Вы находитесь на странице: 1из 8

MPSI Devoir à la maison Durée 3h

Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la


rédaction. Les réponses doivent être justifiées, et rédigées. Les résultats doivent être encadrés.
Pour effectuer les applications numériques, la calculatrice est autorisée.

Problème : En plein cœur


Introduction :
le cœur est un assemblage de deux pompes qui aspirent et refoulent le sang entre les poumons
(où le sang est ré-oxygéné) et les organes (où l’oxygène est consommé ; certains organes
ajoutent une fonction de filtrage des déchets transportés par le sang, ce qui nécessite
d’augmenter la pression sanguine à l’entrée de ces organes). Chaque pompe est constituée
d’un réservoir principal (corps de pompe) et d’un réservoir intermédiaire de stockage, présent
pour faciliter l’injection rapide du sang dans le réservoir principal. Les deux corps de pompe
sont appelés « ventricules » et les deux réservoirs d’injection sont appelés « oreillettes ». On
les repère par rapport aux côtés droit et gauche du cœur.
Le sang effectue deux trajets successifs synchrones: une petite circulation (« circulation
pulmonaire ») et une grande circulation (« circulation systémique »). La petite circulation
passe du ventricule droit aux poumons puis à l’oreillette gauche (1,5 litre). La grande
circulation passe du ventricule gauche aux organes puis à l’oreillette droite (3,5 litres).
La pression dans les artères (contenant du sang oxygéné) est supérieure à celle dans les veines
qui permettent le retour du sang à oxygéner vers le cœur (pression environ égale à la pression
atmosphérique).
Le volume expulsé par chaque ventricule à chaque pulsation cardiaque sera pris égal à
70 cm3. Les battements cardiaques seront considérés égaux à 60 battements par minute.
Les insuffisances cardiaques sont souvent liées à un mauvais fonctionnement du ventricule
gauche, car c’est la partie du cœur qui est la plus sollicitée (la paroi musculaire du ventricule
gauche est d’ailleurs plus épaisse que celle du ventricule droit).

COEUR
Partie I : La pompe cardiaque, un moteur-pompe
Nous allons faire une étude comparative entre un modèle thermodynamique ou électrique de
moteur et l’ organe qu’ est le cœ ur.

1) Considérons le fonctionnement d’ un moteur thermique ditherme fonctionnant entre


deux sources. Il s’ agit ici d’ un moteur à combustion interne à allumage par bougies. On se
limite à l’ étude de l’ un des cylindres du
moteur. Le fluide thermodynamique est le P C
mélange entre l’ air et le carburant ou entre
l’ air et les gaz brûlés : ce mélange gazeux
sera assimilé à un air diatomique de
composition constante. Le cycle
thermodynamique décrit par le fluide est en B
première approximation celui dit « de Beau
de Rochas » ou « de Otto ». On en donne,
D
sur la figure ci-contre, la représentation
dans un diagramme où l' on porte en
ordonnée la pression P du fluide et en
abscisse le volume V du gaz contenu dans M A
la chambre du cylindre. V
Vmin Vmax
Les différentes étapes du cycle sont les
suivantes :
• MA: admission du mélange gazeux air + essence à la pression P0 . En A, il y a
fermeture de la soupape d'admission et le volume V est alors égal à Vmax .
• AB : compression, supposée isentropique du mélange. Dans l' état B, le volume est
égal à Vmin .
• BC : échauffement isochore du gaz.
• CD: détente isentropique du gaz. Dans l' état D, le volume est Vmax .
• DA : refroidissement isochore du gaz.
• AM: refoulement des gaz vers l' extérieur, à la pression P0 .

Vmax
On convient de nommer « taux de compression », le rapport τ = .
Vmin

Le système envisagé est le gaz qui décrit le cycle A-B-C-D. La quantité de gaz n (en moles)
considérée est celle qui a été admise dans l' état A. Le transfert thermique de l'
étape B-C est dû
à la combustion « interne » du mélange gazeux admis.
Les réactifs et les produits de la réaction de combustion sont gazeux.
Dans une approche simplifiée, on rappelle que l’ on admet que la quantité de gaz n' est pas
modifiée par la combustion interne.
Le gaz est assimilé à un gaz parfait, pour lequel les capacités thermiques molaires
respectivement à pression et volume constants CP,m et CV ,m sont constantes.
Soit Q1 le transfert thermique (ou chaleur échangée) mis en jeu dans l'
étape B-C.

1-1) Exprimer Q1 en fonction de n, CV ,m , TB et TC . Préciser le signe de cette grandeur.


Dans quel sens s'
effectue le transfert thermique?

1-2) Soit, de la même manière, Q2 le transfert thermique mis en jeu dans l'
étape D-A.
Exprimer Q2 en fonction de n, CV ,m , TA et TD .

1-3) On note W le travail total échangé au cours du cycle A-B-C-D. Exprimer W en


fonction de Q1 et Q2 .

1-4) Définir le rendement η du moteur. Exprimer η en fonction de Q1 et Q2 .

1-5) Exprimer η en fonction de TA , TB , TC et TD , puis en fonction de τ et γ. Calculer η


pour les valeurs suivantes : τ = 10 et γ = 1,33.

entropie sur chaque branche.


1-6) Calculer les variations d'

2) Le cœ ur est une pompe pour laquelle on peut représenter un diagramme P-V.

On trace ci-dessous le diagramme P-V pour le ventricule gauche ainsi que son modèle
simplifié. La pression résiduelle P mesurée au brassard pneumatique (sphygmomètre) sur
l’ artère humérale (sur le bras) est voisine de la pression dans l’ artère aorte (sortie du
ventricule gauche) et elle mesure une différence de pression avec la pression
atmosphérique, exprimée en millimètres de mercure (noté « mm Hg »). La pression
atmosphérique sera prise égale à 1,013.105 Pa et à 760 mm Hg.
• A-B : remplissage ventriculaire par injection depuis les oreilletes
• B-C : compression par contraction isovolumique des ventricules
• C-D : phase d’ éjection ventriculaire
• D-A : phase de relaxation (détente) isovolumique des ventricules.

2-1) Expliquer comment, en première approximation, on peut donner un ordre de


grandeur du travail mécanique absorbé par le ventricule gauche du cœ ur. Calculez cette
valeur. Vous considérerez que l’ on néglige le travail nécessaire au niveau du
fonctionnement des oreillettes. Vous vous aiderez des tracés suivants.
P (mm Hg)
P (mm Hg) D
D
120

100 C
C

0 A B
A B V(cm3) V(cm3)
80 150
Cycle réel ; ventricule gauche Modèle simplifié ; ventricule gauche
2-2) En considérant que le diagramme du ventricule droit est de même nature, à la
différence que la pression résiduelle P varie entre les trois valeurs remarquables 0, 20 et
30 mm Hg , exprimer le travail fourni par le ventricule droit.

2-3) En déduire la puissance totale consommée par le fonctionnement du cœ ur, en


supposant que le rendement de l’ action musculaire de transformation de l’ énergie
chimique en énergie mécanique est d’ environ 10%

2-4) Le cycle du moteur de Beau de Rochas comporte combien de « temps »


mécaniques ? Qu’ en est-il pour le cycle correspondant au ventricule cardiaque ?