Вы находитесь на странице: 1из 3

1-Organes et cellules immunitaires

Questions Réponses
Quelles sont les cellules immunitaires ? Tous les globules blancs, exemple LB- LT –et
macrophages.
Quels sont les organes centraux de Sont le siège de maturation des cellules
l’immunité ? immunitaires exemple Moelle rouge de l’os et
thymus.
Quels sont les organes périphériques de Sont le siège d’accumulation des cellules
l’immunité ? immunitaires et point de départ de la réaction
immunitaire.
Où se forment les cellules de l’immunité ? Moelle rouge de l’os
NB* l’irradiation détruit la moelle rouge de l’os.
2-Rôle(s) de quelques éléments.
Questions Réponses
Quel est le rôle des LT4 ? Sécrétion des IL2 qui activent et différencient les LB en
plasmocytes.
Quel(s) est (sont) le(s) rôle(s) des *Phagocytose
macrophages ? *Activation par IL1
*Présentation de l’antigène.
Quel est
*le Nom des Anticorps ? *Immunoglobulines (Ig)
*leur Nature ? *Protéines (globulines)
*Leur Origine ? * Plasmocytes.
Quels sont les rôles des anticorps ? *Neutralisation de l’antigène
*Activation du phagocyte
*Activation du Complément.
NB * Les plasmocytes ont les caractéristiques des cellules sécrétrices des protéines :
Cellule de grande taille ayant un réticulum endoplasmique rugueux très développé, plusieurs
mitochondries et un appareil de Golgi très développé.
3- La réponse immunitaire
RIMH RIMC
*Acquise *Acquise
*Spécifique *Spécifique
*à mémoire immunitaire *à mémoire immunitaire
*Transférable par le Sérum *Transférable par les Lymphocytes.
NB * La RIMH est caractérisée par :
 Des LB
 Des Plasmocytes
 Des Anticorps.
L’anticorps forme avec l’antigène un complexe immun qui apparait sous forme de précipité
(agglutination) .
*La RIMC est caractérisée par : Lymphocytes Cytotoxiques.
4-Vaccination
Faire acquérir une immunité à un organisme par inoculation d’un antigène atténué
 immunisation active (développe une mémoire)
 Durable
 Un délai est nécessaire
 Préventive
5-Sérothérapie
Transférer des anticorps spécifiques à un individu non immunisé
 immunisation passive (ne développe pas une mémoire)
 non durable
 immédiate
 curative

1
NB
 la vaccination et la sérothérapie sont des applications à la mémoire et à la transférabilité.
 La réponse mémoire est une réponse rapide, efficace et durable.

6-Notion d’antigène :
On appelle antigène tout corps étranger qui se caractérise par :
 son antigénicité : propriété d’être reconnu par le système immunitaire.
 son immunogénicité : propriété de déclencher une réponse immunitaire spécifique.
En fait quelque soit l’antigène (particulaire ou soluble), ces deux propriétés sont liées à des parties bien
définies et réduites que l’on appelle déterminants antigéniques.
NB- Le soi est défini par un ensemble de molécules propres à l’individu présentes sur les membranes
cellulaires, déterminées génétiquement et qui sont tolérées par l’organisme Contrairement pour tout
corps étranger ou non soi.
Les marqueurs des groupes sanguins le système ABO et Les marqueurs tissulaires du soi : le système HLA
7-Les phases de la réponse immunitaire
 Phase d’induction (reconnaissance et activation)
 Phase d’amplification et de différenciation.
 Phase effectrice.
8-Allergie et SIDA
Allergie Sida
Type de fonctionnement hyperfonctionnement Hypofonctionnement
Antigène allergène VIH
Cellules cibles Mastocytes (surtout) LT4 et Macrophages (surtout)
Récepteurs IgE CD4
Effets de fixation les cellules Libération des médiateurs de Prolifération virale
cibles l’allergie (histamine),effets Diminution du nombre des
divers. LT4 et effondrement du
système immunitaire
9- Applications (propriétés de la réponse immunitaire)
-La réponse immunitaire est acquise
*La souris A meurt suite à l’injection de la toxine
tétanique.
*La souris B a déclenchée une réponse immunitaire
contre la toxine tétanique, et ceci suite à son injection
par l’anatoxine tétanique : la réponse immunitaire est
donc acquise (principe de la vaccination).La spécificité

-La réponse immunitaire est spécifique


La protection acquise contre le tétanos ne protège pas la souris C contre la diphtérie donc la réponse
immunitaire est spécifique.

2
Explication :
Des lymphocytes ayant eu un 1° contact avec un antigène sont toujours conservés : on parle
de lymphocytes mémoire.
Si un 2° contact a lieu avec le même antigène, ils se multiplient plus vite, produisent plus d’anticorps. La
réponse immunitaire secondaire est plus forte et plus rapide que la réponse primaire.
La vaccination utilise cette propriété :
 on présente à l’organisme des microbes atténués ou des antigènes sans pouvoir pathogène
(anatoxines)
 on présente une 2° fois les antigènes aux lymphocytes, afin de renforcer la réponse immunitaire
 en cas de contamination ultérieure, le système immunitaire est prêt à répondre très fort et très
vite.
-La réponse immunitaire est transférable
Exemple 1
Le sérum de la souris A immunisée
contre le tétanos protège la souris B
contre la toxine tétanique par contre
les lymphocytes de la souris A sont
incapables de protéger la souris C
contre la toxine tétanique: On a un
transfert de l'immunité de la souris A à
la souris B par l'intermédiaire du
sérum qui contient des anticorps il
s'agit donc d'une réponse immunitaire
à médiation humorale : RIMH

Exemple 2
Les lymphocytes de la souris A immunisée contre la tuberculose protègent la souris C contre la bacille
de Koch par contre le sérum de la souris A est incapable de protéger la souris B contre la bacille de
Koch: On a un transfert de l'immunité de la souris A à la souris C par l'intermédiaire des lymphocytes
(cellules) il s'agit d'une réponse
immunitaire à médiation
cellulaire: RIMC