Вы находитесь на странице: 1из 73

ENTREPRISE SANAVAYA

‘’Une Eau de bonne qualité, pour la Santé


de Tous ‘’

DOSSIER DE DEMANDE DE COTATION

N0 001/ACDC/PR/MINMAP/SG/DREEN/DDDIAM/CDPMP/2015
DU 23/01/2015 POUR LES TRAVAUX DE REALISATION D’UN FORAGE
EQUIPES DE POMPES A MOTRICITE HUMAINE A DIGUIR –BALAZAR, DANS
LA COMMUNE DE MAROUA III ème DANS LA REGION DE L’EXTREME-
NORD, DEPARTEMENT DU DIAMARE

Financement :
BUDGET D’INVESTISSEMENT PUBLIC DU MINEE-RT,
EXERCICE 2015

OFFRE
TECHNIQUE

ENVELOPPE ‘’B’’VOLUME II.

Dossier de Soumission
1
SOMMAIRE

I- Introduction

II- B1- références de l’Entreprise :


 Références du soumissionnaire pour les réalisations similaires (dans le
domaine de la construction des Forages au cours des trois dernières
années (2010 à 2012), dates PV de réception, Photos etc….).
 montant du chiffre d’affaire conformément au modèle en annexe 6

III- B2- qualité du personnel : Liste du personnel clé avec CV et copie


Certifiée conforme du diplôme du Conducteur des travaux, du chef de
chantier, du foreur, du responsable administratif et financier. Conformément
au modèle en annexe 7

IV- B3- Moyen logistique affecté au projet avec justificatifs, voir modèle
en annexe 7

V- B4- méthodologie signée, d’exécution des travaux


 -(Analyse des prestations à exécuter, approche technique et
méthodologie envisagée pour la réalisation des travaux.)
 -planning d’exécution des travaux signé selon le modèle en annexe 9
 -planning d’approvisionnement signé selon le modèle en annexe 9

VI- B5- Capacité de financement. :


 Attestation de solvabilité délivrée par une banque de 1er Banque
agréée par le Ministère en charge des finances indiquant que le
soumissionnaire dispose de liquidité ou, a des facilités d’accéder aux
crédits.
 Le bilan financier de l’entreprise des trois dernières années ;
 Le Bilan de charge annuel 2014, et celui prévisionnel 2015 selon le
modèle en annexe 8

VII- B6- le cahier de clause technique Particulière (CCTP) para phé à

Chaque page et signé à la dernière page

2
INTRODUCTION

Le présent volume technique décrit la méthodologie et les moyens tant matériels qu’humains
que devra utiliser l’Entreprise SANAVAYA pour exécuter selon les spécifications du CCTP,

les prestations de la DEMANDE DE COTATION


N0 001/ACDC/PR/MINMAP/SG/DREEN/DDDIAM/CDPMP/2015
DU 23/01/2015 POUR LES TRAVAUX DE REALISATION D’UN FORAGE EQUIPES DE POMPES A MOTRICITE HUMAINE
A DIGUIR –BALAZAR, DANS LA COMMUNE DE MAROUA III ème DANS LA REGION DE L’EXTREME-NORD,
DEPARTEMENT DU DIAMARE

Financement : BUDGET D’INVESTISSEMENT PUBLIC DU MINEE-RT, EXERCICE 2015


Il est donc question d’une part, de présenter l’approche technique qui sous-tend notre
organisation du projet, et d’en établir un planning prévisionnel des travaux qui tient compte
des délais contractuels, des contraintes de sites et des résultats (ouvrages productifs). D’autre
part, de décrire les moyens matériels et humains nécessaires que l’Entreprise devra mobiliser
pour atteindre les objectifs du programme.

I/- CONNAISSANCES DE LA ZONE SOUDANO- SAHELIENNE.

I.1. Le contexte hydrogéologique et géologique

Deux ensembles principaux affleurent dans les Régions septentrionales:


- Les affleurements quaternaires du bassin du lac Tchad dans la plaine du
Logone et les alluvions récentes au fond des vallées principales;
- Le socle qui comprend soit des formations intrusives (granites,
syénites, diorites, gabbros), soit des formations métamorphiques
(schistes, gneiss, quartzites, anatexites).

Les zones du projet sont constituées soit du socle y compris des roches
volcaniques, soit des terrains sédimentaires, soit des terrains mixtes qui
imposent l’utilisation des techniques du marteau fond de trou et/ou de rotary.
Cette complexité de la zone des milieux continus et discontinus renferme
toutes sortes d’aquifères.

3
I- B1- références de l’Entreprise :
 Références du soumissionnaire pour les
réalisations similaires (dans le domaine de
la construction des Forages au cours des
trois dernières années (2010 à 2012), dates
PV de réception, Photos etc….).
 montant du chiffre d’affaire conformément
au modèle en annexe 6

4
- 1-

Construction de 02 Forages à GOLABAYE ET


GAGRAYE dans le Région de l’Extrême-Nord

5
Contrat et PV des réceptions

6
- 2-

Réalisation d’un (01) Forage équipé de pompe à motricité


Humaine dans l’arrondissement de Maga
Région de l’Extrême -Nord

Localité de NGOULMOUNG

Lettre commande
N°030/2014/LC/PR/MINMAP/DREN/DDMD/SPM

7
Contrat et PV des réceptions

8
3-

Réalisation d’un (01) Forage équipé de pompe à motricité


Humaine dans l’arrondissement de Maga
Région de l’Extrême -Nord

Localité de MOURLA-BLAH

Lettre commande
N°029/2014/LC/PR/MINMAP/DREN/DDMD/SPM

9
Contrat et PV des réceptions

10
4

Réalisation de (08) Forages équipés de pompe à motricité


Humaine au Camp des Réfugiés de MINAWAO
dans la Commune de MOKOLO

Contrat des travaux N°43166793

11
Contrat et PV des réceptions

12
5

Réalisation de (30) Forages équipés d’D’YDRO –


POMPES VERGNET dans les Départements du
Diamaré et du Mayo Kani
Arrondissements de MOUTROUWA, MINDIF,
MOULVOUDAYE ET PETTE
Région de l’Extrême-Nord

Contrat N°43167002

13
NB : Projet en cours d’exécution

Contrat et ordre de service de démarrage des


travaux

14
6-

Réhabilitation de 04 (quatre) Forages d’eau potable


dans la Commune de Maga
Région de l’Extrême –Nord

Dans les localités de :


DANDALAND,- DOUGOUI GALA,- MAOUDA, -
GOUDOUGAYE DANDALAND.

Contrat N°010/CT/C/MAGA/2013

15
Contrat et procès verbaux de reception des
travaux

16
7-

Réalisation d’un (01) Forage équipé d’une pompe à


motricité Humaine à MOURLA-BLAH
dans la Commune de Maga , DEPARTEMENT DU
Mayo Danay
Région de l’Extrême –Nord

LETTRE COMMANDE
N°021/2014 /LC/PR/MINMAP/DREN/DDMD/SPM

17
Contrat et procès verbaux de reception des travaux

18
8-

Réalisation d’un (01) Forage équipé d’une pompe à


motricité Humaine à BALLA - PONT dans
l’arrondissement de Maga , DEPARTEMENT DU
Mayo Danay
Région de l’Extrême –Nord

LETTRE COMMANDE
N°031/2014 /LC/PR/MINMAP/DREN/DDMD/SPM

19
Contrat et procès verbaux de reception des
travaux

20
9-
MARCHE N°WASH-WIS/MRA/2013/33

relatif à la construction de quatre blocs de latrines à


Bouzouki et à Ilga Mousgoum dans le Département du
Logone Birni

DANS LE CADRE DU PROJET WASH DU


PARTENARIAT SNV-UNICEF

MARCHE N°WASH-WIS/MRA/2012/33

21
Contrat et procès verbaux de reception des
travaux

22
10 -

Contrat des travaux


de Construction de DEUX BLOCS DE LATRINES dans certains
centres de Santé. Dans le département du Mayo-Rey

23
Contrat et procès verbaux de reception des
travaux

24
11-

Exécution des travaux de construction d’un LOGEMENT


D’ASTREINT pour ENSEIGNANTS à ECOLE PUBLIQUE
BILINGUE (EPB) DE KARTOUA, ARRONDISSEMENT DE
VELLE,
LETTRE COMMANDE N°
042/2014/LC/PR/MINMAP/DREN/DDMD/SP
M

25
Contrat et PV de réception des TRAVAUX

26
12-
TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE CLOTURE AU TOUR DES
FORAGES ET TRAITEMENT DES PUITS A CIEL OUVERTS,
Dans la Commune de Maga

Contrat N°012/CT/C/MAGA/2013

27
Contrat et PV de réception des TRAVAUX

28
13 -

Réhabilitation de 02 puits à BEGUE ET VARAYE dans la


Région de l’Extrême-Nord
MAITRE D’OUVRAGE : IMC CAMEROUN

CONTRAT : MAGA/WASH/CD/004/2012

29
Contrat et PV de réception des TRAVAUX

30
14-

Contrat des travaux


En sous traitance pour la construction d’une villa au quartier
Djamboutou à Garoua

31
Contrat et procès verbal de reception des
travaux

32
15-
Contrat des travaux
en sous traitance pour les travaux de réhabilitation de trois (3)
salles de classes dans la Commune de Gashiga

33
Contrat et procès verbal de reception des travaux

34
2- Montant du chiffre d’affaire
conformément au modèle en annexe 6

35
II- B2- qualité du personnel :
Liste du personnel clé avec CV et copie
Certifiée conforme du diplôme du
1. Conducteur des travaux,
2. du chef de chantier,
3. du foreur,
4. du responsable administratif et financier,

Conformément au modèle en annexe 7

36
MODELE POUR LES MOYENS EN PERSONNEL ET EN MATERIEL

I. PERSONNEL1

NOMS QUALIFICATION FONCTION SUR


(diplôme, formation, CHANTIER
expérience)
A. Cadre-
Direction de DOBE DOSSI Ingénieur du génie Conducteur des
chantier GERAUD Hydraulique travaux

Ingénieur des Travaux en


TCHOKONTEU Hydraulique et Maîtrise Chef de chantier des
YOSSA des Eaux Lots N°1 et 2
JACQUELINE
FREDDY
Ingénieur du génie Responsable chargé
environnement et expert de la foration de
YANDA LOT SILOE en foration des ouvrages l’entreprise
hydrauliques
Responsable
MOYO DON DE DIEU Ingénieur de génie Civil, administratif et
EMMANUEL et Expert en financier
développement
Opérateur Economique Directeur General
FILKEM TOUSADI
B. Encadrement
Chef de Projet ET
MOYO DON DE DIEU Ingénieur de génie Civil, Directeur Technique
EMMANUEL et Expert en de l’entreprise
développement
EYIKE EMMANUEL Chargé des Etudes
EBENEZER Hydrologue Hydrogéologiques de
l’entreprise

NOMBRE
C. Maçon 2
D. Ouvriers spécialisés 8

1
Joindre les CV datés et signés qui seront accompagnés des diplômes légalisés, de certificats de travail ou de
contrats de travail légalisés et des cartes professionnelles

37
CV et copie certifiée conforme du diplôme du
personnel clé du chantier

38
1-
DIPLOME ET CURRICULUM VITAE DU
CONDUCTEUR DES TRAVAUX DU LOT 1 ET 2

Dobe Dossi Géraud


Ingénieur du Génie Hydraulique

39
CV ET DIPLOME DU CHEF DE CHANTIER
Tchokonteu yossa Jacqueline Fredy
Ingénieur des Travaux Hydrauliques et Maîtrise des Eaux

40
DIPLOME ET CURRICULUM VITAE DU CHEF
D’EQUIPE DE FORATION DU LOT 1 ET 2

YANDA SILOE LOT


Ingénieur des Travaux Environnementaux

41
CV ET DIPLOMES DU RESPONSABLE
ADMINISTRATIF ET FINANCIER

42
III.1-. ORGANIGRAMME DU CHANTIER

CHEF DE PROJET

CONDUCTEURS DES TRAVAUX

CHEF CHANTIER
LOT 1 et 2

CHEF D’EQUIPE CHEF CHEF CHEFS


1 D’EQUIPE D’EQUIPE D’EQUIPES
2
(Hydrogéologu 3 CHEFS
e (TGR) D’EQUIPES
(Spécialiste
Géophysicien)
Pompe)

PERSONNEL D’EXECUTION (Ouvriers + Main d’œuvre locale)

Le personnel technique cadre sera composé de :

- Un Chef de Projet qui supervisera tout le projet à partir du siège et sera le


représentant de l’Entreprise dans ce projet et assurera l’administration;

- d’un Conducteur des travaux qui conduira et assurera la coordination de tous les
travaux sur les chantiers des différentes localités du projet. Il sera le plus gradé de tous le
personnel et très expérimenté. Ce sera un bon Manager. Il est un Technicien Supérieur de
l’Hydraulique et de l’Equipement Rural.

La répartition sera faite de la manière suivante :

43
01 conducteur des travaux pour les Lots 1 et 2

- Un Chef de chantier qui aura à sa disposition le chantier des deux Lots


* Le Conducteur des travaux assurera le rôle du Chef de chantier N°1 ; et dirigera
directement les travaux des équipes dans la zone où il est affecté. Ces travaux comprenant les
études et implantation par le Consultant (hydrogéologue/Géophysicien), les travaux
d’animation et formation du Comité de gestion, et les travaux d’installation de la pompe.

Le Chef de chantier dirigera directement les travaux des équipes comprenant les
travaux de la Foration, équipement, nettoyage et développement du forage, les travaux d’Essai
de Pompage et Remonté, d’Analyse de l’eau et de la Désinfection du forage, et les travaux de
Maçonnerie.

Chaque Chef de chantier aura trois équipes de travail constitué de personnel


d’exécution à superviser directement, et chaque équipe aura à sa tête une spécialiste en la
matière.

III.1-2-PERSONNEL D’EXECUTION.

Le personnel d’exécution sera composé d’un chauffeur, d’un conducteur de camions,


et d’ouvriers sans qualification (les tacherons). Une partie de ce personnel sera recrutée
localement

44
III- B3
Moyen logistique affecté au projet avec justificatifs,
Voir modèle en annexe 7

45
II. EQUIPEMENTS

II.1. Equipement et Matériel pour l’exécution des travaux

Catégorie A : Liste du matériel appartenant au Contractant

DESIGNATION NOMBRE AGE-ETAT PROVENANCE STATUT2


groupe électrogène de 01 Propriété du Etat pas neuf
25 KVA ; Contractant
pompe électrique 01 Propriété du Etat pas neuf
immergée ; Contractant
appareil de mesure de 01 Propriété du Etat pas neuf
débit ; Contractant
appareil de mesure de 01 Propriété du Etat pas neuf
niveau d’eau ; Contractant
résistiomètre 01 Propriété du Etat pas neuf
Contractant
débitmètre ultrason 01 Propriété du Etat pas neuf
Contractant
01 véhicule de liaison 01 Propriété du Etat pas neuf
Contractant

Catégorie C : Liste du matériel à acquérir en admission temporaire.

DESIGNATION NOMBRE AGE-ETAT PROVENANCE STATUT3


- machine de - 01 A acquérir par voie
forage ; de location
compresseur ; 01 A acquérir par voie
de location
citerne à eau de 01 A acquérir par voie
5 000 litres de location
pompe à boue ; 01 A acquérir par voie
de location
groupe 01 A acquérir par voie
électrogène de 25 de location
KVA ;
pompe électrique 01 A acquérir par voie
immergée ; de location

II.2. Petits matériels et outillages de chantier

DESIGNATION NOMBRE AGE-ETAT PROVENANCE


01 GPS 1
appareil de mesure 1
de niveau d’eau ;

2
En toute propriété (joindre la carte grise) ou attestation de location prévue pour le chantier
3
En toute propriété (joindre la carte grise) ou attestation de location prévue pour le chantier
46
Moyens matériels clé

Les moyens matériels clé que nous allons déployer par lot dans le cadre de ce projet sont les
suivants:

IV-1-Moyen Matériel et équipement


IV-1-1- Matériel d’étude hydrogéologique
Le matériel d’études hydrogéologiques de l’Entreprise SANAVAYA et celui du consultant
(géophysicien) est composé de :

- 01 GPS
- 01 résistiomètre
- 01 débitmètre ultrason

IV-1-2- Matériel de forage


Le matériel de forage d’ont l’entreprise compte louer et ce donc t’elle en n’est le propriétaire
se compose de :

- 01 machine de forage ;
- 01 compresseur ;
- 01 pompe à boue ;
- 01 groupe électrogène de 25 KVA ;
- 01 pompe électrique immergée ;
- 01 appareil de mesure de débit ;
- 01 appareil de mesure de niveau d’eau ;
- 01 citerne à eau de 5 000 litres.

IV-1-3- Logistique de suivi et de ravitaillement du chantier


La logistique de suivi et de ravitaillement du chantier est composée de :
- 01 véhicule de liaison ;
- 01 camion-benne
L’entreprise SANAVAYA dispose également d’un ensemble de petits matériels de chantier
pour les travaux de maçonnerie, des réparations et des interventions de plusieurs sortes.

47
IV – B4-

Méthodologie signée, d’exécution des travaux

 -(Analyse des prestations à exécuter, approche


technique et méthodologie envisagée pour la
réalisation des travaux.)
 -planning d’exécution des travaux signé selon le
modèle en annexe 9
 -planning d’approvisionnement signé selon le
modèle en annexe 9

48
1- Analyse des prestations à exécuter, approche technique et
méthodologie envisagée pour la réalisation des travaux.

49
II. COMPREHENSION DU PROBLEME

Les travaux à réaliser dans le cadre du programme sont décrits dans le CCTP et concernent la
réalisation des forages équipés D’YDROPOMPE productifs ainsi que toutes les opérations
nécessaires à la bonne exécution du projet.

Les travaux à réaliser sont :

- Travaux préparatoires
- Participation des bénéficiaires aux travaux d’exécution
- La Foration
- Études géophysiques, photo aériennes et implantations
- Développement – Essai de pompage
- Superstructures
- Fourniture et pose d’une pompe à motricité humaine
- Formation de deux (02) artisans réparateurs et membres de comité de gestion

II.3 Définitions des différentes opérations

II.3.1 Etudes géophysiques - photo aérienne et implantations

Les études géophysiques seront réalisées par la méthode électrique basée sur les mesures de la
résistivité apparente du sol et seront associées aux résultats d’interprétation des photographies
aériennes des zones. Elles ont pour objectif, de localiser les zones de fractures (drains
souterrains), de déterminer la profondeur du socle, d’identifier les aquifères souterrains
probables (réservoir d’eau dans le sol) et de connaître les couches de terrains traversés.

A l’issue de ces opérations, des rapports géophysiques seront dressés et soumis à


l’approbation de l’ingénieur.

II.3.2 Les travaux préparatoires

Ces travaux concerneront le désherbage, le nettoyage et le nivellement des sites


d’implantation des ouvrages. Ils seront réalisés de préférence par le personnel recruté sur
place.

II.3.3 Exécution des forages

Ces ouvrages (forages équipés de PMH) seront exécutés suivant les règles de l’art et
conformément aux choix techniques liés à la géologie du milieu.
Seuls les ouvrages productifs (positifs) seront équipés pour leur exploitation.
- les forages seront tubés et équipés pour un débit supérieur ou égal à 0,7 m3/h à 40
m

Cette phase englobe

50
Les travaux de Foration, le tubage de l’ouvrage par les conduites en PVC rigides "type
forage", le Développement, l’Essai de débit, l’analyse des échantillons d’eau etc.) et
l’aménagement des ouvrages annexes

II.3.4 Aménagement des Superstructures

Cet aménagement consistera à la réalisation pour chaque ouvrage :


- d’une dalle de couverture et d’un socle support de pompe en béton armé
- des rigoles périphériques de drainage des eaux de ruissellement et de la dalle
- d’un canal d’évacuation
- d’un anti-bourbier
- d’un puits perdu
- d’une clôture

Le but de ces opérations est d’une part, la protection de l’ouvrage contre la pollution exogène
et des animaux, et d’autre part, la sécurisation de l’ouvrage du vandalisme et des
manipulations anarchiques.

Remarque: la réalisation des puits perdus et des clôtures autour des anti-bourbiers seront
aménagées par les bénéficiaires sous la supervision de l’Entreprise.

II.3.5 Développement – Essais de débits – Analyse de l’eau

Développement

Le développement a pour but d’augmenter la perméabilité du terrain adjacent à la crépine


pour améliorer la capacité spécifique et stabiliser la formation autour du forage par
l’élimination des éléments fins.

Il sera jugé terminé quand l’eau sera claire, sans particule sableuse ou argileuse et après que le
test de la tâche de sable soit positif (diamètre de la tâche de sable observée dans un sceau
d’eau de 10 litres < à 1 mm)

Essais de pompage

L’essai de pompage permet de déterminer les caractéristiques hydrauliques de l’ouvrage. En


effet, il permet de déterminer le débit d’exploitation et de déduire la côte d’installation de la
pompe.

L’essai de pompage prescrit est de type CIEH dont la durée est de quatre (04) heures avec
trois (03) paliers à débit croissant. Si nécessaire un essai de longue durée sera réalisé.

II.3.6 Fourniture et installation d’une pompe à motricité humaine

Il s’agira dans ce volet, d’équiper les ouvrages prescrits (forage et puits) des moyens
d’exhaure à motricité humaine fiable, d’entretien facile et épousant la politique de

51
régionalisation des pompes mise en place par le MINEE dans l’ensemble du territoire
national.

II.3.7 Formation des artisans réparateurs et des membres du comité de gestion

Le but de la formation de deux (02) artisans réparateurs est de leur apprendre à:

 Assurer l’entretien préventif de la pompe,


 Diagnostiquer et opérer les réparations des pannes sur des pompes à installer
dans les ouvrages.

L’objectif de la formation de deux (02) membres du comité de gestion est de leur apprendre à:

 Coordonner les actions de maintenance et de suivi.


 Remplacer les pièces d’usure

II.3.8 - Méthode HIMO

Il sera question de montrer que la réalisation du projet par l’utilisation d’une importante main
d’œuvre locale aura des effets positifs dans les différentes localités sur le plan socio
économique.

III - METHODOLOGIE D’EXECUTION DES TRAVAUX

Notre propos dans ce paragraphe est d’expliciter les étapes de réalisation de chacune des
opérations faisant partie du projet.

III. 1 Les études hydrogéologiques et implantations

Les études hydrogéologiques

Sur la base de la liste des villages agréés par le maître d’ouvrage, les Chefs de Projet (Chefs
de Mission) et les Conducteurs des travaux (Superviseurs) vont définir des itinéraires de
passage des équipes géophysiques et d’implantations dans les différents sites.

Ces équipes géophysiques travailleront en collaboration avec les autorités traditionnelles, les
populations et la Cellule d’exécution du Projet C2D Education dans le choix de ces sites dont
la priorité sera donnée à ceux qui sont situés à proximité des habitations ; afin de sécuriser les
ouvrages des actes de vandalisme (démontage des pompes manuelles) et susciter un intérêt
des bénéficiaires.

Ces études seront conduites en trois (03) étapes par des géophysiciens chevronnés.

a- L’interprétation géomorphologique et géologique pour aboutir au choix du site

52
b- La réalisation des traînés électriques (exploration horizontale) pour déterminer
les points favorables.
c- La réalisation des sondages électriques au droit des points favorables identifiés
en b pour déterminer la profondeur de la faille. .
Implantation

L’implantation des ouvrages (forages) suivra les études géophysiques et sera faite au droit
des points identifiés et consignés dans les rapports des études géophysiques.

Chaque point d’implantation définitif sera fait en collaboration avec la Cellule d’Exécution du
Projet.

Au terme des investigations géophysiques, deux (02) points d’implantation favorables par
village seront identifiés par des repères en bois dur, peints en rouge et ayant une hauteur
minimum de un (01) mètre au-dessus du sol. Le rapport d’implantation sera soumis à
l’approbation de la cellule d’exécution du Maître d’oeuvre.

Ce système d’implantation sera utilisé tant pour les forages que pour les puits.

Recommandations:

Les travaux de Foration seront réalisés au droit ou à proximité des repères en bois

III. 2 Travaux de Forage

Les travaux de forage seront consécutifs aux opérations ci-dessus décrites. Ils seront réalisés
suivant les spécifications du CCTP et devront comporter les étapes suivantes:

 La Foration;
 L’équipement du forage;
 Le développement, les essais de débits, l’Analyse de l’eau;
 La réalisation de la superstructure ou travaux de génie civil;
 L’installation de la pompe à motricité humaine;
 La formation des membres du Comité de gestion et des artisans réparateurs.

Ces travaux seront dirigés par le chef chantier forage (chef foreur) secondé par un foreur. Il
veillera à la bonne exécution des travaux de Foration.

Au cours de la Foration, le chef chantier forage (Chef foreur) veillera aux prélèvements
d’échantillons tous les mètres et consignera les résultats sur des fiches appropriées et dans le
cahier de chantier. Il en est de même de toutes les opérations liées aux travaux.

A la fin des opérations de Foration et avant l’équipement du forage les mesures in situ de
PH, conductivité et de Température seront effectuées.

53
III. 2 .1 - La Foration

A.1. Dans la zone d’altérations (terrains tendres) et sédimentaires,

La Foration se fera au rotary et à la boue biodégradable. En fonction des profondeurs des


altérites, on pourra procéder directement au tricône du début à la fin, ou réaliser un avant trou
au trilame de diamètre approprié, puis un réalésage au tricône pour des terrains mixtes et
sédimentaires à aquifère de sable fin et très fin. Cette opération se fera avec la mise en place
d’un tubage provisoire en PVC plein de diamètre 175/195 mm pour éviter les éboulements.

A.2. Dans la zone de socle (terrain dur),

Elle sera faite au marteau fond de trou (MFT) et à l’air comprimé. La partie meuble du socle
sera protégée au préalable par un tubage provisoire PVC ancré dans le socle sur 50 cm
environ pour éviter les fuites d’air. Ensuite la Foration se poursuivra jusqu’à la bonne
profondeur de captage de la nappe souterraine.

Au cours de la Foration, à chaque venue d’eau et en fin de tige, on fera une estimation de
débit afin d’arrêter ou de continuer la Foration.

Remarque:

Quelle que soit la technique utilisée, les précautions ci-après seront prises au cours de travaux
de Foration:

 Pendant la traversée des niveaux non consolidés, la boue ou la mousse utilisée


pour retenir les parois du forage ne sera pas trop épaisse et trop adhérente pour
éviter de colmater les venues d’eau et diminuer la productivité de l’ouvrage;
 Les formations superficielles seront convenablement isolées de façon à éviter
la propagation des pollutions. La technique d’isolation sera choisie en fonction
de type de problèmes rencontrés.
III. 2.2 - L’équipement du forage

L’équipement du forage consistera à mettre en place des éléments nécessaires pour mobiliser
l’eau de bonne qualité dans l’ouvrage. Il comprend:

- Les tubes pleins et crépinés en PVC rigides "type forage";


- Le massif filtrant, le sabot de pied et le bouchon d’argile.

Le tubage

Après la Foration, les ouvrages productifs seront équipés sur toute la hauteur de la colonne de
captage par des tubes pleins en PVC diamètre 110/125 et des tubes crépinés au droit des
venues d’eau par des éléments de 3 à 6 m pour capter le maximum d’eau drainée par le réseau
de fractures.

La base de cette colonne de tubes crépinés sera obstruée par un sabot de pied de 1 à 2 m.

54
Le massif de gravier filtrant

L’espace annulaire entre le terrain et la colonne de captage sera équipé d’un massif de gravier
filtrant sur une hauteur minimale de 3 m pour stabiliser et retenir les éléments grossiers de
l’aquifère.

Ce gravier sera calibré et sa granulométrie sera fonction de celle de l’aquifère des sables ou
des grès.

Ainsi, dans le socle et les sables grossiers à graveleux, on mettra en place, le gravier de
granulométrie 2 – 4 mm. Dans le sable fin, et / ou des alluvions profondes proches des
formations sédimentaires fines, on posera le gravier 1-2 mm.

Le bouchon d’argile et cimentation

Au sommet de ce filtre de gravier, sera mis en place un bouchon d’argile granulée (boulette de
sobranite) sur environ 1 m d’épaisseur pour empêcher le colmatage du forage et empêcher la
contamination de l’aquifère en formant un joint étanche.

Au-dessus du bouchon d’argile, le forage sera comblé par du tout venant sélectionné (à
l’instar des cuttings provenant de la Foration du socle peu argileux) sur lequel sera réalisée
une cimentation jusqu’à la surface du sol de manière à protéger le forage des eaux de surface.

Le ciment utilisé proviendra des Cimenteries du Cameroun.


III.2.3 Développement – Essais de débit – Désinfection et Analyse de
l’eau

Développement

Après l’équipement du forage, interviendra le développement et il se fera en deux (02) étapes:

Première étape: avec l’atelier de forage en double tube à l’air lift.

L’opération consiste à utiliser un tuyau pernafex de diamètre 1"1/2 directement relié au


compresseur, qui plonge dans un train de tige de 3" muni d’un bec verseur en tête. L’eau qui
remonte en surface coule dans un bac de mesure du débit air lift des forages.

Les coups d’air lift sont espacés de phases de repos, pour permettre les mouvements de la
nappe.

Deuxième étape: avec l’équipe Servicing

Cette équipe a pour rôle de compléter le développement. Au moyen d’un compresseur de


puissance moyenne, on injectera de l’air pendant 5 heures dans le forage jusqu’à l’obtention
d’eau claire sans aucune particule sableuse ou argileuse.

La teneur en sable sera contrôlée par le test de la tâche de sable (< 1 mm)

A la fin du développement, le chef d’équipe servicing procèdera à la désinfection du forage à


l’hypochlorite de calcium.

55
Essais de pompage

Cette opération intervient après le développement, et durera 4 heures du temps par la méthode
CIEH qui fait intervenir 3 paliers à débits croissants.

A l’aide d’une pompe immergée et en fonction de la profondeur, nous allons fixer un débit
minimal (en m3/h) et soumettrons la nappe à une série de pompages par pallier jusqu’à la
stabilisation de la nappe.

Au premier palier, pendant 2 heures et selon le cas, la nappe sera soumise à un pompage de
débit constant de 10 m3/h à une profondeur de 30 m ou 6 m3/h à 80 mètres de profondeur.

Puis, le même processus reprend pendant 1 heure en faisant croître le débit dans les 2 paliers
restants.

A la fin de cette phase, on observera la remontée du niveau de l’eau pendant 1 heure.

Remarque:

Les mesures de profondeur de niveau d’eau se feront à l’aide d’une sonde électrique sonore de
100 m pour les forages ou les puits.
A chaque phase (descente et remontée) on mesurera le débit obtenu dans un fût de 200 litres.

Les résultats de toutes ces mesures seront consignés sur une fiche agréée par la Cellule
d’Exécution du Programme. Les modèles sont proposés dans les annexes.

Désinfection des ouvrages

Les ouvrages seront désinfectés à l’hypochlorite de calcium en deux temps: à la fin du


développement, et après la pose de la pompe.

Analyse de l’échantillon d’eau

A la fin des opérations, le chef d’équipe servicing procèdera aux prélèvements des
échantillons d’eau dans des bouteilles de 1,5 litre qu’il prendra soin de bien remplir et de
fermer hermétiquement en entourant le bouchon du scotch pour éviter l’introduction de l’air
et en l’enveloppant dans un emballage opaque pour éviter les rayons UV.

Les bouteilles seront étiquetées et porteront les indications suivantes: le lieu, la date et l’heure
de prélèvement.

Ces échantillons seront déposés dans les 48 heures qui suivent le prélèvement dans un
laboratoire agréé par la Cellule d’exécution de PARFAR pour des analyses bactériologiques
et physico- chimiques.

III.2.4 La réalisation des superstructures et travaux de génie civil

Les travaux de génie civil concernent tous les ouvrages de béton armé et de maçonnerie (socle
support de pompe, dalle autour du socle, rigole périphérique de drainage des eaux de

56
ruissellement, l’anti-bourbier, clôture et puits perdu). Ils seront conduits par un chef d’Equipe
secondé par des maçons, des ferrailleurs ainsi que de manœuvres recrutés sur place.

Avant le début des travaux de génie civil, le programme de confection de béton sera soumis
au préalable à l’agrément de l’ingénieur.

Le béton sera confectionné manuellement par les manœuvres sur pied d’oeuvre et transporté
dans les sceaux de maçon et/ou dans les brouettes.

Les margelles de pompes seront préfabriquées dans les différentes bases secondaires et
transportées sur le site par un camion ou un véhicule pick-up.

Avant la prise de béton de la dalle, le chef d’équipe veillera à sceller dans ce béton, une
plaque métallique où seront gravés:

- Le numéro d’identification du forage,


- la date d’exécution,
- L’origine du financement.

III.2.5 Fourniture et Installation des Pompes à motricité humaine

Les pompes seront soumises à la réception qualitative et quantitative avant leur installation
sur les ouvrages.

Le chef d’équipe s’appuiera sur les rapports d’essai de pompage et les directives du
superviseur (plans indiquant la côte d’installation de la pompe) dans l’exécution de sa tâche.

Remarque:

Pendant l’installation des pompes, nous veillerons que les crépines d’aspiration des dites
pompes soient protégées des toiles géotextiles.

Nature des opérations d’entretien courant

Parties Périodicité Coût Outillage


Type pompe de la Pièces d’usure observations
en FCFA nécessaire
pompe

Boulons et / ou Tous les 02 Clé 19/22


vis mois

Jeu de garnitures 12 à 24 Clé à griffe + Suivant


de piston mois clé à
l’utilisation
YDOPOMPES

57
VERGNET Borne Joint molettes
d’étanchéité

Bielle de la
poignée de
relevage Clé 19/22

Fontaine Roulements et 1 fois/an Clé 22 +


bagues Chasse
goupille de 5

Remarque:

Les informations complémentaires sur l’entretien courant, les réparations fréquentes à réaliser
sur les pompes sont détaillées dans les annexes

Un kit de pièces d’usure sera livré avec chaque pompe et remis au comité de gestion du
village lors de la réception provisoire.

III.2.6 La formation des artisans réparateurs et des membres du comité de


gestion

Objectifs:

La formation des artisans réparateurs vise à les rendre indépendants sur les plans technique et
logistique (outils d’intervention). Et celle des membres du comité aura pour but de leur
apprendre à conduire les travaux de maintenance autour des points d’eau et de déceler le
dysfonctionnement de la pompe.

Contenu de la formation

La formation alternera la théorie et la pratique. Elle sera sous la responsabilité d’un Ingénieur
Mécanicien

Le volet théorique se déroulera dans un local aménagé dans le village et portera sur les points
suivants:
- Politique gouvernementale en matière de l’hydraulique rurale (responsabilités de
l’Etat et du Comité de Gestion des Points d’Eau CGPE) Les types de maintenance
des ouvrages hydrauliques
- La gestion du point d’eau
- La pompe et ses composantes
- La gestion des stocks de pièces de rechange

Le volet pratique qui se déroulera autour des points d’eau comprendra les aspects suivants:

- Connaissance du principe de fonctionnement de la pompe


- Apprentissage à l’observation et à la description du fonctionnement de la pompe
- Les niveaux d’intervention entre les artisans et les responsables du comité de
gestion

58
- Modalités d’intervention (interventions préventive et curative)
- La tenue des fiches d’entretien courant et d’interventions
- La sensibilisation à l’hygiène du point d’eau

Deux cas de figurent vont se présenter dans les différents sites.

a/- Projet situé dans la zone de maintenance d’un artisan réparateur formé

Dans ce cas, La formation ici consistera à des séances de remise à niveau des artisans.
Après la formation, l’ouvrage sera inclus dans l’actif du parc de maintenance et de suivi des
points d’eau de l’artisan.
Cette présentation sera suivie d’une séance d’explication des droits et des devoirs des deux
parties en présence.

b/- Projet situé en zone non couverte par un artisan réparateur formé
Il s’agira dans ce cas, de former 02 artisans réparateurs désignés par la communauté selon les
objectifs rappelés plus haut.

A la fin de la formation, ces artisans seront installés officiellement et feront partie intégrante
de la famille des artisans réparateurs avec une zone d’intervention déterminée et tout le
nécessaire pour sa tâche (les brochures techniques de la pompe et le matériel d’intervention).

 Dans l’un ou l’autre cas, 02 membres du comité de gestion seront formés aux objectifs
fixés par le programme. A la fin de la formation des brochures techniques et pédagogiques
leur seront remis.

IV .ORGANISATION DU PROJET
Etant attributaire d’un ou de plusieurs lots, nous envisageons nous organiser de la manière
suivante :

Mobiliser le personnel d’encadrement pour l’élaboration des stratégies de travail.

a/- Dès signature du contrat, nous envisageons:

 passer les commandes des divers PVC, des pompes et accessoires, pièces de
rechange, etc.
 Confectionner les panneaux de sécurité;
 Identifier et préparer des bases potentielles
 Contacter notre assureur pour préparer les contrats d’assurance.
.b/ Après notification de l’ordre de service :

 Installation des bases


 Mise à jour du planning;
 Démarrage des études géophysiques et implantations
 Lancement de la fabrication des buses
 Présentation du rapport de géophysique à l’approbation de l’Ingénieur (par site
ou par itinéraire)
 Mobilisation des différentes équipes

59
Exécution des travaux

Structuration du projet

Pour assurer la réussite du projet dans les délais impartis (03 mois) et permettre une bonne
coordination des travaux, nous mettrons en place pour les deux (02) lots au cas où nous
sommes adjudicataire :

- Un Directeur de Projet
- Deux conducteurs des travaux (superviseur)
- Deux Chef chantier
- Deux Hydrogéologues
- Plusieurs équipes spécialisées : travaillant sous le contrôle des chefs chantiers
(forage, servicing, pose pompe, superstructures et animation)

Attribution des responsables

 Le Directeur du Projet

Le Directeur du projet assurera l’interface Maîtrise d’œuvre/administration. Il disposera de


tous les pouvoirs du Directeur Général de la Société BRECG dans le cadre de ce projet.
Sur le plan administratif, il sera le seul interlocuteur de BRECG auprès du maître d’ouvrage.

Sur le plan technique, il élabore le planning effectif des travaux, donne des directives au
conducteur des travaux et dresse régulièrement l’état d’avancement des travaux sur le terrain.
Il veille à l’approvisionnement régulier en matériaux et consommable de son lot. Il établit les
décomptes et veille au payement des salaires du personnel.

 Le Conducteur des travaux (superviseurs)

Travaillant sous les directives du Directeur du projet, il est le véritable responsable des
opérations sur le terrain. A ce titre il est appelé à suivre régulièrement l’évolution de toutes les
équipes de son lot. Il doit prévoir les divers approvisionnements. Il veille à l’exécution des
différentes opérations selon les règles de l’art et en respectant le planning. Il prend les
mesures nécessaires pour apporter soit une correction soit rattraper les retards éventuels. Il
rend compte au Directeur du projet. La bonne communication entre lui et ses chefs de chantier
voire les chefs d’équipe doit lui permettre de s’assurer à tout moment que chaque point d’eau
achevé a fait de toutes les opérations nécessaires. Il veille à l’application des normes de
sécurité par les chefs chantier et les chefs d’équipe.

 Les chefs chantiers

Ceux-ci ont pour tâches:

 La conduite des travaux de Foration (chef foreur);


 La conduite des travaux de puits (chef chantier puits);
 La conduite des superstructures;
 Ils veillent à la bonne exécution de différentes opérations sur leur chantier

60
 Ils veillent au respect des normes de sécurité par les ouvriers

Le pointage de toutes les opérations et la tenue du cahier de chantier sont sous la


responsabilité du chef de chantier

Organisation des bases

Les ETS SANAVAYA disposent des bases permanentes dans les Régions du Nord, de
l’Adamaoua et de L’Est.
Au cas où, nous sommes adjudicataire de plusieurs lots nous mettrons d’autres bases
secondaires sur place et ce, dans chaque Commune pour un meilleur suivi de nos travaux.
En cas de besoin ces bases secondaires seront créées en fonction des zones de concentration
des points d’eau.

Chaque base comportera :

- Des bureaux avec des moyens de communication adéquats et appropriés


- 01 salle de réunion
- 01 hangar de stockage de matériel
- 01 magasin
- 01 aire de fabrique de buse et margelles
- éventuellement un garage

Sécurité des chantiers

En dehors de la police d’assurance Responsabilité Civile Chef d’Entreprise dont bénéficie la


société SANAVAYA en permanence, nous souscrirons toute autre assurance exigée dans le
cadre du projet.

Les mesures de sécurité que nous mettrons en place sont les suivantes:

Dans le Chantier:

* Disposer de manière visible à partir de la voie publique, le panneau d’identification du


chantier.

* Placer d’autres panneaux du type «Chantier interdit au Public» à des endroits


appropriés pour renforcer la sécurité dans le chantier et contrôler le flux de personnes qui
y circule;

* Isoler le chantier des autres espaces par un balisage rouge blanc ;

* Utiliser rationnellement et de manière optimale l’espace du chantier à travers le


rangement de l’outillage et des matériaux utilisés, l’évacuation continuelle des débris et/ou
des éléments inutiles (tubes PVC barres de fer, etc.).

Pour le Personnel du Chantier

61
* Exiger le port des équipements de protection individuels (casques, gants,
chaussures de sécurité…) ;
* Réglementer les entrées et les sorties au chantier ;

* Disposer d’une boîte de pharmacie de 1ère nécessité (alcool, Bétadine, sparadrap, gaz,
coton etc.)

Dossier Technique

C’est le document qui sanctionnera la fin des travaux du projet. Il sera confectionné de
manière concertée par les chefs de Projet en collaboration avec le Conducteur des travaux
principal. Il devra ressortir pour chaque ouvrage:

 La localisation de l’ouvrage sur le plan du village;


 Les coupes lithologiques et techniques du forage et du puits;
 Les caractéristiques techniques des ouvrages;
 Les résultats de développement des essais de débits, les caractéristiques de la
pompe et sa côte d’installation;
Les caractéristiques physico-chimiques de l’

V- ORGANISATION DU CHANTIER

Le déroulement des travaux de ce projet de réalisation des forages équipés


D’YDROPOMPE dans les localités dans les cinq Communes choisies se fera en six (06)
phases dans chaque chantier dirigé par un (01) Chef de chantier, sous le contrôle d’un (01)
Conducteur des travaux et tous supervisés et administrés par un Chef de Projet. Cette
organisation est présentée dans le tableau ci-dessousː

N° Phase DESCRIPTIONS DES TACHES INTERVENANTS


Travaux Compagne d’animation villageoise -Chef de Projet
préparatoires et et formation du Comité de gestion -Conducteur des travaux
Etudes du point d’eau (Chef chantier)
I - Equipe N° 1
Etudes géomorphologiques, -Chef de Projet
hydrogéologiques et géophysiques -Conducteur des travaux
Implantation du forage. (Chef chantier)
-Equipe N° 2
Travaux de Mobilisation et Installation des
Foration, équipements et matériel au chantier -Chef de Projet
d′Equipement, de Travaux de Foration. - Conducteur des travaux
II Mise en place du Equipement et Mise en place du -Chef chantier
Massif filtrant, Massif filtrant, Remblayage en tout - Equipe N° 3
Remblayage en venant et Aménagement de tête du
tout venant et forage.

62
Aménagement de Nettoyage et développement du
tête du forage et forage.
Nettoyage et
Développement
du forage.
III Travaux d’Essai Pompage d’Essai et de Remonté
de pompage et de
Analyse de l’eau et désinfection du
Remonté, de -Chef de Projet
forage.
Mesure des -Conducteur des travaux
Confection des dossiers techniques
caractéristiques -Chef chantier
du forage.
hydrodynamiques -Equipe N° 4
du forage,
Fermeture momentanément du
Désinfection du
forage.
forage et Analyse
de l’eau
- Construction de la Margelle, de -Chef de Projet
Travaux de l’Anti-bourbier et du Réseau - Conducteur des travaux
IV Maçonnerie d’assainissement -Chef chantier
-Construction du puisard ou de -Equipe N° 5
l′abreuvoir.
Fourniture et Formation théorique et pratique de -Chef de Projet
pose pompe l’Agent d’entretien de la pompe -Conducteur des travaux
manuelle et (Chef chantier
formation de Fourniture de la pompe manuelle -Equipe N° 6
V l’agent
d’entretien de la
Installation de la pompe manuelle
pompe manuelle
VI Mise en service - Repli des équipements et du -Chef de Projet
du forage équipé matériel - Conducteur des travaux
et repli - Remise en état des lieux - Chef chantier
Equipes N° 4,5et6
Mise en service du forage équipé par -Chef de Projet
les essais de fonctionnement - Conducteur des travaux
-Chef chantier
-Equipe N°4
Remise des clés, dossier technique -Chef de Projet
du forage équipé, caisse à outils et - Conducteur des travaux
Guide d’entretien de la pompe à - Chef d’équipe
motricité humaine. (Spécialiste pompe)
Réception du forage équipé

63
2-planning d’exécution des travaux signé selon le
modèle en annexe 9

64
ANNEXE 9 : CADRE DU PLANNING PREVISIONNEL

Note sur la présentation des plannings

Les quantités, les rendements journaliers, la durée d’exécution des travaux et


les ralentissements voire les interruptions dues devront ressortir clairement des
plannings.

Le planning financier qui découle du planning des travaux devra indiquer mois
par mois, les montants prévisionnels des décomptes de travaux par poste et cumulés,
en tenant compte de l’incidence des saisons de pluies, pour la solution de base et
éventuellement la solution variante.

N° Désignation des travaux Mois 1 Mois 2


S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8
Administration
1 Prise de contact
2 Travaux préparatoires et Etudes
Exécution
3 Travaux de Foration
4 Equipement et Développement
du forage
5 Essai de pompage et de remonté
6 Désinfection du forage et
Analyse de l’eau
7 Travaux de maçonnerie
8 Fourniture et pose de la pompe
manuelle
9 Formation de l’agent d’entretien
de la pompe manuelle
10 Mise en service du forage équipé
et réception du forage

Fait à Maroua, le 15 Mars 2015

Le soumissionnaire,

FILKEM TOUNSADI,
Directeur General

65
Planning d’approvisionnement signé selon le modèle en
annexe 9

66
CADRE DU PLANNING D’APPROVISIONNEMENT

° Mois 1 Mois 2
DESIGNATION DES TRAVAUX S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8

ADMINISTRATION
1 Prise de contact
2 Commande des tubes PVC
3 Commande de la pompe
manuelle + tringles et tuyaux
4 Commande de la pompe
manuelle + tringles et tuyaux
EXECUTION
5 Préparation du magasin de
stockage des matériels
6 Livraison des tubes PVC et
stockage dans le magasin
7 Livraison des matériaux locaux
8 Livraison de la pompe manuelle
et ses accessoires et stockage
dans le magasin
9 Imprévues
10 Remise en état des lieux

Fait à Maroua, le 15 Mars 2015

Le soumissionnaire,

FILKEM TOUNSADI,
Directeur General

67
APPROVISIONNEMENT EN MATERIAUX.

Les matériels d’installation requis pour la construction du forage équipé seront


neufs et seront achetés soit à Maroua soit à Douala. Il s’agit: des tubes PVC
pleines et crépinés, de la pompe à motricité humaine et accessoires (tringles
et tuyaux).

Et les matériaux de construction seront achetés sur le marché local, dans les
quincailleries et carrière. Ces matériaux sont : les sacs de ciment de 50kg, les
barres de fer Tor de 10, les planches de 15/3 pour le coffrage, le Massif
filtrant quartzeux, les graviers, le sable fin de rivière, les points, etc.

Au cours de la visite de site, nous avons constaté que le site est accessible à
toute saison, en conséquence tous les matériaux et matériels seront acquits
avant le déroulement des travaux afin d’éviter les fâcheux problèmes de
manque, que rencontre beaucoup des gens quand il veut procurer
immédiatement les matériels seulement quand ils en ont besoin. Ces matériaux
et matériel sont acquis et stockés dans les magasins construits pour cela, bien
avant le démarrage effectif des travaux.

68
V – B5-

B5- Capacité de financement. :

 Attestation de solvabilité délivrée par une banque de


1er Banque agréée par le Ministère en charge des
finances indiquant que le soumissionnaire dispose de
liquidité ou, a des facilités d’accéder aux crédits.
 Le bilan financier de l’entreprise des trois dernières
années ;
 Le Bilan de charge annuel 2014, et celui prévisionnel
2015 selon le modèle en annexe 8

69
 1- Attestation de solvabilité délivrée par une banque de
1er ordre agréée par le Ministère en charge des finances
indiquant que le soumissionnaire dispose de liquidité ou,
a des facilités d’accéder aux crédits.

70
2- Le bilan financier de l’entreprise des trois dernières
années

71
 3- Le Bilan de charge annuel 2014, et celui
prévisionnel 2015 selon le modèle en annexe 8

72
VI – B6-
Le Cahier des clauses techniques
Particulière (CCTP) paraphé à Chaque
page et signé à la dernière page

73

Оценить