle

12
5. Les plus anciens témoignages 6. Dans une partie du Centre et du Midi
littéraires du français datent de la France s’est conservé
a) du XIII –e siècle a) l’occitan
b) du VIII –e siècle b) le breton
c) IV-e siècle c) le flamand

Terminez les phrases de façon significative


1. La France a pour voisins: ______________________________________
2. On peut nommer quatre grands domaines climatiques en France: _______
3. L’histoire de la France est marquée par des invasions le plus souvent
brutales:_____________________________________________________
4. Aujourd’hui la langue française est parlée dans le monde ______________
5. L’occitan (langue d’oc) s’est conservée ____________________________
6. On distingue en général les variétés suivantes de l’occitan _____________
7. Le catalan est parlé ____________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Nommez les pays voisins de la France.
2. Parlez du relief français; indiquez les plus hauts massifs montagnards.
3. Montrez sur la carte les montagnes et les plaines, caractérisez-les.
4. Parlez des domaines climatiques en utilisant la carte.
5. Quels sont les plus grands fleuves français? Parlez de leur importance pour
l’économie du pays.
6. Parlez de la formation de la nation française. Quels groupes ethniques
existent-ils sur le territoire de la France?
7. Parlez des dialectes d’oïl et des dialectes d’oc.
8. Par quoi les DOM se distinguent des TOM?
9. Situez sur la carte l’emplacement des communautés ethniques.

13
10. Observez la carte sur la diversité linguistique de la France, précisez les
territoires où on parle le catalan, l’occitan, le flamand, le breton, le basque,
l’alsacien.

Les sujets à développer


1. La caractéristique des différences climatiques en France.
2. La France dans la période de la domination romaine en Gaule.
3. Les périodes dans la formation de la langue française.
4. Les dialectes du sud de la France.

2. L’HISTOIRE

LA GAULE CELTE
Au V-e siècle av. J.-C., les Celtes arrivent de l’Est et créent la civilisation
gauloise. Un commerce actif anime le Rhône et la Seine. Les envahisseurs qui se
fixent sur le territoire de la France actuelle s’appellent les Gaulois. Les Gaulois
morcellent le pays en un grand nombre de petits Etats. C’étaient les gens en plein
essor (intelligents, pratiques, grands cultivateurs en temps de paix), mais divisés et
insuffisamment organisés.

LA GAULE ROMAINE
Rome s’empare de la Gaule méridionale et l’intègre à son système
économique et politique (la future Narbonnaise). César conquiert l’ensemble du
territoire gaulois de 58 à 51 av. J.-C. et vainc Vercingétorix (52 av. J.-C.). Pendant
quatre siècles, les Gallo-Romains développent une civilisation originale et le latin
remplace le gaulois. Les anciennes cités se transforment, de nouvelles villes se
construisent: Arles, Narbonne, Nîmes, Vienne, Saintes, Autun, Lyon. La Gaule
romaine était divisée en quatre provinces: Narbonnaise, Aquitaine, Belgique,
Celtique. Les grandes villes étaient reliées entre elles par un magnifique réseau

14
routier, dont Lyon constituait le pivot. La culture latine suscite en Gaule une
littérature d’inspiration généralement chrétienne. L’instruction se développe.
Marseille, fondée par des colons grecs, devient l’Athènes de l’Occident. Les vestiges
des monuments de la civilisation romaine se trouvent en Provence: arènes et théâtre
d’Arles, qui était capitale des Gaules au IV-e s.; théâtre et arc de triomphe d’Orange, etc.

DU BAS MOYEN AGE AU XV-E SIÈCLE


Au III-e s., la Gaule subit les premières invasions germaniques. Au V-e s. elle
est envahie par les Germains dont une partie gagne la Méditerranée (Vandales,
Suèves); d’autres se partagent la Gaule et fondent des royaumes barbares (Burgondes,
Francs, Wisigoths). Les Francs, tribu germanique, conquièrent la Gaule et Clovis, roi
des Francs, se fit baptiser à Reims. Sa conversion au christianisme assura aux
Mérovingiens une place prépondérante en Occident. Clovis fonde la monarchie
franque, prend Paris pour capitale. Mais, selon l’usage patriarcal, ses descendants se
partagent le royaume, qui, après Dagobert, est divisé en trois Etats. Le désordre
règne, le pouvoir passe aux maires du palais, dont le dernier, Pépin le Bref, fonde la
dynastie carolingienne en prenant le titre royal en 751. En 800 Charlemagne devient
empereur. Afin de remettre de l’ordre dans l’empire, il concentre entre ses mains le
pouvoir politique et le pouvoir religieux. Pendant trois quarts de siècle, France,
Allemagne et Italie se trouvaient réunies (ayant une seule langue, une seule Eglise et
une seule culture). Mais la Francia occidentalis s’individualise et le traité de Verdun
(843) détermine ses trois Etats. L’Empire carolingien se désagrège en seigneuries
autonomes.
Sous les Mérovingiens la culture et l’enseignement se réfugient dans les
cloîtres et les paroisses. Charlemagne, décidé à favoriser la naissance d’une nouvelle
culture, s’entoure de savants et d’écrivains de tous pays avec l’aide de qui il fonde
l’Ecole du Palais et établit un plan de réforme de l’enseignement.
En 987 Hugues Capet fonde la dynastie des Capétiens.
Les invasions normandes ont déterminé en France une crise profonde. Les
églises, les campagnes, les villages sont dévastés, le commerce et la vie culturelle

15
paralysés. De cette crise et de sa principale conséquence, l’affaiblissement du pouvoir
royal, est née la féodalité. C’est dans le cadre de la féodalité que se développe la
chevalerie. Au XI-e s., tandis que de nouveaux ordres religieux se créent en France,
la chevalerie se lance dans les aventures des premières croisades.
Aux XI-e et XII-e s. on assiste à une prodigieuse renaissance artistique. L’art
roman, harmonieux et sobre, se diversifie selon les provinces et se répand dans tout
l’Occident. A la fin du XII-e s. Paris devient le pôle d’attraction et le centre de
rayonnement de la culture occidentale. Cette culture, fondée sur la foi chrétienne, va
s’exprimer dans la cathédrale gothique. D’Ile-de-France, où il est né, l’art gothique
gagnera peu à peu toute l’Europe. L’unité et le renforcement du royaume sont
l’oeuvre de Philippe Auguste, qui, le premier, se nomme roi de France et fixe la
capitale à Paris. Il réorganise et renforce le pouvoir royal.
La dynastie capétienne, auréolée de la sainteté de Louis IX (1226—1270), n’a
pas son égal en Europe. Philippe le Bel affirme l’hégémonie de l’Etat. Les XIV et XV
siècles sont caractérisés par des difficultés économiques. La «peste noire» tue le tiers
de la population (1347—1351). La guerre de Cent Ans (1337—1453) oppose les rois
d’Angleterre, qui revendiquent le trône de France, à la dynastie des Valois.
Le XIII s. voit le triomphe de l’esprit chrétien dans l’art, la littérature et les
universités. L’esprit courtois se développe dans la haute société; dans les villes est
née une classe nouvelle, la bourgeoisie. Cependant, d’abord dans le midi de la
France, puis au nord, le système féodal a progressivement fait place à une vie
nouvelle. Dans la haute société et dans les cours s’introduisent des moeurs plus
raffinées, le goût d’une vie élégante et luxueuse. La courtoisie, faite de politesse,
d’amour, transforme à nouveau la chevalerie: c’est une première forme d’humanisme,
qui s’exprime chez les troubadours, puis chez un Chrétien de Troyes ou dans le
Roman de la Rose. C’était aussi la période du renouveau du commerce. Malgré le
mauvais état des routes, la circulation se développe et donne naissance aux foires;
dans les villes, les artisans se groupent en corporations; déjà le capitalisme s’organise
en sociétés avec les filiales et des «facteurs» à l’étranger.

16
L’éducation se trouve entre les mains de l’Eglise: elle a d’abord créé les
écoles monastiques, puis, dans les villes les écoles capitulaires. Les Ecoles de Paris se
constituent en corporation: ainsi naît l’université de Paris, avec sa charte, ses
privilèges et son organisation en facultés et en collèges, internats pour étudiants peu
fortunés. L’université de Paris deviendra la Sorbonne. A son exemple, les universités
se multiplient peu à peu (Toulouse, Montpellier, Orléans) et deviennent de véritables
foyers de culture.

LA RENAISSANCE
Au XVI-e s., l’économie française est en plein essor. Les grands fiefs sont
absorbés par la royauté; l’unification territoriale confirme le pouvoir royal; son
ordonnance de Villers-Cotterêts (1539) ordonne que tous les actes de justice soient
rédigés en français. Les guerres d’Italie (1494—1559) font pénétrer en France
l’influence italienne. Sous la régence de Catherine de Médicis commencent les
guerres de Religion qui étaient marquées par des atrocités (massacre de la Saint-
Barthélemy, le 24 août 1572). Henri IV rétablit la paix religieuse (édit de Nantes,
1598) et l’autorité de l’Etat. Le redressement est interrompu par l’assassinat du roi en
1610. La mort de Louis XIII, après celle de Richelieu, laisse une régence à Anne
d’Autriche et à Mazarin.
A partir de 1610, dans les salons mondains se répandent l’esprit moderne, le
raffinement du langage et des manières et l’art de la conversation qui aboutiront à la
préciosité. Cette époque était marquée par les tragédies de Corneille, par l’oeuvre de
Pascal chez qui s’associent l’esprit de géométrie du savant et une expérience
spirituelle unique et, enfin, par le rationalisme de Descartes qui marquera la culture
française durant trois siècles. L’esprit moderne se traduit en Europe par un art
nouveau, le baroque qui triomphe avec le ballet de cour, l’opéra et la pastorale.
Les désordres de la Fronde marquent profondément le jeune Louis XIV, qui,
après la mort de Mazarin (1661), prend personnellement le pouvoir. La centralisation
administrative se renforce. A la suite des guerres, la France s’agrandit de l’Artois, du
Roussillon, de la Franche-Comté, d’une partie du Hainaut et de Strasbourg. Avec

17
Louis XIV («Roi-Soleil»), la majesté royale est l’objet d’un véritable culte: c’est la
monarchie de droit divin. Sous la direction personnelle de Louis XIV était édifié
Versailles, un magnifique palais. Pendant plus d’un demi-siècle, tout s’ordonne
autour du souverain: la religion, les lettres, les arts, l’industrie, et la France atteint à
l’apogée de sa puissance et de sa gloire.

LE SIÈCLE DES LUMIÈRES


Le long règne de Louis XV est marqué par les difficultés financières et par la
division des classes sociales. La bourgeoisie, ouverte aux idées des philosophes, aux
Lumières, critique le régime; la lutte s’engage contre le principe d’autorité sous
toutes ses formes: le «philosophe» combat pour faire triompher les «Lumières»,
c’est-à-dire l’esprit scientifique, la raison, la liberté, la tolérance, le progrès et la
justice sociale. C’était le temps d’Alembert, de Voltaire, de Rousseau, le temps de
l’apparition de l’Encyclopédie, vaste ouvrage collectif qui, sous la direction de
Diderot, constitue à la fois la somme philosophique et le miroir du siècle.

LA RÉVOLUTION ET L’EMPIRE
Les idées et les critiques des philosophes, l’exemple des Etats-Unis
d’Amérique, la crise financière et la misère du peuple ont rendu la Révolution
inévitable. Celle-ci était déclenchée par la réunion des Etats Généraux qui étaient
transformés en Assemblée nationale constituante. La prise de la Bastille le 14 juillet
1789, symbole de l’absolutisme, marquait le renversement de la monarchie absolue.
Ensuite le 4 août 1789, l’abolition du régime féodal et en 1791— rédigée par
la Constituante et précédée de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen la
Constitution qui établit une monarchie constitutionnelle.
La fuite du roi à Varennes (1791), la déclaration de guerre à l’Autriche
menaçante, les défaites, la pénurie conduisent à la chute de la monarchie (le 10 août
1792), puis aux massacres de Septembre. L’Assemblée législative cède la place à la
Convention (1792—1795). La Convention abolit la royauté et substitue au calendrier

18
grégorien le calendrier révolutionnaire: 1792 sera l’an 1 de la République dont la
devise est liberté, égalité, fraternité.
La condamnation et l’exécution de Louis XVI, le 21 janvier 1793, suscitent la
formation de la première coalition. Face à cette menace, un Comité de salut public est
créé en avril 1793. Jugés trop timorés, les Girondins sont renversés par la
Convention, que dominent alors les Montagnards. Le chef des Montagnards,
Robespierre, entre au Comité de salut public et organise la Terreur. Il est renversé par
la Convention, le 9 thermidor (27 juillet 1794), et guillotiné. Une période de réaction
s’ouvre, avec le Directoire (1795—1799), renversé par le coup d’Etat du 18 brumaire
(9 novembre 1799), qui donne le pouvoir à Bonaparte (Premier Consul).
Napoléon était sacré le 2 décembre 1804. Il est devenu empereur, et a conquis
l’Europe et créé une France de 130 départements. Il était vainqueur sur terre, mais
battu sur mer à Trafalgar par l’Angleterre (1805). Sa politique intérieure est
compromise par un état de guerre permanent. Le grave échec de la campagne de
Russie (1812) donne le signal de la coalition générale qui l’abat en 1814 et après
l’épisode des Cent-Jours, en 1815 (le 18 juin à Waterloo). L’empire napoléonien
laisse une France appauvrie, mais fortement organisée: l’administration préfectorale,
les lycées, le Code civil témoignent du génie organisateur de Napoléon et de sa
volonté centralisatrice.

DE LA RESTAURATION A LA III-E RÉPUBLIQUE


D’abord Louis XVIII, puis Charles X font la tentative de restauration de
l’ordre ancien mais ils ne parviennent à concilier la restauration des valeurs
traditionnelles de l’Ancien Régime et les exigences de l’esprit nouveau. Cette
tentative aboutit à la révolution de Juillet 1830. La monarchie de Juillet (Louis-
Philippe de 1830—1848) est dominée par la bourgeoisie. La révolution de 1848 signe
la condamnation définitive du régime et ramène la II-e République, mais le président
de la République, Louis-Napoléon Bonaparte, accomplit le 2 décembre 1851, un coup
d’Etat et le 2 décembre 1852, il restaure l’empire (Seconde Empire) et prend le nom
de Napoléon III.

19
Après 1815, la bourgeoisie triomphe, capitaliste et libérale, elle suscite une
civilisation qui favorise la révolte des jeunes générations et le développement du
romantisme. Le Romantisme marque un tournant dans la culture européenne. Il
pénètre en France au début du XIX-e siècle et s’affirme comme un prolongement de
la Révolution: une révolution dans l’art et la littérature et jusque dans la conception
de la vie.
Napoléon III organise une brillante expansion économique mais la guerre
franco-allemande de 1870 aboutit à la chute du régime.
Après 80 ans de troubles, la France a connu sous la III-e République
(1871—1940) une période de stabilité politique qui lui a permis de constituer un
vaste empire colonial et d’accroître son influence dans le monde.
Les premières années de la III-e République étaient marquées par événements
de la Commune, ensuite la France a cédé l’Alsace et une partie de la Lorraine à
l’Allemagne. La crise économique des années 30 atteint la France en 1932.
L’agriculture est durement frappée par la chute des prix accélérée en 1932—1935 par
de bonnes récoltes de blé et de vin. L’indice global de la production industrielle qui
était monté à 140 en 1930 retombe à 96 en 1932. Les exportations diminuent. Le
déficit budgétaire atteint 10 milliards de francs en 1933. On dénombre plus d’un
demi-million de chômeurs complets auxquels s’ajoutent plusieurs centaines de
milliers de chômeurs partiels.
La crise économique des années trente et la montée du nazisme en Allemagne
aggravent la situation. Après avoir cru échapper aux hostilités par les concessions
faites à Hitler à Munich en 1938 (la signature des désastreux accords), le nouveau
président du Conseil, Edouard Daladier, engage le pays dans la Seconde Guerre
mondiale. Quand l’Allemagne envahit la Pologne la France lui déclare la guerre
(3 septembre 1939).
La débâcle de l’armée devant l’invasion nazie, en mai 1940, amène
l’écroulement de la III-e République: le 10 juillet le Parlement donne tout pouvoir à
Pétain qui met en place à Vichy, capitale provisoire. Le nouveau régime, qui prétend
effectuer la révolution nationale, collabore odieusement avec l’occupant.

20
La Résistance, qui rassemble tous ceux qui veulent continuer le combat contre
l’occupant, prend des formes variées. Le général de Gaulle, qui le 18 juin 1940, lance
de Londres son célèbre appel à la Résistance, rassemble les Français de l’extérieur.
Obtenant le ralliement de l’Afrique équatoriale française, il organise des forces qui
reprennent le combat aux côtés des Alliés. Installé à Alger en juin 1943, il devient
président du Comité Français de Libération Nationale, puis chef du Gouvernement
Provisoire de la République Française.
Les patriotes qui, sur le territoire national, engagent la lutte contre le
gouvernement de Vichy et contre l’occupant s’organisent en mouvements et
réseaux; des «maquis» se créent. La Résistance joue un rôle important dans la
Libération de la France qui commence le 6 juin 1944 avec le débarquement anglo-
américain en Normandie. Ainsi, en 1944, des forces françaises, formées sur place
et d’autres débarquées avec les Alliés en Normandie et en Provence (août), ont pris
part à la Libération de Paris, insurgé et libéré le 25 août 1944 par le général
Leclerc, et à celle de l’ensemble du territoire. Elles participent à l’écrasement
définitif du III-e Reich en 1945.

LES TRENTE GLORIEUSES (1945—1973)


Installé à Paris en août 1944, le Gouvernement Provisoire de la République
présidé par le général de Gaulle s’inspire du programme du Conseil National de la
Résistance et fait retour à la démocratie, aux réformes économiques et sociales.
L’élaboration d’une nouvelle Constitution (octobre 1946) fonde la IV République,
qui assure l’essor économique, la réconciliation franco-allemande et la
décolonisation, d’abord en Indochine (1946—1954), en Algérie ensuite.
Le retour du général de Gaulle au pouvoir (qu’il avait quitté le 20 janvier
1946) à la suite de l’émeute d’Alger des partisans de l’Algérie française le 13 mai
1958 aboutit à la mise en place de la V-e République (octobre 1958). De Gaulle met
fin à la guerre d’Algérie, assure la décolonisation, rend son prestige à l’Etat et à la
France. Mais l’agitation des étudiants, puissantes grèves (mai-juin 1968) affaiblissent
son autorité. Mis en échec au référendum de 1969, il démissionne. Georges

21
Pompidou lui succède à la présidence de la République. Les 30 années d’une
croissance économique s’achèvent en 1973: une crise naît.

LA CRISE (1977—1997) ET L’EMBELLIE ÉCONOMIQUE


En 1974, sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing (le premier président
non gaulliste de la V-e République), la France doit faire face à une crise économique:
les difficultés économiques et sociales s’accumulent. En 1981 François Mitterrand,
socialiste, est élu président de la République. La crise économique et le chômage
s’accentuant, une majorité de droite est élue en 1986. Le président du RPR
(«Rassemblement pour la République»), gaulliste, J. Chirac devient Premier ministre.
Il est vaincu par Mitterrand à l’élection présidentielle de 1988. Les gouvernements
des socialistes maîtrisent l’inflation, mais ne peuvent réduire le chômage. La France
participe à la guerre de Golfe (1991) et approuve par référendum le traité de
Maastricht (1992). La victoire de la droite aux élections de 1993 provoque la
cohabitation; Edouard Balladur (RPR), Premier ministre, poursuit le redressement
économique (défense du franc, privatisation). En 1995, Jacques Chirac est élu
président de la République. Il nomme Alain Juppé Premier ministre. Quand la gauche
plurielle (socialistes, écologistes, communistes, etc.) remporte les élections, J. Chirac
nomme Premier ministre L. Jospin qui obtient des succès contre le chômage et contre
le déficit public: la France peut utiliser l’euro le 1-er janvier 1999.

22
CHEFS D’ÉTAT ET RÉGIMES

Mérovingiens (Меровинги)

Clovis I (ХлодвигI) 481–511 Roi des Francs


Clotaire I-er (Лотарь I) (roi de 511–561 Jusqu’en 558, partage avec ses frères
Soissons (Суассон); seul roi à partir le royaume de Clovis (agrandi)
de 558)
Caribert (Кариберт)(Paris) 561–567
Gontran (Bourgogne (Бургундия) 561–593
Chilpéric I-er (Хильперик I) 561–584
(Neustrie (Нейстрия)
Sigebert I -er (Сигеберт I) 561–575
(Austrasie (Австразия)
Clotaire II (Лотарь II) (Neustrie; 584–629 Fils de Chilpéric 1-er
seul roi à partir de 613)
Dagobert I-er (Дагобер(т) I) 629–639 Fils de Clotaire II; réunifie un
royaume affaibli
23
Sigebert II (Сигеберт II) 639–656 Ces deux fils de Dagobert laissent
(Austrasie) gouverner des maires du palais
Clovis II (ХлодвигII) (Neustrie- 639–657
Bourgogne)
Clotaire III (Лотарь III) (Neustrie) 657–673
Thierry III (Тьерри III) (Neustrie) 673–691
Clovis III (ХлодвигIII) (Neustrie) 691–695 Thierry III et Clovis III, les premiers
«rois fainéants»
Childebert III (Хильдеберт III)
695–711
(Neustrie)
Dagobert III (Дагобер(т) III) Pépin de Herstal, maire du palais
711–715
(Neustrie) d’Austrasie, gouverne
Chilpéric II (choisi par la Neustrie) 715–721 Vaincu par Ch. Martel, fils de Pépin
(Хильперик II) de Herstal
Clotaire IV (Neustrie) (Лотарь IV) 717–719 Fils de Chilpéric II; désigné par Ch.
Martel contre son père
Thierry IV (Тьерри IV) 721–737 Ch. Martel gouverne (jusqu’à sa
mort, en 741)
Childéric III (Хильдерик III) 743–751 Pépin le Bref gouverne (à partir de 741)

Carolingiens et ancêtres des Capétiens


(Каролинги и предшественники Капетингов)
Pépin le Bref (Пипин Короткий) 751–768 Prend le titre de roi des Francs en 751
Charlemagne (Карл Великий) 768–814 devient empereur en 800
Louis I-er le Pieux ou le Débonnaire 814–840 Empereur
(Людовик I Благочестивый)
Charles II le Chauve 840–877 843 (Traité de Verdun avec Louis le
(Карл I Лысый) Germanique): l’empire est divisé en
trois
Louis II le Bègue (Людовик II 877–879
Заика)
Louis III et Carloman 879–882
(Людовик III и Карломан) 879–884 Frère du précédent
24
Charles III le Gros 884–887 Empereur de 881 à 887
(Карл III Толстый)
Charles III le Simple 898–923
(Карл III Простоватый)
Robert I-er (Роберт I) 922–923 Frère d’ Eudes; duc de France, élu roi
Raoul de Bourgogne 923–936 Gendre de Robert I-er, duc de
(Рауль Бургундский) France, élu roi
Lothaire (Лотарь) 954–986 Fils de Louis IV
Louis V le Fainéant 986–987 Fils de Lothaire
(Людовик V Ленивый)
Capétiens (Капетинги)
Capétiens directs (Прямые Капетинги)

Hugues Capet (Гуго Капет) 987–996


Robert II le Pieux 996–1031
(Роберт II Благочестивый)

25
Henri I-er (Генрих I) 1031–1060
Philippe I-er (Филипп I) 1060–1108
Louis VI le Gros 1108–1137 Le premier Capétien qui dispose
(Людовик VI Толстый) d’un solide domaine royal
Louis VII le Jeune 1137–1180
(Людовик VI Юный)
Philippe II Auguste 1180–1223
(Филипп II Август)
Louis VIII le Lion 1223–1226 Epouse Blanche de Castille
(Людовик VIII Отважный)
Louis IX (Saint- Louis) 1226–1270 Canonisé en 1297
(Людовик IX Святой)
Philippe III le Hardi 1270–1285
(Филипп III Смелый)
Philippe IV le Bel 1285–1314
(Филипп IV Красивый)
Louis X le Hutin 1314–1316 Fils aîné de Philippe le Bel
(Людовик X Сварливый)
Jean I-er le Postume 4 jours en
(Иоанн I Посмертный) 1316
Philippe V le Long 1316–1322 2-e fils de Philippe le Bel
(Филипп V Длинный)
Charles IV le Bel 1322–1328 3-e fils de Philippe le Bel
(Карл IV Красивый)

Valois
Philippe VI de Valois 1328–1350 Neveu de Philippe le Bel
Début de la guerre de Cent Ans
Jean II le Bon (Иоанн II Добрый) 1350–1364
Charles V le Sage 1364–1380
(Карл V Мудрый)

26
Charles VI le Bien-Aimé ou le Fol 1380–1422
(Карл VI Безумный)
Charles VII (Карл VII) 1422–1461 Fin de la guerre de Cent Ans
Louis XI (Людовик XI) 1461–1483
Charles VIII (Карл VIII) 1483–1498 Entame les guerres d’Italie
Louis XII le Père du peuple 1498–1515
(Людовик XII Отец народа)
François I-er (Франциск I) 1515–1547 Incarne la Renaissance française
et instaure l’absolutisme royal
Henri II (Генрих II) 1547–1559 Epouse Catherine de Médicis
François II (Франциск II) 1559–1560
Charles IX (Карл IX) 1560–1574
Henri III (Генрих III) 1574–1589

Bourbons (Бурбоны)
Henri IV (Генрих IV) 1589–1610 Met fin aux guerres de Religion
Louis XIII le Juste 1610–1643 Eut pour ministre Richelieu
(Людовик XIII Справедливый)
Louis XIV le Grand (le Roi-Soleil) 1643–1715
(Людовик XIV Великий
(Король-Солнце)
Louis XV le Bien-Aimé 1715–1774
(Людовик XV Любимый)
Louis XVI (Людовик XVI) 1774–1792 Assemblée nationale constituante
du 9 juil. 1789 à sept.1791;
Assemblée législative d’oct. 1791
à sept.1792. Suspendu le 10 août
1792; guillotiné le 21 janv. 1793

I-re République
Convention nationale Sept. Chute de Robespierre 27
1792–1795 juil.1794, fin de la Terreur

27
Directoire 1795–1799 Cinq Directeurs. Coup d’Etat de
Bonaparte le 18 brumaire (9 nov.
1799)
Consulat 1799–1804 Bonaparte Premier consul, puis
consul à vie (1802)
I-re Empire
Napoléon I-er 1804–1814 Sacré empereur le 2 déc.1804;
1815 Première abdication (à Fontaine-
bleau) le 6 avr. 1814
Cent-Jours: du 20 mars (Waterloo
le 18 juin) au 22 juin (seconde
abdication)
Napoléon II 1814 Proclamé, ne règne pas
Bourbons (Бурбоны)
Restauration
Louis XVIII 1814–1815 Première restauration, coupée par
1815–1824 les Cent-Jours
Charles X 1824–1830 Renversé par la révolution de
Juillet (27, 28 et 29)
Bourbons-Orléans
Louis-Philippe I-er 1830–1848 Fils de Philippe d’Orléans (dit
«Philippe Egalité»); abdique le 24
fév.1848
II-e République
Louis Napoléon Bonaparte 1848–1852 Elu président le 10 déc. 1848;
accomplit un coup d’Etat le 2 déc.
1851
Second Empire
Napoléon III 1852–1870 Empereur le 2 déc.1852; capitule
à Sedan le 1-er sept. 1870;

28
III-e République

29
Gouvernement de la Défense 4 sept. 1870-8 fév. 1871
nationale
Adolphe Thiers 1871–1873
La Commune 18 mars – 28 mai 1971
Mac-Mahon 1873–1879
Jules Grévy 1879–1887
Sadi Carnot 1887–1894
Jean Casimir-Perier 1894–1895
Félix Faure 1895–1899
Emile Loubet 1899–1906
Armand Fallières 1906–1913
Raymond Poincaré 1913–1920
Paul Deschanel 1920
Alexandre Millerand 1920–1924
Gaston Doumergue 1924–1931
Paul Doumer 1931–1932
Albert Lebrun 1932–1940

Etat français
Philippe Pétain 1940–1944

Gouvernement provisoire de la République française


(proclamé en juin 1944 à Alger, reconnu par les Alliés en oct. 1944)
Charles de Gaulle 1944–1946 Préside le GRPFde juin 1944 au
20 janv. 1946 (démission)
Félix Gouin janv.–juin
1946
Georges Bidault Juin–nov.
1946
Léon Blum déc. 1946–
janv. 1947

30
IV-e République
Vincent Auriol 1947–1954
René Coty 1954–1958

V-e République
Charles de Gaulle 1958–1965 Elu en déc., entre en fonctions le 5
1965–1969 janv. 1959
Elu au suffrage universel le 19 déc.
1965; démissionne le 28 avr. 1969
Georges Pompidou 1969–1974 Elu en juin 1969; meurt le 2 avr.
1974
Valéry Giscard d’Estaing 1974–1981 Elu en mai 1974
François Mitterrand 1981–1995 Elu en mai 1981; réélu en mai 1988
Jacques Chirac Elu le 7mai 1995

LA FRANCE ET L’EUROPE
C’est sous la IV-e République que la France s’engage dans la voie
européenne; elle participe activement à la création de l’Europe des Six.
Aux cours des années qui suivent la Seconde Guerre mondiale, la France
adhère aux organismes économique et politique entre les pays d’Europe occidentale.
En 1948, elle devient membre de l’Organisation Européenne de Coopération
Economique (OECE), et en 1950, adhère à l’Union Européenne des Paiements
(UEP), en 1949 la France adhère au Conseil de l’Europe, qui siège à Strasbourg.
En 1951, est créée la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier
(CECA), à laquelle adhèrent aussi la République fédérale d’Allemagne, l’Italie et les
trois pays du Benelux. En mars 1957, les six pays membres de la CECA signent les
traités de Rome qui instituent simultanément la Communauté Economique
Européenne (CEE ou Marché commun) et la Communauté Européenne de l’Energie
Atomique (CEEA ou Euratom).
Les négociations à la Conférence de La Haye (1–2 décembre 1969)
aboutissent à l’adhésion au Marché commun de trois nouveaux partenaires: la

31
Grande-Bretagne, l’Irlande, le Danemark. Le 1-er janvier 1973, l’Europe des Six se
transforme en Europe des Neuf. En 1990, une Banque européenne pour la
reconstruction en Europe (BERD) fut créée pour aider les pays d’ Europe de l’Est.
En février 1992, le traité de Maastricht définit l’union économique et
monétaire (UEM) des Etats membres qui utiliseront l’euro; en outre, il transforme la
CEE en une Union européenne (UE), entrée en vigueur le 1-er novembre 1993. Le
traité de Maastricht élargit les compétences de la Communauté dans plusieurs
domaines importants: l’environnement, la protection des consommateurs,
l’enseignement et la formation professionnelle, la politique sociale, modifie des
mécanismes institutionnels pour accroître le rôle du Parlement européen, en réservant
à l’Union européenne les questions qui ne peuvent pas être réglées à l’échelon
national. Ce traité ajoute à la construction européenne deux nouveaux «piliers»: la
Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) visant la mise en place d’une
défense commune; la coopération dans les domaines de la justice et des affaires
intérieures.
A partir de 1995, les accords de Schengen (1985 et 1990) réglementant la
circulation des personnes dans les pays de l’UE ont été appliqués par ceux-ci. En
1997 le traité d’Amsterdam a complété le traité de Maastricht. Le 1-er janvier 1999,
onze Etats ont formé l’UEM et utilisent la monnaie européenne, l’euro. La politique
monétaire unique des onze Etats est mise en oeuvre par la Banque centrale
européenne, créée en 1998.
Après la création de la CEE et d’Euratom, fut instituée l’Assemblée des
communautés européennes, ou Parlement européen. Celui-ci se réunit pour la
première fois à Strasbourg en mars 1958. Le Parlement européen arrête le budget de
la Communauté, après l’avoir établi, conjointement avec le Conseil. Celui-ci, qui
comprend 10 membres (un ministre par gouvernement), prend les décisions et adopte
les «lois communautaires».
17 commissions spécialisées mettent au point les travaux du Parlement. Celui-
ci siège généralement une fois par mois pendant une semaine. Les sessions ont lieu à
Strasbourg au Palais de l’Europe. Les commissions se réunissent normalement à

32
Bruxelles, deux à trois jours par mois en moyenne. Le Secrétariat général est installé
au Centre européen de Luxembourg. Les débats du Parlement et de ses commissions
ont lieu dans les sept langues officielles de la Communauté: allemand, anglais,
danois, français, grec, italien, néerlandais. Tous les documents parlementaires sont
rédigés dans ces langues.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances

N vrai faux
1 Marseille a été fondée par les Celtes.
2 La Gaule est envahie par les Germains au V-e siècle.
3 Clovis était roi des Romains.
4 Charlemagne est devenu empereur en 800.
5 La féodalité est née sous les Capétiens.
6 Le XIII siècle est la période du développement de
l’humanisme.
7 Henri IV rétablit la paix religieuse par ordonnance de
Villers-Cotterêts.
8 On appelait Henri IV «Roi-Soleil».
9 La III-e République durait jusqu’à 1940.
10 Le célèbre appel à la Résistance a été lancé par Edouard
Daladier.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. César conquiert le territoire gaulois 2. Les Celtes sont arrivés et ont créé la
a) au III siècle civilisation gauloise
b) en 843 a) de 58 à 51 av. J.-C.
c) de 58 à 51 av. J.-C. b) au V-e siècle av. J.-C.
c) en 52 av. J.-C.

33
3. Les Francs étaient 4. Paris était pris pour capital par
a) tribus celtiques a) Clovis
b) tribus venues de l’Asie b) Charlemagne
c) tribus germaniques c) Hugues Capet
5. La dynastie carolingienne était 6. Le temps de l’apparition de
fondée par l’Encyclopédie c’est
a) Clovis a) La Renaissance
b) Pépin le Bref b) L’Empire napoléonien
c) Philippe le Bel c) Le Siècle des Lumières

Terminez les phrases de façon significative


1. César vainc Vercingétorix en __________________________________
2. Les premières invasions germaniques datent ______________________
3. Clovis, roi des Francs, était baptisé à ____________________________
4. La guerre de Cent Ans opposait les rois français ___________________
5. La bourgeoisie est née en _____________________________________
6. Le temps de l’apparition des premières universités en France _________
7. L’importance de l’ordonnance de Villers-Cotterêts _________________
8. L’importance de la Renaissance pour la culture française et mondiale___
9. La devise de la République était ________________________________
10. En juin 1943 Ch. De Gaulle devient président _____________________
11. La V-e République a été fondée ________________________________
12. J. Chirac est devenu Président de la République ____________________
13. L’importance du traité de Maastricht est __________________________

Répondez aux questions suivantes


1. En quelles provinces était divisée la Gaule romaine?
2. Quels vestiges de la civilisation romaine peut-on trouver en France?
3. Nommez les dynasties royales françaises.

34
4. Quelles étaient les premières formes de l’humanisme en France?
5. Par quoi était marquée la régence de Catherine de Médicis?
6. Quel événement a marqué le commencement de la Révolution?
7. Qui était le Premier Consul?
8. Par quoi était marqué l’écroulement de la III-e République?
9. Dites la date de la libération de Paris des occupants.
10. Quelle est la date de la création du Marché commun?

Les sujets à développer


1. La France napoléonienne.
2. Le Romantisme comme tournant dans la culture européenne.
3. La III-e République — une période de stabilité politique.
4. La Résistance en France.
5. La crise de 1977—1997.
6. La structure et les fonctions du Parlement européen.

3. L’ÉTAT ET LA VIE POLITIQUE


L’organisation territoriale de la France est complexe, elle comprend quatre
niveaux d’administration: Etat, région, département, commune.

L’ÉTAT
Ses fonctions sont multiples. Dans le domaine de la planification et
développement économique, c’est l’élaboration du plan régional; ses actions sociales
prévoient les prestations (aides) relevant de la solidarité nationale, lutte contre les
toxicomanies, la protection de la santé mentale, tutelle et contrôle des établissements
sanitaires relevant de l’Etat, contrôle d’Etat sur l’hygiène publique. L’Etat contrôle
l’urbanisme, l’environnement et le patrimoine; les canaux et les ports. Dans le
domaine de l’enseignement c’est l’élaboration des programmes, rémunération des
personnels et organisation des études.

35
LE DÉPARTEMENT
La France métropolitaine comprend 96 départements, divisés en
arrondissements, en cantons, et enfin en communes, héritières des anciennes
paroisses. Chaque département a à sa tête un président du conseil général; un préfet y
représente l’Etat. Le centre administratif du département est la préfecture. Les
départements métropolitains sont regroupés dans 22 Régions, que dirige un président
du conseil régional; un préfet de Région y représente l’Etat. Chaque département est
divisé en arrondissements, subdivisés en cantons et en communes.
La France d’outre-mer compte quatre départements d’outre-mer (DOM):
Guadeloupe, Martinique, Guyane française, Réunion, deux collectivités territoriales:
Saint-Pierre-et-Miquelon et Mayotte, et des territoires d’outre-mer (TOM): Nouvelle-
Calédonie, Wallis-et-Futuna, Polynésie française, Terres australes et antarctiques. Les
habitants des DOM et TOM sont des citoyens français. Ils élisent leurs représentants
au Parlement français (Assemblée nationale et Sénat).
Les compétences propres au département concernent essentiellement l’action
sanitaire et sociale, l’équipement rural, la voirie départementale et les dépenses
d’investissement et de fonctionnement des collèges. Le département participe à la
création, construction et entretien des collèges, au financement et organisation hors
du périmètre de transports urbains. Le département élabore le programme des actions
sociales et santé: visite médicale, aide sociale à l’enfance et aux familles; aide aux
personnes handicapées, aux personnes âgées; lutte contre la tuberculose et le cancer;
protection maternelle et infantile, tutelle des établissements sociaux du département.
Depuis l’adoption de la loi du 2 mars 1982, l’autorité exécutive du
département est le président du conseil général; pendant près de deux cents ans
(1800—1982), le détenteur du pouvoir exécutive dans le département fut le préfet. La
loi de 1982 a modifié ses compétences. Nommé par le gouvernement, le préfet reste
le dépositaire unique de l'autorité de l’Etat dans le département. A ce titre, il
représente le Premier ministre ainsi que chacun des membres du gouvernement.

36
LA COMMUNE
Instituée dès 1789, la commune est la structure de base de l’organisation
administrative française. On en compte près de 37000. Les compétences propres à la
commune concernent les actions suivantes: création, construction et entretien des
écoles élémentaires et des classes élémentaires; financement et organisation dans le
périmètre urbain; participation financière aux dépenses du département; pouvoir
d’accorder l’autorisation d’accès à certaines formes d’aide d’urgence; élaboration de
chartes intercommunales de développement; délivrance du permis de construire et
d’autres. A l’instar du département et de région, la commune dispose d’une autorité
exécutive, le maire et d’un organe délibérant, le conseil municipal.
Le maire est à la fois agent de la commune et représentant de l’Etat sur le
territoire communal. Il met en oeuvre les délibérations du conseil municipal,
représente la commune sur le plan juridique, propose et exécute le budget et assure la
conservation et l’administration du patrimoine communal; il est responsable de la
sécurité et de la salubrité publique et dispose de l’administration communale, dont il
est le chef hiérarchique. En tant que représentant de l’Etat, le maire est officier d’état-
civil (célébration des mariages, etc.) et officier de police judiciaire sous l’autorité du
procureur de la République. Il assure aussi certaines fonctions administratives:
publicité des lois et règlements, établissement des listes électorales, recensement en
vue du service national.
L’organe délibérant de la commune est le conseil municipal. Elus pour six ans
au suffrage universel direct, les conseillers municipaux adoptent les grandes
orientations de la politique communale, votent le budget, gèrent les biens de la
commune et définissent le fonctionnement de l’administration communale.

LA RÉGION
La France comprend 26 régions, dont 22 en métropole et 4 outre-mer. La
région a été instituée en qualité de collectivité territoriale en 1982. Ses compétences
concernent la planification, l’aménagement du territoire, le développement
économique, la formation professionnelle, la construction, l'équipement et les
37
dépenses de fonctionnement des lycées. La région participe à la création, construction
et entretien des lycées et des établissements d’éducation spécialisés; à la mise en
oeuvre d’actions de formation continue et d’apprentissage; à l’élaboration du plan
régional; à l’aménagement des ports fluviaux et des voies navigables.
L’autorité exécutive de la région est le président du conseil régional. Les
conseils régionaux (organes délibérants), élus pour six ans, sont assistés d’un comité
économique et social. Cette assemblée est composée de représentants des entreprises,
des professions libérales, des organisations syndicales et de salariés, des associations
à vocation régionale.

LE POUVOIR EXÉCUTIF
Le président de la République est le chef de l’Etat. La Constitution de la V-e
République (4 octobre 1958) donne le rôle principal au président, élu pour 5 ans au
suffrage universel direct. Le Président travaille au palais de l’Elysée à Paris; le
château de Rambouillet (dép. Yvelines) et le fort de Brégançon (dép. Var) sont mis à
sa disposition. Ses pouvoirs:
● Veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le
fonctionnement régulier des pouvoirs publics, il est garant de
l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, du respect des accords
et des traités.
● Nomme le Premier Ministre et préside le Conseil des ministres.
● Promulgue les lois et signe les ordonnances et les décrets délibérés en
Conseil des ministres qu’il préside.
● Peut soumettre à référendum tout projet de loi portant sur l’organisation
des pouvoirs publics. Peut, après consultation du Premier Ministre et des
présidents des Assemblées, prononcer la dissolution de l’Assemblée
nationale.
● Négocie et ratifie les traités.
● Nomme aux emplois civils et militaires de l’Etat, accrédite les
ambassadeurs.

38
● Est le chef des armées.
● Dirige en fait la politique extérieure.
● Dispose de pouvoirs exceptionnels en cas de menace grave et immédiate.
Le gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation. Il dispose de
l’administration et de la force armée. Il est responsable devant le Parlement dans les
conditions et suivant les procédures prévues aux articles 49 et 50 de la Constitution.
Nommé par le Président de la République, le Premier Ministre dirige l’action du
Gouvernement. Il est responsable de la Défense Nationale. Il assure l’exécution des
lois. Il peut déléguer certains de ses pouvoirs aux ministres. Le Premier Ministre peut
décider d’engager la responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée nationale
soit sur son programme, soit sur une déclaration de politique générale, soit sur le vote
d’un texte. Le Premier Ministre est responsable devant le Parlement, conformément à
la règle de toutes les démocraties parlementaires.
Le nombre des ministres et secrétaires d’Etat varie en fonction des priorités et
des équilibres politiques recherchés. Les membres du gouvernement participent à la
conduite de la politique de la nation lors des réunions des instances gouvernementales
ainsi que par le contreseing qu’ils apposent aux actes du gouvernement relatifs à leur
domaine de compétence.
La composition de l’équipe qui entoure chaque ministre — le cabinet
ministériel — constitue une spécificité française. La sélection des membres du
cabinet dépend du ministre. La plupart d’entre eux sont issus de la haute
administration. Ils exercent leurs fonctions en s’appuyant sur l’administration
centrale et sur les services déconcentrés de l’Etat dans les départements, régions et
parfois à l’étranger. Les membres du gouvernement sont individuellement
responsables devant le Premier Ministre et le Président de la République. Leur
démission peut être spontanée (pour convenance personnelle), automatique
(démission collective du gouvernement) ou provoquée (divergence avec le Premier
Ministre ou le Président de la République).

39
LE POUVOIR LÉGISLATIF
Le Parlement siège 5 mois et demi par an au maximum. Toutefois des
sessions extraordinaires peuvent être convoquées soit par le Gouvernement, soit sur
la demande de la majorité des membres de l’Assemblée. Le Parlement incarne en
principe le pouvoir législatif. Le Parlement se compose de deux assemblées:
l’Assemblée nationale, qui siège au Palais-Bourbon, et le Sénat, qui siège au Palais
du Luxembourg.
L’Assemblée nationale comprend 577 députés, âgés de 23 ans au moins, élus
pour 5 ans au suffrage universel direct, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours,
dans le cadre d’une circonscription de taille variable (un député pour environ 100000
habitants). La durée d’une législature peut être abrégée si le Président de la République
décide de dissoudre l’Assemblée. Depuis 1958 l’électeur élit, en même temps que le
député de sa circonscription, un suppléant désigné à l’avance pour le remplacer. Le
Président de l’Assemblée nationale est élu pour toute la durée de la législature. La
Constitution prévoit deux sessions de Assemblée par an: la session d’automne qui
s’ouvre le 2 octobre et dure 80 jours, essentiellement consacrée à la discussion de la loi
de finances, et la session de printemps, qui s’ouvre le 2 avril et ne peut excéder quatre-
vingt-dix jours. Ce sont les sessions ordinaires. Peuvent s’y ajouter des sessions
extraordinaires, ouvertes et closes par décret du Président de la République.
Les députés sont inscrits à l’un des groupes politiques de l’Assemblée au sein
desquels ils participent aux travaux de comités spécialisés. Chaque député appartient
à l’une des six commissions permanentes de l’Assemblée: Affaires culturelles,
familiales et sociales, Affaires étrangères, Défense nationale et forces armées,
Finances, économie générale et plan, Lois, Production et échanges.
Le Sénat comprend 321 sénateurs, âgés de 35 ans au moins, élus pour 9 ans
au suffrage universel par les députés, les conseillers généraux et les délégués des
conseillers municipaux. Le nombre des délégués varie en fonction de l’importance
des communes:
− moins de 9000 habitants: 1 à 15 délégués;
− de 9000 à 30000 habitants: tous les conseillers municipaux;
40
− plus de 30000 habitants: tous les conseillers municipaux + 1
délégué par 1000 habitants.
Le Sénat est renouvelé par tiers tous les trois ans. Le pouvoir du sénateur
s’exprime essentiellement par le droit d’amendement. L’examen des projets et
propositions de lois s’effectue au Sénat comme à l’Assemblée nationale, c’est-à-dire,
dans un premier temps, par l’intermédiaire de six commissions permanentes (Affaires
culturelles, Affaires économiques, Affaires étrangères, Défense et forces armées,
Affaires sociales, Finances et Lois), puis en séance publique. Outre le vote de la loi et
le contrôle du gouvernement, la Constitution de 1958 a chargé le Sénat d’assurer la
représentation des collectivités territoriales de la République, c’est-à-dire les
communes, les départements, les régions ainsi que les territoires d’outre-mer.

LES CONSEILS
La Constitution de 1958 a créé ou maintenu un certain nombre d’organes
nécessaires pour le bon fonctionnement du régime: Le Conseil Constitutionnel, le
Conseil Economique et Social, le Conseil Supérieur de la Magistrature, la Haute Cour
de Justice.

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL
Créé pour assurer le respect de la Constitution, il comprend membres,
désignés pour 9 ans. Trois de ses membres sont désignés par le Président de la
République, les 6 autres l’étant respectivement et à parts égales par les présidents de
l’Assemblée nationale et du Sénat. Les anciens Présidents de la République en sont
membres de droit. Le président du Conseil Constitutionnel est nommé par le
Président de la République. Le Conseil a trois catégories de pouvoirs:
• Il veille à la constitutionnalité des lois, au cours de leur élaboration ou avant
qu’elles soient promulguées, ainsi que des règlements des Assemblées.
• Il contrôle la régularité des élections et des référendums.
• Il décide souverainement, si le Président de la République est «empêché
d’exercer ses fonctions».

41
LE CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL
Ce Conseil est composé de 230 membres, dont deux tiers sont désignés par
les organisations professionnelles (salariés, entreprises, agriculteurs, classes
moyennes, activités sociales) et un tiers par le Gouvernement. Le Conseil
Economique et Social peut être consulté par le Gouvernement sur tout problème de
caractère économique ou social; il donne aussi son avis sur les projets de loi,
d’ordonnance ou de décret, ainsi que les propositions de loi, qui lui sont soumis.

L’ORGANISATION JUDICIAIRE
L’ordre judiciaire français comporte une haute instance, la Cour de cassation,
qui examine, en droit, les recours formés contre les arrêts des 27 cours d’appel. Ces
dernières se prononcent, en droit et en fait, par la voie de l’appel, sur les jugements
des juridictions du premier degré, qui se divisent en deux branches: les juridictions
civiles et les juridictions pénales. Les affaires civiles et les infractions pénales
relèvent des tribunaux de grande instance, des tribunaux d’instance, des tribunaux
correctionnels (délits) et des tribunaux de police. Tous sont composés de magistrats
professionnels. Dans justice civile s’opposent le demandeur et le défendeur, soutenus
par leurs avocats respectifs, qui instruisent le procès et les défendent en audience
publique. Dans la justice civile, c’est le particulier qui demandant protection au juge,
introduit et poursuit l’action.
Dans la justice pénale, dans le cas d’infraction aux lois, c’est l’Etat qui doit
en poursuivre la répression: dès lors l’«action publique» est engagée. Une action
en 4 actes:
1. Le procureur de la République est saisi de l’affaire.
2. L’enquête préalable: le procureur la confie à la police judiciaire, qui
constate l’infraction, dresse des procès-verbaux: elle peut garder à vue, en
principe pendant 24 heures, les coupables présumés.
3. L’instruction: le juge d’instruction recherche les auteurs de l’infraction,
procède à l’interrogatoire de l’inculpé en le faisant comparaître devant lui

42
un mandat d’amener (ou un mandat d’arrêt s’il est en fuite); rend une
ordonnance de non-lieu ou renvoie devant le tribunal compétent.
4. L’audience: l’inculpé, devenu prévenu (en correctionnelle) ou accusé (en
cour d’assises), est interrogé par le président; les témoins défilent à la
barre; puis viennent les plaidoiries du substitut et des avocats; enfin le
tribunal se retire pour délibérer et rend son jugement.
Les affaires commerciales relèvent des tribunaux de commerce formés de
juges élus par un collège de délégués consulaires comprenant des commerçants. Les
conflits du travail sont jugés par les conseils des prud’hommes, dont les juges siègent
selon un principe paritaire (représentants des employeurs et des salariés). Les affaires
criminelles relèvent des cours d’assises qui ont la particularité d’être composées d’un
président et de 2 assesseurs — magistrats professionnels — et de 9 jurés, simples
citoyens tirés au sort sur les listes électorales.
L’organisation de la justice repose sur un corps de fonctionnaires, la
magistrature qui se compose des magistrats assis ou siège et les magistrats debout ou
parquet.
La magistrature assise est chargée de rendre la justice; elle comprend les
présidents et les juges des différents tribunaux. Parmi eux sont choisis les juges
d’instruction. Ses auxiliaires se sont 1) les avocats qui conseillent les justiciables,
assistent et assurent leur défense en justice; 2) les avoués qui représentent les parties
auprès des tribunaux civils.
La magistrature debout est gardien de l’ordre public. Elle est chargée de
requérir l’application de la loi au nom de la société et du gouvernement; elle
comprend les procureurs, les avocats généraux et les substituts. Ses auxiliaires sont
chargés d’aider les magistrats. Ce sont les greffiers qui consignent les jugements sur
des minutes dont ils donnent copies aux parties, et les huissiers qui exécutent les
jugements.

43
L’ORDRE PUBLIC

On peut présenter la structure de l’ordre public par le schéma suivant:

Ministère Ministère Ministère


de la Défense de l’Intérieur de la Justice

Direction générale Justice Justice


de la police pénale civile
nationale

Gendarmerie Renseignements Polices


nationale généraux D.S.T. urbaines

Police de l’air et
des frontières C.R.S. Police judiciaire

La police est chargée d’assurer l’application et le respect des règlements


destinés à maintenir l’ordre et la sécurité publiques.
La Police nationale dépend du ministère de l’Intérieur et emploie 110 000
personnes. Elle est composée des parties suivantes:
la Direction de l’Inspection générale;
le Service central des voyageurs officiels;
le Service de coopération technique internationale de police;
la police des Renseignements généraux (elle réunit toutes les informations
utiles au gouvernement et assure la surveillance des salles de jeu et des champs de
courses);
la Direction centrale des polices urbaines qui veille au maintien de l’ordre sur
la voie publique;
44
la Direction centrale de la Police judiciaire, qui recherche les crimes et délits
et en livre les auteurs aux tribunaux;
la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) qui recherche et poursuit
les manoeuvres d’espionnage et d’ingérence dirigées de l’extérieur;
le Service central de la Police de l’air et des frontières qui contrôle la
circulation des personnes et enquête sur les accidents de chemin de fer et d’avion;
Services rattachés au cabinet du directeur général: Unité de coordination de la
anti-terroriste (UCLAT); Unité de recherche, d’assistance, d’intervention, de
dissuasion (RAID), de la police nationale;
Les Compagnies républicaines de sécurité (CRS), qui, au nombre de 61,
constituent des réserves mobiles envoyées sur n’importe quel point du territoire pour
faire respecter l’ordre, venir en aide à la population (secours en montagne, calamités
publiques, etc) et surveiller la circulation routière.
La Gendarmerie nationale (plus de 3600 brigades, plus de 90000 personnes)
est une force militaire qui fait partie des forces armées et dépend du ministère de la
Défense.

L'ARMÉE
Le chef des armées est le Président de la République. Le système de la
défense repose sur la force de dissuasion nucléaire. L'organisation fonctionnelle des
forces armées est fondée sur 4 systèmes de forces:
- Les Forces Nucléaires et Stratégiques (FNS): forces aériennes stratégiques,
force océanique stratégique.
- L'Arme Nucléaire Tactique (ANT), conçue pour opérer sur le champ de
bataille, comportant des unités d'artillerie nucléaire des armées de terre, de
l'air et de la marine.
- Les Forces classiques: terrestres, aériennes, maritimes et aéronavales,
forces de gendarmerie.
- Les Forces d'Outre-Mer: placées sous les ordres de 8 commandements
inter-armées.

45
En France le service national est universel (depuis 1971). Ses formes sont
suivantes:
- le service de défense (protection des populations civiles), durée 10 mois;
- le service militaire destiné à répondre aux besoins des armées, durée 10 mois;
- le service de l'aide technique (qui contribue au développement des
départements et territoires d'outre-mer) et le service de la coopération (en
faveur des Etats étrangers qui en font la demande), durée 16 mois.
Les jeunes Français sont appelés à l'âge de 20 ans. Certains notamment les
étudiants, peuvent bénéficier d'un sursis d'incorporation.

L'ENSEIGNEMENT MILITAIRE
I. L'enseignement militaire supérieur s'effectue:
- A l'Institut des hautes études de défense nationale.
- Au Centre des hautes études militaires.
- A l'Ecole supérieure de guerre (Terre); à l'Ecole de guerre navale
(Marine); A l'Ecole supérieure de guerre aérienne (Air).
II.Grandes Ecoles de formation:
- Terre: Ecole polytechnique (à Paris), Ecole spéciale militaire (ex. Saint-
Cyr), Ecole du service de santé militaire;
- Marine: Ecole navale à Lanvéoc-Poulmic (Finistère);
- Air: Ecole nationale supérieure de l'aéronautique (à Paris); Ecole de l'air
à Salon-de-Provence.
III. Ecoles d'application:
- Terre: Infanterie (Montpellier); Blindés (Saumur); Artillerie
(Draguignan);
- Marine: Ecole d' application des enseignes de vaisseau (sur navire-
école);
- Air: Ecole des techniciens de l'armée de l'air (Saintes).
IV. L'enseignement du second degré:
- Terre: La Flèche (Sarthe), St Cyr l'Ecole (Yvelines)
- Air: Grenoble.
46
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances

N vrai faux
1 La France métropolitaine comprend 96 départements.
2 Le département a à sa tête le maire.
3 La commune a été instituée dès 1789.
4 Les conseils régionaux sont élus pour cinq ans.
5 La haute instance de l’ordre judiciaire français est la Cour
de cassation.
6 Le chef des armées est le Président de la République.
7 Les jeunes Français sont appelés au service national à
l'âge de 18 ans.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse

1. Le centre administratif du département est 2. Le conseil municipal est élu


a) La mairie a) pour 6 ans
b) la préfecture b) pour 7 ans
c) la commune c) pour 5 ans

3. Le Premier Ministre est nommé par 4. L’action du gouvernement est dirigée par
a) le gouvernement a) le Premier Ministre
b) le Sénat b) l’Assemblée nationale
c) le Président de la République c) le Sénat

5. La magistrature assise est chargée 6. Les huissiers


a) de rendre la justice a) consignent les jugements sur des
b) de garder l’ordre public minutes
c) d’organiser la défense de l’Etat b) exécutent les jugements
c) conseillent les justiciables

47
Terminez les phrases de façon significative
1. L’Etat contrôle _______________________________________________
2. Les départements d’outre-mer sont _______________________________
3. Les compétences propres à la commune sont _______________________
4. L’organe délibérant de la commune est ___________________________
5. Les compétences de la région concernent __________________________
6. Les fonctions du Premier Ministre sont ___________________________
7. Les fonctions du gouvernement sont ______________________________
8. Le Parlement est composé ______________________________________
9. L’enquête préalable est accomplie par ____________________________
10. Les fonctions du juge d’instruction sont ___________________________
11. La police est chargée __________________________________________
12. L'organisation fonctionnelle des forces armées est fondée sur __________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelles fonctions sont accomplies par le maire?
2. Qui possède l’autorité exécutive du département?
3. Nommez régions françaises en métropole et outre-mer.
4. Où se trouvent les résidences du Président de la République?
5. Parlez du travail de l’Assemblée nationale.
6. Quelles sont les fonctions de la magistrature assise et de la magistrature
debout?
7. Parlez de l'enseignement militaire.

Les sujets à développer


1. Les pouvoirs du Président de la République.
2. La spécificité du cabinet ministériel.
3. Les fonctions du Sénat.
4. Les pouvoirs du Conseil Constitutionnel.
5. L’ordre judiciaire français.
6. Les fonctions de la Police nationale.
48
4. LA VIE CULTURELLE

LE SYSTÈME ÉDUCATIF
Le système éducatif relève du ministère de l'Education nationale. Quatre
grands principes régissent le service public de l'Education: l'égalité d'accès, la non-
discrimination, la neutralité et la laïcité. Le système éducatif public est gratuit, à
l'exception des droits d'inscription (modérés) à l'université.
Les cycles d'enseignement:
Ecole maternelle (3—5 ans); Ecole primaire (6—10 ans); Collège (11—14 ans);
Lycée (15—17 ans).
Les écoles maternelles sont créées en 1887. L'enseignement y est assuré par
des institutrices et des instituteurs. L'école maternelle permet aux enfants de faire
l'apprentissage de la vie en société, de former leur personnalité et de développer la
pratique du langage, de dépister des difficultés motrices, sensorielles ou
intellectuelles. Les plus grands peuvent y commencer à apprendre la lecture.
Les Ecoles primaires. L'instruction primaire est obligatoire et l'enseignement
à l'école publique est laïc et gratuit. Les instituteurs, comme les professeurs de
l'enseignement secondaire, sont formés dans les Instituts universitaires de formation
des maîtres (IUFM). La durée normale de la scolarité est de cinq ans: les 3 premières
années, celles du cours préparatoire et du cours élémentaire, sont regroupées avec la
dernière année de maternelle en un cycle des apprentissages fondamentaux. Le cycle
d'approfondissement couvre le reste de la scolarité.
Les Collèges. Les collèges accueillent plus de 3 millions d'élèves. Les études
au collège durent 4 ans: classes de sixième et cinquième (cycle d'observation — tous
les élèves reçoivent un enseignement commun), classes de quatrième et troisième
(cycle d'orientation –à côté des enseignements communs, les élèves choisissent des
enseignements complémentaires appelés «options»). Environ 80 % des élèves
fréquentent des collèges publics. Durant les deux premières années, les élèves font

49
l'apprentissage d'une langue vivante étrangère. A l'entrée en classe de quatrième, ils
choisissent une deuxième langue. La majorité des élèves suit ce premier cycle jusqu'à
la fin; ceux qui atteignent l'âge de 16 ans avant ce terme peuvent arrêter leurs études;
mais, au total, 94 % d'une classe d'âge entre dans le second cycle court et atteint le
niveau du Certificat d'aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d'enseignement
professionnel (BEP), ou entre en classe de seconde, c'est-à-dire au lycée (le second
cycle long).
L' enseignement du second cycle long prend en charge les élèves issus des
collèges qui, après orientation, sont admis à préparer en 3 ans un Baccalauréat, un
Brevet de technicien (BT) (du secteur industriel: mécanique, électricité, verrerie,
céramique, bâtiment, travaux publics, chimie, industries alimentaires, etc.), ou un
Baccalauréat professionnel. Presque tous les élèves suivent dans les disciplines
fondamentales des enseignements identiques auxquels s'ajoutent des enseignements
optionnels.
Les lycéens entrant en terminale sont orientés vers différentes sections. Il y a
3 sections pour l'enseignement général: ES (économique et social), S (scientifique),
L (littéraire) et 4 sections pour l'enseignement technologique: STT (sciences et
technologies tertiaires), SMS (sciences médico-sociales), STI (sciences et
technologies industrielles) et STL (sciences et technologies de laboratoire).

L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Les enseignements supérieurs sont répartis entre les grandes écoles, les
universités et les établissements spécialisés.
Les grandes écoles assurent un enseignement de très haute qualité. Elles sont
destinées à fournir les cadres supérieurs de la nation. On y accède par concours. Les
premières grandes écoles sont apparues dès le XVIII-e s., dans les périodes de crise
de l'Université. Actuellement ces écoles sont rattachées à différents ministères.
La plupart de ces écoles sont publiques. Le diplôme de sortie conclut 4 ou 5 ans
d'études après le baccalauréat (y compris généralement les deux années en classe

50
préparatoire). Parmi les grandes écoles on peut citer Ecoles normales supérieures,
Hautes études commerciales, Arts décoratifs, Ecole polytechnique et d'autres.
Les universités. On distingue 3 types d'études universitaires:
1) les études universitaires générales;
2) les études technologiques en IUT;
3) les études universitaires conduisant aux professions de santé.
Les études universitaires générales sont organisées en 3 cycles successifs,
chacun d'eux étant sanctionné par un ou plusieurs diplômes:
- le premier cycle (deux ans) est un cycle d'orientation ou de formation
générale sanctionné par le Diplôme d'Etudes Universitaires Générales
(DEUG);
- le deuxième cycle (un ou deux ans) est un cycle de spécialisation ou
d'approfondissement; les études du second cycle sont sanctionnées par la
licence et la maîtrise;
- le troisième cycle (un à cinq ans) est un cycle de haute spécialisation et de
formation à la recherche. Il sanctionne des formations à finalité
professionnelle: diplôme d'études approfondies (DEA); diplôme d'études
supérieures spécialisées (DESS); diplôme de docteur-ingénieur; des
formations orientées vers la recherche: doctorat du 3-e cycle, doctorat d'Etat.
Les études technologiques en IUT sont rattachées aux universités et
dispensent une formation générale et technologique (en deux ans). Les études sont
sanctionnées par le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT).
Les établissements spécialisés. Ce sont les sections de Techniciens
supérieurs qui (en 2 ou 3 ans) permettent d'obtenir un Brevet de Technicien
supérieur (BTS) et qui fonctionnent dans les lycées. Il en est même des classes
préparatoires aux Grandes Ecoles.

SCIENCE
La science française, fidèle à une longue tradition, se situe actuellement à un
haut niveau de compétitivité internationale.

51
L'Institut de France, le plus illustre des grands corps savants, groupe depuis
1975 cinq grandes Académies:
1. L'Académie française. Créée par Richelieu en 1635, elle comprend
40 membres, les «immortels». Elle compte des écrivains, des diplomates, des juristes,
des savants, des militaires, etc. Elle a pour mission d'épurer et de fixer la langue,
d'éclaircir les difficultés. Une de ses tâches principales est la rédaction et la mise à
jour d'un Dictionnaire dont les huit éditions permettent de suivre l'évolution de la
langue. Elle a publié également en 1933 une Grammaire. Chaque année elle décerne
des prix (prix littéraires et prix de vertu).
2. L'Académie des inscriptions et belles-lettres est fondée en 1664 par
Colbert, comprend 45 membres ordinaires (linguistes, historiens, orientalistes), des
membres libres, associés et correspondants. Elle assure la publication de grands
ouvrages collectifs.
3. L'Académie des sciences est fondée par Colbert. Comprend 130 membres
titulaires et 80 autres membres répartis en 8 sections spécialisées.
4. L'Académie des Beaux-Arts est fondée en 1795, comprend 50 membres
répartis en 7 sections. Elle contrôle et organise les concours des «grands prix de
Rome».
5. L'Académie des sciences morales et politiques est fondée en 1795,
comprend 40 membres répartis en 6 sections (philosophes, historiens, juristes,
économistes).
II y a l'Académie qui n'est pas rattachée à l'Institut, c'est l'Académie de
médecine, formée de 130 membres. De nombreuses académies se trouvent en
province, parmi elles L'Académie des jeux floraux de Toulouse (la plus ancienne et
la plus célèbre dont l'origine remonte à 1323).
La recherche scientifique et le développement des technologies occupent en
France plus de 310000 personnes dont 125000 chercheurs et ingénieurs de recherche.
De grands noms ont assuré à la science française une place de premier plan.
Ce sont en physique Pierre et Marie Curie, Irène et Frédéric Joliot-Curie, Louis de
Broglie; en mathématiques Henri Poincaré et Emile Picard et d'autres.

52
Cette tradition est maintenue aujourd'hui par les recherches fondamentales
dans les domaines différents.
L'école mathématique française demeure l'une des premières du monde: elle
fait autorité dans la géométrie fractale, les équations aux dérivées partielles ou la
théorie du chaos (c'est-à-dire l'étude mathématique des phénomènes complexes très
sensibles aux conditions initiales ou aux contraintes, par exemple les fluctuations
boursières, la croissance des tumeurs cancéreuses, la météorologie ou l'acoustique des
salles de concert).
La physique française actuelle, héritière des travaux de prestigieux
prédécesseurs — de Henri Becquerel et Pierre et Marie Curie à Kastler et Louis Néel,
continue de s'illustrer dans des domaines divers: optique quantique, physique
atomique, magnétisme et physique du solide, hydrodynamique, matériaux pour la
micro-électronique. Les physiciens français contribuent également au développement
de la science mondiale: au sein du Centre européen de recherche nucléaire, la France
participe à l'effort européen de recherche sur la physique des particules élémentaires.
Près de Caen se trouve un accélérateur d'ions lourds de haute qualité, qui permet à la
communauté scientifique internationale de poursuivre ses recherches en physique
atomique et nucléaire.
Parmi les secteurs actuels, la chimie supramoléculaire élabore, quasiment à la
demande, des associations moléculaires complexes aux fonctionnalités inédites tels
les fameux cryptands découverts par Jean-Marie Lehn et capables de capturer
sélectivement des ions en solution; la chimie du solide (la synthèse des premiers
solides supraconducteurs à hautes températures); la chimie douce (des matériaux
nouveaux dans des conditions ambiantes); la synthèse de médicaments en thérapie
cancéreuse.
En biologie, les équipes françaises, comme celles de l'Institut Pasteur et de
l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, sont à l'origine de
travaux importants en génétique moléculaire, en immunologie, en hormonologie.
L'Institut national de la recherche agronomique obtient des résultats notables en

53
matières de recherches en biologie végétale et animale, dans les domaines viticole,
horticole et céréalier.
Des équipes françaises du secteur des sciences de la terre et de l'univers ont
largement contribué au développement de la théorie de la tectonique des plaques et de
la sismologie. Elles participent également aux programmes internationaux pour
l'exploration des vallées océaniques et pour l'exploration des grandes profondeurs.
La France occupe une place éminente dans le domaine de la recherche spatiale, p.ex.
fusée Ariane, programme SPOT (satellites pour l'observation de la Terre) pour la
gestion des ressources terrestres et d'autres.
Dans le domaine du secteur des sciences humaines et sociales l'école
historique française est reconnue comme l'une des plus illustres. De nombreuses
missions archéologiques travaillent tant en France que sur les rives de la
Méditerranée, en Asie, en Amérique latine. Dans le même temps, d'autres disciplines
s'affirment: la sociologie, l'anthropologie, la démographie.
Quant à l'économie mathématique et à la science économique, elles sont
connues pour les travaux sur le fonctionnement des économies de marché dans des
situations de risques ou soumises à des effets simultanés de planification et de
décentralisation.
La France a su mettre au point les technologies modernes nécessaires à son
essor économique et social:
- Les technologies stratégiques. Outre l'industrie de la défense, les activités dans les
secteurs spatial, aéronautique et énergétique contribuent à garantir l'indépendance
de la France. La fusée Ariane permet au programme spatial européen dans le
domaine des sciences de l'observation et de la communication. Il faut aussi
mentionner la réalisation de l'Airbus A 340, l'implantation de matériaux
composites dans des structures vitales au plan de la sécurité, et beaucoup d'autres.
- Dans le secteur des transports terrestres, génie civil et génie des matériaux c'est la
maîtrise de la propulsion thermique et électrique, fiabilité des techniques et des
matériaux de freinage et de confort aéroacoustique, performance des logiciels de

54
sécurité ainsi que la construction de métros ou de lignes de trains à grande vitesse,
la Grande Arche de La Défense, le tunnel sous la Manche, le pont de Normandie.
- Electronique et industries de l'information. L'électronique sert de support aux
avancées dans de nombreux domaines: le traitement du signal et de l'image, les
télécommunications, la robotique ou la monétique électronique avec la carte «à
puce» bancaire ou téléphonique.

ARTS, LETTRES

Le théâtre
Depuis Louis XIV jusqu'à la Libération, le théâtre en France était resté un
monopole parisien. Deux salles étaient subventionnées par l'Etat: la Comédie-
Française et l'Odéon. Après la Libération, l'Etat a commencé la politique de
décentralisation théâtrale. Ainsi furent créés le Grenier de Toulouse, la Comédie de
Saint-Etienne et d'autres; les festivals d'été se développent; ainsi Jean Vilar a donné
l'exemple en organisant les festivals d'été en Avignon en 1947. Parmi les grands
acteurs qui ont illustré la scène et l'écran on peut citer Fernandel, Bourvil, J.Gabin,
G.Philipe, M.Morgan M.Renaud, J.Marais et beaucoup d'autres. Après la guerre des
écrivains se tournent vers le théâtre. Citons les pièces d'Albert Camus, de J.-P. Sartre,
Salacrou, J.Anouilh. Vers 1950 la vie théâtrale de la France était marquée par
l'activité de plusieurs auteurs, dont les oeuvres vont connaître un succès international:
Eugène Ionesco et Arthur Adamov, représentants du «théâtre de l'absurde»,
S. Beckett, représentant de «l'anti-théâtre».
Jean Vilar qui anima le festival d'Avignon en 1947, a créé le Théâtre national
populaire dont il a été directeur de 1951 à 1963.
Il existe 42 centres dramatiques nationaux, 170 compagnies conventionnées,
398 compagnies subventionnées. De nombreuses salles ont été ouvertes, modernisées
ou restaurées, que ce soit à Paris (Théâtre national de la Colline) ou en province
(Théâtre du Port de la Lune à Bordeaux, Théâtre de la Salamandre à Lille, Nouveau
Théâtre de Nice, etc.).

55
Le cinéma
En 1895 les frères Lumière ont enregistré sur pellicule les premières images
animées, la «Sortie des usines Lumière», et au Grand Café à Paris, a eu lieu la
première démonstration publique de ce procédé révolutionnaire. A la France
appartiennent les figures légendaires: de Méliès, génial précurseur, à la génération du
«réalisme poétique» des années 30 (Renoir, Carné, Prévert), puis à la «nouvelle
vague» des années 60 (Truffaut, Godard, Chabrol). Cette tradition s'est enrichie de
brillantes réussites industrielles «Pathé, Gaumont) et de stars: Brigitte Bardot, Alain
Delon, Gérard Depardieu, Isabelle Adjani.

LES MÉDIAS

La presse
La presse quotidienne nationale. La presse quotidienne d’opinion a presque
disparu: demeurent L’Humanité, organe du Parti communiste français, La Lettre de la
Nation, organe du Rassemblement pour la République (RPR), Présent, tribune de
l’extrême droite, et La Croix-L’Evénement, quotidien catholique, mais ce dernier est
plus un quotidien d’informations générales qu’un quotidien d’opinion proprement dit.
La presse quotidienne d’informations est présentée surtout par trois grands
quotidiens: Le Monde, Le Figaro et Libération. Le Monde est le plus complet et le
mieux informé des quotidiens français. Il donne le ton de la journée politique et offre
un panorama de l’actualité internationale, des suppléments thématiques sur
l’économie, les livres, la radio-télévision. Le Figaro publie des informations
générales, accorde une place importante à l’actualité internationale et à la
photographie; publie de petites annonces, un supplément économique et financier, un
guide de la vie culturelle (Le Figaroscope), un supplément littéraire le lundi.
Le samedi, Le Figaro publie trois suppléments hebdomadaires: Le Figaro-Magazine,
Madame Figaro et Le Figaro-Télé. Libération est créée par des militants d’extrême
gauche. Outre les pages classiques d’actualité, ce quotidien comprend un cahier
régional et un journal de la vie quotidienne et de l’individu.

56
Les autres grands quotidiens à Paris sont: Le Parisien, France-Soir,
Le Quotidien de Paris et des quotidiens spécialisés, économiques et financiers:
Les Echos, L’Equipe, Le Quotidien du médecin et d’autres. Parallèlement, sont
apparus des «journaux de rue», hebdomadaires, bimensuels ou mensuels (Macadam,
Le Réverbère, La Rue, Faim de siècle...).
La presse quotidienne régionale.Quelques grands groupes dominent
aujourd’hui: celui de Robert Hersant contrôle environ 30% du marché (Le Dauphiné
Libéré, Paris-Normandie, Le Progrès de Lyon, Les Dernières Nouvelles d’Alsace,
Midi-Libre, etc). Hachette-Filipacchi Presse est aussi très présent (Le Provençal,
Le Méridional, La République) aux côtés de groupes plus modestes constitués autour
d’un titre-phare (Ouest-France, Sud-Ouest, La Dépêche du Midi, La Voix du Nord).
Les hebdomadaires d’information les plus connus sont: Paris-Match,
L’Express, Le Point, Le Nouvel Observateur, VSD. Paris-Match mêle actualité,
culture et rubriques sur «les grands de ce monde» (artistes, hommes politiques,
familles royales) en accordant une grande place au reportage photographique.
L’hebdomadaire Le Canard Enchaîné est satirique, indépendant puisqu’il n’accepte
aucune publicité. Il est un baromètre de la liberté de la presse en France: il critique les
abus de pouvoir et dénonce les scandales, malversations ou anomalies en tout genre.
Les magazines thématiques. Il existe en France beaucoup de magazines
thématiques. La presse économique est passée de 7 à 17 titres, très florissants: capital
est le plus important des dernières années; il répond aux préoccupations des cadres
par des articles courts et pratiques. La presse économique, financière et sociale
comprend aussi les mensuels: F.O. Magazine, Syndicalisme Magazine et d’autres; les
bi-mensuels:Cadres et Maîtrise, Le Particulier; les hebdomadaires: Le Nouvel
Economiste, L’Usine Nouvelle, Vie ouvrière.
Les hebdomadaires de radio-télévision se trouvent parmi les plus forts tirages
de la presse française: Télé 7 Jours, Télé Star, Télé Z, Télé Journal, Télé-Magazine,
Télé-Poche, Télérama, Télé Loisirs, TV Couleur, TV Magazine.

57
La presse pour la jeunesse est aussi en plein essor, chaque âge a son
magazine: Hit Magazine, Picsou Magazine, Pomme d’Api, Okapi, Salut, Le Journal
de Mickey, Pif Gadget, OK !
La presse féminine a une tradition très ancienne et a souvent essaimé à
l’étranger où elle contribue à propager l’image traditionnelle de la France (la mode, la
beauté, l’art de vivre). Les magazines tels que Femme actuelle, Prima, Modes et
Travaux, Madame Figaro, Marie-Claire figurent parmi les 28 titres français qui
dépassent les 500000 exemplaires. La plus prestigieuse est l’hebdomadaire Elle qui
existe en versions anglaise, allemande, italienne, espagnole, japonaise, arabe et chinoise.
Il est à noter aussi les mensuels: Biba, Femme pratique, Marie-France, Cosmopolitan;
les hebdomadaires: Bonne Soirée, Chez Nous, Femme d’Aujourd’hui et d’autres.

La radio et la télévision
La radio. La société nationale Radio France émet sur cinq réseaux: France-
Inter, France-Culture, France-Musique (qui diffuse plus de mille concerts par an),
FIP, Radio bleue (qui propose aux plus de 50 ans des chansons françaises) et France
Info, première radio française et européenne d’information continue, née en 1987.
A ces radios il faut ajouter près de 50 radios locales.
Radio-France Internationale (RFI) est une société nationale indépendante qui
est diffusée en France et sur les cinq continents.
Radio-France Outre-mer (RFO) diffuse des émissions de télévision et de
radio dans les départements, les territoires et les collectivités locales d’outre-mer.
Le secteur privé est constitué de trois stations nationales généralistes: RTL
(Radio-Télé Luxembourg), Europe 1 et Radio Monte-Carlo. Depuis 1982, la loi a
permis la création de radios privées locales émettant sur le réseau FM (modulation de
fréquence): NRJ, Nostalgie, Europe 2, Fun Radio; une trentaine de radios régionales
privées, parmi lesquelles Sud-Radio, Radio-Service, Radio 1, Alouette FM, RVS).
Aux termes de la loi du 1-er février 1994, les programmes de musique de
variétés doivent comporter au moins 40 % de chansons en langue française.
La télévision. Les chaînes de télévision en France sont au nombre de six:
deux chaînes du service public (sociétés nationales) France 2 (F2) et France 3 (F3)
58
et trois chaînes privées: TF1, Canal Plus (cryptée et à péage) et M6. La sixième
chaîne Arte, diffusée sur le 5-me canal, est une chaîne culturelle franco-allemande.
En 1984 est née TV5, une chaîne de télévision francophone multilatérale diffusée par
satellite sur des réseaux câblés qui associe le secteur audiovisuel public français
(France 2, France 3, la SOFIRAD, l’Institut national de l’audiovisuel) aux télévisions
publiques suisse, belge, canadienne et québécoise (d’où son nom de TV5).
Canal France International (CFI) était créé en 1989, est aujourd’hui une
vitrine de la production audio-visuelle française dans le monde. Il possède six canaux
satellitaires couvrant les cinq continents. Il diffuse 11 journaux d’information
quotidiens, dont 2 en anglais, ainsi que de nombreux événements sportifs en direct
(tournoi de tennis de Roland-Garros, Coupe du monde de football, Tour de France
cycliste, etc.). Il y a des programmes spécifiques pour l’Afrique, le Proche et le
Moyen-Orient, l’Europe centrale et orientale, l’Amérique latine. Des programmes
sont diffusés en français, anglais, arabe, espagnol.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances

N vrai faux

1 L'instruction primaire est obligatoire.


2 On reçoit le Brevet de technicien (BT) aux collèges.
3 Le 3-e cycle des études à l’université est sanctionné par le
diplôme d'études approfondies (DEA).
4 L'Académie des jeux floraux se trouve à Paris.
5 Henri Poincaré est célèbre en chimie.
6 Les premières images animées étaient présentées en 1895
7 RFI est une société nationale indépendante.
8 CFI était créé en 1911.
9 Radio Monte-Carlo appartient au secteur privé.

59
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse

1. Les études au collège durent 2. Les Ecoles normales supérieures


a) de 11 à 14 ans appartiennent
b) de 15 à 17 ans a) aux universités
c) de 6 à 10 ans b) aux grandes écoles
c) aux établissements spécialisés

3. Le 1-er cycle des études à l’université 4. L'Académie des sciences est fondée par
est sanctionné par a) Colbert
a) la licence b) Pierre Curie
b) la maîtrise c) Richelieu
c) le DEUG

5. Jean Vilar était directeur 6. Parmi les hebdomadaires de radio-


a) du Nouveau Théâtre de Nice télévision se trouve
b) Théâtre national populaire a) Okapi
c) l’Opéra b) Télé-Poche
c) Madame Figaro

Terminez les phrases de façon significative


1. Les instituteurs sont formés dans ________________________________
2. Les études aux collèges durent __________________________________
3. Les enseignements supérieurs sont répartis _________________________
4. Parmi les grandes écoles on peut citer _____________________________
5. Le 2-me cycle des études à l’université est sanctionné par _____________
6. L’Académie française a été créée ________________________________
7. Les «immortels» _____________________________________________
8. Les festivals d'été en Avignon étaient organisés par __________________
9. Les hebdomadaires d’information les plus connus sont _______________

60
Répondez aux questions suivantes
1. Quels sont les principes du service public de l’Education?
2. Nommez les cycles d’enseignement.
3. Quand reçoit-on CAP et BEP?
4. Quand reçoit-on BTS?
5. Nommez les représentants de la «nouvelle vague» dans le cinéma.
6. Nommez les organes de la presse quotidienne nationale.

Les sujets à développer


1. Les universités de la France.
2. L’Institut de France (sa structure).
3. Les recherches fondamentales de la science contemporaine en France.
4. Les technologies modernes se développant en France.
5. Les plus grands acteurs français.
6. La presse quotidienne d’informations.
7. La presse féminine en France.

5. L'ÉCONOMIE
La France a l'économie mixte où les entreprises privées côtoient un secteur
public puissant. La France est la quatrième puissance économique mondiale grâce à
ses traditions agricoles, industrielles et marchandes, aux relations commerciales
qu'elle a tissées avec le monde entier.

L'ÉNERGIE
Les ressources énergétiques traditionnelles localisées sur le territoire français
ne permettent de couvrir qu'une partie des besoins nationaux. La production de
charbon (localisée surtout dans le Nord-Pas-de-Calais) a fortement diminué les
dernières décennies. La production de pétrole reste très modeste, le gaz de Lacq est
épuisé. L'équipement hydroélectrique atteint son niveau plafond; les centrales

61
thermiques ne jouent plus qu'un rôle d'appoint. Le nucléaire est devenu la première
source d'énergie nationale.
Ayant à faire face à une demande croissante avec des ressources limitées, la
France a largement fait appel à l'importation: elle importe le pétrole brut (pour
environ 32% en provenance du Moyen-Orient) qu'elle traite dans ses raffineries; elle
importe le charbon de l'Allemagne, de l'Australie, des Etats-Unis; le gaz naturel des
Pays-Bas, de l'Algérie, de la Russie. La politique de l'énergie prévoit aussi
l'utilisation des énergies de substitution:
● l'énergie éolienne: le long de l'Atlantique et de la Manche, dans le bas
cours du Rhône. Il existe en Bretagne un Centre national d'essais éoliens;
● l'énergie géothermique. On compte à peu près 130 forages géothermiques;
● l'énergie marémotrice. Avec l'usine de la Rance, en Bretagne, près de
Saint-Malo, la France possède la plus grande usine marémotrice du monde;
● l'énergie solaire. Il existe une centrale en Corse du Sud, à Vignole, et une
centrale expérimentale dans les Pyrénées.

L'INDUSTRIE
En France les industries héritées du XIX siècle, sidérurgie, métallurgie,
chimie lourde, textile, construction navale ont connu une profonde restructuration,
ainsi que les industries de la deuxième génération, pétrochimie, sidérurgie «sur
l'eau», automobile. La France a développé des industries d'avenir (chimie fine,
pharmacie, aéronautique, électronique) mais elle doit souvent ses meilleures
performances aux petites et moyennes entreprises qui travaillent dans les matériaux
nouveaux, la microcéramique, le matériel de sport, etc. Les industries de luxe restent
un fleuron réputé.
L'appareil productif industriel comporte un secteur nationalisé et un secteur
privé. L'accroissement du rôle de l'Etat dans la vie économique s'est traduit par la
création d'un important secteur public. On peut citer tels établissements publics
comme Charbonnages de France, Electricité et Gaz de France, Régie Renault.
En 1981, la gauche au pouvoir décide un nouvel élargissement du secteur public. Elle

62
nationalise 5 sociétés industrielles: Compagnie Générale d'Electricité, Saint-Gobain,
Pechiney-Ugine-Kuhlmann, Rhône-Poulenc, Thomson-Brandt; 2 industries
d'armement, la branche militaire de Matra, Dassault-Bréguet; 2 groupes sidérurgiques
déjà contrôlés par l'Etat, Usinor et Sacilor.
Les petites et moyennes entreprises (PME) tiennent une place prépondérante
(97 % du total des entreprises non artisanales). Les plus petites d'entre elles
travaillent fréquemment en sous-traitance pour le compte des grandes firmes. Au
sommet de l'échelle, environ un demi-millier d' entreprises emploient plus de
1000 personnes: elles occupent près de 45 % de la main-d'oeuvre, réalisent plus de
50 % du chiffre d'affaire et financent environ 70 % des investissements.
Les dix premières firmes industrielles, par l'importance de leur chiffre
d'affaire, sont:
1. ELF Aquitaine;
2. EDF;
3. Renault;
4. Peugeot-Citroën;
5. Alcatel Alsthom;
6. Total;
7. Générale des eaux;
8. France Télécom;
9. Leclerc;
10. Carrefour.

Les industries de base


Les matières premières. Le sous-sol français fournit du minerai de fer
(essentiellement en Lorraine), de la bauxite (en Provence), de la potasse (en
Provence), du soufre (provenant de la désulfuration du gaz de Lacq), du sel
(Lorraine). La production de minerai de cuivre, de plomb, de zinc est négligeable.
La sidérurgie. Avec une production annuelle de près 20 millions de tonnes
d'acier, la France se classe au 8-e rang mondial et au 3-e rang européen. Une

63
vingtaine de hauts fourneaux produisent 14 millions de tonnes de fonte. Usinor et
Sacilor qui produisent la presque totalité de l'acier courant sont sous contrôle de l'Etat
depuis 1981.
L'aluminium. La production d'aluminium est contrôlée par le groupe
Pechiney-Ugine-Kuhlmann, nationalisé en 1981. La bauxite est transformée en
alumine dans 4 usines: agglomération marseillaise (2 usines), Gardanne et Salindres.
L'électrolyse s'est fixée dans les régions riches en hydro-électricité (Alpes, Pyrénées)
et à Noguères, où la première usine du Marché commun est alimentée par une
centrale thermo-électrique fonctionnant au gaz naturel de Lacq.
La chimie de base. Elle produit environ 20000 tonnes, la chimie organique
10000, la parachimie 3000. L'industrie chimique est dominée par de grandes
entreprises comme l'Air liquide et Rhône-Poulenc.

Les industries de transformation


L'industrie automobile. Née vers 1895 dans la région parisienne, l'industrie
automobile française est dominée par deux firmes: Renault, entreprise nationalisée en
1945, et le groupe privé PSA Peugeot-Citroën. La région parisienne rassemble la
moitié de la main-d'oeuvre de la branche, mais la décentralisation, favorisée par les
Pouvoirs publics soucieux de corriger les déséquilibres régionaux, accroît la part de la
province. Renault, déjà établie au Mans avant-guerre, s'est installée à Flins, à Cléon,
au Havre-Sandouville et a fermé l'usine, symbole de la classe ouvrière, de
Billancourt; Citroën s'est fixée à Caen, à Metz, à Rennes. Peugeot, installée depuis
l'origine à Sochaux-Montbéliard, a créé une usine à Mulhouse. Récemment, les
firmes françaises ont créé des emplois dans les régions en difficulté: le Nord, la
Lorraine. La France exporte plus de la moitié de sa production de voitures
particulières.
La construction navale. Avec seulement 200000 tonneaux de jauge brute, la
construction navale française se place entre 12-e et 15-e rang dans le monde.
Ce secteur fournit environ 2 % de la production mondiale.

64
Les industries chimiques. Les industries chimiques françaises se classent au
6-e rang mondial. Elles se concentrent:
● chimie lourde: Rhône-Poulenc, CDF chimie, Entreprise Minière et

Chimique, Ugine-Kuhlmann (Chimie), Alto-Chimie.


● parachimie: L'Oréal, Roussel-Uclaf.

● pneumatiques: Michelin, Kléber-Colombes.

Les industries agro-alimentaires. Elles représentent un secteur qui prend une


place grandissante dans l'économie nationale et possèdent une grande diversité des
activités: meunerie, semoulerie, fabrication de pâtes alimentaires, biscuiterie,
biscotterie, aliments diététiques et de régime, entremets et desserts instantanés,
alimentation animale. Les principales firmes sont: le groupe BSN (Gervais-Danone,
Evian, Kronenbourg, Panzani), Sodima (lait), Socopa (viande), Moët-Hennessy-Louis
Vuitton (cognac, champagne), Saint-Louis-Lesieur (sucre, huile).
L'industrie textile. Quelque 2350 entreprises traitent chaque année plus de
800 000 tonnes de fibres et fils textiles: chimiques 60 %, coton 30 %, laine 6 %,
autres fibres 4 %. L'industrie textile française est aujourd'hui sévèrement
concurrencée par les pays du Tiers Monde et les pays développés. La balance
commerciale est déficitaire.

Technologies nouvelles et industries de pointe


La France a atteint des résultats remarquables dans certains secteurs
(nucléaire, armement, aéronautique, aérospatiale, ferroviaire, électrique,
électronique), ce qui la place dans les premiers rangs mondiaux.
L'industrie nucléaire. La France est le deuxième producteur mondial
d'électricité d'origine nucléaire derrière les Etats-Unis. C'est Electricité de France
(EDF) qui est le principal responsable du programme nucléaire. Compte tenu du
potentiel nucléaire, une partie de l'électricité produite est exportée. Actuellement,
le parc électronucléaire français comprend une cinquantaine d'unités, parmi
lesquelles, le réacteur surgénérateur Superphénix qui est le premier au monde de
ce type. L'industrie nucléaire a permis à la France de diminuer ses importations de

65
pétrole, de réduire sensiblement le coût de la production électrique et d'exporter de
l'électricité.
L'industrie aéronautique et aérospatiale. L'industrie aéronautique française a
produit un certain nombre de réalisations de dimension internationale: l'avion franco-
britannique Concorde, l'appareil européen Airbus, les hélicoptères de l'Aérospatiale et
les avions militaires et privés de Dassault. Dans le domaine spatial, la fusée
européenne Ariane est également un très grand succès.
Quatre entreprises dominent ce secteur:
● L'Aérospatiale, contrôlée par l'Etat. Elle construit les avions Airbus, des

hélicoptères et engins militaires.


● Dassault Bréguet, contrôlée par l'Etat depuis sa nationalisation en 1982. Elle

fabrique essentiellement des avions militaires, notamment des «Mirage» et,


plus récemment, le «Rafale».
● Matra, nationalisée en 1982, puis privatisée en 1988. Fabrique des

équipements dans le domaine aérospatial, des satellites, des missiles, mais


aussi des métros urbains.
● La SNECMA, société nationalisée qui fabrique des réacteurs.

L'industrie ferroviaire. Le réseau ferroviaire français s'est restreint mais le TGV


a progressé; l'industrie ferroviaire demeure un domaine clé des secteurs français de
pointe. Les réseaux TGV Sud-Est et TGV Atlantique, bientôt complétés par de
nouveaux réseaux intérieurs (Nord, Est, Bretagne, Auvergne) et intra-européens, sont de
grandes réussites, tant technologiques que commerciales. Dans le domaine des métros, la
France jouit également d'une excellente réputation. Ses ingénieurs ont construit
notamment les métros de Montréal, Mexico, Rio, Athènes, Santiago, Le Caire.
L'industrie électrique et électronique. La production de l'industrie électrique
et électronique se divise en:
● biens d'équipement électriques (générateurs, transformateurs, éclairage urbain)

et électroniques (ordinateurs, centraux téléphoniques, appareillage médical);


● biens de consommation: radios, TV, magnétoscopes, machines à laver,

réfrigérateurs.

66
● biens intermédiaires: accumulateurs, composants électroniques, semi-

conducteurs.
La France exporte des radars et des centraux téléphonique très appréciés dans
le monde. Trois branches occupent une place de premier plan: le matériel
téléphonique, le matériel d'équipement ménager, et surtout, l'informatique et la
bureautique. Ce secteur est le plus important et le plus dynamique. Il faut signaler le
spectaculaire succès du Minitel, ce micro-ordinateur domestique que possèdent six
millions de Français.

L'Artisanat
Depuis le Moyen Age les métiers artisanaux ont connu en France une
remarquable vitalité. On compte aujourd'hui environ 850000 entreprises artisanales.
Répartition des entreprises artisanales: bâtiment — 38 %, alimentation — 23 %,
mécanique (automobile, motocycles) — 13 %, habillement et pelleteries — 10 %,
coiffure — 6 %, bois et ameublement — 5 %, chaussure — 3%, divers — 23 %.
Grâce à la Confédération générale de l'Artisanat français et de l'Union des
Artisans français, la profession s'est organisée. Elle a obtenu un régime fiscal
particulier, qui lui permet de mieux supporter la concurrence de la grande industrie;
elle a aussi transformé ses techniques pour s'adapter aux exigences des
consommateurs.

LA VIE RURALE
Première puissance agricole d'Europe, 2-e exportateur mondial de céréales
(après les Etats-Unis), la France occupe les meilleurs rangs pour de nombreuses
productions. La mécanisation est très poussée et les spécialités régionales se sont
renforcées. La pêche et la filière bois restent des activités essentielles. Pour s'adapter
et s'assurer des débouchés, l'agriculture française a dû entreprendre une reconversion
profonde de ses structures et de ses méthodes. Du fait de la géologie, du climat et de
l'histoire, l'agriculture française est caractérisée par une grande diversité.

67
Les produits du sol
Première puissance agricole du Marché commun, la France se place en tête
pour le blé, le vin, le sucre, l'orge, la viande de boeuf. Cultivées sur l'ensemble du
territoire, les céréales occupent plus de la moitié des terres labourables. Le blé, qui
atteint grâce à des procédés modernes de culture, des rendements très élevés. Le blé
est présent dans toutes les régions, mais son domaine privilégié se situe dans le nord
et les régions du Bassin parisien.
● Le maïs constitue un excellent aliment pour le bétail (maïs hybride en

Aquitaine).
● L'orge a vu sa production sextupler depuis 1939.
● Le riz est introduit en Camargue pendant la dernière guerre.
La pomme de terre (le Massif armoricain, le Massif Central, le Nord) sert à la
consommation alimentaire et fournit à diverses industries des matières premières
(fécule, amidon, glucose, alcool).
La betterave à sucre est cultivée en assolement avec le blé: les terres
limoneuses de la Beauce à la Flandre fournissent les ¾ de la récolte.
La culture des plantes fourragères (trèfle, luzerne, sainfoin) se développe en
liaison avec l'essor de l'élevage.
Cultures industrielles: le tabac (Aquitaine, Alsace); le houblon (Alsace); les
plantes oléagineuses, comme le colza; les plantes textiles, comme le lin et le chanvre.
Les cultures maraîchères sont surtout développées dans la région parisienne
et autour des grandes villes. Le climat de la France est favorable à la production des
légumes et des fruits. Cette production est variée et certains produits sont réputés:
artichauts et choux-fleurs de Bretagne, melons du Vaucluse, pommes à cidre de
Normandie, fruits de la vallée du Rhône.
Vigne. Le vignoble français s'étend sur environ 950 000 ha. On compte
460 000 viticulteurs qui font une déclaration de récolte. Les vins selon leurs qualités
sont classés en 4 catégories:
● A.O.C. (Appellation d'Origine Contrôlée): vins des grands crus.

68
● V.D.Q.S. (Vins Délimités de Qualité Supérieure): vins de cru de réputation

régionale ou vins de marque.


● Vins de pays.

● Vins de table.

L'élevage
Les progrès de la génétique permettent d'améliorer la qualité du bétail. Les
races de qualité médiocre sont éliminées au profit des races plus productives: la
normande et la frisonne pour le lait, la charolaise, la limousine pour la viande. Tandis
que l'élevage des bovins, des porcs et de la volaille progresse, les ovins se stabilisent
et les chevaux régressent.
● Les bovins. 67 % des éleveurs fournissent à la fois du lait et de la viande, 22 %

sont spécialisés dans le lait, 11 % dans la viande. Le troupeau compte


environ 21 millions de têtes (dont 5,8 millions de vaches laitières).
● Les ovins. Les régions d'élevage sont la Provence, la Corse, les Causses, mais

aussi les Pyrénées-Atlantiques, le Limousin et la Normandie (prés salés).


● Les porcs. Le troupeau est estimé à 12 millions de têtes.

● Les chevaux. L'effectif global a fortement diminué: 2,4 millions de têtes il y

a une vingtaine d'années, quelque 300000 aujourd'hui. Le cheval de trait a


cédé la place au tracteur. L'élevage des «pur-sang» et des «demi-sang»
s'accroît.
● La volaille. La production annuelle est estimée à 1,4 million de tonnes de

viande et à 900000 tonnes d'oeufs.


● Les produits laitiers. La production de lait est passée de 150 millions d'hl

en 1950 à 230 millions aujourd'hui. Le lait en poudre et le beurre manquent


de débouchés. A la suite d'accords conclus dans le cadre de la CEE, la
France a dû réduire sa production. La production de fromages (1,5 million
de t) se place, pour la quantité, au second rang mondial après les Etats-
Unis. Les régions françaises fournissent quelque 350 variétés de fromages
fabriqués avec du lait de vache, de chèvre ou de brebis.

69
La forêt et la pêche
La forêt couvre aujourd'hui 25 % du territoire de la France. La forêt française
est composée d'essences très variées: 33 % de résineux, 67 % de feuillus. La forêt
française fournit chaque année 30 millions de mètres cubes de bois commercialisé.
Mais l'insuffisance de grumes de résineux contraint à des importations. La défense
des forêts s'effectue par les organisations suivantes:
● Le Fonds Forestier National, créé en 1946, qui aide les propriétaires privés à

reboiser et exécute des travaux pour leur compte;


● Les groupements forestiers, mis en place en 1954 (des associations de

propriétaires privés);
● Les centres régionaux de propriété forestière (1963);

● L'Office National des Forêts.

Avec 3000 km de côtes, la France se classe vers le 25-e rang (pour le tonnage)
des pays qui exploitent les ressources de la mer. Les ressources des côtes sont multiples:
● l'élevage des huîtres et moules:

● la récolte du varech et du goémon;

● les marais salants, surtout en Méditerranée.

Les industries côtières occupent 25000 personnes et comprennent notamment:


● Les fabriques de conserves, sur l'Océan;

● Les ateliers de salaison et de fumaison, sur la mer du Nord et la Manche;

● Les chantiers navals.

En France on compte 16 500 pêcheurs, 8800 embarcations, 500 000 t de


prises par an. Les principaux ports de pêche sont suivants: Concarneau, Boulogne,
Lorient, Sète, Cherbourg, Marennes-Oléron, Le Guilvinec, La Rochelle.

L'Aménagement du territoire
L'action de l'aménagement du territoire s'exerce simultanément sur
plusieurs plans:
1. L'aménagement de l'espace rural;
2. L'aménagement de l'espace industriel;

70
3. L'aménagement urbain;
4. L'aménagement des voies de communication;
5. L'aménagement de l'espace touristique;
Protection de l'environnement.
Les missions principales de la politique de l'aménagement du territoire sont:
● récupérer et remettre en valeur 150 000 ha de terres cultivables;

● reboisement;

● irriguer 60 000 ha de cultures fruitières et fromagères;

● substituer partiellement la polyculture intensive de fruits et de légumes à la

domination actuelle de la vigne;


● irriguer 250 000 ha entre Arles et Narbonne;

● défrichement, irrigation et mise en valeur de 50 000 ha dans la plaine

orientale;
● création de grandes fermes à maïs après défrichement de 150 000 ha de

landes. Des études sont actuellement en cours pour définir de nouveaux


objectifs;
● irriguer 100 000 ha de maïs verger et prairies.

LES TRANSPORTS

La route
Le réseau routier actuel comprend environ 1 500 000 km de chaussées
réparties en 3 catégories: routes nationales, 29 000 km, routes départementales,
350 000 km, chemins ruraux: 700 000 km et voies communales: 450 000 km. C'est le
réseau le plus dense du monde. Le parc automobile national compte plus de 28 illions
de véhicules, dont 5 millions de véhicules utilitaires.
La France s'est engagée dans une politique autoroutière. En 1955, un premier
programme a prévu, en 15 ans, la construction de 1525 km d'autoroutes, dont la
liaison Paris-Méditerranée. En mars 1960, un nouveau plan a été élaboré. Enfin, on

71
compte aujourd'hui environ 8000 km. Le financement des autoroutes de liaison est
désormais confié à des sociétés privées et la pratique du péage est généralisée.

Les chemins de fer


En 1937 est créée la Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF),
société d'économie mixte dont le capital appartient pour 51 % à l'Etat, pour 49 % aux
anciennes compagnies. Depuis 1982, elle est un établissement public, industriel et
commercial. Toutes les grandes lignes partent en étoile de Paris vers les villes
importantes de France et d'Europe. La SNCF transporte actuellement plus de
800 illions de voyageurs par an (540 millions sur le réseau de la banlieue parisienne).
Le trafic annuel de marchandises est passé de 132 millions de tonnes en 1938 à
266 illions de t en 1974 et 140 millions de t aujourd'hui. Le rail est surtout utilisé
pour le transport des pondéreux: produits de la sidérurgie, produits de carrières et
matériaux de construction, produits pétroliers.
Pour faire face à la concurrence de la route, de la voie d'eau et des oléoducs et
réduire le déficit de son exploitation, la SNCF a dû opérer une reconversion totale, à
la fois technique et commerciale. En 1973, la traction à vapeur a complètement
disparu au profit de la traction électrique et du moteur Diesel. Des lignes régulières
de turbo-trains ont été mises en service. Un des services ferroviaires les plus rapides
du monde (le TGV: Train à Grande Vitesse) a été mis en exploitation en 1981 entre
Paris et Lyon. Le TGV Atlantique a été mis en service fin 1989.

Les voies fluviales


La navigation fluviale reste le point faible. Son équipement, comparé à celui
des pays du Benelux ou de l'Allemagne, est médiocre. Les faiblesses tiennent à
l'absence d'homogénéité du réseau, à l'insuffisance des voies à grand gabarit (2000 m
de canaux en gabarit européen) et à la vétusté de nombreuses installations (175 cluses
sur les 291 km du canal de la Marne au Rhin). Toutefois, un renouveau récent est
amorcé. Le renouveau se manifeste par l'amélioration de la batellerie, l'aménagement
des voies, la modernisation des ports, le développement des techniques
modernes.Pour mettre le réseau des voies navigables à l'échelle des nouveaux
72
besoins, la France a mis en train un programme de grands travaux: canalisation de la
Moselle, aménagement du Rhin et du Rhône, etc.

La marine marchande
Aujourd'hui, avec un tonnage global de 3,7 millions de tjb (tonneaux de jauge
brute), la flotte marchande se classe autour du 20-e rang mondial. Elle assure une
bonne partie du commerce extérieur français (72 % des importations, 28 % des
exportations). Les grandes compagnies maritimes sont: une importante société mixte
dépend de l'Etat: la Compagnie Générale Maritime et Financière qui compte une
flotte de 69 navires. Le secteur privé est très diversifié:
● Chargeurs Réunis — Compagnie Paquet;

● Société Navale Delmas-Vieljeux;

● Créé en 1964, le Consortium Européen des Transports Maritimes.

L'évolution de la marine marchande est caractérisée par 3 directions: 1. La


modernisation des ports. 2. Un recul des paquebots, concurrencés par l'avion. 3. Le
développement des navires spécialisés: pétroliers, méthaniers, minéraliers, navires
polythermes, porte-conteneurs. Répartition des bâtiment: 33 navires à passagers,
128 argos (dont 50 porte-conteneurs), 112 navires citernes (dont 60 pétroliers long
cours totalisant 8 millions de tjb). Principaux ports maritimes: Marseille, Calais,
Le avre, Boulogne, Dunkerque, Bordeaux, Rouen, Nantes.

L'aviation commerciale
La France a été un des premiers pays à organiser des liaisons aériennes
internationales sur le plan commercial: Paris-Londres et Paris-Prague en 1920,
France-Afrique en 1925 et France-Amérique du Sud en 1936. La Compagnie Air
France est née en 1933 de la fusion de plusieurs entreprises privées. Elle est devenue
en 1948 une société d'économie mixte placée sous contrôle de l'Etat. La flotte compte
7 Concorde, 27 Boeing 747, 33 Boeing 727, 15 Airbus A300, 10 Airbus A310,
14 irbus A320 soit près de 200 appareils.
Air France exploite un réseau de plus d'un million de km couvrant le monde
entier (75 pays et 186 escales). Paris, avec ses deux aéroports (Orly et Roissy-Charles
73
de Gaulle), est à la 9-e place mondiale pour l'importance du trafic (80 millions de
passagers). Les aéroports de Nice et de Marseille se disputent la première place en
province. L'aéroport de Satolas (près de Lyon) a été inauguré en 1975.

L'ORGANISATION FINANCIÈRE ET ÉCONOMIQUE


Le rôle de l'Etat dans l'économie de la France est très important. Comme
organisateur l'Etat définit la politique budgétaire, fiscale, monétaire, commerciale,
énergétique; il est producteur par le biais des entreprises publiques; comme
consommateur, il est premier client de l'industrie nationale; il assurait, comme
investisseur avant le nouveau train de nationalisations de 1982, 29 % de l'effort
d'équipement des entreprises; son rôle financier est de contrôler la quasi-totalité de la
distribution du crédit.
Trois grandes catégories peuvent être distinguées dans le secteur public:
Les services publics: Postes et Télécommunications, Imprimerie Nationale,
régies diverses (transports, eaux).
Les établissements publics: entreprises nationalisées (Charbonnages de
France, Electricité et Gaz de France, Régie Renault, Banques).
Les sociétés d'économie mixte: Chemins de fer (SNCF), Compagnie
Française des Pétroles.
Il existe en France un «tiers secteur», né d'une tradition qui remonte au début
du XIX-e siècle, et qui regroupe trois catégories d'institutions: les mutuelles, les
coopératives et les associations à but non lucratif. Elles emploient au total un million
de salariés et leurs activités touchent plus de la moitié des Français.
Le système bancaire. Les banques jouent un rôle déterminant dans
l'économie. En 1945, l'Etat français a nationalisé, non seulement la Banque de
France, mais les plus grands établissements de crédit (Crédit Lyonnais, Société
Générale, Comptoir national d'escompte et BNCI qui fusionnent pour former la
Banque Nationale de Paris), et mis en place deux organismes de direction et de
contrôle. En 1981, la gauche au pouvoir a étendu la nationalisation à une très large

74
part du système bancaire. 7 des banques nationalisées ont été privatisées entre 1986 et
1988. Parmi les privatisations prévues en 1993, la première a été celle de la BNP.
La Bourse comme baromètre de l'économie obéit à la loi de l'offre et de la
demande, elle est sensible à la situation internationale, à la conjoncture économique
et aux événements politiques. En France, à la Bourse de Paris, s'ajoutent six Bourses
de provinces: Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy et Nantes.

Le commerce intérieur
La France compte environ 52 000 établissements commerciaux. Le ommerce
français a subi en 30 ans de profondes transformations aussi bien dans les méthodes
que dans les circuits de vente. Ces transformations se manifestaient
● par un perfectionnement des techniques de vente: l'utilisation de la publicité,

de la pratique de la vente à crédit et par libre-service, de la vente par correspondance,


qu'il s'agisse de courrier classique, du téléphone ou du Minitel.
● par une concentration de l'appareil de distribution.

Près du quart du chiffre d'affaire total est réalisé par le commerce intégré ou
concentré, qui, dans une même entreprise, rassemble les fonctions de gros et de
détail. Le commerce intégré englobe les secteurs
De type capitaliste: les grands magasins nés au XIX s. (Bon Marché, Printemps,
Galeries Lafayette, Samaritaine); les magasins populaires nés dans l'entre-deux-guerres
(Uniprix fondé en 1929, Prisunic, Monoprix); les sociétés à succursales multiples ou les
nouveaux magasins à grande surface de vente (Leclerc, Carrefour, Mammouth).
Le secteur de forme coopérative qui comprend des sociétés coopératives de
consommation (magasins Coop) et les coopératives d'entreprises ou
d'administrations.
Le commerce non intégré comprend les établissements commerciaux qui
assurent séparément les opérations de commerce de gros et de commerce de détail.
Le commerce de gros, intermédiaire entre les producteurs et les commerçants de
détail, est encore très dispersé puisqu'en moyenne chaque grossiste approvisionne
6 étaillants. Le commerce de détail, en contact direct avec le consommateur, revêt des

75
aspects multiples. Les commerçants qui exercent en association: les chaînes
volontaires associent des grossistes à des détaillants; d'autre part, les groupements
coopératifs de détaillants permettant de centraliser les achats en vue d'obtenir de
meilleures conditions du grossiste ou du fabricant.
Il y a 2 types de nouveaux magasins à grande surface de vente:
Supermarchés. Magasins de 400 à 2500 m², à libre-service pour la majorité
des rayons, vendant la totalité des produits alimentaires et offrant un grand
assortiment de marchandises générales.
Hypermarchés. Grande unité de vente d'une superficie supérieure à 2500 m²,
avec vente généralisée en libre-service, vendant un très large assortiment de produits
alimentaires et de marchandises générales. Les établissements sont pourvus d'un
grand parc à autos.

Le commerce extérieur
La France se classe au 4-e rang des pays exportateurs et au 4-e rang des pays
importateurs. Les exportations de marchandises représentent 20 % du PIB (Produit
Intérieur Brut). On compte 25000 entreprises françaises exportatrices. Parmi les
principales firmes exportatrices sont: Renault, Peugeot, Citroën, Airbus industrie,
IBM France, Rhône-Poulenc, Snecma, Atochem, EDF, Michelin.
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale la politique commerciale
française s'est engagée dans la voie de la libération des échanges:
● janvier 1948, signature de la Charte de La Havane et adhésion au GATT

(General Agreement on Tarifs and Trade, Accord général sur les tarifs
douaniers et le commerce);
● avril 1948, adhésion à l'OECE (Organisation Européenne de Coopération

Economique);
● 1951, adhésion à la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de

l'Acier);
● 1957, adhésion à la CEE (Communauté Economique Européenne qui participe,

de 1964 à 1967 au Kennedy Round, et de 1975 à 1979 au Tokyo Round).

76
LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
La France est l'un des premiers pays qui a créé, le 27 janvier 1971, un
ministère de la Protection de la nature et de l'Environnement. Entre 1970 et 1990, la
politique française en matière d'environnement a principalement consisté à mettre en
place des institutions spécialisées dans la récupération et l'élimination des déchets, la
qualité de l'air, la maîtrise de l'énergie. La création, en 1993, du Comité
interministériel pour l'environnement permet de faire valoir le souci de la protection
de l'environnement dans tous les services de l'Etat.
Au cours des dernières années la protection de l'environnement dépasse les
frontières d'un Etat. La France est engagée dans plusieurs traités et conventions au
sein de l'Europe, elle a joué un rôle moteur dans les cas suivants:
● adoption par 24 Etats, le 11 mars 1989, de la déclaration de La Haye sur la
protection de l'atmosphère;
● proposition de la France pour que l'Antarctique soit considérée comme une
réserve naturelle et une terre à vocation scientifique;
● création, en 1990, d'un Fonds pour l'environnement mondial, à l'initiative de
la France et de l'Allemagne pour aider les pays moins favorisés;
● création d'un sanctuaire pour les baleines autour de l'Antarctique, proposée
par la France depuis 1992, et beaucoup d'autres.

La protection de l'atmosphère
En ce qui concerne la protection de la couche d'ozone, la France a participé
activement aux négociations du protocole de Montréal, ratifié en janvier 1989, qui
prévoyait initialement d'éliminer totalement les chlorofluorocarbures d'ici le 1-er
janvier 2000. S'agissant de la pollution locale, on note une diminution des émissions
de dioxyde de soufre et d'autres mesures; sont en cours des recherches pour trouver
des carburants de substitution moins polluants, tels le gaz naturel ou liquéfié. Pour
contrôler la pollution de l'air dans les villes la France a mis en place un système
original. Gérés par des associations regroupant l'ensemble des partenaires locaux

77
impliqués, une trentaine de réseaux de mesures automatiques sont implantés sur le
territoire, prêts à donner l'alerte en cas de dépassement des normes.

La protections des eaux


Les ressources de la France en eau sont abondantes. Pour gérer ce patrimoine,
une organisation a été mise en place: les Agences de l'eau. Le but poursuivi est de
restaurer la qualité des cours d'eau (ruisseaux, fleuves et rivières). Grâce au rôle actif
des Agences de l'eau, des progrès réels ont été accomplis par les industriels; en vingt
ans, ils ont réduit leurs rejets de plus de 70 %. Un programme national vise épargner
les nappes d'eau souterraines dans les régions d'agriculture intensive. Quant à la
pollution domestique, la France s'est engagée, dans le cadre de la directive
européenne de 1991, à achever la collecte et le traitement des eaux usées d'ici 2005
au plus tard.
Chaque année, les plages de la France attirent des millions de touristes.
La urveillance des eaux de baignade est réalisée dans 663 communes balnéaires. Tout
au long de l'année, 21000 prélèvements effectués en mer sont analysés pour vérifier
que les normes édictées par une directive européenne ne sont pas dépassées.

La protection de la nature et des paysages


La France a adopté une loi sur la protection de la nature dès 1976. Depuis
1982, plus de 14000 espaces, répertoriés sous le nom de Zones naturelles d'intérêt
écologique faunistique et floristique, ont été étudiés. Certaines espèces menacées
demandent des mesures de protection, comme le saumon atlantique, les ours des
Pyrénées et d'autres. Le programme de la protection de la nature prévoit la protection
des paysages qui figurent même au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le cas
d'une vingtaine de sites dont le Mont-Saint-Michel. Les autres programmes
concernent la protection des parcs nationaux, des parcs naturels régionaux et des
réserves naturelles.
Il existe six parcs nationaux en France métropolitaine et en Guadeloupe. Six
autres sont à l'état de projet. Les 27 parcs nationaux sont répartis sur l'ensemble du

78
territoire: landes bretonnes des monts d'Arrée, tourbières des ballons d'Alsace
Camargue, étangs de la Brenne, champs de lavande du Lubéron.
Il existe 140 réserves naturelles en France. Le réseau de réserves naturelles
qui appartiennent à l'Etat, aux communes ou à des propriétaires privés constitue
parfois le dernier refuge d'espèces menacées.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances

N vrai faux
1 Les ressources énergétiques traditionnelles en France ne
sont pas suffisantes pour l’économie.
2 Les industries de luxe restent en France un fleuron réputé.
3 Le sous-sol français ne possède pas de bauxite.
4 Renault est la plus grande usine sidérurgique.
5 Les réseaux TGV sont très denses en France.
6 L'industrie ferroviaire demeure un domaine clé des
secteurs français de pointe.
7 L'industrie nucléaire est faiblement développée en France.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse

1. L’énergie de substitution c’est 2. Usinor et Sacilor produisent


a) l’énergie nucléaire a) l’aluminium
b) l’énergie du charbon b) l’acier
c) l’énergie solaire c) les produits chimiques

3. Rhône-Poulenc est la firme 4. Les cultures maraîchères sont


a) de la chimie lourde surtout développées
a) de la parachimie a) dans la région parisienne et autour
b) des pneumatiques des grandes villes
b) au bord de la mer
c) dans les montagnes
79
5. Orly et Roissy-Charles de Gaulle sont 6. Parmi les magasins populaires on peut
a) les aéroports nommer
b) les places à Paris a) Galeries Lafayette
c) les villes b) Prisunic
c) Samaritaine

Terminez les phrases de façon significative


1. La France importe le pétrole de _________________________________
2. L’énergie marémotrice prévoit l’utilisation de _____________________
3. Les industries d’avenir développées en France _____________________
4. Le groupe Pechiney-Ugine-Kuhlmann contrôle ____________________
5. Citroën s'est fixée à __________________________________________
6. Les usines de Renault se trouvent _______________________________
7. Le principal responsable du programme nucléaire en France est _______
8. La pêche et la filière bois restent des activités _____________________
9. La France cultive les cultures industrielles ________________________
10. Les vins selon leurs qualités sont classés en 4 catégories: ____________
11. La défense des forêts s'effectue par les organisations suivantes: _______
12. Les ressources des côtes sont __________________________________
13. Le réseau routier actuel comprend ______________________________
14. Les services publics __________________________________________
15. Les établissements publics: ____________________________________
16. Les sociétés d'économie mixte: _________________________________
17. Les plus grands établissements de crédit en France sont _____________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelles énergies de substitution possède la France?
2. Quelles industries sont héritées en XIX siècle?
3. Nommez les industries de base.

80
4. Caractérisez le sous-sol de la France.
5. Quelles grandes firmes sont connues dans l’industrie automobile
française?
6. Quelles entreprises dominent dans l’industrie aéronautique et
aérospatiale?
7. Dans quels domaines sont réparties les entreprises artisanales?
8. Quels produits céréales sont-ils cultivés sur plus de la moitié des terres
labourables de la France?
9. A quoi sert la pomme de terre dans l'économie du pays?
10. Sur quoi s'exerce l'action de l'aménagement du territoire?
11. Nommez les missions principales de la politique de l'aménagement du
territoire.
11. Quand a été créée la Société Nationale des Chemins de Fer Français
(SNCF)?
12. Parlez du TGV.
13. Parlez du «tiers secteur».

Les sujets à développer


1. Le secteur public dans l’économie française.
2. Les industries agro-alimentaires et textile.
3. Les réalisations françaises dans l’industrie aéronautique et aérospatiale.
4. La caractéristique de l'élevage français.
5. La navigation fluviale en France.
6. La marine marchande en France.
7. Le commerce extérieur de la France.

81
6. LA VIE SOCIALE

LES PROBLÈMES SOCIAUX

Syndicats et organisations professionnelles


Particulièrement puissant durant les 30 années qui ont suivi la Deuxième
Guerre mondiale, le syndicalisme français a perdu son influence: environ 10 %
seulement des salariés sont aujourd'hui syndiqués. Les organisations syndicales qui
sont considérées comme représentatives sont:
la Confédération Générale du Travail (CGT), fondée en 1895. En 1922, elle
se divisa en une CGT réformiste et une CGTU (unitaire), où l'influence des
communistes était prépondérante. En 1947, une minorité hostile aux communistes fit
scission et créa la CGT-FO (la Confédération Générale du Travail — Force ouvrière).
La CGT est particulièrement implantée dans les industries de transformation, la
presse, les ports et les organismes sociaux; la Force ouvrière regroupe les adhérents
qui travaillent dans les banques, les assurances, ce sont aussi les salariés des
professions libérales.
la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT), issue de la CFTC.
la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens CFTC, organisation
syndicale française fondée en 1919, fédérant les syndicats chrétiens. Elle se
transforma en CFDT en 1964. Une minorité maintient le sigle et l'inspiration
chrétienne de l'ancienne CFTC.
La Confédération Générale des Cadres (CGC), constituée au lendemain de la
Libération.
La Fédération de l'Education Nationale (FEN) et la Fédération syndicale
unitaire (FSU, issue de la FEN) qui défendent les intérêts du monde enseignant.
Le syndicat a pour objet la défense des droits et des intérêts professionnels,
matériels et moraux, tant collectifs qu'individuels, de ses membres. Le syndicat peut
négocier et signer des contrats collectifs (conventions collectives, accords collectifs).

82
A ces organisations syndicales s'ajoutent de nombreuses organisations
indépendantes ou autonomes. Du côté des employeurs, le Conseil national du
patronat français (CNPF) représente la majeure partie des entreprises; des petites et
moyennes entreprises sont réunies dans la Confédération Générale des petites et
moyennes entreprises (CGPME); il existe aussi la Fédération Nationale des syndicats
d'exploitants agricoles (FNSEA).

Mesures sociales
L'action syndicale a joué un rôle important dans l'amélioration de la condition
des travailleurs. En 1936, le Front Populaire a institué la semaine légale de 40 heures,
en 1982 la durée de la semaine de travail a été abaissée à 39 heures. Les congés payés
annuels ont été portés à 5 semaines en 1982. Les salariés bénéficient en outre de
congés pour événements familiaux, de congés éducation et de 10 jours fériés par an.
L'âge de la retraite a été ramené en 1983 à 60 ans, pour tous les salariés ayant
travaillé et cotisé au régime général 37 ans et demi.
Des conventions collectives (accords signés par les employeurs et les
syndicats de salariés reconnus représentatifs) règlent les différents aspects des
conditions de travail. En 1982 la loi Auroux a introduit de nouvelles garanties pour
les travailleurs dans l'entreprise.
En 1970 on a institué le salaire minimum Interprofessionnel de Croissance
(SMIC) qui a remplacé le SMIG (salaire minimum Interprofessionnel garanti). SMIC
est le salaire plancher au-dessous duquel aucun salaire ne peut être rémunéré et qui
varie en fonction de l'évolution des prix et du développement économique.
Dès 1988 les Français reçoivent le RMI. Le RMI est une allocation versée à
toutes les personnes âgées de plus 25 ans (ou de moins de 25 ans si elles sont
chargées de famille) lorsque l'ensemble de leurs ressources est inférieur au montant
du revenu minimum. Financé par l'Etat et versé par les caisses d'allocations
familiales, le RMI est accordé provisoirement pour trois mois; au-delà de ces mois,
son maintien est subordonné au respect d'un contrat d'insertion (stages à accomplir,
formation, etc.).

83
La sécurité sociale en France
Au sein du système français de Sécurité sociale on distingue:
Le régime général des salariés, le plus important par ses effectifs et par son
budget: il compte plus de 13 millions de cotisants et 40 millions d'assurés.
Les régimes spéciaux institués avant la création de la Sécurité sociale dont
certains ont des origines très anciennes: assurance-vieillesse des marins, p.ex., a été
créée en 1668, régime des fonctionnaires en 1853, des mineurs en 1892, des
cheminots en 1909.Les prestations servies sont plus étendues que celles du régime
général. Les régimes spéciaux groupent 4,5 millions de cotisants.
Les régimes particuliers organisent des travailleurs indépendants: le régime
particulier d'allocations vieillesse pour les artisans et les commerçants est créé en
1948; pour les exploitants agricoles en 1961.
Les régimes complémentaires. Créés par conventions entre les organisations
du patronat et des salariés, les régimes complémentaires de retraites concernent tous
les salariés: cadres, non-cadres, fonctionnaires.
Les ressources. Les ressources de la Sécurité sociale proviennent de concours
budgétaires et de cotisations. Le régime général est financé par des cotisations
obligatoires imposées aux employeurs et aux salariés (les employeurs financent seuls
les prestations familiales et les accidents du travail).
Les prestations servies. Il s'agit principalement de:
assurance maladie: frais médicaux remboursés de 60 % à 100 %; frais
pharmaceutiques remboursés de 40 % à 100 %; indemnité journalière (diverses
mutuelles peuvent compléter les remboursements de la Sécurité sociale);
prestations de vieillesse: retraites versées aux salariés et non- salariés;
prestations familiales;
accidents du travail: pension en cas d'invalidité.
Les cotisations. Les cotisations destinées au financement des risques et
charges maladie, vieillesse, allocations familiales et accidents du travail s'élèvent à
46,6 % du salaire. Elles sont calculées en partie sur la totalité du salaire, en partie sur
une fraction du salaire, au-dessous d'un plafond. L'employeur verse 33,1 % du salaire,

84
soit: 12,8 % pour la maladie (dont 4,5 % sur la totalité du salaire); 8,2 % pour la
vieillesse; 5,4 % pour les allocations familiales; 4 % pour les accidents du travail.
Le salarié verse 13,5 % du salaire, soit: 6,8 % pour la maladie (sur la totalité du
salaire); 6,55 % pour la vieillesse (sur salaire plafonné).

La population active
S'adaptant aux mutations de l'économie, la population active a subi, au cours
des trois dernières décennies, de profondes transformations. Evaluée à 20,4 millions de
personnes en 1968, elle est estimée aujourd'hui à 25 millions. On note la modification
de la répartition sectorielle: diminue le nombre des actifs travaillant dans le secteur
primaire (agriculture, sylviculture, pêche); baissent des actifs du secteur secondaire
(mines, industries, travaux publics, bâtiment); accroît le nombre des actifs employés
dans le secteur tertiaire (transports, commerce, administrations, banques et autres
services). Il y a aussi une progression du salariat: les salariés constituent aujourd’hui
83 % de la population active totale. On peut noter l’amélioration de la qualification de
la population, l’augmentation du nombre des femmes parmi la population active totale
(elles représentent aujourd’hui 44 % des actifs).
La France doit faire face depuis vingt ans à une progression continue du
chômage qui touche désormais 3,2 millions de personnes. Le chômage affectait
davantage les personnes peu ou non qualifiées, mais il s’étend progressivement aux
autres catégories: aux cadres moyens et supérieurs.
Le traitement social du chômage consiste à abaisser l’âge de la retraite, à
généraliser les systèmes de préretraite à partir de 55 ans dans les branches en crise, à
réduire la durée hebdomadaire du travail, à étendre le travail à mi-temps ou à temps
partiel et à multiplier les mesures en faveur des chômeurs. Ces mesures prévoient une
formation professionnelle par l’intermédiaire de stages et la réintégration des
chômeurs dans la vie sociale par le biais de formules diverses: contrats emploi-
solidarité, contrats initiative-emploi, stages d’initiation à la vie professionnelle.

Les mesures du chômage. Il existe deux indicateurs en matière de mesure du


chômage. Le premier correspond à la définition du Bureau international du travail

85
(BIT) et il est calculé une fois par an par l’INSEE dans l’enquête Emploi réalisée en
mars. L’autre correspond aux demandes d’emploi en fin mois (DEFM) calculées
chaque mois par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).
La main-d’oeuvre féminine est présentée d’une manière suivante: 11 millions
de femmes actives (soit 44 % de la population active totale) se répartissent dans les
catégories suivantes: agriculteurs exploitants 6,1 %, patrons de l’industrie du
commerce 8,5 %, professions libérales 0,4 %, autres cadres supérieurs 3,6 %, cadres
moyens 15,3 %, employés 29,2 %, ouvriers 22 %, personnel de service 12,8 %, autres
catégories 0,9 %.
La France a eu largement recours à une main-d’oeuvre immigrée acceptant
les travaux les plus pénibles et de basses rémunérations. On compte plus de
2 millions de travailleurs étrangers dont 38 % sont ouvriers qualifiés, 35 %
ouvriers spécialisés, 16 % manoeuvres, 7 % employés et moins de 4 % techniciens
agents de maîtrise et cadres.

La Santé

L’organisation de la Sécurité sociale tend à transformer de plus en plus


l’exercice de la médecine. Le nombre des médecins en France s’est sensiblement
accru. D’après les données de 1994, on compte en France 190 000 médecins, 41 000
dentistes, 14 000 orthophonistes, 300 000 infirmières et infirmiers, 12 500 sages-
femmes, 25 000 pharmacies d’officine.
Les établissements hospitaliers. On compte en France plus de 3700
établissements de soins polyvalents (plus de 1000 établissements hospitaliers publics,
quelque 2700 cliniques privées). Grâce à un important effort de planification et
d’équipement et à la création des Centres Hospitaliers et Universitaires, les hôpitaux
publics deviennent des foyers de lutte contre la maladie, ouverts à toutes les
catégories sociales et équipés d’installations techniques très modernes. En outre, se
développe la médecine collective et sociale: dispensaires pour la lutte contre les
fléaux sociaux, centres de protection maternelle et infantile, centres médicaux des
grands services publics ou semi-publics (armée, mines, chemins de fer), services de
médecine préventive.

86
Parmi les services de l’aide sociale on note:
l’hygiène sociale qui comprend les organismes de lutte contre la tuberculose
et autres fléaux sociaux (alcoolisme, maladies sexuellement transmissibles...), les
séances de vaccinations, la collecte du sang;
la Protection maternelle et infantile: consultations prénatales et postnatales,
consultations de nourrissons, crèches, jardins d’enfants, pouponnières;
la Protection sociale de l’enfance: service social familial (surveillance des
enfants dont la santé, la sécurité ou la moralité risque d’être en danger), service
d’aide aux orphelins, aux enfants abandonnés;
les bureaux d’aide sociale qui aident les déshérités: recours en espèces et en
nature, aide médicale.

LES MODES DE VIE

Le logement
Après 1950 on a vu l’essor rapide de la construction de logements qui a produit
un certain effacement de la frontière entre la ville et la campagne: aujourd’hui, près de
10 millions de personnes vivent en zone rurale périurbaine, dans des communes ayant
conservé une activité agricole, considérées comme des «communes-dortoirs», dont les
habitants se rendent quotidiennement vers les villes voisines où ils travaillent. La maison
individuelle tient une place croissante dans les logements construits depuis 1975. Les
catégories des logements sont: résidences principales, résidences secondaires et
logements vacants. Depuis 1945, la politique française du logement a reposé sur trois
objectifs: la reconstruction (450 000 logements étaient entièrement détruits), chaque
ville endommagée a été dotée d’un plan d’urbanisme; une revalorisation des loyers; une
aide à la construction: développement des offices d’Habitations à Loyers Modérés
(HLM), octroi de prêts et de primes par le Crédit Foncier, allocation logement.

La consommation des ménages


La progression générale du niveau de vie a entraîné une hausse continue de la
consommation. L’équipement des ménages s’est considérablement amélioré. D’après les

87
données de 1995, plus de 75 % possèdent au moins une voiture et 85 % disposent
simultanément d’un téléviseur, d’un réfrigérateur, d’un lave-linge et du téléphone. Les
salaires ont progressé et les prestations sociales n’ont cessé d’augmenter et de se
diversifier: allocations familiales, aide au logement, etc. La France a institué, la première
en Europe (1950) SMIC, un salaire minimum applicable à tous les secteurs d’emploi.
Un travailleur sur neuf perçoit le SMIC; il s’agit surtout de jeunes, de femmes et de
travailleurs de petites entreprises. Les dépenses se répartissent comme suit:
• alimentation — 19,6 %
• habillement: vêtements — 6,7 %
• habitation — 18,8 %
• hygiène et santé — 9,2 %
• transport et télécommunications — 16,8 %
• culture et loisir, enseignement — 7,4 %
• hôtels, cafés, restaurants, voyages — 13,4 %.

La table
La consommation se porte de plus en plus vers des produits diététiques et de
qualité; le fait que la nourriture française est perçue comme relativement équilibrée
et équilibrante par les nutritionnistes internationaux, est la consommation de fruits
et de légumes crus et cuits qui font partie intégrante depuis longtemps de la table
française. L’extension du travail féminin a conduit à la confection de repas rapide, à
des menus simples composés de surgelés et de conserves. Cependant, l’art culinaire
constitue l’un des attraits majeurs du pays (la tradition culinaire française remonte à
la Renaissance): les Français accordent toujours une grande attention à la
gastronomie, mais la tradition demeure toutefois pour les repas de fête. Il y a les
restaurants de très grand luxe: la cuisine est véritablement considérée comme un art
dont les très grands chefs français sont les maîtres; il y a les restaurants
gastronomiques où l’on déguste les spécialités du chef et de la région. Dans les
auberges, dont le décor est plus simple et l’accueil est plus convivial, on peut goûter
la cuisine du terroir.

88
Le rite habituel des repas est suivant:
• 7–8 h — petit déjeuner: un simple bol de café noir, café au lait, thé ou
chocolat; tartines de beurre ou biscottes.
• 9 h — casse-croûte: seulement chez certains paysans ou travailleurs
manuels.
• 12 h — déjeuner: un repas rapide (un plat, un fromage ou un dessert) pris,
pour ceux qui travaillent, à la cantine, au restaurant, dans un café ou un
«fast-food».
• 16 h — goûter ou thé: pour les enfants: pain et chocolat; pour les grandes
personnes qui se rendent en visite: thé, toasts, petits fours.
• 20 h — repas familial, au cours duquel chacun raconte sa journée: potage,
viande, oeufs, poisson ou charcuterie, légumes, fromage et dessert (fruits
ou entremets).
Donc on peut conclure que le patrimoine culinaire des Français et leurs
habitudes de consommation par tradition devraient apporter un bon équilibre
alimentaire. Or depuis plusieurs décennies les comportements alimentaires des
Français se sont transformés. Les raisons à ces changements en sont différentes: le
travail de la femme s’étant généralisé, le temps de la préparation des repas pendant la
semaine s’est considérablement réduit: ½ heure par jour environ contre 3 à 4 heures
avant la dernière guerre. On s’approvisionne pour la semaine dans des grandes
surfaces, on achète des plats tout préparés, les légumes crus sous vide, les
préparations rapides (purée en flocons, riz et légumes précuits, pizzas surgelés...).
L’autre raison consiste en ce que le repas de midi, surtout dans les grandes villes et
l’agglomération parisienne, est pris en dehors de la maison: sur le lieu de travail
(cafétarias, cantines), au restaurant d’entreprise, dans un fast food ou au restaurant du
coin. On peut parler de déstructuration des habitudes et des rythmes alimentaires
français comme un peu partout en Europe les dernières décennies.Le phénomène est
dû à l’industrialisation, à l’urbanisation, et la féminisation du travail.
Le vin en France n’est pas seulement un produit agricole, c’est aussi comme la
cuisine, une oeuvre d’art. Chaque cru a sa personnalité, il existe des règles pour servir

89
le vin et pour le déguster. Depuis 1920 sont nées plus de 25 confréries à la gloire du
vin français, p.ex., la «Confrérie des Chevaliers du Tastevin».
Les fromages. La France possède plus de 100 espèces et de 350 sortes
différentes de fromage, dont certains, comme le roquefort et le camembert, ont une
réputation mondiale. On distingue les fromages frais (demi-sel, petit suisse), les
fromages fondus, les fromages à pâte pressée (port-salut, gruyère) et les fromages
affinés (roquefort, camembert, etc).

Les loisirs et les sports


Selon leurs goût et leurs ressources, les Français partagent leur temps libre
entre la télévision et autres loisirs: cultures, le sport et le tourisme. Le cinéma a
régressé devant l’essor de la télévision dont les différentes chaînes projettent plus de
450 films par an. Maigré la concurrence de la télévision, la radio a connu ces
dernières années un regain d’intérêt à cause de la multiplication des stations
publiques et commerciales. Les Français visitent les théâtres qui restent populaires en
France, notamment à Paris. De nombreux festivals, dont le plus célèbre reste celui
d’Avignon, attirent beaucoup de spectateurs.
La presse, surtout les périodiques, ont un succès croissant à cause de multiples
articles sur le sport, l’économie familiale, la cuisine; l’entretien de l’automobile, des
jardins, de la maison. La lecture s’est développée avec l’expansion des collections de
livres de poche, des bandes dessinées, avec l’ouverture de nombreuses bibliothèques
publiques. La culture musicale se développe: on fréquente des salles de concerts.
Plusieurs grands parcs de loisir ont été créés. Le Parc Astérix, du nom du
célèbre héros gaulois de bande dessinée, a été inauguré non loin de l’aéroport de
Roissy. Ce parc offre à la fois une reconstitution d’un village gaulois et des rues de
Paris à différentes époques. A l’est de Paris on a ouvert Euro-Disneyland, un parc
gigantesque, quatrième version après ceux de Californie, Floride et Tokyo. On peut
aussi citer le Futuroscope à Poitiers (parc d’attractions consacré aux techniques
audiovisuelles de pointe) et les Schtroumpfs en Lorraine (les Schtroumpfs sont des
héros d’une bande dessinée de Peyo, petits bonshommes bleuâtres au parler étrange).

90
Le sport et le tourisme se développent à cause de la baisse des prix et de la
multiplication des installations sportives. Le cyclisme et la course à pied sont en
vogue en France, ainsi que le tennis, le ski et le nautisme, le golf, la voile. Mais le
football reste le sport le plus populaire. En France il existe des clubs, des
associations, des fédérations, ces dernières bénéficient des compétitions nationales
et internationales comme le Tour de France (cyclisme), les coupes d’Europe ou du
monde (football), le Tournoi de Roland-Garros (tennis), le Tournoi des Cinq
Nations (rugby).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances

N vrai faux
1 La Confédération Générale du Travail est fondée en 1895.
2 La population active est estimée aujourd'hui à 25 millions
de personnes.
3 La France n’a pas eu recours à une main-d’oeuvre
immigrée.
4 Le Parc Astérix a été inauguré non loin de l’aéroport de
Roissy.
5 A l’ouest de Paris on a ouvert Euro-Disneyland.
6 Le Futuroscope à Poitiers c’est le stade.
7 Des conventions collectives règlent les différents aspects
des conditions de travail.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. En 1936, le Front Populaire a institué la 2. Les congés payés annuels ont été
semaine légale portés
a) de 40 heures a) à 5 semaines
b) de 39 heures b) à 4,5 semaines
c) de 42 heures c) à 6 semaines
91
3. Le secteur primaire comprend 4. La Protection sociale de l’enfance
a) travaux publics, bâtiment comprend
b) agriculture, sylviculture a) service d’aide aux orphelins
c) mines, industries b) consultations prénatales et postna-
tales
c) les organismes de lutte contre la
tuberculose

5. L’hygiène sociale comprend 6. Le camembert c’est le fromage


a) le service d’aide aux enfants a) à pâte pressée
abandonnés b) affiné
b) les pouponnières c) fondu
a) les séances de vaccinations

Terminez les phrases de façon significative


1. L'âge de la retraite a été ramené en 1983 à _________________________
2. Des conventions collectives règlent ______________________________
3. En 1982 la loi Auroux a introduit ________________________________
4. RMI c'est ___________________________________________________
5. Dans la Sécurité sociale on distingue les régimes ____________________
6. Les ressources de la Sécurité sociale proviennent de _________________
7. Le traitement social du chômage consiste à ________________________
8. HLM c’est __________________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Parlez des principaux syndicats en France.
2. Quelle est la durée de la semaine de travail en France?
3. Quels salariés peuvent avoir la retraite à 60 ans?
4. Quel est le rôle des conventions collectives?

92
5. Expliquez quel est le but de la loi Auroux.
6. Décrivez le rôle du SMIC comme mesure social.
7. Quelle allocation appelle-t-on le RMI? Quel est son but?
8. Quels régimes distingue-t-on au sein du système français de Sécurité
sociale? Expliquez la différence, qui existe entre le régime général, les
régimes spéciaux et les régimes particuliers de la Sécurité sociale.
9. Précisez les indicateurs qui permettent à mesurer le chômage.
10. Comment sont calculées les cotisations destinées au financement des
risques et charges maladie, vieillesse, allocations familiales et accidents
du travail?
11. Parlez du mécanisme du SMIC.

Les sujets à développer


1. Parlez du salaire minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC).
2. Les services de l’aide sociale.
3. Les établissements hospitaliers en France.
4. Les Français à la table.

93
Partie II
Régions françaises

PARIS — ILE-DE-FRANCE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Ile-de-France — région historique de France autour de laquelle l’unité
nationale s’est constituée. A l’avènement du roi Hugues Capet (987), la majeure

94
partie du territoire appartenait à des vassaux. Le roi entreprit de rattacher ces terres au
domaine royal, que ses successeurs agrandirent.

Située au coeur du réseau de la Seine, l’Ile-de-France occupe le centre du


Bassin parisien, qui porte de riches cultures (céréales, plantes sarclées, oléagineux,
fourrages). Le maraîchage et l’arboriculture ont prospéré dans les vallées. L’Ile-de-
France est la Région la plus peuplée de France. Malgré l’absence d’industries lourdes
elle assure 25 % de la production industrielle et produit 28 % du PNB de la France.
Paris — capitale de la France, sur la Seine, dans le Bassin parisien. La ville
de Paris forme à elle seule un département, qui couvre 105 km² et fait partie de la
Région Ile-de-France. L’agglomération parisienne s’étend sur 12001 km² et compte
10660554 habitants.
Paris est le centre politique, administratif, commercial, économique de la
France. Paris a une richesse architecturale exceptionnelle. Ses nombreux musées sont
riches, ses universités sont réputées. La grande industrie s’est déplacée vers la
banlieue. La ville s’est spécialisée dans la haute technicité et le luxe. Les routes, les
voies ferrées convergent vers Paris, premier port fluvial de France, siège d’un
archevêché et d’organismes internationaux (Unesco, OCDE, etc).
Histoire. La cité des Parisii, tribu celte installée dans l’île de la Cité, prit le
nom de Lutèce après la conquête ramaine (52 av. J.C.). Ravagée par les invasions
germaniques à partir du III-e s., elle fut réduite à l’île de la Cité et prit alors le nom
de Paris. Capitale de Clovis, Paris fut christianisé au V-e s. et préservé des Huns
grâce à sainte Geneviève (451). Capitale des Capétiens, elle déborda sur la rive
droite et se développa sous Philippe Auguste (1180—1223), qui la dota d’une
enceinte. Acquise aux Anglais, la ville fut reprise par Charles VII. A la fin du XV-e
s., elle est la principale ville d’Occident (200 000 habitants), et un grand foyer
intellectuel. Déchirée par les guerres de Religion (XVI-e s.) puis troublée par la
Fronde (1648—1653), elle fut abandonnée au profit de Versailles par Louis XIV et
ses successeurs. Elle joua un rôle politique considérable durant la Révolution. Paris
se transforma au XIX s. et fut le théâtre de révolutions (1830, 1848, 1871);

95
d’importants travaux, notamment par le préfet Haussmann, lui donnèrent sa
physionomie actuelle.
La Région Ile-de-France se compose de 8 départements: Paris, Seine-et-Marne,
Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise.

ENFANTS DE PARIS ET DE SA RÉGION

Hommes d’affaires
André Citroën (1878—1935), ingénieur et industriel français. Il produisit des
voitures populaires (10 CV en 1919, 5 CV en 1922).

Chanson
Charles Aznavour (Paris, 1924), chanteur, auteur-compositeur et acteur
de cinéma.
Jean Ferrat (1930), auteur-compositeur et chanteur français engagé.
Serge Gainsbourg (1928—1991), chanteur, auteur-compositeur et
cinéaste français.
Johnny Halliday (1943), chanteur et acteur de cinéma. Il contribua à
populariser en France, à partir de 1959, le rock and roll.
Eddy Mitchell (1942), chanteur et acteur français, l’un des premiers rockers
(d’abord au sein du groupe les Chaussettes noirs).
Edith Piaf (1915—1963), chanteuse française réaliste: Mon légionnaire, La
vie en rose, Milord et beaucoup d’autres chanteurs, tels comme Michel Sardou,
Sacha Distel, Françis Lemarque.

Personnages historiques
Personnages historiques: Les rois Saint-Louis, Louis X, Louis XIII, Louis
XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII, Charles V, Charles VI, Charles VII,
Charles IX, et Charles X, Henri II, Henri III, Philippe-Auguste, Philippe le Bel,
Napoléon III, Richelieu, Sully, Hoche, Condé, Léon Blum et tant d’autres.

96
Napoléon III (1808—1873). Empereur des Français (1852—1870), fils de
Louis Bonaparte et d’Hortense de Beauharnais. Il vécut en exile après la chute du
Premier Empire. En 1836 à Strasbourg, en 1840 à Boulogne, il tenta de renverser
Louis-Philippe. Condamné à la prison à vie, il s’évada en 1846 et gagna la Grande-
Bretagne. Il revient en France après la révolution de 1848 et fut élu président de la
République (1848). Le 2 décembre 1851, il élimina les opposants républicains et
royalistes par un coup d’Etat qu’approuva le plébiscite. Celui du 21 novembre 1852
le proclama empereur des Français et il fut couronné le 2 décembre 1852. En 1853, il
épousa l’aristocrate espagnole Eugénie de Montijo, une fervente catholique. Un
important essor économique marqua son règne; la France se modernisa. A l’extérieur,
Napoléon III remporta des succès: guerre de Crimée (1854—1856), d’Italie (1859)
qui permit l’annexion de Nice et de la Savoie, conquête de la Cochinchine.
L’expédition du Mexique (1862—1867) fut un échec. Ayant dû capituler à Sédan lors
de la guerre franco-allemande de 1870, qu’il avait déclarée sans discernement,
Napoléon III fut déchu. Après une courte captivité en Allemagne, il se retira en
Angleterre (1871), où il mourut.
Cardinal de Richelieu (1585—1642), homme d’Etat français. Evêque de
Luçon (Vendée), il devint cardinal (1622) après avoir réconcilié Marie de Médicis
avec son fils Louis XIII. Richelieu renforça l’absolutisme royal, imposa aux
protestants, après le siège de La Rochelle, l’édit de grâce d’Alès, lutta contre la
noblesse (interdiction des duels). Il affronta les Habsbourg (guerre de Trente Ans) et
obtint le Roussillon (1642). Il favorisa l’industrie, le commerce maritime et la
colonisation, et fonda l’Académie française (1635).
Maximilien Sully (1560—1641). Homme d’Etat français, protestant, ami et
conseiller du futur Henri IV, qui devenu roi, lui confia d’importantes charges; il
redressa les finances, développa l’agriculture et le commerce. Il demanda aux
protestants de se soumettre à l’autorité de Louis XIII et Richelieu le fit maréchal
(1634).

97
Lazare Hoche (1768—1797). Général français. Commandant l’armée de
Moselle (1793), il repoussa les Autrichiens et les Prussiens. Incarcéré comme
suspect, il fut libéré après le 9 Thermidor. De 1794 à 1796, il pacifia la Vendée et
vainquit les royalistes à Quiberon. Il échoua en Irlande, puis commanda l’armée de
Sambre-et-Meuse.
Condé (Louis II, dit le Grand Condé) (1621—1686). Fils d’Henri II, homme
de guerre. A 22 ans, il vainquit les Espagnols et les impériaux à Rocroi, puis à
Fribourg, Nördlingen et Lens. Chef de la Fronde des princes, il passa aux Espagnols.
Après la paix des Pyrénées (1659), il servit Louis IV.
Léon Blum (1872—1950). Homme politique et écrivain français. Chef de la
SFIO après le Congrès de Tours (1920), il présida deux gouvernements du Front
populaire. Les Allemands le déportèrent en 1943. D’octobre 1946 à janvier 1947, il
fut président du Conseil.

Littérature
Louis Aragon (1897—1982). Ecrivain français. D’abord dadaïste, puis
surréaliste: (le Paysan de Paris), il adopta une écriture traditionnelle peu après son
adhésion au Parti communiste (1927). Romans: les Cloches de Bâle, les Beaux
Quartiers, la Semaine sainte, Blanche ou l’Oubli. Poésie: le Crève-Coeur, le Fou
d’Elsa. Résistant, il dirigea «Les Lettres françaises» de 1953 à leur disparition (1972).
Henri Barbusse (1873—1935). Ecrivain français. Le Feu dénonce l’horreur
de la guerre de 1914—1918. Il célébra la Russie soviétique.
Charles Baudelaire (1821—1867). Poète français. Partagé entre «l’horreur et
l’extase de la vie», entre le péché et la pureté, il annonce le symbolisme. La
publication, en 1857, des Fleurs du mal lui valut un procès. Il a écrit des chroniques
littéraires et artistiques, des poèmes en prose. Ses traductions de Poe sont des chefs-
d’oeuvres.
P.-A. de Beaumarchais (1732—1799). Ecrivain français. Successivement
horloger, professeur de musique, financier, politicien, agent d’affaires, il a triomphé

98
au théâtre: le Barbier de Séville (1775), le mariage de Figaro (1784), satires sociales
et politiques que complète la Mère coupable.
Simone de Beauvoir (1908—1986). Ecrivain français: le Deuxième Sexe, les
Mandarins, Mémoires.
Georges Bernanos (1888—1948). Ecrivain catholique français, auteur de
romans Sous le soleil de Satan, le journal d’un curé de campagne, Monsieur Ouine;
de pamphlets, d’un scénario de film.
L.-F. Céline (1894—1961). Ecrivain français. Utilisant le langage parlé,
souvent argotique, il décrit la misère et le désespoir humains: Voyage au bout de la
nuit, Mort à crédit, D’un château l’autre, Nord, le Pont de Londres.
Jean Cocteau (1889—1963). Ecrivain et cinéaste français. Poète romancier
(les Enfants terribles), dramaturge (les Mariés de la tour Eiffel, les Parents terribles),
cinéaste (le Sang d’un poète, la Belle et la Bête), il fut aussi dessinateur et peintre.
Membre de l’Académie française.
Maurice Druon (1918). Ecrivain français: les Grandes Familles, les Rois
maudits. Membre de l’Académie française.
Paul Eluard (1895-1952). Poète français. D’abord surréaliste: Capitale de la
douleur, l’Immaculée Conception, il se rallia en 1938 au parti communiste.
Anatole France (1844—1924). Ecrivain français qui connut le succès: le
Crime de Sylvestre Bonnard, Thaïs, Les dieux ont soif et d’autres.
André Gide (1869—1951). Ecrivain français. D’abord symboliste: les
Cahiers d’André Walter, les Nourritures terrestres. Il dénonçait le colonialisme. Il a
abordé le récit, le roman, le théâtre (Œdipe). Prix Nobel 1947.
Eugène Labiche (1815—1888). Auteur dramatique français.; créateur du
vaudeville de mouvement: Un chapeau de paille d’Italie (1851), le Voyage de
M.Perrichon, la Poudre aux yeux, la Cagnotte. Membre de l’Académie française.
La Rochefoucauld (1613—1680). Ecrivain français. Il complota contre
Richelieu, puis soutint la Fronde des princes. Blessé au visage, il se rallia au roi.
Retiré sur ses terres, il rédigea ses Mémoires, ensuite Réflexions.

99
Prosper Mérimée (1803—1870). Ecrivain français: Théâtre de Clara Gazul,
Chronique du règne de Charles IX, nouvelles (Colomba, Carmen et d’autres).
Responsable de la Commission des monuments historiques, il contribua à sauver le
patrimoine architectural de la France. Membre de l’Académie française.
Patrick Modiano (1945). Romancier français: la Place de l’Etoile, Rue des
boutiques obscures, Dora Bruder.
Molière (Jean-Baptiste Poquelin) (1622—1673). Auteur dramatique et
comédien français. A Paris il triompha avec les Précieuses ridicules. Il joua l’Ecole
des maris, l’Ecole des femmes, Tartuffe, le Médecin malgré lui, l’Avare, George
Dandin, le Bourgeois gentilhomme, les Fourberies de Scapin, le Malade imaginaire.
En 1680, Louis XIV réunit la troupe de Molière et celle de l’hôtel de Bourgogne,
créant la Comédie-Française, la «Maison de Molière».
Alfred de Musset (1810—1857). Ecrivain français. Admis dans le cénacle
romantique de Nodier, il publia un volume de vers Contes d’Espagne et d’Italie. Il
écrit les Nuits, la Confession d’un enfant du siècle, Premières poésies, les pièces de
théâtre. Membre de l’Académie française.
Georges Pérec (1936—1982). Ecrivain français, membre de l’Oulipo
(«Ouvroir de littérature potentielle» — groupe de recherche de littérature
expérimentale fondé en 1960 par F.Le Lionnais et Queneau). Ses oeuvres: les Choses,
la Disparition, la Vie mode d’emploi.
Jacques Prévert (1900—1977) Poète français formé par le surréalisme,
désinvolte et iconoclaste: Paroles, Spectacle, la Pluie et le Beau Temps. Certains
textes furent mis en musique par J.Kosma: Barbara, les Feuilles mortes. Il a écrit de
très nombreux films (L’affaire est dans le sac, Voyage surprise).
Eugène Sue (1804—1857). Auteur français de romans — feuilletons à
caractère social: les Mystères de Paris, le Juif errant, les Mystères du peuple.
Boris Vian (1920—1959). Ecrivain français, poète, romancier (J’irai cracher
sur vos tombes, l’Automne à Pékin, l’Ecume des jours), dramaturge, trompettiste de jazz.

100
Voltaire (François Marie Arouet) (1694—1778). Ecrivain français. Fils
d’un notaire, il fit ses études chez les jésuites. Certains de ses vers, qui visaient
Philippe d’Orléans, le firent embastiller.Sa tragédie Œdipe et le Poème de la Ligue
lui apportèrent le succès, mais une querelle avec un noble le renvoya cinq mois à la
Bastille; il s’exila à Londres. De retour en France, il publia des tragédies inspirées de
Shakespeare (Brutus, Zaïre et d’autres oeuvres). Sa critique de la France (Lettres
philosophiques sur l’Angleterre ou Lettres anglaises) fit scandale et il se réfugia dans
le château, en Lorraine, où il rédigea le conte philosophique Zadig ou la Destinée. Il
acheta le domaine de Ferney, où il a écrit ses dernières oeuvres: Candide ou
l’Optimisme, Tancrède et d’autres.
Emile Zola (1840—1902). Romancier français. Thérèse Raquin, roman, a
pour préface le manifeste du naturalisme.Il conçoit la série des Rougon-Macquart
(20 romans). Il écrivit ensuite Trois Villes (Lourdes, Rome, Paris) et les Quatre
Evangiles. Il a écrit l’article J’accuse, en dénonçant les irrégularités du procès de
Dreyfus. Condamné, il se réfugia en Angleterre.

Musique
Georges Bizet (1838—1875). Compositeur français. Opéras: les Pêcheurs de
perles, la Jolie Fille de Perth, Carmen; musique de scène l’Arlésienne.
François Couperin (1668—1733). Claveciniste, organiste, compositeur et
professeur à la cour de Louis XIV. Il réalisa une synthèse des styles français et italien
dans 240 pièces pour clavecin.
Claude Debussy (1862—1918). Compositeur français.Il créa un langage
musical fondé sur l’emploi de gammes exotiques (gamme pentatonique) et sur la
modalité: Prélude à l’après-midi d’un faune, Nocturnes pour orchestre, Préludes
pour piano et d’autres.
Charles Gounod (1818—1893). Compositeur français, surtout connu pour
ses opéras: Faust, Mireille, Roméo et Juliette.

101
Camille Saint-Saëns (1835—1921). Compositeur et organiste français, au
classicisme souvent froid: la Danse macabre, poème symphonique; Samson et
Dalila, drame lyrique; le Carnaval des animaux, fantaisie.
Michel Legrand (1932). Chef d’orchestre et compositeur français:
nombreuses musiques de films.

Peinture
Georges Braque (1882-1963). Peintre français. Après une période fauve, il
inventa, avec Picasso, le cubisme, d’abord «analytique» (le Violon et la Cruche), puis
«synthétique» (Compotier et Verre). Après 1918, il a peint des formes plus courbes
(le Guéridon noir, le Duo).
Jean-Baptiste Corot (1796—1875). Peintre français. Paysagiste, il annonce
l’impressionnisme. Il a également peint des portraits et des nus féminins.
Edgar Degas (1834—1917). Peintre, sculpteur, graveur et pastelliste français.
Peignant les spectacles, la danse, les femmes au travail ou à leur toilette, il a
renouvelé la perspective.
Eugène Delacroix (1798—1863). Peintre français, fils présumé de
Talleyrand; le plus éminent représentant de l’école romantique. De 1824 à 1828, il
rompit avec la tradition classique. Ses sujets sont généralement grandioses; il mit à la
mode l’orientalisme et, grand coloriste, utilisa les tons purs.
Paul Gauguin (1848—1903). Peintre français. A Pont-Aven, à Arles avec
Van Gogh, en Polynésie, il élabora le synthétisme, pratiqua le «cloisonnement»
(taches délimitées par des cernes) et annihila la dimension de la profondeur spatiale.
Edouard Manet (1832—1883). Peintre français. Utilisant une grande liberté
de touche pour se «modifier toujours dans le sens de la concision», il opéra avec le
Déjeuner sur l’herbe et l’Olympia une révolution qui est à l’origine de
l’impressionnisme et de nombreuses tendances de la peinture moderne.

102
Hommes politiques
Jacques Chaban-Delmas (1915—2000). Homme politique français.
Président de l’Assemblée nationale, il a été Premier ministre de 1969 à 1972 et maire
de Bordeaux de 1947 à 1995.
Michel Debré (1912—1996). Homme politique. Résistant, gaulliste militant,
il participa à l’élaboration de la Constitution de la V-e République. Premier ministre
(1959—62), il occupa des postes ministériels. En 1981, il fut candidat à la présidence
de la République. Membre de l’Académie française.
Edith Cresson (1934). Femme politique française, la première qui en France
fut Premier ministre (mai 1991 — avril 1992).
Lionel Jospin (1937). Homme politique français; premier secrétaire du Parti
socialiste de 1981 à 1988 et de 1995 à 1997. La «gauche plurielle» ayant remporté les
législatives de 1997, il devient Premier ministre dans le cadre d’une nouvelle
cohabitation.

Science et médecine
Jean d’Alembert (1717—1783). Philosophe, écrivain et mathématicien
français. Collaborateur de l’Encyclopédie, il rédigea le Discours préliminaire et
divers articles, notamment de mathématiques.
Pierre Curie (1859—1906). Physicien français. Avec sa femme, Marie, ils
ont découvert le radium en 1898 (Prix Nobel de physique 1903 avec H.Becquerel).
Evariste Galois (1811—1832). Mathématicien français, tué en duel. Il
appliqua la théorie des groupes à la résolution des équations algébriques.
Antoine Lavoisier (1743—1794) Chimiste français, créateur de la chimie
moderne. Il découvrit la nature et le rôle de l’oxygène, établit la composition de l’eau,
montra que la respiration est une oxydation de composés carbonés.

Comédiens
Isabelle Adjani (1955). Actrice de cinéma française: l’Histoire d’Adèle,
Camille Claudel et d’autres.

103
Charles Aznavour (1924). Chanteur, auteur-compositeur et acteur de cinéma
français.
Brigitte Bardot (1934). Actrice française: Et Dieu créa la femme, le Mépris,
et d’autres.
Sarah Bernhardt (1844—1923). Actrice et directrice de théâtre française.
Principaux rôles: Phèdre, la Dame aux camélias, l’Aiglon.
Jean-Paul Belmondo (1933). Acteur de cinéma français: A bout de souffle,
Pierrot le Fou, Itinéraire d’un enfant gâté et d’autres.

Maurice Chevalier (1888—1972). Chanteur fantaisiste français de


renommée mondiale et artiste de cinéma.
Coluche (Michel Colucci) (1944—1986). Artiste comique français et acteur
de cinéma, créateur des Restaurants du coeur (1985).
Alain Delon (1935). Acteur français de cinéma: Rocco et ses frères, le
Guépard, Monsieur Klein, Nouvelle vague et d’autres.
Catherine Deneuve (Dorléac) (1943). Actrice française: les Parapluies de
Cherbourg, Tristana, le Dernier Métro, Indochine.
Louis de Funès (1914—1983). Acteur de cinéma français: Le Gendarme de
Saint-Tropez, la Grande Vadrouille, l’Avare, et d’autres.
Jean Gabin (1904—1976). Acteur français: Pépé le Moko, la Grande
Illusion, Le Quai des brumes, Touchez pas au grisbi, Un singe en hiver.
Isabelle Huppert (1953). Actrice française. Elle excelle dans les rôles de
composition: Violette Nozière, Merci pour le chocolat.
Jeanne Moreau (1928). Actrice française: les Amants, la Nuit, Jules et Jim,
La mariée était en noir, Querelle, A demain.
Michèle Morgan (1920). Actrice française: Le Quai des brumes, la
Symphonie pastorale, les Orgueilleux.
Michel Piccoli (1925). Acteur français: le Mépris, les Choses de la vie, Milou
en mai.

104
Metteurs en scène, scénaristes
Luc Besson (1959). Cinéaste français:Le Grand Bleu, le Cinquième Elément,
et d’autres.
Claude Chabrol (1930). Cinéaste français; auteur des 2 premiers films de la
Nouvelle Vague le Beau Serge et les Cousins, puis de drames bourgeois: Que la bête
meure, Violette Nozière, Merci pour le chocolat.
René Clair (1898—1981). Cinéaste et écrivain français: Entr’acte, Sous les
toits de Paris, A nous la liberté, Fantôme à vendre, Ma femme est une sorcière,
Le silence est d’or, la Beauté du diable, les Belles de nuit, Les Grandes Manoeuvres.
Jean-Luc Godard (1930). Cinéaste français; la plus forte personnalité de la
«Nouvelle vague»: A bout de souffle, Vivre sa vie, le Mépris, Pierrot le fou, Je vous
salue Marie.
Robert Hossein (1927). Acteur et metteur en scène français. Il réalisa
quelques films noirs puis monta de grands spectacles théâtraux (les Misérables).
Claude Lelouch (1937). Cinéaste français: Un homme et une femme, Edith et
Marcel, Itinéraire d’un enfant gâté.
Gérard Oury (1919). Cinéaste français: le Corniaud, la Grande Vadrouille,
les Aventures de Rabbi Jacob, l’As des As.
François Truffaut (1932—1984). Cinéaste français de la Nouvelle Vague: les
Quatre Cents Coups, Jules et Jim, Baisers volés, l’Histoire d’Adèle, Le Dernier Métro.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La Région Ile-de-France se compose de 9 départements.
2 L’Ile-de-France est la Région la plus peuplée de France.
3 Molière (Jean-Baptiste Poquelin) est l’auteur dramatique
et comédien français du 19 siècle.

105
4 Coluche (Michel Colucci) était créateur des Restaurants
du coeur.
5 Située au coeur du réseau de la Seine, l’Ile-de-France
occupe le centre du Bassin parisien.
6 Sarah Bernhardt était l’actrice et directrice de théâtre
française.
7 Evariste Galois était le célèbre chimiste français.
8 Napoléon III était fils de Louis Bonaparte et d’Hortense
de Beauharnais.
9 La ville de Paris forme à elle seule un département, qui
couvre 105 km² et fait partie de la Région Ile-de-France.
10 Condé (Louis II, dit le Grand Condé) était chef de la
Fronde des princes.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Haussmann était 2. Eddy Mitchell est
a) le préfet a) l’écrivain
b) le peintre b) l’un des premiers rockers
c) l’écrivain c) l’homme politique

3. Maximilien Sully était 4. Georges Bernanos était


a) le général français a) l’écrivain catholique français
b) l’homme d’Etat français b) le poète français
c) le compositeur français c) l’homme d’Etat

5. De 1947 à 1995 le maire de Bordeaux 6. L’auteur des Mystères de Paris est


était a) Jacques Prévert
a) Lionel Jospin b) Eugène Sue
b) Edith Cresson c) Boris Vian
c) J. Chaban-Delmas

106
Terminez les phrases de façon significative
1. L’agglomération parisienne s’étend sur____________________________
2. Paris fut christianisé au_________________________________________
3. André Citroën produisit________________________________________
4. Charles Aznavour est__________________________________________
5. Johnny Halliday contribua à populariser en France___________________
6. Napoléon III épousa l’aristocrate espagnole_________________________
7. Après le Congrès de Tours Léon Blum était_________________________
8. Maurice Druon a écrit__________________________________________
9. Antoine Lavoisier découvrit_____________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Nommez les chansons d’Edith Piaf.
2. Nommez les romans de Louis Aragon.
3. Quelle oeuvre valut un procès à Charles Baudelaire?
4. Quelles professions exerçait P.-A. de Beaumarchais?
5. Quel langage utilisait L.-F. Céline dans ses oeuvres?
6. Quels vaudevilles d’Eugène Labiche connaissez-vous?
7. Qui était la plus forte personnalité de la «Nouvelle vague»?

Les sujets à développer


1. Parlez de l’agriculture de l’Ile-de-France.
2. Paris — le centre politique, administratif, commercial et économique de la
France.
3. L’histoire de Paris.
4. L’industrie de Paris.
5. L’important essor économique marqua le règne de Napoléon III.
6. Le rôle de Richelieu dans l’histoire de la France.
7. Général français Lazare Hoche.
8. L’oeuvre de Voltaire.
9. Nommez les cinéastes français.

107
PARIS

1-ER ARRONDISSEMENT

Le Grand Louvre
Le premier musée du monde, par son ampleur — c’est aussi le plus grand
palais de France — et la richesse de ses collections. L’accueil s’effectue au coeur de
la grande pyramide, dans la cour Napoléon. Après être descendu par les escalators, on
parvient au grand hall d’accueil et au bureau d’information, au centre.
Actuellement le musée du Louvre comprend sept départements:
1. Antiquités orientales et Art islamique;
2. Antiquités égyptiennes;
3. Antiquités grecques, étrusques et romaines;
4. Objets d’art;
5. Sculptures;
6. Arts graphiques;
7. Peintures. Ces départements sont répartis dans trois ailes, auxquelles l’on
accède par des escaliers roulants depuis le hall Napoléon, sous la pyramide: l’aile
Richelieu, le long de la rue de Rivoli; l’aile Denon, le long de la Seine, et l’aile Sully,
autour de la Cour Carrée. A ces espaces s’ajoute l’entresol de l’aile Sully, avec le
Louvre médiéval et l’Histoire du Louvre.
Adresse: 34,36, quai du Louvre
Métro: Louvre, Palais Royal, Tuileries
Horaire: Ouvert tous les jours, sauf le
mardi, de 9 heures à 18 heures. Jusqu’à
21 h 45 le mercredi (tout le musée) et
le lundi (circuit court)

108
• La Vénus de Milo.

• La Victoire de Samothrace.

A voir absolument: • La Joconde de Léonard de Vinci.

JARDIN DES TUILERIES

Il s’étend sur un kilomètre environ de la Place du Carrousel à la Place de la


Concorde, d’où l’on entre par une grille monumentale, dont les piliers sont flanqués
des statues équestres. Deux rampes d’escaliers montent aux terrasses de l’Orangerie
(à droite) et du Jeu de Paume (à gauche) siège, jusqu’en 1986, des collections
impressionnistes aujourd’hui exposées au Musée d’Orsay, sur la rive gauche de la
Seine. A présent, le Jeu de Paume abrite des expositions temporaires.

Forum des Halles


Les Halles étaient le plus vieux quartier de Paris, le plus animé; Emile Zola le
définit, avec une expression colorée, comme le «ventre de Paris»; c’est là en effet que
se dressait autrefois le marché des denrées alimentaires de la ville. Lorsqu’en 1969 le
marché fut transféré à Rungis, le quartier était transformé en Forum avec plus de
40000 m² de verre et d’aluminium, des escaliers roulants et de marbre, qui relient
quatre niveaux souterrains autour d’une place quadrangulaire en plein air. Au Forum
on trouve magasins et boutiques de vêtements, d’objets d’art, de gastronomie et
d’objets pour la maison; mais aussi loisirs, restaurants, cinémas, banques et bureaux
de renseignements. Presque toute la surface du centre commercial s’ouvre sur des
galeries couvertes par de grandes baies vitrées. De plus, il y a une gare souterraine
desservie par quatre lignes de métro et deux du RER.
Adresse: 1/7, rue Pierre Lescot Métro, RER: Châtelet-les-Halles

Palais-Royal
Construit par Lemercier, ce palais était à l’origine la demeure privée du
cardinal de Richelieu, qui en fit don à Louis XIII. Aujourd’hui siège du Conseil d’Etat,
de la Cour Constitutionnelle et du Ministère de la Culture. Il a une façade à colonnes et

109
une petite cour de laquelle, par une double colonnade, on passe dans le célèbre et
magnifique jardin. Ce dernier fut créé par Lous en 1781 et s’étend sur 225 m.

Place Vendôme
La place la plus luxueuse de Paris, vaste ensemble architectural de l’époque
de Louis XV. De nos jours, au n° 15 s’élève le célèbre Hôtel Ritz, et au № 12 la
maison où mourut Chopin en 1849. Au centre se dresse la Colonne érigée en
l’honneur de Napoléon 1-er. Faite sur le modèle de la colonne de Trajan à Rome,
celle-ci a 43,50 m de haut, et autour du fût on voit une série de bas-reliefs en spirale,
fondus dans le bronze des 1200 canons pris à Austerlitz.

Métro: Opéra

2-ME ARRONDISSEMENT

Bibliothèque Nationale
On y accède par la rue de Richelieu, directement à la cour d’honneur, de là, à
droite on passe dans le vestibule où sont exposés les plus beaux livres du dépôt légal
de la Nationale. Au fond se trouve la Galerie Mansart, qui abrite souvent
d’importantes expositions; en face se trouve le Salon d’Honneur, avec le plâtre
original du buste de Voltaire que sculpta Houdon. Au premier étage se trouve la
somptueuse Galerie Mazarine, avec des peintures de G.F.Romanelli.
Depuis 1996, la quasi totalité des livres qui s’y trouvaient ont été
transportés dans la toute nouvelle Bibliothèque Nationale de France, dans le
quartier de Tolbiac.Ici ne sont restés que les manuscrits rares et les éditions les
plus précieuses, dont deux exemplaires de la Bible de Gutenberg, les manuscrits
originaux de V. Hugo et de M. Proust ainsi que des miniatures exceptionnelles,
comme l’Evangéliaire de Charlemagne, la Bible de Charles le Chauve, le Psautier
de Saint Louis.

110
Grands Boulevards
S’étendent sur plus de 4 km, formant un vaste arc de cercle de la place de la
Bastille à la Madeleine. Ils furent aménagés au siècle dernier par Haussmann sur le
tracé de la vieille enceinte de Charles V qui allait de la Bastille à la porte Saint-Denis,
et des bastions de Charles IX et de Louis XIII, qui allaient de la porte Saint-Denis à la
Madeleine, et qui furent démolis à la fin du XVII siècle. Ils eurent une grande
importance, durant tout le XIX siècle et jusqu’au début du XX-e, lorsqu’une foule
élégante se répandait dans les luxueux cafés, les boutiques, les théâtres, qui bordaient,
nombreux, les larges voies. Aujourd’hui, c’est surtout le caractère populaire et
bruyant qui domine.
Ici on vit les débuts du cinéma à Paris: les frères Lumière y présentèrent
Arrivée du train en gare de la Ciotat en 1895. C’est aussi l’Olympia, lieu
mythique de la chanson française. On y trouve de nos jours de nombreux autres
théâtres et salles de spectacles: le Théâtre des Variétés boulevard Montmartre,
l’Opéra-Comique.

Bourse
La Bourse occupe le Palais Brongniart, du nom de son architecte, qui mourut
cinq ans après le début des travaux.

3-ME ARRONDISSEMENT
Cet arrondissement n’est pas très commerçant, sauf la rue Rambuteau, mais il
y a des coins sympas, y compris de très beaux musées.

Musée Picasso
Il est abrité dans le bel Hôtel Salé. On y trouve la plus importante collection
consacrée à Pablo Picasso. Des oeuvres très variées, peintures, mais aussi des études,
dessins et documents. S’y ajoutent quelques oeuvres du patrimoine personnel de
Picasso.

111
Horaire: Ouvert tous les jours de 9 h
Adresse: 5, rue de Thorigny 30 à 18 h. Fermé le mardi.
Métro: Saint-Paul, Chemin-Vert, Filles
du Calvaire

Musée Carnavalet
Il raconte la ville d’un point de vue historique, de ses origines lutéciennes à
nos jours.

Adresse: 23, rue de Sévigné Horaire: Ouvert tous les jours de 10 h


Métro: Saint-Paul / Chemin-Vert à 17 h 40. Fermé le lundi.

Musée des Arts et Métiers


Le musée regroupe environ 80000 pièces et 15000 dessins du XVI-e à nos
jours, une collection retraçant l’histoire des techniques et des inventions de l’homme.
On peut y découvrir la machine à calculer de Pascal, le cinématographe de Louis
Lumière, l’avion de Clément Ader ou une maquette du moteur Vulcain d’Ariane 5.

Musée de la Chasse et de la Nature


Dans un vieil hôtel particulier du Marais il y a une collection d’armes de
toutes les époques, arbalètes et arquebuses. Tableaux de Rubens et Brueghel de
velours. Nombreux trophées d’animaux exotiques.

Adresse: 60, rue des Archives Horaire: Ouvert tous les jours de 10 h
Métro: Rambuteau, Hôtel-de-Ville, à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30.
Arts et Métiers Fermé les mardis et jours fériés.

112
4-ME ARRONDISSEMENT

Les quais
Au coeur de la capitale, les quais prennent une importance particulière: les
habitués, les bronzeurs et les amoureux ont leurs coins privilégiés. Il reste de
nombreuses petites boutiques autour du Pont-Neuf et du Pont des Arts. Les
bouquinistes s’éparpillent de chaque côté du quai Saint-Michel. Quai de la
Mégisserie sur la rive droite, les oiseleurs et jardineries quai Conti, quai des Grands-
Augustins sur la rive gauche, et sur l’île de la Cité, quai des Orfèvres et quai de
l’Horloge, on s’agite encore beaucoup, dans une ambiance de flânerie affairée.

Hôtel de Ville
La place de Grève est devenue, depuis 1830, place de Hôtel de Ville. De
1310 à 1380 son vaste espace fut le lieu des exécutions capitales. Encadrée par la
rue de Rivoli d’un côté et par la Seine de l’autre, elle est entièrement dominée par
la large façade de Hôtel de Ville. L’Hôtel de Ville et sa place se sont trouvés
fréquemment au centre de l’histoire parisienne. Les fédérés y installèrent le siège
de la Commune de Paris en 1871. A la Libération, le général de Gaulle y parvient
le 25 août 1944 pour annoncer l’extraordinaire nouvelle aux Parisiens («Paris
outragé, mais Paris libéré»). Aujourd’hui le vieux et glorieux Hôtel de Ville est le
siège de la Municipalité de la ville.

Adresse: Place de l’Hôtel-de-Ville Horaire: Visite commentée d’une


Métro: Hôtel-de-Ville heure, tous les lundis à 10 h 30.

La Cité
C’est ici, sur la plus grande des îles de la Seine, que naquit la Cité, centre de
la vie publique dès le III-e siècle. Elle fut le premier noyau civil et religieux: on y
construisit la Cathédrale et le Palais de Justice. De nombreux ponts la relient aux
rives de la Seine.

113
Notre-Dame
C’est l’exact centre de Paris et les panneaux routiers situent n’importe quel
point de France à la distance mesurée jusqu’à «Paris — Notre-Dame».
Il fallut un siècle et demi pour élever cette majestueuse cathédrale
gothique, sous l’impulsion de Maurice de Sully en 1160. Elle sera non seulement
l’âme de la capitale, mais aussi le théâtre d’événements majeurs de l’histoire,
surtout sous l’Ancien Régime. C’est à Notre-Dame que Napoléon sera sacré
empereur par le pape Pie VII.
La façade de Notre-Dame a trois portails surmontés d’une galerie de 28
statues représentant les rois de Juda et d’Israël, qui datent de la restauration de
l’édifice. Au-dessus, en plein milieu, la magnifique rosage, encadrée par les deux
tours, symbolise à elle seule la cathédrale. Elle date de la première construction de
l’église et atteint près de 10 m de diamètre. Elle est surmontée d’une fine et gracieuse
galerie d’arcades. Le bourdon Emmanuel, qui loge dans la tour sud, est réservé aux
grandes cérémonies. Il pèse 13 tonnes et son battant 500 kg.
L’intérieur fait grande impression, avec des voûtes à 35 m de hauteur. On
admire verrières et vitraux, les grandes orgues, et le choeur, ample et riche, avec des
statues réalisées par les maîtres des XVII et XVIII siècles. Sous le parvis, on accède à
une crypte archéologique qui contient des documents très intéressants sur l’histoire
primitive de Paris.

Adresse: Place du Parvis de Notre- Métro: Cité


Dame Horaire: Tous les jours de 8 h à 19 h.

Le Pont Neuf
Le plus vieux pont de Paris. Il a deux élégantes arches en plein cintre; au
milieu se trouve la statue équestre d’Henri IV.

114
Palais de Justice, Conciergerie, Sainte-Chapelle
A l’opposé de Notre-Dame, vers la pointe ouest de l’île, entre le boulevard du
palais et les quais se tient un très bel ensemble architectural, à l’emplacement d’un
des plus vieux monuments de Paris, siège des gouverneurs romains. Le Palais de
Justice occupe les lieux de l’ancien palais édifié par Philippe le Bel. La première
chambre civile loge aujourd’hui dans les anciens appartements de Saint Louis.
Par le boulevard du Palais, cour de Mai, on accède à la Sainte-Chapelle.
Edifiée par Pierre de Montreuil en quelques années, elle fut achevée en 1248.
Remarquable pour sa nef unique, mais surtout ses vitraux, parmi les plus beaux de
France, et qui offrent, par leur abondance, une luminosité exceptionnelle à l’intérieur
de l’édifice.
On accède à la Conciergerie par le quai de l’Horloge: on y a emprisonné un
grand nombre des personnages célèbres avant de les exécuter, de Marie-Antoinette à
Robespierre, en passant par Philippe-Egalité, Danton, Lavoisier et tant d’autres. Au
rez-de-chaussée se trouve la Salle des Gardes, avec de puissants piliers qui
soutiennent les voûtes gothiques et l’immense Salle des Gens d’Armes. Cette
dernière a quatre nefs, 68 m de long, 27 m de large et 8 de haut: c’était l’ancienne
salle à manger du roi. Dans les cuisines voisines, avec leurs quatre énormes
cheminées aux angles, on préparait des repas pour mille invités au moins. Dans une
grande pièce les detenus pouvaient, contre paiement, obtenir une paillasse pour passer
la nuit; dans une autre pièce appelée ironiquement «la rue de Paris» étaient
rassemblés les prisonniers pauvres. La cellule la plus évocatrice est sans doute celle
qui fut occupée du 2 août au 16 octobre 1793 par Marie-Antoinette.

Conciergerie: d’octobre à avril: 10 h à 16 h 30.


Adresse: 1, quai de l’Horloge
Métro: Cité, Châtelet Fermé les jours de fêtes.
RER: Saint-Michel
Horaire: Ouvert de mai à septembre:
de 9 h 30 à 18 h 30.

115
RER: Saint-Michel
Sainte-Chapelle: Horaire: Ouvert tous jours sauf: les 1-
Adresse: 4, boulevard du Palais er janvier, 1-er mai, 1-er novembre, 11
Métro: Cité, Châtelet, Saint-Michel novembre et 25 décembre.

Beaubourg
«Le Centre National d’Art et de Culture George Pompidou» a été construit
dans la zone appelée «plateau Beaubourg». Le fonds permanent du musée d’Art
Moderne est une vraie merveille. La Bibliothèque Publique d’Information occupe la
partie nord du premier niveau, tout le second niveau et une partie du troisième. On
peut y consulter gratuitement, quelque 350000 documents imprimés à partir de 370
postes multimédia. Le sixième niveau accueille un restaurant et diverses expositions
temporaires, alors que tout le quatrième et le cinquième niveau sont consacrés au
grand Musée National d’Art Moderne.
Horaire: Ouvert tous jours de 12 h à 22
Adresse: 19, rue Beaubourg h, samedi, dimanche et jours fériés de 10
Métro: Châtelet-les-Halles, Hôtel de h à 22 h. Fermé le mardi et le 1-er mai.
Ville-Rambuteau

Place des Vosges


Au centre de cette place carrée, au milieu des arbres et des parterres, se trouve
la statue en marbre de Louis XIII à cheval. La place s’étend sur l’emplacement de
l’ancien Hôtel des Tournelles, où Henri II trouva la mort au cours d’un tournoi, en
1559. Commencée par Henri IV en 1607 elle fut terminée en 1612. Au milieu du côté
sud se trouvait le luxueux Pavillon du roi, réservé à Henri IV, tandis qu’en face se
dressait celui de la reine. Au n°2 habita Richelieu, au n°6 se tient le vieil Hôtel de
Rohan-Guéménée où Victor Hugo habita de 1832 à 1848. Aujourd’hui se trouve là le
Musée Victor Hugo où sont rassemblés les souvenirs et témoignages les plus
importants de sa vie.

Métro: Saint-Paul

116
5-ME ARRONDISSEMENT

Panthéon
Créé comme église Sainte-Geneviève à la suite d’un voeu de Louis XV tombé
gravement malade en 1744, le Panthéon naquit d’un projet de Soufflot. Au temps de
la Révolution il devint un temple de la Gloire destiné à recevoir la dépouille mortelle
des grands hommes. Sur le fronton du Panthéon il y a la célèbre inscription «Aux
grands hommes, la patrie reconnaissante». La grandiose coupole domine tout le
monument: un portique de colonnes corinthiennes entoure le tambour. Au Panthéon
reposent de nombreux hommes illustres. Jean-Jacques Rousseau y fut inhumé en
1794. Parmi tant d’autres, citons encore Victor Hugo, Emile Zola, Voltaire, Carnot,
Mirabeau et l’auteur même de l’édifice, Soufflot.
Du sommet de la coupole (425 marches) on admire un vaste et magnifique panorama.

Adresse: Place du Panthéon Du 1-er avril au 30 septembre de 10 h à


Métro: Cardinal-Lemoine, Jussieu 18 h.
RER B: Luxembourg Du 1-er octobre au 31 mars de 10 h à
Horaire: Ouvert tous les jours: 17 h. 30.
Fermé: les jours de fête.

Quartier Latin
Le Quartier Latin devint le quartier des études lorsqu’au XIII-e siècle
l’Université se transporta de l’Ile de la Cité sur la rive gauche. On commence à visiter
le Quartier Latin par la place Saint-Michel, de l’époque de Napoléon III. Une belle
fontaine est d’un groupe en bronze de saint Michel terrassant le dragon. Le boulevard
St-Michel, cette grande voie, appelée par les Parisiens le «Boul’Mich’», monte tout
droit de la Seine vers la colline Sainte-Geneviève. Animé, plein de librairies
anciennes, de cafés, de restaurants exotiques et de cinémas d’avant-garde, c’est le
coeur du quartier.

117
Sorbonne
La Sorbonne c’est l’ensemble d’édifices dans lesquels se trouve le siège de
l’Université de Paris depuis sept siècles. En 1253, le confesseur du roi Louis IX,
Robert de Sorbon, voulut fonder un collège où l’on enseignerait la théologie même
aux plus pauvres: ce fut le premier noyau de la future grande université. Dans le vaste
espace qu’elle occupe aujourd’hui se trouvent, outre les diverses sections d’étude, la
bibliothèque et le rectorat.

Adresse: 47, rue des Ecoles Métro: Cluny — La Sorbonne

6-ME ARRONDISSEMENT

L’église de Saint-Germain-des-Près
Cette église avec son beau clocher roman est la plus vieille des églises
parisiennes. Elle fut érigée du XI-e au XII-e siècle, fut dévastée au moins quatre fois
par les Normands, mais reconstruite dans les sévères formes romanes. Les chapelles
du choeur accueillent les tombes de Boileau et du philosophe René Descartes.

Adresse: Place Saint-Germain-des-Près Métro: Saint-Germain-des-Près

La place Saint-Germain-des-Près
Elle est le coeur du vieux Paris et le lieu de rendez-vous des intellectuels de la
rive gauche. Les cafés et les brasseries qui animent la place ont été, au fil des années,
les témoins de la naissance de mouvements littéraires, philosophiques et artistiques.
Au Café des Deux Magots se sont assis Rimbaud et Picasso, au Café de Flore,
fréquenté par Jean Cocteau, Jean Genet et Boris Vian, Jean-Paul Sartre et Simone de
Beauvoir posèrent les bases de l’existentialisme. De l’autre côté du boulevard — la
Brasserie Lippe où se retrouvaient pour discuter Paul Valéry, Max Jacob, Léon Blum
et Giraudoux.

118
L’église Saint-Sulpice
Après Notre-Dame, c’est la plus grande église de Paris. Sous les voûtes très
élevées (35 m), une nef puissante et profonde, un buffet d’orgues et les très belles
peintures de Delacroix ajoutent encore un peu de majesté à l’édifice. On y trouve les
tombes de Madame de Lafayette qui écrivit la Princesse de Clèves, du maréchal de
Lowendal qui s’illustra à la bataille de Fontenoy, et d’Armande Béjart, comédienne et
compagne de Molière.

Adresse: Place Saint-Sulpice Métro: Saint- Sulpice

Institut de France
Sur les bases d’une ancienne «école des quatre nations» fondée par Mazarin
par testament, c’est Napoléon qui décide d’y installer, en 1805, l’ Institut de France,
qui regroupe cinq académies, dont la fameuse Académie Française. Les membres de
l’Académie Française sont surnommés les immortels et portent «l’habit vert», à
broderies dorées, et le bicorne. L’Académie Française, fondée par Richelieu, est la
plus ancienne des cinq académies, les quatre autres étant consacrées aux Sciences,
Beaux-Arts, Inscriptions et Belles Lettres, Sciences Morales et politiques.

Palais du Luxembourg
C’est à Marie de Médicis que l’on doit sa construction. A la mort du roi Henri
IV, elle préféra habiter, plutôt que le Louvre, un endroit qui lui rappelât en quelque
façon Florence, dont elle venait. Lorsque la Révolution éclata, le palais fut pris à la
famille royale et transformé en Prison d’Etat. Le 4 novembre 1795, le Premier
Directoire s’y installa, puis Napoléon en fit le siège du Sénat.
Autour du Palais s’étend le célèbre Jardin du Luxembourg. Il a 23 hectares
et forme un parc public quotidiennement égayé par les étudiants du Quartier Latin.
Dans les bosquets qui s’étendent tout autour se trouvent des fontaines, des groupes de
sculptures, des terrains de jeu. Une belle suite de statues représentant les reines de

119
France et les femmes célèbres s’étend le long des terrasses du jardin. Au bout d’un
canal se trouve la splendide Fontaine Médicis.

Jardin du Luxembourg RER: Luxembourg


Adresse: entre la rue Guynemer et le
boulevard Saint-Michel

7-ME ARRONDISSEMENT

Tour Eiffel
Devenue le symbole de Paris, elle fut érigée à l’occasion de l’Exposition
Universelle de 1889. Chef-d’oeuvre de l’ingénieur Gustave Eiffel, elle mesure au
total 320 m de haut. Elle est divisée en trois étages: le premier à 57 m, le second à
115 m et le troisième à 274 m. Sur les deux premières plates-formes, restaurants et
bars offrent au touriste la possibilité de stationner et de jouir d’une vue et d’un
paysage uniques.
A ses pieds s’étend le Champ de Mars, qui était le champ de manoeuvres de
l’Ecole Militaire toute proche. Ce champ fut ensuite transformé en jardins. Sous
l’Ancien Régime et la Révolution, de nombreuses fêtes s’y déroulent. A l’époque
moderne, l’aire fut le siège de nombreuses Expositions Universelles.

Métro: Bir-Hakeim, Ecole Militaire ou RER C: Champ de Mars


Trocadéro

Ecole Militaire
Elle fut construite entre 1751 et 1773 sur l’initiative du financier Pâris-
Duvernay et de Madame de Pompadour, désireux d’ouvrir la carrière militaire aux
jeunes gens les plus pauvres. Napoléon, qui y fut élève, y installa la Garde Impériale,
et on y vit ensuite la Garde nationale et l’Ecole de Guerre, qui fut dirigée par Foch.

120
Elle a gardé sa vocation en abritant aujourd’hui un institut d’études supérieures
militaires.

Adresse: Avenue de la Motte Picquet Métro: Ecole Militaire

Palais de l’Unesco
Palais de l’Unesco se trouve derrière l’Ecole Militaire. Son architecture et sa
décoration ont fait appel, comme il se doit à un collectif d’artistes de toutes
nationalités, oeuvrant pour le bien de l’humanité. Parmi les participants, Picasso, Le
Corbusier, Calder, Miro, Lurçat.

Les Invalides
Ce vaste ensemble d’édifices, comprenant l’Hôtel des Invalides, le Dôme et
l’église Saint-Louis, s’étend entre la place Vauban et l’Esplanade des Invalides. C’est
Louis XIV qui décida de créer l’asile aux vieux invalides, les serviteurs de la France
blessés au combat. L’Hôtel des Invalides accueille aujourd’hui d’importants musées:
le Musée de l’Armée, le Musée d’Histoire Contemporaine et le Musée des Plans-
Reliefs. Le le Dôme des Invalides abrite les tombeaux de plusieurs membres de la
famille Bonaparte et d’autres grands personnages. Le tombeau de Napoléon fut
inauguré en 1861 par Napoléon III. Un impressionnant sarcophage de porphyre rouge
repose sur un fond de granit vert, dans une crypte dessinée par Louis Visconti.
Venant de la rive droite, en traversant la Seine par le Pont de la Concorde, on
arrive devant le Palais-Bourbon où siège l’Assemblée Nationale (le Palais-Bourbon
à l’origine fut construit pour une fille de Louis XIV, la duchesse de Bourbon.
Propriété du prince de Condé à partir de 1764, il fut agrandi et parvint alors à son
aspect actuel). Tout autour s’étend le riche faubourg Saint-Germain. Ce quartier de
la rive gauche, né de l’extension d’un village qui s’était formé autour de l’église de
Saint-Germain-des-Près, est un peu le quartier noble de Paris: ici en effet, de riches
bourgeois, des financiers, des aristocrates venus du Marais, construisirent d’élégantes
demeures, avec des cours d’honneur et de vastes jardins. Toutes ces somptueuses

121
demeures sont devenues, avec le temps, sièges d’ambassades ou de ministères. C’est
le quartier des ministères (le quai d’Orsay et le Ministère des Affaires Etrangères sont
juste à droite après le pont), de la finance, de la politique et des beaux hôtels
particuliers. Dans l’hôtel Matignon, rue de Varennes, se trouve la demeure du
Premier Ministre.

Adresse: 33, Quai d’Orsay Métro: Invalides, Assemblée Nationale


RER: Invalides

Musée Rodin
Il est installé dans l’Hôtel Biron, un édifice construit en 1728—1731,
appartenant au maréchal de Biron. En 1904, l’édifice fut loué au Lycée Victor-Duruy,
jusqu’au moment où il fut mis à la disposition d’Auguste Rodin qui, à sa mort, fit don
de ses oeuvres à l’Etat. Le musée est un magnifique témoignage de l’oeuvre du grand
sculpteur. Environ 500 sculptures y sont rassemblées, en bronze ou en marbre blanc.
Parmi elles, rappelons les Bourgeois de Calais, le Penseur et la statue de Balzac dans
la cour d’honneur, le groupe du comte Ugolino dans le jardin, le Baiser et Saint Jean-
Baptiste dans la grande salle du rez-de-chaussée.

Adresse: 77, rue de Varenne RER C: Invalides


Métro: Varenne

Musée d’Orsay
Le Musée d’Orsay fut aménagé dans l’ancienne gare d’Orsay. C’est sous la
présidence de Georges Pompidou que le projet naquit de faire de cette gare un
nouveau temple culturel. C’est sur quelque 45000 m² que sont exposées aujourd’hui
plus de 4000 oeuvres réparties entre peintures, sculptures, dessins et meubles. Au rez-
de-chaussée du musée se trouvent la peinture, la sculpture et les arts décoratifs de
1850 à 1870, avec des oeuvres de Ingres, Delacroix, Manet, Puvis de Chavannes et
Gustave Moreau; à l’étage supérieur sont exposés les Impressionnistes (Monet,

122
Renoir, Pissarro, Degas, Manet), les collections Personnaz, Gachet et Guillaumin et
la peinture postimpressionniste avec les chefs-d’oeuvres de Toulouse-Lautrec,
Gauguin, Van Gogh, Signac, Seurat et le groupe des Nabis, enfin, à l’étage
intermédiaire est exposé l’art de 1870 à 1914: art officiel de la III-e République, le
Symbolisme, la peinture académique et les arts décoratifs de l’Art Nouveau avec
Guimard, Gallé et l’Ecole de Nancy.

Adresse: 1, rue de Bellechasse RER C: Musée d’Orsay


Métro: Solférino

8-ME ARRONDISSEMENT

Place Charles de Gaulle


Autrefois Place de l’Etoile, elle se déploie en haut des Champs-Elysées. C’est
une vaste rotonde de 120 m de diamètre, plantée d’arbres, d’où partent, comme les
rayons, douze avenues (des Champs-Elysées, de Friedland, Hoche, de Wagram, Mac-
Mahon, Carnot, de la Grande-Armée, Foch, Victor-Hugo, Kléber, d’Iéna, Marceau).
Au centre de cette place se tient l’Arc de Triomphe, deuxième symbole parisien après
la Tour Eiffel. C’est Napoléon qui décida, par décret, en 1806, de commémorer les
plus grandes victoires françaises par un gigantesque Arc de Triomphe. L’Arc a 50 m
de haut et 45 de large. Ses faces sont ornées de bas-reliefs: le plus connu et le plus
beau est celui de droite, sur le côté regardant vers les Champs-Elysées, qui représente
le départ des volontaires de 1792 et est connu sous le nom de La Marseillaise
(F.Rude). Les bas-reliefs du haut célèbrent les victoires napoléoniennes. En 1920, on
plaça sous l’Arc le tombeau du Soldat Inconnu.

Métro: Charles de Gaulle — Etoile RER A: Charles de Gaulle — Etoile

123
Champs-Elysées
Cette avenue relie la place Charles de Gaulle à la place de la Concorde. Les
Champs ne prirent leur nom qu’en 1709, la sérénité de cette grande avenue bordée
d’arbres évoquant le séjour éternel. Le triangle de verdure formé par la Seine, les
Champs et l’avenue Franklin-Roosevelt jusqu’au Rond-Point des Champs-Elysées
abrite le Grand Palais, avec le Palais de la Découverte, et le Petit Palais.
Symétrique du Grand Palais par rapport au Champs, le Palais de l’Elysée est la
résidence du Président de la République.
Grand Palais. Il n'a pas de fonds permanent, mais des expositions toujours
fastueuses. Utilisé de tout temps pour les grandes manifestations (Concours Hip-
pique, Salon de l'Auto), il reste un lieu d'exposition et de culture. Il abrite le Palais de
la Découverte qui présente la connaissance scientifique de façon visuelle et
pédagogique. Le planétarium reste le plus spectaculaire de la visite, avec une
présentation actuelle et vivante de la voûte céleste (séances de 45 mn plusieurs fois
par jour).
Petit Palais est une vaste collection d’art ancien et moderne. On y voit des
peintures d’artistes français des XIX-e et XX-e siècles (de Géricault à Delacroix,
d’Ingres à Courbet, de Redon à Bonnard) qui font partie des Collections de la ville de
Paris. Les collections Tuck et Dutuit comprennent non seulement divers objets de
l’antiquité grecque, romaine, étrusque et égyptienne (émaux, porcelaines, etc.), mais
aussi des dessins et des peintures d’époques et de lieux divers (Dürer, Cranach,
Watteau, Guardi, etc.).

Grand Palais: Petit Palais:


Métro: Champs-Elysées — Métro: Champs-Elysées —
Clémenceau Clémenceau
Horaire: Ouvert de 10 h à 20 h. Horaire: Ouvert de 10 h à 17 h 40.
Mercredi de 10 h à 22 h Fermé: le lundi
Fermé: le mardi

124
PLACE DE LA CONCORDE

Cet immence espace octogonal fut aménagé à partir de 1755. Au centre de la


place s’élevait la statue équestre de Louis XV, mais celle-ci fut détruite à la
Révolution et remplacée, en 1836, par l’Obélisque du temple de Louqsor offert à la
France par le vice-roi d’Egypte Méhémet-Ali. Il mesure 23 m de hauteur et date du
règne de Ramsès II (XIII-e siècle avant J.-C.). Aux angles de la place se trouvent les
huit statues, symboles des principales villes de France.

Métro: Concorde

La Madeleine
Construite sur le modèle de la Maison Carrée à Nîmes, Napoléon 1-er voulait
en faire un temple en l’honneur de la Grande Armée. En 1814 elle fut transformée en
église et dédiée à sainte Marie-Madeleine. Elle a la forme et les structures d’un
temple grec classique: une large base, une volée de marches et une colonnade de 52
colonnes corinthiennes de 20 m de haut. Au fronton, une grande frise sculptée par
Lemaire en 1834 représente le «Jugement Dernier».

Adresse: Place de la Madeleine


Métro: Madeleine

9-ME ARRONDISSEMENT
C’est la place de Clichy, le prestigieux Palais Garnier qui abrite un musée-
biblithèque consacré à l’art lyrique. L’arrondissement comprend le Casino de Paris,
les Folies Bergères, l’Opéra Garnier, la place Pigalle, de beaux musées, avec celui
de la Parfumerie, chez Fragonard et d’autres.
L’Opéra Garnier fut le siège de l’Opéra de Paris jusqu’en 1990, date du
déménagement vers l’Opéra Bastille. Le Moulin-Rouge, fondé en 1889, connut l’art
de Jane Avril, vit naître le «cancan», immortalisé par les toiles de Toulouse-Lautrec.

125
De là, en continuant par le boulevard de Clichy, bordé de très nombreux cinémas
modernes et de brasseries, on rejoint la place Pigalle, très animée, surtout le soir,
lorsque ses établissements de nuit se mettent brusquement à briller de tous leurs feux.
Le boulevard de Rochechouart lui-même, qui part de là, est rempli de lieux de
plaisir: le dancing de la Boule-Noire, ou la Taverne Bavaroise en face. Au n° 84 fut
fondé en 1881 le fameux cabaret du Chat-Noir, si souvent chanté par Aristide
Bruant.
Le Musée Grévin fut fondé en 1882 par le caricaturiste Alfred Grévin:
véritable temple de la magie, le musée renferme les effigies en cire des personnages
les plus célèbres de l’histoire ancienne et contemporaine, ainsi que des scènes
fameuses.

Musée Grévin: Adresse: 82, boulevard de Clichy


Adresse: 10, boulevard Montmartre Métro: Blanche
Métro: Rue Montmartre Horaire: Dîner dansant à 20 h,
RER A: Auber spectacle à 22 h et 24 h.
Horaire: Ouvert tous les jours de 13 h Folies Bergères:
à 18 h. Adresse: 32, rue Richer
Vacances scolaires: de 10 h à 19 h. Métro: Cadet
Moulin-Rouge:

10-ME ARRONDISSEMENT

La Place de la République. Aménagée en 1854 par Haussmann, la place est


aujourd’hui envahie par un trafic intense. Au centre se dresse le Monument de la
République (1883). Le socle est orné d’importants bas-reliefs de bronze représentant
les grands faits de l’histoire de la République. On trouve, dans cet arrondissement, les
boulevards populaires, Magenta et le branché quai de Jemmapes, rue du faubourg
Saint-Denis, du faubourg Saint-Martin, rue Chabrol. Le musée Baccarat offre à la
vue 1200 oeuvres d’art de la cristallerie à travers les époques (XIX—XX-e).
Modernisé en 1995, le musée regroupe aujourd’hui environ 5000 objets, des flacons

126
de parfum, des verres ou des vases, des services créés à l’invention des cours royales
et impériales d’Europe.
C’est entre la rue de la Grange-aux-Belles et la rue Louis-Blanc que se
dressait le sinistrement célèbre gibet de Montfaucon, sur lequel finirent les bandits et
aventuriers du Moyen Age.

11-ME ARRONDISSEMENT

L’arrondissement bordé par la place de la Bastille, la dynamique rue du


Faubourg Saint-Antoine, avec ses magasins de bonne chère, et par le charme
bourdonnant et mondialiste de Belleville, et celui, typiquement parisien, de Charonne
et de Ménilmontant. Le canal Saint-Martin passe sous la place de la Bastille pour
réapparaître à l’air libre dans le Port de l’Arsenal.

La Bastille et son quartier


La rue Saint-Antoine se termine ici, sur la Place de la Bastille, rendue
fameuse par les souvenirs de la Révolution. Ici se dressait une lourde forteresse, dont
la construction commencée par Charles V en 1370 fut terminée en 1382. Par la suite,
elle devint Prison d’Etat. La triste forteresse devint ainsi le premier objectif de
l’insurrection populaire qui éclata le 14 juillet 1789, lorsque des milliers de Parisiens
furieux marchèrent contre ce qu’ils considéraient comme le symbole de l’absolutisme
monarchique. La Bastille fut démolie. Aujourd’hui, une ligne ondulée sur le pavé de
la place marque le périmètre de l’ancienne forteresse. Au centre de la place se dresse
la colonne de Juillet, construite en souvenir des Parisiens tués au cours des journées
de juillet 1830. Au sommet de la colonne (on y monte par un escalier de 238
marches), à 52 m de haut, le Génie de la Liberté.
Le déménagement de l’Opéra de Paris et la création de l’Opéra-Bastille fut le
développement d’une véritable vie parisienne et nocturne autour de la fameuse place
et une revitalisation culturelle du XI-e arrondissement: la rue de Lappe est une des
plus animées pour ses cabarets et spectacles, la rue de la Roquette, la rue Jean-Pierre
Timbaud ou la rue de Charonne comptent de nombreux bistrots et restaurants. En

127
lisière du XII-e, la rue du Faubourg Saint-Antoine déroule ses commerces de
bouche. La Bastille, surnommée «Bastoche», est plus que jamais un endroit de réelle
animation populaire. L’arrondissement possède le musée Edith Piaf, qui rassemble
les souvenirs et les objets ayant trait à la carrière de la grande chanteuse.
Opéra-Bastille. Inaugurée à la date symbolique du 14 juillet 1789, pour le
Bicentenaire de la Révolution, l’Opéra-Bastille fut conçu par Carlos Ott. Elle se
caractérise par une façade incurvée en verre derrière laquelle se trouve le grand
auditorium qui peut accueillir 2700 personnes et dont la scène est pivotante.

Place de la Bastille, Opéra-Bastille :


Métro: Bastille

12-ME ARRONDISSEMENT

Partant de la place de la Bastille, cet arrondissement s’étend au sud-est


jusqu’au bois de Vincennes, promenade dominicale de tout un peuple: en 995
hectares, 60 km de sentiers, un parc floral et le célèbre zoo. Il a aussi une moitié de
la place de la Nation, le palais omnisports de Paris-Bercy et le Ministère des
Finances, le Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie qui recèle, en dehors
de ses collections d’objets provenant des continents cités, un aquarium tropical.
Dans cet arrondissement se trouve aussi le cimetière de Picpus où repose le
marquis de La Fayette, grand artisan de l’indépendance américaine et l’un des
fondateurs de la monarchie de juillet 1830. Chaque année, le 4 juillet, jour de la
commémoration, l’ambassadeur américain vient sur cette tombe pour une courte
cérémonie. Ce cimetière est également tristement célèbre pour avoir accueilli les
corps de 1306 victimes de la Terreur de 1794.

Parc floral de Paris Vincennes: Palais omnisports de Paris-Bercy:


Adresse: 16, route de la Brasserie Adresse: 8, boulevard de Bercy
Métro: Château de Vincennes Métro: Bercy

128
Musée national des Arts d’Afrique et Parc zoologique de Paris:
d’Océanie: Adresse: Bois de Vincennes
Adresse: 293, avenue Daumesnil 53, avenue de Saint-Maurice
Métro: Porte Dorée Métro: Porte Dorée
Horaire: Ouvert semaine de 10 h à 12
h. Et de 13 h 30 à 17 h 30
Samedi, dimanche de 12 h 30 à 17 h 50
Fermé le mardi et le 1-er mai

13-ME ARRONDISSEMENT

L’arrondissement possède des quartiers très attachants, comme celui de la


Butte-aux-Cailles, la Place d’Italie, l’avenue des Gobelins. La Manufacture Royale
des Gobelins présente des richesses anciennes et contemporains. Le nouveau quartier
entourant la Bibliothèque de France offre de nouvelles vues originales sur la Seine.
Bibliothèque Nationale de France se dresse dans le quartier de Tolbiac. Elle
occupe une surface de près huit hectares et abrite les livres — douze millions au total.
Place d’Italie. Au bout de l’avenue des Gobelins, s’ouvre l’espace circulaire
de la place d’Italie, autrefois douane de Paris et aujourd’hui centre très actif d’un
quartier en plein essor.
La Butte-aux-Cailles est un des quartiers les plus pittoresques de la capitale.
Pour assainir les marécages du quartier, le grand physicien François Arago fit
creuser, près de la place Verlaine, un puit artésien de plus de 500 m de profondeur,
dont l’eau devait chasser la pollution de la vallée de la Bièvre. La notoriété de la
Butte-aux-Cailles fut accrue par l’atterrissage, le 21 novembre 1783, de la première
Montgolfière pilotée par Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes.

Manufacture Nationale des Gobelins:


Adresse: 42, avenue des Gobelins
Métro: Gobelins
Horaire: Visite des ateliers le mardi, mercredi et jeudi à 14 h et 15 h, sauf jours fériés

129
14-ME ARRONDISSEMENT

Le centre de l’arrondissement est Montparnasse. Son nom lui vient d’une


petite hauteur qui surgissait près d’ici et qui s’appelait le Parnasse. Dans les années
1920—1940, le quartier était fréquenté surtout par des artistes, écrivains et peintres
qui donnèrent à Montparnasse cet air typiquement bohème qui en fit le cousin et le
rival de l’autre quartier célèbre de Montmartre. Des peintres comme Amedeo
Modigliani, Picasso travaillaient ici. Comme Saint-Germain, Montparnasse a ses
cafés «historiques»: La Closerie des Lilas, La Rotonde, Le Dôme, La Coupole.
C’étaient là les rendez-vous habituels d’une petite colonie d’Américains dont
faisaient partie Hemingway et Scott Fitzgerald. C’est à une table de La Coupole,
qu’Hemingway écrivit «Le soleil se lève aussi». Coeur du quartier, le carrefour
Raspail se trouve au croisement du boulevard Raspail et du boulevard Montparnasse.
Cimetière Montparnasse. C’est un des lieux les plus intéressants de
l’arrondissement. Edifié en 1824, y sont enterrés des hommes de lettres (Proudhon,
Maupassant, Baudelaire), des peintres (Fantin-Latour, Soutine), des sculpteurs (Rude,
Houdon), des musiciens (Saint-Saëns) et le capitaine Dreyfus, protagoniste et victime
de la fameuse «affaire».
Observatoire. L’Observatoire de Paris fut le premier au monde. Il possède le
musée qui expose de nombreux instruments des débuts de l’astronomie à nos jours.
De là, on rejoint la place Denfert-Rochereau, dédiée au colonel qui, à
Belfort, opposa une farouche résistance aux Allemands en 1870. Ici également
s’ouvre l’entrée des Catacombes, grottes de calcaire d’époque gallo-romaine, qui
furent utilisées comme ossuaire en 1785.
Malgré les nombreuses réalisations urbaines qui ont changé le visage du
quartier, Montparnasse garde encore des témoignages du passé. La rue de la Gaîté
était ainsi appelée parce qu’au XVIII-e siècle elle était bordée de restaurants, de
cabarets et de salles de bal. Au n°20 se trouve aujourd’hui le célèbre music-hall de
Bobino.

130
de 14 h à 16 h, les samedis et dimanches
Cimetière Montparnasse:
de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h.
Adresse: 3, boulevard Edgar Quinet
Fermé le lundi et les jours fériés.
Métro: Edgar Quinet ou Raspail

La Closerie des Lilas:


Bobino:
Adresse: 171, boulevard du
Adresse: 20, rue de la Gaîté
Montparnasse
Métro: Montparnasse

La Coupole:
Observatoire de Paris:
Adresse: 102, boulevard du
Adresse: 61, avenue de l’Observatoire
Montparnasse
RER: Port-Royal

Le Dôme:
Catacombes:
Adresse: 108, boulevard du
Adresse: 1, place Denfert-Rochereau
Montparnasse
Métro: Denfert-Rochereau (accessible
par le RER B)
Horaire: Ouvert du mardi au vendredi

15-ME ARRONDISSEMENT
L’arrondissement est traversé par la plus longue rue de Paris, la rue de
Vaugirard. Cette rue doit son nom à l’abbé Gérard, abbé de Saint-Germain-des-Près,
qui y fit bâtir une résidence de repos pour les moines de l’abbaye. Vaugirard fut ainsi
Seigneurie ecclésiastique, puis laïque. Sa voie principale était l’actuelle rue de
Vaugirard. Le 15-e s’offre aussi la Tour Montparnasse, qui frôle le XIV-e et regarde,
du haut des 56-e et 59-e étages (ceux auxquels le public a accès), la ville entière.
On peut y voir le musée Pasteur, dans son appartement, et le musée de la
Poste, rue de Vaugirard. De nombreux objets anciens et insolites (uniformes du
monde entier, vieilles boîtes à lettres), et l’histoire de l’aventure postale.

131
Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de
Paris retrace l’épopée de la Libération de Paris en trois étapes: la vie des Allemands
dans la capitale, Paris sous l’Occupation, l’Insurrection.

Tour Montparnasse: Fermé dimanche


Adresse: Rue de l’Arrivée Adresse: 34, boulevard de Vaugirard
Métro: Montparnasse — Bienvenue Métro: Montparnasse ou Pasteur
Horaire: Ouvert tous les jours de 9 h Horaire: Ouvert tous les jours de 10 h
30 à 22 h 30 à 18 h
En été jusqu’à 23 h 30
Musée de la Poste:

16-ME ARRONDISSEMENT

Face à la Tour Eiffel, le palais de Chaillot, et le Trocadéro. Le palais de


Chaillot fut construit à l’occasion de l’Exposition qui eut lieu à Paris en 1937. Le
palais est formé de deux énormes pavillons qui se prolongent en deux ailes, réunis par
un parvis central orné de statuts de bronze doré. De là, un magnifique ensemble de
terrasses, d’escaliers, de jardins agrémentés de jets d’eau et de fontaines descend par
degrés vers la Seine. Les deux pavillons, au fronton desquels sont gravés des vers du
poète Valéry, abritent aujourd’hui le Musée de la Marine, le Musée de l’Homme et le
Musée des Monuments Français. Le Palais de Chaillot abrite le théâtre national de
Chaillot. La Place du Trocadéro porte le nom de la forteresse espagnole que les
Français conquirent en 1823. Au centre se trouve la statue du maréchal Foch. Le
Trocadéro est un lieu de rendez-vous très connu des rollers-skaters et autres sportifs
d’objectifs divers.
Au coin de l’avenue Georges-Mandel se trouve le mur de soutien du
Cimetière de Passy. Ici se trouvent les tombes des peintres Manet et Berthe Morisot,
des écrivains Giraudoux et Tristan Bernard, des musiciens Debussy et Fauré.

132
Au 116 de l’avenue Président Kenedy se trouve la Maison de Radio-France
construite entre 1959 et 1964 avec une tour de 70 m, 1000 bureaux, 62 studios et 5
auditoriums.
Auteuil — un quartier chic pour Parisiens huppés qui aiment la verdure, les
courses (hippodrome d’ Auteuil) et le tennis (Roland-Garros). Dès le XVII-e siècle,
son aspect coquet, son environnement sylvestre le fit rechercher autant des financiers
que des personnalités des arts. Molière, Boileau, Quentin de la Tour, et plus tard
Châteaubriand, Victor Hugo et les frères Goncourt habitèrent Auteuil.
Passy. Un des faubourgs d’Auteuil qui s’en détacha pour former une commune,
avant d’être rattachée à Paris. Sa situation près du Bois de Boulogne et du château de la
Muette lui valut de se développer à partir du XIX siècle. C’est à Passy que Benjamin
Franklin installa son premier paratonnerre. A Passy mourut Guy de Maupassant,
Balzac y écrivit Splendeurs et Misères des Courtisanes et La Cousine Bette.
La Muette. Le château de la Muette fut une résidence royale dès le XVII-e siècle.

BOIS DE BOULOGNE
Situé à l’ouest de Paris, le Bois de Boulogne avec ses pelouses, ses lacs, ses
cascades, ses jardins, couvre 845 hectares. A l’époque mérovingienne, le Bois était
une immense forêt, appelée Forêt du Rouvre. Au XIV-e siècle y fut construite une
église appelée Notre-Dame-de-Boulogne-sur-Mer, et peu à peu le nom de Boulogne
remplaça celui de Rouvre. Le bois servit ensuite de refuge et d’abri aux aventuriers et
aux bandits, au point qu’Henri II, en 1556, l’entoura de hauts murs avec huit portes.
Louis XIV fit ouvrir les portes au public et le bois commença à devenir un but de
promenade. Le bois fut donné à la Ville en 1852 par Napoléon III qui chargea
Haussmann de le remettre en état: le bois fut transformé en un vaste parc, sur le
modèle du Hyde Park de Londres. De nos jours, on y trouve des lacs (Lac Supérieur
et Lac Inférieur), des cascades (la Grande-Cascade), des parcs (celui, splendide, de
Bagatelle, avec ses deux petits palais, le Château et le Trianon), des musées (Musée
des Arts et Traditions populaires) et de célèbres installations sportives

133
(l’Hippodrome de Longchamp, où se court chaque année le Grand Prix et le champ
de courses d’Auteuil).

Palais de Chaillot: Musée des Arts et Traditions


Adresse: Place du Trocadéro populaires:
Métro: Trocadéro Adresse: Jardin d’acclimatation. Bois
de Boulogne.
Théâtre national de Chaillot: 6, avenue du Mahatma Gandhi
Adresse: 1, Place du Trocadéro Métro: Sablons
Métro: Trocadéro Horaire: Ouvert tous les jours de 9 h
45 à 17 h 15
Maison de Radio-France: Fermé les mardis
Adresse: 116, avenue du Président
Kennedy Hippodrome de Longchamp:
Métro: Passy Adresse: Bois de Boulogne.
6, avenue du Mahatma Gandhi
Hippodrome d’ Auteuil: Métro: Porte Maillot + autobus
Adresse: Bois de Boulogne
Métro: Porte d’Auteuil

Roland-Garros:
Adresse: 2, avenue Gordon Bennet
Métro: Porte d’Auteuil

17-ME ARRONDISSEMENT

De nombreux quartiers de cet arrondissement sont uniquement résidentiels.


Expos et manifestations diverses à l’Espace Champerret porte Champerret. De même
au Palais des Congrès, porte Maillot, avec son auditorium de 3700 places.
Le cimetière des Batignolles, établi en 1833, recèle de grands noms dans tous
les arts: les écrivains et poètes André Breton, père du surréalisme, Blaise Cendrars le

134
grand voyageur, Paul Verlaine, la danseuse-étoile Claire Motte ou le journaliste
Gaston Calmette.

Palais des Congrès: Espace Champerret:


Adresse: 2, place de la Porte Maillot Adresse: place de la Porte Champerret
Métro: Porte Maillot Métro: Porte Champerret

18-ME ARRONDISSEMENT

Montmartre. Montmartre se dresse sur une colline de 130 m d’altitude où,


dit la légende, vers l’an 250 fut décapité saint Denis, premier évêque de Paris, en
même temps, que ses compagnons Eleuthère et Rustique. Pendant tout le XIX siècle
Montmartre devint le pôle d’attraction pour tous les artistes bohèmes et conserva
pendant longtemps la suprématie littéraire et artistique de toute la ville.

Sacré-Coeur
Il se dresse, majestueux, au sommet de la butte Montmartre. Erigée en 1876,
l’église fut consacrée en 1919. Les architectes auteurs du projet, la construisirent dans
un curieux style mi-roman mi-byzantin. En retrait, le campanile carré (haut de 84 m)
renferme la «Savoyarde», une cloche de 19 tonnes, une des plus grosses du monde.
Par un majestueux escalier on arrive devant la façade de l’église, précédée d’un
portique à trois arcades: au-dessus, les statues équestres du roi Saint Louis et de
Jeanne d’Arc.
en hiver et de 9 h à 19 h en été
Adresse: Place du Parvis du Sacré- Tous les jours
Coeur
Métro: Anvers • Le Funiculaire de 6 h 45 à 23 h
Accès: à partir du marché Saint-Pierre • Dôme de la Basilique de 9 h à 18 h

135
Place du Tertre
Cette ancienne place est le coeur de Montmartre. Avec ses peintres et sa foule
cosmopolite, c’est surtout la nuit qu’elle vit ses heures magiques, lorsque les «boîtes»
caractéristiques qui l’entourent se remplissent de gens et de lumières. De jour, le
centre de la place est rempli d’artistes qui travaillent peu pour eux- mêmes mais
beaucoup pour le touriste.

Métro: Anvers ou Abbesses

Rue Lepic
C’est l’une des voies les plus pittoresques de Montmartre. Sa construction fut
décidée par Napoléon, elle s’appela rue de l’Empereur jusqu’en 1864, avant de
prendre le nom d’un général qui défendait Montmartre en 1814. En automne, le long
des virages de cette rue se déroule une course de voitures d’époque. Au n°54 habita
Vincent Van Gogh; tout près, se trouve le célèbre Moulin de la Galette, le dernier des
trente moulins à vent de Paris qui inspira Renoir et Van Gogh.

Le Bateau-Lavoir
En suivant la rue Ravignan, on arrive à la petite place Emile-Goudeau. C’est
ici que se trouvait le Bateau-Lavoir, petite bâtisse en bois détruite par un incendie en
1970, qui vit naître (vers 1900), la peinture et la poésie modernes. Travaillèrent ici
Picasso, Braque, Juan Gris. Picasso y peignit les Demoiselles d’Avignon, qui
marquèrent la naissance du cubisme.

Cimetière de Montmartre
Créé en 1795, il renferme les tombes de nombreux personnages célèbres: des
peintres comme Fragonard, Degas; les écrivains comme Théophile Gautier, Edmond
et Jules de Goncourt, Stendhal, Emile Zola, Alexandre Dumas fils; les musiciens
Hector Berlioz, J.Offenbach; des auteurs dramatiques comme Labiche, Giraudoux;
des acteurs de théâtre comme Sacha Guitry; le grand danseur russe Nijinsky.

136
Adresse: 20, avenue Rachel
Métro: Blanche ou Place Clichy

19-ME ARRONDISSEMENT

Le parc de la Villette, qui couvre 35 hectares, accueille depuis 1986, la Cité


des Sciences et de l’Industrie. S’y trouvent: la «Géode», avec le plus grand cinéma
du monde. C’est une sphère géante (36 m de diamètre) et brillante, grâce à son
revêtement d’acier, posée dans le parc comme par un atterrissage récent en
provenance d’une autre galaxie. A l’intérieur une salle de cinéma, avec un écran
géant en demi-sphère. La performance technique permet de s’imaginer pratiquement
au milieu de la scène qui se déroule sur l’écran.
La Grande Halle, une des plus belles architectures métalliques du XIX siècle.
Cette construction aménagée pour le marché aux bestiaux, retraitée en 1983 accueille
les grandes manifestations du Parc, avec une capacité d’environ 15000 spectateurs.
Le Zénith, une des grandes salles de spectacle, temple de la musique rock, qui
peut accueillir 6000 personnes.
A l’intérieur de la Villette se trouve également la Cité de la Musique dont le
Musée de la Musique est consacré à l’histoire de la musique européenne, de la
Renaissance à nos jours. La Cité de la Musique accueille aussi le Conservatoire
national supérieur de musique et de Danse de Paris.

Cité des Sciences et de l’Industrie la Grande Halle de la Villette:


Villette: Adresse: Parc de la Villette, 211,
Adresse: 30, avenue Corentin Cariou avenue Jean Jaurès
Métro: Porte de la Villette Métro: Porte de Pantin
Horaire: Ouvert tous les jours de 10 h
à 18 h Le Zénith:Adresse: Parc de la Villette,
Fermé le lundi avenue Jean Jaurès
Métro: Porte de Pantin

137
20 — ME ARRONDISSEMENT

Cimetière du Père-Lachaise
C’est le plus étendu des cimetières parisiens et aussi le plus important par le
nombre de tombes de personnages illustres. Il occupe 47 hectares environ. Ici se
trouvent les tombes d’écrivains: Musset, Molière, La Fontaine, A. Daudet, la famille
Hugo, Beaumarchais, Paul Eluard, Oscar Wilde, Marcel Proust, Guillaume
Apollinaire, Balzac, Jules Romains, Colette, Saint-Simon, Vallès;
de peintres: Géricault, David, Corot, Modigliani, Delacroix, Ingres, Daumier,
Pissaro;
de savants et de philosophes: Arago, Gay-Lussac, Champollion, Claude
Bernard, Monge, Chappe, Auguste Comte;
des militaires et des politiciens: Ney, Blanqui, Lecomte, Murat, Félix Faure,
Haussmann, Davout;
des acteurs de théâtre et des chanteurs: Edith Piaf, Isadora Duncan, Sarah
Bernhardt, Adelina Patti, Simone Signoret, Yves Montand.

Adresse: Boulevard de Ménilmontant


Métro: Père-Lachaise

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 L’accueil au Louvre s’effectue au coeur de la grande
pyramide, dans la cour Napoléon.
2 En 1969 le marché des Halles fut transféré au Bois de
Boulogne.
3 C’est à Notre-Dame que Napoléon sera sacré empereur

138
par le pape Pie VII.
4 Sacré-Coeur se dresse, majestueux, au sommet de la butte
Montmartre.
5 Le palais de Chaillot fut construit à l’occasion de
l’Exposition qui eut lieu à Paris 1889.
6 L’avenue Champs-Elysées relie la place Charles de Gaulle
à la place de la Bastille.
7 Le boulevard St-Michel monte tout droit de la Seine vers
la colline Sainte-Geneviève.
9 Actuellement le musée du Louvre comprend sept
départements.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Auteuil est 2. La Place du Trocadéro porte le nom
a) un quartier chic pour Parisiens a) d’un homme d’Etat
huppés qui aiment la verdure, les b) de la forteresse espagnole
courses c) d’un savant
b) un quartier des artistes bohèmes
c) un quartier résidentiel

3. Le monument de la République se 4. La place du Tertre est le coeur


dresse au centre de la place a) de Montmartre
a) de la Bastille b) de Montparnasse
b) de la République c) de La Butte-aux-Cailles
c) de l’Opéra
5. Le Zénith est 6. la «Géode» est
a) une des grandes salles de spectacle a) le boulevard
b) la place b) un parc
c) un quartier chic c) une sphère géante

139
Terminez les phrases de façon significative
1. Les Halles étaient le plus vieux quartier de Paris, le plus animé; Emile Zola
le définit, avec une expression colorée, comme ______________________
2. Le Palais-Royal était à l’origine la demeure privée du cardinal de
Richelieu. Aujourd’hui c’est le siège ______________________________
3. Les Grands Boulevards furent aménagés au siècle dernier par___________
4. La place de Grève est devenue, depuis 1830, place____________________
5. Le Musée d’Orsay fut aménagé dans l’ancienne ______________________
6. La colonne de Juillet fut construite en souvenir des___________________

Répondez aux questions suivantes


1. A quoi sert Beaubourg?
2. Qui reposent au Panthéon?
3. Que représente le RER?
4. Paris est le cerveau de la nation. Pourquoi?

Les sujets à développer


1. Parlez de Notre-Dame.
2. Parlez de Palais de Justice, Conciergerie, Sainte-Chapelle.
3. Situez sur le plan de Paris le Palais-Royal, la Place de la Bastille, le
Champs-de-Mars, le Musée Carnavalet, la Tour Eiffel, le Panthéon. Dites,
quels événements historiques évoquent ces monuments?
4. Sur le schéma des arrondissements de Paris situez les quartiers
résidentiels et les quartiers populaires.

140
ILE DE FRANCE (SANS PARIS)

L ’Ile de France (sans Paris) se compose de 7 départements: Seine-et-Marne,


Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise.
Parmi plusieurs points d’intérêt citons seulement quelques uns, célèbres dans
le monde entier.

Barbizon
L’un des villages les plus célèbres de la région, pour avoir accueilli de
nombreux peintres, mais aussi des écrivains. On lui attribue même un style de
peinture: «école de Barbizon» (les artistes travaillaient en plein air).

Fontainebleau
On se rendait jadis à Fontainebleau chasser à courre dans la forêt. La ville est
née du château, qui est située au centre de la forêt. Un riche intérieur du palais qui est
haut lieu de l’histoire de France et de la royauté, témoigne de sa noble fréquentation.
Le Musée national qu’il abrite est dédié à Napoléon. Nombreux documents et pièces
authentiques évoquent l’Empereur. On y trouve aussi un autre musée national, le
Musée chinois, avec la collection de l’impératrice Eugénie. Au début du XVI-e
siècle, le château devint le centre d’activité du courant artistique maniériste connu
sous le nom de l’école de Fontainebleau.

Maisons-Laffitte
Grande place hippique depuis deux siècles, calme et luxueuse, à deux lieues
de Paris. On y trouve le musée du Cheval de Course, et le château, qui fut édifié au
milieu du XVII-e siècle, à la riche décoration. Le nom du banquier Laffite y est
associé depuis l’achat par celui-ci, en 1818, du château et du domaine, qu’il lotira
plus tard.

141
Médan
Une cité littéraire, puisque le château fut occupé par Ronsard et les écrivains
de la Pléiade, puis devint, au XX-e siècle, la propriété de Maurice Maeterlinck. On
visite aussi la maison d’Emile Zola, qu’il habita pendant 24 ans.

Rambouillet
Ici on peut s’intéresser à la vie ovine au musée du Mouton, dans la Bergerie
nationale, qui évoque les variétés importées par Louis XVI au XVIII-e siècle. On
peut se balader dans les Jardins du roi de Rome, visiter la laiterie de la reine, offerte
par Louis XVI à Marie-Antoinette, et Chaumière aux Coquillage. Le château est
utilisé aujourd’hui pour recevoir des hôtes étrangers, des sommets entre chefs d’Etats.

Saint-Cyr-l’Ecole
Mme de Maintenon y fonda une maison d’éducation pour les jeunes filles
nobles et sans fortune (1686). Une école militaire, installée en 1808 dans ces
bâtiments, fut transférée en 1946 à Coëtquidan (en Bretagne). Mais ici, à Saint-Cyr-
l’Ecole, on peut toujours visiter le musée du Collège militaire, qui parcourt trois
siècles d’histoire des Saint-Cyriens.

Saint-Germain-en-Laye
Le célèbre château où naquit Louis XIV abrite le musée des Antiquités
nationales, qui répartit en 17 salles un inégalable patrimoine archéologique, du
Paléolithique aux Mérovingiens. De la terrasse du château, s’ouvrent vue plongeante
sur la Seine et immense panorama sur toute l’Ile de France. Voir aussi la maison
natale de Debussy, aménagée en musée, la très belle apothicairerie, le musée du
Prieuré qui expose post-impressionnistes. Belles randonnées à faire dans la forêt de
Saint-Germain. Les passionnés de football s’y rendront pour assister aux
entraînements du PSG qui se déroulent au Camp des Loges.

142
Versailles
Son château est l’un des monuments les plus visités de France. Le domaine du
Roi-Soleil, avec son château, ancien pavillon de chasse de Louis XIII, fut la résidence
royale jusqu’à la Révolution. Les parties les plus importantes et les plus belles sont
les grands appartements du Roi, l’appartement de la Reine ainsi que la Galerie des
Glaces. On peut aussi visiter les appartements du Dauphin et de la Dauphine, le petit
appartement de la Reine, la chapelle et l’opéra, les appartements de la du Barry et
de la Pompadour et les salles consacrées à la Révolution, au Consulat, à l’Empire
et au XIX siècle. Le palais Grand Trianon, placé dans un coin du parc de
Versailles, fut l’oeuvre de Louis XIV. Il fut construit en 1687, dans les formes
classiques d’un palais à l’italienne. Petit Trianon fut construit en 1762 sur le désir
de Louis XV, il est considéré comme le palais de la favorite de France. Madame
de Pompadour y mourut en 1764.

Saint-Denis
La basilique abrite le plus grand ensemble de monuments funéraires du
monde, les sépultures des rois de France. Près de 70 tombeaux et gisants royaux, 46
rois, 32 reines, 63 princes et princesses et 10 grands du royaume y reposèrent jusqu’à
la Révolution, de Clovis à Louis XVIII, en passant par Saint-Louis et Catherine de
Médicis. L’église abbatiale édifiée entre 1137 et 1144 est un exemple majeur des
débuts du style gothique.
Saint-Denis est également connu pour son Stade de France.

Argenteuil
La ville fut un lieu important pour les impressionnistes: Monet s’y installe en
1871, Manet, Sisley, Renoir et Pissarro viennent lui rendre visite. On peut visiter le
bureau-atelier de Monet, la salle de Jean Vilar, le musée de l’Abbaye, voir la
basilique Saint-Denis et la chapelle Saint-Jean Baptiste. Le musée de Vieil Argenteuil
se consacre à l’histoire locale.

143
FESTIVITÉS

Provins. L’église Saint-Ayou fut un lieu de pèlerinage dès le X-e siècle. Son
parvis fut le premier lieu des célèbres foires de Provins; la ville est aussi lieu de la
grande fête médiévale chaque année en juin.
Samois-sur-Seine. Tout près de Fontainebleau, un bourg agréable des bords
de Seine où on voit la maison de Jean-Baptiste Reinhardt, dit Django et sa tombe au
cimetière. La commune lui rend hommage, par un festival annuel.
Festivals de musique: Seine-St-Denis (mars), Paris (avril, juillet, août —
«Paris musique» au Carrousel du Louvre), Versailles (mai), Sceaux (juillet).
Festival de théâtre: Versailles (mai), Paris (festival de la Butte-Montmartre,
Juin ) , Neuilly-s /Seine (novembre).
Festival de danse: Versailles (mai), Paris (festival d’automne, septembre).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 On se rendait jadis à Fontainebleau chasser à courre.
2 Le palais Grand Trianon, fut l’oeuvre de Louis XV.
3 Saint-Germain-en-Laye possède le célèbre château où
naquit Louis XV.
4 La basilique de Saint-Denis abrite le plus grand ensemble
de monuments funéraires du monde, les sépultures des
rois de France.
5 Petit Trianon fut considéré comme le palais de la favorite
de France Madame de Pompadour.

144
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse:
1. Barbizon est 2. Argenteuil fut
a) un village a) un bourg agréable des bords de Seine
b) une rue b) un lieu important pour les
c) la montagne impressionnistes
c) un lieu de pèlerinage

3. Dans ces bâtiments de Saint-Cyr était 4. Médan c’est


installée en 1808 a) une cité littéraire
a) une chapelle b) une maison d’éducation
b) une école militaire c) un célèbre château
c) le musée du Cheval de Course

5. Le Musée national de Fontainebleau 6. Emile Zola habita pendant 24 ans à


est dédié à a) Fontainebleau
a) Ronsard b) Médan
b) Napoléon c) Saint-Denis
c) Maeterlinck

Terminez les phrases de façon significative:


1. L’Ile de France (sans Paris) se compose de ________________________
2. Le château de Versailles fut la résidence royale _____________________
3. Les festivals de musique ont lieu ________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quels sont les départements de l’Ile de France?
2. Qu’est-ce qu’on peut voir à Rambouillet?
3. Où peuvent se rendre les passionnés de football assister aux entraînements
du PSG?

145
Les sujets à développer
1. Parlez de l' «école de Barbizon».
2. Composez le récit sur le Versailles.

ALSACE — LORRAINE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

L’Alsace. Région historique de France. Au IVe siècle, les Alamans s’en


emparent. Clovis les vainc en 496. Après le traité de Verdun (843), la région revient
finalement à la Germanie (870). Dès le XIIe siècle, elle connaît une prospérité
économique, puis culturelle. La guerre de Trente Ans la dévaste et elle est réunie à la
France (1648). En 1871, elle devient allemande, redevient française (1919-1940),
puis allemande et enfin (1945) française.
La capitale de l’Alsace est Strasbourg, qui fut de tous temps un foyer de vie
intellectuelle et artistique. La ville possède l’université, le Théâtre national, les
centres de recherche, un ensemble de laboratoires franco-allemands. C’est une ville-
carrefour et port fluvial sur le Rhin qui est le siège du Conseil de l’Europe et du
Parlement européen, ainsi que du Conseil des régions d’Europe.
La région est prospère: vignoble, polyculture de la plaine, élevage laitier et
sylviculture des Vosges. Alsace produit les vins de qualité, surtout des vins blancs:
Riesling, Traminer, Riquewihr. L’industrie de la région (Strasbourg, Mulhouse)
dispose d’une électricité abondante et offre une gamme variée. Strasbourg est le siège
d’importantes organisations européenes.
La Lorraine. Sous Charlemagne, la Lorraine fut la Francia media. Le partage
de Verdun (843) la plaça dans le territoire de Lothaire Ie, qui la donna à Lothaire II;
elle prit alors le nom de Lotharingie et s’étendait jusqu’au Brabant actuel. Déclarée

146
indépendante de l’Empire par Charles Quint (1542), la Lorraine fut amputée, au
profit de la France, des Trois-Evêchés (1552).Cédée au roi de Pologne (1738), elle
échut à la France à la mort de celui-ci. Dès 1770, elle exploita ses mines de fer. En
1871, l’Allemagne annexa une partie des départements de la Meurthe et de la
Moselle, que la France reprit en 1919. La capitale de la Lorraine est Metz. Bien dotée
en ressources naturelle: minerai de fer, charbon, sel gemme, la Lorraine est devenue,
à la fin du XIX s. une puissante région d’industries lourdes, attirant une forte
immigration; les vallées vosgiennes développaient l’industrie du coton. La Lorraine a
créé, avec la Belgique et le Luxembourg, un pôle européen de développement.
De part et d’autre des Vosges, vieux massif hercynien pastoral et forestier,
s’étendent la Lorraine et l’Alsace. Cette montagne est couverte de forêts de sapins et
de hêtres, ses ballons sont couronnés de pâturages où, dans les «marcaireries», se
préparent les fromages réputés de Munster et de Géromé. La région est riche en
stations thermales comme Vittel, Plombières et Contrexéville.

ABECEDAIRE
Cigogne. Symbole de toute l’Alsace, elle représente aussi la piété et la
fidélité. On les trouvera rassemblés, par exemple, au Parc des Cigognes de Hunawihr.
Cristal. Une grande tradition lorraine, avec des noms prestigieux: Baccarat,
Daum, Saint-Louis, Lemberg.
Mirabelle. Fruit symbolisant la Lorraine. On ne peut quitter la région sans
goûter la fameuse eau-de-vie ou la tarte aux mirabelles.
Poteries et faïences. Une spécialité de l’artisanat alsacien, et plus
particulièrement de Soufflenheim, capitale de la céramique. Son origine remonte à
l’âge de bronze. La Lorraine quant à elle, est la première région faïencière de France.
Thermalisme. Dans les Vosges: Bains-les-Bains, Plombières-les-Bains,
Contrexéville et Vittel avec le Club Méditérranée. En Moselle: Amnéville. En
Alsace: Niederbronn et Morsbronn-les-Bains.

147
Winstub. Pièce à vin en français. Aux côtés des caveaux, les winstubs
fleurissent dans les villes, offrant aux visiteurs leur atmosphère typique, les vins
d’Alsace et les plats de la tradition alsacienne.

ENFANTS DU PAYS

Auguste Bartholdi. L’auteur de la statue de la Liberté à Paris et à New-York,


du Lion de Belfort et de la statue de Rapp à Colmar, est né à Colmar en 1834.
Goncourt Edmond (1822—1896) et Jules (1830—1870). Ecrivains français.
Stylistes de l’école naturaliste, ils ont écrit en collaboration des romans et l’Art du
XVIII siècle.Après la mort de Jules, Edmond a publié plusieurs romans et le Journal
des Goncourt. Par testament, il créa l’académie Goncourt.
Paul Verlaine (1844—1896). Poète français, né à Metz. Employé à Paris, il
publia Poèmes saturniens et Fêtes galantes, d’inspiration parnassienne. Ensuite il
publia Romances sans paroles (1874), Sagesse (1881), Jadis et Naguère (1884), les
Poètes maudits (1884).
Jeanne d’Arc (1412—1431). Héroïne française. Issue d’une famille modeste
de Domrémy, Jeanne entend vers 1425 la voix de Dieu qui lui ordonne d’aller au
secours du roi de France Charles VII, dont le royaume subit l’occupation anglaise et
dont la légitimité est contestée. Après avoir convaincu Charles VII de sa mission, elle
délivre Orléans assiégée par les Anglais, dont les défaites permettent à Charles VII de
gagner Reims, où il est sacré. Il renonce alors au soutien de Jeanne, qui mène des
actions isolées. Elle est capturée devant Compiègne par les Bourguignons, qui la
livrent aux Anglais; ceux-ci lui intentent un procès en sorcellerie, de façon à
discréditer le sacre de Charles VII. Le procès se déroule à Rouen, à huis clos, et
Jeanne est brûlée vive dans cette même ville, le 30 mai 1431. La révision de son
procès commence dès 1450. En 1456 elle réhabilitée. Elle sera béatifiée en 1909 et
canonisée en 1920.
Stanislas Leczinsky. Elu roi de Pologne grâce à Charles XII de Suède, il
s’enfuit après l’écrasement de ce dernier à Poltava (1709). Le roi de France Louis
XV, qui avait épousé sa fille, le fit à nouveau élire roi, puis lui retira son appui.

148
Stanislas 1er abdiqua et reçut les duchés de Lorraine et de Bar, qui devaient à sa mort,
revenir à la France. Stanislas devenait pour longtemps très populaire dans ses duchés.
Michel Platini. Est né à Joeuf, en Meurthe-et-Moselle en 1955. Footballeur
français; le № 10 (Stratège) de l’équipe de France, championne d’Europe en 1984, et
de Juventus de Turin; coprésident du Comité français d’organisation de la Coupe du
monde de football en 1998.
Henri Poincaré. Né à Nancy en 1854 il fut un mathématicien français. Son
examen critique de la mécanique newtonienne contribua à la découverte de la théorie
de la relativité. Il fit progresser fortement le calcul différentiel et la théorie des
fonctions d’une variable complexe. Son cousin Raymond de Bar-le-Duc, devint
président de la République (1913—1920).

FESTIVITÉS
Promenade des Boeufs Gras à Bazas en février (dép. Gironde). Bazas a su
conserver la tradition: promenade des boeufs gras au son du fifre et du tambour par
exemple.
Foire aux andouilles de Val d’Ajol en février (dép.Vosges). Dans une
ambiance rabelaisienne, les nouveaux membres de la Confrérie des Taste-Andouilles
sont intronisés.
Rambervillers. (dép.Vosges). La ville organise une foire annuelle deux
semaines avant Pâques.
Spectacle «Des Flammes à la Lumière» à Verdun (dép.Meuse). — La
citadelle souterraine de Verdun présente un spectacle unique en Son et Lumières.
Avril: Festival de musique à Strasbourg (chant choral).
Mai: Festival de théâtre à Nancy et Festival de danse à Mulhouse.
Juin: Festival de musique à Mulhouse et Festival de théâtre à Strasbourg.
Septembre: Festivals de musique à Strasbourg et à Ribeauvillé.
Novembre: Festivals de musique et de théâtre à Metz.

149
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 L’Alsace est devenue enfin française en 1945.
2 La capitale de la Lorraine est Strasbourg.
3 La Lorraine est connue par les fromages réputés de Mun-
ster et de Géromé.
4 L’Alsace est riche en stations thermales comme Vittel.
5 Mirabelle est le fruit symbolisant la Lorraine.
6 La Lorraine est la première région faïencière de France.
7 Paul Verlaine est né à Strasbourg.
8 Jeanne d’Arc était béatifiée et canonisée.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La date du traité de Verdun 2. Strasbourg est situé
a) 1078 a) sur le Rhin
b) 843 b) sur la Garonne
c) 870 c) sur la Seine

3. Symbole de toute l’Alsace, la Cigogne 4. Jeanne d’Arc entend la voix de Dieu


représente qui lui ordonne d’aller au secours du roi
a) la santé a) Charles VII
b) l’amour b) Charles XII
c) la piété et la fidélité c) Charlemagne

5. Michel Platini est né 6. Stanislas Leczinsky fut


a) à Paris a) roi de France
b) à Joeuf, en Meurthe-et-Moselle b) roi de Pologne
c) à Nancy c) roi de l’Italie

150
Terminez les phrases de façon significative
1. La guerre de Trente Ans a dévasté _______________________________
2. La capitale de l’Alsace est ______________________________________
3. La capitale de la Lorraine est ___________________________________
4. Les ressources naturelles de la Lorraine ___________________________
5. Les noms prestigieux de Cristal sont ______________________________
6. Henri Poincaré fut ____________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelle ville est le siège du Conseil de l’Europe?
2. Qu’est-ce que signifie en français «Winstub»?
3. Est-ce que le thermalisme est développé dans les Vosges?
4. Par quoi est connu Auguste Bartholdi?
5. Quelle est la tradition de Bazas?

Les sujets à développer


1. Parlez de Strasbourg.
2. Décrivez l’économie de la région alsacienne.
3. Décrivez l’histoire de la Lorraine.
4. Parlez des frères Goncourt.
5. Jeanne d’Arc — héroïne française.
6. Parlez des spectacles Son et Lumières.

151
AQUITAINE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Royaume vassal de l’Empire carolingien, l’Aquitaine devint, à la fin du IXe


siècle, un duché qui devint anglais quand Aliénor d’Aquitaine épousa (1152) le futur
Henri II d’Angleterre. Nommée alors Guyenne, elle fut disputée par la France et
l’Angleterre jusqu’en 1453.
Au nord du Bassin Aquitain, les plateaux calcaires sont couverts de forêts de
châtaigniers et surtout de chênes, où les porcs chassent la truffe. Les vallées
pittoresques et florissantes de la Dordogne, de la Vézère, du Lot sont célèbres par
leurs grottes préhistoriques et par leurs châteaux. Le long de l’Atlantique, la plaine
sableuse des Landes, bordée d’étangs, est devenue, en cent ans, grâce à un
reboisement systématique, une immense pinède — le plus grand massif résineux
d’Europe — proie fréquente des incendies. On y introduit aujourd’hui l’agriculture et
l’élevage. Le Pays basque et le Béarn attirent de nombreux touristes. Les Basques
restent fidèles aux danses traditionnelles et au jeu de la pelote. Le Béarn connut, aux
XVII-e et XVIII-e s. une période brillante: Pau, sa capitale, était alors animée par son
université. La découverte d’un important gisement de gaz naturel à Lacq (1951) a
contribué à transformer le Sud-Ouest.
A l’heure actuelle l’agriculture de l’Aquitaine a pour fleuron le vignoble du
Bordelais, et aussi s’est orientée vers le maïs, les fruits et légumes, l’élevage de
qualité. Les industries traitent le pin des Landes. Les ressousces minérales (gaz de
Lacq) sont en voie d’épuisement. Aujourd’hui se développent des activités de pointe:
chimie, aérospatiale, biotechnologies. Le tourisme est florissant.
La capitale de l’Aquitaine, Bordeaux, est le clé du Bassin Aquitain. C’est un
grand port, au fond de la Gironde, au coeur du célèbre vignoble. La ville connut au
XVIII siècle une grande prospérité dont de nombreux monuments témoignent

152
aujourd’hui. Bordeaux est un centre industriel et commercial important qui possède
un complexe portuaire et industriel.

ABECEDAIRE

Bastide. Nom donné aux villes fortifiées, principalement dans le Sud-Ouest.


Edifiées au Moyen Age, au début de la guerre de Cent Ans, par l’un ou l’autre camp,
elles ont une architecture caractéristique et une place centrale à arcades.
Grottes et gouffres. Ils sont nombreux dans la région, particulièrement en
Dordogne, et constituent un spectacle impressionnant. Au spectacle naturel s’ajoute
souvent un émouvant voyage dans la préhistoire: Lascaux, Rouffignac, les Eyzies,
autant de sites peuplés par l’homme il y a bien longtemps.
Parcs naturels. Le parc naturel des Pyrénées s’étend sur 50000 ha et
plusieurs départements, dont les Pyrénées-Atlantiques. Il tente de préserver la
vingtaine d’ours qui reste dans les Pyrénées, et la faune et la flore particulièrement
variées (isards,oiseaux, etc). Le parc naturel régional des Landes de Gascogne couvre
36 communes sur 2 départements, Gironde et Landes.
Pays Basque. Le Pays Basque s’étend largement en France et en Espagne.
Labourd, Soule et Basse-Navarre sont les provinces historiques du Pays Basque
français. Il comprend ainsi une région fortement touristique avec la côte atlantique,
une région montagneuse, et une partie de la vallée de l’Adour.
Spécialités basques. Le costume basque ne se résume pas à un simple béret,
mais fait référence à une longue tradition, le linge étant le plus souvent marqué des
sept rayures représentant les sept provinces basques. Les accessoires traditionnels du
berger basque sont la xahakoa, une gourde en peau, et la makia, leur bâton de berger,
une canne-épée en néflier qui défriche et coupe en facilitant la marche.
Sports basques. Il faut assister à un spectacle de pelote basque.
Harmonieuses, spectaculaires, dégageant une grande impression de force et de
sérénité, les joutes se déroulent au fronton, ou au trinquet. On propose parfois les
différentes variantes dans la même session: pelote à main nue, pelote à chistera ou à

153
grand chistera, cesta punta. Il faut aussi voir un spectacle de force basque à Saint-
Etienne de Baïgorry, à Espelette ou à Saint-Palais.

ENFANTS DU PAYS

Charles de Montesquieu (1689—1755). Est né à la Brède. Ecrivain français.


Il devient conseiller au parlement de Bordeaux en 1714. Célèbre par ses Lettres
persanes, Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur
décadence.
Danielle Darieux, actrice de cinéma française est née à Bordeaux. Elle
tournait dans tels films que Mauerling, le Plaisir, le Rouge et le Noire, Premier
Rendez-vous, Pot-Bouille.
Max Linder. Est né à Saint-Loubès, Gironde, en 1883. Cinéaste comique
français à l’époque du muet. Acteur, scénariste et réalisateur, il a influencé Ch.
Chaplin: Sept Ans de malheur (1921), l’Etroit Mousquetaire (1922), le Roi du
cirque (1925).
Marie Laforêt est née à Soulac, en 1939. Ses grands beaux yeux ont fait
battre une grosse quantité de coeurs. Elle chantait et jouait avec le même entrain, la
comédie, notamment avec Lautner et Belmondo.
Edouard Molinaro. Le réalisateur de tels films que Un témoin dans la ville
(1959), Oscar (1967), Mon oncle Benjamin (1969), la Cage aux folles (1978 et 1980).
Est né à Bordeaux en 1928. Il débuta sa carrière en tant qu’assistant réalisateur de
1947 à 1953 avant de se lancer dans la réalisation de courts métrages (1953) puis
dans celle de longs métrages dès 1957.
Maurice Ravel. L’immortel auteur du Boléro, né à Ciboure en 1875. Parmi
ses autres oeuvres marquantes, l’Enfant et les Sortilèges et le Concerto pour la
Main Gauche.
Jean Anouilh. Est né à Bordeaux en 1910, a fait ses études de droit à Paris,
était employé dans une agence de publicité, secrétaire général de divers théâtres avant
d’être l’auteur dramatique, le scénariste, le metteur en scène et le dialoguiste de films.

154
François Mauriac. (1885—1970) Est né à Bordeaux. Ecrivain français. Dans
une optique chrétienne, il décrivit la bourgeoisie provinciale: Génitrix, Thérèse
Desqueyroux, le Noeux de vipères et d’autres. Prix Nobel 1952.
Jacques Chaban-Delmas. Né à Paris en 1915, héros de la Résistance, le duc
d’Aquitaine a accédé au fauteuil de maire en 1947. Il ne l’a quitté qu’en 1995 pour le
céder à Alain Juppé. Gaulliste de toujours, il a mené en parallèle une brillante carrière
politique nationale (Premier ministre et président de l’Assemblée Nationale). Mort à
Bordeaux en 2000.
Jacques-Yves Cousteau. Né à Saint-André-de-Cubrac en 1910, après l’Ecole
navale, il conçoit avec l’aide d’un ingénieur le premier scaphandre autonome. Il a
parcouru toutes les profondeurs sous-marines du monde, déroulant en même temps
des milliers de kilomètres de films. En 1956 il a remporté la palme d’or à Cannes
pour le Monde du silence, est devenu académicien en 1988, a dirigé pendant 30 ans le
musée de Monaco. Il est mort en 1997.
Montaigne Michel Eyquem. Né à Périgord en 1533. Ecrivain français.
Conseiller au parlement de Bordeaux (1557), le maire de Bordeaux (1581—1585).
Célèbre par ses Essais, Journal de voyage.

FESTIVITÉS

La Fête des menteurs à Moncrabeau (dép. Lot-et-Garonne) est un événement


unique: le premier dimanche d’août, les menteurs de tous les pays se réunissent pour
une sympathique confrontation, le Concours international de menteries. Les
participants rivalisent d’aplomb en racontant une histoire où se mêlent vérités et
mensonges, selon l’art de tout bon menteur. Le jury décerne à chaque candidat un
poids en sel, déterminant le classement. Le vainqueur est sacré, pour un an, Roi ou
Reine des menteurs.
Castillon-la-Bataille (dép. Gironde). La bourgade fut rendue célèbre par la
bataille de Castillon, remportée par Charles VII contre les Anglais en 1453. Cette
épopée guerrière qui mit fin à la guerre de Cent Ans, revit chaque année en juillet-

155
août, offrant un spectacle grandiose aux touristes. La bataille s’est déroulée dans la
plaine de la Cole, près du confluent de la Dordogne et de la Lidoire.
Gujan-Mestras (dép. Gironde) — la Fête de l’huître, la plus importante de
France avec quelque 150000 adeptes.
Avril: Festival de musique à Agen.
Juin: Festival de théâtre à Pau.
Juillet: Festivals de musique et de folklore à Montignac, Festival de théâtre à
Sarlat.
Août: Festival de musique à Uzeste, Festivals de théâtre à Blaye et
Périgueux (de mime actuel).
Septembre: Festivals de musique à Orthez et à St-Jean-de-Luz, Festival de
danse à Biarritz.
Novembre: Festivals de musique et de théâtre à Bordeaux.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La plaine sableuse des Landes est située le long de
l’Atlantique.
2 A l’Aquitaine se développent des activités de pointe:
chimie, aérospatiale, biotechnologies.
3 L’Aquitaine comprend le Pays basque et le Béarn.
4 Le tourisme n’est pas florissant à l’Aquitaine.
5 Max Linder est le cinéaste comique français contemporain.
6 François Mauriac (1885—1970) est né à Marseille.
7 François Mauriac a écrit le Noeux de vipères.

156
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse:
1. Les Basques restent fidèles au jeu 2. La capitale de l’Aquitaine est
a) de la pelote a) Biarritz
b) du palet b) Clermont-Ferrand
c) du bazh dotu c) Bordeaux

3. Charles de Montesquieu était 4. Edouard Molinaro est


a) écrivain français a) réalisateur des films
b) cinéaste comique français b) écrivain français
c) réalisateur des films c) compositeur

5. Jacques-Yves Cousteau a conçu 6. La Fête des menteurs a lieu à


a) une machine arithmétique a) Moncrabeau
b) le stéthoscope b) Biarritz
c) le premier scaphandre autonome c) Bordeaux

Terminez les phrases de façon significative


1. l’Aquitaine fut disputée par la France et l’Angleterre jusqu’en ________
2. Au nord du Bassin Aquitain, les plateaux _________________________
3. Les vallées pittoresques et florissantes de la Dordogne, de la Vézère, du
Lot sont célèbres par_________________________________________
4. l’Aquitaine a pour fleuron _____________________________________
5. Bastide c'est le nom donné aux _________________________________
6. Grottes et gouffres sont nombreux dans la région, particulièrement en __
7. Les spécialités basques sont ___________________________________
8. Danielle Darieux tournait dans tels films que ______________________
9. Maurice Ravel est l’immortel auteur du __________________________
10. Jacques Chaban-Delmas était le Premier ministre et ________________

157
Répondez aux questions suivantes:
1. Quelle découverte à Lacq (1951) a contribué à transformer le Sud-Ouest?
2. Quelles activités de pointe se développent à l’Aquitaine?
3. Parlez du parc naturel des Pyrénées.
4. Où s’étend Le Pays Basque?
5. Par quoi est connu Jean Anouilh?

Les sujets à développer:


1. Parlez de l'économie de l’Aquitaine.
2. Bordeaux le grand port, au fond de la Gironde, au coeur du célèbre vignoble.
3. Les fêtes à l’Aquitaine.

AUVERGNE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Peuplée dès le paléolitique, elle résista aux Romains avec Vercingétorix.
Conquise par Clovis en 507, elle fit partie du Duché d’Aquitaine et devint un comté
en 979. En 1155 elle fut divisée. Ces fiefs revinrent à la Couronne entre 1531 et 1693.
La capitale de l’Auvergne est Clermont-Ferrand.
Plus de 60 % du territoire de la région est situé au coeur du Massif central.
Humides et rudes en hiver, aujourd’hui faiblement peuplés, les hauts plateaux sont
couverts de forêts et de pâturages. L’Auvergne est un pays de volcans qui alignent,
du nord au sud, leurs formes variées, de la chaîne de Puys au Plomb du Cantal, et à
partir desquels rayonnent des plateaux de laves basaltiques. Parsemée de lacs
pittoresques, l’Auvergne est riche en sources thermales: stations de Royat, de La
Bourboule, du Mont-Dore, de Châtelguyon. La plaine de Limagne est une très riche

158
région agricole. Clermont-Ferrand, au contact de la montagne et de la plaine, cité
industrielle, est la capitale du caoutchouc. Le secteur primaire de l’Auvergne reste
important: élevage laitier, fromage; ressources en bois, eaux minérales (Vichy,
Volvic). Industries: pneus (Michelin), équipement auto, coutellerie de Thiers. Le
tourisme est actif.

ABECEDAIRE

Cabrette. C’est l’instrument de musique typiquement auvergnat. A chaque


fête de village on danse la bourrée, et on joue les vieilles mélodies des montagnes et
des campagnes. L’instrument utilisé par les successeurs des bardes arvernes, les
troubadours et les ménestrels, est la cabrette, dont le nom vient de ce que l’outre, une
des parties qui compose l’instrument, est faite traditionnellement avec la peau d’une
chevrette.
Cantal. Le fromage vedette a deux mille ans d’histoire. Fromage à pâte
pressée non cuite et salée, à base de lait de vache emprésuré.
Dentelle. Celle du Puy est renommée depuis le XVIe siècle.
Fourme. Délicieux et puissant fromage à pâte non pressée, mais persillée,
spécialité de la région d’Ambert.
Thermalisme. L’Auvergne est la championne (115000 curistes/an), avec
Vichy ou Chaudes-Aigues, mais surtout dans le Puy-de-Dôme, avec le Mont-Dore
(O.R.L., asthme, rhumatismes). La Bourboule (allergies respiratoires), St-Nectaire
(néphrologie, urologie), Royat (affections artérielles), Châtelguyon (gynécologie,
intestins), et d’autres.

ENFANTS DU PAYS

Jule Romains (1885—1972). Né à Saint-Julien-de-Chapteuil en Haute-Loire,


ce professeur de philosophie, poète et romancier à ses heures se consacre entièrement
à l’écriture après guerre. Ses 27 volumes des «hommes de bonne volonté» sont
publiés de 1932 à 1946. Mais c’est le théâtre qui le fait connaître dès les années 20. Il
est à l’époque l’un des dramaturges le plus joué dans le monde.

159
George Pompidou (1911—1974). Il est originaire de Monboudif, dans le
Cantal. Fils d’enseignant, il enseigna lui-même les lettres à Marseille, puis à Paris. Sa
vie politique ne débute qu’après guerre. Successeur du Général de Gaulle, il devint
président de la République en 1969.
Valéry Giscart d’Estaing. Est né à Coblence en 1926. Entré à l’Inspection
Générale des Finances en 1952, il sera ensuite directeur adjoint au Cabinet d’Edgar
Faure, président du Conseil des Ministres, secrétaire d’Etat aux Finances, ministre
des Finances et des Affaires Economiques, puis ministre et ministre d’Etat. Il fut élu
président de la République en 1974. Candidat à un second septennat, il fut battu par
Fr. Mitterrand en 1981.
Vercingétorix (72-46 av. J.-C.). Chef suprême des tribus gauloises révoltées
contre les Romains (52 av. J.-C.), il contraignit César à lever le siège de Gergovie,
mais perdit sa cavalérie près de Dijon, se laissa enfermer dans Alésia et se rendit.
Emprisonné à Rome, il fut exhibé lors du triomphe de César et mis à mort.
Blaise Pascal (1623—1662). Né à Clermont-Ferrand. Savant, philosophe et
écrivain français. Inventeur à 19 ans d’une machine arithmétique, il étudia la
pesanteur de l’air et le vide (à la suite de Galilée et de Torricelli), fonda le calcul des
probabilités, developpa l’analyse combinatoire.
La Fayette (1757—1834). Le marquis de La Fayette, officier et homme
politique français. Il s’illustra, aux côtés des insurgés durant la guerre
d’Indépendance américaine (1771—1779). Il joua un rôle important au début de la
Révolution; chef de la garde nationale, il prêta serment à la Constitution le 14 juillet
1790, lors de la fête de la Fédération. Il s’exila après le 10 août 1792. Commandant
de la garde nationale lors de la révolution de 1830, il contribua à l’avènement de
Louis-Philippe, mais devint bientôt un opposant de gauche.

FESTIVITÉS

Gannat (dép. Allier). Le festival des folklores du monde y trouve un théâtre


parfait tant, au hasard des rues, sont nombreux les signes du passé.

160
Saint-Julien-Chapteuil (dép. Haute-Loire). Le spectacle Son et Lumières en
été sur les ruines du château des chapteuils (sur son promontoire).
Juillet: Festival de folklore à Gannat.
Août: Festivals de musique à La Chaise-Dieu et à Vichy, Festivals de théâtre
à Aurillac (théâtre de rue), Festivals de cirque et Arts de la rue à Aurillac.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 L’Auvergne est un pays de volcans.
2 Valéry Giscart d’Estaing fut élu président de la Répub-
lique en 1974.
3 Blaise Pascal est né à Vichy.
4 L’Auvergne est riche en sources thermales.
5 Fourme c’est l’eau minérale.
6 Jule Romains était le professeur de philosophie, poète et
romancier.
7 Le tourisme est actif à l’Auvergne.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Cabrette c’est 2. George Pompidou devint président de
a) l’instrument de musique la République
b) le fromage a) en 1969
c) l’eau minérale b) en 1974
c) en 1994

3. Gannat (dép. Allier) est connu par 4. George Pompidou est né à


a) les spectacles Son et Lumières a) Aurillac

161
b) le festival des folklores b) Monboudif
c) les fromages c) Clermont-Ferrand

5. Festivals de cirque et Arts de la rue 6. Blaise Pascal a inventé


ont lieu à a) l’instrument de musique
a) Gannat b) les pneus
b) Clermont-Ferrand c) une machine arithmétique
c) Aurillac

Terminez les phrases de façon significative


1. La capitale de l’Auvergne est ____________________________________
2. Plus de 60 % du territoire de la région est situé au coeur du ____________
3. Vercingétorix était chef suprême des ______________________________
4. Le marquis de La Fayette, officier et homme politique français est connu__
5. Valéry Giscart d’Estaing était directeur adjoint au Cabinet de ___________
6. Vercingétorix perdit sa cavalérie près de ___________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Décrivez l’économie de Clermont-Ferrand.
2. Qui était Blaise Pascal?
3. Quelle dentelle est renommée à l’Auvergne depuis le XVIe siècle?
4. Quel homme politique français s’illustra, aux côtés des insurgés durant la
guerre d’Indépendance américaine (1771—1779)?
5. Qui était le successeur du Général de Gaulle?

Les sujets à développer


1. Le thermalisme à l’Auvergne.
2. Décrivez les festivités à l’Auvergne.
3. Parlez des fromages de l’Auvergne.

162
BOURGOGNE — FRANCHE-COMTÉ

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Le territoire des Eduens, soumis par Rome au Ier siècle av. J.-C., fut envahi
par les Alamans, puis par les Burgondes ( auxquels la Bourgogne doit son nom) qui y
fondèrent un royaume au V siècle. Celui-ci passa aux Mérovingiens en 534. Un
second royaume, qui s’étendit jusqu’à la Méditerranée, se constitua en 561 et fut
annexé par Charlemage en 771. Il se reconstitua avec Boson, mais se morcela en
fiefs. L’un d’eux, le duché de Bourgogne, connut du Xe au XIIes. une intense vie
monastique (Cluny, Cîteaux); l’art roman fleurit. Au XVe s., les Etats de la maison de
Bourgogne (le duché, les Pays Bas, le comté de Bourgogne) devinrent une puissance
européenne, mais Charles le Téméraire fut tué devant Nancy (1477). Le duché revint
à la France, et son unique héritière, Marie de Bourgogne épousa Maximilien Ier de
Habsbourg: les Pays-Bas (y compris la Belgique et le Luxembourg actuel) et la
Franche-Comté passaient à la maison d’Autriche.
Seuil entre le Morvan et les Vosges, la Bourgogne fut, à travers les âges, un
lieu de passage très fréquenté entre le Nord et le Midi. D’où la fortune de Dijon,
carrefour de routes, ville d’art et capitale des ducs de Bourgogne qui, durant plus
d’un siècle, tinrent tête aux rois de France.
La capitale de la Bourgogne est Dijon. La Bourgogne tire son prestige
mondial de ses vins (Chablis, côte-de-nuits, côte-de-beaune puis beaujolais). Les
autres ressources naturelles sont importantes: polyculture, élevage (boeuf charolais),
production de bois, la forêt couvrant 31 % de la Région. Les industries lourdes ont
disparu; la filière agroalimentaire, la recherche, la haute technologie sont en essor.
La Franche-Comté, ancienne province rattachée à la France au XVII-e siècle,
est une région montagneuse et pittoresque où, parmi forêts et prairies, sont
disséminés des chalets, des «fruitières» (coopératives fromagères), des scieries. La

163
Franche-Comté comprend la zone de Belfort-Montbéliard, qui possède 80 communes.
C’est une longue aire urbaine fortement industrialisée. La métallurgie est
prédominante.

ABECEDAIRE

Aligoté. Le vin blanc par excellence sur cette côte chalonnaise et maconnaise.
Le cépage du quotidien qui fait boire du vin blanc à toute occasion, au moment du
kir, comme avec les moule marinières. Il a cependant ses lettres de noblesse, à
Bouzeron par exemple, et mérite mieux qu’une place à la cuisine.
Charolais. Cette inimitable qualité de viande fondante et persillée vient d’une
brave bête, utilisée au XVIIIe siècle comme animal de trait pour le bois des
nombreuses forêts. Quand le charbon se substitua au bois pour le chauffage, on
apprécia plus justement le boeuf du Charolais pour son goût, et il ne fut dès lors plus
développé que pour sa viande.
Côte-d’Or. De Dijon à Beaune et Chagny, le long de la «Route du Vin» qui
serpente à mi-côte, les grands crus de la «Côte-d’Or», célèbres depuis l’antiquité
gallo-romaine, égrènent leurs noms prestigieux: Gevrey-Chambertin, Clos-Vougeot,
Vosne-Romanée, Pommard, Meursault, Puligny–Montrachet.
Dijon est connu pour sa moutarde et pour son cassis, dont la crème aidera à
faire le kir, mais aussi pour son pain d’épice, de très ancienne renommée.
Gaulois. Les ancêtres de Français, les Gaulois ont connu leurs grandes heures
en territoire bourguignon: les Eduens, le peuple le plus puissant des Gaules, avaient
pour capitale Bibracte, sur le Mont-Beuvray, dans la Nièvre, et les tribus gauloises se
rassemblèrent en 52 avant J.-C. pour la grande bataille d’Alésia, perdue contre César.
Mais aujourd’hui la statut de Vercingétorix trône au-dessus d’Alise Sainte-Reine,
regardant la plaine d’un air éternellement conquérant.
Kir. Le Chanoine Kir (1876—1968) n’a pas inventé le vin blanc-cassis. Mais,
député-maire de Dijon pendant 22 ans, il l’a popularisé au point de lui donner son
nom, entré dans le Petit Larousse à la rubrique des noms communs. Le véritable Kir:
2/3 de vin blanc sec de Bourgogne, l’aligoté; 1/3 de crème de cassis de Dijon.

164
Thermalisme. Des stations thermales de longue réputation:Bourbon-Lancy
en Saône-et-Loire, Santenay en Côte-d’Or, Saint-Honoré-les-Bains, dans la Nièvre,
qui est connue depuis l’antiquité.
Volaille de Bresse a une finesse et un moelleux incomparable. On la prépare,
par exemple, aux champignons et à la crème, ou encore, pour un plat royal, en vessie
et truffée. Dans le Jura, on prépare les volailles au vin jaune et aux morilles.

ENFANTS DU PAYS

Marcel Aymé (1902—1967). Ecrivain d’inspiration réaliste, satirique ou


fantastique, il a laissé de nombreux romans, pièces de théâtre, nouvelles et contes
commes ceux du Chat Perché, écrits entre 1934 et 1958.
Bernard Clavel. Né à Lons-le-Saunier en 1923, cet écrivain a obtenu le prix
Goncourt pour les Fruits de l’Hiver. Il s’est fait aussi aujourd’hui une spécialité dans
les contes pour les enfants.
Sidonie Gabrielle Colette (1873—1954). Romancière française est née à
Saint-Sauveur-en Puisaye. Connue par Claudine, Chérie, Sido, la Chatte, Julie de
Carneilhan, Gigi.
Victor Higo (1802—1885). Est né à Besançon dans la famille du général
d’Empire. Il fait ses études à Paris, au lycée Louis-le-Grand. Entre 1827 (Préface de
son drame Cromwell) et 1830 (représentation d’Hernani), il devient le chef du
romantisme. De 1830 à 1840 il publie: un roman historique Notre-Dame de Paris;
des drames, Marion de Lorme, le Roi s’amuse, Marie Tudor, Lucrèce Borgia, Ruy
Blas; des recueils de poésies. Député en 1848, Hugo s’oppose au coup d’Etat du 2
décembre 1851 et s’exile (Bruxelles, Guernesey) jusqu’en 1870. Années fécondes:
Napoléon le Petit (pamphlet, 1852), les Châtiments (poèmes satiriques, 1853), les
Contemplations (lyriques, 1856), la Légende des siècles (1859—1883); romans: les
Misérables (1862), les Travailleurs de la mer (1866), l’Homme qui rit (1869).
Viennent ensuite: l’Année terrible (poèmes, 1872), Quatre-vingt-treize (roman, 1874)
et l’Art d’être grand-père (poèmes, 1877).

165
Stéphane Mallarmé (1842—1898). Né à Paris, rejoint son père à Sens à
l’âge de 15 ans. Poète français, surnommé le prince des poètes.
Jules Renard. Ecrivain français. Est né à Châlons-du-Maine en 1864, est
mort à Paris en 1910. Après des études, il entame une carrière de précepteur et de
secrétaire à Paris. C’est à la même époque qu’il commence à écrire, fréquente les
sphères littéraires et collabore à différents journaux. Ses romans: Poil de Carotte,
Histoires naturelles.
Nicolas Restif de la Bretonne (1734—1806). Est né à Sacy. Ecrivain
français. Réaliste et libertin, il a peint les paysans et le petit peuple des villes: le
Paysan perverti, la Vie de mon père, les Contemporains, les Nuits de Paris, Monsieur
Nicolas.
Romain Rolland (1866—1944). Est né à Clamecy. Ecrivain et humaniste.
Après des études au lycée, Louis-le-Grand, puis à Normale Sup’, il abandonne la
philosophie pour l’histoire. Il enseignera à l’Ecole français de Rome et correspondra
avec Tolstoï. Enseignant en histoire, philosophie et histoire de l’art, il prendra une
position pacifiste pendant la Grande Guerre en rédigeant des articles où il tenait d’en
appeler à la raison des nations belligérantes. Ces articles, réunis sous le titre Au-
dessus de la mêlée lui vaudront le prix Nobel de littérature en 1915. Est connu aussi
par les cycles romanesques Jean-Christophe (10 volumes) et l’Ame enchantée (7
volumes), par les récits (Colas Breugnon), par les pièces de théâtre.
Claude Rouget de L’Isle (1760—1836). Est né à Lons-le-Saunier. Officier
français du génie. Il composa en 1792, à Strasbourg, les paroles et la musique de la
Marseillaise. Toutefois, il fut emprisonné sous la Terreur. Il composa des romances et
des pièces de théâtre.
Lazare Carnot (1753—1823). Mathématicien et géomètre de renom né à
Nolay, commune de la Côte des vins. Il fut député à la Convention et organisa les
armées de la République. Son fils, Sadi, sera l’auteur des deux premiers principes de
la thermodynamique; son petit-fils, Sadi-Carnot, fut président de la République à
partir de 1887, mais fut assassiné par un anarchiste italien, Caserio.

166
Félix Kir, Chanoine (1876—1968). Maire de Dijon pendant 23 ans, de 1945
à 1968. Il imposa aux vins d’honneur de la mairie son apéritif, le Kir, mêlant avec
une certaine réussite de la crème de cassis à un blanc aligoté.
François Mitterrand. Né à Jarnac en 1916, mort à Paris en 1996. Homme
politique français. Plusieurs fois ministre, il fut un opposant à de Gaulle dès 1958. Il
rénova le parti socialiste, dont il fut le premier secrétaire de 1971 à 1981. Candidat de
la gauche unie à la présidence de la République en 1965 et en 1974, il fut vaincu par
de Gaulle puis par V. Giscard d’Estaing. En mai 1981 contre ce dernier, il fut élu
président de la République et réélu en mai 1988 contre J. Chirac.
Gustave Courbet (1819—1877). Ce peintre est né à Ornans. L’un de ses
fameux premiers tableaux fut justement Un enterrement à Ornans. Pratiquant une
approche simple et directe de la nature, cet ardent défenseur du réalisme s’oriente
vers une conception de l’art plus populaire et démocratique. La ville lui consacre un
musée.
François Rude (1784—1855). Le sculpteur dijonnais est l’auteur de
l’allégorie de la Marseille juchée sur l’arc de triomphe à Paris. Une copie de l’oeuvre
est visible à Dijon dans le musée qui porte le nom de l’artiste.
Louis-Nicolas Davout. Né en 1770 à Annoux, le meilleur lieutenant de
l’Empereur fut d’abord le chef de bataillon des volontaires de l’Yonne (17792), puis
Maréchal d’Empire (1804) et Pair de France (1819).
Sébastien Vauban (1633—1707). Est né à Saint-Léger-de-Foucheret.
Maréchal de France. Entré dans l’armée à 18 ans. il devint en 1678 commissaire
général des fortifications, qu’il adapta aux progrès de l’armement; il consolida 300
places fortes et en construisit 40 nouvelles. Il dirigea plus de 50 sièges (Lille, 1667).
Joseph Fourier (Auxerre 1768). Mathématicien et physicien à qui l’étude de
la propagation de la chaleur fit découvrir, en 1812, les séries trigonométriques, dites
séries de Fourier.

167
Auguste et Louis Lumière. Les inventeurs du cinématographe sont nés à
deux ans d’intervalle à Besançon. Leur premier film projeté en public fut l’Arrivée du
train en gare de la Ciotat.
Louis Pasteur (1822—1895). Est né à Dole. Chimistre et biologiste français;
créateur de la microbiologie. Il découvrit que les fermentations sont dues à des
organismes vivants, les microbes, dont certains provoquent des maladies infectieuses,
notamment la maladie du charbon.Il créa l’asepsie et mit au point une technique de
vaccination contre la rage (1885).En 1888, une souscription internationale lui permit
de créer l’organisme qui devint l’Institut Pasteur. Secrétaire perpétuel de l’Académie
des sciences, membre de l’Académie française.
Gustave Eiffel. Est né à Dijon en 1882, est mort à Paris en 1923.Ingénieur
français, pionnier de l’architecture du fer. Il réalisa le viaduc de Garabit, l’armature
métallique de la statue de la Liberté (New York) et, à Paris, la Tour Eiffel, construite
(1887—1889) pour l’Exposition universelle de 1889 sur la partie du Champ-de-Mars
qui borde la Seine.
Pierre Larousse (Tourcy 1817 — Paris 1875). Lexicographe, éditeur et
pédagogue, il est l’auteur du Grand dictionnaire universel du XIX-e siècle en 15
volumes.
Peugeot Eugène, Armand. Toute la dynastie nait, vit et travaille dans le
Doubs. Les fils d’Eugène et Armand fondèrent en 1910 la Société anonyme des
automobiles Peugeot.
Pierre Joseph Proudhon. L’ardent philosophe aux idéaux de justice et de
socialisme est né 1809 à Besançon.

FESTIVITÉS

Janvier: Saint-Vincent Tournante. Le premier week-end après le 22, Fête de


St Vincent, patron des vignerons, chaque année dans une localité différente.
Février-mars: Chalon-sur-Saône — Carnaval.
Mars: Auxonne — Corso carnavalesque; Châtillon-sur-Seine — Carnaval
«Tape Chaudrons» et Fête de Crémant, Marsannay-la-Côte — Journées

168
Gourmandes; Nuits-Saint-Georges —Vente des vins des Hospices, Dijon —
Florissimo (tous les 3 ans) (2003, 2006).
Avril: Auxerre — Randonnée pédestre Auxerre / Vézelay; Bassou —
Festival de l’Escargot; Montbard — Salon des Vins et Produits régionaux; Nolay
— Foire à la Brocante et aux Antiquités; Tonnerre — Les Vinées Tonnerroises.
Mai: Auxerre — Randonnée nocturne Auxerre / Vézelay; Les couleurs de
l’été à Auxerre — Festival de jazz; Chalon-sur-Saône: Les Montgolfiades; Dijon —
Salon des Antiquaires, Festival de théâtre; Mâcon — Foire nationale des Vins de
France; Pontigny — Saison Musicale des Amis de Pontigny (mai-septembre);
Saulieu — Journées gourmandes du Grand Morvan et des pays de Bourgogne.
Juin: Auxerre — Les couleurs de l’été à Auxerre ( Festival de musiques du
monde «les nuits métisses»); Cosne-sur-Loire — Fête de la Loire; Escolives-Sainte
Camille — Foire aux cerises; Le Creusot — Festival national de blues;
Saint-Jean-de-Losne — Place célèbre pour la «Belle Défense» de 1636,
célébrée tous les 50 ans. Plus fréquemment, puisque annuelle, les Fêtes de Batellerie,
avec le Pardon des Mariniers.
Semur-en-Auxois: Journée médiévale.
Sens: Festival de Danses Synodales.
Juin-juillet: Dijon: L’Estivade — Festival de musique.
Juillet: Autun et Morvan — Musique en Morvan (Festival de Musique
sacrée); Auxonne — Fêtes Vénitiennes (14 juillet); Beaune — Rencontres
Internationales de Musique Baroque et Classique; Chalon-sur-Saône — Festival
national des Artistes de rue; Châtillon-sur-Seine et environs — Festival Nord
Bourgogne; Festivals de cirque et Arts de la rue à Chalon-sur-Saône; Couches -
Jazz à Couches; Nevers — Magny-Cours: Grand Prix de France de Formule 1;
Pouilly-sur-Loire — Fête des Terroirs; Vézelay — Pèlerinage de la Madeleine (22
juillet).

Juillet-août: Accolay, Coulanges-sur-Yonne, Clamecy — Grandes joutes


nautiques; Anost, St-Léger-sous-Beuvray, Saulieu — Fête de la vielle, Fête du

169
Grand Morvan et de l’accordéon, les Nuits Cajuns; Auxerre — Garçon la note !
Animations musicales; Paray-le-Monial — Les Sessions d’été; Pierre-de-Bresse —
Spectacle «la Plume et l’Epée»; Semur-en-Auxois et environs — «Musicales en
Auxois»; Tournus: «Tournus Passions».
Juillet-novembre: Festival des grands crus de Bourgogne: Chablis —
«Musique en Chablisien»; Cluny: Les Grandes Heures de Cluny (Musique
classique); Meursault: Festival «De Bach à Bacchus»; Noyers-sur-Serein: «Les
Rencontres Musicales»; Gevrey-Chambertin: «Musique au Chambertin». Festival
de théâtre à Pontarlier.
Août: Auxonne — Journées gourmandes médiévales; Cluny — Festival de
jazz; Glux-en-Glenne — Fête des Myrtilles; La Charité-sur-Loire — Fête
médiévale et Nuit du Livre; Magny-Cours — Course internationale de tuning;
Mhère (Morvan) — Fête des Fruits de Mhère; Nolay — Marché médiéval. Foire à
la Brocante et Antiquités; Paray-le-Monial — Les Musicales de Paray-le-Monial;
Pays d’Othe — Fête du Cidre; Pouilly-sur-Loire — Foire aux Vins; Saint-Honoré-
les-Bains — Fête des Fleurs et Journées Hollandaises; Saulieu — Fête du Charolais
en Bourgogne; Treigny — Fête des Potiers.
Août-septembre: Dijon et quelques villes de Côte-d’Or — Fête de la Vigne
et Folkloriades internationales; Diverses localités de Côte-d’Or : Festival de
Musiques et Danses populaires.
Septembre: Alise-Sainte-Reine — Mystère de Sainte Reine (Célébration du
culte de Sainte Reine).
Auxerre: Les couleurs de l’été à Auxerre — Festival de piano.
Cluny: Festival de musique.
Saint-Laurent-en Grandvaux (dép. Jura) est très connu pour son concours
international de bûcherons, qui attire une grande foule de spectateurs le 15 août.
Démonstrations d’écorçage, d’abattage et de sciage au programme de ce spectacle.
Malsaucy (Territoire de Belfort). Le festival de rock des Eurockéennes, qui se
déroule chaque année.
Festival de musique à Besançon et à Auxerre.

170
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Les ducs de Bourgogne durant plus d’un siècle tinrent tête
aux rois de France.
2 La Franche-Comté, ancienne province, est rattachée à la
France au XV-e siècle.
3 Le Chanoine Kir était député-maire de Dijon pendant 22
ans.
4 Le Chanoine Kir a inventé le principe de la
thermodynamique.
5 Victor Higo est né dans la famille du général d’Empire.
6 Claude Rouget de L’Isle composa à Dijon les paroles et la
musique de la Marseillaise.
7 Lazare Carnot était mathématicien et géomètre de renom.
8 Louis-Nicolas Davout était Maréchal d’Empire (1804) et
Pair de France (1819).
9 Les fils d’Eugène et Armand fondèrent en 1910 la Société
anonyme des automobiles Peugeot.
10 Pierre Larousse était un mathématicien et géomètre.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale de la Bourgogne est 2. Charolais c’est
a) Rennes a) le vin
b) Lille b) une qualité de viande
c) Dijon c) la ville

3. Victor Higo est né 4. Les cycles romanesques Jean-


a) à Besançon Christophe était écrit par

171
b) à Dijon a) Marcel Aymé
c) à Auxerre b) Romain Rolland
c) Victor Higo

5. François Mitterrand est 6. Auguste et Louis Lumière, les


a) le président de la République inventeurs du cinématographe sont
b) le mathématicien célèbre nés à
c) le député-maire de Dijon a) Lille
b) Rennes
c) Besançon

Terminez les phrases de façon significative


1. Le territoire des Eduens, soumis par Rome au Ier siècle av. J.-C., fut envahi
par__________________________________________________________
2. La Bourgogne tire son prestige mondial de ses_______________________
3. Aligoté est utilisé pour la préparation du____________________________
4. Dijon est connu pour___________________________________________
5. La volaille de Bresse est réputée par_______________________________
6. Stéphane Mallarmé était surnommé________________________________
7. François Rude est l’auteur de l’allégorie de la Marseille juchée sur _______
8. Gustave Eiffel réalisa___________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelles ressources naturelles sont importantes pour la Bourgogne?
2. Quelles industries sont en essor dans la région?
3. Par quoi est célèbre la Côte-d’Or?
4. Par quoi est connu Sébastien Vauban?
5. Par quoi est célèbre Louis Pasteur?

172
6. Quelles festivités pouvez-vous voir au mois de mai dans les villes de
Bourgogne?

Les sujets à développer


1. Racontez l’histoire de la Bourgogne.
2. Parlez de la grande bataille d’Alésia.
3. Parlez des écrivains qui sont nés dans la région de Bourgogne.
4. Parlez de l’oeuvre de Victor Higo.

BRETAGNE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


L’Armorique, conquise par Rome en 57 av.J.-C., reçut au V-e s. les Bretons
Celtes de Grande-Bretagne (d’où son nom de Bretagne),qui fuyaient devant les
Angles et les Saxons, et fut évangélisée. La suzeraineté franque resta nominale. La
Bretagne est le pays des menhirs et des dolmens, des légendes, des calvaires et des
pardons.
Aux IX-e et X-e s., l’arrivée des Normands provoqua des guerres. Après
l’assassinat du Plantagenêt Arthur 1er (1203), le comté de Bretagne (duché en 1297 )
passa à Pierre 1er Mauclerc, prince capétien, qui fit de Nantes sa capitale. Une guerre
de Succession ( 1341- 1365 ) est remportée par Jean IV de Montfort. Le mariage de la
duchesse Anne avec les rois de France Charles VIII (1491), puis Louis XII (1498),
prépara l’annexion du duché, effective en 1532. De 1793 à 1795, les Chouans se
révoltèrent contre la République.
Aujourd’hui la capitale de la Bretagne est Rennes. La région oppose une
Bretagne maritime Armor à une Bretagne intérieure Arcoat. L’Armor doux et

173
humide, groupe la majorité de la population et la plupart des villes. La Bretagne
côtière doit toutes ses chances à la mer (armor). Ses côtes découpées, qui offrent des
spectacles grandioses, et de magnifiques plages de sable fin et doré, ont favorisé,
grâce aux nombreux estuaires que remonte la marée, l’établissement de ports: Brest
(port de guerre), Lorient (fondé par la Compagnie des Indes), Saint-Malo (vieille cité
des corsaires), Concarneau (port de pêche). Le climat, adouci des courants marins,
favorise les cultures maraîchères, notamment celle des primeurs. La beauté des sites
et la douceur du climat attirent un nombre grandissant de touristes.
Autrefois couverte de forêts, la Bretagne de l’intérieur, Arcoat (Ar-coat =
pays au bois), au sol granitique, est un pays pauvre. L’homme a défriché la
couverture forestière qui ne subsiste que par lambeaux et a enclos de haies vives ses
champs et ses prés, créant un bocage très touffu.
A partir des années 1960, de grandes infrastructures et les initiatives locales
ont métamorphosé la Région. Les productions agricoles, la pêche et l’aquaculture ont
créé une puissante filière agroalimentaire. L’électronique, les télécommunications,
l’automobile sont venues s’y ajouter.

ABECEDAIRE

Chevaliers de la Table Ronde — les compagnons du roi Arthur. Si l’on situe


l’origine de Lancelot du Lac autour de Bagnoles-de-l’Orne, tout le monde sait placer
la Table Ronde des Chevaliers du même nom dans cette forêt de Brocéliande
aujourd’hui appelée forêt de Paimpont.
Cidre. Boisson alcoolique obtenue par fermentation du jus de pomme,
spécialité de la Bretagne.
Instruments de musique. Ceux qui assistent aux Fêtes de Cornouaille à
Luimper, ou à d’autres fêtes folkloriques bretonnes, peuvent admirer les joueurs de
biniou (cornemuse), mais aussi d’autres instruments typiques: la bombarde (hautbois)
qui s’associe souvent au biniou ou à la vielle à roue, la harpe celtique ou la treujenn
gaol, genre de clarinette. On utilise aussi la bouëze, c’est-à-dire l’accordéon.

174
Palet. Un des seuls sports typiquement bretons, qui consiste à lancer des
disques métalliques d’environ 300g. à l’intérieur d’un cercle, le palet devant
s’enfoncer dans le sol grâce à son rebord biseauté, sans rouler.
Sports bretons. La lutte celtique (ar gouren en breton ) est très répandue en
Bretagne, comme en Ecosse ou en Cornouaille anglaise, mais d’autres sports,
typiquement bretons, se rapprochent des sports de force écossais ou gallois: lever de
perche, soulever d’essieu de charrette, la pierre lourde, le tir à la corde. Parmi les
sports d’équipes, la soule, ancêtre du rugby, et le bazh dotu, un jeu proche du hockey
sur gazon qui se pratique avec une crosse.

ENFANTS DU PAYS

Jean-Loup Chrétien. Né en 1938 à Morlaix dans le Finistère, il a été le


premier spationaute français à voler dans le cosmos avec les Soviétiques à bord d’un
vaisseau Soyouz.
René Théophile Laennec (1781—1826). Né à Quimper dans le Finistère,
inventeur du stéthoscope, ses travaux permirent d’identifier de nombreuses maladies
des poumons, du fois, du coeur.
François-René de Chateaubriand (1768—1848). Ecrivain français. Il passa
sa jeunesse en Bretagne, à Combourg. Diplomate et ministre des Affaires étrangères,
il est nommé Pair de France sous la Restauration. Il publia Atala (1801), René (1802),
les Martyrs (1809), Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811), le Voyage en Amérique
(1827) et d’autres.
André Breton (1896-1966). Né à Tinchebray dans l’Orne, il est l’un des
fondateurs du surréalisme, dont il a défini les fondements dans deux Manifestes (1924
et 1930), Nadja (1928), l’Immaculée Conception (1930), en collaboration avec
Eluard), les Vases communicants (1932), l’Amour fou (1937), Anthologie de
l’humour noir (1940), Arcane 17 (1947), Poèmes 1917—1948 (1948).
Marcel Cachin (1869—1958). Né à Paimpol dans les Côtes-d’Armor, il
milite très tôt au parti ouvrier français. Délégué à la propagande de la SFIO pendant 6

175
ans, c’était un orateur de talent. En 1918 il est nommé directeur de l’Humanité. Il est
l’un des fondateurs du Parti Communiste Français qui s’est créé à Tours en 1920.

FESTIVITÉS

Fest-Noz. Son nom signifie Fête de la Nuit, c’est un bal traditionnel. Tout au
long de l’année des Fest Noz sont organisés dans tout les petits villages de Bretagne.
Pardon. Fête religieuse basée sur le pardon des péchés, et qui prend souvent
des allures de pèlerinage. Je se compose généralement d’une messe et d’une
procession, et se termine par une fête. Certains pardons se font en mer.
Quimper (dép. Finistère) accueille en été les remarquables Fêtes de
Cornouaille.
Saint-Brieuc (dép. Côtes-d’Armor). Depuis quelques années, la ville de
Saint-Brieuc a son propre festival: Art’Rock. Plusieurs jours durant, quelques dizaines
de milliers d’amateurs de musique rock (mais pas seulement car le festival fait
également la part belle à la danse, au théâtre, et aux arts plastiques) se rassemblent
pour vibrer au son des guitares. Ben Harper, Louise Attaque, ou bien encore Miles
Davis et la compagnie Royal de Luxe ont marqué de leur empreinte le festival breton.
Paimpol (dép. Côtes-d’Armor). Fête des Islandais (juillet).
Lizio (dép. Morbihan). Chaque année a lieu un festival des Artisans d'Art, au
milieu du mois d'août.
Juin: Festival de danse à Rennes.
Août: Festivals de musique à Lorient.
Décembre: Festival de musique à Rennes.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Pierre 1er Mauclerc, prince capétien, fit de Rennes sa
capitale.

176
2 La Bretagne de l’intérieur, Arcoat, au sol granitique, est
un pays pauvre.
3 René Théophile Laennec était un célèbre écrivain français.
4 La fête religieuse Pardon est basée sur le pardon des pé-
chés qui prend souvent des allures de pèlerinage.
5 Lizio est un sport répandu en Bretagne.
6 Fest-Noz c’est un bal traditionnel.
7 Marcel Cachin était un savant français.
8 La lutte celitque est très répandue en Bretagne.
9 Les travaux de René Théophile Laennec permirent
d’identifier de nombreuses maladies des poumons, du fois,
du coeur.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Aujourd’hui la capitale de la 2. Brest est
Bretagne est a) Le port de guerre
a) Nantes b) Une vieille cité des corsaires
b) Lille c) Le port de pêche
c) Rennes

3. Palet est 4. André Breton était


a) un des sports typiquement bretons a) Le prince capétien
b) Instrument de musique b) l’un des fondateurs du surréalisme
c) le port de pêche c) inventeur du stéthoscope
5. Fest-Noz signifie 6. Paimpol c’est
a) Côtes-d’Armor a) une ville
b) Festival de danse b) une fête
c) Fête de la Nuit c) un des sports

177
Terminez les phrases de façon significative
1. La Bretagne est le pays des_____________________________________
2. La région oppose une Bretagne maritime Armor à une Bretagne intérieure__
3. Saint-Malo est _______________________________________________
4. Le climat, adouci des courants marins, favorise_____________________
5. Cidre c’est le boisson alcoolique obtenue__________________________
6. Le premier spationaute français à voler dans le cosmos avec les
Soviétiques__________________________________________________
7. François-René de Chateaubriand était _____________________________
8. Marcel Cachin était nommé directeur de l’Humanité_________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quels changements ont eu lieu à partir des années 1960 dans la Région?
2. Qui étaient Chevaliers de la Table Ronde?
3. Comment comprenez-vous la fête religieuse «Pardon»?
4. Par quel festival est connu depuis quelques années, la ville de Saint-Brieuc?
5. Par quelle fête est connu Quimper?

Les sujets à développer


1. Décrivez la Bretagne côtière.
2. Parlez des instruments de musique bretons.
3. Parlez des sports bretons.

178
CENTRE -VAL DE LOIRE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Partie sud du Bassin parisien, le Centre est traversé par la Loire. Doux et
océanique, le climat favorise une agriculture puissante et variée: céréales, vignoble et
horticulture du val de Loire; élevage; sylviculture. Le patrimoine touristique est
considérable: châteaux de la Loire, cathédrales de Bourges et de Chartres. Centrales
nucléaires sur la Loire. Le Centre a bénéficié de la décentralisation industrielle.
Entre les plateaux boisés que sectionnent les affluents de la Loire, les vallées
d’Anjou et de Touraine sont couvertes de prairies, de vergers et de vignobles aux vins
savoureux et fruités. Au sommet de la boucle de la Loire, Orléans (capitale régionale)
est cerné au nord par son immense forêt. Situé à 100 km au sud de la capitale,
l’Orléanais fait figure aujourd’hui d’avant-poste de la région parisienne, dont il tend à
devenir, grâce à la décentralisation, une sorte d’annexe industrielle avec ses industries
mécanique, pharmaceutique et celui de l’énergie nucléaire.
Au sud de la Loire, dans la boucle formée par le fleuve, se trouve la Sologne,
naguère marécageuse, mais aujourd’hui plantée de pins, qui est favorable pour la
pêche et la chasse.

ABECEDAIRE

Céramique. Terme générique pour désigner toute terre cuite, à basse ou haute
température. Parmi ces céramiques, on distingue les grès, faïences, porcelaines, etc.
Les bords de Loire furent un creuset déterminant pour le développement de cet art,
avec, notamment, les faïences de Gien.
Châteaux. Parce que les rois de France ont choisi cette région pour leurs
résidences secondaires, les Français visitent en rêvant les châteaux de la Loire.

179
Confréries et Commanderies. La Touraine est fière, à juste titre de ses vins
et fromages. La Commanderie de Sainte-Maure de Touraine fait la promotion du
réputé cylindre de chèvre, avec des ambassadeurs dans toute la France. La Confrérie
Bachique des Bons Entonneurs rabelaisiens, pratique, à la suite de maître François, la
tradition de ceux qui lèvent le coude pour un verre de chinon, avec ferveur et bonne
humeur. Les membres, chevaliers et grands dignitaires en costume d’apparat, rouge et
or, se réunissent quatre fois par an sous les voûtes historiques des Caves Painctes,
décrites par Rabelais, pour introniser et boire un petit coup. Les Nouveaux chevaliers
reçoivent un diplôme et le Cordon rouge et or portant la médaille à l’effigie du père
de Pantagruel. En Loire-et-Cher, où l’on aime aussi le bien-vivre, on trouve de
nombreuses confréries vineuses et gastronomiques.

ENFANTS DU PAYS

Honoré de Balzac (Tours, 1799 — Paris, 1850). Ecrivain français. D’abord


clerc de notaire, puis d’avoué, il écrit les romans d’aventure. Après des tentatives
maleureuses dans le domaine de l’édition et de l’imprimerie, il publie le Dernier
Chouan, la Philisophie du mariage, la Peau de chagrin, qui ont du succès. La quasi-
totalité de ses nombreux romans et nouvelles forme un ensemble qu’il a appelé, en
1841, la Comédie humaine (dont certains personnages réapparaissent dans des
dizaines de romans) et qu’il a découpé en Scènes de la vie privée de province,
parisienne, politique, militaire, de campagne, en études philosophiques et analytiques.
Aristide Bruant. (1851—1925) Chansonnier montmartrois. Né à Courtenay,
il est monté à Paris pour s’entourer d’une écharpe rouge et donner vie à une époque:
celle des cabarets parisiens, du Chat Noir, des goualantes et du réalisme post-
industriel.
Gérard Depardieu. Est né à Châteauroux, en 1948. Acteur français de
cinéma: les Valseuses (1972), Loulou (1980), Sous le soleil de Satan (1987), Cyrano
de Bergerac (1990), le Comte de Monte Cristo.
René Descartes. Il est né à Descartes en 1596, quand cela s’appelait encore
La Haye, dans l’Indre-et-Loire. Philosophe et savant français. Il fait ses études chez

180
les jésuites au collège de la Flèche, étudie le droit et sert dans l’armée hollandaise
puis bavaroise. Durant cette période il voyage beaucoup. Après les Règles pour la
direction de l’esprit et le Traité du monde qu’il renonce à publier, il publie la
Dioptrique, la Géométrie et les Météores, précédés du Discours de la méthode où il
expose une méthode pour découvrir la vérité scientifique et philosophique. Cette
démarche fait appel à la métaphysique (Méditations sur la philosophie première,
Principes de la philosophie). Dans le Traité des passions de âme il décrit les
interactions de l’âme et du corps: les passions en doivent pas être rejetées, mais
maîtrisées. Descartes meurt en 1650 d’une pneumonie à Stockholme où, invité par
Christine de Suède, il s’était rendu en 1649.
Honoré de Riqueti, comte de Mirabeau, est né dans le Loiret en 1749.
Homme politique français. Elu député par le tiers état d’Aix en 1789, il s’imposa à
l’Assemblée nationale par son éloquence. Introduit à la cour, il reçut du roi des
subsides. Accusé de trahison, il mourut brusquement en 1791, avant que fût démêlé
son double jeu.
François Rabelais. Né à la Devinière (en 1494), la demeure familiale, près de
Chinon, il parcourt le pays, fait ses études de médecine à Montpellier, exerce à Lyon
où il publie Pantagruel sous son pseudonyme-anagramme Alcofribas Nasier, par peur
de l’église, et se retrouve moine en Vendée, après avoir inventé une galerie de
portraits de toute actualité (Panurge, Gargantua, etc.)
Pierre de Ronsard, poète français, est né au château de la Possonnière à
Couture-sur-Loir, Vendômois, en 1524. Ses Odes, imitées de Pindare et d’Horace, le
rendirent célèbre. En 1553, il fonda la Pléiade. Lyrique dans Amours, Continuation des
Amours et Amours d’Hélène, il est épique dans Hymnes. Poète officiel de la cour de
Charles IX, il prit parti pour les catholiques dans les guerres de Religion (Discours sur
les misères de ce temps). Après l’échec de son épopée en décasyllabes, la Franciade
(inachevée), il se retira dans un prieuré proche de Tours, où il mourut (en 1585).
Alfred de Vigny. Né à Loches (1797), cet écrivain français jusqu’en 1827 fut
capitaine dans la garde royale. En 1826 il publia les Poèmes antiques et modernes et

181
un roman historique Cinq-Mars suivi de Stello, Chatterton, Servitude et grandeur
militaires. Vigny se retira en Charente dans son manoir. Le recueil de poèmes
philosophiques les Destinées fut publiée, après sa mort, en 1864.
Anatole France (Anatole François Thibault) écrivain français, né en 1844 à
Paris, mort à Saint-Cyr-sur-Loire, en 1924. Ses oeuvres connus sont: le Crime de
Sylvestre Bonnard, Thaïs, la Rôtisserie de la reine Pédauque, les Opinions de
Gérôme Coignard, le Lys rouge, Les Dieux ont soif. Membre de l’Académie
française. Prix Nobel de littérature 1921.
Marcel Proust. Est né à Paris en 1871, est mort en 1922. Ecrivain français.
Auteur de plusieurs oeuvres, y compris A la recherche du temps perdu, cycle
romanesque en sept parties.
George Sand (Aurore Dupin), est née à Paris en 1804. Ecrivain français. Ses
romans sont Indiana, Consuelo, la Mare au diable, François et Champi, la Petite
Fadette, Histoire de ma vie, sa Correspondance. Morte à Nohant, Inde, en 1876.
FESTIVITÉS
Bourges (dép. Cher). Chaque année a lieu le «Printemps», un festival consacré
à la chanson française.
Pellevoisin (dép. Indre). Un spectacle de reconstitution historique «Si Pelle-
voisin nous était conté» retrace les origines et l’histoire du village.
Sainte-Sévère-sur-Indre (dép. Indre). Installée sur un site dominant l’Indre,
ce plaisant village doit son nom à une abbesse nommée Sévère, qui fonda un
monastère vers 630. Un pèlerinage, avec fête foraine et course cycliste, honore
chaque année sa mémoire à l’Ascension.
Amboise (dép. Indre-et-Loire). Le château, un joyau de la Renaissance, fut
construit par Charles VIII. François 1-er le dota de son aile Renaissance où eut
lieu l’entrevue avec Charles Quint. L’élégante chapelle Saint-Hubert, accueille le
tombeau de Léonard de Vinci. En été, un spectacle son et lumières, «A la Cour du
Roy François» met en scène plus de 400 personnages en costumes, et notamment
François 1-er et Léonard de Vinci, qui concevait pour le roi les spectacles de

182
l’époque. La pagode de Chanteloup, construite par Choiseul en 1775, est haute de
44 m sur 7 étages. Vue sur Amboise et la Loire, festival de pyrotechnie en
septembre. Le musée du pavillon de la Pagode montre ce que fut le château de
Chanteloup, détruit en 1823.
Chenonceaux (dép. Indre-et-Loire). En été un spectacle «Son et lumières»,
«Les Dames de Chenonceaux» a lieu dans le Château de Chenonceaux.
Juin: Festival de musique à Tours.
Août: Festivals de musique, de danse et de folklore à Montoire-sur-le-Loir
(dép. Loir-et-Cher). Dans l’actualité, la notoriété du festival annuel de folklore
s’accroît au fil des saisons.
Septembre: Festival de musique à Chartres (samedis musicaux).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La Sologne, est aujourd’hui marécageuse.
2 Les Français visitent en rêvant les châteaux de la Loire.
3 Les bords de Seine furent un creuset déterminant pour le
développement de la céramique.
4 Gérard Depardieu est né à Châteauroux, en 1970.
5 René Descartes était un célèbre philosophe et savant
français.
6 Le livre A la recherche du temps perdu est écrit par
V. Hugo.
7 François Rabelais a publié Pantagruel.
8 Descartes meurt en 1650 d’une pneumonie à Paris.

183
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse
1. Le Centre est traversé par 2. La capitale de la région Centre -
a) la Seine Val de Loire est
b) la Loire a) Orléans
c) Le Rhin b) Bourges
c) Rennes

3. Des Caves Painctes sont décrites par 4. Honoré de Balzac est né à


a) George Sand a) Tours
b) Rabelais b) Paris
d) Anatole France c) Châteauroux

5. Mirabeau était 6. Pierre de Ronsard fonda


a) Un écrivain français a) la Pléiade
b) un homme politique français b) La Commanderie de Sainte-
c) un savant français Maure de Touraine
c) L’Académie

Terminez les phrases de façon significative


1. Les vallées d’Anjou et de Touraine sont couvertes de_________________
2. Au sud de la Loire, dans la boucle formée par le fleuve, se trouve_______
3. Parmi ces céramiques, on distingue_______________________________
4. La Touraine est fière, à juste titre de______________________________
5. Balzac a appelé la quasi-totalité de ses nombreux romans et nouvelles __
6. Aristide Bruant était le chansonnier montmartrois qui________________
7. Alfred de Vigny jusqu’en 1827 fut capitaine________________________
8. Anatole François Thibault c’est__________________________________

184
Répondez aux questions suivantes
1. A quoi favorise le climat du Centre?
2. Quelle ville se trouve au sommet de la boucle de la Loire?
3. Qu’est-ce que décrit Descartes dans le Discours de la méthode?
4. Qui a écrit Les Dieux ont soif?
5. Quelles festivités pouvez-vous voir dans la région Centre -Val de Loire?

Les sujets à développer


1. Parlez du patrimoine touristique de la région Centre -Val de Loire.
2. Parlez des Confréries et Commanderies.
3. Décrivez la vie et l’oeuvre de René Descartes.
4. Parlez de l’oeuvre de George Sand.

CHAMPAGNE-ARDENNE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Сhampagne — l’ancienne province française, plus vaste que la Сhampagne-


Ardenne (mais sans les Ardennes). A partir du Xe s., les seigneurs de Troyes
regroupèrent les territoires formant la province de Сhampagne. La Сhampagne a été
dès l’époque romaine un carrefour important. Au Moyen Age, ses foires célèbres
attiraient les marchands de toute l’Europe. Du XIIe au XIV s., les foires dites "de
Сhampagne" furent les centres d’un trafic européen. Le comté fut réuni à la Couronne
de France en 1361. Dans la région d’Epernay, les côtes ensoleillées voient mûrir la
vigne qui produit le célèbre «champagne». Ses vignobles se sont développés à partir
du XVIII s.

185
La géographie de la région Сhampagne-Ardenne: au nord le vieux massif
ardennais est entaillé par la Meuse; au centre, la Сhampagne crayeuse sèche fait
place, à l’ouest, au plateaux limoneux de la Brie et du Tardenois que borde le
prestigieux vignoble champenoix. Au sud s’étend la Сhampagne humide, argileuse et
herbagère. Le peuplement et les villes se concentrent dans les vallées.
L’agriculture reste fondamentale: grandes cultures (céréales, betterave,
oléagineux et fourrage); le vignoble a doublé sa superficie depuis 1950.
Le vieux plateau Ardenne est parsemé de landes et de tourbières. Dans les
méandres de la Meuse se sont développées de petites villes industrielles: Mézières-
Charleville, Sedan, Givet.
La capitale régionale est Châlons-en-Сhampagne.

ABECEDAIRE
Bonneterie. Troyes reste, depuis le XIX siècle, la capitale de la bonneterie,
un secteur qui occupe encore le 1er rang pour l’activité régionale, 550 entreprises ou
établissements employant 13500 personnes. Un musée lui est consacré, dans l’hôtel
de Vauluisant.
Champagne. Le champagne reste le premier centre d’intérêt touristique de la
région, avec son image valorisante pour le prestige national. Grâce au procédé
découvert au XVIII-e s. par le moine Dom Pérignon, qui perfectionna le procédé de
la champagnisation, le vin de Сhampagne devenu mousseux est entreposé dans les
caves à 30 m de profondeur. L’industrie du champagne génère un chiffre d’affaire
global d’environ 17 milliards de francs, pour 270 millions de bouteilles
commercialisées, dont près de 40 % à l’export.
Thermalisme. La seule station thermale est Bourbonne-les-Bains, et c’est
aussi la plus importante de l’Est de la France. En 1783, elle a vu l’installation du
premier établissement thermal civil en France. Elle traite la circulation sanguine, et
s’est spécialisée dans la balnéation (rhumatismes, fractures).Le nouvel établissement,
sur 4000 m2, est l’un des plus modernes d’Europe.

186
ENFANTS DU PAYS
Denis Diderot. Le grand philosophe encyclopédiste vient de Langres, où il fit
ses débuts comme fils de coutelier en 1713, deux ans avant la mort de Louis XV.
Quelques annèes plus tard, il s’enfuit de son collège de jésuites. Ce grand lettré quasi
universel a écrit, outre son Encyclopédie avec d’Alembert un Dictionnaire de
Médecine, "Jacques le Fataliste", la "Religieuse" et "Le Neveu de Rameau".
Georges Danton. Le brillant orateur de la Révolution, avocat de son état, est
né en 1759 à Arcis-sur-Aube. Au jeu de la Terreur, il marque beaucoup de points,
avant d’être dépassé par Robespierre qui le fit guillotiner en 1794.
Louise Michel. On l’avait surnommée La vierge rouge. La passionaria de la
Commune est née au château de Vroncourt, en Haute-Marne, en 1830. Elle fut
condamnée à la déportation. De retour dans son pays, elle poursuivit activement sa
mission pour faire triompher les idées socialistes.
Dom Pérignon. Le moine naquit à Sainte-Menehould, et inventa le procédé
de la champagnisation. Il fut cellérier de l’abbaye d’Hautvillers durant 47 ans, et c’est
là qu’il découvrit les secrets du «nectar d’or».
Robert de Sorbon. Sorbon est un village situé près de Rethel. Robert, né en
1201, chapelain de Saint-Louis, vint à Paris fonder la Sorbonne en 1253.
Arthur Rimbaud. Est né à Charleville en 1854. Poète français. Ses poèmes
de forme régulière montrent un «vagabond» tendre et révolté. Le Bateau ivre (poème)
et le sonnet des voyelles créent des «formes nouvelles». Rimbaud a composé
pratiquement toute son oeuvre entre 16 et 20 ans.

FESTIVITÉS
Rocroi (dép. Ardennes). Au nord de Revin, un musée retrace la célèbre
bataille, au cours de laquelle le jeune prince de Condé flanqua la pâtée à l’infanterie
espagnole, et l’histoire de la ville. Une «Fête de l’Histoire» a lieu en septembre.
Vendresse (dép. Ardennes). Le spectacle «Son et Lumière» en été a lieu dans
le château de la Cassine.
Juin: Festival de théâtre à Châlon-en-Champagne.

187
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Le champagne reste le premier centre d’intérêt touristique
de la région.
2 Dom Pérignon fut cellérier de l’abbaye d’Hautvillers
durant 47 ans.
3 Denis Diderot était le grand philosophe encyclopédiste.
4 Châlons-en-Сhampagne reste, depuis le XIX siècle, la
capitale de la bonneterie.
5 Denis Diderot fit ses débuts à Langres comme fils de
coutelier.
6 Dans l’hôtel de Vauluisant un musée est consacré au
champagne.
7 Le peuplement et les villes de la Région se concentrent
dans les vallées.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale régionale est 2. Dom Pérignon était
a) Orléans a) le poète français
b) Châlons-en-Сhampagne b) le grand philosophe
c) Charleville c) le moine

3. Georges Danton était 4. Rocroi c’est


a) le brillant orateur de la Révolution a) Le fleuve
b) le grand philosophe b) la montagne
c) le savant c) la ville
5. Arthur Rimbaud était 6. Vendresse c’est
a) le philosophe a) la ville

188
b) le poète français b) le vin
c) le chapelain de Saint-Louis c) la montagne

Terminez les phrases de façon significative


1. Dans la région d’Epernay, les côtes ensoleillées voient mûrir la vigne qui
produit le célèbre______________________________________________
2. Le vieux plateau Ardenne est parsemé de___________________________
3. Le procédé de la champagnisation était perfectionné par_______________
4. La seule station thermale de la Région et aussi la plus importante de l’Est
de la France c’est______________________________________________
5. Louise Michel fut condamnée à___________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelle place occupe l’agriculture dans l’économie de la Région?
2. Nommez les oeuvres littéraires de Denis Diderot.
3. Pourquoi on a surnommée Louise Michel La vierge rouge?
4. Quand Robert de Sorbon a-t-il fondé l’Université de Paris?
5. Qu’est-ce-que c’est que le «Son et Lumière»?

Les sujets à développer


1. Décrivez l’histoire de la Сhampagne.
2. Décrivez la géographie de la région Сhampagne-Ardenne.
3. Parlez de l’oeuvre d’Arthur Rimbaud.

189
CORSE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

La Corse — l’île de la Méditerranée située à 160 km au Sud-Est de la Côte


d’Azur. La Corse est une île montagneuse. Les deux tiers du territoire sont boisés.
Plus de la moitié des habitants se concentre à Ajaccio (la capitale) et à Bastia. Les
villages de l’intérieur sont presque déserts. Une agriculture exportatrice s’est
cependant développée dans les plaines irriguées (agrumes, kiwi, vigne), et le tourisme
est capital.
Possession punique, la Corse fut conquise par Rome de 238 à 162 av. J.-C.,
puis devint byzantine; elle fut ravagée par les Sarrasins (IX—XIe s.). Jênes se
l’appropria au XIVe s. et la céda en1768 à la France, qui brisa la résistance animée
par P. Paoli (1769). Lors de la Seconde Guerre mondiale, la Corse fut libérée de
l’occupation italienne et allemande.
La Corse intérieure est une zone montagneuse au relief vigoureusement
accidenté qui demeure à l’écart des grands courants touristiques. La partie
occidentale, bloc cristallin, s’apparente aux massifs centraux alpins, avec ses hautes
cimes: Monte Cinto, Monte Retondo, Incudine. La partie orientale est formée de
roches sédimentaires plissées en bande nord-sud: Castagniccia, Corte.
La Corse côtière. La côte ouest, formée de vallées montagnardes envahies par
la mer, est une côte élevée, rocheuse, découpée: Saint-Florent, Ile-Rousse, Calvi,
Ajaccio, Bonifacio. La côte orientale, en bordure de la plaine d’Aléria, plate,
sableuse, rectiligne, évoque le Bas Languedoc.

ABECEDAIRE

Artisanat corse. En Corse, tout se travaille: le métal, le bois, la pierre, la laine,


l’osier, la terre. Bien qu’en perte de vitesse dans les années 50, l’artisanat d’art a su

190
trouver un second souffle grâce aux nouveaux créateurs qui, depuis près de trente ans,
ont eu le courage de redécouvrir l’expression par la matière, de leur amour de l’île.
Corail. Une des richesse de l’exceptionnel fonds sous-marin de la Corse. On
trouve de nombreuses boutiques et bijouteries proposant le précieux matériau issu des
polypiers des côtes corses. Davantage au sud qu’au nord, et en particulier autour de
Bonifacio, où il est le plus renommé, et d’Ajaccio; on le surnomme l’or rouge. Sa
pèche est réservée aux seuls professionnels.
Danses traditionnelles. La plus à l’honneur fut longtemps a cuntradanza (la
contredanse), puis la mazurka ou la polka. Plus tard, arrivèrent java, paso doble, valse
et tango. Mais il y eut des danses traditionnelles telles que la tarentella, qui se dansait
en cercle, la marsilliana, le tarascone, la monferina, la conca et le caracollu, réservé
aux femmes pour les funérailles. La plus spectaculaire fut la moresca, grande figuration
des antiques combats contre les Maures, généralement dansée à l’occasion du Carnaval
ou de la fête patronale et qui marquait la victoire des Corses sur les Maures.
Parc naturel régional. Une vaste zone de plus de 300 000 ha est surveillée,
sa faune et sa flore sont protégées. Créé en 1972, le parc englobe aussi bien la mer
que la montagne. Il abrite un grand nombre d’espèces: cerfs, sangliers, renards,
belettes, chats sauvages, mouflons, aigles royaux. Une des fiertés du parc sont les
balbuzards, qu’on ne trouve nulle part ailleurs sur le territoire français.
Patrimoine. La Corse est le seul département de France à cumuler deux sites
classés par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité. Il s’agit du golfe de Porto
(golfe pittoresque de la côte oueste de la Corse) et de la réserve de Scandola.
Vendetta. Grâce à l’évolution des mentalités, il n’y a plus, comme jusqu’au
siècle passé, de familles qui s’entre-tuent pendant plusieurs générations. Mais le sens
de l’honneur, du respect, du devoir reste tout à fait d’actualité, et les Corses ont un
code de conventions morales et sociales très strict.

ENFANTS DU PAYS
Danielle Casanova. Née en 1909 à Ajaccio, cette jeune femme s’engagea très
tôt contre le fascisme et le nazisme. Membre actif de la Résistance, elle fonda le

191
mouvement Jeunes Filles de France avant d’être arrêtée et déportée à Auschwitz où
elle mourut en 1943.
Pascal Paoli. Farouche partisan de l’indépendance, chef historique de la
Corse au milieu du XVIII s., il se battit pour faire triompher son idéal. Il naquit à
Morosaglia en 1725. Il va s’attacher à réaliser l’unité morale et politique de la nation,
autour de la première constitution des temps modernes: séparation des pouvoirs, droit
de vote aux femmes deux siècles avant la France. Son grand moment sera la victoire
de Borgo, en 1768, qui fera reculer les troupes françaises, un an avant le sanglant
échec de Ponte-Novu (8000 Corses ont combattu contre 40000 Français) qui ruinera
les espoirs indépendantistes pour une longue période.
Napoléon Bonaparte. Né à Ajaccio en 1769. Il quitte la Corse à neuf ans
pour entrer à l’école militaire de Brienne. Lieutenant en 1785, il a 20 ans quand éclate
la Révolution et il en adopte les idées. Nommé lieutenant-colonel des Gardes
nationales à Ajaccio, il en est chassé après une histoire d’élection. Il y fera un retour
triomphal après la campagne d’Egypte. Consul provisoire en 1799, il devient
empereur en 1804. Il rénove les institutions avec un code civil encore d’actualité. En
1814, la France est vaincue, Napoléon est exilé à Sainte-Hélène où il meurt en 1821.
Laetitia Casta. Le top-model le plus recherché du pays a bien des origines
corses, même si elle est née en Normandie.
Marie-José Nat. Brillante et émouvante dans Elise et la vraie vie, la douce
brune est née à Bonifacio. Sa voix particulière, grave et suave, rajoute énormément à
son charme.

FESTIVITÉS
Les fêtes ont généralement une base religieuse et ont souvent un caractère
spectaculaire et solennel. Le 8 septembre par exemple, tout le Niolo se déplace pour
célébrer la Santa-di-Niolo, avec une fameuse procession, et faire la fête trois jours
durant.
Sartène. Deux moments importants dans la vie de la ville: la Semaine Sainte,
avec la procession symbolique, et le 15 août qui célèbre la Fête de l’Hospitalité.

192
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La Corse est une île montagneuse.
2 La Corse intérieure est une zone des grands courants
touristiques.
3 Le grand moment de Pascal Paoli est la victoire de Borgo,
en 1768, qui fera reculer les troupes françaises.
4 Les deux tiers du territoire de la Corse sont boisés.
5 Napoléon Bonaparte était nommé lieutenant-colonel des
Gardes nationales à Marseille.
6 Napoléon est exilé à Sainte-Hélène où il meurt en 1821.
7 Les fêtes de la Corse ont généralement une base religieuse.
8 Danielle Casanova est morte à Bonifaccio.
9 Corail est une des richesse de l’exceptionnel fonds sous-
marin de la Corse.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale de la Corse est 2. Java et paso doble sont
a) Bonifacio a) les danses traditionnelles
b) Bastia b) les fêtes
c) Ajaccio c) les massifs

3. Marie-José Nat est 4. Pascal Paoli était


a) le top-model a) un artiste français
b) une artiste française b) le poète français
c) un membre actif de la Résistance c) le chef historique de la Corse

193
5. Napoléon Bonaparte est né à 6. Napoléon Bonaparte est né
a) Ajaccion a) en 1903
b) Bastia b) en 1769
c) Bonifacio c) en 1890

Terminez les phrases de façon significative


1. La Corse — l’île de la Méditerranée située________________________
2. Les villages de l’intérieur de la Corse sont_________________________
3. La Corse fut conquise par Rome de ______________________________
4. La partie orientale de la Corse est formée de________________________
5. Napoléon Bonaparte a fait ses études à l’école militaire _______________

Répondez aux questions suivantes


1. Qui est Laetitia Casta?
2. Où est née Marie-José Nat?
3. Qu’est-ce que c’est que la Vendetta?
4. Quand Napoléon Bonaparte est-il devenu empereur?

Les sujets à développer


1. L’agriculture de la Corse.
2. L’histoire de la Corse.
3. Parlez de la Corse côtière.
4. Parlez de l’artisanat corse.
5. Parlez des danses traditionnelles de la Corse.

194
LANGUEDOC - ROUSSILLON

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Languedoc — région historique du sud de la France (où se parlait la langue


d'oc). Conquise par les Romains dès le II-e s. av. J.-C., la Narbonnaise, région très
prospère, passe sous la domination des Wisigoths (V-e s.) et se morcelle. L'actuel
Languedoc devient la Séptimanie et les Francs le conquièrent. Au XII-e s. il connaît
un bel essor sous les comtes de Toulouse (XII-e s.). La croisade des albigeois
(1209—1229) ruine le Languedoc, rattaché à la Couronne en 1271. Lа révolte des
protestants camisards suit la révocation de l’édit de Nantes (1685). Au XIX s. la
monoculture de la vigne s’impose.
La plaine languedocienne a été transformée en une véritable «mer de vigne»,
lorsque les voies ferrées ont permis l’exploitation du vin dans toutes les directions.
Dévasté de 1872 à 1885 par un insecte, le phylloxéra, le vignoble a été rapidement
reconstitué. Aujourd’hui il couvre 350000 ha dans les 3 départements de l’Hérault, de
l’Aude et du Gard.
Roussillon — ancienne province française qui forme aujourd’hui le
département des Pyrénées-Orientales; capitale — Perpignan est un marché grouillant
et coloré. Possession d’Alphonse II d’Aragon (1172), le Roussillon fut définitivement
rattaché à la France en 1659 (paix des Pyrénées). La plaine du Roussillon, grâce à son
climat très doux en dépit de la tramontane, est riche en primeurs et en vignobles.
Aujourd’hui la région française Languedoc-Roussillon a la capitale —
Montpellier, qui possède un statut à la fois régional, national et européen. La ville a
concentré ses efforts sur cinq pôles: médical, avec le parc Euromédecine; agricole,
avec le parc Agropolis, centre d’agriculture méditerranéenne et tropicale;
Communicatique (informatique, robotique et intelligence artificielle) et Antenna

195
(nouveaux moyens de communication). Montpellier est aussi centre touristique avec
Héliopolis, centre d’accueil du secteur du tourisme.
A partir des années 70, l’irrigation de 10 % des terres agricoles de la région a
substitué à la vigne, fruits, légumes et fourrages, tandis qu’on visait la qualité des
vins; le tourisme balnéaire s’est développé; des activités de pointe se sont implantées,
notamment à Montpellier.

ABECEDAIRE

Bastides. Petites villes à l’urbanisme caractéristique, généralement des


créations datant des XIII et XIV siècles. Elles sont caractérisées par des rues
rectilignes se croisant à angle droit. La place centrale, rectangulaire, comporte
souvent des «couverts» à arcades.
Catalan. Nationalité de nombreux habitants des Pyrénées-Atlantiques, qui ne
se sentent pas plus Espagnoles que Français.
Rugby. Le sport roi, notamment vers Béziers, Narbonne, et même Perpignan,
où s’affrontent les deux écoles: celle du rugby, à 15 joueurs, et celle du «Jeu à XII»,
pratiqué par les «treizistes», et très répandu dans l’Aude, à Carcassonne, Limoux,
Lézignan, etc.
Thermalisme. Le tourisme thermal occupe une place de choix en Languedoc-
Roussillon: avec ses 80000 curistes par an, la région est la seconde en France. Douze
stations se répartissent ce tourisme-santé. Les zones balnéaires s’étendent le long
d’une côte sableuse et ensoleillée.

ENFANTS DU PAYS

Jean-Pierre Chabrol (1925—2001). L’écrivain de la terre et de l’âpreté de la


vie rurale, né à Chamborigaud, en terre gardoise, a particulièrement bien décrit les
Cévennes et la mentalité cévenole.
Alphonse Daudet (1840—1897). Daudet, né à Nîmes, a créé, notamment
dans Les lettres de mon moulin, toute une panoplie de personnages provençaux qui

196
ont fabriqué autant d’images populaires de l’Arlésienne à La chèvre de monsieur
Seguin, en passant par le curé gourmand des Trois messes basses.
Molière (1622—1673). Jean-Baptiste Poquelin avait adopté Pézenas et sa
région pour y vivre et représenter ses pièces. La ville de Pézenas, et toute la région
alentour, vit encore sous influence.
Paul Valéry (1871—1945). Le poète philosophe. Est né à Sète. Après
l’Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, il publia la Soirée avec Monsieur
Teste. En 1517, la Jeune Parque, poème symboliste, lui valut la célébrité. Il revint à
la prose avec deux dialogues et de nombreux essais.
Varron (116—27). Né à Narbonne avant J.-C. D’une famille de colons.
Auteur de satires, il est certainement le plus ancien des écrivains audois.
Jean Vilar (1912—1971). Ce Sétois apporta une pièrre décisive à l’édifice
théâtral du XX siècle. Acteur et metteur en scène français de théâtre, il était directeur
du Théâtre national populaire de 1951 à 1963. Il anima le festival d’Avignon de 1947
à sa mort.
Georges Brassens (1921—1981). Est né à Sète. L’auteur-compositeur et
chanteur français.
Juliette Gréco (1927). Chanteuse et actrice française, née à Montpellier. Elle
reste l’une des figures artistiques du Paris des années 50 et 60, de Saint-Germain-des-
Près et du ciné noir et blanc. Aussi à l’aise dans les chansons de Vian et Queneau que
dans l’interprétation de Belphégor, elle impose partout son naturel et son élégance.
Charles Trenet (1913—2001). Est né à Narbonne. Chanteur français;
auteur et compositeur de chansons poétiques. Un musée lui est consacré dans sa
maison natale.
François Arago (1786—1853). Excellent élève, il calcula la densité des gaz
et s’intéressa au magnétisme. Ce physicien, né à Estagel en Pyrénées-Roussillon, fit
également une belle carrière politique.

197
Edgar Faure (1908—1988). Est né à Béziers. Homme politique français;
président du Conseil, radical-socialiste; président de l’Assemblée nationale (1973-
1978) proche des gaullistes. Membre de l’Académie française.
Salvador Dali (1905—1989). Peintre, dessinateur et écrivain espagnol.
Surréaliste, il réalisa, avec Buňuel, Un chien andalou et l’Age d’or et créa en peinture
la voie paranoïaque critique.
Aristide Maillol (1861—1944). Le sculpteur, peintre, né et mort à Banyuls.
Son style se caractérise par une ordonnance architecturale traitant généralement le
corps féminin.

FESTIVITÉS

Février: Féria de carnaval à Nîmes, carnaval d’Agde, carnaval d’Argelès-


sur-Mer; Fête de la Saint-Valentin à Roquemaure.
Mars/avril: Procession de la Sanch (la procession rituelle en cagoule) à
Perpignan pendant les fêtes de Pâques.
Mai: Fête de l’Ane à Gignac (Hérault).
Juin: Féria de la Pentecôte à Nîmes, feux de la Saint-Jean, sardanes à
Collioure, fête de la Mer et des Pêcheurs, au Grau-du-Roi; Festival de musique et de
danse à Montpellier; Festivals de théâtre à Carcassonne, à Montpellier, à
Perpignan.
Juillet/août: Festival mondial du folklore à la Grande Motte (Hérault);
Festival catalan à Amélie-les-Bains (festival de folklore international renommé)
(Pyrénées); Festival Pablo Casals à Prades (Pyrénées); Festival de théâtre à Aigues-
Mortes; Nuits musicales d’Uzès; Fête médiévale et fantastique à Sauve (Gard);
Estivales de Beaucaire; Fête traditionnelle de la Régordane à Génolhac.
Féria de Béziers; Festivals de théâtre à Alès, à Carcassonne, à Villeneuve-
lez-Avignon; Festivals de musique et de théâtre à Sète; Chaque année, festival de la
chanson Française à Sauve, où viennent se produire de grands noms de la chanson
française; Le festival annuel de sardane à Ceret (Pyrénées-Orientales); Festivals de
musique à Nîmes et à Prades; Festival de danse à Nîmes.

198
Septembre: Festivals de musique et de danse à Carcassonne. Rassemblement
protestant au Mas Soubeyran (Mialet); Festival de musique au Parc du Haut-
Languedoc.
Octobre/novembre: Festival du cinéma à Montpellier, rencontres
cinématographiques de la Toussaint à Carcassonne, Festival international de la
randonnée de Saint-Jean-du-Gard.
Décembre: Messe de Noël dans la grotte des Demoiselles (Hérault).
Féria. C’est aux taureaux qu’on fait la fête, dans une très grande liesse
populaire qui ne peut s’exprimer qu’ici, et à laquelle les étrangers ne comprennent
pas grand-chose. C’est à ces moments de grande joie sérieuse, marquée par le respect
des rites, que le coeur de la région bat le plus fort. Un guide paraît chaque année. Les
férias les plus renommées sont nîmoises. Nîmes vit au rythme de ses trois férias
annuelles. A Sérignan (Hérault) la féria bat au rythme du flamenco (le 16 août où
s’organise la bénédiction de centaines de chevaux de la Saint Roch).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Languedoc- région historique du nord de la France.
2 Le Roussillon fut définitivement rattaché à la France en
1659.
3 La chèvre de monsieur Seguin c’est l’oeuvre de Jean-
Pierre Chabrol.
4 Le tourisme thermal occupe une place de choix en
Languedoc-Roussillon.
5 Georges Brassens est le célèbre savant français
6 Juliette Gréco reste l’une des figures artistiques du Paris
des années 80—90.
7 Charles Trenet était le chanteur français; auteur et
compositeur de chansons poétiques.

199
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse
1. La capitale de Roussillon est 2. Aujourd’hui la région française
a) Nîmes Languedoc-Roussillon a la capitale
b) Sète a) Montpellier
c) Perpignan b) Nîmes
c) Perpignan

3. Héliopolis, est 4. Féria c’est


a) un marché grouillant et coloré a) la plaine languedocienne
b) le centre d’accueil du secteur du b) le sport
tourisme c) la fête
c) le centre du tourisme balnéaire

5. Alphonse Daudet est né 6. Paul Valéry était


a) à Nîmes a) Le savant
b) à Perpignan b) Le physicien
c) à Paris c) le poète philosophe

Terminez les phrases de façon significative


1. La plaine languedocienne a été transformée en______________________
2. La plaine du Roussillon, grâce à son climat très doux en dépit de la
tramontane, est riche en________________________________________
3. Catalan c’est la nationalité des___________________________________
4. Le rugby est le sport roi, notamment vers__________________________
5. Jean-Pierre Chabrol a particulièrement bien décrit les Cévennes et ______
6. Jean-Vilar c’est_______________________________________________
7. François Arago calcula_________________________________________

200
Répondez aux questions suivantes
1. Par quoi sont caractérisées les Bastides?
2. Qui anima le festival d’Avignon en 1947?
3. Par quoi est connu Edgar Faure?
4. Par quoi est caractérisé le style d’Aristide Maillol?
5. Quelles sont les plus célèbres festivités de la Région?

Les sujets à développer


1. Préparez le récit sur la région de Languedoc.
2. Parlez de l’agriculture languedocienne.
3. Préparez le récit sur Montpellier.
4. Parlez de l’oeuvre de Molière.
5. Salvador Dali — peintre, dessinateur et écrivain.

LIMOUSIN — POITOU-CHARENTES

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Limousin, ancienne province de France, fit partie du duché d’Aquitaine; il
appartint donc à l’Angleterre de 1152 à la fin du XV-e s. Il ne fut réuni à la France
qu’en 1589. Aujourd’hui la capitale de la région est Limoges. Le plateau cristallin de
Millevaches, pays de landes et de moutons, Le Limousin est entouré de vallées plus
fertiles où paissent les boeufs limousins. Limoges est célèbre par ses porcelaines,
Aubusson par ses tapisseries. La région s’est spécialisée dans l’élevage. L’industrie
utilise les ressources locales: kaolin pour la porcelaine, bois pour le meuble et la
papeterie, cuir pour la chaussure et la ganterie.

201
Poitou — ancienne province française. La région fut soumise par les Romains
(56 av. J.-C.). Envahie par les Wisigoths (V-e s.), elle devint franque, puis forma le
noyau du duché d’Aquitaine (IX-e s.) qui, par le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec
Henri II Plantagenêt, échut aux Anglais au XII-e s. Confisqué par Philippe Auguste,
le Poitou, rattaché à la Couronne en 1271, fut ravagé lors de la guerre de Cent Ans et
définitivement réuni à la Couronne par le dauphin Charles, devenu comte de Poitiers
en 1417.
Les Charentes réunissent les anciennes provinces d’Aunis et de Saintonge.
Pays d’élevage et d’industrie laitière, elles produisent le beurre de France le plus
apprécié, ainsi que le cognac. Saintes a conservé un arc et des arènes, témoins de son
importance à l’époque gallo-romaine. La plus grande ville industrielle des Charentes
est Angoulême.
La région Poitou-Charentes a la capitale Poitiers. L’agriculture de la région
repose sur trois spécialités: le vignoble de Cognac (100000 ha); l’élevage bovin (lait,
viande), ovin, caprin; les céréales. La mer fournit d’abondantes ressources: pêche,
huîtres et moules des parcs de Marennes-Oléron; tourisme balnéaire. Aujourd’hui,
mise sur sa bonne position, au coeur des axes d’échanges, la région développe les
activités de haute technologie.

ABECEDAIRE

Cognac. L’image de prestige de la région Poitou-Charentes, en France


comme à l’étranger (90 % des ventes à l’exportation).
Futuroscope. Le parc voué aux loisirs par l’image est devenu le nouvel
ambassadeur du Poitou dans le reste de la France et à l’étranger. Il est ouvert
désormais toute l’année. Accès facile, grâce à l’autoroute et au TGV.
La Rochelle. Port de pêche et de commerce, centre industriel. Deux tours du
XIV-e s. à l’entrée du vieux port. Tour du XV-e s. Evêché. Cathédrale du XVIII-e s.
Importante citadelle protestante, la ville fut prise par le duc d’Anjou (1573) puis par
Richelieu (1627—1628), auquel elle résista héroïquement avant de se rendre.
Limousine. Aujourd’hui l’automobile à trois glaces latérales et quatre portes.

202
Thermalisme. En Limousin, une seule station, Evaux-les-Bains, réputée
depuis l’Antiquité (rhumatologie, phlébologie, gynécologie). En Poitou-Charentes, la
Roche-Posay, Saujon, Rochefort, Jonzac, et thalasso sur la côte.

ENFANTS DU PAYS

Jacques Chirac (1932) est né à Paris, mais sa famille est implantée en


Limousin depuis près de trois siècles. Ministre (gaulliste) sous G.Pompidou, Premier
ministre sous V.Giscard d’Estaing (1974), J.Chirac démissionne en 1976 et fonde le
Rassemblement pour la République (RPR). Maire de Paris (1977—1995), il est
Premier ministre lors de la première cohabitation (1986—1988). Elu président de la
République en 1995, il dissout l’Assemblée nationale en 1997. Après la victoire de la
gauche, il a nommé le socialiste Lionel Jospin Premier ministre. J.Chirac est élu à
nouveau à la présidence le 5 mai 2002 au second tour face à J.-M. Le Pen.
François Mitterand (1916—1996). Est né à Jarnac. Plusieurs fois ministre, il
fut un opposant à de Gaulle dès 1958. Il rénova le parti socialiste, dont il fut le
premier secrétaire. En mai 1981, il fut élu président de la République et réélu en 1988
contre J.Chirac. Ses deux mandats s’achevèrent par des «cohabitations»: avec
J.Chirac (1986-1988) et avec E.Balladur (1993—1995).
La Rochefoucauld François (duc de) (1613—1680). Ecrivain français vient
d’une vieille famille aristocratique dont le château se dresse encore au-dessus de la
ville du même nom (à Charente). La Rochefoucauld complota contre Richelieu, puis
soutint la Fronde des princes. Blessé au visage, il se rallia au roi. Retiré sur ses terres,
il rédigea ses Mémoires. En 1664, il publia anonymement, à la Haye, ses Réflexions
ou Sentences et Maximes morales, et les réédita sous son nom.
Jean Giraudoux (1882—1944). Né à Bellac, il est reçu à l’Ecole normale
supérieure et s’oriente vers des études germaniques. Il entre au Quai d’Orsay (comme
diplomate) en 1910. Après la guerre, sa renommée d’écrivain n’est plus à faire. Il est
nommé commissaire de l’Information en 1939 pour démissionner de ce poste dès la
défaite.Il se consacre alors uniquement à la littérature. Il se tourne vers le théâtre où il
débute avec Siegfried (1928), pièce tirée de son roman, ensuite viennent La guerre de

203
Troie n’aura pas lieu (1935), Electre (1937), la Folle de Chaillot (1945 — publié
après la mort).
Pierre-Auguste Renoir (1841—1919). Peintre français, né à Limoges. Après
des oeuvres telles que le Bal du Moulin de la Galette, il s’éloigna de
l’impressionnisme. Auteur de figures féminines plantureuses et nues, il modela la
couleur vaporeuse.
Joseph Guillotin. Le docteur Guillotin est né à Saintes en 1738. Spécialiste
en anatomie, il se montrait soucieux de soulager les maux de ses contemporains.
Dans ce but philanthropique, il inventa une machine destinée à abréger les
souffrances des condamnés à mort. Grâce à la fameuse «guillotine», le supplicié ne
devait ressentir qu’un léger froid sur la nuque.
Guy Laroche. Né à La Rochelle, il se tourne vers la mode et fonde sa maison
en 1952 pour s’imposer comme l’un des plus grands de la haute couture. La division
haute couture a cessé son activité en 1996, mais sa griffe est toujours présente, par
l’intermédiaire du prêt-à-porter et de célèbres parfums comme Drakkar et Horizon
pour les hommes ou Fidji pour les femmes.
René Descartes (1596—1650), philosophe et savant français. Il n’est pas
originaire du Poitou, mais de Touraine. Il passa cependant son enfance chez ses
grands-parents à Châtellerault, puis fit des études à l’université de Poitiers.

FESTIVITÉS

Frairie. Fête traditionnelle du Limousin. Une des plus fameuses est la Frairie
des Petits-Ventres, à Limoges. Elle se déroule dans le quartier de la Boucherie, avec
un défilé costumé, cortège avec la Madone Notre-Dame des Petits-Ventres, danses
folkloriques et corrida pédestre. C’est une bonne occasion de découvrir la
gastronomie du terroir: un monde fou se presse autour des nombreux étals pour
déguster tripes, andouillettes, boudins aux châtaignes, gâteaux et fromages du cru.
Vins ou cidre tout juste pressé participent à cette grande fiesta.
Chénérailles (dép. Creuse). La ville garde une importance commerciale: ses
deux foires annuelles aux chevaux sont aujourd’hui les plus importantes de France.

204
Bellac (dép. Haute-Vienne). Tous les ans, depuis 1954, le Festival National
de Bellac propose de la mi-juin à la mi-juillet, pièces de théâtre, concerts,
expositions.
Le Dorat (dép. Haute-Vienne) est connu pour son beau spectacle son et
lumière, tous les ans.
Cognac (dép. Charente) est connu pour son Festival du film policier qui
devient de plus en plus réputé ainsi que pour son Festival de théâtre (septembre) et
son Festival Arts de la rue (septembre).
Confolens (dép. Charente). Festival de folklore international, chaque année (août).
Juillet: Festival annuel de musique à La Rochelle (fameuses Francofolies).
Juillet: Festival de musique à Saintes.
Septembre: Festivals de musique à Limoges.
Bressuire (dép. Deux-Sèvres) est le centre d’élevage important, avec abattoir
et grandes foires à bestiaux.
Melle (dép. Deux-Sèvres). Le festival de musique classique de Melle au
mois de juin.
Brux (dép. Vienne). Au mois d’août, course aux ânes, foire à la brocante et
tournoi de foot.
Poitiers (dép. Vienne). Le festival médiéval qui s’y tient chaque année
évoque, par reconstitution, la bataille de la guerre de Cent Ans.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Limousin fut réuni à la France en 1589.
2 Poitou — ancienne province française. La région fut
soumise par les Romains (56 av. J.-C.).
3 François Mitterand fut un opposant à Jacques Chirac dès
1958.

205
4 Le Dorat est une sorte de fromage.
5 Cognac est l’image de prestige de la région Poitou-
Charentes.
6 Chénérailles est connu par ses deux foires annuelles aux
chevaux.
7 Confolens est célèbre par le Festival de folklore
international.
8 Jean Giraudoux est entré au Quai d’Orsay comme
diplomate.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Aujourd’hui la capitale de la région est 2. Futuroscope c’est
a) Poitiers a) la ville
b) Limoges b) le lac
c) Cognac c) le parc

1. Limousine c’est 2. En mai 1981, …fut élu président de la


a) La fabrique République et réélu en 1988
b) la ville a) Jacques Chirac
c) l’automobile b) François Mitterand
c) Ch.de Gaulle

5. La Rochefoucauld complota contre 6. Joseph Guillotin était


a) Richelieu a) philosophe
b) Louis XV b) docteur
c) Henri IV c) peintre français

Terminez les phrases de façon significative


1. Les Charentes réunissent les anciennes provinces ___________________
2. Saintes a conservé un arc et des arènes, témoins de___________________

206
3. L’agriculture de Poitou-Charentes repose sur trois spécialités:__________
4. La Rochelle est connue par____________________________________
5. Après des oeuvres telles que le Bal du Moulin de la Galette, Pierre-
Auguste Renoir s’éloigna de ____________________________________
6. René Descartes était __________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quelle station thermale est réputée depuis l’Antiquité en Limousin?
2. Par quoi est connu La Rochefoucauld?
3. Qui était nommé commissaire de l’Information en 1939?
4. Dans quel but Guillotin inventa sa machine?
5. Nommez les célèbres parfums de Guy Laroche.

Les sujets à développer


1. Parlez de l'économie de Limousin.
2. Exposez l’histoire de Poitou.
3. Parlez de l'économie de Poitou-Charentes.
4. Parlez de la carrière politique de Jacques Chirac.
5. Parlez des Festivités de la Région.

MIDI-PYRÉNÉES

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Midi-Pyrénées — la région française avec la capitale Toulouse, ville au riche
passé, centre intellectuel depuis les troubadours et les Jeux Floraux. Aujourd’hui elle
frappe par son dynamisme et sa jeunesse. Deuxième ville universitaire de France, elle
est la capitale de l’aéronautique et un foyer actif de recherche en électronique et en

207
bio-technologie. Aujourd’hui Toulouse est la capitale européenne de l’aérospatiale
(Airbus Industrie, Aérospatiale, Dassault). A sa spécialité aéronautique et spatiale,
elle ajoute l’industrie chimique.
Capitale des Volques, cité romaine, Toulouse devint un évêché au III-e siècle.
Capitale des Wisigoths (début du V-e siècle), conquise par les Francs (507), elle fut
la capitale d’Aquitaine, puis du comté de Toulouse, créé au IX-e siècle qui s’étendait
sur le Languedoc. Frappés par la croisade des albigeois (début du XIII-e siècle), la
ville et son comté furent rattachés à la France en 1271. Après une période d’éclat
(création en 1323 d’un concours de poésie: jeux Floraux), la ville végéta du XVII-e
au XIX-e siècle.
La polyculture intensive (céréales, oléagineux, fruits et légumes) domine dans
les plaines et sur les collines. En montagne s’impose l’élevage ovin (fromage de
Roquefort). Cahors et Gaillac ont des vignobles réputés. Dès 1930, des industries
stratégiques (aéronautique, armement, explosifs) et de pointe se sont ajoutées aux
activités anciennes (cuir, laine, etc). Le tourisme est actif.
Les plateaux calcaires de la région, Les Causses, au sud du Massif Central,
sont creusés par les eaux souterraines. Ce sont les pâturages des brebis, dont le lait
sert à la production du fameux fromage de Roquefort.
Le Comminges, vallée centrale des Pyrénées avec la station thermale et
touristique, est située au pied du majestueux massif de la Maladetta. Plus bas, elle
rejoint la haute vallée de la Garonne, qui arrose Saint-Bertrand-de-Comminges,
fondée par Pompée, célèbre étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.
La Bigorre correspond aux hautes Pyrénées. Des vallées encaissées y
débouchent sur des cirques glaciaires, comme le célèbre cirque de Gavarnie, étagé en
gradins d’où se précipitent des cascades: région d’élevage, de lacs de haute
montagne, de houille blanche et riche en stations thermales. L’observatoire du Pic du
Midi, au-dessus du col du Tourmalet, commande un panorama extraordinaire sur les
Pyrénées et sur la plaine.

208
ABECEDAIRE

Avion. Autour d’Airbus, Toulouse s’est imposée comme la capitale française


de l’industrie aéronautique, activité prestigieuse et dynamique.
Parcs naturels. Le Parc national des Pyrénées s’étend sur 50000 ha et
plusieurs départements. Il tente de préserver la faune et la flore particulièrement
variée (isards, oiseaux, etc.).
Roquefort. Le fromage doyen est né dans les grottes millénaires, près de
Roquefort-sur-Soulzon. On visite les caves; c’est là le site le plus couru du
département, avec plus de 150000 visiteurs annuels.

ENFANTS DU PAYS

Françoise Sagan. Est née à Cajarc, en 1935. Romancière française: Bonjour


Tristesse, Un certain sourire, le Miroir égaré. Théâtre: Château en Suède.
Théophile Gautier. Le père du Capitaine Fracasse est né à Tarbes en 1811.
D’Artagnan. Charles de Batz, comte d’Artagnan, qui donnera son nom au
héros d’Alexandre Dumas, naquit à Castelmore vers 1610, et fut effectivement
mousquetaire de Louis XIV. Grand baroudeur, il parcourut l’Europe, mais fut tué à
Maastricht en 1673.
Jean-François Champollion. Egyptologue français, né à Figeac, en 1790.
Ayant étudié la pierre de Rosette (196 av. J.-C.), qui célèbre Ptolémée V en égyptien
et en grec, il déchiffra le premier, la langue des anciens Egyptiens.
Léon Gambetta (1838—1882). Avocat et homme politique français, né
à Cahors.
Jean Jaurès. Homme politique et écrivain, né à Castres, en 1859. Il fonda le
parti socialiste français (1901), le journal l’Humanité (1904).
Jean-Auguste Ingres. Peintre français, né à Montauban, en 1780. Ses
portraits (Portrait de Monsieur Bertin), ses nus (La Grande Odalisque, le Bain turc),
ses dessins à la mine de plomb le situent entre le néoclassicisme et le romantisme.

209
Henri de Toulouse-Lautrec (né à Albi, en 1864). Peintre, lithographe et
affichiste français. En 1881, à Paris, il étudia la peinture, puis peignit les cabarets, les
bals, le cirque. L’affiche du Moulin-Rouge est son oeuvre la plus populaire.

FESTIVITÉS

Championnats du monde insolites. Le Gers, siège de «championnats du


monde» dans lesquels les Gascons expriment leur attachement aux traditions
paysannes et leur goût pour la franche rigolade: championnat du monde de vitesse
d’escargot, à Lagardière (le lundi qui suit le deuxième week-end d’août),
championnat du monde des tuteurs de grillons à Lavardens en juin, championnat du
monde des puiseurs de puits à Pavie (dernier dimanche de juin), championnat du
monde du plus gros mangeur de melon à Lectoure (mi-août), championnat du monde
des mangeurs de demoiselles (morceau d’oie) au Houga (mois d’août). Les Hautes-
Pyrénées ne sont pas en reste, avec l’inénarrable championnat du monde du cri du
cochon à Trie-sur-Baïse.
Saint-Chely-d’Aubrac (dép. Aveyron). Le dimanche le plus proche du 25
mai a lieu la fête de la transhumance. Sur la place du village, passent des dizaines de
troupeaux qui vont vers les estives du plateau.
La Salvetat-Peyrales (dép. Aveyron). Fête du battage le deuxième
dimanche d’août.
Sauveterre-de-Rouergue (dép. Aveyron). Fête de la châtaigne et du cidre
doux aux alentours de la Toussaint.
Saint-Bertrand-de-Comminges (dép. Haute-Garonne). La cathédrale et
l’église de Valcabrère servent de cadre prestigieux au Festival du Comminges.
Eauze (dép. Gers). Pendant cinq siècles, capitale régionale romaine, c’est
maintenant l’incontestable centre de l’Armagnac viticole, connu dans la France
entière pour sa Foire nationale des eaux-de-vie, qui a lieu pendant la semaine de
l’Ascension.
Marciac (dép. Gers). Marciac est surtout célèbre pour son festival de Jazz
aujourd’hui mondialement connu.

210
Vic-Fezensac (dép. Gers). Vic est un des hauts lieux de la Gascogne, au
moment des ferias de la Pentecôte. Ruée des aficionados de tout le Sud-Ouest dans
des arènes de 6000 places.
Gourdon (dép. Lot). Gourdon développe un art de vivre qui s’exalte, l’été,
lors des «Rencontres estivales»: musique classique, jazz, théâtre, chants, expositions,
grande fête médiévale.
Albi: Festivals de théâtre (juin) et musique (juillet).
Castres: Festivals de musique et de théâtre et de danse (juillet).
Bonaguil: Festivals de théâtre à Bonaguil ((juillet).
Toulouse: Festival de musique (août).
Lourdes: Festival de musique (avril).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Jean-François Champollion était égyptologue français.
2 Léon Gambetta est connu par ses romans.
3 Eauze est connu dans la France entière pour son festival
de Jazz.
4 Toulouse est la deuxième ville universitaire de France
5 Le championnat du monde des puiseurs de puits a lieu à
Pavie.
6 Toulouse-Lautrec peignit la campagne.
7 Toulouse et son comté furent rattachés à la France en
1585.
8 L’inénarrable championnat du monde du cri du cochon a
lieu à Trie-sur-Baïse.

211
Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse
1. La capitale de la région Midi- 2. Jean-Auguste Ingres était
Pyrénées est a) le savant français
a) Lyon b) l’homme politique
b) Toulouse c) le peintre français
c) Nantes

3. Jean Jaurès fonda 4. Capitaine Fracasse était écrit par


a) l’Humanité a) Françoise Sagan
b) Libération b) Théophile Gautier
c) L’Expresse c) Jean Giraudoux

5. Jeux Floraux c’est 6. La capitale française de l’industrie


a) le parc de Toulouse aéronautique est
b) le festival de théâtre a) Toulouse
c) le concours de poésie b) Lourdes
c) Marseille

Terminez les phrases de façon significative


1. Cahors et Gaillac sont réputés par_________________________________
2. La région est réputée par le fameux fromage_________________________
3. Le Parc national des Pyrénées s’étend sur___________________________
4. Henri de Toulouse-Lautrec ______________________________________
5. Jean-François Champollion était le premier qui a déchiffré_____________
6. Le Gers est le siège de__________________________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quels championnats du monde peut-on voir dans la région Midi-Pyrénées?
2. Pour quoi est surtout célèbre Marciac?

212
3. Comment prépare-t-on le roquefort?
4. Quelles sont les oeuvres les plus connues de Françoise Sagan?
5. Comment s’appelait l’homme qui a donné son nom au héros d’Alexandre
Dumas?
6. Qui étaient les Wisigoths?
Les sujets à développer
1. Caractérisez l'économie régionale.
2. Caractérisez l'industrie de Toulouse.
3. Racontez l’histoire de Toulouse.
4. Parlez des Championnats du monde insolites de la Région.

PICARDIE — NORD-PAS-DE-CALAIS

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Picardie — ancienne province française, qui correspondait au département de
la Somme et au nord des départements d’Oise et de l’Aisne. Enjeu des rivalités
franco-anglaises pendant la guerre de Cent Ans, elle devint définitivement française
en 1482 (2-e traité d’Arras). Elle souffrit des invasions espagnoles aux XVI-e et
XVII-e s. et fut un champ de bataille lors des deux guerres mondiales.
La capitale de la Picardie est Amiens. Les grandes cultures: betterave (1-er
rang national), céréales, pomme de terre, fourrage, haricots, pois, favorisent
l’industrie agroalimentaire. Les jardins maraîchers qui occupent les fonds de vallées
(Somme), s’appellent «hortillonnages». Forte de traditions locales (verrerie de Saint-
Gobain, notamment), la Région a bénéficié de la décentralisation parisienne. Elle
jouit d’une position stratégique dans les échanges européens. Dans les villes qui
s’industrialisent se dressent d’imposantes cathédrales: Amiens, Beauvais.

213
La capitale de la région Nord-Pas-de-Calais est Lille. Pays des mines et des
usines, du textile et de la bière, autrefois prospère. La région possède la puissance
industrielle, fondée sur les charbonnages (6,6 % de houille du total national), créés en
1720, abolis en 1990, la sidérurgie (38 % du total national) et le textile, qui avaient
attiré la main-d’oeuvre étrangère, a été ébranlée vers 1960, mais le textile met la
région dans la première place (82 % de la filature et 43 % de l’industrie cotonnière,
100 % de la filature du lin, 48 % du tissage du jute). L’extraction de la houille a fait
du Nord, au XIX-e siècle, un haut lieu de l’industrie française. Mais après l’arrêt de
l’activité charbonnière, il doit diversifier ses productions (implantation de l’industrie
automobile). Près de la frontière belge, la conurbation Lille-Roubaix-Tourcoing
compte environ 1 million d’habitants. Un métro de conception nouvelle, le VAL
(véhicule automatique léger), des industries de substitution (verrerie), des universités
vivantes sont les atouts pour réaliser le rêve d’un «Grand Lille», carrefour
transfrontalier et européen.
La Région dispose aussi d’une agriculture riche et intensive d’une importante
filière agroalimentaire (blé, pommes de terre, bovins, orge, betteraves, porcins), et
occupe encore le 4-e rang industriel grâce à une politique de reconversion et aux
aides de l’UE. La région possède d’importants ports: Dunkerque (3-e port de
commerce), Calais (1-er port de voyageurs), Boulogne (1-er port de pêche).

ABECEDAIRE

Bière. La boisson № 1 dans le Nord, sous la double influence anglaise et


belge. Dans de nombreux villages et villes du Nord, on brasse, comme avant, pour le
plaisir de tous. Et la bière accompagne bien la cuisine régionale, autour et dans les
plats.
Cyclisme. Entre Artois et Flandres, les routes du Nord sont faites pour les
cyclistes endurcis et un peu acrobates. La grande course annuelle, c’est Paris-
Roubaix, et sa réputation d’«enfer du Nord», avec ses fameux pavés qui ne
consacrent que de véritables champions.

214
Dentelle. La dentelle a été inventée par les Anglais au XVIII-e siècle. Elle
arrive en France en 1816, à Saint-Pierre-les-Calais et va alors connaître un essor
considérable. Au milieu du XIX siècle, un tiers de la production régionale est exporté
à l’étranger. Calais devient alors la capitale française puis mondiale de la dentelle
grâce à sa proximité avec Paris (déjà capitale de la mode) et l’excellente réputation de
ses produits. Elle a su garder son rang jusqu’à aujourd’hui.
Faïence. Le nord de la France et le Pas-de-Calais en particulier, possède une
forte tradition faïencière dont le fleuron est la ville de Desvres dont les manufactures
sont célèbres dans le monde entier depuis la fin du XIX-e siècle.
Frites. La baraque à frites est plus qu’un symbole, c’est un bastion de la
région, un carrefour où les habitants se rassemblent. Vite fait le midi, avec une
saucisse ou une andouillette, un peu plus longtemps le soir, avec une bière, ce rendez-
vous populaire est toujours en tête, repoussant encore victorieusement fast foods,
crêperies et pizzerias.
Hortillonnages. Du latin hortus qui signifie jardin. Cette curiosité unique est
picarde, plus précisément amiénoise. Un réseau de 55 km de canaux parcourt ces
jardins sur l’eau dont la qualité des produits cultivés a fait la réputation. Glissant sur
leurs barques, les «hortillons», jardiniers-maraîchers, transportent leurs récoltes
jusqu’à Amiens, pour aller les vendre sur les marchés. Ces 340 ha de jardins se
visitent et constituent une des grandes attractions touristiques de la région.
Tunnel (Euro). C’est la grande affaire de la fin de siècle autour de Calais.
Eurotunnel, construit par deux sociétés, l’une française, France Manche, l’autre
anglaise, Channel Tunnel, compte 50 km de tunnel, dont 37 sous la mer, sur trois
galeries. La liaison met Londres à trois heures de Paris, et la traversée du tunnel
proprement dit dure une vingtaine de minutes.

ENFANTS DU PAYS

Philippe Noiret. Acteur français, né à Lille, en 1930. Tournait dans les films
les Copains, le Vieux Fusil, les Ripoux, Cinéma Paradiso, L’horloger de Saint-Paul
et d’autres.

215
Pierre Richard. Inspiré en Grand blond avec une chaussure noire, l’acteur
valenciennois s’est spécialisé dans les rôles de gaffeur maladroit au comique
involontaire. Popularité au zénith pour ses deux films avec Veber et Depardieu, La
chèvre et Les compères.
Michel Butor. Un des apôtres du Nouveau roman, né à Mons-en-Baroeul en
1926, connu pour Le passage de Milan, L’emploi du temps et La modification, et ses
investigations dans le domaine de la construction littéraire.
Alexandre Dumas, écrivain français (Dumas père), est né à Villers-Cotterêts,
en 1802. Il était fils du général Alexandre Davy de la Pailleterie. Ses nombreux
romans historiques connurent le succès: les Trois Mousquetaires, complétés par Vingt
Ans après et le Vicomte de Bragelonne, le Comte de Monte-Cristo, la Reine Margot.
Jean de la Fontaine, né à Château-Thierry, en 1621, poète français connu
surtout par ses Fables (12 livres parus de 1668 à 1694), inspirées d’Esope et de
Phèdre, qui déploient des trésors d’imagination et montrent une sublime maîtrise de
la langue et du vers.
Pierre Mac Orlan (1882—1970). Né à Péronne, ce romancier (son vrai nom
est Pierre Dumarchey), a dépeint de façon unique l’atmosphère des ports, la vie sur
les quais, et les rêves exotiques des bars de marins. Il a écrit Quai des brumes, la
Bandera et d’autres.
Jean Racine. Poète dramatique français, né à La Ferté-Milon, en 1639. Ses
chefs-d’oeuvres: Andromaque, qui fut un triomphe, les Plaideurs, son unique
comédie, Britannicus, Bérénice, Bajazet, Mithridate, Iphigénie, Phèdre. Malgré son
succès, Racine renonça au théâtre pour devenir historiographe du roi.
Charles Sainte-Beuve. Est né à Boulogne-sur-Mer; en 1804, écrivain
français: Vie, poésies et pensées de Joseph Delorme, Volupté, Port-Royal, Causeries
du lundi, Nouveaux Lundis.
François Babeuf, révolutionnaire français. Né à Saint-Quentin, en 1760.
Chef de la «conjuration des Egaux», contre le Directoire, il fut dénoncé et exécuté.

216
Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet. Ce grand
mathématicien, est né à Ribemont, près de Saint-Quentin, en 1743, et nommé
membre de l’Académie des sciences. Il était aussi économiste, philosophe et homme
politique français. Député à la Convention (1792), il présenta un projet d’instruction
publique.
Charles de Gaulle (1890—1970). Est né à Lille. Général et homme politique
français. Ayant dirigé la résistance française contre l’accupant allemand il forma à
Alger, en 1944, le Gouvernement provisoire de la République française et assuma le
pouvoir après son entrée à Paris, le 25 août 1944. Il démissionna de la présidence du
gouvernement provisoire en 1946 et fonda en 1947 le Rassemblement du peuple
français (RPF). Le Parlement l’élut président en décembre 1958. Il mit fin à la guerre
d’Algérie en 1962. Réélu en 1965, il dut faire face à la crise de mai 1968 et
démissionna en 1969 après l’échec d’un référendum sur la réforme du Sénat.
Ecrivain, il est l’auteur d’ouvrages militaires.
Philippe Pétain (Est né à Cauchy-à-la-Tour, en 1856). Maréchal de France et
homme politique français. Vainqueur à Verdun (1915—1916), il fut commandant en
chef; maréchal, il combattit au Maroc (1925). Ministre de la Guerre, il fut vice-
président du Conseil, puis président; il conclut l’armistice avec les Allemands. Chef
de l’Etat, résidant à Vichy, il instaura un régime autoritaire, qui collabora avec
l’occupant allemand.
Maximilien de Robespierre. Il naquit à Arras en 1758. Devenu avocat, il fut
élu au tiers état en Artois et continua son action de démocrate au sein de l’Assemblée
constituante. Inspirateur du Comité de salut public (juillet 1793), il instaura la
Terreur, créa le culte de l’Etre suprême. Le 27 juillet 1794, il fut renversé par une
coalition de Montagnards et de modérés de la Plaine, et guillotiné.
Maurice Thorez (Né à Noyelles-Godault), homme politique français.
Secrétaire général du parti communiste, il fut l’un des promoteurs du Front populaire.
Camille Desmoulins (Né à Guise, en 1760), journaliste et homme politique
français. Le 12 juillet 1789, au Palais-Royal, il prêcha l’insurrection qui aboutit à la

217
prise de la Bastille. Conventionnel, il lutta contre les Girondins. Voulant, comme
Danton, abolir la Terreur, il fut guillotiné (1794).
Général Leclerc (1902—1947). Est né à Belloy. Maréchal de France à titre
posthume. Rallié à de Gaulle, il se distingua au Tchad, en Libye et en Tunisie
(1940—1943). Chef de la 2-e division blindée, il débarqua en Normandie (1944),
libéra Paris et Strasbourg. Commandant en chef en Indochine (1945) puis inspecteur
des forces françaises en Afrique, il périt dans un accident d’avion.
Camille Claudel (soeur de Paul Claudel, écrivain et diplomate). Née à Aisne,
en 1864, sculpteur français; l’élève et la compagne de Rodin.
Jean-Baptiste Corot. Bien qu’originaire de Paris, ce peintre du XIX s. a sa
place dans les enfants du pays, pour les nombreux tableaux qu’il a consacré aux
régions de l’Aisne, de la vallée de la Marne. Il est né en 1796, il devient un
paysagiste accompli après un séjour italien et retourne en France pour composer ses
plus belles oeuvres, comme sa Cathédrale de Chartes. Il meurt à Paris en 1875, en
laissant un catalogue d’environs 2500 oeuvres.
Henri Matisse (Né à Le Cateau-Cambrésis, en 1869), peintre français. Il
anima le fauvisme, puis remit, «de l’ordre dans la sensation colorée» et simplifia la
forme. Le Cateau et Nice ont un musée Matisse.
Antoine Watteau. Est né à Valenciennes, en 1684. Peintre français. Il a
surtout peint des fêtes galantes sur fond de mélancolie: L’Embarquement pour l’île de
Cythère, Gilles, l’Enseigne de Gersaint.
Jean Calvin, est né à Noyon en 1509. Réformateur religieux et écrivain
français. Initié au luthéranisme alors qu’il étudiait le droit à Orléans, il adhéra à la
Réforme, puis s’installa à Bâle. Arrivé à Genève, il institua dans cette ville, un
gouvernement théocratique dont il fut le chef sévère. Sur le modèle genevois se
fondèrent de nombreuses Eglises réformées, notamment celle de France.
François Vidocq (Né à Arras, en 1775). Aventurier français. Bagnard évadé,
il devint espion de la police, puis chef de la Sûreté. Ses Mémoires parus sous son
nom (1828—1829) inspirèrent Balzac.

218
FESTIVITÉS

Carnavals. Ceux qui suivent la tradition se déroulent pendant les jours


précédant le carême, soit le lundi et le mardi gras, et font souvent intervenir des
géants. Ils correspondent, dans les ports, au grand départ pour la pêche lointaine.
Combats de coqs. Le Nord est, pour des raisons de tradition, la seule région
où les combats de coqs sont encore tolérés. L’élevage est pratiqué par les
«coqueleux» dans l’Avesnois et la Flandre.
Ducasse. C’est la fête au village, manifestation traditionnelle qui réunit petits
et grands, riches et pauvres, dans une fraternité qui n’existe que dans cette région
chaleureuse.
Fêtes. Très nombreuses dans ce Nord de la France, elles associent le plus
souvent la population dans une grande manifestation de la tradition. Elles s’appellent
kermesse (fête de village), ducasse, initialement religieuse, le jour de fête du saint
patron de l’église (c’est la «dédicace»), braderie et foire. A Lille, la grande braderie
fait battre un peu plus fort le coeur de la ville.
Jeux traditionnels. On pratique de nombreux jeux dits «traditionnels» dans la
région. La paume, qui se pratique sur un sol enterre battue ou en asphalte, se joue en
équipe de cinq joueurs. Les points se comptent comme au tennis. La crosse,
essentiellement pratiquée dans l’Avesnois, consiste à toucher, avec une soule, une
planche de bois de 2 m sur 18 cm située à 10 m de distance. La boule flamande (ou
bourle) est une roue de 30 cm de diamètre, de 12 cm d’épaisseur pour un poids
variant de 6 à 9 kg. Essentiellement pratiqué en Flandres, il consiste à faire rouler la
boule le plus près possible du but, une rondelle de cuivre appelée étaque.
Kiosque. Fréquents dans les jardins et les espaces verts, ils rappellent les
traditions de fête du nord de la France. On distingue les kiosques à musique, où les
spectateurs sont groupés autour de l’orchestre, des kiosques à danser, où les danseurs
évoluent autour du pilier central, sous l’orchestre surélevé, protégé par un petit toit
pointu.
Festivals de musique: Valenciennes (mars), Lille (juin, octobre / novembre).

219
Festival de théâtre: Valenciennes (mars), Arras (Juin), Lille-Tourcoing (Juin).
Festival de danse: Valenciennes (mars), Lille (octobre / novembre).
Festivals de folklore: Lille (octobre / novembre).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Picardie devint définitivement française en 1482.
2 La Région dispose d’une agriculture riche et intensive.
3 La dentelle a été inventée par les habitants de la Picardie.
4 Calais est devenu la capitale française puis mondiale de la
dentelle.
5 Picardie était l’enjeu des rivalités franco-prussiennes.
6 La grande course annuelle c’est Paris-Roubaix.
7 Michel Butor est connu par ses investigations dans le
domaine de la construction littéraire.
8 Condorcet était un grand écrivain français.
9 Pierre Mac Orlan a dépeint l’atmosphère des ports, la vie
des marins.
10 Philippe Pétain conclut l’armistice avec les Allemands.
11 Maurice Thorez était secrétaire général du parti socialiste.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale de la Picardie est 2. Les «hortillonnages» ce sont
a) Lille a) les jardins maraîchers
b) Arras b) les jeux traditionnels
c) Amiens c) les carnavals

220
3. La boisson № 1 dans le Nord est 4. Jean de la Fontaine est connu surtout
a) le cidre par
b) la bière a) ses nouvelles
c) le vin b) ses romans
c) ses fables

5. Charles Sainte-Beuve était 6. Charles de Gaulle est né à


a) le révolutionnaire français a) Lille
b) l’écrivain français b) Paris
c) l’homme politique c) Valenciennes

Terminez les phrases de façon significative


1. La capitale de la région Nord-Pas-de-Calais est_____________________
2. La conurbation Lille-Roubaix-Tourcoing est située__________________
3. Le nord de la France et le Pas-de-Calais en particulier, possède une forte
tradition faïencière dont le fleuron est_____________________________
4. La baraque à frites c’est________________________________________
5. Pierre Richard s’est spécialisé dans les rôles de______________________
6. Alexandre Dumas (Dumas père), est né à __________________________
7. François Babeuf, révolutionnaire français était chef de _______________
8. Inspirateur du Comité de salut public (juillet 1793), Maximilien de
Robespierre instaura___________________________________________
9. Camille Claudel était__________________________________________
10. Corot a consacré de nombreux tableaux____________________________
11. Henri Matisse anima___________________________________________
12. Antoine Watteau a surtout peint__________________________________
13. Jean Calvin était______________________________________________

221
Répondez aux questions suivantes
1. Quelles cultures favorisent l’industrie agroalimentaire de la Picardie?
2. Quels sont les industries les plus importantes de la Région?
3. Par qui a été construit Tunnel (Euro)?
4. Dans quels films tournait Philippe Noiret?
5. Contre qui lutta Camille Desmoulins?

Les sujets à développer


1. Parlez de l’industrie de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais.
2. Décrivez la curiosité picarde «Hortillonnages».
3. Parlez de l’oeuvre d’Alexandre Dumas.
4. Parlez des chefs-d’oeuvres de Jean Racine.
5. Parlez de la vie et de la carrière politique de Charles de Gaulle.
6. Parlez du général Leclerc.
7. Parlez des Festivités de la Région.

NORMANDIE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Ancienne province de France. Peuplée de Ligures, d’Ibères, de Celtes et de


Belges, la région normande fut conquise par les Romains (56 av. J.-C.). Prise par
Clovis, englobée plus tard dans la Neustrie, elle fut un foyer du monachisme
bénédictin. Envahie par les Normands dès le début du IX s. elle leur fut cédée en 933.
Fief anglais après la conquête de l’Angleterre, en 1066, par Guillaume le Conquérant,
la Normandie, prise aux Plantagenêts par Philippe Auguste, fut très éprouvée par la

222
guerre de Cent Ans. En 1468, Louis XI la rattacha au domaine royal. La Normandie
fut théâtre du débarquement des forces alliées (1944).
La Normandie est constituée de deux régions: Basse-Normandie avec la
capitale Caen, et Haute-Normandie avec la capitale Rouen. La Basse-Normandie
possède des vallées pittoresques avec leur aspect de bocage. Caen, capitale régionale
riche en églises, détruite à 75 % durant la dernière guerre, aujourd’hui reconstruite à
neuf, développe ses activités tertiaires, commerciales, universitaires et de recherche.
Dominée par l’élevage bovin et assurant plus de 10 % de la pêche et de l’aquaculture
du pays, la Basse-Normandie a une industrie agroalimentaire puissante (ainsi que la
Haute-Normandie).
La Haute-Normandie c’est une immense plaine crayeuse, mais aux paysages
variés, favorables à la grande culture (surtout le lin), à l’élevage des races de chevaux
et de bovins les plus réputées en France. C’est le pays des fromages et aussi des
pommes à cidre. Les industries de la Haute-Normandie qui avaient assuré la
croissance dans les années 60 ont été restructurées. Le Havre et Rouen, 2-e et 5-e
ports français, desservent le puissant arrière-pays parisien. Ils possèdent des
industries traditionnelles, textiles, alimentaires, des constructions électriques et
mécaniques (automobile), et, surtout, un grand complexe pétroléochimique.
Rouen, capitale historique de la Normandie, connut jusqu’au XVIe siècle une
grande prospérité (port, fabrication de draps). Après une longue crise, son port
connaît aujourd’hui un nouvel essor, favorisant le développement du commerce et de
nombreuses industries.

ABECEDAIRE
Cheval. La Manche est le premier département français pour l’élevage et la
production, l’Orne possède le Haras du Pin qui se targue de voir naître plus des deux
tiers des pur-sang français. La Normandie est aussi la première pour la pratique
sportive.
Cidre, calvados, pommeau. Patrimoine de la Normandie, le cidre se déguste,
en toute saison. La récolte des pommes s’effectue dès l’automne. En janvier, on

223
effectue la mise en bouteilles champenoises. On obtient le «mousseux» ou cidre
bouché et la «béchon» ou boisson. Lorsqu’il est «rassis», on peut le distiller en eau-
de-vie de cidre appelée «Calvados». On boit aussi le pommeau, apéritif normand
composé de moût de cidre et de calvados, et qui se consomme frais.
Dentelle. La Normandie, et particulièrement la Basse-Normandie, s’est
toujours distinguée par ses dentelles. Il y a les musées de la dentelle à Alençon, au
Point d’ Alençon, à Baron-Gérard, à Caen, au Vieux-Courseulles; les maisons de la
dentellière à Villedieu-les-Poëles, à Argentan.
Saint-Jacques. Pas seulement le symbole des pèlerins de Compostelle. C’est
encore l’orgueil de la ville de Dieppe. Le homard, animal préféré d’Erik Satie
(compositeur français) est breton, mais la Saint-Jacques est dieppoise, accompagnée
de crème, en bonne normande qu’elle est.

ENFANTS DU PAYS

Bourvil (1917—1970). Natif du Pays de Caux, André Raimbourg prit son


pseudonyme en référence au village de son enfance. Acteur de cinéma et chanteur
français: la Traversée de Paris, le Corniaud, la Grande Vadrouille.
Jean Marais (1913—1998). Acteur français, né à Cherbourg. Marais fut un
formidable héros de cape et d’épée et un Fantômas, tout à fait présentable: l’Eternel
Retour, la Belle et la Bête, le Bossu, Fantômas et d’autres.
Pierre Corneille (1606—1684). Poète dramatique français, né à Rouen. Il
créa les comédies (Mélite, l’Illusion comique), les tragédies: Médée, le Cid, Horace,
Cinna, Polyeucte, Nicomède, Oedipe, Attila, et d’autres.
Gustave Flaubert (1821—1880). Ecrivain français, né à Rouen. Oscillant
sans cesse entre le romantisme et le réalisme, il unit le vrai et le beau par la perfection
formelle du stile. Ses romans: Madame Bovary, Salammbô, l’Education sentimentale;
drame philosophique la Tentation de saint Antoine et d’autres oeuvres.
Guy de Maupassant (1850—1893). Né au château de Miromesnil, près de
Dieppe, il est l’auteur de Bel-Ami, de Boule-de-Suif et de nombreux autres contes
dessinant le pays de Caux.

224
Marcel Proust (1871—1922). Si Marcel Proust n’est pas normand de
naissance, il l’est de coeur. En effet, l’écrivain d’A la recherche du temps perdu a
séjourné dans le grand hôtel de Cabourg (Calvados) toutes les saisons de 1907 à
1914.
Jeanne d’Arc. Sa chevauchée lui donne droit de cité en de nombreuses
régions. Saisie à Compiègne, elle s’éteint le 30 mai 1431 sur la place du Vieux-
Marché, à Rouen.
Charlotte Corday (1768—1793). Née à Saint-Saturnin-des-Ligneries, près
de Sées, la jeune Française poignarda Marat dans son bain. Adepte de la Révolution,
elle lui reprochait l’élimination des Girondins. Elle fut guillotinée.
Georges Braque. Né à Paris (en 1882), il étudia les beaux-arts au Havre, et
vécut à Varengeville, où il repose au cimetière marin. Auteur de nombreuses natures
mortes, il fut un promoteur du cubisme et aussi de Dufy et de Picasso.
Jean-François Millet (1814—1875). Né à Gréville-Hague, ce peintre
impressionniste fut influencé par Van Gogh, Millet est l’auteur de scènes de la vie
rurale: le Semeur, les Glaneuses, l’Angélus.
Nicolas Poussin (1594—1665). Né à Villers, près des Andelys, peintre
français. Son oeuvre est conforme à toutes les règles de l’art classique: les Bergers
d’Arcadie, les Funérailles de Phocion, les quatre Saisons.
Christian Dior. Né à Granville, en 1905 (mort en 1957), couturier français.
En 1947, il lança, à Paris, le new look.

FESTIVITÉS
Bercagnes. Maintenues à l’état marécageux au Moyen Age pour rendre
difficile l’attaque du château, les Bercagnes servent aujourd’hui de champ de foire,
avec notamment la foire aux Oignons à la Saint-Michel ou encore le concours de
bête grasses au printemps. Les aires de pique-nique offrent une vue magnifique sur le
château.

225
Pont-d’Ouilly. La jolie chapelle Saint-Roch, de la fin du XVI-e siècle,
célèbre le Pardon de Saint-Roch, chaque année, le dimanche qui suit le 15 août, avec
procession et bénédiction des moissons.
Le village Camembert. On y célèbre la géniale Marie Harel, l’inventeur du
camembert au XVIII-e siècle et on y déguste les meilleurs «fermiers».
Festival de musique: Le Mont-Saint-Michel (juillet).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La Normandie, et particulièrement la Haute-Normandie,
s’est toujours distinguée par ses dentelles.
2 Charlotte Corday poignarda Robespierre.
3 Georges Braque fut un promoteur du cubisme.
4 En 1468, Louis XI rattacha la Normandie au domaine
royal.
5 Jean-François Millet fut influencé par Van Gogh et Millet.
6 La Manche est le premier département français pour
l’élevage des chevaux.
7 La région normande fut conquise par les Romains (56 av.
J.-C.).
8 L’oeuvre de Nicolas Poussin était conforme à toutes les
règles de l’art classique.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale de la Haute-Normandie est 2. La capitale de la Basse-Normandie est
a) Caen a) Rouen
b) Lille b) Caen
c) Rouen c) Cherbourg

226
3. Le pommeau est 4. On appelle Saint-Jacques
a) la foire a) le homard
b) la dentelle b) le vin
c) l’apéritif normand c) le calvados

5. Marie Harel était 6. Le célèbre Pardon de Saint-Roch a lieu


a) l’écrivain français a) aux Bercagnes
b) l’inventeur du camembert b) au village Camembert
c) la comédienne c) au Pont-d’Ouilly

Terminez les phrases de façon significative


1. Il y a les musées de la dentelle à_________________________________
2. Jean Marais fut un formidable héros de____________________________
3. Les romans de Gustave Flaubert sont______________________________
4. Guy de Maupassant est l’auteur de _______________________________
5. Jean-François Millet était ______________________________________
6. Christian Dior, couturier français, lança à Paris______________________

Répondez aux questions suivantes


1. Comment produit-on le calvados?
2. Indiquez la différence entre le cidre, le calvados et le pommeau.
3. Quel est le pseudonyme d’André Raimbourg?
4. Quelle est l’oeuvre la plus connue de Marcel Proust?

Les sujets à développer


1. L’histoire de la Normandie.
2. Rouen, capitale historique de la Normandie.
3. L’économie de la Basse-Normandie.
4. L’économie de la Haute-Normandie.

227
5. Parlez des écrivains qui habitaient la région de la Normandie.
6. Parlez de l’oeuvre de Pierre Corneille.з
7. Parlez de l’exploit de Jeanne d’Arc.

PAYS DE LA LOIRE

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Région française constituée par les terres qu’arrosent la Loire et ses affluents.
La région a un climat océanique doux favorable au bocage et à l’herbe. A partir de
1960, l’agriculture s’est modernisée. Les industries traditionnelles (liées aux ports) se
sont restructurées. La décentralisation et l’essor du tourisme ont profité à la Région,
devenue l’une des plus prospères de France dans les années 1990.
La Vendée, qui forme le Bas Poitou, fait encore partie du Massif Armoricain
sans appartenir à la Bretagne. Elle est constituée par des hauteurs granitiques
couvertes de landes, la Gâtine, prolongement du Massif Armoricain, où se retrancha,
aux premiers temps de la République, la farouche résistance des Chouans. De part et
d’autre, des plateaux forment le Bocage vendéen, aux prairies coupées de haies, où
l’élevage et la culture se développent de plus en plus. Le Marais poitevin est un
ancien golfe asséché où les prés salés et les cultures maraîchères voisinent avec les
marais salants et les parcs à huîtres. Il y a une plage magnifique et très fréquentée: les
Sables-d’Olonne.
La capitale régionale est Nantes qui est située dans l’estuaire de la Loire.
Cette situation lui donne l’importance historique de cité marchande. Capitale
traditionnelle de l’industrie agro-alimentaire, ville-charnière entre la Bretagne et les
Pays de la Loire, Nantes s’affiche aujourd’hui comme une métropole régionale
ouverte sur l’avenir.

228
ABECEDAIRE

Ardoise. Ardoise noble qui couvre toutes les toitures qui se respectent vient
d’Anjou.
Beurre. La région possède les plus belles laiteries de France, et Nantes est la
patrie du petit-beurre, mais aussi du beurre blanc, une sauce fine et veloutée qui
épouse le poisson.
Chouan. Jean Cottereau (Jean Chouan), qui fut l’instigateur des révoltes dans
le Maine, prit ce surnom pour désigner ses partisans.
Tapisserie. Angers est une place importante pour cet art délicat, avec de très
riches collections privées, et le musée Jean Lurçat.
Vendée (guerres de Vendée). Insurrection contre-révolutionnaire de l’ouest
de la France (dép. de la Vendée et voisins) en 1793. L’«armée catholique et royale»
compta 40000 membres, dirigés par des nobles et des roturiers. Ils prirent plusieurs
villes; échouèrent devant Nantes et furent défaits à Cholet (oct. 1793) par Kléber. En
1796, Hoche les vainquit.

ENFANTS DU PAYS

Hervé Bazin. L’auteur de Vipère au poing a situé plusieurs de ses oeuvres


dans son Anjou natal.
Aristide Briand (1862—1932). Homme politique français, 18 fois ministre
des Affaires étrangères, 11 fois président du Conseil. Prix Nobel de la paix 1926.
Joachim du Bellay (Né à Liré en 1522). Poète, auteur du manifeste de la
Pléiade («Défense et illustration de la langue française»).
François Rabelais. Le créateur de Gargantua est né en Touraine en 1494,
d’un père avocat, mais il devint moine franciscain, puis bénédictin.
Jules Verne. L’écrivain de science-fiction du XIX siècle est né à Nantes en
1828. Visionnaire du progrès scientifique, il a su prévoir, entre autres, le sous-marin,
le magnétophone et l’expédition sur la Lune.

229
Georges Clémenceau (1841—1929). Homme politique, président du Conseil
de 1906 à 1909, adversaire de Gambetta et de Jules Ferry.
Malesherbes (1638—1715). Il naquit à Paris, il néanmoins était seigneur de
Malesherbes, propriétaire du très beau château du bourg. Devint ministre de Louis
XVI, directeur de la censure. Il encourageait et protégeait les Encyclopédistes.
Coco Chanel. Naquit à Saumur en 1883. Couturière française. Elle fonda en
1914 une maison de couture.

FESTIVITÉS
Chapelle-des Marais. En août, fête de la Tourbe; fête des métais en juillet.
Vallet. On fête la Saint-Louis le dernier week-end d’août. La Foire aux vins a
lieu le troisième week-end de mars.
L’église de Batz-sur-Mer abrite tous les étés de remarquables concerts et le
deuxième dimanche d’août le grand pardon de Saint-Guénolé.
Préfecture du Maine-et-Loire — un Centre National de Danse
contemporaine, un Festival de théâtre qui réveille les châteaux de tout le département.
Malicorne-sur-Sarthe. Une fête de la poterie a lieu le troisième dimanche de
septembre.
Montmirail. Spectacles son et lumière dans les salles souterraines du château.
Le Puy du Fou. La réussite du Spectacle son et lumière a fait connaître cette
communauté de communes.
Festivals de musique: Sablé-sur-Sarthe (baroque, août)
Festival de théâtre: Angers (Juin), Nantes (juin), St-Herblain (juin ), Nuits
de la Mauenne (Juillet), Noirmoutier (Août), Sablé-sur-Sarthe (août)

230
ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Georges Clémenceau était l’homme politique, président
du Conseil de 1906 à 1909.
2 Hervé Bazin est l’auteur de Vipère au poing.
3 Aristide Briand a reçu le Prix Nobel de chimie.
4 On utilise l’ardoise pour couvrir les chemins.
5 Coco Chanel fonda en 1900 une maison de couture.
6 Malesherbes devint ministre de Louis XVI, directeur de la
censure.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. La capitale régionale des Pays de 2. Nantes est située dans l’estuaire de
la Loire est a) la Loire
a) Angers b) la Garonne
b) Saumur c) du Rhin
c) Nantes

3. Une fête de la poterie a lieu le 4. Coco Chanel était


troisième dimanche de septembre à a) une célèbre couturière française
a) Nantes b) l’écrivain de science-fiction
b) Malicorne-sur-Sarthe c) la propriétaire du très beau château
c) Noirmoutier

5. François Rabelais était le créateur de 6. Jules Verne est né à


a) Vipère au poing a) Nantes
b) Gargantua b) Saumur
c) le Hussard sur le toit c) Paris

231
Terminez les phrases de façon significative
1. L’agriculture s’est modernisée à partir de__________________________
2. La Vendée forme_____________________________________________
3. Une fête de la poterie a lieu_____________________________________
4. On peut admirer les Spectacles son et lumière dans les salles souterraines
du château__________________________________________________
5. Jean Cottereau (Jean Chouan) fut l’instigateur des___________________

Répondez aux questions suivantes


1. A quoi est favorable le climat océanique de la Région?
2. Quelles sont les industries traditionnelles de la Région?
3. Comment s’appelle l’insurrection contre-révolutionnaire de l’ouest de la
France?
4. Quel est le centre de la tapisserie?
5. Qui vainquit l’«armée catholique et royale»?

Les sujets à développer


1. Décrivez le relief de la Vendée.
2. Décrivez les Festivités de la Région.

PROVENCE — ALPES / CÔTE D’AZUR

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES

Provence — ancienne province du Sud-Est de la France qui correspond à la


Région Provence — Alpes / CÔte d’Azur. Au VI-e s. avant J.-C. Les Phocéens
fondèrent Massalia (Marseille). Après une longue paix prospère, Marseille se heurta

232
aux populations celte et ligure et fit appel à Rome, qui conquit le pays jusqu’au
Rhône (125 — 121 av. J.-C.). Fondée en 122, Aix fut la capitale de cette Provincia,
devenue en 27 av. J.-C. La Narbonnaise, où une brillante civilisation gallo-romaine
s’épanouit. Conquis par les Wisigoths, les Burgondes et les Francs, le pays fut donné
à Lothaire au traité de Verdun (843) et devint un royaume. En 1112, la Provence
passa aux comtes de Barcelone; enrichies par le commerce avec l’Orient, ses villes
s’émancipèrent et toute la Provence développa un art roman brillant. Après la mort de
René le Bon, duc d’Anjou (1480), le roi poète dont la cour s’était installée à Aix-en-
Provence, le comté échut au roi de France (1482).
Economie. Les plaines et les vallées concentrent une polyculture intensive
(fruits, légumes, fleurs). De nombreux vignobles sont réputés. La Région a bénéficié
de l’industrialisation de l’étang de Berre (raffinage), de la création du grand pôle
industriel de Fos-sur-Mer et les activités de pointe dans la région niçoise, mais les
activités tertiaires dominent; les littoraux attirent chaque année 6 millions de
vacanciers.
La Région a deux métropoles: Marseille (1-er port français et de la
Méditerranée) et Nice (l’une des villes françaises les plus dynamiques). Dominée par
Notre-Dame-de-la-Garde, Marseille est le 1-er port de France. Il s’est développé du
Vieux-Port et de la grouillante Canebière. Autour de l’étang de Berre se sont établies
d’importantes raffineries de pétrole et des industries pétro-chimiques. Au fond du
golfe de Fos, s’édifie un vaste complexe industriel. Nice est un grand centre de
tourisme et de festivités (dont le célèbre carnaval). Près de Nice, entre Valbonne et
Antibes (l’Antipolis grecque), s’est édifiée la première technopole française, Sophia
Antipolis, qui rassemble, outre d’importants centres de recherche, le siège ou les
antennes de nombreuses firmes françaises et étrangères.

ABECEDAIRE

Campanile. Ces petites cages à cloches sont au nombre de 250 dans la région.
La bouillabaisse. Grande spécialité marseillaise. Les poissons qui entrent en
jeu: rascasse, galinette, fielasse (le congre méditerranéen), grondin, saint-pierre, vive

233
et parfois baudroie, murène, chapon. Cette soupe de poissons, aromatisée avec des
oignons, fenouil, thym, poireaux, tomates, et agrémentée facultativement de pommes
de terre, se consomme accompagnée de rouille ou d’aïoli. Dans la mer, on trouve
aussi les favouilles, ces délicieux petits crabes qu’on peut mettre dans la soupe, et les
supions, petits calamars.
La Camargue, pittoresque plaine marécageuse est une réserve zoologique
de 18000 ha, qui a été aménagée pour les oiseaux migrateurs (canards, hérons,
flamants roses).
La Côte d’Azur, grâce à son climat ensoleillé et à ses paysages hauts en
couleur, est la région de France la plus attirante. Envahie par les touristes et les
campeurs, elle conserve un charme très particulier. Le long de la Riviera, Cannes et
ses festivals, Grasse, cité des parfums et des fleurs, Nice, grande ville qui conserve
vivante la tradition du carnaval, Monte-Carlo, Menton: autant de stations aux noms
prestigieux.
Lavande. Au XVI-e siècle on l’utilisait déjà comme baume et vermifuge. On
distingue la lavande vraie qui pousse naturellement, entre 600 et 1500 m d’altitude,
très aromatique, la grande lavande, ou aspic, qui pousse entre 600 et 800 mètres, et
qu’on utilise dans les peintures et vernis, et le lavandin, croisement des deux
précédentes mais qui ne peut être obtenu que par boutures. On utilise l’essence de
lavande en parfumerie et phytothérapie, et celle de lavandin dans les savons et
produits domestiques.
Les Maures et l’Esterel. Ancien repaire des Sarrasins, les Maures sont
couverts de pins, de châtaigniers et de chênes-lièges. Les porphyres rouges donnent à
la côte de l’Esterel un aspect déchiqueté d’une grande beauté.
Mistral et tramontane. Quand le vent souffle de l’ouest vers la mer, c’est la
tramontane («à travers la montagne»), quand il suit la vallée du Rhône, c’est le
mistral («le maître»).
Olivier. Symbole de paix (le rameau d’olivier), connu dès l’Antiquité,
développé par les Grecs; on comptait une dizaine d’huileries au début de notre ère.

234
Parcs nationaux et régionaux. La région recense la moitié des 6 parcs
nationaux de France (Mercantour, Ecrins, Port-Cros), et trois parcs régionaux:
Camargue, Luberon, Queyras. Le total des sites protégés atteint ainsi 420000
hectares.
Pastis. Cette boisson régionale a fait beaucoup pour l’imagerie provençale. A
base d’anis, ce breuvage alcoolisé se boit étendu d’eau. On peut le boire nature, à la
grenadine («tomate»), à la menthe («perroquet»), ou à l’orgeat («mauresque», surtout
en Corse). Selon les lieux et les époques, les principales marques ont plus ou moins la
cote: Pastis 51, Ricard, Berger, Casanis.
Peintres. La région en a accueilli quelques-uns de célèbres, qui se sont laissés
séduire par les lumières et les paysages: Cézanne, qui y naquit et resta imprégné à
vie, Picasso, Matisse, Van Gogh et Chagall, parmi les plus connus. La région de
Saint-Rémy et des Baux-de-Provence, d’une part, Nice et son arrière-pays (Vence,
Vallauris, Saint-Paul) d’autre part, sont les deux foyers principaux de cette explosion
picturale de la fin du XIX-e siècle à nos jours. Saint-Tropez a connu également un
très appréciable engouement, avec Signac, Bonnard et encore Matisse.
Pétanque. En Provence, on joue à la pétanque. Le joueur est à l’arrêt, quand
il «pointe» près du «bouchon» (cochonnet), ou quand il «tire», réussissant, pour les
meilleurs, des «plein fer» et même des «carreaux», quand sa propre boule reste sur
place après avoir éjecté l’autre. Comme au temps de Pagnol, ce jeu est entouré de la
plus grande ferveur.
Riviera. C’est le nom porté par la Côte d’Azur entre Nice et la frontière
italienne. Elle se prolonge au-delà de San Remo pour constituer la «Riviera
italienne». De Cannes à Menton, une bande de luxe ensoleillée, qui passe par les
stations renommées, Golfe-Juan, Juan-les-Pins et d’autres, Monaco et son musée
océanographique.
Route Napoléon. L’empereur a pris la № 85 en revenant de l’île d’Elbe, par
Grasse, Castellane, Digne et Gap.

235
ENFANTS DU PAYS

Fernandel (Fernand Contandin) (Marseille, 1903 — Paris, 1971), acteur et


chanteur français. Comique troupier, il devint, notamment grâce à Pagnol (Angèle,
1934), une grande figure du cinéma français.
Gérard Philipe (Cannes, 1922 — Paris, 1959), acteur français. Après
Caligula de A.Camus (1945), son génie contribua au succès du TNP: le Cid,
Lorenzaccio, On ne badine pas avec l’amour. Cinéma: le Diable au corps, la Beauté
du diable, Fanfan la Tulipe, le Rouge et le Noir.
Jean-Louis Trintignant (Né à Piolenc, dans le Vaucluse, 1930). Acteur
français: Et Dieu créa la femme, Un homme et une femme, Le Conformiste.
Gilbert Bécaud (Est né à Toulon en 1927). Compositeur et chanteur français.
Son décès, à la fin de l’année 2001 a été ressenti comme une grande perte pour le
patrimoine populaire. Ses chansons ont encore belle allure dans un florilège des
années 60.
Jean Giono (Manosque, 1895 — id.1970), romancier français, chantre de la
haute Provence: Colline, Un de Baumugnes, Regain, le Hussard sur le toit.
Frédéric Mistral (1830—1914), écrivain français d’expression provençale.
L’un des fondateurs et le plus illustre représentant du félibrige.
Jean-Honoré Fragonard (1732—1806), peintre et graveur français. Il
peignait dans la manière galante du XVIII-e siècle.
Paul Cézanne (1839—1906), peintre français. Il pratiqua comme ses amis
impressionnistes la peinture en plein air. Paysages, natures mortes, portraits sont ses
thèmes principaux. Son influence a été capitale sur les principaux courants de l’art du
XX-e siècle.
Alphonse Daudet (1840—1897), romancier et auteur dramatique français.
Son oeuvre mêle la fantaisie à la peinture réaliste de la vie quotidienne. Ses romans
les plus célèbres sont: le Petit Chose, Tartarin de Tarascon, Sapho, Lettres de mon
moulin, Contes du lundi.

236
Vincent Van Gogh (1853—1890), peintre néerlandais. Il travailla plusieurs
années en France (à Paris et en Provence). Dans ses paysages, ses portraits et ses
natures mortes, il chercha à obtenir le maximum d’intensité et de vibration. Il fut le
grand précurseur des principaux courants de l’art du XX-e siècle.
Marcel Pagnol (1895—1974), écrivain et cinéaste français, auteur de
comédies, de recueil de souvenirs et de films.

FESTIVITÉS

Carnaval. Une fête typique et indispensable en Provence. La tradition du


carnaval de Nice remonte au XIII-e siècle.
Procession. La Provence a ses traditions religieuses, souvent liées à la
gastronomie. On fait la procession aux escargots, à Noël, on prépare le plateau des
treize desserts.
Saint –Tropez. La fête de la Bravade est célébrée depuis plus de trois siècles
pour commémorer la «Belle Défense» du village, qui résista à l’envahisseur espagnol
en 1637.
Menton. Au mois de février, la Fête du Citron, qui rappelle que le climat est
particulièrement clément pour les agrumes.
Arles. Le théâtre antique d’Arles actuellement consacré au festival et aux
Rencontres Internationales de la Photographie.
La Roque d’Anthéron. Le Festival International de piano.
Bandol. Le vin de Bandol est un des plus fameux de Provence. La Foire aux
vins a lieu le premier dimanche de décembre.
Festivals de musique: janvier: St-Paul-de –Vence, Fondation Maeght; juin:
Côte méditerranéenne (16 villes côtières différentes — classique, lyrique,
folklorique, jazz), Martigues; Juillet: Aix-en-Provence, Antibes, Juan-les-Pins,
Avignon, Carpentras, Orange, Nice, Vaison-la-Romaine; Août: Menton (Le
festival international de musique), Ramatuelle (jazz), Salon –de-Provence.

237
Festival de théâtre: Juillet: Aix-en-Provence, Avignon (créé 1947 par Jean
Vilar), Sisteron, Vaison-la-Romaine, Vallauris (festival Jean Marais), Ramatuelle
(festival Gérard-Philippe).
Festival de danse: Juillet: Arles, Avignon, Vaison-la-Romaine, novembre:
Cannes.

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 Provence — ancienne province du Nord-Est de la France.
2 En 1002, la Provence passa aux comtes de Barcelone.
3 Jean-Honoré Fragonard était peintre et graveur français. Il
peignait dans la manière galante du XVIII-e siècle.
4 La région recense tous les parcs nationaux et régionaux de
France.
5 Fondée en 122, Aix fut la capitale de Provincia, devenue en
27 av. J.-C. La Narbonnaise.
6 Grasse est la cité des parfums et des fleurs.
7 Frédéric Mistral était le plus illustre représentant du
félibrige.
8 On utilise l’essence de lavande en parfumerie et
phytothérapie, et celle de lavandin dans les savons et
produits domestiques.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Le 1-er port français est 2. Pétanque c’est
a) Nantes a) le jeu
b) Marseille b) la fête
c) Bordeaux c) le vin

238
3. La bouillabaisse c’est 4. Vincent Van Gogh c’est le peintre
a) le vin a) néerlandais
b) le vent b) français
c) une spécialité marseillaise c) anglais

5. Riviera c’est 6. J.L Trintignant c’est


a) le festival de musique a) l’homme politique
b) la Côte d’Azur entre Nice et la b) un compositeur et chanteur
frontière italienne français
c) une ville en Provence c) un célèbre acteur français

Terminez les phrases de façon significative


1. Au VI-e s. avant J.-C. les Phocéens fondèrent Marseille qui s’appelait à
cette époque__________________________________________________
2. La Narbonnaise fut conquise par les _______________________________
3. La Narbonnaise fut donnée à Lothaire au traité de ____________________
4. Paul Cézanne pratiqua comme ses amis impressionnistes la peinture _____
5. Gérard Philipe est connu par les films______________________________

Répondez aux questions suivantes


1. Expliquez ce que signifie «le mistral».
2. Quelle est la différence entre mistral et tramontane?
3. Quels livres d’Alphonse Daudet avez-vous lus?

Les sujets à développer


1. Racontez l’histoire de la Provence.
2. Situez sur la carte la Provence. Dites quels sont les particularités du relief,
de la végétation et de l’économie de la Région.
3. Situez sur la carte la Route Napoléon.
4. Décrivez La fête de la Bravade à Saint –Tropez.

239
5. Caractérisez la situation géographique et l’économie de Marseille et de
Nice.
6. La Côte d’Azur, grâce à son climat ensoleillé et à ses paysages hauts en
couleur, est la région de France la plus attirante.

RHÔNE-ALPES

RENSEIGNEMENTS HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES


Constituée de huit départements, la région Rhône-Alpes inclut Montélimar et
Le Mont-Blanc, les contreforts du Massif central en Ardèche ou dans le Forez, et le
sud du Jura dans l’Ain, des villes alpines, Chambéry, Annecy, Aix-les-Bains, les
villes du Rhône, Lyon, Valence, et deux grandes cités qui dépassent, avec leur
agglomération, les 400000 habitants.
Chaque élément de cette importante région a sa géographie et son histoire.
Cette région à fort potentiel économique est aussi l’une des plus dynamique. Elle
possède des richesses diverses nombreuses: l’«or blanc» des Alpes, Lyon, deuxième
ville française, grande place financière et industrielle qui a développé aussi un
véritable pôle pharmaceutique, Grenoble avec son terreau universitaire, Saint-Etienne
et la Loire, sa tradition minière et manufacturière, la puissance nucléaire de Bugey,
Pierrelatte, Creys-Malville. De nombreux grands groupes y génèrent aussi une très
forte production industrielle: Rhône-Poulenc, Elf-Aquitaine, Péchiney, BSN, Usinor-
Sacilor, CGE.

ABECEDAIRE

Grenoble, capitale de Dauphiné, est un grand centre universitaire, le berceau


de la houille blanche et plaque tournante de l’alpinisme, des sports de neige et du

240
tourisme alpin. Elle est célèbre par les recherches qui sont liées à une industrie
florissante (surtout électrochimie), par le Centre d’études nucléaires et le synchrotron
et par son parc d’exposition (Alpexpo).
Guignol. Il fut créé par Laurent Mourguet, né en 1769, tisseur de soie à Lyon,
et devenu arracheur de dents. Pour attirer la clientèle, il se servi d’abord du célèbre
polichinelle puis, de la marionnette lombarde traditionnelle Girolamo, issue de la
Comedia dell’Arte, devenue Chignol puis Guignol. Tandis que Guignol est le porte-
parole de l’esprit populaire, Gnafron, habillé en gendarme, représente les agents de
l’autorité, les détenteurs du pouvoir. La classe ouvrière apparaît sous les traits d’un
troisième personnage: la mère Cottivet. Peu à peu, le public de Guignol s’élargit.
Mourguet joue un peu partout à Lyon, avec un succès grandissant. En 1835, il anime
avec ses fils un théâtre permanent sur la place des Célestins à Lyon, le Café du
Caveau. Grâce à ses 16 enfants, la tradition ne se perdra pas. Aujourd’hui, le parc de
la Tête d’Or, à Lyon, est le cadre de ce théâtre populaire d’extérieur.
La Savoie. Le vieux fief de la maison de Savoie, français depuis 1860, est un
pays prospère et accueillant, riche en houille blanche et en alpages, où les «fruitières»
produisent beurre et fromage. Les lacs de Genève, d’Annecy et du Bourget lui
confèrent un attrait tout particulier. L’alpinisme, les sports d’hiver, les mondaines
stations thermales de Thonon et d’Evian attirent de nombreux touristes.
Lyon, dans un site exceptionnellement favorable au confluent du Rhône et de
la Saône, capitale de la Gaule romaine et chrétienne, a été de tous temps un carrefour
et un centre commercial important. Cité de la soie depuis le XVI-e siècle, elle trouve
aujourd’hui de nouveaux débouchés grâce au récent développement des textiles
synthétiques. Siège d’une Bourse active et de nombreuses banques.
Le Dauphiné. Le «boulevard des Alpes» (ou sillon alpin) que forme la vallée
du Grésivaudan fait communiquer la Savoie et le Dauphiné, entre les balcons aériens
de la Grande Chartreuse et du Vercors et les cimes neigeuses de Belledonne. Plus au
sud, les montagnes arides et décharnées annoncent déjà la Provence.

241
Les Préalpes. Dominant la vallée du Rhône, les Préalpes sont constituées, du
nord au sud, par une série de forteresses naturelles, le Chablais, les Aravis, les
Bauges, la Chartreuse, le Vercors, séparées entre elles par des cluses pittoresques.
8 décembre. Une date mémorable pour Lyon: on célèbre la Sainte Vierge qui
a sauvé la ville de la peste. Toutes les fenêtres sont éclairées par des lampions;
ambiance fraternelle dans les rues avec danses et musique.
Thermalisme. Rhône-Alpes est une des régions-phares avec, en Ardèche:
Neyrac-les-Bains; dans la Drôme: Montbrun-les-Bains; la Savoie: la Léchère,
Aigueblanche, Aix-les-Bains, Aix-Marlioz, Challes-les-Eaux, Brides-les-Bains,
Salins-les-Thermes; la Haute-Savoie: Evian-les-Bains, Thonon-les-Bains, Saint-
Gervais. En Isère: Uriage; dans l’Ain: Divonne-les-Bains.

ENFANTS DU PAYS

Hector Berlioz. Né en Isère, à la Côte Saint-André, l’auteur de la Symphonie


Héroïque a touché les genres musicaux avec puissance et grâce.
Charles Exbrayat. L’auteur stéphanois représente l’alternative à Boileau-
Narcejac. Il a notamment écrit l’impressionnant Et Mon Tout est un Homme.
Antoine de Saint-Exupéry. Né à Lyon en 1900, il disparut en mission en
1944. Le manche à balai d’une main et la plume de l’autre, «Saint Ex» a alterné
exploits aéronautiques et publications littéraires. Vol de Nuit, Courrier Sud et le Petit
Prince.
Stendhal. Henri Beyle, le Grenoblois à la plume d’or romantique. Une langue
éblouissante, une grande puissance de récit, un lien entre Racine et Proust. La
Chartreuse de Parme, Le Rouge et le Noir, et les passionnelles et passionnantes
Chroniques Italiennes.
Pierre Terrail de Bayard (1476—1524), gentilhomme français. Il servit
Charles VIII, Louis XII et François 1-er, et fut surnommé le Chevalier sans peur et
sans reproche.
Alain Prost. (Lorette, Loire, 1955), coureur automobile français; champion
du monde de formule 1 en 1985, 1986, 1989 et 1993.

242
André-Marie Ampère. Physicien lyonnais à l’origine du galvanomètre, de la
théorie de l’électromagnétisme, du premier télégraphe électrique ou encore de
l’électroaimant (avec Arago).
Joseph-Marie Jacquard. Son métier à tisser a révolutionné la production
lyonnaise au XVIII-e et au XIX-e siècle.
Les frères Montgolfier. Nés à Vidalon-lès-Annonay, ils furent les inventeurs
du ballon à air chaud (1783) et du «bélier hydraulique», machine servant à élever
l’eau.

FESTIVITÉS
Lyon. 8 décembre. Une date mémorable pour Lyon: on célèbre la Sainte Vierge
qui a sauvé la ville de la peste. Chaque été, les Lyonnais ont aussi la possibilité de se
faire sonner les cloches grâce au Festival de carillon de la région Rhône-Alpes.
Annecy: Festival international du film d’animation. Créé en 1956 à Cannes.
Depuis 1960 — à Annecy. Annuel fin mai — début juin.
Festivals de musique: Evian (avril, mai); Divonne-les-Bains (juin), Lyon (juin),
Vienne (Juillet — Au présent, Vienne accueille un festival de jazz réputé);
Ambronay (Septembre), Lyon (Septembre — festival Berlioz).
Festivals de théâtre: Annecy (juin), Lyon (juin), Grenoble (Juillet — festival
théâtre européen); Annecy (Août), Evian (plein air -Août); septembre — La Côte-
St-André et Lyon (Fêtes d’été).

ACTIVITÉS

Testez vos connaissances


N vrai faux
1 La région Rhône-Alpes est constituée de neuf
départements.
2 La région Rhône-Alpes a un fort potentiel économique.
3 André-Marie Ampère est à l’origine du galvanomètre, de

243
la théorie de l’électromagnétisme.
4 Le Festival de carillon de la région Rhône-Alpes a lieu
chaque été à Grenoble.
5 Le thermalisme n’est pas développé dans la Région.
6 Le métier de Joseph-Marie Jacquard à tisser a
révolutionné la production lyonnaise au XVIII-e et au
XIX-e siècle.

Complétez les phrases suivantes en entourant la bonne réponse


1. Rhône-Poulenc c’est 2. Guignol c’est
a) un groupe industriel a) le festival
b) une ville b) une marionnette
c) une région c) une ville

3. Alain Prost est 4. Cité de la soie depuis le XVI-e siècle


a) coureur automobile français était
b) un gentilhomme français a) Grenoble
c) l’inventeur du ballon à air chaud b) Annecy
c) Lyon

5. On surnommait le Chevalier sans peur 6. Le «bélier hydraulique» fut inventé par


et sans reproche a) André-Marie Ampère
a) Joseph-Marie Jacquard b) Jean Giono
b) Pierre Terrail de Bayard c) Les frères Montgolfier
c) Charles Exbrayat

Terminez les phrases de façon significative


1. Les frères Montgolfier furent les inventeurs________________________
2. Pierre Terrail de Bayard fut surnommé____________________________

244
3. On appelle le Dauphiné le «boulevard des Alpes» (ou sillon alpin) parce que_
4. Les Préalpes sont constituées, du nord au sud, par____________________

Répondez aux questions suivantes


1. Quels sont les départements et les villes principales de la région Rhône-
Alpes?
2. Quels sont les traits caractéristiques de l’agriculture et de l’industrie de la
région?
3. En quoi consistent les activités de Grenoble et de Lyon?

Les sujets à développer


1. Le relief de la région Rhône-Alpes.
2. L’économie de la Région.
3. Grenoble — un grand centre universitaire.
4. La Savoie est un pays agricole et industriel à la fois.
5. Faites le guide à travers la région Rhône-Alpes. Présentez ce pays en vous
servant de cartes géographiques, de photos et de cartes postales.

245
Partie III
ANNEXES

LES FÊTES, LES FESTIVALS ET LES TRADITIONS

En regardant le calendrier…

Beaucoup de fêtes et de jours fériés sont des fêtes d’origine catholique


malgré la séparation de l’Eglise et de l’Etat pour permettre aux Français de pratiquer
leur religion. Aujourd’hui, les gens étant moins religieux, les jeunes ignorent parfois
l’origine de certaines traditions.
Quand le petit (la petite) fête son anniversaire, sur son gâteau (couvert d’une
crème au beurre, d’amandes et de fruits), ses parents allument les bougies. Quand un
enfant perd une dent, il la met sous son oreiller pour que la petite souris lui apporte
des bonbons ou un peu d’argent.
Lorsque les manèges arrivent en ville, on va à la fête foraine. On fait des tours
de manèges comme les autos tamponneuses ou les montagnes russes. On mange des
gaufres, des crêpes, des pommes rouges couvertes de sucre, des sucettes ou de la
barbe à papa.
Le 1-er janvier: jour de l’An — On souhaite une «bonne année» et «une bonne
santé» à sa famille, à ses amis, à ses voisins. On fait un repas de famille. Parfois on
reçoit des «étrennes» (de l’argent ou des petits cadeaux). Pendant tout le mois de
janvier, on envoie des cartes de voeux à tous ceux qu’on n’a pas vus pour les fêtes.
Le 6 janvier ou le 1-er dimanche du mois: l’Epiphanie — On tire les rois,
c’est à dire qu’on mange (une couronne des rois ou une galette) qui contient un petit
objet, la fève. La personne qui la trouve devient le roi ou la reine, met une couronne
en papier sur sa tête et couronne son roi ou sa reine (en l’honneur des Rois Mages
venus apporter des cadeaux à l’enfant Jésus). Le roi ou la reine doit alors acheter une

246
autre galette et inviter ceux présents pour recommencer. Cette fête peut donc durer
pendant plusieurs jours.
Le 14 février: la Saint-Valentin — C’est la fête des amoureux qui sortent,
vont au restaurant et les jeunes filles reçoivent des fleurs ou des bijoux.
Le Mardi Gras: C’est le jour avant le mercredi des Cendres (le 1-er du
Carême = Les 40 jours avant Pâques pendant lesquels on ne mangeait pas de viande
autrefois). Dans certaines villes en France comme Nice, on peut s’amuser au carnaval
et regarder les chars défiler. La Mi-Carême: Les enfants se déguisent et on assiste à
un défilé de chars souvent en fleurs avec des fanfares et des majorettes. Au Québec,
le dernier char est celui du Bonhomme carnaval mais en France, c’est celui de la
reine et de ses deux dauphines qui marque la fin du défilé. Pour s’amuser on lance
des serpentins et des confettis.
Le 1-er avril: On fait ou on dit des blagues. A la fin, on dit «poisson d’avril !»
(On peut parfois accrocher discrètement un poisson en papier dans le dos d’une
personne).
Le dimanche des Rameaux: Le dimanche avant Pâques, les catholiques vont à
l’église avec une petite branche de rameau ou de buis (un arbuste avec de très petites
feuilles).
Pâques: Les enfants reçoivent des oeufs en sucre ou en chocolat, des cloches,
des poissons, des poussins en chocolat. Le lundi de Pâques est aussi un jour férié.
C’est une fête d’origine catholique pour célébrer la résurrection du Christ. Si
beaucoup de familles profitent de ce long weekend pour se retrouver autour d’une
table, il n’y a pas de plats traditionnels le jour de Pâques. On servira peut-être un plat
qu’on mange moins souvent comme un gigot de mouton ou un lapin.
Le 1-er mai: Fête du travail — Pendant ce jour férié on s’offre un petit
bouquet de muguet. 13 petites fleurs blanches sur un brin portent bonheur. Les
syndicats défilent dans les rues.
Le 8 mai: Jour férié pour célébrer l’armistice de la deuxième guerre mondiale.
Les politiciens et les anciens soldats déposent des fleurs au pied du monument aux

247
morts (en général un petit mur assez haut avec les noms des soldats morts) dans
chaque ville et village.
Le jeudi de l’Ascension: jour férié — fête catholique 40 jours après Pâques
pour célébrer la montée de Jésus au paradis.
La fête des mères: cette fête est en général à la fin du mois de mai — On offre
un cadeau ou des fleurs à sa mère en lui disant «bonne fête, maman!». Le dimanche
et le lundi de la Pentecôte: jours fériés (fête catholique). La fête des pères: on offre
un cadeau à son père un dimanche vers la mi-juin.
Le 14 juillet: fête nationale — On célèbre la prise de la Bastille qui a marqué
le commencement de la révolution en 1789. Ce jour-là, il y a des défilés militaires,
des bals dans les rues et des feux d’artifices le soir. Dans certains villages, on
organise une retraite aux flambeaux le 13 (Les gens font le tour du village avec des
lanternes puis vont parfois danser et /ou assister à un feu d’artifice).
Le 15 août: jour férié — fête catholique pour célébrer l’Assomption de la
Vierge Marie. On fait souvent un repas de famille.
Le 1-er novembre: la Toussaint. Certains Français portent des fleurs (des
chrysanthèmes) sur les tombes de leurs morts ce jour-là bien que le jour des morts
soit le 2 novembre.
Le 11 novembre: jour férié pour célébrer l’armistice de la première guerre
mondiale en 1918. On dépose des fleurs sur la tombe du soldat inconnu (sous l’Arc
de Triomphe) et au pied des monuments aux morts.
Le 25 novembre: la Sainte Catherine — ce jour-là, les jeunes filles
célibataires de 25 ans ou plus portent un chapeau excentrique (au travail par
exemple). On les appelle «les Catherinettes».
Le 25 décembre: Noël — La veille de Noël, vers minuit, on fait un grand
repas, appelé le Réveillon. On mange des plats traditionnels comme le foie gras (ou le
pâté de foie gras), des fruits de mer (des huîtres servies dans leur coquille), de la
dinde farcie aux marrons ou des boudins blancs truffés (ou un autre plat selon les
familles), du fromage, et en dessert, un gâteau, appelé une bûche (gâteau roulé avec

248
une crème au beurre). On boit bien sûr du vin et du champagne. Les enfants, selon
leur âge, dînent avec leurs parents ou sont couchés dans l’attente de la visite du Père
Noël, habillé tout en rouge et ayant une belle barbe blanche.Ils auront mis au pied du
sapin (très souvent naturel) et parfois à côté de la crèche, leurs chaussures espérant
qu’il descendra par la cheminée pour leur laisser des cadeaux avant de repartir dans
son traîneau conduit par des rennes. Les gens religieux assistent à la messe de minuit
avant de dîner ou y vont le jour de Noël avant le traditionnel déjeuner en famille On
souhaite à tous un «joyeux Noël» et on échange des cadeaux. Les chants restent
traditionnels et d’influence religieuse (parfois d’origine allemande ou provençale). La
chanson «Petit papa Noël», devenue très populaire au XX-ème siècle, est une
exception. Parmi les chants les plus connus, citons «Mon Beau sapin», «Douce nuit»,
«sainte nuit», «Minuit Chrétiens», «Un Flambeau Jeannette», «Isabelle», et «Il est né
le divin enfant». Les semaines avant Noël, on décore les rues avec des guirlandes
électriques donnant aux villes un air parfois somptueux.
Le 31 décembre: la Saint Sylvestre — On fait plus ou moins le même repas
que pour Noël mais avec ses amis, au restaurant ou chez soi. A minuit, on boit du
champagne et on s’embrasse en échangeant des voeux pour la nouvelle année. On
danse une bonne partie de la nuit.

Les fêtes de la culture

1. La fête de la musique: Lancée en 1982, tous les 21 juin, cette fête rassemble des
dizaines de milliers de musiciens professionnels ou amateurs, partout à travers les
villes. On peut voir aussi les festivals d’été consacrés à l’opéra (Aix-en-Provence), au
chant choral (Vaison-la-Romaine) et à la musique contemporaine (Strasbourg); les
variétés et le rock attirent le public: le Printemps de Bourges et les Trans-Musicales
de Rennes sont devenus une tradition.

2. La fête du cinéma créée en 1985, tente de s’exporter à l’étranger, par le canal des
ambassades et de l’Alliance française.: il y a la manifestation de promotion
exceptionnelle, une journée complète de projections. Il y a aussi les festivals

249
internationaux, et d’abord le Festival de Cannes avec la Palme d’Or. Créé en 1939
pour concurrencer la Mostra de Venise. Plusieurs villes étaient candidates: Biarritz,
Vichy, Alger, Lucerne et Ostende. Relancé en 1946. A lieu en mai. Prix principaux:
Palme d’or (longs et courts métrages), Grand Prix du jury, Prix d’interprétation
masculine, féminine, de la mise en scène, du Jury, Caméra d’or et d’autres.
3.La fête de la littérature. Le «Temps des livres», qui a succédé à la «Fureur de
lire» en 1994, présente chaque année une série d’actions: l’organisation du Salon du
livre qui présente au public la plus grande librairie de France (les éditeurs présentent
sur les stands toute la gamme de leurs produits éditoriaux, de la littérature aux
encyclopédies, du livre d’art aux collections pour la jeunesse.

VOCABULAIRE
Le dimanche des Rameaux Вербное воскресенье
Chandeleur,
La Purification (de la Vierge) Cретение Господне.
Fête du travail Праздник Труда
La Toussaint Праздник всех святых
La fête des pères Праздник отцов
La fête des mères Праздник матерей
La fête foraine ярмарка
Jour de l’An Первый день Нового года
L’Epiphanie (Jour des Rois) День поклонения волхвов
Le Mardi Gras последний день карнавала (перед постом)
La Mi-Carême четверг на третьей неделе великого поста
Pâques Пасха
La Pentecôte Пятидесятница — Религиозный
праздник в честь сошествия
Святого Духа на апостолов
L’Assomption de la Vierge Marie Успение Богоматери
L’Ascension Вознесение

250
LES NOMS PROPRES FRANÇAIS ET LES TOPONYMES QUI SONT
DEVENUS COMMUNS
Ampère → L’ampère (ампер). Cette unité d’intensité des
courants électriques tient son nom du savant
mathématicien et physicien lyonnais André Marie
Ampère (1775—1836).

Arthez d’Armagnac Le 20 hectares de vignes produisent un bel armagnac


(Aquitaine) → (арманьяк), eau-de-vie de raisin, fabriquée en
Armagnac.

Baccarat → le baccarat (баккара). La capitale de la cristallerie,


(la Lorraine) dont le nom est intimement lié au prestige français. La
première verrerie vit le jour au lendemain de la guerre
de Trente Ans, en 1764. Aujourd’hui, la ville fournit
une grande partie de la production nationale de cristal à
la main, et en exporte la majorité vers près de 100 pays.
Barrème (François) → Mathématicien français, auteur de «Les comptes faits
(1640—1703) du grand commerce» dont on a tiré le mot barème
(книга готовых расчетов, шкала, расчетная
таблица).

Beaujolais → le beaujolais (божоле)– le vin de la région Beaujolais.


(Rhône-Alpes) Cette région se trouve entre la Loire et la Saône. Aux
mots du Beaujolais succède la côte, pays de vignobles
(beaujolais)

251
Béchamel → la béchamel (бешамель). Louis de Béchmel, ancien
maître d’hôtel de Louis XIV, et à l’origine de cette
sauce.

Bégon → le bégonia (бегония). Cette plante ornementale a été


baptisée ainsi en souvenir d’un intendant Michel de
Bégon.

Bergerac → Bergerac est la capitale du Périgord pourpre et un


(Aquitaine) centre viticole de grande renommée. La grande vedette
locale, c’est Cyrano (de Bergerac), celui né de
l’imagination d’Edmond Postand (Le Cyrano réel,
l’écrivain et philosophe Savinien de Cyrano de
Bergerac, n’a lui, qu’un très lointin rapport avec la
ville puisqu’il est né à Paris).

Bordeaux → les vins de Bordeaux (вина Бордо). Bordeaux, la


(Aquitaine) capitale régionale est la 5e ville de France, c’est aussi
la capitale mondiale du grand vin. On y trouve le
musée des Chartrons avec les étiquettes de tous les
âges et un atelier d’embouteillage au XVIIIe siècle.
Pour la consommation ou la collection, la Vinothèque
possède un catalogue inégalable.
Bougainville (Louis → Navigateur français, rapporta de ses voyages les
Antoine, comte de) bougainvillées ou bougainvilliers (бот. бугенвилия).
(1729—1811)

Braille → le braille. Cet alphabet à l’usage des aveugles tient son


nom de son inventeur, Louis Braille (1809—1852)

252
Cahors → Chef-lieu du département du Lot célèbre pour son vin
(Midi-Pyrénées) rouge Cahors.

Calvados → le département de la Basse Normandie. Le calvados —


(Normandie) l’eau-de-vie de cidre qui est fabriqué (ainsi que le
cidre) dans ce département — le Calvados.

Camembert → le village qui se trouve dans le département l’Orne


(Normandie) (dans la Normandie). On y célèbre Marie Harel,
l’inventeur du camembert au XVIII siècle. Le fromage
de lait de vache à croût, en forme de cylindre aplati,
est fabriqué selon le procédé traditionnel de la région
de Camembert, dans l’Orne.

Camelli → le camelia. Cette fleur a été baptisée ainsi par Karl von
Linné en l’honneur du père Camelli, qui l’avait
rapportée d’Extrême-Orient à la fin du XVIIe siècle.

Chablis → chef-lieu de canton de l’Yonne, petit noyau de


(Bourgogne) vignoble qui produit le vin blanc sec Chablis.

Champagne → ancienne province française qui est connue par le vin


blanc (ou rosé) effervescent (champagne), élaboré à
partir de raisin produit en Champagne.

Charolais → région de la bordure du Massif centrale, en Saône-et-


Loire. Elevage bovin: race charolaise.

Charolles → chef-lieu d’arrondissement de la Saône-et-Loire,

253
(Bourgogne) connu par son élevage et sa viande de qualité
supérieure – charolais.

Chartreuse (la Grande ~) Monastère fondé en 1084 par saint Bruno dans le
(au Nord-Est de massif de la Grande-Chartreuse. La Chartreuse —
Grenoble) → liqueur jaune ou verte fabriquée par les chartreux
(religieux de l’ordre contemplatif fondé par saint
Bruno) avec des plantes aromatiques.

Chauvin → un chauvin. Nicolas Chauvin, soldat de l’Empire est


passé à la postérité pour son patriotisme entousiaste et
naïf mis en scène dans la Cocarde tricolore en 1831.
C’est pourquoi ce terme désigne aujourd’hui qn qui a
une admiration outrée, partiale et exclusive pour son
pays.

Cognac → la capitale du cognac, eau-de-vie de raisin fabriquée à


(Charente) Cognac et dans sa région.
Chassepot (Antoine → Armurier français qui mit au point le fusil (chassepot –
Alphonse) (1833—1905) винтовка системы Шаспо) utilisé pendant la
guerre de 1870.
Coulomb (Charles → physicien français, donna son nom à l’unité de quantité
Augustin de) d’électricité: le coulomb.
(1736—1806)
Curie (Pierre et → Physiciens français, donnèrent leur nom à l’unité
Marie) d’activité ionisante: le curie.

Dom Pérignon → nom du moine qui perfectionna au XVII siècle la


champagnisation. Le vin Dom Pérignon de grande
qualité.

254
Figaro → un figaro. Le barbier Figaro, personnage du Barbier
de Séville de Beaumarchais, désigne familièrement un
coiffeur.

Gavroche un gavroche, personnage «des Misérables» de V.


Hugo, désigne un gamin de Paris, frondeur et
gouailleur.
Godillot (Alexis) → Fournisseur en 1870 des chaussures militaires, les
(1816—1893) godillots (devenus ensuite godasses — башмак,
ботинок).
Guillemet ou → Imprimeur, proposa de mettre les citations entre
Guillaume guillemets (кавычки).

Guillotin → la guillotine. Ce n’est pas comme on le croit souvent,


le docteur Guillotin (1738—1814) qui inventa cette
sinistre machine; il «se contenta» d’en préconiser
l’usage devant l’Assemblée nationale afin d’abréger
les souffrances des condamnés. La terrible machine fut
mise au point par le docteur Louis mais c’est Guillotin
qui en tirera célébrité.

Harpagon un harpagon. Ce personnage de Molière dans


«l’Avare» est devenu, le type de l’homme faisant
preuve d’une grande avarice.
Hortense, femme du → C’est à elle que le naturaliste français Commerson
célèbre horloger dédia une variété d’hydrangea, l’hortensia
Lepaute (18 siècle) (гортензия).

255
Kir Le Chanoine Kir (1876—1968) n’a pas inventé le vin
blanc-cassis. Mais député-maire de Dijon pendant 22
ans, il l’a popularisé au point de lui donner son nom.
Le véritable Kir: 2/3 de vin blanc sec de Bourgogne,
l’aligoté; 1/3 de crème de cassis de Dijon.
La Palice (Jacques de→ Maréchal de France, objet d’une chanson
Chabannes, seigneur prétendument terminée par ce vers: «Un quart d’heure
de) (1470—1525) avant sa mort, il était encore en vie», première
lapalissade (банальная, прописная истина).

Limousin → Une limousine 1. Ancien modèle de voiture dans


lequel seuls les passagers de l’arrière étaient abrités.
2. Le terme désigne aujourd’hui communément des
véhicules avec chauffeur isolé mais à l’abri, pour les
passagers, un espace et un confort digne d’un
appartement de standing. Le nom du véhicule vient de
la région Limousin.

Magnol → le magnolia. Cet arbre à grandes fleurs branches tire


son nom de celui du botaniste fr. Magnol
(1638—1715)

Mansart → la mansarde. La pièce aménagée dans un comble et


que l’on nomme «mansarde» tire son nom de celui de
l’architecte du siècle de Louis XIV, Mansart
(1646—1708)
Munster → le munster, fromage de vache à croûte lavée. Ce sont
(Alsace) les moines de l’abbaye de Munster qui ont créé ce
fromage.

256
Neufchatel-en-Bray Cette ville est célèbre par son fromage Neufchâtel, le
(Normandie) → plus ancien des fromages normands.

Pascal → le pascal. Le nom de Blaise Pascal est à désigner


l’unité de mesure de contrainte équivalant à la
contrainte qui exerce sur une surface plane de 1m2 une
force totale de 1 newton.

Plombières → la glace nommée plombières a été inventée à


la Lorraine Plombières par un cuisinier de Napoléon III, qui avait
raté, dit-on, sa crème renversée, et la transforma illico
en une version glacée, avec cerises confites au Kirsch
et cédrat.

Roquefort-sur-Soulzon Commune de l’Aveyron. Le bourg est adossé à une


(Midi-Pyrénées) → falaise calcaire creusée de caves où l’on affine les
roqueforts-fromages de lait de brébis, ensemencé
d’une moisissure spéciale.

Sauternes → Le sauternes — le vin doux le plus prestigieux du


(Aquitaine) monde est fabriqué dans le plus beau château de
Sauternes: château d’Yquem.

Silhouette → la silhouette. Etienne de Silhouette, ministre des


Finances en 1759, eut vite fait de se rendre impopulaire,
notamment à cause des mesures de restrictions
draconiennes qu’il mit en place. Son passage au
gouvernement fut bref et son nom en vint à désigner un
passage rapide, puis un dessin à peine ébauché.

257
Stras → le strass. Cette pierre imitant le diamant fut inventée
par le joaillier parisien Georges-Frédéric Stras au
XVIII siècle.

Vichy → L’eau minérale de Vichy. La station thermale de


(Auvergne) nombreux jaillissements souterrains (200 sources
recensées) (maladies du foie, de l’appareil digestif).

Vittel → L’eau minérale Vittel, de la station chic Vittel, avec


(la Lorraine) son établissement thermal, dans un parc de 30 ha, et sa
production de 3 millions de bouteilles par jour.

LA LANGUE FRANÇAISE REGORGE DE PÉRIPHRASES TRÈS CONNUES.


VOICI SONT LES PLUS EMPLOYÉS

Villes, régions, pays


La cité des Doges → Venise
La cité des Papes → Avignon
La cité phocéenne → Marseille
La ville éternelle → Rome
La ville rose → Toulouse
La ville sainte → Jérusalem
La ville lumière → Paris
L’empire du Milieu/
Le Céleste Empire → la Chine
L’île de Beauté → la Corse
La fille aînée de l’Eglise → la France
La Perfide Albion → l’Angleterre

258
La terre des dieux → la Grèce
La terre des pharaons → l’Egypte
La terre promise → Israël
La terre sainte → la Palestine
Le pays aux mille lacs → la Finlande
L’empire du Soleil-Levant → le Japon
Le toît du monde → l’Himalaya
Le ventre mou de l’Europe → les Balkans
Les bords sacrés où naît l’aurore → l’Est
La grande Bleue → la Méditerranée
La mer de sable → le désert
Le Nouveau Monde → l’Amérique
La Sublime Porte → la Turquie

La nature
L’astre du jour → le Soleil
L’astre de la nuit → la Lune
L’étoile du soir, du matin,
du berger → la planète Vénus
Le feu du ciel → la foudre
La fille de l’air → la mouche
La fille du ciel → l’abeille
La fille du limon → la grenouille
Les filles de la nuit → les étoiles
La grande tasse → la mer
L’oiseau d’Athéna → la chouette
L’oiseau de Junon → le paon

259
L’oiseau de Jupiter,
le roi des oiseaux → l’aigle
L’oiseau des tempêtes → le goéland
L’oiseau de Venus → la colombe
L’or noir → le pétrole
La planète bleue → la Terre
Le roi des animaux → le lion

Hommes et femmes célèbres


L’Aigle de Meaux → Bossuet
L’ami du peuple → Marat
L’empereur à la barbe fleurie → Charlemagne
L’homme du 18 juin → le général De Gaulle
L’Incorruptible → Robespierre
La pucelle d’Orléans → Jeanne d’Arc
Le cantor de Leipzig → J.-S. Bach
Le chevalier sans peur et
sans reproche → Bayard
Le cygne de Cambrai → Fénelon
Le cygne de Mantoue → Virgile
Le devin marquis → Sade
Le grand timonier → Mao-Tsé-Toung
Le maire de Bordeaux → Montaigne
Le père du cinéma → Louis Lumière
Le père de la Victoire → Clemenceau
Le petit Caporal → Napoléon Bonaparte
Le petit père des peuples → Staline
Le prince des poètes → Verlaine

260
Le Roi-Soleil → Louis XIV
Le taureau de Vaucluse → E. Herriot

Histoire
L’armée des ombres → la Résistance pendant la Seconde Guerre
mondiale
La belle Epoque → les années 1900
La drôle de guerre → 1939—1940 en France
La Grande Guerre → la guerre de 14—18
Le Grand Siècle → le XVIIe siècle français
Le siècle de Périclès → V-e s. av. J.C. en Grèce
Le siècle d’or → XVIe s. espagnol
Le siècle des Lumières → le XVIII s. français
Les trente glorieuses → la forte croissance économique entre 1945
et 1975
Les Trois Glorieuses → 27—28—29 juillet 1830

La Rеligion
L’assemblée des saints → le paradis
Le Bon Pasteur/le Rédempteur/
le roi des Juifs → Jésus
La cité de Dieu → l’Eglise
Le Divin Maître/ L’Eternel/
Le Très-Haut/L’Etre suprême/
Le Père éternel/Le Tout-Puissant → Dieu
La Grande Faucheuse
Le fils de l’Homme/ → la mort
Le fils de Dieu → Jésus
La dame du Ciel/La mère de Dieu → La Vierge Marie

261
Le Démon/Le Malin/Le prince des
démons/Le prince des ténèbres → le diable
Les Armées célestes → les anges
La maison du Père → le Ciel, le paradis
Le peuple élu → les Juifs
Les princes de l’Eglise → les cardinaux, évêques, archevêques
Le prince des apôtres → saint Pierre
Le royaume de Dieu/
La nuit éternelle → la mort
Le royaume des morts → les Enfers
Les Saintes Ecritures/
Le texte sacré → la Bible
Le souveraine pontife/
Le Saint-Père → le Pape

La société
Le sexe fort → l’homme
Le sexe faible / Le beau sexe /
Le deuxième sexe → la femme
La fille aînée des rois de France → l’Université
La fille d’Eve → la femme
La force publique/ Les forces
de l’ordre → la police
La grande muette → l’armée
Le Deuxième Bureau → les services de renseignements
Le grand argentier → le ministre des Finances
La première dame → la femme du chef de l’Etat
L’Elysée, le palais de l’Elysée → la présidence de la République

262
L’hôtel Matignon, Matignon → les services du Premier ministre
La place Beauveau → le ministère de l’Intérieur
La rue de Valois → le ministère de la Culture
Le 36 (quai des Orfèvres) → les bureaux de la police judiciaire
Le Palais-Bourbon → L’Assemblée nationale
Le Palais Brogniart → la Bourse
Le Palais de Luxembourg → le Sénat
Le Quai d’Orsay → le ministère des Affaires étrangères
Le quatrième pouvoir → la presse
Le septième art → le cinéma
Le huitième art → la télévision
Le neuvième art → la Bande dessinée
La vieille dame du quai Conti → l’Académie française

INDEX CULTURELLE

CADRE PHYSIQUE. LA POPULATION


Bassin m sédimentaire осадочный бассейн.
Celtes pl кельты (галлы) — древние индоевропейские
племена, обитавшие во 2-й половине 1-го тыс. до
н.э. на территории совр. Франции, Бельгии,
Швейцарии, юж. части Германии, Австрии, сев.
Италии, сев. и зап. Испании, Британских о-вов,
Чехии, частично Венгрии и Болгарии. К середине
1 века до н.э. покорены римлянами.
Dialectes m pl d’oïl диалекты севера Франции.

263
Dialectes m pl d’oc группа диалектов, на которых разговаривали на
юге Франции (на юге от линии Пуатье-
Гренобль).
Félibrige m фелибриж — литературное движение,
начавшееся в 1854 г. на юге Франции и
ставившее своей целью развитие и укрепление
провансальского языка. Основателями общества
фелибров были 7 провансальских поэтов во главе
с Ф. Мистралем. Они провели реформу языка в
области грамматики и орфографии, стремясь
очистить его от галлицизмов.
Substrat m субстрат — язык населения, первоначально
обитавшего на данной территории; следы
влияния этого языка в языке пришельцев.
Gaule f septentrionale северная Галлия.
Principauté f d’Andorre княжество Андорра.
Diglossie f диглоссия — одновременное существование в
обществе двух языков или двух форм одного
языка, применяемых в разных функциональных
сферах.
Superstrat m суперстрат — язык пришельцев по отношению к
языку первоначального населения; следы влия-
ния языка пришельцев на язык коренного насе-
ления.
Ligures pl лигуры (народ Древней Италии).
Isoglosse f изоглосса — линия на диалектологической карте,
показывающая границы территориального рас-
пространения того или иного языкового явления.

264
HISTOIRE

Accords de Schengen Шенгенские соглашения, подписанные в 1985 г. в


гор. Schengen в Люксембурге, дополненные в
1990 г. пятью государствами Европейского Союза
(Германией, Бельгией, Францией, Люксембургом,
Нидерландами), к которым в 1991 г. добавились
Италия, Испания и Португалия. Эти соглашения,
вступившие в силу в 1995 г., установили
свободное передвижение лиц внутри
«Шенгенского пространства». В 1997 г. эти
соглашения вошли в Амстердамский договор.
Alliés pl союзники, союзные державы (в частности,
воевавшие против Германии в 1-ой и 2-ой
мировых войнах).
Austrasie восточное королевство Галлии эпохи Меровингов,
являлось колыбелью династии Каролингов (столи-
ца — г. Мец).
Balladur Edouard (1929) французский политический деятель, член партии
RPR. С 1986 по 1988 г.г. — министр экономики,
с 1993 по 1995 г.г. — премьер-министр Франции.
Benelux Бенилюкс — экономический союз Бельгии,
Нидерландов и Люксемурга; подписан в 1958 г.,
начал действовать в 1960. Местопребывание
руководящих органов — Брюссель.
Brumaire брюмер (второй месяц республиканского календаря, 22—
24 октября — 20-22 ноября)
Capétiens (les) m pl Капетинги — династия, правившая во Франции
в 987-1328. Основатель династии — Гуго Капет.

265
Carolingiens (les) m pl Каролинги — королевская династия во франкском
государстве, находившаяся у власти с 751 по 987 и
сменившая Меровингов. Наибольшего могущества
династия достигла при Карле Великом.
Catherine de Médicis французская королева Екатерина Медичи
(1519—89); принадлежала к флорентийскому ро-
ду Медичи, игравшему важную роль в средневе-
ковой Италии.
Charlemagne Карл Великий — франкский король из династии
Каролингов, с 800 г — император. Его завоевания
привели к образованию обширной империи.
Chevalerie f рыцарство — привилегированный социальный
слой в странах западной и центральной Европы в
средние века: в широком смысле — все светские
феодалы-воины, в узком — только мелкие
светские феодалы.
Chirac Jacques (1932) Жак Ширак — французский политик, министр в
период президенства Ж. Помпиду, премьер-
министр при В.Ж. Д’Эстене (1974). Ушел в отстав-
ку в 1976 г., был мэром Парижа с 1977 г. по 1995 г.
Во время первого cohabitation (1986—1988)
(cohabitation — сосуществование правительства и
главы государства, принадлежащих к разным поли-
тическим направлениям) был премьер-министром.
Избран президентом в 1995 г., назначив Алена
Жюпэ премьер-министром. После победы левых
сил назначил премьер-министром Лионела
Жоспена.

266
Chrétien de Troyes Кретьен де Труа (ок. 1130 — ок. 1191) —
французский поэт. В своих рыцарских романах в
стихах использовал Артуровские легенды.
Code m civil Гражданский кодекс (Франция). Принят в 1804 г.
Был разработан и принят по инициативе и под
руководством Наполеона.
Colbert Jean-Baptiste Ж.-Б. Кольбер — государственный секретарь
(1619—1683) при Совете короля Людовика XIV. Названные по
его имени («кольбертизм») основные принципы
внутренней и внешней политики Франции в кон-
це 17 века, имели целью увеличение государст-
венных доходов и сбалансированность бюджета
путем активного торгового баланса, развития
промышленности, в первую очередь — королев-
ских мануфактур. С целью получения новых
рынков Кольбер проводил активную колониаль-
ную политику, покровительствовал старым и
создавал новые монополистические торговые
компании.
Comité de salut public Комитет общественного спасения — коллектив-
ный орган исполнительной власти в период Ве-
ликой французской революции. Был создан по-
сле народного восстания 31 мая – 2 июня 1793 г.
и перехода власти из рук жирондистов в руки ре-
волюционно-демократической диктатуры яко-
бинцев.
Commune f de Paris Парижская коммуна — первая пролетарская рево-
люция и первое правительство рабочего класса.

267
Провозглашена 18 марта 1871 г. во время франко-
прусской войны. Просуществовала 72 дня.
Convention f (1792—1795) Конвент — высший законодательный и
исполнительный орган Первой французской
республики. Депутаты составляли 3 группировки:
жирондисты, якобинцы, «болото». В 1792 — мае
1793 руководили жирондисты, после народного
восстания в 1793 г., изгнавшего жирондистов из
Конвента, — якобинцы. В якобинском Конвенте
полноту власти сосредоточили фактически
Комитет общественного спасения и Комитет
общественной безопасности. Контрреволюцио-
нный термидорианский переворот (июль 1794 г.)
положил начало так называемому термидо-
рианскому Конвенту, подготовившему переход к
режиму Директории.
Corneille Pierre Корнель Пьер (1606—84) — французский драма-
тург. Трагический конфликт страсти и долга лег
в основу трагикомедии «Сид» — первого высо-
кого образца классицистического театра. В тра-
гедиях «Гораций», «Цинна», «Полиевкт» созда-
ны героические характеры, чей гражданский па-
фос перерастает рамки сословной монархии.
Croisades f pl крестовые походы — войны западно-европейских
феодалов (1096—1270) под девизом освобождения
Гроба Господня в Иерусалиме от неверных. Со-
стоялось 8 крестовых походов на Ближний Восток,
результатом которых явилось создание нескольких
государств крестоносцев. Проводились по инициа-

268
тиве и при активном участии католической церк-
ви.
D’Alembert (1717—1783) Д’Аламбер Жан Лерон — французский матема-
тик, механик и философ-просветитель, ино-
странный почетный член Петербургской АН.
Вместе с Д. Дидро редактор «Энциклопедии».
Сформулировал правила составления дифферен-
циальных уравнений движения материальных
систем. Обосновал теорию возмущения планет.
Déclaration f des droits Декларация прав человека и гражданина —
de l’homme et программный документ Великой французской
du citoyen 1789 революции, был принят Учредительным собра-
нием 26 августа 1789.
Descartes (1596 — 1650) Декарт Рене — французский философ,
математик, физик и физиолог. Заложил основы
аналитической геометрии, дал понятия пере-
менной величины и функции, ввел многие
алгебраические обозначения. Высказал закон
сохранения количества движения, дал понятие
импульса силы. Автор теории, объясняющей
образование и движение небесных тел вихревым
движением частиц материи, др. Основные
сочинения: «Геометрия», «Рассуждение о
методе», «Начала философии».
Diderot (1713—1784) Дидро Дени — французский философ-
материалист, писатель, идеолог революционной
французской буржуазии 18 в., иностранный
почетный член Петербургской АН, основатель и

269
редактор «Энциклопедии, или Толкового словаря
наук, искусств и ремесл».
Directoire f Директория — правительство Франции (1795—
1799), созданное после термидорианского
переворота, на основе конституции 1795 г.
Состояла из пяти членов, избиралась Советом
пятисот и Советом старейшин.
Etats Généraux Генеральные штаты — высший орган сословного
представительства (духовенства, дворянства и
третьего сословия, в осн. Городских жителей),
появившийся во Франции в XIV в. Совещатель-
ный орган, созываемый при чрезвычайных об-
стоятельствах.
Euratom (Communauté Европейское сообщество по атомной энергии,
Européenne Евратом.
de l’énergie atomique)
Fief m феод — наследственное земельное владение,
пожалованное королем или крупным сеньором
своему вассалу при условии принесения присяги
на верность сюзерену и несения службы
(главным образом военной).
Fronde f Фронда — движение против абсолютизма в
1648—1653, в котором принимали участие
различные слои общества, преследовавшие
подчас противоположные цели.
Girondins pl жирондисты — члены политической партии
периода Великой французской революции, пред-
ставлявшей республиканскую торгово-

270
промышленную и земледельческую буржуазию.
Получила название по департаменту Жиронда.
Gouvernement m Provisoire Временное правительство Французской
de la République Française Республики. Создано на базе Французского
(GPRF) комитета национального освобождения 2 июня
1944 г. в преддверии освобождения страны от
гитлеровской оккупации.
Guerre f de Cent Ans Столетняя война. Велась между Англией и
Францией (1337—1453) за обладание государст-
вом Гиень (duché de Guyenne) и Фландрией
(Flandres). Поводом послужили притязания на
французский престол английского короля в связи
с прекращением в 1328 династии Капетингов.
Guerres f pl de Religion Религиозные войны во Франции, в 1562—1594
между католиками и гугенотами. Возглавляла и
тот и другой лагерь феодальная знать: католиков
— герцоги Гизы, гугенотов — Антуан Бурбон,
принц Луи Конде, адмирал Колиньи, затем Ген-
рих Наваррский (будущий король Генрих IV). С
фактическим вступлением на французский пре-
стол в 1594 г. Генриха IV (перешедшего в
католицизм) военные действия в основном
закончились, окончательно завершил Религиоз-
ные войны Нантский эдикт 1598 г.
Henri IV (1553—1610) французский король с 1589 г. (фактически с
1594 г), сын Антуана Бурбона, с 1562 г. —
король Наварры (Генрих Наваррский). Во время
Религиозных войн — глава гугенотов. После его
перехода в 1593 г. в католицизм Париж в 1594 г.

271
признал его королем. Генрих IV издал Нантский
эдикт 1598 г. Его политика способствовала укре-
плению абсолютизма.
Humanisme m Гуманизм — светское вольномыслие эпохи
Возрождения, противостоявшее схоластике и
духовному господству церкви, связано с
изучением вновь открытых произведений
классической древности.
Juppé Alain (1945) французский политический деятель, предсе-
датель партии ОПР («Объединение в поддержку
Республики») в 1995—1997 г.г. На посту
премьер-министра (1995—1997) проводил непо-
пулярную политику суровых мер. С 1995 г.
является мэром Бордо.
Jospin Lionel (1937) французский политический деятель, первый
секретарь социалистической партии; назначен
Ж. Шираком премьер-министром после победы
левых сил.
Maquis m макú (букв. «Лесные заросли, чаща») —
партизанское движение и подполье в период
немецко-фашистской оккупации Франции 1940—
1944, одна из главных сил движения
Сопротивления.
Massacres de la Варфоломеевская ночь — массовое уничтожение
Saint-Barthélemy, гугенотов католиками в ночь на 24 авг. 1572 г.
le 24 août 1572
Mazarin (1602—1661) Мазарини Джулио, кардинал с 1641 г., первый
министр Франции с 1643 г. Итальянец по

272
происхождению. Вел борьбу с Фрондой. Добился
политической гегемонии Франции в Европе.
Mérovingiens (les) Меровинги — королевская династия, правившая
в государстве франков с 481 по 751. Была
основана королем салических (приморских)
франков Хлодвигом.
Мonarchie f de Juillet Июльская монархия — политический режим
(1830—1848), который сложился в результате
июльской революции 1830 г. У власти оказалась
финансовая олигархия — крупнейшие финан-
систы и землевладельцы. Представитель млад-
шей ветви Бурбонов Луи-Филипп Орлеанский
получил титул «короля французов».
Montagnards m pl монтаньяры — представители левой фракции
Законодательного собрания, а с 20 сент. 1791 —
Конвента.
Neustriе одно из королевств франков, образованных в
561 г. на большей части Парижского бассейна,
главными городами которого были Париж и Су-
ассон (Soissons). Neustriе враждовал с l’Austrasie.
Оrdonnance Villers- Ордонанс Виллер-Котре. Издан 15 авг. 1539
Cotterêts (1539) королем Франциском I в городе Виллер-Котре.
Предписывал регулярное использование на всей
территории Франции во всех официальных
документах, деловой переписке и судопро-
изводстве только французского (а не латинского)
языка. Таким образом состоялось юридическое
оформление статуса французского языка как
государственного языка страны.

273
Рastorale f пастораль — 1) Опера или балет, сюжет которых
связан с изображением сельской жизни.
Пользовалась популярностью при французском
дворе в XVII—XVIII вв.; 2) Вокальное или инст-
рументальное произведение, рисующее кар-тины
природы или сцены сельской жизни.
Pétain (1856—1951) французский маршал, в 1-ю мировую войну
командовал французскими армиями, с 1917 г.
главком, в 1940—44 г.г., во время оккупации
Франции, глава капитулянтского правительства,
затем коллаборационистского режима «Виши».
В 1945 г. приговорен к смертной казни (заменена
пожизненным заключением).
Philippe le Bel (1268—1314) Филипп IV Красивый, французский король. Рас-
ширил территорию королевского домена. Захва-
тил в 1300 г. Фландрию, но потерял ее в 1302 г. в
результате восстания фландрских городов. По-
ставил папство в зависимость от французских
королей. Созвал первые Генеральные штаты.
Добился от папы упразднения в 1312 г. ордена
тамплиеров.
Rassemblement m pour Объединение в поддержку Республики —
la République (RPR) политическая партия, оъединяющая последова-
телей генерала де Голля. Образована в 1976 на
основе Союза демократов в защиту Республики.
Régence f Регенство — период правления племянника
Людовика XIV Филиппа Орлеанского, предсе-
дателя Регентского совета при короле

274
Людовике XV, малолетнем внуке короля
Людовика XIV.
Renaissance (la) Ренессанс — Возрождение — этап развития
культуры, начавшийся в XIV в. в Италии и
развивавшийся в Европе в XV—XVI вв. В основе
лежит интерес к личности человека и его роли в
мире, освоение традиций античной культуры,
связь искусства с эстетикой гуманизма.
Résistance (la) Cопротивление — национально-освободитель-
ное, антифашистское, демократическое движе-
ние (1940—1944), возникшее в ряде европейских
и азиатских стран, в том числе во Франции, про-
тив иностранных оккупантов (германских и
итальянских фашистов, японских милитаристов).
Restauration f Реставрация — период вторичного правления
династии Бурбонов, свергнутой в результате
Великой французской революции. Различают
первую Реставрацию (1814—1815) и вторую
(1815—1830).
Rois fainéants m pl «ленивые короли» — прозвище последних коро-
лей из династии Меровингов, царствовавших в
639—751. Реальная власть все больше пере-
ходила к мажордому или первому служителю
королей, которых затем стали называть хозяева-
ми дворца (maîtres du palais).
Seconde Empire Вторая империя — режим (1852—1870), устано-
вленный Луи-Наполеоном Бонапартом после го-
сударственного переворота 2 дек. 1851 г. Выр-
ажал интересы крупной буржуазии и пользо-

275
вался поддержкой зажиточного крестьянства и
католического духовенства.
Traité m de Maastricht соглашение, подписанное в г. Маастрихт (в
(7 février 1992) Нидерландах), положившее основу создания Ев-
ропейского Союза 12-ти стран, членов Европей-
ского Экономического Сообщества.
Traité m de Verdun Верденский договор. Заключен в 843 в г. Верден
с целью раздела империи Карла Великого между
его внуками после Страсбургских клятв.
Valois (les) Валуа — династия, правившая во Франции с
1328 г. по 1576 г.
Vercingétorix предводитель галлов, верховный глава галль-
(72—46 av. J.-C.) ских племен, восставших против римлян.
«Vichy» «Виши» — общепринятое название фашистского
коллаборационистского режима во Франции в
июле 1940 — августе 1944 г.г., в период ее
оккупации фашистскими войсками. Назван по г.
Виши, где обосновалось правительство Петена.

L’ÉTAT ET LA VIE POLITIQUE

Сonseil des prud’hommes примирительный совет — орган, создаваемый на


паритетных началах из представителей служа-
щих и нанимателей, выбранных соответственно
членами компании и администрацией, в задачи
которого входит разбор споров, возникших в
связи с трудовым соглашением. До передачи
дела в судебные органы совет должен попы-
таться примирить стороны.
Départements d’outre-mer заморские территории Франции с
(DOM) департаментским правовым статусом.

276
Territoire d’outre-mer заморская территория.
(TOM)

LA VIE CULTURELLE

Adamov Arthur (1908—1970) Адамов Артюр — французский драматург.


Ранние стихи написаны в манере сюрреализма.
В духе авангардистского театра пьесы «Паро-
дия», «Вторжение». Трагедия «Весна 71 года»
поэт0изирует мужество парижских коммуна-
ров. Создал сатирические пьесы «Святая Евро-
па» и др.
Académie des Beaux-Arts Академия искусств — одно из пяти учреждений
Французского института. Основана в 1795, на ба-
зе распущенных Конвентом двух королевских
академий — Académie royale de peinture et de
sculpture и Académie royale d’architecture.
Académie des inscriptions Академия надписей и литературы — Одно из
et belles-lettres пяти учреждений Французского института, осно-
ванное в 1663. Возникло как филиал Француз-
ской академии и называется «малой академией».
Académie des jeux floraux Академия цветочных игр — старейшее литера-
турное общество Европы. Находится в Тулузе.
Ведет начало от конкурса провансальской поэзии
«Jeux floraux», устроителями которого (1323)
были семь трубадуров Тулузы.
Airbus m A 340 аэробус, воздушный автобус.
Baccalauréat m 1) степень бакалавра; 2) экзамен на степень бака-
лавра (после окончания средней школы).
Beckett (1906) Беккет Сэмюэл — ирландский драматург. Писал
на французском и английском языках. Один из

277
основоположников абсурда драмы («В ожидании
Годо», «Конец игры»). В романах «Моллой»,
«Малон умирает», «Неназываемый» развивает
традиции литературы «потока сознания».
В 1969 г. присуждена Нобелевская премия.
Brevet de technicien (BT) удостоверение техника — свидетельство, под-
тверждающее успешное завершение обучения в
технологическом или профессиональном лицее.
Brevet de technicien удостоверение техника высшей квалификации —
supérieur (BTS) свидетельство о высшем специализированном
образовании. Предшествует университетскому
диплому, который получают в университетском
институте технологии.
«Canard Enchaîné» (Le) «Канар аншене» (букв. «Закованная утка») —
еженедельная сатирическая газета. Основана в
1916 журналистом М. Марешалем. Острое, нико-
го не щадящее, но не занимающее определенной
позиции издание подвергает критике правящие
институты и партии.
Certificat d'aptitude Свидетельство о профессиональной пригодности
professionnelle (CAP) — документ о неполном среднем образовании.
Выдается лицам, окончившим 3-й класс и ус-
пешно сдавшим выпускные экзамены в профес-
сиональных лицеях, а также прошедшим двух-
летнее обучение в технических школах и центрах
обучения специальности.
Diplôme m d'Etudes Диплом об общем университетском образовании
Universitaires Générales — Документ, подтверждающий успешное

278
(DEUG) завершение 1-го цикла (двухлетнего) высшего
образования. Выдается университетами и учеб-
ными заведениями университетского типа. Вве-
ден в 1973.
Diplôme d'études Диплом об углубленном образовании —
approfondies (DEA) документ, подтверждающий окончание первого
года занятий из цикла высшего оразования, не-
оходим претендентам на диплом государствен-
ного доктора.
Diplôme d'études Диплом об углубленном высшем специальном
supérieures spécialisées образовании — Документ, удостоверяющий
(DESS) специальную теоретическую и практическую
подготовку на 3-ем цикле университетского обу-
чения. Кандидат должен иметь диплом магистра.
Учрежден в 1974.
Diplôme Universitaire de Университетский диплом технолога —
Technologie (DUT) свидетельство об окончании 1-го цикла универ-
ситетского образования, включающего стажи-
ровку на предприятии или в научной лаборато-
рии. Обычно выдается в университетских техно-
логических институтах.
«Ariane» «Ариан» (от имени персонажа греческой мифо-
логии Ариадны, ассоциируемой с путеводной ни-
тью) — наименование трехступенчатой жидко-
стной ракеты-носителя, созданной Европейским
космическим агенством.
Institut Pasteur Институт Пастера — научно-исследовательский
институт. Ведет работу в фундаментальных облас-
тях биомедицины (бактериологии, вирусологии,

279
иммунологии) и в прикладных областях (изучение
вирусов СПИДа, гепатита В1, коклюша, разработка
методов анализов и диагностирования), а также
биотехнологии (ферментация, биологические мето-
ды борьбы с насекомыми). Создан в 1887 в Париже
по инициативе Луи Пастера.
Ionesco Eugène (1912) Ионеско Эжен, французский драматург, один из
зачинателей абсурда драмы. В пьесах «Лысая
певица», «Урок», «Носорог», «Небесный пеше-
ход» — ощущение кошмара, бессмысленности
человеческой жизни. Роман «Отшельник»
(1973 г.).
Licence f лиценциат — 1.Ученая степень, которую прису-
ждают университеты. Подтверждает научную
подготовку 2-го цикла высшего образования по
общей специальности. 2. Диплом о присуждении
ученой степени лиценциата.
Lycée m лицей — ученое заведение среднего обра-
зования. Срок обучения 3 года, с 16 до 18 лет.
Мaîtrise f метриза — Ученая степень магистра, которую
присуждают университеты. Продолжительность
подготовки — один год. Присуждается при на-
личии диплома лиценциата, после успешного за-
вершения второго года 2-го цикла высшего обра-
зования.
Nouvelle vague (la) «новая волна» — программа кинематографиче-
ской «раскрепощенности», выдвинутая в 50-х гг.
ХХ века группой кинорежиссеров (Шаброль,
Трюффо, Годар): отказ от ориентации на дорого-

280
стоящий фильм, импровизационный метод съем-
ки (главным образом на натуре и в естественных
декорациях), отсутствие строго обязательного
сценария, выдвижение на первый план техниче-
ских приемов, а не сюжета.
Pont de Normandie Нормандский мост — мост через Сену. Располо-
жен в устье реки, соединяет г. Гавр и г. Онфлер.
Длина 2000 м., высота 214 м. Мост по длине ра-
вен Елисейским полям, по высоте — башне
Монпарнас. Пущен в эксплуатацию в 1995. По
мосту проходит автострада, соеди-няющая Вели-
кобританию — через туннель под Ла-Маншем —
и Испанию.
Presse f quotidienne ежедневная информационная пресса (без
d’informations определенного политического направления)
Рresse d’opinion Партийная печать — печать, выражающая интере-
сы политических групп, общественных течений.
SPOT (Système probatoire испытательная система для наблюдения за
d'observation de la Terre) поверхностью Земли — одна из программ разви-
тия космической промышленности, ставящая це-
лью сделать Францию третьей космической дер-
жавой в мире (1986). Предусматривает последо-
вательный запуск 4 спутников с двумя телеско-
пами на борту и передачу в течение 12 лет на
Землю изображений объектов наблюдения с точ-
ностью определения их положения на Земле до
10 м. Выработана Национальным центром кос-
мических исследований. Реализуется совместно с
Бельгией и Швецией.

281
Richelieu (1585—1642) Ришелье Арман Жан дю Плесси, кардинал
(с 1622 г.), с 1624 г. глава королевского совета,
фактический правитель Франции. Способствовал
укреплению абсолютизма. Лишил гугенотов поли-
тических прав; провел административную, финан-
совую и военную реформы; подавлял феодальные
мятежи, народные восстания. Вовлек Францию в
Тридцатилетнюю войну (1618—1648).
Roland-Garros теннисный стадион в Париже, расположенный в
южной части Булонского леса, где ежегодно
проводятся международные спортивные встречи.
Théâtre national populaire Национальный народный театр — название па-
рижского театра, располагавшегося во дворце
Шайо с 1930 по 1972. Под руководством Жана
Вилара (19951—1963) театр стал играть веду-
щую роль в художественной жизни страны и
способствовал обновлению сценического искус-
ства.
Tunnel sous la Manche Туннель под Ла-Маншем. Построен в 1981—
1994. В строительстве приняли участие 5 банков
и 5 фирм с английской, 5 банков и 5 фирм с
французской стороны. Туннель представляет со-
бой подводное дорожное сооружение, длина ко-
торого 50,5 км, ср. глубина 45 м (максимальная
глубина 75 м). Автомашины погружаются на
специальные платформы (120 легковых или 28
грузовых), подаваемые к пункту отправления с
интервалом 15 мин. Затрата времени на проезд
от французского Кокель (Coquelles, Calais) до

282
английского города Черитон (Cheriton) составля-
ет 35 мин. Параллельно туннелю проходят два
железнодорожных полотна — длина северного
туннеля 50470 м (под водой 37925 м), длина юж-
ного соответственно 50480 м (37925 м), оборудо-
ванных для высокоскоростных поездов.
Vilar Jean (1912—1971) Вилар Жан — французский актер, режиссер.
В театре с 1932 г. В 1951—1963 г. во главе На-
ционального народного театра (Париж). С 1947 г.
организатор и руководитель театральных фести-
валей в Авиньоне.

ÉCONOMIE

A.O.C. (Appellation контролируемое название с обозначением места


d'Origine Contrôlée) производства товара — название, присваиваемое
вину Национальным институтом названий ре-
гиональных вин и виноводочных изделий в соот-
ветствии с установленными критериями. Vins
d’A.O.C. (марочные вина) имеют надпись на эти-
кетке бутылки, например: «Appellation
Bordeaux».
«Air liquide» (букв. «Жидкий воздух») — акционерное обще-
ство, созданное в 1902 г. для промышленного
производства сжиженного воздуха. Разработало
технологию сверхнизких температур. Участвует
в создании систем теплового наведения некото-
рых ракет.
Alcatel, Alsthom, Compagnie компания, специализирующаяся на

283
générale d'électricité телекоммуникациях (Alcatel), энергии и транс-
порте (Alsthom) и электротехнике (СGE, осно-
ванная в 1898 г.).
BNCI (Banque Nationale pour Национальный промышленно-торговый банк.
le Commerce et l'Industrie)
Bon Marché (Le) «Бон Марше» — Парижский Универмаг в квар-
тале Сен-Жермен-де-Пре. Основан в 1852. Опи-
сан Э. Золя в романе «Дамское счастье». В на-
стоящее время имеет торговую площадь
32000 м², количество служащих около 1500 чел.
Carrefour m специализированный тип продажи на больших
площадях. Создан в 1959 г. Марселем Фурнье
(Marcel Fournier) и Дени Дефоре (Denis Defforey).
Современное название получил в 1970 г.
CECA f (Communauté Европейское объединение угля и стали
Européenne du Charbon
et de l'Acier)
CEE f (Communauté Европейское экономическое сообщество, также
Economique Européenne) Marché commun.
Citroën французская автомобильная компания, выпус-
кающая легковые автомобили с 1919 г.
«Dassault-Bréguet» Авиапромышленная группа. Образована в 1971.
Производит боевые, средние транспортные и
пассажирские самолеты, радиоэлектронное обо-
рудование, осуществляет ремонт самолетов.
EDF (Electricité de France государственное учреждение, созданное в
service national) результате закона, принятого в 1946 г., нацио-
нализировавшего производство и распределение

284
электроэнергии (так же, как и газа — Gaz de
France), что дало в совокупности l' EDF-GDF.
ELF Aquitaine французская нефтяная компания, созданная в
1941 г., приватизирована в 1994 г.
France Télécom система управления телекоммуникациями во
Франции.
Galeries f Lafayette крупный парижский универсальный магазин.
Основан Теофилем Бадером в 1895. Расположен
в 9-м округе столицы. Имеет 69 филиалов (26
Galeries Lafayette, 43 Nouvelles-Galeries).
GATT (General Agreement генеральное соглашение по тарифам и торговле.
on Tarifs and Trade, Accord
général sur les tarifs douaniers
et le commerce)
Grands crus m pl вина из лучших сортов винограда.
IBM France Американская корпорация по производству ин-
формационной техникой (во Франции).
Industries f,pl перерабатывающая промышленность.
de transformation
Landes pl Ланды — низменность, длиной 230 км на юго-
западе Франции, вдоль побережья Бискайского
залива; отделена от моря полосой дюн шириной
7—8 км. Местами заболочена.
Superphénix название сверхмощного реактора для атомных
станций третьего поколения.
«Leclerc» средний танк. Носит имя маршала Леклерка, ко-
мандовавшего войсками, которые освободили
Париж в 1944.
Magasin à grande surface большой универсальный магазин, супермаркет.

285
de vente
«Matra» 1. Управляемая ракета класса «воздух-воздух»
средней дальности.
2. Ракетостроительная фирма.
Michelin крупнейшая фирма по производству автомо-
бильных, мотоциклетных и велосипедных по-
крышек, колес, кабеля. Основана в 1889 Э. Миш-
леном. Имеет 67 заводов в 13 странах Африки,
Азии, Северной и Южной Америки, Европы (21
во Франции). Выпускает также карты и путево-
дители.
Minitel m «минитель» — терминал небольшого размера,
имеет экран и клавиатуру. Включается в телеин-
формационную систему «телетель» через теле-
фонный аппарат. Пользуясь им, можно получить
более 2000 видов услуг (заказать билет на поезд,
на самолет; совершить покупку, заказать билет
на концерт, в театр, отослать телеграмму, совер-
шить банковские операции, получить самую раз-
нообразную информацию).
Monoprix m магазин стандартных цен.
«Pechiney» «Пешинэ» — одна из ведущих промышленных
групп в области цветной металлургии. Является
крупнейшим в Зап. Европе производителем алю-
миния, одним из ведущих производителей мед-
ных сплавов и полуфабрикатов, ферросплавов.
Petites et moyennes мелкие и средние предприятия — хозяйственные

286
entreprises f, pl (PME) единицы, характеризующиеся определенной
численностью занятых: мелкие — до 20, средние
— от 20 до 499 человек.
«Peugeot S.A.» Société «Пежо» — «Независимая компания Пежо» —
autonome Peugeot Одна из крупнейших автомобильных компаний
Франции. Основана в 1876, в 1976 объединилась
с фирмой «Ситроен». Специализируется на про-
изводстве легковых, грузовых и специальных ав-
томобилей, велосипедов, мотоциклов, мото-
роллеров, бронетранспортеров, станков, инстру-
ментов, дизельных двигателей, узлов и деталей к
автомобилям. В 1992 принимает название PSA
Peugeot-Citroën.
Printemps Крупный универмаг в 9-м округе Парижа, неда-
леко от здания Оперы, на бульваре, который но-
сит имя префекта барона Османна (Haussmann,
1809—1891), руководившего работами по за-
стройке столицы в 50—60-х гг. ХIХ.
Prisunic m дешевый универсальный магазин.
Régie Renault (Régie Национальное управление заводов «Рено» —
Nationalе des usines Renault) государственная автомобильная компания. Обра-
зована в 1945 на основе частной фирмы «Рено»,
существовавшей с 1898. Специали-зируется на
производстве автомобилей, как легковых, так и
грузовых, автобусов, сельскохо-зяйственных
машин и оборудования, станков, судовых и про-
мышленных двигателей, подшип-ников, специ-
альных сталей.

287
Rhône-Poulenc крупнейшая химическая компания Франции. Яв-
ляется производителем кормовых добавок, сель-
скохозяйственных химикатов, фармацевтических
препаратов.
Saint-Gobain стекольная мануфактура, основанная в 1665 г.,
превратившаяся в крупную компанию химиче-
ской продукции.
«Samaritaine (La)» «Самаритэн» — крупнейший парижский уни-
вермаг. Занимает 4 многоэтажных корпуса на
набережной Сены. Основан в 1870 Эрнестом
Коньяком и его женой Луизой Жэй.
Snecma (от Société nationale Государственная компания по производству
d’étude et de construction авиационных и ракетных двигателей.
de moteurs d’aviation)
Succursale f отделение — часть предприятия, имеющая свою
дирекцию и право вести деловые переговоры с
третьими лицами. В отличие от филиала (filiale)
не обладает статусом юридического лица.
TGV (train à grande vitesse) сверхскоростной поезд — электропоезд, разви-
вающий скорость до 300 км/час. Состав включа-
ет 2 электровоза и 10 вагонов. Первая линия Па-
риж-Дижон-Лион была введена в строй в 1980,
затем начато строительство линии Париж —
Юго-запад, Париж-Лозанна и организовано пря-
мое сообщение на участках Париж-Гренобль и
Руан-Лион. В конце 80-х — нач. 90-х гг. были
созданы TGV второго поколения — новые евро-
пейские линии: линия, связывающая Францию с

288
Испанией, с Англией, а также линия Париж-
Брюссель-Кельн-Амстердам.
Uniprix m магазин стандартных цен.
«Usinor» (Union «Юзинор» — «Объединение предприятий
Sidérurgique du Nord et черной металлургии Севера и Востока Франции»
de l'Est de la France) Крупнейшая промышленная группа в черной ме-
таллургии Франции.
«Sacilor. Aciéries et «Сасилор. Сталь и прокат Лотарингии» —
Laminoirs de Lorraine» промышленная государственная компания в об-
ласти черной металлургии. Создана в 1964 для
строительства крупного комбината по выпуску
сортового проката.
V.D.Q.S. (Vins Délimités марочное коллекционное вино — Надпись на
de Qualité Supérieure) этикетке бутылки вина высшего качества. Vins
Délimités de Qualité Supérieure коллекционные
вина — вина лучших марок. Их выдерживают в
подвалах от 20 до 40 лет, не менее 3-х лет в бу-
тылках. Крепкие и некоторые десертные вина
сохраняются в течение десятков лет (свыше
100 лет).
Vin m de marque вино высшего качества, марочное вино.
Vins m pl de pays местные вина — вина, производство которых
контролируется региональными властями. Это
белые и красные вина крепостью 9º—10º. Право
на их производство и технология изготовления
закреплены за 40 департаментами страны.
Vins m pl de table столовые вина — вина, место производства ко-
торых не обозначено на этикетке. Изготовляются

289
в одном регионе либо представляют собой смесь
разных сортов из разных регионов.

LA VIE SOCIALE

ANPE (Agence Nationale Национальное агенство по занятости.


pour l’emploi)
Bureau m international du Международное бюро труда.
travail (BIT)
Chevaliers du Tastevin Рыцари Тастевена / братство рыцарей Тастевена
(от tâte-vin «дегустационная чашка») — Общест-
во знатоков и любителей вкусной еды. Возникло
в Бургундии в 1934. Основатели видели задачу
общества в пропаганде бургундских вин и бур-
гундского кулинарного искусства, а также в от-
боре лучших сортов вин местного производства.
Confédération f Française Французская демократическая конфедерация
Démocratique du Travail труда — профсоюз, объединяющий рабочих-
(CFDT) католиков. Основан в 1964 в результате раскола
Французской конфедерации христианских проф-
союзов.
Confédération f Française Французская конфедерации христианских
des Travailleurs Chrétiens трудящихся. Основана в 1910.
(CFTC)
Confédération f Générale Всеобщая конфедерация труда.
du Travail (CGT)
Confédération f Générale Генеральная конфедерация мелких и средних
des petites et moyennes предприятий — объединение предпринимателей,
entreprises (CGPME) созданное в 1944. Членами являются 3000 отрас-
левых объединений, межотраслевых союзов, фе-

290
дераций, представляющих около 150000 пред-
приятий промышленности, торговли, услуг.
Conseil m national Национальный совет французских
du patronat français предпринимателей — Объединение французских
(CNPF) предпринимателей. Конфедерация 85 профессио-
нальных организаций, созданных по отраслевому
принципу, и территориальных межпрофессио-
нальных союзов, объединяющих предприятия от-
раслей определенной местности. Создан в 1946. В
целом объединяет более 1 млн предприятий.
Crédit m Foncier de France Французский поземельный кредит — ипотечный
банк, созданный в 1852.
Front m Populaire Народный фронт — форма организации широких
народных масс для борьбы против фашизма и
войны, за демократию, национальную независи-
мость, а также в защиту насущных экономиче-
ских интересов трудящихся. Во Франции в
1936—38 г.г., в Испании в 1936—39 г.г., в Чили в
1938—41 г.г. действовали правительства Народ-
ного фронта. В годы 2-й мировой войны на осно-
ве Народного фронта во многих странах развер-
нулось Движение Сопротивления.
Habitations f pl à Loyers (букв. «жильё за умеренную плату») муници-
Modérés (HLM) пальные жилые дома, в которых квартирная пла-
та ограничена максимальным потолком.
Lois f pl Auroux законы, принятые в 1982 г., предоставившие но-
вые права трудящимся.
RMI m (revenu minimum гарантированное законом минимальное пособие
d’insertion) для лиц, не имеющих средств к существованию.

291
Salaire m minimum минимальная межпрофессиональная заработная
Interprofessionnel плата — номинальная зарплата взрослого ра-
de Croissance (SMIC) ботника (нижний предел). Введена в 1970 вместо
минимальной гарантированной зарплаты
(SMIG), определенной на основе покупательской
корзины. Устанавливается Национальным ин-
ститутом статистики и экономических исследо-
ваний по ценовым показателям и результатам
экономического развития.

ABRÉVIATIONS ET SIGLES

La liste ci-dessous regroupe des sigles très usuels, mais dont la traduction
n’est pas évidente et quelquefois même absolument inconnue.

A.C. avant Jésus-Christ (по латыни ante Christum)


до Рождества Христова
A.N.P.E. Agence nationale pour l’emploi
Государственное агентство по трудоустройству
A.P. Assistance publique
Социальное обеспечение
av. J.-C. Avant Jésus-Christ
до Рождества Христова (до нашей эры)
avt. Avant
До
B.D. Bande dessinée
Комикс
BENELUX Union économique de la Belgique, des Pays-Bas et du
Luxembourg
Таможенный союз Бельгии, Голландии и Люксембурга

292
B.E.P. Brevet d’études professionnelles
Свидетельство о профессиональном образовании
B.N.P. Banque nationale de Paris
Национальный парижский банк
B.P. Boîte postale
Почтовый ящик
C.A.F. Vente de marchandise à un prix global comprenant le coût,
l’assurance et le fret
Продажа товара по цене, включающей стоимость, стра-
хование и фрахт (СИФ)
C.A.P. Certificat d’aptitude professionnelle
Свидетельство, диплом о профессиональной подготовке
C.A.P.E.S. Certificat d’aptitudes professionnelles à l’enseignement du
second degré
Диплом преподавателя второй ступени обучения
C.A.P.E.T. Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement
technique
Диплом преподавателя среднего технического учебного
заведения
CEDEX Courrier d’entreprise à distribution exceptionnelle
Почтовое обслуживание предприятий
C.E.P.E. Certificat d’études primaires et élémentaires
Свидетельство о начальном образовании
C.E.S. Certificat d’études supérieures
Свидетельство о высшем образовании
Cf Confer (reportez-vous à)
обратитесь к… (такому-то тексту, странице и т.п.)
C.F.E.S. Certificat de fin d’études secondaires
Аттестат о среднем образовании

293
C.G.T. Confédération générale du travail
Всеобщая конфедерация труда — профсоюз
ch.-l. Chef-lieu
Главный город (центр) департамента
C.I.A. Central Intelligence Agency
Центральное разведовательное управление, ЦРУ США
C.I.O. Comité international olympique
Международный олимпийский комитет, МОК
C.R.O.U.S. Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires
Региональный центр университетской и школьной дея-
тельности
C.V. Curriculum vitae
Краткая биография, послужной список
D.A.B. Distributeur automatique des billets
Пункт автоматической выдачи наличных денег
D.D. Droits de douane
Таможенные пошлины, таможенный сбор
D.E.A. Diplôme d’études approfondies
Диплом об углубленном (университетском) образовании
D.E.S. Diplôme d’études supérieures
Диплом о высшем образовании
D.E.S.S. Diplôme d’études supérieures spécialisées
Диплом о специальном высшем образовании
D.E.S.T. Diplôme d’études supérieures techniques
Диплом о техническом высшем образовании
D.E.U.G. Diplôme d’études universitaires générales
Диплом об общем университетском образовании
D.E.U.S.T. Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques
Диплом о высшем научно-техническом образовании

294
G.-B. Grande-Bretagne
Великобритания
G.I.C. Grand infirme civil
Инвалид, получивший тяжелое увечье
G.I.G. grand invalide de guerre
инвалид войны, получивший тяжелое ранение
H.L.M. Habitation à loyer modéré
Дом с умеренной квартирной платой
H.T. Heures de travail
Часы работы, рабочее время
J.O. Jeux olympiques
Олимпийские игры
N.F. Nationalité française
французское гражданство
N.R. Notre référence
Ссылка на нашу предыдущую корреспонденцию
O.T.A.N. Organisation du traité de l’Atlantique Nord
НАТО
O.V.N.I. Objet volant non identifié
Неопознанный летающий объект, НЛО
P.A. Professeur agrégé
Преподаватель агреже. Эта степень дает право
преподавать в лицеях и университетах Франции
P.-D.G. Président-Directeur général
Президент-генеральный директор (компании)
P.I. Par intérim
Временно исполняющий обязанности
P.I.B. Produit intérieur brut
Валовый внутренний продукт

295
P.J. Police judiciaire
Судебная полиция
P.M.U. Pari mutuel urbain
Городской тотализатор
P.N.B. Produit national brut
Валовый национальный продукт
P.S.G. Paris St-Germain
Футбольная команда Пари — Сен-Жермен
P.T.T. Poste, télécommunication, télédiffusion
Почта, дальняя связь и распространение
R.A.T.P. Régie autonome des transports parisiens
Автономное управление парижского городского
транспорта
R.E.R. Réseau express régional
Сеть скоростного метрополитена в Париже
R.M.I. Revenu minimum d’insertion
Пособие, выплачиваемое на семью, когда ее доход ниже
установленного минимального семейного дохода
R.S.V.P. Répondez, s’il vous plaît
«Ответьте, пожалуйста»
R.T.F. Radiodiffusion-Télévision française
Французское радиовещание и телевидение
S.A. Société anonyme
Акционерное общество, анонимное товарищество
S.A.M.U. Service d’aide médicale urgente
Служба скорой медицинской помощи
S.A.R.L. Société à responsabilité limitée
Общество (товарищество) с ограниченной ответственно-
стью

296
S.E.C.A.M. Système séquentiel couleur à mémoire
Последовательная система цветного телевидения с
запоминанием «Секам»
S.I.C.A.V. Société d’investissement à capital variable
Инвестиционное общество с переменным капиталом
SIDA Syndrome d’immuno-déficience acquise
Синдром приобретенного иммунодефицита, СПИД
S.M.I.C. Salaire minimum interprofessionnel de croissance
Межпрофессиональный минимум заработной платы
(ежегодно пересматривается )
S.M.I.G. Salaire minimum interprofessionnel garanti
Межпрофессиональный гарантированный минимум
заработной платы
S.N.C.F. Société nationale des chemins de fer
Национальное общество железных дорог Франции
S.V.P. s’il vous plaît
пожалуйста
T.G.V. Train à grande vitesse
Скоростной поезд
T.N.P. Théâtre National Populaire
Национальный народный театр
V.I.P. Very important person
Очень важное лицо
V.R. Votre référence
Ссылка на предыдущую полученную корреспонденцию
того же отправителя
Z.E.P. Zone d’éducation prioritaire
Зона приоритетного воспитания
ZUP Zone à urbaniser en priorité

297
Зона первоочередной урбанизации (городской застройки)

298
VOCABULAIRE

à titre posthume посмертно aérospatial, — e воздушно-косми-


abattage m 1) рубка леса, ческий, -ая
2) убой скота affluent m приток реки
abbesse f аббатиса, настоятельница agrémenter украшать, оживлять
женского католического монастыря agrumes m pl цитрусовые
abdication f отречение от престола aigle m орел
abdiquer отрекаться от престола aigle royal беркут
abeille f пчела aïoli m чесночный соус
abolition отмена, упразднение Alamans союз германских народов,
abri m кров, приют, убежище живших на правом берегу Рейна в
abus m злоупотребление; право- III в.
нарушение alimentation f питание; снабжение,
accidenté, — е неровный, -ая довольствие
accident m du travail производ- aliment m продукт питания, корм
ственная травма, несчастный случай allocation f ассигнование, отпуск
на производстве (денег); пособие
accusé, — е m, f обвиняемый, -ая allocation logement пособие на опла-
activités f pl tertiaires деятельность, ту жилья (многосемейным)
относящаяся к сфере обслуживания alumine f окись алюминия; глино-
adhérent m единомышленник, при- зем
верженец aménagement m du territoire обус-
aéronautique авиационный тройство территории
aéronaval, — e воздушно-морской, ameublement m меблировка
-ая ami du peuple друг народа (Марат)

299
amidon m крахмал armurier m оружейный мастер,
amputer отнимать, ампутировать; оружейник
сократить, урезать arrière-pays m внутренняя тер-
ancêtres m pl предки; предшест- ритория страны
венники, основоположники arrondissement m административ-
andouille f колбаса ный округ; район, участок
andouillette f сосиска artisanat m ремесленники; профес-
animal m de trait тягловый скот сия ремесленника
annexer аннексировать, присоеди- аsile m убежище, приют
нять assainir les marécages осушать болта
annexion f аннексия, присоединение assesseur m асессор, заседатель
appartement m de standing шикар- assolement m севооборот, чередо-
ная квартира со всеми удобствами вание культур
appauvrir разорять, обеднять assurance f maladie страхование на
approvisionner (s') запасаться чем-л. случай болезни
aquaculture f разведение водных assurances pl страховая компания
животных и растений assuré, -е m,f застрахованный, -ая
arboriculture f древоводство, раз- astre du jour дневное светило
ведение деревьев и кустарников; atrocité f жестокость
садоводство audience f судебное заседание
archevêchе m архиепископство austral, -e южный, -ая
argentier m серебряных дел мастер avènement m приход к власти,
argileux, — se глинистый, -ая восшествие на престол
аrtisanat m ремесленное сословие; avoué m поверенный, стряпчий,
ремесленники адвокат
aride сухой, засушливый, безвод-
ный
armistice m перемирие

300
В

balader (se) прогуливаться, шататься belligérant, -е воюющий, -ая


balbuzard m скопа (хищная птица) bergerie f овчарня
baleine f кит bestiaux m pl скот, скотина
balnéaire купальный; ♦ station bétail m скот ♦ bétail de race пле-
balnéaire бальнеологический морс- менной скот
кой курорт betterave f à sucre сахарная свёкла
balnéation f лечение ваннами bicorne m треуголка (шляпа)
baptiser крестить bimensuel, -le выходящий два раза в
baraque f палатка, ларек месяц
barbe f fleurie седая борода ♦ l’em- biniou m (cornemuse f) бретонская
pereur à la barbe fleurie волынка
седобородый император (о Карле Blindés m pl бронетанковые войска
Великом в эпосе) bocage m 1) роща; 2) бокаж (тип
barrage m плотина пейзажа: поля, окаймленные лес-
basilique f базилика; собор ными полосами)
bastide f 1) деревенский дом (в Про- boisé, -е лесистый, -ая
вансе) 2) укрепленный средневе- bombarde f (hautbois m) гобой (в
ковый город на юго-западе Франции Бретани)
batellerie f речное судоходство; реч- bonneterie f трикотажное произ-
ной флот водство
bâtisse f здание, постройка bosquet m роща
baume m бальзам boudin m кровяная колбаса
béatifier причислить к лику блажен- boule f flamande (ou bourle) шары
ных bourdon m большой колокол
belette f ласка (зоол.) bourg m 1) местечко, городок, по-
belle Epoque f период (1880—1914) селок; 2) центральный поселок ком-
до первой мировой войны во муны
Франции

301
bourgade f небольшое местечко, по- brebis f овца
сад, село brumaire m брюмер (второй месяц
bourrée f бурре (овернский народ- республиканского календаря, 22—24
ный танец, мелодия) октября — 20—22 ноября)
bouture f черенок (бот.) bûcheron m дровосек, лесоруб
bovin, е бычий ♦ race bovinе ро- buffet m d’orgue органный корпус
гатый скот bureautique f организационная и
braderie f распродажа остатков, информационно-вычислительная
случайных вещей; толкучка (на техника; оргтехника
севере Франции) butte f холм, пригорок
brasserie f 1) пивоваренный завод; 2)
пивная

cadres m pl руководящие работники сampeur m, -se f турист, -ка


cadre supérieur руководитель стар- Capétiens династия Капетингов
шего звена Carême m Великий пост
cafétéria f кафетерий casse-croûte m легкий завтрак
cagoule f монашеская ряса с капю- caveau m погребок
шоном cédrat m цитрон (плод.)
Cajun m франкоязычный житель cellérier m, — ère f келарь, эконом, -
Луизианы (в США), кажён ка (в монастыре)
сalamité f бедствие, катастрофа cénacle m кружок, общество
сalcul m des probabilités теория ве- cépage m сорт винограда
роятностей céréales f pl зерновые культуры
Сalvaire m Голгофа ♦ Filles du céréalier m производитель зерна
Сalvaire монашеский орден «Девы сerf m олень
Голгофы», кальварианки (реформи- chaîne f de télévision телеканал
рованные бенедиктинки, ХVII в.) chalet m шале (швейцарский домик)

302
champ m de courses ипподром цузской революции и вплоть до
сhanoine m каноник 1803 г. на западе страны
chantier m naval судостроительная chouette f сова
верфь chou-fleur m цветная капуста
chanvre m конопля, пенька сigogne f аист
chapelain m капеллан сime f вершина
chapon m каплун circonscription f округ
charcuterie f 1) колбасная промыш- cirque m glaciaire ледниковый цирк
ленность 2) колбасные изделия сloître m монастырь
Charlemagne Карл Великий cluse f узкое ущелье, теснина
Charles le Chauve Карл Лысый code m civil гражданский кодекс
chasse f à courre псовая охота сohabitation f совместная жизнь;
сhâtaignier m каштан, каштановое сожительство
дерево сolon m 1) колонист, поселенец; пе-
chaumière f хижина реселенец; 2) арендатор, фермер-
сhef-lieu m главный город (депар- испольщик; свободный земледелец
тамента, округа) (ист.)
chêne m дуб colonne f corinthienne коринфская
cheval m de trait упряжная лошадь колонна
chevalier m sans peur et sans re- colza m рапс (бот.)
proche рыцарь без страха и упрека сombats m pl de coqs петушиные бои
chevauchée f поездка, пробег вер- сomedia f dell’Arte комедия дель
хом, переход арте (комедия масок), вид италь-
chiffre m d’affaire торговый оборот янского театра (16—17 вв.).
chinon m красное или розовое вино, Персонажи-«маски»: слуги — Бри -
производимое в Турени гелла, Арлекин, Пульчинелла, Ко -
Chouans pl шуаны — контррево- ломбина; глупый жадный купец
люционные мятежники, действо- Панталоне, фанфарон и трус Капи-
вавшие в период Великой фран-

303
тан, болтун Доктор, педантичный, confluent m слияние рек; соеди-
назойливый Тарталья и др. нение, объединение
сomique m troupier шансонье в сол- confrérie f братство, корпорация
датской форме, распевающий сол- сonfrontation f 1) очная ставка; 2)
датские песни (жанр) сличение, сравнение, сопоставление
Commanderie f командорство conseiller m général генеральный
commémorer ознаменовать, отме- советник
чать (память кого-л., чего-л.) сonsommation f потребление, рас-
commerce m de gros оптовая тор- ход
говля construction f navale судостроение
commerce m intégré комплексная contrainte f принуждение ♦ me —
торговля sures de contrainte принудительные
commerce m de détail розничная меры
торговля contrat m collectif коллективный до-
compagnie f subventionnée субси- говор
дируемая труппа — театральная contrefort m отрог горного хребта
труппа, имеющая статус постоянно contreseing m контрассигнация,
функционирующего профессио- скрепление подписью; вторая под-
нального коллектива и пользую- пись
щаяся финансовой поддержкой го- conurbation f слияние соседних го-
сударства родов
comploter contre qn замышлять за- convivial, e общительный, -ая
говор (против кого-л.) convoquer созывать; приглашать;
comté m графство вызывать
condamnation f приговор Corso m carnavalesque карнаваль-
confection f массовое производство ный кортеж
готового платья costume m d’apparat праздничный
confesseur m духовник, исповедник костюм
côte f берег, побережье

304
cotisant, -е пайщик, -ца crème f renversée крем-брюле,
cotiser вносить деньги выложенный из формочек
côtoyer 1) граничить с чем-л.; 2) об- cristallerie f производство хрусталя
щаться с кем-л., жить рядом с кем-л. croisade f крестовый поход
coup m d’Etat государственный crosse f клюшка (спорт.)
переворот crue f 1) паводок; 2) рост (растения)
coupable виновный crypte f склеп
cour d’assises суд присяжных crypter шифровать, кодировать
Cour f de cassation кассационный cuisine f du terroir местная кухня
суд culture f maraîchère овощеводство
coureur m automobile автогонщик сuriste m, f курортник, -ца
сourtoisie f учтивость, любезность, cygne m de Mantoue Мантуанский
вежливость, галантность лебедь (о Вергилии)
crayeux, -se меловой. –ая cygne m de Cambrai лебедь из
crèche f детские ясли Камбре (о Фенелоне)
сrémant m игристое шампанское

Dadaïste сторонник модернистского армия была разбита германо-


литературно-художественного тече- фашистскими войсками.
ния 1916—22 гг. débouché m рынок сбыта
débâcle f Разгром — термин, при- décapiter обезглавливать
меняющийся во Франции для обо- décharner истощать; иссушать
значения поражения французской déchets m pl отбросы, отходы
армии в 1870 и в 1940: Французская dédier посвящать
армия во франко-прусской войне défendeur m, -eresse f ответчик, -ца
(1870) капитулировала при Седане, а défrichement m подъем целины; рас-
затем в г. Мец; в 1940 г. французская корчевывание, расчистка

305
délibération f обсуждение, сове- déshérité обездоленный, нужда-
щание ющийся
délibérer совещаться, обсуждать, за- désinvolte непринужденный
седать desservir обслуживать (об общест-
délicieux, -se восхитительный, -ая венном транспорте), доставлять,
délit m правонарушение снабжать
délivrance f 1) освобождение, изба- détaillant, e m розничный торговец, -ка
вление; 2) выдача, вручение détenteur m обладатель
demandeur, m -euse f истец, -ца dévaster опустошать, разорять
démêler 1) разобраться в чем-л.; 2) dignitaire m сановник
раскрывать (преступление) disséminer распространять; рассы-
demeure f privée частный дом пать
démission f отставка; увольнение по dissolution f роспуск (парламента)
собственному желанию dolmen m дольмен (археол.) древнее
démissionner уйти в отставку (3—2-е тыс. до н.э.) погребальное
dénoncer разоблачать сооружение в виде большого
denrées f pl alimentaires продово- каменного ящика, накрытого
льственные товары плоской плитой
dentelle f кружево dresser un procès-verbal составить
dépister нападать на след, высле- протокол
живать drôle de guerre — «странная война»
déployer (se) развертываться (1939—1940 гг.во Франции)
dépositaire m хранитель ♦ dépo- duc m герцог
sitaire m de l’autorité (publique) ducasse f престольный праздник,
представитель власти ярмарка (в Бельгии и на севере
dépouille f mortelle тело, прах, брен- Франции)
ные останки duché m герцогство
dépression f углубление, выемка, duchesse f герцогиня
впадина; низина, котловина

306
E

échec m неудача, провал, поражение empire du Milieu/Le Céleste Empire


écluse f шлюз Небесная империя (Китай)
école f maternelle детский сад empire du Soleil-Levant Страна
économie f mixte смешанная эко- восходящего солнца (Япония)
номика; многоукладное хозяйство énergie f éolienne энергия ветра
écorçage m обдирание коры, очист- énergie f géothermique тепловая
ка от коры энергия Земли
écroulement m развал; крушение énergie f marémotrice энергия, сила
effectif m штат (служащих) прибоя
effervescent шипучий; бурлящий énergie f solaire солнечная энергия
effigie f изображение лица (на énergies f de substitution энергия
монете, медали) альтернативного топлива
égayer веселить engouement m увлечение, пристра-
église f abbatiale монастырская стие
церковь еnquêter производить расследо-
élevage m животноводство, ското- вание
водство ensemencеr засевать, засеивать
éloquence f красноречие entamer начинать, приступать к...
embarcation f лодка; небольшое entremets m легкое блюдо, пода-
судно; корабельная шлюпка ваемое перед десертом
embastiller заключать в крепость, в envahisseur m завоеватель, за-
тюрьму хватчик
embellie f просвет, временное улуч- еnvironnement m среда
шение éparpiller (s’) разбрасываться
émeute f мятеж, возмущение, бунт épuré, -e очищенный, -ая; исправ-
emparer (s) захватить, завладеть ленный, улучшенный (о тексте)
ériger воздвигать, сооружать

307
еscale f 1) заход в порт; 2) порт захо- estuaire m расширенное устье реки;
да; 3) промежуточная посадка лиман
escarpé крутой (о спуске), обры- évêque m епископ
вистый exécution f исполнение
essor m подъем, быстрое развитие; exhiber выставлять напоказ; де-
взлет ♦ en plein essor на полном монстрировать
подъеме exiler (s) 1) удаляться в изгнание; 2)
еstival, -e летний, -яя уединиться, удалиться
estiver выгонять на летнее пастбище

falaise f calcaire известковые утесы feuillu, -е лиственный, -ая


faire référence à ссылаться на… feux de la Saint-Jean огни, костры
farouche дикий, нелюдимый, суро- Ивановой ночи (в ночь на 22 июня)
вый fiabilité f надежность
fast-food m совокупность учрежде- fibre f волокно
ний общественного питания, обес- fifre m флейта, дудка
печивающих быстрое обслуживание filière f последовательные этапы
клиентов какого-л. дела; путь; каналы; карьера
fastueux, — se пышный, роскошный fiscal фискальный, налоговый
faune f фауна flamant m фламинго
fécule f крахмал flânerie f безделье, шатание
fédérés m,pl коммунары (ист.) flanquer la pâtée дать нагоняй
féria f большой ежегодный празд- fléau m social социальное бедствие
ник (на юге Франции) fleuron m réputé известный, вы-
ferroviaire железнодорожный дающийся деятель
festival m des grands crus фестиваль Florence Флоренция
лучших французских вин florilège m 1) сборник, антология; 2)
festivités f pl празднество собрание прекрасных вещей
fête f foraine ярмарка

308
fluctuation f колебание frites f pl жареный картофель, кар-
foire f ярмарка тофель фри
foire f à la brocante ярмарка по- frôler задевать, слегка касаться
держанных вещей fromage m affiné зрелый сыр
fonte f 1) чугун; 2) плавка, литье, от- fromage m fondu плавленный сыр
ливка fromage m frais 1) творог; 2) моло-
forage m сверление, бурение дой незрелый сыр
forain, -e ярмарочный, -ая Fronde f Фронда (букв. «праща») //
forestier, -ère лесной, -ая Движение против абсолютизма в
fortification f фортификация, укре- 1648—1653, в котором принимали
пление; оборонительное соору- участие различные слои общества
жение fruitière f (coopérative fromagères)
fossé m tectonique тектоническая кооператив по производству и
впадина продаже сыра
fourberie f плутни, надувательство, fumaison f окуривание
обман; проделки; коварство funéraire похоронный, погребаль-
fourrage m корм, фураж ный
frais m pl издержки, расходы fusionner сливаться, объединяться

gendarmerie f жандармерия goémon m морская водоросль


génie m civil гражданское строи- gouailleur, -se m насмешник, -ца; зу-
тельство боскал, -ка
gibet m de Montfaucon виселица goualante f песня (прост.)
Монфокона (место казни в Париже в gourde f бутылочная тыква
XIII—XVII в.) grand timonier m Великий Кормчий
gisant m надгробный памятник в ви- (Мао-Цзе-Дун)
де лежащей фигуры Grande joute f nautique состязания
goéland m чайка на воде (при которых противники

309
стараются столкнуть друг друга grondin m морской петух (ихт.)
шестом в воду) grossiste m оптовик
grande surface f универсам, су- grouillant, -е многолюдный, киша-
пермаркет щий людьми
grands m crus лучшие вина (во grume f de résineux кора хвойных
Франции) деревьев
greffier m секретарь суда guerre f de Succession война за
grenadine f гранатовый сироп наследство
grenouille f лягушка guignol m гиньоль, петрушка; кукла

halle f крытый рынок horticulture f садоводство, плодо-


handicapé, е m, f инвалид; лицо, водство; огородничество; цвето-
имеющее физический недостаток водство
harpe f арфа hortillonnage m болотистые земли,
haut fourneau m доменная печь используемые под овощные куль-
hebdomadaire m еженедельник туры (в Пикардии)
hélicoptère m вертолет hospice m богадельня; убежище;
herbager, -ère откормщик, -ца скота; приют
владелец, -ица предприятия по hospitalité f гостеприимство
нагулу скота hostilités f pl военные действия
héron m цапля Hôtel m de Ville ратуша, здание
héros m de cape et d’épée герой городского муниципалитета
плаща и шпаги hôtel m particulier особняк; дворец
hêtre m бук houblon m хмель
hippique конный; коневодческий huilerie f маслозавод; торговля
hormonologie f гормонология маслом
horticole садоводческий huissier m судебный исполнитель
huître f устрица

310
Huns m pl гунны hypermarché m большой универ —
huppé, -е зажиточный, богатый сальный магазин самообслуживания,
знатный (разг.) универсам (св. 2500 кв. м., с авто-
hygiène f sociale социальная гигиена стоянкой)

iconoclaste m, f 1) иконоборец; 2) industries f pl de transformation пе-


варвар, разрушитель рерабатывающая промышленность
illustrer (s) прославиться, отли- inénarrable непередаваемый, невы-
читься разимый
illustration f 1) слава, известность; 2) infanterie f пехота
прославление infirmière f санитарка, сиделка; ме-
immortels m pl «бессмертные» (о дицинская сестра
членах Французской академии) infraction f нарушение (закона,
imprégner 1) пропитывать, насы- приказа, соглашения); правона-
щать; 2) глубоко воздействовать; рушение; преступление
пронизывать ingérence f вмешательство
incarcérer заключать в тюрьму, под inhumer хоронить, предавать земле
стражу insolite необычный
incarner 1) воплощать; 2) сыграть instruction f 1) просвещение,
роль образование; 2) следствие, рассле-
Incorruptible Неподкупный дование
(Робеспьер) insurgé –е m,f повстанец
Inculpé, е m,f обвиняемый, -ая insurger восставать, принимать
indemnité f journalière пособие по участие в вооруженном восстании
временной нетрудоспособности intègre честный, неподкупный
industries f pl de pointe новейшие interrogatoire m допрос, опрос
(или ведущие) отрасли промышлен- intestin, -е внутренний, -яя
ности

311
introniser возводить на престол, в invasion f вторжение, нашествие
сан isard m пиренейская серна

jaillissement m брызганье; выбра- Jugement m Dernier Jugement


сывание струи Страшный Суд
jauge f brute регистровый тоннаж juré, -е m, f присяжный заседатель;
брутто член жюри
joaillier m ювелир juridiction f 1) юрисдикция, под-
jours m pl fériés праздничные дни судность; 2) судебный орган, суд
joute f состязание на копьях justiciable подсудный; подлежащий
joyau m сокровище рассмотрению
juge m d’instruction следователь

kermesse f (fête de village) ярмарка с kir m аперитив из белого вина и


гуляньем (в Северной Франции, черносмородинного ликера
Бельгии, Нидерландах) kirsch m вишневая водка
kiosque m киоск, беседка

laïcité f светский характер (обра- le sexe faible / Le beau sexe / Le


зования и т.п.) deuxième sexe слабый пол (жен-
laïque светский, мирской щины)
laiterie f молочная ферма le sexe fort сильный пол (мужчины)
lambeau m лоскут, тряпка; лох- Le souverain pontife / Le Saint-Père
мотья Папа Римский
lande f ланды, песчаные равнины législature f законодательный кор-
Le prince des apôtres святой Петр пус

312
légitimité f 1) законность; 2) нас- libre-service m самообслуживание
ледственное право на престол (в магазине, ресторане)
légumes m pl crus сырые овощи liesse f всеобщее веселье, радость,
Les Armées célestes — небесное ликование
воинство (ангелы) limoneux, -se илистый; грязный
Les Saintes Ecritures / Le texte sacré lisière f 1) кромка, граница, рубеж;
Священное Писание 2) край, опушка
Les Trois Glorieuses — три славных lotir 1) делить на части, разделять;
дня (о революции 27—29 июля 2) наделять землей
1830 г.) luzerne f люцерна (бот.)
libertin, -е m,f вольнодумец (ист.)

macabre похоронный, погребаль- средств с использованием служеб-


ный; мрачный ного положения
magistrat m 1) магистрат, предста- mammouth m мамонт
витель судебной, административной, mandat m d’amener приказ о
политической власти; должностное приводе (обвиняемого к следст-
лицо; 2) судья, работник судебного венному судье)
ведомства ♦ magistrat assis ou siège mandat m d’arrêt ордер на арест
судья, член суда; ♦ magistrat debout manoir m небольшой замок; усадьба,
ou parquet прокурор дом (в поместье)
magnétoscope m видеомагнитофон maraîchage m огородничество,
main-d'oeuvre f рабочая сила овощеводство
maîtrise f освоение, овладение marais m salants соляные разра-
malin m хитрец, пройдоха, ловкач ботки
malversation f растрата; вымо- mardi m gras последний день
гательство; хищение денежных карнавала (перед постом)

313
marécageux, -se болотистый, забо- minéralier m рудовоз, минераловоз
лоченный (судно)
marémoteur, -trice использующий, - ministère m de l’Intérieur минис-
ая движущую силу приливов терство внутренних дел
marine f морской флот mirabelle f мирабель (плод)
massif m résineux массив хвойных missile m баллистическая ракета
лесов mistral m мистраль (ветер)
matériau m composite композит, со- moelleux, -se m нежный, мягкий
ставной материал moeurs f pl нравы, обычаи
matières f pl premières сырье moisissure f плесень
Maure m мавр monastique 1) монашеский; 2)
mauresque мавританский монастырский
méandre m 1) излучина, лука (реки); mondialiste распространенный во
2) изгиб, поворот (дороги и т.п.); 3) всем мире
хитрость, уловка (перен.) monétique f électronique использо-
médecine f préventive превентивная вание электроники и информатики в
(профилактическая) медицина банковском деле
médiéval, -e средневековый morceller дробить, делить на части
melon m дыня morille f сморчок (гриб)
membre m titulaire действительный mouflon m муфлон, дикий баран
член moule f marinière морская мидия
mensuel, -le месячный, ежеме- mousseux, -se пенистый, -ая; шипу-
сячный чий, -ая
Mérovingiens m pl Меровинги (ист.) murène f мурена (зоол.)
méthanier m танкер для перевозки mutuelle f общество взаимопомощи,
сжиженного метана взаимного страхования
meunerie f мельничное, мукомоль-
ное дело

314
N

nappe f d'eau слой воды, водная по- notoriété f общеизвестность, слава


верхность nourrisson m грудной ребенок,
navire m polytherme рефриже- младенец
раторное судно с универсальными Nouveau Monde m Новый Свет
трюмами (Америка)
nef f неф (внутренняя часть храма) nutritionniste m,f специалист, -ка по
new look m 1) новый стиль (в моде, в вопросам питания
политике); 2) новая линия (в
одежде)
notaire m нотариус

оctogonal, -е восьмиугольный opérer производить, совершать,


odieusement отвратительно; нена- выполнять
вистно optique f quantique квантовая оп-
officier d’état-civil служащий, веда- тика
ющий актами гражданского со- or m noir черное золото (нефть)
стояния (обычно — мэр коммуны) ordonnance f de non-lieu поста-
officine f аптека; лаборатория при новление о прекращении дела (юр.)
аптеке organe m délibérant орган (юр.),
oiseaux m pl migrateurs перелетные принимающий решение
птицы orge f ячмень
oiseleur m птицелов orgue m орган (муз.)
oléagineux m масличные растения, orphelin, -е m, f сирота
масличные культуры orthophoniste m, f логопед
oléoduc m нефтепровод; трубо- osier m ива
провод подачи горючего

315
ossuaire m кладбище вблизи поля оuvroir m рукодельня (напр., в
сражения монастыре)
outrager 1) оскорблять; 2) наносить ovin,-e овечий
ущерб ovin m баран

pagode f пагода patronat m 1) объединение пред-


pain m d’épice коврижка, пряник принимателей; хозяева; 2) патронат,
palais m omnisports дворец для всех покровительство
видов спорта pâturage m пастбище, выгон, выпас
рalet m шайба (спорт.) paume f 1) ладонь; 2) игра в мяч
paon m павлин (через сетку; мяч бросался рукой,
paquebot m пассажирское судно, те- позднее ракеткой)
плоход pédestre пеший
parachimie f производство хими- рèlerinage m паломничество — по-
ческих продуктов; малотоннажная сещение верующими святых мест
химия; бытовая химия pelleterie f 1) скорняжное ремесло;
рarc m naturel заповедник 2) меховая промышленность
рardon m прощение, извинение pellicule f фотопленка; кинопленка
рaroisse f церковный приход pelote f basque баскская пелота //
рarterre m 1) цветник, цветочная Происходит от старой французской
клумба; 2) амфитеатр (театр.) игры в мяч. Популярна на юго-
parvis m паперть (церк.) западе Франции, а также в Испании
рastis m анисовый ликер (аперитив) и Америке
patriarcal, -е 1) патриархальный; pénurie f 1) крайний недостаток,
2) патриарший нехватка; дефицит; 2) безденежье;
patrimoine m 1) вотчина; родовое бедность, нищета
поместье; имение; 2) имущество, рerche f окунь
достояние perfide вероломный, коварный

316
performance f 1) спортивное дос- pilier m столб, стойка
тижение, результат (испытания); pin m сосна
2) выступление, исполнение (те- pinède f сосняк, сосновый бор
атр.); 3) производительность; эф- pivot m 1) стержень, болт; 2) основа,
фектив-ность; рабочая характери- опора
стика; дан-ные; показатели; пара- plaidoirie f 1) ведение дела;
метры судебные прения; судебная речь;
perroquet m попугай 2) защитительная речь, выступление
pétanque f петанка — разновидность в защиту чего-л., кого-л.
игры в шары на площадке, широко plantes f pl fourragères кормовые
распространенная во Франции и во травы
франкоговорящих странах plantes f pl oléagineuses масличные
petit Caporal m маленький капрал растения
(прозвище Наполеона I) plantes f pl sarclées пропольные
petits fours m,pl печенье культуры
pétrole m brut сырая, неочищенная plaque f tournante средоточие
нефть (какого-л. дела), перекресток
pétrolier m танкер, нефтеналивное plateau m limoneux илистое плато
судно plâtre m гипс; гипсовый камень
рhlébologie f флебология, учение о plébiscite m плебисцит, всенародное
венах и их заболеваниях (мед.) голосование
phocéen, -ne 1) фокейский (ист.); PNB (produit national brut) сово-
2) марсельский купный общественный продукт; ва-
phylloxéra m филлоксера (насе- ловый национальный продукт
комое и заболевание растений) pneu m шина, покрышка; авторе-
PIB (Produit Intérieur Brut) вало- зина
вый внутренний продукт poignarder закалывать (кинжалом)
piété f 1) набожность; 2) почитание,
любовь

317
pointe f пик, максимум ♦ industries рouvoirs m pl publics государ-
de pointe новейшие (или ведущие) ственные органы, государственная
отрасли промышленности власть
pôle m d’attraction центр притя- рrairie f луг, лужайка
жения pré-salé m баран, выкормленный на
рolice f judiciaire судебная полиция приморских лугах, на солончаках
— название (до 1994) Ценральной рréciosité f жеманность, манер-
службы судебной полиции ность; вычурность
pollution f отравление, заражение, précipitation f поспешность; стре-
загрязнение (окружающей среды) мительность
polyculture f многоотраслевое хо- préconiser 1) восхвалять, превозно-
яйство сить; 2) выдвигать, защищать, рато-
polypier m колония полипов (зоол.) вать за…; проповедовать; 3) реко-
pondéreux m pl тяжеловесные грузы мендовать; советовать
pontife m прелат; епископ; архиерей précurseur m предтеча, предвест-
porcelaine f фарфор ник, предшественник
porc m свинья, боров prédécesseur m предшественник
porte-conteneurs m судно-контей- préhistoire f доисторический пери-
неровоз од; история первобытного общества;
porte-parole m выразитель (мне- предыстория
ния), официальный представитель préhistorique доисторический, пер-
(выступающий от имени группы, вобытный
официального лица и т.п.) рrélèvement m 1) взятие (крови);
potasse f углекислый калий, поташ 2) отбор проб, взятие образцов
рoterie f гончарное производство; (тех.)
гончарное ремесло рrépondérant, -e f 1) имеющий
рouponnière f ясли (детские) перевес, преобладающий; 2) решаю-
щий

318
рréretraite f 1) преждевременный prévenu, -е m, f обвиняемый, -ая;
уход на пенсию; 2) пособие, выпла- подсудимый, -ая; находящийся,
чиваемое в предпенсионный период -аяся под следствием
(при оставлении работы) рrieuré m 1) сан настоятеля; 2) мо-
préserver предохранять; сохранять настырь; 3) дом настоятеля; церковь
presse f d’informations информа- настоятеля
ционная пресса (без определенного рrimeurs f pl ранние овощи
политического направления) prise f взятие, захват
presse f d'opinion газеты, отра- produire (se) выступать (об артисте)
жающие взгляды какой-л. партии profession f libérale свободная про-
рrestations f pl пособие, выплаты фессия
prestations f pl de vieillesse пособие promontoire m высокий мыс; отрог;
по старости выступ
prestations f pl familiales пособие на promoteur, -rice m инициатор, за-
семейные нужды чинщик; создатель, генератор (идей)
prestations f pl sociales выплата по promotion f 1) повышение (по служ-
социальному обеспечению бе); 2) выпуск (учащихся)
prestigieux, -se 1) авторитетный; promulguer une loi издать закон
2) высококачественный, отменный; prospérer процветать, преуспевать
3) обаятельный, чудесный prospérité f процветание, благо-
prêt-à-porter m производство гото- получие, богатство; успех
вой женской и мужской одежды для protagoniste m исполнитель глав-
массового потребления — тер-мин ной роли
введен промышленником Р. Вайлем рrotection f защита, охрана
(R. Weil) в 1949 г. рrotection f maternelle et infantile
prêter serment принять присягу, охрана материнства и младенчества
присягнуть рsautier m псалтырь
pucelle f d’Orléan Орлеанская дева,
Жанна д‘Арк

319
R

races f pl de qualité племенной скот reconversion f переоборудование,


raffinerie f de pétrole нефтеперера- перевод на мирные рельсы; при-
батывающий завод способление к новым условиям
rail m 1) рельс; 2) железная дорога; recours m 1) использование, приме-
железнодорожный транспорт нение; 2) средство, способ
ralliement m 1) присоединение, recul m отступление, отход
объединение; 2) присоединение к récupération f возмещение (убыт-
республике, переход на респуб- ков, потерянного времени); полу-
ликанские позиции (прекращение чение обратно, возвращение; восста-
борьбы монархистов против III новление
Республики в конце XIX в.) (ист.) redressement m восстановление;
rameau m d’olivier оливковая ветвь возрождение; обновление ♦ redres-
rampe f 1) перила; поручни; 2) марш sement économique оздоровление
(лестницы) экономики
randonnée f длинная прогулка, refuge m убежище, пристанище
большая поездка régie f 1) управление предприятием,
rascasse f скорпена, морской ёрш осуществляемое юридическим ли-
(ихт.) цом; 2) государственное предпри-
rater не удаваться, срываться; про- ятие
валиться (разг.) régions-phares f pl ведущие регионы,
reboisement m насаждение деревь- округа
ев; лесовосстановление regorger 1) выходить из берегов,
reboiser засаживать деревьями разливаться; 2) изобиловать, быть
recensement m 1) перепись насе- переполненным чем-л.
ления; 2) учет, перепись, взятие на religieux, se m, f монах, -иня
учет rembourser возмещать издержки;
récolte f сбор урожая возвращать долг

320
rémunération f 1) вознаграждение; retraite f пенсия
2) оплата труда, заработная плата; 3) revalorisation f пересмотр цен, пе-
доход рерасчет; придание большей значи-
rendement m 1) прибыльность, до- мости; переоценка значения
ходность, доход; 2) произво- revitalisation f оживление, возрож-
дительность, продуктивность; коэф - дение
фициент полезного действия rigolade f веселье, шутка, смех
rendre le jugement вынести ре- (разг.)
шение rivaliser соперничать, соревно-
renouveau m обновление, возрож- ваться
дение Riviera f Ривьера; Лазурный берег
repaire m логово, берлога robotique f робототехника
réserve f zoologique зоологический roi m des animaux — царь зверей
заповедник (лев)
résidence f principale основное roturier m 1) простолюдин (ист.);
место проживания 2) разночинец
résidence f secondaire загородный rouille f ржавчина
дом, дача Route f Napoléon Дорога Наполеона
résineux m,pl хвойные деревья — путь (266 км), пройденный
«Restaurants du coeur» «ресто- Наполеоном Бонапартом при
раны сердца» — специальные цен- возвращении в марте 1815 с о. Эльба
тры общественного питания, пре- в Париж (залив Жуан — Канны —
доставляющие бесплатные обеды Грасс — Кастеллан — Динь —
нуждающимся. Основаны актером Систерон — Гап — Кор — Ламюр
М.Колюшем в 1986 г. Существуют — Лаффрей — Визиль — Гренобль)
за счет пожертвований, субсидий го-
сударства и отчислений крупных
предприятий.
restriction f ограничение

321
S

Sableux, -se песчаный, -ая scierie f лесопильный завод, лесо-


sacré священный пильное производство
sacre m коронование scission f распадение, раскол
sacrer короновать, посвящать scolarité f школьное обучение; про-
sage-femme f акушерка должительность обучения в школе
sainfoin m эспарцет (трава) scrutin m выборы, баллотировка;
saint-pierre m солнечник (ихт.) голосование ♦ scrutin uninominal
salarié, е m,f работающий, -ая по голосование за кандидата на одно
найму, наемный работник, рабочий, место; ♦ scrutin majoritaire выборы
работница по мажоритарной системе
salubrité f 1) благоприятные для secteur m public государственный
здоровья условия; 2) гигиена; здо- сектор
ровье жителей; оздоровление secteur m nationalisé национали-
sanctionner санкционировать, одо- зированный сектор
брять, утверждать secteur m privé частный сектор
sanctuaire m 1) храм, святилище; secteur m tertiaire сфера обслужи-
2) убежище, прибежище вания (торговля, администрация,
sanguine f гематит, кровавик, крас- свободные профессии и т.п.)
ный железняк (мин.) secteur m primaire первичный сек-
sardane f сардана (каталонский тор; отрасли экономики, произ-
танец) водящие сырье
sarrasins m pl сарацины secteur m secondaire вторичный сек-
sciage m пилка, распилка тор; перерабатывающая промыш-
science-fiction f научная фантасти- ленность
ка; научно-фантастическая литера- sécurité f sociale социальное обес-
тура печение
sédimentaire осадочный (геол.)

322
sel m gemme каменная соль sorcellerie f колдовство, чародей-
semoulerie f крупозавод; мельница, ство
производящая манную крупу soufre f сера
septennat m 1) семилетний срок пре- sous-vide m вакуумная электропечь
зидентского мандата (во Фра-нции); sous-sol m недра
2) семилетний срок (службы и т.п.) sous-traitance f субподряд, субпод-
sépulture f место погребения, моги-ла рядная работа
sérénité f безмятежность, спокой- standing m 1) образ жизни; жизнен-
ствие, тишина ный уровень; 2) комфорт, роскошь,
serpenter извиваться, змеиться великолепие
sextupler увеличивать (ся) в шесть раз statue f équestre конная статуя
SFIO (Section française de Sublime Porte f Блистательная Пор-
l’Internationale ouvrière) Француз- та (Турция)
ская секция Рабочего Интерна- substitut m 1) заместитель; заме-
ционала нитель; 2) заместитель генерального
sidérurgie f черная металлургия прокурора; товарищ прокурора
siècle m des Lumières — эпоха Про- subventionner субсидировать, ока-
свещения зывать денежную помощь
sillon m борозда successeur m преемник, наследник
sismologie f сейсмология suffrage m universel всебщее из-
sol m enterre (de terre) battue бирательное право
земляной пол supermarché m супермаркет, уни-
somptueux, -euse пышный, рос- версальный магазин самообслужи-
кошный вания
Son et Lumières — «звук и свет» suppléant, е m,f заместитель, -ница;
(театрализованное действо на фоне помощник, -ца
иллюминированного исторического supplément m 1) добавление; при-
ландшафта) бавление; прибавка; доплата; 2) за-

323
мещение, замена; 3) приложение (к susciter создавать, порождать, вы-
книге, газете, журналу) зывать
supraconducteur m сверхпроводник suspendu m 1) приостановленный;
suprématie f 1) первенство, главен- отложенный; 2) отстраненный от
ство; превосходство; 2) верховная должности
власть (уст.) suzeraineté f 1) господство, власть
surgelés m pl быстрозамороженные над кем-л.; 2) сюзеренитет (ист.)
продукты sylvestre лесной; растущий в лесах
sursis m d'incorporation отсрочка sylviculture f лесоводство
призыва (в армию) syndicat m профсоюз

tambour m 1) барабан; 2) барабанщик tertre m холмик, пригорок, бугорок


tapisserie f стенной ковер; гобелен ♦ tertre funéraire курган, моги-
targuer (se) хвастаться, кичиться льный холм
чем-л.; гордиться чем-л. testament m завещание
taureau m бык thermalisme m хозяйство мине-
temple m храм ральных источников
tenace 1) вязкий, клейкий; 2) стой- timonier m 1) коренная лошадь;
кий, прочный, упорный коренник; 2) рулевой, сигнальщик
terminale f выпускной класс (мор.)
terrasser производить земляные ра- timoré, е m, f боязливый человек
боты, копать, перекапывать tisser ткать
terre f promise земля обетованная toît m du monde крыша мира (Ги-
territoires m pl adjacents приле- малаи)
гающие территории tolérance f толерантность, терпи-
terre f sainte святая земля мость
terroir m 1) почта, земля; 2) местный touffu, е густой, -ая
колорит

324
tourbière f торфяник, торфяные раз- tribu f племя; род
работки; торфяные залежи trinquet m зал для баскской игры в
tournoi m турнир мяч
trafic m 1) движение; перевозки; tripe f требуха; субпродукты
уличное движение; 2) незаконная trôner царствовать, господствовать,
торговля; спекуляция властвовать
tramontane f 1) северная сторона (в troubadour m трубадур — поэт-
средиземноморских районах); 2) тра- певец Юж. Франции конца XI —
монтана (северный ветер на Среди- начала XIV в.
земном море) troupeau m стадо
transfrontalier, -ère пересекающий, truffe f трюфель (гриб)
-ая границу; находящийся, -яся по tumeur f опухоль
обе стороны границы turbo-trains m газотурбинный поезд
transhumance f перегон овец в горы tutelle f опека; опекунство
(на летнее пастбище) tuteur, -rice m опекун, -ша
travail m à temps partiel неполный
рабочий день
trèfle m клевер

VW

vache f laitière молочная корова звезда; 3) (в знач. прил.) знаменитый;


vadrouille f прогулка (разг.) главный; основной
valorisant, -e престижный, -ая vendetta f вендетта, кровная месть
varech m морская водоросль (вы- (на Корсике)
брасываемая морем и идущая на vestige m след, признак; остаток
удобрение) ♦ les vestiges пережитки
vedette f 1) сторожевое судно; ка- vétusté f ветхость; обветшалость
тер; 2) видный актер; знаменитость, vignoble m виноградник
ville f éternelle вечный город (Рим)

325
ville f lumière город-светоч (Париж) voie f publique улицы; дороги;
ville f sainte святой город (Иеру- общественные места
салим) voirie f 1) надзор за путями сооб-
vin m effervescent шипучее вино щения, их устройством и содер-
visionnaire m,f прорицатель, -ница жанием; служба путей сообщения;
viticole виноградарский, относящий- 2) система путей сообщения; дорож-
ся к виноградарству, к разведению ное дело
винограда volaille f домашняя птица
viticulture f виноградарство, разве- vue f plongeante вид сверху вниз
дение винограда

326
Список использованной литературы

1. Воронцова И.Б. Словарь сокращений современного французского


языка. Москва, 1997.
2. Dictionnaire Hachette encyclopédique. Grand Format. Edité sous la
responsabilité d’Emmanuel Fouquet. Paris, Hachette Livre, 2001.
3. France. La documentation française et ministère des Affaires étrangères
(Direction de la presse, de l’information et de la communication). P., 1995.
4. Франция. Лингвострановедческий словарь. Под ред. Л.Г. Ведени-
ной. М.: «Интердиалект+» / «АМТ»; 1997.
5. Walter H. Le Français dans tous les sens. Editions Robert Laffont, Paris,
1988.
6. Brémond J., Merle V., Salort M.-M. Sciences économiques et sociales.
Classe de première. Paris: Hatier, 1982.
7. Michaud G., Kimmel A. Le nouveau Guide France. Paris: Hatier, 1991.
8. Gohard-Radenkovic A., Aroutiounova J. Les Français à table... (ou les
pratiques alimentaires des Français). // Иностр. Языки в школе. 1996. № 4.
9. Bal W., Germain J., Klein J., Swiggers P. Bibliographie sélective de
linguistique française et romane. Louvain-la-Neuve, 1997, 2e édition.
10. Советский энциклопедический словарь // Гл. ред. А.М. Прохоров.
М., «Советская энциклопедия», 1985.
11. Le Petit Futé. France, Paris, 2003.
12. Magi G. Paris. Guide complet pour visiter la ville. Centro Stampa
Editoriale Bonechi (Италия).

327
Sommaire

ПРЕДИСЛОВИЕ……………………………………………………………………………....3
СПИСОК УСЛОВНЫХ СОКРАЩЕНИЙ…………………………………………..…4

PARTIE I…………………………………………………………………………………...…5
1. LE CADRE PHYSIQUE. LA POPULATION ……………………………….5
2. L’HISTOIRE……………………………………….........……..............…………....14
3. L’ETAT ET LA VIE POLITIQUE ….……………………...……………........35
4. LA VIE CULTURELLE………………………………………………...………...49
5. L’ECONOMIE……………………………………………………………...……….61
6. LA VIE SOCIALE………………...………………………………………...….…..82

PARTIE II. REGIONS FRANÇAISES………………………………….…94


PARIS — ILE-DE-FRANCE………………………………………………………..94
PARIS……………………………………………………………………………………108
ILE DE FRANCE (SANS PARIS) …………………………………………….…141
ALSACE — LORRAINE…………………………………………………………...146
AQUITAINE…………………………………………………………………………...152
AUVERGNE…………………………………………………………………………...158
BOURGOGNE — FRANCHE-COMTÉ………………………………………..163
BRETAGNE………………………………………………………………………...….173
CENTRE -VAL DE LOIRE………………………………………………………..179
СHAMPAGNE-ARDENNE…………………..…………………………………....185
CORSE………………………………………………………………….…………….....190
LANGUEDOC-ROUSSILLON…………………………………………………...195
LIMOUSIN-POITOU-CHARENTES………………………………………...…201
MIDI-PYRÉNÉES……………………………………………………………………207
PICARDIE — NORD-PAS-DE-CALAIS………………………………………213
NORMANDIE…………………………………………………………………...……222
PAYS DE LA LOIRE…………………………………………………………….…228
PROVENCE — ALPES / CÔTE D’AZUR...………………………………..…232
RHÔNE-ALPES……………………………………………………………………...240

328
PARTIE III. ANNEXES…………………………………………………………...246
LES FÉTES, LES FESTIVALS ET LES TRADITIONS ………………...246
LES NOMS PROPRES FRANÇAIS ET LES TOPONYMES
QUI SONT DEVENUS COMMUNS …………………………………………....251
ABRÉVIATIONS ET SIGLES…………………………………………….……...292
VOCABULAIRE ……………………………………………………………………..299

СПИСОК ИСПОЛЬЗОВАННОЙ ЛИТЕРАТУРЫ ……………………...……….327

329
Учебное издание

Свиридонова Валентина Прокофьевна

LA FRANCE
ФРАНЦИЯ
Учебное пособие по страноведению

Главный редактор А.В. Шестакова


Технический редактор Е.М. Надежкина
Художник Н.Н. Захарова

Печатается в авторской редакции

Подписано в печать 20.09 2004. Формат 60×84/16.


Бумага офсетная. Гарнитура Таймс. Усл. печ. л. 19,18.
Уч.-изд. л. 20,62. Тираж 100 экз. Заказ . «С» 109.

Издательство Волгоградского государственного университета


400062, г. Волгоград, просп. Университетский, 100.

330