Вы находитесь на странице: 1из 28

H LE MONDE SELON JAMES BOND – page 27

KARL KRAUS,
LES ANIMAUX
ET L’HUMANITÉ
PAR JACQUES BOUVERESSE
Pages 14 et 15.

5,40 € - Mensuel - 28 pages N° 799 - 66 e année. Octobre 2020

QUAND LA PEUR LE DISPUTE À LA HAINE Q UI CONTRÔLERA LES TECHNOLOGIES D ’I NTERNET ?

L’Amérique Bataille géopolitique


saisie autour de la 5G
par la folie À la veille de son déploiement, la
La désignation par M. Donald Trump d’un nouveau téléphonie mobile de cinquième
juge à la Cour suprême divise les États-Unis, d’autant génération – la 5G – suscite un flot
plus violemment que celle-ci pourrait jouer un rôle de questions liées à son impact
décisif en cas de contestation des résultats de l’élection écologique, sanitaire et, plus fonda-
présidentielle du 3 novembre. Or aucun des deux camps mentalement, aux développements
THADDAEUS ROPAC, LONDRES, PARIS, SALZBOURG

n’est disposé à accepter une défaite. technologiques hors de contrôle.


Mais le « grand jeu » de la 5G
© JONATHAN LASKER - COURTESY GALERIE

PAR THOMAS FRANK *

P
se mène aussi sur le terrain géo-
politique avec, en toile de fond,
ENDANT cette année terrible, on pou- Bim. Tout y était, comme le jour l’affrontement toujours plus âpre
vait passer un merveilleux été. Revenir, d’avant : panique, confusion, accusa-
par exemple, dans sa maison de Kansas
entre les États-Unis et la Chine.
tions, dénonciations. Des vidéos d’in-
City. Dans un quartier où prolifèrent les dividus s’invectivant en public, de
pelouses vertes tondues de près et les blondinets en treillis brandissant des
manoirs que l’on jurerait avoir été armes de guerre, d’automobilistes fon- PAR
construits pour des barons. Passer tran- çant dans des groupes de manifestants, EVGENY MOROZOV *
quillement le mois d’août à lire des de personnages hystériques récitant les JONATHAN LASKER. – « If Losers Be Winners » (Si les perdants sont les gagnants), 2005
romans, à faire du bricolage, à regarder textes fondateurs de la nation en ten-

E
de vieux films, à boire du vin du Mis- tant de s’accrocher à leur santé men-
souri. Il était possible d’oublier ainsi tale. À chaque jour ses nouveaux
qu’une pandémie mortelle continuait de symptômes de dégénérescence et, au- N 1994, alors que Huawei n’est avoir d’armée (1). » Ce sage précepte a monde. Considérée comme l’une des
se répandre et qu’un effondrement éco- delà, l’impression grandissante que encore qu’un petit vendeur de commu- finalement été adopté par d’autres pays, entreprises chinoises les plus innovantes,
nomique encerclait ce petit monde pros- plus personne ne comprend vraiment tateurs téléphoniques, son fondateur, États-Unis en tête. Ironie de l’histoire, sa filiale HiSilicon a conçu la puce Kirin,
père et paisible. Car le matin le ciel conti- ce qui se passe. M. Ren Zhengfei, s’entretient avec le ce sont eux aujourd’hui qui voient dans qui propulse des applications d’intelli-
nuait à briller, les fleurs à exhaler leurs président chinois de l’époque, M. Jiang Huawei et son emprise sur la technolo- gence artificielle parmi les plus évoluées
parfums, la circulation à demeurer fluide. Au hasard, deux informations tirées Zemin. Cet ancien ingénieur de l’armée gie de la 5G une menace pour leur du marché.
Tout invitait à grimper sur son vélo, à du quotidien Kansas City Star en date reconverti dans l’électronique grand sécurité nationale.
emprunter des pistes cyclables silen- du 14 juillet 2020 : public joue la carte patriotique : « Les Ce succès remarqué s’explique en par-
cieuses dans une des plus belles villes télécommunications sont une affaire de Détenue par ses salariés, l’entreprise tie par un engagement indéfectible en
des États-Unis. Cependant, une fois cet – Dans un restaurant de grillades à sécurité nationale. Pour une nation, ne se caractérise par son système atypique faveur de la recherche et développement
exercice terminé, il suffisait de se proximité de mon domicile est entré un pas posséder ses propres équipements de direction tournante, son mépris pour (R&D), à laquelle l’entreprise consacre
connecter à Twitter et d’aller chercher client coiffé d’un grand chapeau rouge dans ce domaine, c’est comme ne pas les marchés publics – jugés « cupides » plus de 10 % de ses bénéfices annuels,
le journal qu’un livreur venait de lancer arborant le nom de Trump mais dépourvu par M. Ren –, son culte des valeurs soit plus de 15 milliards de dollars en
devant l’entrée, et alors… de masque de protection. maoïstes et son attachement à l’idée d’in- 2019 – 20 milliards escomptés en 2020 –,
* Fondateur et éditeur du portail The Syllabus
* Journaliste. Auteur, dernièrement, de The (https://the-syllabus.com). Auteur de Pour tout novation nationale pour briser la dépen- devant Apple et Microsoft. À titre de
People, No. A Brief History of Anti-Populism, résoudre cliquez ici. L’aberration du solutionnisme dance de la Chine à l’égard des entre- comparaison, l’ensemble du secteur auto-
Metropolitan Books, New York, 2020. (Lire la suite pages 10 et 11.) technologique, FYP Éditions, Limoges, 2014. prises étrangères « impérialistes ». Le mobile allemand a investi environ 30 mil-
groupe gère désormais des réseaux dans liards de dollars en R&D en 2018.
170 pays et emploie plus de 194 000 per-

Fausses indépendances
sonnes. Depuis 2009, il compte au nom- (Lire la suite pages 22 et 23.)
bre des principaux acteurs du dévelop-
pement de la 5G, tant au plan industriel

L
qu’au sein des divers organismes inter- (1) Cité dans Yun Wen, The Huawei Model. The Rise
A Maison Blanche, vendredi 4 septembre 2020. La scène
PA R S E R G E H A L I M I nationaux de normalisation. À l’été 2020, of China’s Technology Giant, University of Illinois
Press, Champaign (Illinois), à paraître en novem-
dure moins d’une minute (1). M. Donald Trump trône Huawei a détrôné Samsung en devenant bre 2020. Les citations suivantes de dirigeants de
derrière un énorme bureau encombré de dorures et de le premier vendeur de smartphones du Huawei proviennent de cet ouvrage.
téléphones que jouxtent deux petites tables nues qu’on pourrait l’annonce « israélienne » de M. Trump. L’ambassadeur de
prendre pour des pupitres d’écolier. Derrière l’une, le président Palestine à Belgrade fait part de sa colère. Le porte-parole du
serbe Aleksandar Vučić ; derrière l’autre, le premier ministre ministère des affaires étrangères russe relaie une autre photo-
kosovar Avdullah Hoti. M. Trump interprète sans finesse le graphie de la rencontre de Washington, guère plus charitable
! :)00/2!( &),-3 2%,%!3%
rôle du faiseur de paix. Manifestement enchanté, il vient de pour M. Vučić : assis cette fois devant son homologue américain,
contraindre deux pays qui se sont fait la guerre à s’accorder impérial, le président serbe fait penser à un cancre convoqué
dans une région où l’Union européenne avait jusqu’ici la main. par son directeur d’école. Trois jours plus tard, il doit donc
Il est d’autant plus ravi de son coup – au point d’estimer mériter «clarifier» sa position sur le Proche-Orient : «Nous faisons de
le prix Nobel de la paix – qu’un peu plus de vingt ans plus tôt notre mieux pour nous conformer aux déclarations de l’Union
c’est une administration démocrate, celle de M. William (« Bill ») européenne. Cela dit, nous tenons compte de nos intérêts. »
Clinton, qui avait bombardé l’ex-Yougoslavie. Plus facile à dire qu’à faire. Nationaliste serbe issu de
Et puis, subitement, M. Trump déclare : « La Serbie s’engage l’extrême droite, M. Vučić n’éprouve aucune nostalgie de la
5. &),- $%
à ouvrir un bureau commercial dès ce mois-ci à Jérusalem et Yougoslavie (2). À l’époque, pourtant, Josip Broz, dit Tito,
tenait son rang sur la scène internationale. Quant au Kosovo,
h "/34/. .% 2£3/5$2! 0!3 +WJIJWNHP <NXJRFS
à y transférer son ambassade en juillet prochain. » Derrière sa ,%3 02/",¦-%3 $%3 £4!43 5.)3
petite table, le président Vučić paraît surpris par une annonce s’il a assurément brisé ses liens de subordination avec la -!)3 ), 35&&)4 $5.% 6),,%v

sans rapport avec l’objet de la cérémonie (un simple accord Serbie, c’est pour devenir une colonie des États-Unis. Au -!24). * 7!,3(
-!)2% $% "/34/.

économique entre Belgrade et Pristina). Il jette un œil sur le fond, c’est bien là le dilemme habituel des nationalistes :
document qu’il va signer puis se tourne vers ses conseillers, lorsqu’ils rompent avec des peuples géographiquement et
l’air inquiet. C’est déjà trop tard : M. Benyamin Netanyahou, culturellement proches, ils conquièrent une « indépendance »
apparemment mieux informé que lui, vient de le féliciter… dont le prix est souvent la subordination à des puissances
lointaines et méprisantes. Ils doivent flatter tantôt l’une, tantôt
En échange de cette gâterie faite à M. Trump et à son électorat l’autre. Autocrates dans leur petit État, ils deviennent des
évangélique voué à la colonisation de la Palestine, M. Vučić vassaux sitôt qu’ils en sortent.
récolte aussitôt les réprimandes de l’Union européenne, dont
Belgrade contredit la politique officielle au Proche-Orient alors (1) « Serbian president Vucic asked about moving embassy in Israel to
même que la Serbie mendie depuis des années son adhésion Jerusalem », Euronews, 7 septembre 2020 (avec les images de la scène).
à l’Union. Un officiel européen, M. Carl Bildt, va jusqu’à railler (2) Lire Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin, «L’autocrate serbe que Bruxelles
publiquement l’air hagard du président serbe au moment de dorlote », Le Monde diplomatique, mars 2020.

H S O M M A I R E C O M P L E T E N PA G E 2 8 !5 #).£-! ,%  /#4/"2%
Afrique CFA : 2 400 F CFA, Algérie : 290 DA, Allemagne : 6,00 €, Andorre : 6,00 €, Antilles-Guyane : 5,50 €, Autriche : 6,00 €, Belgique : 5,90 €,
Canada : 8,00 $C, Espagne : 6,00 €, États-Unis : 8,95 $US, Grèce : 6,00 €, Hongrie : 1 995 HUF, Irlande : 6,00 €, Italie : 6,00 €, Liban : 9 500 LBP,
Luxembourg : 5,90 €, Maroc : 35 DH, Pays-Bas : 6,00 €, Portugal cont. : 6,00 €, Réunion : 5,50 €, Royaume-Uni : 5,50 £, Suisse : 8,80 CHF,
TOM : 780 XPF, Tunisie : 5,90 DT.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
2
N OUVELLE LIVRAISON DE « M ANIÈRE DE VOIR »

Après le « monde d’après » COURRIER DES LECTEURS

T
défaire ? » On peut répondre en pointant lence, entrent chez elles dans une stratégie
OUS les dirigeants de la planète
l’avaient promis, le confinement du Arbres la puissance de transformation structu- de distinction à l’égard des classes
printemps 2020 accoucherait d’un relle portée par cette approche. « Sociali- populaires.
« nouveau monde ». Pollution, inégalités, L’article de Franck Poupeau « Ce ser les non-humains », ça ne veut pas dire
qu’un arbre peut véritablement Il nous semble néanmoins que cette
consommation effrénée : dans la plupart méditer tout seul dans sa forêt, mais se
cacher » (septembre 2020) a suscité perspective comporte un point aveugle,
des domaines, le neuf clone finalement réapproprier collectivement les moyens
plusieurs réactions. M. Gauthier D. celui du cas particulier des jeunes femmes
l’obsolète. Il existe toutefois un sujet sur de production sur un territoire, afin de
estime que le corpus abordé par issues de classes moyennes ou de milieux
lequel tout semble avoir basculé : la dette l’auteur pose problème : s’affranchir de la logique même de la
populaires mais que leur trajectoire indi-
publique. « production ». On stabilise alors, à
[Cette démarche] tend à homogénéiser viduelle amène à évoluer vers un milieu
l’échelle du collectif, des façons de se
Pendant de longues décennies, celle-ci des pensées allant de l’anthropologie au social plus favorisé : le cas des jeunes
rapporter aux non-humains qui échappent
avait été érigée en équivalent économique développement personnel en passant par femmes « transclasses », ou du moins
à l’utilitarisme économique et leur
de l’épouvantail. Plus elle gonflait, plus la récupération capitaliste, ce qui apparaît prises dans une trajectoire de mobilité
ouvrent le registre du social. La modifi-
dirigeants politiques et « experts » affi- comme une tentative de jeter l’opprobre ascendante. S’arracher à son milieu social
cation des sensibilités suit la transforma-
chaient leur effroi. Puis la pandémie de sur tous les courants de pensée remettant d’origine, n’est-ce pas en effet se trans-
tion institutionnelle beaucoup plus qu’elle
Covid-19 a éclaté. Confrontés à l’urgence en cause l’anthropocentrisme de nos former soi-même en incorporant de nou-
ne la précède. Les lieux où cette approche
d’y répondre, l’ensemble des pays de la cosmologies occidentales. Peut-on vrai- velles normes et en tentant de se façonner
prend forme ne sont pas les rayons spiri-
planète ont recouru à l’emprunt. Plus d’une dans les années 1980 illustre sans doute ment mettre sur le même plan les travaux un corps légitime, valorisé par le milieu
tualité des librairies mais les luttes
centaine ont sollicité l’aide du Fonds mieux que d’autres la façon dont la somme de Philippe Descola, dont le Par-delà d’arrivée auquel on aspire ? La discipline
ancrées sur des territoires, comme celles
monétaire international (FMI), et les plus initiale peut être remboursée plusieurs fois, nature et culture constitue une expérience corporelle peut s’inscrire au cœur d’un
qui, en France, se trament autour des ZAD
riches affichent désormais un niveau d’en- sans pour autant libérer les pays débiteurs. de pensée vertigineuse, avec les photo- travail de modification de soi qui vise
[zones à défendre].
dettement inégalé depuis la seconde guerre Après ce tour d’horizon historique, ce graphies « indigénisantes » de la Fonda- moins à assurer une distinction qu’à légi-
mondiale. Mais, alors que le monde croule
sous une montagne de dettes, l’épouvantail
Manière de voir revient sur la crise déclen-
chée par l’effondrement de la banque Leh-
tion Cartier ?
Anorexie timer une ascension, la quête d’excellence
scolaire avec laquelle elle se conjugue
man Brothers et sur l’emballement des En outre, il me semble réducteur d’es- souvent prenant également un sens diffé-
s’est évanoui. La dette, jusque-là supposée Mmes Mathilde Barbier et Laura
logiques financières qui ont plongé la pla- timer que l’ensemble de ces pensées se rent en l’absence de capital culturel hérité.
entraver la gestion des politiques Tavernier ont souhaité compléter
nète dans le chaos en 2008, avant de poser refuse de considérer les antagonismes de Changer de classe, changer de corps : en
publiques, vient même de faire son entrée l’analyse de Claire Scodellaro dans
une question : faut-il vraiment payer la classe. Certes, bon nombre de ces auteurs cherchant à se couler à toute force dans
dans la boîte à outils ordinaire des gouver- son article « L’anorexie, une maladie
dette ? ne partagent pas une grille de lecture les normes corporelles des classes supé-
nements : « La ligne qui sépare les outils sociale » (septembre 2020) :
marxiste. Pour autant, on notera qu’ils rieures, les jeunes filles engagées dans
de politique monétaire et la gestion de la Là encore, l’histoire est riche d’ensei- n’hésitent pas à critiquer le capitalisme et Le phénomène de l’anorexie déborde le une dynamique d’élévation sociale sem-
dette apparaît plus ténue que jamais », gnements : elle démontre que, dans ce les ravages qu’il cause à l’environnement cadre de la psychopathologie individuelle blent elles aussi disposées à adopter des
explique désormais la très sérieuse Banque domaine comme dans d’autres, tout dépend (Latour et Descola par exemple). L’idée auquel on le réduit trop souvent et doit comportements anorexiques. La prise en
des règlements internationaux (The Eco- d’un rapport de forces politique. En 2015, de classe géosociale s’inscrit plus dans être réinscrit dans l’ensemble des déter- compte de ce cas déterminé – certes non
nomist, 25 juillet 2020). la Grèce est condamnée à payer ; soixante une tentative de définir une nouvelle minations et des pratiques qui le rendent majoritaire et dont l’étude exigerait de
Qu’est-ce que la dette ? Comment naît- ans plus tôt, la République fédérale d’Al- forme de conflictualité à l’heure de la crise socialement possible. Le point de vue toute façon d’être étayée par une enquête
elle ? À quoi sert-elle et à qui sert-elle ? lemagne bénéficie d’un allégement géné- écologique que comme une liquidation de sociologique met clairement en évidence sociologique – pourrait sans doute amener
Voilà certaines des questions auxquelles reux du fardeau qui l’accable. La rébellion la lutte des classes. Par ailleurs, des pen- que les facteurs sociaux de l’anorexie ne à enrichir certains traits d’analyse, en met-
s’emploie à répondre cette nouvelle livrai- de la première menaçait l’ordre ; la seconde seurs de cette nouvelle sensibilité envi- sont pas à chercher uniquement du côté tant au jour une expérience de l’anorexie
son de Manière de voir (1), en réservant un devait devenir l’un de ses principaux bas- ronnementale sont, à côté de leurs travaux du surinvestissement médiatique du corps dont les conditions sociales de possibilité
chapitre entier à une mise à plat pédago- tions. Mille et une solutions existent pour- universitaires, investis dans des groupes féminin et de l’injonction à l’extrême min- complexifient à la marge le schéma pro-
gique des mécanismes économiques à l’œu- tant qui permettraient, en réglant le locaux militants. ceur qui y est associée, mais aussi, et plus posé, et qui présente peut-être une mise
vre : pourquoi les États émettent-ils des obli- problème de la dette, de réparer les dysfonc- fondamentalement, du côté de l’origine en pratique spécifique du travail d’incor-
tionnements des sociétés qui lui ont donné M. Alessandro Pignocchi con- sociale des femmes anorexiques, origine poration des normes.
gations ? Depuis quand ? Comment
naissance. Préparer les victoires de demain sidère de son côté que certaines qui détermine leur sensibilité aux normes
procèdent-ils ? expériences locales invalideraient le
implique de mieux comprendre les obstacles esthétiques en question. Or, et c’est à pre-
La dette n’est pas apparue avec la crise dressés par les adversaires du changement. raisonnement de l’auteur :
mière vue un paradoxe, l’anorexie apparaît
qui a balayé l’Europe au début des Y participer est l’une des ambitions de ce L’article formule clairement le pro- comme une pathologie mentale touchant Vous souhaitez réagir
années 2010. L’Antiquité, qui en connaissait Manière de voir. blème posé par toute approche qui pro- prioritairement les jeunes filles issues des à l’un de nos articles :
les méfaits, avait imaginé des solutions pose de renouer notre sensibilité au vivant milieux aisés : le contrôle strict du corps
audacieuses que détaille ici l’anthropologue Courrier des lecteurs,
(1) « Faut-il payer la dette ? », Manière de voir,
et de socialiser les non-humains : « Com- et la conformation à une exigence élevée
David Graeber, décédé au mois de septem- 1, av. Stephen-Pichon 75013 Paris
n° 173, octobre-novembre 2020, en kiosques ou sur ment déployer [cette politique] à l’inté- de minceur, souvent articulés à des pra-
bre 2020. Mais la situation des pays du Sud www.monde-diplomatique.fr/boutique rieur des structures qu’elle entend tiques scolaires orientées vers l’excel- ou courrier@monde-diplomatique.fr

Édité par la SA Le Monde diplomatique.


Actionnaires : Société éditrice du Monde,
Association Gunter Holzmann,
Les Amis du Monde diplomatique
1, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris
Tél. : 01-53-94-96-01. Télécopieur : 01-53-94-96-26
Courriel : secretariat@monde-diplomatique.fr
Site Internet : www.monde-diplomatique.fr

ENJEUX à l’abri d’une peine de prison à vie ici. l’ancien militaire en appelle à la fibre d’un clip à succès mobilisant des Directoire :
L’enjeu est donc énorme. À travers ce cas, nationaliste des entrepreneurs (O Estado célébrités russes et biélorusses. Serge HALIMI, président, directeur de la publication
Le légendaire lanceur d’alerte Daniel c’est non seulement la liberté de la presse Benoît BRÉVILLE, directeur adjoint
Ellsberg, qui fournit en 1971 de S. Paulo, 7 septembre). (Fontanka.ru, 18 septembre 2020). Autres membres :
– la nôtre est loin d’être parfaite, d’autres Vincent CARON, Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
les « Pentagon Papers » à la presse, endroits sur terre en ont moins, quelques- Un jour après l’annonce par les chaînes L’auteur de la chanson, Evgueni Oleïnik, Conseiller spécial auprès du directeur de la publication :
a commenté les audiences portant sur uns en ont plus –, mais la possibilité de supermarchés d’une hausse de 20 % du a déclaré aux médias russes l’avoir écrite Bruno LOMBARD
l’extradition aux États-Unis du même de la liberté de la presse dans coût des aliments qui composent le panier en soutien à M. Loukachenko. Il a affirmé Directrice des relations et des éditions internationales :
journaliste Julian Assange (Democracy le monde entier, et donc de la démocratie, des ménages, (…) Jair Bolsonaro en a Anne-Cécile ROBERT
qu’elle venait d’un élan du cœur et l’avoir
Now, 17 septembre). qui se trouve en jeu. On pensera appelé au « patriotisme » pour éviter que Secrétaire générale :
composée gratuitement. (…) À la suite de Anne CALLAIT-CHAVANEL
Si Julian est extradé, il sera poursuivi ici peut-être qu’il s’agit d’une hyperbole ; cet accroissement soit transféré sur son succès, certains participants russes ont
et probablement condamné. Ce sera ça ne l’est pas. les épaules des consommateurs. (…) Selon assuré qu’ils ignoraient que l’œuvre était Directeur de la rédaction : Serge HALIMI
le premier journaliste et éditeur à subir ce les analystes, la requête formulée aux dédiée au président biélorusse. C’est le Rédacteur en chef : Benoît BRÉVILLE
sort, mais pas le dernier. Le New York entrepreneurs n’a aucun sens dans une cas de Filipp Kirkorov, (…) dont l’agente Rédacteurs en chef adjoints :
économie de libre-échange. Akram BELKAÏD, Renaud LAMBERT
Times ne sera probablement pas PATRIOTISME a déclaré (…) qu’il avait interprété une
Cheffe d’édition : Mona CHOLLET
le deuxième, mais peut-être le troisième chanson « sans connotations politiques et
ou le quatrième. Donc, tout le monde est DE MARCHÉ en faveur de la paix ». Après que son
Rédaction : Martine BULARD, Philippe DESCAMPS,

concerné dans cette affaire. Si Julian est La feuille de route néolibérale du


MARIONNETTES compte Instagram a été bombardé de
Evelyne PIEILLER, Hélène RICHARD,
Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
envoyé aux États-Unis pour répondre président brésilien Jair Bolsonaro avait Alors qu’il briguait un sixième mandat, commentaires courroucés pour sa Cartographie : Cécile MARIN

des accusations portées contre lui – celles enchanté les marchés. Confronté au le président biélorusse déclarait cet été participation à cette vidéo, le roi de Site Internet : Guillaume BAROU, Thibault HENNETON

d’avoir fait… du journalisme –, aucun ralentissement économique du pays et qu’il « ne rendrai[t] jamais [s]a bien- la scène russe a limité la possibilité de Conception artistique :
Maria IERARDI, Boris SÉMÉNIAKO
journaliste dans le monde ne sera plus à une hausse soudaine de l’inflation, aimée ». La phrase est devenue le refrain publier des commentaires sur sa page. (avec la collaboration
de Delphine LACROIX pour l’iconographie)
Rédacteur documentaliste : Olivier PIRONET

Informez-vous, abo
onnez-vous
Archives et données numériques : Suzy GAIDOZ
Mise en pages et photogravure :
Jérôme GRILLIÈRE, Patrick PUECH-WILHEM
Correction : Xavier MONTHÉARD, Sarah ZHIRI
... et contribuez à l’indépendance du Monde diplomatique Directeur commercial et administratif : Vincent CARON
Adjointe à la direction administrative : Élodie COURATIER

■ 2 ANS - 24 NUMÉROS POUR 109 € Contrôle de gestion : Zaïa SAHALI


Secrétariat : Sophie DURAND-NGÔ, attachée communication
et développement (9674), Eleonora FALETTI (9601)

■ 1 AN - 12 NUMÉROS POUR
P 59 € Courriel : prénom.nom@monde-diplomatique.fr
Fondateur : Hubert BEUVE-MÉRY. Anciens directeurs :
François HONTI, Claude JULIEN, Ignacio RAMONET
Coordonnées : RMD20BA010
À rennvoyerr, accompagné de votre règlement Publicité : Hélène FAVERIE (01-57-28-38-03)
M. ■ M ■ me
par chèque
c à l’ordre du Monde diplomatique SA,
Nom ...................................................................... à l’ad
dresse suivante : Diffusion, mercatique : Brigitte BILLIARD,
Saveria COLOSIMO-MORIN, Sophie GERBAUD, Sabine GUDE,
Prénom ...................................................................... Le Monde
M diplomatique, service abonnements,
A 23000, 62066 Arras Cedex 9
Le mensuel en
e version imprimée Carole MERCERON, Christiane MONTILLET
Adresse ................................................................. Relations marchands de journaux (numéro vert) :

...............................................................................
directement dans votre boîte aux lettrres 0805-050-147
Service relations abonnés
Code postal Pour tout autre moyen de paiement, Depuis la France : 03-21-13-04-32 (non surtaxé)
✚ Accès offerrt à la version
l
www.monde-diplomatique.fr
Ville .................................................................. rendez-vous sur notre site : l Depuis l’étranger : (33) 3-21-13-04-32

ww
ww.monde-diplomatique.fr/abo numérique et aux Conditions générales de vente : www.monde-diplomatique.fr/cgv
Courriel .................................................................
J’accepte de recevoir des offres du Monde diplomatiquee : Oui ❍ Non ❍
o
ou téléphonez au 03-21-13-04-32 24 dernierss numéros
Reproduction interdite de tous articles,
accepte de recevoir des offres des partenaires du Monde diplomatiquee : Oui ❍ Non ❍
JJ’accepte
(du
u lundi au vendredi, de 9 heures à 18 heures)
✚ NOUVEAU : Les articles sauf accord avec l’administration
© ADAGP, Paris, 2020,
Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 31/12/2020 ; pour l'étrangerr,, merci de nous consulterr.. En retournannt ce form
mulaire, vous acceptez que Le Monde diplomatique, responsable de traitement, utilise vos
données pour les besoins de votre commande, de la relation client et de la gestion des réclamations et, en fonction de vos choix, d’actions marketing sur ses produits et services et/ou ceux de ses partenaires. Conformément
en version audio
a lus par pour les œuvres de ses adhérents

à la loi « informatique et libertés » du 06/01/1978 modifiée et au RGPD du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modiffication, de portabilité, de suppression et d’opposition au traitement de vos données, que des professsionnels (podcast) Prix de l’abonnement annuel à l’édition imprimée :
France métropolitaine : 59 €
vous pouvez exercer à l’adresse suivante : DPO – 67/69 avenue Pierre Mendès France – 75013 paris. Pour toute réclamation, www.cnnil.fr . Le Monde diplomatique SA – RCS Paris B400 064 291 Autres destinations : www.monde-diplomatique.fr/abo
3 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

ET LES JOURNAUX VENDIRENT DES PUBLICS AUX ANNONCEURS PUBLICITAIRES

Du magasin au magazine
En deux siècles, l’économie de marché a produit un type
humain nouveau : le consommateur. Mais comment la
famille autosuffisante du XVIIIe siècle qui possédait
quelques objets utilitaires s’est-elle changée en un foyer-
entrepôt où s’amoncellent plusieurs milliers de choses ?
Il a fallu pour cela forger de toutes pièces un imaginaire.
La presse joua dans ce processus un rôle décisif.

PAR ANTHONY GALLUZZO *

L ’HISTOIRE de la société de consom- leurs sujets de conversation. Lorsque les

© AKG-IMAGES - JOAN RABASCALL - ADAGP, PARIS 2020


mation peut être comprise comme celle propriétaires de journaux comprennent
de la multiplication des images de mar- que leur prospérité provient moins du fait
chandises. En se développant sans cesse de vendre du papier à des lecteurs que
depuis le XIXe siècle, l’imagerie de masse des publics à des annonceurs, la presse
a anéanti l’autarcie psychologique des commence à échanger sa capacité à enré-
anciens. Elle a permis à la marchandise gimenter contre de l’argent. Elle trouve
de conquérir les imaginaires par sa pré- là son modèle économique, le socle de sa
sence virtuelle quotidienne. Journaux, massification. Les meilleurs périodiques
catalogues, magazines, lithographies, du début du XIXe siècle survivent grâce
cinéma : les nouveaux médias ont pro- à quelques milliers de souscriptions ; les
gressivement installé les Occidentaux grands titres des années 1890 et 1900 ven-
dans une attitude de spectateur. Ils ont dent leurs exemplaires par millions.
enseigné aux populations le plaisir de
regarder et l’envie de consommer. Ils Le journal illustré abolit les distances JOAN RABASCALL. – « Triple Portrait en rouge », 1965
ont éduqué à la marchandise, en ont fait en juxtaposant les images du monde. Le
un signe universel, un langage com- présent n’est plus seulement l’ici et le
mun, un fait naturel qui semble avoir maintenant : il offre la possibilité de pen-
toujours existé… ser à ce que les hommes du lointain vivent marque de prêt-à-porter. Le contenu édi- magazines que les femmes des cam- logie et de la pharmacologie comme
et ressentent. Ces visions nouvelles affec- torial du magazine est un écrin qui sertit pagnes et des petites villes de la fin du « antiseptique », « bactéricide », « micro-
Tout au long du XIXe siècle, les mar- tent profondément les populations, qui l’annonce pour en décupler le pouvoir XIXe siècle peuvent s’imaginer pratiquer organisme » ou « épiderme », afin de
chands font circuler des masses crois- peuvent se projeter dans des expériences persuasif et symbolique. le shopping, en observant les multiples mieux convertir à l’usage des produits
santes de « papiers » : des cartes, des litho- inconnues et entretenir des rêves éveillés. gravures dépeignant les femmes de la d’hygiène et cosmétiques.
graphies, des catalogues qui permettent Ce que les gens partagent désormais, ce La rentabilité et la pérennité du maga- bourgeoisie dans leurs escapades
de familiariser les populations à leurs n’est plus exclusivement la terre qu’ils zine dépendent en grande partie de cette urbaines. Ce type de représentation nor- Le feuilletage hebdomadaire des pages
marques et produits. Mais, au-delà de habitent et les mots qu’ils s’échangent en « capacité d’accueil ». Celle-ci se malise la pratique du shopping avant nourrit également un imaginaire social
cette dissémination d’images, c’est l’al- face à face, mais aussi ce qu’ils lisent et dégrade si le magazine développe un même qu’elle ne devienne matérielle- complètement détaché du niveau de vie
liance avec le monde de la presse qui pro- ce qu’ils voient. On assiste ainsi à une propos contraire aux préoccupations ment et économiquement envisageable réel de la population. Analysant le
cure aux marchands un puissant moyen nationalisation des sujets de conversation. marchandes. Installée pour longtemps, pour la majorité des lectrices. contenu des quatre plus grands magazines
de s’installer dans les consciences. Les L’actualité, les feuilletons, les faits divers, cette soumission du rédactionnel au pro- américains de la période – Munsey,
journalistes se révèlent de formidables les catalogues et les manuels scolaires motionnel prend des formes parfois très De façon similaire, les magazines font Ladies’ Home Journal, Cosmopolitan et
professionnels de la fabrication des « synchronisent » les représentations et explicites : la militante féministe Gloria exister par l’image des objets qui demeu- McClure –, le professeur de littérature
publics, capables de créer du commun, donnent forme à une conscience et à une Steinem révélera en 1990, par exemple, rent trop chers et trop nouveaux pour exis- Richard Ohmann relève une série de
d’imposer quotidiennement aux masses mémoire collectives. que le fabricant de savons et lessives ter dans le quotidien. À l’apprentissage sujets qui n’y sont jamais abordés : les
Procter & Gamble interdit aux maga- des formes s’ajoute l’inculcation d’un ouvriers, les pauvres, les ghettos, le tra-
zines américains de placer ses publicités vocabulaire spécifique, vecteur de nou- vail, l’immigration, les Noirs américains,
Une flânerie inversée dans tout numéro dénigrant les religions velles normes et préoccupations. Par les syndicats, les grèves ou encore « les

S IMULTANÉMENT, l’imprimé sort les


marchandises du carcan des étalages
Beauté et Marie-Claire – apparaissent
dans les années 1930. Comme dans un
ou traitant de thèmes comme la sexua-
lité, la drogue, le contrôle des armes à
feu ou l’avortement (4).
exemple, dans les magazines du début du
XXe siècle, articles et publicités commen-
cent à diffuser des termes issus de la bio-
idées socialistes et anarchistes, et les
idées du libre marché elles-mêmes, en
tant que système articulé (7) ».
pour les faire pénétrer dans les foyers. grand magasin, les lecteurs de magazines
On peut ainsi considérer les catalogues, flânent à travers les rubriques. Edward Contrairement à la publicité télévisée,
journaux et collections de lithographies Bok, le rédacteur en chef du Ladies’ qui interrompt les programmes, la publi- La bicyclette du diable
comme des magasins de papier, supports
d’une chalandise virtuelle. Les cata-
logues matérialisent les produits par des
Home Journal, a lui-même travaillé
l’analogie : « Un magazine à succès est
parfaitement similaire à un magasin à
cité magazine s’insère dans la continuité
visuelle du médium. Contenus éditoriaux
et publicitaires coécrivent un discours
C E monde des magazines est un espace
sans fracture, ni matérielle ni idéelle.
La dernière fonction du magazine
consista à vaincre les résistances à la société
illustrations détaillées, qui sont autant succès : il doit entretenir la fraîcheur et qui livre aux lecteurs un idéal dans Comme l’a ironiquement constaté l’histo- marchande. Ainsi les fictions publiées dans
de répliques, en leurs pages, des rayon- la variété de ses marchandises, pour atti- lequel se projeter, de la matière à fan- rien Roland Marchand : «Un historien qui les magazines américains de la fin du
nages du commerce ; on y fait du shop- rer l’œil et bénéficier de la fréquentation tasmer, un rêve éveillé. Ce qu’on appelle ne se fierait qu’à ces tableaux sociaux XIXe siècle valorisent-elles les comporte-
ping à tout moment, en restant chez soi, de ses consommateurs (2). » Régulière- aujourd’hui « publirédactionnel » ou pourrait croire que tous les Américains ments compatibles avec le marché et bat-
et sans rien dépenser. C’est une flânerie ment remplies, les rubriques du maga- « publicité native » apparaît il y a presque d’alors étaient très riches et distingués.» tent-elles en brèche les normes sociales
inversée : ce ne sont plus les hommes zine, comme les rayonnages du magasin, un siècle et demi : dans les années 1880, Lorsque les classes populaires figurent dans hostiles à la consommation. Par exemple,
qui vont à la marchandise, mais l’image célèbrent l’abondance et la variété des Le Bon Marché fait publier dans L’Il- les «tableaux sociaux» colportés par les dans les années 1890, la bicyclette suscite
de la marchandise qui défile sous leurs produits ; on y attire le chaland avec une lustration des articles louangeurs à son magazines, elles n’apparaissent que dans des réticences lorsqu’elle est proposée aux
yeux. Si l’image permet aux produits couverture colorée et aguicheuse propos (5). Une autre pratique – plus un rôle secondaire et fonctionnel : « Les femmes : selon les conservateurs, elle
d’occuper les regards et de s’installer – comme une vitrine. Il s’agit d’un flux : insidieuse –, renforçant la confusion édi- tableaux dépeignent un monde où chauf- inciterait à la masturbation et compromet-
dans les imaginaires, c’est qu’elle est à chaque nouveau numéro périme l’ancien toriale-publicitaire, est le partage des feurs, bonnes et épiciers servent leurs trait l’équilibre familial. La publicité seule
la fois elle-même une marchandise et le en renseignant sur de nouvelles modes styles visuels grâce aux artistes qui, dans patrons avec déférence et bonheur » (8). ne suffit pas à endiguer la panique morale.
véhicule d’autres marchandises. Cette et de nouveaux objets. « Notre actualité les années 1890 à 1930, produisent des Les tableaux sociaux ne mettent pas en Tout au long des années 1890, les
double nature de l’image trouve son à nous, lit-on en 1954 dans Marie- illustrations à la fois pour la presse et scène la vulgarité des nouveaux riches, magazines entreprennent un travail de nor-
parachèvement dans l’émergence, à la Claire, c’est celle de toujours, l’inépui- pour les annonceurs. Les personnages mais donnent à admirer une classe supé- malisation, en multipliant les belles his-
fin du XIXe siècle, du magazine, terme sable actualité de la vie qui change qui peuplent alors les couvertures des rieure qui a tout de l’aristocratie : toilette, toires sur deux-roues (9). Dans ces récits,
dérivé de « magasin » et signifiant à l’ori- chaque mois. Qui change son chapeau, grands magazines sont réexploités dans manière et distinction. Les servantes sont la bicyclette permet à des jeunes gens de
gine « entrepôt à marchandises ». Son son bouquet de fleurs et sa coupe de les publicités, si bien que, lorsque le omniprésentes dans les images publicitaires bonne famille de se rencontrer lors d’es-
appellation ne trompe pas : le magazine, fruits (3). » Le consommateur-lecteur Ladies’ Home Journal demande à ses américaines des années 1920 et 1930, à une capades, pour finalement se marier et fon-
c’est le magasin chez soi. À la mobilité habitue son regard, le sensibilise aux lectrices, en 1902, quelle est à leur avis époque où la main-d’œuvre domestique se der une famille. Des publicités vantant les
physique des marchandises dans l’entre- changements de forme, de couleur et la meilleure illustration éditoriale de fait pourtant de plus en plus rare, même mérites de marques spécifiques accom-
pôt – le magasin – répond la mobilité d’agencement. Il en vient à déplorer l’année, celles-ci désignent un dessin qui dans les foyers aisés. Dans son analyse des pagnent les fictions. Lesquelles contri-
visuelle et mentale des marchandises et l’obsolescence de ses achats passés et est en fait une publicité (6). Mais le plus publicités de l’époque, Marchand relève buent à désamorcer son caractère trans-
de leurs images dans le magazine. Celui- développe un besoin impérieux de sûr moyen pour un annonceur de conver- que 85 % des domestiques représentées gressif, à tisser dans l’imaginaire collectif
ci est le premier média de masse entiè- renouvellement. tir les masses à ses produits reste d’éditer sont «jeunes, blanches, minces, avec des une série d’associations positives. Le récit
rement consacré à la consommation. soi-même les publications qui s’en char- caractéristiques faciales similaires à celles s’achève à partir du moment où l’objet
À partir de la fin du XIXe siècle, les geront. L’un des premiers magazines de leurs maîtresses». En réalité, la plupart trouve sa légitimité. Ainsi, à partir des
Ce type de périodique émerge et se recettes publicitaires deviennent essen- féminins français, Votre Beauté, est créé des servantes dans l’Amérique d’alors années 1900, les histoires de bicyclettes
massifie d’abord aux États-Unis, à la fin tielles : la presse vend ses lecteurs à ses par Eugène Schueller, fondateur et diri- étaient des femmes noires plutôt âgées. se font plus rares dans les magazines.
du XIXe siècle. Entre 1890 et 1905, les annonceurs. Elle s’inscrit de facto dans geant de L’Oréal, afin de développer la
périodiques mensuels passent de 18 mil- un rapport de subordination et de dépen- demande pour ses produits cosmétiques.
lions à 64 millions d’exemplaires dance vis-à-vis des marchands. Le maga- Dans les années 1920, ce magazine, qui (1) Mary Ellen Waller-Zuckerman, « “Old homes, Le consommateur apprivoisé, Armand Colin,
par numéro (1). Le Ladies’ Home zine doit créer dans ses pages une atmo- n’est encore qu’un supplément à une in a city of perpetual change” : Women’s magazines, Paris, 1987.
Journal, titre pionnier et champion sphère éditoriale favorable, c’est-à-dire revue destinée aux coiffeurs, publie 1890-1916 », Business History Review, vol. 63, no 4, (6) Carolyn L. Kitch, The Girl on the Magazine
toutes catégories, passe d’un tirage de un contenu thématiquement et philoso- plusieurs articles sur les cheveux blancs, Cambridge University Press, 1989, et « Marketing the Cover. The Origins of Visual Stereotypes in American
women’s journals, 1873-1900», Business and Economic Mass Media, The University of North Carolina Press,
100 000 exemplaires en 1884 à 1 million phiquement compatible avec les mar- décrits comme un signe déplaisant de History, vol. 18, Cambridge University Press, 1989. Chapel Hill, 2001.
en 1904. À la suite des États-Unis, divers chandises promues par la publicité. C’est vieillesse. Ces articles côtoient alors des (2) Edward Bok, The Americanization of Edward (7) Richard Ohmann, Selling Culture. Magazines,
pays occidentaux adoptent la formule du ainsi que, dans les magazines féminins, publicités pour les teintures. Bok. The Autobiography of a Dutch Boy Fifty Years Markets and Class at the Turn of the Century, Verso,
magazine féminin avec plus ou moins les textes se consacrent avant tout à l’ali- After, Charles Scribner’s Sons, New York, 1920. Londres - New York, 1996.
d’empressement. En France, les pre- mentation, à la mode et aux cosmétiques. Par ses illustrations, reportages et arti- (3) Marie-Claire, no 1, 1954. Cité par Alexie Geers, (8) Roland Marchand, Advertising the American
Le Sourire et le Tablier. La construction médiatique Dream. Making Way for Modernity, 1920-1940,
miers périodiques du genre – Votre On trouve, à proximité d’un article sou- cles, le magazine remplit une fonction du féminin dans Marie-Claire de 1937 à nos jours, University of California Press, Berkeley, 1985.
lignant l’importance d’une bonne fondamentale de figuration : il fait exis- Éditions de l’EHESS, Paris, 2016.
* Maître de conférences en sciences de gestion à (9) Ellen Gruber Garvey, The Adman in the Parlor.
hygiène corporelle, une publicité pour ter des pratiques, des objets et des corps (4) Gloria Steinem, « Sex, lies and advertising », Magazines and the Gendering of Consumer Culture,
l’université de Saint-Étienne. Auteur de La Fabrique
du consommateur. Une histoire de la société marchande, un savon ; à côté d’un reportage sur un qui sans lui demeureraient inconnus, car Ms. Magazine, Arlington (Virginie), juillet-août 1990. 1880s to 1910s, Oxford University Press,
La Découverte, coll. «Zones», Paris, 2020. défilé de mode, l’annonce d’une grande lointains donc invisibles. C’est par les (5) Michael B. Miller, Au Bon Marché, 1869-1920. New York, 1996.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
4
U N AVERTISSEMENT AVANT CINQ ÉLECTIONS

Au Mali, coup d’État


La junte qui a renversé le président malien Ibrahim Bou- coup d’État, mais aussi « insensée » la
bacar Keïta le 18 août dernier a chargé le colonel à la réaction de la Cedeao, qui « punit un
pays frère en disant qu’elle veut l’ai-
retraite Bah N’Daw de diriger la transition vers un nou- der » (Radiodiffusion télévision séné-
veau régime civil. Le pays subit son quatrième coup d’État galaise, 23 août 2020). « Étrangler un
pays économiquement à genoux »
depuis son indépendance, en 1960. L’intervention de revient à « faire souffrir son peuple »,
l’armée révèle la fragilité de régimes politiques corsetés estime celui qui dirige par ailleurs l’Ins-
titut panafricain de stratégies. L’em-
par les institutions financières internationales. bargo touche durement l’élevage (5,4 %
des recettes d’exportation du Mali) en
interdisant la vente d’animaux ou d’ali-
ments pour les bêtes dans la sous-
P A R A N N E -C É C I L E R O B E R T région. Sa levée, partielle ou totale, fait
l’objet d’intenses tractations dans les

C
semaines suivant le coup d’État.

OUP d’État ? Coup de grâce ? Coup réclamaient, en plein cœur de la capitale Les dirigeants de l’Union africaine et
de génie ? La presse malienne rivalise de Bamako, la démission du chef de l’État, de la Cedeao n’ont fait qu’appliquer les
jeux de mots pour qualifier les événe- ou du moins le départ de son gouverne- statuts de leurs organisations respec-
ments du 18 août 2020 qui ont vu un ment. Les putschistes affirment d’ailleurs tives, qui, entendant briser la longue
groupe d’officiers supérieurs déposer le s’inscrire dans un soulèvement « popu- série des coups d’États en Afrique (près
président Ibrahim Boubacar Keïta et son laire (2) », leur coup de force ayant été de deux cents depuis 1960), interdisent
premier ministre Boubou Cissé. Que les salué par l’imam salafiste Mahmoud tout changement constitutionnel par la
mutins rejettent la qualification de coup Dicko, figure de proue de la contestation force. Ces deux organisations souhai-
d’État pour prétendre avoir « pris [leurs] contre le pouvoir. tent, par des règles claires, enraciner le
responsabilités » face au « chaos », à mouvement de démocratisation entamé
l’« anarchie » et à l’« insécurité » qui En revanche, le lendemain du 18 août, par le continent après la fin de la guerre
règnent dans le pays par la « faute des les condamnations extrêmement fermes froide en 1991 et créer, par la promotion
hommes chargés de sa destinée » (1) ne pleuvent de la part des organisations de sociétés politiques pacifiées, les
surprend pas. En revanche, la répugnance panafricaines et internationales. L’Union conditions du développement. Mais l’ir-
d’acteurs politiques et sociaux de premier africaine et la Communauté économique ruption des colonels maliens – huit ans
plan à utiliser l’expression en dit long sur des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) seulement après le putsch du capitaine
le malaise teinté de soulagement de nom- estiment qu’une « ligne rouge » a été Amadou Sanogo en 2012 – souligne la
breux Maliens. De fait, l’opération mili- franchie et exigent le retour à l’« ordre fragilité des institutions politiques, en
taire, qui s’est déroulée rapidement et constitutionnel ». « Le temps des coups particulier en Afrique francophone. Elle
presque sans heurt, clôt provisoirement d’État est révolu », tranche également sonne même comme un avertissement
une période de tensions politiques et le président de la Commission de alors que des élections présidentielles
AFIKARIS

sociales aiguës. Les résultats contestés l’Union africaine, M. Moussa Faki tendues se profilent en Guinée (18 octo-
des législatives d’avril empêchaient la Mahamat. Les sanctions sont immé- bre), en Côte d’Ivoire (31 octobre), au
formation d’un nouveau gouvernement diates : le Mali est suspendu de l’Union Burkina Faso (22 novembre), au Niger SALIFOU LINDOU. – « Politicien #1 », 2019
depuis le mois de juin, tandis que des et de la Cedeao, un embargo est décrété (27 décembre) et en Centrafrique
manifestations massives organisées par sur l’ensemble des transactions écono- (27 décembre). Le scrutin en Côte
la plate-forme d’opposition regroupant le miques et commerciales. Washington et d’Ivoire, poids lourd économique de la cés de facto sous tutelle internationale, élu par deux fois, en 2013 et en 2018, à
Mouvement du 5 juin et le Rassemble- Paris suivent prudemment le mouve- sous-région, est particulièrement suivi qu’elle soit militaire, politique ou écono- la suite de scrutins pluralistes validés par
ment des forces patriotiques (M5-RFP) ment de condamnation. en raison des violences postélectorales mique. Les détournements de fonds et le les observateurs internationaux, qui
qui eurent lieu en 2010-2011. trafic de drogue, alors que le pays est en avaient salué la bonne tenue des opéra-
guerre, ont considérablement décrédibilisé tions dans un contexte sécuritaire difficile.
Une gestion chaotique À Conakry et à Yamoussoukro, les pré-
sidents Alpha Condé et Alassane Dramane
les autorités maliennes. De notoriété
publique, la corruption et le népotisme ont
« Je peux affirmer que nos observateurs
n’ont pas observé de fraudes mais des

D E son côté, l’avocat Mountaga Tall,


animateur du M5-RFP, réplique : « Ce
« la mutinerie n’est que la conséquence
de la gestion chaotique du pays par le
Ouattara briguent un troisième mandat en
contournant la règle constitutionnelle qui
n’en autorise que deux (celle-ci ayant été
fait l’objet d’un rapport dévastateur d’un
groupe d’experts indépendants dépêché
par les Nations unies. Sa teneur a circulé
problèmes d’irrégularités procédurales »,
tels « deux cas de procès-verbaux pré-
signés et préremplis » avant la fin du
sont les Maliens qui confèrent la légiti- président Ibrahim Boubacar Keïta et son adoptée durant leur premier mandat, dans la presse quelques heures avant le scrutin, déclara notamment Mme Cécile
mité aux autorités du Mali. (…) Et les régime ». C’est la nature, civile ou mili- MM. Condé et Ouattara estiment que coup de force des militaires (8). Cepen- Kyenge, la cheffe de la mission d’obser-
Maliens seuls (3). » M. Cheick Oumar taire, ainsi que la durée de la transition celui-ci ne doit pas être compté). Les dant, le mal est plus profond. Il tient à la vation de l’Union européenne (Le Monde,
Sissoko, l’une des figures de l’opposition vers un nouveau régime qui agitent et manifestations de protestation ont déjà faiblesse de régimes politiques dépendant 30 juillet 2018). Le secrétaire général des
de gauche, se montre encore plus virulent inquiètent la classe politique, les com- provoqué la mort de plusieurs dizaines de de l’extérieur. Nations unies António Guterres et le pré-
et disqualifie l’organisation sous-régio- mentateurs et la population. Les jeunes personnes dans les deux pays. Au Sénégal, sident Emmanuel Macron avaient été les
nale : « La ligne rouge de la Cedeao : on blogueurs maliens ont ainsi lancé le mot- M. Macky Sall, qui se trouvera en 2022 Le parcours de M. Keïta paraît emblé- premiers à féliciter M. Keïta pour sa
va la briser pour le bonheur du continent. clic #MaTransition, tandis que le Comité dans la même situation que ses homo- matique à cet égard. M. Keïta avait été réélection en 2018.
(...) Ceux qui sont derrière ne sont pas national pour le salut du peuple (CNSP), logues, est pressé par son entourage de
démocrates. Ils veulent empêcher notre qui réunit les militaires putschistes, orga- solliciter une troisième fois les suffrages
liberté (4). » Mis à part le Rassemblement nise de larges consultations avec les partis des électeurs. Plusieurs chefs d’État « On cache la poussière sous le tapis »
pour le Mali, le parti présidentiel, aucune et les associations sous le regard attentif d’Afrique francophone ont, dans la
des forces politiques maliennes ne semble
regretter M. Keïta, qui avait pourtant
bénéficié d’un important soutien lors de
du M5-RFP.

De Dakar, l’ancien ministre des


période récente, cédé à la tentation de tor-
dre la Loi fondamentale pour se maintenir
au pouvoir, quitte à recourir à la violence
L ’EUPHORIE masquait une réalité plus
sombre. Dans le centre et le nord du Mali,
maintien de ceux avec qui on travaille,
parce qu’on a nos routines, et on cache
l’élection de 2013. Tout au mieux adop- affaires étrangères du Sénégal, vice- (Congo, Togo, Cameroun) (5). « Un coup représentant 36,6 % du corps électoral, la poussière sous le tapis » (France Cul-
tent-elles un silence attentiste. La princi- président de l’Assemblée nationale, d’État n’est pas seulement et toujours le scrutin a été perturbé ou interrompu ture, 25 août 2020).
pale formation d’opposition, l’Union pour M. Cheikh Tidiane Gadio, résume ce l’œuvre de militaires, en déduit l’avocat par des agressions et des menaces, le sac-
la République et la démocratie, juge que face-à-face : il juge « inacceptable » le sénégalais Bakary Diallo. Il n’a pas non cage de bureaux de vote, le vol d’urnes Quel poids, quel crédit et quelle légitimité
plus pour unique objectif la conquête du et l’enlèvement d’assesseurs. Confronté accorder à des gouvernements élus dans de
pouvoir, il peut aussi tendre à le conserver à l’importance des fraudes, le candidat telles conditions? L’ancien diplomate Lau-
ou à s’y renforcer. Il existe des coups de l’opposition, M. Soumaïla Cissé, avait rent Bigot souligne la responsabilité de
d’État qui s’exercent sous la forme non refusé de reconnaître le résultat final, Paris, qui a soutenu M. Keïta jusqu’aux
d’une action mais d’une décision ; déci- contrairement à ce qu’il avait fait en 2013. derniers instants. « Pouvons-nous faire
sion évidemment illégale. (…) En ce cas, Son directeur de campagne, M. Tiébilé confiance aux élections?», s’interrogeait
il s’agit bien d’un coup d’État émanant Dramé, avait déploré « que l’État [ait] William A. L. Anangisye, vice-chancelier
de l’exécutif en rupture avec l’ordre failli à sa mission de sécurisation du scru- de l’université de Dar es-Salaam, en ouver-
constitutionnel (6). » Dans le même ordre tin (…) en dépit du déploiement annoncé ture d’un colloque sur «La dynamique des
d’idées, Mohamed M. Diatta, politiste au de plus de trente mille agents des forces élections et le futur du politique en
centre de recherches Institute for Security de sécurité » (Le Monde, 30 juillet 2018). Afrique», le 12 octobre 2018. Le politiste
Studies (ISS), établi à Addis-Abeba, Les élections législatives du prin- kényan Musambayi Katumanga dénonce
estime que l’autoritarisme des dirigeants temps 2020 furent accompagnées d’un quant à lui l’«électionnisme», cette pro-
favorise l’« instabilité institutionnelle » et désordre et d’une insécurité tels que pension très forte des organisations inter-
empêche les « normes et pratiques démo- plusieurs candidats ne purent faire cam-
cratiques de s’enraciner » dans les socié- pagne dans certaines circonscriptions,
tés concernées (7). tandis que M. Cissé était lui-même enlevé (1) Communiqué du 18 août 2020 lu à la radio et
à la télévision maliennes.
près de Tombouctou, le 25 mars, par un
Les réactions contrastées aux événe- groupe inconnu qui le retient depuis en (2) «Acte fondamental » n° 001/CNSP du
24 août 2020, publié au Journal officiel de la
ments du Mali se comprennent dans ce otage. Le Mali s’était ensuite enfoncé République du Mali.
contexte tendu. MM. Condé et Ouattara, dans une crise de confiance cristallisée (3) «Mali : “Où est le coup d’État quand le président
dont les États sont membres de la Cedeao, par l’élection contestée de trente et un en exercice dit clairement je démissionne ?” », Mali
ont pesé pour que le putsch soit condamné députés, invalidée par la Cour constitu- Actu, 20 août 2020, https://maliactu.net
avec fermeté. C’est le président Sall qui tionnelle après avoir été acceptée par la (4) « Mali : “La ligne rouge de la Cedeao on va la
briser pour le bonheur du continent” », ibid.
a appelé à faire preuve de souplesse, Commission électorale nationale indé-
notamment quant à l’embargo, dont la pendante (CENI). Plusieurs manifesta- (5) Lire Tierno Monénembo, « En Afrique, le retour
des présidents à vie », Le Monde diplomatique,
première mouture concernait aussi les tions avaient contraint les membres de la décembre 2015.
produits de première nécessité, ce qui Cour à démissionner. Entre-temps, la (6) « Entre coup d’État permanent et coup d’État
aurait gravement pénalisé les populations. répression avait causé la mort de vingt- militaire, qui crée véritablement le désordre consti-
trois personnes à Bamako. « La commu- tutionnel?», Financial Afrik, 23 août 2020, www.finan-
cialafrik.com
Au-delà des comportements individuels, nauté internationale, regrette le chercheur
(7) Mohamed M. Diatta, «Mali’s military takeover»,
le respect des règles constitutionnelles Yvan Guichaoua, privilégie une stabili- ISS Africa, 24 août 2020, https://issafrica.org
adoptées démocratiquement se heurte à la sation à relativement court terme, sans (8) Rapport du groupe d’experts indépendants sur
fragilité intrinsèque d’États africains, voir que, pour stabiliser à long terme, il le Mali, remis au Conseil de sécurité des Nations
notamment dans l’Ouest francophone, pla- faut des États légitimes. On pousse au unies le 14 août 2020.
5 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

PRÉSIDENTIELLES TENDUES EN A FRIQUE FRANCOPHONE

dans un pays sans État


mait : « Si la communauté internationale rations de sécurité aggravent la situation. vingt-huit ans (14), ne concerne que les
n’est pas en mesure de nous sécuriser, Le géopolitiste Emmanuel Dupuy, prési- personnes qui ont une qualification.
qu’ils dégagent ! » dent de l’Institut prospective et sécurité en
Europe (IPSE), estime qu’environ 2,6 mil- La pandémie de Covid-19 a en outre
Depuis 2012 et l’offensive des mou- liards de Francs CFA (4 millions d’euros) durement atteint le secteur agricole, qui
vements djihadistes sur Bamako, inter- sont dépensés par jour au Mali ; les fait vivre 79 % de la population : ferme-
rompue par l’opération française « Ser- dépenses militaires y sont cinq fois supé- ture des marchés, contraction des circuits
val », la vie politique, économique et rieures à l’aide au développement (13). Un de distribution, contingentement de
sociale du Mali s’ordonne autour de la tel déséquilibre guette le Burkina Faso et l’accès aux marchés extérieurs. « Nous
lutte contre le terrorisme. Les puissances le Niger, où des élections présidentielles sommes confrontés à une crise écono-
étrangères, notamment la France, et les tendues auront lieu en novembre et en mique et sociale dont les enjeux ont été
organisations internationales, notam- décembre 2020 sur fond d’extension des délibérément limités à une stricte dimen-
ment africaines, privilégient la continuité mouvements djihadistes. sion sécuritaire », estime l’ancienne
des régimes en place au nom de la sta- ministre de la culture Aminata Dramane
bilité, quitte à fermer les yeux sur les Le Mali doit relever un autre défi de Traoré, figure du mouvement altermon-
dysfonctionnements, les délits et les taille : l’explosion démographique. La dialiste (L’Humanité, 20 août 2020).
crimes commis par les autorités locales. population est très jeune (l’âge moyen est Mais, dans son état actuel, « l’État malien
Paris porte une responsabilité centrale : de 16 ans), avec un taux de fécondité est incapable de profiter de la sécurité »
« Même si la France ne manipule pas parmi les plus élevés du monde. Le chô- apportée par les victoires militaires des
tout ce qui se passe au Mali, dans le mage des jeunes Maliens de moins de forces internationales sur le terrain, com-
cadre antiterroriste, elle a façonné une 25 ans est officiellement de 14 %, mais plète le chercheur Mathieu Pellerin, de
scène politique qui n’est pas viable, ce chiffre, qui a augmenté de 214 % en l’International Crisis Group (15).
explique le chercheur Yvan Guichaoua.
Elle a indiqué que le contre-terrorisme
devait être une priorité, or le contre-ter- Des castes locales prédatrices
rorisme n’est pas forcément la priorité
des Maliens » (France Culture,
25 août 2020). En effet, si l’insécurité
préoccupe les populations, le désastre
L ’EFFONDREMENT du Mali, héritier
lointain des splendeurs de l’Empire man-
moule. « L’accueil de l’opinion publique
et de la jeunesse à ce coup d’État perpé-
économique et social les taraude égale- dingue, qui au XIVe siècle s’étendait du tré au Mali ne signifie rien d’autre que
ment. Malgré ses ressources (premier Niger à l’océan Atlantique, représente un la manifestation éclatante de la déca-
producteur africain de coton, troisième symbole en Afrique de l’Ouest. « Nos dence morale et éthique des dirigeants
producteur d’or), le Mali gît au bas de États sont des États nains », s’emporte politiques africains dans leur ensemble
l’échelle du développement humain, l’ancien ministre des affaires étrangères (…), résume M. Diallo. Il s’ensuit que le
définie par le Programme des Nations sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, qui coup d’État n’est pas interprété (…)
unies pour le développement (PNUD), rêve d’une Afrique fédérale (Radiodiffu- comme un désordre qui fait irruption dans
au 184e rang sur 187 pays en 2019. sion télévision sénégalaise, 23 août 2020). le fonctionnement “normal” de l’État.
De fait, prise dans une toile de contraintes Tout au contraire, il apparaît comme une
AFIKARIS

Car la tutelle internationale qui pèse politiques et économiques, la souverai- réaction légitime contre le désordre per-
sur le pays est également économique. neté nationale se vide. Les impasses de manent créé par les gouvernants. Le coup
SALIFOU LINDOU. – « Politicien #2 », 2019 Avec l’explosion de la dette publique l’« électionnisme » ne conduisent pas d’État est ici considéré comme un facteur
dans les années 1980, les bailleurs de Musambayi Katumanga à rejeter la démo- nécessaire du changement (16). »
fonds (Union européenne, pays occiden- cratie : c’est la « cannibalisation » de
nationales à chercher à tout prix un «résul- près de trente ans et régulièrement réélu à taux) et les institutions financières inter- l’État africain par les intérêts étrangers En Afrique de l’Ouest, les pays anglo-
tat» électoral, même quand les conditions la présidence de son pays. Ce sont les mili- nationales se sont trouvés en situation de qui rend celle-ci parfois inopérante. Dans phones semblent surmonter plus facile-
d’y parvenir ne sont pas réunies. taires qui ont, pendant un an, supervisé la dicter aux autorités africaines les poli- la zone francophone, les dirigeants font ment les divisions et les crises : le géant
transition vers de nouvelles élections. tiques à suivre. Depuis plus de trente ans, carrément figure de « sous-préfets » fran- nigérian, pourtant victime du terrorisme
Au point que les observateurs étrangers l’ordonnance prescrit toujours la même çais, dénonce Louis Magloire Keumayou de Boko Haram et traversé par de vio-
apparaissent comme des « touristes » qui De nombreux Maliens et observateurs potion néolibérale, et le Mali figure parmi (France 24, 8 octobre 2019). Au Mali, « le lentes tensions religieuses, organise
cautionnent des opérations de légitimation africains estiment que le coup d’État les patients les plus dociles. Il soutient la fait que toutes les politiques publiques depuis 1999 des alternances pacifiques,
de castes au pouvoir : la légalité du pro- militaire du 18 août 2020 doit être signature d’un accord de partenariat éco- sont produites avec des acteurs interna- tandis que le Ghana, malgré une tentative
cessus efface la question de sa légitimité. l’occasion d’un véritable dialogue natio- nomique (APE) entre l’Union européenne tionaux pose un problème de démocratie déjouée de putsch en 2019, fait figure de
Les militaires peuvent alors jouer les arbi- nal, impliquant les populations et les et la Cedeao, et suit la vague libre-échan- puisque des personnes qui ne sont pas modèle démocratique dans tout le conti-
tres avant de remettre le pouvoir aux organismes qui les représentent ou agis- giste qui emporte le continent (10). élues et n’ont aucune responsabilité vis- nent. À l’exception notable du Sénégal,
civils : Mali (1991, 2012), Niger (2010), sent en leur nom (associations, syndi- à-vis des citoyens maliens sont impliquées les anciennes colonies françaises oscillent
Mauritanie (2008), Guinée-Bissau (2012), cats, etc.). Le diplomate mauritanien Le gouvernement de M. Keïta a relancé dans tous les ministères, explique la poli- entre l’instabilité des coups d’État et l’au-
Burkina Faso (2014), souvent dans le cadre Ahmedou Ould Abdallah, tout en sou- en 2017 la « libéralisation » de la produc- tiste Isaline Bergamaschi. Parallèlement, toritarisme de personnalités qui manipu-
ou à l’approche d’élections contestées. haitant éviter d’encourager les coups tion de coton et la « restructuration » – en une partie importante de l’aide passe lent les élections pour se maintenir au
« Les opinions africaines demandent des d’État dans la région, pense que « les réalité, la privatisation – de la Compagnie directement par des projets qui ne sont pouvoir : M. Paul Biya, président du
comptes à leurs chefs d’État, même si elles nouvelles autorités peuvent être aidées malienne pour le développement du tex- pas gérés par des institutions nationales, Cameroun depuis 1982, M. Denis Sassou
ne sont pas capables de les renverser par un certain nombre de mesures : tile (CMDT), exigée depuis vingt ans par ce qui pose souvent des problèmes d’ar- Nguesso, qui dirige la République du
démocratiquement », estime pour sa part consolidation de l’unité des forces le Fonds monétaire international (FMI). ticulation, de doublon, mais aussi de Congo depuis 1997, M. Ali Bongo, qui a
Louis Magloire Keumayou, éditorialiste armées, vaste consultation avec les dif- Le coton fait vivre directement ou indi- pérennité (…). Cette situation s’est pris en 2009 la succession de son père
et président du Club de l’information férentes forces vives de la nation, ce qui rectement 4,5 millions des 19 millions de aggravée depuis 2012, puisque les Omar à la tête du Gabon – la famille
africaine. En octobre 2014, au Burkina permettrait de déboucher sur un nou- Maliens. En juin 2020, face à la chute des acteurs internationaux ont massivement règne sur le pays depuis 1967 –, M. Faure
Faso, un mouvement populaire a chassé veau régime politique légal » (Nord Sud cours mondiaux en raison de la pandémie investi le champ humanitaire et sécuri- Gnassingbé, réélu en février 2020 par
M. Blaise Compaoré, au pouvoir depuis Journal, Bamako, 28 août 2020). de Covid-19, la confédération des sociétés taire » (Le Monde, 9 septembre 2020). 72 % des votants au Togo, l’homme d’af-
coopératives de producteurs ainsi que les faires Patrice Talon, qui a modifié le code
quatre syndicats du secteur avaient L’extraversion des économies afri- électoral béninois pour écarter de la com-
Fragilité de l’accord d’Alger demandé au gouvernement de soutenir
les prix. Il avait finalement accepté de le
caines, sous la pression des bailleurs de
fonds et avec l’appui de castes locales
pétition les partis d’opposition, etc.
Soixante ans après la vague d’indépen-

P ERCEVANT l’étroitesse de sa base


sociale et politique, M. Keïta avait tenté
(La Tribune Afrique, Casablanca,
12 juin 2020). La sélectivité de la « com-
relever de 215 à 250 francs CFA le kilo,
en dessous des 275 francs établis en 2019.
Aggravant la situation, il avait aussi
prédatrices, a progressivement margina-
lisé les peuples dans les grands choix qui
les concernent. Élu président à la fin de
dance qui libéra seize États subsahariens
du colonialisme, quarante intellectuels
africains appellent les dirigeants franco-
la formation d’un gouvernement d’unité munauté internationale » explique la fra- refusé de compenser la hausse des coûts l’opération française « Serval », M. Keïta phones à se soumettre à la loi de la démo-
nationale après un « Dialogue national gilité de l’accord d’Alger (9), comme des intrants, incitant nombre de cultiva- avait occupé plusieurs postes au sommet cratie. « Si l’on n’y prend garde, alertent-
inclusif » en 2019. Mais le clanisme et le celle de celui de Rome conclu en 2017 teurs à cesser toute production. Par ail- de l’État, toujours en se coulant dans le ils, (…) les présidents (…) vont faire du
népotisme avaient conduit l’opposition à pour la Centrafrique. leurs, l’une des dernières décisions de non-droit, ou plutôt de la non-alternance
s’en écarter tandis que les manifestations M. Keïta fut la « mise en concession » politique, l’ordinaire de la vie publique
se multipliaient. « Les populations ont été Dans le cas du Mali, la crédibilité des (privatisation) de l’aéroport international et transformeront, de fait, la présidence
dépossédées de leur capacité d’action et élections est d’autant plus altérée que le Modibo-Keïta de Bamako, suscitant des Calendrier de l’État en pré-mausolée, où ne siègent
d’initiative », déplore le politiste Ibrahim pays se trouve sous tutelle militaire : com- accusations de bradage d’une infrastruc- des fêtes nationales plus les sages, mais les fossoyeurs des
Maïga (Radio France Internationale, ment les électeurs peuvent-ils exercer ture stratégique. Dans les années 2000, peuples (17). »
6 septembre 2020). sereinement leur droit de vote dans un déjà, la privatisation du rail avait conduit 1er - 31 octobre 2020
pays partiellement occupé ? Non seule- à la fermeture de la ligne historique ANNE-CÉCILE ROBERT.
1 er CHINE Fête nationale
La France, qui n’a pas mesuré cet iso- ment les régions du centre et du Nord sont Dakar-Bamako et à l’isolement de cer- CHYPRE Fête nationale
lement du pouvoir malien, y a contribué traversées de mouvements terroristes, taines régions excentrées du pays (11). NIGERIA Fête nationale
dans sa conception de l’accord signé à mais des armées étrangères y patrouillent PALAU Fête de l’indépend. (9) Lire Rémi Carayol, «Au Mali, la guerre n’a
Alger en 2015 entre le gouvernement et en permanence. Elles sont aussi station- L’économie malienne est très dépen- TUVALU Fête de l’indépend. rien réglé », Le Monde diplomatique, juillet 2018.
les rebelles armés. Le texte pêche entre nées dans Bamako. La Mission multidi- dante de l’extérieur. Seulement 3 % du 2 GUINÉE Fête nationale (10) Lire Jacques Berthelot, «L’agriculture africaine
dans la tenaille libre-échangiste », Le Monde diplo-
autres par la sélection des interlocuteurs. mensionnelle intégrée des Nations unies coton est transformé sur place. Les béné- 3 ALLEMAGNE Fête nationale matique, octobre 2017.
Paris favorise ses alliés de terrain, même pour la stabilisation du Mali (Minusma) fices de l’extraction d’or (8 % du produit CORÉE DU SUD Fête nationale
(11) Lire Sekou Diarra, «Revendications citoyennes
quand leur représentativité est discutée déploie plus de 10 000 militaires et poli- intérieur brut) sont confisqués par les mul- 4 LESOTHO Fête nationale au Mali », Manière de voir, n° 84, décembre 2005-
ou repose sur la détention d’armes. ciers issus de 110 pays ; l’opération fran- tinationales, notamment canadiennes, qui 9 OUGANDA Fête nationale janvier 2006.
« L’une des conséquences de ces faveurs çaise « Barkhane », 5 100 militaires au exploitent ce métal précieux, et par certains 10 FIDJI Fête nationale (12) Lire Rémi Carayol, « Pour tout l’or du Sahel »,
TAÏWAN Fête nationale Le Monde diplomatique, janvier 2020.
s’illustre dans l’exclusion de fait des Sahel et principalement au Mali, auxquels dirigeants corrompus (12). «Les rentes de
12 ESPAGNE Fête nationale (13) Emmanuel Dupuy, « Penser la sécurité
autres composantes des sociétés civiles s’ajoutent les opérations conduites par le l’or comme celles du coton sont mal dis- GUINÉE-ÉQUAT. Fête nationale dans la bande sahélo-saharienne au-delà d’une
du Nord et l’acceptation de la caporali- G5 Sahel – Mauritanie, Niger, Tchad, tribuées, nous explique le géographe béni- 24 ZAMBIE Fête nationale approche purement militaire », L’Opinion, Paris,
sation de celles-ci par les groupes armés, Burkina Faso, Mali – mobilisant nois John O. Igué. Beaucoup de Maliens 26 AUTRICHE Fête nationale 27 novembre 2018.
selon l’ancien premier ministre du Mali ponctuellement plusieurs centaines se demandent où passe l’argent, notam- 27 SAINT-VINCENT- (14) Source : Banque mondiale.
Moussa Mara. On encourage ainsi la d’hommes, plusieurs milliers à terme. ment celui de l’or. Cette question entraîne ET-LES- (15) « Géopolitique. Le débat », Radio France Inter-
détention d’armes comme seul critère de Cette présence armée, qui n’empêche pas des frustrations chez les Maliens et contri- GRENADINES Fête de l’indépend. nationale, 6 septembre 2020.
représentativité… Nous avons progressi- l’insécurité de gagner du terrain, suscite bue aux tensions sociales entre les diri- TURKMÉNISTAN Fête de l’indépend. (16) Bakary Diallo, « Entre coup d’État permanent
vement mis les cinq régions du Nord sous la colère des populations. Le 6 avril 2019, geants et les dirigés. » 28 GRÈCE Fête nationale et coup d’État militaire, qui crée véritablement le
RÉP. TCHÈQUE Fête nationale désordre constitutionnel ? », op. cit.
la coupe des groupes armés. Ceux-ci par- 10 000 personnes manifestaient à
29 TURQUIE Fête nationale (17) « Halte à la présidence à vie ! », Appel dispo-
viennent ainsi à obtenir pacifiquement ce Bamako, en particulier contre « Bar- En outre, les flux financiers générés par nible en version longue sur Mosaiqueguinee.com,
qu’ils n’ont pu conquérir par la force » khane ». L’une des participants s’excla- l’économie de guerre et les multiples opé- Conakry.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
6
AU PAYS DU C ÈDRE , DU COMMUNAUTARISME , DU CLIENTÉLISME ,

Le Liban en quête de nation


Éprouvée par la crise du Covid-19 et par les difficultés éco- libre », qui mobilisera avec efficacité les eu de la peine à se déterminer par lui- de la bourgeoisie affairiste chrétienne,
nomiques, la population libanaise subit une paupérisation trois religions monothéistes pour faire même et à surmonter ses propres contra- qui voyait dans le Raïs, panarabiste et
face à l’Union soviétique. dictions. En 1949, Georges Naccache socialiste, le diable en personne. Face
aggravée par la dévaluation de la livre (lire ci-dessous). (1904-1972), l’un des plus grands jour- à l’élan réformateur et à la volonté pré-
Tributaires du maintien d’un État faible pour garantir leurs Il faut rappeler, au passage, que c’est nalistes libanais et fondateur, en 1925, du sidentielle de bâtir un État fort, le mot
durant la période du mandat français quotidien L’Orient (aujourd’hui L’Orient d’ordre des milieux conservateurs chré-
privilèges, les dirigeants politiques s’avèrent incapables de (1920-1943) qu’un arrêté de 1936 du - Le Jour, en ligne), publia un éditorial tiens se résuma dans un slogan fort peu
réformer le pays en dépit de la colère engendrée par la haut-commissaire fonde le communau- retentissant qui le mena en prison. « “Ni subtil en vertu duquel « la force du
tarisme institutionnel. En effet, il institue Occident, ni arabisation” : c’est sur un Liban est dans sa faiblesse ». De son
double explosion du port de Beyrouth, le 4 août dernier. dans l’ordre public libanais les commu- double refus que la chrétienté et l’islam côté, la bourgeoisie musulmane récla-
nautés religieuses, qu’il énumère, ajou- ont conclu leur alliance [pour adopter le mait plus de droits dans la nouvelle
tant qu’une communauté de droit com- pacte national de novembre 1943, qui fit république indépendante et soutenait en
mun serait créée pour ceux des Libanais office de compromis non écrit entre les règle générale les mouvements armés
PAR GEORGES CORM * ne se reconnaissant pas dans celles citées. communautés]. Quelle sorte d’unité peut palestiniens pour faire pression sur la
Ce statut de nature civile n’a toujours pas être tirée d’une telle formule ?, se bourgeoisie chrétienne intransigeante.

D
été institué. Ce qui oblige notamment demanda-t-il. Ce qu’une moitié des Liba- Ces derniers s’étaient développés au
nombre de Libanais et de Libanaises à nais ne veut pas, on le voit très bien. Ce Liban grâce à cette faiblesse, mais aussi
EPUIS le XIXe siècle, le Liban ne rialiste franco-britannique, qui se focalise se rendre aujourd’hui à Chypre, en Tur- que ne veut pas l’autre moitié, on le voit du fait qu’une partie importante de ces
cesse d’être confronté à l’intervention- sur ce territoire et détruit, par ses manœu- quie ou en France pour se marier en très bien. Mais ce que les deux moitiés fedayins avait été chassée de la Jordanie
nisme de grandes puissances lui confé- vres et manipulations, la grande sym- dehors de leur communauté. veulent en commun, c’est ce qu’on ne voit en septembre 1970 (3).
rant un tragique statut d’« espace tam- biose pluriséculaire existant dans la pas. (…) Un État n’est pas la somme de
pon » à la souveraineté formelle. En région du Chouf entre les deux commu- État tampon, exposé à des influences deux impuissances – et deux négations Un autre contemporain de Fouad Ché-
1833, le pays est occupé par les troupes nautés druze et maronite. De cette coexis- souvent antagonistes, le Liban a toujours ne feront jamais une nation (1). » hab mérite d’être mentionné pour la jus-
d’Ibrahim Pacha, fils du puissant tence avait émergé dans le passé la tesse de ses vues. Il s’agit de Michel
Mohammed Ali (ou Méhémet-Ali), vice- grande figure de Fakhreddine II, qui Chiha (1891-1954), qui était certes ban-
roi d’Égypte, adversaire déclaré du sultan
ottoman après en avoir été le vassal. Mais
régna sur l’émirat de la Montagne de
1590 à 1635. Cherchant à s’émanciper
« Génocide architectural » quier et chantre du libéralisme écono-
mique. Mais il fut un ardent défenseur
les Britanniques ne l’entendent pas de
cette oreille et finissent par obliger la
France, dont le souverain égyptien est à
de la tutelle ottomane, en tissant notam-
ment des relations avec la Toscane ita-
lienne, l’émir dut faire face à plusieurs
P LUS tard, Naccache deviendra un
grand admirateur du général Fouad Ché-
garde contre la persistance de telles iné-
galités, qui pourraient provoquer l’écla-
de la diversité communautaire et mit en
garde très tôt contre les risques encourus
par le Liban du fait de la politique israé-
la fois un admirateur et un allié, à faire campagnes militaires menées par les hab (1902-1973), commandant en chef tement de leur pays. Cette dislocation lienne aussi bien envers son pays qu’en-
pression sur lui pour que son fils retire troupes de la Sublime Porte. Capturé par de l’armée libanaise, puis président de la se produisit effectivement à partir de vers les Palestiniens. Son recueil
ses troupes de la montagne libanaise en les Ottomans, il fut exécuté par décapi- République libanaise entre 1958 et 1964. 1975 dans le cadre d’un embrasement d’articles sur la Palestine reste un chef-
1840. Le concert des cinq puissances tation à Istanbul. Ce fut le véritable fondateur de l’État généralisé de violences entre partis d’œuvre de lucidité et de clair-
coloniales (France, Italie, Prusse, libanais, entreprenant un nombre impres- politiques « chrétiens », notamment le voyance (4). Chiha aura en effet très bien
Autriche, Angleterre) estime alors que En 1860, les affrontements entre sionnant de réformes avec les conseils parti phalangiste créé par Pierre perçu le conflit existentiel entre Israël,
les ambitions de Mohammed Ali de ren- Druzes, plus ou moins soutenus par l’ar- éclairés de Louis-Joseph Lebret (1897- Gemayel, et le Mouvement national bâti sur l’exclusivisme communautaire,
verser la monarchie ottomane et de se mée ottomane, et chrétiens s’aggravent 1966), prêtre dominicain, économiste et libanais, regroupement de partis non et le Liban, construit au contraire sur la
substituer à elle ne sont pas acceptables. et débordent dans la plaine de la Bekaa. fondateur de l’Institut international de communautaires sous la conduite de gestion du pluralisme apaisé (5).
La France, alors sous le règne de Napo- recherche et de formation éducation et Kamal Joumblatt (1917-1977), leader
C’est dans ce contexte de luttes d’in- léon III, décide d’intervenir, et ses développement (Irfed), à qui il demanda de la communauté druze, demandant
fluence entre grandes puissances euro- troupes débarquent sur le littoral libanais. de mener, entre 1960 et 1964, une étude une plus grande égalité entre chrétiens
péennes quant à l’avenir de l’Empire Les cinq puissances européennes et socio-économique sur les niveaux de vie et musulmans, ces derniers appuyés
ottoman, qualifié d’« homme malade » l’Empire ottoman s’accordent sur une des régions au Liban. Il en résulta une avec circonspection par les mouve-
par la diplomatie russe, qu’éclatent de réduction de la superficie du Liban. C’est enquête exhaustive démontrant un niveau ments armés palestiniens au Liban. (1) L’Orient, Beyrouth, 10 mars 1949.
nombreux troubles sanglants entre pay- par opposition à ce « Petit Liban » que d’inégalités sociales très élevé, une (2) Jean-Marc Fevret, 1948-1972. Le Liban au
tournant. L’anémone pourprée, Geuthner, Paris,
sans maronites et druzes pour la première les autorités mandataires françaises concentration massive de fortunes chez Fouad Chéhab évoquait souvent ceux 2011. Et cf. Louis-Joseph Lebret, Chronique de la
fois dans l’histoire de la montagne liba- proclameront le « Grand Liban », le une petite minorité de Libanais, contras- qu’il appelait « les fromagistes », autre- construction d’un État. Journal au Liban et au
naise. Ces heurts ne sont alors que la 1er septembre 1920. D’une superficie de tant avec l’existence de poches de grande ment dit les politiciens peu scrupuleux Moyen-Orient (1959-1964), édition établie par
Stéphane Malsagne, Geuthner, 2014.
conséquence directe de la rivalité impé- 10 452 kilomètres carrés, ce pays ne ces- pauvreté dans les régions rurales péri- qui s’efforçaient de mettre l’État en
sera de voir son sort lié aux rivalités phériques du pays. coupe réglée. Sur le plan international, (3) Lire Alain Gresh, « Mémoire d’un septembre
noir », Le Monde diplomatique, septembre 2020.
impérialistes européennes, voire « occi- il bâtit sa politique étrangère en établis-
* Professeur d’université, ancien ministre des (4) Michel Chiha, Palestine, Éditions du Trident,
dentales » si l’on inclut les États-Unis, Dans une conférence intitulée « Le sant de bonnes relations avec le prési- Beyrouth, 1949.
finances du Liban, auteur entre autres du livre Le
Liban contemporain. Histoire et société, La Décou- devenus après la seconde guerre mon- Liban au tournant » (2), prononcée en dent égyptien Gamal Abdel Nasser. (5) Lire Yaacov Sharett, « L’État juif et l’intégrité
verte, Paris, 2012. diale la puissance dominante du « monde 1962, l’économiste mit les Libanais en Cela ne pouvait qu’exacerber la colère du Liban », Le Monde diplomatique, décembre 1983.

« Que tombe le régime


antiémeutes. « Il fallait se prémunir contre de Beyrouth, les cambistes entendent la même marché noir suivant un cours fluctuant, mais
graves menaces extérieures », se justifie M. Fadlo question toute la journée : « À combien est la toujours plus onéreux que le taux officiel (1 dollar
PAR NOTRE ENVOYÉE Khouri, le président de l’établissement, tout en livre aujourd’hui ? » Comme un symbole du déclin pour 8 000 livres en moyenne).
SPÉCIALE DOHA CHAMS * reconnaissant que les licenciements « auraient d’un pays jadis vanté pour sa vie culturelle, la
pu et dû être mieux gérés ». célèbre artère qui fut le cœur vivant de la capitale, Dans ce contexte, collecter des dollars est
avec ses cinémas, ses théâtres et ses cafés, est affaire de patience et de sacrifices. M me Hala

B
Une grave crise économique (1), un chômage envahie par la fripe et les farfouilles à 1 dollar. Zaidan, 54 ans, change ainsi au noir une partie
qui augmente en flèche, l’armée déployée pour Paradoxalement, le seul endroit de la rue qui de son salaire perçu en livres libanaises. « J’ai
empêcher la contestation sociale, une population renoue avec un passé d’engagements est le réussi à mettre de côté trois mois d’allocation pour
EYROUTH, à la mi-juillet. Une petite foule confrontée à la multiplication des cas de siège de la banque centrale ou Banque du Liban mon fils, qui fait ses études à Moscou, explique-
se masse sur le trottoir opposé à l’hôpital Covid-19... Ainsi allait déjà le Liban avant le 4 août (BDL). C’est vers cet édifice, désormais protégé t-elle. Je ne lui ai pas permis de rentrer cet été à
dépendant de l’Université américaine (AUB). Les et la double explosion accidentelle du port de par des barrières de béton, que convergent les cause de l’épidémie de Covid-19, mais aussi pour
visages sont graves, livides ou désemparés. La Beyrouth, au bilan catastrophique : près de manifestants et les participants aux sit-in ne pas avoir à débourser le prix trop élevé de son
veille, ou plus tôt dans la matinée, mille cinq cents 200 morts, 7 000 blessés, une bonne partie de la dénonçant la mainmise des banques sur le pays billet d’avion. » Pour nombre de Libanais, cette
employés ou ouvriers de l’AUB ont appris leur capitale détruite, 300 000 Beyrouthins n’ayant et leur collusion, tolérée par la BDL, avec les quête de billets verts est un révélateur de leur
licenciement « en raison de la crise économique », plus de logement, tandis que 70 000 perdaient grandes fortunes qui pratiquent la fuite des statut social. Percevoir son salaire en devises
comme cela leur a été signifié. Au total, 20 à 25 % leur emploi. Les espoirs nés du mouvement capitaux. « Que tombe le régime des banques », étrangères, c’est la garantie d’un enrichissement
des effectifs de l’établissement sont concernés. populaire du 17 octobre 2019 paraissent proclame ainsi un slogan peint au pochoir et ou, du moins, d’un maintien de son train de vie.
Les syndicats dénoncent « un massacre ». désormais bien lointains. accompagné par le portrait de M. Riad Salamé, À l’inverse, être payé en livres libanaises, comme
le gouverneur de la BDL, représenté sous les c’est le cas pour nombre de fonctionnaires et
Une quinquagénaire sort du bâtiment et hurle En moins d’un an, la donne a totalement traits du diable. d’agents du service public, c’est avoir les yeux
« révolution ! révolution ! révolution ! ». Encombrée changé. Le système politique honni que les jeunes rivés sur les abysses dans lesquelles plonge la
par un carton contenant ses effets personnels, manifestants appelaient à démanteler en scan- monnaie nationale.
elle arrive tout de même à dresser le poing, mais
son cri ressemble plus à un appel à l’aide qu’à
une incitation à la révolte. En pleurs, elle finit par
dant « tous, cela signifie [que] tous [doivent
dégager] » est toujours en place. Et chaque jour,
ou presque, apporte sa mauvaise nouvelle ou le
D EPUIS décembre 2019, les établissements
financiers appliquent un gel de facto des avoirs
Il y a encore un an, Habib F., universitaire
beyrouthin, gagnait l’équivalent de 3 000 dollars
tomber à genoux, ses affaires s’éparpillant signe d’une situation qui empire : reconfinement des particuliers, ces derniers ne pouvant retirer par mois. Aujourd’hui, son salaire ne vaut que
au milieu de la rue. Quelques compagnons de la population avec couvre-feu à l’efficacité que des montants limités de leurs comptes, et 450 dollars, un cas emblématique de l’érosion
d’infortune se précipitent, mais elle refuse de se sanitaire incertaine, saturation des hôpitaux, plafonnent les retraits en dollars. Les restrictions avancée des revenus de la classe moyenne. Le
lever. « Mon Dieu, avec qui es-tu ? », s’étrangle- pénuries alimentaires, agressions sordides pour se sont durcies depuis que le gouvernement a 19 août, la Commission économique et sociale
t-elle. Un soldat se détourne et essuie une larme. quelques miches de pain, nouvel incendie au port annoncé le 7 mars dernier un défaut sur le des Nations unies pour l’Asie occidentale
Avec une solde équivalant à 70 dollars, consé- en septembre et tractations politiques sans fin remboursement d’une partie de la dette extérieure (ESCWA), dont le siège se situe à Beyrouth,
quence de l’effondrement de la livre libanaise, sa malgré l’« ultimatum » du président français (1,2 milliard de dollars, sur un total de plus de
situation matérielle n’est guère meilleure, mais Emmanuel Macron exigeant la formation, sans 90 milliards de dollars). Résultat, le pays
lui et ses collègues obéissent aux ordres. délai, d’un « gouvernement de mission » pour fonctionne avec trois devises sur le marché. Outre
Soucieuse d’éviter tout débordement, l’université mener des réformes (2). la livre libanaise, il y a le dollar coté au taux officiel (1) Lire Hajar Alem et Nicolas Dot-Pouillard, «Aux racines
a fait appel à un impressionnant dispositif de (1 dollar pour 1 507,50 livres) et dont la économiques du soulèvement libanais », Le Monde diplomatique,
janvier 2020.
sécurité mobilisant l’armée et les forces Loin de ces considérations politiques, l’une disponibilité demeure très faible, la banque
(2) Cf. Jean-Pierre Filiu, « Macron peut-il sauver le Liban de ses
des préoccupations principales des Libanais centrale veillant à économiser ses réserves de naufrageurs ? », Un si Proche Orient (blog), 6 septembre 2020,
* Journaliste. reste l’argent et sa disponibilité. Rue Hamra à change. Et il y a aussi le billet vert acquis au www.lemonde.fr
7 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

DE L’ AFFAIRISME ET DES INÉGALITÉS

depuis deux siècles


Pourtant, dans certains milieux maro- l’invasion de l’été 1982 qui amena l’ar- banlieue sud de Beyrouth, à dominante fixe liant la livre libanaise au dollar et de la classe moyenne et fait passer le
nites, plutôt marginaux, naquit l’idée mée israélienne jusqu’à Beyrouth, où chiite. C’est dans ce contexte chaotique des niveaux anormalement élevés de taux taux de pauvreté au-dessus de 50 % de
que, si les juifs en Palestine avaient eu furent perpétrés les massacres de civils que sera effectuée l’évacuation des com- d’intérêt sur les bons du Trésor en mon- la population. Les risques sont grands
leur État, pourquoi les chrétiens n’au- palestiniens dans les camps de Sabra et battants palestiniens sous le contrôle naie locale aboutirent rapidement à une d’une diminution de l’espérance de vie
raient-ils pas le leur ? Chrétiens et juifs Chatila par les miliciens phalangistes d’une Force multinationale d’interven- accumulation malsaine d’endettement au Liban.
étant minoritaires, pourquoi ne s’allie- sous l’œil complice des soldats israé- tion. Cette dernière sera, ensuite, victime dans cette monnaie. Cela facilita surtout
raient-ils pas contre la majorité musul- liens. Bachir Gemayel, fils du chef du de plusieurs attentats terroristes. l’enrichissement rapide de la classe aisée Quant à l’élite politique qui gère le
mane ? Un tel point de vue faisait écho, parti phalangiste Pierre Gemayel, sera du pays, qui s’endetta en dollars en pro- pays, elle se livre sans cesse à des
sans même la connaître, à toute une lit- élu président par le Parlement libanais La fin du cycle des guerres intercom- fitant de taux d’intérêt bas pour effectuer manœuvres de type communautariste.
térature israélienne préconisant la désta- entouré de chars d’assaut israéliens, puis munautaires en 1990 ne guérira pas le ensuite des placements à très hauts ren- Elle vit enfermée dans une bulle comme
bilisation du Liban et la nécessité d’y assassiné quelques jours plus tard dans Liban de ses faiblesses originelles et de dements en livres libanaises. si l’économie continuait de tourner nor-
entraîner une partition du pays entre l’explosion mystérieuse qui détruisit le son incapacité à se doter d’un État digne malement, oubliant l’existence d’un
chrétiens et musulmans. On connaît la siège de son parti. Ce sera son frère, de ce nom. Pis, l’arrivée au pouvoir, en Durant cette période, les habitants des peuple qui souffre. D’un autre côté, ce
suite : d’abord la mainmise d’Israël sur Amine Gemayel, qui lui succédera et 1992, du premier ministre Rafic Hariri, plus belles parties de la capitale furent ne sont sûrement pas les exigences de
une partie du sud du Liban en 1978, puis fera procéder au bombardement de la homme d’affaires et protégé du roi d’Ara- expropriés au bénéfice de la société fon- réformes du Fonds monétaire internatio-
bie saoudite – en poste jusqu’à quelques cière Solidere, qui transforma l’emblé- nal (FMI) qui pourront assainir et redy-
mois avant sa mort dans un attentat matique centre-ville en une vulgaire copie namiser l’activité économique. Il est
en 2005 –, fera entrer le pays dans un des cités de verre et d’acier du Golfe. En d’ailleurs déjà prévu une série de priva-
régime économique rentier, comme s’il quinze ans, Beyrouth, déjà dévastée par tisations des entreprises publiques et de
disposait de ressources majeures. Des autant d’années de guerre, a subi alors un ventes des domaines fonciers de l’État.
accords de libre-échange furent signés véritable génocide architectural, comme À tous ces malheurs est venue s’ajouter
avec de très nombreux États, ayant des en témoigne la construction d’une énorme la gigantesque double explosion du
répercussions négatives sur les capacités mosquée au style turc rompant la beauté 4 août dernier qui a ravagé les quartiers
de production du pays, industrielles et architecturale de l’ancienne place des est de la capitale. Jamais le pays du Cèdre
agricoles. Un régime de taux de change Martyrs, dite aussi place des Canons. n’a subi un désastre d’une telle ampleur.

Dans ce contexte, le pays a besoin de


Une élite enfermée dans sa bulle réformes, dont les plus urgentes
aujourd’hui concernent la nécessité de

L A gestion « haririenne » de l’écono-


mie libanaise fut directement responsa-
manne qui explique pourquoi Rafic
Hariri et son fils Saad (premier ministre
rationaliser la dépense budgétaire, arti-
ficiellement gonflée par de nombreuses
subventions de nature clientéliste, de
ble de son affaiblissement. Bien que de 2009 à 2011, puis de 2016 à jan- mieux gérer le patrimoine foncier de
s’élevant à un taux moyen de 6 à 7 %, vier 2020) demeurent populaires auprès l’État et des collectivités locales, d’ins-
la croissance n’a jamais atteint les d’une partie de la population. tituer un impôt unifié sur le revenu en
niveaux conformes à une période de lieu et place de différents impôts cédu-
reconstruction d’après-guerre. Et le gou- Aujourd’hui, cependant, l’économie laires – assis sur une catégorie particu-
vernement ne s’est guère préoccupé de libanaise risque d’être dépecée. Le gel lière de revenus –, de même qu’un impôt
justice fiscale, les taux de l’impôt sur le de facto des dépôts bancaires (lire ci- sur les grandes fortunes, de préserver le
revenu étant alors scandaleusement dessous), une mesure totalement pouvoir d’achat des retraités. Mais aussi
abaissés à un maximum de 10 %, alors inconstitutionnelle, témoigne de l’exis- et surtout de soutenir les secteurs pro-
que la situation exigeait un impôt spécial tence d’un régime de « bancocratie » ductifs de l’économie, de mettre un
sur les grandes fortunes constituées unique au monde et tout à fait contraire terme à une inflation devenue galopante
COURTESY GALERIE JANINE RUBEIZ, BEYROUTH

durant la guerre. Certes le secteur immo- aux droits humains. C’est le résultat et de soutenir les classes les plus pauvres
bilier a prospéré, mais il a très vite fait d’une gestion lamentable du secteur de la population par une augmentation
face à des difficultés financières, bancaire et de la banque centrale des aides sociales. Enfin, une mesure
l’épargne des Libanais étant drainée par libanaise dirigée par le même gouver- d’économies notables consisterait à fer-
les taux d’intérêt élevés sur les dépôts neur depuis près de trente ans, M. Riad mer diverses caisses autonomes d’in-
bancaires ou les titres de la dette Salamé ayant été nommé le demnisation qui n’ont plus de raison
publique. C’est durant la période Hariri 1 er août 1993, sur décision de Rafic d’exister, telles celle des déplacés de la
que nombre de jeunes talents ont quitté Hariri, dont il gérait la fortune dans la guerre de 1975-1990 ou celle consacrée
le pays, d’eux-mêmes, continuant des banque d’affaires Merrill Lynch. aux déplacés du sud du Liban à la suite
études supérieures en Europe ou aux Aujourd’hui, la dévaluation de la livre de l’invasion israélienne de 1982.
États-Unis grâce à un programme de libanaise et la multiplication des taux
MANSOUR EL HABRE. – « Republicafé », 2012 milliers de bourses pour étudiants. Une de change ont ruiné une grande partie G EORGES C ORM .

des banques »
publiait une étude indiquant que le nombre total Une pour nous raccorder au réseau public, et augmentation de l’inflation, qui atteint déjà 100 % les réfugiés palestiniens, qui continuent de subir
de Libanais pauvres est passé de 28 % en 2019 l’autre pour se brancher sur un générateur privé. pour certains produits alimentaires. une stigmatisation, soixante-dix catégories
à 55 % en mai 2020 (2,7 millions d’individus), En août, avec les dix-huit heures de coupure d’emploi leur étant toujours interdites. Dans le
c’est-à-dire avant la catastrophe du port (3). quotidienne en moyenne, la moitié de mon salaire Comme ce fut le cas à des périodes tendues camp de Mar Elias, dans le sud-ouest de
Toujours selon le même document, le pays du a été consacrée au paiement de la facture du de l’histoire du pays, nombre de Libanais Beyrouth, le fatalisme est de mise. « En ce
Cèdre affiche également l’un des plus hauts générateur. » La « mafia » des propriétaires choisissent de partir pour l’étranger, notamment moment, les classes populaires libanaises
niveaux mondiaux d’inégalités, 10 % des plus – privés – de ces appareils est régulièrement vers le Canada. D’autres se contentent de quitter souffrent bien plus que nous, affirme M. Abou
riches y concentrant 70 % des richesses. dénoncée au pays du Cèdre. Selon un rapport Beyrouth, devenue hors de prix. « Je suis Ibrahim, boucher. La pauvreté, on la connaît
datant de 2016, leurs bénéfices annuels attein- retourné dans mon village parce que mon loyer depuis bien plus longtemps qu’eux, mais notre
draient 2 milliards de dollars (4). Une manne qui dans la capitale a augmenté quatre fois à cause avantage est que nos organisations et les insti-

A TTEINT par des éclats lors de l’explosion du


4 août, M. Emmanuel Alkek témoigne de son
expliquerait pourquoi le pays s’avère incapable
de moderniser son réseau électrique et d’en finir
avec les coupures à répétition.
de l’effondrement de la livre », explique
M. Hanna D., chauffeur de taxi. Ce sexagénaire
travaillait comme comptable dans un grand hôtel
tutions qui s’occupent de nous paient en dollars
et non en livres libanaises. Mais surtout, il n’y a
pas une famille ici qui ne reçoive pas d’argent
déclassement. « Mon salaire a perdu 80 % de sa avant d’être congédié à la suite du mouvement d’un expatrié, fût-ce quelques dizaines de
valeur, mais je tremble à l’idée que mon entreprise La paupérisation des Libanais pourrait populaire d’octobre 2019. « La direction a dollars. » Signe des temps et du manque de
ferme. Sans mon fils, qui vit à l’étranger, je ne s’aggraver si les autorités abandonnaient les commencé par nous verser la moitié du salaire, confiance à l’égard des institutions, ces envois
pourrais pas m’acheter mes médicaments. Et subventions aux importations, comme l’affirment puis ils nous ont mis à la porte. Pas de touristes, de fonds ne transitent plus par les circuits
encore, je suis désormais obligé de me rationner. d’insistantes rumeurs. Depuis octobre 2019, date pas d’argent. Je ne peux pas les blâmer », habituels, mais « par le sac », de la main à la main.
Au lieu d’une pilule quotidienne, je n’en prends à laquelle la livre a commencé à dévisser, la poursuit celui qui, confronté à l’absence de
qu’une tous les deux jours. » On lui demande s’il banque centrale a mis en place un taux de change clients dans son village, va tous les jours à L’appauvrissement général des Libanais va-
a consulté un médecin pour ça. « J’ai plutôt spécial pour que les importateurs de produits Beyrouth pour glaner quelques courses. Sous- t-il les pousser à réoccuper la rue, une fois
demandé l’avis de mon portefeuille », nous stratégiques puissent obtenir des dollars soit développé, disposant de peu d’infrastructures, dissipée l’épidémie de Covid-19 ? L’écrivain
répond-il. Nous retrouvons le même ton sarcas- au taux officiel, soit à un taux intermédiaire encore plus pénalisé par le manque d’électricité Hassan Ezzein en est persuadé, lui qui a participé
tique chez Mme Dalal F., qui a deux emplois mais (3 900 livres pour 1 dollar) afin de payer leurs et la difficulté d’accéder à Internet, le Liban de à la plupart des protestations populaires au cours
gagne moins de 100 dollars par mois – « la somme commandes de carburant, de blé, de médica- l’intérieur ne saurait toutefois constituer une des vingt dernières années. Mais son pronostic
de deux demi-salaires », dit-elle. Pour elle, il n’est ments, de matériel médical et de produits alimen- solution de rechange acceptable pour la jeunesse est loin d’être optimiste. Pour lui, la contestation
plus question que ses deux fils retournent dans taires de base. Selon les évaluations qui circulent, du pays. Dès lors, la seule échappatoire pour butera contre les ingérences étrangères, qui ne
leur école privée à 8 000 dollars par an, et la les réserves de change de la BDL (20 milliards elle est d’opter pour l’émigration illégale. Il visent qu’à maintenir en l’état le système politique
perspective de les inscrire à l’école publique, de dollars), obligée de maintenir une réserve s’avère ainsi que nombre de disparus recensés libanais, quitte à le dépoussiérer un peu. Surtout,
démunie de moyens, ne l’enchante guère. obligatoire de 17,5 milliards de dollars, ne lui après le drame du 4 août n’ont pas été tués par juge-t-il, « le pays ne s’en sortira pas si les Libanais
« L’entreprise de mon mari a fait faillite. Et la permettraient pas de maintenir ces subventions la double explosion. « Ils ont “glissé” vers ne construisent pas une opposition claire au
solution de l’enseignement à distance est impos- au-delà de la fin de l’année. Sauf à obtenir un l’Europe, probablement un peu avant la catas- régime, avec un vrai programme politique. Sinon,
sible à mettre en œuvre. Il faudrait investir dans prêt du Fonds monétaire international (FMI), trophe », confie le parent de l’un d’eux. ce sera le chaos ».
un ordinateur, payer pour Internet et, quand bien lequel, bien entendu, ne veut pas entendre parler
même cela serait possible, il y a la question de du maintien de ces subventions. Dans un pays D OHA C HAMS .
l’électricité. » Trente ans après la fin de la guerre
civile, faute de nouvelles centrales, le Liban
souffre toujours d’un approvisionnement
qui consacre 6 % de son produit intérieur brut
aux importations de produits alimentaires – l’un
des plus importants taux de dépendance
T OUS les témoignages sur les départs à
l’étranger insistent sur un point majeur. Celui qui (3) « ESCWA warns : More than half of Lebanon’s population
électrique chaotique, avec plusieurs coupures dans le monde –, l’abandon de tels soutiens émigre ne le fait pas pour lui seul. Arrivé à bon trapped in poverty », 19 août 2020, www.unescwa.org
par jour. « Nous payons deux notes d’électricité. engendrerait pourtant des pénuries et une port, il aidera ceux qui restent. Cela vaut pour (4) Oil and Gas Handnook, Info Pro, Beyrouth, 2016.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
8
Q UAND LA F RANCE RENÂCLE À PROTÉGER CEUX QUI L’ ONT AIDÉE

Les « harkis » de Kaboul


Depuis son départ d’Afghanistan en 2014, la France n’a
délivré de visas qu’à une faible partie des civils qu’elle
avait employés pendant son intervention. Considérés
comme des traîtres par les talibans, aujourd’hui aux portes
du pouvoir, ils vivent avec la peur d’être tués. À l’inertie
de l’État français a succédé la volonté politique de s’op-
poser au rapatriement de ses anciens auxiliaires.

© M. MAHDI HAMED HASSANZADA - PHOTO DAVID GIANCATARINA


PAR ANTOINE ORY *
« L A task force Lafayette vous
remet ce certificat d’excellence, en
ou chauffeurs pendant sa présence en
Afghanistan, puis livrés à leur sort après
reconnaissance de tout votre travail son départ. Ces auxiliaires, qui s’appel-
assidu, votre dévouement remarquable, lent eux-mêmes tarjuman (« inter-
votre sens du service, votre profession- prètes » en dari, un des principaux dia-
nalisme, votre excellente connaissance lectes afghans), faisaient le lien entre
et votre engagement total à la mission les soldats français et les populations,
au sein de l’OTAN [Organisation du allant parfois jusqu’à participer aux
traité de l’Atlantique nord] et de l’armée combats, indépendamment de la nature
française qui ont été grandement appré- de leurs postes (1).
ciés. » Près de six ans après le départ M. MAHDI HAMED HASSANZADA. – « The Naked Solitude » (La solitude nue),
des militaires français d’Afghanistan, En soutien à l’offensive menée par les Istanbul, 2017 (catalogue de l’exposition « Kharmohra. L’Afghanistan au risque de l’art », Mucem - Actes Sud, 2019)
cette médaille a singulièrement perdu États-Unis au lendemain du 11-Septem-
de son lustre aux yeux de M. Wahid F., bre, portant le nom fleuri de « Liberté Grâce à la mobilisation de l’Associa- tement de ses anciens employés s’est en but d’affaiblir les demandes de protec-
qui paie encore le tribut de son immuable », et dans le cadre de la Force tion des interprètes et auxiliaires afghans effet mué en une volonté politique de tion fonctionnelle.
engagement à leurs côtés. Ostracisé par internationale d’assistance à la sécurité de l’armée française, créée par la juriste s’opposer systématiquement à leurs
les talibans comme par bon nombre de (FIAS) autorisée par le Conseil de sécu- Caroline Decroix, un deuxième dispositif demandes de protection. Aux audiences, où il est toujours
ses compatriotes, il vit toujours à rité des Nations unies – deux missions a été relancé en mai 2015. Dévoyé par représenté, le ministère des armées
Kaboul, où il mène désormais une exis- passées ensuite sous commandement de l’administration, qui a veillé à ne pas lui Le ministère a ainsi employé un affirme sans sourciller que les menaces
tence de fantôme, ponctuée par les l’OTAN –, la France s’est maintenue en donner la publicité qu’il aurait méritée groupe de sept juristes, exclusivement dont les anciens auxiliaires se disent
menaces de mort, les agressions et les Afghanistan entre 2001 et 2014, et y a et n’a laissé que quelques semaines aux chargés de traquer toutes les fragilités victimes sont exagérées, voire fantas-
déménagements précipités avec son déployé près de 70 000 soldats, dont 90 anciens auxiliaires pour constituer leur des dossiers que lui adressent les tarju- mées, et, à supposer qu’elles soient
épouse et leurs quatre enfants. « Je ne ont trouvé la mort. dossier, ce processus a permis d’octroyer man (8). L’équipe de limiers s’évertue exactes, sans lien avec leurs fonctions
peux plus travailler, j’ai peur d’être des visas à 103 PCRL ainsi qu’à leurs à faire peser sur chaque document, qu’il passées – à rebours de ce qu’observent
reconnu, c’est trop dangereux », confie- Cette guerre, essentiellement améri- familles ; les 149 autres demandes ont été s’agisse d’un contrat de location, d’une pourtant l’Assemblée nationale (9), le
t-il, lui dont le frère a été tué en repré- caine, sur le cours de laquelle Paris rejetées sans motivation. lettre de menaces, d’un certificat médi- Bureau européen d’appui en matière
sailles par les talibans en mars 2019, n’avait pas la capacité militaire d’in- cal ou d’un document d’identité, une d’asile ou le Haut-Commissariat pour
mais qui caresse toujours l’espoir de fluer, a été parfois critiquée (2), car per- Enfin, en novembre 2018, un troi- présomption d’inauthenticité, dans le les réfugiés (10).
fouler un jour le sol français. çue comme un signe de vassalité à sième processus, se bornant à réexami-
l’égard de Washington. En février ner les demandes rejetées en 2015, a
Comme près de huit cents de ses com- dernier, au terme de l’intervention permis de délivrer des visas à 51 tarju- Un niveau de preuve inaccessible
patriotes, il fait partie des Afghans armée la plus longue de leur histoire, man. Au total, seuls 227 anciens auxi-
– désignés sous le sigle « PCRL » (per-
sonnel civil de recrutement local) –
employés par l’armée française en tant
les États-Unis se sont engagés à retirer
la totalité de leurs militaires d’ici à
mai 2021, selon l’accord de paix conclu
liaires, parmi les 800 employés, ont été
autorisés à rejoindre la France (5). E N juillet 2019, le Conseil d’État a pré-
cisé les conditions d’octroi de la protection
Leur salut ne réside alors plus que
dans la possibilité d’arriver clandestine-
que traducteurs, magasiniers, cuisiniers avec les talibans (3). Si l’association des anciens inter- fonctionnelle : désormais, il faut démontrer ment en France, où ils pourront déposer
prètes a pu, avec l’aide d’avocats béné- que les menaces sont personnelles, une demande d’asile. Car les anciens
voles (6), introduire des recours contre actuelles, réelles et directement liées aux PCRL se heurtent à une forme de para-
Tous des traîtres les décisions de rejet et obtenir quelques anciennes fonctions des tarjuman (11); ce doxe : l’État refuse de leur délivrer des
succès, ce ne peut être qu’un pis-aller : qui hisse le niveau de preuve exigé à un visas pour rejoindre la France, alors que,

D IVERSES manières d’appréhender la


question des PCRL ont été retenues selon
Celui-ci prévoyait le versement d’une
prime de licenciement, une aide à la
aucun droit au visa n’est admis. Comme
pour n’importe quel dossier, le juge
administratif statue au cas par cas et
seuil quasiment inaccessible. Les rares déci-
sions de justice accordant la protection fonc-
tionnelle à un ancien auxiliaire font presque
s’ils y parvenaient illégalement, le statut
de réfugié ou la protection subsidiaire
leur seraient très certainement accordés,
les États. Certains pays, à l’instar de l’Al- réinstallation en Afghanistan et, enfin, pour tient compte notamment du niveau de toujours l’objet d’un pourvoi en cassation comme le juge de manière constante la
lemagne – au contingent militaire équiva- les auxiliaires menacés, la délivrance d’un menaces établi ainsi que des fonctions par le ministère des armées, qui ne fait plus Cour nationale du droit d’asile. Aban-
lant à celui de la France – ont décidé de visa « long séjour » pour la France, selon des demandeurs au sein de l’armée fran- mystère de ses intentions : empêcher le donnés par leur ancien employeur, les
presque tous les rapatrier, tandis que d’au- le niveau de menaces, la qualité des ser- çaise – critère à la pertinence plus qu’in- retour de ses anciens employés. Les motifs tarjuman sont condamnés à un exil soli-
tres, comme les États-Unis, ont adopté une vices rendus et la capacité d’intégration certaine, tant il apparaît peu vraisem- de cette attitude déloyale sont nombreux : taire et périlleux pour bénéficier d’une
législation permettant la délivrance de – ce dernier critère apparaît beaucoup plus blable que les talibans adaptent coût financier, crainte de l’infiltration par protection à laquelle ils ont droit.
visas d’immigration spécifiques. opaque, et il est permis de penser qu’il l’intensité de leurs représailles à la une filière d’immigration clandestine ou
visait, en réalité, à apprécier le degré de nature des fonctions exercées par les tar- d’un terroriste caché. La mission d’information de l’Assem-
La France a retenu une approche diffé- pratique religieuse (4). Au terme de cette juman. Ces derniers sont indistinctement blée nationale, chargée d’enquêter sur
rente et mis en œuvre plusieurs systèmes sélection drastique et arbitraire, seuls perçus comme des traîtres. Découragés par l’incertitude et la lenteur ce sujet à partir d’octobre 2020, pourrait
de «relocalisation». Un premier dispositif 73 PCRL ont été accueillis. Satisfaits, les de ces procédures, tandis que le danger sur permettre d’établir un bilan des failles,
a été organisé en janvier 2012, après que ministères de la défense, de l’intérieur, des Deux décisions du Conseil d’État, en place ne faiblit pas, certains font le choix d’améliorer la transparence et l’accès au
le président Nicolas Sarkozy (2007-2012) affaires étrangères, des affaires sociales et 2018 et 2019 (7), auraient pu leur redon- de quitter l’Afghanistan par leurs propres dispositif de protection fonctionnelle, et
a entériné le retrait des troupes françaises. du logement, chargés d’animer le dispo- ner espoir en les autorisant à se prévaloir moyens et empruntent la dangereuse route de corriger le droit actuel, insuffisant,
sitif, ont alors cru pouvoir refermer cet de la « protection fonctionnelle », qui des migrants, portés par l’espoir inaltérable dont le ministère des armées, avec
* Avocat au barreau de Paris. encombrant dossier. oblige l’État à protéger les agents qu’il de gagner un jour leur pays de cocagne. malice, tire profit ; car, sans évolution
emploie et qui se trouvent menacés en Ce périple les arrête parfois en Iran, en légale, la question se posera demain de
raison de l’exercice de leurs fonctions. Inde ou en Turquie, où le président Recep manière identique pour les auxiliaires
Historiquement conçue pour prémunir Tayyip Erdoğan agite constamment le employés par l’armée française au Sahel

TOUTES LES ARCHIVEES


les officiers du roi d’éventuelles spectre d’une expulsion de centaines de comme ailleurs.
poursuites judiciaires, celle-ci est milliers de migrants vers leur pays d’ori-
aujourd’hui encadrée par la loi Le Pors gine – 32 000 Afghans ont été renvoyés Dans une vidéo de campagne du

DU « DIPLO » DEPUIS 1954


du 13 juillet 1983 créant le statut général entre janvier et septembre 2019 (12) – ou 16 février 2017 (sur Facebook), le can-
des fonctionnaires. Non seulement le vers les États européens. didat Emmanuel Macron traçait un
Conseil d’État permet aux anciens parallèle entre les harkis et les inter-
PCRL menacés d’invoquer la protection Une fois hors d’Afghanistan, les prètes afghans, et admettait que l’État
fonctionnelle, mais surtout il l’étend aux demandes de protection fonctionnelle français s’était rendu coupable d’une
agents publics non titulaires de l’État sont promises au rejet, les tarjuman « faute » à l’égard de ces derniers. Reste
recrutés à l’étranger, alors même que n’étant plus directement exposés aux à savoir si cette faute, qu’elle soit
leur contrat était soumis au droit local. menaces des talibans, alors même morale ou juridique, appellera une
• plus de 7
750 qu’elles ont précipité leur fuite. forme de responsabilité.
numéros d du journal En d’autres termes, les anciens auxi-
• plus de 3 000 cartes liaires peuvent adresser au ministère des
• plus de 5
50 000 armées une demande de protection fonc- (1) Brice Andlauer et Quentin Müller, Tarjuman. (7) Conseil d’État no 424847, 14 décembre 2018,
Enquête sur une trahison française, Bayard, et no 421694, 1er février 2019.
tionnelle, en soutenant notamment que
documentss accessibles leurs fonctions auprès de l’armée fran-
Paris, 2019. (8) Cf. Quentin Müller, «Afghanistan, les inter-
en ligne grrâce (2) Cf. Alain Gresh, « Pourquoi l’armée française prètes oubliés de la Grande Muette », L’Express,
çaise les exposent à des menaces telles doit se retirer d’Afghanistan », Nouvelles d’Orient, Paris, 5 mars 2020.
à un puissaant moteur qu’il est nécessaire de les protéger en leur 18 septembre 2008, www.monde-diplomatique.fr (9) Cf. Philippe Meunier et Philippe Nauche,
de rechercche délivrant un visa. Dans un second temps, (3) Lire Georges Lefeuvre, « Les trois jours qui « Rapport d’information sur le retrait d’Afgha-
ils peuvent attaquer en justice l’éventuel ont ébranlé le destin de l’Afghanistan » et nistan », Assemblée nationale, 26 février 2012.
refus. Lequel est très souvent implicite, « Débandade américaine en Afghanistan », Le Monde (10) Cf. rapport annuel du Bureau européen
diplomatique, respectivement avril 2019 et d’appui en matière d’asile pour l’année 2016 et
le ministère ne prenant que de manière avril 2020. « Principes directeurs du HCR relatifs à l’éligibilité
exceptionnelle la peine de leur répondre. dans le cadre de l’évaluation des besoins de
iplomatique
e.fr/archives (4) Cf. Serge Slama, « La protection fonctionnelle
protection internationale des demandeurs d’asile
au service des tarjuman », Plein Droit, no 124, Paris,

ABONNEZ--VVOUS
afghans », Haut-Commissariat des Nations unies
Ce progrès majeur a cependant été mars 2020.
pour les réfugiés, 19 avril 2016.
rapidement contenu par le jeu cynique (5) Réponse du ministère de la défense à la (11) Conseil d’État, no 430056, 12 juillet 2019.
auquel se livre le ministère des armées. question de M. Jean-Christophe Lagarde, Assemblée
nationale, 17 décembre 2019. (12) Cf. Delphine Minoui, « À Istanbul, le piège
Ce qui pouvait jusqu’alors être assimilé turc se referme sur les réfugiés afghans », Le Figaro,
à une forme de négligence dans le trai- (6) L’auteur de cet article est l’un d’entre eux. Paris, 24 septembre 2019.
9 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

L A DÉFAITE D ’E VO M ORALES , UNE « FAKE NEWS » À GRANDE ÉCHELLE

Bolivie, chronique d’un fiasco médiatique


Les Boliviens sont appelés à élire leur président le 18 octo- Au lendemain du coup d’État, une ava- Le 14 décembre, « la rédaction » de débats sur les présomptions de fraude »
lanche d’éditoriaux attribuent eux aussi Mediapart reprend un article du Devoir de (12 juin 2020). À Libération, on découvre
bre. Reporté à deux reprises par un pouvoir en difficulté,
la responsabilité de la « crise » à Montréal en forme d’exercice d’équili- que les statistiques font mal à la tête : «J’ai
le scrutin est organisé par un régime issu du renversement M. Morales. D’après l’éditorial de The briste. Le document juxtapose, sans les ana- passé une journée à m’intéresser à cette
de M. Evo Morales, il y a un an. Depuis, les médias privés Observer (un hebdomadaire britannique lyser, les prises de position. Au lecteur de étude, nous explique François-Xavier
situé à gauche), « l’ancien président a été trancher? Pas tout à fait, car le site présente Gomez, journaliste chargé de la couverture
et une partie de la gauche s’emploient à taire la nature de (…) victime de son refus de céder les également une exégèse de la situation de l’Amérique latine pour le quotidien. Et
cette rupture de l’ordre constitutionnel. Jusqu’à un article rênes du pouvoir », et son « règne » pré- publiée sur le blog de l’intellectuel argentin après je me suis dit : je ne peux pas évaluer
sentait « des signes » de « culte de la per- Pablo Stefanoni (6). D’emblée les auteurs la valeur de ce travail, parce que je n’ai
du « New York Times », en juin dernier… sonnalité peu attrayants, voire castristes » balaient les deux thèses qui s’affrontent : pas les compétences en mathématiques et
(17 novembre 2019). Même discours « Coup d’État militaire contre un en statistiques.» Une prudence que Gomez
dans les colonnes du New York Times : gouvernement populaire? Rébellion de la ne s’est pas imposée lorsqu’il a partagé les
« Ce qui a fait tomber M. Morales, ce société contre un régime tenté par l’auto- conclusions du rapport de l’OEA – qu’il
P A R A N N E -D O M I N I Q U E C O R R E A * n’est pas son idéologie ou une quel- ritarisme? La chute d’Evo Morales (…) confesse « ne pas avoir lu ».
conque ingérence étrangère, comme il l’a mérite mieux que des clichés idéologiques

A
prétendu, mais son arrogance, un trait en roue libre.» À ces hypothèses trop tran- Contactés, les journalistes du Figaro,
propre aux populistes : (…) la prétention chées, les auteurs opposent «une logique de Libération et du Monde mobilisent le
UCUN grand média n’aime les mea déclaré vainqueur avec 47,08 % des voix, d’être l’arbitre ultime de la volonté du beaucoup plus complexe et aléatoire liée même type d’argumentaire. « Ce n’était
culpa. Le 7 juin dernier, le New York Times contre 36,51 % pour M. Mesa. Bras armé peuple, et d’être autorisé à écraser toute à la dynamique cumulative des événe- pas un coup d’État, c’était un vide consti-
crée donc la surprise en publiant un article de Washington dans la région (1), l’Or- institution qui se met sur son chemin » ments ». L’exposé est d’un raffinement tutionnel, estime Patrick Bèle, du Figaro.
autocritique qui associe implicitement la ganisation des États américains (OEA)
presse à l’instauration, en novembre 2019, exprime ses préoccupations : certaines
d’une dictature en Bolivie… « irrégularités » démontreraient que le
pouvoir a orchestré une fraude électorale
Rappel des faits. Le 20 octobre, soir à grande échelle. Très vite, diverses
de la présidentielle bolivienne, les études éreintent les accusations de
décomptes préliminaires créditent le pré- l’organisation (2). La progression de
sident sortant Evo Morales de 45,7 % des M. Morales entre les résultats prélimi-
voix, contre 37,8 % pour son adversaire naires et définitifs n’a rien d’extraordi-
Carlos Mesa, sur la base de la collecte de naire : elle s’explique par l’arrivée tar-
83,8 % des procès-verbaux. L’écart, infé- dive des bulletins issus de l’Altiplano
rieur à 10 %, laisse présager un second lointain, largement favorables au prési-
tour (la Constitution bolivienne prévoit dent sortant. L’OEA maintient toutefois
deux tours, sauf lorsqu’un candidat rem- son réquisitoire, sans parvenir à présenter
porte plus de 50 % des voix au premier, de preuves ; chauffée à blanc, l’opposi-
ou plus de 40 % avec un écart d’au moins tion descend dans la rue. La presse inter-
10 % sur le deuxième). Quatre jours plus nationale dénonce une tentative de
tard, l’annonce des résultats officiels pro- fraude, dont on sait désormais qu’elle n’a
voque l’embrasement : M. Morales est jamais eu lieu.
© NANCY MONIZ CHARALAMBOUS - BRIDGEMAN IMAGES

Une armée « rassurante »


S UR France Inter, Anthony Bellanger
ironise, avant même la divulgation des
moins d’effroi que celui de l’ancien pré-
sident bolivien Hugo Chávez (1999-
résultats définitifs : la réélection de 2013). En France, la presse explique ainsi
l’« apprenti caudillo » Morales relève du que M. Morales a « démissionné » à la
« miracle ! » (23 octobre). Dans les suite de « trois semaines de contesta-
colonnes de Charlie Hebdo, Fabrice Nico- tions » (Le Monde, 10 novembre), sous
lino ne s’encombre pas d’un conditionnel : la « pression de la rue » (Mediapart,
« Il est certain que l’État bolivien a choisi 12 novembre) ou d’une « insurrection
de truander les résultats » (30 octobre). populaire » (France Inter, 13 novembre).
Un raisonnement qui place cet hebdoma- D’après France Info, le renversement du NANCY MONIZ CHARALAMBOUS. – « The Truth in Black and White » (La vérité en noir et blanc), 2015
daire à l’unisson du Washington Post, une président a été accueilli « partout dans
gazette d’entreprise pour l’élite mérito- les rues de La Paz » par « des scènes de (11 novembre 2019). Pour l’émission remarquable, mais le souci de rendre Un coup d’État, c’est quand on va cher-
cratique, selon laquelle le président boli- liesse, des chants, des pleurs de joie… ». « 28 minutes » d’Arte, Xavier Mauduit compte de la « complexité du monde » cher le président dans son palais, qu’on
vien a « décidé de falsifier les résultats L’homogénéité du récit médiatique fran- « se souvient » de Mariano Melgarejo, un s’évanouit sitôt qu’il est question du rapport le met en prison ou qu’on le renvoie pour
(…) afin de s’offrir une victoire au pre- çais n’est peut-être pas sans rapport avec ancien président bolivien indien, méga- de l’OEA, dont les résultats ne font l’objet mettre quelqu’un d’autre à la place immé-
mier tour » (11 novembre). Le 9 décem- le fait que les correspondants de Radio lomane et alcoolique, qui fut renversé en d’aucune évaluation critique. diatement. Ce qui veut dire qu’il y a un
bre, le New York Times qualifie lui aussi France Internationale (RFI), Mediapart, 1871 après avoir endetté le pays et plan préétabli. » « Il n’y a pas eu de prise
le scrutin de « frauduleux » après avoir Le Figaro, France 24 et France Culture cumulé les défaites lors de conflits terri- Angle similaire sous la plume de de pouvoir par les militaires, renchérit
suggéré que M. Morales avait eu «recours ne sont qu’une seule et même personne : toriaux (12 novembre 2019). Jérémie Sieffert, de Politis, le 27 novem- Gomez. C’est plutôt un coup d’État civil
au mensonge, à la manipulation et à la Alice Campaignolle, qui généralise le bre 2019 : « Il importe peu que les par une partie de la population : ce n’est
falsification pour assurer sa victoire » ravissement des beaux quartiers à toute Alors que M. Morales annonce, depuis preuves [de fraude] soient minces », pro- pas parce que les gens sont de droite
(5 décembre). De son côté, Le Monde opte la capitale administrative. son exil, qu’il souhaite concourir au pro- clame-t-il. Pour comprendre la crise, il qu’ils n’ont pas le droit de se mobiliser. »
pour un syllogisme s’appuyant sur deux chain scrutin présidentiel (alors prévu le faudrait « remonter à 2011 (…) lorsque « Je n’ai pas utilisé le mot coup d’État
données qui ne semblent mériter aucune Alors que l’Amérique fait connaissance 3 mai, puis reporté au 18 octobre à cause des communautés et des associations parce que c’est très connoté, se justifie
démonstration. Donnée 1 : M. Morales avec la première dictatrice de l’histoire de la pandémie de Covid-19), un éditorial écologistes se sont mobilisées contre un Campaignolle (Le Figaro, Mediapart,
connaît une dérive autoritaire. Donnée 2 : de la région, sur France Inter Fabienne du Monde le met en garde : « Ce serait projet d’autoroute dans une zone proté- France Info, RFI, etc.). Il n’y a que ceux
les dirigeants autoritaires noyautent les Sintes interroge ses invités Christine Del- une nouvelle erreur. S’il a vraiment gée et sous contrôle indigène ». En d’au- qui sont très à gauche qui utilisent ce mot.
autorités électorales de leurs pays. Conclu- four, professeure spécialisée en civilisa- l’intérêt de ses concitoyens à cœur, tres termes, alors qu’un dirigeant poli- J’ai essayé d’être au-dessus de la mêlée. »
sion : si M. Morales est déclaré vainqueur, tion espagnole et latino-américaine, et M. Morales serait plus avisé de se tenir tique vient d’être chassé du pouvoir par « Utiliser le mot “coup d’État” bloque la
c’est qu’il a triché. Dans les colonnes du Hugo José Suárez, sociologue (13 no- en retrait, afin que la violence puisse ces- l’armée, l’urgence consisterait à répondre réflexion sur pas mal de choses », analyse
quotidien du soir, la phrase « M. Morales vembre) : « Est-ce qu’elle est légitime, ser en Bolivie et une issue constitution- à la question : « M. Morales a-t-il été un enfin Amanda Chaparro (Le Monde).
a remporté la présidentielle » devient : Jeanine Áñez ? » « Oui, oui, oui ! », répond nelle émerger» (14 novembre). La recom- bon président près de dix ans plus tôt ? » Mais ne permet-il toutefois pas d’éclaircir
M. Morales « s’est autoproclamé victo- Suárez. Et l’armée, « elle est dans son mandation s’avère inutile : le nouveau Mais n’appartenait-il pas au peuple boli- la nature du régime en place à La Paz
rieux » (14 novembre). rôle ? ». « On voit clairement qu’il s’agit pouvoir bolivien poursuit M. Morales vien de se prononcer sur cette question depuis novembre 2019 ?
d’une armée constitutionnelle », défend pour « terrorisme et sédition », un chef un mois auparavant ?
Brandi par l’opposition – notamment Suárez. Pour Delfour, les militaires se d’accusation passible de trente ans de pri- Le 13 novembre 2019, sur France
l’extrême droite de Santa Cruz (3) – et sont contentés de formuler une « sugges- son qui l’empêche de se présenter. C’est dans ce contexte que, le Inter, Sintes termine son émission consa-
plébiscité par la presse, le rapport de tion » au président. La chercheuse juge 7 juin 2020, le New York Times dévoile crée à la Bolivie sur ces mots : « Merci
l’OEA aggrave la contestation du pouvoir « rassurant et positif » que l’armée ait Si la « chute » du président bolivien les conclusions d’une nouvelle étude qui beaucoup, on aura largement l’occasion
dans la rue : des violences éclatent, la « emboîté le pas de l’opposition » : « En enchante la presse, elle embarrasse une dynamite les résultats du rapport de d’y revenir. » Dix mois plus tard, on n’y
police se mutine. Bientôt convaincue que tout cas, ce n’est pas un coup d’État ! », partie de la gauche. Dans les bureaux de l’OEA (7). Après avoir repris les calculs était pas revenus.
M. Morales est à l’origine d’une fraude conclut-elle. l’Association pour la taxation des trans- statistiques de l’organisation, les cher-
de grande ampleur, la principale confédé- actions financières et pour l’action cheurs décèlent plusieurs « problèmes »
ration syndicale du pays, la Centrale Puisque « ce n’est pas un coup d’État », citoyenne (Attac), on louvoie. M. Mora- et « erreurs méthodologiques ». Ils décou- (1) Lire Guillaume Long, «Le ministère des colonies
ouvrière bolivienne (COB), lâche le pré- c’est que la crise politique que traverse les a-t-il été chassé du pouvoir ? Un vrent que l’OEA « a utilisé une méthode américaines », Le Monde diplomatique, mai 2020.
sident avant que le général Williams Kali- le pays a d’autres racines. « Comment on « dossier (4) » mis en ligne le 20 décem- statistique inappropriée qui a donné l’il- (2) Cf. Guillaume Long, David Rosnick, Cavan
man, chef de l’armée, n’organise une explique qu’il ait vrillé, Evo Morales ?, bre 2019 choisit de ne pas trancher : lusion d’une rupture de tendance dans le Kharrazian et Kevin Cashman, « What happened in
conférence de presse télévisée au cours interroge Sintes. Il a été un président « Depuis l’élection présidentielle du vote ». Contacté par les chercheurs à Bolivia’s 2019 vote count ? », Center for Economic
and Policy Research (CEPR), Washington, DC,
de laquelle il annonce : «Nous demandons extrêmement populaire. Il a une longévité 20 octobre 2019, la Bolivie connaît une plusieurs reprises pour obtenir ses don- 6 novembre 2019, et Jake Johnston et David Rosnick,
au président de renoncer à son mandat largement supérieure à celle de ses pré- crise politique majeure qui a abouti à la nées, le consultant engagé par l’OEA, le « Observing the observers : The OAS in the 2019
présidentiel, ce qui permettra de rétablir décesseurs. Et là, il vrille, (…) il triche, démission du président Evo Morales le professeur Irfan Nooruddin, refuse de leur Bolivian elections », CEPR, 10 mars 2020.
la paix et de maintenir la stabilité pour le les choses sont très claires. (…) Pour- 10 novembre. » Suit une sélection d’arti- répondre. Une fois ses erreurs corrigées, (3) Lire Maëlle Mariette, « En Bolivie, sur la route
avec l’élite de Santa Cruz », Le Monde diplomatique,
bien de la Bolivie. » Mme Jeanine Áñez, quoi ? » « Il vrille par sa superbe, par son cles : certains défendent la thèse du coup il n’y a plus « trace statistique de fraude », juillet 2020.
une sénatrice de second rang, s’autopro- orgueil et son autoritarisme, analyse Del- d’État ; les autres s’y opposent, telle la tranchent les auteurs. Le New York Times (4) « La crise politique en Bolivie », Attac, Paris,
clame alors présidente, sans quorum au four. Il est complètement décalé, la situa- « Lettre ouverte au mouvement altermon- doit admettre que le rapport de l’OEA 20 décembre 2019, https://france.attac.org
Parlement. Une photographie l’immorta- tion lui échappe. Et, comme la seule ges- dialiste sur la situation en Bolivie », rédi- était « erroné ». Autrement dit, la Bolivie (5) Pablo Solón, « Lettre ouverte au mouvement
lise enfilant l’écharpe présidentielle avec tion du politique qu’il connaît, c’est le gée par Pablo Solón. « Le président Evo vient de subir une rupture de l’ordre altermondialiste sur la situation en Bolivie », Attac,
l’aide d’un haut gradé. rapport de forces, il joue le rapport de Morales a déclaré (…) qu’un coup d’État constitutionnelle appuyée par l’armée : 24 octobre 2019, https://france.attac.org
forces. » Conclusion de Sintes : « Donc, était en cours en Bolivie, écrit l’ancien un coup d’État. (6) Pablo Stefanoni et Fernando Molina, « Bolivie :
comment Evo est tombé ? », 14 novembre 2019,
Dans les médias, l’uniforme kaki du il ne sait pas lire son pays. » L’homme ambassadeur du pays auprès des Nations www.mediapart.fr
général Kaliman suscite apparemment qui « ne sait pas lire » son pays vient pour- unies. Je suis très désolé de vous dire que Tremblement de terre ? Pas pour Le (7) Anatoly Kurmanaev et María Silvia Trigo, «A
tant de remporter une présidentielle dès cette affirmation d’Evo Morales est com- Monde, qui estime simplement que l’arti- bitter election. Accusations of fraud. And now second
* Journaliste. le premier tour. plètement fausse (5). » cle du quotidien américain « relance les thoughts », The New York Times, 7 juin 2020.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
10
QUAND LA PEUR

L’Amérique
(Suite de la première page.) ils sont situés, pour la simple raison qu’ils faut pas beaucoup, par temps de Covid, porte le titre : « Nous ne savons pas com- comme une preuve de leur propre inten-
ne disposent plus d’un nombre suffisant pour exacerber nos peurs et les propulser ment mieux vous prévenir. L’Amérique tion d’abattre cette même démocratie,
Lorsque le garçon à l’accueil (payé de journalistes pour effectuer un tel tra- à des sommets inconnus. Les Américains est en train de mourir » (4). Des mises en dont le seul tort serait de porter M. Trump
8,50 dollars de l’heure, comme le préci- vail. Comme la plupart de ses confrères, font face à la fin du monde, croyons- garde similaires, annonçant des lende- au pouvoir. Dans cette vision particulière
sait le journal) a prié le client de se couvrir le Kansas City Star a été vendu et revendu nous, ou à la fin de notre mode de vie, mains politiques crépusculaires, inondent du monde, les démocrates sèmeraient
la bouche et le nez, ainsi que le demandait à plusieurs reprises au cours de ces der- ou à la fin de quelque chose de grand et les réseaux sociaux à un rythme presque délibérément des traces de leur conspira-
le règlement, ce dernier, tel Clint East- nières années, accélérant l’hémorragie de d’important que nous ne parvenons pas quotidien. tion, « afin que le jour venu vous ne
wood dans un western italien, a soulevé sa rédaction. Le journal a cédé ses locaux à définir mais qui nous préoccupe au pensiez pas qu’il s’agissait d’une conspi-
son tee-shirt pour montrer au serveur qu’il historiques en 2017 et son propriétaire a plus haut point. Le plus fascinant, c’est que les suppor- ration (5) », un ingénieux exercice d’acro-
portait un pistolet. fait faillite en février de cette année. En teurs trumpistes prétendent ressentir la batie intellectuelle réalisé sans filet par
juillet, il a été racheté par un hedge fund Nous voici aux prises avec une bonne même peur d’un coup d’État, mais pro- M. Michael Anton, un ancien haut mem-
– Le titre de « une » était consacré à la [fonds de placement spéculatif] établi dizaine de peurs en surchauffe. Peur que grammé, celui-ci, par des hauts fonction- bre de l’administration Trump, connu
« diffusion incontrôlée du coronavirus » dans le New Jersey. la Cour suprême devienne durablement naires. De fait, la version conservatrice principalement pour avoir, en 2016, com-
dans l’État du Kansas, une annonce que conservatrice. Peur des policiers racistes de ce cauchemar de masse interprète la paré l’élection de son ami milliardaire à
le journal s’abstenait de corroborer par Voilà où nous en sommes dans l’Amé- qui frappent et qui tuent en toute impu- crainte des démocrates quant à une une rébellion de passagers dans un avion
ses propres sources d’information sur le rique de 2020 : personne ne peut plus nité. Peur des émeutes. Peur que des gens attaque trumpiste contre la démocratie détourné par des terroristes.
terrain, se contentant d’une carte épidé- être assuré de rien, et l’agonie de la perdent leur emploi. Peur des voisins qui
miologique trouvée sur Internet. Appa-
remment, l’autorité éloignée qui contrô-
presse n’est que le début du problème.
À cause des confinements sans précédent
refusent de porter le masque. Peur du
masque lui-même, assimilé à une muse- « Pleutre en chef »
lait cette carte avait fait basculer le
Kansas du rouge sang (mauvais) au rouge
vermillon (très très mauvais). Et, mis à
endurés par le pays, les interactions per-
sonnelles avec d’autres humains sont
devenues problématiques ; les bâtiments
lière que quelque mystérieux pouvoir
applique sur votre individualité. L A pandémie a contraint démocrates
et républicains à supprimer ou limiter
est-il notre meilleur ami. C’est « un
frère », assura M. Obama, un être « doué
part quelques détails locaux, c’était tout. publics ont fermé leurs portes ou limité Mais, en cette année d’échéance élec- drastiquement le caractère public de leurs d’empathie », « honnête » et « décent »,
Aux deux millions d’habitants de la ville l’accès des visiteurs ; le nombre d’homi- torale, la peur maîtresse qui nous submerge conventions respectives, qui constituent certifia M. Bernie Sanders. On ne perdit
de Kansas City de se débrouiller avec cides grimpe en flèche ; les gens ont peur est de nature politique : que la démocratie en principe l’apogée de cette année de pas de temps à débattre de l’interminable
ce titre alarmant parce que quelqu’un, de prendre l’avion ; beaucoup d’écoles soit moribonde ou sur le point d’être ren- campagne électorale, pour leur substituer carrière politique de M. Biden, en partie
quelque part, avait remis à jour un site ne fonctionnent plus que par téléensei- versée par une dictature. Assurément, une un show télévisé à peine regardable parce que son bilan en matière de libre-
Web d’allure officielle. gnement ; Fox News abreuve les télé- telle crainte n’est pas nouvelle, à gauche – quatre nuits de monologues médiocre- échange et de répression judiciaire aurait
spectateurs âgés d’images de violence et on s’excite épisodiquement à ce sujet ment produits, exécutés par les célébrités pu heurter ses électeurs, en partie parce
Nourrir l’actualité avec des tweets ou de chaos ; et la seule personne qui fait depuis de longues années (1). Depuis long- de chaque formation. Tout semblait qu’en temps de Covid tout conflit doit
des cartes sur Internet relève certes d’un encore sonner leur vieux téléphone por- temps c’est un acte de foi démocrate de opposer les deux spectacles : les répu- se résumer à une confrontation entre le
journalisme paresseux, mais qui illustre table est une voix préenregistrée qui les considérer M. Trump comme rien de plus blicains vociféraient et rugissaient, tandis bien et le mal – ou, pour le dire dans les
bien l’Amérique d’aujourd’hui. Les quo- menace de prison s’ils ne virent pas au fond qu’un agent russe et chacune de que les démocrates mettaient l’accent sur mots de M. Biden, à une quête de
tidiens régionaux ne peuvent plus se per- immédiatement quelques milliers de dol- ses gaffes comme l’indice d’un complot la diversité ethnique et sur les vertus lumière pour « clore la saison d’obscu-
mettre de rassembler des informations lars sur le compte d’un établissement de supplémentaire contre la démocratie ; les morales supposées de leurs leaders. De rité en Amérique ».
recueillies aux quatre coins des États où crédit quelconque. comparaisons avec le Watergate ont fleuri manière plus générale, pourtant, ces deux
dès qu’il a prêté serment (2). En 2018, dépliants publicitaires par temps de « Toutes les élections sont importantes,
deux professeurs de Harvard ont occupé Covid présentaient nombre de simili- nous rappela ce dernier, sur ce ton pataud
Un ouragan d’effroi le classement des meilleures ventes avec
un livre savant titré en français La Mort
tudes. Dans les deux cas il s’agissait de
susciter un réflexe de panique, en pous-
qui fait son charme. Mais nous savons
dans notre chair que celle-ci est encore

P ENDANT ce temps, les ouragans sem-


blent faire la queue avant de dévaster la
M. Donald Trump réagit aux souffrances
de son peuple comme un faible d’esprit
des démocraties. Ce président, comme le
souligne la terrifiante histoire que l’on se
raconte, ne respecte ni les normes ni les
sant le spectateur à penser le pire du
camp adverse et à espérer qu’un semblant
de normalité pourrait faire son retour si
plus lourde de conséquences. » Elle
« déterminera ce à quoi l’Amérique va
ressembler pour très, très longtemps.
Louisiane l’un après l’autre, il y a tant d’in- qui divague en boucle au sujet de l’acci- traditions, encore moins les médias, il ne seulement son propre candidat l’empor- Notre identité est en jeu, la compassion
cendies en Californie que le ciel est orange, dent de la route dont il a été témoin. L’un respecte pas davantage les professionnels tait en novembre. est en jeu, la décence, la science, la
chacun est déprimé. Le monde est en train des meilleurs résumés de cette débâcle du département d’État. démocratie, tout cela est en jeu ». Puis
de s’effondrer et il n’y a personne pour le épistémologique nous fut délivré par le Pour les démocrates, la composante l’ancien vice-président consentit briève-
remettre en état. Il n’y a pas si longtemps, maire de Kansas City, lorsque le Star lui Les progressistes n’évoquent plus « panique » du programme coulait ment à descendre sur le plancher des faits
durant les périodes compliquées, les diri- demanda de commenter la rumeur selon guère le « Russiagate » (3), mais il est presque de source. Il leur suffisait de – face à la pandémie, l’Amérique a enre-
geants de ce pays employaient leurs com- laquelle un détachement d’agents fédéraux vrai qu’ils n’en ont pas besoin. Le règne répéter ce que les médias dominants gistré les « pires performances de toutes
pétences à tenter de rassurer l’opinion, avait été envoyé dans sa ville : «Impossible culturel du Covid-19 – imposant que tout – hors Fox News – serinent depuis qua- les nations sur cette planète » – avant de
mais l’actuel occupant de la Maison de vérifier si c’est vrai car plus rien ne soit placé sous le signe de la panique et tre ans : que M. Trump est une menace se replier derechef dans le monde de l’es-
Blanche ne se soucie pas même de cela peut être vérifié. » de l’urgence – a cristallisé ces peurs pour nos institutions ; qu’il avive le fana- prit, là où des ennemis abstraits se sont
– tout ce qui l’intéresse, c’est de se défaus- ambiantes dans un ouragan d’effroi qui tisme de sa base ; qu’il a lamentablement livré tant d’illustres combats : « Puisse
ser de ses responsabilités. Égocentrique Lorsque plus rien n’est vérifiable, se développe à mesure que l’on approche échoué dans sa réponse à la pandémie ; l’histoire décider que la fin du chapitre
incapable de la moindre parole sincère, l’imagination prend le relais. Et il n’en du jour de l’élection. Un essai en vogue qu’il est d’une incompétence crasse ; de l’obscurité américaine a commencé
qu’il s’emploie à jeter le discrédit sur ce soir, avec l’amour, l’espoir et la
l’ensemble du processus électoral, etc. lumière s’alliant dans la bataille pour
Ces actes d’accusation se plaidaient l’âme de la nation. »
d’autant plus commodément qu’ils
étaient, à peu de choses de près, tous Depuis des décennies, les conventions

“ Je pense donc je suis” conformes à la réalité.

La sénatrice de l’Illinois Tammy Duck-


démocrates avaient coutume de réunir
autour d’un grand thème fédérateur :
nous sommes le parti des classes
Descartes worth qualifia Trump de « pleutre en moyennes, celui qui veille à vos intérêts
chef » pour avoir trahi les soldats améri- et s’assure que les règles imposées au
cains par ses accommodements avec le commun des mortels valent aussi pour
Kremlin. La chanteuse pop Billie Eilish les puissants. Bien que ce message cor-
annonça que le président était en train de respondît de moins en moins à la réalité
« détruire notre pays et tout ce que nous au fil du temps, l’image de marque his-
aimons ». Le gouverneur de l’État de New torique du parti imposait de l’asséner
York, M. Andrew Cuomo, engoncé dans encore et encore.
son habituel costume de compétence
administrative (6), suggéra que le trum- Pas cette fois-ci. On évoqua certes les
pisme lui-même était une sorte de virus. souffrances infligées au peuple par la
Mais le plus efficace dans cet exercice, crise économique consécutive à la « pan-
et de loin, fut incontestablement l’ancien démie de M. Trump », mais sans trop y
président Barack Obama, qui synthétisa insister. Où étaient passés les démocrates
les dangers du trumpisme de manière à qui jadis dénonçaient avec ferveur les
la fois sobre et professorale. Affirmant inégalités ? Où l’idée de justice sociale
avoir espéré que le magnat de l’immobi- était-elle partie se cacher par temps de
lier s’élèverait à la hauteur de sa fonction Covid ? Eh bien, en partie, à la conven-
une fois en poste, il précisa : « Mais il n’a tion républicaine, qui se tint une semaine
jamais rien fait de tel. (…) Il n’a montré plus tard. Le thème de prédilection des
aucun intérêt pour son travail, aucun démocrates y fit une surprenante appa-
intérêt à trouver un terrain d’entente, rition dès le premier soir. À l’issue de la
aucun intérêt à utiliser l’immense pouvoir profession de foi des conservateurs, on
de son bureau pour aider qui que ce soit invita sur scène le jeune Charlie Kirk,
; B˷ɕ d’autre que lui-même et ses amis, aucun fondateur d’un groupe d’étudiants en
Platon intérêt à traiter la présidence comme

3,90 €
SEULEMENT
autre chose qu’une émission de télé-réa-
lité parmi d’autres, qu’il exploite pour
attirer l’attention dont il a besoin. » Il
imputa ensuite à son successeur l’entière
(1) Lire, par exemple, Bob Fitrakis et Harvey
Wasserman, «Will Bush cancel the 2008 election ? »,
31 juillet 2007, www.commondreams.com
(2) Elizabeth Drew, « Is this Watergate ? »,
responsabilité des morts du Covid-19, 6 février 2017, www.politico.com
ainsi que de la destruction de « notre fière (3) Lire « “Russiagate”, la débâcle », La valise
réputation autour du monde », quelle que diplomatique, 26 mars 2020, www.monde-diploma-
celle-ci puisse être. Réagissant aux tique.fr
craintes de fraude électorale exprimées (4) Umair Haque, « We don’t know how to warn
you any harder. America is dying », Eudaimonia,
par les républicains, l’ancien président se
DE LA PHILOSOPHIE hasarda dans un double salto arrière en
30 août 2020, www.eand.co
CGA Christophe Goutal Artwoks

(5) Michael Anton, «The coming coup?», American


déclarant : « C’est ainsi que périclite la Mind, 4 septembre 2020, www.americanmind.org
Des textes toujours d’actualité pour mieux comprendre le monde démocratie. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus (6) Costume d’autant plus mal taillé que son proprié-
de démocratie du tout. » taire n’a pas fait que des miracles contre la pandémie.
En mars, il donna l’ordre aux maisons de retraite de
l’État de New York d’héberger des patients du
En vente chez votre marchand de journaux Autre thème majeur de la convention Covid-19, sans penser à les tester préalablement pour
démocrate : pourquoi M. Joseph Biden vérifier s’ils étaient toujours contagieux…
11 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

LE DISPUTE À LA HAINE

saisie par la folie


guerre contre les enseignants « gau- Pour toute une partie de l’Amérique, ce
chistes », qui appela le public à rien conflit est central. Ni le «Russiagate », ni
moins que la lutte des classes. « Durant le dédain de M. Trump pour les normes, ni
des décennies, s’exclama-t-il, les classes PHOTO © CENTRE POMPIDOU, MNAM-CCI, DIST. RMN-GRAND PALAIS - AUDREY LAURANS
son usage abusif de la force militaire, ni
dirigeantes des deux partis ont vendu même sa colossale nullité face à la pandé-
notre avenir. À la Chine. À des multina- mie, dont les conséquences se mesurent en
tionales sans visage. À des lobbyistes dizaines de milliers de morts, ne pèsent
avides. Elles l’ont fait par souci de pré- d’un poids aussi lourd que cette lutte des
server leur propre pouvoir. Et pour s’en- classes singulière : M. Trump contre les
richir. En truquant le système de manière bourgeois cultivés de l’Amérique d’en haut.
à écraser les braves patriotes des classes Ces derniers se sont ligués contre lui dans
moyennes qui se battent pour construire un élan d’union sans précédent. La haine
une famille et mener une vie décente. » qu’ils lui vouent ne fait pas de M. Trump
L’orateur suivant prit pour cible les syn- un bon président – il est objectivement exé-
dicats d’enseignants. crable à ce poste –, mais elle lui permet
d’aligner derrière lui des millions de per-
La panique est devenue le grand thème sonnes qui, sans cela, se tiendraient à dis-
de 2020, une mode pleurnicheuse et sexy tance d’un bouffon de son espèce.
dont chacun revendique l’exclusivité.
Mais, alors que les démocrates mettent Car l’animosité qu’il suscite constitue
sobrement en garde contre le racisme sys- l’un des atouts dont M. Trump joue. Son
témique et les dangers que M. Trump fait bilan économique tonitruant n’est plus

ADAGP, PARIS 2020


courir aux institutions démocratiques, ils qu’une épave fumante enroulée autour
ont été largement déclassés dans le regis- d’un arbre ; les citoyens braves et indus-
tre de l’épouvante. Les républicains sont trieux qu’il aimait à célébrer regardent
les virtuoses de la peur, les grands maîtres la télévision dans leur cave en attendant
du monde repeint en cauchemar. Et ils JIM DINE. – « Ape, Police, Doctor, Soldier, Me » (Singe, police, médecin, soldat, moi), 1997 que s’évapore une maladie mortelle que
ont joué de ce registre avec autant de vir- presque tous les autres pays de la planète
tuosité que Vladimir Horowitz avec son ce qui se passe dans les villes améri- pays plongé dans l’obscurité ; l’Amérique qu’ils inscrivent les leurs dans les meil- ont mieux maîtrisée. Mais l’aversion
piano. Remettez les démocrates aux com- caines : crime, violence, loi de la foule. est la torche qui éclaire le monde. » Son leurs établissements privés du pays. Ils pour les progressistes donneurs de
mandes, disent-ils, et vous verrez non (…) Les démocrates ne vous laisseront rival démocrate possède tous les défauts veulent ouvrir les frontières tout en leçons représente sa chance ultime à la
seulement la fin de la démocratie, mais pas aller au travail, mais ils vous laisse- dont on l’accuse lui-même, poursuit-il, vivant eux-mêmes derrière des enceintes veille de l’élection du 3 novembre.
la mort de la civilisation elle-même. Des ront faire des émeutes. » notamment celui d’avoir escroqué la surveillées dans les meilleurs quartiers
émeutes éclateront partout, pires que classe ouvrière. Il a « empoché les dona- du monde. Ils veulent abroger le finan- Pourquoi les Américains méprisent-ils
celles qui ont émaillé les protestations Ainsi de M. Mark et M me Patricia tions des travailleurs, les a pris dans ses cement de la police tout en bénéficiant les progressistes ? La réponse est sous nos
contre les violences policières au cours McCloskey, un couple fortuné de Saint- bras et leur a même fait des bises – une eux-mêmes de gardes du corps armés. yeux, tout le temps. Leurs dirigeants ont
de l’été. Les propriétés privées seront Louis, dans le Missouri, devenu célèbre allusion à l’habitude bien connue de l’an- En novembre, nous devons tourner à renoncé à parler des valeurs des classes
incendiées, les statues déboulonnées, les pour avoir pointé des armes à feu sur cien vice-président d’infliger à son public jamais la page de cette classe politique moyennes, mais pas à célébrer leurs pro-
banlieues résidentielles blanches réduites des manifestants pacifiques de Black féminin des marques d’affection non dési- qui a échoué sur toute la ligne ». pres vertus, leur mépris pour les inférieurs
à néant. Mais les grands médias n’en Lives Matter : « Ils veulent abolir com- rées –, il leur a dit qu’il partageait leur moins raffinés qu’eux. Ils se délectent de
diront rien, évidemment, puisqu’ils sont plètement les banlieues » ; « Votre peine, puis il est reparti à Washington Les vociférations de M. Trump ne se la politique de la réprimande, omnipré-
hypnotisés par les sirènes du gauchisme famille ne sera pas en sécurité dans pour voter la délocalisation de nos résument pas simplement à des bouffées sente en temps de Covid. En ce moment
et de l’anarchie… l’Amérique des démocrates radicaux » ; emplois en Chine ou dans d’autres pays délirantes que l’on pourrait moquer ou circule une vidéo dans laquelle des mani-
« La foule, excitée par leurs alliés dans éloignés ». Tout ce que vous pensiez mépriser. Derrière ses nuages d’affabu- festants de Black Lives Matter entourent
Ainsi de M. James Jordan, le représen- les médias, va essayer de vous savoir est faux. lations se cache un germe de vérité. Per- une femme en train de manger à une ter-
tant de l’Ohio au Congrès : « Regardez détruire. » sonne n’ignore que certaines politiques rasse de café ; la foule l’exhorte en criant
Quant à la classe politique de son progressistes sont prisées surtout des de lever le poing en soutien à leur mou-
pays, c’est une bande de scélérats, du classes privilégiées ; la radicalisation au vement (7). Des épisodes similaires, où
Une lutte des classes singulière premier jusqu’au dernier. « Des initiés fil des ans des médias de prestige, des accusation et dénonciation atteignent leur
de Washington m’ont demandé de laisser universités huppées et des institutions paroxysme, submergent chaque jour les

A INSI de Mme Kimberly Guilfoyle, une


ex-animatrice de Fox News recrutée par
et nuit aux Américains comme un monstre
répugnant, un homme sans vertu, une
la Chine continuer de voler nos emplois
et de dévaliser notre pays, mais j’ai tenu
la promesse que j’ai faite au peuple amé-
culturelles fréquentées par les élites
illustre cet état de fait. Un exemple
parmi d’autres : fin août, NPR, une radio
réseaux sociaux.

Ce sentiment que le progressisme est


la Trump Organization, qui a littéralement créature tombée à l’échelon le plus bas du ricain. » Oh, ce sont des êtres démo- pour cadres cultivés, recevait l’auteur devenu une politique élitaire de harcèle-
hurlé son discours comme si elle s’adres- méprisable, peut-être même un traître. Et niaques et insultants, des traîtres qui ne d’un ouvrage intitulé Pour la défense du ment et de diffamation gagne du terrain.
sait sans microphone à un stade de cin- si les républicains parvenaient à démontrer pensent qu’au pouvoir ; si vous les lais- pillage. Autre exemple, ce tee-shirt hors Ce n’est rien de dire que les gens regar-
quante mille supporteurs, alors qu’elle qu’en réalité c’est un brave type qui par- sez faire, ils appliqueront un programme de prix (860 dollars), confectionné par dent cette forme de politique avec un
parlait dans une pièce vide d’un bureau fois même fait des efforts ? démentiel consistant à abattre les fron- Dior, sur lequel est gravé le slogan mélange de peur et de haine. Panique,
de Washington : « Cette élection est un tières du pays (« au milieu d’une pandé- « Nous devrions tous être féministes ». confusion, dénigrement, réquisitoire
combat pour l’âme de l’Amérique » ; « Ils Voilà qui explique ce moment de pur mie planétaire ! »), à accorder aux rugissant : tel est le monde dans lequel
veulent détruire ce pays et tout ce pour triomphe à la convention républicaine : migrants illégaux les services d’avocats « Ils m’attaquent parce que je me bats nous dégringolons, et de cela nombre
quoi nous nous sommes battus et que nous le gala de clôture, lorsque la litanie des payés par le contribuable, à supprimer pour vous », lance même le président au d’Américains ne blâment pas M. Trump.
chérissons » ; «Amérique ! C’est elle qui paroles assommantes énoncées par des les budgets de la police, à encourager cours de son discours. M. Trump ne se
est dans la balance. » orateurs sans conviction dans une pièce les émeutes et à relâcher « quatre cent bat pas « pour nous », mais il est indé- T HOMAS F RANK .
vide a cédé la place à Mme Ivanka Trump, mille criminels dans les rues et dans vos niable qu’ils l’attaquent. Et si « eux » le
(7) Cf. Lauren Victor, «I was the woman surrounded
Ainsi enfin de M. Donald Trump Junior, la fille du président, sortant de la Maison quartiers ». Selon le président, ces gens détestent, pour nombre d’électeurs c’est by BLM protesters at DC restaurant. Here’s why I
fils de son père au sein de la Trump Orga- Blanche parmi des rangées de drapeaux de gauche « veulent vous interdire de une raison suffisante de le soutenir. Il didn’t raise my fist », The Washington Post,
nization : « Dans le passé, les deux partis américains et sous l’ovation d’une foule choisir l’école de vos enfants, alors est l’ennemi de leurs ennemis. 4 septembre 2020.
croyaient en la bonté de l’Amérique. (...) vibrante, en chair et en os et dépourvue
Cette fois, l’autre parti s’attaque aux prin- de masques – une attitude de défi parfai-
cipes mêmes sur lesquels notre nation a tement choquante au milieu d’une pan-
été fondée. Liberté de pensée. Liberté de démie qui avait à cette date emporté déjà
parole. Liberté religieuse. État de droit. » plus de cent cinquante mille personnes
dans le pays.
Un résultat qui ne sera pas accepté
Rappelons que tout cela se concentrait
sur le premier jour seulement de la
convention républicaine. Les trois sui-
Ses cheveux ondulant sous l’effet d’une
brise légère, « Ivanka » s’avance vers le E ST-CE uniquement le produit d’un climat politique incan-
descent ? En tout cas, presque plus personne n’imagine
que l’issue de l’élection présidentielle sera acceptée par les
A priori, l’équation politique est simple, et elle explique parfai-
tement la stratégie du soupçon du président sortant : 58 % des
Américains qui prévoient de se déplacer le 3 novembre seraient
vants furent consacrés à bâtir une vision microphone disposé sur la pelouse sud de
deux camps. Quoi qu’il arrive mardi 3 novembre prochain, enclins à voter en faveur de M. Trump, mais 75 % de ceux qui
alternative de la réalité dans laquelle la Maison Blanche et nous emmène dans
bon nombre de démocrates imputeront leur éventuelle défaite préfèrent voter par correspondance auraient, eux, choisi son
M. Trump était aussi innocent qu’un nou- un pays des merveilles où M. Trump – le
à la Russie, ou à la Chine, ou, plus raisonnablement, à l’inter- adversaire, M. Joseph Biden (3). Autant dire qu’il est très possible
veau-né. Il a fait tout ce qu’il a pu contre « président du peuple », le « champion du diction de voter que des gouverneurs républicains comme que le soir du scrutin les premiers dépouillements donnent
la pandémie, dont la faute d’ailleurs travailleur américain », la « voix des celui de la Floride continuent d’infliger à des condamnés l’avantage au candidat républicain – et le sentiment à ses
incombe exclusivement à la Chine, et la hommes et des femmes oubliés de ce – souvent pauvres, noirs ou hispaniques, et donc présumés partisans qu’il a gagné –, avant que le décompte des dizaines
reprise économique est là, juste devant pays » – campe le gentil, et où ce sont les électeurs démocrates – longtemps après qu’ils ont purgé leur de millions de votes par correspondance (il y en avait déjà trente-
nous. La tâche consistant à expliquer que médias et les politiques « de gauche » qui peine (1). Quant à M. Donald Trump, sa religion est faite : il trois millions en 2016) inverse le résultat.
M. Trump n’était pas raciste paraissait endossent les rôles de menteurs et de ne peut perdre que s’il y a fraude (« le seul moyen qu’ils ont
délicate, on eut donc l’idée de la confier méchants. Le président, nous dit-elle, est Or, parmi tous les défauts qu’on impute à M. Trump, l’un ne
de nous battre, c’est une élection truquée », a-t-il déclaré le
fait aucun doute : c’est un très mauvais perdant, infatué au
à un échantillon d’athlètes noirs. Leurs aimé de ses petits-enfants. Il est aimé par 24 août dernier). Or, pour lui, l’instrument de celle-ci serait
demeurant. Il est par conséquent plus que vraisemblable que,
propos n’eurent pas autant d’impact que les « mécaniciens stoïques et les travail- déjà tout trouvé : le vote par correspondance, dont l’ampleur,
s’il est défait – à la loyale mais grâce à des votes par correspon-
la symphonie des paniques qui les leurs de l’acier » qui fondent en larmes coronavirus oblige, risque d’exploser.
dance dont il prétend déjà qu’ils seront entachés de fraude –,
avaient précédés. lorsqu’ils le rencontrent. Il est mû par une Aux États-Unis, chaque État détermine nombre de règles du il contestera ce verdict. Jusqu’à refuser de transmettre ses
«profonde compassion envers ceux qui ont scrutin, dont la faculté laissée à l’électeur de voter de telle ou pouvoirs à celui qui l’aurait vaincu? Son ancien conseiller Steve
Pour vraiment comprendre l’élection été injustement traités », en particulier les telle façon jusqu’à telle ou telle date. En Pennsylvanie, un État Bannon vient de lancer une campagne nationale dont le thème
cruciale qui nous attend, il faut prendre détenus. Imaginez combien cela fut dur presque toujours disputé (swing state), on peut réclamer un est « Le complot pour voler 2020 ». Deux de ses cibles sont
en compte la manière dont les grands pour lui de sacrifier l’« économie la plus bulletin par correspondance jusqu’au 27 octobre, et celui-ci doit Twitter et Facebook, qui, selon lui, refuseront d’annoncer le
médias de ce pays se sont déchaînés sur forte et la plus inclusive jamais vue de parvenir à son bureau de vote avant 20 heures le mardi de résultat le soir de l’élection et attendront que les votes par corres-
M. Trump pendant quatre ans. Le Wash- mémoire d’homme» en la «mettant à l’ar- l’élection. Un délai extrêmement bref, surtout si la poste pondance soient dépouillés pour le faire. Un crime que M. Bannon
ington Post, pour ne citer que lui, publie rêt pour sauver des vies américaines ». fonctionne mal. Au Minnesota, un électeur peut réclamer un n’est pas loin de juger impardonnable.
trois ou quatre tribunes par jour entière- vote par correspondance jusqu’à la veille du scrutin ; ailleurs,
ment consacrées ou presque à dépeindre Puis c’est au tour de M. Trump en per- les choses se passent encore autrement, et ces règles peuvent S ERGE H ALIMI .
le président sous le jour le plus avilissant sonne de se hisser sur le podium. Il dit toujours changer d’ici au 3 novembre… Lors d’une élection
possible. Destinées de toute évidence à accepter la nomination de son parti, nationale, les risques de carambolage sont donc énormes, (1) Lire « Quand l’État pénal exclut quatre millions d’électeurs », Le Monde
faire baisser sa cote de popularité, ces assure le public qu’il est parfaitement surtout si le soupçon empoisonne déjà l’atmosphère. Chacun diplomatique, décembre 2000.
attaques permanentes ont néanmoins ceci capable de ressentir des émotions se souvient du décompte interminable des bulletins en Floride (2) Lire Serge Halimi et Loïc Wacquant, « Démocratie à l’américaine », Le
lors de la présidentielle de novembre 2000 conclue par l’élection Monde diplomatique, décembre 2000.
de bénéfique pour M. Trump qu’elles lui humaines, puis entreprend de retourner
ont mis la barre à un niveau extraordinai- comme un gant l’imagerie manichéenne de M. George W. Bush (2). (3) The Washington Post, 13 septembre 2020.
rement bas. Voilà un homme présenté jour de M. Biden : « L’Amérique n’est pas un
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
12
R ÉÉLECTION CONTESTÉE DU PRÉSIDENT L OUKACHENKO

En Biélorussie,
les jeunes urbains en première ligne
PAR NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL LOÏC RAMIREZ *

Sommé par la rue de quitter que M. Loukachenko ne dépasserait pas les 3 %),
le pouvoir, le président biélorusse le vote en faveur du dirigeant est une donnée
compliquée à analyser. « Les travaux sociologiques
s’est plié aux exigences évaluaient celui-ci autour de 60 %, sans doute
beaucoup moins dans la capitale, où l’opposition
de Moscou, qui demandait a toujours bénéficié d’un important noyau dur »,
l’organisation d’une réforme explique Bruno Drweski, historien et maître de
conférences à l’Institut national des langues et
constitutionnelle (lire ci-dessous). civilisations orientales (Inalco). Pour les chercheurs
Stephen White et Elena Korosteleva, les électeurs
Quelques semaines auparavant, de M. Loukachenko seraient « majoritairement âgés
les contestataires, éclairés de plus de 60 ans, avec un niveau d’éducation
assez bas en moyenne » et surtout ruraux (3). À
par le précédent ukrainien, l’inverse, ses opposants seraient plutôt les
refusaient toute ingérence, «jeunes», «travailleurs dans le secteur privé», «avec
un haut niveau d’éducation » et « résidant dans les
espérant que leur seul nombre grandes villes ». Une opposition générationnelle
donc, couplée à la coupure géographique. Pour
suffirait à déposer le dirigeant.
© MAXIM SARYCHAU

Aleksei Dzermant, politologue proche du gouver-


nement, « l’électorat du président se retrouve au
sein des fonctionnaires, de ceux qui travaillent pour
l’État et dans la classe ouvrière ».

M
MAXIM SARYCHAU. – Rassemblement à la mémoire des manifestants tués au métro Pouchkinskaïa, Minsk, 15 août 2020
« Le pays a changé,
I-AOÛT 2020. À la télévision, les images
de manifestations tournent en boucle. « Ça va
et sa directrice de campagne, Mme Maria Koles-
nikova, après la fuite à Moscou du premier et
ukrainienne ? Ou à la crainte que les manifesta-
tions, qui se déroulent aussi à Homiel, la capitale
mais pas lui »
bientôt se terminer », lâche M. Stas L. (1), sans l’arrestation du second. régionale située à une centaine de kilomètres, se
même jeter un coup d’œil à l’écran. Le dos tourné transportent jusqu’ici ? Pourtant, une érosion du soutien à M. Louka-
aux nouvelles, assis dans un bar de Brahine, dans chenko semble s’être opérée y compris dans les
le sud de la Biélorussie, lui et ses amis, tous trente-
L’Ukraine, Travaillant comme ouvrier de voirie, M. Stas L. couches traditionnellement favorables. Une étude
naires, discutent autour d’une bouteille de vodka.
Cela fait cinq jours qu’une vague de protestation
un épouvantail n’a connu que M. Loukachenko comme président.
« J’ai voté pour Tikhanovskaïa, affirme celui-ci, mais
portant sur le dépouillement manuel des résultats
affichés sur le fronton de neuf cents bureaux de
d’une ampleur inédite balaie le pays. La suite des je ne vais pas aller manifester ! Pour nous, les Biélo- vote (un quart des votants), corrigés des taux de
événements lui donnera tort : la contestation se À la suite du scrutin, des affrontements entre russes, le plus important c’est la tranquillité, participation et de vote par correspondance
poursuivait encore à la mi-septembre, notamment jeunes contestataires et forces de l’ordre ont rythmé personne ne veut un “Maïdan”.» Le jeune homme anormalement élevés, suggère un score de 45 %
le week-end lors de marches rassemblant toujours les nuits de la capitale. Pendant trois jours, Internet se réfère au soulèvement ukrainien qui, pendant pour Mme Tikhanovskaïa, contre 43 % pour
des centaines de milliers de personnes, à Minsk a été interrompu. Des milliers d’arrestations et de l’hiver 2013-2014, était parvenu à renverser le M. Loukachenko (4). D’autres estimations sont
et dans d’autres grandes villes du pays. nombreux témoignages sur les passages à tabac président Viktor Ianoukovitch, avant d’entraîner le avancées, mais toutes coïncident sur un résultat
perpétrés dans les commissariats ont accentué le pays dans une guerre civile (2). L’épouvantail agité beaucoup plus serré que celui annoncé par la
La réélection de M. Alexandre Loukachenko, rejet du président, qui n’avait jamais employé ces par le pouvoir se nourrit d’une crainte réelle Commission électorale centrale. « Oui, j’ai déjà voté
le 9 août 2020, et les protestations qui ont suivi méthodes d’intimidation à une telle échelle. À présente dans la population. À leur tour, les amis pour lui par le passé, mais là ce n’est plus possible»,
ont placé la Biélorussie au centre de l’attention l’issue de l’élection présidentielle de 2010, les inter- de M. Stas L. dévoilent leur choix à l’élection. explique M. Viktor P., âgé d’une cinquantaine
médiatique internationale. Le président entame pellations se comptaient alors en centaines, et Plusieurs disent avoir opté pour Mme Tikhanovskaïa, d’années et enseignant de français dans une école
son sixième mandat d’affilée depuis 1994, après l’opposition avait été discrètement décapitée dans d’autres ont choisi le bulletin blanc. « Moi j’ai voté
avoir obtenu 80,23 % des voix lors d’un scrutin les prétoires les mois suivants. Loukachenko », répond l’un des présents – une
entaché de fraudes. Il battait ainsi sa principale révélation qui surprend le reste du groupe. « Ah
rivale, Mme Svetlana Tikhanovskaïa, qui a remplacé Même ici, dans cette petite agglomération, la bon ? Tu as voté pour lui ? – Oui, bien sûr. » Sans (1) Le prénom a été modifié.
au pied levé son mari, arrêté en mai pour « troubles fébrilité des autorités se ressent. Le soir tombé, autre explication ni débat, les verres se vident et (2) Lire Laurent Geslin et Sébastien Gobert, « Veillée d’armes
à l’ordre public », et derrière laquelle se sont une poignée de policiers commencent des les conversations futiles reprennent. au Donbass », Le Monde diplomatique, décembre 2014.
rangées les équipes de deux autres candidats, patrouilles sur la place principale du village, tandis (3) Cf. Stephen White et Elena Korosteleva, Postcommunist
Belarus, Rowman and Littlefield Publishers, Lanham (États-Unis),
M. Valery Tsepkalo et M. Viktor Babariko, repré- que l’une de leurs voitures se poste en observation Gonflé par les fraudes électorales ou bien 2005.
sentés par, respectivement, son épouse Veronika sur l’avenue. Un déploiement démesuré pour cette ramené à presque rien comme le soutiennent
(4) « Un président en papier » (en russe), Novaïa Gazeta, Moscou,
bourgade peuplée d’environ trois mille habitants. parfois, de manière caricaturale, certains opposants 13 août 2020, sur la base des résultats fournis par la plate-forme
* Journaliste. Est-ce dû à la proximité de la frontière (ceux-ci ont défendu, durant la campagne, l’idée en ligne Zubr.

Sous l’œil
qui emporta M. Serge Sarkissian – près péens. Le Conseil de coordination, formé russe Alexeï Navalny, transféré à Berlin, cates : depuis la crise ukrainienne de 2014,
d’un habitant sur cinq occupait alors la par Mme Tikhanovskaïa, refuse le 19 août où a été détecté un neurotoxique d’origine Minsk avait discrètement fait évoluer sa
PAR HÉLÈNE RICHARD rue, tandis que le pays connaissait un l’aide financière de la Commission euro- militaire, pourrait cependant pousser la doctrine militaire pour prévenir une poten-
blocage quasi complet de son économie –, péenne : celle-ci proposait de lui verser chancelière allemande et, à sa suite, Paris tielle déstabilisation russe qui prendrait
le gouvernement russe avait ensuite une partie des fonds de soutien attribués à se rapprocher de la posture plus comba- pour modèle la région du Donbass, en

C
dépêché une délégation de députés en à la Biélorussie pour venir en aide aux tive de la Pologne et des pays baltes, qui multipliant les gestes d’ouverture vers
« ’EST une révolution démocra-
Arménie pour sonder l’opposant principal «victimes de la répression», aux «médias ont interdit à une trentaine de personna- l’Ouest. L’Union européenne a ainsi levé
sur ses intentions, avant sa prise de poste indépendants » et à la « société civile ». lités, y compris M. Loukachenko, l’entrée la quasi-totalité de ses sanctions contre
tique, pas géopolitique. » En prononçant comme premier ministre (1). M. Nikol sur leur territoire et reconnaissent la la Biélorussie en 2016 et relancé son
ces mots lors d’une vidéoconférence avec Pachinian, s’il avait par le passé émis des victoire de Mme Tikhanovskaïa. programme d’aide (3). Mieux : en février
les eurodéputés, le 25 août dernier,
Mme Svetlana Tikhanovskaïa, qui reven-
dique la victoire à la dernière élection
critiques contre l’Union économique eura-
siatique en tant que député de l’opposition,
s’était alors employé à rassurer Moscou
L ES réactions initiales des deux
premières puissances européennes, la
Pour l’heure, la Russie n’a pas montré
un attachement démesuré à M. Louka-
dernier, M. Loukachenko recevait le
secrétaire d’État américain Michael
Pompeo, une première depuis son arrivée
présidentielle biélorusse contre le président sur son souhait de maintenir les principaux France et l’Allemagne, ont frappé par leur chenko. Tout en excluant la participation au pouvoir en 1994.
sortant Alexandre Loukachenko – officiel- accords économiques et militaires liant retenue, comparées à celles exprimées lors de l’Organisation pour la sécurité et la
lement réélu avec 80 % des voix –, enten- les deux pays. d’autres crises récentes. M. Emmanuel coopération en Europe (OSCE) à la super-
dait faire passer un message à Bruxelles
comme à Moscou. Comprendre : la Biélo-
russie n’est pas l’Ukraine, ce pays voisin
À sa naissance, le soulèvement biélorusse
rappelle par plusieurs aspects celui qui
Macron, engagé dans un « dialogue
constructif » avec Moscou depuis
l’été 2019 (2), n’a pas reconnu Mme Tikha-
vision d’une nouvelle élection (une propo-
sition française), Moscou a poussé le diri-
geant biélorusse à l’organisation d’une
D ES infidélités qui ont fini par agacer
Moscou. La Russie veut désormais obtenir
où un cocktail de contestations, de répres- secoua l’Arménie il y a deux ans. Comme novskaïa comme présidente légitime en réforme constitutionnelle, dans l’espoir de «plus pour le même prix», d’autant que son
sion brutale et d’ingérences étrangères, leurs prédécesseurs arméniens, les contes- exil, ce qu’il avait fait pour l’opposant favoriser l’émergence d’un successeur économie souffre à la fois des sanctions occi-
russes et occidentales, a débouché en 2014 tataires biélorusses ont pour objectif prio- vénézuélien Juan Guaido. Berlin et Paris compatible avec ses intérêts avant la tenue dentales et de l’effondrement des cours du
sur une guerre civile et l’annexion de la ritaire de se débarrasser d’un dirigeant, et voient en Moscou un médiateur. Les de nouvelles élections. baril de brut. Les subventions russes à l’éco-
Crimée par la Russie. non de recomposer leurs alliances géo- ministres des affaires étrangères européens nomie biélorusse ont fondu, passant de 17 %
politiques. Proportionnellement moins se sont entendus sur un socle minimal de Pour l’heure, Moscou se contente d’en-
Car la région a de la mémoire. En 2018, nombreux qu’en Arménie, tout en ayant sanctions à l’encontre d’une quarantaine granger les avantages à court terme qu’il
(1) Le Monde, 7 mai 2018.
une révolution pacifique avait poussé le porté la mobilisation à un niveau histori- de personnalités responsables de la répres- peut tirer de l’affaiblissement de
chef du gouvernement arménien à la quement inédit, les manifestants main- sion, bien loin de l’arsenal déployé à la M. Loukachenko. Après un déplacement (2) Lire Jean de Gliniasty, « Un tournant dans la
diplomatie française ? », Le Monde diplomatique,
démission. Elle dessina une autre voie tiennent le cap du pacifisme en dépit de suite du scrutin contesté de 2010 et dont du premier ministre russe à Minsk, le prési- décembre 2019.
possible pour Moscou : d’abord observa- la répression brutale. Ils se gardent égale- l’adoption est retardée par le veto de dent biélorusse s’est rendu à Sotchi le (3) Lire Ioulia Shukan, « Minsk se rebiffe contre le
teur prudent du raz-de-marée populaire ment de tout affichage aux côtés des Euro- Chypre. L’empoisonnement de l’opposant 14 septembre. Les discussions sont déli- grand frère russe », Le Monde diplomatique, juin 2017.
13 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

de Hamiel. « On ne peut rien dire contre le gouver- « moderniser » le pays (9). Le secteur public
nement sous peine d’avoir des problèmes sur son – fonction publique et entreprises détenues majori-
lieu de travail, c’est étouffant ; non pas que je renie tairement par l’État – emploie près de 40 % des
tout ce qu’il a fait, mais le pays a changé et lui, il salariés du pays. Les entreprises dans lesquelles
est resté le même. » Père fouettard qui, lors de la participation de l’État au capital dépasse 50 %
visites-surprises dans les usines ou les fermes, représentent environ 30 % de la production
licencie et remplace un directeur incompétent ou annuelle et de l’emploi (10).
un ministre jugé trop laxiste d’un claquement de
doigts, M. Loukachenko a cultivé une image pater- Un secteur semble néanmoins en pointe de la
naliste qui a longtemps plu à la société biélorusse. contestation : celui des services informatiques.
Mais cette rhétorique a fini par agacer. Durant la Celui-ci a émergé à partir des années 2000. Il « s’est
campagne, ses déclarations sur l’incapacité d’une vu attribuer d’importants avantages fiscaux, un peu
femme à diriger le pays ou encore ses insultes et en contradiction avec le modèle dominant du
menaces à l’encontre des opposants se sont “socialisme de marché” », rappelle la chercheuse
© MAXIM SARYCHAU

retournées contre lui et ont été tournées en dérision Ioulia Shukan sur sa page Facebook. Cette dernière
lors des manifestations. souligne que « cet écart par rapport au modèle
dominant, qui avait permis au régime de se
prémunir pendant de longues années contre toute
Du rouge et vert entreprise de contestation initiée ou financée par
MAXIM SARYCHAU. – Soldats gardant l’obélisque des Héros lors d’un rassemblement de l’opposition,
au rouge et blanc Minsk, 6 septembre 2020 le privé, semble lui avoir joué un mauvais tour ».
Mme Ludmila V., qui travaille pour une entreprise
de nouvelles élections – et, la principale, du départ que le rejet du président, qui a rétabli, par créatrice d’applications à Minsk, témoigne de cet
La dégradation économique des dernières de M. Loukachenko. Le nom de l’opposante exilée, référendum, les teintes rouge et vert du drapeau engagement aux débuts du mouvement, y compris
années n’est pas étrangère à la montée du mécon- Mme Tikhanovskaïa, est lui-même rare sur les soviétique, en 1996. jusqu’au sein de la direction : « Depuis les manifes-
tentement. Généreusement élu en 1994, avec 80 % pancartes. Depuis la Lituanie, celle-ci a créé, à la tations, les employés ont le droit de s’absenter ou
des suffrages, M. Loukachenko avait mis un coup mi-août, un Conseil de coordination visant à Quand, autour du 11 août, des grèves éclatent de télétravailler depuis un rassemblement ; aussi,
d’arrêt aux impopulaires privatisations de masse. dialoguer avec Minsk en vue d’un transfert de dans les fleurons de l’industrie biélorusse – à MAZ, notre entreprise s’est engagée officieusement à
Le retour de l’État dans la direction de l’économie pouvoir pour organiser de nouvelles élections, mais usine automobile ; BelAZ, société d’ingénierie et payer les amendes à ses salariés si ceux-ci étaient
qu’il impulse connaît un certain succès. Alors que, elle ne joue pas un rôle majeur dans l’organisation de production d’équipements industriels ; MZKT, attrapés dans les manifestations non déclarées. »
dans les autres ex-républiques soviétiques, les de la protestation sur le terrain. Parmi les sept fabricant de camions poids lourds, tous propriété
industries ferment et que les inégalités s’envolent, membres de sa direction, où se côtoient un leader de l’État –, M. Loukachenko sent son pouvoir En face, la mobilisation, laborieuse, des
la Biélorussie renoue avec la croissance dès 1996 gréviste et la coprésidente d’un petit parti vaciller. La contestation cependant plafonne sur partisans du gouvernement n’existe en grande
et conserve certains secteurs de pointe, comme traditionaliste chrétien favorable à l’abandon du les lieux de travail. Au matin du 17 août, la tentative partie que grâce au déploiement des ressources
la production de tracteurs ou de machines-outils. russe comme langue officielle, seule Svetlana de débrayage de l’usine Atlant, à Minsk, se solde de l’État (des autobus pour amener les gens, des
Le pays a sauvé également son agriculture, grâce Aleksievitch, lauréate du prix Nobel de littérature, par un échec. « Qui travaille ici ? », demande une hélicoptères pour déployer le drapeau). N’ayant
à d’importants investissements publics dans les circulait encore librement dans le pays à la mi- femme âgée venue rejoindre la trentaine de jamais revendiqué une idéologie claire, le régime
fermes collectives, qui assurent près de 80 % d’une septembre. Les autres ont fui le pays ou se trouvent personnes réunies à l’entrée du bâtiment principal – hyperprésidentiel – ne peut guère compter sur
production exportée à 90 % en Russie (5). Dans derrière les barreaux. pour soutenir la mobilisation. Une seule lève la une base militante pour le défendre. Mais, jouissant
les années 2000, le pays profite des cours élevés main. Les autres sont des étudiants, en majorité, toujours de la fidélité de l’armée et des forces de
des hydrocarbures, alors que Moscou autorise Dans les cortèges, seul le drapeau blanc, ou des retraités et autres quidams venus par police, M. Loukachenko tient encore les rênes du
Minsk à raffiner et réexporter au prix du marché rouge, blanc – celui de la première république solidarité. « Je suis sans doute le seul, explique pouvoir. Celui-ci n’en reste pas moins confronté à
mondial du brut cédé à bas coût, tout en lui populaire de Biélorussie en 1918, repris à l’indé- l’ouvrier, les collègues ont peur et personne ne une crise de légitimité majeure. L’invitation à une
fournissant du gaz à prix d’ami. pendance du pays en 1991 – est brandi comme nous aide. » réforme constitutionnelle renforçant les prérogatives
symbole unanime de rejet du dirigeant. Tout autre du gouvernement et du Parlement au détriment
Mais la crise de 2008 et la chute des cours, étendard ou message est perçu avec méfiance, de celles de la présidence, habilement proposée
qui diminue mécaniquement le niveau de subven- car susceptible de diviser : les rares drapeaux
Fidélité de l’armée par M. Loukachenko comme préalable à la tenue
tions, a rogné cette manne. Alors que le pays
enregistrait des taux de croissance annuels de
européens ont été rapidement remballés, et aucun
slogan hostile à la Russie ne sort des rangs des
et de la police de nouvelles élections en 2022, divise l’opposition
et doit lui permettre de gagner du temps.
7,2 % en moyenne lors de la précédente décennie, manifestants. Pour discréditer le mouvement et Mascarade pour se maintenir ou porte de sortie
son produit intérieur brut (PIB) ne croît plus que presser Moscou à lui venir en aide, M. Louka- Depuis le décret présidentiel no 29, ratifié en annonçant une reconfiguration politique profonde ?
de 1,6 % par an depuis le krach boursier. Les chenko répète à l’envi que le drapeau rouge et 1999, la plupart des embauches se font sur des L’issue de la crise se joue en partie dans la capacité
manifestations de 2017 contre l’amende sur les blanc a servi d’étendard aux nationalistes biélo- contrats à durée déterminée (CDD), d’un à cinq de la contestation à surmonter la répression, l’usure
chômeurs – environ 460 roubles (225 euros) pour russes ayant collaboré avec les nazis à partir de ans, une réforme libérale qui a fragilisé les rares ou les divisions.
les personnes n’ayant pas d’emploi déclaré 1941. Ils ne furent en réalité qu’une poignée et syndicats combatifs du pays. En 2018, une étude L OÏC R AMIREZ .
pendant plus de six mois – apparaissent rétros- n’ont laissé pratiquement aucune tradition de la Fédération des syndicats biélorusses portant
pectivement comme un signe avant-coureur de la politique. Un contraste important avec d’autres sur 1,6 million de contrats a conclu que 30 % des
crise actuelle. L’arrestation des candidats durant confins de l’ex-empire tsariste – les pays baltes, salariés du pays travaillaient dans le cadre d’un
la campagne, l’ampleur des fraudes puis la proli- l’Ukraine, la Pologne – où, depuis le début du CDD d’un an (8). À la peur du licenciement se sont (5) Ronan Hervouet, Le Goût des tyrans. Une ethnographie
politique du quotidien en Biélorussie, Le Bord de l’eau,
fération d’images de blessés sur les réseaux XIX e siècle, les mouvements nationalistes ajoutées l’arrestation de quelques leaders grévistes Lormont, 2020.
sociaux, après la réactivation d’Internet dans le s’appuient sur des partis politiques, des écoles, et la crainte, chez les travailleurs d’État, de priva-
(6) Cf. Martin Dean, Collaboration in the Holocaust : Crimes
pays, sont venues s’ajouter à la liste des colères. des universités et des centres culturels et ont tisations massives qui impliqueraient la disparition of the Local Police in Bielorussia and Ukraine, 1941-44, St Martin’s
nourri la lutte armée antirusse puis antisoviétique, d’emplois ou d’usines, comme se plaît à le rappeler Press, New York, 2000.
La contestation ne s’accompagne pas, pour en collaboration, parfois, avec les nazis (6). Rien M. Loukachenko, en cas d’arrivée au pouvoir de (7) Cf. Masha Cerovic, Les Enfants de Staline, Seuil, Paris, 2018.
l’heure, d’un programme politique et économique de tel en Biélorussie, connue davantage pour son l’opposition. Pendant la campagne, ses concur- (8) Tyt.by (site d’information), Minsk, 6 juillet 2018.
précis. Les manifestants, dans l’ensemble, mouvement de partisans soviétiques situé derrière rents, M. Babariko, un ex-banquier, et M.Tsepkalo, (9) Belrynok.by (site d’information économique), Minsk,
s’unissent autour de quelques demandes simples le front allemand de l’Est (7). Dans le contexte, le ancien ambassadeur et directeur d’un parc techno- 29 juillet 2020.
– libération des prisonniers politiques, organisation rouge et blanc signifie moins un regain nationaliste logique, n’ont pas caché leurs intentions de (10) Source : Belstat, 2020.

de Moscou
en 2013 à 10 % du produit intérieur brut l’enjeu sécuritaire que la Biélorussie la chaîne publique Rossia 24, M. Poutine membres sont derrière les barreaux ou ont reconnaître M. Loukachenko comme
(PIB) aujourd’hui (4). En 2019, pour la représente pour la Russie : le pays se affirmait ainsi que ses troupes intervien- trouvé refuge en Lituanie, en Ukraine et président légitime, une position également
première fois, Moscou avait refusé de refi- trouve en première ligne face à l’Organi- draient « si la situation est hors de en Pologne, trois pays hostiles à la Russie défendue par Washington.
nancer la dette biélorusse. Cette même sation du traité de l’Atlantique nord contrôle et que des éléments extrémistes (lire l’article ci-dessus). Par ailleurs,
année, une modification de la fiscalité russe (OTAN) et demeure, à ce titre, un élément (…) franchissent certaines limites : incen- durant la campagne présidentielle, des Le Kremlin n’est pas dans une situation
sur les hydrocarbures a privé Minsk d’un essentiel de la stratégie de défense russe. dies de voitures, de maisons, de banques, contradictions sont apparues entre les aussi confortable qu’on le prétend parfois.
prix préférentiel sur le pétrole, une perte Signataire du traité de sécurité collective occupations de bâtiments administratifs », opposants sur les questions sécuritaires. Se défiant d’une opposition éclatée et à la
évaluée entre 300 et 400 millions de dollars en 1992, Moscou a conclu plusieurs tout en se prévalant d’une série d’accords, M. Viktor Babariko, directeur d’une loyauté incertaine, il est contraint de s’ap-
par an. En marge du Forum économique accords militaires avec Minsk à la suite dont le traité de sécurité collective. La banque détenue majoritairement par le puyer sur un régime fragilisé. M. Poutine
international de Saint-Pétersbourg, en de l’entrée de la Pologne, puis des pays mention d’une action concertée en cas de géant russe Gazprombank et présenté évalue les potentiels développements
octobre 2019, le ministère des finances russe baltes, dans l’Alliance atlantique, et du menace sur la « stabilité » y avait été comme le candidat le plus proche du d’une crise politique à ses frontières, qui
se refusait de la compenser sans « un déploiement du bouclier antimissile ajoutée en 2010. Ce terme vague laisse Kremlin, avait déclaré « [vouloir] voir un diffère autant du précédent ukrainien que
ensemble de mesures sur notre future inté- américain en Pologne et en Roumanie. une appréciable marge d’appréciation à jour la Biélorussie devenir un pays du précédent arménien. Si l’intégration des
gration dans le cadre du traité d’union ». Les deux pays, qui ont établi une coopé- Moscou, qui a de toute façon montré en neutre ». Une telle perspective déplairait deux États demeure l’objectif à long terme
Moscou conditionnait en effet son aide à ration militaire poussée, organisent des Ukraine qu’il n’hésite pas, comme d’au- fortement à Moscou, qui souhaite disposer de la Russie, forcer la main à M. Louka-
des avancées concrètes sur le projet de exercices communs de grande ampleur, tres puissances, à s’affranchir du droit d’un bouclier entre la Russie et l’OTAN, chenko aujourd’hui serait prendre le risque
création d’une confédération, avec fisca- dont le dernier, Zapad, a eu lieu en 2017. international lorsqu’il juge ses intérêts et non d’une Suisse. À propos de cette de s’aliéner la population biélorusse… et
lité, monnaie et institutions politiques Par ailleurs, la Biélorussie héberge deux fondamentaux menacés. option stratégique, Mme Tikhanovskaïa susciter des sentiments antirusses qui sont
communes, qui patine depuis 1999. Les bases militaires russes, dont l’une, située ainsi que d’autres opposants restent équi- pour l’heure absents du soulèvement.
dirigeants des deux pays distillent au à Hantsavitchy, est intégrée au système voques. Surtout, acculée, l’opposition Alors, cette « révolution » risquerait de
compte-gouttes le contenu des discussions
qu’ils mènent dans le contexte actuel. À
l’issue de la rencontre du 14 septembre,
d’alerte antimissile russe (5).

Le renforcement de la présence améri-


A UTRE facteur d’incertitude : les
difficultés de l’opposition. Alors que
pourrait se rapprocher davantage des
Européens. Après le déblocage de l’aide
russe, l’ancien ministre Pavel Latouchko,
n’être plus seulement démocratique, mais
aussi géopolitique.
H ÉLÈNE R ICHARD .
M. Vladimir Poutine a promis un crédit caine en Pologne – qui devrait recevoir M. Pachinian avait donné un visage à la aujourd’hui membre de la direction du
de 1,5 milliard de dollars à Minsk, tout en 1 000 soldats transférés d’Allemagne, révolution arménienne – et un interlocu- Conseil de coordination, a réclamé un (4) Jacques Miniane, « Using good times to build
niant exiger des contreparties politiques. s’ajoutant au contingent de 4 500 hommes teur à Moscou –, la contestation biélorusse engagement de l’Union européenne sur resilience », Fonds monétaire international,
Ce qu’on peine à croire… déployés par rotation – accentue encore ne revendique pas de leader. Moscou se un plan d’aide « de 3 à 4 milliards de 6 novembre 2018, www.imf.org
le rôle de tampon de Minsk. D’autant que défie par ailleurs du Conseil de coordina- dollars » – soit au moins le double de (5) Cf. Ioulia Shukan, « La Biélorussie après la
Mais de nombreux paramètres hypo- la frontière biélorusse n’est située qu’à tion, dont on ignore s’il survivra à l’aide russe – conditionné au transfert du crise ukrainienne : une prudente neutralité entre la
Russie et l’Union européenne ? », Études de l’Institut
thèquent le scénario d’une sortie en cinq cents kilomètres de la capitale russe. l’épreuve de force avec le pouvoir. pouvoir à l’opposition. Le même jour, la de recherche stratégique de l’École militaire, no 50,
douceur du président. En premier lieu, Le 27 août, lors d’un entretien accordé à Traqués en Biélorussie, six de ses sept Commission refusait officiellement de Paris, 2017.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
14
K ARL K RAUS , R OSA L UXEMBURG ET L

Que signifie traiter les a


En marge de ses combats contre la veulerie journalistique,
les capitulations de la social-démocratie et le militarisme,
le satiriste viennois Karl Kraus (1874-1936) a développé
une réflexion sur le traitement des animaux lors de la pre-
mière guerre mondiale. Un siècle plus tard, son écho ren-
contre les voix qui s’élèvent contre une maltraitance ani-
male parvenue, en temps de paix, à un stade industriel.

PAR JACQUES BOUVERESSE *

«
L E 1er août 1914, écrit le satiriste
viennois Karl Kraus dans sa revue Die
avec le pouvoir démesuré de l’argent et la
recherche de la rentabilité et du profit à
Fackel (Le flambeau), j’ai entendu un cri : tout prix ont commencé à infliger à l’en-
“Toujours tout droit dans la gloire on y va!” vironnement et à la nature. Les deux
J’avais honte d’être un râleur, car je savais choses, la toute-puissance meurtrière de la
déjà à ce moment-là de façon tout à fait technique et la tyrannie de l’argent-roi,
exacte que le temps viendrait pour : “J’vou- sont d’ailleurs, à ses yeux, plus que jamais
drais bien sortir de ça !” Seulement j’étais liées entre elles, puisque, comme il le dit,
en même temps un tel optimiste que j’ai fixé dans un premier temps les marchés ont été
la date pour l’expression de ce désir, qui ne transformés en champs de bataille, et
pouvait pas ne pas se faire sentir déjà le ensuite les champs de bataille en marchés
1er août 1915, au 1er août 1916 et non au à conquérir et à exploiter pour les indus-
1er août 1917. Cependant dans les cas de triels et les marchands d’armes. Un lien de
cette sorte on ne peut pas travailler avec cette sorte pourrait sembler à première vue
l’exactitude mathématique, mais seulement peu évident, mais Kraus n’a, pour sa part,
avec l’exactitude apocalyptique (1). » aucun doute sur l’« existence d’un nexus
causal entre le sang et le profit », qui a
Kraus exprime ici sa conviction que seul pour conséquence que des milliers d’êtres
un effort d’imagination exceptionnel, humains sont à chaque fois condamnés à
comme celui dont le mode de pensée apo- mourir essentiellement pour le bénéfice et
calyptique constitue un exemple, est en la prospérité de quelques-uns.
mesure de compenser l’absence totale
d’imagination qui a rendu possible le Les atteintes à la dignité, aux droits et à
désastre et de nous permettre, à défaut la vie de l’être humain, dont la guerre a eu
d’avoir été capables de l’empêcher, de pour effet d’abaisser de façon spectaculaire
comprendre ce qui s’est passé et ce qui en la valeur et le prix, ne peuvent en aucun elles qui sont habituées aux grasses prairies
découle. C’est le langage de l’apocalypse cas être séparées réellement du mépris avec roumaines ne reçoivent qu’une maigre et
et même parfois le texte de l’Apocalypse lequel l’humanité actuelle a pris l’habitude misérable nourriture. On les exploite sans
lui-même que Kraus adopte naturellement de traiter également l’environnement en vergogne, elles tirent n’importe quelle
pour parler non seulement des pertes en général et les animaux en particulier. Il n’y charge et succombent souvent à ces tra-
vies humaines et des souffrances inimagi- a là en réalité que deux aspects différents vaux. » C’est bien de vaincus, trop facile-
nables que la guerre est en train de causer, du même processus de déshumanisation ment oubliés, de la guerre et qui méritent,
mais également des destructions que la et par conséquent d’autodestruction dans croit-on, sûrement encore beaucoup moins
combinaison des progrès de la technique lequel l’humanité s’est engagée. que d’autres que l’on s’apitoie sur leur sort,
qu’il est question en l’occurrence. Et c’est
aussi tout simplement, dans la cour d’une
« Personne n’a pitié de nous » prison, le visage de la guerre elle-même que
Luxemburg voit passer derrière les événe-

C E N’EST donc pas par hasard qu’il est


question dans le dernier monologue du
réduction de la nature au statut d’un simple
instrument que l’homme a le droit d’utiliser
ments et les comportements qu’elle décrit :
« Entre-temps, les prisonniers s’affairaient
autour de la charrette, déchargeant les
Râleur (Les Derniers Jours de l’humanité) comme il l’entend, il est presque impossible lourds ballots avant de les apporter à l’in-
d’un problème que l’on pourrait être tenté de ne pas évoquer également les affinités térieur; quant au soldat, il arpentait la cour
de juger très secondaire, mais qui est au remarquables qui ont existé, sur ce point, à grands pas, les deux mains dans les
contraire, pour Kraus, d’une importance entre son attitude et celle de Rosa Luxem- poches, souriant et sifflotant un air à la
cruciale : celui des destructions que les burg. Kraus était, comme il l’explique, mode. Et j’ai revu alors toute la magnifique
quantités de papier de plus en plus consi- tombé, en lisant l’Arbeiter-Zeitung, sur une guerre défiler devant moi. »
dérables dont on a besoin pour la fabrication des lettres qu’elle a écrites en 1917 de Bres-
des journaux sont en train de provoquer lau, où elle était en prison, à Sonia Liebk- Ce qui, dans la lettre, est évoqué de façon
dans les forêts. Cette conjonction, porteuse necht et qui avait été publiée trois ans après. tout aussi saisissante est l’espèce de solida-
d’une signification sinistre, entre l’accrois- Ce qu’il a apprécié et admiré particulière- rité spontanée qui s’établit entre la prison-
sement démesuré de la presse, que rien ne ment dans cette lettre n’était évidemment nière, qui est elle aussi, en un certain sens,
semble plus en mesure de contenir, et la pas seulement la qualité littéraire excep- une victime de la guerre, puisque c’est pour
diminution de la forêt a toujours eu pour lui tionnelle qui s’y révèle et dont l’importance une part essentielle son opposition déclarée,
un caractère symbolique au plus haut point pour lui n’a rien de surprenant, mais éga- radicale et militante à celle-ci qui lui a valu
représentatif de ce qui est en train d’arriver, lement l’amour profond de la nature qui s’y d’être incarcérée, et l’autre victime que
avec son consentement et même par sa pro- exprime et la compassion pour la souffrance représente l’animal martyrisé. La descrip-
pre faute, à l’humanité. que l’être humain est capable d’infliger en tion qui est donnée de la manière dont celui- à connaître une fin désagréable si elles l’homme prend dans de nombreux cas sa
toute bonne conscience à certains des autres ci devient pour ainsi dire humain et se trans- persistent à semer le trouble (3) ». La revanche en ceci qu’il dévore le chien. L’in-
L’épisode qui est évoqué dans le mono- habitants qui y vivent, en particulier aux forme en une sorte de frère dans la « mégère » en question était une aristocrate verse ne s’est encore jamais produit. (…)
logue du Râleur appartient une fois encore animaux qu’il a contraints à le servir et souffrance et le malheur a quelque chose hongroise qui se présentait comme une Cela peut venir du fait que la chair d’une
à la catégorie de l’inconcevable, que son même parfois réduits purement et simple- de réellement poignant : « Celui [des ani- ancienne abonnée de la Fackel et déclarait espèce dont les membres se battent entre
énormité n’a pourtant pas empêché d’avoir ment en esclavage. maux] qui saignait avait le regard fixe, avec être tombée par hasard sur le numéro dans eux avec des gaz toxiques répugne à l’es-
réellement lieu : «Désirant établir le temps une telle expression sur le visage – et des lequel Kraus avait reproduit et commenté pèce meilleure. »
exact nécessaire pour qu’un arbre qui se Pour Luxemburg comme pour Kraus, le yeux noirs et doux comme ceux d’un enfant la lettre de Luxemburg.
dressait dans la forêt se transforme en jour- lien entre ce qu’elle décrit dans sa lettre et qui vient de pleurer. C’était vraiment l’ex- Kraus était d’avis que le « témoignage
nal, le patron d’une papeterie dans le Harz ce que la guerre a engendré – ou peut-être pression d’un enfant qui a été sévèrement Dans le numéro 462-471 de cette revue, unique en son genre d’humanité et de poé-
a eu l’idée de procéder à une expérience simplement fait apparaître – saute à peu près châtié et qui ne sait pas pourquoi, qui ne Kraus s’interroge sur la manière dont les sie » que constitue la lettre de Luxemburg
fort intéressante. À 7 h 35, il a fait abattre aux yeux. Quand la surveillante indignée sait pas comment échapper à ce tourment chiens ont vécu « leur » guerre et sont par- devrait être accueilli dans tous les livres
trois arbres dans le bois voisin et, après demande au soldat, qui est en train de bru- et à la violence brutale. (…) J’étais là venus à supporter le manque presque total scolaires entre Goethe et Claudius, et les
écorçage, les a fait transporter à l’usine de taliser férocement un animal épuisé auquel debout et l’animal m’a regardée et j’ai senti de nourriture et de soins que la pénurie jeunes lecteurs informés du fait que « le
pâte à papier» (Les Derniers Jours de l’hu- on a demandé de traîner une charge mani- les larmes couler sur mon visage – c’étaient générale et l’indifférence de l’espèce répu- corps qui a enveloppé une âme d’une telle
manité). La réponse à la question qu’il festement beaucoup trop lourde pour lui, ses larmes et l’on ne peut frémir avec plus tée « supérieure » qui les avait condamnés hauteur a été abattu à coups de crosses
s’agissait de résoudre a été la suivante : la s’il n’a décidément aucune pitié pour les de douleur pour ce frère chéri que je n’ai à la servitude et privés pour ainsi dire de de fusil (4) ». On pourrait très bien, me
suite des opérations qui étaient nécessaires animaux, la réponse parle d’elle-même : frémi dans mon impuissance à soulager son toute espèce de droit leur ont imposé : « De semble-t-il, dire que certains passages
pour passer de l’arbre au journal imprimé « Personne n’a pitié de nous, les humains, tourment muet. » bien des façons à présent, notamment par de la réplique de Kraus à la lettre de
a pu être effectuée de façon si rapide qu’à a-t-il répondu avec un mauvais sourire, et les journaux du dimanche, les chiens sont « Mme von X-Y », par exemple celui qui
11 heures du matin déjà celui-ci se vendait il s’est mis à frapper de plus belle (2). » Ce Edward Timms, dans sa biographie de attaqués parce qu’ils “dérobent” aux suit, mériteraient aussi d’être inclus dans
dans la rue. «Il n’a donc fallu, conclut l’an- qui s’exprime ici est la propension que peu- Kraus, souligne avec pertinence que « les hommes la nourriture. Ces reproches sont les livres scolaires :
nonce que le Râleur est en train de lire, que vent avoir facilement les victimes à exercer parallèles entre Kraus et Luxemburg sont infondés. Abstraction faite complètement
trois heures et vingt-cinq minutes pour per- une forme de vengeance contre d’autres vic- remarquables. Les deux auteurs invoquent du fait que j’accorde beaucoup plus volon-
mettre au public de lire les dernières nou- times encore plus faibles qu’elles et plus une vision de l’harmonie originelle pour tiers à un chien le petit peu de nourriture
(1) « Verwandlungen », Die Fackel, n° 462-471,
velles sur un matériau provenant des arbres incapables de se défendre. contester l’idée d’une nature aux dents et qu’à un journaliste quelconque, une chose Vienne, octobre 1917.
sur les branches desquels, le matin même, aux griffes rouges de sang, qui a été si que je sais est que la plupart des hommes (2) «Lettre de Rosa Luxemburg à Sonia Liebknecht»,
les oiseaux gazouillaient encore » (ibid.). Des animaux qui sont traités de cette souvent exploitée pour justifier le conflit ont toujours encore plus de nourriture que dans « Les guerres de Karl Kraus », traduction française
façon (il s’agit de buffles que l’on a fait militaire et la domination raciale. Kraus a la plupart des chiens, qui pourtant ne se de Pierre Deshusses, Agone, n° 35-36, Marseille, 2006.
Quand on aborde la question du rapport venir de Roumanie), Luxemburg dit dans reformulé sa position avec encore plus de font pas la guerre entre eux et ne sont pas (3) Edward Timms, Karl Kraus, Apocalyptic Satirist :
Culture and Catastrophe in Habsburg Vienna, Yale
étroit qui existe, aux yeux du satiriste, entre sa lettre : « On les frappe de façon terrible force quand il a reçu une lettre d’une responsables de l’état de choses dont la University Press, New Haven - Londres, 1986.
la déshumanisation de l’être humain et la avant que le dicton “Vae victis” puisse aussi mégère de l’aristocratie qui ricanait sur faute incombe aux hommes. Car, bien qu’il
(4) «Vorlesungen (mit dem Brief Rosa Luxemburgs)»
leur être appliqué. (…) Rien qu’à Breslau, Luxemburg comme étant une de ces puisse arriver dans des cas isolés qu’un (« Lectures, avec la lettre de Rosa Luxemburg »), Die
* Philosophe. il y a une centaine de ces bêtes ; en plus, “femmes hystériques” qui sont condamnées chien dérobe la nourriture à un homme, Fackel, n° 546-550, juillet 1920.
15 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

LE DÉSASTRE DE LA G RANDE G UERRE

animaux avec humanité ?


Les images qui accompagnent ce texte
sont de Benjamin Bondonneau.
Elles sont extraites de la série
« Mémoires courtes », 2018-2020
(http://benjaminbondonneau.com)

s’étonner que, sur une question comme celle


du réchauffement climatique par exemple,
dont l’urgence est en train de devenir réel-
lement extrême, l’humanité actuelle soit pro-
bablement condamnée jusqu’à la fin, si celle-
ci finit par arriver, à essayer de faire coexister
la proclamation que la catastrophe est en
train de devenir à peu près certaine et que
des changements radicaux sont absolument
indispensables avec la recherche de tous les
moyens possibles et imaginables de les évi-
ter et de se contenter de mesures qui restent,
pour l’essentiel, à peu près symboliques et
sont même parfois franchement dérisoires.

Cela ne peut, bien entendu, en aucun cas


constituer une raison de considérer que,
comparées à un problème comme celui-là,
les questions de justice sociale et d’égalité
ne sont pas primordiales et qu’elles seraient
même en train de devenir plus ou moins
des lois de la nature, qui de toute manière quelque genre de relation sociale. Et par Spinoza défend sur ce point à la persistance secondaires. Ce n’est évidemment pas du
finissent toujours par l’emporter tôt ou conséquent, ce qui se trouve dans la sur son esprit de l’influence de la Bible, en tout ce que pensait Kraus; et ce qu’il aurait
tard : « Dans la nature, ce qui n’a pas de nature, les hommes mis à part, la norme particulier du récit de la Genèse – « Dieu voulu et a attendu vainement de la social-
force vitale périt à son tour de soi-même ; de notre utilité ne demande pas que nous dit : “Faisons l’homme à notre image, démocratie était justement qu’elle se montre,
seul l’homme cultive ce qui est atteint de le conservions, mais elle nous conseille de comme notre ressemblance, et qu’il domine sur les deux espèces de questions, qui ne
faiblesse vitale (6). » le conserver pour divers usages, de le sur les poissons de la mer, les oiseaux du peuvent sûrement pas être traitées de façon
détruire, ou de l’adapter par tous les ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages complètement indépendante l’une de l’autre,
Il est donc impératif et urgent, pour notre moyens à notre usage (8). » et toutes les bestioles qui rampent sur la nettement moins conciliante et beaucoup
espèce, de consentir enfin à remplacer l’hu- terre”» (1, 26) – et de la tradition juive ou plus révolutionnaire. La menace bien réelle
manité pusillanime et sentimentale qui Il ne peut donc pas y avoir pour nous judéo-chrétienne. C’est justement de cela que représente elle aussi, pour l’humanité,
s’exerce essentiellement dans la protection d’obligation proprement dite de veiller au qu’il est question dans les toutes dernières l’aggravation inquiétante de l’injustice et de
et la promotion artificielles des faibles par bien-être et à la conservation des animaux pages du Monde comme volonté et comme l’inégalité constitue encore un sujet qui est
une autre forme d’humanité, plus virile et et des êtres vivants en général, dans la représentation : « Spinoza ne pouvait s’af- d’une actualité frappante et sur lequel Kraus
plus conforme à la façon dont les choses se mesure où ils dépendent de nous, directe- franchir du Juif : quo semel est imbuta avait vu nettement plus loin que la plupart
passent dans le monde des êtres vivants en ment ou indirectement, pour leur existence, recens servabit odorem [l’argile conser- de ses contemporains.
général, qui est appelée dans Mein Kampf puisque la question de savoir si nous devons vera longtemps le parfum dont elle s’est
l’«humanité de la nature» : «L’homme peut ou non essayer de les conserver ne dépend une fois imprégnée] (Horace, Épîtres, Dans sa réponse à Mme von X-Y, Kraus
bien pendant un certain temps braver les en réalité que de l’usage, avantageux ou I, 2, v. 69). Ce qui est tout à fait juif en lui, établit une relation directe entre la façon
lois éternelles de la volonté de conservation non, qu’il nous sera possible de faire d’eux et qui, joint au panthéisme, est de plus dont celle-ci s’exprime à propos de Luxem-
continuée ; seulement la vengeance arrive si nous choisissons de les maintenir en vie. absurde et à la fois horrible, c’est son burg et l’approbation fondamentale que les
néanmoins tôt ou tard. Une espèce plus forte mépris des animaux, dans lesquels il voit gens comme elle ont accordée à la guerre.
chassera les faibles, étant donné que la pul- Schopenhauer attribue la conception, à de pures choses destinées à notre usage et Il faudrait qu’à côté de la lettre de Luxem-
sion de vie dans sa forme ultime brisera ses yeux incompréhensible et aberrante, que auxquels il refuse tout droit (9). » burg soit publiée aussi, dans les livres de
toujours à nouveau les liens ridicules d’une lecture, «la lettre de cette mégère, afin d’in-
soi-disant humanité des formes singulières, culquer à la jeunesse non seulement le res-
pour faire entrer à sa place l’humanité de Quand la « racaille » frétille d’impudence pect de la grandeur de la nature humaine,
la nature, qui anéantit la faiblesse pour don- mais aussi le dégoût face à sa bassesse».
ner la place à la force (7). »

S’exprime ici une transposition au monde


D ANS un complément ajouté après coup
à ce qu’il avait écrit dans Parerga et Para-
Quand on cherche ce qui a rendu possible
une catastrophe comme celle de la première
C’est une des raisons pour lesquelles Kraus
exprime ouvertement le souhait que le com-
munisme dispose encore d’une vie suffisam-
animal de certaines des caractéristiques les lipomena, à propos du monde animal et du guerre mondiale, il ne faut surtout pas ment longue, ne serait-ce que pour empêcher
plus détestables, mais souvent aussi les plus rapport que nous entretenons avec lui, oublier de prendre en considération un l’engeance dont il parle de jouir sereinement
spécifiques, du monde humain lui-même. Schopenhauer revient sur cette question et certain nombre de caractéristiques consti- des avantages qu’elle a conquis et de dormir
Essayer au moins de ne pas être plus bestial enfonce le clou : « L’animal pour l’essen- tutives et de facteurs essentiels, contre les- sur ses deux oreilles : «Que Dieu nous le
ou plus scélérat que les animaux pourrait tiel et sur le point principal est tout à fait quels la social-démocratie ne trouve pas conserve comme une menace constante au-
bien, dans ces conditions, constituer pour le même que ce que nous sommes : la dif- beaucoup plus de raisons que ses adver- dessus de ceux qui possèdent des biens et
l’homme un progrès considérable. Il y a férence réside seulement dans l’accident, saires de la bourgeoisie de s’insurger et qui, pour les protéger, aimeraient envoyer
peut-être autre chose à apprendre d’eux que l’intellect, et non dans la substance, qui même dont elle ne songe pas plus qu’eux à tous les autres au front de la famine et de
l’insensibilité et la cruauté. Une humanité est la volonté. Le monde n’est pas un s’inquiéter réellement. l’honneur patriotique en les berçant de la
qui reste capable de se comporter de façon ouvrage de mauvaise qualité et les ani- consolation que les biens matériels ne sont
humaine à l’égard des animaux et de les maux ne sont pas un produit manufacturé Kraus songe à des choses avec lesquelles pas les biens suprêmes. Que Dieu nous le
traiter comme des égaux rend plus service pour notre usage. (…) Ce n’est pas seule- il vaudrait mieux, justement, essayer d’en garde afin que cette racaille qui frétille déjà
à l’humanité que celle qui les traite à peu ment la vérité, mais également la morale terminer, au lieu de se proposer de les repren- d’impudence ne devienne pas plus impu-
près comme du matériel dont on se sert. qui est de notre côté. (…) Le plus grand dre, en les amplifiant et les accélérant, autre- dente encore, afin que ceux qui sont les seuls
bienfait des chemins de fer est qu’ils épar- ment dit, à tout ce qui a quelque chose à voir à avoir accès à la jouissance et pensent que
La question qui est formulée ici était, gnent à des millions de chevaux de trait avec le productivisme et le consumérisme l’humanité à sa botte a eu suffisamment
aux yeux de Kraus, suffisamment impor- leur existence lamentable (10). » sans frein, l’exploitation sans discernement d’amour une fois qu’ils l’ont contaminée
« L’humanité qui considère l’animal tante pour qu’il y revienne à plusieurs et sans mesure des ressources naturelles, par la syphilis aient le sommeil au moins
comme un être chéri a plus de valeur que reprises avec insistance. Dans Hunde, La dernière phrase met en relation l’avè- l’indifférence à l’environnement et aux troublé par un bon cauchemar (11).»
la bestialité qui se moque de ce drôle et Menschen, Journalisten (Les chiens, les nement du règne universel de la machine dégradations que les activités de l’être
plaisante avec l’idée qu’un buffle n’est pas humains, les journalistes), il reproduit de avec la condition misérable à laquelle un humain, sa volonté de puissance et son avi- La «racaille» dont il parle a à présent des
“particulièrement” étonné de devoir tirer nombreux extraits tirés d’auteurs divers nombre considérable d’animaux se sont dité apparemment sans limite lui font subir raisons meilleures que jamais de penser
une charrette à Breslau et de recevoir des qui se sont exprimés de façon positive et trouvés réduits par la faute de l’homme, mais de plus en plus, l’absence de considération qu’elle a gagné la guerre contre les pauvres,
coups donnés avec le manche d’un fouet. amicale ou au contraire ouvertement hos- pour signaler justement un des rares aspects pour les animaux et l’ignorance délibérée et et l’a même fait presque par forfait. Elle peut,
C’est là le genre d’esprit répugnant qui tile et tout à fait négative sur la question du premier qui puisse être considéré comme obstinée du risque que, sous prétexte d’amé- comme il l’avait dit, frétiller à nouveau d’im-
fait dire à ces messieurs de la Création et des droits des animaux et du devoir d’hu- positif. C’est également un point sur lequel liorer toujours davantage les conditions de pudence et manifester la même propension
à leurs dames, “depuis leur prime jeu- manité que nous avons envers eux. Comme Kraus pourrait se sentir relativement proche vie de notre espèce, on finisse par rendre à faire la morale à ses victimes, à leur donner
nesse”, qu’il ne se passe rien dans l’ani- on pouvait s’y attendre, c’est à Arthur de Schopenhauer, car il est persuadé, lui problématique et pour finir impossible la des leçons de sérénité et de sagesse et à leur
mal, aussi dépourvu de sensations que son Schopenhauer, auquel il fait une place tout aussi, que la façon dont l’être humain s’est préservation de la vie des autres et celle de expliquer qu’elles n’ont aucune raison
propriétaire, pour la simple raison qu’il à fait privilégiée, que revient, pour lui, transformé en un adorateur et un esclave de la vie en général, etc. C’est sur des questions d’éprouver de la haine et de se révolter contre
n’a pas été doté de la même portion de l’honneur d’avoir montré sur ce point la machine est pour quelque chose dans le de cette sorte qu’un parti qui se veut révo- les responsables supposés de leur malheur.
morgue et n’est pas non plus capable d’ex- l’exemple que nous devrions essayer de peu de considération qu’il en est venu à lutionnaire se devrait justement, soutient
primer ses souffrances dans le charabia suivre. Et c’est Baruch Spinoza, dont Scho- éprouver pour les autres espèces et pour la Kraus, de se montrer autrement plus révo- JACQUES BOUVERESSE.
dont ce dernier dispose (5). » penhauer avait déjà contesté radicalement vie en général, et dans l’espèce de tyrannie lutionnaire que ne l’est la social-démocratie.
la position, qui joue en quelque sorte le impitoyable qu’il fait régner, de son côté, Mais ce qui l’empêche de l’être est aussi
(5) « Les guerres de Karl Kraus », op. cit.
La protestation de Luxemburg et de rôle du méchant de l’histoire. sur une partie du monde animal. malheureusement, pour une part importante,
(6) Adolf Hitler, Monologe im Führerhauptquartier
Kraus s’oppose directement à une vision l’intérêt que les gens qu’elle défend ont eux- 1941-1944, notes de Heinrich Heim, édité par Werner
du monde animal qui, en fait de considé- La conception qui est défendue par l’au- Il pourrait évidemment sembler un peu mêmes, de façon compréhensible, à la conti- Jochmann, Orbis, Munich, 2000.
ration pour lui, ne connaît guère que celle teur de l’Éthique est, en effet, que le statut étrange qu’à l’été de 1916, à un moment où nuation du processus qu’il faudrait au (7) Adolf Hitler, Mein Kampf, eine kritische Edition,
qui consiste à inciter l’espèce humaine à des animaux n’est pas du tout celui de la guerre, qui dure déjà depuis près de deux contraire essayer, si possible, de ralentir et publié par Christian Hartmann, Thomas Vordermayer,
Othmar Plöckinger et Roman Töppel, Institut d’histoire
s’inspirer de son exemple pour réapprendre congénères et même éventuellement de ans, a atteint un degré extrême dans l’inten- même probablement d’interrompre. contemporaine, Munich-Berlin, 2016.
la dureté, l’absence de pitié et la cruauté compagnons avec lesquels nous pouvons sité des combats et la démesure des pertes
(8) Éthique, quatrième partie, appendice, chap. XXVI,
censées constituer la loi fondamentale de éventuellement entretenir des relations de en vies humaines, Kraus revienne avec une Il ne faut pas chercher ailleurs la raison dans Spinoza, Œuvres complètes, Gallimard,
la vie. Il s’agit d’accepter plus facilement nature sociale, mais plutôt celui d’instru- telle insistance sur la question des égards pour laquelle même ceux qui sont en prin- coll. « bibliothèque de la Pléiade », Paris, 1954.
l’idée que la nature impose à tous les ments que nous avons le droit d’utiliser à qui sont dus aux animaux et celle des vio- cipe les mieux placés pour souhaiter le chan- (9) Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté
vivants comme règle le combat permanent, peu près à notre guise en fonction de nos lences et des atrocités que la guerre les gement peuvent être empêchés en même et comme représentation, Presses universitaires de
France, Paris, 1966.
l’assujettissement des inférieurs et l’éli- besoins et de nos intérêts : « En dehors des oblige, eux aussi, à endurer. Mais il s’em- temps de le vouloir réellement et même bien
(10) Arthur Schopenhauer, Senilia, Gedanken im
mination des inaptes. Comme le dira Adolf hommes, nous ne connaissons dans la ploie à convaincre ses lecteurs que l’huma- décidés à combattre ceux qui pourraient être Alter (« Senilia, pensées d’un homme âgé »), édité par
Hitler, le monde animal n’a pas, comme nature rien de particulier qui nous puisse nité aurait tout à fait tort de s’imaginer tentés d’essayer de le leur imposer. Quand Franco Volpi et Ernst Ziegler, Wissenschaftliche
celui des hommes, la possibilité et le procurer un plaisir par l’esprit et auquel qu’elle peut traiter le problème comme à on réfléchit, comme l’avait déjà fait Kraus, Buchgesellschaft, Darmstadt, 2011.
moyen d’essayer de contrecarrer l’action nous puissions nous lier d’amitié ou par peu près négligeable. à ce genre de situation, on ne peut guère (11) « Les guerres de Karl Kraus », op. cit.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
16
P ROVOCATIONS AUTOUR D ’ UNE FRONTIÈRE

Pourquoi la Chine et l’Inde


En marge de la réunion de l’Organisation de coopération
de Shanghaï qui s’est tenue à Moscou le 10 septembre, les
ministres des affaires étrangères chinois et indien ont adopté
une déclaration commune proclamant leur volonté d’apaiser
les tensions sur leur frontière himalayenne. Pas sûr que
cela suffise à calmer les surenchères nationalistes des diri-
geants des deux pays.

PAR VAIJU NARAVANE *

D ANS la nuit du 15 au 16 juin 2020,


sur les redoutables reliefs himalayens
indiennes bien informées affirment que
l’Armée populaire de libération (APL)
formant la « zone grise », âprement dis- aurait perdu plus de quarante hommes.
putée, de la frontière sino-indienne, les
soldats indiens et chinois se sont livré Ce tragique épisode fait suite à
un combat digne des guerres médiévales. plusieurs semaines d’accrochages le
Pendant plus de sept heures, dans une long de cette frontière longue de
nuit d’un noir d’encre, à 4 200 mètres 3 488 kilomètres qui n’a jamais été
d’altitude, ils se sont battus à coups de clairement tracée. Depuis la guerre sino-
pierres, de bâtons cloutés, de tiges de fer indienne d’octobre-novembre 1962, elle
entourées de fil barbelé, mais aussi à est désignée sous le nom de « ligne de
mains nues, dans des corps-à-corps contrôle réel » (Line of Actual Control,
d’une extrême violence. LAC) et comporte une vaste zone grise
incluant des territoires convoités par les
Au lever du jour, on dénombrait côté deux pays. Chaque camp ayant sa propre
indien soixante-dix-huit blessés et vingt interprétation du tracé, les lignes de
morts, la plupart d’hypothermie ou démarcation subjectives s’entremêlent
noyés après avoir été précipités dans les et se chevauchent, donnant régulière-
eaux glacées de la Galwan, en contrebas. ment lieu à des empoignades entre
Certains corps, emportés par le courant, patrouilles, des incursions (parfois
ont été repêchés plus au sud, là où la involontaires) et diverses autres
Galwan rejoint les eaux de la rivière infractions. Cependant, c’est la première
Shyok. Pékin s’est refusé à communi- fois depuis quarante-cinq ans que des vraie puissance montante en Asie. De son Depuis la fin août 2020, le ton s’est bal Times, qui relaie le discours officiel,
quer le moindre chiffre, mais des sources morts sont à déplorer. côté, Nehru a fait une lecture profondé- encore durci. L’Inde accuse l’APL d’avoir a mis en garde : « Si les deux pays
ment erronée de la situation, que l’Inde violé le désengagement militaire et diplo- devaient s’engager dans un conflit à plus
a payée au prix fort. Pendant les trois ans matique convenu entre les deux parties grande échelle, la Chine n’aurait aucun
La crise la plus grave depuis 1962 précédant le conflit, malgré les nombreux après le déclenchement de la crise. Elle mal à enrôler à ses côtés des États [hos-

J USQU’ALORS, l’Inde et la Chine avaient


réussi le remarquable exploit d’éviter tout
Autre aspect surprenant aux yeux des
Indiens : l’attaque s’est déroulée sur des
signes de mécontentement envoyés par
les Chinois, le premier ministre indien
n’a jamais voulu croire dans la possibilité
lui reproche de chercher à « modifier uni-
latéralement le statu quo par des provo-
cations militaires » visant à repousser la
tiles à] l’Inde, comme le Pakistan (6). »

Depuis le début de la crise, chaque


conflit majeur autour de leur frontière, terres que la Chine n’avait encore jamais d’une attaque. Confiant dans l’avènement ligne de contrôle réel vers l’ouest, en s’ar- armée a renforcé sa présence le long de
les différends se réglant pacifiquement revendiquées. C’est la première fois que d’un « siècle asiatique », il s’est laissé ber- rogeant au passage une superficie de six son propre tracé de la ligne de contrôle
par des discussions au niveau militaire Pékin prétend occuper l’intégralité de la cer par les déclarations de paix de son cents kilomètres carrés. Elle réclame réel. Selon un rapport de l’agence de ren-
ou diplomatique. En 1988, elles convin- vallée de la Galwan, au prétexte qu’elle homologue chinois, Zhou Enlai. Il a aussi enfin un retour au statu quo ante, à la seignement américaine Strategic Fore-
rent de faire passer la question frontalière lui appartiendrait « depuis toujours (2) ». commis une lourde erreur en rejetant caté- situation qui prévalait en avril 2020. casting Inc. (Stratfor), publié en juillet,
au second plan afin d’approfondir leurs Refusant de formuler clairement leurs goriquement la proposition que lui faisait la Chine aurait regroupé dans la région
relations dans d’autres domaines. L’ac- ambitions territoriales, les Chinois s’au- ce dernier, en 1960, de reconnaître le tracé Le gouvernement chinois, lui, assure plus de cinq mille soldats ainsi que des
cord bilatéral du 7 septembre 1993 sur le torisent une constante réinterprétation de la ligne McMahon (lire l’encadré ci- que le désengagement prévu a été honoré. véhicules blindés et des équipements
maintien de la paix le long de la ligne de de la ligne de contrôle réel, accompa- contre), à l’est, si l’Inde acceptait, à Si intrusions il y a eu, elles seraient le fait lourds, et y aurait construit vingt-six cam-
contrôle réel officialisa « dans un traité gnée d’empiétements permanents et l’ouest, d’abandonner ses prétentions sur des Indiens, qui « portent une grave pements, vingt-deux bases avancées et
international l’engagement réciproque d’interventions militaires pour faire bou- les zones de l’Aksai Chin conquises par atteinte à la souveraineté territoriale de deux hélisurfaces. De son côté, l’Inde a
des deux pays à maintenir le statu quo ger les lignes. Leur dernière percée en les Chinois. Reste que l’invasion chinoise la Chine ». Pékin a d’ailleurs sommé New déployé trois divisions d’infanterie dans
sur leur frontière. Dans les faits, ils pro- date, dans le Ladakh, a consisté à se de 1962 fut vécue par Nehru comme une Delhi de « se retirer sans délai ». Le Glo- la partie orientale du Ladakh.
mettaient de ne pas tenter d’imposer ou positionner sur la rive sud du lac Pan- totale trahison.
faire respecter leurs frontières par d’au- gong Tso, dont la rive nord est déjà
tres moyens que la négociation (1) », depuis longtemps dans leur radar. Au lendemain de la guerre, qui a duré Une accumulation dangereuse d’armes
explique le diplomate Shivshankar
Menon. S’y ajouta, en 2016, un protocole
spécial interdisant l’usage d’armes à feu
Toutefois, après une réunion de haut
niveau entre les commandants des corps
un mois et un jour et a permis à la Chine
de pénétrer très avant en territoire indien,
Zhou Enlai suggéra que chaque camp
L ’IMPRÉCISION du tracé de la frontière
sino-indienne, l’une des plus longues du
après son arrivée au pouvoir (au prin-
temps 2014), il a signé avec l’administra-
par les soldats sillonnant la zone, afin de armés des deux pays, le général Manoj recule de vingt kilomètres par rapport à monde, remonte au milieu du XIXe siècle, tion américaine une «Vision stratégique
limiter les effusions de sang. Mukund Naravane, chef des forces la ligne de contrôle réel, suscitant le rejet c’est-à-dire bien avant que les deux pays commune pour l’Asie-Pacifique et
armées indiennes, se montrait extrême- de Nehru : « [Cette proposition] n’a ne deviennent des républiques modernes, l’océan Indien » (Joint Strategic Vision
Cet accord bilatéral fut consolidé par ment confiant : « Je tiens à assurer la aucun sens. À quoi correspond la “ligne indépendantes et souveraines. Alors com- for the Asia-Pacific and Indian Ocean
plusieurs gestes de rapprochement : nation que la situation le long de nos de contrôle réel” ? S’agit-il de la ligne ment expliquer le regain de tension Region) en vertu de laquelle il s’engage
ouverture réciproque des marchés, coo- frontières avec la Chine est totalement qui découle de leur attaque de début sep- aujourd’hui ? à garantir la liberté de navigation en mer
pération en matière d’investissement, sous contrôle », déclarait-il lors du défilé tembre [1962] ? Empiéter de quarante ou de Chine méridionale, que la Chine
d’éducation et de culture, mise en œuvre annuel des élèves officiers de l’Académie soixante kilomètres sur nos terres par la Pour l’essayiste et journaliste Prem affirme vouloir respecter également.
de « mesures d’instauration de la militaire, le 13 juin, soit deux jours seu- force des armes, puis offrir de reculer de Shankar Jha et l’expert en relations inter- L’Inde a accédé au statut de « partenaire
confiance » (Confidence-Building Mea- lement avant la sanglante confrontation vingt kilomètres si nous nous engageons nationales Victor Gao – par ailleurs ancien majeur de défense » des États-Unis ; elle
sures, CBM), signature de divers pro- sur le Toit du monde. à faire de même, est une manœuvre frau- interprète de Zhou Enlai –, la Chine n’au- a participé à une force opérationnelle
tocoles, le dernier datant de 2013… duleuse qui ne trompe personne (5). » rait pas à proprement parler d’intentions américano-japonaise en mer de Chine
Mais, en dépit de cette volonté réelle de La crise en cours entre les deux géants belliqueuses. Dans un article qu’ils cosi- méridionale en envoyant plusieurs navires
préserver des relations stables, voire asiatiques est la plus grave depuis la Le souvenir de cette cuisante défaite gnent sur le site indien Thewire.in, ils de guerre, et a commencé à accueillir dans
cordiales, le litige frontalier n’a jamais courte guerre de 1962, qui a laissé des est encore vivace. S’ils sont parfaitement expliquent : « L’objectif stratégique que le golfe du Bengale l’opération « Mala-
pu être réglé. cicatrices profondes. Pour les Indiens, conscients du déséquilibre des forces avec poursuit l’armée chinoise en occupant les bar », une série d’exercices militaires qui
ce conflit s’était soldé par une défaite leur voisin – aussi bien en termes de puis- sommets au-dessus de Finger 4 [l’une des visent notamment à bloquer l’accès au
Choquée par la brutalité de l’affronte- humiliante, doublée d’un échec person- sance politique que de ressources écono- huit saillies montagneuses qui descendent détroit de Malacca, situé entre la Malaisie
ment du 15 juin, l’Inde l’a aussi été par sa nel pour le premier ministre de l’époque, miques ou de velléités expansionnistes –, vers le lac Pangong Tso] est d’empêcher et l’Indonésie, par où doivent transiter
soudaineté, alors que des discussions en Jawaharlal Nehru. Les Chinois, eux, pré- les Indiens jugent aussi qu’ils ne peuvent l’Inde d’attaquer ses appareils lorsqu’ils 40 % des exportations de la Chine et 90 %
vue d’un désengagement militaire et d’une tendaient mener une guerre punitive afin pas courber l’échine devant la tactique se posent sur le lac. Une autre position de ses importations de pétrole. D’autre
désescalade étaient en cours depuis les pre- de donner une bonne leçon à leur voisin. du salami mise en œuvre pour grignoter en surplomb pourrait offrir à l’APL un part, l’abrogation par décret, en août 2019,
mières escarmouches, début mai 2020, Selon plusieurs auteurs occidentaux, des territoires. deuxième goulet d’étranglement et placer de l’article 370 de la Constitution
après une série d’incursions chinoises dans parmi lesquels Alastair Lamb et surtout dans sa ligne de mire la route reliant le
des zones administrées par New Delhi ou Neville Maxwell, dans son livre India’s Ladakh à [la base aérienne avancée
généralement surveillées par les forces China War (3), l’Inde leur a fourni le indienne] Daulat Beg Oldie (7). » (1) Shivshankar Menon, Choices. Inside the Making
L’Imprimerie of India’s Foreign Policy, Brookings Institution - Allen
indiennes. Bien que le déroulement des prétexte rêvé en lançant sa « politique 79, rue de Roissy Lane, Washington, DC - Londres, 2016.
faits ne soit pas parfaitement clair, selon de l’avant » (forward policy), c’est-à- 93290 Tout cela ressemble fort à des prépara-
Tremblay-en-France (2) Liu Xuanzun and Liu Xin, « China urges India
les éléments disponibles, les heurts du dire en décidant de stationner des troupes tifs de guerre, même si, selon les auteurs, to restrain », Global Times, Pékin, 16 juin 2020.
15 juin s’apparenteraient à une embuscade le long de la frontière qu’elle entendait la Chine ne l’envisagerait aucunement ; (3) Neville Maxwell, India’s China War, Natraj
soigneusement préméditée par les faire reconnaître. Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres elle chercherait simplement à convaincre Publishers, New Delhi, 2011 (1re éd. : 1970).
recyclées : 100 %. Ce journal est imprimé sur
Chinois. Ceux-ci auraient notamment un papier UPM issu de forêts gérées durablement, l’Inde de respecter les accords et le pre- (4) Bertil Lintner, China’s Indian War, Oxford
détourné le cours de plusieurs petits ruis- D’autres chercheurs contestent cette porteur de l’Ecolabel européen sous le n° FI/37/001. mier ministre Narendra Modi de s’asseoir University Press India, New Delhi, 2017.
Eutrophisation : Ptot = 0,007 kg/t de papier (5) Annexe à la lettre du premier ministre Jawaharlal
seaux afin de lâcher un déluge sur les interprétation : Bertil Lintner souligne à la table des négociations afin de « dis-
Nehru au premier ministre Zhou Enlai, 27 octobre 1962,
troupes rivales qui s’avançaient vers eux. ainsi, dans China’s India War (4), que les Commission paritaire des publications siper les doutes et les soupçons qu’a dans Notes, Memoranda and Letters Exchanged and
Plusieurs soldats indiens auraient ainsi été préparatifs de guerre chinois ont com- et agences de presse : nº 0524 D 86051 semés dans l’esprit des dirigeants chinois Agreements Signed Between the Governments of India
ISSN : 0026-9395 and China, Livre blanc du ministère des affaires étran-
déséquilibrés, finissant leur course dans mencé deux bonnes années avant que PRINTED IN FRANCE son brusque virage de politique étrangère
gères indien, vol. VIII, octobre 1962 - janvier 1963,
la rivière, au fond de la vallée. Nehru ne formule ce concept. Selon lui, à partir de 2014 ». New Delhi.
la guerre visait moins à des conquêtes ter- À la disposition des diffuseurs de presse
(6) Cité par Victor Gao et Prem Shankar Jha, «A
* Professeure à la faculté de journalisme, médias pour modification de service, demandes de réassort
ritoriales qu’à détrôner le dirigeant indien, ou autre, nos numéros de téléphone verts : Qu’a donc fait M. Modi pour irriter à tragedy has been averted but the danger for India and
et cinéma de l’université Ashoka, en Inde ; directrice
du Centre for Social and Behaviour Change. L’analyse considéré comme le chef de file des pays Paris : 0 805 050 147 ce point son voisin chinois ? La liste des China persists », The Wire, New Delhi, 23 juillet 2020.
Banlieue/province : 0 805 050 146.
n’engage pas ces institutions. du tiers-monde, et à s’imposer comme la griefs possibles est longue. Quelques mois (7) Victor Gao et Prem Shankar Jha, op. cit.
17 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

HIMALAYENNE JAMAIS STABILISÉE

s’affrontent sur le Toit du monde


indienne, qui a mis fin à l’autonomie du principes de [l’accord sur le commerce jet, toujours au Ladakh : une route qui partie occidentale de la frontière et ses d’une aide logistique, il est peu probable
Jammu-et-Cachemire (8), et la publication et les relations entre le Tibet chinois et permettrait de renforcer la présence mili- efforts pour approfondir son avantage qu’ils voleraient à son secours si le
de cartes incluant dans le territoire indien l’Inde dit accord de] Panchsheel taire indienne sur la ligne de contrôle réel tactique. Compte tenu de l’importante conflit prenait de l’ampleur.
le Gilgit (sous contrôle pakistanais) et – notamment la coexistence pacifique –, aux abords du lac Pangong Tso. Deux asymétrie entre les deux camps sur le
l’ensemble du Ladakh (Aksai Chin com- réitérés dans l’accord frontalier de nouvelles divisions de montagne ont aussi plan stratégique, opérationnel et finan- Il est un domaine où l’Inde a toujours
pris) n’ont guère été appréciés des Chi- 1993 ; c’est un fait que la Chine ne peut été constituées en 2009, et la création cier, cette attitude, qui peut paraître eu une longueur d’avance sur la Chine :
nois ; pas plus que les déclarations de plus ignorer (9) », concluent Victor Gao d’un commando de montagne fort de inconsidérée, risque de mettre ses forces la solidité de ses institutions démocra-
ministres affirmant, tel le ministre de l’in- et Prem Jha. Ils omettent de mentionner 90 000 hommes a été annoncée en 2013. armées à rude épreuve dans le cas où tiques. Sauf que le premier ministre, pro-
térieur devant le Parlement le 6 août 2019, les multiples entorses des Chinois eux- Enfin, l’Inde a accru la fréquence de ses l’escalade se poursuivrait. Car, si des moteur du nationalisme hindou, et son
que l’Inde allait reconquérir l’Aksai Chin, mêmes à ces principes pour empêcher patrouilles et amélioré la qualité de ses pays alliés comme le Japon, les États- gouvernement de plus en plus autoritaire
actuellement sous administration chinoise, que l’Inde rejoigne le rang des grandes bases aériennes avancées, Daulat Beg Unis ou l’Australie lui offrent volontiers n’ont cessé de les affaiblir et de les vider
le Gilgit et la partie du Cachemire gérée puissances : ils ont, par exemple, Oldie accueillant désormais des C-130 et un soutien de façade, parfois doublé de leur substance.
par le Pakistan (Pakistan-Occupied Kash- longtemps fait barrage à ses efforts pour des Antonov, des avions de transport mili-
mir, POK). Enfin, l’Inde a conclu avec les faire partie du Groupe des fournisseurs taire russes. Malgré ces progrès, l’armée
États-Unis et le Japon des accords pré- nucléaires (NSG), en faisant valoir indienne, longtemps négligée et sous- TikTok interdit
voyant une fourniture de soutien logis-
tique et a intensifié sa coopération bilaté-
rale avec l’Australie, un pays dont les
qu’elle n’a pas signé le traité de non-
prolifération (TNP). Les efforts de
l’Inde pour accroître sa puissance
financée, est encore très loin de pouvoir
rivaliser avec la mobilité et la force de
frappe de l’APL.
M ONSIEUR Modi va-t-il marcher dans
les pas de Nehru, répétant les erreurs de
Après avoir si bien agité le chiffon
rouge, M. Modi s’est subitement montré
relations avec Pékin se sont tendues. militaire et améliorer ses infrastructures 1962 ? Convaincu de son charisme et per- conciliant, le 19 juin, lors d’une réunion
le long de la frontière ont le don Au cours des trois dernières années, les suadé qu’il lui suffit de rencontrer son multipartite sur les sanglants événe-
« Sous le règne de Modi, l’Inde ne se d’agacer Pékin, qui n’en fait pourtant incursions chinoises le long de la frontière homologue pour résoudre les problèmes ments qui s’étaient déroulés quelques
sent plus tenue de respecter les pas moins. se sont multipliées et ont été de plus en les plus épineux, il a eu dix-huit tête-à- jours plus tôt. « Il n’y a pas eu de viola-
plus violentes, ce qui peut surprendre tête avec M. Xi et effectué cinq visites tion d’intégrité territoriale, ni de notre
compte tenu de la supériorité militaire officielles en Chine depuis 2014, appa- part ni de la part de nos voisins », a-t-
Quand la coopération primait flagrante des Chinois. En réalité, Pékin remment aveugle aux nombreux signaux il assuré. En Inde, ces propos ont surpris

A VEC sa « diplomatie du loup guer-


rier », M. Xi Jinping a, d’un autre côté,
change de 2010) – et leur budget de la
défense identique – 20 milliards de dol-
veut prouver sa détermination pour des
raisons internes et extérieures. Son éco-
nomie tourne au ralenti ; le gouvernement
de contrariété et de nervosité envoyés par
Pékin. Cette cordialité de façade ne l’a
pas empêché de multiplier les messages
et surtout plongé dans l’embarras les
militaires et les diplomates, tandis que
les responsables chinois se sont empres-
érigé la mer de Chine méridionale en prio- lars. Vingt ans plus tard, avec un PIB de est sous le feu des critiques internatio- contradictoires, au risque d’offenser le sés de les exploiter pour démontrer
rité stratégique, ce qui se traduit par un 1 200 milliards de dollars, l’Inde faisait nales pour sa gestion de la crise du coro- président chinois. M. Modi ne s’est pas qu’ils n’étaient coupables d’aucune
durcissement de sa position face à Taïwan, déjà pâle figure face au colosse chinois navirus ; il se sent en outre menacé par le contenté de rappeler ses prétentions ter- agression.
au Vietnam et à d’autres pays riverains. et à ses 4 600 milliards. Aujourd’hui, la rapprochement entre l’Inde et les États- ritoriales par des publications de cartes
Par comparaison, le différend frontalier Chine pèse cinq fois plus que son voisin Unis, à un moment où ses propres rela- et des déclarations tonitruantes, ni d’af- Les rivaux asiatiques vont-ils multi-
avec l’Inde est vu comme « stratégique- du Sud. Elle consacre 261 milliards de tions avec l’Amérique se dégradent. À ficher son amitié avec les États-Unis, plier les passes d’armes, voire se lancer
ment secondaire ». Cela n’empêche pas dollars à son armée (1,9 % du PIB), travers ses attaques à la frontière, la Chine principal rival de la Chine. Avec sa for- bientôt dans une vraie guerre fronta-
la Chine de tenter de décourager toute quand New Delhi n’alloue à la sienne que entend étouffer dans l’œuf les ambitions mation, le Parti du peuple indien (Bhara- lière ? Ou s’engager enfin dans des
remise en cause de sa suprématie à travers 71 milliards (2,4 %) (10). Bref, la parité indiennes de domination régionale, quitte tiya Janata Party, BJP), il s’est aussi négociations sérieuses ?
des incursions armées qui, sans dégénérer qui présidait aux accords sino-indiens à y perdre quelques plumes. Pour montrer efforcé d’attiser le sentiment antichinois
en conflit majeur, ébranlent le statu quo n’est plus. Ce qui, de fait, les transforme que c’est elle qui décide, elle pourrait dans le pays. Parmi les mesures de rétor- VAIJU NARAVANE.
et infligent des pertes. Son objectif n’est- en accords « inégaux ». recourir à la méthode qui a fait ses sion, on peut citer l’interdiction de deux
il pas de faire en sorte que le voisin indien preuves en 1962 : l’humiliation. Ainsi, cents applications chinoises, dont TikTok,
soit déstabilisé en permanence ? Depuis une dizaine d’années, New elle utilise ses énormes réserves finan- et le coup de frein donné aux investis- (8) Lire «Au Cachemire, l’hindouisme sabre au
Delhi a entrepris de renforcer ses infra- cières pour se rapprocher de voisins de sements chinois dans des secteurs-clés clair », Le Monde diplomatique, octobre 2019.
En 1988, lorsque les deux pays ont structures militaires et son réseau routier l’Inde, le Népal, le Bangladesh et le Sri comme les chemins de fer, les infrastruc- (9) Victor Gao et Prem Shankar Jha, «LAC tensions
choisi de privilégier la coopération plutôt dans le Nord et le Nord-Est. Une voie de Lanka, au grand dam de sa rivale. tures et les télécommunications. Et tant to fester till Modi, Xi revive prospects for India-China
strategic cooperation », The Wire, New Delhi,
que la confrontation, leur produit intérieur desserte a été construite pour relier la pis si, selon les spécialistes, ces déci- 24 juillet 2020.
brut (PIB) était comparable – 296 mil- ligne de contrôle réel, au niveau de la De son côté, New Delhi semble déter- sions risquent au bout du compte de (10) Dépenses en dollars constants (2018) et en
liards de dollars pour l’Inde, contre rivière Galwan, à la route menant à l’aé- miné à lui tenir tête, si l’on en croit ses pénaliser davantage l’économie indienne pourcentage du PIB (2019), Stockholm International
312 milliards pour la Chine (au taux de rodrome de Daulat Beg Oldie. Autre pro- récents mouvements de troupes sur la que celle de son voisin. Peace Research Institute (Sipri).

Des territoires imbriqués


T
RACER une frontière entre la Chine et l’Inde
constitue une difficulté ancienne. Dans cette
région, on distingue habituellement trois Liignes
Lignes
gnes à ha
autes
utes
tes tensions
tens ns
grandes zones (voir la carte ci-contre). À Va
Vallée de la Shak
allée Sh ksgam Xinjiang
ng
l’ouest, l’Aksai Chin, sous administration chinoise, Glacier de
de Siachen
s’étend le long du Ladakh côté indien, du Xinjiang et Aérodrrom
ome
mee de
Daulat Beg Oldi
O
Oldie Altitude de la ligne
ne de contrôle réel
du Tibet côté chinois, et couvre une surface d’environ G git-
Gil t-
entre le Ladakh et l’Aksai Chin
33 000 kilomètres carrés. La partie centrale, à l’ouest Baltistan
Baltist Akksa
A sai
a Du nord au sud, enn mètr
mè ess
du Népal, sépare les États indiens de l’Himachal Ch
Ch
Chin
hin
in
n Valléee de la Ga
Va Galwan
w
Pradesh et de l’Uttar Pradesh du Tibet ; avec ses Combats du 15 juin 202020 6 000
Aza
Azad
Az
A ad
ad
2 000 kilomètres carrés sous contrôle partagé, elle Cach
C chemir
emmirre
est la moins étendue des zones contestées. Enfin, la Ladakh
adak
dakh
dak
d
Jammu-et-
Jamm
Jammu-et
Jammu-e t- Lac P
Pangong
a
angong
ong Ts
Tsoo 5 00
000
partie orientale, sous contrôle indien, correspond à Cachemir
C chem e
la limite entre le Tibet et l’Arunachal Pradesh – qui Vallée
portait le nom de North-East Frontier Agency (NEFA) Indus CHINE
HINE
INE de la Ga
Galwan
4 000
pendant la domination britannique. Couvrant approxi- PAKIST
PA TA
AN Lacc Pangong
ng Ts
Tso
mativement 90 000 kilomètres carrés, elle s’étend H machal
Himac
Himachal
Hima
Him chal
ha
Prad
ade
desh
deesh
sh Tibe
et
jusqu’à la Birmanie. Dans cette région, la frontière est 3 00
000
0
appelée « ligne McMahon », du nom du géomètre 0 km 100 km 200 kkm
200 m 300 km
300 380 km
britannique qui l’a dessinée, et a été définie conjoin-
tement par les Britanniques et les Tibétains lors de la INDE
E ahon
(1914)
McM
conférence de Simla en 1914 (1). Uttarakhand
Uttar
Ut akhan
nd
d ne
Brahmapoutre lig
la
Dans son livre Choices (2), publié en 2016, l’ancien de
é
ministre des affaires étrangères indien (2006-2009) et Administré p
par la Chine,
e, Arrruna
A unach
acch
a hal
ac

contesté par l’Inde



Tr

conseiller à la sécurité nationale (2010-2014) Shivs- New


w De
Delhi Prade
Pr ad
desh
de h
hankar Menon écrit : « L’Inde a toujours considéré Administré par
p l’Inde,, NÉP
ÉPAL
AL
Ga Ta
Taw
wan
ang
ang
qu’elle partage avec le Tibet une frontière traditionnelle, contesté par la C
Chine nge
Sikkki
Sikkim
Si
S km BHOUT
HOUT
TA
AN
coutumière, qui a en outre été reconnue juridiquement Ligne de contrôle réel Uttar
par divers accords sur la majeure partie de sa longueur. Pradesh BIRMANIE
BIR
IRMANIE
de 1962 (LAC) Assam
Ces accords concernent notamment la ligne McMahon
en 1914, la frontière entre le Tibet et le Sikkim, dans Frontières contestéess
0 200
20
00
00 kkm
la partie orientale, le long du bassin versant des rivières entre l’Inde et le Pakistan
stan Sourcee : Organisation des Nations unies. FA
FANNY
NY PRIV
VA
AT
Teesta et Amo Chu, officiellement reconnue en 1906
par le traité de Pékin, qui réaffirmait la convention
anglo-tibétaine de 1904 instaurant l’autorité de la
Chine sur le Tibet ; ainsi que plusieurs autres frontières
fixées à partir du XVIIe siècle par des accords entre
Après la seconde guerre mondiale, la Chine se souligne l’ancienneté de ses liens commerciaux, un rôle-clé dans la nomination du prochain dalaï-
les gouvernements tibétains et les dirigeants du
retrouva, avec le Tibet, frontalière de l’Inde pour la culturels et religieux avec le Tibet, et rappelle que lama – une affaire à laquelle Pékin s’intéresse de
Jammu-et-Cachemire et de l’Himachal Pradesh. »
première fois de son histoire. Lors de la conférence le tracé existant est un héritage du Raj – le régime près. La Chine n’a jamais pardonné à l’Inde d’avoir
de Simla, le délégué chinois avait apposé ses initiales colonial – britannique. offert l’asile politique au chef spirituel tibétain après
À l’époque, les autorités coloniales britanniques
sur le texte de la convention. Prenant prétexte de sa fuite en 1959, au point que, pour certains obser-
s’inquiétaient surtout de la montée en puissance de La Chine n’entend aucun de ces arguments. En
l’absence de signature complète, Pékin ne l’a pas vateurs, ce serait l’une des raisons de l’offensive
la Russie, qu’il s’agissait de contrer par la politique plus de l’Aksai Chin, elle continue de revendiquer
reconnu. Depuis, la Chine récuse tous les accords chinoise de 1962.
du « Grand Jeu » – expression qui renvoie à cette la majeure partie de l’Arunachal Pradesh, si bien
signés entre les Britanniques et les Tibétains en les
période d’intense rivalité russo-britannique. La Chine, que toutes les cartes officielles matérialisent la V. N.
qualifiant de « traités inégaux » qu’elle n’est pas tenue
par contraste, leur paraissait faible et timorée. C’est frontière au pied des montagnes au lieu de la placer
d’honorer.
pourquoi elles se concentrèrent sur les frontières du près des cimes, le long de la ligne de partage des
(1) La République de Chine, comme plus tard la République
nord-est et du nord-ouest de l’Inde et abandonnèrent De son côté, l’Inde estime pouvoir prouver que eaux. L’une des principales pierres d’achoppement populaire de Chine, ne reconnaît pas la ligne McMahon.
le Tibet à la Chine, en faisant le pari que tous deux l’Aksai Chin fait partie du Ladakh en se fondant sur concerne la ville de Tawang, qui a vu naître l’actuel
(2) Shivshankar Menon, Choices. Inside the Making of India’s
deviendraient des zones tampons capables de tenir les accords historiques, les cartes et les traités. Pour dalaï-lama et dont le monastère, deuxième lieu le Foreign Policy, Brookings Institution Press - Allen Lane, Washington,
les Russes à distance. ce qui est du tronçon oriental de la frontière, elle plus sacré pour les Tibétains après Lhassa, jouera DC - Londres, 2016.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
18
U NE LONGUE QUERELLE INTELLECTUELLE

Sortir la femme préhistorique de l’ombre


Et si nos ancêtres féminines avaient peint Lascaux, chassé des bisons, daire nous interroge sur les raisons du substitution de filiation aurait conduit à
taillé des outils? En calquant sur leur objet d’étude le modèle patriarcal refus de nombreux chercheurs d’envisa- plus ou moins longue échéance à l’appa-
ger l’hypothèse que la domination mas- rition du système patriarcal. Il est donc
et son ordre divin, les premiers préhistoriens ont construit des mythes culine – le système patriarcal – ne soit fortement probable que les changements
infériorisant les femmes. La démarche scientifique conduit à prendre pas originelle, mais se soit progressive- économiques et sociaux observés au néo-
ment instaurée à la suite de changements, lithique modifièrent profondément les
des distances avec ces présupposés pour reconsidérer le rôle du peut-être d’ordre économique, qui modi- relations entre les hommes et les femmes.
«deuxième sexe» dans l’évolution humaine. fièrent la structure sociale des commu- Ils marqueraient sans doute le début de
nautés de chasseurs-cueilleurs nomades. l’ère patriarcale, comme l’écrit la philo-
L’accumulation de biens – quasi inexis- sophe Olivia Gazalé : « Le premier à
tante dans les sociétés paléolithiques –, avoir renversé l’ordre sexuel n’est pas
P A R M A R Y L È N E P A T O U -M A T H I S * favorisée par la sédentarité et la domes- la femme, mais l’homme, lorsqu’il mit
tication des plantes et des animaux, aurait fin au monde mixte – dans lequel les
entraîné l’émergence d’une nouvelle acti- droits et libertés des femmes étaient
vité, celle de les protéger, fonction qui beaucoup plus étendus et où le féminin
aurait incombé aux hommes, supposés était respecté et divinisé – pour bâtir un
physiquement plus forts. Devenus pro- nouveau monde, le monde viriarcal
gressivement détenteurs des récoltes et [fondé sur la virilité], dans lequel la
des troupeaux, les hommes auraient ins- femme allait être infériorisée, enfermée,
titué la filiation patrilinéaire afin d’en et perdre tous ses pouvoirs. À l’aube de
assurer la transmission à leurs enfants. cette civilisation nouvelle commence le
L’appropriation et le contrôle des enfants, grand récit de la supériorité virile, qu’al-
perçus par la généralisation du droit pater- laient venir consolider, siècle après siè-
nel, seraient apparus au sein de sociétés cle, la mythologie (par l’image et le sym-
socialement organisées, selon la thèse de bole), la métaphysique (par le concept),
Claude Lévi-Strauss sur Les Structures la religion (par la loi divine) et la science
élémentaires de la parenté (1949). Cette (par la physiologie) (7). »

Émergence de l’élite guerrière


ALICE GUITTARD - DOUBLE V GALLERY

F RIEDRICH Engels, dès 1884, identifiait


le remplacement progressif de la filiation
femmes dans les travaux liés à l’agricul-
ture. L’exploitation des animaux pour la
maternelle par la filiation paternelle laine ou le lait aurait entraîné un canton-
comme une des causes de l’assujettisse- nement accru des femmes dans l’espace
ment des femmes ; pour lui, le renverse- domestique. Avec l’accroissement des
ment du droit maternel fut « la grande richesses (champ ou pâturage, bétail,
défaite historique du sexe féminin (8) ». réserves alimentaires), ils auraient pris
Plus de cent vingt ans plus tard, Emmanuel une place de plus en plus importante au
Todd souligne lui aussi que, si le principe sein des communautés. Ces changements

A
patrilinéaire a favorisé le développement auraient remodelé les rapports sociaux,
des formes familiales complexes qui se faisant apparaître des élites et des castes,
UCUN argument archéologique ne seraient propagées par la suite dans dont celle des guerriers, et entraîné une
conforte l’hypothèse qu’au paléolithique presque toute l’Eurasie (ce qui sous-entend division sexuée des tâches plus marquée
ALICE GUITTARD.
les femmes avaient un statut social infé- – « L’Ombre de la main », 2018 qu’il y aurait eu auparavant un autre prin- ainsi qu’une généralisation de la rési-
rieur à celui des hommes. Des archéo- cipe), il a eu pour contrepartie un abaisse- dence patrilocale (la femme vit dans la
logues, se fondant sur l’abondance des ment du statut de la femme, et par consé- famille de son « conjoint ») et de la filia-
représentations féminines, suggèrent quent un moindre rôle des mères dans la tion patrilinéaire.
même qu’étant au centre des croyances tibétaine des vallées reculées du Yunnan transmission culturelle. Ainsi, la rareté des
elles avaient une position élevée dans ces en Chine, étaient encore une société régimes matriarcaux – à la fois matrili- Ces transformations, qui bouleversent
sociétés (1). Ce qui semble se vérifier matriarcale dans les années 1990 (2), le néaires et matrilocaux (dans lequel le la place des femmes dans la société, sont
pour au moins certaines d’entre elles, matriarcat a aujourd’hui disparu. En « mari » vient habiter dans la famille de sa perceptibles à partir de 5000 avant notre
mais était-ce uniquement pour cette rai- revanche, de nombreuses sociétés, sur « femme ») – s’expliquerait par la domi- ère dans la composition du mobilier funé-
son ? D’autres chercheurs soutiennent tous les continents, ont été matrilinéaires steppes d’Asie centrale. Les civilisations nation masculine universelle. La subordi- raire (plus sexué et moins diversifié dans
que, dans ces temps reculés, les sociétés et certaines le sont encore. Constatant méditerranéennes dites « des hypogées » nation des femmes, qui est une forme de les tombes féminines) et l’état de santé des
étaient matrilinéaires, voire matriarcales. que, dès l’Antiquité, les hommes ont dans – caractérisées par l’inhumation des violence, serait la conséquence de la divi- squelettes féminins mis au jour. On note
la plupart des civilisations un pouvoir défunts dans des grottes artificielles creu- sion sexuée du travail. une augmentation non seulement des
Il existe souvent une confusion entre économique et social supérieur à celui sées dans la roche – relèveraient également pathologies liées à de durs travaux, au port
société matriarcale – dans laquelle les des femmes, de nombreux auteurs affir- de ce type d’organisation matrilinéaire et Dans les sociétés paléolithiques, en de lourdes charges et à des grossesses répé-
femmes détiennent l’autorité sociale et ment qu’il en fut de même dès les origines auraient subi le même sort autour de procréant et en élevant leurs enfants en tées, mais aussi à des carences dues à une
juridique – et société matrilinéaire – sys- de l’humanité. Ils rejettent la thèse, défen- 3500 avant notre ère. Les tribus de cava- bas âge, les femmes avaient une fonction alimentation sous-protéinée (à base prin-
tème de parenté reposant sur la filiation due par plusieurs savants du XIXe siècle, liers auraient imposé aux populations indi- primordiale dans la pérennité du clan. cipalement de féculents et de végétaux, ce
par la mère. Le terme « matriarcat » sous- de l’existence d’un matriarcat antérieur gènes matrilinéaires un système patriarcal Étant donné qu’il était impossible de qu’atteste un nombre plus important de
entend une domination féminine, comme au patriarcat. Sa présence dans les socié- et guerrier. Cette thèse est, elle aussi, connaître avec certitude le véritable père caries) et des traumatismes consécutifs à
l’indique son étymologie (du grec tés préhistoriques, en débat depuis plus contestée, notamment parce que des armes du nouveau-né, la filiation matrilinéaire des violences. Mais ce n’est pas le cas de
arkhein, « diriger », « commander »). Si d’un siècle et demi, est encore âprement et des traces de fortifications datant de bien apparaît plus que probable. Participant à toutes les femmes. Dans plusieurs tombes,
une hiérarchie fondée sur la femelle discutée. Pour beaucoup d’auteurs, le avant l’arrivée de ces tribus ont été mises de très nombreuses activités, les femmes les défuntes sont richement parées et pré-
dominante et sa descendance a été obser- « matriarcat originel » ne serait qu’un au jour et parce que leur expansion aurait avaient un réel rôle économique et pos- sentent peu de pathologies et de trauma-
vée chez plusieurs espèces animales, en mythe ; pour d’autres, il aurait existé été le plus souvent pacifique. sédaient un statut social probablement tismes (10). La situation des femmes à
particulier chez nos proches cousins les jusqu’à l’apparition du patriarcat au cours équivalent à celui des hommes, voire, cette période semble donc varier en fonc-
bonobos, et si les Na, peuple d’origine du néolithique (3). Dans les années 1980-1990, plusieurs peut-être, plus élevé au sein de la sphère tion de leur position sociale.
historiennes américaines soutiennent à domestique et symbolique, au vu de la
leur tour que les cultures préhistoriques place centrale qu’occupent les représen- Durant plus d’un siècle et demi, les
Le matriarcat originel en question étaient matrilinéaires, mais aussi plus éga-
litaires, plus pacifiques et moins hiérar-
tations féminines dans l’art paléolithique.
Si on peut raisonnablement penser que
interprétations qui ont été faites des ves-
tiges archéologiques ont fortement contri-

D ANS la promiscuité du clan, qui ne


permettait pas de savoir avec certitude
par plusieurs anthropologues et philo-
sophes de la fin du XIXe siècle. Pour eux,
chiques que les sociétés patriarcales. Ce
que contestent plusieurs chercheurs. Pour
beaucoup d’entre eux, les descriptions
dans ces sociétés les relations entre les
sexes étaient équilibrées, nous n’avons
actuellement aucun indice qui permette
bué à rendre les femmes préhistoriques
invisibles, notamment en minorant leur
importance dans l’économie. Les récentes
qui était le père d’un enfant, la transmis- c’est au moment du passage de l’écono- des sociétés matriarcales ne seraient que de conclure à l’existence de sociétés découvertes portent un regard nouveau sur
sion de la parenté ne pouvait se faire qu’à mie de prédation (chasseurs-cueilleurs) des « constructions mythologiques matriarcales, sous-entendu dominées par elles, dont le rôle dans l’évolution s’avère
travers la mère. Pour l’anthropologue à celle de production (agropasteurs) que savantes » relevant du romantisme d’un les femmes… ou patriarcales. Il est pos- tout aussi important que celui des hommes.
polonais Bronislaw Malinowski et le les hommes auraient pris le pouvoir et « âge d’or » disparu où la domination sible que le remplacement progressif de
juriste suisse Johann Bachofen, cette filia- instauré la patrilinéarité, puis le patriarcat. d’un sexe sur l’autre n’existait pas (5). la filiation maternelle par la filiation
(1) C’est notamment la thèse défendue par Piotr
tion matrilinéaire était présente dans les Cette thèse, qui perdure au début du La gynécocratie de Bachofen relèverait paternelle ait bien eu lieu au cours du néo- Efimenko. Cf. Claudine Cohen, «La moitié “invisible”
premières sociétés humaines. Dès 1861, XXe siècle chez quelques anthropologues, du « fantasme », selon Emmanuel Todd, lithique, mais pas partout, puisque des de l’humanité préhistorique », colloque Mnémosyne,
Bachofen, se fondant sur des mythes est reprise dans les années 1930. Les pour qui « le statut de la femme est en réa- sociétés matrilinéaires existent encore Lyon, IUFM, 2005.
anciens et des récits de voyage, en parti- structures sociales des sociétés préhisto- lité plus élevé dans les systèmes de dans certaines régions du monde. (2) Cai Hua, Une société sans père ni mari. Les Na
de Chine, Presses universitaires de France (PUF),
culier ceux du père jésuite Joseph Fran- riques se seraient modifiées au cours du parenté indifférenciés que dans les socié- Paris, 1997.
çois Lafitau, missionnaire en Nouvelle- temps. Elles auraient été d’abord cla- tés matrilinéaires » (6). Le matriarcat ori- Au tout début du néolithique, l’orga-
(3) Ernest Borneman, Le Patriarcat, PUF, 1979.
France (Canada), suggère que l’« époque niques, puis matriarcales et sédentaires, ginel ne serait donc qu’un mythe ! Ses nisation socio-économique des premières
(4) Marija Gimbutas, Bronze Age Cultures of Central
primitive » est l’ère de la « gynécocratie » et, enfin, familiales (en couple) et défenseurs s’appuient sur des arguments sociétés agricoles semble s’élaborer avec and Eastern Europe, Mouton & Co., Paris, 1965.
par le droit maternel. Le juriste soutient nomades. Reposant sur plusieurs inexac- ethnographiques, comme le font ses les femmes (9). Agricultrices, elles (5) Cynthia Eller, The Myth of Matriarchal
que les femmes auraient utilisé le « mys- titudes, ce schéma évolutif linéaire opposants, qui citent plusieurs exemples seraient à l’origine de la domestication Prehistory. Why an Invented Past Will Not Give Women
tère » de la maternité pour organiser la proposé par l’archéologue russe Piotr de sociétés traditionnelles qui, égalita- des plantes et d’outils agricoles, dont la a Future, Beacon Press, Boston, 2000.
tribu, autour du culte de la « Grande Efimenko est aujourd’hui totalement ristes d’un point de vue économique et houe et les meules à broyer les grains. Un (6) Emmanuel Todd, L’Origine des systèmes
Déesse » et la transmission du pouvoir de abandonné. social, ne l’étaient pas dans les rapports changement dans l’organisation sociale familiaux, tome I : L’Eurasie, Gallimard, Paris, 2011.
mère en fille. L’existence d’un matriarcat femmes-hommes. Néanmoins, même si apparaît autour de 6000 avant notre ère, (7) Olivia Gazalé, Le Mythe de la virilité, Robert
Laffont, Paris, 2017.
primitif, ou tout au moins d’une égalité Près de trente ans plus tard, Marija Gim- elles étaient nettement moins nom- période marquée par une explosion démo-
(8) Friedrich Engels, L’Origine de la famille, de
sociale femmes-hommes, fut soutenue butas, spécialiste de l’âge du bronze breuses, on ne peut nier qu’il existait des graphique locale liée à une abondance de la propriété privée et de l’État, Hottinger, Zürich,
(– 2200 à – 800), décrit les sociétés sociétés dans lesquelles les relations entre nourriture (attestée par la présence de 1884.
pré-indo-européennes comme « matris- les sexes étaient équilibrées (chez les Sans nombreux silos à grains) et à une expan- (9) Jacques Cauvin, Naissance des divinités,
* Directrice de recherche au Centre national de la
recherche scientifique (CNRS), département Homme tiques (4)» (matrilinéaires). Elles auraient d’Afrique du Sud, par exemple). sion de la sédentarisation (apparition des naissance de l’agriculture : la révolution des symboles
et environnement du Muséum national d’histoire perduré durant environ vingt-sept mille premiers villages). Avec le développe- au néolithique, Flammarion, Paris, 1998.
naturelle. Auteure de L’homme préhistorique est aussi ans avant d’être progressivement supplan- « Le matriarcat n’a jamais existé ! » ment de l’élevage et la maîtrise de nou- (10) Anne Augereau, « La condition des femmes
une femme. Une histoire de l’invisibilité des femmes, au néolithique. Pour une approche du genre dans le
à paraître aux éditions Allary (Paris) le 1er octobre 2020, tées par l’arrivée, à partir de 3000 avant Lue dans le numéro de novembre 1992 velles techniques agraires, les hommes néolithique européen », soutenance HDR, Institut
dont ce texte est extrait. notre ère, de tribus nomades venues des de la revue L’Histoire, cette formule lapi- auraient progressivement remplacé les national d’histoire de l’art, Paris, 28 janvier 2019.
19 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

UN SYSTÈME DE PENSIONS DÉCONNECTÉ DES CARRIÈRES EST- IL POSSIBLE ?

Pour une retraite vraiment universelle


Contre l’avis des organisations de salariés et d’employeurs, trouver les meilleures réponses aux 2 000 euros net pour tous à l’âge légal davantage à contribution les revenus du
questions légitimes qu’elle pose. actuel de 62 ans créerait un besoin de capital. Rappelons que l’introduction du
le président de la République s’entête à vouloir réformer le
financement supplémentaire d’environ « prélèvement forfaitaire unique » en 2018
système de retraite. Sous prétexte d’uniformisation, le Quel pourrait être le montant de cette 80 milliards d’euros, soit 3,4 % du produit a plafonné l’impôt sur les revenus du
modèle proposé, entérinant un recul du départ à taux plein, retraite unique ? Il devrait dépendre intérieur brut (PIB). Ce chiffre se monterait capital à 12,8 % (hors prélèvements
évidemment de choix démocratiques. On à 110 milliards d’euros, soit 4,7 % du PIB, sociaux), bien en deçà de la dernière
risque de conduire à un appauvrissement pour une majorité. peut imaginer par exemple qu’il soit fixé pour une retraite à 2 000 euros ouverte tranche d’impôt sur le revenu, fixée à
La réflexion sur une possible architecture universelle passe à 2000 euros net par mois, soit légèrement dès 60 ans. L’effort à consentir pour cette 45 %. Cet effort financier reviendrait à
moins que le revenu moyen par adulte révolution sociale représente une augmen- partager la richesse produite, ce qui semble
par un tout autre chemin. (2200 euros net aujourd’hui, hors revenus tation d’environ 10 % en moyenne des plus légitime que de condamner les
du capital). Ce montant, nettement au- prélèvements obligatoires, qui pourrait retraités à un appauvrissement progressif
dessus de la retraite moyenne actuelle être ciblée sur les plus hauts revenus, en en plafonnant la part des retraites à 14 %
PAR ANNE DEBRÉGEAS * (1444 euros net par mois), signifierait une introduisant par exemple une progressivité du PIB, tel que l’envisageait le gouver-

L ORS de la mobilisation d’ampleur


de l’hiver dernier contre le projet de
prolonger son niveau de vie – un pauvre,
lui, serait habitué à être pauvre. Pour d’autres,
augmentation des pensions pour plus de
80 % des 17,2 millions de retraités actuels
(après prélèvement des cotisations sociales
mais avant impôt) (1).
dans les cotisations et en mettant nement avant la crise sanitaire.

Droit au repos
réforme des retraites, les revendications
sont restées très majoritairement calquées
sur le système existant, visant au maintien
un salaire élevé donnerait le droit à une
retraite importante parce qu’il est associé à
une cotisation proportionnelle. Ceux qui
Une retraite unique ne réglerait pas
toutes les inégalités, dont celles liées au
N ’Y A-T-IL pas un risque d’inciter les
«riches» à capitaliser durant leur vie active
favorable auprès des 80 % de futurs retraités,
qui verraient leur pension augmenter par
du niveau de vie des retraités par un rem- ont davantage cotisé à l’assurance-maladie patrimoine, aux revenus du capital ou à pour compenser une forte baisse des reve- rapport au système actuel. Même pour les
placement du meilleur ou du dernier devraient-ils être mieux soignés? Les enfants la présence d’enfants à charge, qui nus à la retraite? Ne nous leurrons pas, les autres, cette retraite, associée à un service
salaire perçu. Ce faisant, on acte la repro- de ceux qui payent davantage d’impôt devraient être régulées par l’impôt, gage plus privilégiés capitalisent déjà de mul- public de la dépendance, offrirait un droit
duction des inégalités du monde du travail devraient-ils recevoir une meilleure de services publics de qualité. À partir de tiples manières : placements boursiers, au repos garanti, quels que soient les aléas
pour ceux et celles qui le quittent. éducation? Dans un système par répartition, quel âge ? Reculer la cessation d’activité plans de retraite complémentaire, immo- de la vie, sans crainte de vieillir dans la
il ne s’agit pas de récupérer ce qu’on a versé. au-delà de 60 ans (hors pénibilité) prive bilier, etc. Lisser les revenus entre période précarité financière, et sans crainte pour
Comment justifier qu’un cadre bénéficie les gens des meilleures années de retraite, d’activité et période de retraite n’est pas leurs enfants, parents et proches. En échange
d’une meilleure pension qu’une femme de À l’heure où notre modèle de société est l’espérance de vie en bonne santé actuelle illégitime ni problématique, dès lors que de quel renoncement ? La capacité à
ménage? Pourquoi mériterait-il de gagner ébranlé par la crise du Covid-19, de étant de 64 ans. Le monde du travail rejette les fonds de pension sont interdits. consommer davantage, sur une planète aux
plus pour s’occuper de son jardin, soutenir nombreuses initiatives nous appellent à d’ailleurs une bonne partie des « seniors», L’épargne pourrait ainsi être orientée vers ressources limitées? Beaucoup, en parti-
sa famille ou participer à la vie associative, redéfinir les contours d’un monde soute- qui peinent à trouver un emploi dans leurs le financement à bas taux des investisse- culier parmi les jeunes, ont aujourd’hui une
lire ou aller à la pêche ? Les arguments nable. N’est-ce pas le moment d’envisager dernières années d’activité. En outre, ments publics, pour la transition écolo- conscience aiguë de la nécessité de partager
habituellement avancés pour justifier les de remplacer la logique contributive repousser l’âge de départ prive mécani- gique par exemple, au lieu d’aller vers des pour faire face à la crise sociale et environ-
écarts de salaire – différences de actuelle de la retraite par un nouveau droit quement les plus jeunes de l’accès au produits spéculatifs fortement rémunéra- nementale majeure qui s’ouvre à nous. De
qualification, de motivation, d’investis- universel, indépendant du niveau et de la travail : plus d’un million d’emplois sont teurs, ne répondant pas à un réel besoin et plus, l’instabilité du système actuel les
sement, de pénibilité, de «productivité» ou durée de cotisation ? Tout être humain occupés par les plus de 60 ans, un chiffre malheureusement souvent défiscalisés. pousse à considérer la retraite comme un
d’«employabilité» – ne peuvent plus être pourrait disposer d’une pension identique appelé à augmenter. Répondre au Cette orientation de l’épargne pourrait se mirage. La lisibilité et la simplicité d’une
invoqués à la retraite. À cette question jamais à partir d’un certain âge. Ce principe rejoin- chômage de masse impose un partage du faire par voie réglementaire, par exemple retraite unique pour tous favoriseraient la
formulée, la réponse implicite réside souvent drait celui de la Sécurité sociale ou des travail, la croissance perpétuelle ne en imposant un pourcentage minimum de restauration d’une adhésion et d’une
dans une vision de la retraite comme un services publics offrant à chacun les mêmes s’avérant ni possible ni souhaitable sur placement dans le financement des inves- confiance dans notre destin collectif.
salaire différé, justifié par la nécessité de prestations, quel que soit le niveau de le plan écologique. tissements publics et écologiques.
cotisation associé à son salaire. Pour
(1) Source : ministère des solidarités et de la santé,
* Ingénieure de recherche à Électricité de France, envisager la faisabilité et l’intérêt d’une Combien coûterait cette retraite et Une telle proposition peut-elle être direction de la recherche, des études, de l’évaluation
porte-parole de la fédération Sud Énergie. vraie retraite universelle, il convient de comment la financer ? Une retraite de acceptée? Elle devrait rencontrer un écho et des statistiques, juillet 2019.

L ES ÉGOÛTS , SENTINELLES SANITAIRES

Du bon usage des eaux usées


Si « suivre l’argent » s’avère une méthode éprouvée pour de l’Institut national de la santé publique
et de l’environnement néerlandais ont
enquêter sur la corruption ou les abus de pouvoir, « suivre les détecté les traces du SRAS-CoV-2 dans
eaux » est un procédé efficace en matière sanitaire. Déjà révé- les eaux usées de l’aéroport de Schiphol
quatre jours seulement après la confir-
© CALDER FOUNDATION NEW YORK - ADAGP, PARIS 2020

latrices de la consommation d’opiacés ou d’antibiotiques, les


DIST. RMN-GRAND PALAIS - GEORGES MEGUERDITCHIAN

mation par les autorités d’un premier cas


effluences renseignent précieusement sur la circulation du de Covid-19, détecté par un test clinique.
SRAS-CoV-2, le virus du Covid-19. L’équipe de microbiologie du professeur
PHOTO © CENTRE POMPIDOU, MNAM-CCI,

Medema a même trouvé de l’ARN viral


dans les eaux usées de la ville d’Amersfoort
avant que des infections aient été rapportées
PAR MOHAMED LARBI BOUGUERRA * au sein de la population. En Italie, l’Institut
supérieur de la santé a proposé de lancer

O
un réseau de suivi du coronavirus dans les
eaux usées. À Paris, les auteurs de l’étude
N pensait connaître le scénario de personnes, explique Gertjan Medema, considèrent que celles-ci peuvent fournir
l’arrivée du coronavirus en Europe avec professeur à l'université de technologie de « un outil alternatif et peut-être précoce
les premiers cas graves détectés à la fin jan- Delft (Institut néerlandais de recherche pour détecter les agents pathogènes dans
vier et les premiers morts à la fin février. sur l’eau), qui travaille sur la transmission les populations lorsque les enquêtes sur
En Italie, l’Institut supérieur de la santé a des maladies infectieuses en milieu ALEXANDER CALDER. – « Plumbings I » (Plomberie I), 1973 les humains sont difficiles à mener pour
découvert une autre histoire, rendue aquatique (2). L’étude et le suivi des flux des raisons logistiques, éthiques ou
publique le 18 juin dernier : «Les résultats, fournissent de meilleures estimations de l’Observatoire épidémiologique dans les contenu génétique d’échantillons issus économiques, notamment dans les pays
confirmés dans les deux laboratoires par la progression du coronavirus que les tests eaux usées (Obépine) a mis en évidence d’environnements complexes (métagéno- pauvres (8) ».
deux méthodes différentes, ont montré la médicaux, car cette surveillance prendrait une corrélation entre la quantité de virus mique). À des fins de comparaison, ces
présence de l’ARN de SRAS-CoV-2 dans en compte, selon lui, les individus n’ayant retrouvée entre le 5 mars et le 23 avril scientifiques ont quantifié ces types de « Les seuls véritables compétiteurs de
des échantillons [d’eaux usées] prélevés à que des symptômes légers ou pas de dans trois stations d’épuration d’Île-de- gènes et de bactéries dans les effluents des l’humanité pour la domination de la planète
Milan et à Turin le 18 décembre 2019, symptômes du tout. En France, l’étude de France et le nombre de cas de Covid-19 (3). stations d’épuration municipales avec et sont les virus», affirmait Joshua Lederberg,
explique Giuseppina La Rosa, du départe- sans connexion à des aéroports. Comme Prix Nobel de médecine en 1958. La
ment de la qualité de l’eau et de la santé. attendu, les eaux usées des aéronefs pandémie actuelle rappelle que ceux-ci sont
Les échantillons d’octobre et novem- Seuls compétiteurs de l’humanité contiennent un ensemble extraordinairement l’entité la plus abondante dans tous les
bre 2019, ainsi que tous les échantillons
de contrôle, ont donné des résultats néga-
tifs (1).» Cette découverte précieuse pour
D ÉJÀ, l’analyse des eaux avant leur
assainissement a rendu de précieux services
dangers et obtenu une baisse sensible du
nombre de surdoses (6).
riche de gènes mobiles et accru par rapport
à ceux que l’on retrouve dans les réseaux
municipaux. Fait inquiétant : certaines
systèmes aquatiques et terrestres.

comprendre les mécanismes de diffusion aux États-Unis face au drame provoqué par souches de bactéries Escherichia coli (1) Communiqué de l’Istituto superiore di sanità
de la pandémie venue de Chine a été recou- la dépendance aux opiacés et les milliers Aujourd’hui, l’accélération de la mobilité retrouvées dans les eaux usées des avions no 39/2020, 18 juin 2020.
pée par l’étude rétrospective d’échantillons de morts qu’ils causent dans ce pays (4). des êtres humains facilite grandement la présentent une résistance combinée bien (2) Cité dans Smriti Mallapaty, «How sewage could
respiratoires de la fin décembre 2019 en Entre 2006 et 2014, l’industrie pharmaceu- diffusion dans le monde entier de gènes et plus élevée que d’ordinaire à plusieurs reveal true scale of coronavirus outbreak », Nature,
Londres, 3 avril 2020.
France ou dans les eaux de Barcelone, posi- tique américaine a vendu soixante milliards de bactéries résistantes aux antibiotiques classes de molécules antibiotiques, dont
(3) Cf. Sébastien Wurtzer (coll.), « Evaluation of
tives quarante jours avant le premier cas de pilules potentiellement addictives. Elle (BRA) apparus à la suite de l’utilisation les céphalosporines, très utiles dans la lutte lockdown impact on SARS-CoV-2 dynamics through
recensé officiellement. vient d’être condamnée à verser 19,2 mil- massive de médicaments anti-infectieux contre certains bacilles. L’équipe de viral genome quantification in Paris wastewaters »,
liards de dollars (17 milliards d’euros) à chez les humains et dans les élevages. Afin chercheurs internationaux arrive à la 6 mai 2020, www.medrxiv.org
Les réseaux d’assainissement trans- une trentaine d’États (5). De jeunes diplô- d’identifier les points chauds et les voies conclusion que les eaux usées des aéroports (4) Lire Maxime Robin, « Overdoses sur ordon-
nance », Le Monde diplomatique, février 2018.
portent des résidus chimiques du métabo- més du Massachusetts Institute of Techno- de diffusion des souches résistantes, une constituent une menace potentielle dans la
lisme humain riches en informations sur logy ont analysé les eaux usées de la ville équipe internationale de chercheurs s’est mesure où elles contribuent à la dissémi- (5) Cf. Jan Hoffman, « Opioid settlement offer
provokes clash between States and cities », The New
l’alimentation, les médicaments, voire les de Cary, en Caroline du Nord, un État par- récemment attelée à l’analyse des eaux nation de gènes de résistance aux antibio- York Times, 13 mars 2020.
substances illégales ingérées, mais aussi ticulièrement endeuillé par ces médica- usées de cinq aéroports ainsi qu’à celles tiques dans l’environnement aquatique, (6) Cf. Celia Henry Arnaud, «Mariana Matus means
les maladies dont souffre la population. ments utilisés comme stupéfiants. Au cours des avions de ligne dont les installations gènes que l’on ne trouve pas dans l’envi- to combat the opioid epidemic with chemical data»,
Une station d’épuration peut capter les de l’été 2018, et sans porter atteinte à la vie sanitaires sont partagées par un public inter- ronnement local. Chemical & Engineering News, vol. 98, n° 9,
Washington, DC, 8 mars 2020.
eaux usées de plus d’un million de privée, ils ont pu dresser la carte de la dis- national (7). Ils y ont découvert «une source
(7) Cf. Stefanie Hess et al., «Sewage from airplanes
tribution de ces antalgiques puissants dans extraordinaire de BRA et de gènes de résis- À l’heure où l’on redécouvre les grandes exhibits high abundance and diversity of antibiotic
* Universitaire, membre de l’Académie tunisienne les eaux usées de la cité. Armée de cette tance aux antibiotiques en termes de pandémies, une surveillance de routine des resistance genes», Environmental Science & Technology,
des sciences, des lettres et des arts Beït Al-Hikma
(Carthage), ancien directeur de recherche associé au géolocalisation, la mairie a monté une cam- diversité et de quantité», grâce notamment effluents urbains pourrait servir d’outil vol. 53, n° 23, Washington, DC, 12 novembre 2019.
Centre national de la recherche scientifique (CNRS). pagne ciblée de sensibilisation sur leurs aux nouvelles méthodes de séquençage du d’alerte pour les autorités. Les chercheurs (8) Sébastien Wurtzer (coll.), op. cit.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
20
A UX ORIGINES OUBLIÉES

Les mutuelles, des assureurs


Selon le gouvernement, la pandémie et le report de soins « On glisse vers un système assuran- Le mouvement de concentration Mutuelle, jonction de sociétés interpro-
ont permis aux complémentaires santé de faire des éco- tiel », s’indigne-t-elle. Elle sort de sa amorcé à la fin des années 1980 ne s’ar- fessionnelles au gré d’alliances syndicales,
bibliothèque une brochure en papier rêtera plus. Entre fusions, absorptions et patronales et financières (4), pour bâtir le
nomies. Il annonce donc une taxe, que les mutuelles pro- glacé de la MGEFI qui décline trois for- disparitions, le nombre des « vraies «numéro un de la santé», Vyv, qui protège
mettent de répercuter dans leurs tarifs. Lesquels affichent mules de services remboursables, au mutuelles » a été divisé par quinze. Elles dix millions de personnes. En jan-
choix, selon l’âge. « Avant, on avait une étaient 6 000 en 1990 ; elles ne sont plus vier 2019, cet « entrepreneur du mieux-
déjà une hausse de 4 à 5 % en 2020. En conséquence, les seule offre, c’était plus solidaire. » que 365. Il faut, selon les dirigeants, vivre » aux 9 milliards d’euros de chiffre
bas revenus souscrivent des contrats peu chers… et peu Comme son nom l’indique, une mutuelle mutualiser les coûts liés à l’informatisa- d’affaires s’est vu attribuer un A + par
mutualise les risques : chacun cotise à tion du traitement des dossiers, à la légis- l’agence de notation financière Fitch. Une
protecteurs. Ainsi va la Mutualité française. un pot commun, indépendamment du lation européenne en vigueur depuis manière de récompenser, à n’en pas dou-
risque qu’il court de tomber malade, et 2001, ou encore à la généralisation de la ter, le souci mutualiste de ses adhérents…
touche une prestation en cas de problème. complémentaire santé d’entreprise sur- En somme, les mutuelles sont devenues
À l’inverse, une assurance calcule le venue en 2016. des holdings de la protection sociale.
montant de la prime en fonction des « Nous sommes les seuls à investir des
UNE ENQUÊTE risques que la personne a de recevoir Grossir ou périr… À terme, une poi- millions dans 2 500 centres sanitaires,
DE LUDOVIC SIMBILLE * des soins – et donc en fonction de son gnée d’opérateurs devraient dominer ce sans toucher un centime », plaide le pré-

V
âge –, étant entendu que, de toute façon, secteur qui brasse plus de 38 milliards sident de la Mutualité française et du
« OTRE mutuelle est-elle vraiment ne comptait pas ses heures. Un ennui de
plus on paie, mieux on est protégé,
bonus et options en sus. De peur que
d’euros de cotisations. En 2011, la MGEFI
a rejoint le groupe Istya, qui couvre toute
groupe Vyv, M. Thierry Beaudet, qui
invite à sortir du « parti pris » selon
une mutuelle ? » Cette interpellation pla- santé ? Un problème de remboursement ? l’arrivée des assureurs privés sur le mar- la fonction publique, dont la puissante lequel une mutuelle « est petite, hors
cardée sur des panneaux publicitaires par Elle écoutait, consolait, conseillait, ché de la santé n’attire les jeunes, géné- Mutuelle générale de l’éducation nationale marché et repose sur le quasi-
la Fédération nationale de la Mutualité accompagnait ses collègues pour leur ralement moins consommateurs d’actes (MGEN). Six ans plus tard, l’ensemble bénévolat ». Et pour cause… Les enne-
française (FNMF) en juin 2018 se veut faciliter l’accès aux soins. Une vie d’en- médicaux, par des prix d’appel, les s’est rapproché du géant Harmonie mis d’hier sont les alliés d’aujourd’hui.
pédagogique. Sur le site de la fédération, gagement balayée en 2007, lorsque sa mutuelles ont commencé à segmenter
un moteur de recherche permet à chacun mutuelle se fond dans un organisme de les tarifs en fonction de l’âge, et non
de vérifier que l’organisme auquel il est santé commun à plusieurs ministères : la plus du revenu, à partir des années 1980. Le mariage de la carpe et du lapin
affilié couvre ses dépenses médicales
après remboursement de la Sécurité
sociale et n’abuse donc pas de l’appella-
Mutuelle générale de l’économie et des
finances (MGEFI). En cause : l’ouverture
au marché des complémentaires santé de
« Perdre son âme ou ses adhérents » : le
dilemme a beau susciter de vifs débats
internes, la fédération prend acte d’une
C HAQUE groupe mutualiste détient ses
propres «structures capitalistiques» (sic),
lées dépassent aisément les seuils exigés.
La direction de la recherche, des études,
tion, ce qui serait illégal. Une mutuelle la fonction publique, fondées en 1945. « réalité incontournable » dès 1988 (2). ou des parts dans des sociétés immobilières, de l’évaluation et des statistiques (Drees)
doit être réglementée par le code de la Désormais, ces «mutuelles 45» sont mises des banques, des assurances, voire des relève la bonne santé financière des
mutualité, y apprend-on. À but non lucra- en concurrence avec n’importe quel assu- Progressivement éclate le pacte de entreprises plus insolites. Un exemple parmi mutuelles. Effectivement : les trois quarts
tif, elle n’exclut personne et appartient à reur privé pour couvrir les fonctionnaires. non-agression mutualiste, selon lequel beaucoup d’autres : la filiale Domaine de l’actif mutualiste (23,2 milliards d’eu-
ses adhérents, à qui elle reverse la totalité chaque mutuelle s’occupe de sa branche Patrick Baudoin d’Harmonie Mutuelle, spé- ros) sont placés sous forme d’actions ou
de ses excédents financiers. Contrairement « Ce fut la douche froide. On a vu arri- professionnelle et de son territoire, cha- cialisée dans l’exploitation de vignes bio, de prêts (5). Les sociétés à but non lucratif
à un assureur privé (régi par le code des ver la catastrophe », commente Mme T. cune craignant de ne garder que les embauche des personnes atteintes de lésions ont des filiales plutôt lucratives… D’après
assurances), les associations adhérentes La « catastrophe » prend la forme d’une adhérents les moins rentables, comme cérébrales. Chaque enseigne noue des par- les derniers chiffres connus, en 2015, les
de la FNMF défendent des valeurs de soli- réduction du personnel, remplacé par des les personnes âgées ou les pauvres. La tenariats avec des groupes d’assurances tels dividendes issus des parts de sociétés
darité et de démocratie. Héritière des téléconseillers contractuels. Du jour au loi Évin de 1991 entérine la démarche. que Médéric, longtemps dirigé par M. Guil- civiles immobilières détenues par la
sociétés de secours mutuel nées au lendemain, Mme T. devient responsable Certes, elle oblige tous les organismes laume Sarkozy. «Faux» et «vrais» mutua- FNMF s’élevaient à 2,55 millions d’euros.
XIXe siècle (lire la chronologie), la régionale, salariée par la nouvelle gestionnaires de contrats collectifs d’en- listes fréquentent les mêmes cercles de Ces placements sont gérés par un fonds
Mutualité française, qui protège un Fran- mutuelle pour gérer un « portefeuille treprise à conserver les retraités, les chô- réflexion, les mêmes administrations. Par coté en Bourse, OFI Asset Management,
çais sur deux, n’est pas un simple presta- clients » de milliers de fonctionnaires, meurs ou les invalides qui sortent de exemple, M. Emmanuel Roux, ancien dont la Mutualité est actionnaire.
taire de santé, et elle tient à le faire savoir. alors qu’auparavant elle accompagnait l’entreprise ; mais elle les autorise à aug- directeur général de la Mutualité, préside
ses 260 collègues. Micro-casque vissé sur menter les tarifs de 50 %. L’entreprise l’Association des complémentaires santé, Si, par définition, les mutuelles ne peu-
Vraie ou fausse mutuelle ? À 65 ans, la tête, elle est chargée de « fliquer » une ne contribuant plus à assumer le coût de qui réunit Swiss Life et Axa. Cet énarque vent pas rémunérer d’actionnaires, rien ne
Mme Annie T. (1) se pose elle aussi la quinzaine d’opérateurs sur une plate- la mutuelle, celui-ci peut être multiplié passé par la Cour des comptes dirige actuel- les empêche de rétribuer généreusement
question. Dans le salon de son pavillon forme téléphonique. Chacun répond par trois. Certains adhérents se rabattent lement le groupe mutualiste Aesio. À leurs dirigeants, sans que leurs rapports
bordelais, cette nouvelle retraitée rembo- chaque jour à plus de soixante appels pas- sur des contrats moins protecteurs, ou l’échelle du continent, les opérateurs com- d’activité révèlent le détail de ces indem-
bine ses trente ans de travail pour une sés par des adhérents pressés de connaître se retirent purement et simplement. plémentaires font lobby commun au sein nités (6). « C’est un tabou », admettent
mutuelle de fonctionnaires. Détachée de leurs délais de remboursement. Plus ques- Résultat : la distinction entre les deux de l’Association des assureurs mutuels et plusieurs salariés d’une grosse mutuelle.
la fonction publique – « j’étais plus tion de se déplacer à domicile pour aider modèles s’atténue, entraînant un déclin coopératifs en Europe (Amice). «La mutua- Seul M. Beaudet assume l’«effort de trans-
mutualiste qu’inspectrice des impôts » –, les personnes âgées à remplir leurs général de la solidarité dans les tarifica- lité est-elle l’avenir du libre-échange?», parence » qu’il appelle de ses vœux. Cet
l’ancienne syndiquée à la Confédération feuilles de soins. Taper 1. Appuyer sur tions (3). La FNMF préfère retenir que s’interrogent-il lors d’un colloque en 2014, ancien instituteur de campagne annonce
française démocratique du travail (CFDT) dièse. Taper 2. Une hot line en guise de ses mutuelles adhérentes offrent, à la entre deux visites du Vieux Nice. toucher plus de 150 000 euros par an. « Ils
« suivi personnalisé »… La militante s’est marge, des contrats plus solidaires que font le procès des grands groupes d’assu-
* Journaliste. adaptée, mais elle y a « laissé [sa] santé ». les diverses familles d’assureurs. Le « mariage de la carpe et du lapin » rance mais agissent exactement comme
que dénonce la Mutuelle interentreprises eux », se désole M. Philippe Candas.
du personnel de la Sécurité sociale d’Au- L’électronicien de Thomson à Laval, entré
vergne (Mipps) est désormais bien en mutualité sur demande de son
consommé. En 1998, la FNMF fonde employeur, a découvert, quand il a accédé
MutRé, une entreprise de réassurance au poste de vice-président de la FNMF,
Le Moyen-Orient actuellement aux mains du groupe Scor, dans les années 1990, les «dépenses somp-
dont le président-directeur général s’ap- tuaires lors de congrès ou autres manifes-
est au cœur pelle Denis Kessler. Ancienne tête pen- tations, qui constituaient un moyen idéal
HORS-SÉRIE sante du Mouvement des entreprises de
de notre Histoire France (Medef), dont il a été le vice-pré-
sident, cet ex-directeur (1998-2002) de (1) Certaines personnes rencontrées ont demandé
la Fédération française des sociétés d’as-
2020

À la croisée des continents, à garder 1’anonymat.


LE surances (FFSA) rêve depuis des années (2) Hervé Mauroy, La Mutualité en mutation,
le Moyen-Orient est depuis toujours de liquider le modèle social hérité de la

MOYEN-ORIENT
L’Harmattan, Paris, 1996.
le théâtre de la rencontre Libération. Depuis 2002, la Mutualité (3) Cf. Aude Leduc et Alexis Montaut, «Tarification
des cultures et de l’affrontement française détient, pour ses produits de pré- des complémentaires santé : déclin des solidarités

CARTES
EN dans les contrats individuels », Études et Résultats,
des grandes puissances. voyance et de retraite, Mutex Union, une no 972, Drees, Paris, septembre 2016.
société anonyme. (4) Cf. Alain Rey, Harmonie Mutuelle. L’aventure
Alexandre face à Darius,
humaine, Harmonie Mutuelle, Paris, 2013.
la conquête arabe, le canal de Suez, Officiellement, ce recours aux sociétés (5) « La situation financière des organismes
les accords Sykes-Picot, de capitaux sert à financer les réserves complémentaires assurant une couverture santé »,
dites « de solvabilité » imposées par les Drees, 2019.
la découverte de l’or noir, (6) Le code de la mutualité (article L. 114-26)
directives européennes pour préserver
l’essor des islamistes, l’adhérent d’une éventuelle faillite de l’or-
stipule que les élus sont bénévoles, mais qu’ils peuvent
percevoir des indemnités limitées au plafond de la
le conflit israélo-palestinien, ganisme. Sauf que les sommes accumu- Sécurité sociale.
la guerre en Syrie…
Tous les moments clés
qui ont marqué la région sont ici Qui paye quoi ?
racontés en cartes.
Cet atlas de référence, réalisé E N France, l’assurance-maladie obligatoire finance en moyenne 77,8 % des
dépenses de santé. Cette moyenne cache une inégalité de remboursement :
si les maladies longues sont prises en charge à 100 %, les soins courants ne
avec les meilleurs spécialistes, le sont qu’à 50 %.
synthétise des siècles d’Histoire Le ticket modérateur, ce qui reste à la charge du patient, peut alors être
et éclaire d’un jour nouveau, couvert par un organisme complémentaire, hors franchise et forfait hospitalier.
au-delà des émotions, Depuis les années 1980, la part laissée aux complémentaires n’a cessé d’aug-
menter, jusqu’à atteindre 13,4 %.
les enjeux géopolitiques
du monde contemporain. À titre individuel ou par le biais de son entreprise, 95 % de la population
souscrit une couverture santé.
Trois types d’opérateurs se partagent ce marché de plus de 38,2 milliards
de cotisations : les mutuelles de santé (49,5 %), les assurances privées (33,3 %)
et les instituts de prévoyance (17,2 %).

LE MOYEN-ORIENT EN CARTES La Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF), par le biais de ses
mutuelles adhérentes, couvre un Français sur deux (trente-cinq millions),
générant un montant de cotisations de plus de 18 milliards d’euros. La Fédération
Un hors-série - 124 pages - 12 € des mutuelles de France (FMF), elle, protège environ un million de personnes.
Chez votre marchand de journaux et sur lemonde.fr/boutique L. S.
21 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

D ’ UN MÉCANISME D ’ ENTRAIDE

finalement comme les autres ?


pour les dirigeants nationaux de s’assurer l’absurdité d’une telle comparaison, car porté par les députés socialistes et censé Mutualité a « changé de braquet » : « En « On a signé l’arrêt de mort de la
le soutien indéfectible de leurs pairs ». l’assurance-maladie «n’est pas soumise à absorber les déremboursements succes- situation de monopole, elle aurait pu mutualité», abondent plusieurs mutualistes
Refusant de cautionner ces pratiques, ce la même réglementation [européenne]» et sifs de médicaments prévus par le plan s’opposer avec une certaine efficacité au haut placés. Consciente de son erreur stra-
fondateur de la Fédération nationale de la « ne doit pas constituer des réserves obli- de lutte contre le déficit de la Sécurité désengagement de la Sécurité sociale. » tégique, la Mutualité tente de freiner des
mutualité interprofessionnelle (FNMI) finit gatoires». Elle «n’est pas taxée» à hauteur sociale lancé en 1983 par le premier L’époque est aussi celle des liaisons trou- quatre fers, jusqu’à ce que la France soit
par démissionner en 2000. de 18 % et «n’est pas mise en situation de ministre Pierre Bérégovoy. bles entre la gauche socialiste et le monde condamnée, en 1999, par l’Union euro-
concurrence » – des évolutions « à l’ori- mutualiste, comme en témoignera, en péenne, sous la pression des assureurs pri-
De plus, ces « assureurs militants » pra- gine des coûts supplémentaires» (13). Ces Ancien instituteur, René Teulade est 1998, l’éclatement de l’affaire d’enrichis- vés, pour non-transposition de directive.
tiquent ce que le Haut Conseil pour l’ave- arguments sonneraient presque comme un alors à la tête de la FNMF après avoir sement personnel et d’emplois fictifs de La Mutualité s’en sert de prétexte pour
nir de l’assurance-maladie (HCAAM) plaidoyer en faveur du régime général gravi les échelons de la MGEN. Ce mem- la Mutuelle nationale des étudiants de refondre entièrement le code de la mutua-
appelle pudiquement une « sélection indi- unique, plus efficace et égalitaire que le bre du Parti socialiste, proche de François France (MNEF). lité par ordonnance en 2001. Même
recte des risques (7) » : chaque niveau de M. Daniel Le Scornet, président de la
prestation anticipe les dépenses médicales Fédération des mutuelles de France
de chacun, et donc les futures primes, (FMF), qui jurait cinq ans auparavant que
grâce à un profil santé (âge, lieu de rési- les directives ne seraient jamais appliquées,
dence). Toujours à la pointe de l’innovation y voit « un moyen d’inverser résolument
sociale, la Mutualité cherche à « mieux la tendance et de quitter les rivages de
connaître le comportement des adhé- l’assurantiel (14) ». Entré en vigueur en
rents (8)». Pionnière du «big data santé», 2002, le texte impose l’obtention d’un
qui implique d’accéder aux données per- agrément pour exercer et la constitution
sonnelles des malades, même anonyme- d’un seuil minimum de fonds propres,
ment, elle développe également depuis comme n’importe quelle assurance. Les
2006 des «réseaux de soins» pour orienter conséquences ne se font pas attendre. Inca-
l’adhérent vers des professionnels moins pables de répondre aux exigences euro-
chers, car conventionnés par l’organisme péennes, plus de quatre mille mutuelles
complémentaire. L’inspection générale des disparaîtront au cours de la décennie sui-
affaires sociales (IGAS) souligne l’in- vante. « Toutes n’étaient pas en situation
fluence de ces réseaux sur la qualité des de faillite, sinon l’autorité qui les contrô-
soins, « hors de tout contrôle sani- lait avant la réforme l’aurait vu », se sou-
taire (9)». La MGEN a d’ailleurs plusieurs vient M. Jean-Louis Span, défenseur des
fois été condamnée pour «remboursement petites mutuelles au sein de la Fédération
discriminatoire de l’un de ses adhérents » diversité proximité mutualiste (FDPM).
soigné par un praticien qui n’appartenait
pas à son réseau. Inspirée par la FNMF, la Ainsi banalisées, ces «lucioles de l’es-
loi Le Roux de 2014 (10) a depuis autorisé poir», comme les surnommait Mitterrand,
© TAYSIR BATNIJI - COURTESY GALERIE SFEIR SEMLER/ADAGP, PARIS 2020

une mutuelle à moins bien rembourser des perdent de plus en plus d’originalité et de
patients soignés hors réseau, écornant le terrain face aux assurances. En situation
principe de la liberté de choix du praticien. de quasi-monopole avant 1988, elles ne
totalisent plus que 60 % du secteur en 2001,
En fait, regrette Mme Nora Tréhel, pré- et moins de 50 % en 2019. « On pensait
sidente de la Mutuelle familiale, aux bases mutualiser les assureurs; ce sont eux qui
encore solidaristes, « résister à la concur- nous ont assurés», résume un cofondateur
rence a conduit paradoxalement à entrer de La Mutuelle des étudiants (LMDE).
dans les logiques du marché». Elle nuance
cependant : « Faute de quoi, la solidarité Des mutualistes traités comme des
serait devenue inaccessible en termes de clients, des frais de santé toujours moins
cotisations.» Mais n’est-ce pas déjà le cas? bien remboursés et des cotisations en
Depuis 2007, les cotisations ont augmenté hausse constante… L’«assurantialisation»
de 47 %, soit trois fois plus que l’inflation se traduit aussi par un dévoiement des
durant la même période (11). Dans sa mai- principes de fonctionnement démocra-
son de Limoges, M. Georges M., militant tique. Les assemblées générales sont
de la Fédération syndicale unitaire (FSU) décrites par de nombreux adhérents
et ancien professeur d’éducation physique TAYSIR BATNIJI. – « Entre deux mors », 2010 comme des « grandes messes » où l’on
et sportive, compulse ses bulletins de pen- vote « comme un petit soldat » les orien-
sions de retraite. En 2002, il versait chaque marché en termes d’accès aux soins. Un Mitterrand, qui deviendra ministre des Fortes de leurs sept mille organisations, tations des dirigeants. En grossissant, les
mois 79 euros à la MGEN. Seize ans plus tel constat n’a pas empêché la FNMF, par affaires sociales (1992-1993) et sera les «vraies mutuelles » pensent alors pou- centres de décision se sont éloignés de la
tard, c’était 208,25 euros… Certains retrai- la voix de son président d’alors, M. Jean- condamné en 2011 pour détournement voir sortir gagnantes de la concurrence. base. Les critères d’« honorabilité » et de
tés consacrent plus de 10 % de leurs reve- Pierre Davant, de soutenir en 1995 le plan des fonds d’une caisse de retraite, est Active au sein de l’Association internatio- « compétences » imposés aux élus par les
nus à leur mutuelle. Juppé de détricotage de la Sécurité sociale. associé aux débats parlementaires. Il nale de la mutualité (AIM), la FNMF règles européennes poussent un peu plus
décide d’abandonner la revendication de demande de son propre gré à faire figurer à la professionnalisation. Même les mem-
En 2016, sous la présidence de M. Fran- « Nous aimerions être plus solidaires, l’exclusivité de la couverture de soins au les mutuelles dans la directive européenne bres de petites structures restées fidèles
çois Hollande, les complémentaires santé concède, un brin irrité, M. Beaudet, à la secteur non lucratif – au grand dam de la de « libre prestation de services en assu- aux valeurs d’origine « se sacrifient pour
sont devenues obligatoires dans les entre- Mutualité française. Mais nous faisons « sœur ennemie »·de la FNMF, la Fédé- rances non-vie » de 1992. Teulade et ses courir des stages à écœurer n’importe
prises. Présentée comme un progrès social, face à un environnement concurrentiel ration nationale des mutuelles des travail- amis rêvent d’apporter leur contribution, quel militant», déplore l’infatigable Dolo-
la mesure a surtout élargi le marché, tout que nous n’avons pas choisi. » C’est pour- leurs (FNMT), proche de la Confédéra- en exportant le mutualisme français dans rès Meunier, présidente octogénaire de
en instituant des sous-contrats garantissant tant bien celle-ci qui, lors de la réforme tion générale du travail (CGT). En 1985, une « Europe sociale » en construction. l’Union des mutuelles du Vaucluse. La
les soins minimaux. Selon la Drees, 96 % du code de la mutualité, en 1985, a opté M. Marc Zamichiéi vient tout juste d’être Vingt-cinq ans après ce «choix osé», selon FNMF, par exemple, parraine des forma-
des salariés ont une complémentaire, pour l’ouverture du marché de la com- nommé président de la FNMT. Celui qui l’expression de M. Lionel Jospin, les aven- tions payantes destinées aux futurs cadres
contre 70 % en 2014. Mais 3,3 millions plémentaire santé aux autres opérateurs. deviendra conseiller de la FNMF unifiée tures internationales des mutuelles se mutualistes : des « certificats de gouver-
de personnes (soit 5 % de la population) C’est le fameux « pluralisme maîtrisé » ne s’explique toujours pas pourquoi la comptent sur les doigts d’une main. nance » à Sciences Po, un master 2 à la
ne sont toujours pas couvertes, notamment Sorbonne… Encouragée par le lobbying
les chômeurs, les personnes au foyer, les mutualiste, la loi Sapin 2 du 9 décem-

Dans le sillage des sociétés de secours


étudiants. Or le reste à charge moyen en bre 2016 a entériné cette tendance en
cas d’hospitalisation pour Covid-19, par transférant au conseil d’administration,
exemple, atteint 1 500 euros (12) ! comme dans n’importe quelle société pri-
1780. Naissance à Paris de la Bourse des malades et syndicats. La FNMF combat la généralisation de
vée – et non plus à l’assemblée générale –,
Ni les économies d’échelle ni les infirmes, issue de la confrérie de Saint-Laurent. Prémices l’assurance-maladie obligatoire : les mutuelles le pouvoir de fixer le niveau des cotisa-
milliards amassés par les grosses mutuelles des sociétés de secours mutuel. obtiennent la gestion de la partie non prise en charge par tions et des prestations. Le gestionnaire
n’ont servi à soulager les foyers modestes. la Sécurité sociale. remplace le militant, l’expert dépossède
Certes, les complémentaires sont prises en 1791. Malgré la loi Le Chapelier, qui interdit les le sociétaire. « Le risque est que la mutua-
étau entre l’affaiblissement des rem- corporations et associations d’entraide au travail, se 1947. La loi Morice autorise les influentes fédérations de lité n’ait plus de finalité sociale », tranche
boursements de la Sécurité sociale (moins développent des caisses de secours mutuel, fondées sur fonctionnaires (PTT, éducation nationale) à gérer leur un membre du Conseil supérieur de la
de la moitié des tarifs des visites chez l’entraide. propre régime de sécurité sociale. mutualité. Et que se mette en place un sys-
le médecin ou des médicaments, en 1852. Napoléon III réglemente les caisses de secours en 1967. Syndicats et Mutualité combattent main dans la main tème de santé de plus en plus inégalitaire.
moyenne) et la hausse constante des instaurant des « sociétés approuvées » destinées à réunir les ordonnances Jeanneney, qui ouvrent la porte des
dépenses de santé. Et M. Emmanuel L UDOVIC S IMBILLE .
les classes sociales dont il nomme les dirigeants, issus de caisses primaires au patronat. Ce dernier dispose
Macron, qui avait pourtant promis de ne la bourgeoisie philanthrope. désormais de 50 % des voix dans les caisses primaires.
pas augmenter les impôts, a instauré une (7) « Rapport annuel 2013 », Haut Conseil pour
« taxe Covid » sous prétexte que les com- 1898. La charte de la Mutualité libéralise cette « mutualité 1979. L’ensemble du mouvement mutualiste fait envoyer l’avenir de l’assurrance-maladie (HCAAM), Paris,
plémentaires santé auraient économisé impériale ». six millions de cartes à l’Élysée pour protester contre décembre 2013.
2,2 milliards d’euros en raison du confi- l’instauration du ticket modérateur d’ordre public. (8) «Vers une base de données mutualiste indépen-
1902. Naissance de la Fédération nationale de la Mutualité dante », Agence fédérale d’information mutualiste,
nement. Économies que les mutuelles ont française (FNMF), proche de la gauche républicaine, 1985. Réforme du code de la mutualité. Le terme 23 janvier 2010.
promis de reverser à leurs adhérents. Pour radicale-socialiste, pour faire « contrepoids à l’action « mutuelle » est réservé aux organismes complémentaires (9) Nicolas Durand et Julien Emmanuelli, « Les
l’heure, non seulement elles n’ont rien révolutionnaire » en réconciliant capital et travail. non lucratifs. réseaux de soins », IGAS, Paris, juin 2017.
redistribué, mais elles envisagent d’aug- (10) Loi no 2014-57 relative aux modalités de mise
menter encore leurs tarifs. 1928-1930. Les Assurances sociales jettent les premières 2001. Intégration des mutuelles à la troisième génération de en œuvre des conventions conclues entre les
bases de solidarité nationale en faveur des personnes les directive européenne sur les assurances (solvabilité II). organismes d’assurance maladie complémentaire et
plus démunies. D’abord opposée à cette mesure au nom de les professionnels, établissements et services de santé,
En fait, ces derniers sont surtout plom- 2002. Unification des deux fédérations mutualistes, la Assemblée nationale, Paris, 27 janvier 2014.
la liberté de choix de l’individu, la Mutualité en obtient la
bés par les charges de fonctionnement : gestion des caisses bien que ses membres n’en soient pas Fédération des mutuelles de France (FMF) et la FNMF. (11) « Complémentaires santé : lisibilité en berne,
25 % des cotisations collectées partent bénéficiaires. grave dérive des frais de gestion », UFC-Que choisir,
en frais de gestion (administration, publi- 2016. Obligation de la complémentaire santé d’entreprise Paris, 12 juin 2018.
cité, etc.). Une dérive d’autant plus alar- 1941. Signature de la charte de Vichy par les dirigeants de la pour les salariés du secteur privé : l’employeur finance (12) Solveig Godeluck, « La lourde facture pour
mante que ceux de la Sécurité sociale ne FNMF. pour moitié la couverture du salarié en contrepartie d’une les malades du coronavirus à l’hôpital », Les Échos,
baisse de cotisations sociales. Paris, 5 août 2020.
dépassent pas 6 %…
1946. Création de la Sécurité sociale, qui dépossède la (13) Communiqués de la FNMF, 2012 et 2018.
Mutualité de la gestion des caisses, au profit des L. S. (14) Daniel Le Scornet, «L’évolution récente et l’avenir
Agacées par ces critiques, les mutuelles du mutualisme dans le domaine de la santé en France»,
arguent à longueur de communiqués de Revue d’économie financière, no 67, Arcueil, 2002.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
22
Q UI CONTRÔLERA LES

Bataille géopolitique
(Suite de la première page.) décollage économique fulgurant – Alle- À l’appui de ces critiques, on cite sou- bonnes relations n’ont pas pesé lourd Huawei en matière de R&D. On peut
magne, Japon, « tigres » asiatiques –, vent la loi sur le renseignement national face aux intimidations de Washington et douter que les choses évoluent dans cette
Au-delà de ces chiffres, Huawei repré- mais le processus restait plus ou moins promulguée par Pékin en 2017, qui aux critiques du Parti conservateur, dans direction, même si la Commission euro-
sente un étendard pour la société chi- téléguidé par Washington. Au début du impose aux entreprises (et aux citoyens) les rangs desquels s’est constitué un péenne, sous la pression des Français et
noise : l’exemple rare d’une entreprise XXIe siècle, les Américains supportent de coopérer avec les autorités en leur groupe parlementaire hostile à la Chine des Allemands, a récemment montré des
qui, partie du bas de la chaîne avec des mal de voir la Chine se hisser au som- fournissant des informations si demande – la grande mode du moment. velléités de délaisser sa marotte – la com-
produits rudimentaires et ultrastan- met par ses propres moyens, en pour- leur en est faite. Autre motif d’inquié- pétitivité – pour tenir compte du contexte
dardisés, tutoie à présent Apple ou suivant ses propres objectifs géopoli- tude : l’accélération de la « fusion L’Union européenne, elle, n’est pas géoéconomique.
Samsung. Sa trajectoire illustre les tiques, pendant qu’eux-mêmes semblent civilo-militaire », un effort qui vise à parvenue à définir une politique com-
hautes aspirations du gouvernement pour s’assoupir au volant. fluidifier les relations entre le secteur mune sur la 5G, principalement parce que L’Allemagne, seul grand pays euro-
le secteur des technologies. La Chine a des technologies et l’armée… et qui la question a été abordée en termes de péen à ne pas avoir encore dévoilé son
longtemps été cantonnée dans la En cela, les enjeux du débat actuel sur s’inspire de l’exemple américain (3). sécurité nationale, un domaine dans plan pour la 5G, a promis de trancher à
fonction d’usine de montage pour pro- la 5G dépassent de beaucoup la question Huawei, pour sa part, dément catégori- lequel les États membres sont souverains. l’automne 2020. La classe politique est
duits étrangers, comme le rappelle de d’une domination chinoise sur cette quement les accusations d’espionnage, Il eût été plus judicieux de l’appréhender divisée sur la question, et même le parti
façon humiliante la mention qui figure norme de téléphonie. La 5G est cette tech- soulignant que le gouvernement chinois sous l’angle de la politique industrielle et de Mme Angela Merkel se déchire. Les
au dos de tous les appareils Apple : nologie qui devrait permettre une plus ne prendrait pas le risque de ruiner son des relations internationales. Un géant diplomates américains en poste à Berlin,
« Conçu en Californie, assemblé en grande rapidité de connexion sur un plus crédit international. européen unique de la 5G, rejeton de eux, ne manquent jamais une occasion
Chine ». La destinée de Huawei démon- grand nombre d’appareils, eux-mêmes Nokia et d’Ericsson, aurait ainsi pu voir de rappeler à leurs interlocuteurs ce que
tre qu’une nouvelle ère pourrait s’ouvrir connectés et interconnectés, tout en rap- Comme de coutume, les allégations le jour, généreusement subventionné et pourrait leur coûter leur indulgence à
sous le slogan : « Conçu en Chine, prochant les opérations de traitement des de l’administration Trump reposent sur avec pour mission d’égaler les efforts de l’égard de Huawei.
assemblé au Vietnam ». données de leur source, à savoir l’utili- des preuves fort minces, voire inexis-
sateur final. Mais le matraquage publici- tantes. Cela ne l’a pas empêchée de cher-
Si d’autres entreprises chinoises taire qui l’entoure fait oublier les nom- cher à rallier à sa croisade plusieurs pays Diplomatie de l’endettement
venaient à suivre cet exemple, la domi- breux obstacles à son application amis, notamment le Royaume-Uni, la
nation américaine sur l’économie mon-
diale pourrait s’en trouver sérieusement
ébranlée. Certes, par le passé, des pays
industrielle. Pour la plupart des usagers,
l’impact de la 5G se limitera à des vitesses
de téléchargement accrues et, peut-être,
France, l’Italie et de nombreux États
d’Europe de l’Est, en les « incitant » à
bannir Huawei de leurs réseaux 5G – un
S I, dans la légende écrite par M. Trump,
l’entreprise de Shenzhen incarne le
Huawei travaillerait main dans la main
avec l’armée chinoise. En 2011, une
solidement ancrés dans la sphère d’in- à l’avènement de l’Internet des objets, euphémisme, tant sont fortes les pres- « communisme de connivence » à la chi- révélation du Wall Street Journal
fluence des États-Unis ont connu un annoncé depuis si longtemps. sions économiques et diplomatiques noise, le phénomène Huawei appelle (27 octobre) selon laquelle l’entreprise
exercées par le département d’État via d’autres lectures. L’une des plus convain- aurait commercé avec l’Iran, au mépris
ses ambassades. Et il en va de même sur cantes est celle que propose l’économiste des sanctions américaines en vigueur
L’armée des grille-pain connectés tous les continents. Yun Wen (4). Derrière ses fanfaronnades,
son goût pour les aphorismes maoïstes et
contre ce pays, a alourdi le dossier. Dès
2013, Huawei a annoncé son retrait du

B IEN sûr, la montée en gamme des


réseaux et des appareils réclame des
de sanctionner les forfaits, à Hongkong,
dans le Xinjiang, en mer de Chine méri-
À la suite d’un intense lobbying du
secrétaire d’État Michael Pompeo, le
gouvernement chilien a dû se résoudre
ses penchants nationalistes, M. Ren, l’ac-
tuel président de la société, apparaît
comme un fin connaisseur des subtilités
territoire américain, et sa présence à
Washington se résume désormais à une
armée de lobbyistes.
investissements colossaux, et la bataille dionale (2), etc., au point que M. Donald à écarter Huawei de son projet de câble de la géopolitique. Sous sa houlette,
fait rage pour conquérir le marché. Mais Trump désigne l’entreprise par l’un de sous-marin transpacifique. En Inde, où Huawei s’est implanté dans des régions On peut raisonnablement se demander
Huawei et la 5G ne sont que la partie ces petits surnoms qu’il affectionne : Huawei est très présent, le premier difficiles – les campagnes chinoises dès pourquoi, les premières salves ayant été
émergée de l’iceberg. En toile de fond se « l’Espion » (« the Spyway »). ministre Narendra Modi joue du choix les années 1990, puis certains pays du tirées il y a dix-sept ans, la campagne
joue un affrontement économique et géo- ou non de l’équipementier chinois Sud où les perspectives de profit étaient américaine anti-Huawei ne s’est intensi-
politique beaucoup plus vaste dans lequel Vu du bureau Ovale, Huawei symbolise comme d’un instrument de représailles maigres – et en a fait des têtes de pont fiée que récemment. Fin 2018, le gouver-
les Chinois tentent de prendre l’avantage ces coups bas que le monde regarde à tort contre Pékin au lendemain d’affronte- pour partir à l’assaut de marchés plus nement américain a ordonné l’arrestation
sur les Américains. Si la 5G met ces der- comme des succès commerciaux mérités. ments frontaliers violents (lire l’article prometteurs. À mesure que la Chine éten- de la fille de M. Ren, Mme Meng Wan-
niers dans tous leurs états, c’est parce Il viole les droits de propriété intellectuelle, pages 16 et 17). Bien qu’aucune inter- dait ses tentacules en Afrique et en Amé- zhou, directrice financière de Huawei,
qu’ils n’ont pas de champion à envoyer tyrannise ses partenaires, profite des géné- diction officielle n’ait encore été annon- rique latine, Huawei et son compatriote lors d’une escale au Canada. Depuis,
au front. L’Europe se montre plus sereine, reuses aides de l’État pour casser ses prix cée, New Delhi envisagerait de recourir ZTE se greffaient sur le mouvement Washington a entrepris de démolir le
car elle abrite deux équipementiers et écraser la concurrence. En construisant à une entreprise nationale, Reliance pour venir construire leurs réseaux, ces groupe en édictant des sanctions toujours
– Nokia et Ericsson. des réseaux de télécommunications dans Industries. chantiers bénéficiant indirectement des plus dures. M. Trump a demandé au fonds
les pays du Sud, il les enferme dans une prêts accordés par Pékin aux gouverne- de pension officiel du gouvernement de
L’offensive de Washington contre la relation de profonde dépendance, partici- Le Royaume-Uni, pourtant quelque ments locaux pour les aider à financer ne pas investir dans des sociétés chi-
haute technologie chinoise frappe un pant ainsi de la « diplomatie de l’endette- peu engourdi en ces temps de Brexit, a de grands projets d’infrastructure. noises. Les sous-traitants de l’État fédéral
large éventail d’entreprises, de l’équi- ment » de Pékin, déployée notamment à frappé un grand coup en juillet dernier doivent prouver qu’ils n’ont aucun lien
pementier ZTE (propriété de l’État et travers son projet de nouvelles routes de en exigeant de ses opérateurs de télé- Selon Yun Wen, dans le cas de Huawei, commercial avec Huawei. Quant aux
très actif également sur le terrain de la la soie. Plus grave, Huawei équiperait ses phonie mobile qu’ils retirent de son cette diplomatie de l’endettement n’aurait entreprises chinoises cotées en Bourse
5G) à WeChat, en passant par TikTok et produits de «portes dérobées» (backdoors) réseau l’ensemble des équipements Hua- pas eu que des effets néfastes. Non seu- aux États-Unis, elles sont sommées de
beaucoup d’autres moins connues. Mais pour permettre au régime chinois d’étendre wei existants d’ici à 2027. La décision lement les revenus générés par le groupe publier leurs comptes et de déclarer tout
Huawei en est indiscutablement la cible ses activités de surveillance. À en croire a surpris, tant ce pays fait figure de pivot dans les pays du Sud sont relativement contact avec le gouvernement de Pékin.
principale, parce qu’il incarne aux yeux ses détracteurs les plus imaginatifs, le de la stratégie européenne du groupe, modestes comparés à d’autres marchés, Plusieurs facteurs économiques et géo-
de la Maison Blanche la quintessence groupe sera bientôt capable de retourner Londres accueillant son siège régional. mais son déploiement dans ces régions, politiques se conjuguent pour expliquer
d’une Chine sans scrupule, dont les contre nous nos réfrigérateurs et nos grille- C’est aussi au Royaume-Uni que Hua- en partie animé par l’esprit d’« interna- l’offensive de Washington.
États-Unis ne cessent de condamner et pain connectés en 5G. wei a ouvert, en 2010, en partenariat tionalisme tiers-mondiste » cher à Mao
avec les services de renseignement bri- Zedong, l’a conduit à former sur place un Sur le plan géopolitique, les révélations
tanniques, un Centre d’évaluation de la nombre appréciable d’ingénieurs et de de M. Edward Snowden en 2013 sur les
cybersécurité (HCSEC) chargé d’analy- techniciens qualifiés. activités de l’Agence nationale de sécurité
Une course à l’in
nnovation ser et de corriger les failles de sécurité américaine (NSA) fournissent une piste
identifiées dans ses réseaux. Mais ces Les États-Unis ont toujours constitué intéressante, comme le rappelle Yun Wen.
menée par la Chiine pour Huawei une zone à haut risque, En 2010, sous le nom de code d’opération
bien avant la présidence de M. Trump « Shotgiant », la NSA a piraté les serveurs
et même celle de M. Barack Obama. En de Huawei dans un double objectif : trou-
2003, l’équipementier chinois est atta- ver trace des liens éventuels de l’entreprise
Brevets1 liés à la 5G qué par son principal concurrent amé- avec l’armée chinoise – la pêche n’a pas
au 1er janvier 2020 Hua
aw
wei ricain d’alors, Cisco, pour violation de
Lenov BlackBerry
brevet. Ce premier revers sera suivi de (2) Lire «Chine-États-Unis, le choc du XXIe siècle »,
beaucoup d’autres. Après s’être vu inter- Manière de voir, n° 170, avril-mai 2020.
1 000
CATT
dire toute prise de participation ou (3) Cf. Linda Weiss, America Inc. ? Innovation and
de contrôle dans des entreprises améri- Enterprise in the National Security State, Cornell
caines, Huawei pourrait bien aujourd’hui University Press, Ithaca, 2014.
500 MediaT
Tek perdre la faculté de servir ses propres (4) Yun Wen, op. cit.
Oppo Vivo clients et de lancer de nouveaux produits
100 Asus
aux États-Unis. Depuis le début, une
ITRI accusation revient comme un refrain :
HTC Pourcenttage de brevets1
Unis F novation déposés, pa
ar pays d’origine
a 1er janvier 2020
au
ZTE Chine
5G 4G
Corée du
d Sud
Nokia
Unis
États-U 25
SK Telecom 34
Samsung Japon
RI
Motorola
Taïwan
Ericsson 21,5
KT
T
p
ple
Qualcomm Canada
a
24,5
100 %
Union
17
européeenne
NEC
Sharp Intel Autres 17
13
LG
G
Fujitsu InterD
Digital
1. Les breveets sont ici 13 13
NTT Docomo
o
regroupés par familles
nasonic couvrant le même
m 8 8
FA
ANNY PRIV
VA
AT Source : IPlyticcs, 2020. contenu technologique.
23 LE MONDE diplomatique – OCTOBRE 2020

TECHNOLOGIES D ’I NTERNET ?

autour de la 5G
dû être bonne, étant donné qu’aucun docu- nécessairement par l’utilisation de tech- taro-industriel, qui préfère
ment n’a filtré dans les médias – et iden- nologies brevetées. Un smartphone jouer les « colombes ». Et pour
tifier les failles de sécurité de ses équipe- moderne avec Wi-Fi, écran tactile, cause : la Chine représente un
ments afin de permettre aux services de processeur, etc., est protégé au bas mot marché lucratif. À lui seul, en
renseignement américains d’espionner cer- par 250 000 brevets (ce chiffre de 2015 2019, Huawei a acheté pour
tains de ses États clients, comme l’Iran ou est vraisemblablement plus élevé 19 milliards de dollars de maté-
le Pakistan. Dans les documents divulgués aujourd’hui). Selon une estimation de riel électronique à des fabri-
par M. Snowden, la NSA ne fait pas mys- 2013, 130 000 de ces brevets seraient cants américains. Empêcher les
tère de ses intentions : « La plupart de nos des « brevets essentiels à une norme » industriels nationaux de com-
cibles communiquent à l’aide d’appareils ou BEN (en anglais Standard-Essential mercer avec la Chine revient à
fabriqués par Huawei. Nous voulons nous Patents, SEP), ainsi qu’on qualifie ceux favoriser leurs concurrents
assurer de bien connaître ces produits pour qui permettent de se conformer à une étrangers.
pouvoir les exploiter et avoir accès à ces norme technique comme la 5G.
lignes. » En février 2019, M. Guo Ping, Tant qu’a subsisté l’espoir

© JONATHAN LASKER - COURTESY GALERIE THADDAEUS ROPAC, LONDRES, PARIS, SALZBOURG


président de Huawei par rotation, a for- Dans le domaine des technologies d’une mise en œuvre complète
mulé ce commentaire plutôt sensé : mobiles, le nombre et la distribution de l’accord commercial sino-
« [Huawei] est une épine dans le pied de géographique de détenteurs de BEN ont américain signé en janvier der-
Washington, parce qu’il l’empêche d’es- évolué aux dépens de l’Amérique et de nier, le camp des « colombes »,
pionner qui bon lui semble. » l’Europe occidentale, et au profit des qui inclut notamment le minis-
pays asiatiques (5). Qui dit brevet dit tre des finances Steven Mnu-
De fait, si Huawei gagnait la course à redevances. Ainsi, l’américain Qual- chin, a réussi à tempérer
la 5G, la suprématie américaine dans le comm, grand gagnant de la 2G et de plu- les ardeurs antichinoises de
domaine du renseignement se verrait for- sieurs autres normes importantes, tire MM. Navarro et Lighthizer.
tement compromise, ne serait-ce que deux tiers de son chiffre d’affaires de la Avec la détérioration de la
parce que l’entreprise chinoise serait pro- Chine, majoritairement de Huawei. À situation géopolitique et la crise
bablement moins disposée à coopérer de lui seul, ce dernier a dépensé depuis du Covid-19 – dont M. Trump
manière informelle avec les agences amé- 2001 plus de 6 milliards de dollars en impute la responsabilité à la
ricaines que, par exemple, ses concur- redevances, dont 80 % sont allés à des Chine –, cette perspective fai-
rentes européennes. entreprises américaines. Ces montants blit. Aussi Huawei risque-
disproportionnés ont fini par faire réagir t-il de rester une monnaie
Sur le plan économique, au-delà des Pékin. Après avoir infligé à Qualcomm d’échange dans des échanges
infrastructures matérielles que requiert une amende de 975 millions de dollars qui n’auront jamais lieu.
la 5G, il faut s’intéresser au maillage de pour abus de position dominante en
droits de propriété intellectuelle qu’elle 2015, il est parvenu, trois ans plus tard, En attendant, les mesures de
implique. Avant toute chose, la 5G est à bloquer sa tentative de rachat par le rétorsion se multiplient. Début
une norme. Chaque réseau ou appareil néerlandais NXP, faisant valoir que août dernier, M. Pompeo a
qui entend l’exploiter doit respecter ses l’opération réduirait encore la marge de annoncé le renforcement du
spécifications techniques, ce qui passe manœuvre de ses entreprises. programme Réseau propre JONATHAN LASKER. « World as Expression » (Le monde comme expression), 2000
(Clean Network), qui vise à
purger Internet de l’« influence
« Nous sommes en guerre » néfaste » du Parti communiste chinois.
Quelques jours plus tard, Washington
Dans l’ensemble, la réaction de Pékin
a été moins agressive. Il faut dire que
et deux ans – mais certaines pièces
seront obsolètes d’ici là. Elle a aussi

L ES choses ont changé. Huawei


compte désormais parmi les plus gros
blissent un parallèle entre la campagne
antichinoise actuelle et les années 1980,
retirait à Huawei toute possibilité de
recourir à des technologies impliquant
de près ou de loin des entreprises amé-
la Chine n’a pas attendu l’assaut amé-
ricain pour renforcer sa souveraineté
technologique à coups de milliards de
dans sa besace une ribambelle de
contrats de réseaux 5G. Enfin,
consciente que ses appareils n’auront
détenteurs de BEN liés à la 5G. Cela ne quand Washington tentait de dompter ricaines, ce qui lui promet un beau dollars d’argent public, même si, entre- bientôt plus accès aux mises à jour
l’empêche d’ailleurs pas de rester très les géants industriels japonais. En 1986, casse-tête pour continuer à fabriquer ses temps, la crise sanitaire a accaparé une d’Android, elle a résolu de mettre au
critique à l’égard du système mondial bien des membres de l’administration produits. Car, en dépit des sommes partie de ces fonds (le déploiement de point son propre système d’exploita-
de propriété intellectuelle – M. Guo a Reagan et des industriels ont cru s’étran- colossales investies dans la R&D, des la 5G, notamment, a pris du retard). En tion : Harmony OS.
appelé à une révision des règles de ce gler quand Fujitsu a annoncé son inten- bataillons d’ingénieurs et de l’apologie mai, juste après l’annonce par l’admi-
« club international » dans un sens plus tion de racheter Fairchild Semiconduc- de l’innovation maison, il est des com- nistration Trump de nouvelles restric- Quel que soit le sort de Huawei dans
équitable et profitable à tous, comparant tor, légendaire fabricant américain de posants que Huawei ne peut ni produire tions touchant Huawei et ses fournis- un avenir proche, le message a été reçu
les redevances à « un droit de passage semi-conducteurs. Un cadre du secteur lui-même, ni se procurer en Chine. seurs, M. Xi Jinping a dévoilé un plan cinq sur cinq par Pékin, Moscou et d’au-
imposé par des bandits de grand che- résumait le sentiment général : « Nous de 1 400 milliards visant à assurer le lea- tres capitales : la souveraineté techno-
min ». Certes, le caractère « essentiel » sommes en guerre contre le Japon – pas C’est le cas des puces ultramodernes dership chinois sur plusieurs technolo- logique est un impératif. La Chine
des brevets détenus par le groupe est une bataille avec des armes et des Kirin, conçues en Chine mais gravées à gies-clés à l’horizon 2025. Les deux l’avait compris bien avant la déclaration
sujet à caution. Comme l’a souligné un balles, mais une guerre économique l’étranger, cruciales pour les fonctionna- expressions les plus en vogue en Chine de guerre de M. Trump, qui n’a fait que
analyste, si le smartphone était un avion, dans laquelle les munitions sont la tech- lités reposant sur l’intelligence artifi- en ce moment sont « désaméricanisa- renforcer encore le sentiment d’urgence.
les brevets de Nokia et Ericsson couvri- nologie, la productivité et la qualité » cielle. Engagée dans une course avec la tion » – de la chaîne d’approvisionne- Paradoxalement, c’est donc Washington
raient le moteur et le système de navi- (Los Angeles Times, 30 novem- Silicon Valley depuis une quinzaine d’an- ment et de l’infrastructure technolo- qui aura poussé Pékin à mettre en pra-
gation, tandis que ceux de Huawei ne bre 1987). Quelques années plus tôt, les nées, la Chine a fait des progrès consi- gique – et « économie de double tique l’une des nombreuses maximes de
protégeraient que les sièges et les cha- sanctions commerciales encouragées par dérables dans ce domaine, au point de circulation » – une nouvelle orientation M. Ren : « Sans indépendance [techno-
riots repas… Mais, quelle que soit la la Maison Blanche avaient réussi à dominer nettement certaines technolo- politique qui consiste à articuler le logique], il n’y a pas d’indépendance
puissance de ses brevets, Huawei est empêcher Toshiba, un autre mastodonte gies, comme la reconnaissance faciale. recentrage sur le marché intérieur et le nationale. » L’ironie serait que la bataille
parvenu à s’extraire de sa situation de japonais, de vendre ses ordinateurs sur Cependant, son principal atout résidait développement de technologies de de l’Amérique contre Huawei donne
dépendance. le marché américain. jusqu’à présent dans sa capacité à récolter pointe susceptibles d’être exportées. naissance à une Chine bien plus avancée
de gigantesques masses de données pour et autonome sur le plan technologique,
Pour la Chine, chercher à devenir un « Nous sommes en guerre » : le slogan alimenter et entraîner les algorithmes Alors que les discussions vont bon qui aurait complètement éliminé les
prêteur de brevets (plutôt qu’un emprun- n’a pas vraiment changé. Le conflit com- d’apprentissage automatique – une col- train autour de la vente prochaine par fournisseurs américains de ses chaînes
teur) est économiquement sensé. C’est mercial américano-japonais a connu un lecte effectuée par ses géants du numé- TikTok de ses activités américaines, d’approvisionnement.
ainsi qu’elle a réussi à combler l’im- dénouement pacifique – au prix de la rique, mais aussi rendue possible par Pékin a allongé la liste des technologies
mense fossé qui la séparait des États- croissance nippone ; beaucoup en Chine l’exploitation d’une main-d’œuvre étu- dont il entend contrôler l’exportation, y EVGENY MOROZOV.
Unis en termes de droits nets perçus : ont voulu croire qu’il en irait de même diante bon marché. Or ce modèle était incluant les algorithmes de recomman-
si, en 1998, les entreprises américaines et qu’un accord durable finirait par se conçu pour le monde d’avant, un monde dation de contenu, la reconnaissance
touchaient 26,8 fois plus de redevances dessiner au prix de quelques concessions. où la Chine pouvait compter sur des vocale et bien d’autres applications d’in- (5) Dieter Ernst, «China’s standard-essential patents
challenge : From latecomer to (almost) equal player?»,
que leurs homologues chinoises, en Mais cette issue paraît de plus en plus livraisons ininterrompues de matériels telligence artificielle. En réaction au Centre for International Governance Innovation,
2019 le rapport n’était plus que de improbable. À ce sujet, l’administration de haute performance fabriqués à Taïwan programme américain Réseau propre, juillet 2017, Waterloo (Canada), www.cigionline.org
1,7 (6). Logiquement, Pékin commence Trump se divise en trois camps. Le pre- ou aux États-Unis. Aujourd’hui, la rup- la Chine vient également d’annoncer le (6) Gregory Shaffer et Henry Gao, «A new Chinese
aussi à peser davantage dans les orga- mier est celui du président lui-même. ture de ces chaînes d’approvisionnement lancement de son propre réseau inter- economic order?», Journal of International Economic
Law, Oxford, à paraître.
nismes mondiaux de normalisation (7). Tout laisse à penser que ses attaques met en péril l’intelligence artificielle chi- national, la Global Data Security Initia-
(7) John Seaman, China and the New Geopolitics
La Commission électrotechnique inter- contre Huawei et consorts s’inscrivent noise dans son ensemble (9). En décla- tive, destinée à contrer la surveillance of Technical Standardization, Institut français des
nationale (IEC) et l’Union internationale dans une stratégie plus vaste visant à rant la guerre à Huawei, les Américains et l’espionnage américains. relations internationales, Paris, janvier 2020.
des télécommunications (ITU) sont diri- s’assurer un avantage commercial sur cherchent peut-être tout autant à l’empê- (8) « Japan grows wary of China’s smart-city global
gées par des Chinois, et le mandat de Pékin. En effet, si l’objectif était réelle- cher de disposer de ses propres semi- Pour l’instant, Huawei tient bon. Dès standards», Nikkei Asian Review, Tokyo, 11 août 2020.
trois ans du premier président chinois ment d’empêcher l’hégémonie de la conducteurs à travers sa filiale HiSilicon l’arrestation de Mme Meng, anticipant (9) Cf. Paul Triolo et Kevin Allison, « The geopo-
de l’Organisation internationale de nor- Chine sur la 5G, ZTE, entreprise d’État, qu’à freiner son avance dans la 5G. un durcissement des sanctions, l’entre- litics of semiconductors », Eurasia Group, New York,
septembre 2020, et Dieter Ernst, « Competing in
malisation (ISO) a pris fin en 2018. ferait un bien meilleur punching-ball que prise avait commencé à amasser des artificial intelligence chips : China’s challenge amid
Huawei – or il s’en tire actuellement sans En matière de politique industrielle stocks, qui peuvent durer entre dix mois technology war », www.cigionline.org
À l’Organisation des Nations unies plus de dommages qu’une amende de aussi, l’heure est à l’offensive améri-
(ONU), la Chine s’est montrée très 1 milliard de dollars. Pour M. Trump, caine. Les parlementaires ont décidé de
active dans la définition des normes Huawei est une monnaie d’échange dans réserver des fonds pour la construction
entourant les technologies de reconnais- les négociations commerciales – et aussi de réseaux en architecture ouverte qui
sance faciale. Au sein de l’ISO, elle s’est un slogan de campagne. pourraient, à terme, se substituer à ceux
particulièrement intéressée aux villes de Huawei et de ses concurrents. Agenda
connectées, terrain de prédilection Le deuxième camp est celui des « fau- Parallèlement, l’enveloppe budgétaire En raison des incertitudes qui subsistent
d’Alibaba, ce qui n’a pas manqué d’in- cons », menés par MM. Peter Navarro, allouée aux fabricants américains de sur la situation sanitaire et les possibilités
quiéter le Japon (8). Enfin, à travers son conseiller du président au commerce, et semi-conducteurs dans le cadre du d’organiser des réunions, les rencontres
ambitieux programme China Standards Robert Lighthizer, représentant améri- Chips for America Act, actuellement en proposées par nos groupes locaux n’ont
2035, lancé en grande pompe en 2020, cain au commerce. À leurs yeux, contenir discussion au Congrès, a été portée à pas pu être annoncées dans ce numéro.
elle entend améliorer la coopération la montée en puissance de la Chine relève 10 milliards de dollars. Washington Vous pouvez les retrouver sur le site
entre les compagnies de technologie et d’un impératif vital, et ils n’hésiteraient semble avoir compris que la période de de l’association :
les agences gouvernementales pour pas à frapper Huawei encore plus fort tensions géopolitiques n’est pas le
encourager l’élaboration de normes que cela n’a été fait. Ils sont derrière moment idéal pour affaiblir ses hérauts www.amis.monde-diplomatique.fr
internationales favorables à ses intérêts. toutes les propositions qui visent à élargir du numérique. La Silicon Valley en pro- Contact : amis@monde-diplomatique.fr
l’éventail des entreprises chinoises tou- fite : ce serait sur les conseils du patron
Et maintenant, que vont faire les chées par les sanctions. Enfin, il y a le de Facebook que M. Trump a décidé de
États-Unis ? Certains observateurs éta- troisième camp, celui du complexe mili- s’en prendre à l’application TikTok.
OCTOBRE 2020 – LE MONDE diplomatique
24

AMÉRIQUES EUROPE AFRIQUE


L I T T É R AT U R E S
NOUS ÉTIONS LES ENNEMIS. – George LA TURQUIE « NOUVELLE » ET LES FRONTIÈRES D’AFRIQUE. Pour en finir
Takei et Harmony Becker (avec la collaboration FRANCO-TURCS. Une interdépendance avec un mythe. – Michel Foucher
de Steve Scott et Justin Eisinger)
Futuropolis, Paris, 2020, 208 pages, 25 euros.
complexe. – Samim Akgönül
L’Harmattan, Paris, 2020, 204 pages, 22 euros.
CNRS Éditions, Paris, 2020, 80 pages, 6 euros.
En Afrique, les frontières, héritées de la colonisation
Au bal
des égarés
Pour des millions de fans, George Takei est l’un En vingt ans, la Turquie dirigée par le Parti de la et que les États se sont réappropriées mais peinent
des personnages principaux de la série Star Trek justice et du développement (AKP) a évolué vers à contrôler, sont désormais considérées comme une
(première génération), où il campe le rôle d’un un régime islamo-nationaliste autoritaire qui pola- ressource et non plus comme un obstacle, du fait
officier de pont sur le vaisseau spatial Enterprise. rise la société. Le livre étudie les effets interac- des réseaux transnationaux et de l’intense circula-
tionnels causés par ces changements sur la com- tion interne au continent. Cette dynamique profite
Longtemps, peu de gens ont su que cet acteur
d’origine japonaise a vécu de l’âge de 4 à 9 ans munauté turque de France. Estimés à environ au développement des villes frontalières et des cen- Les Lance-Flammes
500 000 personnes, ces « Franco-Turcs » en sont tres urbains sur les littoraux. Ainsi, des États comme
dans un des camps de regroupements imposés
par les autorités américaines après l’attaque de à la fois acteurs, victimes et catalyseurs. Formée le Togo, le Bénin et le Niger dépendent de la poro- de Roberto Arlt
Pearl Harbor, le 7 décembre 1941. Ce roman d’immigrés, mais aussi de générations nées et sité des frontières du Nigeria. Mais, si cette mon-
graphique évoque le calvaire vécu par sa famille, socialisées en France, cette communauté hétéro- dialisation par le bas et ces asymétries frontalières Traduit de l’espagnol (Argentine)
spoliée comme tant d’autres Nippo-Américains clite reproduit les clivages existant en Turquie. font vivre plusieurs écosystèmes (marchands, trans-

D
porteurs, douaniers, militaires...), les lourdeurs par Lucien Mercier,
et enfermée derrière des barbelés et des miradors À l’aide d’une abondante bibliographie et d’en-
tretiens menés auprès de quarante-sept « Franco- bureaucratiques grèvent le développement des Cambourakis, Paris, 2020,
en Californie puis en Arkansas. Takei raconte
l’injustice subie par les siens mais aussi leur Turcs » qui expriment leur propre perception de échanges interafricains, alors même que le continent 416 pages, 13,50 euros.
capacité de résistance. La mécanique politique ces débats et leurs sentiments nationaux et reli- noir commerce plus facilement avec le reste du
de stigmatisation et parfois même d’expulsion gieux, cette étude analyse les structures et les monde. Une pensée géopolitique propulsée par un
mise en place par le gouvernement du président dynamiques de la société et de l’État en Turquie programme de la Commission de l’Union africaine
Franklin D. Roosevelt y est décrite, de même sur lesquelles reposent le succès et les échecs de vise à encourager la réaffirmation des frontières
que les dilemmes auxquels les emprisonnés l’AKP, avant d’aborder les relations d’inter- terrestres et maritimes dans la perspective de pré-
furent confrontés. Ce qui, paradoxalement, n’em- dépendance qui lient le pays à cette diaspora. venir les conflits, et à faciliter l’intégration régionale
pêche pas Takei – aujourd’hui très engagé dans via la coopération transfrontalière. ANS un de ses romans, Ricardo Piglia (1941-2017) souligne
TIGRANE YÉGAVIAN
la défense des droits des minorités sexuelles – T. Y. que, « pour expliquer ce que signifie [Roberto] Arlt dans la littérature
de répéter que les États-Unis sont tout de même POLICY RESPONSES TO THE RADICAL argentine, il faudrait parler une bonne semaine (1) ». Par-delà la formule,
une terre de liberté. RIGHT IN FRANCE AND GERMANY. – cela dit bien l’importance de cet écrivain et journaliste, né et mort à Bue-
LYES SI ZOUBIR Bénédicte Laumond nos Aires (1900-1942), beaucoup moins connu que son compatriote Jorge
Routledge, Londres, 2020,
ASIE Luis Borges (1899-1986), mais considéré comme le fondateur de la
230 pages, 120 livres sterling. littérature argentine moderne, qui ne sera pas sans influence sur Juan José
PROCHE-ORIENT En Allemagne, la droite radicale est animée par LES ROUTES DE LA SOIE. – Peter Saer et Roberto Bolaño.
un vaste milieu culturel, mais ne dispose pas d’un Frankopan
parti politique susceptible de diriger des exécutifs. Publié en 1931, Les Sept Fous (2) suivi de Les Lance-Flammes constitue
En France, elle est structurée autour du Rassem- Nevicata, Bruxelles, 2019, un diptyque autour du personnage d’Erdosain, au milieu de l’année 1929, à
ALGÉRIE, LA NATION ENTRAVÉE. – 130 pages, 24,90 euros.
blement national (RN), machine de guerre élec- Buenos Aires. Employé dans une compagnie sucrière, inventeur raté, désespéré,
Mohamed Sadoun torale dépourvue d’une scène culturelle d’impor- « Les routes de la soie n’ont ni point de départ humilié et aspirant avant tout à l’échec, celui-ci perd son travail à cause de
Éditions de l’Aube, La Tour-d’Aigues, tance. Dans les deux cas, elle est placée sous une ni point d’arrivée », écrit l’historien Peter Fran-
2019, 140 pages, 17 euros. surveillance publique, dont l’auteure compare le malversations inutiles, tandis que sa femme le quitte. Il s’engage alors dans
kopan, avant d’affirmer : « Ce ne sont pas de
fonctionnement quotidien. Côté français, cette vraies routes. » Elles désignent de multiples une étrange conspiration auprès d’un « astrologue », qui mélange Lénine et
En Algérie, le réveil de la contestation populaire surveillance demeure largement cloisonnée, entre
pacifique ne date pas du 22 février 2019, jour du réseaux, où marchandises, peuples, capitaux, Benito Mussolini pour fomenter un coup d’État militaire comme moyen d’ac-
des forces de l’ordre chargées du volet répressif croyances, religions mais aussi parfois maladies célérer par contrecoup la marche vers une révolution communiste. Y participent
déclenchement du Hirak. Haut fonctionnaire fran- et des autorités gouvernementales qui intervien-
çais et magistrat originaire de l’Ouest algérien, ou violences « se sont écoulés d’est en ouest ». un avocat, un militaire, un proxénète, un surnommé Ruffian mélancolique et
nent ponctuellement pour en tirer des bénéfices Pour faire vivre les grandes périodes de cette
Mohamed Sadoun livre un essai court et stimulant politiques. Côté allemand, elle est partagée entre une Môme-la-fleur, ainsi que quelques autres figures un peu surprenantes
qui remet en perspective les grandes mobilisations histoire, l’auteur choisit des lieux et des hommes
les autorités politiques, les forces de l’ordre, des mythiques. Après avoir emprunté les « routes du comme l’homme-qui-a-vu-l’Accoucheuse. Les Lance-Flammes reprend
populaires d’un peuple empêché de faire nation. juges au pouvoir discrétionnaire étendu et la
Qu’il s’agisse de l’ordre colonial ou de celui, mili- monde antique » – quand la soie s’échangeait l’histoire en la décentrant en partie d’Erdosain. On y découvre les discussions
société civile, qui se coordonnent tous pour déve- contre les chevaux de l’Asie centrale –, la « route philosophico-politiques de l’Astrologue, la fascination qu’il exerce sur une
taro-sécuritaire, qui lui a succédé après l’indépen- lopper une approche largement préventive, décon-
dance, les obstacles au développement, à la démo- de la foi » – où les croyances parfois se nourris- ancienne prostituée malgré son impuissance, l’assassinat dans la rue du
nectée des enjeux partidaires conjoncturels. Si la saient les unes des autres, parfois s’affrontaient –,
cratie et à la cohésion nationale sont les mêmes. montée de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) proxénète au moment où il baisse la garde dans un accès inattendu de senti-
Analysant les raisons du soulèvement de 2019, l’auteur nous entraîne sur la « route du chaos »,
permet désormais l’accès de militants de droite quand un changement climatique conduisant à mentalité, le récit de sa relation avec Erdosain par son ex-épouse réfugiée
l’auteur en discerne très vite les limites : «Une radicale à des comités parlementaires, elle ne
révolution bourgeoise sans bourgeois», note-t-il une montée des mers se conjugua avec les visées dans un couvent, un traité de fabrication d’un gaz mortel, le phosgène, et,
remet pas en cause cette configuration – du moins guerrières des Huns (ou Xiongnu). Et l’on fran-
en relevant que les milieux d’affaires, loin de s’op- pour le moment. d’une manière générale, les récits d’hommes et de femmes qui ne sont pas
poser au système, tendent plutôt à pactiser avec chit ainsi les lieux (Istanbul, Bagdad…) et les
siècles : la route de l’islam, celle des esclaves,
des anges. La victime ne sera pas celle qui était prévue, et Erdosain poursuivra
lui. Conscient de ces limites, Sadoun rappelle HADRIEN CLOUET
celle de la confrontation… Soit seize chapitres, sa descente aux enfers.
qu’une autre révolution, «prolétarienne» cette fois,
se profile du fait de la crise économique qui sévit