Вы находитесь на странице: 1из 12

Sommaire

Séquence 1
L’hémophilie est une maladie très rare, présente dès la naissance. Elle touche en moyenne
1 cas sur 10 000 naissances.
Cette maladie a été appelée la maladie des rois parce qu’elle touchait la descendance de
la reine Victoria. Sur 44 descendants (fils, filles, petits-fils ...) 10 étaient atteints de cette
maladie rarissime. Deux des filles de la reine, Alice et Béatrice, ont transmis cette maladie,
via leur descendance, aux familles régnant en Espagne et en Russie. Les membres de cette
famille ont été parmi les acteurs de la Révolution russe et de la guerre d’Espagne.
Nous allons chercher comment cette maladie (l’hémophilie), caractère1 rare, portée par un
individu et sa famille a pu toucher ainsi cette famille.

Problématique :
Quelle est l’origine des caractères d’un individu ?

1e partie : Diversité et unité des êtres vivants

Séance 1 Tous humains, tous différents

Séance 2 Le support de l’information héréditaire

1. Le terme caractère ne signifie pas ici, un trait de caractère comme coléreux, gentil, paresseux, courageux, angoissé, autoritaire…

6 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


séance 1 — Séquence 1

Séance 1
Tous humains, tous différents

j e m’interroge
Nous nous proposons donc d’étudier les caractères qui font un individu. Nous allons
commencer notre étude par ce caractère rare et particulier de l’hémophilie.

Comment expliquer que ce caractère rare soit si présent dans cette famille ?

Exercice 1 : [I – Rechercher de l’information]


Pour mieux comprendre comment l’hémophilie a pu toucher une famille de façon si
importante, nous allons utiliser un arbre généalogique, celui de la famille de la reine
Victoria.
Pour déterminer l’origine de ce caractère, tu dois étudier l’arbre généalogique de cette
famille. Le document page suivante en est une représentation sous forme de schéma.
1 – Afin de comprendre comment cette maladie a pu toucher cette famille, on se propose
d’étudier son arbre généalogique à partir d’Alexis de Romanov (dernier tsar de Russie)
l’un des membres qui était malade. Reconstitue ses liens de parenté jusqu’à la reine
Victoria en repérant les autres personnes malades. [Sélectionner des informations à partir
d’un schéma]
Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
2 – Alexis de Romanov était donc atteint de la maladie. Il n’était pas le seul dans cette
famille largement plus touchée que la population globale. Un indice qui suggère que ce
caractère est propre à la famille. À partir de l’étude de l’arbre généalogique, recherche
s’il n’existe pas d’autres indices qui suggèrent que le caractère « Hémophilie » est le
résultat d’un héritage d’une génération à l’autre. [Sélectionner des informations à partir d’un
schéma]

Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

Vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant de continuer.


© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 7
Séquence 1 — séance 1

Arbre généalogique de la famille de la reine Victoria

8 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


séance 1 — Séquence 1

Exercice 2 : [I – Rechercher des informations]


Pour bien appréhender ce qu’est un caractère, on se propose d’étudier un autre caractère
visible : la couleur de la peau. Pour ce faire, tu as à ta disposition deux arbres généalogiques
d’une même famille, faits à deux moments différents de l’année.
Pour chaque membre est indiqué le type de peau. Une peau mate est une peau qui change
facilement de couleur, une peau claire est plus claire et bronze moins vite.

Arbre généalogique de la famille B Arbre généalogique de la famille B


en début d’été en fin d’été

À partir de l’étude des arbres généalogiques, démontre si la couleur de la peau a pour seule
origine l’hérédité. [Utiliser des informations d’un schéma]

Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.


...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

Vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant de continuer.

© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 9


Séquence 1 — séance 1

j e retiens
Les caractères qui se retrouvent dans les générations successives sont des caractères
héréditaires.
Les facteurs environnementaux peuvent modifier certains caractères.
Ces modifications ne sont pas héréditaires.
Chaque individu présente les caractères de l’espèce avec des variations qui lui sont
propres.

10 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


séance 2 — Séquence 1

Séance 2
Le support de l’information héréditaire

j e m’interroge
Nous avons vu que les êtres humains présentent des caractères liés à l’environnement, liés à
la vie de tous les jours, et d’autres héréditaires, qui « passent » de générations en générations.

Où sont « stockées » les informations héréditaires ?

Exercice 3 : [Ra – Formuler une hypothèse]


Tu as déjà vu qu’au début de sa vie,
l’organisme humain est composé d’une
seule et unique cellule : la cellule-œuf.
Elle est issue de la fécondation d’un
ovule par un spermatozoïde et elle va
former toutes les autres cellules du
corps par des duplications (copies)
successives : une cellule en forme 2,
puis 4, puis 8... . Cela signifie que
cette unique cellule-œuf contient donc
toutes les informations héréditaires d’un
individu.
Après avoir fait le dessin (dans le cadre
ci-dessous) de la cellule-œuf légendée
avec les termes « membrane, cytoplasme,
noyau », propose les localisations
possibles de l’information héréditaire.
[C – Produire un schéma]

Si la question te pose un problème,


va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » Photographie d’une cellule-œuf humaine × 1 000
en fin de séquence.
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................
.............................................................

Vérifie tes réponses dans le livret


de corrigés avant de continuer.

© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 11


Séquence 1 — séance 2

Exercice 4 : [Ra – Éprouver une hypothèse]


Pour pouvoir tester l’hypothèse que tu as faite dans la question précédente, il faut analyser
l’expérience suivante :

1 – Décris l’expérience réalisée et le résultat obtenu. [Traduire un schéma sous la forme d’un texte]
Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

2 – Situe l’information héréditaire dans les cellules, en justifiant ta réponse. Indique si ton
hypothèse était correcte ou non. [Utiliser des informations]
Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

Vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant de continuer.

12 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


séance 2 — Séquence 1

j e m’interroge
Nous savons maintenant que les informations héréditaires sont contenues dans le noyau des
cellules du corps. Nous allons étudier plus avant le contenu des noyaux des cellules.

Sous quelle forme le noyau contient-il les informations héréditaires ?

Exercice 5 : [Ra – Formuler une hypothèse]

Photographies de cellules de jacinthe en cours de division

Les deux photographies ci-dessus montrent des noyaux de cellules de jacinthe (une fleur)
dans différents états. Avant cette observation au microscope, le contenu des noyaux est
coloré en vert à l’aide d’un colorant spécifique (le vert de méthyle). Le vert de méthyle
colore de façon précise les constituants des noyaux des cellules.
Les noyaux marqués d’une étoile ( ) sont des noyaux de cellules en train de se dupliquer
(de se copier).
Indique sous quelle forme (aspect) semblent être les informations héréditaires dans les
noyaux des cellules. [Utiliser des informations issues du réel]
Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

Vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant de continuer.

© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 13


Séquence 1 — séance 2

Exercice 6 : [Ra – Éprouver une hypothèse]


À certains moments de la vie de la cellule, le noyau présente des structures filamenteuses.
Ces filaments sont appelés chromosomes. Ils ne sont visibles distinctement que lors des
duplications cellulaires, donc lors de la copie des informations héréditaires.
On peut photographier ces chromosomes :
on obtient alors ce que l’on appelle
un caryotype.
Ce document est confus car les chromosomes
sont photographiés tels quels, dans la
position qu’ils ont prise lors de la réalisation
microscopique.

Pour le rendre plus intelligible, les chercheurs


ont pris le parti de classer ces chromosomes
par ordre de taille et par paire.

On obtient alors un caryotype ordonné, plus


Caryotype non ordonné simple à comprendre et à analyser.

Ce sont des documents de ce type que tu vas


étudier pour confirmer ou infirmer l’hypothèse faite dans l’exercice précédent.

Caryotype ordonné d’une femme Caryotype ordonné d’un homme

En comparant les caryotypes de deux individus possédant des caractères différents,


l’un étant une femme et l’autre un homme, indique sous quelle forme les informations
héréditaires sont contenues dans un noyau de cellule. Ton hypothèse de départ était-elle
juste ? [Utiliser des informations issues du réel]

Si la question te pose un problème, va voir l’annexe « Besoin d’aide ? » en fin de séquence.


...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................

Vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant de continuer.

14 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


séance 2 — Séquence 1

j e retiens
Les informations héréditaires se transmettent d’une génération à l’autre. Elles sont
contenues dans le noyau des cellules du corps sous forme de chromosomes.
Chaque cellule d’un individu de l’espèce humaine possède 23 paires de chromosomes.
Une des paires de chromosomes présente des caractéristiques différentes selon le sexe.

© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 15


Séquence 1

ANNEXE « Besoin d’aide ? »

Séance 1
Exercice 1 : [I — Rechercher de l’information]
1 – Dans ta réponse tu dois :
– nommer, s’il en possède, ses frères et ses sœurs,
– nommer ses parents,
– nommer ses cousins,
– nommer ses oncles et ses tantes,
– dire lesquelles de ces personnes sont atteintes de la maladie,
– indiquer le lien de parenté d’Alexis de Romanov avec la reine Victoria.
2 – Dans ta réponse tu dois :
– repérer si la maladie est présente dans toutes les générations,
– préciser les liens de parenté entre les malades.

Exercice 2 : [I — Rechercher des informations]


Dans ta réponse tu dois :
– comparer la couleur de la peau des individus des deux arbres généalogiques,
– illustrer la comparaison par deux exemples,
– relier le résultat de cette comparaison avec la question posée,
– repérer des arguments pouvant montrer que la couleur de la peau est un caractère héré-
ditaire,
– repérer des arguments pouvant montrer que la couleur de la peau n’est pas un carac-
tère héréditaire.

Séance 2
Exercice 3 : [Ra — Formuler une hypothèse]
1 – Dans ta réponse tu dois :
– utiliser la fiche de méthodologie sur les dessins d’observation,
– nommer les différentes parties,
– préciser celles qui seraient capables de contenir quelque chose : tu dois avoir cité au
moins deux zones distinctes.

16 — © Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e


Séquence 1

Exercice 4 : [Ra — Éprouver une hypothèse]


1 – Dans ta réponse tu dois :
– décrire ce qui a été effectué à partir du couple de lapins bruns,
– décrire ce qui a été effectué à partir du couple de lapins blancs,
– décrire ce qui a été obtenu à partir de la cellule-œuf modifiée.
2 – Dans ta réponse tu dois :
– utiliser les résultats obtenus dans l’expérience,
– nommer de façon précise dans quelle partie de la cellule se trouvent les informations
héréditaires,
– valider (ou non) l’hypothèse faite à la question 1.

Exercice 5 : [Ra — Formuler une hypothèse]


Dans ta réponse tu dois :
– décrire un noyau qui est proche d’une étoile,
– décrire un noyau qui n’est pas marqué d’une étoile,
– faire le lien entre le moment de la vie de la cellule et l’état de son noyau,
– préciser le lien entre le contenu visible du noyau et les informations héréditaires.

Exercice 6 : [Ra — Éprouver une hypothèse]


Dans ta réponse tu dois :
– comparer le nombre et la taille des paires de chromosomes de chaque caryotype (la
forme ne sera pas prise en compte, elle dépend du moment de l’observation des chro-
mosomes),
– relier cette information avec les différences de caractères2 entre l’homme et la femme,
– déduire la forme sous laquelle les informations héréditaires sont contenues dans le
noyau.

2. Le terme caractère est ici au sens biologique c’est-à-dire caractéristique, ou signe distinctif.

© Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e — 17